Page 1

RÉSIDENTIEL BUREAUX TERTIAIRE

PAVILLON

SOLUTIONS 2013/2014

APPARTEMENT

COMMERCE

HÔTEL


Sommaire | Guide des Solutions Airzone

3

SOMMAIRE GUIDE DES SOLUTIONS AIRZONE 2013/2014

01 Introduction | 02 Solutions pour le Résidentiel et le Tertiaire | 02.1 Résidentiel – Détente directe | 02.2 Résidentiel – Aérothermie | 02.3 Tertiaire – Détente directe | 02.4 Tertiaire – Eau glacée | 03 Architecture des systèmes Airzone | 04 Annexes |


4

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

15 années de développement au service des personnes Le Département Prescription Concept de système de zones Pourquoi installer Airzone Airzone ? Réglementation en vigueur et labels de performance énergétique Critères socio-économiques Economie d’énergie Confort Fonctionnalités pour l’utilisateur final Esthétique

Sécurité, qualité et environnement Un concept auau- delà des produits


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

5

15 ANNÉES DE DÉVELOPPEMENT AU SERVICE DES PERSONNES En 1996, Airzone lance sur le marché un système de contrôle innovant destiné à la régulation des unités de chauffage et refroidissement gainables et introduit par la même occasion le concept de système de zones. zones Adapté aussi bien au secteur résidentiel que tertiaire, celui-ci consiste à diviser l’espace à climatiser en zones indépendantes de façon à garantir une température idéale dans chaque pièce, sans toutefois traiter les zones non occupées. Le résultat ? Un confort amélioré et une consommation d’énergie très réduite. Le Groupe Altra est né de la diversification de son activité, aujourd’hui élargie à la Recherche, au Développement et la Fabrication de systèmes de régulation pour chauffage et refroidissement gainable (Airzone), d’automatisation domotique (AT Home) et de télémédecine (Evita).

Airzone Systèmes de régulation pour installations de climatisation gainables qui contrôlent la température de façon indépendante dans chaque zone et garantissent par conséquent un confort idéal pour chacun tout en optimisant la consommation énergétique associée.

AT Home Système d’automatisation à même de contrôler toutes les variables relatives au confort et à la sécurité dans chaque pièce. AT Home met tout en œuvre afin que chaque logement ou bureau s’adapte aux personnes qui y vivent ou travaillent.

Evita La santé au travers de la technologie. Evita fournit des services de prévention, diagnostics, traitement et suivi à distance des constantes du malade (télémédecine), grâce à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC). Le Groupe Altra est présent dans le monde entier, aussi bien par l’intermédiaire de filiales qui lui sont propres (Espagne, France, Italie et Etats-Unis) que de partenaires locaux associés (Mexique, Irlande, Maroc, Bahreïn, Egypte, Emirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Koweït, etc.).

Airzone France a été créée en janvier 2006. Grâce à l’expérience acquise et à sa structure aussi bien technique que commerciale capable de répondre à toutes les exigences d’un secteur en croissance continue, l’entreprise s’est imposée comme la référence de la régulation par zones sur le marché français.


6

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

LE DÉPARTEMENT PRESCRIPTION Le Département Prescription est né de la nécessité d’offrir un support technique à un concept innovant. Le processus de prescription accompagne le projet durant toutes ses phases, depuis l’avant-projet jusqu’à l’installation finale, et offre une attention personnalisée à tous ses intervenants.

Notre mission consiste à conseiller le client prescripteur dans la conception d’une solution conforme à ses besoins et offrir un support dans l’élaboration technique de l’étude : > Conseil sur les solutions de chauffage et refroidissement. > Conseil sur l’optimisation des installations. > Aide à la rédaction du CCTP. > Chiffrage. > Blocs CAD et schémas de connexion Airzone disponibles sur : www.airzonefrance.fr/outils.php

En particulier, le département prescription offre un support technique sans compromis pour tous ses clients prescripteurs (BET, architectes, installateurs) dans le but d’assurer une conception et une utilisation optimales des produits Airzone.

Figure 01 – Exemple d’installation avec régulation AIRZONE


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

7

CONCEPT DE SYSTÈME DE ZONES Dans le cas d’installations de chauffage et refroidissement centralisées, centralisées c’est-à-dire dans lesquelles une unique unité gainable réversible traite plusieurs pièces ou zones d’un logement ou d’un bureau, le fait d’intégrer un système de zones permet de contrôler de façon indépendante la température de chaque zone.

Unité gainable A/C réversible

Elément motorisé

Thermostat de zone

Platine de contrôle + Passerelle de communication

Le système de régulation par zones pour installations gainables se base sur le principe que chaque pièce présente des caractéristiques différentes, que ce soit au niveau de l’utilisation, des horaires de fonctionnement, du degré d’occupation, de l’orientation, de l’isolement, etc. Le système de zones permet par conséquent d’adapter le fonctionnement de l’installation selon les besoins réels à tout moment grâce à l’utilisation de thermostats indépendants qui pilotent l’ouverture et la fermeture d’éléments éléments motorisés motorisés (registres de gaine, diffuseurs ou grilles), le tout étant géré par la platine de contrôle. contrôle Celle-ci, en plus de superviser le fonctionnement correct de tous les autres éléments composant le système de zones, est également chargée de la communication avec l’unité intérieure du gainable par l’intermédiaire de la passerelle adaptée.


8

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

POURQUOI INSTALLER AIRZONE ? Réglementation en vigueur et labels de performance énergétique

La réglementation thermique RT2012 (Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques

thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments) impose l’utilisation d’un système de contrôle individuel par zone desservie : > Pour le logement, aussi bien en chauffage (Article 24) qu’en refroidissement (Art. 26). > Pour le tertiaire, aussi bien en chauffage (Article 34) qu’en refroidissement (Art. 44). Une installation comportant un équipement gainable ne peut donc être conçue sans intégration avec un système de zones zones. Cette restriction était déjà spécifiée dans la précédente réglementation thermique (RT2005, Articles 52 et 71 pour le chauffage et le refroidissement respectivement).

Le Code de la Construction et de l’Habitation établit les limitations concernant la température de consigne intérieure à maintenir au sein de locaux aussi bien résidentiels que tertiaires, à savoir un maximum de 19ºC en hiver (Article R131-20) et un minimum de 26ºC en été (Article R131-29). Dans une installation gainable dépourvue de système de régulation, ce critère est impossible à remplir car le contrôle n’est garanti qu’en un seul point (zone où se trouve le thermostat de l’unité de climatisation). Par conséquent, l’utilisation d’un système de zones est obligatoire également du point de vue du Code de la Construction et de l’Habitation.

La norme française NF EN 378 378--1 (Systèmes de réfrigération et pompes à chaleur – Exigences de sécurité et d’environnement) d’avril 2008, limite la quantité de gaz réfrigérant autorisée par m2 traité, aussi bien pour le secteur résidentiel que tertiaire, dans le but de garantir une parfaite sécurité pour les personnes en cas de fuite de fluide dans l’installation. Ce critère est donc un frein à l’installation d’unités intérieures individuelles au profit profit d’unités intérieures gainables centralisées qui réduisent fortement le volume de gaz réfrigérant en circulation.

Selon les nouveaux critères de consommation globale introduits par les labels Promotelec, Promotelec la mise en place de solutions non centralisées ou non régulées est incompatible avec l’obtention de ces labels. L’introduction d’un système de régulation communiquant est indispensable afin d’atteindre les seuils de performance énergétique requis par les mentions HPE, THPE ou BBC.


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

9

Critères socio-économiques

La Directive 2010/31/UE du Parlement Européen et du Conseil du 19 mai 2010 relative à la performance énergétique des bâtiments estime que le secteur du bâtiment consomme 40% de l’énergie totale de l’Union Européenne, dont la moitié pour les seuls systèmes de chauffage et refroidissement. Ce secteur en phase d’expansion voit sa consommation associée en croissance constante. Pour cette raison, la réduction de la consommation énergétique des bâtiments représente une part prépondérante des mesures envisagées par l’Union Européenne pour diminuer sa dépendance énergétique et respecter ses engagements du Protocole de Kyoto. En France, cet engagement réside dans l’évolution de la Réglementation Thermique (2005, 2012) avec l’introduction de labels visant des objectifs de consommation globale de plus en plus réduits, jusqu’à l’émergence des bâtiments à Energie Positive (horizon 2020). Selon les données émises par l’ADEME ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) la part correspondante au chauffage et au refroidissement dans la consommation d’énergie, aussi bien pour le secteur résidentiel que tertiaire, est la suivante :

Figure 02a – Répartition de la consommation énergétique dans le secteur résidentiel

Figure 02b – Répartition de la consommation énergétique dans le secteur tertiaire

Par conséquent, que ce soit dans le secteur résidentiel ou tertiaire, les installations de climatisation sont critiques puisque ce sont elles qui génèrent la plus grande consommation énergétique, d’où la nécessité de rationaliser leur utilisation et parfaire le contrôle de leur fonctionnement.

Pour toutes ces raisons, Airzone considère que le concept de système de zones est un facteur-clé lors de l’élaboration du projet de chauffage et refroidissement, dans le but d’assurer une performance énergétique optimale de l’installation.


10

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

Economies d’énergie > Renforcement de l’effet Inverter Les fabricants d’unités de climatisation orientent leurs efforts vers la mise au point de technologies de plus en plus performantes du point de vue énergétique. L’exemple le plus abouti est la technologie Inverter qui adapte la vitesse du compresseur aux besoins de l’installation en temps réel, permettant de consommer uniquement l’énergie requise. Le système de régulation Airzone améliore les performances énergétiques de la technologie inverter grâce à son intégration avec les unités de chauffage et refroidissement refroidissement par 1 l’intermédiaire de la passerelle de communication munie de la technologie Airzone Q-Adapt. Adapt Celle-ci, développée en collaboration avec les principaux fabricants du marché, permet, entre autres fonctionnalités, d’adapter automatiquement et de façon dynamique la température de consigne de l’unité intérieure gainable en fonction des différentes températures demandées par les utilisateurs sur les thermostats Airzone.

> Suppression du bypass Jusqu’à présent, le bypass ou registre de surpression était considéré comme un élément indispensable pour toute installation incorporant un système de zones. En effet, son but est de maintenir à un niveau constant la pression de l’air dans le réseau de gaines et éviter toute surpression due à la fermeture des volets motorisés correspondant aux zones ayant atteint leur température de consigne, le débit d’air de l’unité gainable étant constant. Cet air traité était normalement évacué directement dans le fauxplafond (reprise en vrac) ou bien dans une boîte de mélange (reprise gainée), avant d’être repris par l’unité gainable. La passerelle de communication Airzone Q-Adapt sélectionne automatiquement et de façon dynamique la vitesse du ventilateur de l’unité gainable en fonction du nombre de zones en demande et permet d’éliminer éliminer complètement le bypass de l’installation. Cela se traduit par une amélioration de la performance énergétique de l’installation de climatisation.

> Algorithme Eco Eco--Adapt La passerelle de communication ne constitue réellement qu’une première étape dans l’optimisation de l’installation gainable. Pour aller plus loin dans l’amélioration de la performance énergétique, Airzone a mis au point un nouvel algorithme baptisé EcoEco-Adapt : cette innovation implique désormais l’utilisateur final qui fait partie intégrante du processus de performance énergétique de l’installation et agit directement sur l’économie correspondante réalisée. Cet algorithme permet de limiter les plages de températures de consigne accessibles selon le mode de fonctionnement adopté (chauffage ou refroidissement) et indique à l’utilisateur, selon un code de couleur très intuitif, son rapprochement ou éloignement des températures recommandées par les normes en vigueur (modes A, A+ et A++). 1

Disponible actuellement pour les marques Daikin, Fujitsu, Hitachi, LG, Mitsubishi Electric, Mitsubishi Heavy Industries, Panasonic, Samsung et Toshiba. Nous consulter pour les autres marques, les développements évoluant en permanence.


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

11

Plus concrètement, l’objectif de l’algorithme Eco-Adapt consiste à prolonger le temps de travail de l’unité gainable inverter en régime de charge partielle afin d’optimiser sa performance. Prenant en compte toutes les variables de l’installation ainsi que leur évolution de façon dynamique (températures de consigne et ambiante des zones, inertie de chaque pièce, température de reprise de l’équipement de climatisation), l’algorithme est capable d’élaborer une stratégie de contrôle adaptée et personnalisée. Il en résultera le choix d’une température de consigne de l’unité gainable optimisant le paramètre PLF (Partial Load Factor), en offrant le meilleur compromis entre confort et économie d’énergie (voir Fig. 03).

Analyse des variables de l’installation et recherche d’un point de fonctionnement de meilleure performance

Détermination Tconsigne gainable optimale

Figure 03 – Principe de fonctionnement de l’algorithme Eco-Adapt

> Foisonnement Grâce à l’utilisation d’un système de zones, il est permis (et même recommandé) de dimensionner l’équipement de production en fonction de la charge thermique simultanée et non totale. Il est également possible d’appliquer un coefficient de foisonnement selon la nature des zones à contrôler (en séparant par exemple les zones dites de « jour » de « nuit » dans un logement). Ces deux critères permettent de réduire la puissance puissa nce thermique installée. installée

> Dimensionnement adéquat de l’installation Dans le cas d’installations présentant de nombreuses zones à faible demande thermique (cas typique d’une installation du secteur tertiaire), la prescription d’une unité gainable centralisée permet d’accorder accorder la puissance thermique de l’équipement de production à celle réellement requise. requise En effet, dans le cas où une installation comporte une multitude d’unités individuelles, la puissance totale équipée est largement surdimensionnée et provoque la mise en place d’un groupe extérieur d’une gamme supérieure a priori non requise, réduisant d’autant les possibilités d’éligibilité du bâtiment aux labels définis par la réglementation thermique.


12

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

> Etude comparative Selon une étude réalisée par le Département Energie de l’Université de Malaga (UMA) et validée par le COSTIC (Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques), ce concept se traduit par la réduction de la consommation électrique de l’équipement. Cette étude2 a été menée pour trois villes-témoins représentatives des zones climatiques définies par la Réglementation Thermique : Paris (zone H1a), Strasbourg (zone H1b) et Nice (zone H3).

Ainsi, selon la zone climatique étudiée et la passerelle introduite (passerelle de communication Airzone Q-Adapt seule ou associée à l’interface EcoAdapt), les économies estimées réalisées sur une année complète dans une résidence type (en comparaison avec le même équipement inverter dépourvu de tout système de régulation) atteignent des valeurs comprises entre 17% et 53% (Figure 04).

Figure 04 – Economie d’énergie des équipements inverter avec système de zones intégré en comparaison avec un équipement inverter non régulé

La Figure 05 confirme qu’au court d’une journée type, la réduction de la consommation électrique du compresseur est visible aussi bien en fonctionnement à pleine charge (heures de pointe) qu’en charge partielle (heures creuses).

Figure 05 - Consommation électrique du compresseur de l’unité AC (Wh)

2

L’intégralité de l’étude est disponible en téléchargement sur www.airzonefrance.fr


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

13

Confort Outre l’économie d’énergie obtenue par l’introduction d’un système de zones dans une installation de climatisation gainable, un autre avantage fondamental est le confort thermique atteint. Une installation gainable non régulée présente l’inconvénient principal de ne pas être capable de garantir la température de consigne souhaitée dans chaque zone traitée. En effet, les charges thermiques diffèrent d’une pièce à l’autre (de multiples facteurs entrent en jeu : architecture, orientation solaire, occupation, activité, éclairage, etc.) et par conséquent la température ambiante évolue elle aussi de façon indépendante. Les systèmes de zones Airzone permettent de réguler la température indépendamment dans chaque pièce en s’ajustant aux besoins thermiques de chacune d’entre elles et aux consignes demandées par les utilisateurs. Selon l’étude3 réalisée par le Département Energie de l’Université de Malaga (UMA) et validée par le COSTIC, l’analyse du niveau de confort pour un logement type dans la zone climatique de Paris, en comparant deux installations gainables, l’une avec et l’autre sans système de zones, montre une amélioration pouvant aller jusqu’à 80% de temps de confort thermique supplémentaire :

Figure 06 - Comparaison du niveau de confort thermique entre deux installations gainables dans la zone climatique de Paris : avec et sans système de zones

Grâce au système de zones Airzone, le confort thermique atteint un niveau optimal dans toutes les pièces, à la différence d’une installation gainable non régulée. De plus, le ventilateur de l’unité intérieure du gainable se trouvant hors des zones de vie ou de travail (en général dans une salle de bains, des toilettes, des combles ou une zone commune), le bruit est fortement diminué, améliorant sensiblement le confort sonore. sonore

3

L’intégralité de l’étude est disponible en téléchargement sur www.airzonefrance.fr


14

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

Fonctionnalités pour l’utilisateur final Les systèmes de régulation Airzone sont intuitifs, ergonomiques et simples d’utilisation. Chaque interface dispose d’un écran LCD tactile de 4 pouces.

Figure 07a – Thermostat Tacto

Figure 07b – Interface Blueface

Selon la gamme de produits considérée, de nombreuses fonctionnalités sont disponibles et seront exposées dans les chapitres suivants. Les systèmes de zones Airzone offrent en outre diverses options d’intégration avec des systèmes de contrôle externes (système domotique ou GTB/GTC) : >

Intégration directe par l’intermédiaire du port de communications ModBus RS485 (protocole utilisé par Airzone)

>

Intégration au sein d’un système KNX au moyen de la passerelle Airzone/KNX, spécialement développée à cet effet.

>

Intégration via passerelle avec d’autres protocoles disponibles sur le marché tels BACnet, LonWorks, etc.

Airzone met également à disposition de l’utilisateur final diverses interfaces additionnelles de gestion centralisée, connectées localement par le bus de communications Airzone (interface Supermaître), ou à distance par un réseau IP (serveur Web). Ces interfaces trouvent leurs applications aussi bien pour le secteur résidentiel (contrôle de l’installation à partir d’un smartphone ou d’une tablette via App) que pour le secteur tertiaire (contrôle simultané d’un maximum de 199 unités de chauffage et refroidissement).


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

15

Esthétique Les systèmes de zones Airzone n’affectent en rien l’esthétique esthétique et la décoration des ambiances où ils se situent étant donné qu’aussi bien les installations de climatisation que de régulation ne sont pas apparentes, à l’exception du thermostat de zone et de sa bouche de diffusion correspondante. La vaste gamme de diffusion disponible pourra satisfaire les utilisateurs les plus exigeants, aussi bien au niveau fonctionnel qu’esthétique.

Figure 08a – Installation avec split mural

Figure 08b - Installation gainable avec régulation Airzone

Le faible impact visuel des installations gainables est renforcé par l’esthétique sobre des interfaces Airzone, dont les couleurs neutres s’adaptent parfaitement à tout type de décoration intérieure.

La console murale, de par ses dimensions imposantes, ne sera généralement pas installée à l’emplacement le plus judicieux si ce n’est là où l’espace libre le permettra. Plus particulièrement dans le cadre de l’habitat, une console murale empêchera le positionnement de certains meubles et conditionnera par conséquent l’ameublement du logement. Au contraire, les grilles de diffusion se positionnent très facilement et s’intègrent dans tout type d’intérieur.


16

01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

SÉCURITÉ, QUALITÉ ET ENVIRONNEMENT Au sein d’Airzone, la Qualité est la base de chacune des phases de recherche, développement, production et commercialisation. Nous veillons à la conformité stricte avec les normes de Qualité les plus exigeantes et avons à ce titre obtenu les certifications de Gestion de Qualité ISO 9001 et Environnement ISO 14001. Pour votre propre sécurité ainsi que pour la qualité environnementale, la certification de sécurité électrique et de compatibilité électromagnétique garantissent que vous manipulerez des équipements conformes aux normes en vigueur (certificats CE, certification FCC et standard UL).

Figure 09a – Certificat de sécurité électrique

Figure 09b – Certificat de compatibilité électromagnétique

Figure 09c – Gestion de la qualité EN ISO 9001

Figure 09d - Gestion environnementale EN ISO 14001

Figure 09e – Standard de sécurité UL Listed

Figure 09f – United States standards and technology US FCC


CERTIFICADO DE ENSAYO TEST CERTIFICATE Nº: 32695CSE.001A2 Producto

: AIRZONE EASYZONE

Product

:

Marca comercial

: AIRZONE

AIRZONE EASYZONE

Trade Mark

Modelo / Tipo Ref.

: AIRZONE EASYZONE INNOBUS PRO

Model / Type Ref.

Fabricante

: ALTRA CORPORACIÓN EMPRESARIAL

Manufacturer

Peticionario

: AIRZONE CLIMA

Tested on request of

Otros datos de identificación

: Sistema que permite la climatización por zonas. N/S.: Easyzone.

Full identification of the product

:

Norma(s) de referencia

: IEC 60730-1:1993+A1:1994 / EN 60730-1: 1995+CORRIG:1997

HVAC Control by zones. S/N.: Easyzone.

+A11:1996+A12:1996+A1:1997+A2:1998+ A14:1998+A15:1998 +A16:1999+A17:2000+A18:2003 / UNE EN 60730-1:1998+A11:1998 +A12:1998+A1:1998+A2:1998 A14:1998+A15:1998+A16:1999 +A17:2001+A18:2003+CORRIG:2007

Standard(s)

IEC 60730-2-9 : 2000+A1 :2002+A2 :2004 / EN 60730-2-9 :2002 +A1 :2003+A11 :2003+A12 :2004+A2 :2005 / UNE EN 60730-2-9 : 2003+A1 :2004+A11 :2003+A12 :2005+A2 :2007

Certificado basado en el informe

: Nº. 32695ISE.001A2 / 32695RSE.001A2 DE FECHA / dated: 2011-06-14

Test certificate based on the test report

Resultado

: CONFORME

Summary

:

COMPLIANT

AT4 wireless es un laboratorio de ensayo competente para la realización de los ensayos objeto del presente informe. AT4 wireless is a testing laboratory competent to carry out the tests described in the report.

Nota: Este certificado de ensayo sólo es aplicable a los objetos sometidos a ensayo cuya identificación se recoge en el apartado 4.3. del informe en que se basa, ensayados en el modo y fecha(s) declaradas en el apartado 5.1 y 5.2 del mismo informe. Por tanto, no implica una certificación de la producción. Note: This test certificate is only applicable to the unit(s) of the product submitted, shown in the reference report (clause 4.3), tested and used in the mode and date shown in clauses 5.1 and 5.2 of the mentioned test report.. It does not imply a certification of the production.

Málaga, a Consultor Consultant

FDT10_08


CERTIFICADO DE ENSAYO TEST CERTIFICATE Nº: 32695CEM.001A3 Producto

: AIRZONE EASYZONE

Product

Marca comercial Trade Mark

Modelo /Tipo Ref.

: AIRZONE : AIRZONE EASYZONE INNOBUS PRO

Model / Type Ref.

Fabricante

: ALTRA CORPORACIÓN EMPRESARIAL

Manufacturer

Peticionario

: AIRZONE CLIMA

Tested on request of

Otros datos de identificación - n/s

: Sistema que permite la climatización por zonas. N/S.: Easyzone.

Full identification of the product - s/n

:

Norma(s) de referencia

: EN 61000-3-2 (2006) & EN 61000-3-3 (2008):

Standard(s)

HVAC Control by zones. S/N.: Easyzone.

EMISIÓN ELECTROMAGNÉTICA / EM Emission. Sobre la muestra M/10 / On the sample S/10: -EN 61000-3-2 (2006): Armónicos / Harmonics (Clase A/Class A); -EN 61000-3-3 (2008): Fluctuaciones de tensión y flickers / Fluctuations and flickers.

EN 50090-2-2 (1996) / A2 (2007): EMISIÓN ELECTROMAGNÉTICA / EM Emission. Sobre la muestra M/07 / On the sample S/07: -EN 55022 (2006) / A1 (2007): Radiada / Radiated (Clase B/Class B).

Sobre la muestra M/10 / On the sample S/10: -EN 55090-2-2 (1996) / A2 (2007): Conducida / Conducted. -EN 55014-1 (2006): Conducida discontinua / Discont. Conducted (Clase B/Class B).

INMUNIDAD ELECTROMAGNÉTICA / EM Immunity. Sobre la muestra M/10 / On the sample S/10: -EN 61000-4-3 (2006): Campo radiado EM de RF / EM radiated field of RF. -EN 61000-4-5 (2006); Ondas de choque / Surges; -EN 61000-4-6 (2007): RF en modo común / RF common mode; -EN 61000-4-11 (2004); Interrupciones de alimentación / Dips, interruptions.

Sobre la muestra M/12 / On the sample S/12: -EN 61000-4-2 (1995) / A1 (1998) / A2 (2001): Descarga electrostática / ESD; -EN 61000-4-4 (2004); Ráfagas de transitorios rápidos / EFT burst.

Certificado basado en el informe

: Nº. 32695IEM.001A3 DE FECHA / dated: 2011-06-07

Test certificate based on the test report

Resultado

: CONFORME

Summary COMPLIANT AT4 wireless es un laboratorio de ensayo acreditado por la Entidad Nacional de Acreditación (ENAC), para los ensayos indicados en el Certificado Nº 51/LE203. AT4 wireless is a testing laboratory accredited by ENAC (Entidad Nacional de Acreditación) to carry out the tests describe d in the Certificate Nº 51/LE203. AT4 wireless es un laboratorio de ensayo competente para la realización de los ensayos objeto del presente informe. AT4 wireless is a testing laboratory competent to carry out the tests described in the report.

Nota: Este certificado de ensayo sólo es aplicable a los objetos sometidos a ensayo cuya identificación se recoge en el informe en que se basa, ensayados en el modo y fecha(s) declaradas del mismo informe. Por tanto, no implica una certificación de la producción. Note: This test certificate is only applicable to the unit(s) of the product submitted, shown in the reference report, tested and used in the mode and date shown in the mentioned test report. It does not imply a certification of the production.

