Page 1

25E ANNIVERSAIRE

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


TABLE DES MATIÈRES Mot du président

5

ASGRQ : La petite histoire

6

Code d'éthique : PROSE

8

Notre code d'éthique depuis 2008

10

Nous formons la relève

12

Au cours des années

14

Conseil d'administration 2016

30

3


ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


Bonjour chers membres, Notre association célèbre cette année ses 25 ans d’existence. En effet en 1991 un groupe de sauvaginiers de Québec, s’inquiète du manque de consultation des sauvaginiers sur la gestion des oiseaux migrateurs par le Service canadien de la faune et de la pratique grandissante du rampage à la chasse de sauvagines. Ainsi sous la présidence de M. Serge Tremblay l’ASGRQ prend son envol sous la forme d’un club sportif, pour devenir un organisme à but non lucratif en 2008 sous la présidence de M. Stéphane Audy . Aujourd’hui l’ASGRQ avec près de 300 membres est le deuxième plus important regroupement de sauvaginiers de la province, après l’association des sauvaginiers du Saguenay-Lac-St-Jean. Au fils des années, l’ASGRQ est devenue un organisme prépondérant pour la formation l’éducation, la défense des droits des sauvaginiers, ainsi que la gestion de la sauvagine en étant membre du comité Sauvagine de la FÉDÉCP et de la Table de concertation sur les oiseaux migrateurs du Service canadien de la faune. Avec grande fierté nous vous présentons votre carnet 25e anniversaire de l’ASGRQ, qui décrit nos valeurs communes : PROSE (la Propriété, les Règlements, les Oiseaux, la Sécurité et l’Environnement). Vous y retrouverez les principales réalisations ainsi que les faits saillants qui auront marqués notre association au cours de ces 25 années. En mon nom et celui du conseil d’administration de l’ASGRQ 2016, je vous voudrais remercier tous les bénévoles qui œuvre ou qui ont œuvré au sein de l’association durant toutes ces années pour défendre nos valeurs fondamentales. L’important est d’avoir du plaisir dans nos activités en respectant l’environnement et tout un chacun,

Daniel Jung Président de l’ASGRQ

5


LA PETITE HISTOIRE DE L’ASGRQ Dès 1990 plusieurs chasseurs de sauvagine s’inquiétaient de la pratique de plus en plus grande de la technique du rampage pour chasser la sauvagine aux champs. Un petit groupe de sauvaginiers de la région de Québec s’est réuni à plusieurs reprises pour établir les bases d’une association afin de sensibiliser le Service canadien de la faune, organisme responsable de la gestion des oiseaux migrateurs, au problème du rampage et surtout pour faire valoir son opinion sur divers aspects de la gestion des oiseaux migrateurs. L’Association des sauvaginiers de la grande région de Québec (ASGRQ) prendra son envol en tant que club sportif en avril 1991 lors d’une réunion tenue à Val-Bélair sous l’initiative des personnes suivantes : Marc Bois, Gaétan Fillion, Luc Saucier, Serge Tremblay et Régis Trudel. De ce groupe de membres fondateurs, il importe de souligner l’appui indéfectible de Luc Saucier aux activités de collecte de fonds et au programme Relève destiné aux adolescents. Depuis sa formation, l’Association a élargi sa mission de même que ses activités et les services à ses membres : • le programme Relève « Initiation à la chasse à la sauvagine » mis sur pied en 1996, demeure très populaire auprès des moins de 18 ans. Plus de 750 jeunes ont suivi ce programme qui en est, en 2016, à sa vingt et unième édition; • le premier numéro de notre bulletin « La Plume d'Oie » fut publié en septembre 1992 et fût abandonné en 2010 au profit du site internet face à l’ère du numérique; • la conclusion d’une entente en 1998 avec le Club de tir aux pigeons d’argile de la Garnison de Valcartier pour offrir à nos membres des facilités de tir aux pigeons d’argile. Le Ministère de la Défense nationale mit fin aux opérations du Club de tir de Valcartier en 2008; •  Accréditation de l’ASGRQ en 1998 auprès de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs pour offrir les Cours PESCOF menant au certificat du chasseur;

• la première édition en 2002 d’un « Carnet de chasse » et fût abandonné en 2015 face à l’ère du numérique; • la ligne sauvagine et l’adresse courriel info@asgrq.com ont été créées en 1993 pour faciliter la communication avec les membres, toutefois la ligne sauvagine a été abandonnée en raison des frais mensuels toujours grandissants; • Établissement depuis 2008 d’un fichier électronique contenant plusieurs renseignements fournis par nos membres. Avec l’infolettre, nous pouvons rejoindre plus de 90 % de nos membres. Depuis 2014, le moyen de communication aux membres se fait par le biais d’un envoi massif courriel et la page Facebook.

À LA PRÉSIDENCE DE L’ASGRQ Onze membres se sont succédé depuis 1991. En voici la liste : • M. Serge Tremblay (1991-1992); • M. Marc Bois (1993-1994); • M. Gaëtan Fillion (1994); • M. Raynald Dancause (1995-2000); • M. Claude Pesant (2001-2003); • M. Charles Marchand (2004-2005); • M. Luc Chapados (2006-2007); • M. Stéphane Audy (2008-2010); • M. Kevin Piton (2011); • M. David Boucher (2012); • et M. Daniel Jung (2013-2016). Au Québec, il existe sept (7) associations de sauvaginiers regroupant quelque 1 300 adeptes de la chasse à la sauvagine. Ces dernières sont membres de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs et participent aux réunions du « Comité Sauvagine », présidées par la Fédération, ainsi que de la Table de concertation sur les oiseaux migrateurs, présidée par le Service canadien de la faune.

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


En 2016, l’ASGRQ compte plus de 275 membres dont 90 individus ont moins de 20 ans, formant le plus important groupe d’âge par strate de 10 ans. Notre association est la deuxième plus ancienne après celle du Saguenay-Lac-St-Jean fondée en 1990. En 2016, l’Association des sauvaginiers de la grande région de Québec célèbre son vingt-cinquième anniversaire.

NOTRE MISSION L’Association des sauvaginiers de la grande région de Québec (ASGRQ) est une organisation à but non lucratif fondée en 1991 qui vise à : •  Regrouper les chasseurs d’oiseaux migrateurs de la grande région de Québec; •  Promouvoir la pratique de la chasse aux oiseaux migrateurs selon un code d’éthique rigoureux;

• Protéger les droits et les intérêts des chasseurs d’oiseaux migrateurs en agissant à titre de porte-parole auprès des autorités et instances gouvernementales; • Assurer et former la relève; •  Promouvoir le partage des connaissances et le développement des habiletés reliées à la pratique de la chasse à la sauvagine; • S’engager dans la sauvegarde des milieux humides et à la protection des habitats importants aux oiseaux migrateurs. Votre participation en tant que membre de l’ASGRQ est importante pour nous permettre de réaliser notre mission. Par ailleurs, l’ASGRQ a développé au cours des dernières années une brochette de services qui compensent de loin le coût modeste de votre adhésion.

