Page 1

_________

Alexandra Gladu-Duguay

portfolio 2018 baccalaurĂŠat en architecture technique en architecture


Alexandra Gladu-Duguay e: alexandra.gladu3@gmail.com t: 514-743-7354


Formations Académique

Aut re s For m at i ons

Baccalauréat en architecture (B. Sc. Arch) Un i v e r s i d a d A l f on s o X e l S a bi o, Ma d r i d P r o g r a m m e d ’é c h a n g e é t u d i a n t C R É P U Q 2018-Ce jour

Att e s t at i on A SP C on s t r u c t i on p ou r l e c ou r s d e santé, sécurité sur les chantiers de construction (SIMDUT) 2013

Un i v e r s it é L av a l 2015-2017

Implications

D i p l ô m e d ’é t u d e s c o l l é g i a l e s ( D E C ) C o l l è g e M o n t m o r e n c y, t e c h n o l o g i e d e l ’a r c h i t e c t u r e 2011-2015

C oorganisatrice des activités d’intégration - É c o l e d ’A r c h i t e c t u r e d e l ’ U n i v e r s i t é L a v a l Juin 2016

D i p l ô m e d ’é t u d e s s e c o n d a i r e s ( D E S ) École secondaire Curé-Antoine-Labelle 2006-2011

Expériences Professionnelles M VA a r c h i t e c t e - te ch n i c i e n ne e n arch ite c tu re e t st ag i ai re MOAQ 2017-Ce jour To m m y H i l f i g e r -associée principale / chef caissière 2010-2017 Clinique Dentaire Pierre Cyr & associés -commis de bureau 2009-2011

St age (technique en architecture) Construction N. Deslauriers Inc. I n i t i a t i o n a u f o n c t i o n n e m e n t e t à l ’o r g a n i s a t i o n sur un chantier de construction 2014

Levée de fond - Société de leucémie et lymphome du Canada I m p l i c a t i o n à l ’o r g a n i s a t i o n - To m m y H i l f i g e r Août 2015 et Août 2014 Marche Illumine la nuit - Société de leucémie et lymphome du Canada Octobre 2014 et Octobre 2013 Levée de fond P a r r a i n a g e d ’ u n e f a m i l l e - To m m y H i l f i g e r Décembre 2014

Logiciels Aut o C A D : 2 D e t 3 D Suite Adob e; Photoshop, Indesign, Illustrator ; M i c r o s o f t O f f i c e ; Wo r d , E x c e l , P o w e r p o i n t ; Sketchup; Rhinocéros; SU Po dium, Maxwel l.

Langues Français, Anglais et Espagnol


Ta b l e d e s m a t i è r e s

Baccalauréat en architecture Bodega curva 5 Frontière 11 Image fantôme 15 Interfaces 17 Entre-Deux 21 L a Va l s e 2 5 Éclosion 27 Géotropisme 29 Nu it Bl anche 3 1 L es Jardins Métaphoriques 33 Te c h n i q u e e n a r c h i t e c t u r e Horizon 35

4 | 40


Bodega curva un vignoble à la Rioja S’inspirant de la topographie de la vallée de la Rioja, le projet s’insère dans le paysage sinueux de la région espagnole. C’est entre l’architecture et l’oenotourisme de l’Espagne que l’expérience viticole en effervescence est mis au coeur d’un parcours muséale. En collaboration avec Eloise Combe Superviseurs: Étienne Bernier et Mariane Charbonneau Automne 2017

5 | 40


6 | 40


Plan du 2e sous-sol

7 | 40


8 | 40


9 | 40


10 | 40


Frontière une installation éphémère L’intallation cherche à établir des connexions entre la géographie, l’histoire du lieu et les conditions de l’environnement. Elle s’interesse aux limites de la région; celle qui définissaient autrefois d’autres territoires, celles qui sont restées. Disposés de façon linéaire et à une hauteur constante, les ballons restent en suspension sur la frontière séparant les territoires de la Rioja et de la Navarre. La limite devient donc tangible et physique, mais reste franchissable de par la fragilité du médium choisi. Symbole de festivité, les ballons soulignent l’indépendance du territoire en matérialisant ses limites qui ont été longuement disputées. En collaboration avec Emilie Fortier et Jean-Philippe Fahey Pontbriand Superviseurs: Étienne Bernier et Marianne Charbonneau Automne 2017

