Page 112

LE TIRAGE DES ÉPREUVES

111

Le moyen le plus simple et le plus satisfaisant de faire le calage sur le carton est de se servir du tissu collant Kodak. Son emploi permet de faire le collage par contact en évitant toute roulure, même sur le plus mince carton. Cet avantage est précieux dans le collage multiple. Deux épreuves peuvent être ainsi collés dos à dos, et, ne s'enroulant pas, servir de feuillet d'album. N'importe quelle épreuve peut être collé avec ce tissu, et comme il est imperméable à l'eau, il n'y a aucun danger que l'image soit tachée par les produits chimiques que pourrait contenir le carton. Pour vous servir du tissu, placez votre épreuve face en bas sur une surface unie' et mettez sur le dos une feuille de tissu que vous y fixerez en le touchant à chaque extrémité de la pointe d'un fer chaud. Tournez votre épreuve et taillezla en même temps que le tissu de la grandeur voulue; placez-la convenablement sur le carton, mettez par-dessus une feuille unie de papier blanc et pressez la surface entière avec un fer à repasser chaud,; pressez, ne frottez P:J,s. Le fer doit être assez chaud pour qu'en le touchant du doigt mouillé on entende le friselis de l'eau. Si le fer est trop chaud, le tissu collera au carton sans adhérer à l'épreuve et l'inverse se produira s'il est trop froid. Le remède est d'augmenter ou diminuer, suivant le cas, la chaleur du fer et pre~ser de nouveau. . Le collage:

Le moyen suivant est le meilleur pour faire le collage sur carlon avec de la colle ordinaire. Après avoir taillé vos épreuves, placez-les dans un bassin d'eau claire où vous les laisserez tremper assez longtemps pour qu'elles deviennent tout à fait souples. Mpttez-les ensuite en pile sur un assez grand morceau de verre bien propre, couvrez la pile d'un buvard et au moyen de rouleau à brunir, pressez-les pour en faire écouler l'eau, puis étendez au moyen d'un bon pinceau en poil raide une couche égale et mince de colle d'empois sur l'épreuve. Enlevez-la, en la saisissant par les coins opposés, et, la tournant, fixez-la sur le carton. Placez sur l'épreuve un buvard propre et sec et faites adhérer au moyen du rouleau. Avec une éponge ou un linge humide enlevez aussitôt de la surface toute tache de colle et toute mousse ou parcelle de buvard qui puisse s'y trouver. Les imperfections des ér reuves terminées peuvent être corrigées par le pointillage en se servant d'encre de Chine diluée et d'un fin pinceau. On doit être soigneux dans le choix des cartons pour que leur nuance s'harmonise avec la teinte des épreuves. Pour les épreuves à la sépia, n'importe .quelle nuance de brun ou les tons rouge foncé sont tout-à-fait convenables, tandis qu'ils ne sauraient s'harmoniser avec des épreuves aux tons noir et blanc, qui eux parai3sent avec plus d'avantage sur des cartons de teintes grise, noir mat, crème ou chamois. Le papier pesant peut subir le collage rigide, mais a un meilleur effet en feuillets doubles, une manière très artistique de préparer ces épreuves sur papier fort est de les tirer sur une feuille beaucoup plus grande que le négatif. Ceci nécessite l'emploi d'un châssis de grande dimension (6}1 x 8Y2 ou 8 x 10). Prenez une vitre claire de la grandeur du châssis et fixez votre négatif au centre au moyen de papier gommé; dans un papier noir ou orange de la grandeur de la vitre, découpez au milieu un carré d'un demi-pouce moins grand que le négatif; placez ce papier masqué dans le châssis entre le négatif et le papier photo-

Profile for Michel Marquet

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Profile for aiglon47
Advertisement