Issuu on Google+

Magazine d’information de la Communauté d’Agglomération du Niortais

Février - mars 2017 // N°18

territoire

DE VIE

P. 20


6 Actualités

L'Agglo et la Ville de Niort au chevet du Donjon

4 Retour en images

12 > 15 Dossier

Un Plan pluriannuel d’investissement pour cadencer les projets

5 > 9 Actualités 5 Niort Numéric, toujours un clic d'avance 6 Quatre entreprises soutenus par l'Agglo 7 L'assainissement, opération de travaux 8 À Mauzé, on connait la musique 9 Énergie, une Agglo en or

10 page

Ils tentent l'aventure

Projets immobiliers, maîtriser le foncier

16 > 17 Compétences 16 Le nouveau visage du logement social 16 Rénovation : passez à l'ACT'e 17 Un tourisme de qualité 17 Un nouveau centre technique au Vallon d'Arty 20 > 21 Culture, sport & loisirs 20 Regards noirs, Festival du polar 21 Musée Bernard-d'Agesci 21 Aiffres, qu'est-ce qu'on attend ? Mauzé, piscine tonic Directeur de la publication : Jérôme Baloge • Rédacteur en chef : Jean-Philippe Béquet • Rédacteur en chef adjointe : Magali Tardé • Ont participé à ce numéro : Sylvie Méaille et Thomas Manse • Conception : service de communication communautaire • Impression : Imprimerie Raynaud • Crédits photos : Bruno Derbord, Darri, Marie Delage, Olivier Drilhon, Deshoulières Jeanneau Architectes (Poitiers), Cardi'eau bike, Couverture : Romain renard - www.melvile.com • N°ISSN : 1769-8480 • 63 850 exemplaires • Papier issu de forêts gérées durablement Magazine disponible dans les mairies des 45 communes de l'agglomération ainsi qu’au siège social et sur internet • Service de communication communautaire • 140, rue des Equarts - CS 28770 - 79027 Niort Cedex - Tél. 05 17 38 79 56 • Magazine à télécharger sur le site de l’agglomération : www.niortagglo.fr • Vous n’avez pas reçu Territoire de vie dans votre boîte aux lettres ? Contactez-nous au 05 17 38 79 55 ou par mail : communication@agglo-niort.fr

page

11

Comment ça marche ?

24 Portrait

Eric Lambert DysApp, un jeu au service de la science


Encourageons nos dynamiques Notre Agglomération a des atouts. Les chiffres sont évocateurs : notre territoire compte près de 125 000 habitants. Il connait un rythme annuel de progression (+0,8%) parmi les plus soutenus des agglomérations de la région Nouvelle-Aquitaine. Notre dynamique d’emploi avec ses fonctions métropolitaines arrivent en première place devant Bordeaux. Le taux de chômage, 7,6%, reste le moins élevé de la Nouvelle-Aquitaine. L’Agglomération c’est 63 083 emplois, soit plus d’emplois qu’il n’y a d’actifs résidants. Pour 100 actifs occupés, l’agglomération offre 125 emplois. Réjouissons-nous de ces chiffres, ils témoignent d’une vraie vitalité. Niort en juillet 2017 sera à 2h de Paris et même à 1h50 sur certains trajets avec la LGV Océane. C’est un atout pour notre territoire et son attractivité.

page

18

Tribunes des élus

19

page

?

?

Conseil de développement

page

22

Agenda

Nous disposons d’entreprises particulièrement dynamiques que ce soit dans le domaine de l’aéronautique, de la logistique, de l’assurance, de l’assistance, de l’équipement mais aussi de l’agriculture et bien entendu en matière numérique. Notre Agglomération compte une densité trois fois plus élevée que la moyenne en matière d’emploi liés au numérique. Les besoins sont d’autant plus importants que les mutuelles opèrent, avec succès, leur transition numérique. Cette évolution entraine dans son sillage le développement de nombreuses start-up portées par des entrepreneurs audacieux. Ce foisonnement génère une saine émulation mais aussi des besoins en matière de formation, d’hébergement, de développement. Cette transformation numérique sera au cœur de la prochaine édition de Niort Numéric qui aura lieu les 9 et 10 mars prochains à l’Acclameur. L’Agglomération s’investit fortement dans ce salon. Notre ambition est de lui faire passer un cap, de lui donner une audience plus large. Nous avons de véritables spécificités au cœur de notre bassin d’emploi. Il appartient à l’Agglomération d’amplifier cette dynamique d’innovation, de faciliter la mise en relation des acteurs économiques, de proposer des services.

