Page 1

Le terme « écologie » vient du grec oikos (« maison », « habitat »)

et logos (« science », « connaissance ») : c'est la science de la maison, de l'habitat.


L’écologie est la science qui étudie les relations des êtres vivants entre eux et avec leur milieu (environnement). L’écologie est l’une des sciences naturelles.

Le biologiste Ernst Haeckel Le terme «écologie » fut inventé en 1866 par le biologiste allemand Ernst Haeckel. Il semble avoir été utilisé pour la première fois en français vers 1874.


L’écologie est très complexe: c’est comme un noyau autour duquel se rassemblent les problèmes sociaux et économiques de notre époque. La dégradation de l’environnement et la dégradation des rapports humains procèdent parallèlement. Ce n’est qu’en éduquant les jeunes qu’on peut espérer qu’ils ne détruisent pas ce que la nature a créé avec autant de “savoir”, autant de fatigue, autant de processus chimiques qui frôlent la magie. Si on n’arrive pas à comprendre que l’amour pour la nature est une façon d’être, une expression de


ECOLOGIE

SOLUTIONS

O.G.M. POLLUTION PLANTES ANIMAUX AIR

L’EFFET DE SERRE

ANIMAUX EN DANGER

EAU


Les Etats-unis sont les principaux producteurs d’OGM. À cause des coûts élevés de production, les producteurs bénéficient d’aides de l’état. L’emploi d’OGM est donc très diffusé aux Etats Unis. RISQUES: •Pour l’environnement: d’autres semences peuvent être contaminées tout comme les terrains où elles sont plantées. •pour l’homme il existe de graves risques d’allergies aux aliments contenant des OGM

millions d'hectares d' OGM cultivés dans le monde 100 80 60 40 20 0

1999

2002

2003

2004

2005


En Italie, les OGM ne sont pas appréciés, en outre l’agriculture italienne a pour but de produire des produits de haute qualité, non pas des produits en grande quantité. Voilà pourquoi elle n’utilise pas d’ OGM. En Italie les OGM ne sont présents qu’en laboratoire.


En 1997: première autorisation de culture transgénique Les plantes cultivées sont: MAIS, COLZA, COTON, SOJA uniquement résistants aux insectes ou aux désherbants.


Les OGM (organismes génétiquement modifiés) constituent une source d'interrogations et de craintes chez les consommateurs. Il existe aussi des animaux génétiquement modifiés. Les animaux sont les victimes de ces nouvelles formes d'expérimentation: manipulations génétiques, clonage, xénogreffes.  Ces techniques permettent aux scientifiques d'altérer ou de modifier la constitution génétique d'organismes vivants et de mélanger le matériel génétique de différentes espèces entre elles, par-delà toutes les barrières de la nature. En outre l’animal OGM ne se peut pas reproduire et il tombe plus facilement malade.

Le rat plus grand est le plus jeune!


Une grande quantité des énergies consommées dans le monde provient de gisements de combustibles fossiles: pétrole, gaz, charbon et uranium. Les énergies renouvelables peuvent se distinguer en énergie provenant du soleil, des éoliennes, des marées, de la biomasse, des biocarburants et de la géothermie. L’utilisation de ces énergies n’est pas récente (moulins, thermes, feu de bois, etc…). Nous présenterons uniquement les énergies qui sont très peu polluantes et inépuisables.


Qu’est-ce que la pollution de l’eau? D’où vient-elle? Qu’est-ce qui pollue l’eau? Quelles sont les solutions?


On appelle pollution de l’eau toute modification physique, biologique et chimique de la qualité de l’eau. En général la pollution de l’eau est due aux activités humaines. Il y a deux sources de pollution, celles que l’on appelle localisées et celles non localisées. Par exemple les premières sont: les usines, les installations de traitement des eaux d’égout, les mines souterraines, les puits de pétrole, les pétroliers et l’agriculture. Celles non localisées sont par exemple: les dépôts d’acide de l’air, la circulation, les polluants diffusés par les fleuves et ceux provenant des eaux souterraines.


