Page 1


Edito

Catalogue de formations 2013/2014

L

e monde change et ce n’est pas nouveau. mais c’est la vitesse de ces changements qui nous demande d’être toujours plus réactifs. Il ne suffit plus de subir les changements, ni même de s’y adapter mais d’en être acteur voire même de les créer. L’agriculture n’y échappe pas. La gestion des fermes se complexifie chaque année davantage. Les agriculteurs ne sont plus seulement des cultivateurs ou des éleveurs, ils doivent être rigoureux sur la gestion administrative, faire des choix stratégiques, être techniciens, travailler ensemble… Ces compétences se transmettent et s’acquièrent au fil de l’expérience mais la formation tout au long de la vie est un accélérateur efficace. Se former, c’est prendre du temps maintenant pour en gagner demain. Se former, ce n’est pas seulement recevoir de la connaissance, c’est aussi en donner, en échanger, rencontrer d’autres agriculteurs. C’est redécouvrir la vertu du groupe. En ce début de nouvelle mandature, je suis heureux de vous proposer ce catalogue de nos formations pour la campagne 2013-2014. Nous l’avons construit afin de répondre au mieux à vos besoins et nous restons bien entendu à votre écoute pour faire évoluer notre offre. Christophe FISCHER


SommaIRE

Stratégie et organisation de l’entreprise agricole SE PRoJEtER

P. 3

Après quota : s’adapter à la demande de sa laiterie Quel associé pour moi demain ?

P. 4 à 5

géRER

Elevage laitier : mon revenu : mieux le comprendre pour l’améliorer Eleveurs allaitants : améliorez vos performances économiques Définir une stratégie de mécanisation adaptée à son exploitation Etre en conformité avec la prestation de service de traitement phyto Télécharger son dossier PAC Organiser son bureau et classer ses papiers

CommERCIaLISER

P. 7 - 8

Bien vendre en ligne : optimiser la vente de ses produits en construisant une offre collective en ligne Booster ses ventes de produits fermiers Réduire les risques liés à la commercialisation de ses céréales et protéagineux

maNagER

P. 9 à 11

Employeurs : maîtriser l’essentiel du droit du travail Manager son salarié Accueillir et former un jeune dans son entreprise Construire son document unique d’évaluation des risques professionnels Sauveteur secouriste du travail

CommuNIquER Et tRavaILLER ENSEmBLE

P. 13 - 16

Cultiver les relations au sein de sa société Cultiver les relations au sein de sa société : un an après Donner un second souffle à sa vie professionnelle Génération Y : mieux la comprendre pour communiquer et travailler avec Connaître et gérer son stress Prendre la parole en public Développer et améliorer sa mémoire

Pour faciliter votre participation Conditions générales 2

Développement technique ENvIRoNNEmENt

P. 17 à 20

agRoNomIE

P. 21 à 24

ELEvagE

P. 26 à 31

Certiphyto Certification agri environnementale et conditionnalité Choisir et aménager son installation phytosanitaire Découvrir l’agroforesterie pour produire autrement Construire son propre projet d’agroforesterie Monter un projet de méthanisation : aspects techniques, économiques et agronomiques.

Agriculture de conservation et semis direct sous couvert végétal Choisir et réussir son couvert végétal pendant l’inter-culture Raisonner sa fertilisation phospho-potassique et ses amendements en grandes cultures Protection intégrée en grandes cultures Optimiser l’application des produits phytosanitaires Mettre la biodiversité au service de son exploitation : les auxiliaires entomophages.

Améliorer l’autonomie alimentaire en élevage laitier Les clés de l’efficacité alimentaire Parage des bovins – Intiation Parage des bovins – Perfectionnement Robot de traite : maîtriser la reproduction avec un robot Voir et interpréter les signes de vaches Maîtriser la reproduction et le parasitisme de sa troupe Les troubles de la reproduction en élevage bovin Les maladies néonatales des veaux Intervenir sur un bovin en sécurité Bien dresser son chien de troupeau.

INFoRmatIquE

P. 32

PRatIquE

P. 32

Gérer ses cultures avec Mes p@rcelles Apprendre à conduire un tracteur en sécurité

P. 33 P. 34

Bulletin d’inscription

Formations dans le cadre du parcours à l’installation

P. 37 - 38 P. 39


SE PRoJEtER après quotas : s’adapter à la demande de sa laiterie objectifs DuRéE : 1 jour INtERvENaNt Daniel CouEFFé, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Daniel CouEFFé, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03 25 35 03 25 DatES - LIEu : 3 sessions : 05 décembre 2013 à Langres 11 décembre 2013 à Joinville 19 décembre 2013 à Chaumont

• Evaluer la capacité de production laitière de son exploitation • Identifier les leviers techniques d’adaptation

• Définir sa stratégie de production laitière après 2015

Public

Eleveurs laitiers de la Haute Marne

Contenu

• Les enjeux actuels et futurs de la production laitière : sortie des quotas, contractualisation, stratégie des entreprises laitières dans l’Est • Identification des forces et faiblesses de l’exploitation, analyse des capacités de production • Introduction à la flexi-sécurité • Identification des leviers techniques permettant d’adapter la production de lait, analyse de leur pertinence

méthodes pédagogiques

Apports théoriques et méthodologiques, analyse des données de son exploitation, présentation d’études prospectives, échanges

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

Pré requis

quel associé pour moi demain ?

Les participants doivent avoir réalisé un diagnostic CAPACILAIT au préalable

objectifs

• Savoir présenter son exploitation à un tiers

• Définir son projet d’association d’un point de vue humain et technique

• Etudier la faisabilité du projet au regard de son exploitation (économique et technique)

Public

Exploitants(es) agricoles en recherche d’associé

Contenu • • • • • •

Connaître ses priorités et ses valeurs Définir les gains et les pertes d’une association Définir le profil du candidat recherché Faire une simulation économique du projet Déterminer les points de blocage Déterminer les solutions possibles

méthodes pédagogiques

Expression, échanges, apports théoriques, cas concrets

S TRATÉGIE

DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS marie gEoFFRIN, Laurence gERBauD, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE marie gEoFFRIN, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.40

DatES - LIEu : 28 novembre et 5 décembre 2013 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

3


géRER Elevage laitier : mon revenu, mieux le comprendre pour l’améliorer objectifs

DuRéE : 2,5 jours dont 0,5 j de diagnostic sur l’exploitation INtERvENaNt Daniel CouEFFé, Chambre d’agriculture de la Haute-marne

RESPoNSaBLE StagE Daniel CouEFFé, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu 21 novembre et 17 décembre 2013 a définir selon l’origine des participants taRIF (voir p. 33) 87 € pour les contributeurs vIvEa

• Identifier les leviers et marges de manœuvre pour optimiser son revenu

• Elaborer son plan d’actions avec 2 à 3 actions prioritaires à mettre en œuvre

Public

Eleveurs de bovins lait

Contenu

• Identifier les grandes composantes du revenu et prendre du recul par rapport à sa situation quotidienne sur l’exploitation

• Déterminer les facteurs sur lesquels on peut agir ou non : diagnostic individuel pour mieux connaître les principaux postes de produits et de charges de son atelier lait

• Analyser les données économiques de son exploitation et identifier les actions prioritaires, concrètes et réalisables, à mettre en œuvre • Réaliser un point d’étape sur la mise en œuvre de son plan d’actions

méthodes pédagogiques

Echanges de pratiques, apport de méthodes et d’outils, diagnostic individuel, analyse chiffrée des données de son exploitation et accompagnement à la mise en œuvre de son plan d’actions

Eleveurs allaitants, améliorez vos performances économiques objectifs

• Réaliser une analyse économique et élaborer un plan d’actions pour améliorer la compétitivité de son exploitation

Public

Eleveurs de bovins allaitants

Contenu

• Identifier les enjeux et perspectives de la production de viande bovine

• Identifier les composantes du revenu de l’exploitation, appréhender la place de l’atelier bovin viande dans le système d’exploitation

• Calculer le coût de production

• Analyser la cohérence de son système

• Identifier les marges de manœuvre pour améliorer les performances économiques de l’atelier

• Définir un plan d’actions

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, exercices pratiques, visite d’exploitation, échanges 4

S TRATÉGIE

DuRéE : 3 jours : 2 jours en salle, 0.5 jours sur votre exploitation et 0.5 jour de visite INtERvENaNt gilles SagEt, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE gilles SagEt, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu avril 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants taRIF Non payant

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE


géRER

Définir une stratégie de mécanisation adaptée à son exploitation DuRéE : 2 jours plus un diagnostic sur l’exploitation INtERvENaNt Eric auBRY, FDCuma 52

objectifs

• Réaliser un diagnostic des charges de mécanisation sur son exploitation

• Définir une stratégie permettant d’optimiser ses coûts de mécanisation

Public

Exploitants(es) agricoles, secteur Bassigny et plateau de Langres.

