Issuu on Google+

MAGAZINE

JUILLET

N# 64 2014

PLONGÉE MAGAZINE N°64 JUILLET 2014

LA RÉFÉRENCE DE TOUS LES PLONGEURS

WWW.DIVOSEA.COM

BONNES RAISONS

D’AIMER

LA PLONGÉE

MALAISIE SIPADAN

VERTIGE SOUS-MARIN

ENQUÊTE PLONGEUR UN JOUR PLONGEUR TOUJOURS ? DE

CORSE AU CŒUR DES EAUX

DOSSIER

10

NOUVEAUTÉS PASSÉES AU CRIBLE !

DIVINES

FAUNE

KAMA SUTRA CHEZ LES POISSONS COFFRES ÉPAVE

LE CAMPEADOR REFAIT SURFACE

Couv_OK.indd 2

SANTÉ

COMMENT DOPER SON CARDIO ?

PRATIQUE

EN ROUTE POUR LE NIVEAU 2

TEK

PLANIFICATION EN PALANQUÉE MIXTE

L 18370 - 64 S - F: 6,50 € - RD

BEL/LUX : 7,50€ - DOM/S : 7,50€ - I.MAU : 7,60€ - CAL/S : 990 CFP – POL/S : 1030 CFP – POL/A : 1500 CFP – CH : 12,30 FS – PORT .CONT : 7,80€

+

MATÉRIEL

06/06/2014 17:17


SOMMAIRE

IN SOLITE

6 Plongée sans eau… 8 Le gardien de corail 10 Amour pointu ACTUALITÉS 12 Salon 2015 : les jeux sont faits 13 Plongée Mag : à vos tablettes 14 Dune Marseille – Espace Beuchat : la saison est lancée !

PLONGÉE MAGAZINE JUILLET 2014 # 64

MÉDECINE

88 Plongée et problèmes

cardio-vasculaires (1re partie)

HISTOIRE DE PLONGÉE 90 Quand les voies de la liberté naissent au fond de la mer

BANDE DESSINÉE

98 Les animaux marins Retro Retrouvez Retr Re rouv ouve vez ezz lee so som sommaire mma mm mair aire ree de de notr nno notre otre tree pro pr pprochain roch ocha hain ain in numéro num nu umé mér éro roo en en pa pag ppage age gee 91 91 et et nos nnooss offre off ooffres ffres ress pages 96-97 dd'abonnement d'a d'ab abo bonn onne nnem eme ment men ntt en en ppa pag age ges ess 96-9 996 6-97 977

ENQUÊTE

18 Plongeur un jour, plongeur toujours ? PARTIR PLONGER

24 Sipadan, vertige sous-marin ÉPAVE

48 Le Campeador refait surface… ESSAI MATÉRIEL

52 Zoom sur 11 nouveautés PHOTO SHOPPING

60 La vague étanche en progression ATELIER PHOTO DIVOSEA PLONGÉE

62 Vos photos commentées et primées par notre rédaction PORTFOLIO

64 La belle et les bêtes ENVIRONNEMENT OCEANS 72 Bisous bisous, amours de coffres 76 Fiche bio : le coffre à points bleus PRATIQUE PLONGEURS DÉBUTANTS

78 Passez au niveau supérieur !

PRATIQUE PLONGEURS CONFIRMÉS

80 15 bonnes raisons d'aimer la plongée TEK POUR TOUS

86 Planification en palanquée avec des

DOSSIER

332 SUR NOS CÔTES

CRAZY CORSE Elle est à l'origine de nombreux fantasmes. Secrète et sauvage, la Corse est aussi sexy qu'une danseuse du Crazy Horse. On regarde, on en apprécie les courbes généreuses et authentiques, mais on ne touche pas afin de préserver cette nature intacte. Nombreux sont les plongeurs à la qualifier de plus belle île du monde. Insaisissable et indomptable, c'est la destination phare des immersions estivales. Aussi, notre magazine revient sur les charmes de cette beauté méditerranéenne à la fois proche et dépaysante. Avec trois escales à Bastia, Campomoro et Bonifacio. Du Nord au Sud, l'itinéraire est garanti féerique. Sans oublier la formule croisière pour vivre la Corse autrement.

scaphandres dépareillés

PM64-Sommaire_BAF.indd 4

06/06/2014 12:39


DU CONSE SYMBOLE DU CHOIX,

IL ET DU PRIX

Crédits photos : Fotolia - Cressi - Mares - H.Brillaud.

Carte Cadeau

Paris Quartier Latin - Lyon - Thonon-les-Bains - Sallanches - Toulouse/Labège - Strasbourg Albertville - Marseille - Grenoble - Chambéry (ouverture début 2013)

www.auvieuxcampeur.fr

Soyez certain de faire plaisir en offrant ce choix avec notre carte « cadeau » utilisable en boutique ou sur notre site Internet.

Carte Club 10 % de remise

sur tout le matériel de plongée et de chasse sous-marine, sur les prix qui sont déjà au plus bas du marché, c’est possible avec la Carte Club Au Vieux Campeur.

PARIS QUARTIER LATIN

Rayon plongée.

Rayon chasse sous-marine.

www.auvieuxcampeur.fr 98 PLONGÉE MAGAZINE

Z_PM63_PUB.indd 5

Avec notre application, retrouvez l’intégralité des 6 Tomes de notre catalogue. Vous pourrez consulter en permanence plus de 3 000 pages de produits qui vous passionnent.

06/06/2014 14:52


INSOLITE 6 PLONGテ右 MAGAZINE

PM64-InsoliteGrotte_BAF.indd 6

04/06/2014 19:29


C’est le sentiment que l’on a en voyant cette image, mais aussi en entrant dans l’eau de la grotte Giusti, située en Toscane (Italie), à Monsummano Terme. La température de l’eau y est constante toute l’année (34°C), et celle de l’air dans la grotte atteint également 34°C avec un taux d’humidité de 100 % ! Créés en 1849 par la famille Giusti, les thermes génèrent, par leurs eaux, un bain de santé naturel qui apaise l'organisme et apporte un sentiment général de bien-être. “La huitième merveille du monde”, telle que la décrivait Giuseppe Verdi lors de ses visites fréquentes, ne cesse d’étonner. Un club de plongée attenant à l’établissement thermal s’occupe des plongeurs après les curistes, à partir de 20 h. C’est une belle promenade entre stalactites et stalagmites, donnant à la plongée un air de cénotes du Yucatán ! Trois zones de plus en plus chaudes, à partir du lac Limbo, mènent les visiteurs au “Paradis”, puis au “Purgatoire”, et enfin à la partie la plus profonde de la grotte, “l’Enfer”, qui se situe à 40 mètres. L’eau est alors à 36°C ! Autre particularité locale : la plongée s’effectue sans palmes. Beaucoup de dépaysement donc dans ces eaux cristallines… Contact : info@grottagiustispa.com ; tél. +39 0572 90771 ; www.grottagiustispa.com Texte et photo Jean-Marc Blache

PLONGÉE MAGAZINE 7

PM64-InsoliteGrotte_BAF.indd 7

04/06/2014 19:35


INSOLITE 10 PLONGテ右 MAGAZINE

PM64-Insolite3_BAF.indd 10

06/06/2014 14:49


AMOUR POINTU Dans la nature, pas toujours facile d'aller batifoler à droite à gauche… Ce Monsieur araignée nez pointu (Stenorhynchus lanceolatus) est ainsi dressé sur le dos de sa belle qu'il tient fermement avec ses pinces pour éviter qu'un autre mâle ne vienne féconder les œufs de la dame… Seul moyen de mettre un peu de piquant dans cette relation exclusive : changer les coussins contre des oursins. Et le photographe Jordi Chias de venir immortaliser cette scène intime, sur fond de mer étoilée par une myriade de petits poissons. Un cliché poétique qui lui a valu un prix BBC Wildlife Photographer en 2009.

PLONGÉE MAGAZINE 11

PM64-Insolite3_BAF.indd 11

06/06/2014 14:50


DUNE MARSEILLE – ESPACE BEUCHAT LA SAISON EST LANCÉE !

