Issuu on Google+

301

TABLE DES MATIÈRES

Table des matières

INTRODUCTION ............................................................................................

9

PREMIÈRE PARTIE

LES ORIGINES DU DÉSÉQUILIBRE TITRE PREMIER – DES INCITATIONS FAVORISANT LA TRANSMISSION PAR DÉCÈS....................................................................

19

1 – Des éléments incitatifs non quantifiables ..............................

21

SECTION 1 – LA TRANSMISSION PAR DÉCÈS, PRODUIT D’UNE HISTOIRE.....

21

............... Les successions testamentaires, mode privilégié de transmission du patrimoine dans l’ancien droit corse ......................................... Le testament, acte juridique .......................................................

22

La capacité juridique en matière testamentaire .................................

24

Les différentes formes de testament en Corse ..................................

25

LE PRINCIPE, LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE PAR DÉCÈS

23 23

Le contenu juridique du testament ....................................................

27

Le testament, expression des dernières volontés du disposant ..

28

La dimension spirituelle du testament ...............................................

28

La dimension familiale attachée au testament ..................................

29

La dimension sociale du testament ...................................................

29

Les successions ab intestat, mode subsidiaire de transmission du patrimoine dans l’ancien droit corse .......................................... La détermination des successibles.............................................. Les personnes exclues de la succession .....................................

31 31 32

L’EXCEPTION, LE RÉGIME DOTAL ....................................................................

33

Les caractéristiques de la dot .......................................................... Le formalisme juridique attaché à la dot .................................... Le contenu de la dot ...................................................................

34 34 35

Les conséquences induites par la constitution d’une dot................. La constitution de la dot induit un transfert de gestion du patrimoine..............................................................................

36

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:301

36

05/11/2010 17:04:49


302

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

La constitution de la dot conduit à l’exclusion successorale de la fille dotée ...........................................................................

37

SECTION 2 – LA TRANSMISSION PAR DÉCÈS, PRODUIT DE FACTEURS SOCIOLOGIQUES .....................................................................................................

38

LES ACTEURS DE LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE ................................

39

Les personnes qui transmettent le patrimoine ................................. Le rôle du père de famille .......................................................... La place de la femme dans la transmission du patrimoine .........

39 40 41

Les personnes qui reçoivent le patrimoine ......................................

42

L’ASSISE MATÉRIELLE DE LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE .................

43

La constitution d’un patrimoine familial ......................................... Un lien socio-économique unit famille et patrimoine ................ Un lien affectif unit famille et patrimoine ..................................

44 44 45

La protection du patrimoine familial ............................................... Une volonté de maintenir le patrimoine au sein de la famille .... Des moyens mis en œuvre pour y parvenir ................................

46 46 47

2 – Un élément incitatif objectif................................................ 51 SECTION 1 – UN DÉSÉQUILIBRE HISTORIQUE.....................................................

52

UN RÉGIME FISCAL INCOMPLET ......................................................................

53

Une absence de pénalités pour défaut de déclaration dans les délais .................................................................................. Un dispositif dérogatoire par rapport au droit commun appliqué aux successions............................................................ Un dispositif en décalage par rapport au droit commun appliqué aux donations ............................................................... Un mode de calcul spécifique pour l’évaluation des biens immobiliers situés en corse .............................................................. Une perception partielle de l’impôt ............................................ Une perception illégale de l’impôt ............................................

54 54 55

57 57 58

Les raisons d’une perception illégale ................................................

58

La restitution des droits illégalement perçus .....................................

59

UNE QUALIFICATION JURIDIQUE IMPRÉCISE .................................................

60

Le silence de la loi .......................................................................... L’ignorance de la loi ................................................................... L’ignorance du droit ...................................................................

60 60 62

La voix de la jurisprudence..............................................................

63

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:302

05/11/2010 17:04:49


303

TABLE DES MATIÈRES

Une jurisprudence favorable aux contribuables corses ..............

