Page 1

Novembre - Décembre 2012 >>

Déchets ménagers : la CAN à la pointe du tri transports

Le nouveau réseau TAN s’ajuste à vos besoins >> p.5

économie Le mois de l’économie sociale et solidaire

Exposition La nef des fous

>> p.7

>> p.16

57


Répartition des principaux travaux depuis 2012, hors branchements

Échiré

St Gelais

St-Maxire Villiers en-Plaine

Chauray Vouillé

Sciecq Niort

Novembre - Décembre 2012

St-Rémy Aiffres Coulon Magné

Bessines

Sansais Frontenay La Garette Rohan-Rohan Le Vanneau -Irleau Amuré Arçais Vallans St-Georges Épannes De-Rex Le Bourdet St-HilaireLa Rochénard la-Palud PrinUsseau Deyrançon Mauzé/ le-Mignon

Priaire Thorigny/ le-Mignon

Culture Le Trio imaginaire

Compétences Assainissement : des investissements au long cours

2010 2011 2012

Création réseau

Réhabilitation réseau

3

Construction bassin d'orage

L’actu l

Donjon : une expo pour tout savoir

8 4-7

COMPéTENCES l l l l

CONSEIL DE DéVELOPPEMENT l

9-12

Assainissement : des investissements au long cours Le nouveau réseau TAN s’ajuste à vos besoins La piste du géant Le mois de l’Economie sociale et solidaire

CDCAN : vers plus de représentativité

DOSSIER l

16-19 14-15 13

Dossier Déchets ménagers : la CAN à la pointe du tri

Construction STEP

PORTRAIT l

Louise Allard

CULTURE,SPORTS & LOISIRS, Amuré : la fête du Frêne Têtard Le Trio imaginaire : « Autour de Debussy »

l l

AGENDA l

Agenda des manifestations

Déchets ménagers : la CAN à la pointe du tri

Flashez ce code avec votre mobile pour accéder à toutes les infos de la CAN ou sur : www.agglo-niort.fr

Magazine communautaire d’information Service Communication de la CAN 28, rue Blaise-Pascal - BP 193 - 79006 Niort Cedex - Tél. 05 49 78 91 33 Fax 05 49 78 91 70 - Directrice de la publication : Geneviève Gaillard - Directrice de la rédaction : Zélia Leconte - Rédaction : Magali Tardé - Conception : service Communication - Impression : Raynaud Imprimeurs Crédit photos : Sébastien Laval - Alexandre Giraud - N° ISSN : 1769-8480 - 52 600 exemplaires - Papier issu de forêts gérées durablement - Magazine disponible dans les mairies des 29 communes de la CAN ainsi qu’au siège social et sur Internet. Magazine à télécharger sur le site de l’agglomération : www.agglo-niort.fr Vous n’avez pas reçu Territoires de vie dans votre boîte aux lettres ? Contactez-nous au 05 49 78 91 30 ou par mail : communication@agglo-niort.fr

Prochaine parution : Janvier 2013

2

Bientôt 31 communes ? Le 27 septembre dernier, le Préfet a proposé à la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) une nouvelle carte de l’intercommunalité en Deux-Sèvres. Elaborée à partir des différentes propositions d’amendements émises sur la précédente mouture par les communes et les communautés concernées, elle prévoit notamment l’élargissement du territoire de la CAN aux communes de Germond-Rouvre et Fors. Bien que le projet initial de la CAN soit d’élargir son territoire à l’aire urbaine niortaise définie par l’INSEE, la CDCI pourra, lors de sa réunion du 3 décembre prochain, adopter ce shéma ou faire une proposition alternative à la majorité des 2/3 de ses membres. Il sera alors présenté aux communes pour accord et aux communautés pour avis. Sa mise en oeuvre est prévue au 1er juin 2013 ; une nouvelle évolution pourra être envisagée en 2015. n

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

Germond -Rouvre

Niort

Fors


L’ACTU

Donjon : une expo pour tout savoir

BLOC-NOTE

@AVA Productions

Signalisation touristique : le Donjon a son panneau !

Le Donjon de Niort vous raconte son histoire

E

mblématique de Niort et de sa région, classé Monument historique depuis 1840 et ouvert au public depuis plus d’un siècle, le Donjon méritait une mise en valeur à la hauteur de son histoire. Ce sera chose faite le 15 décembre prochain. Après l’ouverture d’un premier espace en juillet dernier, de nouveaux aménagements livreront de salle en salle les clés de son histoire, de sa construction, de sa place dans la ville et dans la région. La scénographie imaginative de cette exposition permanente, dirigée en collaboration avec la Société coopérative et participative (SCOP) Atemporelle, articule notamment des panneaux explicatifs, une maquette topographique de la ville médiévale de Niort, une modélisation en 3D du Donjon, des tablettes tactiles et la diffusion d’un film d’une dizaine de minutes. Venez nombreux re-découvrir le Donjon de Niort !

Animations programmées à l’occasion de l’ouverture de l’exposition : Les vacances au Donjon pour le jeune public : Présentation de l’histoire de Niort et du Donjon au travers de la nouvelle scénographie Samedi 22 décembre à 14h30 : « Le Donjon raconté aux enfants » Pour les 6/9 ans

Avant la fin de l’année 2012, 6 panneaux de signalisation touristique représentant le Donjon au bord de la Sèvre niortaise seront positionnés en des endroits stratégiques, sur des axes routiers principaux. Ces aménagements s’intègrent dans le programme départemental de signalisation d’animation touristique 2010/2015 lancé par par le Conseil Général avec l’assistance technique de l’Agence de développement touristique des Deux-Sèvres. Leur fonction : attirer l’attention sur les richesses du patrimoine historique, culturel et naturel deux-sévrien, inciter touristes et usagers de la route à découvrir les localités et sites touristiques du département. Sur le territoire de la CAN, le Marais Poitevin et le Château de Coudray-Salbar t ont déjà bénéficié de ce type de promotion, respectivement en 2010 et en 2011.

Samedi 29 décembre à 14h30 : « Le Donjon raconté aux enfants » Pour les 9/12 ans Balade à thème : Les samedis 15 et dimanche 16 décembre à 14h30 et 15h : « Le Donjon, 1000 ans d’histoire : nouveau parcours » Inscription indispensable au 05 49 78 72 00 ou 05 49 78 72 04 Tarifs : 5,50 € - 2 € pour les moins de 25 ans 4,50 € pour une entrée « groupe » (min. 6 personnes)

Une nouvelle conservatrice au musée

Horaires d’ouverture : Du mardi au dimanche, de 10h à 12h30 et 14h à 18h. Pour plus de renseignements : 05 49 28 14 28

Attention : fermeture du Donjon au public pour le montage de l’exposition du 11 au 14 décembre. n

Nouveauté : Les preux chevaliers et les gentes damoiselles de 6 à 9 ans peuvent désormais fêter leur anniversaire au Donjon. Renseignez-vous ! 05 49 28 14 28

uté ommuna

ec Con seil d

Après 15 années à la tête des musées de Tulle, Laurence Lamy a pris ses fonctions de conservatrice du musée Bernard d’Agesci et du Donjon, le 8 octobre dernier. Elle remplace ainsi Christian Gendron, parti à la retraite en juillet. Un retour aux sources pour cette musicologue passionnée d’accordéon, née à Niort, qui a aussi vécu à Coulon jusqu’à ses 14 ans et avoue avoir besoin « de se nourrir de ce territoire ».

novembre Lundi 26 à 17h30, des fêtes à la salle e. -en-Plain de Villiers

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

3


Échiré

St Gelais

St-Maxire

COMPétences

Villiers en-Plaine

Chauray Vouillé

Sciecq Niort St-Rémy

Assainissement : des investissements au long cours Aiffres

Coulon

Magnésur La CAN multiplie les travaux d’assainissement l’ensemble du territoire. Sa mission : Bessines collecter et épurer les eaux usées pour préserver la qualité de l’environnement. Sansais Frontenay

Répartition des principaux travaux depuis 2012, hors branchements

Échiré

St Gelais

St-Maxire Villiers en-Plaine

Chauray

La Garette Rohan-Rohan Le Vanneau -Irleau Amuré Arçais Répartition des principaux travaux Vallans depuis 2010, hors branchements St-Georges Épannes De-Rex Le Bourdet St-HilaireLa Rochénard la-Palud PrinUsseau Deyrançon

Travaux programmés fin 2012 :

Vouillé

Sciecq

Mauzé/ le-Mignon

Niort

à Arçais : construction de la station d’épuration du Vendier, à côté du stade. Thorigny/ Dimensionnée pour accueillir les eaux le-Mignon usées de 2 500 habitants. Ouverture prévue à l’été 2013.

