Page 1

LE JOURNAL DE L’AUDACE EN CÉVENNES

CONCOURS ALÈS AUDACE

2014 I 3 édition e

« Affûtez vos idées !!! »

s n o i t a t o d e d € 80 000

QUALITÉ DE VIE, VIE ÉCONOMIQUE & VITALITÉ DÉMOGRAPHIQUE

Alès Agglomération, territoire d’avenir > p. 5


CONCOURS ALÈS AUDACE

2014 I 3e édition

C’EST REPARTI ! / Inscrivez-vous sur www.ales-audace.fr / dès le 1er janvier

L’audace est en vous ? Alors tentez votre chance : au printemps prochain, vous serez peut être l’un des heureux finalistes de l’édition 2014 !

Tapis rouge

aux audacieux Vous avez l’audace de croire en une idée ou un projet particulièrement réalisable sur le territoire cévenol ? Lancez-vous : Alès Agglomération sort le grand jeu ! L’avenir sourit aux audacieux, Alès Agglomération aussi en leur sortant le grand jeu avec ALÈS AUDACE : un « concours d’idées » ouvert à tous les projets porteurs de développement économique, social et/ou culturel pour la première communauté des Cévennes. Un concours tous secteurs, toutes catégories qui, pour la troisième année consécutive, réserve 80 000 € de dotations aux lauréats et un appui stratégique aux candidats les plus méritants !

Alès Audace, tout le monde y gagne Avec plus de 200 candidatures passées au crible et 11 finalistes récompensés en 2013, « on a franchi un cap ; le concours entre dans sa phase de maturité » se réjouit Philippe Ribot, Vice-Président d’Alès Agglomération et Président du Jury du Concours Alès Audace. « Depuis que nous avons créé cet événement sans équivalent en un « concours France, l’agence de développement Alès Myriapolis d’idées » ouvert à tous en charge de l’accompagnement territorial des porles projets porteurs teurs de projets d’entreprises reçoit de plus en plus de développement de candidatures intéressantes… dans le cadre du concours, mais aussi hors concours, ce qui est économique, social très positif. On peut donc dire qu’il y a bien un effet et/ou culturel Audace. C’est simple : pour l’édition 2013, nous avons pratiquement reçu et étudié deux fois plus de sollicitations qu’en 2012 ! Un franc succès, avec des dossiers mieux préparés et de vraies bonnes idées à encourager. C’est d’ailleurs ce qui nous a amené à partager les 80 000 euros de dotations entre les

ALÈS AUDACE,

Le journal de l’audace en Cévennes

2

Philippe Ribot, Vice-Président d’Alès Agglomération et Président du Jury du Concours Alès Audace.

6 meilleurs finalistes (au lieu de 5 lors de la première édition) et à créer de nouveaux prix – hors dotations – avec 3 coups de cœur (au lieu d’un seul en 2012) et 2 prix spéciaux. On s’adapte, pour récompenser et soutenir le plus grand nombre… Et comme on accorde à tous les candidats porteurs de projets courageux et prometteurs un soutien direct ou indirect dans l’élaboration ou la concrétisation de leur stratégie de développement, tout le monde est un peu gagnant à ce jeu là ! ».


Tout le monde peut s’inscrire : les particuliers, les entreprises, les institutions… « Ce qu’il y a d’unique dans ce concours d’envergure nationale, c’est que tout le monde peut s’inscrire – les particuliers, les entreprises, les institutions – et peu importe l’avancée de leur projet : si leur idée est bonne, ils seront accompagnés dans la mise en route ou la montée en puissance de leur projet, soit par Alès Agglomération, soit par l’un de nos partenaires. C’est l’une des forces de notre concours et un vrai facteur d’attractivité pour notre territoire : toute une chaîne d’acteurs économiques locaux participe activement à notre dynamique d’accompagnement à la création et à l’implantation d’entreprises nouvelles : en relais d’Alès Agglo, il y a l’agence de développement territorial Alès Myriapolis mais aussi l’Ecole des Mines d’Alès et son incubateur de projets technologiques, la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre d’Agriculture et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard… Tout un réseau de compétences utiles à la création de projets innovants ».