RESPoNSaBLE StagE Eric auBRY, FDCuma 52 téL : 03.25.35.03.70

Contenu

• Méthode de détermination des charges de mécanisation

DatES - LIEu Février–mars 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF (voir p. 33) 12o € pour les contributeurs vIvEa

• Analyse comparative entre exploitations

• Identification des leviers pour mieux maîtriser ses coûts de mécanisation • Simulation à partir de plusieurs scénarios méthodes

Apports méthodologiques (mécanalyse, mécaflash) et de références, mise en application par les participants et échanges

Etre en conformité avec la prestation de services objectifs

• Connaître la démarche d’agrément des entreprises de prestation qui épandent des produits phytosanitaires

• Découvrir les référentiels de certification et mesurer le « chemin » à parcourir pour être certifié

• Trouver des solutions pour les problèmes qui pourraient se poser au sein de son entreprise et construire son propre plan d’actions

Public

Exploitants(es) agricoles, ETA réalisant des prestations de services d’épandage de produits phytosanitaires

Contenu

• Découvrir les nouveautés de l’agrément des entreprises pour l’application des produits phytosanitaires • Connaître les exigences du référentiel de la Certification sur la partie « organisation générale » (gestion du personnel et des compétences, formations et informations) • Connaître les exigences du référentiel de la Certification sur la partie « application en prestation de service des produits phytosanitaires » (organisation et exécution des chantiers, gestion de la vie des produits phytosanitaires…) • Evaluer les marges de progrès à réaliser pour atteindre la certification.

méthodes

En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube DuRéE : 1 jour INtERvENaNt magali PauLEt, Chambre d’agriculture de l’aube RESPoNSaBLE StagE magali PauLEt, Chambre d’agriculture de l’aube téL : 03 25 43.72.82 DatES - LIEu 17 décembre 2013 troyes

taRIF à partir de 79 € pour les contributeurs vIvEa (Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube)

Apports théoriques et méthodologiques, réalisation d’un autodiagnostic, échanges

S TRATÉGIE

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

5


géRER

télédéclarer son dossier PaC DuRéE : 1 jour INtERvENaNt murielle CoLaS, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE murielle CoLaS, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22 DatES - LIEu 2 sessions : 22 avril 2014 - 06 mai 2014 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 73 € pour les contributeurs vIvEa

objectifs

• Se familiariser avec l'outil Internet pour les démarches administratives • Savoir saisir sa déclaration PAC sur TELEPAC • Garder la maîtrise de son dossier

Public

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Présentation des règles de la PAC 2014

• Saisie de la déclaration PAC : dessin des îlots, affectation des cultures, identification du demandeur • Présentation du site. Vérification et validation

méthodes

Présentation, démonstration et mises en pratique. Mise à disposition d'un poste d'ordinateur par participant

organiser son bureau et classer ses papiers objectifs

• • • •

Définir un lieu de travail, d’échanges Etre capable de retrouver un document en moins de 2 minutes Partager les tâches administratives Utiliser le système par tous

Public

Exploitants(es) Agricoles

Contenu

• Le « coin » bureau dans l’idéal, le matériel de bureau, le circuit du courrier, le trieur provisoire • Les outils : cahier courrier, répertoire d’adresses, cahier banque, fiche de remboursement maladie

Pour le privé :

• Classer les documents financiers et non financiers de la famille selon la durée de conservation • Concevoir des plans de classement

Pour l’exploitation :

• Classer les documents non financiers de la ferme, durée de conservation, classement • Réalisation d’un cahier de fermage

• Classer la documentation, les documents de l’exploitation, les papiers d’élevage

DuRéE : 4 jours INtERvENaNt anne-Laure BECHaRD, Chambre d’agriculture des ardennes

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16 DatES - LIEu 18 et 19 février, 11 et 12 mars 2014 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 150 € pour les contributeurs vIvEa

méthodes

Apports théoriques, témoignages, travaux pratiques, visite 6

S TRATÉGIE

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE


CommERCIaLISER Bien vendre en ligne : optimiser la vente de ses produits en construisant une offre collective en ligne DuRéE : 1 jour INtERvENaNtS mathilde CoutuRIER, animatrice développement filières locales aDma, gratienne EDmE-CoNIL, Chambre d'agriculture de Haute-marne RESPoNSaBLE StagE gratienne EDmE-CoNIL Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.30

DatES - LIEu 29 octobre 2013 Chaumont

objectifs

• S’approprier et développer le logiciel « mes produits en ligne » • Construire une offre commerciale cohérente

Public

Producteurs du terroir

Contenu

• Présentation et prise en main du logiciel • Communication collective sur Appro52

• Analyse de la cohérence de son offre tarifaire

• Identification des segments porteurs

méthodes

Présentations, exercices pratiques, échanges

taRIF (voir p. 33) 30 € pour les contributeurs vIvEa

Booster ses ventes de produits fermiers objectifs

Améliorer ses techniques de vente pour améliorer son chiffre d’affaire

Public

Exploitants(es) agricoles ayant un atelier de diversification avec vente de produits, en place et/ou en projet

Contenu

optimiser la conception et l’aménagement de son point de vente : • Produits fermiers et stratégie marketing, argumentaire de vente, vocable, 4P, vision du consommateur, positionnement mercatique, affichage du produit • Agencer son point de vente : concept, les différentes situations de ventes, choix d’agencement selon le client visé, animation

animer ses (espaces de) ventes et optimiser sa relation clientèle pour concrétiser la vente : • Communication commerciale et techniques de vente

• Typologie clientèle

• Outils de communication commerciale, leur bonne utilisation

• Attitude, comportement

• Gérer sa relation client : de l’approche à la fidélisation

méthodes

DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS olivier DECKER, spécialiste marketing et Philippe WEINmaNN, spécialiste en communication et vente - Formateurs aLPa –IS4a RESPoNSaBLE StagE aurélie SENCE, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.02.89

DatES - LIEu 4 et 14 octobre 2013 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

Présentations illustrées, apports théoriques, méthodologiques et pratiques, échanges, analyse de clichés, jeux de rôles

S TRATÉGIE

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

7


CommERCIaLISER Réduire les risques liés à la commercialisation de ses céréales et protéagineux En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube DuRéE : 2 jours

INtERvENaNt Patrick BoDIé, Chambre d'agriculture de l'aube

Sessions 1 et 3 : Jeunes Agriculteurs en cours d’installation dans le cadre de leur PPP Session 2 : Agriculteurs producteurs de grandes cultures

Contenu

taRIF à partir de 158 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube)

8

S TRATÉGIE

• Mieux connaître les principaux marchés et les modes de commercialisation existants • Comprendre et évaluer les risques liés à la volatilité des prix et choisir les outils les plus adaptés à sa situation • Etre acteur de sa commercialisation en construisant une stratégie au regard de ses objectifs

Public

RESPoNSaBLE StagE Patrick BoDIé, Chambre d'agriculture de l'aube téL : 03.25.21.04.39

DatES - LIEu Session 1 : 20 et 21 novembre 2013 Session 2 : 18 et 19 décembre 2013 Session 3 : 04 et 06 février 2014 tRoYES

objectifs

• Environnement commercial : le panorama des marchés, la formation des prix • Vendre ses productions : les différents modes de commercialisation disponibles (avec ou sans outils de Marché A Terme (MAT)), leurs avantages et leurs inconvénients • Optimiser et sécuriser ses ventes : fixer ses objectifs, évaluer les risques et sélectionner les outils selon l’état des marchés

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, échanges, questions / réponses et exercices d’application / simulation en campagne virtuelle pour exploiter sa construction stratégique

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE


maNagER Employeurs : maîtriser l’essentiel du droit du travail DuRéE : 2 jours INtERvENaNt valérie LavEY, juriste à la FDSEa de la Haute-marne

RESPoNSaBLE StagE Brigitte maIRE, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16

DatES - LIEu 18 février 2014 Chaumont

objectifs

• Répondre aux obligations juridiques et réglementaires qui s’imposent aux employeurs en maîtrisant l’essentiel du droit du travail

Public

Employeurs de main d’œuvre, maîtres d’apprentissage

Contenu

• Connaître les obligations sociales de l’employeur vis-à-vis du salarié : les déclarations obligatoires et sociales, les questions préalables à l’embauche, la vie du contrat de travail et le salaire • Connaître les obligations relatives à la gestion des congés et des absences • Gestion de la fin du contrat de travail

• Maîtriser les obligations de l’employeurs en terme de sécurité

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, échanges et débats

manager son salarié objectifs

• Acquérir des outils de base de management

• Savoir établir une relation durable avec son salarié

Public

Exploitants(e) agricoles, employeurs de main d’œuvre

Contenu

• • • • • • •

Fonction et rôle du manager Savoir s’affirmer en tant que manager Connaître les besoins et sources de motivation d’un salarié Apprendre à fixer des objectifs opérationnels et relationnels Apprendre à faire des critiques constructives Gérer des tensions avec son salarié Savoir déléguer

méthodes

Apports théoriques, partage d’expériences, exercices pratiques de mise en situation

S TRATÉGIE

DuRéE : 2 jours INtERvENaNt Consultant en management

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03 25 35 03 16 DatES - LIEu Février 2014 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 132 € pour les contributeurs vIvEa

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

9


maNagER accueillir et former un jeune dans son entreprise objectifs

DuRéE : 1 jour INtERvENaNt Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne

RESPoNSaBLE StagE anne vaN HooRNE, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03 16

DatES - LIEu 8 novembre 2013 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

• Savoir établir une relation bénéfique et durable avec son stagiaire ou son apprenti • Former et accompagner un jeune dans son projet professionnel au sein de son entreprise

Public

Maîtres d'apprentissage, maîtres de stage, tuteurs

Contenu • • • • • •

Les rôles et les missions du tuteur Accueil du stagiaire ou de l’apprenti Poser les règles d’une relation de travail Favoriser la motivation du stagiaire ou de l’apprenti Transmettre son savoir et son savoir faire Prévenir ou résoudre les conflits

méthodes

Apports techniques, échange d'expérience

L’accueil de votre salarié(e) une étape primordiale

Un recueil pour clarifier les formations sécurité que tout employeur doit dispenser à ses salariés (nouvel embauché, intérimaire ou temporaire...) existe sur simple demande au service SST de la MSA SC. Cette obligation de formation à la sécurité permet au salarié de s'adapter aux exigences de leur environnement technique et organisationnel.

