Issuu on Google+

P o r t f o l i o A r c h i t e c t u r e

Ahmed Iraqi


Table des matières


Parcours Professionnel

��������������������������������������������������������������������������������������������6

Stage de 4 mois ‘ Agence Imane oualhadj ‘ ����������������������������������������������������������������������������������������������������������� 9 Stage de 4 mois ‘ Agence Orange ‘ ����������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 11

Mémoire de PFE. . ������������������������������������������������������������������������������������������������������12 Approche théorique ������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 14 Approche analytique ������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 15 Approche conceptuelle

������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 16

Parcours académique ������������������������������������������������������������������������������������������������22 Centre commercial - mall - Phase apd ��������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 24 Équipement hôtelier en milieu urbain ��������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 25 Studio de tournage à raoued, Tunis - réaménagement

����������������������������������������������������������������������������������� 26

Aménagement urbain de la petite Sicile, Tunis ������������������������������������������������������������������������������������������������� 27 Conception d’un musée d’art vivant - Sidi bousaid ������������������������������������������������������������������������������������������� 28 Conception d’un lycée pilote à la soukra

��������������������������������������������������������������������������������������������������������� 29


PORTFOLIO . 2017 06 51 19 82 11 Rue al qortob riad faraj res nassim imm 2 appt 2 hay riad 10000 Rabat, Maroc ahmed.iraqi@utctunisie.com ad.iraqi@gmail.com

AHMED IRAQI


STAGES ACADÉMIQUES

FORMATION 2008

2008 - 2010

Mkinsi Amal, architecte DPLG - Rabat, Maroc. (étudiant stagiaire)

2010 - 2016

Durée d’un mois : initiation au métier d’architecte dans le milieu professionnel. Esquisses 2d et 3d, et saisie de plans sur

École supérieure des arts et métiers

Université Tunis Carthage

Bir Kacem Rabat

d’architecture

Aryanah Tunis

Baccalauréat

Rabat

Option : Architecture

Option : Science expérimentale, SVT

Option : architecture

Diplôme national tunisien d’architecte 03. 2014

VOYAGES D’ÉTUDE

LANGUES

10. 2008 01. 2009

Khalil Gibran School, KGS

Autocad, déplacements aux chantiers, relevés… Mkinsi Amal, architecte DPLG - Rabat, Maroc. (étudiant stagiaire) Durée d’un mois : initiation au logiciel de BIM ‘Archicad’ et saisi de plan et traitement des volumes 3d. Basset Noureddine architecte DPLG - Rabat, Maroc. (étudiant stagiaire) Durée de cinq semaines : stage ouvrier au sein du Centre multifonctionnel Arribat centre dédié aux bureaux, commerces, multiplex, hôtel, centre de conférences et de parcs de stationnement. Imane Oualhaj - Architectes DENA - Rabat, Maroc. (étudiant stagiaire)

07. 2015

Arabe : lu, écrit, parlé

Français : lu, écrit, parlé

Durée de six semaines : stage d’essai d’intégration et d’adaptation au sein de l’équipe appartenant à l’organisme d’accueil avant mon entrée officielle à l’agence dans le cadre du stage professionnel pour l’obtention du diplôme d’architecte.

STAGES PROFESSIONNELS Imane Oualhaj - Architectes DENA - Rabat, Maroc. (architecte stagiaire)

Anglais : lu, écrit, parlé

Durée de quatre mois : réflexions et esquisses de projets d’architecture, relevés et dépôts de dossiers d’autorisation, plans d’exécutions et suivis de chantier.

COMPÉTENCES LOGICIELS 01. 2016

Villa El Alami : suivi, et conception d’une villa individuelle. Phases (PRE), (APS), (DPC), (APD), (EXE), (DCE), (SET). Villa Hicham : suivi du chantier - phase (SET) & reportage photos - villa individuelle à usage d’habitation, au cours de laquelle j’ai participé aux réunions avec les différents corps de métier.