11 | 40


12 | 40


FRONTIÈRE FRONTIÈRE FRONTIÈRE

Explorations

13 | 40


14 | 40


Image fantôme un centre de production et de diffusion en estampe S’inspirant des techniques de sérigraphie, ce lieu de production et de diffusion, permet aux artistes d’exposer et de créer sous le regard des passants. À titre de lieu d’expression artistique, l’atelier devient en soi l’oeuvre comtemplée par les curieux qui, tel les traces d’anciens motifs réaparaissent. Superviseur: Richard Cloutier Hiver 2017

15 | 40


Plan ĂŠtage

Plan rez-de-chaussĂŠe 16 | 40


Interfaces requalification du patrimoine Cette proposition porte sur la réhabilitation de deux bâtiments, datant des années 1960-1970, sur un îlot voué à devenir un pôle d’échanges intermodal du réseau de transport collectif de la Ville de Québec. Interfaces est un centre multifonctionnel dédié aux personnes marginalisées offrant des services sociocommunautaires dans le but de favoriser leur réinsertion sociale. Ce pôle d’aide vise à créer des liens d’échange et d’intéraction entre les gens de la rue et les gens du quartier par une architecture engagée. Phase conceptuel et programmation en collaboration avec Jean-Philippe Fahey Pontbriand Superviseur: Tania Martin Automne 2016

17 | 40


18 | 40


Plan ĂŠtage

Plan rez-de-chaussĂŠe 19 | 40


20 | 40


Entre-Deux un seuil Entre-Deux est un lieu de détente et de contemplation en surplomb des jardins du Vieux Séminaire de Québec. Ce lieu se caractérise par un changement de matérialité qui incite l’usager à changer de position pour profiter d’une expérience de relaxation en suspension. Cette limite entre l’intérieur et l’extérieur permet de profiter de la richesse du vide. En collaboration avec Jonathan Guillemette Superviseure: Tania Martin Automne 2016

21 | 40


22 | 40


23 | 40


Bâtir, c’est d’abord créer, définir et limiter une portion de territoire distincte du reste de l’univers et lui assigner un rôle particulier. La limite fait naître l’intérieur et l’extérieur. (Von Meiss, 2012)

24 | 40


L a Va l s e milieu urbain La Valse est un projet d’habitation, situé au coeur de Limoilou, qui souhaite marquer un rythme de déplacements lent sur trois temps. Le passage du temps se transpose à travers la transition entre les espaces par les portes cochères ; L’esprit limoilien est exposé sur la voie publique alors que l’arrière scène révèle un côté contemporain. En collaboration avec Michael Comtois Superviseur: Gilles Rocheleau Hiver 2016

25 | 40


26 | 40


Éclosion un habitat Éclosion est un projet résidentiel situé en forêt, attenant à la rivière St-Charles. S’inspirant d’une coquille qui s’ouvre et qui se referme, les deux volumes définissent les fonctions intérieures et distinguent les espaces de vie publics et privés. Suivant un axe de circulation central et traversant, l’intimité des espaces est exprimée à l’aide de seuils, suivant la pente du terrain. Superviseur: Gilles Rocheleau Hiver 2016

Élévation nord

Élévation ouest

27 | 40

Élévation est


28 | 40


Géotropisme un lieu Géotropisme est la création d’un lieu de performance artistique au cœur d’un paysage boisé, situé sur le Parc du Bois-de-Coulonge. S’inspirant du calme de l’environnement, ce lieu d’expression permet à l’artiste de s’isoler pour créer. À titre de lieu d’exposition, la nature environnante devient en soi une œuvre d’art contemplée par les visiteurs. Superviseur: Jérôme Lapierre Automne 2015