80 000 €

de dotations, des conseils et un suivi personnalisé pour aider les porteurs à concrétiser leur projet

» ! ! ! s e é d i s o v z e t û « Aff et préparez bien votre candidature

On vous guide

En tant que particulier, entreprise ou institution, vous avez une idée ou un projet à caractère innovant faisable en Cévennes. Voici comment participer au concours Alès Audace 2014.

LES MODALITÉS D’INSCRIPTION & LE DÉROULEMENT DU CONCOURS uÀ PARTIR DU 1ER JANVIER, téléchargez votre dossier de candidature sur le site www.ales-audace.fr uRemplissez ce dossier, en veillant bien à la clarté et à la pertinence de vos informations. uJUSQU’AU 30 AVRIL MINUIT, déposez en ligne votre dossier de candidature sur www.ales-audace.fr ou postez-le à : Concours Alès Audace, Alès Myriapolis, 1675 Chemin de Trespaux, 30100 Alès. uENTRE LE 12 ET LE 30 MAI, après ouverture et analyse des plis par un jury composé d’élus locaux et de représentants de l’économie, du tourisme et de la culture, au moins 30 dossiers seront retenus pour une présentation orale que le porteur effectuera devant ce même jury. uLE 5 JUIN, l’annonce des résultats et la remise officielle des prix auront lieu à Alès.

LES CRITÈRES DE SÉLECTION uL’originalité et l’audace du projet uLa faisabilité du projet et les potentiels du candidat pour l’aboutir uL’engagement et les motivations du candidat uL’intérêt socio-économique pour le territoire uLa capacité du projet à renforcer l’image positive de la collectivité. Alès Myriapolis, une structure au côté des porteurs de projets.

LES DOTATIONS EN JEU Préparez votre projet et déposez votre candidature avant le 30 avril Dotation financière, appui stratégique ou accompagnement classique : au concours Alès Audace, vous l’avez compris, tout le monde peut tenter sa chance et bénéficier d’un coup de pouce pour concrétiser son projet. Encore faut-il avoir une vraie bonne idée, réalisable en Cévennes et qui participe au développement de l’agglomération alésienne. Cette idée, vous l’avez ? Alors allez-y, inscrivezSoyez inventif, vous ! Au moins 30 dossiers seront expliquez bien votre sélectionnés par le jury. Mais, attention, projet et « bétonnez » compte tenu de la qualité de l’édition 2013, la barre sera haute pour les vos argumentations ! candidats qui visent le 1er Prix en 2014… Notre conseil : soyez vraiment inventif, expliquez bien l’originalité et l’utilité de votre projet et « bétonnez » vos argumentations afin que le jury s’intéresse à la faisabilité de votre projet et à la justification d’une aide financière ou technique. Enfin, dernière recommandation : ne confondez pas vitesse et précipitation ! Les inscriptions débutent à partir du 1er janvier, mais vous avez jusqu’au 30 avril minuit pour déposer en ligne votre candidature ou l’envoyer par la Poste. Cela vous laisse un peu de temps pour peaufiner votre projet et votre argumentaire. À vous de jouer !

Selon la qualité des projets présentés, 3 à 10 lauréats se verront attribuer une aide financière pour la concrétisation de leur projet.

45 000 € maximum seront attribués au 1er prix. 35 000 € minimum seront répartis entre les lauréats suivants. Au total 80 000 € seront distribués. Rendez-vous sur www.ales-audace.fr

3


CONCOURS

11 finalistes en 2013

ALÈS AUDACE

2014 I 3 édition e

Combien en 2014 ?