Priaire

St-Rémy Aiffres 2010 2011 2012

Coulon Magné

Création réseau

Bessines

Réhabilitation réseau

Sansais Frontenay La Garette Rohan-Rohan Le Vanneau -Irleau Amuré Arçais Vallans St-Georges Épannes De-Rex Le Bourdet St-HilaireLa Rochénard TRANSPORT - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - VEILLE STRATEGIQUE - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE - URBANISME la-Palud PrinUsseau Deyrançon DEVELOPPEMENT DURABLE -

Construction bassin d'orage

TRANSPORTS ET HABITAT - URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

GEMENT DU TERRITOIRE -TRANSPORTS -

D

Construction STEP

Mauzé/ le-Mignon

Priaire

Thorigny/ ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE - SOLIDARITE ET HABITAT - ENVIRONNEMENT

TRANSPORT - DEVELOPPEMNT DURABLE - TRANSPORT

le-Mignon

ET HABITAT - URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

ans le cadre du programme que, retard dans l’obtention d’une pluriannuel voté en 2003, 7 à autorisation administrative peuvent 2010 2011 2012 9 millions d’euros sont invesbousculer un peu cette programmatis chaque année dans les Création travaux réseau tion. « L’Etat peut également nous d’entretien et aménagements d’asimposer des travaux qui n’étaient sainissement collectif de la CAN. prévus, par exemple en cas Réhabilitation pas réseau d’évolution de la réglementation ou « Tous les ans, nous intervenons de développement de l’urbanisaConstruction STEP dans les 29 communes du territoire tion. La proximité des cours d’eau, pour réaliser les nouveaux branchele Marais Poitevin, la taille des comConstruction ments d’assainissement et bassin d’eaux munes sont autant d’éléments pris d'orage pluviales. Les travaux plus lourds en compte pour mesurer l’urgence réhabilitation ou création de réseaux, d’une intervention. » construction de bassins d’orage ou de stations d’épuration – ont été Afin d’optimiser les coûts des chanpriorisés dans le programme de tiers et d’en minimiser les nuisances, 2003 revu en 2008, explique Doris la pose ou réhabilitation de réseaux Haffoud, directrice du service Assais’appuient aussi sur les travaux d’urnissement. Ces priorités ont été défibanisme – construction ou réfection nies au regard des différentes règlede voiries – prévus dans les commentations, notamment en matière munes. « Contrairement aux interde protection de l’environnement. » communalités équivalentes en Poitou-Charentes, nous construisons Selon l’urgence encore beaucoup de réseaux d’eaux des interventions usées et pluviales, car la CAN est un territoire essentiellement rural. » n Difficultés rencontrées dans l’achat d’un terrain, diagnostic archéologi-

4

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

Coût des travaux : 1,2 millions €. à Niort, rue de la Mirandelle, création d’un réseau de 400 m d’eaux pluviales suite à la création d’un lotissement et à l’aménagement de voirie. Coût des travaux : 145 000 € à Saint-Hilaire-la-Palud, remplacement d’une canalisation d’eau pluviale de 280 m rue du Stade. Coût des travaux : 85 000 € à Bessines, création de 620 m de réseaux pour les eaux usées et renouvellement de 320 m pour les eaux pluviales à Chanteloup assorti de la construction d’un poste de relèvement* équipé de 2 pompes. Coût des travaux : 335 000 € à Coulon, renouvellement d’un collecteur d’eaux usées et des branchements rues de la Gastinerie, des Douves et de la Petite Douve. Coût des travaux : 115 000 €.

Prévus en 2013 : Création de réseaux pour desservir le lotissement Bel Horizon à Bessines, Gascougnolles à Vouillé, Moulin Neuf et Bois Berthier à Echiré. Réhabilitation de réseaux à Coulon, Frontenay-Rohan-Rohan, Magné et à proximité du Lambon à Niort. * Equipement de pompage mettant les eaux usées sous pression afin de leur permettre de franchir un relief et de poursuivre leur écoulement.

t

ssainissemen

x d’a 660 km de réseau x d’eaux pluviales au 360 km de rése au nts auenrése e m e h c 11 n 20 a r b 596 ement collectif réalisés d’assainiss


COMPétences

Le nouveau réseau TAN s’ajuste à vos besoins à la demande de la CAN, un an après la mise en service du nouveau réseau de transports publics, la SEMTAN ajuste son offre au plus près des besoins des usagers. TRANSPORT - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - VEILLE

DEVELOPPEMENT DURABLE -

STRATEGIQUE - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE - URBANISME

TRANSPORTS ET HABITAT - URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE -TRANSPORTS -

ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE - SOLIDARITE ET HABITAT - ENVIRONNEMENT

TRANSPORT - DEVELOPPEMNT DURABLE - TRANSPORT

ET HABITAT - URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

La ligne O s’adapte aux besoins de la population active.

D

epuis le mois de septembre, de nombreuses modifications sont intervenues sur les lignes du réseau de bus de l’Agglo. Horaires aménagés, lignes étendues, temps de correspondances augmentés, lignes de Transport à la demande (TAD) devenues régulières ou inversement… Ces nouveautés répondent aux besoins exprimés par les usagers et recueillis au kiosque InfoBus, sur les stands de promotion du réseau de transports en commun et à la Centrale de mobilité. Elles s’appuient également sur des comptages réalisés dans les véhicules.

S’il est difficile de satisfaire l’intégralité des demandes, ce ne sont pas moins de 14 lignes qui ont été ainsi revues pour coller aux besoins des usagers.

« Le réseau initial, mis en place en juillet 2011, comportait d’importantes innovations : la création de pôles d’échanges stratégiques, des lignes directes, des lignes périurbaines desservant des arrêts urbains, et surtout une offre de transports étendue à toutes les communes de la CAN grâce au TAD. Une offre pour tous, personnes à mobilité réduite comprises, explique Pascal Burgin, directeur du service Transports et déplacements à la CAN. Un projet aussi ambitieux ne pouvait se faire sans prévoir des ajustements et améliorations.»

Alors qu’elle desservait 4 communes – Echiré, Saint Gelais, Chauray, et Vouillé – et traversait la zone commerciale de Chauray, la ligne Intertan O restait relativement peu fréquentée.

« Le réseau continuera à s’adapter et à évoluer, en particulier au niveau de l’accessibilité, précise encore Pascal Burgin. Les remarques qui nous sont faites montrent l’intérêt croissant de la population pour des transports en commun de qualité. »

L’extension de la ligne O en expérimentation

« Nous aurions pu la transformer intégralement en Transport à la demande, explique Thierry Chartreux, chef d’exploitation aux TAN. Mais en concertation avec la CAN, nous avons préféré revoir son cadencement. »

Ainsi, des courses régulières ont été ajoutées selon des horaires mieux adaptés à ceux de la population active. Le samedi, pour plus de souplesse, des courses en TAD ont été créées ou transformées en « régulier », permettant des allers-retours plus aisés sur une demi-journée. Par ailleurs, le tronçon reliant Vouillé-Boussantin à Aiffres-Mairie a pu être ouvert. « C’est une ligne qui a du potentiel. Initialement, elle a été créée pour éviter aux usagers de faire le détour par Niort. Désormais, à titre d’exemple, St Gelais se trouve à 15mn de l’arrêt Maaf. Nous verrons dans quelques mois si ces ajustements permettent d’attirer les usagers. » n

La ligne U dessert désormais la zone d’habitat de la Tranchée sur Niort à la demande des habitants de ce quartier en plein développement, le tracé de la ligne U reliant Niort Gare-SNCF à St-Symphorien - Route de Frontenay a été redessiné afin de desservir deux nouveaux arrêts : La Tranchée et Fief Carillon. TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

5


COMPétences

La piste du géant

TRANSPORT - AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - VEILLE

STRATEGIQUE - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE - URBANISME

TRANSPORTS ET HABITAT Alors que Noël approche, avec sa farandole de contes et légendes, une folle rumeur court du Clou-Bouchet à la Tour Chabot, en passant par La Gavacherie. Un géant ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE serait en train de prendre vie au cœur des quartiers niortais.

DEVELOPPEMENT DURABLE -

GEMENT DU TERRITOIRE -TRANSPORTS -

D

- URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

- SOLIDARITE ET HABITAT - ENVIRONNEMENT

HABITAT ans le cadreETdu Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS), le Centre national des arts de la rue en Poitou-Charentes (CNAR) convoque la poésie dans les quartiers sensibles de Niort. Sous l’égide de la Cie L’Homme Debout, la créature de 7 mètres qui se lèvera et déambulera en décembre prochain, devra son existence aux dizaines de mains venues chaque jour dans les ateliers assembler des centaines de brins d’osier. « Ces ateliers, situés au cœur des quartiers, sont ouverts à tous. On peut participer à la construction ou simplement passer voir. En même temps que les brins d’osier, ce sont les liens qui se tissent », explique Maxence Langlais, administrateur du CNAR et coordonnateur du projet.