Près de 100 convives étaient de la partie lors de l’inauguration de Dune Marseille – Espace Beuchat, qui s’est déroulée fin mai. Et du beau monde avait répondu présent pour ce lancement officiel de la saison plongée et snorkeling. Née de l’association de la société Dune, spécialiste des loisirs subaquatiques, et du centre de la mythique marque à l’espadon, la structure Dune – Espace Beuchat compte bien dynamiser les activités nautiques de la cité phocéenne en reprenant non seulement l’animation de la plongée mais en proposant également des sorties snorkeling dans le magnifique Parc national des Calanques. Volonté affichée : faire découvrir les richesses du littoral marseillais au plus grand nombre, touristes comme locaux… Un projet qui fédère nombre de politiques

coup d'envoi de la saison, entre premières sorties en mer et soirée de lancement. et institutionnels, venus ainsi apporter leur soutien au nouvel espace de la Pointe Rouge, lors de son inauguration officielle du 22 mai dernier. Retour en images sur ce

Contact : Dune – Espace Beuchat, 7 port de la Pointe Rouge, 13008 Marseille ; tél. 04 88 66 48 14 ; marseille@dune-world. com ; www.dune-world.fr

LE GRAND BLANC ET LA GRANDE BLEUE Difficile d’imaginer qu’il y a un siècle, on rencontrait fréquemment des grands requins blancs en Méditerranée. Aujourd’hui, les rares spécimens de cette espèce mythique que l’on peut encore y croiser sont en danger. C’est pourquoi Longitude 181, association de défense du milieu marin, lance l’expédition "Requin blanc Méditerranée". Un programme de recherche qui devrait se dérouler sur trois ans (1er départ en octobre 2014), avec pour missions principales l’observation en plongée de la biologie et du comportement de l’espèce, et la sensibilisation des pêcheurs à la cause des grands blancs. L’expédition se déroulera dans la région entre la Tunisie et la Sicile à raison d’un mois par an, et a besoin de votre soutien pour être menée à bien (appel à dons sur la plate-forme KissKiss BankBank, en tapant "Grand Requin Blanc de Méditerranée"). www.grandrequinblanc.org

LES MYSTÈRES DU TITICACA

© cdelaere@ulb.ac.be

Lors de l’inauguration officielle du centre, Christophe Margnat (à gauche), directeur de Beuchat, a fait un discours aux côtés de Xavier Descamps (à droite), directeur général de Dune, et de plusieurs personnalités marseillaises (de gauche à droite) : Martine Vassal, adjointe au maire et présidente déléguée de la commission "une agglomération écoresponsable" au sein de la Communauté urbaine Marseille Métropole ; Jean-Louis Blanchard, président de la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM) ; Didier Réault, président du Conseil d’administration du Parc national des Calanques et adjoint au maire délégué à la mer, au littoral, au nautisme et aux plages.

Avec ses 8 000 m2 de surface, ses eaux froides et troubles et une accessibilité très réduite, le Titicaca, en Amérique du Sud, n’est pas des plus accueillants pour les plongeurs. Mais cela n’a pas empêché une équipe de scientifiques de se lancer dans une aventure inédite : l’exploration de ce lac situé à 3 812 mètres d’altitude, dans le but d’y faire des fouilles archéologiques. L’expédition, qui a débuté en 2013, est menée par une équipe de l’Université Libre de Bruxelles, en association avec le Ministère de la Culture de Bolivie. Elle devrait s’étendre sur trois ans et a déjà permis de mettre au jour des trésors tels que des objets en or, des céramiques, des cuirs… Plusieurs documentaires retraceront cette formidable aventure, dont nous vous reparlerons certainement dans nos pages. www.titicaca.be

14 PLONGÉE MAGAZINE

PM64_Actus-p12-14_BAF.indd 14

06/06/2014 12:42


BONS PLANS B Combinaisons étanches, semi-étanches, humides standard et sur mesure

Réparations Toutes Marques Fabrication Française

Tel : 05. 56. 68. 08. 80 topstar@wanadoo.fr - www.topstar.fr

AGENCE DE VOYAGE ? TOUR OPÉRATEUR ? CENTRE DE PLONGÉE ?

...

Pour paraître dans notre rubrique " BONS PLANS " contactez notre service commercial // publicité

NICOLAS LARGE

+33 (0)4 86 11 13 87 n.large@plongeemag.com

15 PLONGÉE MAGAZINE

PM64_1P_Bons-Plans.indd 15

06/06/2014 14:40


ENQUÊTE Un niveau en plongée, consacré par la délivrance d'un brevet, est-il une garantie de compétence ti d ét à vie ? Tous ceux qui côtoient régulièrement les plongeurs ou les accueillent dans leur centre peuvent témoigner du contraire. Pour autant, rien n'est véritablement prévu, ni organisé en plongée française, comme chez la plupart de nos voisins, pour réguler cette situation. Voici un état des lieux, doublé d'une réflexion débouchant sur quelques pistes de solutions.

PLONGEUR UN JOUR

PLONGEUR TOUJOURS ?

Texte Alain Delmas, photos D. Deflorin

L

a plongée est une activité de loisirs particulière qui place les terriens que nous sommes en situation de fortes perturbations dues aux spécificités du milieu aquatique et à l'utilisation d'un équipement dédié. L'apprenti plongeur doit réapprendre à respirer, s'équilibrer, se déplacer, s'orienter, communiquer... Tout ou presque est remis en question. Accompagnant les premiers coups de palmes, comme les étapes suivantes dans la progression du plongeur, l'indispensable apprentissage cible l'acquisition de gestes

techniques particuliers, mais également l'adaptation des sensations. Les formations comportent donc d'inévitables impératifs qualitatifs et quantitatifs. Leur durée est variable selon les personnes, mais nécessite toujours un minimum de pratique et de temps de travail effectif. En résumant, il serait possible de citer le vieil adage librement transformé : "C'est en plongeant que l'on devient plongeur !"

L'EXPÉRIENCE AVANT TOUT À l'ère du tout virtuel, la plongée échappe à la règle. Certes, il est possible d'apprendre

18 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-Enquete_BAF.indd 18

05/06/2014 19:09


Une fois leur certification de plongée acquise, certains palmipèdes s'accrochent à leurs prérogatives et refusent de les remettre en question, même quand on leur parle de réadaptation après une longue période au sec…

les rudiments de l'activité en situation sécurisée. Les livres, films et autres supports approfondissent les connaissances. Internet offre de multiples possibilités et les produits qui s'y développent devraient permettre de simuler de véritables plongées virtuelles. Mais rien ne remplacera jamais l'immersion réelle. C'est le nombre de plongées, leur variété, leur spécificité, notamment en matière de perturbations pour le pratiquant, qui développent des compétences effectives. La formation fixe les bases, permet d'acquérir des savoir-faire gestuels et techniques, transmet les connaissances nécessaires, mais seule l'expérience apporte l'assurance d'un niveau de sensations et d'accoutumance indispensables.

UN VÉCU CIBLÉ

Le directeur de plongée compose les palanquées et leur fixe des caractéristiques d'évolution en fonction de leurs compétences actualisées et des particularités de l'immersion. Un rôle difficile quand il faut faire face à l'incompréhension de certains plongeurs qui se sentent "rétrogradés".

Pour être utilisable et servir de garantie, l'expérience doit être adaptée aux conditions de plongée envisagées. Ainsi un plongeur qui sait parfaitement se stabiliser à 20 mètres ne saura pas forcément le faire à 40 mètres parce que l'environnement (profondeur, froid, stress, narcose...) va venir perturber son savoir-faire. Seule l'accoutumance à cette zone lui permettra de retrouver ses compétences. Dans d'autres domaines, c'est la technique elle-même qui doit être ajustée. Par exemple, un plongeur sachant assister son équipier dans une zone proche de la surface devra modifier son approche technique à de nombreux niveaux pour l'adapter à une zone d'évolution plus profonde. Un équipement particulier peut également nécessiter de nouvelles étapes d'apprentissage et d'expérience ; ce sera le cas du plongeur chevronné qui fait l'acquisition pour la première fois d'un vêtement étanche et devra passer par une incontournable étape de familiarisation avec les spécificités d'usage de son nouveau matériel.

