Issuu on Google+

Agriculture Alimentation Biodiversité Environnement

Lettre internationale d'Agropolis Bulletin trimestriel du campus mondial des sciences vertes - France  Numéro 15 - Janvier 2014

>COOPÉRATION

Retour sur les « Journées franco-argentines de Coopération pour l'innovation Agriculture, Territoires et Environnement » 26 - 28 novembre 2013, Buenos Aires, Argentine.

 Une importante délégation française a assisté à ces journées : François Houllier – président de l’Inra, Michel Eddi – président du Cirad, Bernard Hubert – président d'Agropolis International, Bernard Dreyfus – directeur scientifique de l’IRD, Denis Despréaux – directeur des relations internationales de l'IRSTEA. Ces journées organisées par l’INTA (Instituto Nacional de Tecnología Agropecuaria – Argentine) et l’Ambassade de France en Argentine ont permis de faire le point sur les coopérations en cours ainsi que de présenter les projets à venir. Elles ont été ouvertes par le ministre de l'Agriculture d'Argentine, Carlos Casamiquela (auparavant

président de l'INTA) et par JeanMichel Casa, Ambassadeur de France en Argentine. Elles se sont tenues dans les locaux de l'Alliance française à Buenos Aires et ont bénéficié de l'appui de l'Institut français d’Argentine. Les échanges et discussions ont été introduits par les présentations : a) du premier laboratoire de l'INTA à l'étranger, le LABINTEX, installé à Agropolis International depuis novembre 2012, qui accueille quatre chercheurs argentins pour une durée de 2 à 4 ans, travaillant sur des thèmes d'intérêt prioritaire pour les deux pays* , et b) du laboratoire international de recherche sur le développement agricole et rural Agriterris**.

Les Journées franco-argentines de coopération pour l'innovation ont été l'occasion d'évaluer les perspectives futures de la coopération institutionnelle entre la France et l'Argentine. Témoignant de la solidité des liens qui unissent les deux pays dans le domaine scientifique et technique, Francisco Anglesio, vice-président de l'INTA et François Houllier, président de l'Inra ont signé, en présence de l'Ambassadeur de France, le renouvellement de l'accord de coopération entre les deux établissements. Pour cette occasion, plusieurs supports ont été réalisés par l’INTA et Agropolis International :  une plaquette présentant le LABINTEX (espagnol et anglais),  une étude bibliométrique de collaborations internationales de l’INTA 2007-2012 (versions espagnole et anglaise) qui avait été présentée lors de l'inauguration du LABINTEX en novembre 2012 par les documentalistes d'Agreenium, de l'Inra et d'Agropolis International (Odile Bedu, Dominique Fournier, Chantal Salson),  des interviews, sous forme de vidéos, des chercheurs argentins du LABINTEX et de leurs homologues français au sein de leur équipe de recherche à Montpellier, qui ont été présentés à l'occasion des journées de Buenos Aires. Contacts Daniel Rearte, drearte@agropolis.fr Paula Dias, dias@agropolis.fr En savoir plus http://agrop.fr/labintex * “Observatoire des dynamiques territoriales” ; “Viabilité environnementale des systèmes intensifs de pâturage” ; “Outils pour la conception d’aliments nouveaux contenant des ingrédients fonctionnels naturels” ; “Plasticité du développement en réaction au stress environnemental : quel est le rôle de la famille des gènes Snakin/GASA ?” ** Le laboratoire international Agriterris « Agricultures familiales, territoires, systèmes agroalimentaires localisés », lancé en 2007, associe plusieurs institutions argentines, brésiliennes et françaises, dont l'unité mixte de recherche montpelliéraine Innovation.

>VIENT DE PARAÎTRE

Dossier thématique Agropolis n°18 « Alimentation, Nutrition, Santé » (décembre 2013, 72 pages, français)  Coordinateur scientifique : Jean-Louis Rastoin (Montpellier SupAgro, Chaire UNESCO « Alimentations du monde »). Équipe de coordination Agropolis International : Sylvie Albert et Fabien Boulier. « Alors même que la production alimentaire moyenne par habitant n’a jamais été aussi élevée dans l’histoire de l’humanité, que la qualité sanitaire et nutritionnelle des aliments n’a cessé de s’améliorer, que l’offre alimentaire s’est diversifiée et que les citoyens sont plus informés et ont un pouvoir d’achat moyen en augmentation, les questions alimentaires occupent une place importante, aussi bien dans les débats publics que dans les préoccupations des citoyens. On parle même depuis quelques années de crises alimentaires. […] De nouvelles questions sont posées à la recherche. Il faut maintenant gérer simultanément les risques naturels (climatiques et sanitaires), et les risques liés à l’activité humaine (pathologies nutritionnelles liées aux modes de vie, externalités environnementales de l’industrialisation, exclusion sociale, crispations identitaires). » d’après N. Bricas (UMR MOISA) & J. Berger (UMR NutriPass).