Málaga

Responsable EMC EMC Manager


Certificat ES08/5S09

Le systéme de management de

CORPORACION EMPRESARIAL ALTRA, S.L. C/ Marie Curie, no 21 Parque Tecnológico de Andalucía 29590 Campanillas (Málaga) Espagne a été audité et certifié selon les exigences de la norme

ISO 9001 :2008 Pour les activités suivanles:

Développement et fabrication de systémes de cllmatisation, automatisation résidentielle, €t équipements aérauliques.

aux / depuis les installations suivants

C/ Marie Curie,

no 21,

Parque Tecnologico de Andalucía - 29590 Campanillas (Málaga) Espagne

Ce certificat est valable du Septembre 2ü1 jusqu'au I Septembre 2014. Edition 4. Certifié avec SGS depuis Septembre 2008. B

Autorisé par

s &n&

t-j**

J. Moya Directeur de Certification SGS ICS lbérica, S.A. Systems & Services Certification Cffrespaderne, 29. 28042 Madrid, España. 34 91 313 8115 34 91 313 8102 www.sgs.com

t

f

Page 1 de

1

ffiw

ffi@ ps h socitáté corúormémerfi e ss mrditions gárérabs rcmihh'ww.egeconfterme,a .wrdillvrs.htrn Nous ldre atlircns altffitbn srur les clawm de limitationde rmpons&ilité, dirÉenntsatbn d de mm¡láence irdbia¡re fqnrant &ns nos wrditkms

Ce doq¡ment eS émb

.

:,,

dq'C€rtifhdk¡n

gsr!¿ratss de ssrvhe. t-'aUtrermté de ce Ocument pq¡t étre r,é,rifÉe sur

Frttp//www.sgs.con/clientdcertiñed-clbnlstnrn Toute modirHion nor¡ arsoris{h, a[érdion ou fabifbalkm du contenu ou de la forme ü¡ pésent docurrwrt est i[eoale et les contrevenants sor$ oassbh de tcx¡tes mursuites

W .w


Certificat no ES0S/581 0

ffi@Mí

i

Le systéme de management de

CORPORACÉN EMPRESARIAL ALTRA, S.L. C/ Marie Curie, no 21 Parque Tecnológico de Andalucía 29590 Campanillas (Málaga) Espagne a été évalué et certifié conforme aux exigences de la norme

lso 14001 :2004 Pour les activités suivantes

Développement et fabrication de systémes de climatisation, automatisation résidentielle, et équipements aérauliques.

Réalisées aux / depuis les installations suivants

Cl Marie Gurig

no 21,

Parque Tecnologico de Andalucía - 29590 Campanillas (Málaga) Espagne

,o*ol 3't:',lliJ:íjJ

#H

Sill:li#:?l;T Autorisé par

,'*,4 t i't.'u"1it" f i i'-'-4 i^ f

L*i"

'"F'

1

J. Moya Directeur de Certification SGS ICS lbérica, S.A. Systems & $ervices Certification C/Trespaderne, 29. 28042 Madrid. España.

t

34 91 313

8115

f

34 91 313

8102

www.sgs.com

Page 1 de

ffi@N ,

, 0e ':,' @ims¡t est,érnb,pqr k seef;rt$ cmformément áss cor itio*s gérÉrabs de l,lors attirors votre Certlicatisr amessiiles mlñ{.s6.conúterns-and-condltions.htrn attentbn sur les clawes de limitation de responsabilité, dirdennisatbn d de cornpéterne judbhire figurant dans nos cordibns générabs de servhe. Lauthefiicité de ce documerü peut CtrB verfbe sur trttp/Anrw.sgs.mndcfiurta/certilbd¡$ents.tüm. Toute rrndifidkln nm autorbée, afrádion a¡ fabifbatbn du mntmu ou de hforme du pésent dowment plblee pours¡itss g'évr"es pa lá hi. tor$es les sont & illégalc d est Qontrevenants

'

"

1

ffi n ;M N"

07

|C -M4009


.::a::::::.::::...;;.:j;i;n@l

,:¡¡¡¡¡:i=;i*;;i¡,;;¿;;77ii#;i.'i :::44.r...r..:::aaaa::44.wira:!\r.\

File

Issued:

Vol

8319362

2009- 03 - 16

Revised: FOLLOW_UP SERVICE PROCEDTIRE (TYPE R) TEMPERATURE -

INDI CATING AND - REGULATING EQU] PMENT (XAPX)

Manufacturer: (11-7592-O01)

AIRZONE S L PARQUE TECNOLOGICO DE ANDALUCIA

MARIE CIJRIE 21 CAMPANILLAS

29590 MALAGA SPAIN

Applicant:

SAME

AS

MANUFACTURER

(117s92-001)

Listee: (100239-519)

AIRZONE USA CORP eeSO NW 37TH AVE MIAMI FL 33147

(8328846)

This Procedure authorizes the above manufacturer to use the marking specified by Underwriters Laboratories Inc. (UL), or any aut.horized licensee of UL. only on products covered by this Procedure, in accordance with the applícable UL Serwices Agreement. The prescribed Mark or Marking shalf be used only at the above manufacturing focation on such products which comply with this Procedure and any other applicable requirements.

The Procedure contains informaLion for the use of the abowe named Manufacturer and representatives of Underwriters Laboratories Inc. and is not to be used for any other

purpose. It is lent to the Manufacturer with the understandíng that it is not to be copied, either whol1y or in part, and that it will be returned Lo Underwrit.ers Laboratories Inc. (UL) or any auLhorized ficensee of UL, upon request. This PROCEDURE, and any subsequent revision, 1s the property of Underwriters Laboratories Inc. (UL) and the authorized licensee of UL and is not transferable. Underwriters Laboratories Inc.

fr,*{W /

I

Stephen

Hewson

Senior Vice President Global Follow-Up Service Operations

I¡lilliam R. Carney Director North American Certification

Program


FCC Class B Test Report

Test Report ID: FCCB-AIRZONE-09-02-08c Title: Airzone Innobus System Page: 23 of 28

ANNEX A NVLAP CERTIFICATE of ACCREDITATION

Report Template: FCCB-CLIENT-mm-dd-yy

Date: July 31, 2008


01 Introduction | Guide des Solutions Airzone

23

UN CONCEPT AU-DELÀ DES PRODUITS Les Solutions proposées par Airzone, aussi bien pour le secteur résidentiel que tertiaire, offrent de nombreux avantages à l’installateur et à l’utilisateur final, tout en proposant un large spectre de fonctionnalités et d’avancées technologiques qui satisferont les requêtes des bureaux d’études ou d’architectes. La capacité d’intégration (équipements de climatisation / gestion centralisée) et l’optimisation énergétique apportée, obtenues grâce à un investissement continu en Recherche & Développement, sont des atouts dont seul Airzone dispose sur le marché actuel.

Variables techniques

Optimisation énergétique

Intégration

Intégration de fonctionnalités et étapes de chauff./refr. au moyen d’une interface unique

Economies dans l’équipement par l’unification des contrôles

Possibilité de contrôle d’unités à détente directe, VRF ou à eau glacée

Intégration au sein d’autres systèmes de GTB ou domotiques

Economies dans les coûts d’intégration

Possibilité d’ajustement de la puissance thermique installée par foisonnement

Economies dans l’investissement initial

Variables économiques

Optimisation du rendement énergétique de l’installation de climatisation

Amélioration du comportement fluidofluidodynamique de l’installation gainée

Economies dans les coûts d’exploitation de l’installation


02 Solutions pour le Résidentiel et le Tertiaire | Guide des Solutions Airzone

25

02 Solutions pour le Résidentiel et le Tertiaire | Guide des Solutions Airzone

Résidentiel – Détente directe Résidentiel – Aérothermie Tertiaire – Détente directe Tertiaire – Eau glacée


26

02 Solutions pour le Résidentiel et le Tertiaire | Guide des Solutions Airzone

DIVERSITÉ DES SOLUTIONS PROPOSÉES Au cours des prochains chapitres seront développées, expliquées et justifiées les Solutions qu’Airzone préconise, aussi bien dans le secteur résidentiel que tertiaire.

Secteur Résidentiel Deux installations pilotes seront étudiées : l’une destinée à l’habitat individuel (unité de production à détente directe), l’autre à l’habitat collectif (unité de production du type aérothermie).

Figure 10a - Habitat collectif (détente directe)

Figure 10b - Habitat individuel (aérothermie)

Secteur Tertiaire Dans le cadre du petit et moyen tertiaire, plusieurs configurations seront exposées, mettant en œuvre des équipements à détente directe ou à eau glacée.

Figure 11a - Petit tertiaire : agence bancaire (détente directe)

Figure 11b - Moyen tertiaire : plateau de bureaux (détente directe)

Figure 11c - Moyen tertiaire : plateau de bureaux (eau glacée)


02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

27

02.1 2.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

Cas d’étude pratique (logement collectif) Problématique Mise en œuvre de la solution Airzone Avantages de la solution Airzone Critères économiques Fonctionnalités et valeur ajoutée Critères énergétiques et environnementaux

Conclusions


28

02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

CAS D’ÉTUDE PRATIQUE (LOGEMENT COLLECTIF) Afin d’exposer et de justifier la solution qu’Airzone recommande dans le cadre d’une installation de chauffage et refroidissement à détente directe appliquée au secteur résidentiel, une étude exhaustive a été menée sur un appartement type. Celle-ci liste tous les avantages corrélatifs à une telle mise en œuvre, que ce soit au niveau technique, économique, énergétique ou simplement pratique et esthétique. L’appartement étudié est présenté ci-dessous :

Figure 12 - Plan architectural de l’appartement étudié

Celui-ci possède une surface totale de 85 m2 dont 65 m2 sont climatisés Les zones à traiter, au nombre de 4, sont définies comme suit : Zone à climatiser

Surface (m2)

Séjour – Cuisine

33

Chambre 1

12

Chambre 2

9

Chambre 3

11

Dans les points suivants nous allons procéder à la comparaison entre deux alternatives : > D’une part, une option de chauffage et refroidissement non centralisée. > D’autre part, une installation de chauffage et refroidissement à détente directe centralisée et régulée par l’intermédiaire du système de zones Airzone.


02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

29

PROBLÉMATIQUE Dans le cas du secteur résidentiel, l’option de climatisation généralement retenue consistera en l’installation, dans le cas de chauffage et refroidissement, de consoles murales réversibles individuelles (c’est-à-dire que chaque zone à traiter possède sa propre unité intérieure).

Figure 13 - Plan de l’installation avec unités intérieures du type Split Mural (cas de l’appartement)

Ce type d’installation, bien qu’à même d’obtenir le confort requis grâce à la présence d’un thermostat d’ambiance dans chaque zone, présente un certain nombre d’inconvénients : >

>

> >

Chaque console murale intérieure doit être dimensionnée à partir de la charge thermique maximale de la zone dans laquelle elle est montée et non pas de la charge thermique simultanée du logement. Par conséquent, la puissance totale tota le équipée est surdimensionnée et se traduit par la mise en place d’un groupe extérieur d’un modèle supérieur à celui réellement requis. Celui-ci ne travaillera donc pas dans sa plage de fonctionnement optimale et aura comme incidence une consommation électrique plus élevée durant toute la durée de vie utile de l’installation. Une autre conséquence directe de ce surdimensionnement est la réduction des possibilités d’éligibilité du logement aux labels définis par la réglementation thermique. La multiplication des unités intérieures est synonyme d’augmentation augmentation du nombre de circuits frigorifiques associés. associés Non seulement la mise en œuvre est plus laborieuse et allonge le temps de l’installation et l’ampleur des travaux, mais encore la norme NF EN 378-1 sur la limitation de la quantité de fluide frigorigène en circulation se voit difficilement respectée (voir chapitre 1, paragraphe « Réglementation en vigueur »). Le ventilateur se trouvant au sein-même de la zone à traiter, la nuisance sonore provoquée peut se révéler gênante, surtout la nuit dans les chambres à coucher. La console murale est imposante et visible par tous. Son esthétique n’est pas forcément compatible avec tous les intérieurs et peut même gêner l’architecture de la pièce dans laquelle elle se trouve.

La solution Airzone, de par sa mise en œuvre et ses fonctionnalités, est à même de remédier à toutes ces problématiques, en apportant de surcroît une certaine valeur ajoutée à l’installation de chauffage et refroidissement.


30

02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION AIRZONE Dans le but de répondre aux problématiques énoncées précédemment, Airzone préconise la solution suivante :

SYSTÈME DE ZONES AIRZONE + PASSERELLE DE COMMUNICATION Q-ADAPT + UNITÉ GAINABLE INVERTER À DÉTENTE DIRECTE

L’installation de chauffage et refroidissement à détente directe est intégrée dans un faux-plafond créé à cet effet et qui reste localisé au niveau de la salle de bain (où se trouve la trappe d’accès au gainable et aux registres motorisés) et des couloirs par lesquels circulent les gaines de soufflage. Au niveau des zones de vie traitées (séjour, chambres, etc.), aucun faux-plafond n’est requis et il est donc possible de conserver la hauteur sous plafond initiale afin de ne pas perturber l’architecture intérieure. Seuls resteront visibles les grilles de diffusion et les thermostats de zone.

Figure 14 - Implémentation de la solution Airzone

Figure 15 - Implémentation de la solution Airzone (installation en faux-plafond)


02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

31

Sur les schémas précédents : > >

>

> >

>

En vert est délimité le fauxfaux -plafond concentré uniquement sur la salle de bain et les zones de passage, sans altérer les pièces principales. En bleu est symbolisé le réseau de gaines de soufflage ainsi que les bouches murales associées (1 bouche par gaine). Au départ de chaque gaine de soufflage est installé un registre motorisé (ici représenté en couleur verte) qui s’ouvre ou se ferme selon la demande dans la zone associée. En rouge sont tracées les grilles de reprise (1 grille de reprise pour chaque soufflage). L’air est repris en vrac dans le faux-plafond et se mélange avec l’air ambiant avant d’être aspiré au niveau de la reprise de l’unité gainable. Les travaux de mises en œuvre sont ainsi minimisés et adaptés au peu d’espace disponible dans le faux-plafond. Chaque ambiance possède son propre thermostat de zone, zone permettant de fixer de façon indépendante la consigne dans la pièce à traiter. L’ensemble des éléments de régulation est géré par l’intermédiaire d’une platine plat ine centrale (représentée en bleu foncé) également chargée de la communication avec l’unité intérieure du gainable au moyen de la passerelle de communication QQ-Adapt. Adapt Pour faciliter au maximum la mise en œuvre et le temps de l’installation, Airzone a mis au point le Plénum Motorisé Easyzone ou Unité de Régulation Motorisée Intégrée, Intégrée qui consiste en un plénum de soufflage spécifiquement adapté aux mesures de l’unité gainable installée, sur lequel viennent montés et câblés d’usine tous les éléments du système de zones (platine, passerelle de communication Q-Adapt, registres motorisés), à l’exception des thermostats installés ultérieurement dans les zones à traiter :

Figure 16a - Plénum motorisé Easyzone

Figure 16b - Plénum motorisé Easyzone monté sur l’unité gainable

En outre, le plénum motorisé Easyzone possède une bouche latérale d’admission d’air provenant du soufflage de la Ventilation Double Flux comme indiqué sur le schéma ci-dessous :

Figure 17 - Bouche d’admission d’air de ventilation

Ce système ingénieux permet d’assurer un renouvellement d’air neuf continu dans toutes les zones de l’installation (si requis), y compris celles qui ne sont pas en demande de climatisation, grâce à l’implémentation d’un caisson étanche au sein même du plénum motorisé Easyzone, indépendant de l’ouverture ou de la fermeture des registres de gaines. L’objectif est de supprimer le réseau de gaines de soufflage d’air neuf et d’utiliser à cet effet les propres gaines du système de chauffage et refroidissement. Cette Ce tte nonnon -duplicité de gaines réduit drastiquement les moyens à mettre en œuvre au niveau de l’installation globale de chauffage, refroidissement et ventilation. ventilation


32

02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

AVANTAGES DE LA SOLUTION AIRZONE Cette section détaille à présent les avantages apportés par la solution Airzone, aussi bien au niveau économique que fonctionnel ou énergétique.

Critères économiques >

Réduction de l’investissement initial en matériel et main d’œuvre (chauffage, refroidissement et ventilation) En effet, la solution centralisée gainable requiert une unique unité intérieure, contre une console par zone dans le cas d’un multisplits. Il est possible de réaliser un comparatif approximatif concernant l’investissement initial, aussi bien en matériel qu’en main d’œuvre (unités intérieures et extérieures, liaison frigorifique, gaines, système de régulation et diffusion), en se basant sur des prix moyens généralement constatés sur le marché français. À partir du logement étudié précédemment et en prenant comme point de départ une installation du type multisplits, les résultats concernant les économies réalisées grâce à la solution Airzone sur le matériel et la main d’œuvre sont les suivants :

RÉFÉRENCE

DÉTENTE DIRECTE

ÉCONOMIES SOLUTION AIRZONE

Unités de climatisation (intérieures + extérieures)

-40%

Liaisons frigorifiques

-44%

Système régulation Airzone1

+100%

Diffusion clim. (gaines, grilles, plenums)2

+100%

Faux-plafond2 Air neuf3 (hors CTA)

-100%

TOTAL MATÉRIEL

-2%

TEMPS DE MAIN D’ŒUVRE

-26%

La plus grande économie initiale se situe donc avant tout au niveau de la main d’œuvre plus que du matériel en soi : l’implémentation de la solution proposée par Airzone permet d’optimiser les ressources humaines à dédier au chantier qui peuvent par conséquent être redistribuées plus rapidement vers d’autres travaux en cours.

> Réduction du nombre d’opérations de maintenance Il est évident que le fait d’installer moins d’unités (aussi bien intérieures qu’extérieures) réduit le temps et le budget correspondant au suivi et à la maintenance de l’installation tout au long de sa vie utile. En effet, une visite périodique annuelle est généralement recommandée, dont la durée et le coût sont directement proportionnels au nombre de consoles ou de gainables installés.

Requis uniquement dans le cas de la mise en œuvre proposée par Airzone. Le même faux-plafond est requis dans le cas multisplits afin de mettre en œuvre le soufflage de l’air neuf. 3 Requis uniquement dans le cas de la mise en œuvre sans système Airzone. 1 2


02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

33

Fonctionnalités et valeur ajoutée Bureau d’Etudes : optimisation optimisation du fonctionnement de l’installation, respect des règlementations en vigueur, alternative aux options de contrôle traditionnelles. > Versatilité de l’installation La topologie utilisée par le système Airzone permet de modifier la distribution de l’installation, de changer l’emplacement des thermostats (système sans fil), etc., de façon très simple et intuitive, sans besoin de toucher à l’installation existante. Par conséquent, l’installation Airzone s’adapte aux besoins changeants du logement tout au long de sa vie utile. > Moteurs basse consommation, alimentés en Très Basse Tension (TBT, 12Vdc) Tous les moteurs sont alimentés à partir de la platine de contrôle. De plus, ils sont alimentés uniquement durant les phases d’ouverture et de fermeture (3 secondes approximativement) et non alimentés le reste du temps. La consommation électrique résultante est donc minime, voire négligeable (environ 3W durant 3 secondes). > Registres motorisés à ouverture proportionnelle Le degré d’ouverture des registres motorisés est proportionnel à la différence entre les températures ambiante et de consigne (plus cette différence est élevée, plus le degré d’ouverture est important). De plus, les registres se calibrent de façon automatique et périodique pour un fonctionnement optimal constant. > Fonctionnement en mode chaud seul Le système Airzone est capable de désactiver le mode refroidissement de l’installation afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage, comme requis pour l’obtention des labels Promotelec. > Contact de feuillure La platine de contrôle du système dispose de 6 entrées numériques pour contact de feuillure, permettant d’éteindre automatiquement le chauffage ou le refroidissement dans la zone dès, par exemple, l’ouverture d’une fenêtre ou en cas de détection d’absence (après une éventuelle temporisation liée au détecteur), afin d’éviter toute perte inutile. > Sonde de température à distance En cas d’impossibilité (par contrainte ou décision) de positionner un thermostat directement dans la zone à contrôler, une alternative consiste à utiliser une sonde de température à distance. > Sondes de température distribuées Dans le cas de grandes zones ouvertes (loft, grand salon / salle à manger, etc.) où des variations importantes de température peuvent exister d’un point à un autre de la pièce (différentes orientations, exposition solaire, etc.), le système Airzone est capable de gérer de façon indépendante les différents registres motorisés assignés à cette zone, bien qu’ils se réfèrent tous à la même température de consigne.

Installateur : facilitation facilit ation de sa tâche de mise en œuvre. > Câblage simplifié Dans sa version câblée, le système Airzone utilise un unique type de câble (4 fils, 2x0,5 + 2x0,22 mm2), souple et facilement manipulable. La topologie employée (en bus, en étoile ou un mélange des deux) réduit les mètres linéaires de câble nécessaire et le nombre de connexions à réaliser.


34

02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

> Point d’alimentation unique La platine de contrôle est le seul élément connecté au réseau électrique ; elle dispose d’un transformateur à 12 Vdc. Tous les autres composants (thermostats filaires et registres motorisés) s’alimentent directement depuis la platine de contrôle. > Passerelle de communication avec technologie Q-Adapt Afin de faciliter la mise au point aéraulique, les passerelles de communication Airzone pour gainables inverter adaptent les débits de l’unité intérieure selon 4 modes de travail : Q-Standard : fonctionnement normal, adaptation du débit au nombre de zones en demande. Q-Silence : réajustement des débits pour les installations où prime avant tout le confort sonore. Q-Puissance : met en avant des débits plus élevés pour les installations où la demande thermique est plus importante. Q-Minimum : maintient la vitesse de ventilation au minimum si l’équipement déjà en place offre des débits excessifs.

Utilisateur final : offre offre de très nombreuses possibilités de contrôle non accessibles sans système de régulation Airzone, maniement de l’installation de la climatisation plus intuitif et complet. > Edition du nom des zones L’interface couleur Blueface permet d’éditer très facilement le nom des zones comprises dans l’installation afin de rendre plus intuitives les différentes manipulations. > Paramètre de contrôle EcoAdapt Cette fonctionnalité implique l’utilisateur final qui fait partie intégrante du processus de performance énergétique de l’installation et agit directement sur l’économie correspondante réalisée. Elle permet de limiter les plages de températures de consigne accessibles selon le mode de fonctionnement adopté (chauffage ou refroidissement) et indique à l’utilisateur final, selon un code de couleur très intuitif, son rapprochement ou éloignement des températures recommandées par les normes en vigueur > Programmations horaires Le système Airzone autorise des programmations horaires indépendantes pour chaque zone, par jour ou groupe de jours. Cette programmation se base sur la température de consigne désirée dans chaque pièce et sur le mode de fonctionnement de l’installation. > N’importe quel thermostat peut être Principal N’importe quel thermostat compris dans le système peut jouer le rôle de thermostat Principal, et ce de façon dynamique. À noter qu’à tout moment, il ne peut y avoir qu’un seul thermostat Principal dans l’installation, dont la fonction est, en plus de jouer son rôle de thermostat de zone, de choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation et de pouvoir réaliser l’arrêt complet de l’installation. > Contrôle d’une zone à partir de n’importe quel thermostat Cette fonctionnalité offre la possibilité de contrôler les paramètres d’une zone (c’est-à-dire le marche/arrêt et la température de consigne) à partir de n’importe quel thermostat situé dans la même installation. > Blocage de la consigne Par l’intermédiaire de l’interface Serveur Web, il est possible de bloquer la consigne d’un thermostat et, par conséquent, de ne pas permettre à l’utilisateur de la modifier. Cette fonctionnalité est utile par exemple dans le cas d’une chambre d’enfants.


02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

35

> Choix des intervalles de températures de consigne Par l’intermédiaire de l’interface Serveur Web, il est possible de restreindre les plages de températures disponibles, dans le but d’éviter toute surconsommation due à des températures de consigne trop extrêmes. De plus, ces plages de températures sont différenciées selon que l’installation fonctionne en chauffage ou en refroidissement. > Confort sonore L’unité de climatisation gainable étant située hors des zones climatisées (en général, dans les combles ou dans un faux-plafond au niveau de la salle de bains), toute nuisance sonore disparaît. De plus et grâce à l’utilisation de la passerelle de communication pour unités inverter, la vitesse du ventilateur est régulée selon le nombre de zones en demande, ce qui diminue d’autant plus la puissance sonore associée. > Esthétique Les seuls éléments apparents de l’installation de climatisation sont d’une part les grilles de soufflage ou diffuseurs, dont la gamme variée permet de s’adapter à tous les styles d’intérieurs, et d’autre part les thermostats, encastrés et rétro éclairés, bénéficiant d’un design sobre et moderne. L’impact visuel est donc totalement positif.


36

02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

Critères énergétiques et environnementaux > Rationalisation de la puissance thermique installée L’emploi d’une unité gainable centralisée prenant en compte la demande thermique simultanée du logement (et non pas le maximum par zone), plus l’application d’un coefficient de foisonnement, permet de réduire de façon notable la puissance calorifique et frigorifique installée. Poursuivant l’étude initiée dans les pages précédentes, les résultats obtenus sont les suivants : PUISSANCE THERMIQUE INSTALLÉE

(Unités Intérieures, kW)

HABITAT COLLECTIF

Puissance requise (kW, selon calcul de charges)

7,2 kW

Sans système Airzone (unités intérieures individuelles)

12,1 kW

Avec Solution Airzone (unité intérieure gainable)

8 kW

Economie réalisée (%)

-34%

Par conséquent, la puissance thermique installée s’adapte parfaitement aux besoins réels de l’installation.

> Limitation du volume de fluide frigorigène en circulation Conformément à la norme NF EN 378-1 (voir page 8), la solution proposée par Airzone permet de réduire de façon considérable la quantité de fluide frigorigène circulant dans l’installation. En effet, suivant l’étude précédente, les mètres linéaires de tubes frigorifiques sont indiqués dans la table ci-dessous : MÈTRES LINÉAIRES DE TUBES FRIGORIFIQUES

HABITAT COLLECTIF

Sans système Airzone (unités intérieures individuelles)

34 m

Avec Solution Airzone (unité intérieure gainable)

19 m

Réduction tubes frigorifiques (%)

-44%

Cette réduction s’accompagne d’une baisse du risque lié à d’éventuelles fuites de fluide frigorigène au sein de l’installation.