« Lauréats » récompensés d’une dotation financière, « Coups de cœur » du jury ou « Prix spéciaux » : retour sur les grands vainqueurs de l’édition 2013 uo

1e Prix 2013, deux ex æq

CARD POOL (20 000 €) Traitement et décontamination microbiologique des eaux Avec CARD POOL, plus besoin de traitement chimique ! Après 3 ans de R&D intensive, Christian Chis, docteur en matériaux, Rémy Lapergue, ingénieur en recherche et Diego Penaranda, président de la start-up CARD POOL ont gagné leur pari : utiliser un échange d’ions pour éradiquer en permanence les bactéries de tout fluide liquide ou gazeux, via une cartouche inox contenant des paillettes céramiques servant de supports à des matériaux nano-composites aux surfaces super germicides. Écologique, économique et protégée par un brevet international, leur invention testée depuis 2 ans vise de nombreux marchés, à commencer par celui des spas pour lequel un premier contrat de quelques unités a été signé. Restait à industrialiser le procédé et c’est notamment grâce aux 20 000 € d’Alès Audace que le trio finance ce nouveau challenge.

2e Prix 2013

4e Prix 2013

Ceven’Jet skE (15 000 €)

Kinévolution (8 000 €)

Conception, fabrication et commercialisation d’un jet ski électrique de luxe

Conception, fabrication et commercialisation d’un appareil de rééducation pour soulager et optimiser le travail des kinésithérapeutes

Un puissant jet ski tout électrique à destination des propriétaires de yachts, voilà l’idée qui pousse depuis 2 ans Florent Vitiello à développer en parallèle de son activité des prototypes pour trouver le bon compromis entre puissance (40 000 W) et autonomie (de 30 mn à 1h30). Et grâce aux 15 000 € d’Alès Audace, ce jeune entrepreneur peut enfin construire la version ultime de son rêve, proche de la série et présentable sur les salons spécialisés. L’heureux trentenaire table sur la vente de 40 exemplaires la 1ère année et 250 à l’horizon 2016. De quoi envisager la création de 5 à 15 emplois d’ici là sur le Pôle Mécanique d’Alès. uContact : florent.vitiello@orange.fr

Dispositif médical de classe 2 protégé par 2 brevets internationaux après 3 ans de recherche et 5 ans de développement, Kinévolution répond à une douzaine de normes européennes et dispose de 23 innovations applicatives pour faire effectuer aux patients des kinésithérapeutes plus de 1000 exercices paramétrables – soit 70% des actes pratiqués ! Sans concurrent à ce jour, l’invention de Marc Champsaur est aujourd’hui commercialisée grâce aux 8 000 € d’Alès Audace qui ont renfloué la trésorerie de l’entreprise et permis le recrutement d’un commercial pour la France. uContact : marc.champsaur@kinevolution.com

5e Prix 2013

3 Prix 2013 e

uContact : lapergue@orange.fr

SPIRULINE ARC-EN-CIEL (20 000 €) Production et commercialisation de spiruline Algue aux vertus nutritives et détoxiques classée par l’ONU aliment du 3e millénaire, la spiruline, Émilie Rousselou l’a découverte lors d’une mission humanitaire au Burkina Fasso et c’est avec son compagnon Franck Lepinay qu’elle a commencé à en produire en Guadeloupe puis dans la Drôme et le Var. Elle, géographe, lui, webmaster, ont alors choisi de se consacrer à 100% à cette activité, en s’installant sur un territoire naturellement favorable à leur projet : les Cévennes. Bien vu ! Avec les 20 000 € d’Alès Audace, nos algocuteurs ont pu créer plus vite que prévu leur ferme avec serres et bassins d’exploitation, dans le quartier de la Prairie. uContact : contact@spirulinearcenciel.fr

7Tech (12 000 €)

Proto Concept Services (5 000 €)

Conception, fabrication et commercialisation d’un appareil automatisé pour les tests de commandes embarquées dans les véhicules

Conception, fabrication et commercialisation de véhicules électriques de loisirs

Une main mécatronique, capable de reproduire tous les gestes de rotation, d’impulsion, de tirage ou de poussage liés au contrôle des commandes des essuie-glaces, feux et autres clignotants sur les bancs de tests des manufacturiers automobiles, voilà la trouvaille de l’ingénierie 7Tech. Une main universelle – au service de l’ouvrier qualifié qui peut alors effectuer plusieurs tests simultanément – et d’évidents gains de fiabilité et de productivité pour les équipementiers. « Potentiellement, on peut vendre 160 mains par an à travers le monde estiment » Christophe Bégué & Christophe Meyrueis. En attendant, les 12 000 € d’Alès Audace leur ont permis de financer une partie des investissements dédiés au prototypage.

