Page 1

La Lumière Ahmadiyya Anjuman Ishaat Islam Lahore (France) La seule organisation Musulmane soutenant la finalité de la mission prophétique

février 2012

Webdiffusion sur le premier service Islamique mondial en temps réel à l’adresse www.virtualmosque.co.uk tience et excitation de l’esprit, et emploie toute sa puissance et son attention pour parvenir à Shahid Aziz l’achèvement de cette affaire. Alors les suppliMustaq Ali cations de cet homme qui s’est perdu dans la Contenu: Page dévotion envers Le Plus Haut Dieu, stimule et L’appel du Messie 1 s’attire du paradis la Divine faveur et grâce, et Il Le Messie Promis 3 crée de nouvelles causes qui provoquent et acLe Créateur dans le Judaïsme, le 4 complissent cet objet. Bien que cette prière est Christianisme et l’Islam apparemment exécutée par les humains, la répar Dr Mir Faisal alité de cette affaire est que l’homme est bien 70 ou 72 par Maulana Abdul 7 perdu en Dieu, et au moment de la prière, il Haque Vidyarthi rampe en sa Divine présence avec comme une Jésus était un Musulman, par Prof 8 étape d’annihilation, si bien que la main à ce Robert F. Shedinger moment n’est plus la sienne mais en réalité celle de Dieu. C’est cela que nous appelons prière Webdiffusions : Veuillez noter que la Khutpar laquelle le Plus Haut Dieu est connu et reba et les prières de Vendredi, les discours, aussi connu et qu’un indice est obtenu sur l’existence bien que les rencontres sont partagés sur la de cet Être Suprême Qui est caché et dissimulé Mosquée Virtuelle (www.virtualmosque.co.uk). derrière des milliers de voiles. Pour les gens ‫ہ‬ qui prient, les hauts cieux s’approchent de la ‫ّللا الرَّحْ مہ ِن ال َّر ِحیْم‬ ِ ٰ ‫بِس ِْم‬ terre et les nouvelles causes, celles de leurs prières qui ont trouvé une réponse, sont prises L’appel du Messie pour devenir la résolution de leurs difficultés, et la connaissance d’eux est accordée par avan(Suite de l’édition précédente) ce, et la moindre de celles-ci est que la croyance La relation entre la prière et son accepen l’acceptation de la prière est fixée dans l’estation prit par l’Invisible comme un clou de fer. La vérité est que s’il n’y avait pas de de prière, aucun Entre la prière et son acceptation il y a une être humain en la matière de la relation qui est apLa Foi d’un Ahmadiste de Lahore est plus grande que n’imréalisation de Dieu, n’aurait pu parue depuis que porte quel obstacle ! atteindre l’étape de la certitul’homme vint à être de. C’est au travers de la priècréé. Quand la vore que la Divine révélation lonté du Plus Haut nous est conférée, et nous Dieu s’incline à faire pouvons communier avec le une chose. Sa pratiPlus Haut Dieu. Quand un que est que l’un de homme, dans le processus de ses loyaux et sincèla prière avec toute la sincérires esclaves s’engaté de son cœur, l’amour et la ge de lui-même loyauté, parvient à un état de dans la prière avec totale annihilation, alors le une extrême impa-