Les recherches mises en œuvre par ces équipes sont riches et variées afin de répondre à la multiplicité de ces enjeux, qu’ils soient sociétaux, économiques, de santé, environnementaux, etc. Ce dossier donne, en outre, la parole aux acteurs de l’innovation et décrit les plateformes technologiques régionales au service de la recherche dans les domaines de l’alimentation et de la nutrition-santé, ainsi que les formations supérieures en lien avec la thématique. La version papier est disponible auprès d’Agropolis International (sur demande). Une version anglaise de ce document sera éditée en 2014. Le dossier « Alimentation, Nutrition, Santé » a été réalisé avec le soutien de l’État, de la Région LanguedocRoussillon et de la Chaire UNESCO « Alimentations du Monde ». En savoir plus et téléchargement http://agrop.fr/ans p // g p /

Ce dossier présente 15 unités de recherche de la région LanguedocRoussillon et d’Avignon, regroupant plus de 700 scientifiques et près de 500 doctorants, qui tentent, à travers tout ou partie de leurs activités, de faire face aux grands enjeux actuels de l'alimentation et de la nutrition, en lien avec les questions de santé.

>DU CÔTÉ DU WEB

ACCÉDER AU SITE MOBILE D’AGROPOLIS INTERNATIONAL

http://m.agropolis.org

>L'ASSOCIATION AGROPOLIS INTERNATIONAL Un nouveau directeur à Agropolis International

décembre 2005 où il occupait, depuis 2011, le poste de directeur-adjoint. Sa feuille de route :

 renforcer à l’international la lisibilité Éric Fargeas a été nommé directeur d’Agropolis International par le président de l’association, Bernard Hubert, le 12 septembre 2013. Ingénieur des techniques de l’agriculture et salarié de l’ITAVI (Institut Technique de l’AVIculture), Éric Fargeas a intégré l’association en

et la position du pôle régional « agriculture-alimentation-biodiversitéenvironnement » aussi bien dans le domaine de la recherche que de la formation.  mieux valoriser les savoir-faire scientifiques de la communauté pour le développement économique du territoire régional, des pays du Sud et de la Méditerranée : il s’agit de positionner un cluster

régional à vocation internationale autour des sciences agronomiques et environnementales, visant une meilleure intégration au sein de l’écosystème de l’innovation, dans le but d’attirer des entreprises innovantes. Il succède à Paul Luu qui a rejoint le Consortium du CGIAR en qualité de chargé de liaison avec les autorités françaises. En savoir plus Communiqué de presse (PDF) http://agrop.fr/efargeas

Après la version française (m.agropolis.fr), voici la version anglaise mobile du site Agropolis International Cet outil présente les actualités et les compétences du pôle Agropolis International, les équipes de recherche et les dispositifs de formation sur les thématiques de l'agriculture, l'alimentation, la biodiversité et l'environnement en LanguedocRoussillon.

http://m.agropolis.fr

Montpellier Languedoc-Roussillon Campus mondial des sciences vertes

www.agropolis.fr


La lettre internationale d'Agropolis  Numéro 15 -Janvier 2014

2

>COOPÉRATION

Finalisation du projet européen HighTech Europe chacune des grandes familles de technologies applicables dans le secteur de l’agro-alimentaire l’état actuel de développement, les contraintes à leur mise en œuvre (incluant les aspects liés au point de vue des consommateurs), les perspectives d’applications futures, ainsi que les besoins à long terme en termes de recherche à développer. www.hightecheurope.eu/documents.html

 Le projet européen HighTech Europe « Réseau pour l’intégration des nouvelles technologies dans les procédés agro-alimentaires-European Network for integrating novel technologies for food processing » a conduit à la production de deux outils sur des démarches innovantes, un portail et un livre blanc :  Food TIP (Food Tech Innovation Portal), portail européen de l’innovation technologique en agro-alimentaire. Cette plateforme accessible gratuitement (en anglais) présente, au niveau européen, un inventaire des technologies disponibles ou en cours de maturation, les compétences spé-

cifiques des membres et partenaires associés, les infrastructures et équipements permettant expérimentations et tests pilotes, ainsi qu’un guide de l’innovation. La plateforme est ouverte, toute institution ou entreprise devenant membre associé peut y exposer les technologies qu’elle maîtrise, publier ses propres compétences, présenter ses infrastructures.

Agropolis International a participé, aux côtés de l’UMR IATE (Ingéniérie des agropolymères et technologies émergentes/ Cirad, Inra, Montpellier SupAgro, UM2) et du pôle de compétitivité Qualiméditerranée — qui représente les entreprises du domaine — au projet HighTech Europe (2009-2013) financé par l’Union européenne (7e PCRDT). Coordonné par l'Institut allemand des technologies alimentaires, le projet a associé 23 partenaires de 13 pays. Contact Fabien Boulier, boulier@agropolis.fr

www.foodtech-portal.eu

 « White book Agenda of European high-tech food processing ». Ce livre blanc, publié à l’intention des décideurs politiques, des industriels et des consommateurs, analyse pour

En savoir plus :  http://agrop.fr/hightecheurope  www.hightecheurope.com

>ZOOM SUR...