Fun fort teen & Easy for moove sont les 2 prototypes que Laurent Masip a développé en partenariat avec la société SEV pour la motorisation électrique. L’un est une sorte de kart pour les ados et l’autre un quadricycle biplace du type rosalie. « J’étais en train de me demander si je continuais…» nous a confié ce concepteur de 38 ans. « Ce prix est LE coup de pouce qui me manquait pour faire la bascule ». Les 5 000 € d’Alès Audace couvrant les frais d’homologation, l’éco-entrepreneur s’est lancé depuis dans la phase de production et a signé son premier contrat pour la fourniture de véhicules au Mont Gerbier des Joncs. uContact : contact@easy4move.com

uContact : christophe.begue@7tech.fr ou christophe.meyrueis@7tech.fr

Prix spéciaux 2013*

Coups de cœur 2013**

*accompagnement global par Alès Myriapolis

**accompagnement au cas par cas par Alès Myriapolis

Cévennes Venaison

Les Mijotés Cévenols

Création d’une unité de transformation et de vente de viandes de sangliers des Cévennes Par Toutatix ! En Cévennes, il existe encore d’irréductibles amateurs de bonnes viandes et le projet porté par la famille Raffo a mis en appétit les responsables d’Alès Audace qui suivent de près ce dossier, en lien avec le développement des filières courtes et de qualité du terroir cévenol.

Développement d’une gamme de produits alimentaires cévenols pour la grande distribution De savoureux produits issus de recettes et produits des Cévennes, commercialisés sous la marque Mijotés Cévenols dans les rayons frais des hyper et supermarchés, voilà encore une belle idée qui a mis en appétit notre jury ! Un projet signé Senfas, fabricant de produits bio pour les industries agro-alimentaires.

uContact : cevennesvenaison@gmail.com

uContact : m.dozenay@senfas.com

Le journal de l’audace en Cévennes

4

L’Uzine

Wake up

Salle de répétition pour musiciens

Téléski nautique sur le Gardon

Vibrations clandestines

Aquazone

Journal culturel national gratuit

Traitement liquide des lixiviats

Cheval de trait Service de nettoyage des voiries


ALÈS AGGLO Territoire d'avenir

Qualité de vie, vie économique & vitalité démographique

Alès Agglomération, territoire d’avenir

Territoire d’avenir, le bassin alésien ? Oui, assurément, car les choix collectifs d’hier et d’aujourd’hui ont changé la donne économique et sociale du territoire et de sa nouvelle agglomération, forte de 50 communes et 101 000 habitants.

VARIATION DE LA POPULATION ENTRE 1999 ET 2009

La nouvelle agglomération alésienne formée au 1er janvier 2013 est à l’image des Cévennes : plurielle et audacieuse. « Plurielle » par la diversité de ses paysages, ses cultures, ses traditions… et par la grande variété de ses espaces, à la fois urbains et péri-urbains autour d’Alès la ville centre, et ruraux et agraires autour des pôles de centralité que sont Anduze, Saint-Jean-du-Gard et Vézénobres. « Plurielle » donc et « audacieuse », avec, dès le tournant des années 90, des choix de reconversion économique novateurs qui ont favorisé le développement de filières dynamiques, attractives et sources d’emplois pour une population grandissante.