Fiche accueil

FoRmatIoN géNéRaLE a La SéCuRIté 10

Santé Sécurité au travail - Evaluation des Risques Professionnels

S TRATÉGIE

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE


maNagER

Construire son document unique d'évaluation des risques professionnels DuRéE : 1 jour INtERvENaNt valérie LavEY, juriste à la FDSEa 52 Hervé FouRNIER, conseiller en prévention des risques professionnels de la mSa Sud Champagne RESPoNSaBLE StagE Brigitte maIRE, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16 DatES - LIEu 8 avril 2014 Chaumont

objectifs

• Accompagner les exploitants agricoles dans l'élaboration du document unique d'évaluation des risques professionnels

Public

Exploitants(es) agricoles (polyculture-élevage) employeurs de main d’oeuvre

Contenu

• Vérification et contrôle des installations et matériels, responsabilité de l’employeur. • Démarche ERP : évaluation des risques, détermination des actions de prévention. Présentation de la méthode et de l’outil d’aide à l’écriture du document unique • Visite de ferme et mise en application pratique de la démarche sur une exploitation

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, échanges, questions réponses, visites

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

Sauveteur secouriste du travail objectifs

• Acquérir des notions de premiers secours

• Savoir intervenir en cas d’accident avant l’arrivée des secours

Public

Chefs d’exploitation, salariés et JA dans le cadre de leur PPP

Contenu

• Notions de prévention des risques • Le rôle du sauveteur • Examiner la victime et donner l’alerte • Apprentissage des gestes de secours : position latérale de sécurité, utilisation du défibrillateur…

méthodes

Apports théoriques et techniques, démonstration, exercices de mise en situation

S TRATÉGIE

DuRéE : 2 jours INtERvENaNt Pascal mERCIER, CPPa de Sainte maure

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16

DatES - LIEu 9 et 10 janvier 2014 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 132 € pour les contributeurs vIvEa

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

11


U F O S F U O *  F U J T  F S S U G  P P O P  E [ B F O U B M X V T ! O   S $P OJ F W B POOFT DPM  OPT ยต  F[ 1FOT PT W  FS J QVCM  QPVS FT ยนHBM M  BOOPODFT

ยต  T B Q  [ F U J T ยน I / S F U U F M XT F O  F S U P O  S F U M V T O P D

12

"C P O O F [  W P V T              


Et LE R E EmB u q NI ENS u mm ER Co aILL v tRa Cultiver les relations au sein de sa société objectifs DuRéE : 2 jours INtERvENaNt Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16

DatES - LIEu 2 sessions : 13 et 21 novembre 2013 3 et 10 décembre 2013 Chaumont

• Favoriser une communication positive pour développer des relations saines au sein du groupe

• Identifier les sources de conflits potentiels, savoir les prévenir et les gérer

Public

Cette formation est ouverte à tout(e) exploitant(e) qui fonctionne ou qui va fonctionner en société ou en groupe (CUMA...), en particulier aux jeunes en projet d'installation sociétaire

Contenu

• Le groupe : ses valeurs, ses objectifs…

• Travail sur la communication : communication verbale/non verbale, l’écoute, la reformulation

• Compréhension des mécanismes qui peuvent engendrer un conflit (les non dits, les prêts d’intention, la surenchère…) • Initiation à la communication non violente

taRIF (voir p. 33) 126 € pour les contributeurs vIvEa

méthodes

Apports théoriques, créativité, jeux de rôles, analyses de pratiques

Cultiver les relations au sein de sa société : un an après objectifs

• Echanger sur la mise en pratique des techniques de gestion des conflits acquises lors du stage «Cultiver les relations au sein de sa société»

Public

Participants(es) ayant suivi le stage «Cultiver les relations au sein de sa société»

Contenu

• Identification des réussites et des difficultés

• Approfondissement des techniques à partir d’exemples concrets

méthodes

Echanges, apports théoriques, jeux de rôle

DuRéE : 1 jour INtERvENaNt Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16

DatES LIEu 17 décembre 2013 Chaumont

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

S TRATÉGIE

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

13


Et LE R uE SEmB q I uN R EN m m E Co aILL v tRa

Donner un second souffle à sa vie professionnelle. Pour passer de l’envie de changement à l’action DuRéE : 3 x 2 jours

INtERvENaNt Catherine BoItEuX, coach, certifiée PNL

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03 16

DatES - LIEu 14 et 15 novembre, 19 et 20 décembre 2013 et 16 et 17 janvier 2014 Chaumont

objectifs

• Se poser pour envisager de nouveaux projets • S'interroger sur ses aspirations • Trouver les ressources pour les finaliser

Public

Exploitants (es) Agricoles en phase de changement

Contenu

• Expression sur les freins et les moteurs de changement • Stratégie de la réussite se fixer des critères de réussite • Explorer ses talents passer de l'envie de changer à l'action

méthodes

Méthode pédagogique interactive, photolangage, écoute et échanges

taRIF (voir p. 33) 168 € pour les contributeurs vIvEa

génération Y : mieux la comprendre pour communiquer et travailler avec objectifs

• Connaître et comprendre les différences inter générationnelles

• Savoir tenir compte de ces différences et les gérer au sein d’un groupe en vue d’atteindre des objectifs communs, de mieux communiquer, de faciliter les relations et les échanges au sein du groupe

Public

Membres de groupes, associés de société, employeurs et salariés

Contenu

• La génération Y (personnes nées entre 1980 et 2000) : ses caractéristiques, ses valeurs, ses attentes • Situer les différences de génération

• Identifier ses freins, ses atouts personnels pour accepter ces différences

• Réussir l’intégration de la génération Y dans le groupe ou dans l’entreprise

• Travailler avec la génération Y au quotidien : agir sur ses leviers de motivation, gérer les dysfonctionnements et les tensions interpersonnelles et créer les conditions de la solidarité dans le groupe

méthodes

Apports théoriques, mises en situation, échanges et réflexions collectives, approche individualisée permettant à chacun de travailler sur ses propres représentations et ses repères pour faire évoluer sa perception 14

En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube DuRéE : 2 jours

INtERvENaNt Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16

DatES - LIEu 7 et 14 février 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants taRIF (voir p. 33) 158 € pour les contributeurs vIvEa

S TRATÉGIE ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE

AGRICOLE


Et LE R E EmB u q NI ENS u mm LLER o C aI av tR

Connaître et gérer son stress objectifs

DuRéE : 2 jours

• Comprendre ce qui provoque le stress, savoir le reconnaître • Apprendre à le gérer avec des outils simples et efficaces de relaxation • Favoriser une communication positive

INtERvENaNt Samuel StoLaRZ, atelier les sabots de vénus

Public

Tout public

Contenu

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03 16

• Qu’est ce que le stress ? • Comment s’installe-t-il ? • Comment le reconnaître ? • Faire le point sur son niveau de stress • Analyse de pratique de situations concrètes et prise de recul • Vivre des séances de relaxation : exercices de respiration, automassage, de visualisations positives, de créativité

DatES - LIEu 6 et 13 décembre 2013 Chaumont

méthodes

taRIF (voir p. 33) 132 € pour les contributeurs vIvEa

Alternance d’apports théoriques, d’échange de pratiques, et d’exercices de facilitation

VOIR

www.sud www.sudchampagne.cerfrance.fr champagne. cer france.fr - T ÉÉLL : 03.25. 03.25.35.03.50 35.03.50 - contact@sudchampagne.cerfrance.fr contact@sud champagne.cer france. fr

x p e r t i s e co m p ta b l e e t co n s e i l : C E R F R A N C E S u d C h a m pa g n e , l ’ e IQUE O M IQU O N OM É C ON A L E , ÉC F I S C ALE FIS

-

E, A B LLE TAB PT MP OM CO ESS C ICE E R VVIC E SSER DE RE D OFF FFRE UNE O UN S O BESOINS . . . A D A P T É E À VVO U E ... QU TÉGIQ AT ET STRA

!

c e s c l é s a u x é ta p e s d é c i s i v e s : i v r e s s e d , e n g pa m a h C d u S E C N CERFR A L,

-

AT R I M O I N E , R H , S O C I A PAT GESTION, P .. Q U E .... AT I QU O M M E R C I A L , I N F O R M AT FISCAL, DÉVELOPPEMENT C

TE RT CONSEIL À LA CAR

:

& TA I R E S TA AG N E M E N T S C O M P L É M E N D’INFO, PA P M O C C AC A S ETTRE V I C E S I N C L U S : EXTRANET, L RV SER