Unité mixte de recherche Eco&Sols (Écologie fonctionnelle & biogéochimie des sols et des agro-écosystèmes) Importance des interactions biologiques dans les cycles biogéochimiques dans les agro-écosystèmes  L’unité étudie dans les agro-écosystèmes les déterminants du fonctionnement des plantes et du sol sous les effets des changements globaux et des pratiques agronomiques. Les recherches proposent, sur la base de connaissances scientifiques, des pratiques dédiées au maintien et à l’amélioration des fonctions agricoles et environnementales des agro-écosystèmes. Les travaux de l’UMR visent à décrire, comprendre et prévoir les processus écologiques de la production primaire et de la régulation des flux de carbone, de gaz à effet de serre et de nutriments. Dans une démarche d’écologie fonctionnelle, l’UMR étudie le rôle des organismes du sol et des plantes et de leurs inteSol forestier humifère développé sur un ractions dans les cycles biogéochimiques au éboulis calcaire (grèze), Dordogne, France B. Jaillard © UMR Eco&Sols sein des sols et des agro-écosystèmes. L’étude des régulations biologiques et des flux couplés de carbone, d’eau et de nutriments s’appuie sur la modélisation, l’observation à long terme sur le terrain, l’expérimentation in situ et l’expérimentation en conditions contrôlées. Les milieux étudiés sont principalement les agro-écosystèmes méditerranéens et tropicaux à faibles intrants. Composée de 70 agents travaillant sur des thématique et dans des domaines géographiques complémentaires, l’UMR Eco&Sols, créée en 2011 et dirigée par Jean-Luc Chotte, est une unité multi-institutionnelle (Montpellier SupAgro, Cirad, Inra et IRD) et internationale : l’unité est présente en France, à Montpellier, en Afrique (Sénégal, Burkina Faso, Congo, Kenya, Madagascar), en Amérique du Sud (Costa Rica, Brésil) et en Asie du Sud-Est (Thaïlande). L’unité est impliquée dans la formation initiale (masters en France et à l’étranger), la formation continue (licences professionnelles) et plusieurs écoles chercheurs à forte dimension internationale. Contact : Jean-Luc Chotte, Jean-Luc.Chotte@ird.fr En savoir plus www5.montpellier.inra.fr/ecosols

>VIENT DE PARAÎTRE

Dossier thématique Agropolis n°17 « Collections taxonomiques, collections vivantes et ressources génétiques pour la biodiversité » (octobre 2013, 76 pages, français)  Coordinateur scientifique : Serge Morand, Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier (UMR ISEM/ Cnrs, IRD, Université Montpellier 2). Équipe de coordination Agropolis International : Fabien Boulier, Paula Dias, Nathalie Villeméjeanne. La communauté scientifique régionale œuvrant dans le domaine de la biodiversité constitue un ensemble exceptionnel, avec 31 unités de recherche regroupant plus de 1 200 scientifiques et 400 doctorants. Son excellence scientifique de premier plan a été encore récemment reconnue, par la mise en place dans le cadre du programme Investissements d’Avenir, en tant que Laboratoire d’Excellence, du Centre Méditerranéen de l'Environnement et de la Biodiversité (LabEx CeMEB).

Ce dossier présente plus de 40 collections d’espèces microbiennes, végétales ou animales, taxinomiques et vivantes. Cet ensemble unique se caractérise notamment par son importance en matière de ressources génétiques végétales (la communauté scientifique abrite plusieurs Centres de Ressources Biologiques), et son ouverture sur le monde méditerranéen et tropical, ce qui en fait une référence de portée mondiale. Ouvrage dédié à la mémoire de Pierre Poilecot (1950-2012), responsable de l’Herbier ALF du Cirad, qui a tant œuvré pour les collections. En savoir plus et téléchargement http://agrop.fr/collections

Pour mener à bien ses travaux de recherche, cette communauté scientifique a, au fil d’une histoire amorcée dès la fin du 16e siècle avec la création du Jardin des Plantes de Montpellier, progressivement constitué d’importantes collections de référence permettant l’étude de la biodiversité et de ses applications tant dans le domaine de la santé que dans celui de l’agronomie ou de l’environnement.

Plan d’action commun (JAP) du projet européen AFRESH* (juin 2013, 48 pages, anglais)  Le JAP du projet européen AFRESH, alimentation et activité physique pour un développement économique régional au bénéfice de la santé, a été présenté en juin 2013 à Varsovie, lors de la conférence de clôture du projet. Ce document, coordonné par Agropolis International, considère 4 défis d’importance interrégionale autour de 4 groupes cibles (enfants et adolescents, personnes âgées, populations défavorisées, santé au travail), défis auxquels les régions et pays européens doivent s’atteler afin de réduire le fardeau que représentent les maladies non transmissibles (obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, etc.). Il propose 18 solutions innovantes de recherches et de produits/services qui permettront de promouvoir l’innovation et le développement économique régional dans le domaine de la santé.

De plus, 5 thèmes horizontaux de grande importance au niveau européen, en lien avec la promotion de la santé et du bien-être des citoyens, ont été identifiés au cours du développement de ces solutions. Contact Sylvie Albert, afresh@agropolis.fr En savoir plus et téléchargement http://agrop.fr/afresh www.afresh-project.eu * Le projet AFRESH, financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme « Régions de la Connaissance » (appel 2010 du 7e PCRDT), qui s’est terminé le 31 décembre 2013, associait des Research-driven clusters (RDC) comprenant des représentants des trois piliers "recherche", "collectivités locales" et "entreprises" des 8 régions suivantes (soit au total 16 partenaires) : Languedoc-Roussillon (France) ; Flandres (Belgique) ; Galice (Espagne) ; Merseyside (Royaume-Uni) ; Nijmegen (Pays-Bas) ; Mazovie (Pologne) ; Eszak-alfold (Hongrie), Stuttgart (Allemagne) ; L’Agence de développement économique de la région de Stuttgart est le coordonnateur du projet.

