Page 1

Magazine d’information de la Communauté d’Agglomération du Niortais

Septembre - Octobre - Novembre 2017 // N°21

territoire

DE VIE

% 10A0 TUIT GR

LE BUS 100% GRATUIT


9 Actualités Complexe sportif de la Venise verte

4

Retour en images

12 > 15 Dossier tanlib, un vent de liberté

SUIVEZ-NOUS SUR

tanlib.com

5 > 9 Actualités 5 Des travaux dans le cadre du PACT 6 Le conservatoire dans des locaux provisoires %T 0UI 10AT GR

Salon de l'enseignement supérieur et des métiers 7 Journées du patrimoine 8 Forum de l'ESS et de l'innovation sociale Sciecq, premier marché

Eco page

16 > 21 Compétences 16 L'Agglo lance son SCoT et son PLUi-D 20 Que faites-vous de vos déchets organiques ?

10&11

Habitat, une économie locale dynamisée 21 Médiathèque Pierre-Moinot, une nouvelle dimension à l'horizon CJS : leur petite entreprise

24 > 25 Culture, sport & loisirs 24 Hommage à Henri-Georges Clouzot (1907-1977)

Directeur de la publication : Jérôme Baloge • Rédacteur en chef : Jean-Philippe Béquet • Rédacteur en chef adjointe : Magali Tardé • Ont participé à ce numéro  : Sylvie Méaille, Isabelle Toesca et Thomas Manse • Conception : service de communication communautaire • Impression : Imprimerie Raynaud • Crédits photos  : Bruno Derbord, Marie Delage, DARRI, IMA, Olivier Drilhon, Alexandre Giraud, Cabinet Deshoulières-Jeannau Romuald Goudeau • Couverture : Illustration Zimages • N°ISSN  : 1769-8480 • 63 850 exemplaires • Papier issu de forêts gérées durablement Magazine disponible dans les mairies des 45 communes de l'agglomération ainsi qu’au siège social et sur internet • Service de communication communautaire • 140, rue des Equarts - CS 28770 - 79027 Niort Cedex - Tél. 05 17 38 79 56 • Magazine à télécharger sur le site de l’agglomération : www.niortagglo.fr • Vous n’avez pas reçu Territoire de vie dans votre boîte aux lettres ? Contactez-nous au 05 17 38 79 55 ou par mail : communication@agglo-niort.fr

Des trésors dans nos communes 25 Conservatoire : on chante en famille au Pontreau Le temps des inscriptions à l'école d'arts plastiques et dans les piscines

24 Portrait Jérôme Clergeau L'homme qui connecte les ruches


Gratuité des transports : un souffle de liberté Le 1er septembre, les transports pour tous ceux qui se déplacent sur le territoire de l’agglomération seront désormais gratuits. Notre agglomération sera le plus grand réseau gratuit de France. Ce sera pour chacun d’entre nous plus de liberté.

page

22

Tribunes des élus

23

page

?

?

Conseil de développement

Plus de liberté dans la gestion de son budget en regagnant du pouvoir d’achat et en économisant des pleins d'essence grâce à la gratuité qui sera mise en place au 1er septembre. Plus de liberté dans ses déplacements grâce à une application qui permet de préparer son voyage et de suivre l’état du réseau. Plus de liberté dans ses choix de mobilité en testant gratuitement dès septembre pour un mois ou plus un vélo à assistance électrique qui pourrait être demain une alternative à la voiture. Plus de liberté pour voyager en effectuant un ou plusieurs trajets hebdomadaires en covoiturage. Plus de liberté pour lire, écouter de la musique… Se laisser conduire, c’est gagner en temps libre. Plus de liberté pour nos jeunes en toute sécurité. Plus de liberté pour les plus âgés qui ont parfois juste besoin de déplacements facilités. Avoir accès librement au bus, c’est bien sûr aller au travail, ou encore rencontrer les autres, se promener. Plus de liberté pour s’engager, chacun, individuellement dans la transition énergétique et la réduction des émissions de gaz polluants. Un trajet en bus, en vélo, à pied ou en partageant sa voiture, c’est autant de pollution en moins.

page

Au 1er septembre, dans l’agglomération du niortais, gratuité sera synonyme de liberté !

Agenda

Bonne rentrée à toutes et à tous !

26

Jérôme BALOGE Président de la Communauté d’Agglomération du Niortais

NiortAgglo AIFFRES / AMURÉ / ARÇAIS / BEAUVOIR-SUR-NIORT / BELLEVILLE / BESSINES / BOISSEROLLES / BRÛLAIN / CHAURAY / COULON / ECHIRÉ / EPANNES / FORS / FRONTENAYROHAN-ROHAN / GERMOND-ROUVRE / GRANZAY-GRIPT / JUSCORPS / LA ROCHÉNARD / LA-FOYE-MONJAULT / LE BOURDET / LE VANNEAU-IRLEAU / MAGNÉ / MARIGNY / MAUZÉ-SUR-LE-MIGNON / NIORT / PRAHECQ / PRIAIRE / PRIN-DEYRANÇON / PRISSÉ-LA-CHARRIÈRE / SAINT GELAIS / SAINT-ETIENNE-LA-CIGOGNE / SAINT-GEORGES-DE-REX / SAINT-HILAIRE-LA-PALUD / SAINT-MARTIN-DE-BERNEGOUE / SAINT-MAXIRE / SAINT-RÉMY / SAINT-ROMANS-DES-CHAMPS / SAINT-SYMPHORIEN / SANSAIS-LA GARETTE / SCIECQ / THORIGNY-SUR-LE-MIGNON / USSEAU / VALLANS / VILLIERS-EN-PLAINE / VOUILLÉ


1

2

3

4

Retour en images 1 • 17 JUIN // INAUGURATION DE LA PAUSE SCIECQUOISE • Après presque 10 mois de travaux, Jean-Michel Beaudic, maire de Sciecq, a inauguré l’ensemble constitué du bâtiment qui jouxte l’église et de la médiathèque. Ce lieu de rencontre, qui comprend une salle multiservices, un espace-bar/office et un hébergement collectif de 12 lits, achève de donner du cachet à la charmante place de l’église de Sciecq. La cérémonie coïncidait avec le lancement d’un marché de producteurs trimestriel dont la première édition fut une belle réussite. 2 • 1ER JUIN // COULON PRÉSERVE SON PATRIMOINE • L’Agglo a aidé la commune de Coulon à restaurer la pierre tombale de l’abbé Étienne Claveau, dernier abbé à Coulon officiant juste avant la Révolution française et enterré en 1780 dans le cimetière de la commune. L’opération entre dans le cadre du fonds communautaire du patrimoine, créé en 2016, qui prend en charge 50 % des frais de restauration d’éléments du patrimoine des communes qui en font la demande. Coulon est la 9e commune à solliciter cette aide communautaire. 3 • 24 – 25 JUIN // FÊTE RENÉ CAILLIÉ À MAUZÉ-SUR-LE-MIGNON • Encore un succès pour la fête René Caillié qui reste un moment fort des festivités mauzéennes depuis 1842 ! Parmi les nombreuses animations proposées, les Foulées René-Caillié ont attiré 300 personnes, la retraite aux flambeaux a fait le plein, ainsi que la cavalcade du dimanche. Le prix littéraire a, quant à lui, été attribué à Anne Queméré pour son livre « Passagère de l'Arctique ». 4 • 25 JUILLET // INAUGURATION DE LA PISCINE DE MAGNÉ • La piscine estivale de Magné porte désormais officiellement le nom de Jean Thébault, entrepreneur et maire de la commune de 1971 à 1995. Mardi 25 juillet, une plaque a été dévoilée par le Président de l’Agglomération, Jérôme Baloge, et le maire de Magné, Gérard Laborderie. La cérémonie s'est déroulée en présence notamment de l'épouse de Jean Thébault.

territoire 4

DE VIE


Actualités

Des travaux dans le cadre du PACT Les communes continuent d’améliorer le cadre de vie de leurs habitants, avec le concours financier de l’Agglo, via son programme d’appui communautaire (PACT). Magné : la belle traversée «  Le problème de Magné, c’est cette départementale qui coupe le village en deux. Notre projet vise à la fois à sécuriser la circulation et à embellir notre environnement  », explique Gérard Laborderie, maire de la commune. Le projet s’inscrit dans un grand plan de redynamisation du centre-bourg commencé avec la réhabilitation de commerces désaffectés. La requalification de la rue principale s’effectue par tranche, en autofinancement. De l’entrée du stade au pont du Bief, les travaux prévus en 2017 sont terminés depuis juin : 250 m de voie avec enrobé noir sur la chaussée et beige sur les trottoirs, une zone 30 avec plateau surélevé de ralentissement, rétrécissement de chaussée et aménagement paysager qui indique à l’automobiliste qu’il entre dans une zone urbanisée. La commune en a profité pour mettre cet axe aux normes d’accessibilité (trottoirs larges d’un mètre et demi) et pour implanter un abri bus, accessible lui aussi. Magné a investi la totalité de son enveloppe PACT (115 961 €) qui représente 20 % des travaux réalisés cette année.

Amuré : l’église et le parking de la mairie À Amuré, l’enveloppe de 8 060 € a été investie dans la rénovation du parking de la mairie et de la petite église Notre-Dame. Le premier chantier consiste à revoir l’entrée du parking pour ralentir les véhicules et à poser un enrobé, noir sur la partie passante et gris sur les places de stationnement. Des aménagements paysagers seront effectués en lien avec le Parc naturel régional du Marais poitevin pour le choix des essences. Ces travaux s’inscrivent dans un projet global qui comprend un plan de circulation et de stationnement revu côté salle des fêtes, la création d’un abri bus devant la mairie et d’un chemin piétonnier rejoignant Chausse. Les travaux de la petite église ont commencé par sa mise en accessibilité. Les personnes à mobilité réduite peuvent désormais longer l’édifice côté cimetière, pour entrer dans le chœur en passant par l’ancienne sacristie qui a été remise à neuf. La restauration du chœur devrait, quant à elle, être terminée à l’automne.