7


NOTRE CODE D’ÉTHIQUE À L’ORIGINE DE L’ASSOCIATION La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune accorde aux chasseurs le droit de chasser pourvu que ceux-ci pratiquent cette activité à l’intérieur des balises des lois et règlements en vigueur. En contrepartie, le droit de chasser impose aux chasseurs des devoirs et des obligations. Le respect du présent code d’éthique permettra d’assurer la pérennité de la chasse aux oiseaux migrateurs et facilitera les relations entre les chasseurs, les propriétaires privés, les autres utilisateurs de la faune et des habitats ainsi que les gestionnaires de cette ressource. L’ASGRQ est aussi un organisme qui fait la promotion d’un code d’éthique dans la pratique de la chasse. Sous le vocable de PROSE, le chasseur soucieux de respecter l’éthique va aussi respecter les cinq éléments suivants : La Propriété les Règlements les Oiseaux la Sécurité l’ Environnement

Ce concept abstrait mérite un peu d’explication. Le respect de la Propriété signifie que le chasseur demande l’autorisation avant de pénétrer sur un terrain privé, qu’il prendra même des arrangements avec le propriétaire du terrain avant le début de la saison de la chasse pour s’assurer d’un droit de passage ou d’un accueil qui se renouvellera d’année en année. Une fois sur place, il récupère toutes les cartouches utilisées et laisse le terrain dans l’état dans lequel il l’a trouvé au début de la saison ou à son arrivée sur le site. Si par accident il endommage des équipements comme les clôtures ou les ponceaux, il informe le propriétaire des dommages, offre un dédommagement ou de l’aide pour faire la réparation. Le respect de la Réglementation exige de ranger ses fusils et munitions conformément aux règlements existants, les fusils inopérants sont sous clé et les munitions dans un contenant barré situé dans un endroit différent des armes à feu. Le respect des règlements, c’est aussi respecter le nombre de cartouches dans le fusil, un maximum de trois, entre chaque passage des oiseaux considérés comme gibiers. Le respect des heures légales d’ouverture et de fermeture, le matin et le soir, est aussi une question d’éthique. Le respect des Oiseaux passe par la pratique du tir afin d’avoir les habiletés requises pour tuer proprement le

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


gibier à des distances raisonnables avec les munitions adéquates. C’est aussi récupérer la totalité des oiseaux tués et tenter de façon raisonnable de récupérer ceux qui sont blessés. Il faut également récupérer toute la carcasse de l’oiseau, pas seulement les bonnes parties du volatile en laissant le reste de la carcasse aux charognards. Le respect de la Sécurité, c’est plus que le respect du règlement sur le rangement et le transport sécuritaire des armes à feu, c’est la manipulation d’une arme comme si elle était toujours chargée et pointée vers une zone sécuritaire ou sur ce que vous avez l’intention d’atteindre, le gibier. C’est aussi transporter ses armes jusqu’au site de chasse sans munitions et de ne les charger qu’au moment où l’on est prêt à faire feu sur un gibier et non pas disperser ses appelants en ayant sous le bras un fusil chargé. C’est également prendre le temps de manipuler ses armes avec de nouveaux vêtements, surtout des gants, afin de s’assurer que l’on peut faire feu en toute aisance et enclencher facilement le mécanisme de sécurité par temps froids et pluvieux. Le respect de l’Environnement permet de sauvegarder les milieux naturels où se pratique la chasse. Lors de ses déplacements entre les différents lieux que le sauvaginier fréquente, entre son véhicule et le lieu de chasse, il évite

d’endommager la flore qui est sur son passage, elle est un aliment pour le gibier. L’usage d’un véhicule tout terrain se fait avec discernement et parcimonie. La prudence est aussi de mise lors des déplacements avec ces véhicules. L’installation d’équipement sur le site de chasse se fera avec le moins d’action destructrice sur les lieux. Pendant la chasse, le sauvaginier se fera un devoir de récupérer les douilles et les bourres de ses cartouches en même temps que les oiseaux abattus ou blessés. Au moment du départ, il va récupérer tous les déchets qu’il aurait pu générer, il ne devrait laisser que la trace de ses pas après son départ. Finalement, le sauvaginier s’informe au sujet des dossiers environnementaux. Il va également militer avec les groupes de défense de l’environnement en y adhérent ou en les soutenant financièrement.

9


La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune accorde aux chasseurs le droit de chasser pourvu que ceux-ci pratiquent cette activité à l’intérieur des balises des lois et règlements en vigueur. En contrepartie, le droit de chasser impose aux chasseurs des devoirs et des obligations. Le respect du présent code d’éthique permettra d’assurer la pérennité de la chasse aux oiseaux migrateurs et facilitera les relations entre les chasseurs, les propriétaires privés, les autres utilisateurs de la faune et des habitats ainsi que les gestionnaires de cette ressource. C’est pourquoi l’Association des sauvaginiers de la grande région de Québec prône l’application d’un code d’éthique rigoureux comportant les éléments suivants: Respect des lois et des règlements • Au Québec, pour chasser les oiseaux migrateurs, les sauvaginiers doivent détenir les permis de chasse provincial et fédéral. Ces permis découlent des lois suivantes : - La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune (Québec); - La Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (Canada). • Le chasseur doit prendre connaissance des lois et de leurs règlements afin de respecter les dates et les endroits où la chasse est permise ainsi que les espèces et les limites de prises. De plus, il se tient informé des modifications apportées chaque année. • Le sauvaginier évite les situations où il devra récupérer un oiseau alors que la réglementation l’interdit, comme dans les refuges d’oiseaux migrateurs ou les réserves nationales de faune. • Le chasseur rapporte tout acte de braconnage en contactant la Ligne S.O.S. Braconnage au 1-800-463-2191.


Respect de la propriété privée • Bien que les oiseaux migrateurs soient une propriété collective gérée par l’État, une vaste majorité des terres de la grande région de Québec (Beauce, Côte-de-Beaupré, Côte Sud, Lotbinière, Porneuf) est de tenure privée. • Il importe donc, pour le sauvaginier, d’établir une bonne relation avec les propriétaires et de demander la permission avant d’y circuler et d’y chasser. • Respecter les consignes du propriétaire concernant les zones interdites, protéger les cultures, les bâtiments, les clôtures. • Les lieux doivent être remis dans leur état initial et les trous doivent être remplis. • Au moment de partir, remercier le propriétaire de son accueil : un petit cadeau est toujours apprécié. • Offrir ses services d’aide aux propriétaires fonciers qui acceptent les chasseurs sur leur terrain. Respect de la faune, des habitats et de l’environnement La faune, les habitats et l’environnement forment un tout indissociable. • Le sauvaginier doit être en mesure de bien reconnaître et identifier les diverses espèces d’oiseaux migrateurs qu’il chasse et doit faire tous les efforts pour récupérer les oiseaux blessés. • La pratique régulière du tir à la volée améliore les habiletés du chasseur et permet une récupération maximale des oiseaux abattus. L’aide d’un chien bien dressé est aussi recommandée. • Le chasseur doit récupérer toutes les douilles et ne laisser aucun déchet sur les sites de chasse. • Le chasseur doit éviter de gaspiller la venaison. • Le chasseur qui récolte un oiseau bagué ou marqué s’empressera d’en informer les autorités en composant le 1 800-327-2263. • Le sauvaginier évitera de pourchasser les oiseaux à l’aide de véhicule ou d’embarcations motorisés.

• Le sauvaginier utilise avec discernement les véhicules tout-terrain. • L’ASGRQ incite fortement ses membres à ne pas pratiquer la technique du rampage pour la chasse aux oiseaux migrateurs. Respect des règles de sécurité • Les armes à feu doivent être entreposées et transportées sécuritairement. • Les fusils de chasse doivent être manipulés avec la plus grande prudence. • Le chasseur ne doit tirer uniquement que sur un gibier parfaitement vu et identifié : ne JAMAIS tirer en direction de bâtiments, dans les angles morts ou lorsqu’il fait trop sombre. • Les armes à feu, l’alcool et les drogues constituent un mélange qui est interdit. • Le sauvaginier ne chasse pas à partir d’un chemin public. • Le sauvaginier se doit également de suivre les directives sur la sécurité nautique. • Le sauvaginier s’assure de savoir où se trouvent exactement ses compagnons de chasse et évite de tirer à hauteur d’homme. Respect des autres chasseurs et utilisateurs du milieu naturel • Le sauvaginier évitera d’empiéter sur le territoire d’un autre chasseur. • Le sauvaginier s’assurera de maintenir une distance sécuritaire de 150 mètres entre les sites de chasse et les résidences avoisinantes. • Le sauvaginier demeurera poli et respectueux de l’opinion des non-chasseurs. Adopté par le C.A. le 5 juin 2008.