3d studio max

Vray 3ds max/sketchup

Autocad architecture

sketchup

Villa Jaouhari : intervention sur la façade d’un immeuble de style classique disposant d’éléments architectoniques de la

Photoshop

Archicad

période néoclassique.

InDesign

Revit

Illustrator

Rhinoceros

Madinat Al Amane : centre socio-éducatif comportant (orphelinat, commerces et école primaire). Phase (EXE) - plans d’électricité - plans de sécurité incendie - nomenclatures menuiserie.

COMPÉTENCES MANUELLES

Orange Atelier - Architectes DENA - Rabat, Maroc. (architecte stagiaire) Durée de quatre mois : production, développement des concepts, études de faisabilité, images de synthèse, re-

CENTRES D’INTÉRÊT

Perspective

levés, déplacement aux chantiers, suivi CPS.

Croquis 09. 2016

Dessin

Villa Oubaid : réaménagement partiel d’une villa individuelle balnéaire de style méditerranéen. Barid Bank académie : processus de remodelage partiel et de réaménagement de l’académie de la banque. Atlas Sahara : j’ai été tenu de saisir les différents plans sur le logiciel Autocad de sorte à pouvoir les numériser afin de pouvoir établir une nouvelle conception spatiale. Maroc télécom : participation sur un concours lancé par la société de télécommunications « Maroc télécom » afin de relooker et rénover quelques-unes de ses agences.


Parcours Professionnel


8


STAGE DE 4 MOIS ‘ AGENCE IMANE OUALHADJ ‘

9


10


STAGE DE 4 MOIS ‘ AGENCE ORANGE ‘

11


Mémoire de PFE


SOUTENANCE DE

ARCHI-CINE

ANALOGIE ‘ CINÉMA ET ARCHITECTURE ’ EXEMPLE DE TRANSDISCIPLINARITÉ

THÈME D’APPROCHE

PROBLÉMATIQUE IL S’AGIT DU MUSÉE DU CINÉMA ET DE L’IMAGE ANIMÉE IL SERA DESTINÉ À TRAVERS LES PARCOURS DE VISITE, AINSI QU’AUX OBJETS EXPOSÉS :

PEINTURE ET ARCHITECTURE

INTER-ÉCHANGE AVEC TOUTES LES DISCIPLINES

EXEMPLE DE TRANSVERSALITÉ CHEZ LES ARCHITECTES

TRANSDISCIPLINARITÉ

LA MAISON SCHROEDER – RIETVELD

TRANSVERSALITÉ

SCULPTURE ET ARCHITECTURE

ASSOCIATION - RENCONTRE

CINEMA DANSE

MUSIQUE

ARCHITECTURE

THEATRE

SCULPTURE

14

FRANK GEHRY – ARCHITECTE SCULPTEUR

PHOTOGRAPHIE

DANSE ET ARCHITECTURE

FUSION

ARCHITECTURE

CINEMA

- À DONNER VIE À UNE PRÉSENTATION, AINSI QU’A UNE EXPOSITION INTÉGRALE DE L’ART CINÉMATOGRAPHIQUE. CEUX QUI Y PÉNÈTRERONS SERONT : DES VISITEURS, DES EXPLORATEURS, AUTEURS, ACTEURS, SPECTATEURS…AUXQUELS LE MUSÉE OFFRIRA L’ÉMOTION D’UNE EXPÉRIENCE MÉMORABLE. NOTRE PROBLÉMATIQUE PROPOSE UN TRAITEMENT RIGOUREUX DES DIFFÉRENTS ÉLÉMENTS RELATIFS AU DOMAINE CINÉMATOGRAPHIQUE, AFIN DE : - S’ASSURER SUR LA FAISABILITÉ D’UNE INTERACTIVITÉ ENTRE LE CINÉMA ET L’ARCHITECTURE PAR LE BIAIS DE LA TRANSDISCIPLINARITÉ. DU FAIT QUE CES LIENS SEMBLENT AMBIGUS, IL CONVIENT QU’UN RAPPROCHEMENT SCRUPULEUX SUR CES RAPPORTS SOIT EFFECTUÉ. DANS CE SENS PLUSIEURS QUESTIONS SE POSENT À SAVOIR : PEUT-ON ARRIVER À UNE RÉPONSE ARCHITECTURALE APPROPRIÉE UNIQUEMENT À L’AIDE D’UN PROCESSUS TRANSDISCIPLINAIRE ? EXISTE-T-IL UNE COHÉRENCE, UN LIEN DIRECT OU INDIRECT, UN VOCABULAIRE COMMUN ENTRE LE CINÉMA ET L’ARCHITECTURE ?