TRANSPORT - DEVELOPPEMNT DURABLE - TRANSPORT

- URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

S’approprier de nouveaux espaces Grâce à l’action conjuguée des compagnies la Chaloupe de Niort et la Baleine Cargo de La Rochelle, la créature sera également dotée d’une histoire. « La compagnie la Chaloupe installe régulièrement une « caravane des mots » dans les 3 quartiers concernés depuis le début de l’automne. Sa mission : recueillir

Un géant bientôt au Clou-Bouchet

la parole, les souvenirs des habitants et mener une réflexion autour du thème : pourquoi est-ce toujours mieux ailleurs ? », poursuit Maxence Langlais. La Baleine Cargo s’emparera de ces centaines de réflexions, de ces bribes d’histoires individuelles et collectives pour insuffler une identité à la marionnette qui se chargera alors d’un passé mais aussi d’envies de voyages, de découvertes et d’échanges.

«Fédérer les habitants des quartiers dits sensibles autour d’un projet – ici ludique et artistique – crée du lien entre eux. Ils y gagnent en confiance en eux-mêmes. Ce projet a aussi pour objectif d’amener les habitants du Clou-Bouchet à découvrir ces nouveaux espaces créés pour eux dans le cadre du Projet de rénovation urbaine (PRUS) dont les travaux arrivent à terme », souligne Julie Joly, chargée de coordination du CUCS. n

Dispositif « Habiter mieux » : une aide financière pour des travaux d’amélioration thermique

P

ropriétaire occupant de votre logement, vous souhaitez engager des travaux d’amélioration thermique : isolation des murs et des combles, remplacement du système de chauffage, changement des ouvertures, etc. Une aide financière de la CAN, ciblant les ménages modestes, peut vous être accordée, sous conditions de ressources. Au moment du dépôt du dossier, votre logement doit être achevé depuis au moins 15 ans et n’avoir donné lieu à aucun autre prêt de l’Etat depuis 5 ans (prêt à taux zéro compris). Par ailleurs, les travaux envisagés : - doivent garantir une amélioration de la performance énergétique d’au moins 25 %, - ne doivent pas avoir été commencés, - doivent impérativement être réalisés par des professionnels du bâtiment. n

6

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

Exemple de financement

Aide Habiter mieux

1600€

1600€

Aide aux travaux Anah

500€

Aide de la CAN

500€

Aide complémentaire Habiter mieux

Renseignements : Délégation locale de l’Anah en Deux-Sèvres : 05 49 06 89 17 ou 05 49 06 89 13


COMPétences

Le mois de l’Economie sociale et solidaire

Le mois de novembre met à l’honneur les entreprises de l’Economie sociale et solidaire sur l’ensemble du territoire français. 5 exemples de manifestations à Niort : Les CIGALES Réunion d’information organisée par l’Association régionale des Cigales du Poitou-Charentes. Mardi 13 novembre, de 20h à 21h à l’Hôtel municipal de la vie associative, 12 rue Cugnot à Niort. Renseignements : Virginie Léonard 06 43 04 54 45

UN ÉVÉNEMENT :

EN NOVEMBRE LE MOIS DE L’ECONOMIEE SOCIALE ET SOLIDAIR

L’inter-coopération Colloque organisé par la Chambre régionale de l’Economie sociale et solidaire Poitou-Charentes Mardi 27 novembre, de 9h à 17h au Centre Du Guesclin à Niort Renseignements : Corinne Izambard 06 89 03 65 99 - mail : ptce.niortais@cres-poitoucharentes.fr

EN

NOMIE

ARENTE POITOU-CH

S

UNE ECONOMIE POUR UN MONDE PLUS JUSTE

Comment devenir entrepreneur-salarié en coopérative ? Séance d’information organisée par Acea-scop Jeudi 22 novembre, de 14h à 17h 47 rue Sainte-Claire-Deville, à Niort Renseignements : Alain Bouchon 05 49 23 50 97 - mail : bouchon.alain@aceascop.com Une monnaie locale complémentaire : le sol-angélique ! Exposé de Philippe Derudder, expert des monnaies locales complémentaires (MLC) Jeudi 22 novembre, de 18h30 à 20h, à l’amphithéâtre du Centre Du Guesclin (bâtiment B) à Niort Renseignements : Noël Boisanger 05 49 78 79 80 - mail : noel.boisanger@mairie-niort.fr

DE L'ECO

CONCERTS THEATRE FORUM EMPLOI CONFERENCES ATELIERS MARCHES...

FINANCE SOLIDAIRE NALE SOLIDARITE INTERNATIO S CULTURE // SPORT // LOISIR ENVIRONNEMENT SANTE // SOCIAL…

RAMME : INFORMATIONS ET PROGENTES.FR WWW.CRES-POITOUCHAR AVEC LE CONCOURS :

EN ALLIANCE AVEC :

La laïcité en actes Conférence animée par Patrick Kessel, à l’occasion de l’anniversaire de la loi de 1905. TRANSPORT VEILLE STRATEGIQUE Mercredi 5 décembre, à 18h30, à l’espace Alizé, site MAIF de Noron à Niort Renseignements : Pierre Cottet 05 49 44 85 92TRANSPORTS - mail : pierre-cottet@maif.fr ET HABITAT AMENAGEMENT DU TERRITOIRE -

ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE - URBANISME

DEVELOPPEMENT DURABLE -

URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

Des informations plus détaillées et les dernières mises à jour sont disponiblesENVIRONNEMENT sur : www.cres-poitoucharentes.fr n ET CADRE DE VIE -

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE -TRANSPORTS -

SOLIDARITE ET HABITAT - ENVIRONNEMENT

TRANSPORT - DEVELOPPEMNT DURABLE - TRANSPORT

ET HABITAT - URBANISME - ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

Une Maison de l’économie sociale et solidaire en 2013

A

fin de favoriser l’émergence de nouveaux projets et accompagner étroitement les créateurs d’activités de l’Economie sociale et solidaire (ESS), une Maison de l’économie sociale et solidaire sera mise à leur disposition d’ici à

fin 2013. A cet effet, l’immeuble situé au 7 rue Sainte-Claire-Deville, dans la zone d’activités économiques de Saint-Liguaire, sera rénové. Sur les 500 m² du bâtiment, 60 seront dédiés à l’accueil, 200 aux bureaux et 240 aux ateliers, show-room, salles

de réunion, sanitaires et cafétéria. La gestion en sera confiée aux acteurs de l’ESS organisés en Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Début des travaux : avril 2013. n

R2C System poursuit sur sa lancée Créée et implantée à Niort depuis 2010, la société R2C System développe, édite et commercialise un logiciel d’aide à la décision, sous la marque MyDataBall (cf- Territoires de vie n°56). En croissance constante, elle ambitionne de devenir d’ici 5 ans un acteur majeur sur le marché de la « Business Intelligence » (informatique décisionnelle). Pour accompagner son expansion, les fondateurs de R2C System, soutenus par l’incubateur Etincel, ont souhaité renforcer l’actionnariat de la société en faisant participer Finance Utile (chef de file), le Fond de Co-Investissement Poitou-Charentes et les Business Angels du Poitou-Charentes et des Pays de la Loire (Synergence et Ouest Angels) à son capital. Une levée de fonds de 300 M€ qui lui permettront de conserver son avance technologique et de dynamiser son développement commercial.

Batipolis sort de terre ! La 1ère tranche d’aménagement de 6,5 hectares de la zone d’activités Batipolis, débutée en mai dernier, touche à sa fin. Située le long du boulevard Georges Pompidou sur la commune d’Aiffres, à proximité immédiate du Parc d’activités Saint-Florent (Niort), elle est destinée à accueillir des activités principalement liées à la construction, aux travaux publics et à la production d’énergie durable (panneaux photovoltaïques). Pour tout renseignement, contactez le service économique de la CAN : 05 49 77 11 55 TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

7


Conseil de développement

CDCAN : vers plus de représentativité

Décentralisation des réunions plénières et invitation des associations à y assister : le CDCAN poursuit sa réorganisation. Objectif : accroître sa représentativité. Rencontre avec Gérard Doray et Gustave Talbot, respectivement président et vice-président du CDCAN.

[

[

Régulièrement, le CDCAN sollicite l’intervention d’experts pour alimenter ses réflexions. Récemment, il a reçu Jean-Michel Banlier, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat.

Question à Jean-Michel Banlier

Quel avenir pour les commerces et services de proximité ?