Editeurs

Je dois aimer toute l’humanité


La Lumière

février 2013

2 En 1896, Roentgen fit la première radioDieu Vivant Qui est caché prière les signes gracieux et graphie. Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (la paix du regard humain, se bienveillants du Plus Haut soit sur lui) résidant à Qadian, qui n'avait même manifeste de Lui-même Dieu, reste privé de la grande pas l'électricité, avait une portée incroyable sur envers lui. La prière n’est richesse de la réalisation de les développement scientifique dans le monde et pas seulement nécessiDieu, en dépit des richesses et a fait référence à la "photographie des os" alors tée pour le but que nous propriétés et d’autres moyens qu'il discutait sur le fait de savoir si la photographie est Islaique ou non dans un des livres puissions le rendre capad’opulence qu’il a pu acquérir qu'il a écrit dan le début des années 1900. ble de réaliser nos objecdurant sa vie, ainsi que de ce tifs terrestres, mais auque ses succès ont pu produire cun être humain ne peut comme effet bénéfique sur son trouver le Vrai et Grand esprit, et de l’autre côté, accroit Dieu par Qui les cœurs sa vanité et se vante comme sa de nombreux êtres hurichesse et sa prospérité se mains sont tombés, sans multiplie ; et même s’il peut la manifestation de ces avoir quelque foi en le Plus signes qui viennent à Haut Seigneur, cette foi est si apparaître après la prièdésuète que cela ne peut l’éloire. L’ignorant pense que gner des passions sensuelles, ni la prière est une chose lui accorder une véritable pureabsurde et folle, mais il té. ne sait pas que c’est uniLa Prédestination quement au travers de la prière que l’Être SuprêIl doit être rappelé que bien me se manifeste Luique toute chose ait été prédesmême auprès de ceux tiné, la prédestination n’a pas qui Le cherchent, et insidétruit la connaissance et les nue dans leurs pensées Sa révélation –Je suis Le sciences ; et en dépit de la croyance en la doctriTout-puissant. Toute personne assoiffée de la ne de la prédestination, tout comme chacun doit réalisation de Dieu doit se rappeler que, dans l’admettre, comme le résultat d’une expérimencette vie, pour une quête de la lumière spiritueltation scientifique, que les drogues ont sans le, la prière est le seul moyen qui induit la doute des propriétés particulières cachées en croyance en l’existence de Dieu, et dissipe tous elles, et si un médicament doit être administré les doutes et toutes les craintes ; car un homme selon la nature de la maladie, cela fera certainequi a atteint ses objectifs sans la prière ne sait ni ment du bien au patient par la miséricorde et la comment ni d’où il les a obtenus ; et quelqu’un grâce du Plus Haut Dieu. De la même manière, qui s’appuie sur des plans et des outils et reste tout homme saint, par le biais de l’expérimentaindifférent à la prière ne peut pas sentir que tion et de l’expérience, doit reconnaitre que la c’est, en vérité, la main de Dieu qui a déposé ces prière a un lien et une relation avec l’acceptaobjets dans sa poche. Et cela est la raison pour tion. Nous pouvons et ne pouvons pas être capalaquelle un homme qui, au moyen de la prière, ble de marquer ce secret raisonnablement dans reçoit, au travers de la Divine révélation, la bonles esprits des autres peuples, mais l’expérience ne nouvelle d’un succès, avance en matière de de centaines de milliers d’hommes justes aussi connaissance et aime Dieu quand la chose prédibien que notre propre expérience personnelle te vient à réellement se passer, et considère l’acnous a révélé cette réalité cachée que nos prièceptation de la prière comme un grand signe en res ont une force magnétique qui attire et attise sa faveur, et également en étant empli de foi de la miséricorde et la grâce du Plus Haut Dieu entemps en temps, il s’abstient et fuit les passions vers cela-même. Du service Divin aussi, la prière sensuelles et les péchés de toute sorte pour que qui nous a été enseignée dans le Chapitre d’Ouson esprit seul, comme il l’était, lui soit laissé. verture du Saint Coran en est l’esprit et la subsMais l’homme qui ne voit pas au travers de la tance. Quand nous disons –Guides-nous sur le

Je dois aimer toute l’humanité


février 2013

La Lumière 3

droit chemin, nous souhaitons, par le moyen de cette prière, attirer sur nous la lumière qui descend du Plus Haut Dieu et qui illumine les cœurs des hommes avec amour et confiance.