Jérôme BALOGE

NiortAgglo

Président de la Communauté d’Agglomération du Niortais

AIFFRES / AMURÉ / ARÇAIS / BEAUVOIR-SUR-NIORT / BELLEVILLE / BESSINES / BOISSEROLLES / BRÛLAIN / CHAURAY / COULON / ECHIRÉ / EPANNES / FORS / FRONTENAYROHAN-ROHAN / GERMOND-ROUVRE / GRANZAY-GRIPT / JUSCORPS / LA ROCHÉNARD / LA-FOYE-MONJAULT / LE BOURDET / LE VANNEAU-IRLEAU / MAGNÉ / MARIGNY / MAUZÉ-SUR-LE-MIGNON / NIORT / PRAHECQ / PRIAIRE / PRIN-DEYRANÇON / PRISSÉ-LA-CHARRIÈRE / SAINT GELAIS / SAINT-ETIENNE-LA-CIGOGNE / SAINT-GEORGES-DE-REX / SAINT-HILAIRE-LA-PALUD / SAINT-MARTIN-DE-BERNEGOUE / SAINT-MAXIRE / SAINT-RÉMY / SAINT-ROMANS-DES-CHAMPS / SAINT-SYMPHORIEN / SANSAIS-LA GARETTE / SCIECQ / THORIGNY-SUR-LE-MIGNON / USSEAU / VALLANS / VILLIERS-EN-PLAINE / VOUILLÉ


2

5

3

4

1

Retour en images 1 • PREMIER BILAN POUR L’ECOLE DE LA DEUXIÈME CHANCE • Vendredi 2 décembre, l’Ecole de la deuxième chance de Niort a fêté son premier anniversaire en présence d’Edith Cresson, fondatrice du réseau. L’occasion de dresser un premier bilan très satisfaisant avec 60 % de sorties positives en emploi ou en formation qualifiante. 2 • LA FÉDÉRATION DE NATATION SOUTIENT LE PROJET PRÉ-LEROY • 17 janvier. Francis Luyce, président de la Fédération française de natation et ancien recordman du monde du 800 mètres nage libre, en 1967, est venu apporter son soutien au projet de réhabilitation de la piscine de Pré-Leroy. « Un projet nécessaire, un processus lourd et long, qui ne pourra se faire que dans un respect total des règlementations en vigueur », a précisé Jérôme Baloge, président de l’Agglo du Niortais. 3 • NOËL DANS L’AGGLO • En décembre, les festivités de Noël se sont multipliées sur le territoire de l’Agglo dès les premiers jours de décembre. Illuminations, traditionnels marchés de Noël, concerts… mais aussi des initiatives originales comme l’exposition animées sur le jeu à Chauray ou le concours de décoration de frênes à Sansais-La Garette. 4 • NOËL AU CENTRE AQUATIQUE DE CHAURAY • Samedi 24 décembre, le Père Noël a fait une escale à la piscine de Chauray dans sa grande tournée de distribution de cadeaux. Contrastant, dans son costume rouge, avec les maillots de bain des jeunes baigneurs, il avait des petits présents pour tout le monde. 5 • L’AGGLO AUX CÔTÉS DES PME • Jeudi 24 novembre 2016, Jérôme Baloge, président de l’Agglomération du Niortais, a affirmé le soutien de la collectivité aux forces vives de l’entreprise et leur importance dans la dynamique du territoire lors de la soirée “Entreprises et territoires“, organisée par la CGPME 79 (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) et la FFB 79 (Fédération française du bâtiment).

territoire 4

DE VIE


Actualités

Niort Numéric Toujours un clic d’avance La 5e édition de Niort Numeric se tiendra à l’Acclameur les 9 et 10 mars prochains sur le thème de la migration des entreprises vers le numérique, son impact sur l’emploi et la formation. Une révolution à laquelle aucun métier et aucune société ne peuvent échapper.