C’est fait ! Arçais : les travaux d’entrée de commune par la route du Vanneau sont terminés depuis le début de l’été. Sur 900 m linéaires : pose de ralentisseurs et refonte d’un carrefour, création de cheminements doux et passages piétons, réverbères LEDs, aménagement paysager… Villiers-en-Plaine  : depuis mi-juillet, le bourg a changé d’aspect  : le majestueux parc du château est mis en valeur et la circulation aux abords du pôle enfance sécurisée. Un espace rendu entièrement accessible. Sansais-La Garette : près du pont de la vieille Sèvre, la pittoresque rue des Gravées (à La Garette) a reçu un coup de jeune pour accueillir ses premiers touristes.

territoire

DE VIE

5


Actualités LE CONSERVATOIRE

dans de nouveaux locaux provisoires Le Conservatoire à rayonnement départemental a fait ses cartons pour répartir temporairement ses formations en divers lieux de la ville de Niort. Le temps, pour le bâtiment qui l’abrite, de subir un profond travail de réhabilitation. Il était question, au départ, de simples remises aux normes, mais compte tenu de la vétusté de certains locaux, c’est une réhabilitation en profondeur qu’ont décidée les élus de l’Agglo. Le bâtiment B de l’ancienne caserne Du Guesclin construite au XIXe siècle va projeter ses 2 250 m2 dans l’ère moderne au terme d’une requalification qui touchera à l’accessibilité de tous ses locaux, leur mise aux normes, l’amélioration des conditions de travail des 765 élèves et des 41 professeurs par une meilleure acoustique, le remplacement des huisseries, du chauffage, de l’électricité, de l’isolation, la création de nouvelles salles d’activités et d’un accueil spécifique. Un ascenseur extérieur tout en transparence permettra l’accès aux étages et la partie du bâtiment côté Jardin des plantes sera ravalée, les abords aménagés et végétalisés pour accueillir des prestations d’élèves et des manifestations. Le déménagement est intervenu en juillet. Début septembre, les cours individuels de musique et les 10 membres du personnels administratifs intégreront un bâtiment du SIEDS, der-

rière l’Hôtel de Ville de Niort. Les cours collectifs de musique (batterie, percussions, musiques amplifiées), ainsi que les répétitions des ensembles et les productions d’élèves, resteront à Du Guesclin, dans une salle et trois amphithéâtres du bâtiment C. Quant à la danse, les cours seront transférés dans un local propriété de l’Agglo au n°104 de la rue de la Gare, à Niort. Tous les cours reprendront le 11 septembre. Les travaux, dont le coût est estimé à 2,8 M€, démarreront en avril 2018 pour une durée de 15 mois environ. Le CRD réintègrera son bâtiment B rénové et requalifié durant l’été 2019, pour une reprise des cours en septembre.

CAP SUR L’AVENIR La 5e édition du Salon de l’enseignement supérieur et des métiers se tiendra samedi 18 novembre, de 9h à 17h, à l’Acclameur. L’évènement est organisé par le magazine L’Étudiant, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Niortais, la Ville de Niort, le Rectorat de l’Académie de Poitiers, la CCI des Deux-Sèvres, le Pôle universitaire de Niort et la MAIF. Quatre-vingts établissements environ, répartis en pôles métiers présenteront leurs spécificités et savoir-faire, les secteurs porteurs de l’économie locale et la richesse de l’offre de formation. Des professionnels seront présents pour parler de leur métier, des conférences détailleront les cursus d’études, les diplômes et leurs débouchés, et des conseillers d’orientation aideront les étudiants à affiner leurs choix. En 2016, plus de 4  000 visiteurs s’étaient pressés à l’Acclameur pour la 4e édition de cet incontournable salon automnal. Salon de l’enseignement supérieur et des métiers. Samedi 18 novembre, de 9h à 17h, à l’Acclameur. Entrée libre et gratuite.

territoire 6

DE VIE


Actualités

Journées du patrimoine EXPOS, VISITES, ATELIERS, PERFORMANCES… Les 34e Journées européennes du patrimoine se dérouleront les 16 et 17 septembre sur le thème de la jeunesse. Quelques manifestations à ne pas manquer. A Port-Boinot, à Niort La Ville de Niort propose une exposition photos consacrée au patrimoine matériel et immatériel du Niortais. Une trentaine de clichés grand format sera présentée en extérieur, sur la galerie nomade, et donnera à voir les richesses patrimoniales des paysages du territoire. L’exposition réunira les images de professionnels et celles des lauréats du concours photos organisé par la Ville et la Communauté d’Agglo durant l’été. Expo visible jusqu’au 15 novembre. Aux musées Visites guidées (dans la limite des places disponibles) : - samedi et dimanche à 11h : expo « Le Moulin du Milieu – Niort  », dans les salles basses du Donjon. - samedi et dimanche à 14h30  : atelier de restauration de peinture et arts graphiques, au musée Bernard d’Agesci (sur réservation au 05 49 78 72 00). - dimanche à 15h  :  exposition «  Chamoiserie et ganterie, une tradition séculaire », au musée Bernard d’Agesci (sur réservation au 05 49 78 72 00). Accès libre et gratuit aux deux musées tout le week-end de 10h à 13h et de 14h à 19h.

Des artistes interviendront également au musée Bernard d’Agesci à l’invitation de Niort Agglo : - samedi à 11h30, 15h et 16h30, la Cie La Mouline présentera « Désoeuvrer », une performance de 20 mn mêlant musique et comédie, fondée sur des témoignages d’ouvriers mégissiers niortais et des images d’archives. Un film muet en accéléré sur la découpe d’un gant sera diffusé tout le week-end. Samedi et dimanche, l’association art nOmad proposera plusieurs ateliers d'arts plastiques autour du thème de la ganterie et de la chamoiserie : dessin sur papier de soie, assemblage d'objets récupérés pour révolutionner les outils traditionnels du gantier, gravure en dentelle sur mains de plâtre… Au château du Coudray-Salbart, Echiré Entrée gratuite tout le week-end. Visites libres de 10h à 18h. Les adhérents de l’association Les Amis du Coudray Salbart répondront aux questions des visiteurs. A Mauzé-sur-le-Mignon La Société mauzéenne histoire et généalogie nous replonge dans “100 ans d’artisanat et de commerces anciens“, par

la visite d’une exposition à la salle des fêtes. A voir : photographies anciennes, documents, affiches, publicités, objets anciens, boutiques reconstituées… des communes des cantons de Mauzé et Frontenay-Rohan-Rohan. Samedi : visite guidée et commentée du Mauzé ancien. Départ à 15 h, place de la mairie. Samedi et dimanche : projection du film “Dans les pas de nos pères“, à 11h, 15h et 17 h. Et aussi : Dimanche, les sept communes du nord de l’Agglomération organisent un rallye en voiture ou à vélo « Les Bottes des 7 lieux ». Départ d’un parcours à énigmes à 9h30, de la salle des fêtes de Villiersen-Plaine ; à 12h, pique-nique à Sciecq ; à 17h30, apéritif et spectacle musical à Échiré, avec la fanfare L'Etrange Gonzo. Inscription gratuite, sur place. Samedi et dimanche, de 10h à 12h et de 14h à 18h, la commune de Saint-Symphorien propose une visite guidée de la mairie et de ses annexes et une visite libre de l’église. + d’infos sur www.niortagglo.fr

territoire

DE VIE

7


Actualités

Forum de l’ESS et de l’innovation sociale Les 19 et 20 octobre, Niort accueillera le Forum de l’économie sociale et solidaire et de l’innovation sociale, ex-salon de l’ESS. Pour la deuxième année consécutive, l’Agglo co-organise ce grand rendez-vous. Pour sa quatrième édition, le salon de l’ESS devient forum et voit sa formule évoluer vers plus de rencontres entre professionnels, de valorisation des initiatives, d’échanges et de débats. « Il s’agit de faire tomber la cloison entre ESS et économie traditionnelle. Au-delà de leurs statuts et de leur philosophie, les entreprises de l’ESS ont les mêmes objectifs économiques que les autres, en dehors des associations à but non lucratif, tandis que les entreprises classiques peuvent adopter des manières de faire et de gouverner proches des modèles coopératifs,  » explique Éric Persais, vice-président de la CAN en charge de l’économie sociale et solidaire.

Sciecq

Outre les stands des exposants, les visiteurs y trouveront toujours des ateliers, conférences, colloques et séminaires, mais aussi des rendez-vous d’affaires, des espaces de démonstrations, un marché des producteurs, une cérémonie de remise des prix de l’ESS et une soirée réservée aux professionnels pour encourager les rapprochements et permettre à chacun d’enrichir son réseau. En outre, une attention particulière sera portée aux jeunes, lycéens et étudiants, pour les sensibiliser à la culture sociale et solidaire. Programme et renseignements www.forum-ess.fr

premier marché

Appuyée par l’Agglo, la commune de Sciecq a lancé son premier marché de producteurs le 17 juin dernier. Deux autres éditions sont envisagées à l’automne et en hiver. En signant une convention de partenariat avec l’Agglomération, la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre des métiers et la Chambre d’agriculture, Sciecq a pu ouvrir samedi 17 juin un premier marché avec douze producteurs et artisans locaux. NiortAgglo a accompagné la commune pour l’aider dans sa démarche de redynamisation et coordonner l’action des partenaires impliqués dans l’organisation générale et la recherche de professionnels. La commune a profité de l’inauguration de la Pause sciecquoise, un espace multiservices réhabilité à l’issu d’un chantier avec clause d’insertion sociale, pour lancer ce premier marché. Elle entend rendre régulier comme ceux de Saint-Gelais, Aiffres et Echiré qui ont bénéficié du même dispositif. Le prochain marché à thème de Scieq se tiendra en octobre.