La Lettre internationale d'Agropolis Directeur de la publication : Bernard Hubert Directeur de la rédaction : Éric Fargeas Coordination : Nathalie Villeméjeanne Comité de rédaction : Sylvie Albert, Fabien Boulier, Mélanie Broin, Paula Dias, Chantal Salson, Claudine Soudais Conception et réalisation : Agropolis Productions Impression : Offset2000 (France) - N°ISSN 2100-2398 Agropolis International, 1000, avenue Agropolis, 34394 Montpellier CEDEX 5, France Tél. : +33 (0)4 67 04 75 75 - Fax. : +33 (0)4 67 04 75 99 agropolis@agropolis.fr - www.agropolis.fr


La lettre internationale d’Agropolis  Numéro 15 - Janvier 2014

3

>FORMATION

>DU CÔTÉ DU WEB

L'association FAR — Association Réseau International Formation Agricole et Rurale — a tenu son assemblée générale à Agropolis International

Le Comité scientifique français de la Désertification (CSFD) relooke et enrichit ses deux sites web en version française et anglaise

 Le réseau international FAR contribue à la création de dis-

Composé d’une vingtaine d’experts nommés par le ministère français de la Recherche, le CSFD répond à la préoccupation des ministères en charge de la Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification (CNULCD) : mobiliser les compétences scientifiques pour produire, valoriser et diffuser les connaissances utiles aux décideurs politiques et aux acteurs concernés, renforcer le positionnement de cette communauté scientifique dans le contexte international.

positifs de formation professionnelle de masse, en faveur des populations rurales, dans le cadre de politiques nationales de développement. Il a été créé en 2006, à l’initiative d’acteurs de la formation d’une vingtaine de pays d’Afrique, avec le soutien particulier de la France et d’institutions internationales de développement. Son objet est le partage d’informations, d’expériences, de réflexions, d’études, de pratiques innovantes… Le réseau international fédère et appuie les travaux de plateformes nationales FAR, réunissant les acteurs nationaux institutionnels et de la société civile. Il soutient les argumentaires de ces plateformes auprès des bailleurs et décideurs internationaux. Depuis 2012, le réseau est doté d’un statut associatif. Son siège social est établi à Agropolis International et il bénéficie du soutien de l’Agence Française de Développement et de Montpellier SupAgro.

 Agropolis International a accueilli, du 27 au 29 novembre 2013, l’Assemblée générale du réseau, qui réunit les acteurs concernés par la formation des populations rurales : décideurs politiques, institutionnels, partenaires sociaux, organisations professionnelles agricoles, élus locaux, institutions publiques et privées de formation de 13 pays africains.

Les sites web, animés par le CSFD, sont un portail d’informations

s’adressant au grand public et aux scientifiques. On y trouve notamment la série des dossiers thématiques du CSFD, des fiches d’actualité - Grande Muraille Verte, Biochar…, une base de donnéesexpert (membres du CSFD et experts associés), les principaux acteurs nationaux et internationaux de la LCD... Depuis 2004, le comité est géré et hébergé par l’association Agropolis International. Contact : Mélanie Broin, broin@agropolis.fr En savoir plus  www.csf-desertification.org (Français)  www.csf-desertification.eu (Anglais)

À l’occasion de son assemblée générale 2013, le réseau FAR, présidé par Pierre Blaise Ango représentant du Cameroun, a accueilli officiellement le Togo comme nouveau membre s’ajoutant aux 13 pays africains actuellement représentés. Parmi ses orientations futures le réseau s’est fixé comme priorité l’action en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes ruraux. Contact : Martin Weiss, martin.weiss@far.agropolis.fr En savoir plus  http://agrop.fr/far  http://reseau-far.com

>ÇA S’EST PASSÉ À AGROPOLIS INTERNATIONAL 28-29 OCTOBRE 2013

10 SEPTEMBRE 2013

Journée de conférences-débats « Nouvelles orientations pour la recherche agronomique »

Conférence internationale AESOP sur la planification alimentaire durable/ 5th AESOP Conference on Sustainable Food Planning sur le thème : « Les innovations dans les systèmes alimentaires des villes »

20 NOVEMBRE 2013

Voyage d’études en LanguedocRoussillon pour 42 auditeurs de l’IHEST (Institut des Hautes Études pour la Science et la Technologie) à l’occasion de leur cycle de formation 2013-2014

« Produire plus avec moins », c’est le défi posé à l’échelle mondiale pour satisfaire la demande croissante en produits alimentaires, liée à l’augmentation de la population et à l’évolution des régimes alimentaires conjuguées à la menace des changements climatiques, sans augmenter les surfaces cultivées et en préservant les capacités productives pour les générations futures. La journée organisée par Agropolis International sur les « nouvelles orientations pour la recherche agronomique » a rassemblé autour de ces questions 200 participants : chercheurs, enseignants, étudiants et représentants d’associations.

Cette conférence a été organisée par les unités mixtes de recherche Innovation et Moisa et la Chaire UNESCO Alimentations du monde, en lien avec le programme de recherche SURFOOD, avec le soutien d’Agropolis International.

6-8 NOVEMBRE 2013

Cet événement a réuni 170 participants originaires de 26 pays, il a montré l’intérêt croissant pour les recherches sur les systèmes alimentaires des villes et a permis de faire le point sur la gestion des flux d’approvisionnement alimentaire des villes, l’accès au foncier pour l’agriculture urbaine et périurbaine, et la gouvernance des stratégies alimentaires urbaines.

Organisé avec le soutien du ministère des Affaires étrangères, du Fond Français pour l’Environnement, cet atelier avait pour mission de présenter les résultats récents des programmes de recherche sur l’impact des Systèmes sous Couverture Végétale (SCV) et d’élargir la réflexion aux enjeux de l’agroécologie.

