Page 1

PORTFOLIO

Alane KRAITSOWITS-PÉLAGE +33 661193358 alane.kp@gmail.com


2


ALANE KRAITSOWITS-PÉLAGE 49 rue Georges Sorel, 92100, Boulogne-Billancourt. Nationalité : Franco-Australienne

ETUDES

o Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val-de-Seine, France Etudiante en 3ème année d’architecture, depuis Septembre 2015. o Lycée Condorcet/ The International French School of Sydney, Australie. Baccalauréat Scientifique (spécialité Physique-Chimie), Juin 2015. o Cambridge Advanced English Certificate (CAE), Mars 2015. LANGUES

o Bilingue Français et Anglais o Bon niveau d’Espagnol o Notions d’Allemand (Classe de 6ème en section internationale au Collège de Sèvres) EXPERIENCES LIÉES À L’ARCHITECTURE

o Février 2018 : Stage d’un mois de première pratique (3ème année ENSAPVS) chez LEA Architectes, Mareil Marly, France o Avril 2017 : Stage ouvrier (2ème année ENSAPVS) chez Delage Bois, Meudon, France. o 2017 : Membre pôle photo-vidéo de l’association étudiante ArchiTechtoniK, dans le cadre du workshop national des écoles d’architecture et de paysage. EXPERIENCES PERSONNELLES

o Depuis Janvier 2016 : Agent d’accueil au Conservatoire de Sèvres o Juin 2017 et Avril 2018 : Aide régie et hôtesse accueil pour MFP à l’occasion de l’émission télévisée France TV « La nuit du Ramadan », Paris, France. o Mai-Juin 2017 : Vendeuse de glaces artisanales pour « Ice Roll » o Décembre 2014 : Surveillance d’examens à l’Institut de Langue de l’Université de Nouvelle Galle du Sud, Sydney COMPÉTENCES INFORMATIQUES

Archicad 20 / Pack Office / Adobe InDesign / Adobe Premier / Adobe Photoshop ACTIVITES PERSONNELLES

Violon (cours, solfège et orchestre) depuis 2004 Membre de l’équipe de radio indépendante « Groove Corner » (écriture d’articles et création de compilations de musiques) Natation, Gym Suédoise 3


4


TABLE DES MATIÈRES

Projets d’architecture ___________ 6

L’espace creusé dans la masse _______ 8 Ilots d’habitation_____________ 12 Le cube_________________ 16 Habiter l’espace public ___________18 Le logis ________________ _24 Projets personnels ____________ 28

5


PROJETS D’ARCHITECTURE

6


7


L’ESPACE CREUSÉ DANS LA MASSE ECOLE D’ARCHITECTURE DE MARSEILLE

Enseignants : Cyrille Faivre-Aublin et Laurent Beaudouin Comment creuser des espaces dans une masse ?

Ce projet d’école d’architecture consiste à faire entrer la ville dans l’édifice en établissant un creux intérieur qui fait office de place urbaine. Ce projet fait écho au travail d’Adolf Loos avec le Raumplan ou bien à celui de Louis Kahn avec la « boîte à violon » évoquée dans Silence et Lumière (1996). L’illumination de ce creux provient principalement d’un patio. Celui-ci diffuse la lumière du Sud contre une paroi verticale de triple hauteur qui la réfléchit à son tour sur l’ensemble du creux intérieur. Pour ce faire, un travail en perspective a été favorisé plutôt qu’un travail en plan. Concernant la disposition des éléments du programme autour de ce creux, je m’appuie sur mon expérience d’étudiante en architecture, sur la manière dont je conçois une école d’architecture idéale. J’ai porté une attention particulière à l’emplacement des ateliers qui occupent les deux derniers étages du projet avec vue sur la mer. L’organisation des éléments du programme privilégie la dimension pratique. Par exemple, les salles à maquettes ou d’impressions sont situées un étage, en-dessous de celui des ateliers afin de faciliter les aller-retours nécessaires.

Maquette coupe en béton : mise en évidence de la forme de vide dessiné

8


9


Insertion du projet dans le site

Perspective depuis la mezzanine des ateliers : travail de la lumière par le patio et les sheds

10


Perspective sur la terrasse du R+2

Perspective depuis le R+2 : mise en Êvidence de la lumière dans l'espace majeur

11


ILOT D’HABITATIONS

Enseignants : Simon Rodriguez-Pagès et Martine Weissmann Comment élaborer un projet à plusieurs échelles ?

Le projet est situé près de la mairie de Gennevilliers, au milieu sud d’une parcelle divisée en 9 îlots. Le traitement de chaque ilot se faisait par groupe avec pour programme deux maisons de ville et trois immeubles de logements. Nous avons mené notre réflexion autour du rapport entre la rue du Puits Guyon et la coulée verte au Sud de la partie du terrain qu’il fallait traiter. Une percée dans le projet d’ensemble est créée, sectionnant celui-ci en deux.

Maquette de l'îlot

12


Après avoir précisément défini l’emplacement des différents bâtiments, une circulation commune devait être établie.