63

L’arrêt « Direction générale des Impôts contre Dame Benedetti » du 4 décembre 1984 ................................. L’arrêt « Perrino » du 28 janvier 1992 ...............................................

63 65

Une jurisprudence plus équivoque .............................................

65

SECTION 2 – UN RÉÉQUILIBRAGE RÉCENT .........................................................

66

UNE PÉRIODE TRANSITOIRE ............................................................................

68

L’instauration d’un cadre juridique rigide pour le dépôt des déclarations de successions ....................................................... L’instauration d’un délai pour le dépôt des déclarations de succession .............................................................................. Un délai lié à une dimension temporelle ........................................... Un délai lié à une dimension territoriale ............................................ Les sanctions applicables pour défaut de déclaration dans le délai imparti...........................................................................

L’instauration d’un dispositif d’exonération provisoire pour les droits de mutation .............................................................. Une diminution des principales exonérations relatives aux droits de mutation par décès en Corse ................................. Une prorogation de certaines exonérations ................................ VERS LA MISE EN ŒUVRE D’UNE FISCALITÉ SUCCESSORALE DE DROIT COMMUN .............................................................................................................

Le dépôt de déclaration de succession dans les délais impartis par le droit commun ......................................................................... Le champ d’application de la déclaration d’une succession.........................................................................

69 69 69 70 71

72 72 72 73

74 74

Les mentions contenues dans la déclaration de succession............. Les biens figurant dans une déclaration de succession ....................

74 74

Les délais impartis pour déclarer une succession.......................

74

Le délai légal ..................................................................................... Les sanctions encourues en cas de non-respect du délai légal ........

75 75

L’évaluation des biens immobiliers ................................................. Le principe d’évaluation des biens immobiliers ....................... Les modalités particulières d’évaluation des biens immobiliers

75 75 76

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:303

05/11/2010 17:04:50


304

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

TITRE SECOND – DES OBSTACLES ENTRAVANT LA TRANSMISSION ENTRE VIFS ...................................................................

77

1 – Une entrave liée à l’état du patrimoine .............................. 79 SECTION 1 – DES DIFFICULTÉS LIÉES À L’IDENTIFICATION DES PROPRIÉTAIRES DES LIEUX...........................................................................

80

UN DÉFAUT DE TITRES DE PROPRIÉTÉ DOMMAGEABLE .............................

80

Un défaut de titres particulièrement prégnant en Corse ................. Un défaut de titres issu de circonstances sociohistoriques .........

81 81

Le défaut de titre originel ..................................................................

82

La mauvaise conservation des écrits existants .................................

83

Une carence de titrage très importante .......................................

84

Des conséquences induites par le défaut de titres de propriété ...... Le défaut de titres entrave la gestion publique du patrimoine ... Le défaut de titre compromet toute initiative privée ..................

85 85 86

UNE CARENCE DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE ........................................

87

Les carences des services fiscaux .................................................... Les carences de la publicité foncière.......................................... Les carences du cadastre ............................................................

88 88 89

Des carences issues de profonds bouleversements historiques.......

90

Le Plan terrier de la Corse .........................................................

90

L’ancien cadastre dit « napoléonien » ........................................

91

Le cadastre rénové ....................................................................

92

Des carences issues de l’imprécision du fichier immobilier...............

92

Les carences en matière d’aménagement du territoire ....................

93

SECTION 2 – DES DIFFICULTÉS LIÉES À L’ÉTAT DU PATRIMOINE FONCIER ...

94

UN PATRIMOINE FONCIER ANARCHIQUE ........................................................

95

Un patrimoine foncier mal délimité ................................................. La nécessité de délimiter le territoire .........................................

95 95

Une solution permettant de délimiter le territoire, le bornage ............

96

Une solution difficilement applicable ................................................

96

La prolifération des biens non délimités ....................................

97

Les origines du phénomène ..............................................................

97

L’étendue du phénomène ..................................................................

98

Un patrimoine foncier morcelé ........................................................ 99 Les origines du morcellement foncier ........................................ 99 L’étendue du morcellement foncier ........................................... 100 Un morcellement globalement important ...........................................