QUE J U R I D I QU

RÉUNIONS

CON SEIL - E XPER TISE COMPT COMPTABLE ABLE S TRATÉGIE

ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE AGRICOLE

15


Et LE R E EmB u q NI ENS u mm ER Co aILL v tRa Prendre la parole en public En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube

INtERvENaNt Sophie tHauNaY, alliance Formaction

DuRéE : 2 jours

objectifs

• Identifier les rouages qui régissent les rapports humains • Repérer les mécanismes physiques et psychiques qui gouvernent la prise de parole • Organiser sa réflexion pour ajuster le discours aux publics et aux circonstances • S’approprier les outils permettant de maîtriser la prise de parole en public

Public

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne

DatES - LIEu 23 et 30 janvier 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF 158 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube

Tout public

Contenu

• Prendre du recul et savoir adapter son comportement, maîtriser le trac et gérer ses émotions • Prendre sa place dans un groupe • Préparer une intervention orale structurée et claire • S’exprimer avec persuasion et en adaptant son langage au groupe • S'affirmer, rester maître de ses idées et argumenter • Faire face aux critiques et éviter les conflits • S’entraîner à prendre la parole en public

méthodes

Exposés, débats, mises en situation à partir de cas pratiques vécus par les stagiaires. Tests et jeux de rôles en vidéo analyse

Développer et améliorer sa mémoire objectifs

• Améliorer la qualité d’exercice de son métier en sachant optimiser son temps de travail et en gérant mieux l’incertitude et le stress dus à une mauvaise mémoire. • Entraîner sa mémoire et savoir utiliser des méthodes mnémotechniques simples d’accès et applicables en milieu professionnel

Public

Tout public

Contenu

• L’acte de mémorisation : les phénomènes à prendre en compte.

• Enrichir et améliorer sa mémoire : la boîte à outils, (se fixer des objectifs, faire des associations, connaître et appliquer les moyens mnémotechniques…) • Apprendre à cultiver sa mémoire.

méthodes

Apports théoriques, exercices ludiques, conseils, accompagnement comportemental personnalisé par des méthodes d’écoute active et de questionnement 16

En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube DuRéE : 1 jour INtERvENaNt Yann moREau, Consultant indépendant

RESPoNSaBLE StagE Leslie SIBouNI, Chambre d’agriculture de l’aube téL : 03.25.43.72.72

DatES - LIEu : 5 février 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF à partir de 80 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube

S TRATÉGIE ET ORGANISATION DE L’ ENTREPRISE

AGRICOLE


Formation Certyphyto

Les formations CERtIPHYto sont organisées dans le cadre d’un partenariat entre la Chambre d’agriculture et le CFPPa de Chaumont. objectifs :

t EN m E NN o vIR N E

• Réduire les risques pour l’environnement et pour la santé liés à l’utilisation des produits phytosanitaires • Limiter le recours aux produits phytosanitaires

Contenu :

• Connaissance de la réglementation phytosanitaire (et de la réglementation spécifique à l’activité de prestation de service dans le stage décideur en prestation de service) • Les risques pour la santé liés à l’utilisation des produits phytosanitaires, mesures de prévention et de protection, conduite à tenir en cas d’intoxication. • Les risques pour l’environnement : impact des produits phytosanitaires sur l’environnement, notions de pollutions ponctuelles et pollutions diffuses • Stratégies visant à limiter le recours aux produits phytosanitaires • Bonnes pratiques d’utilisation des produits phytosanitaires

méthodes :

Apports théoriques, exercices pratiques, présentation de cas concrets (+ visite d’une installation phyto dans le stage décideur en prestation de service)

INtERvENaNtS

Selon les sessions : Frédéric BERHAUT, Jean Michel DUBOIS, Alix PRODHON, Anne VAN HOORNE, Stéphane TRUCHOT, Marine BAU, Chambre d’agriculture de la Haute-marne Céline DECHAUX, CFPPa de Chaumont

taRIF : StagE NoN PaYaNt

PuBLIC : CHEFS D’EXPLoItatIoN

Les formations sont portées par la Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE DE StagE : Frédéric BERHAUT, - Chambre d’Agriculture de la Haute-Marne tél. : 03.25.35.03.22

tYPE DE CERtIFICat INDIvIDuEL PouR L’aCtIvIté « utILISatIoN À tItRE PRoFESSIoNNEL DE PRoDuItS PHYtoPHaRmaCEutIquES »

DatES Fin 2013 : • 5 et 12 novembre 2013 • 18 et 25 novembre 2013 • 02 et 5 décembre 2013 • 09 et 12 décembre 2013 • 16 et 19 décembre 2013

DECIDEuR EN EXPLoItatIoN agRICoLE

DuRéE

2 jours

LIEu

LYCéE agRICoLE CHaumoNt

1er semestre 2014 : • Plusieurs sessions (DatES À DéFINIR)

PuBLIC : SaLaRIé D’EXPLoItatIoN

Les formations sont portées par par le CFPPa de Chaumont, RESPoNSaBLE DE StagE : Céline DECHAUX, CFPPA de Chaumont tél. : 03.25.30.58.10

DatES • 22/10/2013

tYPE DE FoRmatIoN ComPLémENtaIRE PouR L’oBtENtIoN Du CERtIFICat DECIDEuR EN EXPLoItatIoN agRICoLE

Contenu :

Spécificités liées à l’activité de prestation de service : réglementation et bonnes pratiques. techniques alternatives

D ÉVELOPPEMENT

TECHNIQUE

DuRéE

1 jour

LIEu LYCéE agRICoLE CHaumoNt

17


t EN m NE N o R I v EN Certification environnementale et conditionnalité objectifs DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS Conseillers de la Chambre d’agriculture de la Haute-marne Philippe CoLLIN, exploitant au gaEC de grivée

RESPoNSaBLE StagE Brigitte maIRE, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16 DatES - LIEu 2 sessions : fin 2013 et début 2014 Chaumont et Colombey les Choiseul

• Elaborer un diagnostic agri environnemental sur son exploitation • Repérer les points de non conformité par rapport à la réglementation et à la conditionnalité • Envisager les solutions pour remédier aux anomalies • Evaluer la faisabilité d'une certification HVE

Public :

Chefs d’exploitations agricoles

Contenu

• Notion d'agriculture durable • Présentation du contexte réglementaire, le nouveau dispositif de certification HVE, les réglementations agri environnementales, la conditionnalité et les mesures contractuelles • A partir d'un support papier, repérage par les participants des points de conformité et de non-conformité • Présentation et explication des textes réglementaires • Présentation des indicateurs du niveau 3 de certification HVE • Réflexion sur les techniques de productions à partir de l'exemple d'une exploitation

méthodes

taRIF (voir p. 33) Non payant

Méthode des post-it, exposé, discussions, utilisation du document autodiagnostic comme fil conducteur, remise aux participants d'un classeur contenant les textes réglementaires, visite

Choisir et aménager son installation phytosanitaire objectifs

• Appréhender les éléments techniques et pratiques pour concevoir ou aménager ses installations phytos • Gagner en praticité et en sécurité

Public :

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Etat des lieux : notion de pollution diffuse et de pollution ponctuelle • Aménagement d'un local phyto, aménagement d'une aire de remplissage : réglementation, présentation et conseils d'aménagement • Les installations de traitement des effluents phytosanitaires • Visite d'une exploitation avec installation complète

méthodes

Exposé, illustrations, échanges et visite

18

D ÉVELOPPEMENT

DuRéE : 1 jour INtERvENaNt Frédéric BERHaut, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Frédéric BERHaut, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22 DatES - LIEu Printemps 2014 Essey les ponts

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

TECHNIQUE


t EN m E NN o vIR N E Découvrir l’agroforesterie pour produire autrement En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube

objectifs

Découvrir un nouveau mode de production plus durable : l’agroforesterie

DuRéE : 1 jour

Public :

INtERvENaNt Yves BaCHEvILLIER, agRooF développement

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Enjeux et avantages de l’agroforesterie. • Mettre en place un projet : choix des essences d’arbres, plantations, cultures… • La réglementation : DPU, subventions, statut foncier et fiscal • Les résultats économiques : rentabilité, valeur des terres agroforestières

RESPoNSaBLE StagE Patrick CoCHaRD, Chambre d’agriculture de l’aube

méthodes

téL : 03.25.21.53.11

Apports théoriques et méthodologiques, échanges et débats

DatES - LIEu 06 janvier 2014 tRoYES

taRIF à partir de 79 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube

Construire son propre projet d’agroforesterie

En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube

objectifs

Etre accompagné dans la construction de son projet d’agroforesterie

Public

Exploitants(es) agricoles ayant un projet d’agroforesterie

Contenu

• Présentation de l’agroforesterie moderne : interaction entre l’arbre et la culture • Définir les objectifs de son projet agroforestier • Comment choisir son système agroforestier : parcelles, essences, écartement • Gestion du temps de travail • Déroulement du projet : délais, agenda, choix des plants, gestion du chantier de plantation • Création de groupes de travail • Visite de parcelles agroforestières • Présentation par groupes du ou des projets • Travail en commun pour une validation concertée des projets sur le terrain

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, film, travail en sous groupes, échanges, visite de parcelles, accompagnement individualisé et personnalisé