CINARCHI

NOTRE RÉFLEXION SUGGÈRE QU’IL EST POSSIBLE DE TROUVER UN TERRAIN D’ENTENTE NOUS PERMETTANT DE CONFIGURER L’ESPACE ARCHITECTURAL À L’AIDE D’OUTILS CINÉMATOGRAPHIQUES. EN PLUS DE CA NOUS AVONS CONSTATÉ QU’UN COLLECTIF D’ARCHITECTES CÉLÈBRES ET DE RENOM SE SONT EUX MÊME INTRODUITDANS LE CINÉMA POUR EN TIRER QUELQUES INGRÉDIENTS, AFIN D’IMAGINER ET DE METTRE SUR PIED LEURS PROJETS ARCHITECTURAUX. ET DONT NOUS ALLONS NOUS INSPIRER DURANT NOTRE CONCEPTION.

SANTIAGO CALATRAVA - MOUVEMENTS CORPORELS DE DANSE

INTERÊT DES ARCHITECTES POUR LE CINÉMA

EXEMPLES DE MÉTHODES DE TRAVAIL DES ARCHITECTES DE RÉFERENCEX

APPROCHE THÉORIQUE

LE MUSÉE DU CINÉMA ET DE L’IMAGE ANIMÉE UNE ARCHITECTURE À TRAVERS LE 7ÈME ART. APPROCHE THÉORIQUE

AU CINÉMA LE CADRAGE

LA FRAGMENTATION

LA FRAGMENTATION D’UNE PEILLICULE CELLULOID

- LE CADRAGE; - LA PROFONDEUR DE CHAMP; - L’ILLUSION D’OPTIQUE; - LA PLONGÉE ET LA CONTRE PLONGÉE; - LE CHAMP ET LE CONTRE-CHAMP; - RALENTI ET ACCÉLÉRATION; - PLAN SÉQUENCE; - CONTINUITÉ; - LA FRAGMENTATION;

BERNARD TSCHUMI

- LA PROMENDADE CINÉMATIQUE - LA DISCONTINUITÉ - LA RUPTURE D’ÉCHELLE - LE FAUX RACCORD - LA FRAGMENTATION - LE MONTAGE

LE CORBUSIER

- LE STORY-BOARD - LE TRAVELLING - LE MONTAGE - LA PROMENADECINÉMATIQUE - LE CADRAGE

LUDWIG MIES VAN DER ROHE

HERZOG & DE MEURON

- LE COLLAGE - LE MONTAGE

REM KOOLHAAS - LE CADRAGE - LE DÉCADRAGE (MULTITUDE DE POINT DE VUES )