La prière, une Force Magnétique Certains disent en hâte qu’ils n’interdisent pas l’offre de la prière, mais la signification de la prière est simplement le culte et l’adoration sur laquelle la récompense est déterminée. Il est regrettable cela dit que ces personnes ne pensent pas que tout culte pour lequel la réalisation spirituelle n’est pas créé par Dieu, et que pour tout mérite ou récompense pour laquelle, en des temps à venir, l’espoir est nourri uniquement par l’imagination, sont toutes vaines et sans fondement. L’adoration réelle et le vrai mérite sont celui du rayon de lumière et des bénédictions qui sont ressentis et vécus aussi dans ce monde. Les signes de l’acceptation de notre culte sont juste ceux que l’on perçoit durant le temps de notre prière, nous voyons avec la vue de notre esprit qu’une adoucissante lumière est descendue du Plus Haut Dieu, et a détruit les sujets empoisonnés dans notre esprit ; et qu’elle nous est descendue comme une flamme, et nous a empli immédiatement de l’état de pure extension de l’esprit, de la croyance, de l’amour et du délice ; et si cela devait ne pas se passer, alors le culte et la prière ne sont pas mieux qu’une simple coutume ou cérémonie. Toute prière, même si elle doit être pour la résolution de nos affaires et difficultés mondaines, revient en notre état de foi et de connaissance du Plus Haut Dieu ; c’est-à-dire que cela accorde sur nous, d’abord, l’avancement et la progression au sujet de la foi et de la connaissance de Dieu, et nous confère une pure satisfaction et le réconfort, un réel délice et une expansion de l’esprit, et cela projette des effets sur nos vanités terrestres et les choses détestables, et met fin à notre tristesse et notre peine, quelle que soit la manière qui lui semble appropriée. Il est donc clair, à partir de toute cette discussion, que la prière ne peut être appelée prière que si, et seulement si, elle a une force attractive, et attire des cieux une lumière qui peut dissiper toute notre confusion et inquiétude, et ouvrir et étendre notre esprit, et nous donner la paix et le contentement. Le Tout Sage Dieu, en vérité, après les prières, apporte Son secour et son succès de deux manières : Il peut éloigner et effacer la calamité par la-

quelle nous sommes sur le point d’être écrasés à mort, ou Il peut nous doter d’une extraordinaire force pour en supporter le poids, et nous rendre en mesure d’y goûter le délice, et d’étendre notre esprit. Il est cependant clair que pour ces deux manières, l’aide Divine et le triomphe viennent, en vérité, des cieux en réponse à une humble prière.

Le Messie Promis Par Ebrahim Muhamed (Décembre 2012) Erudits, Philosophes, Poètes, d’où que vous soyez De nombreuses questions – rares sont les réponses trouvées Dans notre Fierté ne pourrons nous jamais annoncer ? Qu’en vérité nous nous sommes égarés Promis par Celui que nous Louons De cet éblouissant soleil, dans sa réflexion Apparaît, un Esclave d’Ahmad, Son Saint Livre pour nous Instruire A Animer nos âmes tâtonnantes, que son souffle Inspire Le Soleil et le Lune en de Saintes Nuits, tout doute s’évanouit Sur ce que l’Unique Muhammad a prédit Qui, dans les Cavités Isolées de la nuit Plaide du sort pitoyable de l’Humanité devant Lui Le crayon céleste comme la cimeterre du Grand Général Maniée par l’Esclave de Mustapha de façon habile Dissipant tout autour les doutes et l’obscurité La Foi, perdue dans les Pléiades, sur Terre est à nouveau retrouvée L’antéchrist, avec de mortels arguments, dans la défaite doit tomber

Je dois aimer toute l’humanité


février 2013

La Lumière 4 Les clairons ennemis doivent la retraite faire sonner L’Ignorance, les Préjugés, le Mensonge, les démons à sa manière Les a abattus avec les crayons donnés, comme David et ses pierres Le Livre Saint est maintenant partout, dans toutes les paroles Les prières du Seigneur, d’Est en Ouest sont audibles La Lumière et l’Enseignement en distants horizons font grâce L’herbe de l’ignorance, Les Fruits de la sagesse remplacent Douces saintes révélations – Cristallines ! Le Messie, Merci Seigneur, est ici !

Le concept du Créateur dans l'islam, le judaïsme et le christianisme Dr. Mir Faizal Introduction Dans cet article, je traiterai l’Islam et le Judaïsme ensemble, comme ils ont les mêmes opinions et emploient le même langage pour exprimer celles-ci, sur la plupart des choses que j’ai à dire. J’ai vu de nombreux débats entre les Chrétiens et les Musulmans/juifs. Même s’il y a des différences entre eux, ce que j’aimerais souligner est qu’il n’y a aucune différence dans la conception métaphysique d’un créateur, mais une différence dans le langage employé pour exprimer cette conception. Donc, le but de ma lettre est de traduire la théologie Chrétienne en langage Musulman/Juif et les objections Musulmanes/Juives en langage chrétien et avec optimisme, les Musulmans/juifs et les Chrétiens verront qu’il n’y a pas de différence entre eux en matière de métaphysique.