Piloté par l’agglo, le salon Niort Numeric réunit plusieurs milliers de participants avec de multiples objectifs  : favoriser les échanges commerciaux entre les sociétés avec les rendez-vous d’affaires  ; entretenir une dynamique créatrice d’emplois ; sensibiliser les professionnels aux usages du numérique et donner une impulsion et une visibilité aux nombreuses entreprises informatiques et numériques du territoire Niortais, en valorisant leurs savoirfaire. Avec Niort Numeric, l’agglo et ses partenaires (historiques (*) ou nouveau comme le MEDEF ou la Chambre des métiers) travaillent à une utilisation croissante du numérique dans les usages professionnels tout en répondant aux problématiques d’emplois et de recrutement du bassin niortais. Le jeudi 9 mars sera consacré aux « Rendez-vous d’affaires du numérique  ». Une journée dédiée au développement d’affaires via des rendez-vous

express entre les donneurs d’ordre (entreprises privées ou publiques…) qui ont un projet numérique et les fournisseurs potentiels régionaux de la Nouvelle Aquitaine. Des showrooms avec une cinquantaine d’exposants ponctueront la journée d’interventions multiples et d’animations. Une journée qui se conclura par la fameuse « Soirée réseau », dans une atmosphère plus détendue, mais néanmoins studieuse, sur inscription uniquement. On notera la présence d’un invité prestigieux en la présence d’Oussama Ammar, le fondateur de « The Family » et incarnation vivante de la croissance en écosystème et de la liberté d’analyse. Le vendredi 10 mars explorera quant à lui la transformation numérique grâce à de nombreuses animations. Job dating, avec la participation d’une quarantaine d’entreprises proposant des offres d’emplois. Mais aussi, des ateliers ludiques ou des conférences

qui viendront agrémenter la journée. Petite nouveauté, un showroom spécial avec comme invité le Pôle innovation recherche, permettra de réunir entreprises et monde de la recherche. De plus, des diagnostics flash donneront aux entreprises intéressées des réponses claires et précises sur leurs situations. Une voiture autonome, des drones pilotes ou des casques à réalité augmentée permettront à tout un chacun de se frotter aux technologies de pointe. Une journée placée sous le signe de la vulgarisation, de l’échange et du partage pour un salon pas comme les autres. Tout le programme est sur www.niortagglo.fr et sur www.niort-numeric.fr *  Le réseau des professionnels du numérique (SPN) ; le Comité de bassin d’emploi du Niortais (CBE) ; la CCI des Deux-Sèvres ; l’Université de Poitiers et l’IUT (Pôle universitaire de Niort) ; les entreprises de la filière numérique installées sur le territoire.

territoire

DE VIE

5


Actualités

L’AGGLO ET LA VILLE

au chevet du Donjon

Les fouilles archéologiques réalisées en 2012 au pied du Donjon, côté Sèvre, ont mis à nu ses fondations. On a pu ainsi constater qu’une partie du piton rocheux sur lequel l’édifice est assis nécessitait des travaux préventifs de consolidation. Pilotés par la Communauté d'Agglomération du Niortais (CAN), selon les prescriptions de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) et sous la maîtrise d'œuvre de l'architecte en chef des bâtiments historiques, ces travaux de consolidation ont été achevés en décembre dernier. Démarrés en avril 2016, leur durée, leur nature et leur coût prévisionnel, ont été respectés. Une nouvelle phase devrait commencer avec l’aménagement, par la Ville de Niort, de la basse-cour et des courtines mises à jour par des fouilles archéologiques. Ces travaux de mise en

Économie

valeur doivent commencer fin février. Ils concerneront  : la protection, la mise en valeur et la reconstruction partielle des courtines qui délimitaient, au nord et au sud, la basse-cour du Donjon et le traitement des eaux pluviales, les terrassements et la mise en place de la terre végétale. Des travaux financés par la Ville de Niort avec le soutien de la Drac à hauteur de 50  % du montant HT des travaux et la région Nouvelle Aquitaine à hauteur de 15 % du montant HT des travaux et par le lancement d’un bon de souscription, après la convention signée conjoin-