LE FOUND FOOTAAGE

LES TECHNIQUES ET CONCEPTS CINÉMATOGRAPHIQUES EMPRUNTÉS AUX ARCHITECTES LE CADRAGE

LE MONTAGE

LA PROFONDEUR DE CHAMP

LE TRAVELLING LA FRAGMENTATION

LE DÉCADRAGE

LE DÉCADRAGE LE FAUX RACCORD LE STORY-BOARD

LA PROMENDADE CINÉMATIQUE

SYNTHÈSE RÉCAPITULATIVE DU VOLET THÉORIQUE

LA PLONGÉE ET LA CONTRE-PLONGÉE

CLASSIFICATION DES CONCEPTS DANS LE VOCABULAIRE CINÉMATOGRAPHIQUE

LE CADRE ET SA COMPOSTION LE CADRAGE

LA PROFONDEUR DE CHAMP

LE DÉCADRAGE

LE SCÉNARIO

LE FAUX RACCORD

LES ANGLES DE PRISE DE VUE

LE MONTAGE

LA PLONGÉE ET LA CONTRE-PLONGÉE

PRÉ - PRODUCTION

LA FRAGMENTATION

LE STORY - BOARD

LES MOUVEMENTS DE LA CAMÉRA LA NARRATION LINÉAIRE LA NARRATION NON - LINÉAIRE

LE TRAVELLING

LA PROMENADE CINÉMATIQUE

FRAGMENTATION ARCHITECTURALE, DÉSASSEMBLAGE

LA PLONGÉE ET LA CONTRE-PLONGÉE

LA PLONGÉE - LA CONTRE PLONGÉE AU CINÉMA

LA PLONGÉE - LA CONTRE PLONGÉE EN ARCHITECTURE

LE FAUX RACCORD

LE FAUX RACCORD AU CINÉMA

LE FAUX RACCORD EN ARCHITECTURE

LE MONTAGE

MONTAGE CINÉMATOGRAPHIQUE ALFRED HITCHCOCK

RÉINTERPRETATION / RETRANSCRIPTION DES ARCHITECTES DANS LEURS PROJETS

LES TECHNIQUES ET CONCEPTS CINÉMATOGRAPHIQUE EMPRUNTÉE AU CINÉMA PAR LES ARCHITECTES JEAN NOUVEL

JEAN NOUVEL - L’INSTITUT DU MONDE ARABE

LE CADRAGE - STANLEY KUBRICK

COMMENT EST-IL ENVISAGEABLE QUE DES CONCEPTS ET TECHNIQUES CINÉMATOGRAPHIQUES SOIENT À L’ORIGINE D’UN PROJET ARCHITECTURAL ?