11


Le programme d’initiation à la chasse à la sauvagine pour la relève

Lors de la soirée sauvagine, les prix Michel Gravel et Claude Pesant sont remis.

Le programme d’initiation à la chasse à la sauvagine existe depuis 1996. Ce programme permet chaque année à une nouvelle cohorte d’apprentis chasseurs de recevoir une formation adaptée des plus enrichissantes. Cette formation est offerte aux adolescents âgés entre 12 et 17 ans ainsi qu’aux adultes (18 ans et plus). Une invitation toute spéciale est adressée aux jeunes filles ainsi qu’aux femmes pour s’inscrire à ce programme. En plus du Programme d’éducation en sécurité et en conservation de la faune (PESCOF) notre programme d’initiation comporte trois volets: 1) une journée de formation théorique en salle; 2) une demi-journée de tir au pigeon d’argile et 3) une demi-journée de chasse avec moniteur à l’automne. Le programme d’initiation se termine en novembre par la «Soirée sauvagine» où nos gradués reçoivent leurs diplômes dans une ambiance festive. Lors de cette traditionnelle soirée, les participants ont l’occasion de déguster une large variété de mets à base de gibier. Les coûts du programme d’initiation à la chasse à la sauvagine sont de 50 $ auxquels s’ajoutent les frais du Programme de sécurité et de conservation de la faune (PESCOF), soit 115 $ en 2016. A noter que l’ASGRQ a pour politique de rembourser en grande partie du coût de la formation PESCOF pour les moins de 18 ans qui participent à toutes les activités du programme. L’Association est accréditée auprès de la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs (FédéCP) pour offrir la formation PESCOF et offre plusieurs sessions de formation par année. Cette formation est obligatoire à quiconque veut obtenir le certificat de chasseur.

Le prix Michel-Gravel est attribué à un jeune de la relève qui aux yeux des moniteurs représente le plus grand potentiel pour devenir un mordu de la chasse à la sauvagine, tout en respectant le code d’éthique et en ayant le goût de faire mieux. M. Michel Gravel a été, dès 1996, un collaborateur exceptionnel qui croyait à notre programme, le premier au Québec à l’époque. Chaque année, il a été avec nous, il a été un encouragement autant par ses conseils, sont appuie moral, son soutient physique et économique. À chaque fois qu’il en a été capable, il a trouvé moyen de nous fournir des munitions, dans certaines circonstances il nous a prêté des armes pour aider notre programme à grandir. Ce prix sera remis à chaque année, après consultation de l’ensemble des moniteurs du programme. Le prix Claude-Pesant veut souligner l’engagement d’un moniteur. Le prix Claude-Pesant vient du père du programme. M. Pesant a été l’instigateur du programme Relève à la faveur de l’ouverture du marais Provancher, en 1996. À ce moment, la recherche d’un organisme capable d’encadrer et d’assumer l’animation du marais a été pour l’ASGRQ un douloureux questionnement. L’ASGRQ n’avait pas l’expertise et les connaissances pour gérer un tel site. Par contre, comme il y avait de l’argent qui venait de Canards Illimités et de la Fondation de la faune du Québec, le programme de la Relève était l’outil idéal pour perpétuer la chasse traditionnelle sur ce site qui avait été aménagé avec des fonds qui provenaient des chasseurs.

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE

N F L


NOUS FORMONS LA RELÈVE

13


ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


1991

1992

Président : Serge Tremblay Secrétaire : Patrice Gosselin Trésorier : Clermont Côté Directeurs : René Coulombe, Dominique Demers, Raymond Giguère, Marc Bois, Éric Laumonier, Pierre Hamel

Président : Serge Tremblay Vice-président : Marc Bois Secrétaire : Patrice Gosselin Trésorier : Clermont Côté Directeurs : René Coulombe, Dominique Demers, Raymond Giguère, Louis Matte, Pierre Hamel

Fondation : 27 mai 1991, Assemblée générale de fondation, une soixantaine de membres Création d’un journal de chasse pour documenter l’état des populations de sauvagines. Une contre-expertise au SCF. Projet d’un souper gastronomique. Renégociation de la convention sur les oiseaux migrateurs entre le Canada et les États-Unis, convention qui n’a pas été revue depuis 50 ans. Un colloque de consultation SCFASGRQ à l’automne.

Assemblée générale : 6 avril À la fin de l’été 1992, le président, Serge Tremblay a été remplacé par Marc Bois Août : premier souper-bénéfice Arrivée de la nouvelle loi canadienne sur le contrôle des armes à feu en vigueur à compter du 1er janvier 1993. 5 novembre : Colloque SCF-ASGRQ Le marais du Nord du Lac-Saint-Charles est sujet à discussion, il est question d’interdire la chasse sur un territoire que les chasseurs ont contribué à aménager.

15


1993

12 septembre : souper-bénéfice

Président : Marc Bois Secrétaire : Alain Vallières Trésorier : Pierre Hamel Collaborateurs : Jean Brisset des Nos, Jean-Marc Côté, Dominique Demers, Gaétan Fillion (rédacteur de La Plume d'Oie), Marc Fillion, Charles Méthé

L’édition de novembre contient 8 publicités où les membres de l’ASGRQ peuvent obtenir des rabais lors d’achats dans ces commerces.

Participation au salon de Québec (18 au 21 mars) et de Rimouski (22 au 25 avril) L’association a également été présente lors de la soirée chasse et pêche O’Keefe à Sainte-Foy. Implantation de la case postale 8972, à Sainte-Foy Les réunions se tiennent au club social des employés civiques (devenu le club social Victoria) Début des restrictions sur les billes de plomb remplacées par les billes d’acier 2 février : clinique sur les billes d’aciers 6 avril  : clinique sur les techniques de tir avec plus 110 personnes suivies d’une journée de tir au club de tir et de chasse La Cédrière des Grondines 13 avril : Assemblée générale Juin 1993 : Marc Fillion, rédacteur de La Plume d'Oie et apparition du logo pour la publication La Plume d'Oie L’exécutif tient ses réunions le premier lundi du mois dans les locaux du conseil régional des loisirs de la région de Québec (rue Chauveau, Québec) L’ASGRQ appuie l’association des sauvaginiers du Saguenay – Lac-Saint-Jean pour le maintient de la chasse dans le parc marin du Saguenay 31 août : clinique d’appel Interdiction de la chasse à l’approche pour la bernache et l’oie dans les champs et obligation d’un affût fixe avec un minimum de 12 appelants. L’ASGRQ a été promoteur de ces exigences.

Grand brouhaha sur les battures de Cap-Rouge, « il y avait des chasseurs ».

23 novembre : colloque sur la sauvagine du SCF (au club des employés civiques) 30 novembre : assemblée générale (au club des employés civiques) huit participants pour une association qui compte 250 membres Mise sur pied de la ligne téléphonique de l’ASGRQ Subvention de 1 000 $ du ministre Gaston Blackburn, MLCP 7 décembre : atelier sur la réglementation L’ASGRQ avec M. Robert Larivière et le Major Réjean Côté mène des tests balistiques sur l’efficacité de la grenaille d’acier.