La communauté scientifique régionale les a rencontrés au cours d’un événement organisé par Agropolis International, rencontre déclinée autour des grands enjeux et axes stratégiques prioritaires de la coopération scientifique internationale : nouvelles formes de coopération en présence d’organismes français et internationaux ; activités de recherche dans le domaine de l’eau et de l’environnement ; partenariats en Méditerranée ; activités de recherche en télédétection.

En savoir plus  http://agrop.fr/nora13

En savoir plus  www1.montpellier.inra.fr/aesop5

En savoir plus  www.rime-pampa.net/index.php/atelier-du-6-8novembre-2013

En savoir plus www.ihest.fr/activites/cycle-national-2013-2014/ innovation-recherche-et

SEPTEMBRE

Atelier international de capitalisation et de prospective du programme d’Appui Multi-pays à l’agro-écologie (PAMPA)

OCTOBRE

NOVEMBRE

19-20 SEPTEMBRE 2013

14-15 NOVEMBRE 2013

22 NOVEMBRE 2013

Séminaire « Enjeux et perspectives des recherches transméditerranéennes »

Rencontres internationales de l’AFDI (Agriculteurs français et développement international)

Lancement de l’Institut montpelliérain de l’eau et de l’environnement (IM2E)

Ce séminaire a été organisé dans le cadre du programme de l’Agence nationale de la Recherche « Études transdisciplinaires sur l’avenir de la Méditerranée (TRANSMED). » Articulé autour du lancement des projets de recherche sélectionnés au titre de l’édition 2012 du programme Transmed, ce séminaire a permis à diverses catégories d’acteurs — scientifiques, institutionnels et décideurs — de partager leur vision des enjeux de la recherche transdisciplinaire en zone méditerranéenne. En savoir plus  http://agrop.fr/transmed

Cet événement a réuni plus de 200 participants venus de 17 pays (responsables agricoles, organisations professionnelles, partenaires du développement et institutions publiques) sur le thème de l’agriculture familiale. Au cours de cette manifestation, Afdi et Jeunes Agriculteurs (JA) ont lancé un partenariat pour 2014 « l’agriculture familiale : des agricultures d’avenir » en présence du ministre français chargé de l’Agriculture, du Préfet de la région Languedoc-Roussillon, du Président de Région Languedoc-Roussillon et d’élus nationaux et locaux. En savoir plus  www.afdi-opa.org/fr

L’IM2E s’appuie sur le potentiel scientifique, universitaire et d’innovation présent en région Languedoc-Roussillon dans le domaine des sciences de l’eau et de l’environnement. L’institut rassemble 14 unités de recherche au sein des établissements membres d’Agropolis International, représentant un potentiel d’environ 400 scientifiques et 150 doctorants. Cet institut renforcera Ia visibilité internationale de Montpellier dans ce domaine. En savoir plus  http://agrop.fr/im2e


Agriculture Food Biodiversity Environment

Agropolis

International Newsletter Newsletter of the World centre for agricultural, food and environmental sciences - France  Issue 15 - January 2014

>COOPERATION

Looking back on the France-Argentina ‘Cooperation for Innovation—Agriculture, Territories and Environment’ seminar 26-28 November 2013, Buenos Aires, Argentina.

for rural and agricultural development**. The seminar also provided an opportunity to assess future prospects for French-Argentinian institutional cooperation. As a reflection of the strong scientific and technical ties between the two countries, Francisco Anglesio, Vice-President of INTA, and François Houllier, President of INRA, signed the renewal of the cooperation agreement between the two institutions.

 A leading French delegation attended this seminar: François Houllier–INRA President, Michel Eddi–CIRAD President, Bernard Hubert–Agropolis International President, Bernard Dreyfus– IRD Scientific Director, Denis Despréaux–IRSTEA International Relations Director. This seminar, organized by the Argentinian National Institute for Agricultural Technolog y (INTA) and the French Embassy in Argentina, reviewed the current cooperation history and presented ongoing and future projects. The meeting was opened by Carlos Casamiquela, Argentinian Minister of Agriculture (who was

still President of INTA a week earlier) and by Jean-Michel Casa, French Ambassador to Argentina. It was held on the Alliance française premises in Buenos Aires, with the support of the Institut français in Argentina. Exchanges and discussions were kicked off by presentations on: a) LABINTEX, INTA’s first laboratory abroad, which was launched at Agropolis International in November 2012; over periods ranging from 2 to 4 years, Agropolis International members host four Argentinian scientists who are focusing research on topics of priority interest for both countries*; and b) AGRITERRIS, an international research laboratory

Several media documents were published for this seminar:  a brochure showcasing LABINTEX (English and Spanish)  a document presenting the INTA 2007-2012 biblometric study of international collaborations (French and Spanish versions) conducted by Agreenium, INRA and Agropolis International archivists (Odile Bedu, Dominique Fournier, Chantal Salson) for the LABINTEX inauguration  video interviews of Argentinian LABINTEX researchers and their French counterparts in their research teams in Montpellier, which were presented during the Buenos Aires seminar. Contacts Daniel Rearte, drearte@agropolis.fr Paula Dias, dias@agropolis.fr For further information http://agrop.fr/labintex * “Territorial Dynamics Observatory”; “Environmental sustainability of intensified grazing systems”; "Tools for the design of novel foods containing natural functional ingredients”; “The plasticity of development in response to environmental stress: what is the role of the Snakin/GASA gene family?”. ** In 2007, the AGRITERRIS (family farming, territories, localized agrifood systems) international laboratory, in association with several Argentinian, Brazilian and French institutions, including the Montpellier-based joint research unit INNOVATION.