LE CINÉMA ET L’ARCHITECTURE MISE EN CONTEXTE

EN ARCHITECTURE

LE MONTAGE - BERNARD TSCHUMI

RÉINTERPRÉTATION - RETRANSCRIPTION

LE STORY-BOARD

LE STORY-BOARD AU CINÉMA

LE STORY-BOARD EN ARCHITECTURE - PARC DE LA VILLETTE - BERNARD TSCHUMI

LA PROMENADE CINÉMATIQUE/ ARCHITECTURALE

COMME L’ON VISIONNERAIT UN FILM

LA PROMENADE CINÉMATIQUE AU CINÉMA

JEAN NOUVEL - LA FONDATION CARTIER

LA PROFONDEUR DE CHAMP

3 4

3

VÉGETATION

2 1

1

Plans superposés qui forment l’entrée principale de la fondation cartier

2

LE BATI

LA PROFONFEUR DE CHAMP AU CINÉMA

LA PROFONFEUR DE CHAMP EN ARCHITECTURE

LE TRAVELLING AU CINÉMA

LE TRAVELLING EN ARCHITECTURE - PARC DE LA VILLETTE BERNARD TSCHUMI

LE DECADRAGE AU CINÉMA

LE DÉCADRAGE AU CINÉMA - HOUSELIFE - REM KOOLHAAS

LE TRAVELLING

LE DÉCADRAGE


PROJET PROJET DE DE FIN FIN D’ETUDE EN ARHITECTURE ARHITECTURE D’ETUDE EN APPROCHE ANALYTIQUE

APPROCHE ANALITYQUE PROJET 1 - LE MUSÉE DE L’IMAGE ANIMÉE / LEESER ARCHITECTES / N. YORK

15

CE DESIGN EST LA MANIFESTATION PHYSIQUED’UNE RÉPONSE EMOTIONNELE AU CINÉMAINDIEN ( BOLLYWOOD ). CE MUSÉE EST CONCUDE FACON À EXPLOITER LA PUISSANCE DE CETTE FORME DYNAMIQUE DU CINÉMA EN RÉPONDANT À DES EXPRESSIONS EN COUCHESD’ÉMOTIONS. CET ASPET DU MUSÉE INSPIRE DE MULTIPLES FACETTE DE LA CONCEPTION,AVEC SA FORME ONDULÉE ONDULEE EMBLÉMATIQUE AUX MULTIPLES VAGUES D’EXPÉRIENCE SPATIALE QUI CASACE À TRAVERS LE SITE, CETTE FORME SOUPLE EST INSPIRÉ DU MOUVEMENT DE DANSE DES FILMS BOLLYWOODIENS.

3 CADRES SONT SITUÉS VERS LA RIVIÈRE EN FACE DE MANHATTAN. - LA PREMIÈRE IMAGE EST D’UN GRAND ÉCRAN RÉFLÉCHISSANT LES VISAGES DES GENS QUI ENTRENT DANS LE SITE AVEC UN HOLOGRAMME PROJETÉS DIRECTEMENT EN FACE. - LA SECONDE IMAGE EST UN ÉCRAN POUR L’AMPHITHÉATRE EN PLEIN AIR, AVES LES SIÈGES SITUÉS SUR LES TOITS DE L’ESPACE INTÉRIEUR. - LE TROISIÈME CADRE REPRÉSENTE UN VIDE À LA RECHERCHE DE LA LIGNE D’HORIZON.

L’ARCHITECTURE DANS LES FILMS

LE PARTI ARCHITECTURAL

SCÉNOGRAPHIE ET DÉCORS FILMIQUES

PROJET 2 - LE MUSÉE DU CINÉMA DE BOLLYWOOD / INDE

ANALYSE DES PROJETS SIMILAIRES

CE QUE NOUS POUVONS RETENIR DANS CE PROJET C’EST QUE LA PEAU DE SURTOUT L’ENVELOPPE EXTERIEUR, LA FAÇADE EST FAITE DE PANNEAUX TRIANGULAIRES TRÉS MINCES , PANNEAUX D'ALUMINIUM BLEU CLAIR AVEC DES JOINTS OUVERTS SONT PRÉCISÉMENT ASSEMBLÉS QUI DONNE UN L'EFFET CONTRAIRE À LA LOURDEUR D’UN BÂTIMENT DE MAÇONNERIE EXISTANTE, LE DÉMATÉRIALISANT AINSI CONTRE LE CIEL, ET AUSSI MARCHE COMME CONTREPOINT CALME POUR L' ACTION NON-STOP DE L'INTÉRIEUR

PROJET 3 - CONCOURS DU CINÉMA DE LONG ISLAND / NEW YORK

NOTRE PARTI ARCHITECTURAL PART SUR UN PRINCIPE MAJEUR QUI EST CELUI D’UN PROCESSUS TRANSDISCIPLINAIRE QUI EST NOTRE THÈME DE BASE : - S’INSPIRER DES OEUVRES ARCHITECTURALES ÉTUDIÉES APPARTENANT À DES ARCHITECTES DE RÉFÉRENCE AUSSI BIEN QUE LES MOYENS EMPLOYÉS PAR EUX MÊME EN VUE DE S’ACCAPARER LE CINÉMA AFIN D’EN FAIRE USAGE DANS LEURS CONCEPTIONS ARCHITECTURALES.

