Page 1

de

Le journal

votre député

Sébastien

Pietrasanta

n°3 • Juin 2014 • Asnières-Colombes Sud

Citoyen ou consommateur, politique ou politicien ? Nous sortons tous d’une série de consultations électorales, municipales puis européennes qui nous ont fait vivre de curieuses situations. Ce fossé toujours plus grand entre un certain nombre de citoyens et la politique en général a été amplifié par le fort taux d’abstention aux élections européennes tant à Asnières qu’à Colombes, à l’instar de la France. Nous sommes tous au pied du mur. La situation économique est telle aujourd’hui que les politiques ne peuvent plus faire rêver. A nous de chercher comment impliquer, donner envie, tout en tenant un langage de vérité. Mais ils ne pourront le faire seuls et tous les grands partis traditionnels doivent se réformer sur ce point, se montrer plus ouverts à la discussion avec la société civile ( le public), et plus accueillants aux jeunes générations. Voici le sens de notre engagement qui, modestement, mais surement essaie de faire de la politique autrement !

Chantal Barthélémy-Ruiz, Députée suppléante

D

epuis près de 15 ans, j’agis comme élu au service de nos concitoyens. J’ai toujours eu un engagement sincère et quotidien. Ce fut le cas notamment en tant que Maire d’Asnières mais aussi en tant que Député dévoué aux Asniérois et aux Colombiens.

Comme Député, je participe au redressement de notre pays en osant porter des réformes que nos prédécesseurs n’ont jamais eu le courage de mettre en oeuvre. La situation de la France est difficile. Nous devons agir avec détermination et rigueur. Parce que je suis convaincu que notre société a besoin d’ordre et d’autorité, je me suis spécialisé à l’Assemblée Nationale sur les questions de sécurité. Je suis ainsi le responsable du budget «Sécurités», rapporteur de la loi sur la géolocalisation. J’ai été également vice-président de la commission d’enquête sur le fonctionnement des services de renseignement français... Etre député, c’est aussi rencontrer de très nombreux Asniérois et Colombiens lors de mes visites de terrain, de mes permanences ou de différentes manifestations. Ces rencontres sont une vraie richesse. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui me font confiance depuis toutes ces années. Je continuerai à être à leurs côtés avec dévouement, simplicité et sincérité. Sébastien Pietrasanta

Halte à la désinformation Depuis le changement de municipalité, une lourde propagande mensongère est mise en place pour attaquer Sébastien Pietrasanta. On crée ainsi des fausses polémiques comme par exemple sur les «disques durs». La dernière en date est l’apparition d’a±chettes di≠amatoires où on peut y lire que Sébastien Pietrasanta toucherait 11 427 euros de salaire, 5 770 euros d’indemnités et 30 000 euros de frais de bouche. Du grand n’importe quoi. Sébastien Pietrasanta ne touche aucun salaire puisqu’il se consacre uniquement à son mandat de Député. Sa seule indemnité de Député est de 5349 euros. Quant aux frais de bouche, il les avait supprimés quand il était Maire d’Asnières... Ces mensonges ont pour seul objectif de masquer les augmentations des indemnités des élus d’Asnières et de Colombes... et le bilan calamiteux de ces 100 premiers jours...


sécurité

Le travail parlementaire de Sébastien Pietrasanta Assiduité en séance, travail en commission, rencontres en circonscription... : Sébastien Pietrasanta travaille activement à l’Assemblée Nationale dans l’intérêt des Asniérois et des Colombiens.

Le budget Sécurités

Pour la seconde année, Sébastien Pietrasanta a été nommé responsable sur le budget Sécurités. Dans un contexte de réduction des déficits et de rationalisation des dépenses publiques, le budget du ministère de l’intérieur est en augmentation, permettant l’arrivée de forces de l’ordre supplémentaires, comme cela est le cas à Asnières depuis janvier 2014.

Info Asnières Grâce à l’action de Sébastien Pietrasanta, Asnières a pu bénéficier de 8 policiers supplémentaires au début de l’année 2014.

Rapporteur de la loi sur la géolocalisation Sébastien Pietrasanta a été le rapporteur de la loi sur le projet de loi relatif à la surveillance d’individus suspectés d’infractions grave par le biais de la géolocalisation. Il s’agissait de donner un cadre juridique à l’utilisation de cette nouvelle technique d’enquête qui est devenu un outil de travail indispensable. Un atout qui permet de lutter plus efficacement pour la sécurité de tous en garantissant l’équilibre entre nécessité de l’enquête et protection de la vie privée.

La lutte anti-terroriste

Les 20 et 21 mai 2014, le Député a accompagné le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve lors de son déplacement à Nouakchott, en Mauritanie. Ce déplacement avait pour objectif de participer à la réunion des ministres de l’Intérieur du G5 Sahel sur la sécurité des frontières et la lutte contre le terrorisme.