101

Un morcellement très localisé ...........................................................

101

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:304

05/11/2010 17:04:50


305

TABLE DES MATIÈRES

UN PATRIMOINE PEU ATTRACTIF .....................................................................

102

Un patrimoine déprécié ................................................................... 102 Un patrimoine dévalorisé ........................................................... 103 Un patrimoine abandonné .......................................................... 103 Un patrimoine dégradé ................................................................... 104 Des bâtiments en proie au délabrement...................................... 104 Des terres en friche..................................................................... 105

2 – Une entrave liée à la gestion du patrimoine ..................... 107 SECTION 1 – LES SOURCES DE L’INDIVISION SUCCESSORALE EN CORSE ...

108

DES SOURCES JURIDIQUES .............................................................................

108

Un déficit de partages qui fige le patrimoine dans l’indivision ....... 109 Des opérations de partage trop complexes ................................. 110 Les partages amiables ......................................................................

110

Le principe de l’unanimité ..........................................................

111

Les modalités de partage du patrimoine successoral ................

111

Le défaut de titres de propriété ..................................................

112

Les partages judiciaires .....................................................................

113

Des opérations de partage trop onéreuses .................................. 113 Une fiscalité successorale communément perçue comme une source de l’indivision .................................................... 114 La mise au jour d’un lien entre fiscalité et indivision successorale ............................................................................... 114 La contestation du lien entre fiscalité et indivision successorale ............................................................................... 115 DES SOURCES SOCIO-ÉCONOMIQUES ..........................................................

117

Des origines sociales ....................................................................... 117 Une dimension démographique.................................................. 118 De l’abandon des terres… .................................................................

118

La dispersion des héritiers .........................................................

118

La disparition des forces vives ....................................................

119

… à l’indivision par abandon des droits .............................................

121

Une dimension sociologique ...................................................... 122 Du maintien d’une attache sentimentale… ........................................

122

… À l’apparition d’une « indivision affective » ...................................

123

Des origines économiques ............................................................... 124 Une indivision ancrée au cœur de l’économie traditionnelle .... 124 Les vertus productives traditionnellement reconnues à l’indivision ...

125

Les vertus conservatrices traditionnellement reconnues à l’indivision.

125

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:305

05/11/2010 17:04:50


306

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

Une indivision devenue stérilisante au sein de l’économie moderne ..................................................................................... 127 Des terres dépourvues d’utilité économique .....................................

127

Des terres dépourvues d’intérêt économique ...................................

127

SECTION 2 – LES CARACTÉRISTIQUES DE L’INDIVISION SUCCESSORALE EN CORSE .................................................................................................................

129

L’INDIVISION SUCCESSORALE EN CORSE EST UNE INDIVISION DE DROIT COMMUN ............................................................................................................. 130

Un cadre juridique général, le régime légal de l’indivision ............ 130 Un régime légal respectueux des droits des indivisaires ............ 131 L’indivisaire exerce un droit de propriété exclusif sur sa quote-part indivise .................................................................

131

L’indivisaire exerce un droit de propriété partagé sur l’ensemble du patrimoine indivis .................................................

133

Un régime légal respectueux de la préservation des intérêts communs ................................................................. 134 Une préoccupation fondamentale......................................................

134

Des solutions juridiques variées ........................................................

135

Un cadre juridique particulier, le régime conventionnel de l’indivision................................................................................... 137 Le régime conventionnel présente la flexibilité d’un contrat ..... 138 La liberté de définir la convention d’indivision ...................................

138

Une flexibilité relative à la forme de la convention ......................

138

Une flexibilité relative à la durée de la convention ......................

138

La faculté de mettre un terme à la convention d’indivision ................

139

Le régime conventionnel présente la stabilité d’une société ...... 139 Un concept proche du modèle sociétaire ..........................................

139

Une contestation des divergences ..............................................

139

Une constatation des convergences ...........................................

140

Des modes de fonctionnement comparables ....................................