D ÉVELOPPEMENT

DuRéE : 3 jours

INtERvENaNtS antoine maRIN et Yves BaCHELvILLIER, agRooF Développement, Patrick CoCHaRD, Chambre d’agriculture de l’aube et Christophe BauDot, groupement Champenois. RESPoNSaBLE StagE Patrick CoCHaRD, Chambre d’agriculture de l’aube téL : 03.25.21.53.11

DatES - LIEu 17 février et 18 et 19 juin 2014 a définir selon l’origine des participants

taRIF à partir de 360 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube

TECHNIQUE

19


Nt E Em N oN R I v EN monter un projet de méthanisation : aspects techniques, économiques et agronomiques En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube DuRéE : 2 jours

objectifs

• Connaître les éléments techniques, économiques, réglementaires et administratifs d’un projet de mise en place d’une installation biogaz sur son exploitation

INtERvENaNtS audry CRoENNE, Chambre d’agriculture de l’aube marie-amélie BEau, vIvESCIa

• Evaluer la faisabilité technique et économique de son projet

Public

Agriculteurs ayant un projet de méthanisation

Contenu

RESPoNSaBLE StagE audry CRoENNE, Chambre d’agriculture de l’aube téL : 03.25.43.72.94

• • • • •

DatES - LIEu 10 et 11 février 2014 Lieu àdéfinir selon de l’origine des participants

taRIF (voir p. 33) à partir de 158 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube

Découvrir le fonctionnement d’une unité de biogaz Caractériser les différents substrats entrants Découvrir et identifier les opportunités Evaluer les intérêts économiques et agronomiques du digestat Connaître les voies de valorisation de la chaleur et de l’électricité

• Connaître les leviers permettant d’optimiser économiquement l’unité biogaz et la démarche projet

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, étude de cas concrets, visite d’une unité de méthanisation à la ferme, échanges et débats

*

+ %

!

"

#

$ %

& ,

-

&

.

. / !

&

"

' %

( !

&

#

&

)

!

20

#

/

) ( 0

"

"

D ÉVELOPPEMENT

#!

$

!% & $'

TECHNIQUE


agRoNomIE agriculture de conservation et semis sous couvert végétal DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS Jean-Luc FoRRLER, Conseiller productions végétales, Chambre d’agriculture de la moselle Konrad SCHREIBER, Ingénieur développement, Institut de l’agriculture Durable

RESPoNSaBLE StagE antonio PEREIRa, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22 DatES - LIEu : 22 et 27 novembre 2013 CHaumoNt

objectifs

• Acquérir un nouveau mode de raisonnement

• S’approprier les techniques liées au semis direct : choisir la bonne succession de cultures, choisir la bonne inter-culture, adapter la protection phytosanitaire et la fertilisation

Public

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Comprendre le fonctionnement d’un sol non travaillé

• Choisir ses couverts végétaux en fonction des successions de cultures, du type de sol et des risques ravageurs. Aspects techniques et faisabilité dans les exploitations des participants • Entretenir un couvert végétal vivant avec un minimum de chimie

• Maîtriser les éléments de réussite d’un système en semis sous couvert végétal : rôle des couvertures des sols : protection, nutrition, activité biologique des sols, fertilité des sols, diminution des coûts de production • Résoudre le problème de la transition

méthodes

Apports techniques et théoriques, illustrations par des exemples, échanges et étude de cas apportés par les participants

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

Choisir et réussir son couvert végétal pendant l’inter-culture objectifs

• Connaître les différentes étapes nécessaires à la réussite d’un couvert végétal

• De l’implantation à leur destruction, les couverts végétaux doivent permettre d’obtenir un sol sain et propre pour la culture suivante

Public

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Présentation des différents couverts envisageables, adaptés à nos sols, à l’orientation de l’exploitation et à l’objectif de conduite de l’inter-culture : culture piège à nitrates, culture dérobée ou engrais vert ?

• Avantages agronomiques et environnementaux d’une bonne gestion du couvert

• Visite de parcelles implantées en couverts à l’automne

méthodes

Apports techniques, échanges, visites terrain

D ÉVELOPPEMENT

DuRéE : 2 jours INtERvENaNt matthieu aRCHamBEauX, Farming communication

RESPoNSaBLE StagE Emmanuel RouSSEL, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22

DatES - LIEu 18 mars 2014 et octobre 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF (voir p. 33) 132 € pour les contributeurs vIvEa

TECHNIQUE

21


agRoNomIE Raisonner sa fertilisation phospho-potassique et ses amendements en grandes cultures DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS Jean-marc moNgIN, Chambre d’agriculture de la Haute-marne Eric auBRY, FDCuma et un ingénieur du SaS Laboratoire RESPoNSaBLE StagE Jean marc moNgIN, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22 DatES - LIEu mai 2014 a définir selon l’origine des participants

objectifs

• Acquérir les bases du raisonnement pour ses apports d’amendements et pour la fertilisation PK • Intégrer les nouvelles normes • Y voir clair sur les techniques de fertilisation localisée

Public

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Entretien du sol : chaulage et amendements organiques • Nutrition des plantes : P, K, Mg, Oligo éléments • Fertilisation localisée : où en est-on ?

méthodes

Apports théoriques, étude de cas concrets, visites

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

Protection intégrée en grandes cultures objectifs

Elaborer une stratégie de protection des cultures économe en produits phytosanitaires

Public

Formation obligatoire pour les exploitants(es) engagés dans une MAET Phyto, conseillée pour ceux qui veulent faire évoluer leurs pratiques phytosanitaires.

Contenu

• Les enjeux sanitaires, environnementaux et économiques liés aux produits phytosanitaires • Présentation des différentes solutions agronomiques permettant de limiter l’utilisation de ces produits • Reconnaissance des bio agresseurs, stratégies de lutte • Elaboration d’une stratégie de protection des cultures économe en produits phytosanitaires, propre à chaque stagiaire • Evaluation des pratiques proposées

méthodes Exposés, visite d’une exploitation, observations terrain, travail en petits groupes

22

D ÉVELOPPEMENT

DuRéE : 3 jours INtERvENaNt Frédéric BERHaut, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE alix PRoDHoN, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22

DatES - LIEu 4 et 18 février 2014 et 4 mars 2014 Chaumont + 1 j sur le terrain lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF (voir p. 33) Non payant sous réserve de prise en charge par le FEaDER

TECHNIQUE


23


agRoNomIE optimiser l’application des produits phytosanitaires objectifs

DuRéE : 1 jour INtERvENaNt Jean–michel DuBoIS, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Jean–michel DuBoIS, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22

DatES - LIEu 19 novembre 2013 a définir selon l’origine des participants

Connaître les bonnes pratiques d’application des produits phytosanitaires pour optimiser les traitements

Public :

Exploitants(es) agricoles et JA dans le cadre de leur PPP

Contenu

• Les facteurs de réussite des traitements • Modes d’action des produits phytosanitaires, influence des conditions climatiques • Les critères de qualité de la pulvérisation • L’utilisation des adjuvants

méthodes

Exposés, Echanges, visites

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

mettre la biodiversité au service de son exploitation : les auxiliaires entomophages objectifs

• Connaître la biodiversité fonctionnelle dans un territoire agricole et son intérêt • Connaître et savoir reconnaître les auxiliaires en grandes cultures • Savoir favoriser la biodiversité dans son système d’exploitation

Public : Agriculteurs Contenu

• Connaître les auxiliaires entomophages et leurs modes d’action (biologie, écologie, potentiel de contrôle des ravageurs…) • Savoir reconnaître et observer les principaux auxiliaires en grandes cultures • Comprendre les principes de la lutte intégrée et savoir mettre les auxiliaires à son service • Connaître les aménagements favorables à la biodiversité et savoir les mettre en place • Maîtriser les bonnes pratiques de gestion des éléments paysagers et les bonnes pratiques agronomiques à l’échelle parcellaire • Intégrer les aménagements et les bonnes pratiques favorisant la biodiversité dans un système de culture

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, échanges, quizz, photos et vidéos, exercices de co-conception d’un système de cultures favorable aux auxiliaires, témoignages et sorties terrain 24

D ÉVELOPPEMENT

En partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’aube DuRéE : 1 jour

INtERvENaNtS Nina RaBouRDIN et Emmanuel LE RoY, Chambre d'agriculture de l'aube

RESPoNSaBLE StagE Emmanuel LE RoY, Chambre d'agriculture de l'aube téL : 03.25.43.43.63

DatES - LIEu 12 et 14 juin 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF a partir de 158 € pour les contributeurs vIvEa Contacter la Chambre d’agriculture de l’aube

TECHNIQUE


Me former tout au long de la vie pour progresser

Agri’Nir, pour bien connaître mes fourrages et mieux nourrir mon troupeau Bien concevoir mon bâtiment pour qu’il réponde à mes besoins

Optimiser mon cheptel grâce au Contrôle de performances

pour ENTREPRENDRE,

Produire autre chose Produire autrement

La CHAMBRE d ’AGRICULTURE est votre INTERLOCUTEUR Etablir mon plan de fumure, mon plan d’épandagedans le respect de l’eau et pour l’amélioration des sols

Le conseil d’entreprisepour investir, transmettre, se diversifier, modifier mon système de production, en toute sécurité Respecter les réglementations et accomplir mes formalités


ELEvagE améliorer l’autonomie alimentaire et protéique en élevage laitier DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS aline RoNDot, Spécialiste fourrage, Julien HomaND, Spécialiste alimentation et reproduction, Benoît tHIEBaut, ` Conseiller productions végétales, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE michel vIaRD, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu 2 sessions : Novembre et décembre 2013 à JoINvILLE Janvier et février 2014 à moNtIER EN DER

objectifs

• Sécuriser son système fourrager afin de disposer de stocks sûrs et assurer de bonnes transitions alimentaires avec des fourrages de bonne qualité • Gagner en autonomie protéique • Se mettre en conformité avec l’AOP Brie de Meaux

Public

Eleveurs laitiers du Nord de la Haute-Marne

Contenu

• Introduire de l’herbe dans son système fourrager • Choix des espèces fourragères appropriées en fonction de sa stratégie et des contraintes • Implantation : itinéraire technique et bonnes pratiques à mettre en place • Adapter les rations : Performance des rations, intérêt métaboliques, impact économique • Mesurer l’intérêt économique de l’évolution de son système fourrager.