02.1 Secteur Résidentiel | Détente Directe

37

CONCLUSIONS Dans le cadre d’une installation à détente directe dans le logement, adopter la solution proposée par Airzone résout tous les problèmes énoncés précédemment : >

La puissance thermique installée est conforme et adaptée aux besoins réels de l’installation. La consommation électrique associée se voit optimisée.

>

Le volume de fluide frigorigène en circulation est limité au maximum pour une sécurité maximale de l’installation et des utilisateurs finaux.

>

Aucune nuisance sonore ne vient perturber l’atmosphère intérieure.

>

L’esthétique simple mais moderne s’adapte à tous types d’architecture intérieure et met en valeur le logement.

>

De par ses multiples fonctionnalités, le système Airzone apporte une valeur ajoutée très appréciable à l’installation de chauffage et refroidissement.


38

02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

02.2 2.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

Cas d’étude pratique (logement individuel) individuel) Problématique Mise en œuvre de la solution Airzone Avantages de la solution Airzone Critères économiques Fonctionnalités et valeur ajoutée Rationalisation de la puissance thermique installée

Conclusions


02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

39

CAS D’ÉTUDE PRATIQUE (LOGEMENT INDIVIDUEL) Afin d’exposer et de justifier la solution qu’Airzone recommande dans le cadre d’une installation de chauffage et refroidissement du type aérothermie appliquée au secteur résidentiel, une étude exhaustive a été menée sur un logement type. Celle-ci liste tous les avantages corrélatifs à une telle mise en œuvre, que ce soit au niveau technique, économique, énergétique ou simplement pratique et esthétique. Le pavillon étudié est présenté ci-dessous :

Figure 18 - Plan architectural du logement étudié

Celui-ci possède une surface totale de 160 m2 et sera complètement chauffé/rafraîchi au moyen de ventiloconvecteurs et/ou éléments rayonnants. Les zones à traiter sont définies comme suit : Zone à traiter

Surface (m2)

Zone à traiter

Surface (m2)

Entrée

15 (ray.)

Chambre 2 + dressing

24 (vc. + ray.)

Séjour – Salle à manger

45 (vc. + ray.)

Salle de bain 2

6 (ray.)

Cuisine

15 (vc. + ray.)

Chambre 3

13 (vc. + ray.)

Lingerie

10 (ray.)

Salle de bain 3

5 (ray.)

Chambre 1

10 (vc. + ray.)

Chambre 4

13 (vc. + ray.)

Salle de bain 1

4 (ray.)

Dans les points suivants nous allons procéder à la comparaison entre deux alternatives : > D’une part, une option de chauffage et refroidissement non centralisée. > D’autre part, une installation de chauffage et refroidissement à détente directe centralisée et régulée par l’intermédiaire du système de zones Airzone.


40

02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

PROBLÉMATIQUE Dans le cas du secteur résidentiel, l’option de chauffage/climatisation par aérothermie généralement retenue consistera en l’installation de ventiloconvecteurs individuels (c’est-à-dire que chaque zone à traiter possède sa propre unité), complémentée par du plancher chauffant.

Figure 19 - Plan de l’installation avec ventiloconvecteurs individuels et plancher chauffant

Ce type d’installation, bien qu’à même d’obtenir le confort requis grâce à la présence d’un (ou plusieurs) thermostat(s) d’ambiance dans chaque zone, présente un certain nombre d’inconvénients : >

> > > > >

Chaque ventilo-convecteur doit être dimensionné à partir de la charge thermique maximale de la zone dans laquelle il est monté et non pas de la charge thermique simultanée du bâtiment. Par conséquent, la puissance totale équipée est surdimensionnée et se traduit par la mise en place d’un groupe à eau glacée d’un modèle supérieur à celui réellement requis. Une autre conséquence directe de ce surdimensionnement est la réduction des possibilités d’éligibilité du bâtiment aux labels définis par la réglementation thermique. Le ventilo-convecteur se trouvant au sein-même de la zone à traiter, la nuisance sonore provoquée peut se révéler gênante pour l’utilisateur. Le grand nombre de ventilo-convecteurs installés multiplie le risque de pannes et problèmes techniques. Impossibilité de limiter les plages de température accessibles aux utilisateurs qui sont susceptibles de demander des températures extrêmes, énergivores et antiréglementaires. Gaspillage inutile de l’énergie électrique dans le cas où un occupant laisse la fenêtre ouverte ou s’absente momentanément de la pièce. D’une façon plus générale, la régulation de l’installation à eau glacée est inertielle et peu réactive dans le cas où peu de zones sont en demande ; le groupe à eau glacée peut tarder quelques minutes avant de détecter une demande thermique dans une des zones occupées.

La solution Airzone, de par sa mise en œuvre et ses fonctionnalités, est à même de remédier à toutes ces problématiques, en apportant de surcroît une certaine valeur ajoutée à l’installation de chauffage et refroidissement.


02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

41

MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION AIRZONE Dans le but de répondre aux problématiques énoncées précédemment, Airzone préconise la solution suivante :

SYSTÈME DE ZONES AIRZONE + PASSERELLE DE COMMUNICATION POUR VENTILOCONVECTEUR + VENTILOCONVECTEUR GAINABLE + MODULE CCP D’INTÉGRATION DE LA PRODUCTION

L’installation centralisée de chauffage et refroidissement est localisée dans les combles ou intégrée dans un fauxplafond créé à cet effet afin de minimiser au maximum les travaux intérieurs nécessaires. Au niveau des zones de vie traitées (séjour, chambres, etc.), aucun faux-plafond n’est requis et il est donc possible de conserver la hauteur sous plafond initiale afin de ne pas perturber l’architecture intérieure. Seuls resteront visibles les grilles de diffusion et les thermostats de zone.

Figure 20 - Implémentation de la solution Airzone

>

>

>

>

En bleu sont symbolisés le réseau de gaines de soufflage et les bouches murales associées (1 bouche par gaine). Au départ de chaque gaine de soufflage est installé un registre motorisé qui s’ouvre ou se ferme selon la demande dans la zone associée. Chaque ambiance possède son propre thermostat de zone, zone permettant de fixer de façon indépendante la consigne dans la pièce à traiter. En outre, les thermostats Airzone sont capables de gérer aussi bien l’installation par air (ventiloconvecteur) que rayonnante (plancher chauffant, convecteurs, etc.), sans dupliquer les contrôleurs et commandes. L’ensemble des éléments de régulation est géré par l’intermédiaire d’une platine centrale également chargée de la communication avec le ventiloconvecteur gainable au moyen de la passerelle de communication pour ventiloconvecteur ventiloconvecteur. nvecteur Le module d’intégration de la production permet la gestion de la part du système Airzone de l’unité extérieure en centralisant toutes les demandes internes en chauffage ou refroidissement.


42

02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

AVANTAGES DE LA SOLUTION AIRZONE Cette section détaille à présent les avantages apportés par la solution Airzone, aussi bien au niveau économique que fonctionnel ou énergétique.

Critères économiques > Réduction de l’investissement initial en matériel et main d’œuvre (chauffage et refroidissement) La solution centralisée requiert un seul ventiloconvecteur gainable par groupe de 2 à 6 zones, contre une unité par zone dans le cas d’une installation avec ventiloconvecteurs individuels. Il est possible de réaliser un comparatif approximatif concernant l’investissement initial, aussi bien en matériel qu’en main d’œuvre (groupe extérieur et ventiloconvecteurs, circuit hydraulique, gaines, système de régulation et de contrôle du chauffage rayonnant, diffusion), en se basant sur des prix moyens généralement constatés sur le marché français. À partir du logement étudié précédemment et en prenant comme point de départ une installation du type ventiloconvecteurs individuels, les résultats concernant les économies réalisées grâce à la solution Airzone sur le matériel et la main d’œuvre sont les suivants :

RÉFÉRENCE

AÉROTHERMIE

ÉCONOMIES SOLUTION AIRZONE

Unités de climatisation (intérieures + extérieures)

-13%

Vannes 3 voies

-67%

Circuit hydraulique

-64%

Système de régulation (Airzone et chauffage rayonnant)

+55%

Diffusion clim. (gaines, grilles, plenums)

-12%

Faux-plafond

-8%

TOTAL MATÉRIEL

-12%

TEMPS DE MAIN D’ŒUVRE

-31%

L’économie initiale se ressent aussi bien au niveau de la main d’œuvre (l’implémentation de la solution proposée par Airzone permet d’optimiser les ressources humaines à dédier au chantier qui peuvent par conséquent être redistribuées plus rapidement vers d’autres travaux en cours) que du matériel requis. requis En effet, le système Airzone est capable de gérer aussi bien les ventiloconvecteurs que le chauffage rayonnant tandis qu’une solution standard aura besoin d’un double contrôle. De plus, le système Airzone intègre la gestion du groupe extérieur afin d’optimiser son fonctionnement selon les demandes internes en refroidissement et en chauffage par air ou rayonnant. > Réduction du nombre d’opérations de maintenance Il est évident que le fait d’installer moins d’unités intérieures réduit le temps et le budget correspondant au suivi et à la maintenance de l’installation tout au long de sa vie utile. En effet, une visite périodique annuelle est généralement recommandée, dont la durée et le coût sont directement proportionnels au nombre de consoles ou de gainables installés.


02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

43

Fonctionnalités et valeur ajoutée Bureau d’Etudes : optimisation optimisation du fonctionnement de l’installation, respect des règlementations en vigueur, alternative aux options de contrôle traditionnelles. > Moteurs basse consommation, alimentés en Très Basse Tension (TBT, 12Vdc) Tous les moteurs sont alimentés à partir de la platine de contrôle. De plus, ils sont alimentés uniquement durant les phases d’ouverture et de fermeture (3 secondes approximativement) et non alimentés le reste du temps. La consommation électrique résultante est donc minime, voire négligeable (environ 3W durant 3 secondes). > Registres motorisés à ouverture proportionnelle Le degré d’ouverture des registres motorisés est proportionnel à la différence entre les températures ambiante et de consigne (plus cette différence est élevée, plus le degré d’ouverture est important). De plus, les registres se calibrent de façon automatique et périodique pour un fonctionnement optimal constant. > Fonctionnement en mode chaud seul Le système Airzone est capable de désactiver le mode refroidissement de l’installation afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage, comme requis pour l’obtention des labels Promotelec. > Contact de feuillure La platine de contrôle du système dispose de 6 entrées numériques pour contact de feuillure, permettant d’éteindre automatiquement le chauffage ou le refroidissement dans la zone dès, par exemple, l’ouverture d’une fenêtre ou en cas de détection d’absence (après une éventuelle temporisation liée au détecteur), afin d’éviter toute perte inutile. > Sonde de température à distance En cas d’impossibilité (par contrainte ou décision) de positionner un thermostat directement dans la zone à contrôler, une alternative consiste à utiliser une sonde de température à distance. > Sondes de température distribuées Dans le cas de grandes zones ouvertes (loft, grand salon / salle à manger, etc.) où des variations importantes de température peuvent exister d’un point à un autre de la pièce (différentes orientations, exposition solaire, etc.), le système Airzone est capable de gérer de façon indépendante les différents registres motorisés assignés à cette zone, bien qu’ils se réfèrent tous à la même température de consigne.

Installateur : facilitation facilit ation de sa tâche de mise en œuvre. > Câblage simplifié Dans sa version câblée, le système Airzone utilise un unique type de câble (4 fils, 2x0,5 + 2x0,22 mm2), souple et facilement manipulable. La topologie employée (en bus, en étoile ou un mélange des deux) réduit les mètres linéaires de câble nécessaire et le nombre de connexions à réaliser. > Gestion de la vitesse de ventilation du ventiloconvecteur Le système Airzone permet de gérer de façon manuelle ou automatique la vitesse de ventilation du ventiloconvecteur en fonction du nombre de zones en demande. > Gestion intégrale de l’installation de chauffage et refroidissement Par l’intermédiaire de platines dédiées, le système Airzone gère intégralement l’installation de chauffage et refroidissement : en plus de contrôler les ventiloconvecteurs, le thermostat Airzone est capable de piloter l’installation de chauffage rayonnant pièce par pièce. Le groupe extérieur quant à lui est intégré au sein de la gestion centralisée ; toute demande en refroidissement ou chauffage lui est transmise de façon dynamique par le bus de communications Airzone, ce qui a pour effet d’éviter le caractère inertiel des installations à eau traditionnelles.


44

02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

Utilisateur final : offre offre de très nombreuses possibilités de contrôle non accessibles sans système de régulation Airzone, maniement de l’installation de la climatisation plus intuitif et complet. > Edition du nom des zones L’interface couleur Blueface permet d’éditer très facilement le nom des zones comprises dans l’installation afin de rendre plus intuitives les différentes manipulations. > Programmations horaires Le système Airzone autorise des programmations horaires indépendantes pour chaque zone, par jour ou groupe de jours. Cette programmation se base sur la température de consigne désirée dans chaque pièce et sur le mode de fonctionnement de l’installation. > Non duplicité des commandes Puisque le système Airzone est capable de gérer le chauffage par air (via des ventiloconvecteurs) et rayonnant (plancher chauffant, convecteurs, etc.), un seul thermostat par ambiance sera suffisant. On évite de cette manière la multiplication des commandes provenant de fabricants différents. > N’importe quel thermostat peut être Principal N’importe quel thermostat compris dans le système peut jouer le rôle de thermostat Principal, et ce de façon dynamique. À noter qu’à tout moment, il ne peut y avoir qu’un seul thermostat Principal dans l’installation, dont la fonction est, en plus de jouer son rôle de thermostat de zone, de choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation et de pouvoir réaliser l’arrêt complet de l’installation. > Contrôle d’une zone à partir de n’importe quel thermostat Cette fonctionnalité offre la possibilité de contrôler les paramètres d’une zone (c’est-à-dire le marche/arrêt et la température de consigne) à partir de n’importe quel thermostat situé dans la même installation. > Blocage de la consigne Par l’intermédiaire de l’interface Serveur Web, il est possible de bloquer la consigne d’un thermostat et, par conséquent, de ne pas permettre à l’utilisateur de la modifier. Cette fonctionnalité est utile par exemple dans le cas d’une chambre d’enfants. > Choix des intervalles de températures de consigne Par l’intermédiaire de l’interface Serveur Web, il est possible de restreindre les plages de températures disponibles, dans le but d’éviter toute surconsommation due à des températures de consigne trop extrêmes. De plus, ces plages de températures sont différenciées selon que l’installation fonctionne en chauffage ou en refroidissement. > Confort sonore L’unité de climatisation gainable étant située hors des zones climatisées (en général, dans les combles ou dans un faux-plafond au niveau de la salle de bains), toute nuisance sonore disparaît. De plus et grâce à l’utilisation de la passerelle de communication pour ventiloconvecteurs, la vitesse du ventilateur est régulée selon le nombre de zones en demande, ce qui diminue d’autant plus la puissance sonore associée. > Esthétique Les seuls éléments apparents de l’installation de climatisation sont d’une part les grilles de soufflage ou diffuseurs, dont la gamme variée permet de s’adapter à tous les styles d’intérieurs, et d’autre part les thermostats, encastrés et rétro éclairés, bénéficiant d’un design sobre et moderne. L’impact visuel est donc totalement positif.


02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

45

Rationalisation de la puissance thermique installée L’emploi d’un ventiloconvecteur gainable centralisé prenant en compte la demande thermique simultanée du logement (et non pas le maximum par zone), plus l’application d’un coefficient de foisonnement, permet de réduire de façon notable la puissance calorifique et frigorifique installée. Poursuivant l’étude initiée dans les pages précédentes, les résultats obtenus sont les suivants : PUISSANCE THERMIQUE INSTALLÉE

(Unités Intérieures, kW)

LOGEMENT INDIVIDUEL

Puissance requise (kW, selon calcul de charges)

12,0 kW

Sans système Airzone (unités intérieures individuelles)

14,3 kW

Avec Solution Airzone (unité intérieure gainable)

10,9 kW

Economie réalisée (%)

-24%

Par conséquent, la puissance thermique installée s’adapte parfaitement aux besoins réels de l’installation.


46

02.2 Secteur Résidentiel | Aérothermie

CONCLUSIONS Dans le cadre d’une installation d’aérothermie dans le logement, adopter la solution proposée par Airzone résout tous les problèmes énoncés précédemment : >

La puissance thermique installée est conforme et adaptée aux besoins réels de l’installation. La consommation électrique associée se voit optimisée.

>

Aucune nuisance sonore ne vient perturber l’atmosphère intérieure.

>

Le faible nombre de ventilo-convecteurs installés diminue le risque de pannes ou problèmes techniques.

>

Les plages de températures de consignes peuvent être restreintes aussi bien en hiver qu’en été.

>

Les contacts de feuillure limitent au maximum les pertes inutiles d’énergie électrique.

>

Les demandes générées dans les locaux sont transmises en temps réel aux groupes de production afin de minimiser les délais d’attente dans la production d’eau froide ou chaude.

>

De par ses multiples fonctionnalités, le système Airzone apporte une valeur ajoutée très appréciable à l’installation de chauffage et refroidissement.


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

47

02.3 2.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

Cas d’étude pratique (petit ( petit tertiaire et plateau de bureaux) bureaux ) Problématique Mise en œuvre de la solution Airzone Avantages de la solution Airzone Critères économiques Fonctionnalités et valeur ajoutée Critères énergétiques et environnementaux

Conclusions


48

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

CAS D’ÉTUDE PRATIQUE (PETIT TERTIAIRE ET PLATEAU DE BUREAUX) Afin d’exposer et de justifier la solution qu’Airzone recommande dans le cadre d’une installation de chauffage et refroidissement appliquée au secteur tertiaire, une étude exhaustive a été menée sur une agence bancaire (ERP) et un plateau de bureaux (ERT) types. Celle-ci liste tous les avantages corrélatifs à une telle mise en œuvre, que ce soit au niveau technique, économique, énergétique ou simplement pratique.

Petit Tertiaire (ERP) L’agence bancaire étudiée est présentée ci-dessous :

Figure 21 – Plan architectural de l’agence bancaire étudiée

Celle-ci possède une surface totale de 185 m2 dont 140 m2 sont climatisés. Les zones à traiter, au nombre de 11, sont définies comme suit : Zone à climatiser

Surface (m2)

Sas d’entrée

12

Hall bancaire + Attente + Couloir

52

Back Office

6

Bureaux 1 à 6

9 m chacun (54 m2 au total)

Détente

4

Réunion

12

2


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

49

Plateau de Bureaux (ERT) Quant au plateau de bureaux étudié, il est décrit ci-dessous. Il s’agit d’un étage type parmi plusieurs basés sur la même configuration, au sein du même bâtiment.

Figure 22 – Plan architectural du plateau de bureaux étudié

D’une surface totale de 600 m2, 464 m2 sont climatisés. Les zones à traiter, au nombre de 23, sont définies comme suit : Zone à climatiser

Surface (m2)

Salle de réunion

35

Bureaux 1 à 10 et 12 à 16

18 m2 chacun (270 m2 au total)

Bureau 11

38

Archives 1

23

Archives 2

12

Salles d’attente 1 et 2

15 m chacun (30 m2 au total)

Couloir Nord

21

Couloir Sud

35

2

Dans les points suivants nous allons procéder à la comparaison entre deux alternatives : > D’une part, une option de chauffage et refroidissement non centralisée. > D’autre part, une installation de chauffage et refroidissement centralisée et régulée par l’intermédiaire du système de zones Airzone.


50

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

PROBLÉMATIQUE L’option de climatisation généralement retenue consistera en l’installation de consoles plafonnières du type cassettes réversibles individuelles (c’est-à-dire que chaque zone à traiter possède sa propre unité intérieure) ; la technologie adoptée dans la majorité des cas est le DRV (Débit de Réfrigérant Variable).

Figure 23 – Plan de l’installation avec unités intérieures du type Cassettes (cas du plateau de bureaux)

Dans le cas de l’agence bancaire, l’installation peut être complétée par un appoint électrique (radiant ou plancher) pour les saisons intermédiaires. De plus, une console de rideau d’air chaud est généralement implantée au niveau de l’entrée pour éviter les déperditions thermiques :

Figure 24 – Plan de l’installation avec unités intérieures du type Cassettes (cas de l’agence bancaire)


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

51

Ce type d’installation, bien qu’à même d’obtenir le confort requis grâce à la présence d’un thermostat d’ambiance (ou plus !) dans chaque zone, présente un certain nombre d’inconvénients : >

Chaque unité cassette intérieure doit être dimensionnée à partir de la charge thermique maximale de la zone dans laquelle elle est montée et non pas de la charge thermique simultanée du bâtiment. Par conséquent, la puissance totale équipée est surdimensionnée et se traduit par la mise en place d’un groupe extérieur d’un modèle supérieur à celui réellement requis. Celui-ci ne travaillera donc pas dans sa plage de fonctionnement optimale et aura comme incidence une consommation électrique plus élevée durant toute la durée de vie utile de l’installation. Une autre conséquence directe de ce surdimensionnement est la réduction des possibilités d’éligibilité du bâtiment aux labels définis par la réglementation thermique.

>

augmentation La multiplication des unités intérieures est synonyme d’augment augmentation du volume de fluide frigorigène en circulation. circulation Non seulement la mise en œuvre est plus laborieuse et allonge le temps de l’installation et l’ampleur des travaux, mais encore la norme NF EN 378-1 sur la limitation de la quantité de fluide frigorigène en circulation se voit difficilement respectée (voir chapitre 1, paragraphe « Réglementation en vigueur »).

>

Selon la réglementation sanitaire en vigueur, chaque bureau doit bénéficier d’un renouvellement d’air neuf minimal. Celui-ci est par conséquent synonyme de mise en place d’un réseau de gaine additionnel pour assurer cet apport continu dans tous les locaux occupés.

>

Le grand nombre d’unités intérieures installées multiplie le risque de pa pa nnes et problèmes techniques. De plus, l’accès aux plafonniers doit se faire obligatoirement depuis le bureau même, ce qui ne peut que troubler le travail de l’utilisateur.

>

Le ventilateur se trouvant au sein-même de la zone à traiter, la nuisance sonore provoquée peut se révéler gênante pour l’utilisateur.

>

Toute condensation éventuelle au niveau de l’unité intérieure peut affecter directement la zone de travail et les appareils électroniques s’y trouvant.

>

Il existe une duplicité de thermostats 1 dans chaque zone pour contrôler d’un côté l’unité cassette, et d’un autre l’appoint électrique, implémentation qui se révèle être peu intuitive et peu pratique à l’usage.

La solution Airzone, de par sa mise en œuvre et ses fonctionnalités, est à même de remédier à toutes ces problématiques, en apportant de surcroît une certaine valeur ajoutée à l’installation de chauffage et refroidissement.

1

Cas d’une agence bancaire avec appoint électrique (radiant ou plancher).


52

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION AIRZONE Dans le but de répondre aux problématiques énoncées précédemment, Airzone préconise la solution suivante :

SYSTÈME DE ZONES AIRZONE + PASSERELLE DE COMMUNICATION Q-ADAPT + UNITÉ GAINABLE INVERTER DRV

Les spécificités des mises en œuvre relatives au petit et moyen tertiaire sont développées ci-après.

Dans le cadre du Petit Tertiaire (ERP type agence bancaire) L’installation de chauffage et refroidissement (unités gainables, réseau de gaine, régulation) est intégrée dans le faux-plafond modulaire. La diffusion se fait par diffuseurs de dalle 595x595 avec reprise par grille porte-filtre.

Figure 25 – Implémentation de la solution Airzone

Figure 26 – Implémentation de la solution Airzone (installation en faux-plafond modulaire)


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

53

Sur les schémas précédents : > >

>

> >

>

>

faux--plafond modulaire de l’agence L’installation de climatisation dans son ensemble est logée dans le faux commerciale, nécessaire pour la mise en œuvre du reste des installations (électricité, plomberie, etc.). En bleu est symbolisé le réseau de gaines de soufflage ainsi que les diffuseurs de dalle 595x595 associés (1 diffuseur par gaine). Au départ de chaque gaine de soufflage est installé un registre motorisé (ici représenté en couleur verte) qui s’ouvre ou se ferme selon la demande dans la zone associée. En rouge sont tracées les gaines de reprise et les grilles porteporte -filtres associées (1 grille par unité intérieure). Si l’espace le permet, gainer cette reprise peut s’avérer avantageux afin d’éviter que l’air repris se mélange à l’air présent dans le faux-plafond, parfois plus froid en hiver et chaud en été. Chaque ambiance possède son propre thermostat de zone, zone permettant de fixer de façon indépendante la consigne dans la pièce à traiter. L’ensemble des éléments de régulation est géré par l’intermédiaire d’une platine centrale également chargée de la communication avec l’unité intérieure du gainable au moyen de la passerelle de communication Q-Adapt. Adapt Les éventuels appoints électriques (radiants ou planchers) prévus pour le chauffage en époque intermédiaire (représentés en mauve sur les schémas), sont également gérés depuis la platine Airzone et contrôlés pièce par pièce par les mêmes thermostats Airzone, Airzone sans nécessité d’installer des commandes supplémentaires. On évite ainsi la duplicité des thermostats pour une utilisation plus intuitive. Pour faciliter au maximum la mise en œuvre et le temps de l’installation, Airzone a mis au point le Plé Plé num Motorisé ou Unité de Régulation Motorisée Intégrée, Intégrée qui consiste en un plénum de soufflage spécifiquement adapté aux mesures de l’unité gainable installée, sur lequel viennent montés et câblés d’usine tous les éléments du système de zones (platine, passerelle de communication Q-Adapt, registres motorisés), à l’exception des thermostats installés ultérieurement dans les zones à traiter :

Figure 27a - Plénum motorisé Easyzone

Figure 27b - Plénum motorisé Easyzone sur unité gainable

En outre, le plénum motorisé Easyzone possède une bouche latérale d’admission d’air provenant du soufflage de la Ventilation Double Flux comme indiqué sur le schéma ci-dessous :

Figure 28 - Bouche d’admission air VMC

Ce système ingénieux permet d’assurer un renouvellement d’air neuf continu dans toutes les zones de l’installation (si requis), y compris celles qui ne sont pas en demande de climatisation, grâce à l’implémentation d’un caisson étanche au sein même du plénum motorisé Easyzone, indépendant de l’ouverture ou de la fermeture des registres de gaines. L’objectif est de supprimer le réseau de gaines de soufflage d’air neuf et d’utiliser à cet effet les propres gaines du système de chauffage et refroidissement. Cette nonnon-duplicité de gaines réduit drastiquement les moyens à mettre en œuvre œuvre au niveau de l’installation globale de chauffage, refroidissement et ventilation. ventilation


54

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

Figure 29 – Implémentation du renouvellement d’air neuf au sein de la solution Airzone (cas CTA individuelle)

Il est donc très aisé de raccorder une CTA double flux à l’installation de climatisation Airzone et de profiter ainsi du réseau de gaines déjà mis en place : > L’impulsion d’air neuf est amenée au niveau du plénum motorisé de l’unité gainable. > L’extraction de l’air intérieur se réalise au niveau des locaux humides.


