Page 8

L'APPAREIL

7

pouvoirs dispersifs différents, et que, pat le fait même, l'un peut servir à corriger l'action de l'autre. Donc, supposons qu'avec un objectif non achromatique, tel que montre la vignette, le foyer visuel soit à C, le foyer chimique sera à A. Le verre flint courbe les rayons chimiques plus que le verre "crown." Ainsi, en combinant un objectif négatit de verre flint avec un objectif positif de verre q;own, les rayons chimiques et visuels finissent par coïncider, i.e., convergent sur le même' plan qu'à B. L'objectif est alors appelé "achromatique." Dans un objectif non corrigé, même les rayons chimiques ne convergent pas tous sur un seul point, mais avec un petit objectif la dispersion peut être si faible qu'il est impossible à l'œil nu de la discerner sur l'image.

NON ACHROMATIQUE.

ACHROMATIQUE.

On peut dire que, dans la production des objectifs, les, difficultés augmentent en raison géométrique de la grandeur de la pellicule ou de la plaque à couvrir; et plusieurs formes d'objectifs, autres que celles illustrées ici, ont été inventées pour obvier à ces difficultés: Dans les tout petits appareils, oil peut emplo'yer un objectif extrêmement simple. Par exemple, l'objectif employé dans le premier kodak de poche, prenant un portrait de 172 par 2 pouces, était un ménisque simple non achromatique, et il n'est probablement pas d'objectif dont le mérite ait été plus vanté. Et la raison, c'est qu'il a été fait avec soin, bien éprouvé et inspecté, et n'est pas forcé. De fait, il ne peut y avoir d'objectif achromatique double qui surpasse sa netteté et son angle. Pour les appareils plus grands, les objectifs doivent être corrigés. Mais il n'y a presque rien dans un objectif double, sauf sa vitesse, à moins qu'on ne désire des portraits de 3~ x 4~ ou plus grands. Les objectifs simples tendent à courber légèrement les lignes marginales de l'image, mais ceci passe inaperçu sur les petits portraits et n'a pas d'inconvénient.sur les paysages de-toute grandeur, à moins que l'image ne contienne des sujets d'architecture. Les objectifs doubles peuvent fonctionner à plus grande ouverture que les simples et sont donc plus rapides, surtout dans les grandes dimensions. Ils sont presque nécessaires pour les instantanés de 3 ~ x 572 et sont préférables pour ceux de 3~ x 4~, mais à part de leur vitesse, ils n'ont aucun avantage pour les plus petits. Tout dépend' de la perfection de la lentille,. Les iné~alités d'incurvation ou de poli, que l'expert seul peut discerner, constituent souvent la différence entre un bon objectif et un médiocre; aussi le fabricant ne devrait-il munir les appareils que d'objectifs rigoureusement inspectés et essayés.

Profile for Michel Marquet

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Profile for aiglon47
Advertisement