Page 1

Un éditeur en Méditerranée

25 ans... Portée sur les fonts baptismaux en janvier 1984, la maison d'édition Albiana a longuement arpenté les chemins de la création et de la connaissance en Corse pour présenter aujourd'hui un catalogue riche d’environ 400 titres, le plus fourni de toutes les éditions ayant jamais existé en Corse. Résolument régionaliste et généraliste, elle a mené deux combats éditoriaux d'importance, celui de l'appui à la langue, à la transmission et à la généralisation de la culture insulaire et celui de l'ouverture au monde. Elle couvre ainsi les champs de l'édition scientifique et patrimoniale, les champs de la création littéraire (romans, nouvelles, poésie) et artistique (photo, arts, peinture, musique), les champs de l'édition de loisir (cuisine, randonnée, nature) et l'édition pour la jeunesse. Préservant jalousement son indépendance tant éditoriale qu'économique, elle s'est progressivement affranchie dans la mesure de ses moyens des pesanteurs communes à toute maison d'édition de taille moyenne : elle possède depuis quinze ans de son propre outil de distribution sur le périmètre insulaire et de son propre atelier graphique. Dans le même ordre d'idée, elle est liée aujourd'hui à la plus importante librairie ajaccienne de 1er niveau (La Marge). La part des ouvrages subventionnés par les collectivités locales n'excèdent pas dix pour cent de sa production annuelle (essentiellement pour les ouvrages à caractère scientifique et patrimoniaux). Multipliant les partenariat éditoriaux, elle a coédité des ouvrages avec notamment le Parc Naturel Régional de Corse, le Musée de la Corse, le Centre Culturel Universitaire, etc., ainsi que deux revues scientifiques avec les associations de chercheurs Strade et Etudes corses (ADECEM et ACSH domaine Corse). L’audience de la maison d’édition s’est par ailleurs particulièrement accrue avec la mise en place de couplages avec le

Scrivimi torna... Scatuliti i venti bucirdi mi basta una vela


quotidien régional (Corse-Matin) et parfois au-delà (Petit guide des champignons, avec Nice-Matin), au rythme de six opérations annuelles. La ligne éditoriale s’est infléchie ces deux dernières années avec la traduction d’ouvrages en italien vers le français, l’élargissement des horizons internationaux (agence littéraire P.Astier) avec la vente de droits à l’étranger (Espagne, Italie,...) et la reprise de la revue internationale bilingue Méditerranéennes/Mediterraneans adossée à deux collection - essais et littérature - en cours.

Un catalogue diversifié

Née lors de la grande vague du renouveau culturel en Corse, Albiana s'est bâtie de longues années durant autour de la structuration du champ culturel insulaire qui reste une de ses ambitions majeures. Elle a cependant élargi depuis quelques années le spectre de ses publications pour toucher un public diversifié en Corse et hors de l'île. Elle ambitionne désormais de mettre à profit les compétences acquises au service d'une ligne éditoriale exigeante et variée, développant des collections clairement identifiables et des ouvrages d'audience régionale et nationale. Le catalogue reflète cette démarche d'ouverture sur le monde à partir du substrat insulaire et les divers prix reçus au Salon du Livre Insulaire d'Ouessant - huit à ce jour dans les catégories fiction, prose narrative, scientifique et beaux-livres - témoignent de la perception et de la reconnaissance du travail éditorial, technique et créatif accompli en ce domaine.


Le découpage en collections et thématiques de son catalogue caractérise les options éditoriales choisies : Collection Prova : une collection d'essais historiques, anthropologiques ou sociaux qui laissent la parole aux acteurs, aux chercheurs et aux intellectuels qui s'intéressent à la vie insulaire et en amplifient les vues au-delà. Collection politique : Pour coller aux débats et aux développement de la société. Collection Carta : Une collection de recueils d'articles scientifiques thématisés, devenus introuvables. Collection de thèses : Les chercheurs popularisent leurs travaux au-delà de la seule communauté scientifique. Collection littérature : romans et nouvelles de tous styles littéraires (roman historique, social, psychologique, etc.) et de tous horizons. Collection récits : Le témoignage, le récit de vie comme moyen de transmettre expérience et réflexion. Collection Nera : le roman noir dans sa dimension régionale et au-delà, qu'il soit politique, crapuleux, social ou simplement policier. Collection E Cunchiglie : poésie contemporaine en langue corse et, depuis peu, en langue française. Collection Corse gourmande : Des ouvrages de cuisine simples, pratique (format poche et reliure ressort) faisant la part belle aux produits du terroir de Corse ou d'ailleurs. Collection nature et quotidien : guides de cueillette (champignons, herbes sauvages, etc.) ou d'utilisation des produits du terroir (vins, pâtes, etc.) Collection Sentiers de Corse : des guides de randonnées pour accompagner les amoureux de la Corse et de la nature (GR20, déclinaison massif par massif et par thème, etc.).