Le Niortais bien connecté. L’Agglo du Niortais affirme et confirme sa présence sur les réseaux sociaux. En juin, la CAN était classée première agglomération de France pour son activité sur Twitter.

territoire 8

DE VIE


Actualités COMPLEXE SPORTIF DE LA VENISE VERTE :

la mutation se dessine Les grandes lignes du projet d’aménagement du complexe sportif de la Venise verte à Niort sont désormais connues, issues de l’étude de faisabilité confiée en février dernier au cabinet Ekiden Concept par la Communauté d’agglomération et la Ville de Niort. Le site, qui s’étend sur 12 ha en bordure de la rue Henri-Sellier et de l’avenue de la Venise verte, à proximité du pôle universitaire, du centre-ville et du quartier prioritaire du Clou-Bouchet, est « stratégique pour la pratique du sport et l’attractivité du territoire au-delà des frontières de notre agglomération » . Il regroupe trois équipements homologués au niveau national : le stade René-Gaillard, la patinoire et le gymnase de la Venise verte. Il accueille 43 clubs, 9 149 licenciés ou encore 12 000 scolaires à l’année. Pour Jérôme Baloge, président de la CAN  et maire de Niort : « c’est par une volonté coordonnée, politique et sportive, que le projet de mutation du site a pu être envisagé et sera concrètement engagé.

L’objectif est qu’à l’intérieur de ce pôle, tous les clubs présents puissent se développer et que de nouvelles activités économiques voient le jour, comme un pôle sport santé ».

A chacun son équipement ! Deux stades cohabiteront sur le site. L’un, dédié à 100 % au football professionnel, sera créé à l’emplacement du terrain d’entraînement actuel, côté rue Henri-Sellier, avec 8 500 places pouvant évoluer à plus de 10 000, situées au plus près du terrain. Le second, créé sur l’actuel terrain d’honneur, sera consacré à l’athlétisme, toutes disciplines, et sera en capacité d’accueillir les championnats de France. Le centre de

formation des Chamois niortais déménagera sur un autre lieu. Plusieurs pistes sont étudiées, les sites la Mineraie ou Noron sont privilégiés. D’autres espaces vont transfigurer le complexe sportif, comme une nouvelle tribune d’honneur et un espace d’échauffement pour l’athlétisme, des parkings réaménagés ou encore la dépose du club VIP. L'échelonnement des travaux en trois phases permettra le maintien des activités pendant le chantier. Objectif 2022 pour le premier match des Chamois dans le nouveau stade. Prochaine étape : une rencontre avec les financeurs potentiels, publics et privés.

10 9

7 7 11

16

14

7

6

8

15 12

13

1

2

7 3

5

4

PROJECTION DES FUTURS AMÉNAGEMENTS ET ÉQUIPEMENTS SUR LE COMPLEXE DANS SON ÉTAT ACTUEL 1 - Patinoire 2 - Pôle sport santé 3 - Parking nord patrimoine + athlétisme

4 - Parking visiteurs 5 - Parking vip/médias 6 - Parvis d'animations 7 - Tribunes du nouveau stade

8 - Terrain foot principal 9 - Parking principal 10 - Piste d'échauffement 11 - Nouvelle tribune athlétisme

12 - Place centrale 13 - Piste d'athlétisme + saut + lancer 14 - Pesage

15 - Terrain synthétique 16 - Gymnase

territoire

DE VIE

9


Économie IMA : des compétences au bout du fil

Chaque été, pour faire face au pic d’activités lié aux départs en vacances, Inter Mutuelles Assistance (IMA) recrute 400 saisonniers sur sa plateforme téléphonique à Niort. Vous êtes en vacances en France ou ailleurs, votre voiture tombe en panne, vous perdez vos papiers d’identité ou encore vous vous blessez… « Allo IMA ? » En période estivale, les 900 chargés d’assistance IMA ne suffisent pas pour faire face aux appels à l’aide des abonnés. « En été, nous recevons plus d’un million et demi d’appels téléphoniques ce qui ne représente pas moins de 450  000 dossiers à traiter,  » rappelle Renaud Berrivin, directeur du service communication. Les étudiants niortais à la recherche d’un emploi saisonnier connaissent ce bon plan depuis longtemps. Cependant, les besoins de la structure évoluant, ils ne représentent plus que 40 % des effectifs estivaux. « Leur agilité intellectuelle et leur habitude du numérique sont intéressantes, mais des personnes au profil plus senior ont une expérience de vie qui leur permet de prendre du recul face aux situations difficiles. Nous puisons toute l’année dans ce vivier de saisonniers lorsqu’un poste se libère » explique Sophie Mathé, directrice adjointe des ressources humaines. Un recrutement élargi Le processus du recrutement a donc été élargi à des profils plus diversifiés. Une fois retenus, les heureux élus sont intégrés progressivement à partir du mois de juin et bénéficient d’un minimum de six jours de formation  : quatre jours de théorie et deux jours sur plateau.

« C’est stressant, pour commencer, témoigne Hélène, étudiante en santé publique, mais il est très valorisant d’aider les gens de façon aussi concrète. » Son contrat s’achève fin août, ce qui lui permettra de faire sa rentrée en toute sérénité. «  Nous embauchons pour deux mois minimum, mais tous les contrats comprennent le mois d’août, inévitable en raison du pic d’activité, » précise Sophie Mathé.

Le contrat de Patrice court, quant à lui, jusqu’au 20 septembre. À 39 ans, ce chef d’entreprise en reconversion compte bien faire ses preuves afin d’être repris pour la saison d’hiver ou intégrer définitivement l’équipe. « Le contrat à temps partiel me permet de conserver parallèlement mon activité de création de jardins. » Car la plateforme fonctionne exclusivement avec des temps partiels « indispensables pour adapter les plannings aux besoins de l’entreprise et de mobiliser les effectifs, lorsque nécessaire. Ils nous permettent d’offrir un service optimal 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 », conclut Renaud Berrivin. Quelques chiffres : 641 millions d’euros, le chiffre d’affaires consolidé d’IMA 3 500 personnes, l’effectif moyen annuel 2 476 980 dossiers d’assistance traités en 2016 (IMA, GIE et filiales) 45 millions de bénéficiaires potentiels

territoire 10

DE VIE


Économie Thébault, faire du contreplaqué le meilleur bois

Fondée il y a un peu plus d’une soixantaine d’années, l’entreprise Thébault fait partie intégrante du paysage industriel des Deux-Sèvres. Spécialisée dans le contreplaqué, l’entreprise n’a cessé d’évoluer et de croître en gardant son âme d’entreprise 100 % familiale. En 1953, Jean Thébault crée, à Magné, une entreprise spécialisée dans la transformation du peuplier, abondant dans la région. C’est le début d’une longue histoire qui va lier marais et industrie. Aujourd’hui, le groupe Thébault porte toujours aussi bien son nom puisque les trois fils du fondateur font partie de l’aventure depuis les années 90. Et ce n’est plus une, mais trois unités de production qui fonctionnent à plein régime à Magné, Sauzé-Vaussais et Solférino (dans les Landes), ainsi qu’une usine au Gabon. Le contreplaqué est fabriqué à partir de feuilles de bois obtenues par le déroulage des grumes. Ces feuilles de bois, aussi appelées plis ou placages, sont ensuite encollées et assemblées à fil croisé, en nombre pratiquement toujours impair afin de conférer une bonne stabilité au panneau. Les contreplaqués proviennent de trois essences : peuplier, pin maritime et okoumé, et sont tous éco-labellisés. Le bois est issu de forêts gérées durablement en totale conformité avec le règlement bois de l’Union européenne et bénéficie des labels PEFC ou FSC. Devenu premier fabricant français en volume de production, le groupe doit faire face à une concurrence chinoise et brésilienne féroce. Pour imposer son « made in France » au reste du monde, l’entreprise suit des règles strictes : respect des règlements en vigueur ; qualité du produit indiscutable  ; livraisons rapides et prix compétitif. Cette quadrature du cercle permet aujourd’hui au groupe Thébault d’exporter plus de 65  % de sa production et d’être présent dans seize pays. L’entreprise a participé, entre autres, à la réalisa-

tion de la Cité du vin à Bordeaux, de l’Opéra de Berlin ou de la gare de Madrid, faisant en quelque sorte de Magné une capitale internationale du bois. L’autre point fort de l’entreprise, ce sont ses salariés investis, issus pour la grande majorité du marais, créant ainsi un tissu industriel local solide. Aujourd’hui, le groupe se sent quelque peu à l’étroit en Europe et vise d’autres marchés comme les États-Unis ou l’Afrique.

Quelques chiffres : 64 années d’activités 4 sites de production (bientôt 5) 115 000 m3 de production annuelle 60 millions d’euros de chiffre d’affaires Un effectif de 320 employés sur l’ensemble des unités de production PEFC = Pan European Forest Certification. Certifie la gestion durable des forêts  FSC = Forest Stewardship Council. Garanti le respect des procédures de gestion durable.

territoire

DE VIE 11


Dossier

Transports

UN VENT DE LIBERTÉ Vendredi 1er septembre, l’accès aux bus du nouveau réseau tanlib sera entièrement gratuit sur tout le territoire de l’Agglomération. Une nouvelle offre de transports publics qui va vous faire aimer le bus et optimiser votre mobilité sur le territoire.

territoire 12

DE VIE


Le 30 mars dernier, la société Transdev a été désignée comme nouveau délégataire de service public d’exploitation du réseau des transports de l’Agglo du Niortais. Un contrat de six ans a été signé. Ce changement d’opérateur annonce d’importants changements et nouveautés, tant sur le réseau que dans la philosophie de la mobilité sur le territoire. A commencer par la gratuité des bus à partir du 1er septembre, une volonté forte de Jérôme Baloge, maire de Niort et président de l’Agglomération.

120 000

Suivront des services nouveaux comme la location de vélos et le covoiturage, qui sont autant de signes forts envoyés aux habitants pour faciliter leur mobilité et améliorer leur pouvoir d’achat. Le réseau a, pour sa part, été repensé, redessiné, pour optimiser les déplacements, élargir les amplitudes horaires, renforcer l’intermodalité avec les deux lignes TER et le réseau RDS qui traversent le territoire.

HABITANTS BÉNÉFICIERONT DE LA

GRATUITÉ

Montez et laissez-vous transporter Samedi 8 juillet, les usagers ont pris possession de leur nouveau service de transport public nommé tanlib et dont les véhicules ont adopté une nouvelle livrée bleue. À partir de vendredi 1er septembre, plus besoin d’acquitter un titre de transport et encore moins de souscrire un abonnement, l’accès à l’ensemble du réseau tanlib sera entièrement gratuit. Montez, installez-vous et laissez-vous transporter. Le lancement officiel de la nouvelle offre de transports se fera à partir de 8h30 et sur un stand tanlib. Les usagers pourront avoir réponses à toutes leurs éventuelles questions. Pour l’occasion, les Jardins de la Brèche s’habilleront aux couleurs de la gratuité des transports. Le territoire niortais rejoint ainsi la trentaine de collectivités françaises qui ont déjà fait le choix de la gratuité des transports publics. Il se place, par ailleurs, en tête de ce groupe par le nombre d’habitants concernés (120 000). La gratuité sera expérimentée pendant une année, le temps nécessaire pour la population de s’approprier cette nouvelle offre volontariste, d'adopter le bus comme moyen de transport principal et, de laisser autant que possible, la voiture au garage.