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

55

Dans le cadre du Moyen Tertiaire (ERT type plateau de bureaux) L’installation de chauffage et refroidissement (unités gainables, réseau de gaine, régulation) est intégrée dans le faux-plafond modulaire. La diffusion se fait par diffuseurs de dalle 595x595 avec reprise par grille porte-filtre.

Figure 30 – Implémentation de la solution Airzone

Figure 31 – Implémentation de la solution Airzone (installation en faux-plafond modulaire)


56

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

Sur les schémas précédents : > >

>

> >

>

L’installation de climatisation dans son ensemble est logée dans le fauxfaux -plafond modulaire du plateau de bureaux, nécessaire également pour la mise en œuvre du reste des installations (électricité, plomberie, etc.). En bleu est symbolisé le réseau de gaines de soufflage ainsi que les diffuseurs de dalle 595x595 associés (1 diffuseur par gaine). Au départ de chaque gaine de soufflage est installé un registre motorisé (ici représenté en couleur verte) qui s’ouvre ou se ferme selon la demande dans la zone associée. En rouge sont tracées les gaines de reprise et les grilles porteporte -filtres associées (1 grille par unité intérieure). Le fait de gainer cette reprise est primordial afin d’éviter que l’air repris se mélange à l’air présent dans le faux-plafond (beaucoup plus froid en hiver et chaud en été), ce qui fausserait les données de retour envoyées au système inverter. Chaque ambiance possède son propre thermostat de zone, zone permettant de fixer de façon indépendante la consigne dans la pièce à traiter. L’ensemble des éléments de régulation est géré par l’intermédiaire d’une platine centrale (représentée en bleu foncé) également chargée de la communication avec l’unité intérieure du gainable au moyen de la passerelle de communication Q-Adapt. Adapt Comme indiqué dans le paragraphe précédent, les composants du système de zones sont montés sur un plénum motorisé incluant une bouche d’admission d’air neuf de ventilation provenant d’une centrale de traitement double flux.

Figure 32 – Implémentation du renouvellement d’air neuf au sein de la solution Airzone (cas CTA centralisée)


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

57

AVANTAGES DE LA SOLUTION AIRZONE Cette section détaille à présent les avantages apportés par la solution Airzone, aussi bien au niveau économique que fonctionnel ou énergétique.

Critères économiques >

Réduction de l’investissement initial en matériel et main d’œuvre (chauffage, refroidissement et ventilation)

En effet, la solution centralisée gainable requiert 1 unité intérieure pour 5 à 6 zones à traiter, contre 1 cassette par zone dans le cas d’une installation décentralisée. Il est possible de réaliser un comparatif approximatif concernant l’investissement initial, aussi bien en matériel qu’en main d’œuvre (unités intérieures et extérieures, liaison frigorifique, gaines, système de régulation et diffusion), en se basant sur des prix moyens généralement constatés sur le marché français. À partir des deux bâtiments tertiaires étudiés précédemment (agence bancaire et plateau de bureaux) et en prenant comme point de départ une installation du type cassettes, les résultats concernant les économies réalisées grâce à la solution Airzone sur le matériel et la main d’œuvre sont les suivants : ERP (Agence commerciale)

ERT (Plateau de bureaux)

ÉCONOMIES SOLUTION AIRZONE

ÉCONOMIES SOLUTION AIRZONE

Unités de climatisation (intérieures + extérieures)

-62%

-52%

Télécommandes Fabricant

-82%

-78%

Liaisons et raccords frigorifiques

-83%

-52%

+100%

+100%

-81%

-81%

Diffusion clim. (gaines, grilles, plenums)2

+100%

+100%

Air neuf3 (hors CTA)

-100%

-100%

TOTAL MATÉRIEL

-32% 32%

-19% 19%

TEMPS DE MAIN D’ŒUVRE

-51% 51%

-47% 47%

RÉFÉRENCE

Système régulation Airzone2 Contrôle Centralisé

L’importante économie réalisée lors de l’investissement initial concerne donc aussi bien le matériel en soi que la main d’œuvre : l’implémentation de la solution proposée par Airzone permet en particulier d’optimiser les ressources humaines à dédier au chantier qui peuvent par conséquent être redistribuées plus rapidement vers d’autres travaux en cours.

Note : dans ce comparatif économique et dans un souci de simplification, le matériel suivant n’a pas été pris en compte : câblage et protections électriques, chemins de câble, brasure et azote, ainsi que tout le petit matériel d’une façon plus générale (fixations, raccords, etc.). L’économie réalisée grâce à la solution Airzone est donc en réalité supérieure à celle annoncée antérieurement. 2

3

Requis uniquement dans le cas de la mise en œuvre proposée par Airzone. Requis uniquement dans le cas de la mise en œuvre sans système Airzone.


58

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

>

Réduction du nombre d’opérations de maintenance

Il est évident que le fait d’installer moins d’unités (aussi bien intérieures qu’extérieures) réduit le temps et le budget correspondant au suivi et à la maintenance de l’installation tout au long de sa vie utile. En effet, une visite périodique annuelle est généralement recommandée, dont la durée et le coût sont directement proportionnels au nombre de consoles ou de gainables installés. Par ailleurs, le fait d’installer moins d’unités intérieures diminue d’autant plus le risque de pannes et problèmes techniques. De plus, l’accès aux unités gainables se fait depuis des zones communes (toilettes, couloirs, etc.) et ne trouble en aucun cas le travail de l’utilisateur.


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

59

Fonctionnalités et valeur ajoutée Bureau d’Etudes : optimisation optimisation du fonctionnement de l’installation, respect des règlementations en vigueur, alternative aux options de contrôle traditionnelles. > Versatilité de l’installation La topologie utilisée par le système Airzone permet de modifier la distribution de l’installation, de changer l’emplacement des thermostats (système sans fil), etc., de façon très simple et intuitive, sans besoin de toucher à l’installation existante. Par conséquent, l’installation Airzone s’adapte aux besoins changeants du bâtiment tout au long de sa vie utile. > Moteurs basse consommation, alimentés en Très Basse Tension (TBT, 12Vdc) Tous les moteurs sont alimentés à partir de la platine de contrôle. De plus, ils sont alimentés uniquement durant les phases d’ouverture et de fermeture (3 secondes approximativement) et non alimentés le reste du temps. La consommation électrique résultante est donc minime, voire négligeable (environ 3W durant 3 secondes). > Registres motorisés à ouverture proportionnelle Le degré d’ouverture des registres motorisés est proportionnel à la différence entre les températures ambiante et de consigne (plus cette différence est élevée, plus le degré d’ouverture est important). De plus, les registres se calibrent de façon automatique et périodique pour un fonctionnement optimal constant. > Fonctionnement en mode chaud seul Le système Airzone est capable de désactiver le mode refroidissement de l’installation afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage. > Contact de feuillure La platine de contrôle du système dispose de 6 entrées numériques pour contact de feuillure, permettant d’éteindre automatiquement le chauffage ou le refroidissement dans la zone dès, par exemple, l’ouverture d’une fenêtre ou en cas de détection d’absence (après une éventuelle temporisation liée au détecteur), afin d’éviter toute perte inutile. > Sonde de température à distance En cas d’impossibilité (par contrainte ou décision) de positionner un thermostat directement dans la zone à contrôler, une alternative consiste à utiliser une sonde de température à distance. > Sondes de température distribuées Dans le cas de grandes zones ouvertes (loft, grand salon / salle à manger, etc.) où des variations importantes de température peuvent exister d’un point à un autre de la pièce (différentes orientations, exposition solaire, etc.), le système Airzone est capable de gérer de façon indépendante les différents registres motorisés assignés à cette zone, bien qu’ils se réfèrent tous à la même température de consigne.

Installateur : facilitation facilit ation de sa tâche de mise en œuvre. > Câblage simplifié Dans sa version câblée, le système Airzone utilise un unique type de câble (4 fils, 2x0,5 + 2x0,22 mm2), souple et facilement manipulable. La topologie employée (en bus, en étoile ou un mélange des deux) réduit les mètres linéaires de câble nécessaire et le nombre de connexions à réaliser. > Point d’alimentation unique La platine de contrôle est le seul élément connecté au réseau électrique ; elle dispose d’un transformateur à 12 Vdc. Tous les autres composants (thermostats filaires et registres motorisés) s’alimentent directement depuis la platine de


60

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

contrôle. Seule la platine de relais, nécessaire dans le cas où plusieurs circuits de chauffage électrique d’appoint sont requis, dispose également d’un point d’alimentation qui lui est propre. > Passerelle de communication avec technologie Q-Adapt Afin de faciliter la mise au point aéraulique, les passerelles de communication Airzone pour gainables inverter adaptent les débits de l’unité intérieure selon 4 modes de travail : Q-Standard : fonctionnement normal, adaptation du débit au nombre de zones en demande. Q-Silence : réajustement des débits pour les installations où prime avant tout le confort sonore. Q-Puissance : met en avant des débits plus élevés pour les installations où la demande thermique est plus importante. Q-Minimum : maintient la vitesse de ventilation au minimum si l’équipement déjà en place offre des débits excessifs.

Utilisateur final : offre de très nombreuses possibilités de contrôle non accessibles sans système de régulation Airzone, maniement de l’installation de la climatisation plus intuitif et complet. > Modularité de l’installation Le cloisonnement d’une agence commerciale ou d’un plateau de bureau (de surcroît s’il se trouve en régime de location) doit pouvoir être ajusté à tout moment, de façon aisée, rapide et spontanée. L’emploi de diffuseurs de dalle 595x595 permet justement d’en modifier l’emplacement en quelques minutes, que ce soit pour une raison de confort (soufflage de l’air traité juste au-dessus d’un poste de travail) ou plus simplement en vue d’une réorganisation de l’installation (pilotage des diffuseurs réassigné à d’autres thermostats). > Programmations horaires Le système Airzone autorise des programmations horaires indépendantes pour chaque zone, par jour ou groupe de jours. Cette programmation se base sur la température de consigne désirée dans chaque pièce et sur le mode de fonctionnement de l’installation. > N’importe quel thermostat peut être Principal N’importe quel thermostat compris dans le système peut jouer le rôle de thermostat Principal, et ce de façon dynamique. À noter qu’à tout moment, il ne peut y avoir qu’un seul thermostat Principal dans l’installation, dont la fonction est, en plus de jouer son rôle de thermostat de zone, de choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation et de pouvoir réaliser l’arrêt complet de l’installation. Dans le cas d’une gestion centralisée, il est évidemment possible de n’avoir aucun thermostat principal sur l’installation, le gestionnaire centralisé jouant alors ce rôle pour les systèmes qui lui sont associés associés. és > Blocage de la consigne Par l’intermédiaire de l’interface Serveur Web, il est possible de bloquer la consigne d’un thermostat et, par conséquent, de ne pas permettre à l’utilisateur de la modifier. > Choix des intervalles de températures de consigne Par l’intermédiaire des interfaces Supemaître et Serveur Web, il est possible de restreindre les plages de températures disponibles, dans le but d’éviter toute surconsommation due à des températures de consigne trop extrêmes. De plus, ces plages de températures sont différenciées selon que l’installation fonctionne en chauffage ou en refroidissement. > Confort sonore L’unité de climatisation gainable étant située hors des zones climatisées (en général, dans les zones communes telles que toilettes ou couloirs), toute nuisance sonore disparaît. De plus et grâce à l’utilisation de la passerelle de communication pour unités inverter, la vitesse du ventilateur est régulée selon le nombre de zones en demande, ce qui diminue d’autant plus la puissance sonore associée.


02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

61

Critères énergétiques et environnementaux > Rationalisation de la puissance thermique installée L’emploi d’une unité gainable centralisée prenant en compte la demande thermique simultanée du bâtiment (et non pas le maximum par zone), plus l’application d’un coefficient de foisonnement, permet de réduire de façon notable la puissance calorifique et frigorifique installée. Poursuivant l’étude initiée dans les pages précédentes, les résultats obtenus pour les bureaux ERP et ERT sont les suivants : PUI PUISSANCE THERMIQUE INSTALLÉE

BUREAU ERP

BUREAU ERT

Puissance requise (kW, selon calcul de charges)

10,2 kW

35,8 kW

Sans système Airzone (unités intérieures individuelles)

22,2 kW

47,6 kW

Avec Solution Airzone (unités intérieures gainables)

10,0 kW

38,2 kW

-55%

-20%

(Unités Intérieures, kW)

Economie réalisée (%)

Par conséquent, la puissance thermique installée s’adapte parfaitement aux besoins réels de l’installation.

> Limitation du volume de fluide frigorigène en circulation Conformément à la norme NF EN 378-1 (voir page 8), la solution proposée par Airzone permet de réduire de façon considérable la quantité de fluide frigorigène circulant dans l’installation. En effet, suivant l’étude précédente, les mètres linéaires de tubes frigorifiques sont indiqués dans la table ci-dessous : MÈTRES LINÉAIRES DE TUBES FRIGORIFIQUES

BUREAU ERP

BUREAU ERT

Sans système Airzone (unités intérieures individuelles)

75 m

250 m

Avec Solution Airzone (unités intérieures gainables)

12 m

150 m

Réduction tubes frigorifiques (%)

-84%

-40%

Cette réduction s’accompagne d’une baisse du risque lié à d’éventuelles fuites de fluide frigorigène au sein de l’installation.


62

02.3 Secteur Tertiaire | Détente Directe

CONCLUSIONS Dans le cadre du secteur tertiaire, adopter la solution proposée par Airzone résout tous les problèmes énoncés précédemment : >

La puissance thermique installée est conforme et adaptée aux besoins réels de l’installation. La consommation électrique associée se voit optimisée.

>

Le volume de fluide frigorigène en circulation est limité au maximum pour une sécurité maximale de l’installation et des utilisateurs finaux.

>

L’implémentation du réseau de renouvellement d’air est fortement facilitée grâce à l’emploi du plénum motorisé spécialement prévu à cet effet. Aucune mise en œuvre supplémentaire n’est requise.

>

Le faible nombre d’unités intérieures installées diminue le risque de pannes ou problèmes techniques. De plus, l’accès aux unités gainables se fait depuis des zones communes et ne trouble en aucun cas le travail de l’utilisateur.

>

L’unité intérieure se trouvant hors du lieu de travail, aucune nuisance sonore ne vient perturber l’atmosphère intérieure. De plus, tout risque lié à la condensation sur les appareils électroniques est écarté.

>

Dans le cas d’une installation comportant des appoints électriques pour le chauffage, le même thermostat déjà utilisé pour contrôler la climatisation, se charge de la gestion de cette source de chauffage complémentaire, évitant toute duplicité dans les commandes.

>

De par ses multiples fonctionnalités, le système Airzone apporte une valeur ajoutée très appréciable à l’installation de chauffage et refroidissement.


02.2 Secteur Tertiaire | Eau glacée

63

02.4 2.4 Secteur Tertiaire | Eau glacée glacée

Cas d’étude pratique (p ( plateau de bureaux) bureaux ) Problématique Mise en œuvre de la solution Airzone Avantages de la solution Airzone Critères économiques Fonctionnalités et valeur ajoutée Rationalisation de la puissance thermique installée

Conclusions


64

02.4 Secteur Tertiaire | Eau glacée

CAS D’ÉTUDE PRATIQUE (PLATEAU DE BUREAUX) Afin d’exposer et de justifier la solution qu’Airzone recommande dans le cadre d’une installation à eau glacée, une étude exhaustive a été menée sur une configuration type, à savoir un plateau de bureaux. Celle-ci liste tous les avantages corrélatifs à une telle mise en œuvre, que ce soit au niveau technique, énergétique ou simplement pratique. Le plateau de bureaux étudié est décrit ci-dessous :

Figure 33 - Plan architectural du plateau de bureaux étudié

Celui-ci possède une surface totale climatisée de 520 m2 et sera chauffé/rafraîchi au moyen de ventiloconvecteurs. Les zones à traiter sont définies comme suit : Zone à traiter

Surface (m2)

Zone à traiter

Surface (m2)

Bureau 1

19

Salle de repos

41

Bureaux 2 à 7, 13, 17

13

Photocopie

13

Bureaux 5, 11

36

Réception

54

Bureaux 8, 9, 12

28

Salle AV

11

Bureaux 10 et 14 à 16

10

Archives 1, 2

10

Salle de réunion 1

37

Archives 3, 4

5

Salle de réunion 2

28

Dans les points suivants nous allons procéder à la comparaison entre deux alternatives : > D’une part, une option de chauffage et refroidissement non centralisée. > D’autre part, une installation de chauffage et refroidissement à détente directe centralisée et régulée par l’intermédiaire du système de zones Airzone.


02.2 Secteur Tertiaire | Eau glacée

65

PROBLÉMATIQUE L’option de climatisation généralement retenue consistera en l’installation de ventilo-convecteurs plafonniers du type cassettes (c’est-à-dire que chaque zone à traiter possède sa propre console).

Figure 34 – Plan de l’installation avec ventiloconvecteurs du type Cassettes

Ce type d’installation, bien qu’à même d’obtenir le confort requis grâce à la présence d’un thermostat d’ambiance dans chaque zone, présente un certain nombre d’inconvénients : >

> >

> > > > >

Chaque ventilo-convecteur doit être dimensionné à partir de la charge thermique maximale de la zone dans laquelle il est monté et non pas de la charge thermique simultanée du bâtiment. Par conséquent, la puissance totale équipée est surdimensionnée et se traduit par la mise en place d’un groupe à eau glacée d’un modèle supérieur à celui réellement requis. Une autre conséquence directe de ce surdimensionnement est la réduction des possibilités d’éligibilité du bâtiment aux labels définis par la réglementation thermique. Le ventilo-convecteur se trouvant au sein-même de la zone à traiter, la nuisance sonore provoquée peut se révéler gênante pour l’utilisateur. Le grand nombre de ventilo-convecteurs installés multiplie le risque de pannes et problèmes techniques. De plus, l’accès aux plafonniers doit se faire obligatoirement depuis le bureau même, ce qui ne peut que troubler le travail de l’utilisateur. Toute condensation éventuelle au niveau de la console intérieure peut affecter directement la zone de travail et les appareils électroniques s’y trouvant. En l’absence de GTB/GTC, il résulte une méconnaissance de l’état de la climatisation dans chaque bureau (marche/arrêt), pouvant entraîner le fonctionnement de ventilo-convecteurs dans des zones non occupées. Impossibilité de limiter les plages de température accessibles aux utilisateurs qui ont tendance à demander des températures extrêmes, énergivores et antiréglementaires. Gaspillage inutile de l’énergie électrique dans le cas où un occupant laisse la fenêtre ouverte ou s’absente momentanément de la pièce. D’une façon plus générale, la régulation de l’installation à eau glacée est inertielle et peu réactive dans le cas où peu de zones sont en demande ; le groupe à eau glacée peut tarder quelques minutes avant de détecter une demande thermique dans une des zones occupées.

La solution Airzone, de par sa mise en œuvre et ses fonctionnalités, est à même de remédier à toutes ces problématiques, en apportant de surcroît une certaine valeur ajoutée à l’installation de chauffage et refroidissement.


66

02.4 Secteur Tertiaire | Eau glacée

MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION AIRZONE Dans le but de répondre aux problématiques énoncées précédemment, Airzone préconise la solution suivante :

SYSTÈME DE ZONES AIRZONE + PASSERELLE DE COMMUNICATION POUR VENTILOCONVECTEUR + VENTILOCONVECTEUR GAINABLE + MODULE CCP D’INTÉGRATION DE LA PRODUCTION

L’installation de chauffage et refroidissement (ventilo-convecteurs gainables, réseau de gaine, régulation) est intégrée dans le faux-plafond modulaire. La diffusion se fait par l’intermédiaire de diffuseurs de dalle 595x595 avec reprise par grille porte-filtre.

Figure 35 – Implémentation de la solution Airzone

Figure 36 – Implémentation de la solution Airzone (installation en faux-plafond modulaire)


02.2 Secteur Tertiaire | Eau glacée

67

Sur les schémas précédents : >

faux--plafond modulaire du plateau de L’installation de climatisation dans son ensemble est logée dans le faux bureaux, nécessaire également pour la mise en œuvre du reste des installations (électricité, plomberie, etc.).

>

En bleu est symbolisé le réseau de gaines gaine s de soufflage ainsi que les diffuseurs de dalle 595x595 associés (1 diffuseur par gaine). Au départ de chaque gaine de soufflage est installé un registre motorisé (ici représenté en couleur verte) qui s’ouvre ou se ferme selon la demande dans la zone associée.

>

En rouge sont tracées les gaines de reprise et les grilles porteporte -filtres associées (1 grille par unité intérieure). Le fait de gainer cette reprise est primordial afin d’éviter que l’air repris se mélange à l’air présent dans le faux-plafond (beaucoup plus froid en hiver et chaud en été).

>

Chaque ambiance possède son propre thermostat de zone, zone permettant de fixer de façon indépendante la consigne dans la pièce à traiter.

>

L’ensemble des éléments de régulation est géré par l’intermédiaire d’une platine centrale également chargée de la communication avec le ventiloconvecteur gainable au moyen de la passerelle de communication pour ventiloconvecteur ventiloconvecteur. nvecteur

>

Le module d’intégration de la production permet la gestion de la part du système Airzone de l’unité extérieure en centralisant toutes les demandes internes en chauffage ou refroidissement.


68

02.4 Secteur Tertiaire | Eau glacée

AVANTAGES DE LA SOLUTION AIRZONE Cette section détaille à présent les avantages apportés par la solution Airzone, aussi bien au niveau économique que fonctionnel ou énergétique.

Critères économiques > Réduction de l’investissement initial en matériel et main d’œuvre (chauffage et refroidissement) La solution centralisée requiert un seul ventiloconvecteur gainable par groupe de 2 à 6 zones, contre une unité par zone dans le cas d’une installation avec ventiloconvecteurs individuels. Il est possible de réaliser un comparatif approximatif concernant l’investissement initial, aussi bien en matériel qu’en main d’œuvre (groupe extérieur et ventiloconvecteurs, circuit hydraulique, gaines, système de régulation et de contrôle du chauffage rayonnant, diffusion), en se basant sur des prix moyens généralement constatés sur le marché français. À partir du bâtiment étudié précédemment et en prenant comme point de départ une installation du type ventiloconvecteurs cassettes, les résultats concernant les économies réalisées grâce à la solution Airzone sur le matériel et la main d’œuvre sont les suivants :

RÉFÉRENCE

E AU GLACÉE GLACÉE

ÉCONOMIES SOLUTION AIRZONE

Unités de climatisation (intérieures + extérieures)

-42%

Vannes 3 voies

-56%

Circuit hydraulique

-40%

Système de régulation Airzone

+100%

Diffusion clim. (gaines, grilles, plenums)

+100%

TOTAL MATÉRIEL

-7%

TEMPS DE MAIN D’ŒUVRE

-26% 26%

L’importante économie réalisée lors de l’investissement initial concerne donc aussi bien le matériel en soi que la main d’œuvre : l’implémentation de la solution proposée par Airzone permet en particulier d’optimiser les ressources humaines à dédier au chantier qui peuvent par conséquent être redistribuées plus rapidement vers d’autres travaux en cours.

> Réduction du nombre d’opérations de maintenance Il est évident que le fait d’installer moins d’unités intérieures réduit le temps et le budget correspondant au suivi et à la maintenance de l’installation tout au long de sa vie utile. En effet, une visite périodique annuelle est généralement recommandée, dont la durée et le coût sont directement proportionnels au nombre de ventiloconvecteurs installés. Par ailleurs, le fait d’installer moins d’unités intérieures diminue d’autant plus le risque de pannes et problèmes techniques. L’’accès aux ventiloconvecteurs se fait depuis des zones communes (toilettes, couloirs, etc.) et ne trouble en aucun cas le travail de l’utilisateur.


