Page 1

Villes

Passion

Béziers C’est pratique Maison du Tourisme et des Vins Béziers Méditerranée , Avenue du Président Wilson, 34500 Béziers. Tél. 04 67 76 20 20 et www.beziers-mediterranee.com.

Agenda

Les Caritats à la mi-mai : oyez, oyez, grandes fêtes médiévales de Béziers, avec banquets, tournois, déf ilés en costumes et marchés du terroir. La féria à la mi-août : quatre jours de grandes Shopping : Le vignoble biterrois est varié : AOC Coteaux du Languedf iestas, avec corridas, bodegas et f lamenco. Photos: Office de Tourisme de Béziers - C. Femenias - JF Tissier

oc Terrasses de Béziers, Côtes de Thongue, Coteaux du Libron, Pays d’Oc IGP (indication géographique protégée). A découvrir dans les domaines, caves coopératives et cavistes qui organisent des visites et dégustations. Liste sur www.beziers-mediterranee.com/ deguster/oenotourisme

Bon à savoir :

Des visites thématiques avec l’off ice de tourisme sur Béziers la romaine (amphithéâtre romain et musée du Biterrois) ; le Cimetière vieux, avec ses tombeaux fastueux et leur statuaire, signée Injalbert, Magrou… Le Pass Musée pour se cultiver : musée des Beaux-Arts, avec ses deux antennes, Fayet et Fabrégat, musée du Biterrois et l’Espace Riquet, ancienne chapelle vouée aux expositions d’art contemporain : 6€

A faire :

une balade en vélo ou en bateau électrique sans permis avec Eco-Canal, promenade des Vernets, 34420 Villeneuve-lès-Béziers.
Tél : 04 67 98 50 57

Visiter :

Hôtel Fabrégat, Place de la Révolution. Tél. 04 67 28 38 78. Hôtel Fayet, rue du Capus. Tél. 04 67 49 04 66. Musée du Biterrois, Rampe du 96ème Caserne Saint-Jacques. Tél. 04 67 36 81 61. Château Raissac, route de Murviel. Tél. 04 67 49 17 60.www.raissac.com

6

Villes

Passion

Se restaurer et boire un verre L’Ambassade, 22 boulevard de Verdun. Tél. 04 67 76 06 24. www.restaurant-lambassade.com. Octopus, 12 rue Boïeldieu. Tél. 04 67 49 90 00. www.restaurant-octopus. com. La Maison de Petit Pierre, 22 avenue Pierre Verdier. Tél. 04 67 30 91 85 www.lamaisondepetitpierre.fr. La Raff inerie 14, Avenue Joseph Lazare. Tél. 04 67 76 07 12.www.la-raff inerie.com. L’Harmonie Chemin de la Barque 
34410 Sérignan. Tél.04 67 32 39 30. www.lharmonie.fr. Le Capharnarhum, avenue Joseph Lazare. Tél. 04 67 35 17 81 et www.capharnarhum.info


17h. Le canal du Midi passe à Béziers. Alors on va voir un de ses plus beaux ouvrages, chef-d’œuvre de Pierre-Paul Riquet : les écluses de Fonséranes. Imaginez un escalier de bassins, qui permettait de faire descendre les bateaux de 31m à 7m d’altitude en arrivant sur Béziers. Tout ça en l’an 1678 : un exploit pour l’époque! 19h30. Canal… toujours ! On est décidément très bien sous les platanes au bord de l’eau. Alors on va dîner à la Raffinerie : le décor est insolite, celui d’une ancienne raffinerie de soufre installée au bord de l’eau dans le quartier des négociants ; l’évasion continue dans l’assiette avec un émincé de poulpe au wakamé ou un filet de poulet farci au pesto de noix… 22h. Demain dimanche, grasse matinée ! Aucune raison de ne pas terminer la soirée en beauté au Capharnarhum, une péniche…à rhum qui propose cocktails et concerts sous les étoiles du Canal. A consommer sans modération… pour ce qui est de la musique !