>JUST PUBLISHED

Alimentation, Nutrition, Santé, n°18 in the Dossiers d’Agropolis International series (December 2013, 72 pp., available in French)  Scientific coordinator: JeanLouis Rastoin (Montpellier SupAgro UNESCO ‘World Food Systems’ Chair). Agropolis International coordination team: Sylvie Albert and Fabien Boulier. “Food issues are at the forefront of public discussions and concerns despite the fact that average percapita food production has never been higher in the history of humankind, that the health and nutritional quality of foods has steadily improved, that the food supply is diversified, that people are more informed and their purchasing power is rising. There has even been talk of food crises in recent years. […] New questions have arisen that have to be addressed by research. Natural hazards (climatic and health-related) and risks associated with human activities (nutritional diseases related to lifestyles, environmental externalities associated with industrialization, social exclusion and identity-related tensions) now have to be managed simultaneously.” From N. Bricas (UMR MOISA) & J. Berger (UMR NutriPass).

tackle the complexity of these issues, encompassing social, economic, health and environmental factors, etc. This Dossier also voices the opinions of innovation stakeholders concerning their activities in this field. Regional technology platforms supporting research on food, nutrition and health, and advanced training opportunities in related areas are also described. A hardcopy version is available from Agropolis International upon request. An English version of this document will be published in 2014. This Alimentation, Nutrition, Santé issue was published with the support of the French government, Région Languedoc-Roussillon and the UNESCO ‘World Food Systems’ Chair. For further information and PDF http://agrop.fr/ans

This Dossier presents 15 research units based in the French LanguedocRoussillon region, involving over 700 scientists and around 500 PhD students who are striving to deal with major current food and nutrition issues, in association with health concerns, through all or part of their research activities. These teams conduct rich and varied research to

>WEB

A MOBILE SITE FOR AGROPOLIS INTERNATIONAL

http://m.agropolis.org

>AGROPOLIS INTERNATIONAL ASSOCIATION A new director at Agropolis International Éric Fargeas was appointed Director of Agropolis International by Bernard Hubert, the President of the Association, on 12 September 2013. An agricultural technology engineer and employee of the Institut Technique de l’AVIculture (ITAVI), Éric Fargeas joined the Agropolis International staff

in December 2005 and was appointed Deputy Director of the Association in 2011.

to enhance integration within an innovation ecosystem in order to attract innovative companies.

His blueprint is to:  boost the global profile of the regional ‘agriculture-foodbiodiversity-environment’ pole in research and training sectors.  promote the community’s scientific expertise for economic development of the regional territory and tropical and Mediterranean countries. This means focusing a globallyoriented regional agricultural and environmental science cluster

He succeeds Paul Luu, who joined the CGIAR Consortium staff as Senior Liaison Officer with the task of facilitating interactions with French administrative authorities.

The Agropolis International mobile site is now online in English (also online in French at http://m.agropolis.fr) This site provides news and highlights the expertise of the Agropolis International scientific community—lists of research units and training in agriculture, food, biodiversity and environmental fields.

http://m.agropolis.org

For further information Press release (PDF) http://agrop.fr/efargeas

Montpellier Languedoc-Roussillon World centre for agricultural, food and environmental sciences

www.agropolis.org


Agropolis International Newsletter  Issue 15 - January 2014

2

>COOPERATION

Finalization of the HighTech Europe project for each major group of technologies applicable in the agrifood sector. www.hightecheurope.eu/documents.html

 Finalization of the HighTech Europe ‘European Network for integrating novel technologies for food processing’ project—dissemination of two tools on innovative approaches, portal and white book:

an innovation guide. All associate member institutions and companies can showcase their specific technologies, publish their expertise and present their infrastructures on this open portal.

Contact Fabien Boulier, boulier@agropolis.fr For further information  http://agrop.fr/hightecheurope  www.hightecheurope.com

www.foodtech-portal.eu

 Food TIP (Food Tech Innovation Portal) is a European agrifood technological innovation portal (in English) that can be accessed free of charge. On a European scale, it provides an inventory of technologies that are currently available or under development, specific expertise of members and associated partners, infrastructures and equipment for experiments and pilot tests, and

Agropolis International participated, alongside UMR IATE (Agropolymer Engineering and Emerging Technologies/CIRAD, INRA, Montpellier SupAgro, UM2) and the Qualiméditerranée competitive cluster (representing companies in this field), in the HighTech Europe project (20092013) funded by the European Union (7th EU Framework Programme). The project, coordinated by the German Food Technology Institute, involved 23 partners from 13 countries.

 ‘White Book Agenda of European High-Tech Food Processing’. This White Book aims to boost the awareness of policymakers, manufacturers and consumers. It assesses the current state of development, implementation constraints (including aspects related to consumer attitudes), prospects for future applications, and long-term research needs

>JUST PUBLISHED

Collections taxonomiques, collections vivantes et ressources génétiques pour la biodiversité, n°17 in the Dossiers d’Agropolis International series (October 2013, 76 pp., available in French)  Scientific coordinator: Serge Morand, Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier (UMR ISEM/ CNRS, IRD, Université Montpellier 2); Agropolis International coordination team: Fabien Boulier, Paula Dias, Nathalie Villeméjeanne The biodiversity-oriented scientific community in LanguedocRoussillon region consists of an outstanding group of 31 research units, including over 1 200 scientists and 400 PhD students. Its leading scientific excellence was again recently recognized with the establishment of the Laboratoire d’Excellence of the Centre Méditerranéen de l'Environnement et de la Biodiversité (LabEx CeMEB) within the framework of the Investissements d’Avenir programme.