02.2 Secteur Tertiaire | Eau glacée

69

Fonctionnalités et valeur ajoutée Bureau d’Etudes : optimisation optimisation du fonctionnement de l’installation, respect des règlementations en vigueur, alternative aux options de contrôle traditionnelles. traditionnelles. > Versatilité de l’installation La topologie utilisée par le système Airzone permet de modifier la distribution de l’installation, de changer l’emplacement des thermostats (système sans fil), etc., de façon très simple et intuitive, sans besoin de toucher à l’installation existante. Par conséquent, l’installation Airzone s’adapte aux besoins changeants du bâtiment tout au long de sa vie utile. > Moteurs basse consommation, alimentés en Très Basse Tension (TBT, 12Vdc) Tous les moteurs sont alimentés à partir de la platine de contrôle. De plus, ils sont alimentés uniquement durant les phases d’ouverture et de fermeture (3 secondes approximativement) et non alimentés le reste du temps. La consommation électrique résultante est donc minime, voire négligeable (environ 3W durant 3 secondes). > Registres motorisés à ouverture proportionnelle Le degré d’ouverture des registres motorisés est proportionnel à la différence entre les températures ambiante et de consigne (plus cette différence est élevée, plus le degré d’ouverture est important). De plus, les registres se calibrent de façon automatique et périodique pour un fonctionnement optimal constant. > Fonctionnement en mode chaud seul Le système Airzone est capable de désactiver le mode refroidissement de l’installation afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage. > Contact de feuillure La platine de contrôle du système dispose de 6 entrées numériques pour contact de feuillure, permettant d’éteindre automatiquement le chauffage ou le refroidissement dans la zone dès, par exemple, l’ouverture d’une fenêtre ou en cas de détection d’absence (après une éventuelle temporisation liée au détecteur), afin d’éviter toute perte inutile. > Sonde de température à distance En cas d’impossibilité (par contrainte ou décision) de positionner un thermostat directement dans la zone à contrôler, une alternative consiste à utiliser une sonde de température à distance. > Sondes de température distribuées Dans le cas de grandes zones ouvertes (loft, grand salon / salle à manger, etc.) où des variations importantes de température peuvent exister d’un point à un autre de la pièce (différentes orientations, exposition solaire, etc.), le système Airzone est capable de gérer de façon indépendante les différents registres motorisés assignés à cette zone, bien qu’ils se réfèrent tous à la même température de consigne.

Installateur : facilitation facilit ation de sa tâche de mise en œuvre. > Câblage simplifié Dans sa version câblée, le système Airzone utilise un unique type de câble (4 fils, 2x0,5 + 2x0,22 mm2), souple et facilement manipulable. La topologie employée (en bus, en étoile ou un mélange des deux) réduit les mètres linéaires de câble nécessaire et le nombre de connexions à réaliser. > Gestion de la vitesse de ventilation du ventiloconvecteur Le système Airzone permet de gérer de façon manuelle ou automatique la vitesse de ventilation du ventiloconvecteur en fonction du nombre de zones en demande.


70

02.4 Secteur Tertiaire | Eau glacée

> Gestion intégrale de l’installation de chauffage et refroidissement Par l’intermédiaire d’une platine dédiée, le groupe extérieur est intégré au sein de la gestion centralisée ; toute demande en refroidissement ou chauffage lui est transmise de façon dynamique par le bus de communications Airzone, ce qui a pour effet d’éviter le caractère inertiel des installations à eau traditionnelles.

Utilisateur final : offre de très nombreuses possibilités de contrôle non accessibles sans système de régulation Airzone, maniement de de l’installation de la climatisation plus intuitif et complet. > Modularité de l’installation Le cloisonnement d’un plateau de bureau (de surcroît s’il se trouve en régime de location) doit pouvoir être ajusté à tout moment, de façon aisée, rapide et spontanée. L’emploi de diffuseurs de dalle 595x595 permet justement d’en modifier l’emplacement en quelques minutes, que ce soit pour une raison de confort (soufflage de l’air traité juste au-dessus d’un poste de travail) ou plus simplement en vue d’une réorganisation de l’installation (pilotage des diffuseurs réassigné à d’autres thermostats). > Programmations horaires Le système Airzone autorise des programmations horaires indépendantes pour chaque zone, par jour ou groupe de jours. Cette programmation se base sur la température de consigne désirée dans chaque pièce et sur le mode de fonctionnement de l’installation. > N’importe quel thermostat peut être Principal N’importe quel thermostat compris dans le système peut jouer le rôle de thermostat Principal, et ce de façon dynamique. À noter qu’à tout moment, il ne peut y avoir qu’un seul thermostat Principal dans l’installation, dont la fonction est, en plus de jouer son rôle de thermostat de zone, de choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation et de pouvoir réaliser l’arrêt complet de l’installation. Dans le cas d’une gestion centralisée, il est évidemment possible de n’avoir aucun thermostat principal sur l’installation, le gestionnaire centralisé jouant alors alors ce rôle pour les systèmes qui lui sont associés. associés > Suivi et gestion à distance de l’installation Grâce à l’interface Serveur Web, il est très aisé de piloter l’ensemble des paramètres de l’installation à distance (marche / arrêt des zones, températures de consigne, mode éco, etc.), que ce soit au travers d’un réseau interne ou par l’intermédiaire d’un réseau IP via Internet. > Blocage de la consigne Par l’intermédiaire de l’interface Serveur Web, il est possible de bloquer la consigne d’un thermostat et, par conséquent, de ne pas permettre à l’utilisateur de la modifier. > Choix des intervalles de températures de consigne Par l’intermédiaire des interfaces Supemaître et Serveur Web, il est possible de restreindre les plages de températures disponibles, dans le but d’éviter toute surconsommation due à des températures de consigne trop extrêmes. De plus, ces plages de températures sont différenciées selon que l’installation fonctionne en chauffage ou en refroidissement. > Confort sonore L’unité de climatisation gainable étant située hors des zones climatisées (en général, dans les zones communes telles que toilettes ou couloirs), toute nuisance sonore disparaît. De plus et grâce à l’utilisation de la passerelle de communication pour unités inverter, la vitesse du ventilateur est régulée selon le nombre de zones en demande, ce qui diminue d’autant plus la puissance sonore associée.


02.2 Secteur Tertiaire | Eau glacée

71

Rationalisation de la puissance thermique installée L’emploi d’un ventiloconvecteur gainable centralisé prenant en compte la demande thermique simultanée du bâtiment (et non pas le maximum par zone), plus l’application d’un coefficient de foisonnement, permet de réduire de façon notable la puissance calorifique et frigorifique installée. Poursuivant l’étude initiée dans les pages précédentes, les résultats obtenus sont les suivants : PUISSANCE THERMIQUE INSTALLÉE

(Unités Intérieures, kW)

PLATEAU DE BUREAUX

Puissance requise (kW, selon calcul de charges)

46,9 kW

Sans système Airzone (unités intérieures individuelles)

96,2 kW

Avec Solution Airzone (unité intérieure gainable)

50,7 kW

Economie réalisée (%)

-47%

Par conséquent, la puissance thermique installée s’adapte parfaitement aux besoins réels de l’installation.


72

02.4 Secteur Tertiaire | Eau glacée

CONCLUSIONS Dans le cadre d’une installation à eau glacée dans le secteur tertiaire, adopter la solution proposée par Airzone résout tous les problèmes énoncés précédemment : >

La puissance thermique installée est conforme et adaptée aux besoins réels de l’installation. La consommation électrique associée se voit optimisée.

>

Le faible nombre de ventilo-convecteurs installés diminue le risque de pannes ou problèmes techniques. De plus, l’accès aux unités gainables se fait depuis des zones communes et ne trouble en aucun cas le travail de l’utilisateur.

>

Le ventilo-convecteur se trouvant hors du lieu de travail, aucune nuisance sonore ne vient perturber l’atmosphère intérieure. De plus, tout risque lié à la condensation sur les appareils électroniques est écarté.

>

Les plages de températures de consignes peuvent être restreintes aussi bien en hiver qu’en été.

>

Les contacts de feuillure limitent au maximum les pertes inutiles d’énergie électrique.

>

Les demandes générées dans les locaux sont transmises en temps réel aux groupes de production afin de minimiser les délais d’attente dans la production d’eau froide ou chaude.

>

De par ses multiples fonctionnalités, le système Airzone apporte une valeur ajoutée très appréciable à l’installation de chauffage et refroidissement.


74

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Système INNOBUS PRO 6 Architecture du système INNOBUS PRO 6 Connexion des thermostats Connexion des registres motorisés Connexion de la passerelle de communication Q-Adapt pour unités inverter monosplit / DRV Connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones Connexion de la platine de relais pour chauffage rayonnant Connexion de l’interface de gestion centralisée Supermaître Connexion de l’interface de gestion Serveur Web Connexion de la Centrale de Contrôle de production Connexion du module de Verrouillage Chaud Seul Connexion des contacts de feuillure

Système INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE Architecture des systèmes INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE Connexion des modules locaux, thermostats et registres motorisés Connexion de la passerelle de communication Q-Adapt pour unités inverter monosplit / DRV Connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones Connexion du module local pour ventilo-convecteur monozone Connexion de la platine de relais pour chauffage rayonnant Connexion de l’interface de gestion centralisée Supermaître Connexion de l’interface de gestion Serveur Web Connexion de la Centrale de Contrôle de production Connexion du module de Verrouillage Chaud Seul Connexion des contacts de feuillure Connexion du détecteur de présence

Scémas de connexion selon l’unité de production Connexion du système Airzone au gainable monosplit inverter Connexion du système Airzone au gainable multisplit inverter Connexion du système Airzone à une installation DRV 2 tubes Connexion du système Airzone à une installation DRV avec récupération d’énergie Cas particulier : installation DRV avec imposition du mode par l’inverseur été/hiver du fabricant Connexion du système Airzone à une installation à Eau Glacée 2 tubes Connexion du système Airzone à une installation à Eau Glacée 4 tubes Connexion du système Airzone à une installation d’Aérothermie Intégration du système Airzone au sein d’une GTB/GTC


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

75

SYSTÈME INNOBUS PRO 6 Architecture du système INNOBUS PRO 6 L’architecture générale du système Airzone INNOBUS PRO 6 est la suivante :

Thermostat 1

Registre 1

PLATINE DE CONTRÔLE INNOBUS PRO 6

Registre 8

Thermostat 6

Le système INNOBUS PRO 6 est capable de gérer un nombre maximal 6 zones indépendantes, pouvant piloter jusqu’à 8 registres motorisés. Différents moyens de connecter les thermostats de zone sont disponibles au sein même du système de régulation Airzone Innobus Pro 6 : par câble (en topologie bus ou étoile) ou sans fil (radiofréquence). A noter que tous les thermostats, qu’ils soient filaires ou radio, possèdent un écran tactile rétroéclairé (couleur dans le cas du Blueface).

Le schéma de connexion global et générique des modules composant le système INNOBUS PRO 6 est repris dans la page suivante :


76

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Figure 37 - Connexions1 des différents modules au sein du système INNOBUS PRO 6

Tous les détails concernant les spécificités de connexion des différents modules seront développés dans les points suivants.

1

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

77

Connexion des thermostats >

Les thermostats filaires (Blueface, Tacto ou sonde de température), qu’ils soient montés en surface ou encastrables, sont câblés en topologie bus ou étoile (selon les besoins de l’installation) vers l’un des 3 borniers destinés à cet effet sur la platine de contrôle.

Le câble bus d’Airzone possède 4 fils : 2 d’entre eux (section 0,22 mm2) sont chargés de la transmission des données au sein du système ; les 2 autres (section 0,5 mm2) sont destinés à l’alimentation des thermostats et interfaces ne disposant pas d’alimentation propre. De plus et afin d’éviter tout type d’interférence, le câble préconisé est blindé.

>

Les thermostats sans fil quant à eux (version Tacto), montés en surface uniquement, communiquent par radiofréquence et de façon bidirectionnelle avec la platine de contrôle du système. La communication s’établit via un protocole propriétaire sécurisé, capable d’empêcher toute intrusion extérieure en verrouillant le système une fois configuré.

>

Il est possible de mixer au sein du même système différents types de thermostats (Blueface, Tacto, sonde de température) et différentes technologies de communication (câblage bus, câblage étoile, radiofréquence) :

Figure 38 – Connexions des thermostats et configurations permises


78

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion des registres motorisés 

Les registres motorisés sont câblés à la platine de contrôle par l’intermédiaire d’un câble de 2 fils d’alimentation (section 0,75 mm2). L’avantage réside dans le fait que les moteurs ne nécessitent pas de source d’alimentation propre (pile, batterie ou autre) puisqu’ils s’alimentent directement à 12 Vdc depuis la platine de contrôle.

>

Comme indiqué précédemment, la platine est capable d’alimenter jusqu’à 8 moteurs (pour un maximum de 2 moteurs par bornier) :

Figure 39 – Connexion des registres motorisés

>

2 moteurs (appartenant à la même zone) alimentés à partir du même bornier doivent être connectés en parallèle en non en série :

>

Les moteurs peuvent être configurés en mode d’ouverture proportionnelle ou tout-ou-rien, selon les besoins de l’installation.


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

79

Connexion de la passerelle de communication Q-Adapt pour unités inverter monosplit/DRV Q-Adapt est la passerelle permettant d’intégrer de façon optimale le système de zones Airzone à l’unité inverter gainable. Grâce à cet élément développé en collaboration avec les principaux fabricants du marché2, le système de zones Airzone est capable de tirer profit de la technologie inverter de l’unité de climatisation et d’en optimiser le fonctionnement, aussi bien du point de vue de la consommation électrique que du confort global de l’installation. Concrètement, la passerelle de communication Q-Adapt permet de :  Réaliser la fonction de marche / arrêt du groupe de chauffage et refroidissement à partir du thermostat principal Airzone.  Choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation (Chaud, Froid, Ventilation) à partir du thermostat principal Airzone.  Adapter automatiquement et de façon dynamique la température de consigne de l’unité intérieure du gainable en fonction des différentes températures de demande indiquées à tout moment par les utilisateurs de l’installation sur les thermostats Airzone.  Choisir automatiquement la vitesse du ventilateur de l’unité en fonction du nombre de zones en demande à tout moment : plus le nombre de zones en demande est élevé, plus la vitesse de ventilation est grande. De plus et afin de faciliter la mise au point aéraulique, la passerelle de communication Q-Adapt ajuste les débits de l’unité intérieure inverter selon 4 modes de travail :  Q-Standard : fonctionnement normal, adaptation du débit au nombre de zones en demande.  Q-Silence : réajustement des débits pour les installations où prime avant tout le confort sonore.  Q-Puissance : met en avant des débits plus élevés pour les installations où la demande thermique est plus importante.  Q-Minimum : maintient la vitesse de ventilation au minimum si l’équipement déjà en place offre des débits excessifs. La connexion de la passerelle de communication Q-Adapt dépend du fabricant considéré, toutefois le schéma générique indicatif est présenté ci-dessous :

Figure 40 – Connexion de la passerelle Q-Adapt (système Innobus Pro 6)

2

Disponible actuellement pour les marques Daikin, Fujitsu, Hitachi, LG, Mitsubishi Electric, Mitsubishi Heavy Industries, Panasonic, Samsung et Toshiba. Nous consulter pour les autres marques, les développements évoluant en permanence.


80

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones Cette passerelle permet d’intégrer de façon optimale le système de zones Airzone au ventilo-convecteur gainable multizones. Concrètement, ce module permet de :  Réaliser la fonction de marche / arrêt du ventilo-convecteur à partir du thermostat principal Airzone.  Choisir le mode de fonctionnement du ventilo-convecteur (Chaud, Froid, Ventilation) à partir du thermostat principal Airzone, qu’il s’agisse d’une unité 2 tubes ou 4 tubes.  Choisir automatiquement la vitesse du ventilateur du ventilo-convecteur en fonction du nombre de zones en demande à tout moment : plus le nombre de zones en demande est élevé, plus la vitesse de ventilation est grande. Le schéma de connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones est présenté cidessous :

Figure 41 – Connexion de la passerelle pour ventilo-convecteur multizones (système Innobus Pro 6)


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

81

Connexion de la platine de relais pour chauffage rayonnant La gestion du chauffage d’appoint électrique (rayonnant ou plancher, par exemple un rideau d’air chaud au niveau de l’entrée d’une agence commerciale ou un convecteur pour époque intermédiaire en résidentiel) est réalisée par l’intermédiaire de la platine de relais. Celle-ci est munie de 6 relais de sortie, pouvant contrôler par conséquent jusqu’à 6 circuits (contacteur, électrovanne, etc.). À noter que la platine de relais n’est pas être alimentée à partir du bus de communications ; elle possède son propre transformateur.

Figure 42 – Gestion de la climatisation réversible et du chauffage rayonnant au travers de la platine relais

A l’image des thermostats, la platine de relais se connecte à partir de l’un des 3 borniers du bus interne ; de même, elle peut être connectée en bus ou en étoile avec les thermostats de l’installation. A noter toutefois que, la platine relais disposant de sa propre source d’alimentation, la connexion du bus se réalise via 2 fils uniquement pour la transmission des données (A et B) ; les 2 fils d’alimentation (+ et -) ne doivent pas être connectés. Par ailleurs, une particularité du système Airzone est que le thermostat de zone est capable de gérer simultanément ou alternativement l’installation gainable réversible (chauffage et refroidissement) et le chauffage d’appoint électrique, sans avoir recours à une duplicité de commandes. Cette fonctionnalité est utile du point de vue de l’utilisateur final afin de centraliser en un seul point (le thermostat de zone Airzone) l’ensemble du contrôle pour son installation intégrale de chauffage et refroidissement.


82

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion de l’interface de gestion centralisée Supermaître Dans une installation de chauffage et refroidissement comportant plusieurs unités gainables, il est possible de connecter entre elles les différentes platines de contrôle afin de procéder à une gestion centralisée de l’installation. Cette connexion se réalise par l’intermédiaire du port de communications externes RS485 des platines de contrôle :

Figure 43 – Gestion centralisée de différentes platines de contrôle au sein de la même installation via Supermaître

En particulier, l’interface Supermaître permet de gérer simultanément jusqu’à 199 platines de contrôle : > Marche/arrêt des unités de climatisation > Programmation horaire commune > Imposition d’un mode de fonctionnement commun Toutes ces actions sont réalisables à partir d’une unique manipulation. L’interface Supermaître s’alimentant à partir du bus externe, sa connexion se réalise via 4 fils ; de leur côté, les platines de contrôle n’ont besoin que des 2 fils de transmission de données :

2 fils

4 fils

Figure 44a – Connexion du bus externe entre platine et Supermaître

2 fils

2 fils

Figure 44b – Connexion du bus externe entre 2 platines


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

83

Connexion de l’interface de gestion Serveur Web Suivant le schéma de connexion précédent, il est également possible de gérer l’installation de chauffage et refroidissement par l’intermédiaire du Serveur Web. Cette interface permet de gérer simultanément jusqu’à 32 platines de contrôle par l’intermédiaire de commandes TCP/IP, accessibles depuis n’importe quel terminal connecté à Internet (ordinateur, smartphone, tablet, etc.), ou plus simplement au sein d’un réseau local. L’interface conviviale permet de changer à tout moment n’importe quel paramètre de l’installation : mode de fonctionnement des unités, état de marche / arrêt et température de consigne des zones, mode économique, etc.

Figure 45 – Gestion centralisée de différentes platines de contrôle au sein de la même installation via Serveur Web

L’interface Serveur Web possédant sa propre source s’alimentation, elle ne nécessite que la connexion des 2 fils de transmission de données, à l’image des platines de contrôle qui composent l’installation.

Note : il n’est pas possible d’installer simultanément 2 interfaces de gestion centralisée sur le bus externe d’intégration. En d’autres termes, le prescripteur devra sélectionner, parmi les options disponibles (Supermaître, Serveur Web et module de Verrouillage Chaud Seul), celle qui correspond le mieux aux besoins requis par le projet étudié.


84

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion de la Centrale de Contrôle de Production Cette platine a pour but d’intégrer le groupe de production (groupe extérieur dans le cas du DRV, groupe à eau glacée et pompes de recirculation dans le cas de l’eau). Elle permet de centraliser en un seul point l’ensemble des demandes des différentes unités intérieures qui composent l’installation et de les transmettre de façon simultanée au groupe de production. Les fonctionnalités accessibles sont les suivantes :  Contrôle du mode (chauffage / refroidissement)  Contrôle de la demande en éléments de chauffage rayonnant  Contrôle de la demande en air froid  Contrôle de la demande en air chaud

Figure 46 – Connexion de la Centrale de Contrôle de Production

Cette centrale possédant sa propre source s’alimentation, elle ne nécessite que la connexion des 2 fils de transmission de données, à l’image des platines de contrôle qui composent l’installation.

A noter que pour un fonctionnement correct de l’installation, il est conseillé d’y associer une interface Supermaître ; celle-ci se connecte via 4 fils au bornier prévu à cet effet sur la CCP. 2 fils (connexion du bus externe) 4 fils (connexion du Supermaître)


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

85

Connexion du module de Verrouillage Chaud Seul Ce module permet de désactiver le mode refroidissement afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage. Cette fonctionnalité est en effet requise pour l’obtention des labels Promotelec.

A noter qu’il s’utilise exclusivement dans le cas d’une unité gainable Monosplit.

Figure 47 – Connexion du module de Verrouillage Chaud Seul

Ce module est connecté à la platine de contrôle par l’intermédiaire du bus externe, duquel il s’alimente ; sa connexion se réalise donc via 4 fils.

Note : il n’est pas possible d’installer simultanément 2 interfaces de gestion centralisée sur le bus externe d’intégration. En d’autres termes, le prescripteur devra sélectionner, parmi les options disponibles (Supermaître, Serveur Web et module de Verrouillage Chaud Seul), celle qui correspond le mieux aux besoins requis par le projet étudié.


86

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion des contacts de feuillure La platine de contrôle du système dispose de 6 entrées numériques pour contact de feuillure, permettant d’éteindre automatiquement le chauffage ou le refroidissement dans la zone dès, par exemple, l’ouverture d’une fenêtre ou en cas de détection d’absence (après une éventuelle temporisation liée au détecteur), afin d’éviter toute perte inutile.

Figure 48 – Schéma de connexion des contacts de feuillure

Les contacts de feuillure sont connectés via 2 fils sur la barrette prévue à cet effet :

Figure 49 – Barrette de connexion des contacts de feuillure


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

87

SYSTÈME INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE Architecture du système INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE L’architecture générale du système Airzone INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE est la suivante :

PLATINE DE CONTRÔLE INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE

Module Local 32

Module Local 1

Thermostat 1

Registre 1

Thermostat 32

Registre 32

Le système INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE est capable de gérer un nombre maximal 32 zones indépendantes, pouvant piloter jusqu’à 32 registres motorisés. Différents moyens de connecter les thermostats de zone sont disponibles au sein même du système de régulation Airzone Innobus Pro 32 / Acuazone : par câble (en topologie bus) ou sans fil (radiofréquence). A noter que tous les thermostats, qu’ils soient filaires ou radio, possèdent un écran tactile rétroéclairé (couleur dans le cas du Blueface).

Le schéma de connexion global et générique des modules composant le système INNOBUS PRO 32 est repris dans la page suivante :


88

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Figure 50 – Connexions3 des différents modules au sein du système INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE

Tous les détails concernant les spécificités de connexion des différents modules seront développés dans les points suivants.

3

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

89

Connexion des modules locaux, thermostats et registres motorisés 

La platine de contrôle et les modules locaux sont connectés par l’intermédiaire d’une topologie de type bus :

Figure 51 – Connexion de la platine de contrôle et des modules locaux : topologie bus

Le module local est le gestionnaire de la zone à laquelle il est affecté : connecté à un registre motorisé (2 fils d’alimentation) et à son thermostat associé (par bus 4 fils ou radiofréquence), il communique de façon bidirectionnelle avec la platine de contrôle (transmission et réception de données).

Dans le cas d’une communication filaire entre le thermostat (Tacto ou Blueface, montage en surface ou encastrable) et le module local, le schéma de connexion est le suivant :

Figure 52 – Connexion du thermostat câblé au module local


90

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Dans le cas d’une communication radio entre le thermostat (Tacto) et le module local, le schéma de connexion est le suivant :

Figure 53 – Connexion du thermostat radio au module local

Montés en surface uniquement, les thermostats radio communiquent de façon bidirectionnelle avec leur module local assigné. La communication s’établit via un protocole propriétaire sécurisé, capable d’empêcher toute intrusion extérieure en verrouillant le système une fois configuré. A noter qu’il est recommandé de ne pas monter les modules locaux radio sur un plénum motorisé Easyzone afin de pouvoir garantir le respect de la distance maximale entre le module radio et son thermostat correspondant.

Enfin, la connexion d’une sonde de température déportée au module local se réalise de la façon suivante :

Figure 54 – Connexion de la sonde déportée au module local

A noter qu’il est possible de mixer au sein du même système différents types de thermostats (Blueface, Tacto, sonde de température) et différentes technologies de communication (câble bus ou radiofréquence).


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

91

Chaque module local ou gestionnaire de zone ne peut être connecté qu’à un unique moteur. Par contre, un même thermostat peut contrôler l’ouverture et la fermeture de plusieurs registres motorisés de façon simultanée, par exemple dans le cas d’une zone d’une surface étendue. Dans le schéma ci-dessous, le thermostat de zone noté A contrôle l’ouverture et la fermeture des registres motorisés 1 et 2, gérés respectivement par les modules locaux 1 et 2 :

Figure 55 – Thermostat gérant l’ouverture et la fermeture de 2 registres motorisés

Une platine de contrôle peut communiquer avec un maximum de 32 modules locaux (par conséquent chaque système contiendra au maximum 32 moteurs et 32 thermostats). À noter qu’un thermostat peut être associé à un maximum de 32 moteurs (dans ce cas, il est l’unique thermostat du système).

Au sein d’un même système, chaque module local possède une adresse unique qui lui est propre (de 1 à 32) grâce à laquelle il peut être configuré et adapté aux conditions requises par l’installation.

>

Les moteurs peuvent être configurés en mode d’ouverture proportionnelle ou tout-ou-rien, selon les requis de l’installation.

Quant au câble bus employé, il possède 4 fils : 2 d’entre eux (section 0,22 mm2) sont chargés de la transmission des données au sein du système ; les 2 autres (section 0,5 mm2) sont destinés à l’alimentation des thermostats, modules locaux et interfaces ne disposant pas d’alimentation propre. De plus et afin d’éviter tout type d’interférence, le câble préconisé est blindé.