@ Un réseau et des outils connectés Le service tanlib mise sur une communication moderne et directe avec les usagers. Une page Facebook est active depuis début juillet. On y trouve les toutes dernières infos du réseau et elle permet une communication directe avec le service. Sur un site web dédié (tanlib.com) vous trouverez toutes les informations nécessaires pour organiser vos déplacements (horaires, itinéraires, interconnexions…), les infos trafic, l’actu du réseau. On peut s’y inscrire à des alertes, ainsi qu’à la newsletter tanlib. Le site se décline également pour smartphones et tablettes. Une information directe, visuelle et sonore, sera déployée progressivement à partir de septembre dans les bus avec un bandeau lumineux qui indiquera la destination et le prochain arrêt. À l’arrêt, un dispositif sonore annoncera le véhicule (n° de ligne et destination) afin de permettre aux personnes malvoyantes de monter dans le bon bus, notamment sur les pôles d’échange où plusieurs bus peuvent être à quai au même moment. Dès le 1er septembre 2017, les usagers pourront également connaitre l’avancée en temps réel de leur bus et son heure d’arrivée à l’arrêt en consultant l’application smartphone tanlib. Dans quelques mois, sur les principaux pôles d’échange, des écrans indiqueront le temps d’attente avant l’arrivée du prochain bus.

territoire

DE VIE 13


Dossier

Transports

partie du coût pour leurs salariés. Les tarifs sociaux seuls n’étaient pas une réponse satisfaisante. De plus, pour les personnes sans permis, à commencer par nos jeunes ou les personnes âgées qui ne peuvent plus conduire, il fallait rendre le transport plus accessible et donc gratuit. Enfin, nous devions de manière active répondre aux enjeux du développement durable en favorisant l’usage du vélo et du covoiturage. TDV : Le vélo, le covoiturage, la gratuité, cela fait beaucoup de changements pour les habitants de l’agglomération ? Comment l’agglomération accompagne ces changements ?

Questions à Jérôme Baloge Président de la Communauté d'Agglomération du Niortais

Territoire de vie : Comment avez-vous décidé de mettre en place la gratuité des transports ? Jérôme Baloge : J’ai fait un double constat. Le coût des transports pèse de plus en plus dans le budget des ménages et le transport dans l’agglomération était financé à 90 % par les entreprises à travers le versement transports. La vente de billets ne rapportait que près de 10% seulement. Nous avions donc la possibilité de redonner du pouvoir d’achat aux habitants de l’agglomération, de permettre de voyager gratuitement et faciliter un accès pour tous au service public du transport et de ne pas faire payer deux fois les entreprises qui finançaient aussi le remboursement d’une

6,7 millions de voyages effectués en 2016.

100 véhicules (bus, navettes, autocars) composent la flotte tanlib

12 lignes interurbaines 7 lignes urbaines

territoire 14

DE VIE

Jérôme Baloge : C’est vrai. C’est bien pour cela que nous procédons par étape. L’agglomération est passée d’un réseau de bus à un réseau de transport multimodal et durable. Libre accès et nouveaux outils numériques favoriseront l’utilisation des solutions de transports les moins polluantes en coordonnant les différents modes de déplacement. Ainsi, dès le 1er septembre, jour du lancement de la gratuité, un site dédié accessible depuis les smartphones et les tablettes permettra de préparer son voyage et donnera en temps réel l’heure d’arrivée du bus à un arrêt donné ou encore permettra par un système d’alerte d’être informé des perturbations sur le réseau. Dans les prochains mois, certains arrêts seront également équipés d’écrans permettant de connaitre le délai d’arrivée du prochain bus. Mi-septembre, seront lancés les modes de transports alternatifs comme le vélo et le covoiturage. Pour le vélo, nous avons souhaité mettre en place une location de longue durée afin de permettre une appropriation de l’usage au quotidien du vélo. Il nous est apparu que beaucoup d’habitants de l’agglomération effectuaient aux même horaires, les même trajets pour se déplacer dans l’agglomération ou en dehors. Chaque jour, 6 840 personnes quittent le territoire de l’agglomération pour se rendre à leur travail. Le covoiturage est la meilleure des réponses. Ainsi, nous avons développé un site gratuit de mise en relation entre conducteurs.


TER, gratuit pour les scolaires Une mesure qui va intéresser les lycéens de l’Agglo : la gratuité est aussi de mise pour eux sur les deux lignes TER qui traversent le territoire, pour rejoindre leur établissement niortais. Deux lignes TER (trains express régionaux) de la SNCF traversent le territoire niortais  offrant six points de montée et de descente : Mauzésur-le-Mignon et Prin-Deyrençon sur la ligne La Rochelle-Poitiers  ; Fors, Marigny, Beauvoirsur-Niort et Prisé-la-Charrière sur celle qui relie Saintes à Niort. À partir du 1er septembre, les lycéens habitant le périmètre de l’Agglo pourront emprunter librement ces deux lignes pour rejoindre leur établissement à Niort. Seules conditions à satisfaire  : être résident de l’Agglo et souscrire un abonnement TER (gratuit) auprès du service Transports et déplacements de l'Agglo. Le dossier d’inscription peut être téléchargé sur www.niortagglo.fr > Habiter, étudier > Transports et déplacements. À noter que les cars scolaires seront ouverts à tous.

ET AUSSI

DES VÉLOS La nouvelle offre de transports publics tanlib s’inscrit dans la multi modalité. Elle proposera, entre autres, un service de location de vélos à assistance électrique. tanlib assure vos déplacements en bus, navettes, cars scolaires… mais pas que. Dès les premiers jours d’octobre, à l’agence tanlib, en bas des Jardins de la Brèche à Niort, vous pourrez aussi louer gratuitement un vélo à assistance électrique pour vos déplacements doux. Mais attention, il n’est ici question de location à l’heure ou la demi-journée, elle s’entend dans la durée pour des périodes comprises entre un et trois mois. Pour bénéficier de ce service, il faudra avoir plus de 18 ans et remplir un formulaire d’inscription en indiquant le motif principal de vos déplacements et leur kilométrage. Vous verserez une caution de 550 € qui ne sera encaissée qu’en cas de vol ou pour tout retard de la restitution du vélo supérieur à 48 heures. La location comprend également la fourniture d’un panier, d’un compteur, d’un gilet de sécurité et de deux antivols.

Covoiturage avec tanlib Vos horaires, votre itinéraire ne sont pas compatibles avec le service de bus ? La voiture vous est inévitable ? Pensez alors au covoiturage. Ça tombe bien, pour vos trajets quotidiens ou ponctuels, tanlib assure aussi ce service. La société Transdev a confié à la La roue verte le soin de développer un service de covoiturage sur le territoire de l’Agglo niortaise qui sera opérationnel à l’occasion de la Semaine de la mobilité, du 16 au 22 septembre. Un site web sera développé sur lequel vous pourrez à la fois poster

une demande d’itinéraire et proposer des places dans votre véhicule. Un raccourci du site pourra être installé sur tous les mobiles et les tablettes pour un accès facile et rapide (un raccourci, pas une application, qui n’encombrera pas la mémoire de vos appareils). Développé avec la technologie Responsive design, le site s’adapte à tous les écrans et se déclinera en deux principaux univers : “Domicile-travail“ pour les trajets quotidiens et “Événementiel“ pour partager un déplacement ponctuel vers un concert, un match, un salon… Pour chercher un covoiturage, entrez vos points de départ et d’arrivée,

le site vous proposera les offres au plus près de vos besoins. La mise en relation est entièrement gratuite, seul le trajet sera payant. Intéressant : son prix est calculé en fonction du nombre de voyageurs sur le même trajet. Il baisse au fur et à mesure que la voiture se remplit. La finalité est de rationaliser vos déplacements sur le territoire de l’Agglo, limiter le nombre de voitures sur les routes et, par conséquent réaliser quelques économies sur votre budget transports.

territoire

DE VIE 15


JACQUES BILLY, VICE-PRÉSIDENT DE L’AGGLO EN CHARGE DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

45 COMMUNES 821 KM2 119 673 HABITANTS (POPULATION LÉGALE 2014)

CARTE DES DIFFÉRENTS DOCUMENTS D’URBANISME AU 1ER SEPTEMBRE 2017

PLU PLU « Grenelle » PLU en révision Carte Communale POS Réglement National d’Urbanisme Périmètre actuel de SCOT

territoire 16

DE VIE

L’AGGLO LANCE SON SCOT ET SON PLUI-D »ėƑƑĻƤŪĻƑėđėDŽĻėˋȞPourquoi était-il nécessaire de repenser le SCoT de la CAN ? eíĊƐƫėƘ!ĻœœNjˋȞEn janvier 2014, la CAN a fusionné avec la Communauté de communes Plaine de Courance et intégré la commune de Germond-Rouvre. Fixer les objectifs de développement pour ce nouveau territoire au travers d’un Projet de territoire a été le premier travail des élus. L’élaboration d’un Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) qui formalise le cadre pour l’aménagement du territoire dans les 20 ans à venir est la deuxième étape logique de ce travail prospectif. »ėƑƑĻƤŪĻƑėđėDŽĻėˋȞMais la CAN va aussi mener de front la révision des documents đɀƫƑĉíŞĻƘŜėˋȥ eíĊƐƫėƘ!ĻœœNjˋȞLes deux sont liés puisque le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) est en quelque sorte l’outil principal de mise en œuvre du SCoT. Et l’histoire du territoire fait qu’il y a une grande disparité de documents d’urbanisme des communes (voir carte). Nous avons saisi cette opportunité de mettre en cohérence les projets de développement locaux à l’échelle intercommunale, en menant, dans ƫŞėŜĜŜėđĘŜíƑĊķėœíƑĘǚėNJĻŪŞƘƫƑœė®"Ū» et celle sur le PLUi qui règlemente l’occupation des sols. "ėƐƫĻƑėƘƘŪƑƤĻƑíđėĊėƘƑĘǚėNJĻŪŞƘíƫƑíƫŞ impact sur la vie du territoire. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons convier la population à participer, lors de réunions et d’ateliers dans les mois qui viennent.