La légende D’abord, je fais ici une petite légende pour la traduction. Le concept

M u s u l m a n s Chrétiens sunnites/juifs

Créateur des cieux Dieu et de la terre La révélation du La Parole créateur comme la Dieu parole incréée de Dieu

Dieu le père de Le fils de Dieu

Un d’esprit ateur

procédé Saint Esprit du cré-

Toute chose à par- Aucun tir de la même es- existant sence que celle du créateur

Esprit de Dieu

terme Dieu

La réalité de la Essence spiri- Essence spiriparole du créateur tuelle du Coran/ tuelle Christ la Torah La création du cré- Texte du Coran/ La chair ateur, la transmis- la Torah Christ sion de son message

du

Maintenant, laissez-moi expliquer ce que cela signifie. Les Musulmans Sunnites, les juifs et les Chrétiens croient qu’il y a un créateur des cieux et de la terre qui crée et parle. Sa parole n’est pas sa création et la précède comme elle provient de son essence. Cependant, sa parole, même si elle provient de son essence, est différente de lui. Là où les Chrétiens appellent le créateur Dieu le père, les Musulmans et les juifs l’appellent Dieu. Les Musulmans et les Juifs appellent la parole du créateur la parole de Dieu et les Chrétiens l’appellent le fils de Dieu. Les Chrétiens nomment l’ensemble du créateur, de sa parole et de son esprit Dieu. Les Musulmans Sunnites et les Juifs n’ont pas de mot pour cela mais en acceptent les concepts. Par ailleurs, la chair du Christ dans le Christianisme est acceptée comme la création de Dieu et seule son essence spirituelle est considérée comme la parole incréée de Dieu. Donc, toute confusion apparaît en raison du différent usage du mot Dieu. Pour les Musulmans/juifs, Dieu se traduit par Dieu le père. Ils n’ont pas de mot pour l’ensemble de Dieu le père, sa parole et son esprit que les Chrétiens appellent Dieu. Cependant, ces concepts existent dans leurs théologies. Maintenant, en raison du différent usage de la langue, les malentendus sont générés. Ici se trouvent les malentendus communs.

Malentendu 1 – Le Modalisme Ici se trouve la première confusion qui a lieu. Quand les Chrétiens disent que le Christ est Dieu, ce que les Musulmans/Juifs doivent comprendre, c’est qu’ils disent que le Christ est Dieu le père. C’est parce qu’ils emploient le mot Dieu

Je dois aimer toute l’humanité


février 2013

La Lumière 5

pour dire Dieu le père. Ce n’est pas du tout ce que dit la théologie Chrétienne moderne. En fait, dire que Dieu le père est la même personne que Jésus s’appelle le modalisme. Ceci est rejeté par les théologies protestantes, catholiques et orthodoxes. En fait, tous les Chrétiens essaient de dire que le Christ est issu de la même essence que Dieu le père parce qu’il est sa parole incréée. Il est mal compris par les Musulmans/juifs de dire que le Christ est Dieu le père en raison de l’usage différent du mot ‘Dieu’. Ainsi, quand les Musulmans/juifs veulent parler aux Chrétiens, ils doivent traduire leur question de ‘Le Christ est-il Dieu’ par ‘Le Christ est-il Dieu le père’, ce à quoi ils se verront répondre un ‘non’ par tous les Chrétiens. De manière similaire, quand les Chrétiens veulent exprimer leur théologie auprès des Musulmans/juifs, ils doivent traduire leur déclaration ‘le Christ est Dieu’ par ‘ L’essence spirituelle du Christ est la parole incréée de Dieu’ et ils verront que les Musulmans/juifs n’y trouveront pas d’objection. Ainsi, il est clair qu’en raison d’un différent usage du mot ‘Dieu’, un grand nombre de confusion à lieu.