+11%

+ 13%

+14%

ALÈS AGGLO

GARD

LANGUEDOC ROUSSILON

+6% FRANCE

Premier constat : le territoire s’est repeuplé depuis 1999 quasiment au même rythme que le Gard et le Languedoc-Roussillon Entre 1999 et 2009, avec l’arrivée de nouveaux habitants provenant majoritairement de territoires urbains, la population de l’agglomération alésienne a bondi de 11% ; une poussée équivalente à celle du Gard (+13), du Languedoc-Roussillon (+14) et près de 2 fois plus que la moyenne nationale sur la même période. Et depuis ? 5


ALÈS AGGLO Territoire d'avenir

Qualité de vie, vie économique & vitalité démographique

La population 2013 en chiffres (nombre d’habitants)

101 000 Alès Agglomération

42 000 21 000

38 000

Alès ville

communes de l’espace rural

dans les communes de la 1ère ceinture

DYNAMIQUE D’IMPLANTATION PAR TRANCHE D’AGE Evolution de la population de 1999 à 2009 Nombre d d’habitants par communes

40,6 à 66,9%

plus de 10 000

de 5 000 à 10 000 de 2 000 à 5 000 de 1 000 à 2 000 de 500 à 1 000 moins de 500

26,8 à 39,4%

Sources : IGN GéoFLA 2012 Observatoire Partenarial Alès-Cévennes Languedoc Roussillon par commune

0 - 14 ANS

ALÈS VILLE ALÈS AGGLO

-3,9 à -2,7%

Alès Agglomération, 4e aire urbaine la plus attractive de France* ! ralentit le vieillissement de la population locale (dont un tiers aura plus de 60 ans en 2025) et comble en partie le départ des étudiants et jeunes actifs attirés par les grandes métropoles. À ce rythme, les experts tablent sur 130 000 habitants d’ici 2030... En attendant, la croissance démographique profite à l’ensemble du territoire, avec une dynamique très forte sur la plaine du sud-est et les espaces ruraux.

15 - 59 ANS

ALÈS VILLE ALÈS AGGLO

Un environnement verdoyant, un foncier abordable, des opportunités d’emplois très diversifiées et une offre de loisirs de plus en plus comparable à celle des grandes villes : tout concorde pour que le territoire bénéficie de l’attirance des métropolitains pour le sud de la France. Et si la majorité des nouveaux arrivants viennent de la plaine nîmoise, du littoral languedocien ou de Marseille, un bon nombre vient de bien plus loin pour s’installer dans l’agglomération alésienne : de Lyon, de Paris et même de grandes capitales de l’Europe du Nord avec lesquelles des liens historiques et protestants notamment perdurent.

PRINCIPALES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES VERS ALÈS AGGLOMÉRATION EN 2008

ALÈS

DONT 42% ORIGINAIRES DE L’UNION EUROPÉÈNNE

Le journal de l’audace en Cévennes

+ de 60 ANS

ALÈS VILLE ALÈS AGGLO

6%

PREMIÈRE CEINTURE

16%

ESPACE RURAL Source : agence d’urbanisme et de développement des régions nîmoise et alésienne

Conséquence du renouveau démographique, la population en âge de travailler augmente et de plus en plus d’actifs nouvellement arrivés travaillent dans le secteur tertiaire, comme cadres ou professions intellectuelles (+38%), professions intermédiaires (+31%), employés (+16%). Historiquement ouvrière et agricole, la population active de l’agglomération alésienne n’est donc plus la même qu’il y a 15 ans. Et c’est logique, puisque durant la même période, le système économique local a poursuivi sa reconversion industrielle en favorisant le développement d’activités d’ingénieries, de services et de sous-traitances spécialisées.