Béziers en 48 h chrono A ses pieds, les vignes et le canal du Midi, à quelques kilomètres, la Méditerranée. Béziers, la belle acropole du Languedoc, a aussi un riche cœur de ville, qui bat au rythme des férias et du rugby. Vendredi 20h. Un gastro pour bien démarrer le week-end ? A Béziers, on a le choix des adresses : l’Ambassade, où le chef Patrick Olry compose ses menus autour d’un produit phare de saison ? L’Octopus et sa cuisine classique revisitée, aux saveurs de la Méditerranée ? Ce soir, ce sera plutôt La Maison de Petit Pierre : ambiance plus bistro-bodega dans cette maison de ville, où le jeune Pierre Augé excelle dans des plats qui donnent faim, comme les œufs aux asperges ou le jarret de veau au citron confit et polenta. Très sympa aussi la formule tapas à savourer sur la terrasse ! Samedi 9h. Béziers, nous voilà ! A nous les allées Paul Riquet. Hommage au père du Canal du Midi, elles sont le cœur battant de la ville : terrasses sous les platanes, petits marchés aux fleurs, humm… il fait bon y flâner, un peu comme sur les ‘ramblas’ de Barcelone, avant de s’engouffrer dans la ville ancienne. On musarde au fil des ruelles, joyeux dédale entre les allées et le cours de l’Orb. Et surtout, on lève le nez : indispensable pour noter les jolies façades ! Tiens, à côté de l’hôtel de ville, estampillé 18ème, une maison romane avec baies géminées et personnages, du 12ème, tout de même ! Là, un hôtel cossu, ici un passage voûté, une placette tranquille… Et si on prenait cette ruelle pavée ? Voilà l’église de la Madeleine : c’est là que furent massacrés les Biterrois pendant le siège du très catholique Simon de Montfort, contre l’hérésie cathare. C’est là qu’aurait été prononcé le tristement célèbre ‘Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens’. Encore plus imposante la cathédrale Saint-Nazaire, gothique et fortifiée. On n’hésite pas à faire l’ascension du clocher. En haut, la récompense : un panorama sublime sur les toits de la ville, l’Orb et le Canal du Midi. 13h. Une pause déjeuner bien méritée au Chameau Ivre. Le nom est amusant, clin d’œil à l’animal totem de la ville, le lieu très agréable : cave à vins, bar, bistrot terrasse, on y vient pour les divins flacons – 3000 références, tout de même ! – pour les tapas, la charcuterie, le jambon, très bon, et les assiettes gourmandes. 15h. Il fait chaud : on va se mettre au vert. Béziers aime les jardins, ça tombe bien ! On commence par le Plateau des Poètes, dont le seul nom fait rêver. Au bout des allées Paul Riquet, ce parc à l’anglaise est très bucolique, avec ses bassins, bosquets, fontaines, essences rares… On doit ce havre de romantisme aux frères Bühler, qui ont créé à Paris… le bois de Boulogne ! Ici, des sculptures signées Jean-Antoine Injalbert, une célébrité de Béziers, à qui on doit aussi les lions de la place du Peyrou à Montpellier et des statues du pont Mirabeau à Paris. Là, un monument dédié à Jean Moulin : on l’ignore trop souvent, mais le héros de la Résistance est né à Béziers, rue d’Alsace.

