Page 102

LE TIRAGE DES ÉPREUVES Après avoir développé les clichés négatifs, la dernière opération dans la photographie consiste à obtenir les photogrammes. Les' différents papiers dont on peut se servir pour cela sont groupés dans deux catégories générales: les papiers sensibles "à image apparente" sur lesquels l'image apparaît aussitôt après l'exposition à la lumière, et les papiers "à image latente" ou "à développement" sur lesquels l'image ne devient visible qu'après l'application du révélateur. Pour les amateurs, le procédé le plus satisfaisant est celui qu'offre l'emploi du papier Velox. Les photogrammes obtenus d'après ce procédé ont des tons riches et doux qu'aucun autre papier ne' peut exceller. Le Velox peut être exposé soit à la lumière' du jour, soit à la lumière artificielle, et comme pour les pellicules sensibles, l'image n'est pas visible et par conséquent doit être développée. Le procédé est simple, mais comme pour tous les autres, il faut faire preuve d'un peu d'habilité et de jugement, ce qui' est très facile si l'on veut se conformer strictement aux form'ules et aux directions données. Le Velox convient à toutes sortes de travaux photographiques, tel qu'il est amplement démontré dans l'article intitulé: "Qualités de papiers et degrés de contraste." On ne doit pas confondre le Velox avec le papier Bromure ou d'autres papiers sensibles: il a des qualités distinctes qui lui ,Sont propres et que l'on n'a encore jamais pu imiter comme il faut. Récemment on a beaucoup amélioré sa fabrication et, aujourd'hui, le Velox constitue le produit perfectionné d'anflées d'expérience. ,Comme il est fabriqué en différents grains, qualités et degrés de contraste, celui qui s'en sert peut obtenir de bons photogrammes avec pour ainsi dire n'importe quel négatif suivant ses goûts et aussi selon les conditions particulières du cliché: On fabrique six différentes sortes de Velox que l'on Qualités et divise en trois degrés de contraste portant noms: degrés de "Contraste", "Régulier", et "Spécial." Comme ces contraste: expressions commerciales indiquent l'intensité' de contraste et non le grain du papier, on pourrait aussi bien dire: "Dur", "Moyen" et "Faible." Il y a une variété de grain. Choisissez celui qui vous convient le mieux et qui' s'harmonisera avec le sujet de votre photographie. Choisissez aussi votre négatif en VQus rappelant que les' papier~ "Contraste" et "Régulier" se développent rapidement et s'appliquent aux clichés manquant de contrastes, c'està-dire aux clichés, "faibles" ou "gris." Le "Spécial" demande plus de développement 'que les deux autres et convient mieux aux négatifs à contrastes intenses que l'on désigne aussi sous le nom de négatifs durs, vigouréux ou opaques. Le "Royal Velox" se fait en "Régulier" et en "Spécial", mais d'une seule épaisse.ur et il diffère des autres papiers Velox dans ce sens que le fond est teinté en crème-teinte très peu prononcée qui sert à adoucir les parties tlOP éclairées. La papier lui-même e,st un peu plus épais que le Velox ordinaire et à peu près la moitié entre l'épaisseur simple ct l'épaisseur double.

Profile for Michel Marquet

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Comment faire bonne photographie  

Manuel à l'usage des photographes amateurs publié par la Canadian Kodak Co., Limited, Toronto, Canada. Édition début 1900 ?

Profile for aiglon47
Advertisement