This Dossier presents over 40 taxonomic and live collections of microbial, plant and animal species. This unique group of collections is highly relevant with respect to plant genetic resources (the scientific community includes several biological resource centres) and its focus on Mediterranean and tropical regions—which makes it a reference of global scope. This document was published in memory of Pierre Poilecot (1950-2012), former Coordinator of the CIRAD Herbarium Collection, who worked so hard to promote these collections. For further information and PDF http://agrop.fr/collections

This scientific community—with a long history that began with the founding of the Montpellier Botanical Gardens in the 16th century—has been gradually building up large reference collections. These are tapped to facilitate research on biodiversity and applications in health, agriculture and environment fields.

>FOCUS ON...

Eco&Sols Joint Research Unit (UMR) (Functional Ecology & Biochemistry of Soils and Agroecosystems) Assessing the extent and relevance of biological interactions in biogeochemical cycles in agroecosystems  The unit studies factors that determine plant and soil function in agroecosystems under the impact of global changes and agricultural practices. The team then designs practices to preserve and enhance agricultural and environmental functions of agroecosystems on the basis of scientific knowledge. Research carried out by the UMR is geared towards describing, gaining insight into and predicting ecological processes involved in primary production and the regulation of carbon, greenhouse gas and nutrient flows. The team uses a functional ecology approach to study the role of soil organisms and plants and their interactions in biogeoA humic forest soil developed on limestone scree, Dordogne, France chemical cycles within soils and agroecosysB. Jaillard © UMR Eco&Sols tems. Studies on the regulation of biological parameters and combined carbon, water and nutrient flows are based on modelling, long-term field monitoring, experiments under in situ and controlled conditions. Most studies are focused on low-input Mediterranean and tropical agroecosystem environments. UMR Eco&Sols, coordinated by Jean-Luc Chotte, was founded 2011. The team consists of 70 agents conducting research on complementary topics and geographical fields. This international and multi-institutional unit (Montpellier SupAgro, CIRAD, INRA and IRD) has a foothold in France (Montpellier), Africa (Senegal, Burkina Faso, Congo, Kenya, Madagascar), South America (Costa Rica, Brazil) and Southeast Asia (Thailand). The unit is involved in initial training (Master’s programmes in France and abroad), ongoing training (professional diploma programmes) and teaching in several research schools with a broad international scope. Contact: Jean-Luc Chotte, Jean-Luc.Chotte@ird.fr For further information www5.montpellier.inra.fr/ecosols

AFRESH project Joint Action Plan* (June 2013, 48 pp., available in English)  The Joint Action Plan (JAP) of the European Activity and Food for Regional Economies Supporting Health (AFRESH) project was presented in June 2013 at the AFRESH Closing Conference in Warsaw. This document, coordinated by Agropolis International, highlights four challenges of interregional scope focused on four target groups/settings (children and young people, healthy ageing, disadvantaged people, worksite health promotion). These challenges have to be addressed by European regions and countries in order to lighten the noncommunicable disease burden (obesity, diabetes, cardiovascular diseases, etc.). It presents 18 innovative research and product/service solutions that promote innovation and regional economic development concerning health.

Five horizontal themes of major European significance concerning citizens’ health and wellbeing were also identified during the solution development process. Contact Sylvie Albert, afresh@agropolis.fr For further information and PDF http://agrop.fr/afresh www.afresh-project.eu * The AFRESH project is funded by the European Union under the ‘Regions of Knowledge’ area of FP7, which began in 2010 and ended on 31 December 2013. It combines research-driven clusters (RDCs) with regional triple-helix stakeholders—‘science’, ‘regional governments’ and ‘enterprises’—from the eight following regions (16 partners overall): LanguedocRoussillon (France), Flanders (Belgium), Galicia (Spain), Merseyside (UK), Nijmegen (Netherlands), Mazovia (Poland), Eszak-Alfold (Hungary) and Stuttgart (Germany), with the Stuttgart Region Economic Development Corporation coordinating the project.

La Lettre internationale d'Agropolis Director in chief: Bernard Hubert Chief editor: Éric Fargeas Coordinator: Nathalie Villeméjeanne Editorial board: Sylvie Albert, Fabien Boulier, Mélanie Broin, Paula Dias, Chantal Salson, Claudine Soudais English version: David Manley Layout and graphics: Agropolis Productions Printing: Offset2000 (France) - N°ISSN 2100-2398 Agropolis International, 1000, avenue Agropolis, 34394 Montpellier CEDEX 5, France Tel.: +33 (0)4 67 04 75 75 - Fax.: +33 (0)4 67 04 75 99 agropolis@agropolis.fr - www.agropolis.org


Agropolis International Newsletter  Issue 15 - January 2014

3

>TRAINING

>WEB

The FAR Association—coordinating the International Network for Agricultural and Rural Training—held its general meeting at Agropolis International

The French Scientific Committee on Desertification (CSFD) has revamped and enhanced its English and French websites

 The FAR network contributes to the creation of mass

CSFD consists of a score of experts appointed by the French Ministry of Research to address the concerns of the Ministries in charge of the United Nations Convention to Combat Desertification (UNCCD). This includes mobilizing scientific expertise to generate, develop and disseminate relevant knowledge for concerned decisionmakers and stakeholders and to strengthen the global position of this scientific community.

professional training schemes for rural communities within the framework of national development policies. FAR was founded in 2006 by training specialists from around 20 African countries, with the specific support of France and international development institutions. It is devoted to sharing information, experience, thoughts, research and innovative practices. The international network federates and supports the work of national FAR platforms, bringing together national institutional stakeholders and civil society. It supports the rationale underpinning these platforms when dealing with funding agencies and international policymakers. This network was granted an association status in 2012 and its headquarters are at Agropolis International. It is supported by the French Development Agency and Montpellier SupAgro.