UNE CERTIFICATION PONCTUELLE Lorsque le savant équilibre entre l’apprentissage et l’expérience est trouvé, la plupart des formations de plongeurs sont sanctionnées

LE CASSE-TÊTE DU DIRECTEUR DE PLONGÉE Depuis la dernière réforme de la réglementation applicable à l’organisation de la plongée française (modifications du Code du sport en 2012), la logique de la prise en compte des compétences actualisées est devenue une réalité juridique. Le directeur de plongée doit évaluer les "aptitudes" des plongeurs en fonction d’un barème de référence qui prend en compte la profondeur maximale d’évolution (6, 12, 20, 40 et 60 mètres à l’air) et la notion d’encadrement ou d’autonomie. Les plongeurs doivent "justifier" de leur niveau par tous moyens adaptés (brevet, diplôme, carnet de plongée…) et le directeur de plongée peut imposer la réalisation d’une ou plusieurs immersions d’évaluation. Tous les brevets de plongée peuvent ainsi être pris en compte. Les brevets français sont prépositionnés par rapport aux mêmes logiques d’aptitude mais n’échappent pas aux obligations de démontrer leur actualisation de compétence, notamment grâce aux carnets de plongée. Le directeur de plongée compose ensuite les palanquées et leur fixe des caractéristiques d’évolution qui prennent en compte l’adéquation entre leurs compétences actualisées et les particularités de l’immersion, sans jamais dépasser leurs prérogatives maximales. Ce qui ne manque pas de créer des tensions, des discussions et des cas de conscience agrémentés de sueurs froides pour le directeur de plongée. Toute l’ambiguïté du dispositif vient encore une fois de la mauvaise éducation récurrente des plongeurs. Le contexte juridique ne leur fixe que des limites maximales d’évolution, dans des conditions optimales de plongée, mais qu’ils perçoivent comme un droit ! Et ils réclament fréquemment "leur dû" même quand leurs compétences se sont étiolées au fil du temps, et sans se rendre compte que l’organisateur cherche à les protéger tout en se préservant lui-même.

par une évaluation des compétences. Que ce soit en continu, ou au travers d’épreuves ou d'examens, les plongeurs démontrent à un instant donné leurs capacités et leurs connaissances théoriques, puis se voient délivrer un brevet, niveau ou autre diplôme. À ce moment précis, cette reconnaissance de qualification leur ouvre l’accès à des prérogatives d’évolution grâce aux compétences acquises, mais il n’y a aucune

PLONGÉE MAGAZINE 19

PM64-Enquete_BAF.indd 19

05/06/2014 11:20


RAZY

SUR NOS CÔTES

C

Elle est à l'origine de nombreux fantasmes. Secrète et sauvage, la Corse est aussi sexy qu'une danseuse du Crazy Horse. On regarde, on en apprécie les courbes généreuses et authentiques, mais on ne touche pas afin de préserver cette nature intacte. Nombreux sont les plongeurs à la qualifier de plus belle île du monde. Insaisissable et indomptable, c'est la destination phare des immersions estivales. Aussi, notre magazine revient sur les charmes de cette beauté méditerranéenne à la fois proche et dépaysante. Avec trois escales à Bastia, Campomoro et Bonifacio. Du Nord au Sud, l'itinéraire est garanti féerique. Sans oublier la formule croisière pour vivre la Corse autrement.

Bastia

Calvi

Porto

G. Di Raimondo

Campomoro Îles Lavezzi

32 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-SNC_CORSE_BAF.indd 32

05/06/2014 19:12


Quand l'ocre des falaises abruptes rencont re le bleu profond et brillant de la Mテゥditerranテゥe... Pas de doute, nous sommes en Corse.PLONGテ右 MAGAZINE

PM64-SNC_CORSE_BAF.indd 33

33

05/06/2014 19:12


LA CROISIÈRE GAGNANTE Savourer de manière itinérante la Corse ravira le gourmet le plus blasé. Le plat de résistance se concoctera à partir d’une sélection des sites les plus emblématiques de l’île de Beauté. Mais hors de question de choisir entre entrée ou dessert : cétacés et visites terrestres sont également au menu. À saupoudrer d’une pincée de balades en annexe et d’un zeste de PMT. Voilà le menu gagnant proposé par Victoria Croisières. Texte Olivier Clot-Faybesse, photos Gilles Di Raimondo

Baleine !" Le cri résonne en plein déjeuner. Dans le salon, les couverts retombent, s’entrechoquant sur le bord des assiettes alors que dans la précipitation, quelques verres sont renversés. Quant à la poignée de marches menant au pont supérieur, elle est avalée en un instant par le groupe. Sur bâbord, se trouve effectivement un cétacé. D’une taille respectable, il s’agit plus précisément d’un rorqual commun (Balaenoptera physalus). Le mammifère est certes imposant mais surtout nonchalant : notre soudaine apparition et nos cris enthousiastes ne semblent point l’effrayer. Ou est-ce plutôt en raison des prouesses de Christian, le capitaine et propriétaire du Victoria IV, que l’animal ne se sent pas dérangé ? Barré d’une main de maître, notre multicoque est venu se glisser parallèlement à sa route en douceur – privilège de la voile sur le moteur. Toujours est-il que ce géant nous laisse l’accompagner un long moment, avant de se décider à sonder. Après les dauphins et la chasse de thons admirés la veille, au large de Marseille, nous sommes gâtés. Il est vrai que sillonner le sanctuaire Pelagos*, ainsi porté par l’alizé, offre un maximum d’opportunités de belles rencontres. Mais voilà que la traversée touche à sa fin, puisque se dessinent à l’horizon les côtes de l’île de Beauté. Fini d’admirer du poisson à travers le verre fumé des lunettes de soleil. Place à celui

blanc et immaculé du masque pour, on l’espère, ravir nos pupilles d’images tout aussi mémorables.

EAU GAZEUSE ET SEC DE RÊVE Bien entendu à ce masque, il faut ajouter le reste de l’équipement du parfait petit plongeur évoluant en été sur la côte occidentale corse : une combinaison humide de 5 mm, ainsi qu’un éclairage sous-marin performant, lampe ou phare. Le long des tombants, les recoins et failles en tous genres sont légion et souvent habités. Le parachute sera également de sortie car en guise d’immer sion inaugurale, Christian nous propose de découvrir un site en pleine eau, situé au large d’Ajaccio et dont il a le secret. Bloc sur le dos et détendeur en bouche, chacun se tient debout sur la plate-forme arrière du bateau. La palanquée, un pied palmé déjà levé, n’attend qu’un feu vert qui ne saurait tarder, pour basculer à l’eau. Mais quelques précautions sont à prendre car le sec, c'est-à-dire la tête de roche, ne remonte pas jusqu’à affleurer la surface. Il y environ 25 mètres de descente dans le bleu. Pour ne pas se rater, une marque reste à installer. Ça y est : la bouée qui

Ambiance détente à l'arrière du Victoria IV, pour un peu de baignade et de PMT entre deux immersions.

34 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-SNC_CORSE_BAF.indd 34

03/06/2014 19:38


La formule croisière permet de voir défiler t ous les plus beaux visages du litt oral corse, de Calvi à Bonifacio.

INFOS PRATIQUES LE BATEAU Récent (2013), le Victoria IV est parfaitement aménagé pour la plongée. Avec trois coques, ce bateau offre de l’espace, un confort et une stabilité remarquables.

LA CROISIÈRE

balise le chemin jusqu’au haut de la pierre est en place. Le trimaran se positionne à sa proximité et le top départ est enfin donné. L’excitation de cette première plongée dans les eaux corses, jumelée à la chaleur estivale, fait qu’en un instant le pont se retrouve déserté ! Dessous en revanche, tout n’est que chaos et cohue. Les chapelets de bulles remontant vers la surface fusent à droite et à gauche et il faut slalomer pour éviter les coups de palmes. Progressivement le calme et l’ordre reviennent, aidés par des conditions des plus favorables : peu de courant et une excellente visibilité. Ce qui rend au passage superflu la ligne à suivre car très vite se distingue le sommet du sec convoité. Quelques coups de palmes supplémentaires, et la vision d’un banc de gros dentis (Dentex dentex) nous accueille.

LE MÉROU, STAR INCONTESTÉE Les prédateurs s’écartent, gardant leur distance avec ces étranges créatures qui tombent par grappes et qui viennent visiblement envahir leur territoire. Évoluant près de la roche, les sars sont moins craintifs. Ce qui permet de constater que certains de ces spécimens affichent une taille plus que respectable pour la Méditerranée. Mais très vite, la vedette est volée par l’arrivée de poissons dont la robe dessine des "nuages" (Epinephelus, le nom scientifique d'origine grecque du mérou, ne signifie pas qu’il a des épines mais qu’il est "couvert de nuages"). De caractère curieux, plusieurs mérous commencent à se montrer. Un en particulier a la délicatesse de bien vouloir poser devant la nuée de paparazzi sousmarins. Après un tel spectacle, il va sans

Traversée AR oblige, les croisières Corse 2014 durent deux semaines (15 jours/ 14 nuits), avec départ et retour à Marseille (Vieux-Port). Des séjours d’une semaine sont aussi envisagés, avec trajet aller ou un retour en ferry ou en avion. L’itinéraire ciblé est la côte occidentale comprise entre Calvi et les bouches de Bonifacio. Plongées multiniveaux et à la carte en fonction de la météo (rarement mauvaise plus de 2 jours en été). Le parcours comprend un passage dans les réserves naturelles, dont celle de Scandola (golfe de Porto), accessible uniquement par la mer et qui ne s’explore qu’en PMT. Pour les mois de juillet et d’août, le tarif par personne (12 clients maximum) est de 2 200 € en formule "prestation totale" : transport, hébergement, repas et toutes activités comprises dont 2 plongées par jour. Tarif calculé sur la base de l’occupation d’une cabine pour deux. Remise pour les groupes ou les départs de dernière minute en cas de place vacante. À noter qu’un itinéraire Marseille/Port-Cros est également proposé (séjour en prestation totale à partir de 650 €).