Malentendu 2 – l’adoptianisme Un autre malentendu naïf se dessine comme suit : Les Musulmans/juifs croient que Dieu n’a pas de fils et Les Chrétiens pensent que Dieu à un fils. Cela apparaît suite à la mauvaise compréhension aussi bien de la théologie Chrétienne que de la théologie Musulmane/Juive. Selon le Christianisme, le Christ n’est pas un fils conçu par Dieu et quiconque d’autre un fils conçu par Dieu. Le mot fil de Dieu étant un terme général et ce qui est particulier avec le Christ, c’est qu’il n’est pas le fils de Dieu mais son fils incréé. Ce que cela signifie, c’est que comme toute chose est la création du père, le Christ est la parole incréée de ce père. Le corps du Christ est entièrement humain et ce n’est que son essence spirituelle qui est la parole du père. Dire que le corps de Christ devint de la même essence que Dieu à un certain point est appelé Adoptianisme et est encore une fois rejeté par la théologie Chrétienne moderne.

Malentendu 3 – Le trithéisme Une autre mécompréhension est que dans le Christianisme, Dieu le père, Dieu le fils et Dieu le

Saint Esprit existent séparément. Cela est encore faux, car selon le Christianisme moderne, même si la parole et l’esprit de Dieu avaient existé avant le temps, ils viennent du père qui est la principale source de l’existence. Ce qui est dit est qu’ils existent avant le temps comme le temps est une création du père. Donc, sa parole ou son esprit précèdent sa création. Toutefois, chacun d’entre eux vient du père avant sa création. La plupart des Musulmans Sunnites ont la même croyance concernant la parol de Dieu.

La Source de Confusion L’origine de la confusion est que les Musulmans/Juifs et les Chrétiens emploient des termes différents pour décrire les mêmes concepts. Ainsi, ce que les Musulmans/Juifs appellent Dieu, les Chrétiens l’appellent Dieu le père. Ce que les Chrétiens appellent Dieu, les Musulmans Sunnites/Juifs n’ont pas de terme pour cela, même s’ils en acceptent les concepts. Une autre source de confusion est la confusion de Chrétiens qui ne comprennent pas leur propre théologie et donc l’expliquent mal aux Musulmans/ Juifs et cela cause nombre d’incompréhensions. C’est pourquoi le Christianisme est une théologie très complexe et que de nombreux Chrétiens naïfs sont trop pressés de prêcher avant d’apprendre correctement eux-mêmes leur théologie.

Les Objections des Musulmans Ce que le Coran rejette le plus fortement est le Modalisme, c’est-à-dire le Christ est Dieu (le père) et le Trithéisme. Il rejette aussi Adoptianisme. Cependant, Le Coran n’objecte pas la métaphysique du Christ étant la parole du Dieu. Il peut être soutenu que le Coran rejette aussi le langage employé pour exprimer la théologie Chrétienne. Mais il accepte l’idée que le Christ soit la parole de Dieu sans entrer dans le débat de créé ou incréé. Donc, même s’il est vrai de dire que les Chrétiens emploient un langage différent que les Musulmans, il est cependant faux de dire qu’ils ont une métaphysique différente. En fait, dans le Coran, chapitre 4, verset 171, il est dit : Ô Peuple du Livre ! Ne commets pas d’excès dans ta religion, et ne dis rien de Dieu sinon la vérité. Jésus le fils de Marie était seulement un apôtre de Dieu, et Sa Parole qu’Il a ac-