6

DE VIE

Simultanément et pour raccourcir la durée de ces travaux, la CAN va procéder à l’installation d’un système de mise en lumière par LED de l’édifice, côté Sèvre. La fin des travaux est prévue dans le courant du premier semestre 2017. Rappelons que le Donjon est la propriété de l’Agglo et que les espaces alentour sont, quant à eux, gérés par la Ville de Niort. Bon de souscription disponible sur www.vivre-a-niort.com

Quatre entreprises soutenues par l’Agglo

Sur les sept candidatures reçues, quatre ont été retenues dans le cadre de l’appel à projets 2016 des entreprises de l’économie sociale et solidaire de l’Agglo. Objectif : donner le coup de pouce financier final aux projets en phase de maturation : - « La Cantiine » pour sa création d’un site web proposant de livrer aux salariés du territoire des repas élaborés par des chefs cuisiniers niortais à base de produits locaux. - Projet de regroupement de trois structures d’insertion par l’activité économique (SIA) : la MIPE, EIVE et l’Atelier Méca. Mise en place d’une approche commerciale des entreprises

territoire

tement par la Ville et la Fondation du Patrimoine.

Retrouvez toutes les vidéos sur la chaine Youtube

classiques favorisant l’embauche sur des emplois durables des personnes en sortie de dispositif. - Création d’un almanach-annuaire-agenda par l’association Retraite Heureuse, diffusé gratuitement à 20 000 exemplaires et regroupant toutes les informations favorisant le maintien à domicile des personnes âgées. - « Territoire de santé solidaire » de SMACL Santé qui a pour objectif la création d’un service local de santé partenarial pour conseiller les personnes en difficulté et leur éviter le renoncement aux soins.


Actualités

L’assainissement Opérations de travaux sur l'agglo La Communauté d’Agglomération du Niortais a lancé plusieurs opérations dans le domaine de l’assainissement. Schéma des eaux pluviales, diagnostics de réseaux et bassin d’orage concernant plusieurs communes comme Chauray, Mauzé-sur-le-Mignon, Saint-Hilaire-la-Palud et Échiré. de calculer les débits en cas de fortes pluies ou de nappes phréatiques hautes et visualiser les défauts. Ces diagnostics, subventionnés en grande partie par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, ont permis de localiser plus précisément les problèmes et de réfléchir à leurs règlements (interventions ponctuelles ou renouvellement complet de certains réseaux). Le lancement de ces diagnostics, qui dureront une année, n’est que le point de départ d’un grand projet visant au renouvellement total des stations d’épuration de ces deux communes. Un diagnostic démarre également à Frontenay-Rohan-Rohan, pour programmer les prochains renouvellements de réseau.

À Chauray Lancés en novembre dernier par l’Agglo, les travaux d’aménagement du bassin d’orage de Chauray, situé en bas de la rue des Combes, s’achèveront fin mars. Ce bassin qui recouvre en réalité cinq ouvrages principaux recueille les eaux pluviales drainées par la voirie et les accotements. Ces eaux étant le plus souvent polluées, la construction de cet ouvrage devenait plus que nécessaire. Coût de l’opération : 400 000 € TTC.

À Mauzé-sur-Le-Mignon et Saint-Hilaire-la-Palud, puis Frontenay- Rohan-Rohan L’Agglo a lancé des diagnostics de réseaux d’assainissement sur les communes de Mauzé-sur-le-Mignon et Saint-Hilaire-la-Palud en mai 2016 en raison de la vétusté de certaines canalisations et de problèmes déjà constatés par endroit par des eaux parasites issues du marais. Des instruments de mesure et/ou des caméras ont été placés afin

À Echiré Lancé en octobre 2016 pour une durée de 15 mois, l'Agglo travaille sur un schéma des eaux pluviales en collaboration avec la commune afin de limiter les risques d’inondations. Avec l’urbanisation croissante des communes, les réseaux «  historiques  » situés généralement dans le bourg des communes deviennent de moins en moins adaptés aux nouvelles habitations situées en périphérie. De fait, l’étude va permettre de mieux connaître le fonctionnement du réseau de toute la commune, en modélisant le circuit des eaux pluviales actuel et futur. À l’issue de cette étude, des propositions seront faites afin de prévenir les risques éventuels à venir, mais aussi pour protéger l’environnement. En fonction des besoins, des études similaires seront men��es dans d’autres communes.

territoire

DE VIE

7


Actualités DANS LES COMMUNES Un local disponible à La Foye- Monjault !