Il y a plusieurs classes de polluants de l’eau: •

Les agents qui provoquent des maladies (comme les virus et les bactéries)

Les déchets qui ont besoin d’oxygène • Les polluants inorganiques hydrosolubles (comme les acides, les sels et le métaux toxiques)

Les Composés organiques (tels que le pétrole, les plastiques et les pesticides) •

Les Composés radioactifs hydrosolubles


• Mise en place d’une filière de récupération des emballages vides et des produits phytosanitaires non utilisés ; • Renforcement des contrôles de l’utilisation des produits phytosanitaires. La loi d’orientation agricole de juillet 1999 a augmenté les pouvoirs de contrôle de l’administration et prévoit de lourdes peines en cas d’infraction sur les ventes ou sur les utilisations de produits ; • Conduite d'études préalables au futur dispositif de contrôle obligatoire des pulvérisateurs agricoles ; • Développement des techniques de protection biologique des cultures, substitut possible de la lutte chimique.


Notre planète abrite 10 millions d’espèces mais chaque année, des millions d’exemplaires disparaissent et certains d’entre-eux disparaissent avant d’être découverts et étudiés par l’homme. C’est toujours à cause des changements du climat que nous nous rapprochons à une extinction de masse concernant les animaux; l’environnement le plus menacé est la mer, dont les espèces les plus en danger sont les requins, les baleines, les phoques et l’éléphant de mer. Ce dernier, bien qu’il fasse partie d’une espèce protégée, est chassé à cause de l’épaisse couche de graisse sous sa peau qui est utilisée pour fabriquer du savon, d’excellents lubrificants et de l’huile de phoque très prisés.


Pour constuire des villes et des habitations écologiques il faut créer une conscience respectueuse envers le milieu naturel. L’environnement est le lieu où chaque être humain vit et c’est pour cela qu’il constitue un précieux patrimoine qui doit être absolument conservé.


L’homme grâce au pouvoir de la science et de la technologie a imposé sa domination sur la nature en croyant qu’il serait possible d’exploiter de façon illimitée les ressources disponibles. Dans les pays industrialisés une prise de conscience s’est diffusée à propos des problèmes écologiques. Il faut pour cela passer à un modèle de vie à impact réduit en changeant sa propre maison. Une maison écologique consomme moins qu’une maison “normale” et aide donc à économiser de l’énergie. L’automobile ne doit pas être polluante et une voiture avec un moteur électrique ou qui est alimentée au méthane aide à économiser de l’énergie non renouvelable.


La pollution de l’air est une atteinte à la pureté de l’air et à l’integrité du fonctionnement de l’atmosphère. •On peut définir la pollution atmosphèrique comme la présence dans l’atmosphère des substances qui causent un effet mesurable sur l’être humain, sur les animaux et sur la végétation •On distingue deux types de sources: - antropiques, c’est-à-dire que c’est l’homme qui est la cause ce type de pollution. - naturelles, c’est-à-dire qui est causée par exemple par les gaz émis par les volcans ou par les incendies de forêts.


Le graphique illustre, pour l’année 2000, l’estimation de la diminution de l’espérance de vie (en nombre de mois) attribuable à la pollution. En moyenne cette diminution atteint 8,6 mois pour l’ensemble du continent européen. La pollution de l’air serait potentiellement responsable de la mort prématurée de 310 000 européens chaque année, dont 40 000 Italiens et 37 000 Français. En 2000 les principales sources de particules fines en Europe étaient: les différents types de transport, le chauffage domestique au bois, le secteur industriel et les centrales énergétiques.


Les gaz à effet de serre jouent pour notre planète le même rôle que les vitres d'une serre, ils laissent passer la lumière mais empêchent que la chaleur se dissipe.

Les deux gaz les plus importants sont d'origine naturelle: - Le vapeur d'eau - Le gaz carbonique Le gaz carbonique, le méthane, les halocarbures et l'ozone troposphèrique composent l'effet de serre additionnel, qui se rajoute à celui d'origine naturelle.


L’EFFET DE SERRE ADDITIONNEL Causé par l’homme, il augmente l'efficacité de l'effet de serre et un risque de surchauffe. Les gaz les plus dangereux sont causés par des activités humaines: -la combustion des énergies fossiles, -les exploitations pétrolières et gazières, -l'utilisation des bombes aérosol d'insecticide et des systèmes de climatisation.

ECOLOGIE