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques, illustration par des exemples, échanges sur le cas des participants

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

Innover en élevage laitier objectifs

• Découvrir et acquérir de nouvelles pratiques en élevage • Se donner des pistes de réflexions pour améliorer ses conditions de travail et répondre à de nouvelles demandes

Public

Eleveurs laitiers

Contenu

améliorer ses conditions de travail : • Gagner en temps de traite, finir sa journée plus tôt, • Quel système de distribution de ration adopter ? • Utiliser le monitoring pour surveiller les chaleurs et les vêlages, • Un plan d’alimentation simplifié pour les veaux… gagner en autonomie : • Rendre plus robuste son système fourrager, • Améliorer le rendement du pâturage, • Rechercher l’autonomie protéïque, • Savoir acheter ses aliments…

méthodes

Apports techniques, échanges, Visites d’élevage 26

D ÉVELOPPEMENT

DuRéE : 2 jours

NtERvENaNt Julien HomaND, Chambre d’agriculture de la Haute-marne

RESPoNSaBLE StagE Julien HomaND, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL :03.25.35.03.25

DatES - LIEu Janvier Février 2014 2 sessions : Chateauvillain et Fayl Billot

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

TECHNIQUE


ELEvagE

Parage des bovins - Initiation Formation réalisée en partenariat avec EmC2 - CoPam

DuRéE : 3 jours

INtERvENaNtS marc DELaCRoIX, mD Formation Xavier auBRY, technicien pareur, Chambre d’agriculture de la Haute-marne Laurence guENY,Lionel HuaRD techniciens EmC 2

RESPoNSaBLE StagE Xavier auBRY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu 2 sessions : 04, 06 et 19 février 2014 05, 18 et 20 février 2014 Nord est de la Haute-marne Secteur de Bourmont

objectifs

• Apprendre à observer et parer les pieds des bovins pour prévenir les boiteries

Public

Eleveurs Bovins

Contenu

• Dissection d’un pied pour mieux comprendre le fonctionnement du pied et du membre • Les mécanismes d’apparition des lésions et des boiteries • Importance du parage, du lever de pied • Techniques de parage et repères • Organisation du chantier, présentation et discussions autour du matériel de parage, affûtage • Pratique du parage par les participants, observation et évaluation des lésions méthodes En salle : Apports techniques et synthèse En exploitation : pratiques du parage

taRIF (voir p. 33) 150 € pour les contributeurs vIvEa

Formation réalisée en partenariat avec EmC2 - CoPam

Parage des bovins – Perfectionnement

DuRéE : 2 jours

objectifs

• Conforter sa pratique du parage • Faire un diagnostic des problèmes de boiterie dans son troupeau

Public

Eleveurs bovins ayant suivi une session d’initiation en 2012 ou 2013

Contenu

• Réponses aux interrogations des participants sur les difficultés rencontrées, rappel des principes. • Pratique du parage, observation des lésions • Approche « troupeau » des boiteries : diagnostic de la pathologie dominante dans le troupeau, identification des facteurs de risques (logements, alimentations, conduite…), conseil

méthodes

En salle : Apports techniques et synthèse. En exploitation : Pratiques du parage, observation, réalisation d’un diagnostic des problèmes de boiterie sur le troupeau paré

D ÉVELOPPEMENT

INtERvENaNtS marc DELaCRoIX, mD Formation Xavier auBRY, technicien pareur, Chambre d’agriculture de la Haute-marne Laurence guENY, Lionel HuaRD techniciens EmC2

RESPoNSaBLE StagE Xavier auBRY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne

DatES - LIEu 26 et 27 novembre 2013 12 et 13 décembre 2013 Nord la Haute-marne Sud Haute-marne

taRIF (voir p. 33) 120 € Ppour les contributeurs vIvEa

TECHNIQUE

27


ELEvagE

maîtriser la reproduction avec un robot de traite DuRéE : 2 jours INtERvENaNtS Julien HomaND Spécialiste Reproduction Jean Philippe BaY et Karine FaItout Spécialistes Robot, Chambre d’agriculture de la Haute-marne RESPoNSaBLE StagE Jean Philippe BaY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25 DatES - LIEu 16 janvier et 6 février 2014 CHaumoNt

objectifs

• Maîtriser les différents paramètres de la reproduction et définir ses objectis • Utiliser les outils complémentaires au robot pour gérer et suivre la reproduction

Public

Eleveurs laitiers Haut-Marnais ayant une installation robot de traite

Contenu

• Biologie de la reproduction, objectifs de reproduction (taux de fertilité, taux de fécondité) • Les facteurs qui influencent la reproduction : alimentation, gestion du début de la lactation... • Comparaison et interprétation des données des éleveurs, discussion • Combiner et gérer les indicateurs du robot et les observations de l’éleveur • Utilisation des nouveaux outils des robots et annexes

méthodes

Apports théoriques, échanges de pratiques, visite dans un élevage

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

voir et interpréter les signes de vache objectifs

Apprendre à reconnaître et comprendre le langage corporel des vaches

Public

Eleveurs de bovins laitiers Contenu • Les éléments qui permettent de se faire une idée rapide du fonctionnement du troupeau • Les bases théoriques pour la reconnaissance des signes de vaches : les besoins des ruminants, méthodes, prise en main de fiches • Mise en situation : observation, compte rendu (points forts, points faibles à améliorer, plan d’actions à court, moyen et long terme)

méthodes

Apports théoriques et méthodologiques : fiches, illustrations Mise en application : observation dans 2 élevages par groupe de 2 ou 3 participants

28

D ÉVELOPPEMENT

DuRéE : 2 jours

INtERvENaNt Joris HERZEN, aLPa HaRRoué

RESPoNSaBLE StagE Luc LEFEBvRE Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu : Janvier, février 2014 Lieu à définir selon l’origine des participants

taRIF (voir p. 33) 120 € pour les contributeurs vIvEa

TECHNIQUE


ELEvagE maîtriser la reproduction et le parasitisme de sa troupe objectifs

DuRéE : 2 jours INtERvENaNt Pascal mESSIN, vétérinaire

RESPoNSaBLE StagE marine RoSSELLE Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu 16 et 23 janvier 201 Lieu à définir selon l’exploitation agricole support

taRIF (voir p. 33) 120 € Ppour les contributeurs vIvEa

• Améliorer les résultats de reproduction de son élevage • Organiser la production et améliorer les performances technico-économiques de l’atelier ovin • Gestion du risque parasitaire : identifier les parasites et choisir le bon antiparasitaire pour réaliser des traitements raisonnés. Traiter moins mais traiter mieux Comment éviter les échecs de traitements antiparasitaires ?

Public

Eleveurs ovins

Contenu

• Présentation de conseils pratiques de conduite d’élevage

• La préparation des animaux pour réussir la reproduction du troupeau ovin • Identification des parasites et choix de stratégies de traitement

• Réponses aux interrogations des participants sur leurs pratiques habituelles, les difficultés rencontrées, l’optimisation de leurs choix techniques

• Exercices pratiques en ferme selon la demande (autopsie, examen d’un animal malade, bouclage vulvaire, diagnostics d’ambiance, …)

méthodes

Diaporama, remise de document, exercices pratiques en ferme

Les troubles de la reproduction en élevage bovin objectifs

En partenariat avec le gDS de la Haute-marne

• Comprendre les causes d’infertilité et leurs conséquences. • Identifier les actions à mettre en œuvre pour améliorer les taux de fécondité et de fertilité dans son troupeau

Public

Eleveurs de bovins

Contenu

• • • • • •

Anatomie de l’appareil reproducteur femelle Les cycles et hormonologie Fécondation, implantation, placentation Influence des différents facteurs (alimentation, stress, luminosité..) La détection des chaleurs Analyse des bilans de fécondité des participants

méthodes Apports théoriques et pratiques, dissection et observation d’un appareil reproducteur, échanges

DuRéE : 1 jour

INtERvENaNtS Session de montier en Der : Dr PaRCoLLEt, vétérinaire Session de Cléfmont : Dr vIN , vétérinaire

RESPoNSaBLE StagE Denis DaILLEt, gDS de Haute-marne téL : 03.25.35.03.83

DatES - LIEu 24 octobre 2013 à montier en Der 29 octobre 2013 à Clefmont

taRIF (voir p. 33) 60 € Ppour les contributeurs vIvEa

D ÉVELOPPEMENT

TECHNIQUE

29


ELEvagE Les maladies néonatales des veaux En partenariat avec le gDS de Haute marne DuRéE : 1 jour