LES

+

Des plongées en comité restreint, le choix des sites, des mouillages d’exception au pied des montagnes corses, possibilité d’aller à terre, les cétacés de Pelagos.

LE

-

Risque d’addiction important…

PLONGÉE MAGAZINE 35

PM64-SNC_CORSE_BAF.indd 35

03/06/2014 19:30


ÉPAVE Zoom sur les claires-voies du Campeador, à l'arrière du bateau. Les hublots sont encore bien visibles.

PM64_Epave_BAF.indd 48

03/06/2014 19:42


Il y a quelques mois, deux plongeurs français et un tunisien découvrent et identifient au large de la Tunisie, par 96 mètres de fond, un énorme pétrolier oublié par l’histoire malgré son rôle dans la guerre civile d’Espagne. Il s’agit du Campeador, dont le naufrage, en 1937, a probablement provoqué une des premières marées noires de Méditerranée. Texte et photos François Brun

E

n ce mois de septembre, la barque du centre Odysea quitte tranquillement le port de Kélibia, en direction d’une épave profonde inconnue. Trois mois auparavant, en compagnie de Pascal Bernabé (détenteur du record du monde de plongée en scaphandre à 330 mètres de profondeur), j’avais fait une plongée difficile sur cette épave, avec une arrivée sur le sable, une mauvaise visibilité et un violent courant… Bref, la galère ! Nous avions même eu des interrogations sur la zone explorée car la partie sur laquelle nous étions remontés verticalement semblait interminable pour une coque de bateau. L’explication arriva ultérieurement, en comprenant que l’on avait cheminé sur le toit du château, couché sur le côté et haut de 18 mètres !

attaques incessantes des vedettes italiennes et allemandes… La proue apparaît très abîmée mais de nombreux planchers en bois subsistent à plusieurs niveaux du château central en parfait état. À l’arrière et près du pont, deux immenses claires-voies avec 8 hublots sont entrouvertes comme pourr s laisser encore respirer les deux énormes e moteurs diesel Man de 7 cylindres. Une multitude d’éponges colorées semblent

Une image impressionnante du pétrolier espagnol, la proue en feu.

GORGÉ DE SES 9 300 TONNES DE PÉTROLE, LE CAMPEADOR BRÛLE COME UNE TORCHE, ILLUMINANT LA MER TOUT AUTOUR.

SUR LES TRACES DU PÉTROLIER INCONNU Mais aujourd’hui, l’équipe est très motivée et la météo superbe. La descente se fait dans une eau limpide qui permet d’apercevoir la masse sombre du bateau dès 55 mètres de profondeur, car bien que posée sur 96 mètres de fond, ses immenses structures remontent jusqu’à 75 mètres de la surface. Le navire s’est couché sur tribord comme son voisin coulé cinq ans plus tard, presque jour pour jour : le croiseur HMS Manchester, du célèbre convoi Pedestal. La présence de ces deux épaves quasi vierges et gigantesques (140 mètres et 180 mètres de long) est unique en Méditerranée ! La grande taille du château avant ainsi que les nombreux tuyaux et vannes qui courent sur le pont nous font penser à un pétrolier. Pourtant, nous savons que le seul tanker endommagé dans le secteur est le fameux Ohio du convoi Pedestal de 1942, mais celui-ci avait pu gagner Malte malgré les

LES CARACTÉRISTIQUES DU CAMPEADOR Ce pétrolier est construit en 1931 dans les chantiers navals Euskalduna (Bilbao) pour la Cia Arrendataria del Monopolio de Petroleos SA, plus connue sous le nom de Campsa. Avec une jauge de 7 032 tonnes, une longueur de 143 mètres et une largeur de 18 mètres, il fait partie avec son sistership Campoamor du fleuron de la flotte de la Campsa. Il emporte plus de 10 000 tonnes de pétrole brut dans ses 30 réservoirs, et navigue à plus de 12 nœuds grâce à deux gros moteurs de 3 600 HP.

PLONGÉE MAGAZINE 49

PM64_Epave_BAF.indd 49

06/06/2014 10:48


PORTFOLIO

ENQUÊTE

ENQU

&

LA BELLE

BÊTES

LES

Avec deux grands-pères dans la Marine, pas étonnant que la petite Bretonne ait grandi en rêvant de rivages lointains, d'animaux marins et d'îles tropicales. Un jour, la passion des voyages et de la découverte est la plus forte. Vanessa Mignon boucle son sac et part vivre ailleurs. Burundi, Mexique, Canada. Toujours avec un petit appareil photo à portée de main, pour témoigner, raconter, consciente qu'une simple image peut véhiculer toute une histoire. En 2003 c'est l'Australie. Fascinée par la diversité des paysages, l'accès facile à la faune sauvage et le parfum authentique du pays, elle y pose ses

valises pour de bon. Pour l'instant du moins. En 2009, Vanessa organise et guide des séjours à Tonga pour y voir les baleines à bosse. Les mots et le petit compact ne suffisent plus pour décrire ce qu'elle voit, ce qu'elle ressent. L'année suivante, elle s'équipe d'un reflex, d'un caisson, affûte son regard, peaufine sa technique, participe à des concours et ses images plaisent. "Au début, je disais que je refusais de me mettre à l'eau pour un sujet plus petit qu'une tortue, plaisante-t-elle. Tous les sujets marins m'intéressent, mais les cétacés et les requins gardent ma préférence. Les premiers pour leur

intelligence, leur nature curieuse et leur indéniable niveau de conscience. Les seconds pour leur charisme, leur nonchalance et leur incroyable beauté. De plus, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes très impliquées dans la protection de la nature. Comme je suis consciente que ce que je vois est un vrai privilège, je fais de la photographie pour partager la beauté et la diversité des créatures de notre planète et inciter à leur préservation. J'aimerais que mes images puissent être

En 2011, je me suis rendue dans la baie de Cenderawasih, en Papouasie, pour y photographier les requins baleines. Alors que la plupart des personnes du groupe étaient en équipement de plongée, j'ai préféré rester au tuba en surface afin de profiter de la très belle lumière naturelle. Car j’avais une idée très précise de la photo que je souhaitais : capturer un requin baleine au milieu des rayons de soleil qui transperçaient l’eau. Jusqu’à ce jour, cette photo est l’une de mes préférées.

64 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-Portfolio_BAF.indd 64

04/06/2014 20:05


ENQUÊTE

utiles pour changer certaines idées préconçues, notamment sur les requins. Après avoir passé de nombreuses heures en leur compagnie, cela me brise le cœur de voir qu'ils sont exterminés dans l'indifférence du public, parfois même pensant que c'est une bonne chose de s'en débarrasser !" Ainsi, dès qu'elle le peut, Vanessa quitte son bureau de Sydney pour engranger d'autres images. Celles qu'elle a ratées par exemple : "Bien que j'aie parfois des idées claires sur ce que j'aimerais réaliser, ce sont les animaux qui décident de collaborer ou non et les conditions

ENQU

du terrain, pas toujours favorables. J'ai ainsi eu la chance d'observer des comportements ou des situations merveilleuses sans avoir l'opportunité de figer ces instants magiques." En juillet, Vanessa sera sur la Grande Barrière de corail pour y photographier les énormes mérous patates, les nautiles, sans oublier ses chouchous, requins et baleines de Minke naines. La petite Bretonne a bien grandi, mais elle rêve toujours de se frotter aux grands géants de la mer.

vanessamignon.com D. Deflorin

PLONGÉE MAGAZINE 65

PM64-Portfolio_BAF.indd 65

04/06/2014 20:05


ENVIRONNEMENT OCEANS La drague chez le coffre oscille ent re bisous et coups sur la tテェte...

72 PLONGテ右 MAGAZINE

PM64-Environnement_BAF.indd 72

03/06/2014 19:38


Le saviez-vo saviez-vous ? Les poissons coffres les rares poissons à se comptent parmi pa bisous ! Un comportement faire des biso étroitement lié à la reproduction, comme vous allez le découvrir dans cet article. Texte et photos P Patrick Louisy

Nageoires dressées, exhibition vibrante ; minauderies de la belle. Gauche tentative pour lui déposer un bisou dans le cou ; la dulcinée s’esquive dans une faille...