Je dois aimer toute l’humanité


La Lumière

février 2013

6 cordée à Marie, et un Cascades Iguaza, Brésil créateur. esprit venant de Lui... Les réelles différenPour rendre ce verset ces et similarités plus familier pour les Chrétiens, si j’emploi la Il y a de réelles différenlégende pour la traces entre l’Islam/le Juduction et traduis daïsme et le Christianis‘Dieu’ par ‘Dieu le pème. Par exemple, selon re’, alors ce verset del’Islam Sunnite, la parole vient : Ô peuple du de Dieu est l’écriture de Livre, ne commets pas Dieu. Toutefois, selon de d’excès dans ta relinombreux Musulmans gion, et ne dis rien du Soufis, la réalité de l’écripère sinon la vérité. ture est le cœur du proJésus le fils de Marie phète. Donc, selon eux était seulement un l’essence spirituelle de apôtre du père, et la Parole du père qu’Il a accorJésus est la parole de Dieu. Cependant, cela est dée à Marie, et un esprit provenant du père... aussi vrai pour tous les autres prophètes de C’est exactement ce en quoi les Chrétiens Dieu. Donc, dans l’Islam l’idée que Jésus soit la croient, c’est-à-dire que le Christ est la parole du parole de Dieu est acceptée mais l’idée qu’il soit père, conçu par le Saint Esprit provenant du pèla seule et unique parole de Dieu est rejetée. Une re. Donc, tout ce que fait le Coran, c’est employer autre source de différence sied dans le fait que des termes différents pour exprimer la même même si le Coran ne rejette pas la théologie centhéologie. Il peut être noté que même s’il n’y a trale du Christianisme, il rejette le langage empas de rejet de l’idée que le Christ soit la parole ployé pour l’exprimer. Pourtant, la chose imporde Dieu, le Coran rejette quelques termes emtante qu’il faut comprendre est que chacune de ployés pour exprimer cette théologie qui forme ces trois religions monothéistes croient en le la partie suivante du verset ainsi que d’autres même concept du créateur unique. Ce créateur versets. Mais ce qu’il est important de réaliser, est appelé Dieu par les Musulmans/Juifs et Dieu c’est que ces différences sont linguistiques et le père par les Chrétiens Ce que les Chrétiens non théologiques. appellent Dieu, les Musulmans Sunnites/Juifs

Les objections Juives La critique du Judaïsme est un peu plus directe comme les Juifs rejettent complètement Jésus. En fait, un des principes de la foi moderne Juive est d’attendre le Messie et d’ainsi croire que le Messie n’est pas encore arrivé. Ainsi, les penseurs Juifs les plus traditionnels ne considèrent pas le courant dominant Chrétien comme une foi monothéiste. Toutefois, cela a lieu encore une fois parce qu’ils ont mal compris la théologie Chrétienne qui implique que le Christ est Dieu le père Cependant, il doit être clair maintenant que cela est dû au différent emploi du mot ‘Dieu’ par les Juifs et les Chrétiens. Donc, même si cette différence centrale entre les Juifs et les Chrétiens à propos de Jésus qui serait le Messie restera probablement, il est important de réaliser qu’ils ont tous deux la même conception du

n’ont pas de mot pour cela. Donc, il n’y a de différence dans ces religions monothéistes que le langage employé pour en décrire le concept du créateur.

Clarification J’ai parlé de l’Islam Sunnite car d’autres sectes (NdT : autres écoles religieuses de l’Islam) en diffèrent. Par exemple, alors que les Musulmans Sunnites acceptent que la parole de Dieu soit issue de son essence et donc incréée, de nombreuses sectes Musulmanes comme les Musulmans Chiites n’ont pas cette opinion.

70 ou 72 adeptes de Jésus dans les Evangiles ? Par Maulana Abdul Haq Vidyarthi (Nous donnons ci-dessous des extraits des