Élévation est

Élévation nord

29 | 40


atelier de création

hall

salle d’exposition

Étage

salle d’exposition

Rez-de-chaussée

30 | 40


Nuit Blanche un objet

La caféine et sa filtration misent à nu. Dans son plus simple appareil, la cafetière se révèle et expose le changement de phase du café moulu en un carburant liquide, génie du réveil et stimulant des sens. La caféine se veut aussi un prétexte pour relaxer, converser et apprécier son goût riche, qu’il soit corsé ou sucré. Celle-ci se révèle en format pour la route¹, en tasse du dimanche matin² ou sous forme de thé³. En collaboration avec Jean-Philippe Fahey Pontbriand et Léa Foteas Hiver 2017

31 | 40

1

2

3


32 | 40


Les Jardins Métaphoriques une place public éphémère (Spot2017) L’aménagement suggéré met en dialogue une géométrie organique et orthogonale. L’imaginaire propose une corrélation entre l’homme et le végétal: tous deux sont libres de déambuler à travers les installations, tel un jardin en mouvement. Les passants sont d’abord semés en sol fertile à découvert. Déambulant dans un immense jardin de récolte tridimensionnel, ils admirent leurs confrères arrivés à maturité. Étant alors hâtifs de poursuivre le cheminement de leur croissance, ils déploient leur première germination. Par la suite, les pousses se dressent et s’élèvent en se frayant un chemin vers les précieux rayons de Soleil. Elles en profitent alors pour les assimiler et s’assurent d’absorber chaque goutte d’eau tombant à l’occasion. Puis, après avoir cultivé leur patience, elles peuvent mettre en scène leur magnifique floraison aux yeux de leurs pairs. Le fruit de leur croissance est ensuite savouré sur place, au plaisir de tous. En collaboration avec Emilie Fortier, Jean-Philippe Fahey Pontbriand, Léa Foteas et Simon Bourgault Hiver 2017 Mention du jury : Contraste, rigueur et sensibilité

33 | 40


L’entrée : la semance Le jardin tridimensionnel : la germination Les kiosques multifonctionnels : les pousses La zone lounge : la photosynthèse Les espaces détente : l’arrosage La scène amovible : la floraison Les potagers urbains : la récolte Le resto-bar : l’approvisionnement Les bacs de plantation Les blocs toilettes

Les potagers urbains : Le récolte des végétaux

La scène : Le spectacle de la floraison

L’espace détente : L’assimilation des rayons du soleil

34 | 40

L’arrosage : Flâner dans la brume


Horizon condominiums Horizon est un projet de condominium de 52 logements répartis sur 10 étages, situé dans un quartier en pleine effervescence. Les terrasses communes et les balcons privés permettent de prendre l’air et de profiter de la vue sur la Ville de Montréal. Les grands murs rideaux accentuent la verticalité et permettent un gain de lumière naturelle aux espaces de vie. En collaboration avec Jessica Lahaie, Stéphanie Lamy, Maxime Beaulieu, Steve Ouellette et Laurence Gagnon Hiver 2015

35 | 40


Rez-de-chaussĂŠe 36 | 40


37 | 40


NOTE 1. 2. 3.

A

B

C

D

E

F

F.1

G

G.1

H

I

J

K

L 4.

46800 6000

5500

6950

2900 5501

7459

1200

4800

2300

3372

6000

6000

9119

6000

5500

6000

5563

4041

1200

5776

5.

1025

3534

915

6.

1829

7. 01 A303

07

201.1

01 A350

BALCON LOGEMENT 1 11.0m²

2000

1200 1025

8.

1

1

9.

02

02

14400

915

2411

02

1552

PEX00

11.

915

2134

1215

10.

7500

12.

1300

3950

1

8700

915

8923

7500

1

13.

14.

4095

05

C7

C8

3 HR

3 HR

4500

09

ESC. 2 11.1m²

2134

5508

4640

2575

3 21.