Gérard Doray et Gustave Talbot

Territoires de vie : Combien d’associations sont représentées actuellement au sein du CDCAN ? Gustave Talbot : Les associations représentent 25% de notre instance. Elles couvrent différents secteurs : économie, social, quartier, animations, etc. De la diversité des points de vue naît la richesse de nos débats. Les associations sont en prise directe avec le terrain dont elles sont les acteurs incontournables. Les problématiques rencontrées en ville, par exemple, ne sont pas toujours les mêmes que celles des communes rurales. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons nous faire connaître auprès d’elles et les inviter à nous rejoindre de manière durable et à s’associer aux réflexions conduites par notre conseil afin d’enrichir nos travaux. Territoires de vie : Quelle forme va prendre votre démarche ? Gérard Doray : Le CDCAN se réunit environ tous les deux mois en assemblée plénière. Durant ces réunions, des élus et services de la CAN souvent, des intervenants extérieurs parfois (voir article ci-contre), viennent présenter des démarches stratégiques, des sujets de sociétés, des problématiques qui tôt ou tard

8

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

concerneront le développement du territoire. Nous allons décentraliser ces réunions : nous les organiserons dans les communes de la CAN et inviterons, en accord avec les maires, les représentants des associations locales à y assister. Territoires de vie : A quelle date aura lieu la première réunion de ce type ? Gérard Doray : Le 19 novembre prochain, nous nous réunissons à Aiffres. Sera présenté à cette occasion le Schéma durable de cohésion sociale de la CAN, approuvé par le Conseil Communautaire du 24 septembre dernier et sur lequel le CDCAN pourrait être prochainement saisi pour émettre un avis. Une invitation sera adressée aux représentants d’associations de la CAN en lien avec le sujet, afin qu’ils viennent découvrir nos travaux et l’intérêt d’intégrer le conseil de développement. Nous nous donnons deux ans pour interpeller l’ensemble des associations du territoire. Mais il n’est pas nécessaire qu’elles attendent d’être conviées, le CDCAN est ouvert à tous et nous nous tenons à leur disposition pour leur présenter notre fonctionnement. n

« Deux éléments plaident en faveur de l’économie de proximité. Tout d’abord, un besoin accru de lien social dû à plusieurs facteurs : vieillissement de la population, explosion du modèle familial « couple-enfants », hausse du prix du pétrole et crise économique. Ce qui se traduit par une fréquentation plus régulière des commerces accessibles à pied. Par ailleurs, alors que la grande distribution a longtemps privilégié le produit dans sa dimension marketing, les artisans et commerçants de proximité, mais aussi les professionnels libéraux ou les agriculteurs, ont assis leur activité sur leur savoir-faire et une relation personnalisée avec chaque client ou fournisseur. L’ensemble des acteurs de l’économie de proximité gagnerait à se coordonner pour jouer d’effets de synergie et de complémentarité. Il serait nécessaire de bâtir des partenariats solides entre les acteurs du territoire, visant une valorisation des produits, dans l’intérêt des consommateurs. »

Votre association est intéressée par les travaux du CDCAN ? Contactez le CDCAN : Monsieur le Président du CDCAN 28 rue Blaise Pascal BP 193 79006 NIORT Cedex


: s r e g a n é m s Déchet pointe du tri

a l à N A La C

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

9


La Gestion des déchets à la CAN Elle porte un nom savant : « la rudologie ». La gestion des déchets, de par les contraintes sanitaires qu’elle impose au quotidien et les enjeux environnementaux qu’elle soulève, est au cœur des politiques publiques. Territoires de vie fait le point en détail sur la compétence « déchets » de la CAN.

L

a collecte et le traitement des déchets produits par les 101 457 habitants du territoire sont assurés par la CAN depuis le 1er janvier 2001 principalement en régie directe, c’est-à-dire directement par des agents communautaires, sans recours à la prestation de service d’entreprise.

« En matière de collecte des déchets en porte-à-porte, le service à l’usager a beaucoup évolué sur notre territoire avec notamment, en 2006, la généralisation à l’ensemble du territoire de la collecte des emballages ménagers », souligne Nicole David, vice-Présidente de la CAN en charge de la collecte des déchets. En matière de performance de tri, les habitants de la CAN ont toujours été de bons élèves au regard de la moyenne nationale, dont le taux de refus de tri s’élève à 23%, contre 9,5% sur la CAN en 2010 et 7% en 2011.

Le verre ménager est acheminé vers un recycleur à Cognac tandis que les fermentescibles sont valorisés sur la plateforme communautaire de compostage du Vallon d’Arty à Niort. Le détournement de la fraction fermentescible de nos ordures ménagères représente un véritable enjeu : aujourd’hui au niveau national, 30% de notre poubelle est remplie de déchets putrescibles. C’est la raison pour laquelle la CAN a choisi de développer la pratique du compostage domestique avec la distribution gratuite de composteurs (pour les foyers ne bénéficiant pas de la collecte des fermentescibles) ou le développement du compostage collectif en pied d’immeuble (voir témoignage page 12).

Où vont nos déchets ?

Les projets en cours

La loi Grenelle 1 de 2009 a fixé des objectifs de réduction des déchets. La production des ordures ménagères et assimilées (c’est-à-dire tous les déchets collectés en porte-à-porte ou déposés en apport volontaire, hors déchèteries) doit ainsi être réduite de 7 % d’ici 2013.

Si la réalisation d’un centre de tri sur la CAN est aujourd’hui à l’étude, un autre projet concerne plus particulièrement la prévention des déchets : la mise en place d’une ressourcerie dans la zone industrielle de Saint-Liguaire à Niort, sur le site de l’ancienne usine Sandefo. La fonction d’une ressourcerie est simple : collecter et valoriser des objets ayant vocation à être jetés (en déchèteries ou dans la poubelle) pour les nettoyer et éventuellement les réparer avant de les revendre à bas prix. Son rôle est aussi de sensibiliser le public aux gestes éco-citoyens de réduction des déchets (lire interview de Jean-Jacques Guillet ci-contre). n

De bons élèves à la CAN

Les ordures ménagères (bac à couvercle bordeaux) produites par les ménages de la CAN sont acheminées vers les centres d’enfouissement d’Amailloux (79) et du Vigan (86). Après avoir diminué régulièrement entre 2001 et 2009, le tonnage d’ordures ménagères (OM) est désormais stable, aux environs de 21 500 tonnes. Des efforts doivent donc être faits pour atteindre les objectifs du Grenelle.

Evolution de la production d’OMA* sur la CAN

397 kg/an/habitant 2011 = 375 kg/an/habitant 2008 =

soit 5,5% de réduction sur les 7% requis par la loi Grenelle 1 d’ici 2013 * Les Ordures ménagères et assimilées (OMA) sont constitués de l’ensemble des déchets collectés en porte-à-porte ou en apport volontaire, hormis les cartons commerciaux de centre-ville et les vêtements, soit 38 018 t en 2011

10

Les emballages ménagers, papiers, journaux, magazines sont quant à eux transportés au centre de tri de Bressuire pour être envoyés dans les différentes filières de recyclage. La CAN a par ailleurs lancé des études pour la construction d’un centre de tri sur son territoire.

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

Performance de recyclage de la CAN Emballages ménagers (hors papiers/journaux) : en 2011 soit 21 kg/an/habitant

2 133 t

(l’objectif de 18 kg/an/habitant attendu au niveau national en 2012 est donc dépassé)

3 531 t

Verre ménager : soit 34,8 kg/an/habitant

( l’objectif de 35 kg/an/habitant attendu au niveau national en 2012 est quasiment atteint)


3 questions à... Jean-Jacques Guillet, Vice-président de la CAN en charge de la prévention des déchets

Territoires de vie : La CAN s’est engagée dans la promotion des couches lavables dans le cadre du Programme local de prévention des déchets, pouvez-vous nous présenter cette action ?

des parents. La lourdeur administrative était trop rédhibitoire pour pouvoir en bénéficier, le conseil communautaire a donc décidé de fixer cette aide à 60€ pour tous les parents.

Jean-Jacques Guillet : La couche lavable est encore trop perçue comme un retour en arrière, au temps des langes, alors que des progrès considérables ont été faits en 10 ans par les concepteurs de couches lavables qui sont aujourd’hui bien plus pratiques qu’auparavant. Nous devons lutter sans cesse contre ce manque d’information auprès du grand public mais aussi des professionnels de la puériculture.

TdV : Un autre projet est en train de voir le jour, c’est la ressourcerie ?