1994 Président : Marc Bois remplacé par Gaétan Fillion Arrive en cours d’année un vice-président : Robert Larivière Secrétaire : Alain Vallières Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Jean Brisset des Nos qui sera remplacé par Raynald Dancause, Jean-Marc Côté, Dominique Demers remplacé par Marc Demers, Gaétan Fillion (rédacteur de La Plume d'Oie), Marc Fillion, Charles Méthé remplacé par Stéphane Pouleur Acquisition du simulateur de tir, outil de promotion qui au départ avait été prêté par la compagnie Challenger 5 mars : clinique sur la fabrication et la disposition des appelants au club des employés civiques

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


Salon : 17 au 20 février

7 février : clinique sur la bille d’acier

Acquisition de présentoir de plexiglas qui permet de distribuer des fiches d’inscription à l’association dans les commerces qui acceptent de les installer sur leur comptoir.

16 au 19 mars : Salon

Demande de subvention au MLCP pour produire un dépliant afin d’informer les chasseurs et non-chasseurs des dangers de nourrir la sauvagine. Début du travail sur la rédaction d’un code d’éthique

28 mars : soirée vidéo sauvagine 8 avril : cabane à sucre 18 avril : assemblée générale et atelier Juin : L’ASGRQ se prononce pour la grenaille non toxique pour la chasse à la sauvagine

16 avril : assemblée générale annuelle avec un atelier sur la confection des caches que ce soit au marais, à l’eau claire ou aux champs. Prix de présence, une armoire à armes à feu en métal.

Juillet : annonce de l’interdiction de la grenaille de plomb pour la chasse à la sauvagine à compter de 1997

23 avril  : cabane à sucre pour les membres à Saint-Gilles-de-Lotbinière

10 septembre : souper-bénéfice

L’ASGRQ compte plus de 350 membres La Plume d'Oie du mois de juillet compte 10 publicités 6 et 7 août : tournoi de sporting clay au profit des associations du grand Portneuf au club de tir et de chasse d’Auvergne, à Saint-Christine de Portneuf 27 août : Sporting clay à la Cédrière des Grondines avec clinique de la part de M. Robert Larivière 11 septembre : souper-bénéfice (Château Bonne Entente, 27 $) 15 novembre : assemblée générale Décembre : débat sur le contrôle serré concernant les armes à feu

1995 Président : Raynald Dancause Vice-président : Marc Fillion Secrétaire : Jean Morin Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Marc Demers, Marc-André Gagnon, Michel Lamontagne, Marc Naud, Claude Pesant

12 août : compétition de tir En octobre, La Plume d'Oie annonce un programme d’initiation à la chasse à l’intention de la relève. 14 novembre : assemblée générale et atelier armurerie L’ASGRQ se prononce en faveur de la chasse printanière de l’oie des neiges. Le SCF semble intéressé par une chasse en milieu agricole.

1996 Président : Raynald Dancause Vice-président : Claude Pesant Secrétaire : Marc Platz Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Marc Demers, Marc-André Gagnon, Michel Lamontagne, Yvon Robitaille, Claude Parent (Rédacteur de La Plume d'Oie) Le registre des armes à feu fait son apparition avec l’enregistrement obligatoire des armes. 6 février : atelier balistique (bille d’acier et rechargement) 6 mars : table de concertation SCF 14 au 17 mars : Salon

17


23 mars : assemblée générale et atelier identification de la sauvagine 29 mars : soirée vidéo sauvagine 13 avril : déjeuner rencontre sur la loi C-68 en présence d’agent de la Sûreté du Québec pour expliquer la nouvelle loi. 23 avril : atelier identification de la sauvagine et assemblée générale Mai : démarrage du premier programme initiation à la chasse pour les jeunes de 12 à 17 ans au Canada, 12 jeunes sont inscrits au programme. Il est également question d’un programme d’initiation à la chasse à la bécasse avec chien d’arrêt sur le site. Mise en place de l’école de chasse, au club de Tir Valcartier par la conclusion d’une entente de partenariat grâce au travail de M. Robert Larivière. 20 juin : inauguration du marais Provancher par le ministre québécois de l’Environnement et de la Faune, M. David Cliche. C’est également l’occasion de conclure l’entente entre la société Provancher et l’ASGRQ pour faire du site une école de chasse. Mise à jour et distribution de la nouvelle version de notre code d’éthique 17 août : formation théorique dans les locaux de la base militaire de Valcartier et initiation au tir au fusil en aprèsmidi sur le site du club de tir de Valcartier 4 septembre : réunion du comité de gestion du marais Provancher. Claude Pesant est le représentant de l’ASGRQ sur ce comité 8 septembre : souper-bénéfice Château Bonne Entente. Principal prix de présence, deux billets d’avion toutes destinations au Québec. 128 convives sous la présidence d’honneur de M. Bernard Beaudin, président de la fondation québécoise de la faune. Plus de 2 000 $ ont été amassés. 28 septembre : première journée de chasse pour les jeunes de la Relève Bénévoles : Marc Bois, Jean-Pierre Côté, Raynald Dancause,

Pierre Hamel, Michel Lamontagne, Robert Larivière, Étienne Lavoie, Claude Parent. Cinq fins de semaine de chasse au marais Provancher en présence du parrain, de l’inventeur du projet de relève, M. Claude Pesant. Novembre : l’assemblée générale prévue pour le mois de novembre est reportée à une date ultérieure

1997 Président : Raynald Dancause Vice-président : Claude Pesant Secrétaire : Marc Platz Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Michel Lamontagne, Étienne Lavoie, Jean Morin, Claude Parent, Michel Trout Objectif du programme de formation de la relève pour la prochaine année : 40 adolescents, dont quatre adolescentes. 16 iront au marais Provancher, les autres sur des sites plus traditionnels. Il faut recruter encore une demi-douzaine de moniteurs pour compléter le groupe de 20 adultes chargés de montrer aux jeunes comment chasser la sauvagine. Entente avec le club de tir au pigeon d’argile de Valcartier pour cinq jours d’accès au club par les sauvaginiers et aménagement des tours pour reproduire le vol de la sauvagine. Les jeunes de la relève et les sauvaginiers adultes pourront profiter de ce site d’entraînement. Une somme de 5 000 $ a été investie dans l’aménagement des lieux et l’association en assume 40 pour cent. 29 janvier  : rencontre de consultation et bilan de l’association au restaurant Le Bifthèque 1er mars : participation de l’ASGRQ au congrès régional de la Fédération québécoise de la faune. Le problème de la chasse en milieu périurbain est au nombre des questions qui suscite beaucoup d’intervention surtout avec la prolifération des règlements qui interdisent la décharge d’arme à feu comme nuisance publique. 13 au 16 mars : Salon

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


23 mars : tournoi de chasse à la corneille en collaboration avec Belle Chasse et Pêche 22 avril : assemblée générale, clinique sur le camouflage par Réjean Côté L’ASGRQ est maintenant autorisée à donner les cours pour l’obtention du certificat de maniement d’armes à feu. L’ASGRQ a maintenant un site internet à l’adresse : http://pages.infinit.net/toutou/asgrq.htm 14 septembre : Souper-bénéfice du 10e anniversaire au Château Frontenac. Prix du billet, 39 $ avant le 1er juin et 45 $ après Première chasse à la bernache résidente en milieu agricole du 6 au 21 septembre. Affût fixe, 12 appelants et grenaille d’acier obligatoire. Cette espèce était interdite de chasse depuis deux ans. 25 novembre : 8 h à 11 h des sauvaginiers au salon de la Brasserie Molson O’Keefe, invitation aux sauvaginiers, parents et amis. Produits Molson O’Keefe gratuit

1998 Président : Raynald Dancause Vice-président : Claude Pesant Secrétaire : Marc Platz Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Guy Ho, Étienne Lavoie, Claude Parent, Michel Trout Juin : Il est de plus en plus question de l’enregistrement obligatoire des armes de chasse avant le 30 septembre.