Libre depuis novembre dernier, l’établissement qui comprend un restaurant, un bar et un multiservice est à reprendre dans ce charmant et dynamique village de 680 habitants, situé à 15 kilomètres au sud-ouest de Niort. La commune recherche donc un cuisinier qui souhaite s’investir dans la vie locale. Contact : Sylvie Touzeau au 05 17 38 80 15 ou sylvie.touzeau@ agglo-niort.fr

Du nouveau à la médiathèque d’Usseau

Retrouvez toutes les vidéos sur la chaine Youtube

À Mauzé, on connaît la musique ! Porté par son succès, l’Orchestre à l’école animé par le conservatoire Auguste-Tolbecque joue les prolongations au collège de Mauzé-sur-le-Mignon. C’est avec enthousiasme qu’Evan, Maëva, Amel, Eléana et Andréa, en sixième au collège René-Caillié de Mauzé-sur-le-Mignon, renouent cette année avec leur apprentissage musical. Sur la dizaine de collégiens inscrits à l’atelier instrumental cuivre du projet Orchestre au collège, ils partent avec un avantage non négligeable : issus de l’école primaire de Saint-Hilaire-la-Palud, ils pratiquent depuis deux ans le trombone, la trompette ou le cornet. Leur entrain a poussé le conservatoire, l’Agglo et le collège à imaginer un prolongement de l’action « Orchestre à l’école » au collège… en l’ouvrant à l’ensemble des élèves de l’établissement. « Partis sur une jauge de quinze jeunes, nous avons reçu 40 candidatures. Par

territoire 8

DE VIE

conséquent, trois ateliers ont été mis en place : pratique instrumentale, mais aussi chant choral et orchestration de chansons, co-animés par deux intervenants du Conservatoire, une enseignante et un assistant d’éducation du collège », explique la principale de l’établissement, Stéphanie Descamps. Transversalité oblige, les jeunes artistes se rencontreront régulièrement pour travailler ensemble à leur grand projet annuel : le spectacle de fin d’année. À la confluence du projet de territoire de l’agglomération, du projet pédagogique du Conservatoire et de celui du collège René-Caillié, cette expérience favorise l’égalité d’accès à la culture sur le territoire.

Actuellement fermée, la médiathèque Pierre-Henri Mitard d’Usseau fait l’objet de travaux d’extension et d’aménagement. L’achat d’un bâtiment attenant va permettre de porter la surface d’accueil à 100 m2, tout en rez-de-chaussée et, par conséquent, accessible aux personnes à mobilité réduite. Sa réouverture est prévue à la rentrée 2017.

Aventure glaciaire

Du 3 au 6 novembre dernier, le centre socioculturel du pays mauzéen fêtait le 20e  anniversaire de son festival René-Caillié, dédié à l’aventure et au voyage. Films, débats, expositions, rencontres… ce temps fort de la commune met à l’honneur les plus belles expériences de voyages, et des voyageurs hors du commun. C’est également à cette occasion qu’est remis le prix littéraire René-Caillié. Cette année, il a salué le courage de Stéphanie et Jérémie Gicquel pour le livre qu’ils ont tiré de leur aventure en Antarctique via le Pôle Sud, « Across Antarctica ». La cérémonie s’est accompagnée de la projection de leur film du même nom sur cette expédition de 2 045  km en 74 jours, la plus longue à ce jour réalisée par une femme, en ski sans voile de traction. Prochain rendez-vous en juin, pour l'édition 2017 du festival René-Caillié !