141

L’INDIVISION SUCCESSORALE EN CORSE PRÉSENTE DES CARACTÈRES SPÉCIFIQUES....................................................................

143

Une indivision anormalement prolongée ......................................... 143 Une pérennisation paradoxale de l’indivision ............................ 143 Une institution au destin provisoire....................................................

144

Une institution localement pérenne ...................................................

144

Des conséquences induites par la pérennisation de l’indivision en Corse ...................................................................................... 145 Des modifications affectant l’état du patrimoine ................................

145

Des modifications affectant la situation des ayants droit ...................

147

Une indivision anormalement répandue .......................................... 147 Une indivision très importante ................................................... 148

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:306

05/11/2010 17:04:50


307

TABLE DES MATIÈRES

Une indivision très répandue sur l’ensemble de l’île .........................

148

Une indivision localisée ....................................................................

148

Des conséquences induites par la multiplicité des indivisions successorales en Corse ............................................................... 150 Une sclérose du marché immobilier ..................................................

150

Une sclérose du tissu économique rural ..........................................

151

SECONDE PARTIE

LES CONDITIONS DU RÉÉQUILIBRAGE TITRE PREMIER – UNE NÉCESSAIRE REMISE EN ORDRE JURIDIQUE DU PATRIMOINE ..........................................................................

155

1– Une indispensable reconstitution des titres de propriété déficients .................................................................................... 157 SECTION 1 – LA RECONSTITUTION DES TITRES DE PROPRIETÉ EN CORSE IMPOSE LA MISE EN ŒUVRE D’UNE PROCÉDURE ADÉQUATE .....

158

LES CARACTÉRISTIQUES DE LA PRESCRIPTION ACQUISITIVE...................

158

La nature juridique de l’usucapion ................................................. 158 Les fondements de la prescription acquisitive ........................... 158 Les fondements historiques de la prescription acquisitive ................

159

Les origines de la prescription ....................................................

159

L’évolution de la prescription .......................................................

161

Les fondements idéologiques de la prescription acquisitive..............

161

Des fondements d’ordre social ....................................................

161

Des fondements d’ordre moral ....................................................

162

La délimitation juridique de l’usucapion ................................... 163 Prescription acquisitive et prescriptions de courte durée ..................

163

Prescription acquisitive et prescription extinctive ..............................

164

Des similitudes rapprochent l’usucapion de la prescription extinctive .........................................................

164

Des distinctions disjoignent les deux institutions .......................

165

Les finalités de l’usucapion.............................................................. 165 Les fonctions principales assignées à la prescription acquisitive................................................................................... 165 Une fonction probatoire .....................................................................

166

La difficulté d’établir la preuve du droit de propriété ...................

166

La solution incarnée par l’usucapion ...........................................

167

Une fonction acquisitive.....................................................................

168

Les effets secondaires induits par la prescription acquisitive .... 169

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:307

05/11/2010 17:04:50


308

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

Une acquisition directe de la propriété ..............................................

169

Une acquisition rétroactive de la propriété ........................................

169

L’énoncé du principe de rétroactivité ...........................................

169

Les conséquences produites par le principe de rétroactivité ......

170

LE CHAMP D’APPLICATION DE L’USUCAPION.................................................

171

La possession, condition indispensable à la mise en œuvre du dispositif ...................................................................................... 171 Une possession « utile » ............................................................ 172 Les composantes de la possession utile ...........................................

172

Un élément matériel ....................................................................

172

Un élément intentionnel ..............................................................

173

Les caractères de la possession utile................................................

173

Une possession publique ............................................................

173

Une possession continue ............................................................

174

Une possession exempte de violence .........................................

174

Une possession exempte d’équivoque .......................................

175

Une possession durable .............................................................. 175 La durée de la possession.................................................................

176

Une prescription trentenaire ........................................................

176

Une prescription abrégée ............................................................

176

L’appréciation des délais ...................................................................

178

La computation des délais ..........................................................

178

Le commencement et le terme de la prescription .......................