1999 Président : Raynald Dancause Vice-président : Claude Pesant Secrétaire : Marc Platz Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Luc Chapados, Guy Ho, Étienne Lavoie, Claude Parent L’État du Vermont autorise une chasse printanière à l’oie des neiges du 20 février au 10 mars. L’ASGRQ a maintenant un télécopieur accessible en tout temps par les membres au numéro 418 842-2635 Le Service canadien de la faune envisage la possibilité d’une journée de chasse réservée aux jeunes de 12 à 17 ans, la relève avant l’ouverture officielle avec des limites de prises inférieures et sous la supervision d’un adulte qui ne portera pas d’arme. 11 au 14 mars : salon avec concours de call 8 avril : Assemblée générale 15 avril : date limite d’inscription au programme de la relève. 40 $ de frais d’inscription Le programme de la relève est maintenant offert à des adultes désireux de découvrir la chasse à la sauvagine ou bien passer du gros gibier au gibier à plumes. L’ASGRQ donne trois sessions de formation PESCOF, M. Réjean Côté est le responsable de l’équipe. 15 mai : journée théorique et initiation au tir pour la relève Première récolte printanière de l’oie des neiges en milieu agricole du 15 avril au 31 mai. Abolition de l’obligation des affûts fixe et des appelants, donc ouverture au rampage… 11 septembre : souper-bénéfice au Mess des officiers de la base militaire de Valcartier, 29 $ par personne 4 novembre : soirée Bla-Bla, à la brasserie Molson. Au menu, canard fumé, gelée de sapin, cœurs et gésiers confits, mousse de foies de canard. Une épinglette a été

19


remise aux bénévoles qui ont œuvré auprès des jeunes de la relève.

13 mai : journée théorique de la relève avec démonstration de chasse avec chien d’arrêt

30 novembre : À partir de ce jour, le coût du permis de possession passe de 10 $ à 30 $ et l’ASGRQ encourage ses membres à retarder le plus possible l’enregistrement des armes.

Décevante chasse printanière à l’oie des neiges 19 août : tournoi de tir par équipe, 3e édition. Les équipements de protection (lunettes et coquille pour l’ouïe) sont obligatoires pour les participants

2000

30 août : clinique sur le call par Marc Bois au club social Victoria

Président : Raynald Dancause Vice-président : Claude Pesant Secrétaire : Marc Platz Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Luc Chapados, Guy Ho Van Hap, Étienne Lavoie, Hubert Carbonelle, Réjean Côté, Raymond Duchesne (Rédacteur de La Plume d'Oie)

Négociations avec l’APPEL du lac Saint-Charles pour réserver 14 journées de chasse au marais du Nord.

La Grande-Bretagne a adopté une loi qui interdit la propriété privée de toutes armes à feu au 1er février. Les contrevenants s’exposent à 10 ans de prison. Janvier : l’ASGRQ trouve le moyen d’acheter les cartouches à la caisse à un prix très acceptable pour ses membres 9 au 12 mars : Salon, Concours de call 21 mars : clinique sur l’ergonomie des armes de chasse donnée par Robert Larivière et Philippe de Passillé à l’académie militaire de la base militaire de Valcartier 12 avril : assemblée générale dans les locaux du Mess des adjudants et des sergents, dans le parc industriel Saint-Malo 15 avril : début de la deuxième récolte printanière de l’oie des neiges au Québec avec une limite quotidienne de prise de 20 oiseaux chassés en milieu agricole avec des billes non toxiques. Date limite d’inscription au programme de la relève et il y a 40 places disponibles.

9 septembre : souper-bénéfice au Mess des adjudants et des sergents dans les locaux de l’armée sur la base militaire de Valcartier. Prix du billet : 29 $ 10 septembre : patronage des fusils et possibilité de tirer de la bille de plomb, grosseur 2 et plus petites au club de tir de Valcartier 16 septembre : journée réservée à la relève, une semaine avant l’ouverture officielle, limite de prise réduite, les adolescents doivent être accompagnés d’un adulte sans arme 18 septembre : Réunion du comité de gestion intégrée de la grande oie des neiges à laquelle participe depuis quelques années l’ASGRQ. Les décisions : Maintien de la récolte de conservation pour le printemps 2001, ouverture le 1er avril (et non plus le 15 avril). 4 décembre : soirée des sauvaginiers au manège militaire Saint-Malo, dégustation des produits de la chasse, remise d’épinglette aux moniteurs bénévoles du programme de la relève, vidéo

9 mai : journée de formation théorique en avant-midi pour les 40 jeunes de la relève suivi en après-midi de l’initiation au tir au fusil de chasse. Il y a également eu démonstration de chiens rapporteurs et de chien pointeurs pour la chasse à la bécasse. ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


2001

26 novembre : Soirée sauvagine, une cinquantaine de membres ont participé à cette rencontre amicale

Président : Claude Pesant Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Luc Chapados, Guy Ho Van Hap, Hubert Carbonelle, Réjean Côté, Yves Henry, Ngô Xuan Tung, Denys Chartier, Raymond Duchesne (Rédacteur de La Plume d'Oie)

Quatre cliniques de perfectionnement : deux par Réjean Côté soit une sur la balistique des armes à feu et une sur le nettoyage; la vétérinaire Danielle Dubois sur les soins à donner aux chiens de chasse et Paul Bilodeau sur le choix des armes à feu.

15 au 18 mars : Salon avec concours de call (coupe Challenger) et identification des canards plongeurs et barboteurs

2002

28 mars : clinique sur l’entretien des armes avec M. Réjean Côté comme animateur, au manège Saint-Malo Grand débat sur le droit des animaux et le projet de loi C-17, projet de loi sur la cruauté envers les animaux. Concept qui risque de mettre en péril toute forme de chasse. 25 avril : Assemblée générale avec clinique sur la balistique des armes à canon lisse. Départ de Raynald Dancause, après huit ans comme dirigeant et six ans comme président. 5 mai : journée théorique de la relève 12 mai : tournoi Leucan à Valcartier 18 août : tournoi de tir des sauvaginiers 26 août : Messe de la Saint-Hubert, une centaine de personnes y ont participé. L’événement est organisé par Hubert Carbonelle Septembre : chasse à la bernache en milieu agricole du 6 au 21 septembre, du 22 septembre au 2 octobre partout, et du 20 octobre à la fin de l’année. La limite de prises quotidiennes passe de trois à cinq oiseaux et la limite de possession, devient 10 oiseaux. 8 septembre : souper-bénéfice, prix du billet : 35 $, 200 convives et plus de 160 prix distribués 15 septembre : journée de chasse de la relève

Président : Claude Pesant Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Luc Chapados, Guy Ho Van Hap, Yves Henry, Denys Chartier, André Taillon, Serge Anctil, Édith Rosa, Raymond Duchesne (Rédacteur de La Plume d'Oie) 27 février au 15 octobre : Musée de la Civilisation, une exposition qui fait le lien entre l’homme et la bête sous le titre « Loin d'être bête ». Pour illustrer la chasse, le Musée de la Civilisation a choisi d’illustrer la chasse à la sauvagine. L’accent est mis sur la relève et l’ASGRQ est en vedette avec la présentation d’un affût de 2 mètres par 2 mètres. 10 mars : des membres des Sauvaginiers remettent en état des nichoirs au Marais Provancher 14 au 17 mars : Salon, acquisition d’un nouveau kiosque pour les sorties, concours de call Challenger L’ASGRQ pense être capable d’offrir quatre formations PESCOF alors que les autres années, il y en avait trois. 15 avril : Assemblée générale, manège militaire SaintMalo. Une cinquantaine de membres ont participé. Une vidéo a été réalisée par l’émission de Radio-Canada, La Semaine verte sur le programme de la relève, document audiovisuel utilisé par les Sauvaginiers pour faire la promotion du programme. 20 avril : formation d’officier de tir pour le club de tir Valcartier