Compétences 01

Le SCoT,

IL FIXE LE CADRE POUR LES 20 PROCHAINES ANNEES Le Schéma de cohérence territoriale est le document d’urbanisme ƐƫĻǙNJėœėƘİƑíŞđėƘŪƑĻėŞƤíƤĻŪŞƘ d’aménagement du territoire de l’agglomération niortaise. Ce document essentiel envisage l’aménagement du territoire à l’échelle de la CAN, et détermine un cadre commun à toutes les communes qui en sont membres. Il articule ainsi l’ensemble des politiques publiques liées à l’aménagement du territoire notamment sur les questions d’organisation de l’espace, d’urbanisme, d’habitat, de mobilité, de développement économique ou encore d’environnement...

iė®"Ū»đĘǙŞĻƤƫŞƎƑŪōėƤđėƤėƑƑĻƤŪĻƑėƐƫĻˋȞ ȶǙNJėœėƘĘƐƫĻœĻĉƑėƘÿƎƑĘƘėƑDŽėƑȟŞŪƤíŜŜėŞƤ entre espaces urbains et espaces naturels ėƤíİƑĻĊŪœėƘˋȩ - détermine des objectifs en matière d’offre de logements, de mixité sociale, de déplacements, d’équipements et de services, d’offre commerciale, de préservation de la biodiversité ou encore de transition énergétique. Dès son approbation, il s’impose aux documents d’urbanisme locaux tels que le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi), le PLH, le Plan de déplacements urbains (PDU) ou encore le Plan climat air énergie territorial (PCAET). Le SCoT se décline en actions opposables ÿƤƑíDŽėƑƘœė¤iÀĻȶ(ȟƐƫĻėƘƤƘŪŞŪƫƤĻœđɀíƎplication principal.

Le PLUi-d,

IL REGLEMENTE L’OCCUPATION DES SOLS POUR LES 10 ANS A VENIR (ŪĊƫŜėŞƤđɀƫƑĉíŞĻƘŜėƑĘİœėŜėŞƤíĻƑėƎœíŞĻǙíŞƤœɀíŜĘŞíİėŜėŞƤđƫƤėƑƑĻƤŪĻƑė ĻŞƤėƑĊŪŜŜƫŞíœȟœė¤œíŞœŪĊíœđɀƫƑĉíŞĻƘŜėĻŞƤėƑĊŪŜŜƫŞíœȲ¤iÀĻȳđĘǙŞĻƤėƤ règlemente l’occupation des sols sur l’ensemble des communes membres. Le PLUi, c’est : - l’expression du projet de territoire de l’Agglo en matière de logements, de développement économique, d’agriculture, de transports en commun, d’offre en équipements, de préservation du cadre de vie, de respect de l’environnement et de protections de paysages, etc. Autant de thématiques stratégiques qui façonneront l’avenir du territoire, son visage, son identité, son fonctionnement, abordées de façon transversale, prospective, opérationnelle et transparente. - le document d’urbanisme de référence qui remplacera les documents d’urbanisme communaux. Dès son approbation, il s’im-

posera à tous, particuliers, entreprises, administrations, etc. dans l’instruction des demandes d’occupation et d’utilisation des sols, tels que les permis de construire, d’aménager ou de démolir… « D » pour « Déplacement » L’élaboration du PLUi est aussi l’occasion pour l’Agglo de préciser sa politique de déƎœíĊėŜėŞƤȤ/œœėđĘǙŞĻƤėƤƎƑŪİƑíŜŜėđėƘ investissements et des actions pour sa mise en œuvre à travers l’élaboration d’un Plan de déplacements urbains (PDU). Cette démarche sera pleinement intégrée à l’élaboration du PLUi et calquée sur son calendrier. Le PLUi devient alors le PLUi-D.

territoire

DE VIE 17


Compétences 02

LA DÉMARCHE PAR ÉTAPE Lancement du SCOT et đƫ¤iÀĻȶ(ȩ đĘǙŞĻƤĻŪŞđėƘ modalités de la concertation

Diagnostic territorial et analyse de l’État Initial de l’Environnement (EIE)

2017 A Ateliers publics Réunions publiques

03

Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD)

B Mise en place des registres d’observation en Mairies

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE !

DES RÉFLEXIONS MENÉES ACTUELLEMENT ET DES DÉCISIONS QUI EN DÉCOULERONT DÉPEND L’AVENIR DE NOTRE TERRITOIRE. LE SCOT ET LE PLUI-D POSENT LES FONDATIONS DE NOTRE FUTUR CADRE DE VIE… VOUS AVEZ DONC VOTRE MOT À DIRE !

PHASE DIAGNOSTIC PHASE PADD 2 REUNIONS D’INFORMATION 3 ATELIERS THEMATIQUES Deux premières réunions publiques sont organisées pour vous présenter le ȸˋđĻíİŞŪƘƤĻĊƤėƑƑĻƤŪƑĻíœȹƐƫĻĊŪŞƘƤĻƤƫėœí ĉíƘėđėƘƤƑíDŽíƫNJˋȞƫŞĘƤíƤđėƘœĻėƫNJėƤ une analyse des richesses, des faiblesses, des opportunités, de la diversité de la Communauté d’agglomération. Pour vous informer, répondre à vos questions, écouter DŽŪƘƘƫİİėƘƤĻŪŞƘȟŞŪƫƘDŽŪƫƘíƤƤėŞđŪŞƘȞ

- Mercredi 13 septembre, 18h30, Ƙ휜ėđėƘįĜƤėƘȟđėœíFŪNjėȶsŪŞōíƫœƤ - Vendredi 15 septembre, 18h30, salle des fêtes de Chauray.

territoire 18

DE VIE

Des ateliers participatifs destinés aux habitants de la CAN seront organisés

les 22, 23 et 24 novembre 2017 à partir de 18h30 (durée approximative de 2h). Consultez dès la rentrée, le site internet niortagglo.fr pour connaître les thèmes, les lieux et modalités d’inscription.


Compétences §ĘđíĊƤĻŪŞǙŞíœė du Rapport de Présentation et Arrêt du projet de SCoT par Document Consultation délibération des Personnes d’Orientation du Conseil et d’Objectifs Publiques Communautaire Associées (DOO)

SC OT

C

D

E

Enquête Publique

sŪđĻǙĊíƤĻŪŞėƤ approbation du SCoT par délibération du Conseil Communautaire

F

2018

2019

D

Ui-

PL

CONCERTATION RÉGLEMENTAIRE

C’

D’

E’

F’

G’

Traduction Orientations Programme §ĘđíĊƤĻŪŞǙŞíœė Consultation graphique d’Aménagement d’Orientations du Rapport de des Personnes (zonage) et Publiques et de et d’Actions Présentation et réglementaire Programmation Associées (POA) Arrêt du projet du PADD (OAP) de PLUi-D par délibération du Conseil Communautaire

H’ Enquête Publique

sŪđĻǙĊíƤĻŪŞ et approbation du PLUi-D par délibération du Conseil Communautaire

POA

KÉ SA KO OAP

PCAET

DOO

SC0T

PDU

plui-d

PADD PLH

SCoT PLUi-D PCAET PLH PDU PADD DOO OAP POA

Schéma de Cohérence Territoriale. Plan Local d’Urbanisme intercommunal Déplacements. Plan Climat Air Energie Territorial. Programme Local de l’Habitat. Plan de Déplacements Urbains. Projet d’Aménagement et de Développement Durables. Document d’Orientation et d’Objectifs. Orientations d’Aménagement et de Programmation. Programme d’Orientations et d’Actions.

territoire

DE VIE 19


Compétences Que faites-vous de vos déchets organiques ?

0 800 33 54 68 Depuis 2005, l’Agglo propose aux habitants du territoire des composteurs destinés à valoriser les déchets organiques.

A Niort et Chauray, le dispositif est différent puisque les usagers bénéficient également de la collecte en porte à porte des biodéchets qui sont transformés sur la plateforme de SaintePezenne à Niort. Ce compost normé est distribué gratuitement aux usagers du territoire. Près de 30 000 foyers sont ainsi équipés de bacs ou de composteurs. Pour faire le point sur la gestion des déchets organiques, une enquête sera mise en ligne sur niortagglo.fr du 28 août au 13 octobre. Vous êtes vivement invités à y participer. Les résultats permettront d’orienter les actions d’aides et de conseils auprès

des foyers pratiquant le compostage ou souhaitant se lancer. Des ateliers gratuits et ouverts à tous sont organisés pour ceux qui désirent “jardiner autrement“ : • 6 octobre,  à 14h : visite de la plateforme de compostage du Vallon d’Arty. • 4 et 5 novembre, après-midi  : traitements naturels et soins des arbres, au verger communal d’Amuré, dans le cadre de la Fête du frêne tétard. Programme sur niortagglo.fr > rubrique déchets ménagers > je réduis mes déchets. Inscriptions au 05 17 38 80 90 ou corinne.boutin@agglo-niort.fr

HABITAT, UNE ÉCONOMIE LOCALE DYNAMISÉE L'Agglo anime et coordonne une politique de l’habitat volontariste et soutient activement la modernisation et le développement du parc de logements sur son territoire. Cette politique a de nombreuses retombées, notamment sur l’économie locale et dans le secteur du bâtiment. L’Agglo a lancé, dès 2016, son nouveau Programme local de l’habitat (PLH), qui court jusqu’en 2021. Un programme ambitieux pour répondre, dans la durée, aux enjeux d’attractivité, de développement économique, environnementaux et sociétaux. Cette ambition se traduit par un budget d’investissements et de fonctionnement de plus de 28 M€ (hors subventions), injecté prioritairement pour l’amélioration du parc ancien privé, l’accession à la propriété, la réhabilitation du parc HLM, mais également pour le développement de l’offre locative à loyers modérés des bailleurs sociaux. Elle s’appuie sur différents dispositifs opérationnels comme ceux accordant des subventions aux propriétaires occupants et bailleurs privés réalisant

territoire 20

DE VIE

des travaux notamment d’économie d’énergie (OPAH, PIG), ou permettant de bénéficier d’un « Prêt à 0 % » pour un premier achat immobilier dans le neuf ou l’ancien. Elle poursuit son action en faveur du renforcement de l’attractivité du parc locatif social afin de répondre aux besoins des locataires aux ressources modestes.