PLONGÉE MAGAZINE 73

PM64-Environnement_BAF.indd 73

03/06/2014 19:39


FICHE BIO

ENVIRONNEMENT OCEANS

BISOUS BISOUS, AMOUR DE COFFRES

Le coffre à points bleus Ce petit poisson coffre, apprécié des plongeurs en mer Rouge, n’est peut-être pas le plus commun, mais c’est sans doute le plus mignon. Le genre à faire craquer les rédac chefs de magazines de plongée !

DE LA FIABILITÉ DES COULEURS De petite taille (rarement plus de 1112 cm), il a une livrée typique, mais variable. Les guides indiquent que le mâle a le dos uniformément kaki à vert olive et les flancs bleus avec des points noirs, ce qui est généralement vrai. Chez la femelle, la coloration est décrite comme jaune moutarde à brun clair avec de nombreux points foncés sur tout le corps, ce qui n’est

exact que pour certaines régions, comme les côtes d’Oman (voir photo du bas). Mais en Égypte, par exemple, il est bien difficile de trouver des spécimens avec cette coloration, et les femelles adultes ont presque le même aspect que les mâles (voir photo du haut représentant un couple, femelle en bas).

MISE EN BOÎTE Chez tous les poissons coffres, le corps est enserré dans une boîte protectrice, heureusement percée de trous pour les organes mobiles : les nageoires, bien sûr, mais aussi les yeux, la bouche et les orifices respiratoires. Détail pas forcément anodin dans la vie de tous les jours, l’anus débouche judicieusement juste en arrière de cette enveloppe rigide. Mais qu’on se le dise, ce

FICHE D’IDENTITÉ Ostracion cyanurus

coffret protecteur n’est pas une carapace ! C’est une structure osseuse sous-cutanée, un squelette dermique composé de plaques polygonales soudées entre elles, dont on peut parfois deviner la structure sous la peau.

Sous-embranchement Vertébrés Super-classe Osteichthyens (poisson osseux) Ordre Tetraodontiformes Famille Ostraciidae Longueur 8-11 (15) cm Répartition de la mer Rouge au golfe Arabo-Persique Où le voir récifs coralliens ou rocheux, souvent mêlés de sable, de 1 à 25 mètres

LA MANŒUVRABILITÉ D’UN HÉLICOPTÈRE Ainsi coincé dans sa boîte, le poisson coffre n’est guère équipé pour être un grand nageur. Mais quelle manœuvrabilité ! Aussi mobile et précis qu’un hélicoptère ou même, devrait-on dire, un quadricoptère. L’ondulation de ses courtes nageoires dorsale et anale, opposées, le fait avancer, mais tout aussi bien reculer. Avec ses nageoires pectorales (juste derrière la tête) il s’arrête sur place ou pivote dans un mouchoir de poche.

Et la nageoire caudale, me direzvous ? Elle lui est d’ordinaire peu utile, au point qu’on le voit souvent se promener durant de longues minutes en la gardant repliée contre le corps. Mais en cas de danger, c’est à grands battements de queue que vous le verrez filer au loin.

EMPOISONNANT ! Un prédateur assez affamé pour attaquer un poisson coffre peut sans doute imaginer qu’il va tomber sur un os… Mais sait-il que ce poisson peut être un véritable poison quand on l’embête ? Sa peau produit en effet un mucus contenant une

substance toxique (ostracitoxine) qui, en cas de stress, se libère dans l’eau. Et c’est très mauvais pour la santé ! De quoi avoir les nerfs (c’est un neurotoxique) et se faire du mauvais sang (hémolytique). Et ce poison n’étant pas protéique,

il n’est même pas détruit par la chaleur. Les aquariophiles, par exemple, connaissent bien le phénomène : un coffre blessé ou stressé peut ainsi faire mourir tous les poissons de son aquarium, y compris lui-même.

76 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-Environnement_BAF.indd 76

03/06/2014 19:40


Nouveau DUNE S'INSTALLE À MARSEILLE vous emmène & dans les calanques !

PLONGÉE FORMATION

Baptême, plongée encadrée et autonome, location matériel, tarifs groupes

SNORKELING

Votre balade aquatique dans les calanques ques accessible à tous, ous, dès 7 ans ! Nouveau

Shut Shu hut hu h uttters rsstoc rstock toc tock o -D Danie an anie a n lD Deflor florin flo n

Initiation, perfectionnement double certification FFESSM/PADI

PLONGÉE EXPLORATION

www.dune-world.fr Infos & Réservations : Tél. 04 88 66 48 14 - marseille@dune-world.com DUNE

PM63_DuneMarseilleOK.indd 47 Z_PM64_PUB.indd 77

Espace Beuchat › 7 port de la Pointe Rouge, 13008 MARSEILLE

03/04/2014 15:21 05/06/2014 11:21


PRATIQUE PLONGEURS DÉBUTANTS

PASSEZ AU

NIVEAU SUPÉRIEUR ! Une envie soudaine de tutoyer les abysses se fait sentir ? À moins que la visite d’une épave ou le plaisir de se balader à deux vous attire ? Plus d’hésitation, avec par exemple le niveau 2 (N2) délivré par la FFESSM, c’est possible ! Et pour ceux qui n’en voudraient pas tant, vous aurez le choix entre les qualifications de plongeur encadré à 40 mètres (PE40) ou de plongeur autonome à 20 mètres (PA20). Voici 6 bonnes raisons de franchir le cap* ! Texte et photos Antoine Mettra

1

LA PORTE VERS LES PROFONDEURS

Le plongeur N2 ou PE40 aura accès à l’espace lointain, soit 40 mètres maximum tout de même ! Bien sûr, vous serez toujours chaperonné par un guide de palanquée. Il s’occupera de vous, planifiera la plongée, gérera l’orientation et le retour en surface de la palanquée. Pas question d’être Niveau 3 avant l’heure ! Néanmoins, vous aurez à connaître les procédures en cas de perte d’encadrant et vous serez donc capable de gérer votre décompression et votre remontée dans le bleu. Il s’agira aussi d’envoyer votre parachute de palier et d’effectuer correctement ces paliers, car là, on ne sera plus dans les paliers dits “de sécurité” ! Sans parler de la gestion de la narcose, de la flottabilité et de la respiration une fois à 40 mètres. Bref, un beau programme pratique et théorique vous attend. Et une fois ce parcours initiatique achevé, à vous les épaves, souvent grouillantes de vie et riches en mystères. À vous les tombants ou les secs abrupts le long desquels on aime à se laisser glisser en espérant croiser du gros. Sans oublier cette nouvelle compagne qui ne manquera pas de se faire sentir un jour, la douce narcose, que certains recherchent et que d’autres fuient, mais qui ne laisse jamais personne indifférent.

2

POUR PLONGER PLUS LONGTEMPS

Eh oui, que ce soit en tant que N2 ou en tant que PA20, vous aurez acquis de nouvelles compétences et connaissances pour vous balader sans moniteur ni guide jusqu’à 20 mètres de profondeur. La gestion de votre air, la planification, la décompression et l’orientation n’auront plus de secrets pour vous. Une meilleure gestion de l’exploration dans sa globalité, avec un trajet et une profondeur adaptés à vos capacités et votre consommation, vous amènera à des plongées de 60 minutes ou plus. Et si vous êtes encadré, ce sera pour vous en mettre plein la vue et ce le plus longtemps possible. L’absence de plongeurs peu aguerris ou de débutants en formation au sein de votre palanquée permettra souvent de prolonger le plaisir et de mieux apprécier la beauté des lieux et de ses habitants.

Ci-dessus : en allant plus loin dans votre formation, vous devrez acquérir de nouvelles techniques, telles que le maniement du parachute de palier. Ci-contre : avec le Niveau 2, vous pourrez accéder à des épaves qui jusque-là vous étaient inaccessibles !

3

PLUS D’AUTONOMIE

Vous en avez assez des palanqués de 5 plongeurs qui bougent à vous mettre une claque, ou un coup de palme, au choix, toutes les 5 minutes ? Vous avez trop vu ceux qui s’agitent dans tous les sens et retournent tout le sable du coin ? Vous souhaitez être 3 maxi entre amis, ou même juste 2, pour un petit caprice ? Le N2 ou le PA20 est fait pour vous. Fini le parasite ou le consommateur de service qui vous fera remonter alors que vous avez encore 130 bars dans votre bloc ! De plus, vous remarquerez qu’en ne suivant plus “bêtement” un guide, et ne devant compter que sur vous (et votre binôme), vous prendrez du recul sur votre façon de pratiquer votre loisir favori. Vous développerez ainsi “votre” façon de plonger. Certains aiment contempler de longues minutes quand d’autres savourent d’explorer un maximum le site et son décor. Là où certains ne jurent que par les poissons, vous ne chercherez que des nudibranches.