21


4 mai : journée théorique pour la Relève 11 mai : tournoi Leucan 17 août : Tournoi des Sauvaginiers, 9 équipes dont une mixte, une nouveauté que l’on souhaite voir se répéter plus souvent. Philippe de Passillé et Robert Larivière, champions pour la cinquième année d’affiliée. 14 septembre : Souper-bénéfice. Le président, Claude Pesant annonce le remplacement de Réjean Côté par Édith Rosa comme responsable des cours PESCOF 21 septembre : journée de chasse pour la relève Première édition du Carnet du chasseur, outil d’information et journal d’activité qui a été distribué gratuitement à tous les membres de l’ASGRQ. 13 octobre : La réserve nationale de Cap-Tourmente accueille pour la première fois un groupe d’adolescent pour la chasse à l’oie des neiges. Cette expérience sera renouvelée d’année en année par la suite. 220 membres pour 30 000 chasseurs qui achètent des permis alors que le total des membres des différentes associations de sauvaginiers sont à peine 1000. Dans la grande région de Québec, il y aurait approximativement 4 000 chasseurs de sauvagines. 4 novembre : soirée des sauvaginiers au manège militaire Saint-Malo.

2003

règlements municipaux qui interdisent la décharge d’arme à feu sous le prétexte de la tranquillité et de la sécurité du public. 13 au 16 mars, Salon avec concours de call 7 avril : Assemblée générale au manège militaire SaintMalo 16 août : tournoi de tir à Valcartier 13 septembre : Souper-bénéfice au Mess des officiers, à Valcartier, prix du billet, 40 $ 20 septembre : journée de la relève Le projet de loi sur la cruauté envers les animaux a été modifié de telle sorte que les éleveurs de chiens, les agriculteurs, les chasseurs et les pêcheurs pourront continuer de pratiquer leurs métiers ou leurs activités de loisirs sans craindre des poursuites dans la mesure où ils usent de bon sens.

2004 Président : Charles Marchand Trésorier : Pierre Hamel Secrétaire : Guy Ho Van Hap Directeurs  : André Taillon, Édith Rosa (Responsable PESCOF), Jacques Bélanger (programme Relève), Yves Gauthier (Rédacteur de La Plume d'Oie), Stéphane Rusk (Webmestre et rédaction de La Plume d'Oie)

Président : Claude Pesant Trésorier : Pierre Hamel Directeurs : Guy Ho Van Hap, Yves Henry, André Taillon, Édith Rosa, Serge Anctil, Charles Marchand, Raymond Duchesne (Rédacteur de La Plume d'Oie)

11 au 14 mars : Salon avec concours de call

Le gouvernement du Québec adopte une loi pour reconnaître le droit de chasser, de pêcher et de piéger. Elle vise à proscrire toute activité qui aurait pour conséquence d’empêcher ces activités, mais ça n’aura pas d’effet sur les

8 mai : Tournoi de Leucan à Valcartier

17 mars : clinique sur les munitions de chasse par Réjean Côté au manège militaire Saint-Malo 19 avril : Assemblée générale, manège militaire SaintMalo 28 mai : formation théorique pour la relève L’ASGRQ offre six cours PESCOF dans l’année

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


14 août : Tournoi des sauvaginiers à Valcartier 3 septembre : Soirée sauvagine 18 septembre : Journée de la relève Novembre : nouveau site internet à l’adresse suivante : www.fqfregionales.qc.ca/quebec/sauvaginiers 2 décembre : Soirée sauvagine au manège Saint-Malo (2 postes à combler au CA)

2005 Président : Charles Marchand Trésorier : Pierre Hamel Secrétaire : Guy Ho Van Hap Directeurs : Édith Rosa (Responsable PESCOF) remplacé par Marc Fleury, Jacques Bélanger (Programme Relève), Yves Gauthier (Rédacteur de La Plume d'Oie), Stéphane Rusk (Webmestre et rédaction de La Plume d'Oie), Pascal Alarie, Jean-Sébastien Porlier L’ASGRQ recherche une salle pour dispenser les cours PESCOF. Prix de la carte de membre : 15 $ pour un an, 20 $ pour 2 ans et chaque année supplémentaire sera à 10 $. Les cours PESCOF sont devenus une source intéressante de financement de l’Association et le CA a décidé d’en faire profiter tous les membres. 17 au 20 mars : Salon

2006 Président : Luc Chapados Trésorier : Pierre Hamel Secrétaire : Marc Fleury Directeurs : Philippe Nury, Claude Parent, Stéphane Rusk Mars : Assemblée générale houleuse. Beaucoup d’insatisfaction de la part des membres. Démission d’un membre de l’exécutif

en laissant entendre qu’elle n’est pas satisfaite du mode de fonctionnement de l’exécutif. Compte tenu de l’heure avancée, les élus décident de tenir une réunion à un autre moment pour procéder à l’élection des postes de l’exécutif. Luc Chapados accède à la présidence à la suite d’un vote secret des membres présents lors de la première rencontre du CA. Marc Fleury accepte le poste de trésorier. Ils sont entourés de Philippe Nury, Stéphane Rusk et Claude Parent comme directeurs. Claude Pesant, un ancien président accepte d’être collaborateur. En effet, lors de cette première rencontre, MM Charles Marchand, Jacques Bélanger, Jean-Sébastien Porlier et Michel De Blois démissionnent séance tenante. Aménagement du deuxième champ de tir à Valcartier. Retour de la cotisation annuelle à 20 $ 12 août : tournoi des sauvaginiers à Valcartier 17 novembre : Souper-bénéfice 30 novembre : Soirée sauvagine. Cet événement n’a pas eu lieu en 2005. Une centaine de personnes ont assisté à cette rencontre en 2006.

2007 Président : Luc Chapados Vice-président : Harold Martel Secrétaire-trésorier : Marc Fleury Collaboratrice aux finances : Colombe Pelletier Directeurs : Robert Boily, Olivier Champoux, Richard Lebrun, Jean-François Lemay, Philippe Nury, Claude Parent Il est beaucoup question de la grippe aviaire tout au long de l’année et les chasseurs sont inquiets au sujet du gibier qu’ils vont récolter. 1er mars : Assemblée générale au manège Saint-Malo 15 au 18 mars : Salon

23


11 août : Tournoi des sauvaginiers à Valcartier

Une solution de rechange est trouvée, surtout pour les jeunes de la relève qui doivent absolument bénéficier d’une initiation dans l’usage des armes de chasse à la sauvagine. Une entente est prise avec le club Lucky Luke de Cap-Saint-Ignace.

Septembre : nouvelle adresse internet pour l’ASGRQ, plus facile à mémoriser ASGRQ.COM

Un projet sur la présentation d’une Plume d’Oie électronique est discuté.

14 novembre : Souper-bénéfice avec 140 convives au Mess des officiers, à Valcartier sous la direction de Harold Martel et Denise Yergeau

Juin : La Plume d'Oie est rendue disponible sur le site Internet de l’ASGRQ

5 mai : journée théorique pour la relève 4 août : clinique sur l’appel à la bernache par Stéphane Giraldo

28 novembre : soirée sauvagine au club social Victoria

2008 Président : Stéphane Audy Vice-président : Claude Saint-Charles Secrétaire-trésorier : Marc Fleury Collaboratrice aux finances : Colombe Pelletier Directeurs : Robert Boily, Olivier Champoux, Jean-François Lemay, Harold Martel, Philippe Nury, Claude Parent, Kevin Piton Depuis sa création en 1991, l’association est enregistrée comme étant un club sportif, c’est en 2008 que l’ASGRQ devient un organisme à but non lucratif. 13 février : Par un soir de tempête, une froide soirée de février, l’assemblée générale se tient dans un local adjacent à la piscine de l’école des Compagnons de Cartier, tout le monde ou presque debout parce que le local prévu pour l’assemblée est barré, personne pour ouvrir cette porte. Malgré tout, cette assemblée se déroule dans le calme et le bon ordre. Les sauvaginiers apprennent que le champ de tir de Valcartier est condamné. La présence d’un milieu humide, d’un type de grenouille particulière, de l’accumulation de plomb et de sous-produit du pétrole va demander des travaux de décontamination de l’ordre de plus d’un million de dollars.