Je dois aimer toute l’humanité


février 2013

La Lumière 7

articles que Maulana Abdul Haq Vidyarthi a écrit dans le Paigham Sulh, répondant à différentes allégations faites contre un de nos livres par un célèbre et de grande expérience missionnaire Chrétien du sous-continent Indien, dont le nom était aussi Abdul Haq. Un des objections du critique Chrétien était qu’une des déclarations de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad dans un livre faisant référence aux « 72 émissaires de Jésus » était incorrecte puisque le nombre donné dans les Evangiles est 70. Il a affirmé qu’aucun Ahmadiste ne pourrait montrer le nombre 72 où que ce soit. Nous citons ci-dessous à partir de la réponse de Maulana, dans les éditions du Paigham Sulh du 26 Août et du 2 septembre 1964.) En réponse, nous admettons que dans Luc [10 :1], soixante-dix adeptes sont de fait mentionnés, mais les gens instruits savent que dans les Divines écritures les nombres soixante-dix et soixante -douze tiennent des grands nombres. En Anglais, cela est connu comme un « chiffre rond », et cela signifie simplement un grand nombre. Ce n’est pas une affaire si grave que vous devriez vous sentir du devoir d’accuser un respectable Imam d’une communauté d’exagération et d’invention. Cependant, Dieu a voulu que vous soyez totalement vaincu dans votre combat avec Son champion (c’est-à-dire Hazrat Mirza Ghulam Ahmad), et Il vous a fait délivrer le défi que le nombre de ces adeptes était 70 et non 72. La mention du 72 au lieu de 70 par le crayon du Messie Promis est un miracle. Hazrat Mirzat sahib ne connaissait pas le Grec, ni n’était bien instruit en Anglais. Dans les traductions Ourdoues et Anglaises des Evangiles, désignées comme authentiques, le nombre de ces prêcheurs était donné de 70. Et dans le texte Grec publié par l’Eglise d’Angleterre, leur nombre est aussi de Ebdom, ou soixante-dix, mais dans la marge il est noté que dans quelques manuscrits Grecs, le nombre est Ebdom duo, ou soixantedouze. Ce fut Dieu, le Connaisseur de l’invisible, Qui influença l’Imam de l’époque à écrire ces mots, parce que c’est le Saint Esprit qui le lui a appris. Le missionnaire Chrétien Abdul Haq ne savait pas cela en dépit de l’étude et de l’enseignement des Evangiles durant toute sa vie, et cet humble écrivain (Maulana) Abdul Haq ne l’aurait jamais su s’il n’avait pas consulté les textes Grecs pour répondre à l’objection du missionnaire sur le nombre 72. Ma

foi en le Messie Promis a augmenté. Certes c’était Dieu Qui avait influencé Hazrat Mirza sahib de manière à ce qu’il écrive ces mots, et aujourd’hui nous pouvons même montrer à ce Chrétien, soi-disant « conquérant de Quadian » le mot soixante-douze, non pas dans la marge, mais dans le texte principal même. Le plus haut ecclésiastique Chrétien du sous -continent Indo-Pakistanais accuse Hazrat Mirza Sahib d’invention. Normalement, on aurait pu attendre d’un missionnaire Chrétien qui a étudié et enseigné les Evangiles pendant plus d’un demi-siècle, prenant part à des débats religieux, et qui est à la tête de leur faculté théologique, qu’il soit tenu informé, et de fait extrêmement érudit, en matière d’Evangiles. De l’autre côté, il y a Hazrat Mirza sahib, qui a absolument étudié les Evangiles, mais il n’avait pas les opportunités de ressources disponibles comme le missionnaire Chrétien pour ses études. Ce n’est sûrement pas une chose ordinaire qu’un célèbre théologien Chrétien défie l’Imam de l’époque à propos d’une référence en Evangiles. Le défi du révérend, fait après la mort de Hazrat Mirza sahib, est pour tout Ahmadiste. Non seulement à ceux de l’époque actuelle mais aussi pour les millions à venir jusqu’à la fin du monde, qu’ils ne soient pas en mesure de répondre à son exigence. Comme contre cet audacieux challenge, il y a la promesse d’Allah à l’Imam de l’époque qui est la suivante : lā nabqīlaka min almukhziyāt dhikrī, signifiant, « Nous ne laisserons derrière toi rien qui puisse t’humilier », ainsi quiconque tentant de l’humilier fera face à sa propre humiliation. Il est parfaitement vrai que dans les Evangiles publiés jusqu’à l’époque de l’Imam de de ces temps, en Ourdou, en Perse, en Arabe et en Anglais, qui furent appelées les Versions Autorisées, le nombre de disciples était donné de 70 et non de 72. Cependant, quand ce missionnaire Chrétien a émis ce qu’il croyait fermement être un défi inattaquable, et a accusé Hazrat Mirza sahib d’invention (Ndt : au sens de mensonge), alors Dieu, le Défenseur de l’honneur de Son propre Imam, manifesta un miracle. Un humble servant de l’Imam se mit à faire des recherches dans le texte Grec des Evangiles, et fit la découverte de la mention des 72 adeptes dans les notes de marge de l’édition Grecque de cette même