178

Une possession dûment constatée .............................................. 179 L’utilité discutable de l’acte de notoriété acquisitive ..........................

180

Un intérêt particulier manifesté par le notariat corse ...................

180

Un intérêt contesté par le droit ....................................................

180

Les caractéristiques de l’acte de notoriété acquisitive ......................

181

Le contenu de l’acte notoriété acquisitive ...................................

181

La publicité de l’acte de notoriété acquisitive ..............................

182

Les limites restreignant l’application du dispositif .......................... 184 Des limitations de droit .............................................................. 184 Une limite inhérente à l’imprescriptibilité de certains biens ...............

184

L’objet de la prescription ne doit pas être hors du commerce .....

184

L’objet de la prescription doit être susceptible de possession ....

185

Une limite inhérente à l’imprescriptibilité de certains droits ...............

185

Des limitations de fait ................................................................ 186 Des difficultés liées au déficit de documentation de référence .........

186

Des difficultés liées aux déficiences de la mémoire humaine ..........

187

Les incertitudes de la procédure ................................................. 187

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:308

05/11/2010 17:04:51


309

TABLE DES MATIÈRES

Les risques encourus par le notaire rédacteur ..................................

188

La relativité du titre créé ....................................................................

188

SECTION 2 – LA RECONSTITUTION DES TITRES DE PROPRIÉTÉ EN CORSE MOBILISE DES MOYENS CONSÉQUENTS .........................................

190

UNE MOBILISATION DE RESSOURCES PERSONNELLES ET FINANCIÈRES ...............................................................................................

191

Des ressources locales ..................................................................... 191 Le rôle des généalogistes successoraux ..................................... 191 L’effort réalisé par le notariat local ............................................ 192 Des moyens concédés par les autorités nationales .......................... 193 La prise en compte des difficultés induites par le déficit de titres de propriété ................................................................... 193 Des propositions dans le domaine du droit civil ...............................

194

Des propositions dans le domaine du droit fiscal ..............................

194

L’octroi de moyens financiers destinés à soutenir l’action du notariat local .......................................................................... 194 UN OUTIL STRUCTUREL, LE GROUPEMENT D’INTÉRÊT PUBLIC CHARGÉ DE FACILITER LA RECONSTITUTION DES TITRES DE PROPRIÉTÉ EN CORSE (GIRTEC) ........................................

196

L’organisation de la structure.......................................................... 197 Le statut juridique de la structure ............................................... 197 Un groupement d’intérêt public..........................................................

197

Un financement public .......................................................................

198

La composition du groupement d’intérêt public ........................ 198 Un conseil d’administration................................................................

198

Un conseil supérieur d’orientation .....................................................

199

Le rôle du GIRTEC .......................................................................... 199 Les missions dévolues au GIRTEC ............................................ 199 Une mission prioritaire, la reconstitution des titres de propriété en Corse ........................................................................

199

Une mission secondaire, la réalisation d’un diagnostic précis de la problématique foncière en Corse ...................................

200

Les conditions de réalisation de cette mission ........................... 200 La coordination des services de l’État et des partenaires associés ..

200

La mise en œuvre d’un cadre de réflexion et de proposition ............200

2 – La mise en œuvre d’un processus d’aménagement foncier efficace ...................................................................................... 205 SECTION 1 – LA PROMOTION DE STRATÉGIES D’AMÉNAGEMENT COMMUNES À L’ENSEMBLE DES SOLS .......................................................................................... 206

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:309

05/11/2010 17:04:51


310

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

LA MISE EN PLACE DE PROCÉDURES D’AMÉNAGEMENT FONCIER RURAL EFFICACES ......................................................................................................... 206

Une nécessaire mise en œuvre d’opérations de remembrement rural ................................................................................................. 207 Les conditions de mise en œuvre de la procédure de remembrement rural .............................................................. 207 Les objectifs assignés à la procédure de remembrement rural .........

207

Le contenu de la procédure de remembrement rural ........................

208

Les effets induits par la procédure de remembrement rural ....... 208 Les effets induits sur la situation du propriétaire ..............................

