Issuu on Google+

« Cohabiter » Réflexion et vision sur la cohabitation de l’industrie agro-alimentaire avec le cadre de vie. Alexandre Gilbert, Isabelle Guillemette, Chieu Anh Le van  APA 3351 Espace régional

1


Table des matières

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Mise en contexte Impressions du territoire Définition des typologies  Définition de la méthode d’analyse et de la terminologie Analyses Diagnostic Proposition  Conclusion

2


Mise en contexte Nous sommes urbains Perception du milieu rural bucolique

Vue derrière le garage Jacques Lavoie et fils Ste-Madeleine

3

Photo: Alexandre Gilbert


Impressions du territoire Omniprésence de l'agro-alimentaire

Présence imposante du transport lourd

Localisation des industries

44

Monumentalité des Meuneries

Proximité de l’agriculture Photos: Alexandre Gilbert Photo: Alexandre Gilbert


Cohabitation villageoise Les zones commerciales, agricoles, et résidentielles se côtoient. 

Début du village de St-Damase 

5

Photo: Alexandre Gilbert


DĂŠfinition des typologies

1) Meunerie villageoise

2) Agriculture pĂŠri-villageoise

3)Industrie et commerce 6

Photo: Alexandre Gilbert


Méthode d’analyse et terminologie Approche intuitive et sensible Impact Visuel : Échelle / visibilité / esthétique Ambiance: Perception sensible Cohabitation: Ouverte, fermée / directe, indirecte / zone de transition?

Terminologie Zone de transition: L’espace qui définit deux entités territoriales  Cadre de vie: « Réalité matérielle et environnement humain dans   lequel évolue un individu. »1 

7

1: Dictionnaire de l’aménagement de l’espace


Points d’analyse

Village de Ste-Madeleine

Village de St-Damase 

7

Photo aérienne: Atelier régional


Meuneries •Symbole Êconomique et social

La meunerie construite en 1971

8

Photo: Alexandre Gilbert


Analyse : Meunerie de St-Damase  Impact Visuel : Échelle démesurée par rapport aux

résidences  Ambiance: Dominante et contrastée  Cohabitation: Ouverte et directe sur son environnement, sans zone de transition

Vue de la meunerie derrière le centre de la petite enfance

Photo aérienne: Atelier régional

9

Photo: Alexandre Gilbert


Impact visuel : Meunerie de St-Damase •Repère visuel important

La meunerie est perceptible de différents point de vue

Photo aérienne: Atelier régional

10

Photo: Alexandre Gilbert


Analyse : Meunerie de Ste-Madeleine  Impact Visuel : Échelle démesurée par rapport

aux résidences  Ambiance: Dominante et contrastée  Cohabitation: Ouverte et directe sur son

environnement, sans zone de transition

La meunerie marque fortement l’entrée du village de Ste-Madeleine

Photo aérienne: Atelier régional

11 13

Photo: Alexandre Gilbert


Impact visuel : Meunerie de Ste-Madeleine •Repère visuel important

Impossible de la manquer!

12

Photo: Alexandre Gilbert


Industries et commerces •Symbole économique et social

Beaucoup de caractéristique en commun. 13

Photo: Alexandre Gilbert


Analyse Industrie/commerce  Impact Visuel : Échelle proportionnée des

bâtiments. Discordance visuelle causée par manque d’esthétisme du cadre bâti.  Ambiance: Rupture du rythme de la rue. Ilot de chaleur et ruissellement créés par grande marge de recul asphalté.  Cohabitation: Ouverte et directe sur la route et les résidences. Sans zone de transition

On ne se croirait pas dans un quartier résidentiel

Photo aérienne: Atelier régional

14

Photo: Alexandre Gilbert


Analyse Industrie/commerce  Impact Visuel : Discordance visuelle causée par manque d’esthétisme du cadre bâti. Ambiance : Rupture du rythme de la rue. Ilot de chaleur et ruissellement créés par grande marge de recul asphaltée.  Cohabitation : Ouverte et directe sur la route et les résidences. Sans zone de transition.

Le stationnement se marie avec la route

Photo aérienne: Atelier régional

15

Photo: Alexandre Gilbert


Exemples d’intégration problématique •Aucune transition •Stationnement en devanture •Absence d’aménagement

Obstruction de la vue sur les Montérégiennes 16

Photo: Alexandre Gilbert


Exemples d’intégration harmonieuse •Architecture en harmonie avec le cadre bâti environnant. •Aménagement paysager permet une transition avec la route.