60 % de travaux réalisés par des entreprises locales Ces dispositifs financiers contribuent à dynamiser le tissu économique local puisqu’ils génèrent d’importants travaux de réhabilitation et de construction neuve sur les 45 communes du territoire. Ces nombreux chantiers sont effectués, pour les deux tiers, par des

entreprises du bâtiment et des professionnels de l’immobilier de Niort et de son agglomération. Ainsi, le PLH 2016-2021 devrait permettre la réalisation de plus de 200 M€ de travaux, dont : 120 M€ pour la réhabilitation de 1 600 logements HLM et la construction de 540 logements locatifs sociaux. 80 M€ pour l’amélioration de 800 logements anciens privés et la construction/ rénovation de 350 logements pour l’accession à la propriété. Plus d’informations sur les dispositifs pour l’amélioration de l’habitat et l’accession à la propriété auprès de l’ADIL des Deux-Sèvres au 05 49 28 08 08.


Compétences MÉDIATHÈQUE PIERRE-MOINOT

Une nouvelle dimension à l'horizon La médiathèque centrale Pierre-Moinot va être agrandie pour offrir au public un nouvel environnement de consultations, d’expositions et d’animations, ouvert sur le boulevard Main et les bords de Sèvre. Le projet d’extension de la médiathèque de Niort démarrera début 2019 pour une livraison au second semestre 2020. Il améliorera le confort des usagers et augmentera l’espace réservé au public, 840 m² de surfaces de lecture supplémentaires, 225 m² pour les expositions. Il proposera un auditorium de 100 places, avec un accès direct sur la placette, à l’emplacement de l’actuel accueil. La remise aux normes des lieux construits en 1984-1986 renforcera l’isolation thermique (placette comprise) et l’accessibilité du bâtiment. La qualité d’accueil sera renforcée par une redistribution des espaces et un

CJS

Cet été, une dizaine d’ados de 16 à 18 ans a fait l’expérience de la création d’entreprise en participant à une Coopérative jeunesse de services (CJS). Encadrés par deux animatrices, ils ont proposé des prestations de service à la personne, et pour cela ont prospecté des clients, organisé et géré leur entreprise. En fin de parcours, ils se sont par-

13 000 usagers chaque mois. A savoir gain de luminosité sur l’ensemble de l’équipement. Élément phare du projet, la création d’un bâtiment-pont au niveau du premier étage, en lieu et place de l’actuelle passerelle qui enjambe la Sèvre, qui accueillera une enfilade de salles de lectures. Il transfigurera le boulevard Main dans le prolongement de Port-Boinot permettant aux piétons de rejoindre les jardins du Centre d’action culturelle et les bords de Sèvre par un passage direct sous ce nouveau bâtiment en élévation.

• Le cabinet Deshoulières-Jeanneau (Poitiers), maître d’œuvre, a réalisé la médiathèque du Havre. • Pendant les travaux, le public sera accueilli à la média-ludothèque, au centre Du Guesclin pour le département Jeunesse et en centre-ville (acquisition foncière en cours), pour le département lecture publique adulte et multimédia.

leur petite entreprise tagé le bénéfice généré. « Cette action s’inscrit dans le Contrat de Ville 20152020, explique Jérôme Baloge, et plus particulièrement son pilier Développement économique, objectif : sensibiliser à la création d’entreprise. Il est important de donner aux jeunes le goût d’entreprendre. » Réhabilitation de mobilier L’Agglo leur a confié une mission à titre expérimental. La loi de transition énergétique faisant obligation aux collectivités de mettre en place une collecte d’objets pour leur réemploi, les jeunes

coopérants ont collecté meubles et objets usuels dans un espace dédié à la déchèterie du Vallon d’Arty. Formés par Créa Solidaire, ils les ont triés, nettoyés et réhabilités pour les vendre les samedis 26 août à la déchèterie et 9 septembre aux Halles de Niort. À l’issue de cette expérience, ils auront appris la relation à l’usager ou au client, à dresser un inventaire, stocker, fixer un prix, mettre en vente. Et les informations qu’ils feront remonter au service déchets de l’Agglo seront précieuses pour l’organisation ultérieure de la filière.

territoire

DE VIE 21


Tribunes

Les élus ont la parole Majorité territoriale

Des transports facilités ! Le 1er septembre, le libre accès sera accompagné de la mise en place d’un site internet dédié vous permettant de préparer vos trajets, de la mise à disposition de vélo et du développement du covoiturage. Nous avons souhaité mettre en place toutes ces nouveautés au fur et à mesure afin de vous permettre de vous habituer au changement. En effet, le réseau de l’agglomération sera désormais en libre accès et multimodal. Le libre accès, c’est un peu plus que gratuité des bus, c’est un investissement de l'agglomération en faveur d’un service public. Nous avons la conviction qu’il est essentiel pour le quotidien de nos concitoyens et la qualité de vie dans l’agglomération. C’est aussi une réponse aux enjeux environnementaux. C’est bien pour cela que nous avons également souhaité que la location longue durée des vélos soit gratuite. La durée sera comprise entre un et trois mois afin que chacun puisse s’approprier ce nouveau mode de transport et l’utilise demain au quotidien. Il en va de même pour le covoiturage avec une mise en relation gratuite des usagers. Ce nouveau mode de transport répond à des enjeux économiques en permettant de réduire le coût alloué au transport et à des enjeux évidents de réduction des émissions de gaz polluants. Ce nouveau réseau est donc enrichi. Il est aussi vivant et pourra être amené à évoluer en fonction des usages observés. Jacques Morisset, vice-président en charge des transports et de la mobilité

Expression des élus minoritaires GROUPE DES ELU-E-S SOLIDARITÉ TERRITORIALE - GEST « L’agglomération deviendra le plus grand réseau national de transport en libre accès » se vante le Pdt de la CAN. Tout un programme ! L’importante dégradation de l’offre de mobilité suscite l’incompréhension de nos concitoyens qui adressent des réclamations et des pétitions en nombre. Des maires, dont des vice-présidents qui ont validé ce réseau, demandent d’importantes modifications de l’offre de bus. Des élus niortais votent la gratuité à la CAN mais, en tant que conseillers départementaux, valident le titre de transport des collégiens à 125 €. Quelle cohérence ! La gratuité seule n’a jamais fait un projet, juste une simple promesse électorale qui a un réel prix : une offre de mobilité au rabais, sans aucune ambition pour notre territoire. Groupe GESTsolidarite.territoriale.can79@gmail.com FRONT DE GAUCHE La gratuité au service d’une hausse globale de l’offre de transport en commun et non d’une réduction drastique. Baisse du nombre de lignes de bus et de leur fréquence : tout l'inverse d'une véritablement politique publique de mobilité ! Le pôle Atlantique (Clou Bouchet) n’aura plus de ligne directe vers l’hôpital, la gare et Pôle Emploi ; Villiers-en-Plaine, Saint-Rémi, Vouillé ne seront plus desservis. Nous dénonçons avec force ce renoncement aux enjeux écologiques et sociaux, renoncement guidé par des objectifs purement financiers. Inacceptable ! Nathalie Seguin – P/o les élu-es Front de Gauche EELV Nouveau stade de foot : au détriment de quoi ? Certains se voient déjà avec un nouveau stade sans que les élus n’aient été consultés. Avec une fréquentation de 5 % des habitants de l’agglomération, et par ces temps de restrictions budgétaires, ne faudrait-il pas privilégier des infrastructures qui profitent au plus grand nombre ? Une présentation et un débat avec les élus et citoyens sont nécessaires tant ce choix est important pour le territoire. FRONT NATIONAL En cette période de rentrée, après le renouvellement politique d'avant les vacances je remercie les électeurs de nos territoires qui ont voté pour les candidats du Front national. Je demeurerai à leur écoute à la Communauté d'Agglomération, en défendant l'intérêt de nos compatriotes, concernant les économies souhaitables et nécessaires, le refus de toute nouvelle immigration légale ou sauvage et la sécurité indispensable aux biens et aux personnes. Jean Romée CHARBONNEAU, FN-RBM

territoire 22

DE VIE


?

? Conseil de développement Laboratoire de réflexion à la CAN Accompagner la transition numérique des entreprises du Niortais À l’issue de 10 mois de travail, le CDCAN a produit un rapport à l’attention des élus de la CAN sur les enjeux du numérique pour les entreprises du Niortais. Objectif : faire émerger des préconisations pour mieux accompagner les entreprises dans leur nécessaire transition numérique. Une enquête a été menée dans une vingtaine de structures.

chaque année un budget dédié à leur transformation numérique, mais d’autres continuent d’appréhender ces nouveaux usages au fil de l’eau, sans planifier les évolutions à venir.

Jean-Christophe Gilbert, vice-président du CDCAN, en charge de ce dossier, nous présente les conclusions du groupe de travail.

Jean-Christophe Gilbert : Le CDCAN présente 3 préconisations. La première est fondamentale pour l’avenir économique du territoire : accélérer le déploiement du Très Haut Débit sur toute l’agglomération. Les deux autres recommandations doivent être développées en lien étroit avec le réseau Niort Numéric : • Créer un lieu dédié au digital permettant l’accueil de start-up, intégrant un «  guichet unique  » du numérique (espace de ressources et d’accompagnement des entreprises dans leur transformation numérique) et capitalisant sur le réseau de compétences existant. • Développer la formation supérieure aux métiers du numérique sur la CAN avec notamment la mise en place d’un pôle de formation adapté aux besoins des entreprises.

Territoire de vie : Que ressort-il de l’enquête que vous avez menée auprès des acteurs économiques niortais ? Jean-Christophe Gilbert : L’analyse des entretiens permet de distinguer quatre types d’utilisation du digital : le numérique peut être au service de l’administration de l’entreprise, de sa communication, de son cœur de métier ou de sa stratégie de développement. TDV : Toutes les entreprises ont-elles recours à ces quatre types d’utilisation ?