78 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-PratiqueDebutants_BAF.indd 78

04/06/2014 19:45


POUR PROGRESSER TECHNIQUEMENT

Pour descendre dans le bleu et trouver une épave à 40 mètres ; pour glisser, et surtout s’arrêter, le long d’un tombant descendant bien souvent toujours trop bas afin de s’émerveiller de ces magnifiques gorgones ; ou encore pour assister un coéquipier, vous devrez avoir une technique individuelle bien plus affutée. Les savoir-faire tels qu’une gestion fine du poumon-ballast et une meilleure utilisation de son gilet permettent d’effectuer des paliers en douceur, sans forcer, autant qu’une observation de la vie subaquatique respectueuse de l’environnement. Vous serez plus aquatique, plus fluide et vous gérerez bien mieux vos remontées et votre équilibre. En effet, les exercices d’assistance ou de remontée gilet seul de 40 mètres sont formateurs pour les prises de repères, visuels et sensitifs, afin de bien gérer sa vitesse et sa décompression. Ce sont ces mêmes repères que vous utiliserez ensuite, parfois même sans vous en rendre compte, quand vous vous baladerez tranquillement une fois votre formation finie. Tous ces progrès aboutiront à une consommation moindre, d’où des explos plus longues.

5

POUR CEUX QUI VEULENT EN SAVOIR PLUS

Vous développerez vos connaissances en physiologie, en anatomie mais aussi sur la décompression, les ordinateurs de plongée et la prévention des principaux risques. On vous expliquera comment bien explorer une épave ou plonger en eau très froide. La narcose n’aura plus de secret pour vous et votre binôme n’en pourra plus d’être checké avant, pendant et après (!) la plongée. Vous apprendrez également à calculer votre consommation de gaz pour mieux planifier votre plongée, c’est-à-dire déterminer vous-mêmes les paramètres (temps et profondeur maximum) de la plongée. C’est une excellente prévention. Vous réussirez (ou pas…) à vous repérer et à vous orienter dans un décor sousmarin. Enfin, à ce stade, votre connaissance de la faune et de la flore sous-marines devrait être, au minimum, plus développée.

6

POUR PLUS DE SENSATIONS

Le but de la plongée est avant tout de se faire plaisir. Et qui dit émotions et sensations dit plaisir. Vous allez être servis ! Découvrez la sensation unique d’une descente dans un bleu turquoise au milieu des rayons du soleil qui dansent sous vos yeux sous l’effet conjoint de la diffraction et des mouvements de la surface. À moins que l’adrénaline ne vienne avec la descente dans une eau verte et froide, en priant que le courant ne vienne pas contrarier vos plans, pour découvrir au dernier moment une sombre et néanmoins magique épave. Et ne laissons pas de côté les émotions d’une balade à deux avec l’impression incroyable d’être seul au monde au milieu de nulle part, surtout si le décor, ou votre binôme, vous colle le doute sur la direction à prendre pour retourner au bateau. Bref, là, normalement, vous avez arrêté de lire pour vous précipiter sur votre téléphone afin de réserver votre formation dans votre centre préféré ! * Pour des raisons de place, cet article se concentre sur les formations délivrées par la FFESSM. Il existe cependant des certifications équivalentes avec d’autres organismes (PADI, SSI…).

PM64-PratiqueDebutants_BAF.indd 79

Licence 2014 Licence adulte (à partir de 16 ans) : 37,98€ 24,04€ Licence jeune (12-16 ans) : Licence enfant (moins de 12 ans) : 10,68€

+

7€ de cotisation de membre club : Club France FFESSM national. OBLIGATOIRE

Vous recevrez votre licence annuelle de la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous Marins (FFESSM) par retour de courrier. Cette licence est valable jusqu’à fin 2014 et vous permet de pratiquer en toute sécurité vos activités subaquatiques. Elle comprend une assurance en responsabilité civile. Des assurances complémentaires facultatives couvrant les risques personnels peuvent être contractées avec la licence FFESSM ou directement, à votre choix, sur le site www.cabinet-lafont.fr.

Assurances complémentaires couvrant les conséquences financières des dommages corporels personnels (vivement conseillées).

Loisir 1 : 19 € (7 313€ capital décès, 10 447€ capital invalidité). Loisir 2 : 30 € (21 938€ capital décès, 35 565€ capital invalidité). Loisir 3 : 52 € (41 788€ capital décès, 83 575€ capital invalidité). D’autres assurances sont consultables sur www.cabinet-lafont.com : Loisir Top, Loisir Pro.

PLONGÉE MAGAZINE

BON DE COMMANDE à retourner à

CLUB FRANCE NATIONAL FFESSM - 24, quai de Rive-neuve 13284 Marseille cedex 07 ou sur clubfrancenational@ffessm.fr Licence + cotisation :

Adulte : 37,98 + 7 = 44,98€ Jeune : 24,04 + 7 = 31,04€ Enfant : 10,68 + 7 = 17,68€

Assurances complémentaires : Loisir 1 / 19€ Loisir 2 / 30€

Loisir 3 / 52€ = . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . €

Si déjà licencié, veuillez noter votre N° de licence FFESSM :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je pratique : Le scaphandre La pêche sous-marine L’apnée Autres En cas de première licence, un certificat médical de non contre-indication, délivré par tout médecin, est systématiquement demandé. Tout dossier non complet sera systématiquement refusé. La délivrance de la licence ne sera effective qu’à réception de l’ensemble des pièces traitées par le club (règlement compris). Mme

Mlle

M

(Écrire en lettres majuscules)

Nom*: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom*: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse*:. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CP*: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville*:. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays*: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date de naissance* : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

*Champs obligatoires.

Mode de règlement :

Par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Club France FFESSM national ou par virement, RIB disponible sur demande à clubfrancenational@ffessm.fr Un accès « ESPACE LICENCIE » est à votre disposition à partir du site internet www.ffessm.fr. Conformément à la loi N° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, jouit d’un droit d’opposition, d’accès, de modification, de rectification et de suppression des informations nominatives le concernant. Les informations recueillies par votre club et saisies sur le site internet font l’objet d’un traitement informatique destiné à l’établissement et à l’envoi de votre licence FFESSM, des cartes de certification éventuelles, et d’une manière plus générale, de tout courrier fédéral susceptible de vous être adressé directement ainsi qu’à répondre aux demandes institutionnelles. Une partie des ces informations (coordonnées postales ou électroniques) pourra être cédée à des partenaires ou à des tiers pour toutes opérations de mailing. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez : - soit adresser un message électronique à licences@ffessm.fr, - soit adresser un courrier postal au service «licences» de la FFESSM, 24 quai de Rive Neuve - 13284 Marseille cedex 07, - soit vous connecter directement sur cet espace, à partir du site www.ffessm.fr. Vous pourrez y effectuer les corrections concernant votre adresse, votre catégorie socio-professionnelle et les informations concernant la pratique de vos activités fédérales. À partir de celui-ci, il vous sera également de refuser PLONGÉEpossible MAGAZINE 79 que vos coordonnées fassent l’objet d’opérations commerciales telles citées ci-dessus.

Création IDgraphiK.com - Photo : Pierre Martin-Razi

4

05/06/2014 13:17


PRATIQUE PLONGEURS CONFIRMÉS

15

BONNES RAISONS

D’AIMER

LA PLONGÉE La plongée, c’est notre came. Que l’on soit débutant ou chevronné, on a chopé le virus et on en redemande encore et encore. Mais pourquoi une telle addiction ? Sans s’allonger sur le divan de Sigmund, ça fait du bien de se regarder un peu le nombril et de revenir sur les origines de notre amour inconditionnel. En laissant la parole aux premiers concernés, des plongeurs de tous horizons. Texte Alain Delmas, photos Daniel Deflorin

De gauche à droite : aller voir ce qui se passe sous la surface et côtoyer la vie marine... Ou se faire chatouiller par les bulles de son détendeur. Tous les plaisirs sont dans l'eau.