Schéma d'assemblage et de circulation commune

13


Avec une typologie d’angle et une façade ouest mitoyenne aux bâtiments d’à côté, l’immeuble à dessiner a des contraintes intéressantes. Favorisant l’orientation solaire de l’immeuble de logements, les terrasses donnant sur les séjours sont placées de manière à capter le plus de lumière possible. Au rez-de-chaussée se trouve un hall d’entrée commun avec le bâtiment voisin. Aux étages suivants, avec des plans qui se répètent, sont conçus un T2 et un T3 en simplex. Au R+3 et R+4 se trouvent deux duplex : un T4 et un T5.

Coupe de l'immeuble de logements

14


Plan R+3

Plan R+1

15


LE CUBE Enseignants : Simon Rodriguez-Pagès et Martine Weissmann Comment placer trois logements à étages dans un bâtiment en forme de cube ?

À travers un système logique de distribution de construction et d’usage, un carré de 12 mètres de côté doit contenir trois logements de typologie (simplex, duplex ou triplex) et programmes différents : un T3, un T4 et un T5. Chaque logement doit posséder les quatre orientations solaires, une terrasse et un salon de 15 m², les deux ayant une double hauteur. Dans ce projet, le choix fait est d’orienter toutes les terrasses au Sud.

Perspective depuis le séjour et la terrasse en double hauteur

16


17


HABITER L’ESPACE PUBLIC Enseignants : Jean Mas et Jean-Michel Veillerot Comment traiter la géométrie particulière d’une parcelle en s’attachant à traiter le paysage correctement ?

Dans ce programme, deux types de chambre étudiante de 21m2 sont proposés : une longue et une large, auxquelles s’ajoute un espace extérieur (loggia).

Comment concilier petites surfaces, lumière, rationalité et convivialité ? Dès le seuil d’entrée, l’usager a une vue sur l’extérieur. La structuration de cet espace est conditionnée par l’emplacement de la salle de bain dans laquelle l’arrivée de lumière n’est pas prioritaire. L’espace principal pour se reposer, pour travailler et pour se réunir joue sur la continuité du mobilier qui permet d’enchainer harmonieusement lit, rangement, banquette et bureau. Un rangement vertical à l’entrée encastré dans le mur et un rangement horizontal placé sous la banquette permettent un gain de place et renforce l’impression de spatialité.

Maquette d'assemblage

18


AxonomĂŠtries chambre profonde et chambre large

19


20


Dans un second temps il a fallu procéder à l’assemblage des chambres dans un bloc de 30 × 15 m en y ajoutant des espaces collectifs

Comment créer une promenade architecturale ? Le promenade architecturale, circulation alternative à la circulation verticale, prend la forme d’une spirale. Les espaces communs bénéficient de plusieurs orientations solaires et de larges vues sont dégagées À ce bâtiment s’ajoute le projet d’une maison de quartier regroupant des activités associatives et culturelles. Une grande salle de spectacle indépendante fait partie du programme de cette maison de quartier.

Schéma de la circulation en spirale

La position et la forme du projet à dessiner sur la parcelle sont choisies en cohérence avec le site et l’environnement immédiat, préalablement analysés avec attention. L’intention est que le site puisse être parcouru dans sa totalité, soit par le sud-est de la parcelle en longeant un bassin et une coulée verte, soit en traversant le programme. Un lien étroit est établi entre le projet la place de la Nation au nord, de la Tour Nationale des Forêts à l’est et le cimetière de Picpus au sud. 21


22


23


LE LOGIS Enseignant : Karim Basbous Comment concevoir des espaces selon des usages et non pas des pièces ?

Dans ce projet, il s’agit de concevoir un habitat dans un cadre de 12 mètres de côté. Ce logis propose quatre espaces correspondant à des fonctions de l’habiter se nourrir se reposer se laver se réunir Un cinquième espace (blanc) assure l’intégration des quatre fonctions principales et permet une fluidité dans ces différents usages de l’habiter. Chaque espace est déterminé par des critères morphologiques, géométriques, de vue et de lumière. L’enjeu est d’emboîter chacun de ces espaces sans altérer leurs critères

Axonométrie du projet

24


Organigramme : intersection des diffĂŠrents usages de l'habiter

25


Perspective depuis la cuisine sur le sĂŠjour

26


Perspective de la chambre et de sa salle de mĂŠditation

27


PROJETS PERSONNELS

28


29


Voyage au Vanuatu

30


Portrait anonyme

Illustration du rĂŠcit Le terrier (1923), de Franz Kafka.

31


Portrait : Vianney

32


Sujet libre / Illustrations d’expressions idiomatiques françaises : Avoir la tête dans les nuages Etre un coq sportif Se prendre la tête Etre une tête de nœud

33


PORTFOLIO

ENSAPVS 2015-2018

34

Portfolio 2018  

Alane Kraitsowits-Pélage ENSAPVS 2015-2018

Portfolio 2018  

Alane Kraitsowits-Pélage ENSAPVS 2015-2018

Advertisement