INtERvENaNtS vétérinaires Selon les sessions : montigny : Dr Lurin, Joinville : Dr Borek, Langres : Dr Fouchault, Nogent : Dr gérard, Clefmont : Dr vin RESPoNSaBLE StagE Denis DaILLEt, gDS de Haute-marne téL : 03.25.35.03.83

DatES - LIEu : 10 octobre 2013 à montigny 22 octobre 2013 à Joinville 31 octobre 2013 à Langres 07 novembre 2013 à Nogent 19 novembre 2013 à Clefmont

objectifs

• Repérer et reconnaître les principales maladies de jeunes veaux • Savoir poser un premier diagnostic, donner les premiers soins

Public

Eleveurs de bovins

Contenu

• Reconnaissances des principales maladies, mécanismes d’apparition et de propagation. • Examen de l’animal : exercices pratiques en ferme • Rappel : les bases anatomiques, physiologiques et métaboliques de la digestion du veau sain • Les causes possibles de diarrhée et les mesures préventives : nutrition équilibrée des mères, vaccination adaptée, hygiène de vêlage, distribution optimale de colostrum, logement adapté

méthodes

Apports théoriques, échanges, exercices d’observation en ferme

taRIF (voir p. 33) 60 € pour les contributeurs vIvEa

En partenariat avec la mSa Sud Champagne

Intervenir sur un bovin en sécurité

DuRéE : 1 jour

objectifs

• Comprendre le comportement des bovins

• Maîtriser les bonnes pratiques pour manipuler un bovin en sécurité lors des interventions dans son troupeau

Public

Exploitantes et conjointes d’exploitants

RESPoNSaBLE StagE Xavier auBRY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35 03 25

Contenu

• • • • •

Les risques liés aux activités d'élevage des bovins Le comportement et les perceptions sensorielles du bovin Les relations "hommes animal", le comportement de l'éleveur L'approche de l'animal et les techniques de manipulation Manipulation d'animaux en stabulation libre

méthodes

DatES - LIEu 24 octobre 2014 Exploitation du Lycée agricole de Chaumont

Apports théoriques, démonstrations et exercices pratiques en exploitation

30

D ÉVELOPPEMENT

INtERvENaNt Xavier auBRY, Chambre d'agriculture formateur agréé de l'institut de l’élevage Hervé FouRNIER, conseiller en prévention des risques professionnels, mSa Sud Champagne

taRIF non payant, formation prise en charge par la mSa Sud Champagne

TECHNIQUE


ELEvagE Bien dresser son chien de troupeau DuRéE : 5 jours INtERvENaNt P. HEINtZ, Formateur Educateur canin

• Savoir élever son chien • Apprendre à le dresser

Public :

Eleveur de bovins ou d’ovins ayant un chien à dresser

RESPoNSaBLE StagE Xavier auBRY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.25

DatES - LIEu 8 et 29 avril, 27 mai, 24 juin 2014 + 1 journée en septembre 2014 Louvières

objectifs

Contenu

• L'élevage du chien : choix de la race, alimentation, logement, déparasitage, vaccination, tatouage, les principes pour réussir le dressage • Le dressage : acquisition des ordres de base (le stop, "couché", "pas bougé", le rappel..), le comportement du chien en situation, le positionnement du maître, acquisition des notions de droite/gauche

• Mise au troupeau progressive : guidage d'un troupeau en déplacement. Préconisation pour la poursuite du dressage

méthodes

taRIF (voir p. 33) 60 € Ppour les contributeurs vIvEa

Les séquences de dressage sont réalisées en exploitation sur bovins et ovins. A chaque étape, des essais "maître + chien" sont réalisés et évalués

D ÉVELOPPEMENT

TECHNIQUE

31


IquE t a m R INFo gérer ses cultures avec mes P@rcelles DuRéE : 2 jours

• Transférer certaines informations (déclarations PAC…)

INtERvENaNtS murielle CoLaS ou Sophie Ruot, Chambre d'agriculture Haute-marne

• Prévoir et analyser

RESPoNSaBLE StagE murielle CoLaS, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.22

DatES - LIEu 05 et 12 novembre 2013 à Chaumont 07 et 14 janvier 2014 à Joinville 04 et 11 février 2014 à Langres 25 février et 4 mars 2014 à Chaumont

taRIF (voir p. 33) 112 € pour les contributeurs vIvEa

uE PRatIq

objectifs

• Maîtriser l'outil internet Mes P@rcelles pour sécuriser les données de l'exploitation

Public

Exploitants(es) agricoles

Contenu

• Utilisation de l’outil géographique pour découper les parcelles, enregistrer les informations parcellaireS

• Recherche et affichage de l’information

• Enregistrements de ses interventions, modifications, vérification et édition

méthodes

Démonstration et mise en application

Conduire et atteler un tracteur en sécurité

objectifs

• Savoir conduire le tracteur avec des outils attelés pour réaliser les travaux de l'exploitation en sécurités.

Public

Agricultrices et conjointes d'exploitant, salariées d'exploitations agricoles

Contenu

module de base (obligatoire) : connaissance du matériel et règles de sécurité - 1 jour. • Fonctionnement du tracteur, évolutions technologiques, le poste de conduite. • Les règles de sécurité en situation de conduite et lors de l'attelage. • Les règles sur la circulation des engins agricoles.

modules pratiques (optionnels): apprentissage de la conduite - 4 séances d'une demi journée par groupe de 4 personnes maximum. • Conduite du tracteur seul. • Atteler et dételer les outils. • Conduite du tracteur attelé avec plusieurs matériels. • Repérage des pannes possibles.

DuRéE : 3 jours INtERvENaNt Pascal mERCIER CPPa de Sainte maure

RESPoNSaBLE StagE Cécile FoISSEY, Chambre d’agriculture de la Haute-marne téL : 03.25.35.03.16 DatES - LIEu Printemps 2014 Non déterminé

taRIF (voir p. 33) 150 € pour les contributeurs vIvEa

méthodes

Démonstration, exercices de conduite. 32

D ÉVELOPPEMENT

TECHNIQUE


Statut du stagiaire

Chef d’exploitations agricoles, conjoints collaborateurs, aides familiaux

qui finance ? Les demandes de prises en charge sont directement faites par le centre de formation de la Chambre d’agriculture auprès de VIVEA. Le crédit d’impôt formation pour les chefs d’entreprise. Le Service Formation vous transmet automatiquement : attestation de présence et facture acquittée des frais de formation pour votre déclaration d’impôts (impôt sur les sociétés ou sur le revenu pour les exploitants individuels). Vous pouvez joindre ces documents avec le dépôt d’une déclaration spéciale auprès du comptable de la DGI (2079 FCE - SD (Cerfa n° 12635*01)) lors de votre déclaration de revenu.

Les petits plus du Service Formation !

Qui est concerné ? Les chefs d’exploitation et chefs d’entreprise des petites et moyennes entreprises : EARL, SCEA, GAEC, SARL.

Quelles formations ? - Acquisition, entretien ou perfectionnement des compétences, - Prévention et conversion, - Bilan de compétences, - Validation des acquis de l’expérience (en lien avec l’activité professionnelle).

Comment le calculer ? Le Crédit d’impôt rembourse au maximum 40h de Formation au taux du SMIC horaire (9,43€ au 01/01/2013) par entreprise* et par année civile. Exemple : vous suivez 7h de formation en novembre 2012 : le crédit d’impôt est égal à 9,43€ X 7 = 66,01 € *1 seul crédit d’impôt de 40 h par entreprise, quelque soit le nombre de personnes en formation pour le compte de l’entreprise. Exception pour les agriculteurs regroupés en GAEC qui bénéficient chacun d’un crédit de 40 h.

Salariés agricoles Toutes les actions de formation suivies par les salariés agricoles/viticoles des exploitations de moins de 20 salariés peuvent être prises en charge dans le cadre du dispositif AEF (Accompagnement de l’Effort de Formation) à partir de 7 heures de formation. Le FAFSEA, après accord, prend en charge 75 % des coûts (coûts pédagogiques HT, rémunération et/ou allocation de formation) dans la limite de 700 €, par stagiaire pour 2 jours de formation et donc 350 € pour une journée de formation

Le Service Formation transmet automatiquement à l’employeur du salarié formé le dossier AEF vierge, accompagné de l’attestation de présence et de la facture acquittée des frais de formation.

Il conviendra ensuite à l’employeur de retourner l’ensemble au FAFSEA à l’adresse suivante : 3, rue Marie Stuart - 51100 REIMS. Exemple de prise en charge : Coût de formation :

Rémunération du stagiaire

pendant la formation :

250 € 80 €

Total frais payés par l’employeur : 330 €

Prise en charge du FAFSEA

(75 % des coûts) :

247 €

Restent à la charge de l’employeur

(330 € – 247 €) :

76 €

Certaines formations peuvent bénéficier de financements complémentaires.

33


organisation des formations

Pré-requis : Les formations ne nécessitent pas de connaissances préalables spécifiques, sauf mention particulière dans la fiche programme.