Actualités

Énergie, une Agglo en or ! En 2016, l’Agglo remportait la médaille d’or du concours CUBE 2020. Elle s’y inscrit à nouveau pour l’édition 2017 avec l’objectif de faire encore mieux. Organisé par l’Institut français pour la performance du bâtiment (IFPEB), le concours CUBE 2020 récompense les bâtiments tertiaires réalisant des économies d’énergie grâce aux éco-gestes de leurs usagers. L’objectif est de montrer que les consommations d’énergie ne sont pas qu’une affaire de techniques de construction d’un bâtiment, mais aussi de l’usage qu’en font ses occupants. D’où la nécessité d’exclure les structures récentes ou ayant fait l’objet de rénovation récente.

23 % d'économies d'energie Pour sa première participation, en 2016, l’Agglo y a inscrit deux de ses bâtiments : les ateliers communautaires et la pépinière d’entreprises. Accompagnés, sensibilisés, les agents travaillant à la pépinière d’entreprise se sont montrés particulièrement motivés et efficaces. Ils ont réalisé 23 % d’économie d’énergie permettant à la CAN de remporter la première place dans la catégorie des bâtiments publics. Loin de se contenter de cet excellent résultat, l’Agglo a réinscrit la pépinière à l’édition 2017, en se donnant le challenge d’entraîner la vingtaine d’entreprises qui y sont hébergées dans sa dynamique. Plus d’infos : www.ifpeb.fr/cube-2020

Dynamiser les centre-bourgs et les centre-villes La Communauté d’agglomération du Niortais (CAN) et l’Établissement public foncier de Poitou-Charentes (EPF-PC) avaient formalisé un partenariat par une convention-cadre en date du 14 décembre 2015, afin de se doter des outils nécessaires pour appréhender la maîtrise foncière de tout projet d’aménagement. Un premier partenariat qui a permis la réhabilitation de la galerie du Donjon, et la création du magasin H&M, à Niort, ainsi que le lancement de l’opération de reconversion de la friche Mathé, au Vanneau-Irleau qui se verra transformée en lieu d’hébergement et de services touristiques tournés vers la nature.

Une nouvelle convention Adopté en conseil communautaire le 8 décembre 2016, elle permettra de mener à bien des projets de revitalisation des centres-bourgs et centresvilles du territoire. Chaque commune, en concertation avec l’Agglo, pourra passer une convention opérationnelle avec l’EPF-PC pour engager la maîtrise et le portage foncier dans le cadre du réaménagement des quartiers stratégiques, de la reconquête de friches, de quartiers dégradés ou le traitement d’ilots.

A Niort, une convention a récemment été passée avec l’EPF-PC pour le projet de réhabilitation de la galerie Victor-Hugo. L’établissement aura la charge de négocier l’acquisition des murs avec les copropriétaires et de les céder ensuite à un promoteur. La Ville de Niort et l’Agglo ont voté une délibération qui leur permet de s’engager maintenant avec l’EPF-PC dans une nouvelle convention opérationnelle afin de lancer une grande réflexion sur le réaménagement du quartier Gare Niort-Atlantique.

territoire

DE VIE

9


Économie Ils tentent l’aventure STÉPHANIE BRÉARD, HUMILITÉ, MOTIVATION ET AFTERWORK Stéphanie Bréard, jeune auto-entrepreneuse, a décidé de faire de ses rêves des réalités. Après avoir fondé sa propre micro-entreprise de conseil en 2015, la jeune niortaise consacre tout son temps libre à une autre activité : les Hop Drink. « Je suis attachée à Niort et je voulais développer un concept pour mettre en valeur les jeunes pousses économiques locales ». Chose faite en décembre 2015 avec l’organisation du 1er Hop Drink, dont le principe consiste à faire se rencontrer indépendants et entreprises autour d’un apéro. « Ce 1er rendez-vous d’inspiration anglosaxonne a connu un début modeste, mais le peu de personnes présentes a constitué un noyau dur extrêmement motivé ». Persévérante, Stéphanie se démarque du principe de base en installant ses animations dans des lieux chaque fois différents et en les aménageant : elle les veut culturels grâce à des expositions et conviviaux avec la présence