Je dois aimer toute l’humanité


février 2013

La Lumière 8 version autorisée, disant que dans quelques manuscrits le nombre donné était de 72. Mais après cela, j’ai reçu une édition Grecque des Evangiles publiée aux U.S.A., dans lequel le nombre de ces adeptes était donné de 72 non pas dans la marge, mais dans le texte principal. C’est le miracle de l’Imam de l’époque. J’ai reçu cette édition il y a seulement deux semaines, exactement au moment où j’en avais besoin, alors que je devais répondre à cette allégation. Même si l’Imam de l’époque ne connaissait pas les langues telles que le Grec ou le Sanskrit, l’Imam de l’époque reste malgré tout l’Imam de l’époque. Il est l’Imam désigné par Dieu, et il n’est pas possible pour les théologiens du monde, qu’ils soient orientaux ou occidentaux, de lui trouver des fautes. (www.abdulhaq.info/english 1)

Jésus était un Musulman Par SHEIKYERMAMI (Le 12 Juillet 2012)

Le chef du département religion de la Faculté Luther en Iowa a récemment déclaré que Jésus Christ, la figure centrale du Christianisme, était en fait un Musulman. « « Jésus était-il un Musulman ? » demande le Professeur F. Shedinger au début d’un livre qu’il a publié cette année sous le même titre. Je répondrai un très certainement oui. » On peut avoir l’impression que la seule qualification d’être un professeur en ces jours est du crack, ou de la vanité. Dans une interview récente, Shedinger a aussi défendu sa thèse controversée expliquant qu’un étudiant universitaire Musulman l’avait envoyé sur l’odyssée académique qui culmine avec lui, se demandant lui-même « Jésus était-il un Musulman ? ». « Même comme un Chrétien, je dois répondre oui à cela » a dit Shedinger, qui est à la tête du département religion de la Faculté Luther en Iowa. Shedinger a aussi déclaré que l’Islam est plus adapté à Jésus puisque ce n’est pas une religion mais un « mouvement de justice sociale »

J’ai dû repenser à ce qu’est l’Islam. J’en vins à la conclusion qu’il est un mouvement de justice sociale et je pense que cela correspond à la personne qu’était Jésus lors du premier siècle et j’en conclus que Jésus est plus comme un Musulman, » dit-il. Quelques dollars de Sowdi Barbaria peuvent l’avoir aidé à atteindre cette ‘conclusion’. La grande majorité des érudits, historiens, Musulmans et Chrétiens datent la naissance de l’Islam en 622 AD (NdT : Anno Domini, 1 étant la date de naissance du Christ) quand le Prophète Muhammad clama avoir reçu des visions qui furent compilés dans le Coran. On pense de l’autre côté que Jésus a existé plus de 600 ans avant, autour de 0 BC (Ndt : Before Christ, donc avant le Christ) Un porte-parole pour la Faculté Luther, une petite école d’arts libéraux affiliée avec l’Eglise Evangélique Luthérienne en Amérique, a déclaré lors la Réforme du Campus le mercredi que l’administration soutenait le savoir de Shedinger. « L’administration est très à l’aise avec cette déclaration, avec le livre, et avec ses déclarations à propos de cette situation », a dit Jerry Johnson, le Directeur de l’Information Publique de l’école. « Le terrain qu’il brise avec son livre n’est rien de plus que bouleversant. » Johnson a ajouté que la thèse de Shedinger n’avait fait face à aucune controverse ou opposition sur le campus où « les membres ou notre département religion sont très respectueux et ont un grand respect pour le travail des autres. »La Réforme du Campus n’a pu contacter le Professeur Shedinger a temps pour la publication. http:// sheikyermami.com/2012/07/12/jesus-was-amuslim-because-he-was-all-about-social-justice/ Monument Valley, USA

Ahmadiyya Anjuman Isha’at Islam Lahore (France) La première Mission Islamique au R.U établie en 1913, la Mission Musulmane de Woking E-mail: aaiiLahore@gmail.com

www.aaiil.org/uk | www.ahmadiyya.org | www.virtualmosque.co.uk J e d oSitesi webs: s a iDonations: m ewww.virtualmosque.co.uk/donations r toute l’humanité

la Lumière  

février 2013