Collection à la découverte de la Corse : des guides pratiques à l’attention de publics particuliers (moto, vétérans, amoureux du patrimoine, de la nature,...) Collection Albiana Jeunesse : des romans, des livres illustrés pour les enfants lecteurs (6-12 ans) Collection Tsò Tsò : des livres d'images pour les plus petits (abécédaires, comptines, etc.). Et bien sûr les " hors collections ", dictionnaires, beaux-livres et curiosités qui excèdent naturellement les limites des collections.


en quelques repères... Une équipe : 7 salariés, Un circuit de distribution propre Un site Internet : www.albiana.fr (paiement sécurisé) Une diffusion-distribution nationale : CED et Dilisco Chiffre d'affaire : 1 million d'euro par an

Partenariats : Musée de la Corse, Parc naturel régional de Corse, Fiera di a Castagna, Mairie d'Ajaccio, Centre culturel universitaire (CCU), Association Cunniscenza di Scàndula è di u Fangu, ACSH, ADECEM, Tempi fà, A Pian d'Avretu, Communauté des communes du Cap, librairie La Marge, etc.

Nbre de titres : environ 400 titres Nbre de pages : environ 150 000 pages publiées Auteurs publiés : plus de cinq cent Collections : Prova (15 titres), thèses (14), Carta (2), Centumila (4), Nera (23), E Cunchiglie (15) et en coédition avec le CCU, Arcubalenu, Veranu di i Pueti, Calamai, Quaterni teatrini Progression du nombre de titres depuis quinze ans : 42 en 2009 (série " en cours ") ; 49 en 2008 ; 35 en 2007 ; 36 en 2006 ; 42 en 2005 ; 32 en 2004 ; 36 en 2003 ; 32 en 2002 ; 25 en 2001 ; 25 en 2000 ; 7 en 1999 ; 5 en 1998 ; 7 en 1997 ; 4 en 1996 ; 3 en 1995, etc. Par catégories : Théâtre (5 titres) ; Politique (11) ; Sciences humaines et société (26) ; sciences économiques (4) ; littérature noire et policière (26) ; Littérature générale (77) ; poésie (33) ; nature et loisirs (10) ; Histoire générale (72) ; enfant (25) ; cuisine (14) ; randonnées (25) Beaux livres : 44 titres Revues (8 titres) : A messagera, A Pian d'avretu, U Musconu d'Avretu, Bonanova, Études Corses, Strade, Méditerranéennes / Mediterraneans , Annales Méditerranéennes d'Economie


Langue corse : 64 titres (hors revues) Coédition avec le CCU : 28 ouvrages (et Bonanova 24 numéros)

Nombre d'ouvrage ayant été aidés par une subvention : 35

Nombre d'ouvrages primés : 38 titres - Prix de la CTC, Prix du livre corse, Prix des lecteurs de Corse, Prix du Mémorial, Prix de la Résistance, Prix du livre d'Ouessant (Prose, Essai, Beaulivre, Grand prix de sîles du Ponant)

Autres activités : production musicale (cd, concerts) et coproduction avec la Casa Musicale de Pigna (27 titres), distribution.


Prix Prix de la collectivité territoriale 2004 (Français) A Settimana santa in Corsica, D.Verdoni, J.Harixçalde (corsu) WWW.Mazzeri. com, Jean Louis Moracchini (Mention spéciale) Collection Arcubalenu Albiana/CCU, Arnestu Papi, Lucia Thiers 2005 (Français) Apollonie et les jours, Sylviane Pantigny 2006 (Français) La vie ne dit pas tout, Paul Ruault 2006 (Mention spéciale) Mitulugia, Guidu Benigni Train de Corse train rebelle, Paul Silvani 2007 (Mention spéciale) François Coty, Ghislaine Picchiottino 2008 (Français) Henri Tomasi, Michel Solis (Mention spéciale) Invaincu, Robert Casanova

Prix des lecteurs (CTC) 2007 (corsu) L'arretta bianca, Ghjacumu Thiers 2008 (corsu) Stremu miridianu, Marcu Biancarelli


Prix du livre corse 1987 (corsu) E sette chjappelle, Ghjacumu Fusina 1991 (corsu) A funtana d'Altea, Ghjacumu Thiers 1994 (français) Canta u populu corsu, collectif 1996 (français) Vendetta et banditisme en Corse au XIXe siècle, Stephen Wilson 2003 (corsu) Rime à dirimera, Pasquale Ottavi 2003 (français) Automne sur le cours Granval, Paul Ruault 2004 français ? 2005 Esprit corse et romantisme, Eugène Gherardi 2006 corsu ? 2007 (corsu) C'hè da ride, Ghjiseppiu Turchini 2008 (français) Tempi fà, Pierre-Jean Luccioni 2009 (corsu) Vaghjimi spizzati, Alanu Dimeglio


Prix de Salon international du livre insulaire d'Ouessant 2001 Prix de la fiction Prisonnier/Prighjuneri, Marcu Biancarelli 2002 Prix de la fiction Saint Jean à Patmos/San Ghjuvanni in Patmos, Marcu Biancarelli 2003 Beaux-livres Couleurs Corse, Jérôme Jouve 2005 Prix sciences Porchi è cignali, collectif 2005 Prix Prose narrative La Corse en question(s), Wanda Dressler 2007 Prix Sciences Des roches, des paysages et des hommes. Géologie de la Corse, Alain Gauthier 2009 Prix sciences Sarrola 14/18, Charlie Galibert 2009 Grand prix des îles du Ponant Costumes de Corse, Rennie Pecqueux-Barboni

Prix Claude Seignolles de littérature orale 2008 Contes et légendes du peuple corse, Fabienne Maestracci

Prix du Mémorial 1998 Paul Silvani

Prix de la Résistance 1993 Et la Corse fut libérée, Paul Silvani

25 ans  

live, corse

Advertisement