Mars : souper-bénéfice à l’Aquarium du Québec 12 juillet, clinique sur les chiens de chasse par Mme Donate Thibeault, secrétaire du club de chiens de chasse de Québec, sur le terrain de la base de plein air de SainteFoy. 2 août : clinique d’appel au canard par M. Dominic Hébert toujours à la base de plein air de Sainte-Foy 26 novembre : Soirée sauvagine au club social Victoria. L’ASGRQ profite du 400e de la fondation de la ville de Québec pour atteindre le chiffre de 500 adolescents qui ont été formés depuis 1996. 120 personnes participent à cette soirée. La prochaine publication de La Plume d'Oie sera expédiée sous forme papier exclusivement à ceux qui en feront la demande. Pour la prochaine année, un prix d’une valeur intéressante sera attribué par tirage au sort parmi les membres en règle. Un tarif familial est établi. Aux 20  $ pour un adulte et au 15 $ pour un adolescent (12 à 17 ans) s’ajouter un tarif d’adhésion de 30 $ pour un adulte et un adolescent qui résident à la même adresse. Ce tarif de 30 $ va également s’appliquer si la famille compte au moins un chasseur de chacune des deux catégories ou bien plusieurs chasseurs d’une même famille, répartis entre adultes et adolescents qui chassent.

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


2009

2010

Président : Stéphane Audy Vice-président : Claude Saint-Charles Secrétaire-trésorier : Marc Fleury Programme relève : Kevin Piton Directeurs : Michel D’Astous, Marc Harvey, Jean-François Lemay, Harold Martel, Claude Parent

Président : Stéphane Audy Vice-président : Claude Saint-Charles Secrétaire-trésorier : Marc Fleury Programme relève : Kevin Piton Directeurs : Jean-François Lemay, Steve Lemay, Philippe Nury, Claude Parent

375 membres en règle

15e édition de la relève, 17 nouvelles recrues dont 5 adultes

14e édition de la relève, 32 nouvelles recrues dont 8 adultes

Cours PESCOF : 17 sessions de cours, 8 moniteurs

5 sessions de tir pour les jeunes de la relève qui ont pu pratiquer le tir au club de tir Beauséjour, à Saint-Jean-Chrysostome.

4 sessions de tir pour les jeunes de la relève qui ont pu pratiquer le tir au club de tir Beauséjour, à Saint-Jean-Chrysostome.

L’ASGRQ lance un concours de photos et invite tous les sauvaginiers à y participer.

3 sessions de tir pour l’ensemble des membres pendant la saison estivale, une session d’initiation en juin, un tournoi amical en juillet et une activité préparatoire à la chasse en septembre.

Cours PESCOF : 24 sessions de cours pour la formation de plus de 750 nouveaux chasseurs, 6 moniteurs La Plume d'Oie a été publiée à 2 reprises. 18 février : clinique sur l’entretien des armes de chasse par Christian Lemieux, armurier professionnel 25 février : assemblée générale à l’hôtel Québec 12 au 15 mars : Salon chasse & pêche coordonné par Monsieur Guy Hô Van Hap Mars : souper-bénéfice à l’Aquarium du Québec 25 mars : clinique Pierre Dupuis – chasse à l’oie des neiges 15 avril : clinique Lucie Hamel – cuisine sauvagine 16 mai : atelier de la relève : Neuville / Marais Provancher 6 juin : clinique sur les chiens rapporteurs par Djanick Michaud sur la terre de M. Daniel Blais, producteur agricole à Saint-Jean, Île d’Orléans 15 août : Relève – journée de tir à la volée 14 septembre : journée de chasse de la relève 26 novembre : soirée sauvagine (Club des employés civils) – plus de 110 participants

16 février : clinique sur les munitions par M. Mathieu Papillon, spécialiste à l’emploi du magasin Latulippe 10 au 14 mars : Salon expert chasse & pêche coordonné par Monsieur Guy Hô Van Hap 23 mars : clinique sur la loi fédérale sur la chasse par Yan Bolduc et Gervais Dupuis, tous deux gardes-chasses fédéraux 26 mars : souper-bénéfice dans locaux de l’Aquarium de Québec, plus d’une centaine de participants 13 avril : clinique sur les méthodes d’inventaires de la sauvagine par M. Jean Rodrigue du Service canadien de la faune 12 juin : relève pêche, en collaboration avec l’institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) afin d’initier à la pêche de jeunes handicapés. Une trentaine de participants se sont donné rendez-vous à la pisciculture Boily à l’île d’Orléans. 23 novembre : soirée sauvagine au Club social Victoria, plus de 80 participants

25


2011 Président : Kevin Piton Vice-président : David Boucher Secrétaire-trésorier : Claude Parent Directeurs : Luc Forbeaux, Marc Harvey, Daniel Jung, Pierre Lapointe, Steve Lemay, Philippe Nury, Claude Saint-Charles L’ASGRQ À 20 ANS 16 édition de la relève e

Droit de chasse à Lévis : suite à des consultations auprès du ministère des Ressources Naturelles et, de la Faune et du Service de police de Lévis, la ville de Lévis change la règlementation de l’interdiction de décharge des armes à feu et la distance permise passe de 3 km à 150 mètres des zones urbaines (article paru dans Le journal Le Soleil le 9 juin 2011). Cours PESCOF : 20 sessions de formation, 8 moniteurs Grâce à la promotion Oyé-Oyé, commanditée par Steeve Lemay, l’ASGRQ a compté jusqu’à 375 membres en règle. Au chapitre du recrutement, on doit souligner la contribution de Claude Parent et de Tralee McElhaw, ainsi que celle de leur équipe de bénévoles qui supporte leur travail. 10 au 13 mars : Salon expert chasse & pêche 25 mars : souper-bénéfice et soulignement des 20 ans de l’association à l’Aquarium de Québec Mars : Délégation au souper populaire de Canards illimités des Premières Seigneureries Avril : participation au souper de l’ASSLSJ – association des sauvaginiers du Saguenay Lac-St-Jean Intervention de notre association au sujet de la règlementation sur la décharge d’arme à feu dans les limites de la nouvelle ville de Québec à la demande de la FédéCP. Marais Poulin : recherche d’une entente et d’un échange pour la relève jeune

Démarche auprès du restaurant Subway pour une commandite pour le repas des participants à la relève lors de la journée d’observation et d’identification au Marais Provancher. 12 juin : clinique d’appel avec Stéphane Giraldo au marais Provancher Remplacement des caches permanentes au marais Provancher par des bateaux camouflés. 24 novembre : soirée sauvagine au Club social Victoria Prix Michel Gravel : Notre premier récipiendaire est une jeune fille du nom de Marie-Pier Roy domiciliée à CapSanté. Prix Claude Pesant : Le premier récipiendaire est M. Philippe Nury, qui depuis des années répond présent lorsqu’il est question d’avoir des moniteurs pour les jours de la relève. Discret, nous savons qu’il lui arrive d’amener des jeunes sur ses sites de chasses, en dehors du programme de la relève. Il encadre chacun des jeunes avec l’intention de les gagner et de leur faire aimer la chasse. S’il le faut, il ira même les chercher à leur domicile pour être certain qu’ils seront sur le site de chasse à l’heure dite.