TdV : Dans notre précédent numéro, nous présentions l’aide financière accordée par la CAN aux parents souhaitant faire l’acquisition de couches lavables. L’attribution de cette aide a été depuis simplifiée, c’est cela ? J-J.G. : Oui, l’aide financière s’élevait auparavant à 20€, 40€ ou 60€ en fonction du QF (Quotient Familial)

J-J.G. : En effet, nous avons racheté les locaux de l’ancienne usine Sandefo à Niort pour y implanter notre future ressourcerie. Elle aura pour fonction de valoriser par le réemploi (action qui consiste à faire en sorte que le déchet ne soit pas produit) certains objets et déchets collectés en déchèterie, en apport volontaire ou sur rendez-vous (volumineux). Un atelier réparera puis revendra par exemple les gros appareils électroménagers pendant qu’un autre fera la même chose avec du mobilier. Le rôle d’une ressourcerie est aussi de sensibiliser le grand public et les professionnels à la prévention des déchets et c’est une facette que je ne veux pas négliger. n

Kit Prévention Tri Prochainement dans votre boîte à lettres … Surveillez votre courrier dans les semaines qui viennent ! La CAN va distribuer un kit Prévention Tri à l’ensemble des foyers de ses 29 communes.

Votre nouveau calendrier de collecte n’arrivera pas seul dans votre boîte à lettres cette année, puisqu’il sera accompagné de trois autres documents : •

Un courrier présentant votre nouveau kit avec un autocollant « Stop Pub » à apposer sur votre boîte à lettres si vous ne désirez plus recevoir les publicités non adressées, tout en continuant de recevoir les publications des collectivités ;

Un tout nouveau « Guide de la prévention et du tri » dans lequel vous retrouverez les consignes de tri habituelles, toutes les informations nécessaires sur les déchèteries de la CAN et sur les services offerts aux usagers ainsi que de nombreux conseils en matière de prévention des déchets ;

Une réglette de tri pour apprendre de façon ludique à trier vos déchets au quotidien. n

GUIDE de la

et

Prévention

TRI

du

DES DÉCHETS

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

11


Nouvelle déchèterie du Vanneau-Irleau Ouverture le 3 décembre prochain

L

a nouvelle déchèterie du Vanneau-Irleau est construite sur le site de l’ancienne déchèterie, au lieu-dit « La Grande Paloube », mais n’aura plus rien à voir avec ce que les usagers ont connu jusqu’au début de l’été dernier, date de commencement du chantier. « La nouvelle déchèterie offrira au public un confort d’utilisation incontestable, avec une configuration permettant de sécuriser et de simplifier la circulation des véhicules et du personnel, grâce à son agencement de type modulaire surélevé », explique Robert Gousseau, maire du Vanneau-Irleau et viceprésident de la CAN en charge du tri et du traitement des déchets. La diversité des déchets que l’on pourra y déposer sera équivalente à celle des déchèteries de Niort (Vallon d’Arty et Souché) et des Lucs à Echiré, à savoir : déblais/gravats, tout-venants, métaux, papiers/cartons, bois, déchets verts, huile de vidange et de friture, batteries, piles et accumulateurs, déchets dangereux des ménages (peinture, solvants, pesticides), gros emballages en polystyrène, radiographies, cartouches d’impression et déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE). La restructuration complète de la déchèterie du Vanneau-Irleau s’accompagne d’un renforcement de l’amplitude de ses horaires d’ouvertures (voir encadré ci-dessous) et de la fermeture définitive de la déchèterie d’Amuré. n

Horaires d’ouvertures au public Lundi

Mardi

Jeudi

Mercredi

Horaires hiver - été Horaires hiver Horaires été

Vendredi

Samedi

Horaires d’ouvertures au public 8h30 - 12h 13h - 17h 14h - 18h

Lundi

fermée

Mardi

8h30 - 12h

8h30 - 12h

13h - 17h 14h - 18h

13h - 17h 14h - 18h

Mercredi

fermée

Jeudi

8h30 - 12h 13h - 17h 14h - 18h

Dimanche Horaires hiver - été Horaires hiver Horaires été

fermée

Vendredi

Samedi

Dimanche

8h30 - 12h 8h30 - 12h 8h30 - 12h Témoignages : le compostage,tout le monde s’y met ! fermée fermée fermée 13h - 17h 13h - 17h 13h - 17h 13h - 17h

8h30 - 12h 14h - 18h

12

14h - 18h

14h - 18h

14h - 18h

Le restaurant « Le Domaine de la Tuilerie » à Bessines Ana, cuisinière :

Résidences du Fief Chapon à Niort Jean-Claude, chargé de l’entretien des lieux :

Depuis la reprise du restaurant l’été dernier, M. Miard, mon patron, a décidé de mettre les restes de nos préparations de repas dans un composteur à deux compartiments que nous avons fabriqué à base de palette de récupération. Non seulement, notre poubelle à ordures ménagères se remplit moins vite, mais en plus, nous produirons un excellent compost. L’ambassadrice du compostage de la CAN nous apporte les conseils nécessaires à l’obtention d’un bon produit final. Globalement, notre démarche consiste à gérer un maximum de nos déchets (cuisine, taille, tontes) en les valorisant sur le site, en circuit fermé.

Sur la trentaine de logements que comptent les cinq résidences, une quinzaine de locataires s’est équipée d’un bio-seau pour y mettre les préparations et restes de repas et les déposer ensuite dans le composteur collectif mise à disposition par la CAN depuis septembre dernier. Au départ, la demande est venue de quelques locataires et le projet a pu se concrétiser en accord avec le syndic de copropriété et l’Agence Foncia Gatineau. Nous bénéficions ici d’un bel écrin de verdure et de l’espace nécessaire pour que ce projet ait toute sa place. Il y a aussi une prise de conscience des gens sur l’importance de mieux gérer ses déchets.

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57


PORTRAIT

Ils font la CAN !

Louise ALLARD à Amuré, tout le monde la connaît.

Q

uand on naît comme Louise, dans un batai*… sûrement qu’on a le Marais dans le sang ! D’ailleurs, elle ne l’a jamais quitté et pour lui faire plaisir, il faut l’emmener se promener dans celui d’Amuré. Elle y allait encore seule, il n’y a pas si longtemps, quand elle était « la reine de la bicyclette ». à 90 ans, cette vieille dame coule des jours heureux dans sa maison « à cheval sur Amuré et Saint-Georges », choyée par ses deux enfants qui viennent la voir toutes les semaines, de Saintes et de Poitiers. Ses 5 petits-enfants vivent un peu plus loin mais téléphonent régulièrement à leur " Mamie Poule ". « Pour ça, j’ai de la chance », reconnaît-elle. Louise ne cuisine plus guère. Néanmoins, au détour de la conversation, elle donne la recette de ses étonnantes « moules cacahuètes » et vous mettrait l’eau à la bouche en évoquant un ragoût de pied de gorets. Autrefois, il y avait tout sur la ferme : le goret, les poules, les lapins, les vaches, et le jardin. Il n’y avait que la morue qu’on achetait au marchand qui passait et qu’on suspendait pour la faire sécher. Fille de cultivateurs Sansaiens, elle est

arrivée à Chausse en 1945 pour partager la vie de Robert, rencontré dans une guinguette à Magné. Sur un meuble, elle a encore la photo prise le jour où ils se sont trouvés. Son mari n’est plus aujourd’hui, mais ce fut un très bon mariage, insiste-t-elle vigoureusement.

Le Marais, elle ne l’a jamais quitté Désormais, la télé lui tient compagnie : Questions pour un champion, Des chiffres et des lettres, mais aussi Les z’amours qui la font rire, surtout quand les participants sont des « vieux de 60 ans » qui se disputent… Elle s’est « mise aux cartes » au Club du 3ème âge : « Autrefois, à la veillée, les hommes y jouaient mais les femmes, elles, travaillaient, raccommodaient ou brodaient. » L’arrivée de la TSF ? Son père avait fait scandale en vendant une vache pour en acheter une. La valeur des choses a changé. Les enfants possèdent plein de jouets alors qu’elle conserve précieusement le seul qu’on lui ait offert : un jeu de patience.

Et puis avant, on ne se changeait qu’une fois par semaine. On protégeait ses habits avec un sarrau. « Et anneu, quand on voei toutes tié femmes qui portont do culottes**… ! » s’exclamet-elle, malicieusement. Parce que Louise parle patois bien entendu. La langue locale qui se nuançait d’un bourg à l’autre et qui a disparu, « par la faute à l’auto, maintenant, les gens s’en vont et s’connaissont plus. » Pourtant ne comptez pas sur elle pour les regrets. Débordante de vitalité, la parole énergique, le débit rapide, la répartie facile, elle se préfère en compagnie des jeunes, « parce que les vieux s’plaignont tout’l’temps ». Le dernier pique-nique des voisins l’a ravie et étonnée : elle ignorait que tant de personnes vivaient à Chausse actuellement. Le secret pour un bon voisinage : être discret, ne pas faire d’histoire. « Parce qu’y avons torjous besoin les uns do z’autres.*** Et y sommes bien ici. Les habitants sont gentils. » n * barque maraîchine à fond plat ** Et aujourd’hui quand on voit toutes ces femmes qui portent des pantalons ! *** Parce que nous avons toujours besoin les uns des autres. TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

13


culture, sports & loisirs

Amuré : la fête du Frêne Têtard « à la Sainte-Catherine, tout prend racine » : depuis 16 ans, Amuré, forte de cet adage, lance le programme annuel de plantation du Syndicat de Pays du Marais Poitevin des Deux-Sèvres en organisant chez elle la fête du Frêne Têtard.