208

Les effets induits sur la situation du locataire ...................................

209

Une nécessaire mise en œuvre d’opérations de réorganisation foncière............................................................................................. 209 Les échanges d’immeubles ruraux ............................................. 209 La mise en valeur des terres incultes ou manifestement sous-exploitées ........................................................................... 210 Les fondements du dispositif .............................................................

210

Le contenu du dispositif ....................................................................

210

L’INTERVENTION D’ACTEURS DE L’AMÉNAGEMENT FONCIER..............................................................................................................

211

Le recours à des opérateurs locaux ................................................. 212 Le géomètre-expert, cheville ouvrière du processus d’aménagement foncier .............................................................. 212 Les missions assignées au géomètre-expert ....................................

212

Le rôle spécifique du géomètre-expert au sein de la procédure d’aménagement foncier .....................................................................

212

Les organes chargés de conduire la procédure d’aménagement foncier......................................................................................... 213 Les commissions communales d’aménagement foncier ...................

213

Les commissions départementales d’aménagement foncier.............

214

L’intervention d’opérateurs publics................................................. 214 Un désengagement progressif des services de l’État ................. 215 Le rôle du préfet ................................................................................

215

Le rôle de la direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) .........................................................................

215

Un transfert de compétences au profit des collectivités locales . 216 Les attributions des communes .........................................................

216

Les compétences des départements.................................................

216

Les prérogatives de la Collectivité territoriale de Corse ....................

217

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:310

05/11/2010 17:04:51


311

TABLE DES MATIÈRES

SECTION 2 – LA PROMOTION DE STRATÉGIES D’AMÉNAGEMENT ADAPTÉES À LA DIVERSITÉ D’AFFECTATION DES SOLS ................................................................ 218 LA MOBILISATION DE MOYENS CONSACRÉS À L’AMÉNAGEMENT DES SOLS À VOCATION AGRICOLE ..............................

218

L’intervention d’un opérateur privé, la Safer de Corse................... 218 L’organisation de la SAFER....................................................... 219 Les domaines d’intervention de la SAFER ............................... 221 La SAFER, régulateur du marché foncier..........................................

221

La SAFER, outil d’aménagement et de développement rural ...........

222

L’intervention d’organes publics locaux.......................................... 223 Le rôle des chambres d’agriculture ............................................ 223 L’organisation et le fonctionnement des chambres d’agriculture .......

223

Les attributions dévolues aux chambres d’agriculture.......................

224

Le rôle particulier de la commission territoriale d’orientation de l’agriculture (CTOA) ............................................................. 224 Le rôle de l’office du développement agricole et rural de Corse (ODARC) .................................................................... 224 L’organisation et le fonctionnement de L’ODARC .............................

225

Les actions et missions de l’ODARC en matière d’aménagement foncier agricole ..............................................................................................

225

LA MOBILISATION DE MOYENS DESTINÉS À L’AMÉNAGEMENT DES FORÊTS ....................................................................

226

L’aménagement des forêts publiques ............................................... 226 Les actions menées par la Collectivité territoriale de Corse ..... 227 Les actions menées par l’Office national des forêts ................... 227 L’aménagement des forêts privées .................................................. 228 Les actions menées par le Centre régional de la propriété forestière de Corse (CRPF) ........................................................ 229 Les actions menées par l’ODARC en matière d’aménagement des forêts privées ........................................................................ 229 TITRE SECOND – L’INSTAURATION DE MESURES INCITATIVES DESTINÉES À FAVORISER LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER ENTRE VIFS ...............................................................................

231

1 – Des incitations socio-économiques .................................. 233 SECTION 1 – LES HANDICAPS À SURMONTER POUR LE MONDE RURAL .......

234

LA NÉCESSITÉ D’ENRAYER LE DÉPEUPLEMENT DE L’ESPACE RURAL ......