MAM, COURROIE DE TRANSMISSION SOLIDAIRE Mon Atelier Moto (MAM) a ouvert ses portes le 1er mars 2016 et propose ses services et conseils en mécanique, en entretien et maintenance, au pilotage et au dépannage, pour tout ce qui touche aux deux-roues motorisés. Ce projet, né de la volonté de passionnés s’est parfaitement intégré au PTCE (pôle territorial de coopération économique). Une affaire qui roule aujourd’hui grâce au soutien reçu par HUBECO, structure privée qui accompagne des projets dans une démarche collective. Comme nous l’explique Frédéric Chappe, membre de l’association : « C’est une histoire de passion. Une démarche citoyenne, collective, bénévole et éducative pour expliquer les bonnes pratiques. Ici, on retape et on change des pièces défectueuses de vieux modèles jugés bons pour la casse et qui retrouvent une seconde jeunesse. Notre démarche n’est ni concurrentielle ni capitaliste et notre trésorerie est saine ». Les réparations sont faites par des mécaniciens professionnels et couvertes par une assurance, mais l’échange est avant tout humain et transversal. MAM : Maison de l'ESS - 7, rue Sainte-Claire Deville à Niort.

territoire 10

DE VIE

de la Ruche qui dit oui (réseau d’achat direct aux producteurs locaux). Ces rencontres, qui attirent désormais une cinquantaine de personnes par édition, ont un nouveau nom : Afterworks. « La boucle est bouclée : les Afterwork à Niort allient, avec intelligence, moments de convivialité, échanges de réseau professionnels et culture ». Prochain rendez-en mars/avril pour le retour des beaux jours !


Comment ça marche LE BUDGET D’OÙ PROVIENNENT LES RECETTES DE L’AGGLO ?

Le budget se présente en deux parties : une section de fonctionnement et une section d’investissement. Chacune doit être présentée en équilibre, les recettes égalant les dépenses. Préparé par l'exécutif local et approuvé par le conseil d'agglomération, le budget prévoit et autorise les recettes et les dépenses pour une année donnée. Acte prévisionnel, il peut être modifié ou complété en cours d'exécution.

FONCTIONNEMENT

INVESTISSEMENT

Le budget de fonctionnement regroupe l'ensemble des dépenses et des recettes nécessaires au fonctionnement des services communautaires. Les recettes proviennent des impôts et taxes, des dotations de l’État, de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, de la redevance assainissement, du versement transport, du produit des services et du domaine… Les dépenses regroupent les charges nécessaires au fonctionnement de la collectivité : charges de personnel, entretien et consommation des bâtiments, achats de matières premières et fournitures, prestations de services effectuées...

Le budget d’investissement retrace les dépenses et les recettes ponctuelles qui modifient ou enrichissent de façon durable la valeur du patrimoine. Les dépenses peuvent concerner les acquisitions immobilières, les travaux engagés, le remboursement des capitaux empruntés. Les recettes proviennent de dotations, de subventions d'investissement…

BUDGET

BUDGET

L’agglomération tire ses recettes principalement de la fiscalité des ménages et des entreprises. Viennent ensuite les dotations de l’Etat, la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères), la redevance assainissement, le versement transport (par les entreprises), le produit des services et du domaine. Elle peut équilibrer son budget en ayant recours à l'emprunt.

COMMENT ÉTABLIT-ON UN BUDGET ?

QU’EST-CE QUE L’AUTOFINANCEMENT ?

QU’EST-CE QUE L’ENCOURS DE DETTE ?

L'écart entre les recettes et les dépenses de fonctionnement constitue l'autofinancement (ou épargne brute, ou CAF brute), c'est-à-dire capacité de la collectivité à financer ellemême ses projets d'investissement sans recourir à l’emprunt. La CAF brute est en priorité affectée au remboursement de la dette. Diminuée de cette dépense, elle devient CAF nette et représente la réelle capacité de la collectivité à investir.

La totalité des emprunts contractés diminuée du remboursement du capital de la dette constitue l'encours de dette de la collectivité.

127,918 M€ 62,823 M€

Au 1er janvier 2017

76,257 M€

Budget principal 2017 Montant des recettes fiscales

9,686 M€

Capacité d’autofinancement nette de l’agglo

2,870 M€

Somme consacrée au nouveau plan local de l’habitat

territoire

DE VIE 11


Dossier

Budget

Territoire de vie : Dans quel contexte, local et national, le budget de l’agglo 2017 a-t-il été élaboré ?