à

partir du 17 novembre prochain, 19 000 arbres seront plantés dans les 20 communes du Pays du Marais Poitevin des Deux-Sèvres. Un programme s’adressant à tous – particuliers, associations, collectivités – et financé à 80% par la région Poitou-Charentes et à 20% par le syndicat. « L’objectif est la restauration et l’entretien du patrimoine paysager du marais, précise Jean-Jacques Guillet, maire d’Amuré et président de la commission Paysage et plantations du syndicat. Nous ne plantons que des espèces locales.» Chaque année, sur sa commune, la fête du Frêne Têtard, organisée en partenariat avec le Parc interrégional du Marais poitevin, inaugure symboliquement ce programme. Après un samedi matin consacré aux plantations, un village d’exposants, des promenades commentées, une conférence et des ateliers permettent aux visiteurs de passer un moment de détente tout en glanant ça et là idées et conseils pour un quotidien respectueux de leur environnement.

Conférence Conférence Conférence Conférence

Conférence

Spectacle Spectacle Spectacle Spectacle

Expos Expos Expos Expos

Randonnées Randonnées découverte découverte

Randonnées Randonnées découverte Randonnées découverte découverte

« Nous rassemblons « des gens du coin » pour montrer ce qu’ils font en terme de développement durable. Outre des artisans, producteurs ou commerçants, nous avons par exemple une dame qui file la laine et coud ses vêtements, une personne qui réalise des jouets en bois, une autre qui plante des « graines à balais » et fabrique ses balais, » explique Stéphane Bichon, organisateur de la manifestation. Prime la convivialité, à l’image du stand « échange de boutures », gratuit et ouvert à tous. Comme les années précédentes, la CAN sera présente sur un stand dédié cette année au compostage et au paillage, afin d’illustrer la thématique de l’édition 2013 de l’évènement : « Jardiner autrement ».n

Les temps forts :

te Brassens SAN chan Gérard MES tés internationales et des varié !” autrement “Jardinons hel GALLAIS ic M r Pa

e midi le dimanch

Renseignements › Mairie d’Amuré › 05 49 35 04 95 › www.parc-marais-poitevin.fr

entrée gratuite

Samedi 17 novembre 10h : plantations Dès 14h : village d’exposants • ateliers « jeux en bois pour les enfants » et « fabrication de nichoirs pour les oiseaux » • exposition photographique de Jean-Claude Bourret : « Marais Poitevin, ombre et lumière. » 14h30 : visite commentée et lecture de paysage par un technicien du parc interrégional du Marais poitevin 17h : conférence de Xavier Mathias sur le thème « Jardiner autrement » (5€/personne) 20h30 : concert-spectacle de Gérard Messan (1ère partie : Brassens, et 2nde partie : variété internationale.)

14

Bourse aux Bourse aux végétaux Bourse aux Bourse aux végétaux végétaux Bourse aux végétaux

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

› rubrique “les actualités du Parc”

Dimanche 18 novembre Dès 10h : village d’exposants, ateliers « jeux en bois pour les enfants » et « fabrication de nichoirs pour les oiseaux » 10h : démonstration de taille d’arbres fruitiers par M. Paquereau 12h : restauration sur place 15h00 : visite commentée et lecture du paysage par un technicien du parc interrégional du Marais poitevin


culture, sports & loisirs

Le Trio imaginaire : « Autour de Debussy » Flûte, alto et harpe : une instrumentation originale apparue pour la première fois sous la plume de Debussy en 1915. Mardi 13 novembre, à Aiffres, le Trio imaginaire interprètera, entre autres, la sonate qui a consacré cette formation.

à

l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance de Claude Debussy, le conservatoire Auguste-Tolbecque met à l’honneur l’illustre compositeur français dans un programme centré sur l’une de ses inventions : l’alliance de la flûte, de l’alto et de la harpe. « La sonate pour flûte, alto et harpe est l’une des dernières œuvres de Debussy. Ces trois instruments n’avaient jamais été associés auparavant dans une pièce de chambre, explique Pierre Fardet, flûtiste et professeur au conservatoire. Ensemble, ils lui confèrent une atmosphère douce et mélancolique, parfois insouciante. » Seront également joués la Danse sacrée (1904) accompagnée de l’ensemble de cordes du conservatoire et Syrinx (1913). Lors de ce concert, Pierre Fardet, Séverine Ozanne (harpe) et Stéphanie Cuq (alto) interprèteront aussi des œuvres de deux compositeurs moins connus, d’époques et d’univers différents : Jacques Ibert (1890-1962) et André Jolivet (1905-1974). Mardi 13 novembre à 20h30 à l’Espace Tartalin à Aiffres. Tarifs : 9€, 6,50€, 3€, moins de 10 ans exonérés Partenariat avec la M.P.T. d’Aiffres. Renseignements et réservations : 05 49 77 51 07 n

« Il suffit d’entendre, le plaisir est la règle… » Ami de Mallarmé, de Stravinsky, de De Falla, critique musical à la plume féroce et étincelante, Claude Debussy (1862-1918) fut l’un des plus grands compositeurs de toute l’histoire. On

a souvent dit que sa musique possède une architecture secrète et souveraine, qui n’exprime que son propre mystère… elle est pourtant d’un accès immédiat, y compris pour le public non initié.

3 œuvres, 3 dates : • Prélude à l’après-midi d’un faune pose, en 1894 le premier jalon de la musique moderne. • Pelléas et Mélisande, en 1902, révolutionne l’opéra. • La Mer, en 1905 renouvelle la forme symphonique

Aménagement d’une salle de musique amplifiée au Conservatoire Auguste-Tolbecque

S

Avant

Après

ituée au rez-de-chaussée du bâtiment B du Centre Du Guesclin, une nouvelle salle de musiques actuelles et amplifiées (rock, reggae, rap, …) a ouvert à la rentrée 2012. Ces 124 m², autrefois occupés par l’Association pour la formation professionnelle et le développement de l’éducation permanente (ASFODEP) et dédiés à l’apprentissage du métier de chauffagiste, ont été entièrement réaménagés par les services de la CAN. « L’acoustique était très mauvaise, explique Jacky Gornard, responsable des ateliers communautaires et de l’atelier mécanique. Le plafond étant vouté, la salle résonnait comme une église. L’ensemble était vétuste avec

pour seul aménagement des boxes le long des murs de pierre brute. » Suivant les préconisations et directives d’un cabinet spécialisé en acoustique, les services de la CAN ont entrepris les travaux nécessaires. Ils ont eux-mêmes conçu sur mesure les panneaux acoustiques absorbants et les ont positionnés sur le pourtour de la pièce. Ils ont également posé un faux plafond en dalle minérale acoustique. Grâce à leur savoir-faire, les jeunes musiciens bénéficient désormais de conditions optimales pour répéter. La rénovation de la salle a également été complétée par la pose d’une moquette et des travaux de peinture réalisés par des entreprises. n TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

15


L’AGENDA

Philippe Guesdon

A ne pas manquer

« La nef des fous - Réminiscences » Musée Bernard d’Agesci 23 novembre 2012 – 28 avril 2013 Au terme d’une longue itinérance inaugurée en juillet 2010 à la Chapelle de Botlézan (22), « La nef des fous » est une série de peintures réalisées par Philippe Guesdon de 2008 à 2011. Passionné de longue date par le travail du peintre et graveur nurembergeois Albrecht Dürer (1471 -1528), Philippe Guesdon s’est inspiré des gravures sur bois réalisées par ce dernier pour illustrer le fabuleux ouvrage de son contemporain Sébastien Brant « La nef des fous ». Cette œuvre décrit, de manière satirique et didactique, la folie des hommes courant à leur perte, dans leur inaptitude à distinguer l’essentiel (la vie éternelle) de l’accessoire (la vie terrestre). Jeu rigoureux et minutieux de déconstruction-reconstruction, de transposition, le travail de Philippe Guesdon donne un nouvel éclairage, un autre sens et… des couleurs à l’œuvre du maître allemand. « La partition est en effet contemporaine même si jouée, elle a ce son inimitable que lui confère son instrument d’époque ». (Jean Léonard Stoskopf – 2004). à voir au musée Bernard d’Agesci de Niort, du mardi au dimanche de 10h à 17h. Tarifs : 3,50€ ( 2,50€ pour les troupes de 6 personnes ). Gratuit pour les moins de 25 ans.