92

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion de la passerelle de communication Q-Adapt pour unités inverter monosplit/DRV Q-Adapt est la passerelle permettant d’intégrer de façon optimale le système de zones Airzone à l’unité inverter gainable. Grâce à cet élément développé en collaboration avec les principaux fabricants du marché4, le système de zones Airzone est capable de tirer profit de la technologie inverter de l’unité de climatisation et d’en optimiser le fonctionnement, aussi bien du point de vue de la consommation électrique que du confort global de l’installation. Concrètement, la passerelle de communication Q-Adapt permet de :  Réaliser la fonction de marche / arrêt du groupe de chauffage et refroidissement à partir du thermostat principal Airzone.  Choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation (Chaud, Froid, Ventilation) à partir du thermostat principal Airzone.  Adapter automatiquement et de façon dynamique la température de consigne de l’unité intérieure du gainable en fonction des différentes températures de demande indiquées à tout moment par les utilisateurs de l’installation sur les thermostats Airzone.  Choisir automatiquement la vitesse du ventilateur de l’unité en fonction du nombre de zones en demande à tout moment : plus le nombre de zones en demande est élevé, plus la vitesse de ventilation est grande. De plus et afin de faciliter la mise au point aéraulique, la passerelle de communication Q-Adapt permet d’attribuer un poids à chaque zone et ainsi répartir et ajuster de façon précise les débits de fonctionnement. Cette répartition des poids peut être faite de manière automatique ou manuelle. La connexion de la passerelle de communication Q-Adapt dépend du fabricant considéré, toutefois le schéma générique indicatif est présenté ci-dessous :

Figure 56 – Connexion de la passerelle Q-Adapt (système Innobus Pro 32 / Acuazone)

4

Disponible actuellement pour les marques Daikin, Fujitsu, Hitachi, LG, Mitsubishi Electric, Mitsubishi Heavy Industries, Panasonic, Samsung et Toshiba. Nous consulter pour les autres marques, les développements évoluant en permanence.


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

93

Connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones Cette passerelle permet d’intégrer de façon optimale le système de zones Airzone au ventilo-convecteur gainable multizones. Concrètement, ce module permet de :  Réaliser la fonction de marche / arrêt du ventilo-convecteur à partir du thermostat principal Airzone.  Choisir le mode de fonctionnement du ventilo-convecteur (Chaud, Froid, Ventilation) à partir du thermostat principal Airzone, qu’il s’agisse d’une unité 2 tubes ou 4 tubes.  Choisir automatiquement la vitesse du ventilateur du ventilo-convecteur en fonction du nombre de zones en demande à tout moment : plus le nombre de zones en demande est élevé, plus la vitesse de ventilation est grande. Le schéma de connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones est présenté cidessous :

Figure 57 – Connexion de la passerelle pour ventilo-convecteur multizones (système Innobus Pro 32 / Acuazone)


94

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du module local pour ventilo-convecteur monozone Le module local pour ventilo-convecteur monozone permet d’intégrer la gestion d’un ventilo-convecteur individuel au sein d’une installation à eau glacée. Deux cas possibles sont envisageables : 

Gestion d’un réseau de ventilo-convecteurs constitué exclusivement d’unités monozones : il s’agit par exemple du cas d’un hôtel ou d’un hôpital dans lequel chaque zone à traiter dispose de sa propre unité individuelle. Le système Airzone Innobus Pro 32 / Acuazone apporte le contrôle total sur tous les équipements (unités intérieures et groupes extérieurs) aussi bien localement qu’à distance et permet d’intégrer très facilement l’installation de chauffage et refroidissement au sein d’une GTB/GTC.

>

Intégration d’un ventilo-convecteur individuel au sein d’un système multizone : il s’agit du cas d’un logement disposant d’un ventilo-convecteur multizones gérant l’ensemble de l’installation, à l’exception d’une unique zone disposant pour des raisons pratiques de sa propre unité. Le module local du système Innobus Pro 32 / Acuazone permet d’intégrer cette unité individuelle afin d’économiser sur le matériel prescrit tout en la gérant à partir de la commande centralisée déjà prévue.

Le schéma de connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones est présenté cidessous :

Figure 58 – Connexion du module local pour ventilo-convecteur monozone (système Innobus Pro 32 / Acuazone)


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

95

Connexion de la platine de relais pour chauffage rayonnant La gestion du chauffage d’appoint électrique (rayonnant ou plancher, par exemple un rideau d’air chaud au niveau de l’entrée d’une agence commerciale ou un convecteur pour époque intermédiaire en résidentiel) est réalisée par l’intermédiaire de la platine de relais. Celle-ci est munie de 8 relais de sortie, pouvant contrôler par conséquent jusqu’à 8 circuits (contacteur, électrovanne, etc.). À noter que la platine de relais n’est pas être alimentée à partir du bus de communications ; elle possède son propre transformateur.

Figure 59 – Gestion de la climatisation réversible et du chauffage rayonnant au travers de la platine relais

La platine de relais se connecte, à l’image des modules locaux, au sein du bus local. A noter toutefois que, la platine relais disposant de sa propre source d’alimentation, la connexion du bus se réalise via 2 fils uniquement pour la transmission des données (A et B) ; les 2 fils d’alimentation (+ et -) ne doivent pas être connectés. Par ailleurs, une particularité du système Airzone est que le thermostat de zone est capable de gérer simultanément ou alternativement l’installation gainable réversible (chauffage et refroidissement) et le chauffage d’appoint électrique, sans avoir recours à une duplicité de commandes. Cette fonctionnalité est utile du point de vue de l’utilisateur final afin de centraliser en un seul point (le thermostat de zone Airzone) l’ensemble du contrôle pour son installation intégrale de chauffage et refroidissement.


96

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion de l’interface de gestion centralisée Supermaître Dans une installation de chauffage et refroidissement comportant plusieurs unités gainables, il est possible de connecter entre elles les différentes platines de contrôle afin de procéder à une gestion centralisée de l’installation. Cette connexion se réalise par l’intermédiaire du port de communications externes RS485 des platines de contrôle :

Figure 60 – Gestion centralisée de différentes platines de contrôle au sein de la même installation via Supermaître

En particulier, l’interface Supermaître permet de gérer simultanément jusqu’à 199 platines de contrôle : > Marche/arrêt des unités de climatisation > Programmation horaire commune > Imposition d’un mode de fonctionnement commun Toutes ces actions sont réalisables à partir d’une unique manipulation. L’interface Supermaître s’alimentant à partir du bus externe, sa connexion se réalise via 4 fils ; de leur côté, les platines de contrôle n’ont besoin que des 2 fils de transmission de données :

2 fils

4 fils

Figure 61a – Connexion du bus externe entre platine et Supermaître

2 fils

2 fils

Figure 61b – Connexion du bus externe entre 2 platines


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

97

Connexion de l’interface de gestion Serveur Web Suivant le schéma de connexion précédent, il est également possible de gérer l’installation de chauffage et refroidissement par l’intermédiaire du Serveur Web. Cette interface permet de gérer simultanément jusqu’à 32 platines de contrôle par l’intermédiaire de commandes TCP/IP, accessibles depuis n’importe quel terminal connecté à Internet (ordinateur, smartphone, tablet, etc.), ou plus simplement au sein d’un réseau local. L’interface conviviale permet de changer à tout moment n’importe quel paramètre de l’installation : mode de fonctionnement des unités, état de marche / arrêt et température de consigne des zones, mode économique, etc.

Figure 62 – Gestion centralisée de différentes platines de contrôle au sein de la même installation via Serveur Web

L’interface Serveur Web possédant sa propre source s’alimentation, elle ne nécessite que la connexion des 2 fils de transmission de données, à l’image des platines de contrôle qui composent l’installation.

Note : il n’est pas possible d’installer simultanément 2 interfaces de gestion centralisée sur le bus externe d’intégration. En d’autres termes, le prescripteur devra sélectionner, parmi les options disponibles (Supermaître, Serveur Web et module de Verrouillage Chaud Seul), celle qui correspond le mieux aux besoins requis par le projet étudié.


98

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion de la Centrale de Contrôle de Production Cette platine a pour but d’intégrer le groupe de production (groupe extérieur dans le cas du DRV, groupe à eau glacée et pompes de recirculation dans le cas de l’eau). Elle permet de centraliser en un seul point l’ensemble des demandes des différentes unités intérieures qui composent l’installation et de les transmettre de façon simultanée au groupe de production. Les fonctionnalités accessibles sont les suivantes :  Contrôle du mode (chauffage / refroidissement)  Contrôle de la demande en éléments de chauffage rayonnant  Contrôle de la demande en air froid  Contrôle de la demande en air chaud

Figure 63 – Connexion de la Centrale de Contrôle de Production

Cette centrale possédant sa propre source s’alimentation, elle ne nécessite que la connexion des 2 fils de transmission de données, à l’image des platines de contrôle qui composent l’installation.

A noter que pour un fonctionnement correct de l’installation, il est conseillé d’y associer une interface Supermaître ; celle-ci se connecte via 4 fils au bornier prévu à cet effet sur la CCP. 2 fils (connexion du bus externe) 4 fils (connexion du Supermaître)


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

99

Connexion du module de Verrouillage Chaud Seul Ce module permet de désactiver le mode refroidissement afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage. Cette fonctionnalité est en effet requise pour l’obtention des labels Promotelec.

A noter qu’il s’utilise exclusivement dans le cas d’une unité gainable Monosplit.

Figure 64 – Connexion du module de Verrouillage Chaud Seul

Ce module est connecté à la platine de contrôle par l’intermédiaire du bus externe, duquel il s’alimente ; sa connexion se réalise donc via 4 fils.

Note : il n’est pas possible d’installer simultanément 2 interfaces de gestion centralisée sur le bus externe d’intégration. En d’autres termes, le prescripteur devra sélectionner, parmi les options disponibles (Supermaître, Serveur Web et module de Verrouillage Chaud Seul), celle qui correspond le mieux aux besoins requis par le projet étudié.


100

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion des contacts de feuillure Chaque module local ou gestionnaire de zone dispose d’une entrée numérique pour contact de feuillure, permettant d’éteindre automatiquement le chauffage ou le refroidissement dans la zone dès, par exemple, l’ouverture d’une fenêtre ou en cas de détection d’absence (après une éventuelle temporisation liée au détecteur), afin d’éviter toute perte inutile.

Figure 65 – Schéma de connexion des contacts de feuillure

Le contact de feuillure est connecté via 2 fils sur l’entrée V du module local :

Figure 66 – Connexion du contact de feuillure sur le module local


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

101

Connexion du détecteur de présence Chaque module local ou gestionnaire de zone dispose d’une entrée numérique pour détecteur de présence permettant d’abaisser progressivement la température de consigne de la zone en hiver ou de la monter en été à partir du moment où personne n’est détecté dans la pièce (temporisation initiale de 5 minutes), jusqu’à un maximum de 2ºC. Au bout de 90 minutes, la climatisation se ferme dans la zone inoccupée.

Figure 67 – Schéma de connexion du détecteur de présence

Le détecteur de présence est connecté via 2 fils sur l’entrée P du module local :

Figure 68 – Connexion du détecteur de présence sur le module local


102

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

SCHÉMAS DE CONNEXION SELON L’UNITÉ DE PRODUCTION Ce chapitre regroupe tous les schémas de principe de connexion du système Airzone au gainable selon la technologie de l’unité de production installée.

Connexion du système Airzone au gainable monosplit inverter Le système Airzone se connecte à l’unité intérieure du gainable monosplit inverter par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt :

Figure 69 - Connexion5 du système Airzone à une unité gainable monosplit inverter

Plus précisément, la passerelle de communication Q-Adapt se connecte au port « Maquina » de la platine de contrôle Airzone via 2 fils, utilisant pour cela les connecteurs « A » et « B » :

Port « Maquina » de la platine Airzone

2 fils (connecteurs A et B)

Passerelle de communication Q-Adapt Figure 70 – Connexion de la passerelle de communication Q-Adapt à la platine Airzone

5

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

103

Dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1

Passerelle de communication Q-Adapt

1

Thermostat

1 par zone

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. 1 thermostat est configuré comme Principal ; le reste des thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone.

A noter qu’à tout moment, l’un des thermostats Airzone de l’installation doit être configuré comme étant le thermostat Principal ; celui-ci, en plus d’assumer ses fonctions de thermostat de zone, a également accès à la fonctionnalité du choix du mode de fonctionnement de l’installation (stop / chauffage / refroidissement / ventilation) qui sera transmis au gainable par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt. Le reste des thermostats sont considérés comme des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep).


104

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du système Airzone au gainable multisplit inverter La platine de contrôle du système Airzone se connecte à chaque unité intérieure gainable du multisplit inverter par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt :

Figure 71 - Connexion6 du système Airzone aux unités gainables multisplit inverter

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Bleu : liaisons frigorifiques > Mauve : bus d’intégration Airzone 6

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

105

La spécificité de cette installation consiste à savoir comment gérer son mode de fonctionnement ; en effet, s’agissant d’un compresseur unique, toutes les unités intérieures doivent obligatoirement travailler dans le même mode (chauffage / refroidissement / ventilation). La solution proposée par Airzone consiste à ajouter une interface de gestion centralisée (baptisée interface Supermaître) dont la fonctionnalité principale est d’imposer un mode de fonctionnement commun à toutes les platines de contrôle Airzone (et par là-même à toutes les unités intérieures grâce aux passerelles de communication Q-Adapt) en une seule manipulation. L’interface Supermaître est connectée au port « Domotico » de l’une des platines de contrôle de l’installation via le bus externe de 4 fils (2 fils de transmission de données et 2 fils d’alimentation). Quant à elles, les platines sont reliées entre elles via le même bus connecté sur le même port « Domotico », mais en utilisant uniquement les 2 fils de transmission de données :

2 fils (vers platine)

4 fils (vers Supermaître)

2 fils

2 fils Figure 72a – Connexion du bus externe entre platine et Supermaître

Figure 72b – Connexion du bus externe entre 2 platines

La passerelle de communication Q-Adapt, de même que dans le cas de l’unité inverter monosplit, se connecte au port « Maquina » de la platine de contrôle Airzone via 2 fils, utilisant pour cela les connecteurs « A » et « B » (voir schéma du paragraphe précédent). Bien entendu chaque unité gainable est connectée à une passerelle de communication indépendante. Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1 par U.I.

Passerelle de communication Q-Adapt

1 par U.I.

Thermostat

1 par zone

Supermaître

1

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Gère le mode de fonctionnement commun de toute l’installation.

A noter que dans cette configuration multisplit mettant en scène une interface de gestion centralisée Supermaître, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep). Le mode de fonctionnement est en effet directement géré par le Supermaître.


106

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du système Airzone à une installation DRV 2 tubes La platine de contrôle du système Airzone se connecte à chaque unité intérieure gainable du DRV 2 tubes par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt :

Figure 73 - Connexion7 du système Airzone dans une installation DRV 2 tubes

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Bleu : liaisons frigorifiques 2 tubes > Mauve : bus d’intégration Airzone La spécificité de cette installation consiste à savoir comment gérer le mode de fonctionnement ; en effet, s’agissant d’une installation à 2 tubes, toutes les unités intérieures doivent obligatoirement travailler dans le même mode (chauffage / refroidissement). Il est donc primordial que tous les composants de l’installation (unités intérieures,

7

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

107

groupe extérieur et système Airzone) puissent communiquer entre eux afin d’établir un mode de fonctionnement commun. La solution proposée par Airzone consiste à ajouter une interface de gestion centralisée Supermaître dont la fonctionnalité principale est d’imposer un mode de fonctionnement commun à toutes les platines de contrôle Airzone (et par là-même à toutes les unités intérieures grâce aux passerelles de communication Q-Adapt) en une seule manipulation. Afin que l’information soit relayée de façon sûre et correcte au groupe extérieur, il est conseillé d’introduire une Centrale de Contrôle de Production : ainsi, toute l’installation (aussi bien la production que la régulation) travaille dans le même mode de fonctionnement. La passerelle de communication Q-Adapt se connecte au port « Maquina » de la platine de contrôle Airzone via 2 fils, utilisant pour cela les connecteurs « A » et « B » (voir schéma du paragraphe précédent). Bien entendu chaque unité gainable est connectée à une passerelle de communication indépendante. Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1 par U.I.

Passerelle de communication Q-Adapt

1 par U.I.

Thermostat

1 par zone

Supermaître

1 par U.E.

Centrale de Contrôle de Production

1 par U.E.

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Impose le même mode de fonctionnement à toute l’installation dépendant de la même U.E. Impose le mode de fonctionnement indiqué par le Supermaître au groupe extérieur

A noter que dans cette configuration DRV 2 tubes mettant en scène une interface de gestion centralisée Supermaître, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep). Le mode de fonctionnement est en effet directement géré par le Supermaître.


108

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du système Airzone à une installation DRV avec récupération d’énergie à 3 tubes CAS 1 : CONFIGURATION AVEC UN BOITIER DE RÉPARTITION COMMUN À PLUSIEURS UI Dans cette configuration, le schéma générique de connexion est présenté ci-dessous :

Figure 74 - Connexion8 du système Airzone dans une installation DRV 3 tubes – 1 BR commun à plusieurs UI

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Vert : liaisons frigorifiques 3 tubes (en amont des boitiers de répartition) > Bleu : liaisons frigorifiques 2 tubes (en aval des boitiers de répartition) > Mauve : bus d’intégration Airzone

Depuis U.E.

Vers U.I. 1 Vers U.I. 2

Figure 75 - Détail du boitier de répartition et du raccord de distribution

8

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

109

La platine de contrôle du système Airzone se connecte à chaque unité intérieure gainable du DRV par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt. La spécificité de cette installation consiste à savoir comment gérer le mode de fonctionnement des différentes unités : toutes les unités intérieures qui dépendent du même boitier de répartition doivent obligatoirement travailler dans le même mode (chauffage / refroidissement). Il est donc primordial qu’elles puissent communiquer entre elles afin d’établir un mode de fonctionnement commun. Ainsi, selon le schéma précédent : > Les unités intérieures 1 & 2 travaillent dans le même mode de fonctionnement > Les unités intérieures 3 & 4 travaillent dans le même mode de fonctionnement La solution proposée par Airzone consiste à ajouter une interface de gestion centralisée Supermaître par boitier de répartition dont la fonctionnalité principale est d’imposer un mode de fonctionnement commun à toutes les platines de contrôle Airzone (et par là-même à toutes les unités intérieures grâce aux passerelles de communication Q-Adapt) en une seule manipulation. La connexion de l’interface Supermaître (bus d’intégration 4 fils sur le port « Domotico ») et de la passerelle de communications Q-Adapt (2 fils sur le port « Maquina ») est identique à celle présentée dans les paragraphes précédents. Bien entendu chaque unité gainable est connectée à une passerelle de communication indépendante. Afin de mieux comprendre le fonctionnement global de l’installation et le matériel correspondant, le fait est que l’installation en aval des boitiers de répartition équivaut à une installation DRV 2 tubes décrite dans le paragraphe précédent. Ainsi, pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1 par U.I.

Passerelle de communication Q-Adapt

1 par U.I.

Thermostat

1 par zone

Supermaître

1 par B.R.

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Impose le même mode de fonctionnement à toute l’installation dépendant du même B.R.

A noter que dans cette configuration, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche/arrêt, température de consigne, mode sleep). Le mode de fonctionnement est en effet directement géré par le Supermaître.


110

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

CAS 2 : CONFIGURATION AVEC UN BOITIER DE RÉPARTITION PAR UNITÉ INTÉRIEURE Dans cette configuration, le schéma générique de connexion est présenté ci-dessous :

Figure 76 - Connexion9 du système Airzone dans une installation DRV 3 tubes – 1 BR par UI

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Vert : liaisons frigorifiques 3 tubes (en amont des boitiers de répartition) > Bleu : liaisons frigorifiques 2 tubes (en aval des boitiers de répartition) > Mauve : bus d’intégration Airzone

9

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

111

Vers U.I.

Depuis U.E.

Figure 77 - Détail du boitier de répartition

La platine de contrôle du système Airzone se connecte à chaque unité intérieure gainable du DRV par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt. Dans cette configuration, étant donné que chaque unité intérieure possède son propre boitier de répartition, chacune pourra choisir son mode de fonctionnement de façon indépendante aux autres unités intérieures. Ainsi, afin de mieux comprendre le fonctionnement global de l’installation et le matériel correspondant, le fait est que l’installation en aval des boitiers de répartition équivaut à une installation monosplit décrite dans le paragraphe précédent. Toutefois, Airzone préconise l’ajout d’une interface de gestion centralisée Supermaître afin de pouvoir limiter les plages de température de consigne disponibles aux utilisateurs et ainsi éviter qu’ils demandent des consignes énergivores non réglementaires. Cependant celui-ci sera configuré en « mode libre » pour que chaque unité puisse fonctionner selon le mode choisi et non celui imposé par le supermaître. La connexion de l’interface Supermaître (bus d’intégration 4 fils sur le port « Domotico ») et de la passerelle de communications Q-Adapt (2 fils sur le port « Maquina ») est identique à celle présentée dans les paragraphes précédents. Bien entendu chaque unité gainable est connectée à une passerelle de communication indépendante. Ainsi, pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1 par U.I.

Passerelle de communication Q-Adapt

1 par U.I.

Thermostat

1 par zone

Supermaître

1

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. Pour chaque U.I., 1 thermostat est configuré comme Principal ; le reste des thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Configuré en mode libre. Limite les plages de température de consigne accessibles aux utilisateurs.

A noter qu’à tout moment et pour chacune des unités intérieures, l’un des thermostats Airzone doit être configuré comme étant le thermostat Principal ; celui-ci, en plus d’assumer ses fonctions de thermostat de zone, a également accès à la fonctionnalité du choix du mode de fonctionnement de l’U.I. (stop / chauffage / refroidissement / ventilation) qui sera transmis au gainable par l’intermédiaire de la passerelle de communication Q-Adapt. Le reste des thermostats sont considérés comme des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep).


112

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Cas particulier : installation DRV avec imposition du mode par l’inverseur été/hiver du fabricant Dans le cas particulier d’une installation DRV 2 tubes dans laquelle le mode de fonctionnement est imposé par l’inverseur été/hiver du fabricant, il est important que le système de régulation Airzone et l’équipement DRV (unités intérieures et groupe extérieur) reçoivent tous deux la même information afin de travailler de pair. De son côté, l’inverseur du fabricant communique l’information sur le mode de fonctionnement souhaité aussi bien au groupe extérieur qu’aux unités intérieures par l’intermédiaire du propre bus fabricant. Par contre, la passerelle de communication Q-Adapt n’étant pas bidirectionnelle, l’unité extérieure DRV doit communiquer ce même mode au système Airzone par l’intermédiaire de la Centrale de Contrôle de Production.

Figure 78 - Connexion10 du système Airzone dans le cas d’une imposition du mode par l’inverseur été/hiver du fabricant

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Bleu : liaisons frigorifiques 2 tubes > Mauve : bus externe/d’intégration Airzone 10

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

113

La Centrale de Contrôle de Production reçoit les informations de la part du groupe extérieur DRV (mode de fonctionnement) par l’intermédiaire de contacts secs sur les entrées numériques spécialement prévues à cet effet. Elle se charge de retransmettre cette information auprès de toutes les platines connectées au sein du même bus d’intégration. Par conséquent, aussi bien la production que la régulation fonctionnent à tout moment dans le même mode. Entrées numériques

Figure 79 - Détail des entrées numériques de la Centrale de Contrôle de Production

Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1 par U.I.

Passerelle de communication Q-Adapt

1 par U.I.

Thermostat

1 par zone

Centrale de Contrôle de Production

1 par U.E.

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Relaie le mode de fonctionnement indiqué par l’inverseur été/hiver du fabricant auprès des platines de contrôle

Dans cette configuration DRV 2 tubes mettant en scène un inverseur été/hiver externe, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne). Le mode de fonctionnement est en effet directement imposé par l’inverseur puis relayé par la Centrale de Contrôle de Production.


114

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du système Airzone à une installation à Eau Glacée 2 tubes Dans cette configuration, le schéma générique de connexion est présenté ci-dessous :

Figure 80 - Connexion11 du système Airzone dans une installation à eau glacée 2 tubes

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Bleu : liaisons frigorifiques 2 tubes > Mauve : bus d’intégration Airzone La spécificité de cette installation consiste à savoir comment gérer le mode de fonctionnement ; en effet, s’agissant d’une installation à 2 tubes, tous les ventilo-convecteurs multizones doivent obligatoirement travailler dans le même mode (chauffage / refroidissement). Il est donc primordial que tous les composants de l’installation (ventiloconvecteurs, groupe extérieur à eau glacée réversible et système Airzone) puissent communiquer entre eux afin d’établir un mode de fonctionnement commun. La solution proposée par Airzone consiste à ajouter une centrale de contrôle de production CCP ainsi qu’une interface de gestion centralisée Supermaître ; ensemble, elles permettent d’imposer un mode de fonctionnement commun à toutes les platines de contrôle Airzone (et par là-même à tous les ventilo-convecteurs grâce aux passerelles de communication) en une seule manipulation. De plus, la CCP transmet l’information de demande thermique (froid, chaud) en provenance des ventilo-convecteurs au groupe à eau glacée réversible afin d’activer le mode de fonctionnement correspondant. Par conséquent, toute l’installation (aussi bien la production que la régulation) travaille dans le même mode de fonctionnement. 11

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

115

Pour cela, la CCP se connecte au groupe à eau glacée par l’intermédiaire de 5 relais afin de pouvoir communiquer les informations suivantes : activation du mode refroidissement ou chauffage et demande en refroidissement, chauffage ou chauffage rayonnant.