P

Chacun a sa raison d'aimer la plongée, mais une chose est sûre, c'est dans l'eau qu'on est les plus heureux !

ourquoi aimer la plongée ? Une fois n’est pas coutume, nous avons laissé quartier libre à un groupe de plongeurs pour répondre à cette question. Et voici les 15 raisons les plus fréquemment citées, portées par l’une ou l’un de ceux qui les ont exprimées. Tous ceux qui ont accepté de se livrer ne sont pas mis en valeur ici, mais nous les remercions chaleureusement. Un constat s’impose : l’attirance pour la plongée est résolument multiforme et contrairement aux idées reçues, la contemplation de la faune, de la flore et des paysages sous-marins n’est pas omniprésente dans les causes évoquées. Pour beaucoup, ce sont les sensations qui priment. Chacun décrypte cette approche selon son propre prisme, mais il est intéressant de remarquer que chez les plus passionnés, adrénaline, apesanteur, silence, bien-être, liberté, paix ou sérénité sont des termes récurrents. L’ambiance, la volonté de partager, les voyages ou l’attractivité de plongées particulières, comme les profondes ou les épaves, font également figure de best-seller.

80 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-PratiqueConf_BAF.indd 80

04/06/2014 19:56


2

1

POUR ALLER VOIR CE QU’IL Y A DANS L’EAU

LIAM SENGEL 12 ans, collégien et résident des berges de Thau (34), il a déjà fait plusieurs baptêmes et attaque son Niveau 1 cet été, malgré sa grande sensibilité à l’eau froide. Cousteau n’est plus en activité depuis longtemps et Nicolas Hulot a cessé de crachoter dans son casque depuis quelques années, mais l’envie d’aller voir sous le miroir de la surface reste tenace. Comme Liam, de nombreux plongeurs, dont Gaëtane, revendiquent que "l’envie d’être là-dessous" est la plus forte, pour ne plus simplement deviner ce qui s’y cache mais apercevoir véritablement ce monde, en faire un peu partie, rentrer dans une autre dimension. Fabrice évoque l’envie de découvrir un autre monde, de nouvelles sensations, des animaux différents et étranges. Simple curiosité contemplative pour les uns, véritable lubie pour d’autres, la plongée attire toujours autant le plus grand nombre, une petite minorité seulement osant ou pouvant franchir le pas.

POUR TROUVER LA PAIX ET LA SÉRÉNITÉ

GAËTANE LE GOULVEN En formation de monitrice professionnelle, cette ancienne animatrice de 33 ans, originaire de Colombie, retrouve dans la plongée certains bienfaits de la méditation et du yoga. Gaëtane affirme qu’elle trouve un sentiment de paix intense en plongée, malgré la contrainte du matériel, de l’autonomie en air, le relatif inconfort ventilatoire et les autres perturbations. Ce sympathique trublion, plutôt agité et dynamique en surface, revendique de trouver le calme en immersion et apprécie que ses congénères lui foutent enfin une paix royale (même si son futur métier la fera peut-être un peu déchanter !). Elle décrit également les effets positifs de l’engagement physique et psychologique nécessaire en plongée, qui permet de tester ses limites et nécessite de rester à l’écoute de son corps. Une manière d’être "audedans de soi et en même temps dans le présent instantané". Pour résumer, c’est principalement une histoire de sensations contradictoires pour Gaëtane, la paix retrouvée dans un environnement qu’elle sait hostile. Brigitte, un autre de nos témoins, évoque également la sérénité imposée par le milieu et qui est si éloignée de son côté "agité" habituel ! En plongée, elle parvient à se laisser aller et à oublier tout le reste.

3

POUR L’ATTRACTIVITÉ DE LA VIE SOUS-MARINE

NICOLAS VERNHET À 22 ans, ce boucher charcutier traiteur de Fabrègues (34) et plongeur Niveau 2 est très attiré par toutes les activités aquatiques et maritimes. Après s’être essayé à l’apnée, la plongée est devenue une évidence pour Nicolas grâce à la simplicité d’observation. C’est un fou de biodiversité sous-marine. À l’instar de nombreux de ses partenaires de plongée, il ne se lasse pas d’observer de superbes poissons, des végétaux, la vie fixée, tout autant que les reliefs et les récifs sur les différents sites visités. Il explique sa surprise au début de constater que les poissons n’étaient pas effrayés par le plongeur, et même plutôt curieux pour certains. Il parle facilement de la magie de ses premières rencontres de ce type ! Brigitte évoque également avec passion les coraux, les algues, les poissons et leurs différents comportements, les nouvelles espèces encore jamais observées, leur ressemblance avec d’autres, la configuration des fonds, les tombants, les secs… Franck parle, quant à lui, de l’envie incoercible de découvrir les paysages, la vie sous-marine, de contempler cet univers différent et empli d’espèces toutes plus incroyables les unes que les autres.

PLONGÉE MAGAZINE 81

PM64-PratiqueConf_BAF.indd 81

04/06/2014 19:56


LE TEK POUR TOUS

PLANIFICATION EN PALANQUÉE

AVEC DES SCAPHANDRES DÉPAREILLÉS Si la plongée en recycleur intéresse un public de plus en plus large, les contraintes s’avèrent encore rédhibitoires pour une large majorité. Pour ceux qui franchissent le pas, est-il toujours possible de plonger avec ses partenaires en circuit ouvert ?

S

ur le principe, tout les oppose. Les scaphandres dépareillés, les technologies différentes, les techniques de plongée désaccordées, les approches antagonistes…

DES CONTRAINTES DIFFÉRENTES

Lorsque le plongeur en circuit ouver t rencontre un problème impliquant la fin de la plongée, il dégage vite de la profondeur Texte et photos Frank Vasseur d’évolution pour rejoindre rapidement la surface, avant la dégradation de la situation ou une panne de gaz. À l’inverse, le plongeur en recycleur ne peut se précipiter et engager une remontée LEXIQUE sans prendre quelques précautions. 1 PpO2 pression partielle d’O2 du mélange respiré. La baisse rapide de la pression Elle est fixe en circuit fermé. ambiante va entraîner une chute 2 CCR recycleur à circuit fermé. de la PpO 2 (1) dans la boucle respiratoire et l’exposer à l’hypoxie.

De plus, le volume de la boucle se combine aux volumes de la combinaison étanche et de la bouée wing, ce qui représente trois volumes à purger au cours de la remontée. Les contraintes sont différentes selon le scaphandre : un plongeur en recycleur qui assisterait un autre en circuit ouvert ne peut remonter aussi vite que son binôme a l’habitude de le faire. Et le plongeur en circuit ouvert qui assiste un autre en CCR (2) ne doit pas aller aussi vite qu’avec un autre circuit ouvert.

SAVOIR ASSISTER SON BINÔME Autre aspect du problème : pour plonger ensemble, il faut que le principe d’assistance mutuelle soit valide. En circuit ouvert, la configuration intègre une deuxième source de gaz disponible pour alimenter, à partir de la même réserve (le bloc

86 PLONGÉE MAGAZINE

PM64-Tek_BAF.indd 86

04/06/2014 19:46


À gauche : palanquée mixte CCR/circuit ouvert, une affaire de planificaiton et de formation mutuelle préalable. Ci-dessous : binôme en CCR : la configuration optimale.

dorsal), un équipier en difficulté. La procédure d’assistance ne différerait presque pas de celle avec d’autres circuits ouverts. À ceci près qu’un embout de recycleur n’étant pas équipé de clapet anti-retour, il convient de le fermer convenablement et immédiatement dès qu’on le quitte, au risque de voir le recycleur se noyer et devenir dangereusement négatif. Le plongeur en CCR, doté d’une bouteille de sécurité en redondance, ne devrait pas avoir recours à la réserve de gaz de son binôme. Il est auto-suffisant face à une panne de CCR et dispose de cette redondance disponible pour dépanner un équipier en difficulté. À la seule condition de plonger avec la bouteille ouverte et d’équiper le second étage du détendeur d’un flexible suffisamment long pour atteindre confortablement le binôme et être réactif lorsque l’appel à l’aide est exprimé. Un plongeur en CCR qui maîtrise son équipement, au moins Niveau 3, serait à même d’assister un équipier en circuit ouvert en gérant sa remontée. Pour peu que le plongeur en circuit ouvert s’informe de la localisation de la source de gaz sur celui en CCR, il peut aller directement chercher un détendeur salvateur.