TDV : Au terme de votre réflexion, quelles sont donc les recommandations du Conseil de Développement ?

Jean-Christophe Gilbert : Non. Si l’usage administratif concerne l’ensemble des structures auditionnées, la place consacrée au numérique dans la stratégie de développement est très différente suivant les entreprises. Certaines prévoient

territoire

DE VIE 23


Culture, sport & loisirs HOMMAGE À HENRI-GEORGES CLOUZOT (1907-1977) En cette fin d’année 2017 et début 2018, la CAN rendra hommage à un enfant du pays : HenriGeorges Clouzot, né en 1907 au 3 de la rue VictorHugo à Niort où il a passé ses quinze premières années. Son œuvre forte, populaire mais parfois dérangeante, l’a porté au Panthéon des cinéastes français de la moitié du XXème siècle. On lui doit Le Salaire de la peur, les Diaboliques, le Corbeau, Quai des orfèvres… pour ne citer que ces chefs-d’œuvre du cinéma noir qui ont inspiré des réalisateurs comme William Friedkin ou Steven Spielberg. Les festivités prendront différentes formes en différents points du territoire de l’Agglo  : conférences des meilleurs spécialistes de son œuvre, expositions, parcours commenté dans Niort et projections de films bien évidemment. Avec en point d’orgue, la pose d’une plaque commémorative sur la maison natale de l’artiste. Plus de renseignements sur niortagglo.fr

Des trésors dans nos communes Engagée dans une démarche de labellisation Pays d’art et d’histoire, l’Agglomération du Niortais recense les richesses patrimoniales des communes de son territoire. territoire 24

DE VIE

Distinguant les territoires engagés dans une politique de valorisation du patrimoine et du cadre de vie, le label Pays d’art et d’histoire renforce leur attractivité et contribue à leur développement culturel et à leur économie touristique. Pour l’obtenir, obligation est faite de créer un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) donnant des clés de compréhension du territoire. Profitant des travaux de réhabilitation du site de Port Boinot à Niort, l’Agglo envisage d’y installer le premier CIAP, véritable tête de pont d’un réseau de parcours patrimoniaux qui mailleront son territoire. Il sera aménagé de façon ludique et interactive au premier étage de l’ancien séchoir. Dans cet objectif, un recensement des patrimoines matériels et immatériels est programmé avec les élus et la population locale : les paysages, us et coutumes, acti-

vités, contes et légendes, tout compte ! Cet inventaire sera organisé en parcours thématiques : formes et couleurs du territoire, hommes et pratiques, habitat et organisation. Ce sont des choses parfois oubliées, ou qu’on ne voit plus, resurgissent du passé à cette occasion. Et en cherchant ce qui lie les communes les unes aux autres, les barrières s’effacent et font émerger toute une identité de territoire. " Le CIAP situé sur le site des anciennes usines Boinot à Niort sera l'opportunité pour l'habitant de l'Agglomération de découvrir ou re-découvrir le patrimoine, les hommes et les activités de nos communes. A la porte du Marais poitevin, le Centre d'Interprétation sera un des lieux incontournables du territoire pour le visiteur avide de nouvelles découvertes," conclut Elisabeth Maillard, Vice-présidente de l’Agglo en charge de la Culture.


Cinémathèque française - Photo : Léo Mirkine/Robert Joffres

BIENTÔT vous saurez TOUT sur CLOUZOT ! 10 expositions Projections de ses principaux films 1 rétrospective 1 documentaire en avant-première 1 parcours commenté 10 conférences

CONSERVATOIRE

On chante en famille au Pontreau

Le temps des inscriptions

A l'École d’arts plastiques : démarrées en juin, les inscriptions se poursuivront du 5 au 8 septembre. Vous pouvez télécharger le dossier à compléter  sur niort-agglo.fr , pour ensuite le déposer au secrétariat de l’école d’arts plastiques, centre Du Guesclin, place Chanzy, à Niort ou le renvoyer par courrier à : Communauté d’Agglomération du Niortais, 140 rue des Equarts CS 28770 - 79027 Niort cedex. Début des cours le 18 septembre.  

Depuis janvier 2017, le conservatoire Danse et musique anime une chorale familiale au Pontreau, à Niort, qui permet d’ouvrir l’équipement sur le quartier. Une nouvelle saison démarre, n’hésitez pas à intégrer le groupe. Dans le cadre du Contrat de ville, le conservatoire Auguste-Tolbecque s’est rapproché des habitants éloignés de l’offre culturelle habituelle, en lançant début 2017 une chorale familiale de quartier au Pontreau. Ce projet permet aux adultes, aux ados et aux enfants de se retrouver chaque mercredi, de 18h15 à 19h30, dans les locaux de l’école Jules-Ferry, pour chanter sous la direction de deux enseignantes du conservatoire. Une quinzaine d’habitants a répondu présente et a pu se produire en public, en juin, lors de la fête de l’école Jules-Ferry et de la journée portes ouvertes de l’équipement culturel. Elle participera, le 7 octobre, au projet Musique en ville organisé par le conservatoire, en prélude à la fête de quartier. Ce jour-là, musiciens et danseurs investiront le Pontreau et la colline Saint-André pour aller à la rencontre des habitants et leur proposer un concert final à l’arrière du conservatoire, sur l’esplanade qui domine le Jardin des plantes. Aucune connaissance musicale n’est requise et le nombre de places n’est pas limité. NiortAgglo finance, sous certaines conditions, les frais d’inscription à la chorale. Reste à la charge des participants un droit d’entrée de 15 € au conservatoire, par personne et pour l’année. Alors pas d’hésitation, lancez-vous dans l’aventure de la chorale familiale du Pontreau !

Sports d’eau : les piscines Pré-Leroy et Champommier à Niort, Les Colliberts à Mauzé-sur-le-Mignon et le centre aquatique Les Fraignes à Chauray proposent un programme varié d’activités encadrées  : bébés nageurs, jardin ludique, apprentissage de la natation, perfectionnement, aquaphobie, Vital’eau, aquagym, cardi’eau bike, circuit training, sans oublier l’école des sports d’eau pour les 8-10 ans intéressés par la voile et le kayak. Les activités commenceront le 3 septembre. Plus de renseignements sur niortagglo.fr

Renseignements au 05 17 38 79 69

territoire

DE VIE 25


Agenda

Concerts gratuits, fête foraine, restauration Au complexe sportif de SaintSymphorien

Course pédestre de 10 km www.10bornes.stmaxire.free.fr A partir de 16h à Saint-Maxire

SAMEDI 23 SEPTEMBRE Randonnée gourmande semi-nocturne

DIMANCHE 3 SEPT. Vide-grenier

A partir de 18h, du Kiosque de Mauzé-sur-le-Mignon

A Saint-Maxire

Fête de la biodiversité

Vide-grenier et forum des associations

A partir de 11h30 à l’école de Marigny

A Magné

Fête des abeilles

JEUDI 7 SEPTEMBRE Le Tour de PoitouCharentes des motos anciennes 1ère étape du Tour Entre 9h et 10h30 sur le Champ de foire de Mauzé-sur-le-Mignon

SAMEDI 9 SEPTEMBRE Moto Cross Après-midi et nocturne au terrain de la Gadrouille de Prahecq

Enquête : panique sur les quais Enquête policière à mener en équipe de 2 à 6 personnes. Départs entre 14h et 16h du parvis de l’église de Magné. Renseignement à la mairie

Festival du livre et de la lecture

1re manche des Z séries de l’Atlantique De 9h à 17h au Gymnase des Gardoux à Niort

16 ET 17 SEPTEMBRE Fête des Piotpulaires

© DR

Fête foraine, épreuve cycliste, spectacles, fête de l'abeille, animations enfants, vide grenier A Vouillé

1

territoire 26

DE VIE

De 10h à 18h à la salle des fêtes de Chauray

1 DIMANCHE 8 OCT. Fête du vin et des produits du terroir

SPECTACLES

22 viticulteurs et 15 producteurs De 9h à 18h à la salle Monacalis à La-Foye-Monjault

30 AOÛT ET 1ER SEPT. Ensemble de violoncelles Varga

DU 12 AU 14 OCTOBRE Braderie de la Croix Rouge

Le 30 à 20h30 à la salle polyvalente Le 1er à 20h45 dans l’église A Vouillé

DIMANCHE 15 OCT. Vide-greniers

Randonnées pédestres, concours de palets, jeux pour les enfants A partir de 9h sur la place SaintMédard de Germond-Rouvre

Salon bien-être De 10h à 18h à la salle des fêtes d’Usseau

Marché des créateurs et bourse aux oiseaux A Coulon

Randonnée VTT et marche Départ à 8h de Saint-Maxire

JEUDI 28 SEPTEMBRE Panique au Dancing

SAMEDI 30 SEPT. Marche rose

DIMANCHE 17 SEPT. Voitures radio commandées

A Saint-Hilaire-la-Palud

DIMANCHE 24 SEPT. 2 Virades de l’espoir

De 14h à 18h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

A Magné

Marché de Noël

A la salle de la Laiterie à Prahecq

A Villiers-en-Plaine, Sciecq et Saint-Symphorien

Place de la Mairie, à Saint-Hilairela-Palud

A la salle des fêtes du Mauzé-surle-Mignon

DU 6 AU 8 OCTOBRE Festival du Tarot

A partir de 14h30 à l’espace Tartalin à Aiffres

Vide-grenier

DIMANCHE 10 SEPT. Vide-greniers

A la salle socio-éducative de Saint-Symphorien

VENDREDI 20 OCT. Bal traditionnel

A 18h à l’espace Tartalin à Aiffres

MARDI 31 OCTOBRE Fête d’Halloween

VENDREDI 13 OCTOBRE Imagine-toi

A la salle des fêtes de Mauzé-sur-le-Mignon

Spectacle de Julien Cottereau et lancement de la saison culturelle A 20h30 à l’espace Tartalin à Aiffres

4 ET 5 NOVEMBRE Fête du frêne têtard A Amuré

DU 9 AU 12 NOVEMBRE Festival de l’aventure www.festival-aventureindividuelle.fr A Mauzé-sur-le-Mignon