Figure 81 - Connexion de la CCP au groupe à eau glacée réversible

L’interface Supermaître est connectée au port correspondant sur la CCP via le bus externe de 4 fils (2 fils de transmission de données et 2 fils d’alimentation). Quant à elle, la CCP est reliée au reste des platines de contrôle Airzone par l’intermédiaire du bus externe, mais en utilisant uniquement les 2 fils de transmission de données (la CCP dispose en effet de sa propre alimentation) :

Bus 4 fils (vers Supermaître)

Bus 2 fils (vers platines Airzone)

Figure 82 - Connexion du Supermaître et de la CCP au bus d’intégration


116

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

La passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones se connecte au port « Maquina » de la platine de contrôle Airzone via 2 fils, utilisant pour cela les connecteurs « A » et « B ». Bien entendu chaque ventiloconvecteur est connecté à une passerelle de communication indépendante :

Port « Maquina » de la platine Airzone

2 fils (connecteurs A et B)

Figure 83 - Connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur à la platine Airzone

Cette même passerelle gère son ventilo-convecteur associé par l’intermédiaire de 5 relais permettant de contrôler les 3 vitesses de ventilation et la vanne 3 voies :

5 relais de connexion au ventilo-convecteur

Vers platine Airzone (2 fils) Figure 84 - Connexion de la passerelle de communication au ventilo-convecteur


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

117

Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone Passerelle de communication pour Ventilo-Convecteur Thermostat

Quantité

Remarque

1 par V.C. 1 par V.C. 1 par zone

Centrale de Contrôle de Production CCP

1

Supermaître

1

Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Intégration du groupe à eau glacée au reste de l’installation. Impose le même mode de fonctionnement à toute l’installation.

A noter que dans cette configuration à Eau Glacée 2 tubes, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep). Le mode de fonctionnement est en effet directement géré par le Supermaître.


118

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du système Airzone à une installation à Eau Glacée 4 tubes Dans cette configuration, le schéma générique de connexion est présenté ci-dessous :

Figure 85 - Connexion12 du système Airzone dans une installation à eau glacée 2 tubes

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Bleu : circuit d’eau froide > Rouge : circuit d’eau chaude > Mauve : bus d’intégration Airzone Dans cette configuration, chaque ventilo-convecteur pourra choisir son mode de fonctionnement de façon indépendante aux autres unités gainables. Toutefois, Airzone préconise l’ajout d’une interface de gestion centralisée Supermaître afin de pouvoir limiter les plages de température de consigne disponibles aux utilisateurs et ainsi éviter qu’ils demandent des consignes énergivores non réglementaires. Cependant celui-ci sera configuré en « mode libre » pour que chaque unité puisse fonctionner selon le mode choisi et non celui imposé par le supermaître. De plus, l’ajout de la centrale de contrôle de production CCP permet d’intégrer les groupes de production (groupe à eau glacée et chaudière) au reste de l’installation. Elle transmet de façon immédiate l’information de demande thermique (froid, chaud) en provenance des ventilo-convecteurs et évite ainsi l’inertie inhérente à ce genre d’installation.

12

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

119

Pour cela, la CCP se connecte au groupe à eau glacée et à la chaudière par l’intermédiaire de 5 relais afin de pouvoir communiquer les informations suivantes : activation du mode refroidissement ou chauffage et demande en refroidissement, chauffage ou chauffage rayonnant.

Figure 86 - Connexion de la CCP aux groupes de production

L’interface Supermaître est connectée au port correspondant sur la CCP via le bus externe de 4 fils (2 fils de transmission de données et 2 fils d’alimentation). Quant à elle, la CCP est reliée au reste des platines de contrôle Airzone par l’intermédiaire du bus externe, mais en utilisant uniquement les 2 fils de transmission de données (la CCP dispose en effet de sa propre alimentation) :

Bus 4 fils (vers Supermaître)

Bus 2 fils (vers platines Airzone)

Figure 87 - Connexion du Supermaître et de la CCP au bus d’intégration


120

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

La passerelle de communication pour ventilo-convecteur multizones se connecte au port « Maquina » de la platine de contrôle Airzone via 2 fils, utilisant pour cela les connecteurs « A » et « B ». Bien entendu chaque ventiloconvecteur est connecté à une passerelle de communication indépendante :

Port « Maquina » de la platine Airzone

2 fils (connecteurs A et B)

Figure 88 - Connexion de la passerelle de communication pour ventilo-convecteur à la platine Airzone

Cette même passerelle gère son ventilo-convecteur associé par l’intermédiaire de 5 relais permettant de contrôler les 3 vitesses de ventilation et les vannes 3 voies (froid et chaud) :

5 relais de connexion au ventilo-convecteur

Vers platine Airzone (2 fils) Figure 89 - Connexion de la passerelle de communication au ventilo-convecteur


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

121

Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone Passerelle de communication pour Ventilo-Convecteur Thermostat

Quantité

Remarque

1 par V.C. 1 par V.C.

1 par zone

Centrale de Contrôle de Production CCP

1

Supermaître

1

Pour chaque V.C., 1 thermostat est configuré comme Principal ; le reste des thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone. Intégration des groupes de production au reste de l’installation. Configuré en mode libre. Limite les plages de température de consigne accessibles aux utilisateurs.

A noter qu’à tout moment et pour chacun des ventilo-convecteurs, l’un des thermostats Airzone doit être configuré comme étant le thermostat Principal ; celui-ci, en plus d’assumer ses fonctions de thermostat de zone, a également accès à la fonctionnalité du choix du mode de fonctionnement du ventilo-convecteur. (stop / chauffage / refroidissement) qui sera transmis au gainable par l’intermédiaire de la passerelle de communication. Le reste des thermostats sont considérés comme des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep).


122

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Connexion du système Airzone à une installation d’Aérothermie Dans cette configuration, le schéma générique de connexion est présenté ci-dessous :

Figure 90 - Connexion13 du système Airzone dans une installation d’aérothermie

Dans cette configuration, le système Airzone Acuazone gère simultanémemnt la climatisation réversible au travers du (ou des) ventilo-convecteur(s) ainsi que le chauffage / refroidissement rayonnant par l’intermédiaire par exemple d’un plancher rayonnant ou de radiateurs. Airzone préconise l’ajout d’une interface de gestion centralisée Supermaître ; celle-ci permet d’imposer un mode de fonctionnement commun à toutes les platines de contrôle Airzone (et par là-même à tous les ventilo-convecteurs grâce aux passerelles de communication) en une seule manipulation. Par ailleurs, l’interface Supermaître limite les plages de température de consigne disponibles aux utilisateurs et ainsi éviter qu’ils demandent des consignes énergivores non réglementaires. La centrale de contrôle de production est un élément indispensable puisque c’est par l’intermédiaire de ce module que le système Airzone Acuazone est capable de communiquer avec le groupe Hydrobox. Elle transmet l’information de demande thermique (froid, chaud) en provenance des ventilo-convecteurs au groupe de production réversible afin d’activer le mode de fonctionnement correspondant. Par conséquent, toute l’installation (aussi bien la production que la régulation) travaille dans le même mode de fonctionnement. 13

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

123

Enfin, la platine de relais permet de gérer jusqu’à 8 circuits de chauffage / refroidissement rayonnant. Elle travaille dans le mode marqué par l’interface Supermaître.

Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Remarque

Platine de contrôle Acuazone

1 par V.C.

Passerelle de communication pour Ventilo-Convecteur

1 par V.C.

Thermostat

1 par zone

Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone.

Platine de relais

1 par V.C.

Intégration du chauffage / refroidissement rayonnant.

Centrale de Contrôle de Production CCP

1

Communication avec le groupe Hydrobox.

Supermaître

1

Impose le même mode de fonctionnement à toute l’installation.

A noter que dans cette configuration du type Aérothermie, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne, mode sleep). Le mode de fonctionnement est en effet directement géré par le Supermaître.


124

03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

Intégration du système Airzone au sein d’une GTB/GTC La Gestion Technique se charge de transmettre toutes les informations requises (mode de fonctionnement, marche/arrêt des zones, températures de consigne, programmations horaires, etc.) aussi bien à l’équipement de climatisation (DRV, groupe à eau glacée) qu’au système de régulation Airzone.

Figure 91 - Intégration14 du système Airzone au sein d’une GTB/GTC

Pour mieux comprendre le schéma précédent, le code de couleur adopté est le suivant : > Bleu : liaisons frigorifiques 2 tubes > Mauve : bus d’intégration GTB/GTC

14

Téléchargez la version haute qualité de ce schéma sur notre page web : http :www.airzonefrance.fr/telecharger.php


03 Architecture des systèmes Airzone | Guide des Solutions Airzone

125

Le système Airzone s’intègre au sein de la GTB/GTC au moyen d’une passerelle ModBUS / X où « X » désigne le protocole de communication de la gestion centralisée. A noter que Airzone dispose de sa propre passerelle d’intégration KNX ; sur le marché sont disponibles les passerelles de communications avec les autres principaux protocoles généralement utilisés tels que BACnet ou LonWorks.

Les platines sont reliées entre elles et à la GTB/GTC via le bus d’intégration connecté sur le port « Domotico », mais en utilisant uniquement les 2 fils de transmission de données :

2 fils

2 fils

Figure 92 - Connexion du bus d’intégration entre 2 platines

L’ensemble des commandes ModBUS permettant de piloter l’intégralité du système de régulation Airzone sont disponibles sur simple demande. Ces commandes faciliteront le travail d’intégration et de programmation de la passerelle de communication ModBUS / X.

Pour résumer, dans cette configuration, le matériel électronique Airzone requis est le suivant : Matériel Airzone

Quantité

Platine de contrôle IBPro6 / IBPro 32 / Acuazone

1 par U.I.

Passerelle de communication Q-Adapt

1 par U.I.

Thermostat

1 par zone

Remarque

Connexion selon fabricant. Consulter la fiche technique correspondante. Tous les thermostats sont configurés comme des thermostats de Zone.

Dans cette configuration, tous les thermostats de l’installation sont configurés comme étant des thermostats de zone qui gèrent la climatisation de leur zone associée (marche / arrêt, température de consigne). Le mode de fonctionnement est en effet directement géré par la GTB/GTC.


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

127

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone Plénums motorisés EASYZONE Généralités sur les plénums motorisés Easyzone Dimensions des plénums motorisés Easyzone Distribution d’air pour ventilation double flux Régulation mécanique du débit Registres circulaires motorisés de gaine CPCC (hors plénum motorisé Easyzone)

Système INNOBUS PRO 6 Platine de contrôle AZC3FIBPRO6 Interface Blueface câblée AZC3BLUEFECO[E/S][B/G] Thermostat Tacto câblé AZC3TACTOC[E/S][B/G] Thermostat Tacto radio en applique AZC3TACTORS[B/G] Sonde de température encastrée AZC3SONDTEMP Module de contrôle d’éléments rayonnants AZC3POUTPUTC6

Système INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE Platine de contrôle AZAIBPRO32 / AZAACUAZONE Interface Blueface câblée AZABLUEFECO[E/S][B/G] Thermostat Tacto câblé AZATACTOZC[E/S][B/G] Thermostat Tacto radio en applique AZATACTORS[B/G] Sonde de température encastrée AZASONDTEMP Module local de zone câblé AZAMLZONAC Module local de zone radio AZAMLZONAR Module local câblé pour ventilo-convecteur monozone AZAMFANCOILC Module local radio pour ventilo-convecteur monozone AZAMFANCOILR Module de contrôle d’éléments rayonnants AZAINOUTPUT8

Interfaces communes Passerelle de communication Q-Adapt pour unités inverter AZXEQADAP Passerelle de communication pour ventilo-convecteurs multizones AZXFANCOILGTWAY Gestionnaire Supermaître AZXCSMASTER[E/S][B/G] Périphérique de contrôle d’équipements de production AZXCCPC Serveur Web AZXWSERVERAPP Passerelle KNX AZXKNXGTWAY Module de verrouillage chaud seul AZXMCS


128

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

PLÉNUMS MOTORISÉS EASYZONE Généralités sur les plénums motorisés Easyzone Le plénum motorisé Easyzone (ou unité de régulation motorisée intégrée) consiste en un plénum de soufflage isolé spécifiquement adapté aux mesures des principales unités gainables du marché, sur lequel viennent montés et câblés d’usine tous les éléments du système de zones : > Platine électronique de contrôle > Passerelle de communication Q-Adapt > Registres motorisés Ø200 mm Plénum de soufflage isolé adapté à chaque unité gainable Piquage d’air neuf équivalent Ø150 mm pour double flux ou CTA

Registres motorisés Ø200 mm isolés avec réglage du débit d’air

Platine de contrôle et Passerelle de communication Q-Adapt Figure 93 – Structure du plénum motorisé Easyzone

Les marques compatibles avec le plénum motorisé Easyzone (c’est-à-dire pour lesquelles le col de connexion est disponible) sont listées ci-dessous :  Mitsubishi Heavy Industries  Daikin  Panasonic  Fujitsu  Samsung  Hitachi  Toshiba  LG  Mitsubishi Electric Le détail des modèles concernés et la compatibilité des autres marques sont disponibles sur demande (les développements évoluent en permanence).


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

129

Dimensions des plénums motorisés Easyzone

DIMENSIONS EN mm NOMBRE DE PIQUAGES 2 et 3

L1

H

1038

300

4

1248

300

5

1533

300

6

1747

300

81

1533

515

Distribution d’air pour ventilation double flux Le plénum motorisé Easyzone possède deux bouches latérales elliptiques d’admission d’air de diamètre équivalent 150 mm, permettant le raccordement de la ventilation double flux afin d’assurer un renouvellement d’air neuf continu dans toutes les zones de l’installation (si requis), y compris celles qui ne sont pas en demande de climatisation, grâce à l’implémentation d’un caisson étanche au sein même du plénum motorisé, indépendant de l’ouverture ou de la fermeture des registres. En effet, comme représenté sur l’image ci-contre, le registre circulaire motorisé de gaine est divisé en 2 parties : la partie inférieure correspond au débit d’air neuf minimal à introduire dans une zone, la partie supérieure à l’air provenant de la climatisation. Seule la partie supérieure est motorisée et s’ouvre ou se ferme selon la demande dans la zone concernée.

Figure 94 – Entrée d’air pour ventilation double flux

Régulation mécanique du débit Le réglage du réseau aéraulique est la partie la plus importante de l’installation puisque c’est de ces réglages que découlent conforts thermique et acoustique. Chaque registre motorisé Airzone est équipé d’un registre d’équilibrage conçu pour établir les conditions optimales de débit, niveau sonore et vitesse en sortie de grille. Celui dispose de 2 sélecteurs de positions afin de pouvoir imposer manuellement un débit d’air minimal (positions a, b, c ou d) et/ou maximal (positions I, II, III ou IV).

1

Les bouches du plenum de 8 sorties sont disposées sur 2 lignes superposées.


130

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Registres circulaires motorisés de gaine CPCC (hors plénum motorisé Easyzone) Description fonctionnelle Cet élément motorisé permet de gérer l’admission d’air de climatisation selon la demande thermique dans la zone correspondante, par l’intermédiaire de l’ouverture ou de la fermeture du volet.

Dimensions disponibles

NOMINAL (mm)

Ø (mm)

L (mm)

A (mm)

100

98

210

48

150

148

210

48

125

123

210

48

160

158

210

48

200

198

210

48

250

248

285

48

300

298

360

48

350

348

360

48

Données techniques MATÉRIAUX CONSTITUTIFS Corps du registre

Aluminium

Isolant externe

Mousse de caoutchouc

Isolant interne (butée)

Mousse de caoutchouc

Volet papillon Axe

Aluminium Zamak

MOTEUR Tension d’alimentation

Impulsion de 12 V DC

Intensité d’alimentation (nominale)

40 mA

Intensité d’alimentation (maximale)

250 mA


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

131

SYSTÈME INNOBUS PRO 6 Platine de contrôle AZC3FIBPRO6 Description fonctionnelle Equipement électronique chargé de gérer le système, au moyen de dispositifs câblés et radio, contrôlant les paramètres suivants : > Contrôle et gestion de l’état des thermostats de chacune des zones. > Sorties pour l’alimentation d’éléments motorisés. > Contact de feuillure (contrôle marche/arrêt zone à distance) jusqu’à 6 zones. > Contrôle de la proportionnalité pour registres motorisés > Sorties de relais pour marche / arrêt d’unité et ventilation double flux. > Gestion de passerelles de contrôle pour unités de climatisation. > Communication avec équipements de contrôle intégral de l’installation. > Communications avec d’autres systèmes de contrôle externes au moyen du bus d’intégration.

Connexions

Figure 95 – Connecteurs de la platine de contrôle AZC3FIBPRO6

Nº 1 2 3 4 5 6

DESCRIPTION Bus d’expansion Bouton d’association des therm. radio Bus externe / d’intégration Bus unité de climatisation Sorties pour registres motorisés Entrée alarme (normalement fermée)

Nº 7 8 9 10 11 12

DESCRIPTION Sonde de température de protection Relais VMC Relais marche / arrêt Alimentation (230 V) Module radio Contacts de feuillure (on/off par zone)


132

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Données techniques

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 80 mA Consommation stand-by 24 mA / 230 V Consommation maximale 52 mA / 230 V Protection surintensité du module 80 mA BUS D’EXPANSION Nombre de ports 3 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Tension d’alimentation du bus 12 V BUS UNITÉ DE CLIMATISATION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Tension d’alimentation du bus 12 V BUS D’INTÉGRATION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Vitesse du port 1920 bps Parité Pair Mode de communication RS-485 Protocole de communication ModBUS TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC

COMMUNICATIONS RADIO Protocole de communications Propriétaire Fréquence 868 MHz Puissance de radiation 12 dBm Distance maximale en espace ouvert 50 m SORTIES MOTEUR Nombre de sorties 6 Nombre maximal de moteurs 8 Nombre max. de moteurs par sortie 2 Tension d’alimentation ± 12 V Ampérage de l’alimentation 150 mA SORTIES RELAIS Nombre de relais 2 Usages VMC / On-Off Tension maximale 24 / 48 V Ampérage maximal 1A ENTRÉE NUMÉRIQUE Nombre d’entrées 1 Usage Alarme Etat Libre de tension SONDE DE PROTECTION Type de sonde NTC Précision de lecture 0,1 ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage En boitier Dimensions (L x H x W) (mm) 196 x 180 x 50


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

133

Interface Blueface câblée AZC3BLUEFECO[E/S][B/G] Description fonctionnelle Interface graphique couleur rétroéclairée à écran tactile pour le contrôle de la température de la zone. Montage encastré ou en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités accessibles : > Configuration en 5 langues (espagnol, anglais, français, italien et portugais).  Choix du mode de fonctionnement du système : Stop, Ventilation, Refroidissement, Chauffage, Déshumidification (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Marche / Arrêt de la climatisation dans la zone.  Sélection de la température de consigne de la zone par pas de 0,5ºC.  Sélection du mode « Sleep » qui consiste en une variation progressive de la température de consigne (abaissement en hiver et élévation en été) d’un total de 2ºC, par pas de 0,5ºC toutes les 30 minutes.  Mode ECO-ADAPT.  Programmation horaire de température de la zone (P1).  Programmation horaire du démarrage et de l’arrêt de l’unité de production dans le mode de travail souhaité (P2) (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Accès aux paramètres des autres zones (marche / arrêt, température de consigne) à distance.  Communication bidirectionnelle entre l’interface et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 96a - Dimensions de l’interface Blueface encastrée AZC3BLUEFECOE

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 123 mA Consommation stand-by 0,876 W Consommation maximale 1,47 W CONNEXION ET COMMUNICATIONS Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 40 m

Figure 96b - Dimensions de l’interface Blueface en applique AZC3BLUEFECOS

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 15ºC à 30ºC Précision de lecture ± 0,1ºC Précision d’affichage ± 0,1ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage Encastré / applique Dimensions (L x H x W) (encastré) 155 x 128 x 24 mm Dimensions (L x H x W) (applique) 105 x 91 x 24 mm


134

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Thermostat Tacto câblé AZC3TACTOC[E/S][B/G] Description fonctionnelle Thermostat câblé rétroéclairé à écran tactile monochrome pour le contrôle de la température de la zone. Alimentation au moyen du bus d’expansion du système. Montage encastré ou en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités accessibles :  Choix du mode de fonctionnement du système : Stop, Ventilation, Refroidissement, Chauffage, Déshumidification (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Marche / Arrêt de la climatisation dans la zone.  Sélection de la température de consigne de la zone par pas de 0,5ºC.  Sélection du mode « Sleep » qui consiste en une variation progressive de la température de consigne (abaissement en hiver et élévation en été) d’un total de 2ºC, par pas de 0,5ºC toutes les 30 minutes.  Accès aux paramètres des autres zones (marche / arrêt, température de consigne) à distance.  Communication bidirectionnelle entre le thermostat et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 97a° - Dimensions du thermostat Tacto encastré AZC3TACTOCE

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 22 mA Consommation stand-by 60 mW Consommation maximale 264 mW CONNESSIONE E COMUNICAZIONE Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 40 m

Figure 97b° - Dimensions du thermostat Tacto en applique AZC3TACTOCS

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 15ºC à 30ºC Précision de lecture ± 0,1ºC Précision d’affichage ± 0,1ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage Encastré / applique Dimensions (L x H x W) (encastré) 155 x 128 x 24 mm Dimensions (L x H x W) (applique) 105 x 91 x 24 mm


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

135

Thermostat Tacto radio en applique AZC3TACTORS[B/G] Description fonctionnelle Thermostat câblé rétroéclairé à écran tactile monochrome pour le contrôle de la température de la zone. Alimentation au moyen de deux piles type AAA. Montage en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités accessibles :  Choix du mode de fonctionnement du système : Stop, Ventilation, Refroidissement, Chauffage, Déshumidification (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Marche / Arrêt de la climatisation dans la zone.  Sélection de la température de consigne de la zone par pas de 0,5ºC.  Sélection du mode « Sleep » qui consiste en une variation progressive de la température de consigne (abaissement en hiver et élévation en été) d’un total de 2ºC, par pas de 0,5ºC toutes les 30 minutes.  Accès aux paramètres des autres zones (marche / arrêt, température de consigne) à distance.  Communication bidirectionnelle entre le thermostat et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 98 - Dimensions du thermostat Tacto radio AZC3TACTORS

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 22 mA Consommation stand-by 60 mW Consommation maximale 264 mW CONNEXION ET COMMUNICATIONS Fréquence de communication 868 MHz Puissance maximale 12 dBm Distance maximale en espace ouvert 50 m

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 15ºC à 30ºC Précision de lecture ± 0,1ºC Précision d’affichage ± 0,1ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage En applique Dimensions (L x H x W) (mm) 105 x 91 x 24 mm


136

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Sonde de température encastrée AZC3SONDTEMP Description fonctionnelle Dispositif de contrôle de température au moyen d’une sonde encastrée dans un boitier. Alimenté au moyen du bus d’expansion du système. Fonctionnalités accessibles :  Configuration manuelle de la zone à contrôler au moyen de microinterrupteurs.  Utilisation comme sonde déportée.  Utilisation comme sonde distribuée.  Communication bidirectionnelle entre le dispositif et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 99 – Dimensions de la sonde AZC3SONDTEMP

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 16 mA Consommation stand-by 192 mW Consommation maximale 192 mW CONNEXION ET COMMUNICATIONS Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 40 m CARACTÉRISTIQUES SONDE Type de sonde NTC Valeur nominale 10 kΩ à 25ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage En boitier encastré Dimensions (L x H x W) 85 x 85 x 23 mm


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

137

Module de contrôle d’éléments rayonnants AZC3POUTPUTC6 Description fonctionnelle Centrale de gestion des éléments rayonnants présents dans l’installation de chauffage (électrovannes de plancher chauffant, radiateur, etc.) et contrôle de la chaudière. Communications par l’intermédiaire du bus d’expansion du système. Alimentation externe à 230 Vac. Montage sur rail DIN. Fonctionnalités : > Contrôle de jusqu’à 6 éléments rayonnants au moyen de relais de 10 A, 230 Vac. > Contrôle de la demande de la chaudière au moyen d’un relais de 10 A, 230 Vac.

Connexions

Nº 1 2 3 4

DESCRIPTION Sorties relais (6 + 1 pour chaudière) Diodes LED d’indication d’état des relais Alimentation (230 V) Bus d’expansion

Figure 100 - Connecteurs de la platine AZC3POUTPUTC6

Données techniques

Figure 101 - Dimensions de la platine AZC3POUTPUTC6

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Tension d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 25 mA Consommation stand-by 19 mA / 230 Vac Consommation maximale 25 mA / 230 Vac BUS D’EXPANSION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2

RELAIS D’ACTIVATION Nombre de sorties 7 Tension maximale 230 Vac / 30 Vdc Intensité maximale 10 A (cos Φ > 0,6) ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (L x H x W) 157 x 90 x 63 mm Nombre de modules DIN 9


138

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

SYSTÈME INNOBUS PRO 32 / ACUAZONE Platine de contrôle AZAIBPRO32 / AZAACUAZONE Description fonctionnelle Equipement électronique chargé de gérer le système, au moyen de dispositifs câblés et radio, contrôlant les paramètres suivants : > Contrôle et gestion de l’état des thermostats de chacune des zones, avec un maximum de 32 zones. > Contrôle de la proportionnalité et air minimum pour registres motorisés > Sorties de relais pour marche / arrêt d’unité et ventilation double flux. > Gestion de passerelles de contrôle pour unités de climatisation. > Communication avec équipements de contrôle intégral de l’installation. > Communications avec d’autres systèmes de contrôle externes au moyen du bus d’intégration.