A300 CS A300 CS

PRÊT ÀPLONGER. PLONGER. PRÊT À

UNE MAÎTRISE PARFAITE DES IMPÉRATIFS DU CCR En CCR, certaines affections dégradent l’état du plongeur, ses capacités physiques comme intellectuelles. Il peut ne pas être apte à réagir correctement si le degré d’intoxication est élevé. Lui faire quitter sa boucle respiratoire peut être risqué. Le laisser respirer dans sa boucle, avec un mélange dynamique, évoluant en fonction de la profondeur d’évolution, modifié en fonction des injections d’oxygène (par électrovanne sur les modèles électroniques, par débit constant sur les mécaniques), n’est pas non plus anodin. Assister un plongeur en recycleur passé sur circuit ouvert relève du possible à condition de savoir purger la boucle respiratoire, sa wing et son étanche. Assister un plongeur en CCR sur sa boucle implique de savoir surveiller la composition du gaz qu’il respire, et éventuellement injecter de l’oxygène si nécessaire. De tels binômes aux scaphandres dépareillés sont possibles, mais ne peuvent être improvisés.

LE FUTUR DE ES ORD DIN NAT TEURS EN NTR RE VOS S MA AINS.. L’AERIS A300 CS est doté d’un écran OLED offrant une lisibilité ultime et intègre la technologie Bluetooth afin de faciliter le transfert de données vers votre PC ou Mac. Faisant le plein de technologie et de fonctionnalités, l’A300 CS reste au demeurant extrêmement simple d’utilisation. En d’autres mots, toute l’excellence et le savoir-faire d’AERIS dans un produit au-delà de toutes vos espérances.

AERIS S, BY OCE EAN NIC C EUROPE

Am Mittleren Moos 36 | 86167 Augsburg - GERMANY Tel. +49 (0) 821 810 3420 / Fax +49 (0) 821 810 34229 www.oceanicworldwide.com/eu

PM64-Tek_BAF.indd 87

06/06/2014 15:01


ABONNEMENT

SPÉCIAL

+

ÉTÉ

OFFRE 1 ASIN MASQUE CRES EYES EVOLUTION CRYSTAL

I

PRIX PUBLIC › 54 €

63€

***prix **pr *prix rixx kios ki kiosque k osq squ que e + prix prix d de e vvente ent en nte e du um masque asque

112,50 €***

D’ÉCONOMIE

5 COLORIS AU CHOIX ! en e n fon fo fonction onct ctio tion on des d s stoc st sstocks ock cks ks d disponibles ispo ispon onib nible bles es

BÉNÉFICIEZ DES AVANTAGES RÉSERVÉS À NOS ABONNÉS ! › LE MAGAZINE DIRECTEMENT CHEZ VOUS › LA GARANTIE DE NE RATER AUCUN NUMÉRO › DES TARIFS PRÉFÉRENTIELS › DES OFFRES EXCLUSIVES RÉSERVÉES AU CLUB ABONNÉS › POUR TOUTE QUESTION SUR VOTRE ABONNEMENT,

DÉJÀ ABONNÉ ? Profitez de cette offre pour vous réabonner dès maintenant ! Votre réabonnement prendra effet à la fin de votre abonnement actuel.

UN SERVICE CLIENTS À VOTRE ÉCOUTE AU 01 60 86 03 31

double ABO PM64.indd 96

05/06/2014 19:27

*Renseignements obligatoires

+DE


NOS OFFRES D’ABONNEMENT

OFFRE 1 AN

OFFRE PRATIQUE

9 NUMÉROS

PRÉLÈVEMENT AUTOMATIQUE MENSUEL ET SANS FRAIS + économique !

** 58,50 € 25€ Seulement + DE

35 €

** Prix kiosque

D’ÉCONOMIE

9 NUMÉROS PAR AN

/AN

JE M'ABONNE

S PLU

FORMULE D'ABONNEMENT France

UE, Suisse & DOM

35 €

56 €

OFFRE SPECIAL ÉTÉ 1 AN CRESSI 9 NUMÉROS + LE MASQUE CRESSI

France

UE, Suisse & DOM

69 €

Je choisis ma couleur : TOM & Autres pays

Nom*

Mlle

M.

Noir (ref PLMATRANS)

Rouge (ref PLMAROUGE) Rose (ref PLMAROSE)

Lilas (ref PLMALILAS)

COORDONNÉES DU BÉNÉFICIAIRE (SI DIFFÉRENT)

Date de naissance ......... / ......... / .........

...................................................

Prénom*

Mme Nom*

......................................................

Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . *Renseignements obligatoires

Jaune (ref PLMAJAUNE)

79 €

MES COORDONNÉES Mme

Abonnez-vous sur www.divosea.com ou au 01 60 86 03 31

TOM & Autres pays

63 €

49 €

DE ! I P RA

votre compte S › Connectez--vous à ÉS NÉ NN ON BO AB bonné, qui figure sur avec votre numéro d’a nnement et sur le film vos courriers de réabo ue. protecteur de votre rev

JE ME RÉABONNE À PLONGÉE MAGAZINE

OFFRE 1 AN 9 NUMÉROS

D’ÉCONOMIE PAR AN

par mois

Seulement

I-ABO - PLONGÉE MAGAZINE - 11 RUE GUSTAVE MADIOT - 91070 BONDOUFLE

29€

€ 5 4 , 2

29 €

COUPON À RETOURNER ACCOMPAGNÉ DE VOTRE RÈGLEMENT À :

+ DE

Mlle

M.

Date de naissance ......... / ......... / .........

...................................................

Prénom*

......................................................

Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................................................

..................................................................................................................................

CP* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

CP* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pays* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél.

Pays* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél.

..................................................................

E-mail * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................

E-mail * . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

*Votre email doit être bien lisible car votre confirmation d’abonnement sera envoyée uniquement par courrier électronique

RÈGLEMENT signature indispensable

Je règle ci-joint par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Plongée Magazine.

(pour régler par carte bancaire)

Je préfère régler par carte bancaire : N° de la carte Date fin validité : mois année 3 derniers n° (au dos de votre carte, à côté de votre signature)

à prélever sur ce dernier, si la situation le permet, le montant des avis de prélèvements mensuels présentés par Média Plongée. Je vous demande de faire apparaître mes prélèvements sur mes extraits de compte habituels. Je m'adresserai directement à Plongée Magazine pour tout ce qui concerne le fonctionnement de mon abonnement.

1) Titulaire du compte

3) Établissement teneur de mon compte à débiter

Nom/Prénom*

Mme

Mlle

M.

.............................................................................

Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal*

...................

Ville* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

N° de compte

Adresse* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code Postal*

4) Date

2) Compte à débiter* Code Établissement

Établissement* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

....................

Ville*. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

et signature obligatoires

5) Relevé d'identité bancaire joint impérativement

Code Guichet Clé Rib

Organisme créancier : Média Plongée - immeuble Le Néréis - Av. André Roussin 13016 Marseille

N° National d'émetteur 408 354

Photos non contractuelles. Offres valables dans la limite des stocks disponibles. Le masque Cressi est expédié séparément sous 6 semaines après enregistrement du paiement, sous réserve de disponibilité. En cas de rupture de stock, un masque Cressi d’un autre coloris ou un produit d’une valeur similaire vous sera proposé. Vous pouvez acquérir séparément le masque Cressi (54 €+ frais de port), ainsi que chaque numéro (6,50 € + frais de port). Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez votre premier numéro sous 10 semaines. La société responsable du traitement de vos informations est la société I-ABO, SAS au capital de 3.000 €, siège social : Paris (75015) – 19 Villa Croix-Nivert - RCS Paris 508 462 618. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à la gestion de votre abonnement. Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Le destinataire des données est la société MÉDIA PLONGÉE, SARL au capital de 701.795 €, siège social : Le Néréis, av. André Roussin, 13016 Marseille - RCS Marseille 389 044 652. Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez adresser une demande écrite à I-ABO - 11 rue Gustave Madiot 91070 Bondoufle. Vous êtes susceptible de recevoir des offres commerciales de notre société pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés. Si vous ne le souhaitez pas, cochez la case ci-contre . Vos coordonnées pourront être cédées à des partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, veuillez cocher la case ci-contre .

double ABO PM64.indd 97

ANPL64. Offres valables jusqu’au 31/07/2014

OFFRE PRATIQUE : 2,45 € par mois par prélèvement automatique - 9 N° PAR AN. France métropolitaine uniquement. Mon compte sera automatiquement prélevé chaque mois et pendant 1 an minimum de 2,45 €. Au-delà, je peux interrompre mes prélèvements par simple lettre adressée au Service Abonnement de Plongée Magazine, ou poursuivre l'abonnement aux mêmes conditions des prélèvements mensuels. J'autorise l'établissement teneur de mon compte

06/06/2014 15:07


Z_PM64_PUB.indd 100

06/06/2014 15:08


Plongée Mag N°64