Se loger Hôtel des Poètes**. Hôtel de charme, à la déco moderne. 80 Allées Paul Riquet, Béziers. De 45 à 70€ la chambre double. Tél. 04 67 76 38 66 et www.hoteldespoetes.net Hermitage de Combas. Appartements de 40 à 140m2 dans un château du 15ème siècle avec piscine, sauna, f itness, tennis. Route d’Alignan-du-Vent, 34 290 Servian. A partir de 65€ la nuit pour deux, 455€ la semaine. Tél. 04 67 39 90 90 et www.charming-chateau.com. Le Sérignan Plage***. Un des plus beaux campings d’Europe avec 850m2 de lagon, espace bien-être, et accès direct à la plage. A partir de 189€ le week-end en cottage pour 4. 34410 Sérignan.Tél. 04 67 32 35 33 et www.leserignanplage.com

Dimanche 10h. Tous à la playa. Heureusement qu’on a emporté les maillots de bain ! Mais auparavant, une pause culturelle au musée des BeauxArts. Un musée, mais deux lieux pour le plaisir des yeux. A l’hôtel Fabrégat : des tableaux des écoles italienne, espagnole et flamande des 15 et 16ème siècles ; des œuvres de Géricault, Delacroix, Corot, Utrillo, Valadon… Et une surprise : des dessins signés Jean Moulin ! Le héros de la Résistance avait un joli coup de crayon sous le pseudonyme de Romanin. Le musée possède 500 de ses dessins. Du côté de l’hôtel Fayet, on se régale des œuvres du sculpteur Jean-Antoine Injalbert, ce Biterrois grand prix de Rome qui habitait la Villa Antonine. 13h. Direction Sérignan, côté plage. Pour les très gourmands, un détour par le restaurant L’Harmonie, une jolie table dans une maison ocre au bord de l’Orb. La cuisine de Bruno Cappellari, autodidacte des fourneaux très doué, est vouée aux produits de saison : la savourer sur la terrasse ombragée est un régal ! On peut même revenir dormir ce soir, il y a des chambres d’hôtes… Les plus impatients opteront plutôt pour un pique-nique sur la plage : imaginez un long ruban de sable de 3km, protégé par des dunes de 8mètres de haut. Au programme : bronzette et baignade, car la plage bénéficie du Pavillon Bleu. Les amoureux de Dame Nature préfèreront le domaine des Orpellières : à l’embouchure de l’Orb, géré par le Conservatoire du Littoral, 150 hectares de milieux contrastés, comme les dunes et les prés-salés, et l’assurance de croiser plein d’oiseaux. 17h. Enfin, un lieu extraordinaire pour terminer la journée : le château de Raissac. Les anciens chais abritent un musée de la faïencerie, barbotines du 19ème et œuvres de la maîtresse de maison, Christine Viennet, une norvégienne tombée amoureuse de la région et… de Bernard Palissy ! On peut y déguster les vins de la propriété et même, si le cœur vous en dit, prolonger le moment en dormant dans l’une des chambres raffinées du château. L’occasion aussi de goûter à la cuisine de Jean Viennet, époux de Christine, épicurien et peintre. Raissac : un lieu et deux belles rencontres.

e 24 heures d plus

res de rir les oeuv s 170 pour découv an gn ri . le Sé à na Il y a le On f ile ée internat io m m rtout no su re et te de la Cigalière Buren, l’art is x autour de au x eu in eu m in lu m lu al mét x caissons pylônes en e éclatée au an ab C La r te à ne pas ra collable sur pour être in MR AC du Bi terrois, ée us lle à traver s m vi le la par volution de l’é , ie Un petit tour og ol rché ture. Bézier s : l’a sûr, la vi ticul l’his toire de ine, ités, et bien tiv la Villa Anton ac de es nt ses différe ant, le jardin m un ar ch re s co ai En m ! ntré, toujours lui Un peu exce isses é d’Injalber t, assifs et esqu sidence d’ét m ré , ts la t ue fu i sq qu bo de é tu ns nc droi t, po eille aussi da délicieux en endroi t accu lle du maî tre. L’ es ur els : une be pt tu ul sc ac des des ar tis tes illa V la de les locaux ur idée ! e le vélo, po ’on ne préfèr li A moins qu jo le pédaler sur le plaisir de de halage. in em ch

www.villepassion.com

7

48h à Beziers  

Les bons plans Villes Passion à Béziers

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you