© Daniel Brothier

« Miles Davis, une histoire du jazz, du Be-bop au Hip-hop » Samedi 8 décembre, de 17h à 19h Médiathèque du Lambon, Niort « Miles Davis fut pendant 35 ans la force dominante du jazz, » affirme Daniel Brothier, conférencier et pédagogue, saxophoniste et compositeur. Son intervention, illustrée d’extraits d’enregistrements, de photos et de vidéos, évoque les grandes étapes de la vie artistique de ce monstre sacré, né en 1926 dans une famille bourgeoise mélomane de l’Illinois et décédé, star incontestée, en 1991. De son apprentissage de la trompette à sa rencontre avec le hip-hop, Miles Davis touchera avec un talent déconcertant à toutes les facettes du jazz : Be-bop (avec Charlie Parker et Thelenious Monk) jazz cool, jazz moderne, électrique, fusion ou free… chaque fois il laissera son empreinte. Daniel Brothier mettra en valeur cette richesse musicale, donnera les clefs de ses styles et évolutions et montrera les transformations sociales qui les ont accompagnées. Le tout ponctué d’interprétations au saxophone. Rens. 05 49 33 12 53 ou 05 49 78 70 80

n

La sélection des médiathèques : 1 livre : Miles Davis et le Blues du Blanc, d’Alain Gerber (Ed. Fayard, 2003) 1 DVD : Ascenceur pour l’échaffaud, de Louis Malle (Arte video, 2005) 1 CD : The complete birth of the cool (EMI, 1998) Miles Davis : 157 documents disponibles dans le réseau des médiathèques communautaires. Renseignements : www.cantalogue.fr

16

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57


JEUNE PUBLIC

L’AGENDA

SORTIES Jeudi 8 novembre Découverte du patinage artistique De 10h à 12h à la patinoire de Niort

Du 10 au 11 novembre

CONCERTS ET BALLETS

Salon des oiseaux Au parc des expositions de Noron à Niort

samedi 10 novembre Soirée Roi de la Pop A 21h à la patinoire de Niort

Dimanche 11 novembre Bourse aux jouets De 9h à 17h à la Maison de quartier de Goise à Niort

VISITES GUIDÉES

Journée des créatrices Idées cadeaux, décoration intérieure, bijoux, maroquinerie etc. Renseignements : 05 49 25 96 56 De 10h à 18h à la salle socioculturelle d’Epannes

Samedi 17 novembre Sortie « L’eau est là » Rens : 05 49 78 74 77 De 15h à 17h à Niort

CONFÉRENCES ET RENCONTRES

Vendredi 23 novembre

Café éco-citoyen « Le développement durable au quotidien » 20h à la Maison de quartier de Goise à Niort

28 et 29 novembre

THÉÂTRE ET LECTURE PUBLIQUE

Salon caprin Au parc des expositions de Noron à Niort

vendredi 30 novembre Soirée jeux Jeux pour tous, à partir de 8 ans (les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés d’un adulte) Renseignements : 05 49 06 58 63 De 18h à 22h à la médialudothèque, Centre Du Guesclin à Niort

EXPOSITIONS

Téléthon à la salle communale du Vanneau-Irleau

Découverte de spécimens naturalisés et atelier. Présence d’un adulte obligatoire. 10h30, musée Bernard d’Agesci à Niort

7 et 8 décembre

samedi 10 novembre

Téléthon à la salle polyvalente de Vouillé

Vendredi 7 décembre Marché des producteurs de pays De 16h à 20h devant Echiré 2000 à Echiré

Samedi 8 décembre Téléthon 10h pédestres en « indoor » suivies d’un dîner-spectacle Toute la journée à la salle des fêtes de Mauzé-sur-le-Mignon

dimanche 9 décembre Marché de Noël Organisé par l’Association des Commerçants et des Artisans (A.C.A.P.L.C.V.) à la salle polyvalente de Vouillé

8 et 9 décembre Noël fermier Marché de producteurs Samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 18h au château de La Taillée à Echiré

Samedi 15 décembre Marché de Noël De 9h à 18h, place de l’église et rue René Caillié, à Mauzé-sur-le-Mignon

Samedi 22 décembre Marché de Noël De 14h à minuit à la salle des fêtes de Saint-Maxire

Dimanche 30 décembre 17ème corrida internationale de Magné Course à pied de 10 km Nombreux lots et voyages à gagner au Canada et à Corfou Renseignements / inscriptions : lacorridademagne.fr 05 49 35 21 03 / 05 49 35 22 93 à Magné

1er et 2 décembre Bourse aux jouets et Marché de Noël De 10h à 18h à la salle des fêtes de Chauray

Samedi 1

er

décembre

Marché de Noël De 10h à 19h au restaurant scolaire d’Echiré

JEUNE PUBLIC Jeudi 8 novembre « Les petits oiseaux » * Vacances au musée pour les mômes de 4 à 6 ans.

SORTIES

Boum des enfants De 15h à 18h à la salle des fêtes d’Echiré

samedi 17 novembre Mon doudou et moi Spectacle écrit et interprété par Anne-Charlotte Mary 16h à la médiathèque Louis-Perceau à Coulon

Samedi 8 décembre Solstices d’hiver « La lune en pyjama » Avec Anna Trinquier (chant), la classe saxophone du Conservatoire Auguste-Tolbecque et Laurent Hernandez (guitare). Pour les enfants de moins de 6 ans (accompagnés d’un adulte) Lit géant pour parents et enfants et diaporama d’enfants endormis. Tenue de dormeurs conseillée. Renseignements : 05 49 06 58 63 à 10h et 11h, à la médialudothèque, Centre Du Guesclin à Niort

8 et 12 décembre Solstices d’hiver « Le train miniature » En partenariat avec l’association R.A.M.79 et le conservatoire Danse et Musique Auguste-Tolbecque. Exposition d’objets liés à la vie et l’univers ferroviaires Le 8 décembre à 15h atelier de modélisme à 16h30 spectacle musical Le 12 décembre à 15h atelier de modélisme à 20h spectacle musical Au musée Bernard d’Agesci à Niort. Entrée libre

Vendredi 14 décembre

Noël enchanté Chants, contes, musique par Stéphanie Brouard 19h à la médiathèque Georges-L.-Godeau à Villiers-en-Plaine

samedi 22 décembre

Le Donjon raconté aux enfants * Vacances au musée pour les mômes de 6 à 9 ans 14h30 au Donjon à Niort

jeudi 27 décembre La Nef des Fous * Vacances au musée pour les mômes de 6 à 9 ans Découverte des oeuvres de Philippe Guesdon avec atelier 14h30 au musée Bernard d’Agesci à Niort TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

17


JEUNE PUBLIC L’AGENDA

Samedi 29 décembre

dimanche 2 décembre

Jeudi 20 décembre

Le Donjon raconté aux enfants * Vacances au musée pour les mômes de 9 à 12 ans 14h30 au Donjon à Niort

Noël Russe ** Ballets Moroshka de St-Petersbourg 16h à l’Acclameur - Niort

Mayaelo World 19h au Moulin du Roc à Niort

Mercredi 5 décembre

Lord of the Dance avec Michael Flatley’s ** Danse celtique 20h20 à l’Acclameur - Niort

SORTIES

* Réservation obligatoire : 05 49 78 72 00 Tarif : 4€ (goûter compris) excepté le 8 novembre : 3,5€ sans goûter. Découvrez plus d’animations organisées par les médiathèques pour le jeune public sur : www.cantalogue.fr

CONCERTS ET BALLETS jeudi 8 novembre Malik Electro / Folk 19h au CAMJI à Niort

vendredi 9 novembre

VISITES GUIDÉES

Petite messe solennelle de Rossini Dirigée par Michel Piquemal 20h30 à la salle des fêtes de Chauray

Vendredi 16 novembre Terakaft / Imidiwen Rock touareg 21h au CAMJI à Niort

Samedi 17 novembre

CONFÉRENCES ET RENCONTRES

Sandra Nkaké / Morgane Ji Soul / Jazz 21h au CAMJI à Niort

Gospel 20h30 à l’église St-Pierre de Mauzésur-le-Mignon

Jeudi 22 novembre Mina Tindle Pop / Folk 20h au CAMJI à Niort

THÉÂTRE ET LECTURE PUBLIQUE Véronic Dicaire ** Performances vocales 20h à l’Acclameur - Niort

Samedi 24 novembre

Soirée d’audition des « Inouïs du Printemps de Bourges » 20h au CAMJI à Niort

EXPOSITIONS

Jamel Debouze ** One-man show 20h30 à l’Acclameur - Niort

Samedi 1er décembre RFM Party 80 : « Les dernières de la tournée Best Off » ** 20h20 à l’Acclameur - Niort