E  t pendant ce temps… à Asnières La nouvelle municipalité avait promis d’éradiquer l’insécurité… Dans la nuit du 9 au 10 mai 2014, 5 voitures ont été volontairement incendiées dans les quartiers Bécon-Flachat d’Asnières. Du jamais vu dans ce quartier qui n’avait connu aucun fait grave de délinquance sous la précédente municipalité. A noter également le licenciement de médiateurs à la sortie des collèges sans aucun motif…


E  t pendant ce temps… à Asnières

La mise en place des nouveaux rythmes scolaires poursuit un seul objectif : permettre aux enfants de mieux apprendre à l’école. L’organisation des horaires scolaires sera conçue en fonction des enfants. Pas en fonction de modalités pratiques, techniques ou d’enjeux politiques mais en fonction des enfants ! Ces nouveaux horaires d’enseignement sont construits en tenant compte des pics de vigilance des enfants. On concentre donc les heures d’école de préférence aux moments où l’attention des enfants est la plus grande, c’est-à-dire le matin. Une matinée supplémentaire, c’est chaque semaine une occasion de plus de bien apprendre.

A quelques jours de la fin de l’année scolaire, la plus grande confusion règne en matière de rythmes scolaires à Asnières. Les parents, enseignants et animateurs de notre ville sont dans le flou total. La colère est forte et les inquiétudes sont nombreuses. Le Préfet des Hauts de Seine vient d’attaquer devant le Tribunal Administratif la délibération du Conseil Municipal maintenant la semaine à 4 jours.... Pendant plus de 18 mois, la précédente équipe municipale menée par Sébastien Pietrasanta a concerté directement l’ensemble des parents d’élèves notamment à travers un questionnaire. « Il est utile de rappeler qu’un maire ne peut pas s’ériger en juge de la légalité des décrets et décider, tout seul, de ne pas les appliquer » (La Gazette des communes). En vertu de ce décret d’application, le temps scolaire applicable en septembre prochain sur l’ensemble des établissements publics du 1er degré, à Asnières, est le suivant : les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8H45 à 11H30 et de 13H30 à 16H00 et le mercredi de 8h45 à 11H45. Par conséquent, les enseignants et les élèves seront donc dans l’obligation de respecter ces horaires. De son coté, l’équipe municipale sera dans l’obligation d’ouvrir les écoles sur ces créneaux. Invoquer le principe de la libre administration des collectivités territoriales est purement mensonger. Le principe de la libre administration territoriale ne permet pas de déroger à un décret ministériel. L’équipe municipale ne peut en aucun cas légalement interdire la mise en œuvre de la réforme. Par contre, elle peut ne pas mettre en place des activités périscolaires. Les conséquences de cette décision de la municipalité sont très graves pour l’avenir de nos enfants.

Le Parlement des enfants Le lundi 19 mai, Sébastien Pietrasanta a eu l’honneur de présider le jury national du Parlement des Enfants. Il s’agit d’une leçon d’éducation civique grandeur nature où les écoliers de CM2 découvrent le métier du député. Accompagnés de leurs enseignants,

ils ont élaboré des propositions de loi puis notre jury en a sélectionné quatre qui ont été soumises au vote de toutes les classes lors d’une séance à l’Assemblée Nationale. Bravo à eux pour ce bel exemple de démocratie qui doit faire réfléchir les élus que nous sommes.

éducation

La réforme des rythmes scolaires : priorité à nos enfants !


finances

La vraie baisse des impôts Le Gouvernement de M. Valls a annoncé la mise en œuvre dès 2014 d’une mesure d’allégement de l’impôt sur le revenu 2013 des ménages les plus modestes. Elle prendra la forme d’une réduction d’impôt de 350 euros pour un célibataire et 700 euros pour un couple. Elle bénéficiera aux foyers fiscaux dont le revenu fiscal de référence est inférieur à celui d’un salarié percevant une rémunération de 1,1 SMIC. Cette mesure permettra d’alléger l’impôt sur le revenu de 3,2 millions de foyers fiscaux.

Et pendant ce temps… à Asnières A Asnières, la nouvelle équipe municipale annonce à grand renfort de communication une baisse d’impôt…de 3 euros…et au même moment une augmentation des indemnités de M. Aeschlimann de 36%...No comment !

Réserve parlementaire une attribution dans la transparence Pour la première fois en France, et c’était à Asnières et Colombessud une commission de citoyens indépendants a décidé de l’affectation de la réserve parlementaire du député, soit un montant de 70 000 euros. La « réserve parlementaire » est une dotation financière utilisable par les députés servant à financer des associations et des collectivités. Le choix des attributaires était alors entièrement laissé à la libre appréciation des parlementaires. Ainsi, nous avons proposé un système plus juste et plus transparent. Grand succès auprès des associations, le système sera reconduit cette année.

Le Parisien - 10 octobre 2013

Pour contacter le député :

Pour suivre son actualité :

Permanence en circonscription 24, rue Emile Deschanel - 92600 Asnières Tél. : 01 47 33 77 43 Mail : spietrasanta@assemblee-nationale.fr

www.spietrasanta.fr Sébastien Pietrasanta S_Pietrasanta

Depuis deux ans, déjà plus de 1500 Asniérois et Colombiens sont venus visiter l’Assemblée Nationale ou assister aux questions au gouvernement. Si, vous aussi, vous souhaitez découvrir les rouages de notre vie parlementaire, n’hésitez pas à prendre contact.

Directeur de publication : Sébastien Pietrasanta Rédaction : Alexis Guerit Mise en page : Christelle Vétizout Impression : LNI Crédits photos : @S_PIETRASANTA, sauf p3 Assemblée Nationale DR

journal du député juin 2014  
journal du député juin 2014  

JOurnal du député Sébastien Pietrasanta, député des Hauts de Seine #Circo9202

Advertisement