234

Les conditions nécessaires à la sédentarisation de la population en milieu rural.................................................................................. 235 Un accroissement de l’offre de logements en milieu rural......... 235

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:311

05/11/2010 17:04:51


312

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

Un accroissement de l’offre d’emploi en milieu rural ............... 236 L’accroissement de la population conditionné à une amélioration de la qualité de vie en milieu rural .................................................. 236 Le désenclavement des micro-régions les plus isolées de l’île .. 236 Un meilleur accès aux communes rurales.........................................

237

Une meilleure diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication..........................................................................

238

L’accroissement de l’offre de services en milieu rural ............... 238 La nécessaire préservation des services publics en milieu rural.......

238

L’indispensable développement des services au public en milieu rural ....................................................................................

239

LA NÉCESSITÉ D’ENRAYER LA DÉVALORISATION DU PATRIMOINE EN MILIEU RURAL...............................................................................................

239

Une indispensable valorisation du patrimoine immobilier rural .... 240 La nécessaire réhabilitation de l’habitat rural ............................ 240 La réhabilitation de l’habitat rural implique une mobilisation de différents acteurs.................................................................... 241 Une indispensable valorisation du patrimoine foncier rural .......... 242 La préservation environnementale des sites, condition préalable à toute initiative de valorisation du patrimoine foncier situé en zone rurale..................................................................... 243 Le fonds foncier de Corse, outil de valorisation du patrimoine foncier situé en zone rurale ....................................................... 244 SECTION 2 – LE DÉVELOPPEMENT DU TISSU ÉCONOMIQUE EN MILIEU RURAL ....................................................................................................

244

LA PROMOTION DE STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE TERRITORIALISÉES ...........................................................................................

245

La promotion de stratégies d’aménagement du territoire .............. 245 La mise en œuvre d’une planification cohérente en milieu rural ............................................................................ 245 La mise en œuvre d’un plan d’aménagement et de développement durable de la Corse (PADDUC) ............... 246 La promotion d’une territorialisation des politiques en faveur du développement local ................................................................... 246 Les réalisations accomplies en matière de territorialisation des politiques publiques ............................................................. 247 Les enjeux véhiculés par la territorialisation des politiques publiques .................................................................................... 248

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:312

05/11/2010 17:04:51


313

TABLE DES MATIÈRES

LA PROMOTION DE STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE SECTORIELLES ...................................................................................................

248

Le développement économique du monde rural impose la mise en œuvre de plans de soutien cohérents............................... 248 Un plan soutien applicable au niveau communautaire, le FEADER ............................................................................... 249 Un plan de soutien applicable à l’échelle régionale, le plan de développement rural de la Corse (PDRC) ................. 249 Le développement économique du monde rural requiert une diversification des activités dans l’espace rural ...................... 250 La promotion des secteurs d’activités traditionnels ................... 250 Une nouvelle dynamique pour le secteur agricole.............................

250

Une nouvelle dynamique pour le secteur sylvicole............................

251

La diversification des activités économiques en milieu rural .... 251 Le développement du tourisme rural .................................................

252

Le développement de l’artisanat en milieu rural ................................

252

2 – Des incitations juridiques ................................................... 253 SECTION 1 – L’INSTAURATION DE MESURES DESTINÉES À FACILITER LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE ENTRE VIFS ........................

254

L’INSTAURATION DE MESURES DESTINÉES À FAVORISER LA CRÉATION DES TITRES DE PROPRIÉTÉ EN CORSE.................................

254

L’instauration de mesures destinées à généraliser le recours à la prescription acquisitive ............................................................ 254 L’instauration de mesures visant à consolider la procédure de création des titres de propriété en Corse ............................... 255 L’octroi d’une base légale concernant la procédure de reconstitution des titres de propriété en Corse .............................

255

La sécurisation de la procédure de création des titres de propriété en Corse ........................................................................

255

L’instauration de mesures visant à simplifier la procédure de création de titres de propriété en Corse ................................. 256 Une réduction des coûts ....................................................................

256

Vers une réduction du délai de prescription acquisitive ?..................

