Page 81

DÉVELOPPEMENT L'amateur a le choix entre deux méthodes de développement: La boite obscure et la chambre noire. Celui qui fait usage d'un appareil a pellicules en bobines a la bonne fortune de pouvoir faire ses développements ~n pleine lumière au moyen de la boîte obscure (ou cuve fermée.) . Avec la boîte obscure "Eastman" pour plaques et la boîte obscure "Premo" pour les pellicules en paquets, il faut chargel le développateur dans la chambre noire, mais le reste de l'opération se fait au grand jour. La méthode de développement basée sur le temps et la' températurec'est-a-dire l'action de développer pour un espace de temps fixe, avec un révélateur d'une force donnée et a une température réglée,-qui forme la base de la méthode de développement de la boîte obscure, a depuis longtemps passé la période d'expérimentation. Le développement en cuve fermée n'est plus une simple théorie, c'est un succès. Tout milite en faveur de l'adoption d'u)1e méthode si simple de développer les plaques ou les pellicules. Le premier et principal avantage de cette méthode c'est qu'elle donne de meilleurs résultats que l'ancien système, tout d'essais, de développement dans la chambre noire, et ce même pour les experts. , Le développement avec la boîte obscure évite les accidents, tels que effets de brouillard et égnitignures'; il protège le débutant contre sa propre inexpérience,-l'expérience est dans 'la boîte. Ce système supplée, dans de raisonnables limites, aux variantes dans la durée des poses. De fait, il a été démontré d'une manière absolue_que le développement normal, comme celui de la boîte obscure, donne des négatifs meilleurs pour l'impression que l'ancienne méthode de chercher a renforcer les clichés manquant de pose et a affaiblir ceux trop posés. Les négatifs a pose instantanée, comme ceux a pose prolongée, sont déposés dans la boîte obscure en même temps; ils en sortent en même temps, et se trouvent développés en entier. Les manipulations séparées ne sont pas nécessaires. Le système de la boîte obscure nous offre aussi l'aise et le confort; avec la pellicule en bobine tout se fait au grand jour, et avec les plaques en paquets "Premo," il suffit de se servir de la chambre noire pour charger la boîte et pour laver le négatif avant le fixage: opérations qui ne dûrent que quelques instants. La métho,de de la boîte obscure est aussi la plus économique. Elle économise le temps puisque l'on peut y développer a la fois une douzaine de plaques ou uri rouleau de pellicules. Elle économise les plaques et les pellicules puisqu'elle donne le plus fort pourcentage de négatifs réussis. Elle économise encore l'espace, car n'importe quelle boîte obscure, soit pour plaques ou pour pellicules, peut se loger dans le coin d'un sac de voyage quelconque. Le fait qu'un grand nombre de photographes professionnels se servent, pour développer, de la bcîte obscure pour plaques E,'lstman, est l'une des meilleures preuves de la supériorité de ce système. Pour ces persoi1l1es la commodité qu'of,fre le système est secondaire; ce sont les résultats qu'ils considèrent dans hmr commerce et l'expérience que la boîte obscure leur donnait des résulLats beaucoup supérieurs à ceux de l'ancienne méthode.

Profile for Michel Marquet

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Profile for aiglon47
Advertisement