Structure industrielle et stationnement en retrait 17

Photo: Alexandre Gilbert


Agriculture « péri-villageoise » •Symbole économique et social  •Définit et organise le paysage

Le territoire agricole se transforme avec les saisons

18

Photo: Alexandre Gilbert


Analyse : Agriculture péri-villageoise   Impact Visuel : Ouverture sur les champs de

culture, accessibilité visuelle forte. Permet une percée visuelle sur les Montérégiennes.   Ambiance: Calme et paisible, peut occasionner des odeurs, contact direct avec épandage phytosanitaire  Cohabitation: Ouverte et directe sur les résidence. Sans zone de transition.

Photo aérienne: Atelier régional

19

Photo: Alexandre Gilbert


ProximitĂŠ avec les rĂŠsidences

Ste-Madeleine

St-Damase

20

Photo: Alexandre Gilbert


Constats globaux Impact visuel

Ambiance

Cohabitation

Meunerie

-Échelle disproportionnée. -Champ visuel important.

-Dominante et contrastée. -Poussière

-Ouverte et directe sur son environnement. -Sans zone de transition.

Industrie et commerce

-Échelle disproportionnée. -Discordance avec les résidences privées. -Discordance visuelle causée par manque d’esthétisme du cadre bâti.

-Stress visuel, auditif et olfactif. -Ouverte et directe sur son -Rupture du rythme de la rue. environnement. -Ilôt de chaleur et ruissellement créé -Sans zone de transition. par grande marge de recul asphaltée.

Agriculture péri-villageoise

-Permet une percée visuelle sur les Montérégiennes. -Ouverture sur les champs de culture=accessibilité visuelle forte.

-Calme et paisible. -Peu occasionner stress olfactif -Contact direct avec épandage phytosanitaire

21

-Ouverte et directe sur les résidences. -Sans zone de transition.


Constats globaux Impact visuel

Ambiance

Cohabitation

Meunerie

-Échelle disproportionnée. -Champ visuel important.

-Dominante et contrastée. -Poussière

-Ouverte et directe sur son environnement. -Sans zone de transition.

Industrie et commerce

-Échelle proportionnée. -Discordance avec les résidences privées. -Discordance visuelle causée par manque d’esthétisme du cadre bâti.

-Rupture du rythme de la rue. -Ouverte et directe sur son -Ilôt de chaleur et ruissellement créé environnement. par grande marge de recul -Sans zone de transition. asphaltée.

Agriculture péri-villageoise

-Permet une percée visuelle sur les Montérégiennes. -Ouverture sur les champs de culture=accessibilité visuelle forte.

-Calme et paisible. -Peu occasionner stress olfactif -Contact direct avec épandage phytosanitaire

22

-Ouverte et directe sur les résidences. -Sans zone de transition.


Constats globaux Impact visuel

Ambiance

Cohabitation

Meunerie

-Échelle disproportionnée. -Champ visuel important.

-Dominante et contrastée. -Poussière

-Ouverte et directe sur son environnement. -Sans zone de transition.

Industrie et commerce

-Échelle disproportionnée. -Discordance avec les résidences privées. -Discordance visuelle causée par manque d’esthétisme du cadre bâti.

-Stress visuel, auditif et olfactif. -Ouverte et directe sur son -Rupture du rythme de la rue. environnement. -Ilôt de chaleur et ruissellement créé -Sans zone de transition. par grande marge de recul asphaltée.

Agriculture péri-villageoise

-Permet une percée visuelle sur les Montérégiennes. -Ouverture sur les champs de culture=accessibilité visuelle forte.

-Calme et paisible. -Peut occasionner stress olfactif -Contact direct avec épandage phytosanitaire

23

-Ouverte et directe sur les résidences -Sans zone de transition.


Analyse historique cartographique  •Comprendre l’évolution des formes villageoises •Comprendre l’histoire de l’implantation des industries et meuneries

24

Source: L.Traversy La paroisse de St-Damase


Analyse évolution villageoise St-Damase

La croissance du village s’est organisée en périphérie des industries

25

Source : Atelier régional


Analyse ĂŠvolution villageoise Ste-Madeleine

Les routes sont centrales dans le dĂŠveloppement du village 26

Source : Atelier rĂŠgional


Périmètre d’urbanisation

Le périmètre d’urbanisation annonce clairement qu’il a atteint un point culminant de développement. D’ailleurs, il est comblé à près de 85% du périmètre, ce qui démontre l’importance de développer différents attraits pour stimuler l’économie. 26

Source des fonds de plan: plan d’urbanisme des municipalité de St-Damase et Ste-Madeleine.