Connexions

Figure 102 - Connecteurs de la platine de contrôle AZAIBPRO32 / AZAACUAZONE

Nº 1 2 3 4 5

DESCRIPTION Bus d’expansion Bouton d’association des therm. radio Bus externe / d’intégration Bus unité de climatisation Entrée alarme (normalement fermée)

Nº 6 7 8 9 10

DESCRIPTION Sonde de température de protection Relais VMC Relais marche / arrêt Alimentation (230 V) Configuration module ventilo-convecteur


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

139

Données techniques

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 80 mA Consommation stand-by 24 mA / 230 V Consommation maximale 52 mA / 230 V Protection surintensité du module 80 mA BUS D’EXPANSION Nombre de ports 3 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Tension d’alimentation du bus 12 V BUS UNITÉ DE CLIMATISATION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Tension d’alimentation du bus 12 V BUS D’INTÉGRATION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Vitesse du port 1920 bps Parité Pair Mode de communication RS-485 Protocole de communication ModBUS

COMMUNICATIONS RADIO Protocole de communications Propriétaire Fréquence 868 MHz Puissance de radiation 12 dBm Distance maximale en espace ouvert 50 m SORTIES RELAIS Nombre de relais 2 Usages VMC / On-Off Tension maximale 24 / 48 V Ampérage maximal 1A ENTRÉE NUMÉRIQUE Nombre d’entrées 1 Usage Alarme Etat Libre de tension SONDE DE PROTECTION Type de sonde NTC Précision de lecture 0,1 ºC TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage En boitier Dimensions (L x H x W) (mm) 196 x 180 x 50


140

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Interface Blueface câblée AZABLUEFECO[E/S][B/G] Description fonctionnelle Interface graphique couleur rétroéclairée à écran tactile pour le contrôle de la température de la zone. Montage encastré ou en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités accessibles : > Configuration en 5 langues (espagnol, anglais, français, italien et portugais).  Choix du mode de fonctionnement du système : Stop, Ventilation, Refroidissement, Chauffage, Déshumidification (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Marche / Arrêt de la climatisation dans la zone.  Sélection de la température de consigne de la zone par pas de 0,5ºC.  Sélection du mode « Sleep » qui consiste en une variation progressive de la température de consigne (abaissement en hiver et élévation en été) d’un total de 2ºC, par pas de 0,5ºC toutes les 30 minutes.  Mode ECO-ADAPT.  Programmation horaire de température de la zone (P1).  Programmation horaire du démarrage et de l’arrêt de l’unité de production dans le mode de travail souhaité (P2) (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Accès aux paramètres des autres zones (marche / arrêt, température de consigne) à distance.  Communication bidirectionnelle entre l’interface et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 103a - Dimensions de l’interface Blueface encastrée AZABLUEFECOE

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 123 mA Consommation stand-by 0,876 W Consommation maximale 1,47 W CONNEXION ET COMMUNICATIONS Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 40 m

Figure 103b - Dimensions de l’interface Blueface en applique AZABLUEFECOS

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 15ºC à 30ºC Précision de lecture ± 0,1ºC Précision d’affichage ± 0,1ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage Encastré / applique Dimensions (L x H x W) (encastré) 155 x 128 x 24 mm Dimensions (L x H x W) (applique) 105 x 91 x 24 mm


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

141

Thermostat Tacto câblé AZATACTOZC[E/S][B/G] Description fonctionnelle Thermostat câblé rétroéclairé à écran tactile monochrome pour le contrôle de la température de la zone. Alimentation au moyen du bus d’expansion du système. Montage encastré ou en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités accessibles :  Thermostat de zone uniquement (ne peut être configuré comme principal).  Marche / Arrêt de la climatisation dans la zone.  Sélection de la température de consigne de la zone par pas de 0,5ºC.  Sélection du mode « Sleep » qui consiste en une variation progressive de la température de consigne (abaissement en hiver et élévation en été) d’un total de 2ºC, par pas de 0,5ºC toutes les 30 minutes.  Accès aux paramètres des autres zones (marche / arrêt, température de consigne) à distance.  Communication bidirectionnelle entre le thermostat et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 104a° - Dimensions du thermostat Tacto encastré AZATACTOZCE

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 22 mA Consommation stand-by 60 mW Consommation maximale 264 mW CONNESSIONE E COMUNICAZIONE Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 40 m

Figure 104b° - Dimensions du thermostat Tacto en applique AZATACTOZCS

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 15ºC à 30ºC Précision de lecture ± 0,1ºC Précision d’affichage ± 0,1ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage Encastré / applique Dimensions (L x H x W) (encastré) 155 x 128 x 24 mm Dimensions (L x H x W) (applique) 105 x 91 x 24 mm


142

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Thermostat Tacto radio en applique AZATACTORS[B/G] Description fonctionnelle Thermostat câblé rétroéclairé à écran tactile monochrome pour le contrôle de la température de la zone. Alimentation au moyen de deux piles type AAA. Montage en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités accessibles :  Choix du mode de fonctionnement du système : Stop, Ventilation, Refroidissement, Chauffage, Déshumidification (disponible uniquement pour le thermostat configuré comme principal).  Marche / Arrêt de la climatisation dans la zone.  Sélection de la température de consigne de la zone par pas de 0,5ºC.  Sélection du mode « Sleep » qui consiste en une variation progressive de la température de consigne (abaissement en hiver et élévation en été) d’un total de 2ºC, par pas de 0,5ºC toutes les 30 minutes.  Accès aux paramètres des autres zones (marche / arrêt, température de consigne) à distance.  Communication bidirectionnelle entre le thermostat et la platine centrale du système.

Données techniques

Figure 105 - Dimensions du thermostat Tacto radio AZATACTORS

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 22 mA Consommation stand-by 60 mW Consommation maximale 264 mW CONNEXION ET COMMUNICATIONS Fréquence de communication 868 MHz Puissance maximale 12 dBm Distance maximale en espace ouvert 50 m

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 15ºC à 30ºC Précision de lecture ± 0,1ºC Précision d’affichage ± 0,1ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage En applique Dimensions (L x H x W) (mm) 105 x 91 x 24 mm


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Sonde de température encastrée AZASONDTEMP Description fonctionnelle Dispositif de contrôle de température au moyen d’une sonde encastrée dans un boitier. Alimenté au moyen du bus d’expansion du système. Fonctionnalités accessibles :  Utilisation comme sonde déportée.  Utilisation comme sonde distribuée.

Données techniques

Figure 106 – Dimensions de la sonde AZASONDTEMP

CARACTÉRISTIQUES SONDE Type de sonde NTC Valeur nominale 10 kΩ à 25ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage En boitier encastré Dimensions (L x H x W) 85 x 85 x 23 mm

143


144

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Module local de zone câblé AZAMLZONAC Description fonctionnelle Platine de gestion locale de la climatisation d’une zone, contrôlant l’ouverture et la fermeture du registre motorisé auquel il est connecté et communiquant par bus avec le thermostat de zone associé. Alimentation au moyen du bus d’expansion du système. Fonctionnalités : > Entrée pour contact de feuillure (détection ouverture de fenêtre) > Entrée pour détecteur de présence > Entrée pour sonde de température déportée ou distribuée > Contrôle de la proportionnalité d’ouverture et de l’air minimum du registre motorisé > Communication bidirectionnelle entre le dispositif et la centrale du système

Connexions Nº 1 2 3 4 5 6

DESCRIPTION Elément motorisé Sonde de température Bus d’expansion du système Thermostat Détecteur de présence Contact de feuillure

Figure 107 - Connecteurs du module local AZAMLZONAC

Données techniques

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Consommation stand-by 120 mW ASPECTS MÉCANIQUES Dimensions (L x H x W) (mm) 59 x 44,5 x 17 Figure 108 - Dimensions du module local câblé AZAMLZONAC

CONNEXION ET COMMUNICATIONS (BUS EXPANSION) Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 300 m CONNEXION ET COMMUNICATIONS (THERMOSTAT) Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 40 m

ENTRÉES NUMÉRIQUES ET ANALOGIQUES Détecteur de présence (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Contact de feuillure (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Sonde de température (analogique) NTC 10 kΩ à 25ºC Distance maximale 3 m ALIMENTATION DU MOTEUR Tensione d’alimentazione ± 12 Vdc Tensioni in riposo 0 Vdc Intensità massima 300 mA


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

145

Module local de zone radio AZAMLZONAR Description fonctionnelle Platine de gestion locale de la climatisation d’une zone, contrôlant l’ouverture et la fermeture du registre motorisé auquel il est connecté et communiquant par radio avec le thermostat de zone associé. Alimentation au moyen du bus d’expansion du système. Fonctionnalités : > Entrée pour contact de feuillure (détection ouverture de fenêtre) > Entrée pour détecteur de présence > Entrée pour sonde de température déportée ou distribuée > Contrôle de la proportionnalité d’ouverture et de l’air minimum du registre motorisé > Communication bidirectionnelle entre le dispositif et la centrale du système

Connexions Nº 1 2 3 4 5

DESCRIPTION Elément motorisé Sonde de température Bus d’expansion du système Détecteur de présence Contact de feuillure

Figure 109 - Connecteurs du module local AZAMLZONAR

Données techniques

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Consommation stand-by 48 mW Consommation maximale 360 mW ASPECTS MÉCANIQUES Dimensions (L x H x W) (mm) 59 x 44,5 x 17 Figure 110 - Dimensions du module local radio AZAMLZONAR

CONNEXION ET COMMUNICATIONS (BUS EXPANSION) Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 300 m CONNEXION ET COMMUNICATIONS (THERMOSTAT) Fréquence de communication 868 MHz Puissance maximale 12 dBm Distance maximale en espace ouvert 50 m

ENTRÉES NUMÉRIQUES ET ANALOGIQUES Détecteur de présence (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Contact de feuillure (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Sonde de température (analogique) NTC 10 kΩ à 25ºC Distance maximale 3 m ALIMENTATION DU MOTEUR Tensione d’alimentazione ± 12 Vdc Tensioni in riposo 0 Vdc Intensità massima 300 mA


146

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Module local câblé pour ventilo-convecteur monozone AZAMFANCOILC Description fonctionnelle Platine de gestion locale de terminaux air-eau du type ventilo-convecteur, contrôlant trois vitesses de ventilation et l’ouverture et la fermeture de la vanne 3 voies. Communication par bus avec le thermostat de zone associé. Compatible installations à 2 et 4 tubes. Alimentation externe à 230 Vac. Fonctionnalités :  Entrée pour contact de feuillure (détection ouverture de fenêtre)  Entrée pour détecteur de présence  Entrée pour sonde de température déportée ou distribuée  Contrôle automatique de la vitesse de ventilation en fonction du différentiel de température  Communication bidirectionnelle entre le dispositif et la centrale du système

Données techniques

Figure 111 – Dimensions du module pour ventilo-convecteur AZAMFANCOILC

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 50 mW Consommation maximale 14 mA / 230 V CONNEXION ET COMMUNICATIONS (BUS EXPANSION) Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 300 m CONNEXION ET COMMUNICATIONS (THERMOSTAT) Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 40 m

ENTRÉES NUMÉRIQUES ET ANALOGIQUES Détecteur de présence (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Contact de feuillure (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Sonde de température (analogique) NTC 10 kΩ à 25ºC Distance maximale 3 m RELAIS ACTIVATION VENTILO-CONVECTEUR Nombre de sorties 5 Tension maximale 230 Vac / 30 Vdc Intensité maximale 10 A (cos Φ > 0,6) ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (L x H x W) 105 x 63 x 90 mm Nombre de modules DIN 6


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

147

Module local radio pour ventilo-convecteur monozone AZAMFANCOILR Description fonctionnelle Platine de gestion locale de terminaux air-eau du type ventilo-convecteur, contrôlant trois vitesses de ventilation et l’ouverture et la fermeture de la vanne 3 voies. Communication par radio avec le thermostat de zone associé. Compatible installations à 2 et 4 tubes. Alimentation externe à 230 Vac. Fonctionnalités :  Entrée pour contact de feuillure (détection ouverture de fenêtre)  Entrée pour détecteur de présence  Entrée pour sonde de température déportée ou distribuée  Contrôle automatique de la vitesse de ventilation en fonction du différentiel de température  Communication bidirectionnelle entre le dispositif et la centrale du système

Données techniques

Figure 112 – Dimensions du module pour ventilo-convecteur AZAMFANCOILR

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 50 mW Consommation maximale 14 mA / 230 V CONNEXION ET COMMUNICATIONS (BUS EXPANSION) Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 300 m CONNEXION ET COMMUNICATIONS (THERMOSTAT) Fréquence de communication 868 MHz Puissance maximale 12 dBm Distance maximale en espace ouvert 50 m

ENTRÉES NUMÉRIQUES ET ANALOGIQUES Détecteur de présence (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Contact de feuillure (numérique) Libre de tension Distance maximale 10 m Sonde de température (analogique) NTC 10 kΩ à 25ºC Distance maximale 3 m RELAIS ACTIVATION VENTILO-CONVECTEUR Nombre de sorties 5 Tension maximale 230 Vac / 30 Vdc Intensité maximale 10 A (cos Φ > 0,6) ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (L x H x W) 105 x 63 x 90 mm Nombre de modules DIN 6


148

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Module de contrôle d’éléments rayonnants AZAINOUTPUT8 Description fonctionnelle Centrale de gestion des éléments rayonnants présents dans l’installation de chauffage (électrovannes de plancher chauffant, radiateur, etc.). Communications par l’intermédiaire du bus d’expansion du système. Alimentation externe à 230 Vac. Montage sur rail DIN. Fonctionnalités : > Contrôle de jusqu’à 8 éléments rayonnants au moyen de relais de 10 A, 230 Vac. > Adressage de la platine au moyen de microinterrupteurs. > Entrées numériques pour sondes de point de rosée

Connexions

Nº 1 2 3 4 5

DESCRIPTION Diodes LED d’indication d’état des relais Sorties relais (8) Alimentation (230 V) Entrées pour sondes de point de rosée Bus d’expansion

Figure 113 - Connecteurs de la platine AZAINOUTPUT8

Données techniques

Figure 114 - Dimensions de la platine AZAINOUTPUT8

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Tension d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 25 mA Consommation stand-by 19 mA / 230 Vac Consommation maximale 25 mA / 230 Vac RELAIS D’ACTIVATION Nombre de sorties 8 Tension maximale 230 Vac / 30 Vdc Intensité maximale 10 A (cos Φ > 0,6)

BUS D’EXPANSION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 ENTRÉES NUMÉRIQUES Nombre d’entrées 8 Utilisation Sonde de point de rosée Etat Libre de tension ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (L x H x W) 157 x 90 x 63 mm Nombre de modules DIN 9


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

149

INTERFACES COMMUNES Passerelle de communication Q-Adapt pour unités inverter AZXEQADAP Description fonctionnelle Q-Adapt est la passerelle permettant d’intégrer de façon optimale le système de zones Airzone à l’unité inverter gainable (monosplit ou DRV). Grâce à cet élément développé en collaboration avec les principaux fabricants du marché, le système de zones Airzone est capable de tirer profit de la technologie inverter de l’unité de climatisation et d’en optimiser le fonctionnement, aussi bien du point de vue de la consommation électrique que du confort global de l’installation. Concrètement, la passerelle de communication Q-Adapt permet de :  Réaliser la fonction de marche / arrêt du groupe à partir du thermostat principal Airzone.  Choisir le mode de fonctionnement de l’unité de climatisation (Chaud, Froid, Ventilation) à partir du thermostat principal Airzone.  Adapter automatiquement et de façon dynamique la température de consigne de l’unité intérieure du gainable en fonction des différentes températures de demande indiquées à tout moment par les utilisateurs de l’installation sur les thermostats Airzone.  Choisir automatiquement la vitesse du ventilateur de l’unité inverter en fonction du nombre de zones en demande à tout moment : plus le nombre de zones en demande est élevé, plus la vitesse de ventilation est grande. De plus et afin de faciliter la mise au point aéraulique, la passerelle de communication Q-Adapt ajuste les débits de l’unité intérieure selon 4 modes de travail :  Q-Standard : fonctionnement normal, adaptation du débit au nombre de zones en demande.  Q-Silence : réajustement des débits pour les installations où prime avant tout le confort sonore.  Q-Puissance : met en avant des débits plus élevés pour les installations où la demande thermique est plus importante.  Q-Minimum : maintient la vitesse de ventilation au minimum si l’équipement déjà en place offre des débits excessifs.

Données techniques

PARAMÈTRES Alimentation Depuis l’unité intérieure Tension maximale Vmax 15 Vdc Intensité maximale Imax 25 mA Température de stockage -20ºC à 70ºC Température de fonctionnement 0ºC à 50ºC Montage Encastré sur platine Airzone

Figure 115 – Passerelle de communications AZXEQADAP


150

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Connexion La passerelle de communications Q-Adapt s’intègre directement sur la platine de contrôle du système Airzone.

Figure 116 – Connexion de la passerelle de communications AZXEQADAP

La connexion de la passerelle de communications Q-Adapt avec l’unité intérieure gainable dépend de la marque du fabricant. Pour plus de détails, veuillez vous référer à la documentation technique jointe à la passerelle.


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

151

Passerelle de communication pour ventilo-convecteurs multizones AZXFANCOILGTWAY Description fonctionnelle Passerelle de contrôle d’unités gainables à eau du type ventilo-convecteurs. Compatible avec des installations à 2 et 4 tubes. Alimentation externe à 230 Vac. Montage sur rail DIN. Fonctionnalités : > Contrôle de l’ouverture et fermeture (tout-ou-rien) de vannes 3 voies au moyen de 2 relais. > Contrôle de 3 vitesses de ventilation au moyen de 3 relais. > Contrôle automatique de la vitesse en fonction du nombre de zones en demande.

Connexions

Nº 1 2 3

DESCRIPTION Alimentation (230 V) Connexion platine de contrôle Airzone Relais de connexion au ventilo-convecteur

Figure 117 - Connecteurs de la passerelle AZXFANCOILGTWAY

Données techniques

Figure 118 - Dimensions de la passerelle AZXFANCOILGTWAY

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V BUS D’EXPANSION Nombre de ports 1 Fils de communication 2 x 0,22 mm2

RELAIS D’ACTIVATION Nombre de sorties 5 Tension maximale 230 Vac / 30 Vdc Intensité maximale 10 A (cos Φ > 0,6) ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (W x H x L) 105 x 90 x 63 mm Nombre de modules DIN 6


152

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Gestionnaire Supermaître AZXCSMASTER[E/S][B/G] Description fonctionnelle Contrôleur câblé à écran tactile rétroéclairé, alimenté à partir du bus d’intégration du système. Montage encastré ou en applique sur mur. Disponible en coloris blanc et gris. Fonctionnalités : > Imposition du mode de climatisation (stop, ventilation, refroidissement, chauffage) à tous les systèmes de zones auxquels il est connecté (pour un maximum de 199). > Possibilité de créer jusqu’à 8 groupes de contrôle > Mode forcé : l’unique mode de fonctionnement disponible pour chaque système de zones connecté est celui indiqué par le Supermaître. > Mode semi-forcé : le mode de fonctionnement imposé est celui indiqué par le Supermaître, toutefois il existe la possibilité pour chaque système de basculer localement à Stop ou Ventilation. > Mode libre : le mode imposé par le Supermaître est transmis à tous les systèmes une seule fois au moment de la sélection. Par la suite, chaque système est autorisé à adopter localement un mode. > Programmations horaires sur le mode de fonctionnement disponible pour tous les systèmes de façon homogène, ou sur une même température de consigne pour toutes les zones de tous les systèmes simultanément. > Répétition de mode : récupération du mode de fonctionnement du premier système connecté et transmission aux autres. > Configuration des plages de températures : paramétrisation des plages de températures de consigne accessibles pour les modes de fonctionnement Chauffage et Refroidissement. > Indication d’erreurs de communication.

Données techniques

Figure 119a - Dimensions du gestionnaire Supermaître encastré AZXCSMASTERE

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V Intensité maximale Imax 60 mA Consommation stand-by 100 mW Consommation maximale 720 mW CONNEXION ET COMMUNICATIONS Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 40 m

Figure 119b - Dimensions du gestionnaire Supermaître en applique AZXCSMASTERS

TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC Plage de température de consigne 18ºC à 30ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage Encastré / applique Dimensions (L x H x W) (encastré) 155 x 128 x 24 mm Dimensions (L x H x W) (applique) 105 x 91 x 31 mm


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

153

Périphérique de contrôle d’équipements de production AZXCCPC Description fonctionnelle Module de contrôle d’unités de production au moyen de relais de 10 A, 230 Vac. Communications par l’intermédiaire du bus d’intégration. Alimentation externe à 230 Vac. Montage sur rail DIN. Fonctionnalités : > Contrôle du mode de fonctionnement (refroidissement, chauffage pompe à chaleur, chauffage chaudière) au moyen de 3 relais. > Contrôle de la demande en refroidissement (air, rayonnant) au moyen de 2 relais. > Contrôle de la demande en chauffage (air, rayonnant) au moyen de 2 relais. > 6 entrées digitales pour imposition externe du mode de fonctionnement de l’installation > Entrée pour sonde de chaudière

Connexions

Figure 120 - Connecteurs de la platine AZXCCPC

Nº 1 2 3 4 5 6

DESCRIPTION Alimentation (230 V) Désactivation de la climatisation par air Activation du relais chauffage chaudière Activation du realis chauffage pompe à chaleur Activation du mode chauffage semi-forcé Activation du mode refroidissement semi-forcé

Nº 7 8 9 10 11 12

DESCRIPTION Imposition du mode Stop au système Sonde chaudière Bus d’intégration vers platine de contrôle Bus d’intégration vers supermaître Relais de contrôle du mode Diodes LED d’indication d’état des relais

Données techniques

Figure 121 - Dimensions de la platine AZXCCPC


154

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax 32 mA Consommation stand-by 19 mA / 230 Vac Consommation maximale 32 mA / 230 Vac BUS D’EXPANSION Nombre de ports 2 Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Tension dans le bus 12 V ENTRÉES NUMÉRIQUES ET ANALOGIQUES Entrées numériques Libres de tension Nombre d’entrées numériques 6 Entrée sonde analogique 10 kΩ à 25ºC Distance maximale sonde analogique 20 m RELAIS D’ACTIVATION Nombre de sorties 7 Tension maximale 230 Vac / 30 Vdc Intensité maximale 10 A (cos Φ > 0,6) ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (W x H x L) 157 x 90 x 63 mm Nombre de modules DIN 9


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

155

Serveur Web AZXWSERVERAPP Description fonctionnelle Cette interface permet de gérer tous les paramètres de fonctionnement des systèmes connectés par l’intermédiaire d’un navigateur web. Connexion au réseau au moyen du protocole TCP/IP par câble ou WiFi. Alimentation externe à 230 Vac. Montage sur rail DIN. Fonctionnalités :  Contrôle, configuration et visualisation des paramètres de système et de zone (températures ambiantes et de consigne, mode de fonctionnement, marche / arrêt, plages de température de consigne accessibles, etc.)  Programmations horaires sur le mode et/ou température  Edition du nom des systèmes et des zones  Accès multiutilisateur et multisession  Compatible avec App Airzone pour smartphones et tablettes IOS et Android  Contrôle de jusqu’à 32 platines  Contrôle externe via IP fixe ou service DNS

Connexions

Nº 1 2 3 4

DESCRIZIONE Diodes LED de communications Connexion WPS Bus d’intégration Alimentation (230 Vac)

Figure 122 - Connecteurs du serveur web AZXWSERVERAPP

Données techniques

Figure 123 - Dimensions du serveur web AZXWSERVERAPP

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vac Tension maximale Vmax 230 V Intensité maximale Imax

16 mA

Consommation maximale 3,68 W ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (L x H x W) 105 x 90 x 63 mm Nombre de modules DIN 6

PORT DE COMMUNICATION Connexion WiFi Fréquence de communication 2,4 GHz +9 dBm at antenna Puissance maximale port @11 Mb/sec Adresse IP Statique - DHCP Adresse IP par défaut 192.168.2.25 CONNEXION BUS D’INTÉGRATION Câblage 2 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2


156

04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

Passerelle KNX AZXKNXGTWAY Description fonctionnelle Passerelle d’intégration de systèmes Airzone au sein de systèmes de contrôle KNX TP-1 via ModBus. Alimentation à partir du bus KNX. Montage sur rail DIN. Fonctionnalités:  Contrôle d’une platine Airzone par passerelle KNX.  Full KNX. Donnés standard KNX.  Configurable à partir du logiciel ETS.  Contrôle des zones à partir de dispositifs KNX.  Détection d’erreurs durant la communication.

Connexions

Nº 1 2 3

DESCRIPTION Bouton de programmation Connexion bus KNX Bus d’intégration Airzone

Figure 124 – Connecteurs de la passerelle AZXKNXGTWAY

Données techniques

Figure 125 - Dimensions de la passerelle AZXKNXGTWAY

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 29 V Tension de protection 560 V Intensité maximale Imax 14.3 mA Iavg 5 mA Consommation stand-by 30 mW Consommation maximale 150 mW CONNEXION ET COMMUNICATIONS AIRZONE Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale à la platine 300 m

CONNEXION ET COMMUNICATIONS KNX Câblage TP-1 Fils de communication et d’alim. 2 x 0,8 mm2 Distance maximale 1000 m TEMPÉRATURES OPÉRATIVES De stockage -20ºC à 70ºC En fonctionnement 0ºC à 50ºC ASPECTS MÉCANIQUES Montage Sur rail DIN Dimensions (L x H x W) 35 x 90 x 63 mm Nombre de modules DIN 2


04 Annexes | Guide des Solutions Airzone

157

Module de verrouillage chaud seul AZXMCS Description fonctionnelle Ce module permet de désactiver le mode refroidissement afin de n’autoriser qu’un fonctionnement en mode chauffage. Alimentation à partir du bus d’intégration.

Connexions

Nº 1 2 3

DESCRIPTION Bus d’intégration Entrée digitale PP ouverte Entrée digitale PV fermée

Figure 126 - Connecteurs du module de verrouillage AZXMCS

Données techniques

Figure 127 - Dimensions du module de verrouillage AZXMCS

ALIMENTATION ET CONSOMMATION Type d’alimentation Vdc Tension maximale Vmax 12 V CONNEXION ET COMMUNICATIONS PAR BUS D’EXPANSION DU SYSTÈME Câblage 4 fils Fils de communication 2 x 0,22 mm2 Fils d’alimentation 2 x 0,5 mm2 Distance maximale 300 m ASPECTS MÉCANIQUES Dimensions (L x H x W) 59 x 44,5 x 17 mm


w ww.a ir z o nefrance. fr Airzone France 11 Avenue Michelet 93400 Saint Ouen TĂŠl. : 01 44 04 15 67 Fax : 01 44 04 21 14 info@airzonefrance.fr

www.youtube.com/airzonefrance www.facebook.com/confortairzone www.airzone.es/blog


Guide des solutions et services Airzone 2013/2014  

Les Solutions proposées par Airzone, aussi bien pour le secteur résidentiel que tertiaire, offrent de nombreux avantages à l’installateur et...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you