CSFD-hosted websites offer an information portal open to a wide audience and scientific specialists.

This includes access to the CSFD collection of Dossiers on specific topics, factsheets—Great Green Wall, biochar, etc.—an expert information database (CSFD members and guest experts), the main French and international stakeholders involved in combating desertification... CSFD has been managed and hosted by the Agropolis International Association since 2004. Contact: Mélanie Broin, broin@agropolis.fr For further information  www.csf-desertification.eu (French)  www.csf-desertification.org (English)

At its general meeting in 2013, the FAR network—presided over by Pierre Blaise Ango, a Cameroonian representative—officially welcomed Togo as a new member alongside the 13 other African countries currently represented. One of its future priorities is to take initiatives to ensure the social and professional insertion of rural youths.  Agropolis International hosted the FAR network general meeting that was held from 27 to 29 November 2013. The network currently brings together stakeholders concerned about training rural people: political and institutional decisionmakers, social partners, professional agricultural organizations, local elected representatives, public and private training institutions, etc., from 13 African countries.

Contact : Martin Weiss, martin.weiss@far.agropolis.fr For further information  http://agrop.fr/far  http://reseau-far.com

>WHAT’S ON AT AGROPOLIS INTERNATIONAL 20 NOVEMBER 2013 28-29 OCTOBER 2013 10 SEPTEMBER 2013

Day of lectures and debates on ‘New directions for agricultural research’ ‘Producing more with less’ is the global challenge that must be addressed to meet the rising demand for food resulting from population growth, diet changes and overshadowed by the threat of climate change. It is also essential to not increase the cropping area while still preserving the production capacity for future generations. These issues were discussed by 200 participants: researchers, teachers, students and association representatives.

5th AESOP Conference on Sustainable Food Planning focused on ‘Innovations in urban food systems’ This conference was organized by the INNOVATION and MOISA joint research units and the UNESCO Chair on World Food Systems, in association with the SURFOOD research programme, with the support of Agropolis International. This event was attended by 170 participants from 26 countries. It highlighted the growing interest in research on urban food systems and reviewed the management of urban food supply flows, land access for urban and periurban agriculture and urban food strategy governance. For further information  www1.montpellier.inra.fr/aesop5

For further information  http://agrop.fr/nora13

SEPTEMBER

6-8 NOVEMBER 2013

International capitalization and foresight workshop for the International Agroecology Support Programme (PAMPA)

Study trip to Languedoc-Roussillon for 42 participants from the French Institute for Advanced Studies in Science and Technology (IHEST) during their 2013-2014 training session

This workshop was organized with the support of the French Ministry of Foreign Affairs and the French Global Environment Facility (FFEM) to present recent research programme results on the impact of direct seeding mulch-based cropping systems (DMC) and to broaden the scope of the discussion to encompass agroecological issues.

The regional scientific community met these participants during an event organized by Agropolis International. This meeting focused on key international scientific cooperation issues and strategic priorities: new forms of cooperation in the presence of French and International organizations; water and environmental research activities; Mediterranean partnerships; and remote-sensing research activities.

For further information  www.rime-pampa.net/index.php/atelier-du-6-8novembre-2013

For further information  www.ihest.fr/activites/cycle-national-2013-2014/ innovation-recherche-et

OCTOBER

NOVEMBER

19-20 SEPTEMBER 2013

14-15 NOVEMBER 2013

22 NOVEMBER 2013

Seminar ‘Trans-Mediterranean research challenges and prospects’

International meetings of the Agriculteurs français et développement international (AFDI) association

Launch of the Montpellier Institute of Water and the Environment (IM2E)

This seminar was organized within the framework of the French Research Agency programme ‘Transdisciplinary research on the future on the Mediterranean area’ (TRANSMED). The seminar—hinged on the launching of research projects selected as part of the 2012 edition of the TRANSMED programme—provided a forum for a broad range of stakeholders (scientists, institutional representatives and decisionmakers) to share their views on transdisciplinary research challenges in the Mediterranean region.

Over 200 people from 17 countries (agricultural officials, professional organizations, development partners and public institutions) participated in this family farming focused event. During the meeting, AFDI and Jeunes Agriculteurs (JA) launched a partnership for 2014 on the topic ‘family farming: agriculture of the future’ in the presence of the French Minister of Agriculture, the Prefect of Languedoc-Roussillon Region, the President of Languedoc-Roussillon Region and French national and local elected officials.

For further information  http://agrop.fr/transmed

For further information  www.afdi-opa.org/fr

IM2E relies on the scientific, academic and innovation potential in Languedoc-Roussillon region in the field of water and environmental science. The institute brings together 14 research units from Agropolis International member institutions, representing a potential of around 400 scientists and 150 PhD students. The institute will enhance the international exposure of the Montpellier scientific community in this field. For further information  http://agrop.fr/im2e


Lettre internationale Agropolis n° 15 (janvier 2014)