PROJET 4 - LE NOUVEL INSTITUT NÉERLANDAIS DU FILM

TANT LE CONCEPT DU FILM EYE INSTITUTE ET SA MISE EN OEUVRE URBAINE SONT BASÉS SUR UNE SUPERPOSITION DE DEUX DISCIPLINES CRÉATIVES DE BAS, LA FICTION, L’ ILLUSION, ET L’EXPERIENCE RÉELLE. LE CONCEPT DU BATIMENT DEVIENT LE STORY-BOARD, L’ARCHITECTURE DE LA SCÉNOGRAPHIE, EN FOURNISSANT UNE INTÉRACTION DYNAMIQUE, LE ROLE DE L’ÉDIFICE AFFECTÉ OSCILLE ENTRE AGISSANT COMME LE PROTAGONISTE DU PAYSAGE URBAIN ET COMME ÉLEMENT DRAMATURGIQUEPLACÉ DEVANT UN DÉCOR DE PAYSAGE HÉTÉROGÈNE.

- LA RÉFLEXION CONCEPTUELLE DES CINÉASTES, AUTANT PLUS LES DÉCORS EMPLOYÉS DANS LES ESPACES FILMIQUES. DANS LE BUT D’OBTENIR DE NOUVELLES MÉTHODES DE CONCEPTION PROVOQUONS À CET EFFET DE NOUVELLES AMBIANCES ET QUALITÉS SPATIALES.

LE TERRAIN CHOISI COMPTE EN TERME DE SUPERFICIE SOIT ENVIRON 67 000 M² ( 6 HECTARES 700 MÈTRES ).

LE CADRAGE

LE DÉCADRAGE

LE MONTAGE

LA PROMENADE CINÉMATIQUE / ARCHITECURALE

LE TRAVELLING

LE STORY-BOARD

LA NARRATION LINÉAIRE

LA PLONGÉE ET LA CONTRE PLONGÉE

LES CONCEPTS DÉGAGÉS

- S’ASSURER SUR LA FAISABILITÉ ÉVENTUELLE D’UNE INTERACTIVITÉ ENTRE LE CINÉMA ET L’ARCHITECTURE PAR LE BIAIS DE LA TRANSDISCIPLINARITÉ. - DÉSIGNER LES ÉLÉMENTS QUE NOUS USERONS À NOTRE TOUR DANS NOTRE OEUVRE ARCHITECTURALE.

LA PROFONDEUR DE CHAMP

LE FRAGMENTATION

LA NARRATION NON - LINÉAIRE

LE FAUX RACCORD

- LA GENÈSE CONCEPTUELLE DES CINÉASTES, AUTANT PLUS LES DÉCORS EMPLOYÉS DANS LES ESPACES FILMIQUES.

2D

PLAN ET VOLUMES

LA FRAGMENTATION

IMBRICATION FRAGMENTÉE

PROCESSUS DE FRAGMENTATION ARCHITECTURALE INSPIRÉ DE LA FRAGMENTATION CINÉMATOGRAPHIQUE

IL S’AGIT DU MUSÉE DU CINÉMA ET DE L’IMAGE ANIMÉE. CE PROJET AURA POUR VOCATION D’ARCHIVER TOUT CE QUI PEUT ÊTRE EN RELATION AVEC L’HISTOIRE ET LA TECHNIQUE DU FILM ET DU CINÉMA, ET AUSSI PARTIELLEMENT EN RELATION AVEC LES DÉCORS, COSTUMES, MAQUETTES, MASQUES ET PROTHÈSES, FAUX ANIMAUX, ANIMATRONIQUES, ROBOTS ET MONSTRES EN TOUS GENRES, DES OBJETS AUTHENTIQUES DE TOURNAGES, ILLUSTRERONT UNE EXPOSITION CULTURELLE ET PÉDAGOGIQUE QUI RÉVÈLERA LES SECRETS DES EFFETS SPÉCIAUX CRÉÉS PAR LES MAGICIENS DU CINÉMA AVANT LE TOUT NUMÉRIQUE. LE MUSÉE ENGLOBERA EN PLUS DE L’ENTITÉ MUSÉALE, UNE UNITÉ ADMINISTRATIVE QUI SE CHARGERA DE LA GESTION DU CENTRE, UNE UNITÉ DE RESTAURATION, UNE UNITÉ D’APPRENTISSAGE QUI INCLURA DES CLUBS DE FORMATION AU DOMAINE CINÉ, ETC…LE PROGRAMME SERA PLUS DÉTAILLÉ DANS CE QUI SUIVRA. L´ACCENT SERA MIS SUR LES FILMS D’AVANT-GARDE, EXPÉRIMENTAUX, INTERNATIONAUX, MAROCAINS, AINSI QUE LES DOCUMENTAIRES.