DIMANCHE 1ER OCT. Boucles de l’Egray

A Saint-Hilaire-la-Palud

Danse et théâtre A 20h30 à l’espace Agrippa d’Aubigné de Saint-Gelais Textes de Jacques Prévert dits par le Théâtre de la Chaloupe. A 20h30 à la salle polyvalente de Magné

15, 20 AU 22, 26 AU 28 OCTOBRE Bienvenue chez nous

25 ET 26 NOVEMBRE Marché de Noël SAMEDI 25 NOVEMBRE Bourse aux jouets De 10h à 18h à la salle des fêtes de Chauray

3

SAMEDI 14 OCTOBRE Le Pardi

Paroles d’octobre

DIMANCHE 19 NOV. Salon du livre A la salle polyvalente de Vouillé

2

SAMEDI 7 OCTOBRE Festival des Coréades

A partir de 20h30 à la Maison des associations de Saint-Symphorien

Au bénéfice de la lutte contre le cancer www.niort.soroptimist.fr Départ à 14h de Chauray

2 courses en duo (16 et 7 km), 2 randonnées pédestres (8 et 10 km) A partir de 9h sur la place Saint Médard de Germond-Rouvre

SAMEDI 30 SEPTEMBRE Gérard Morel Chansons gaies, tendres et délurées. Réservations : 05 49 09 15 22 A 20h30 à la Grange Bleue de Bessines

A partir de 8h à Mauzé-sur-le-Mignon

© DR

SAMEDI 2 SEPTEMBRE Les 10 bornes de Saint-Maxire

DIMANCHE 26 NOV. Bourse aux jouets

Vide-Poussette

Soirée Cabaret des Pôtes aux feux de la rampe A 20h30, sauf les 15 et 22 à 14h30, au Temple de Chauray

4

© DR

22, 23 ET 24 SEPT. St-Symphorien en fête

SORTIES


Agenda JEUNE PUBLIC SAMEDI 23 SEPTEMBRE Atelier « maisons à pans de bois » Proposé par Escale Patrimoine De 14h30 à 16h15 à la Maison pour tous d’Aiffres

SAMEDI 7 OCTOBRE Atelier « ville pop’up» Proposé par Escale Patrimoine De 10h à 12h à la Maison pour tous d’Aiffres 4

Fête de la science au Musée Bernard d’Agesci Le praxinoscope : quand le dessin s’anime 11 octobre : 8/10 ans 14 octobre : 11/13 ans De 14h30 à 16h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

SAMEDI 14 OCTOBRE Je suis là Spectacle de clowns par la Cie Encore qui ? A 15h30 pour les 3/7 ans, 17h pour les moins de 3 ans à la médiathèque de Chauray

Vacances aux musées De 14h30 à 16h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort - Atelier peinture : le portrait à la manière de Picasso 24 octobre pour les 5/7 ans 26 octobre pour les 8/12 ans - Atelier sur le thème de la faïencerie 31 octobre pour les 5/7 ans 2 novembre pour les 8/12 ans

MERCREDI 25 OCTOBRE Enquête sur Aiffres Proposée par Escale Patrimoine De 14h30 à 16h30 à la Maison pour tous d’Aiffres

SAMEDI 18 NOVEMBRE Atelier « Vitrail en papier »

JEUDI 16 NOVEMBRE Le mystère Picasso

Proposé par Escale Patrimoine De 10h à 12h à la Maison pour tous d’Aiffres

Dans le cadre de l’Art au Menu A 12h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

SAMEDI 25 NOVEMBRE Découverte de Niort médiévale

DIMANCHE 19 NOVEMBRE H-G Clouzot, un réalisateur en œuvre

Proposé par Escale Patrimoine Rendez-vous à 14h30 devant le Donjon à Niort

28 ET 29 NOVEMBRE Sorciers et sorcières Fêtons avec Mélusine la fermeture du château. Archerie, magie, jonglerie. De 14h à 18h au château du Coudray-Salbart à Echiré

VISITES GUIDÉES JEUDI 21 SEPTEMBRE La Renaissance dans le Mellois Dans le cadre de l’Art au Menu A 12h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DIMANCHE 24 SEPTEMBRE Le Moulin du Milieu A 15h au Donjon à Niort

DIMANCHE 15 OCTOBRE Les 7 merveilles du musée

DIMANCHE 26 NOVEMBRE Les 7 merveilles du Donjon A 15h au Donjon de Niort

CONFÉRENCES JEUDI 16 NOVEMBRE L’art optique et cinétique selon H-G Clouzot Par Arnauld Pierre, historien, critique d’art et professeur en histoire de l’art contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne A 18h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

MERCREDI 22 NOVEMBRE Clouzot ou la recherche de l’absolu Par Noël Herpe, historien du cinéma et maître de conférences à l’Université de Paris VIII A 18h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

EXPOS

A 15h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

JEUDI 19 OCTOBRE Albatros, un oiseau de légende ! Dans le cadre de l’Art au Menu A 12h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DIMANCHE 29 OCTOBRE Quand le Donjon devient musée A 15h au Donjon à Niort

JUSQU’AU 31 DECEMBRE Le Moulin du Milieu Au Donjon à Niort

DU 8 AU 17 SEPTEMBRE Mauzé autrefois A la salle des fêtes de Mauzé-sur-le-Mignon

23 ET 24 SEPTEMBRE Galerie nomade

GAGNEZ DES PLACES POUR UN MATCH DES CHAMOIS Partenaire du Chamois Niortais FC, qui évolue en ligue 2, l'agglomération organise un concours pour partager avec le club cette nouvelle saison. Chaque mois, gagnez deux places en tribune d’honneur pour un match à domicile + un maillot du club dédicacé + un temps de rencontre avec les joueurs. Pour cela, il suffit de répondre à 2 questions, par courrier ou internet. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses reçues désignera le (la) gagnant(e). Ce mois-ci, vous jouez pour assister au match du 29 septembre 2017 où les Chamois Niortais recevront Quévilly-Rouen Métropole au stade René-Gaillard.

--- LES QUESTIONS --1 - Quel est le nom du nouvel équipementier des Chamois Niortais ?

A 15h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

2 - Combien de buts ont marqué les Chamois Niortais lors de la saison 20162017 de Ligue 2 ?

Si vous répondez par courrier : Envoyez vos réponses jusqu’au 25 septembre, sur papier libre, au service communication de l'agglomération. Concours Chamois Niortais. 140 rue des Equarts. CS 28770. 79006 Niort. N’oubliez pas de mentionner vos coordonnées. Si vous répondez via internet : Rendez-vous sur le site www.niortagglo.fr

Peintres, plasticiens, céramiste, photographes… A la salle des fêtes d’Echiré

DU 11 OCTOBRE AU 25 FEVRIER Henri-Georges Clouzot : un réalisateur en œuvres 3

Au Musée Bernard-d’Agesci à Niort

DIMANCHE 22 OCTOBRE Miniatures agricoles A la salle des fêtes de Mauzé-sur-le-Mignon

DU 3 AU 19 NOVEMBRE 38e salon de l’automne de l’APAC Au Temple de Chauray

18 ET 19 NOVEMBRE Salon d’hiver Peinture, sculpture, dédicaces de livres à Saint-Rémy

territoire

DE VIE 27


Jérôme Clergeau L'homme qui connecte les ruches

JÉ ÉRÔ RÔME ME CLE LERG GEA E UH HA ABI BITE E AIF IFFR FRES. ES. IL L A MIIS S AU POIN POIN NT UN UN SY YS STÈME ME CO ONN NEC CT TÉ É QUI UI PERME ET AUX APIIC AP CU UL L LT TEU TEU TE UR RS D DE E GÉR ÉR ÉRER LEURS EU URS RS RUCH RU HE ES S À DIIS STANC CE. UN PRO OJET OJE OJ ET QU Q U’IIL A PR U’I PRÉ ÉS SE EN NT TÉ É À NIO IOR RT T NU UM MER ERIIC C ET E T QUI UI COM MME MENC N EÀE NC ES SSA SAIM MER ER CH HE EZ LES LE ES PR PRO ODUC OD UCT TE EU UR RS DE DE MIIE EL. L

L’histoire commence, il y a trois ans, au lycée Paul Guérin. Jérôme Clergeau est en terminale STI 2D et doit présenter un projet de fin d’études. Un prof, par ailleurs apiculteur, évoque l’idée d’un système de pesage connecté. Jérôme et quelques autres étudiants de sa classe se lancent sur le sujet. Ils présentent un prototype à un concours inter-écoles où ils se classent cinquièmes. « Ça nous a confortés dans l’idée qu’on avait mis au point quelque chose de pas trop mal. Juste avant le bac, c’était plutôt encourageant », explique Jérôme. Le bac en poche, chacun part de son côté. Jérôme intègre une école d’ingénieurs à La Roche-sur-Yon et, un jour, exhume le projet connecté avec l’idée de l’améliorer. Le reste du groupe n’étant pas chaud pour poursuivre l’aventure, Jérôme le reprend à son compte. «  J’ai tout repris à zéro. J’ai développé un nouveau prototype que je testais chez moi, mais cette année j’ai approfondi et, depuis le mois de juin, je suis passé en phase de tests chez des apiculteurs. »

Mais en quoi consiste ce système ? « C’est une balance connectée qui se place sous la ruche et qui envoie en temps réel une information de poids, de température et d’humidité sur une interface informatique  ». En s’y connectant, l’apiculteur peut interpréter ces données et gérer ses ruches à distance, estimer s’il doit, ou non, intervenir. L’idée est d’éviter les déplacements inutiles et donc de gagner du temps. Jérôme a déjà convaincu six apiculteurs deuxsévriens (dont la MAIF et ses ruches urbaines) de s’équiper de son système. Le but étant de développer un système performant et fiable qu’il pourra commercialiser. Mais le jeune homme a besoin de fonds, ne serait-ce que pour acheter l’interface web via laquelle son système fonctionne. Pour cela, il a développé une boutique en ligne de vente de miel des apiculteurs avec lesquels il travaille à l’adresse : www.happyculture-technologie.com

Territoire de vie n°21  

tanlib 100% gratuit