Méthodes pédagogiques et intervenants : Pour répondre aux besoins exprimés et aux objectifs de la formation, une alternance des méthodes pédagogiques est privilégiée : apports méthodologiques, témoignages, visites, études de cas concrets, exercices collectifs… Des modifications sont possibles : le nom des intervenants, les dates et le lieu sont donnés à titre indicatif. Les personnes apportant leur témoignage ne sont pas systématiquement connues au moment de l’édition du catalogue. Le programme de formation détaillé, accompagné de la convocation (précisant dates, horaires et lieu de formation) vous sera envoyé avant votre entrée en formation. Validation des formations : A l’issue de chaque formation, une attestation de formation sera remise à chaque participant. Horaires Généralement les formations débutent à 9 h 30 et se terminent à 17 h 30. Les horaires sont précisés dans la convocation envoyée avant la formation.

Conditions d’inscription Les formations sont ouvertes à tout public (chefs d’exploitation, salariés…), sauf mention particulière dans la présentation de chaque formation. Les inscriptions doivent nous parvenir au moins 15 jours avant le début de la session, par retour du couponréponse ou par téléphone. Pour chaque stage, vous recevrez par courrier un contrat ou une convention de stage et une convocation confirmant votre inscription, rappelant les dates, horaires, lieux de la session, avant la formation. Dès la signature du contrat ou de la convention de formation, vous disposez d’un délai de rétractation de 10 jours maximum. En cas de désistement avant le début de formation, les sommes avancées sont intégralement remboursées. 34

Tout stage commencé est dû en totalité. Seules les absences motivées par un cas de force majeure donneront lieu au remboursement des frais pédagogiques au prorata des journées manquées. Une facture acquittée et une attestation de présence vous seront envoyées suite à la formation. Le centre de formation se réserve la possibilité d’annuler ou de reporter à une date ultérieure toute formation, notamment si le nombre de participants est insuffisant, ou si le financement VIVEA n’est pas accordé. Les inscrits seront informés dans les plus brefs délais et les frais de formation retournés. Dans le cas où la session serait complète à l’arrivée du bulletin d’inscription, vous serez rapidement prévenus par le Service Formation. Dans la mesure du possible, la Chambre d’agriculture peut vous proposer une nouvelle session de formation à de nouvelles dates.

modalités tarifaires

1) Le tarif indiqué s’adresse aux exploitants agricoles, conjoints collaborateurs, aides familiaux, à jour de leurs cotisations VIVEA.

2) Pour les salariés agricoles et autres publics le tarif des formations vous sera communiqué sur demande. A la différence des contributeurs VIVEA, ce tarif ne comprend pas la prise en charge par le fonds de formation. Néanmoins, les employeurs des salariés agricoles peuvent bénéficier d’une prise en charge par le FAFSEA à partir de 7 heures de formation suivies. 3) La Chambre d'Agriculture de la Haute-Marne, en lien avec les Jeunes Agriculteurs (JA) et avec le concours financier de VIVEA, assure pour les JA la gratuité des formations inscrites dans leur Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP), qu’elles soient obligatoires ou facultatives, et ce afin de faciliter leurs conditions d’installation. Ces tarifs sont nets de taxe, sans TVA à ajouter et les frais de repas sont à la charge du participant. Le règlement des frais de formation doit être effectué avant la formation, au moment de la signature du contrat ou de la convention de formation. Ce règlement doit être réalisé par chèque à l’ordre de l’agent comptable de la Chambre d’agriculture de la Haute-Marne et adressé au Service Formation.


35


DEuX NouvEauX SERvICES Votre installation de traite, c’est plus de 1 600 heures de fonctionnement par an ! Un bon réglage et un bon entretien de la machine à traire sont indispensables pour assurer une bonne traite.

Assistance Traite Diagnostic complet de la traite afin de retrouver un lait de qualité et des conditions de traite confortables.

Points étudiés :

·Temps de préparation ·Temps de traite · Observation de l’état des trayons · Courbe de débit

Contrôle Déposes Les dysfonctionnements du décrochage automatique peuvent avoir des conséquences graves sur l’état sanitaire des mamelles (surtraite, traite incomplète, etc).

Po ur répo ndre à ce be so in, un proto cole d e co ntrôle a été co nçu da ns le but de s’assurer d’un fonctionnement homogène de tous les postes.

CONTACT : NOS TECHNICIENS SPÉCIALISÉS Pascal BONHOMME 06 20 11 55 35 - Vér onique ROQUI 06 46 42 78 16

36


Nom et Prénom du stagiaire : ......................................................................................................................

Raison sociale de l’entreprise ......................................................................................................................................................................................... Représentant de l’entreprise .......................................................................................................................................................................................... Adresse de l’entreprise......................................................................................................................................................................................................

.....................................................................................................................................................................................................................................................

Tél .............................................................................................................................................................................................................................................. Fax / mail.................................................................................................................................................................................................................................

Statut du stagiaire

r Chef d’exploitation ou d’entreprise r Salarié agricole r Associé d’exploitation agricole

r Engagé dans une démarche d’installation r Retraité r Conjoint collaborateur

r Aide familial r Autres, précisez : ...........................

S’inscrit à la formation suivante :

Titre :......................................................................................................................................................................................................................................... Dates : ...................................................................................................................................................................................................................................... S’inscrit à la formation suivante :

Titre :.........................................................................................................................................................................................................................................

Dates : ......................................................................................................................................................................................................................................

Je souhaite des informations complémentaires (préciser votre demande) ou je veux suivre une formation sur le thème : ..................................................................................................................................................................................................................................................... ..................................................................................................................................................................................................................................................... .....................................................................................................................................................................................................................................................

Nom et Prénom du stagiaire :............................................................................................................................................................................................................

Raison sociale de l’entreprise ......................................................................................................................................................................................... Représentant de l’entreprise .......................................................................................................................................................................................... Adresse de l’entreprise......................................................................................................................................................................................................

.....................................................................................................................................................................................................................................................

Tél .............................................................................................................................................................................................................................................. Fax / mail.................................................................................................................................................................................................................................

Statut du stagiaire

r Chef d’exploitation ou d’entreprise r Salarié agricole r Associé d’exploitation agricole

r Engagé dans une démarche d’installation

r Retraité r Conjoint collaborateur

r Aide familial r Autres, précisez : ...........................

S’inscrit à la formation suivante :

Titre :......................................................................................................................................................................................................................................... Dates : ...................................................................................................................................................................................................................................... S’inscrit à la formation suivante :

Titre :......................................................................................................................................................................................................................................... Dates : ......................................................................................................................................................................................................................................

Je souhaite des informations complémentaires (préciser votre demande) ou je veux suivre une formation sur le thème : ..................................................................................................................................................................................................................................................... ..................................................................................................................................................................................................................................................... .....................................................................................................................................................................................................................................................

37


Chambre d’agriculture de la HAUTE-MARNE Service Emploi Formation 26, avenue du 109 ième RI 52011 CHAUMONT Cedex

Chambre d’agriculture de la HAUTE-MARNE Service Emploi Formation 26, avenue du 109 ième RI 52011 CHAUMONT Cedex

38


DES FoRmatIoNS SPECIFIquES DaNS LE CaDRE Du PaRCouRS a L’INStaLLatIoN

Stage de préparation à l’installation un parcours modulaire organisme de formation : Jeunes Agriculteurs Contact : 03 25 35 03 82

module 1 Ce module correspond au stage « 21 heures », formation obligatoire dans le cadre du plan de professionnalisation personnalisé) Dire son projet, se situer, construire son projet – 4 jours - Echanger avec d’autres porteurs de projet d’installation et des professionnels pour conforter son projet. - Inscrire son projet dans le contexte territorial et prendre en compte les enjeux économiques et de filières. - Identifier les différentes étapes et les interlocuteurs pour l’élaboration de son projet Intervenants : Responsables professionnels, JA, Chambre d’Agriculture, CER France, MSA Sud Champagne, Coop 52, FDCUMA.

module 2 Sécuriser son projet – 3 jours - Faire ses choix sur le statut de l’exploitation et de ses membres, le financement, la couverture des risques, le régime fiscal. - Sécuriser le foncier. - Connaître et gérer les risques environnementaux. Intervenants : FDSEA, GROUPAMA, CRCA CB, CER France, MSA Sud Champagne, Chambre d’Agriculture

module 3 S’installer en société – 2 jours - Identifier les conditions de réussite d’une installation en société - Définir les règles de fonctionnement du groupe dans un règlement intérieur Intervenants : Chambre d’Agriculture

J’ai une comptabilité, j’en tire profit organisme de formation : CER France Contact : 03 25 35 03 50 objectifs : Analyser ses résultats , se comparer et prévoir la situation et la conduite de son entreprise à partir du document de son résultat économique et financier. Intervenants : CER France 39


Assurez votre promotion et celle de votre profession par l’accès à la formation continue ET LORS DE VOS JOURNÉES DE FORMATION FAITES APPEL À NOTRE SERVICE DE REMPLACEMENT

SERVICE DE REMPLACEMENT HAUTE-MARNE MAISON DE L’AGRICULTURE – 26 AVENUE DU 109e RI - BP 12140- 52905 CHAUMONT CEDEX 9 Tél : 03 25 35 03 27 – Fax : 03 25 35 03 80 – Mail contact@sr52.fr


Catalogue des formation 2013/2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you