1er pôle industriel régional et champion du développement durable : forcément, ça fait venir de nouvelles entreprises…. Parmi les filières d’avant 2000 qui ont été soutenues pour que le bassin alésien reste le 1er pôle industriel du Languedoc-Roussillon (en nombre d'établissements dédiés), les activités en lien avec la mécanique jouent toujours un rôle moteur en Cévennes. Couplées à la mobilité électrique, elles participent aujourd’hui au développement d’une dynamique écologiquement vertueuse et compatible avec la mutation du tissu industriel en petites et moyennes unités : les éco-activités, un secteur d’avenir où naturellement Alès se distingue depuis longtemps, avec l’appui d’Alès Myriapolis et de l’Ecole des Mines d’Alès pour l’accompagnement de projets technologiques innovants. D’où l’émergence, l’implantation et le succès grandissant d’entreprises spécialisées dans les solutions environnementales… et une « cascade » de prix et reconnaissances officielles pour les éco-initiatives publiques menées parallèlement par l’agglomération alésienne, dont 3 rubans nationaux du développement durable, 3 fois consécutives.

6

7%

15%

ESPACE RURAL

De plus en plus d’actifs dans le secteur tertiaire

Source : INSEE - RP2008-Fichiers Détails MOBPRO-Exploitation complémentaire

6%

PREMIÈRE CEINTURE

9%

* Calcul basé sur le solde migratoire "entrants –sortants / population", source MIGCOM 2003-2008 ; RP INSEE 2009

Un cadre de vie qui attire des métropolitains de tous horizons

0%

23%

ESPACE RURAL

19 à 23,9% 0 à 9%

Les chiffres sont là : avec un solde migratoire de +28% de 2003 à 2008, Alès Agglomération est devenue la 4e aire urbaine la plus attractive de France. Et la 1ère du Languedoc-Roussillon ! C’est simple : depuis 15 ans, les « entrants » sont une fois et demi plus nombreux que les « sortants ». Et ils sont en moyenne plus jeunes que les résidents. Tant mieux ! 41% d’entre eux ont entre 20 et 39 ans, ce qui

PREMIÈRE CEINTURE

10%

9,2 à 18,6%

3%

30%

25%


Le tourisme aussi contribue fortement à la création d’emploi

2008 - 2012 : ÉVOLUTION DE L'EMPLOI PAR SECTEUR ET POIDS DANS L'ÉCONOMIE D'ALÈS AGGLOMÉRATION (HORS AGRICULTURE)

Un repositionnement industriel réussi combiné à un fort regain démographique, forcément, c’est bon pour l’économie locale et le commerce notamment qui, malgré la crise, concentre toujours le plus grand nombre d’établissements (7000 en 2012, soit 2 000 emplois) principalement sur Alès et les villes alentours. AUTRES BONNES NOUVELLES : entre 1999 et 2010, l’emploi a progressé de 20% sur l’intercommunalité et le secteur « Tourisme & Cafés, Hôtels, Restaurants » est devenu le 1er employeur du territoire avec +69% d’embauches de 2008 à 2012, suivi du secteur des services aux entreprises (+47%) et aux particuliers (+37%).

+4%

COMMERCE OMMERCE

+47%

SERVICES AUX ENTREPRISES ET À L'INDUSTRIE

+11%

BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

+69

%

TOURISME & CAFÉS HOTELS RESTAURANTS

+37

%

SERVICES PRIVÉS

-11%

INDUSTRIE

-1%

IMMOBILIER OB

Enfin, bien que marqué par une forte baisse des emplois entre 2008 et 2012 (-11%), l’industrie enregistre elle aussi une des plus importantes créations d’établissements sur la même période (+31%), ce qui confirme la mutation du secteur et une productivité retrouvée via le maillage de plus petites unités, plus spécialisées.

L’agriculture comme nouveau challenge Un environnement verdoyant, un foncier abordable, malgré une importante diminution du nombre d’exploitations et d’exploitants, l’agriculture du territoire alésien reste très diversifiée et reconnue pour la qualité de ses productions. Elle est potentiellement un des nouveaux atouts de l’intercommunalité qui, dans sa nouvelle configuration depuis le 1er janvier 2013, est devenue la 1ère agglo viticole du Languedoc-Roussillon.