SITUATION GEOGRAPHIQUE DU PROJET LE SITE OÙ NOUS AVONS CHOISI D’INSÉRER NOTRE PROJET SE SITUE À LA VALLÉE DE BOUREGREG .À LA SORTIEDE LA VILLE DE RABAT, A L’ENTRÉE DE LA VILLE DE SALÉ ET DONNANTSUR LE FLEUVE DE BOUREGREG ET SUR LA VILLE DE RABAT ET SUR SALÉ

L’INTERVENTION SERA FAITE SUR UN TERRAIN SITUÉ DANS LA ZONE BAB ELBAHR A L’AUTRE RIVE DU FLEUVE DE BOUREGREG, C’EST-A-DIRE SE TROUVANT DU COTÉ DE LA VILLE DE SALÉ À L’AVENUE DE OUALI AL AAHD SIDI MOHAMED.

ANALYSE URBAINE À L’ECHELLE DE LA VILLE

DESCRIPTION DU PROJET

LE TERRAIN CHOISI COMPTE EN TERME DE SUPERFICIE SOIT ENVIRON 67 000 M² ( 6 HECTARES 700 MÈTRES ).

VUE DE L’ACCÈS AU PROJET À PARTIR DU PONT PRINCIPAL RELIANT LA VILLE DE RABAT À SALÉ

À L’ ECHELLE DU QUARTIER

APPROCHE CONCEPTUELLE

projet

CE CENTRE CULTUREL DIT MUSÉE, AURA POUR VOCATION DE SERVIR DE SUPPORT QUANT À LA MISE EN APPLICATION DE NOS THÉORIES ABORDÉES JUSQU’ICI, ET PERMETTRA LA MISE EN PRATIQUE DE TOUT CE QUE L’ON A DÉGAGÉ ANTÉRIEUREMENT AU COURS DE NOS RECHERCHES.

3D

3

ORGANISATION SPATIALE

ACCEUIL/ RECEPTION/ ADMIN ESPACE D’EXPOSTION

RESTAURATION

DOCUMENTATION

BOUTIQUES DE SOUVENIRS

ESPACE TAMPON ( EXPO TEMPORAIRE ) ADMINISTRATION

ESPACE DE DIFFUSION CINÉ COUVERT

CRÉATION ET ENSEIGNEMENT STUDIO DE TOURNAGE

GRADINS

4 parcours muséal PLAN DU REZ DE CHAUSÉE

PLAN DE L’ÉTAGE

5

- IMPLANTER UN MUSÉE DU CINÉMA AU SEIN MÊME DE LA CAPITALE ADMINISTRATIVE PARTICIPERA AU DÉVELOPPEMENT CULTURELLE CONTRIBUERA À LA CONNAISSANCE,ETPERMETTRA AINSI, L’INFILTRATION AU DOMAINE CINÉMATOGRAPHIQUE.

acceuil

Espace musée

+ Réception + billetterie + Hall d’acceuil + attente + presse radio + Sanitaire H/F + Café d’art + Exposition temporaire

+ Expositions permanente + Expostion temporaire + Sanitaire H/F + Boutiques de souvenirs + Laboratoires et ateliers de restauration (found

Centre de documentation

+ Hall d’acceuil + Réception + billetterie + Salles de projections cinés + Buvette / pop corn / office + Depot + Sanitaite H/F

+ Bibliothèque - Acceuil - Salles de lecture - Dépot - Office - Sanitaire H/F + Médiathèque - Acceuil - Office - Vidéothèque - Imagethèque - Musicothèque - Depot - Sanitaire H/F Création et enseignement