257

La mise en œuvre de mesures fiscales appropriées .......................... 258 La nécessité de proroger l’exonération de droits de succession s’appliquant aux immeubles situés en Corse.............................. 258 La nécessité de synchroniser les exonérations fiscales aux actions menées par le GIRTEC............................................ 259 L’INSTAURATION DE MESURES DESTINÉES À INDIVIDUALISER LE PATRIMOINE..................................................................

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:313

260

05/11/2010 17:04:51


314

LES PARTICULARISMES LIÉS À LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE IMMOBILIER EN CORSE

L’instauration de mesures destinées à surmonter les handicaps liés à l’indivision successorale en corse .......................................... 261 Des mesures visant à rationaliser la gestion de l’indivision successorale en Corse ................................................................. 261 L’assouplissement des règles de majorité en vigueur .......................

261

La mise en œuvre d’incitations fiscales .............................................

264

La mise en œuvre de mesures facilitant la résolution des indivisions successorales en Corse ...................................... 264 Une nécessaire remise en cause du principe de l’unanimité ............

264

Une indispensable promotion des cessions de droits successifs ou licitations faisant cesser l’indivision .............................

265

L’instauration de mesures destinées à faciliter les opérations de partage ........................................................................................ 266 Des mesures visant à faciliter le recours aux partages successoraux ............................................................................... 267 Une anticipation des conséquences des successions ......................

267

Un assouplissement des procédures de partage ..............................

268

Des mesures visant à réduire les frais inhérents au partage ....... 269 Une prise en charge publique des frais ............................................

269

Des exonérations fiscales..................................................................

270

SECTION 2 – L’INSTAURATION DE MESURES DESTINÉES À FAVORISER LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE ENTRE VIFS ......................

270

UNE GÉNÉRALISATION DE L’USAGE DES DONATIONS PRÉEXISTANTES...

270

Une généralisation de l’usage des donations ordinaires ................. 271 Un meilleur usage des avantages induits par le recours aux donations.............................................................................. 271 Le recours aux donations est un vecteur de développement de l’économie locale ..........................................................................

271

Le recours aux donations se justifie par un intérêt fiscal ...................

271

Des mesures destinées à promouvoir le recours aux donations ............................................................................. 272 Une généralisation de l’usage des donations-partages ................... 273 Les avantages induits par un recours généralisé aux donations-partage ................................................................ 273 La donation-partage recèle des avantages civils ..............................

273

La donation-partage recèle un intérêt fiscal ......................................

274

L’extension du champ d’application de la donation-partage...... 274 Une extension du champ d’application de la donation-partage au profit des héritiers présomptifs ...................................................................

274

Une extension du champ d’application de la donation-partage au profit des descendants de degré différent .........................................................

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:314

275

05/11/2010 17:04:52


315

TABLE DES MATIÈRES

LA PROMOTION DE MODES DE TRANSMISSION DU PATRIMOINE ENTRE VIFS APPROPRIÉS ...................................................

275

La promotion de libéralités graduelles et résiduelles ...................... 275 Un recours plus fréquent aux libéralités graduelles ................... 276 Une extension du champ d’application de la libéralité graduelle ....... Des avantages induits par le recours aux libéralités graduelles........

276 276

Un recours plus fréquent aux libéralités résiduelles................... 276 La transmission du patrimoine réalisée par la cession de parts d’une société civile immobilière ...................................................... 277 Le régime de la société civile immobilière ................................ 277 La constitution d’une société civile immobilière ................................. Le fonctionnement d’une société civile ..............................................

277 278

Les avantages induits par la transmission du patrimoine par voie sociétaire....................................................................... 278 Des avantages civils .......................................................................... Des avantages fiscaux .....................................................................

278 279

Conclusion ................................................................................. 281 Bibliographie thématique.................................................................................. 283 Index des mots clés............................................................................................ 295 Table chronologique des textes cités ................................................................. 297

Polverelli_Transmission_patrimoine_int.indd Sec10:315

05/11/2010 17:04:52


Patrimoine tables des matières