1033

MR07

3.1

M3

03

1000

1071

210.1

NOTE

BALCON LOGEMENT 6 11.0m² 05

BALCON LOGEMENT 5 11.0m²

PEX06

1

C8

02

3 HR

5 1025

22246

6 M2

02

02 PEX05

3

5916

3

211.1

MR12

11

1

8995

TYP

3

3 HR

21566

09

09

3 HR

09

C8 3 HR

209

1619

CONCIERGERIE

2842

E.B.

10

M3-A

9

M3

M4

MR07

859 2134

915

4923

4575 6000

1783

859

3500 3327

1200

5500

1033

01 A302

915 02

02

9 2575

CO

M

05

PU

06

GR

(voir devis 1

PL CO

2

PL SÉ

3

PL SÉ

LÉGE XX

X HR

1524 4786

915 3451

2134 2502

XX

1911

10070

6000

03 04

XX

1033

4640

6000

01 A353

8

5508 4800

11150

1

M3

19101 26086

2900

1

17CM 16M 10

SO (C

3 HR

C10

E.H.

7.2

02

C10

1025

MR05

1025

1200

P210

924

207

TÉLÉCOM

ESC. 1

2902

2412

2205

SALLE ÉLEC.

P209

206

5.0m²

P212

ASC. 2

5.0m²

P207

ASC. 1

P206

3 HR

3786

8

3086

2 HR

05

C10

3 HR

05

7864

02

1200

C9

3 HR

12.2m²

C8

07

1025

C10

7.1 4679

C8

TYP

2443

06 A150

2 HR

P212

2134

C9

3 HR

2443

914 3052 6000

C10

RE

02

TYPE

7

02

1

1

13.3m²

12000

02

09 09

TYP

02 212 208 CORRIDOR 2 03 CHUTE DÉCHETS 26.3m² A354 09

C8

02 01 A523

205.1

BACON LOGEMENT 4 4356

G.M

C8 3 HR

M2

M2

12210

03

LOGEMENT 5 - TYPE 3 112.7m²

1.5 HR

2134

9416 09

P205

1

210

C6

G.M

10775

8388

4800

10775 205 LOGEMENT 4 - TYPE 2 76.7m²

PEX03

LOGEMENT 6 - TYPE 4 67.9m²

P211

7.2

2439

2184 2288

7

03

01

02

1

PEX04

211

7.1

8992 6000

1064

01 A301

1

02

29.

1627 2138

975

2907 915

6150

200 SALON 21.8m²

2910

3352 3135

4800

9005 4818

2134

10

3 HR

4950

2824 915

07

1033

MR09

G.M

G.M

2907 2134

07

C8

1

2998 1829

MR10

915

4462 03

P204

10775

C7

28.

1050

5989 2138

1200

4481

7404

3052 2288

1050

2915

09

1

03

LOGEMENT 3 - TYPE 2 76.8m²

3 HR

9637

1024

5495 204

6

3777

CORRIDOR 1 10 61.4m²

M2

02

27.

4.1

201

1

PEX02

5

26.

4

2134

6000

07

3796

MR12

2134

3867

7863

37375

01 A352

05

204.1

9992

4411

01 A351

3 HR

BALCON LOGEMENT 3 11.9m²

24. 25.

05

C8

4.1

23.

2575

7863

C6 1.5 HR

M2

22.

8253

3 HR

2640

2134

3

1

1000

C10

203.1

BALCON LOGEMENT 2 11.9m²

6000

9077

09

1947

3020

M2

20.

10

M2

6000 3867

09

P203

1

E.H.

915

LOGEMENT 2 - TYPE 2 77.5m²

17CM 16M

2079

E.B.

10766

07

630

19.

03

4895

02

203

37375

18.

C10

PEX01

01 A300

17.

3 HR

2320

3

16.

2

3 HR

3 HR

1

07 A354

M3

C10

C8

G.M

3.1

4

TYP

7212

C7 3 HR

15. 02

4500

02

2

1033

02

LOGEMENT 1 - TYPE 1 119.3m²

P202

13818

1549

202

1

6000

1025 6000

X

1200

46800

PXXX

E.H.