18

TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

Solstices d’hiver Prestations d’élèves du conservatoire Béla, Ludwig, Wolfgang,... 20h30 à la salle des fêtes de Villiers-en-Plaine. Entrée libre

Jeudi 6 décembre Zic dating Venez avec votre instrument et montez sur scène pour jouer avec d’autres musiciens. 19h au CAMJI à Niort

Vendredi 7 décembre Au profit du Téléthon Association de danse Arabesque St-Maxire-Echiré à 20h30 à la salle de sports d’Echiré Solstices d’hiver « Le jeu des 4 familles» Spectacle musical interactif interprété par les jeunes débutants du Conservatoire 20h au Théâtre Jean-Richard à Niort. Entrée Libre

Dimanche 9 décembre Concert de Noël Par le Collegium vocal à 17h à l’église de Chauray Concert de Noël Par Chauray vocal à 20h30 à l’église de Chauray Frédéric François Chanson française 16h30 à l’Acclameur* - Niort

Vendredi 14 décembre Soma / The Aerials / Colours in the street Pop 20h au CAMJI à Niort

samedi 15 décembre Chantal Goya ** Chanson pour enfants 15h à l’Acclameur - Niort

diamanche 16 décembre Nicolas Canteloup ** One-man show 17h30 à l’Acclameur - Niort

Mardi 18 décembre Moriarty & Christine Salem Folk / Maloya 20h au Moulin du Roc à Niort

CONFÉRENCES ET RENCONTRES

THÉÂTRE ET LECTURE PUBLIQUE Vendredi 9 novembre Lecture musicale d’œuvres de Pablo Neruda Par Jean-Jacques Epron Stéphane De Carvahlo à la guitare 20h à la médiathèque de la Mare aux loups, à Saint Gelais

EXPOSITIONS

Poussière de souvenirs Conte dit par Nadine Perigaud-Gallas ponctué de chants en langue poitevine 20h30 à la salle polyvalente d’Usseau

Samedi 10 novembre Jean-Jacques Lecture d’extraits des « Rêveries du promeneur solitaire » et pièce sur la vie du jeune Jean-Jacques Rousseau. 20h30 à la salle des fêtes de Mauzésur-le-Mignon

Mardi 4 décembre à la vie Création à partir de témoignages d’habitants d’Aiffres sur le thème « C’est quoi la vie ? » Le 20 novembre à 18h30 : répétition publique 20h30 à l’Espace Tartalin à Aiffres

7, 8, 13 et 14 décembre « Tout feu tout femme » Pièce de Bruno Druart à 20h30 à l’Espace Agrippa d’Aubigné à Saint Gelais

Mardi 13 novembre Sommeil et relaxation après 60 ans à 14h30 au Centre socio-culturel (CSC) du Clou-Bouchet à Niort

Jeudi 15 novembre

Sanzay sans ayde : une généalogie fabuleuse et son manuscrit Par érick Surget, conservateur en chef des médiathèques de la CAN 18h30 à la médiathèque Pierre-Moinot à Niort


CONCERTS ET BALLETS VISITES GUIDÉES Aux bars, etc. Film documentaire sur la difficulté des groupes musicaux à jouer dans les petits lieux (troquets, café…) suivi d’un débat. 19h au CAMJI à Niort

CONFÉRENCES ET RENCONTRES Mardi 13 novembre Marie d’Agoult Par Charles Dupechez Conférence organisée par les amis du musée. Adhérents : 2€ - Non-adhérents : 8€ Gratuit pour les moins de 18 ans à 20h30 au musée Bernard d’Agesci à Niort

THÉÂTRE ET LECTURE PUBLIQUE

Vendredi 16 novembre Rencontre-signature de Daniel Courant et François Wiehn À l’occasion de la parution du «Dictionnaire des peintres et des sculpteurs en Deux-Sèvres» 18h30 à la Librairie des Halles à Niort

EXPOSITIONS

Du 21 novembre au 5 décembre

La place des femmes dans la société burkinabé Programme organisé par l’association Soleil du Marais de Frontenay-RohanRohan en partenariat avec les comités de jumelage Ascobe de Bessines et Cajca de Coulon. 21/11 à la médiathèque Louis-Perceau à Coulon, vidéo et débat. 24/11 à la salle de la Grange à Bessines, présentation de la vie des femmes au Burkina Faso 30/11 et 1er/12 à la médiathèque de la Tour-du-Prince à Frontenay-RohanRohan, exposition sur la vie des femmes. Vernissage le 30 à 20h puis diffusion du documentaire « Princesse Mossi» suivie d’un échange avec le réalisateur, T. Gerbaud. 1er/12, à 20h30 soirée festive avec le groupe « DjeKaFo ». Restauration sur place. 5/12 à 20h30 à la salle polyvalente de Frontenay-Rohan-Rohan, cinéma « Mooladé » suivi d’un débat sur l’excision.

Mercredi 21 novembre Chantiers et projets des architectes Le Sauter à Niort, dans le contexte des 30 glorieuses à 18h à la Maison des associations à Niort

Jeudi 22 novembre Rencontre avec Eric Fottorino Autour de son roman « Le Dos crawlé » 18h30 à la médiathèque Pierre-Moinot

à Niort

Vendredi 23 novembre Atelier cartonnage Organisé par les Amis du Musée Animation : Geneviève Pétreau Adhérents : 2€ - Non-adhérents : 8€ Gratuit pour les moins de 18 ans 14h30 au musée Bernard d’Agesci à Niort

VISITES GUIDÉES

Samedi 1er décembre Rencontre avec Mathias Enard 17h à la médiathèque de la Mare-aux-loups à Saint Gelais

Samedi 8 décembre

CONFÉRENCES ET RENCONTRES

Miles Davis, une histoire du jazz, du be-bop au hip-hop Par Daniel Brottier, saxophoniste, compositeur, conférencier et pédagogue. 17h à la médiathèque Pierre-Moinot à Niort

Samedi 15 décembre Rencontre avec Jac Pommier, photographe Autour du livre « Chemins et destinées » 15h à la médiathèque Louis-Perceau à Coulon

THÉÂTRE ET LECTURE PUBLIQUE

Rencontre avec Corentin de Chatelperron, lauréat 2012 du prix René Caillié 20h30 à la salle d’honneur de la mairie de Mauzé-sur-le-Mignon

EXPOSITIONS

nisée par « L’Association Historique de Saint-Maxire » Entrée gratuite. à la salle des fêtes de St Maxire

Du 13 novembre au 15 décembre Tracer l’horizon Frédéric Bouet Au Pilori à Niort

Du 30 novembre au 23 décembre Détours Tableaux de Bernard Louedin et tapisseries de Dominique de Serres Tous les après-midis de la semaine sauf le mardi au Temple de Chauray

du 1er au 4 décembre Patchwork Vente au profit du téléthon 1er déc :14h-18h du 2 au 4 déc : 10h-12h et 14h-18h Au Château de La Taillée à Echiré

Du 1er au 24 décembre Exposition de crèches Ouvert de 14h à 19h à la salle des associations et à la salle paroissiale de Saint-Maxire

Du 4 décembre au 12 janvier à la découverte du livre animé Travaux sur papiers pliés de Daniel Mar Deux ateliers gratuits sont proposés le 12 décembre. Réservation : 05 49 28 06 79 à la médiathèque Ernest-Pérochon à Echiré

Jusqu’au 9 novembre

mercredi 19 décembre

Pistes pix’sel Exposition photographique des œuvres de Sandrine Binoux, Andreï Liankevitch et Philip Przewozny Des ateliers pour adultes et enfants seront organisés. Renseignements au Centre socio-culturel de Souché : 05 49 24 50 35 à l’espace Lambon, à Niort

Le Donjon, 1000 ans d’histoire Visite de l’exposition temporaire du donjon organisée par l’association des « amis du musée ». Uniquement sur réservation : 05 49 33 37 82 Au Donjon de Niort

Du 10 au 25 novembre 33ème salon d’automne Association des peintres chauraisiens Tous les jours de 15h à 19h au Temple de Chauray

Dimanche 11 novembre

** L’Acclameur : billetterie à l’Office de Tourisme

14/18 Henri Lemaitre, un As oublié. Présentation de baïonnettes, d’artisanat de tranchées et de matériels de la grande guerre, ainsi qu’un mur du souvenir des habitants de la commune morts pour la France. Exposition orga-

Pour vos prochaines réservations de spectacles à l’Acclameur, vous pouvez contacter l’Office de tourisme Niort – Marais Poitevin – Vallée de la Sèvre niortaise, place de la Brèche à Niort. Tél : 0820 2000 79. TERRITOIRES DE VIE - novembre - décembre 2012 - >> 57

19


COMM DONJON NIORT

Territoires de Vie N°57  

Déchets ménagers la CAN à la pointe du tri

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you