Un projet d’Agglo à la hauteur des nouveaux enjeux Première collectivité de France à s’engager dans la construction d’un projet de territoire cohérent pour la décennie à venir, Alès Agglomération ne s’est pas contentée de réaliser cette année un diagnostic territorial de ses évolutions, forces et faiblesses. 5 axes de développement stratégiques ont également été votés à l’unanimité par les élus de l’intercommunalité après de nombreux ateliers avec les forces vives locales et plusieurs réunions publiques : solidarité et équilibre dans l’aménagement durable du territoire, développement économique autour d’activités revitalisées, nouvelles expérimentations sociétales dans le cadre d’Alès Agglo Lab, préservation de la qualité de vie et du bien-vivre ensemble, rayonnement et attractivité à travers de nouvelles formes de communication territoriale… Autant de jalons qui permettent d’envisager sereinement l’avenir proche, à l’horizon 2025.

Le sujet vous intéresse ? Alès Agglomération vous invite à consulter la synthèse de son projet de territoire, en ligne sur www.projetdeterritoire.alesagglo.fr

Source : agence d’urbanisme et de développement des régions nîmoise et alèsienne

7


RAID

AUDACE EN FAMILLE

2013 I 1ère édition

e 29 , h c n a m i enture, D urs d’av jo après 3 ar rivées t n o s s e 4 équip : ttos en tête er ), Les Bisco

De l’audace,

toujours de l’audace !

es du 59 (1 quo) et Les Gazell cévenols (2e ex-ae fortes, o s et Les Bid liotos (3e ). Émotion es… ll é e v rm u a o C n iés Les dace, amit tête, tous sont u a , e ir -r u fo nirs plein la revenir Des souve c une même idée : ictoire e v repartis av , pour savourer leur n Cévennes ! e re le b il m m o fa n en n uristique e to r u jo é s n u

Road-book sous le bras, dossard sur le dos, 80 audacieux venus de toute la France ont participé du 27 au 29 septembre 2013 à la première édition du Raid « Audace en famille », un événement intergénérationnel gratuit organisé par Alès Agglomération pour promouvoir audacieusement toutes les richesses touristiques des Cévennes.

« Plus qu’un raid, une grande aventure humaine et une incroyable chasse au trésor …à tomber raide des Cévennes ! »

« Superbe rég ion, s uper organisa /10 10 tion , super am biance. Cet été, on

Canoë sur le Gardon, rappel le long des falaises de Mialet, plongée dans les grottes de Trabuc, excursions en pleine nature sur les traces du trésor des Camisards, accro-branches, tir-à-l'arc, pêche à la truite et corvées de patate pour tout le monde… Durant deux jours et deux nuits, les 19 familles embarquées dans cette première ont vécu de grands moments de bravoure, avec une ténacité et une bonne humeur « à toute épreuve » ! Une autre façon de goûter des Cévennes, à voir et revoir sur internet.

sera au m do uze à revenir ! o ins » Nathalie H Les Gazelle amès s du 59 (1 er Prix)

Revivez tout le raid 2013 sur www.laudaceencevennes.com et www.facebook/RaidAudace ou www.flickr.com/photos/raidaudace

A la fin de l’été 2014, on recommence avec vous ? Préparez votre équipe intergénérationnelle (composée de 4 membres d’une même famille comprenant au moins deux générations) et inscrivez-vous sur www.raidaudace.com à partir du printemps prochain. En fonction des choix du jury d’Alès Agglomération et des votes du public sur Facebook, 20 nouvelles équipes seront désignées !

Plus d'infos sur www.ales-audace.fr

Le journal de l’audace en Cévennes

Une édition Alès Agglomération / novembre 2013 Tirage 93 953 exemplaires - insérés dans le Midi Libre éditions Nîmes et Hérault Maquette et réalisation : Hurricane, conseil en communication globale - 04 66 78 69 69 Crédits photo : B. Celier, Ville d’Alès, Alès Agglomération, Pays Cévennes.

Le Journal de l'Audace en Cévennes  

Le Journal de l'Audace en Cévennes

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you