A

B

C

D

E

F

F.1

G

G.1

Étage type 38 | 40

H

I

J

K

01 A103

PLAN ÉTAGE TYPE 1 ÉCHELLE: 1:100

L

XXX XXX XX m2 DP


LÉGENDE

FOND DE CLOUAGE 38mmX190mm TRAITÉ ET BISOTÉ EN ANGLE

AXE

LAINE DE ROCHE 50mm AVEC RONDELLE D'ATTACHE GALVANISÉ

AXE 2%





VARIABLE

SOLIN EN ALUMINIUM PRÉPEINT AVEC ATTACHE DISSIMULÉE

$'$# (!!#)$#)#* BANDE DE RENFORT

))"2$##' '#'&*(

MEMBRANE SUR 305mm T1

M2

"$*!*'#$( #)$#%!#'

%!&*"5)!!&* %! , ,#'')(

  . .!+

2%

($!#)!5 //$#)#* #(!((

DESCRIPTION

A.GLADU

PARAPET

$#)'%!&*5

// "$*!*'#$(,5* $#)'%!&*5+ !*)'*, $#)(

TITRE DU DESSIN

($!#""'#5

DÉTAIL PARAPET/TOITURE

!!*)'+ $*#$"%'((! # COURS & NOM DE L'ENSEIGNANT

221-655-MO JOEL HÉBERT

#7)'(5'   %'5+$()

NOM DU FICHIER INFORMATIQUE

Jonction M2/dalle

655-71-A15-AGLADU-DÉTAILS-PARAPET-EVENT

 

$#)$#" !!( ! DATE

DESSINÉ PAR

ALEXANDRA GLADU

25 MAI 2015

5!!  ÉCHELLE

1:10

A517

475 BOUL. DE L'AVENIR, LAVAL, QUÉBEC, H7N 5H9

LÉGENDE

AXE 321 173

148

M1

SOUFFLAGE DE COLONNE: -

PLAQUE D'ANCRAGE D'ACIER (VOIR FABRICANT)

PANNEAU DE GYPSE 16mm COLOMBAGE MÉTALLIQUE 64mm ISOLANT EN NATTE 64mm PARE-VAPEUR COLONE DE BÉTON

MEMBRANE D'ÉTANCHÉITÉ AUTOCOLLANTE DE TYPE "BLUESKIN" PLAQUE D'ANCRAGE D'ACIER (VOIR FABRICANT)

PANNEAU D'ISOLANT RIGIDE 50mm EN LAINE DE ROCHE FIXÉ AVEC RONDELLE D'ATTACHE GALVANISÉ

NOM DU PROJET

DESSINÉ PAR

PIPETTE ENTRE LES DEUX PANNEAUX DE BÉTON PRÉFAB.

INITIALES M. BEAULIEU

DESCRIPTION JONCTION DE MUR M1

AXE

TITRE DU DESSIN

JONCTION DE MUR M1

# COURS & NOM DE L'ENSEIGNANT

01 A601

JONCTION DE MUR M1 ÉCHELLE:  1:10

221-655-MO JOEL HÉBERT NOM DU FICHIER INFORMATIQUE

M1

Jonction mur M1

Jonction fenêtre/mur M1 DESSINÉ PAR

GLOBAL

39 | 40

((*($*+')*'

+'5(

 INITIALES

#)%!*' '&*(

Parapet toiture

+'5(

$*!(!4'

DESSINÉ PAR

'((*'(*'$'#4'

M1

(($*(!!



$'#4'"5)!!&* !, , !+ ($*5* ((+$'# 

ÉCHELLE

1:10

DATE

25 MAI 2015

A601

 

PIPETTE ENTRE LES DEUX PANNEAUX DE BÉTON PRÉFAB.

+'5(

NOM DU PROJET

((,,  . . !+ ($*50!%!&* "5)!!&*+$'# 

DOUBLE LISSE 64mm ISOLER AVEC LAINE DE ROCHE

((*(!!


40 | 40


Alexandra Gladu-Duguay e: alexandra.gladu3@gmail.com t: 514-743-7354

Portfolio Architecture  

Alexandra Gladu-Duguay

Portfolio Architecture  

Alexandra Gladu-Duguay

Advertisement