Diagnostic Les typologies analysées démontrent qu’il y aurait avantage à développer de nouveaux aménagements lié à la zone de cohabitation. Cela permettrait de mettre en valeur le cadre de vie sous des aspects paysagers, sociaux, culturels, économiques et d’intégrer la forte présence agroalimentaire.

26


Révéler Revitaliser Requalifier Proposition •Améliorer •Créer

le cadre de vie 

de nouveaux attraits et stimulateurs

•Révéler

l’identité des communautés

•Renouveler

la vision de l’agriculture

26


Proposition: meunerie Zone de transition : arbres de grand gabarit

Meunerie de Ste-Madeleine

30

Photomontage: Alexandre Gilbert


Proposition: meunerie Point de repère: coloration de la meunerie

Meunerie de Ste-Madeleine

30

Photomontage: Chieu Anh Levan


Proposition: meunerie Projection artistique sur les silos des meuneries

Meunerie de St-Damase 30

Photomontage: Chieu Anh Levan


Proposition: meunerie Projection artistique sur les silos des meuneries

Meunerie de Ste-Madeleine

30

Photomontage: Chieu Anh Levan


Proposition commerce Valorisation végétal des devantures commerciales

Simulation de végétalisation du secteur commercial de Ste-Madeleine

31


Proposition commerce Valorisation végétal des devantures commerciales

Simulation de végétalisation du secteur commercial de Ste-Madeleine

31


Proposition industrie Mise en valeur de l’industrie : enseigne, végétalisation et trottoir.

Simulation d’aménagement de la compagnie Lassonde. 

31

Photomontage: Isabelle Guillemette


Proposition industrie Mise en valeur de l’industrie : enseigne, végétalisation et trottoir.

Simulation d’aménagement de la compagnie Lassonde. 

31


Principe de biorétention Récupération des eaux de pluie

Sans bordure

Zone de biorétention Avec bordure 31

Source: Green infrastructure in Calgary’s corridors


Végétaux pour biorétention

Quercus palustris

Salvia silvestris 

http://www.jamesdeandesign.com/Slide_Show/Plant_Catalog/TREES/

http://www.dkimages.com/discover/previews/994/50245215.JPG

Deschampsia caespitosa “tardiflora” http://vivacesmirabel.com/Catalogue/catalogue_photos/Deschampsia_Tardiflora.htm

Sorbaria sorbifolia

http://www.pictokon.net/bilder/2007-06/pflanzenbilder-sorbaria-sorbifolia-niedrige-federspiere.jpg.jpg

31


Proposition agriculture péri-villageoise Zone de transition : diminution du contact direct du village avec l’agriculture de grande échelle.  Ste-Madeleine

St-Damase

Périmètre 

Lots en contact direct Ensembles des lots  avec les résidences  32

Source des fonds de plan: plan d’urbanisme des municipalité de St-Damase et Ste-Madeleine.


Proposition agriculture pĂŠri-villageoise Zone de transition : culture alternative

Simulation d’une bande de culture de tournesol

32

Photomontage: Alexandre Gilbert


Proposition agriculture péri-villageoise Zone de transition : pâturage

Simulation d’une culture de tournesol Simulation d’une zone d’élevage extensif de mouton

33

Photomontage: Alexandre Gilbert


Proposition agriculture pĂŠri-villageoise Zone de transition : 

Source des images pour photomontage :GREB

33

Photomontage: Alexandre Gilbert


Proposition agriculture péri-villageoise Zone de transition : fermette ou hameau agricole 

Simulation d’une ferme de petite échelle

Source des images pour photomontage :GREB

33

Photomontage: Alexandre Gilbert


Le mot de la faim… Les villages de St-Damase et Ste-Madeleine gagneraient sur plusieurs aspects du cadre de vie, tant paysager que social, culturel ou même économique à travailler en priorité sur les zones qui cohabitent avec  l’industrie agro-alimentaire.

34


Cohabiter