2012 Président : David Boucher Vice-président : Daniel Jung Secrétaire-trésorier : Claude Parent Directeurs : Véronique Brochu, Luc Forbeaux, Marc Harvey, Pierre Lapointe, Philippe Nury, Monique Savoie 17e édition de la relève Mars : Salon expert chasse & pêche Mars : Délégués de l’ASGRQ au souper annuel de l’association des sauvaginiers du Lac-St-Jean 20 avril : souper-bénéfice à l’Aquarium de Québec

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


2013 Président : Daniel Jung Vice-président : Luc Forbeaux Secrétaire : Claude Parent Trésorière : Monique Savoie Directeurs : Matthew Audet, Véronique Brochu, Marc Harvey, Pierre Lapointe, Dominique Massé, Philippe Nury 18e édition de la relève Achat de 5 armes avec armoire pour la relève, dépositaire et gestionnaire de ces armes : Philippe Nury Acquisition d’une remorque et d’une chaloupe. Cotisation des membres, tarifs en vigueur : Adulte 1 an : 20 $ 2 ans : 35 $ 3 ans : 50 $ Junior 1 an : 10 $ 2 ans : 20 $ 3 ans : 30 $ Familia 1 an : 30 $ 2 ans : 45 $ 3 ans : 60 $ 19 janvier : Déjeuner causerie de la FédéCP au restaurant Normandin de Beauport 26 janvier : Rencontre du comité sauvagine de la FédéCP 26 février : Assemblée générale annuelle et lancement du concours de photos. Tirage du prix de 1 600 $ pour les membres, le gagnant Alex Lemay de Québec. 28 février : invitation aux membres à signer la pétition contre le registre québécois des armes à feu 1er mars : ouverture de la chasse de conservation à l’oie blanche 14 au 17 mars : salon Expert chasse & pêche et remise du carnet de chasse aux membres qui nous visitent au kiosque, recrutement de nouveaux membres et vente de cartes pour le souper bénéfice 5 avril : souper bénéfice à l’Aquarium du Québec (tirage d’un fusil Versa Max) 11 mai : journée d’observation relève au Marais Provancher

8 juin : relève pêche 18 août : journée de tir pour la relève 8 septembre : tir au pigeon d’argile au Club Beauséjour en après-midi 14 septembre : journée de chasse de la relève 22 novembre : soirée sauvagine au Club Victoria

2014 Président : Daniel Jung Vice-président : Luc Forbeaux Secrétaire : Véronique Brochu Trésorière : Monique Savoie Directeurs : Matthew Audet, Marc Harvey, Pierre Lapointe, Dominique Massé, Philippe Nury 19e édition de la relève Collaboration de l’ASGRQ pour la production vidéo : Film de chasse de filles de Julie Lambert cinéaste Collaboration de l’ASGRQ à la production vidéo : Culture des armes faut en parler / Télé Québec Refonte du site Web : ASGRQ.com et création d’une page Facebook Janvier : Déjeuner causerie de la FédéCP au restaurant Normandin de Beauport Janvier : Rencontre du comité sauvagine de la FédéCP Février : Assemblée générale annuelle de la FédéCP 25 février : Assemblée générale annuelle ASGRQ 1er mars : ouverture de la chasse de conservation à l’oie blanche 20 au 23 mars : salon Expert chasse & pêche et remise du carnet de chasse aux membres qui nous visitent au kiosque, recrutement de nouveaux membres et vente de cartes pour le souper-bénéfice

27


4 avril : souper-bénéfice au Manoir du Lac Delage

26 janvier : Rencontre du comité sauvagine de la FédéCP

Mai : journée d’observation relève au Marais Provancher

Février : Assemblée générale annuelle de la FédéCP

10 & 16 mai : Relève chasse 2013 à l’oie avec le guide Marc Harvey

Février : Assemblée générale annuelle ASGRQ

24 mai : clinique de call avec Michel Lahaye et Matthew Audet 31 mai : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 7 juin : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres

12 au 15 mars : Salon Expert chasse & pêche 21 mars : clinique de set-up de call avec Marc Harvey et Matthew Audet 10 avril : souper des membres au Manoir du Lac Delage

14 juin : relève pêche

23,24, 30 & 31 mai : chasse relève 2014 à l’oie des neiges, adultes et jeunes avec Marc Harvey et Benoit Gendreau

16 août : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres

6 juin : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres

23 août : clinique de set-up de call avec Marc Harvey et Matthew Audet

13 juin : relève pêche

30 août : Observation au marais Provancher pour la relève chasse 1 sept. : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 13 sept. : Relève chasse au Marais Provancher 5 octobre : Relève chasse au Cap-Tourmente 12 octobre : Relève chasse adulte 27 novembre : soirée sauvagine

2015 Président : Daniel Jung Vice-président : Luc Forbeaux Secrétaire : Véronique Brochu Trésorier : Sylvain Provost Directeurs : Matthew Audet, Marc Harvey, Pierre Lapointe, Dominique Massé, Philippe Nury 20e édition de la relève 17 janvier : Déjeuner causerie de la FédéCP au restaurant Normandin de Beauport

11 juillet : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 22 août : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 29 août : journée d’observation pour la relève au Marais Provancher 12 septembre : journée de chasse pour la relève au Marais Provancher 4 octobre : Relève chasse au Cap-Tourmente Octobre : Relève adulte avec Marc Harvey 26 novembre : soirée sauvagine au Club Victoria

2016 Président : Daniel Jung Vice-président : Pierre Lapointe Secrétaire : Daniel Boucher Trésorier : Sylvain Provost Directeurs : Matthew Audet, Marc Harvey, Dominique Massé, Philippe Nury, Pierre Robitaille, Monique Savoie

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


L’ASGRQ À 25 ANS 21e édition de la relève Création d’un partenariat avec un cultivateur de SaintVallier pour offrir aux membres de l’association un site de chasse. Février : Assemblée générale annuelle ASGRQ 9 au 12 mars : Salon Expert chasse & pêche 26 mars : clinique de set-up de call avec Marc Harvey et Matthew Audet 6 mai : Relève Dindon 21 & 22 mai : chasse relève 2015 à l’oie des neiges, adultes et jeunes avec Marc Harvey et Benoit Gendreau 4, 11 & 18 juin : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 11 juin : relève pêche 6 & 13 août : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 14 août : clinique de Set-up et call au magasin Latulippe de la Rive-Sud avec Mathew Audet et Marc Harvey 27 août : tir au pigeon d’argile au club Lucky Luke pour les membres 28 août : journée d’observation pour la relève au Marais Provancher, clinique de chiens rapporteurs 17 septembre : journée de chasse pour la relève au Marais Provancher Octobre : Relève chasse au Cap-Tourmente et Relève adulte avec Marc Harvey 2 décembre  : soirée sauvagine au Club Victoria, soulignement du 25e anniversaire de l’ASGRQ

29


ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE


De gauche à droite : Marc Harvey, Daniel Jung, Philippe Nury, Daniel Boucher, Matthew Audet, Dominique Massé, Pierre Robitaille, Sylvain Provost, Pierre Lapointe.

31


25 ans

ASSOCIATION DES SAUVAGINIERS DE LA GRANDE RÉGION DE (QUÉBEC) QUÉBEC — 25E ANNIVERSAIRE C.P 8972 SUCC SAINTE-FOY, QUÉBEC G1V 4N8 |

INFO@ASGRQ.COM

Association des sauvaginiers de la grande région de Québec - brochure 25ème anniversaire  

Brochure retraçant les 25 ans de l'association des sauvaginiers de la grande région de Québec

Advertisement