TERRAIN D’IMPLANTION DU MUSÉE

AFFECTATION SPATIALE

2

JUSTIFICATION DU CHOIX DU PROJET

- AVEC UNE PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE TIMIDE ET ENCORE TRÈS LIMITÉE, ET UNE MOYENNE ANNUELLE QUI NEDÉPASSE PAS VINGT LONGS MÉTRAGES, CE PAYS POURRAIT BIEN BÉNÉFICIER D’UN ESPACE D’ÉCHANGE ET DE RÉFLEXION.

OCCUPATION SPATIALE

1

+ Ateliers - Écriture et scénario - Actorat et mise en scène - Costume et maquillage - Montage et post-production - Lumière et photo - Son et musique de film - Salle de conférence + Studio de tournage

Diffusion

Administration + Hall d’acceuil + Maintenance / surveillance + Bureau directeur + Secretariat + Bureau comptabilité + Bureau ressources humaines + Sanitaire H/F Espace de projection en plein air + Restaurant + Office + Dépot

ENTITÉ MUSÉALE ( ESPACE D’EXPOSITION )

ENTITÉ “ STUDIO DE TOURNAGE ”

ENTITÉ “ CLUBS D’APPRENTISSAGE CINÉMATOGRAPHIQUE ”

ENTITÉ “ADMINISTRATION”

ENTITÉ “ CENTRE DE DIFFUSION CINÉMATOGRAPHIQUE ”

ENTITÉ “ RESTAURATION ”

ENTITÉ “ CENTRE DE DOCUMENTATION”

ENTITÉ “ CENTRE DE DOCUMENTATION ”

ENTITÉ “ ESPACE DE PROJECTION À AIR LIBRE ”


APPROCHE CONCEPTUELLE

16

R.D.C


vue sur le gradins et et l’espace resto

Entrée Principale du musée

Entrée admin et entrée secondaire musée

Entrée et promenade cinématique

17

espace de projection en plein air

espace de proj couvert


18

Il s’agit du musée du cinéma et de l’image animée, il est destiné, à travers les parcours de visite, ainsi qu’aux objets exposés, à donner vie à une présentation, ainsi qu’a une exposition intégrale de l’art cinématographique, dont les stimulations visuelles et sonores envahiront le visiteur de la même manière lorsque l’on assiste à la projection d’un film en mesure de fasciner et émouvoir. Ceux qui y pénètreront ne seront pas uniquement des visiteurs, mais surtout des explorateurs, auteurs, acteurs, spectateurs… Auxquels le Musée offrira l’émotion d’une expérience mémorable et inoubliable. Il ne s’agira plus uniquement d’éduquer mais aussi de séduire et de satisfaire le public et d’en faire son meilleur allié.


19


20


21


Parcours acadĂŠmique


CENTRE COMMERCIAL - MALL - PHASE APD

24 4 2


ÉQUIPEMENT HÔTELIER EN MILIEU URBAIN

25


STUDIO DE TOURNAGE À RAOUED, TUNIS - RÉAMÉNAGEMENT

26


La petite Sicile,Tunis. AMÉNAGEMENT URBAIN DE LA PETITE SICILE, TUNIS

Plan de situation existant

27

L’idée était d’intégrer le lac à l’intérieur de la zone intérieure, comme pour augmenter la qualité de vie et pour développer les activités entourant le voisinage. L’intervention nous a conduits à diviser la zone en de multiples espaces qui ont des fonctions différentes parmi lesquelles : commercial, logement, industriel, et hôtels

4eme Année

Aménagement urbain


CONCEPTION D’UN MUSÉE D’ART VIVANT - SIDI BOUSAID

28


CONCEPTION D’UN LYCÉE PILOTE À LA SOUKRA

29


L’architecture est la réalisation réfléchie de l’espace. Louis Kahn


Portfolio français 2017 Ahmed iraqi