Page 115

114

LET 1 RA GE

DE S É PRE UV ES

qu'ils sont redéveloppés, mais il semble que le procédé soit particulièrement fécond en bons résultats avec les épreuves sur le Velox Royal. Le redéveloppement fait ressortir d'une manière admirable le fini crémeux, moëlleux et doux du papier; les photographies présentant, quand elles sont finies, un fini d'une délicatesse et d'un velouté quasi indéfinissable. Les épreuves sur le Velox de toute qualité, si elles ont été convenablement et entièrement fixées et lavées, donneront de bons résultats avec le redéveloppement, mais quelques sujets, tels les vues marines et celles d'hiver paraissent mieux si elles sont finies en blanc et noir. Les paysages, les VUfS d'automne et les portraits acquièrent une plus grande valeur artistique, grâce à la chaleur des tons que donne le redéveloppateur. Un· paquet de ledêveloppateur consiste en une boîte contenant 14 capsules et une bouteille de solution. Chaque capsule contient les produits chimiques nécessaires pour produire en y ajoutant simplement de l'eau, le bain-réductif requis pourJaire la réduction des épreuves avant le redéveloppement. Le liquide que la bouteille contient est très concentré et doit être manié avec soin; le contenu d'une bouteille de quatre onces est suffisant pour redévelopper environ quatre cents épreuves Velox de 3,li x 5Yz. Il est important que les épreuves ne conservent aucune trace d'hypo et, en conséquence, le lavage doit avoir été minutieux. Placez l'épreuve en noir et blanc dans la solution réductrice où vous la laissez jusqu'à ce que les tons' noirs soient entièrement disparus des parties sombres, environ une minute. Lavez-la ensuite soigneusement à l'eau fraîche, placez-la dans le redéveloppateur; l'image indécise changera aussitôt, apparaissant d'une riche ton brun, se développant graduellement jusqu'à ce que tout son ancien brillant lui revienne, mais changée en un ton sépia au lieu du noir et blanc. Cela requiert 30 secondes. Une solution trop forte ou une trop longue immersion causeraient' des ampoules. Après redéveloppement, rincez les épreuves et immergez-les dans un bain composé du durcisseur liquide Velox, 1 once, et eau, 16 onces. Un dernier lavage complète l'opération qui n'a pris que peu de temps, de sorte que les avantages de ce _procédé sur celui de l'hypo-alun sont évidents. Le redéveloppateur Velox produira aussi d'excellents tons sépia sur le papier bromure, l'ancienneté des épreuves n'affectant appareminent pas ces tons. Les meilleurs résultats sont obtenus avec les épreuves d'un noir bleuâtre, plutôt qu'avec celles d'une teinte verte ou Çllive, résultat de l'emploi d'une trop forte quantité de bromure. Les solutions 1 éductrices et redéveloppatrices garderont leurs forces pour assez longtemps, si elles sont embouteillées hermétiquement. Si les épreuves sont ampoulées, c'est sans doute dû à un durcissement insuffisant de l'épreuve en noir et blanc. Pour y remédier, on se servira d'une solution fraîche et au point, d'acide hypo à une température de 50° à 60°, dans laquelle on fixera ces épreuves environ 20 à 25 minutes. Le négatif doit être lavé et débarrassé de toute trace Conunent cI'hypo. Plongez un papier Velox dans de l'eau claire tirer des quelques instants; puis placez-le sur le côté sensiépreuves d'un bilisé du négatif humide; pressez-le en évitant cie négatif briser le négatif. Exposez-le sans vous servir du hutnide: châssis-presse. Après l'exposition trempez le tout clans l'eau avant cie les séparer. Développez et fixez l'épreuve comme à l'orclinaire.

Profile for Michel Marquet

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Profile for aiglon47
Advertisement