Page 5

Page 5 INTERVENTIONS DE PRÉVENTION ET DE PROMOTION DE LA SANTÉ POUR LES AÎNÉS : MODÈLE ÉCOLOGIQUE Perspective d’une étudiante dans la rédaction et l’édition d’un guide d’aide à l’action franco -québécois par Marie-Claude Tremblay Prenant racine dans une multitude de facteurs et de contingences, le vieillissement de la population est un phénomène important qui touche la plupart des sociétés industrialisées. Cette situation pose un défi majeur pour les systèmes de santé de ces pays, qui doivent faire face à une demande de services accrue en raison de l’augmentation de la prévalence et de l’incidence des maladies chroniques, de la co-morbidité, de la perte d’autonomie, etc. Reconnaissant l’importance de ces tendances sociodémographiques et appréhendant leurs conséquences sanitaires et sociales, les chercheurs ont produit de nombreux traités sur le vieillissement et sur les problématiques qui le caractérisent. Toutefois, la majorité des ouvrages produits sur ce sujet abordent principalement les interventions pour dépister et traiter les personnes âgées aux prises avec des problèmes de santé spécifiques, laissant pour compte un vaste pan du continuum de soins, soit la prévention des maladies et la promotion du maintien de la santé et du bien-être de l’ensemble des aînés. Reconnaissant là une lacune, ce guide d’aide à l’action vise à présenter une approche populationnelle de prévention et de promotion de la santé des aînés basée sur une vision écologique de la santé et de ses déterminants. L’approche écologique, qui constitue le cœur de l’ouvrage, s’appuie sur une vision large des déterminants de santé qui met l’accent sur les interactions complexes entre l’individu et son environnement. Ce faisant, elle promeut l’utilisation d’un ensemble d’interventions ciblant autant l’individu directement que son environnement social, organisationnel, communautaire, politique. Ce guide présente les différentes dimensions de cette nouvelle approche et les modèles possibles d’intervention à l’égard des aînés reposant sur cette vision particulière des déterminants de la santé. Il offre de nombreux exemples d’interventions, de programmes et de politiques tirés d’expériences françaises et québécoises qui peuvent s’insérer au sein d’une approche écologique de prévention et promotion de la santé auprès des aînés. Il propose également quelques pistes pour évaluer des programmes inspirés de ce modèle. Perspective d’une étudiante dans la rédaction et l’édition de ce guide Au printemps 2010, par le fruit de plusieurs hasards, j’ai été invitée à me joindre à une équipe de coopération francoquébécoise travaillant sur le thème du vieillissement et impliquant l’Université de Montréal, l’Université de Sherbrooke, le Centre de santé et de services sociaux Cavendish à Montréal et l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé, en France. Cette équipe de partenaires s’est formée dans le cadre des appels à projets de la Commission permanente de coopération franco-québécoise, coordonnée par le ministère des relations internationales (MRI), le Consulat général de France à Québec et le ministère des Affaires étrangères et européennes. Un des projets phares de ce partenariat s’est bien vite articulé autour de la rédaction et l’édition d’un guide d’aide à l’action en regard de l’approche écologique, guide auquel j’ai été invité à collaborer. L’expérience de collaboration auquel j’ai pris part s’est révélée particulièrement intéressante, mobilisant différents acteurs des milieux à la fois académiques, de la pratique et institutionnel, qui ont du traduire leur savoir respectif (experts, professionnels, expérientiels) dans un langage commun pour travailler ensemble. De fait, le guide prend pour assise principale une approche théorique, l’approche écologique, et vise à l’expliquer, la simplifier et l’exemplifier de façon à ce qu’elle puisse être utilisée concrètement dans l’action par un public de professionnels. De plus, l’ouvrage s’adjoint la difficulté de confronter et de réconcilier à la fois les expériences et les perspectives Française et Québécoise, ce qui ne fût pas une mince tâche étant donné les différences sociales, culturelles et politiques de ces deux sociétés. D’ailleurs, en raison d’appartenance culturelle différentes, les différents auteurs ont du s’ajuster et faire consensus sur divers points, notamment les termes utilisés et leur référent, et même la syntaxe. En somme, en plus de cette expérience fructueuse de mise en commun des savoirs, prendre part à ce partenariat a été enrichissant parce que cela m’a donné l’occasion d’être impliquée pour la première fois dans le processus d’édition d’un livre, d’en connaître les différentes étapes, ainsi que le travail minutieux qui sous-tend chacune d’entre elles.

September 2013/ Septembre 2013/Septiembre 2013

Profile for Alejandro Valencia-Tobón

Health promotion connection  

En esta publicación se encuentra el texto "Diálogos entre arte, ciencia y antropología" (pag. 4) ------------------------------- You can...

Health promotion connection  

En esta publicación se encuentra el texto "Diálogos entre arte, ciencia y antropología" (pag. 4) ------------------------------- You can...

Advertisement