Questions à

Jérôme Baloge

Président de la Communauté d'Agglomération du Niortais

PRIORITÉ À L’INVESTISSEMENT La bonne santé de ses finances permet à l’agglo de maintenir et renforcer son programme d’investissements. Le Président, Jérôme Baloge expose les grandes lignes du budget 2017.

territoire 12

DE VIE

Jérôme Baloge : Ce budget a été élaboré dans un contexte national contraint, ce qui n’est pas nouveau depuis 2014. La perte de dotations est de plus de 8 millions d’euros depuis cette date. Ces dotations sont des compensations de transferts de services publics, pour leur exécution par les collectivités locales et non plus par l’État. Nous avons dû faire face à une augmentation de nos dépenses de fonctionnement liée à des décisions du gouvernement qui bien que légitimes pèsent sur notre budget : l’augmentation du point d’indice ainsi que l’évolution du parcours professionnel pour une meilleure prise en compte de la retraite des agents territoriaux. Les deux représentent un montant important en dépenses supplémentaires de fonctionnement. Il reste qu’au niveau local, l’agglomération de Niort bénéficie d’un dynamisme économique certain grâce auquel elle peut bénéficier de recettes lui permettant d’absorber les aléas et de s’affirmer comme une collectivité d’investissements. Pour autant, il nous faut rester vigilants notamment dans la maîtrise de nos dépenses de fonctionnement afin de dégager une capacité d’autofinancement importante qui permet de financer et de soutenir l’investissement. TDV : L’investissement semble être le maître mot du budget 2017. Quels en seront les grands axes ? Jérôme Baloge : Le budget 2017 sera effectivement marqué par un niveau important d’investissements en augmentation de 21 % soit 48 M€ d'équipements pour le territoire. Parmi les grands axes, le pacte financier et fiscal élaboré avec les communes permet de décentraliser au maximum l’investissement communautaire, pour des projets sous maîtrise d’ouvrage communale qui doivent rentrer dans les grandes orientations du Projet de territoire. 6 M€ ont d’ores et déjà été votés, dont 3 M€ pour l’année 2017. Nos projets portent également sur des engagements forts en matière d’eaux pluviales pour limiter l’impact des inondations dans nos communes. 3 M€ sont dévolus à ces travaux. C’est aussi le PLH (Programme local d’habitat) avec près de 3 M€ d’investissement


cette année en soutien au logement. Nous inscrivons une ligne de 5 M€ en faveur de l’immobilier d’entreprise pour accélérer le développement économique dans les secteurs de pointe et être plus encore, acteur et facilitateur dans les parcours de entreprises. Il s’agira de favoriser l’incubation et l’accueil des entreprises comme celles du numérique dans un lieu favorable à l’innovation. Et puis, il y a les grands projets votés, programmés, dont les marchés publics sont lancés et qui commencent à entrer dans leur phase opérationnelle. C’est le cas de la médiathèque Pierre-Moinot (1 M€), des archives et réserves du musée (700 000 €), de la piscine Pré-Leroy (1 M€), de la déconstruction du centre de transfert de Souché (2 M€). Il faudra aussi procéder à l’achat d’équipements pour activer la mise aux normes de certaines déchetteries du territoire (1,75 M€). TDV : L’investissement est subordonné à la capacité d’autofinancement. Est-elle suffisante pour mener à bien les projets ? Jérôme Baloge : Nos dépenses réelles de fonctionnement sont stables d’une année sur l’autre puisqu’elles n’augmentent que de 0,57 % ce qui permet de dégager un autofinancement brut important. Et compte tenu de notre faible endettement (nous n’avons pas eu recours à l’emprunt en 2016) nous sommes en capacité de dégager un autofinancement net de 9,800 M€, ce qui est une recette d’investissement non négligeable qui nous permet de limiter notre recours à l’emprunt de façon très sensible. Ce niveau important d’autofinancement permet d’installer durablement la communauté d’agglomération du Niortais comme une collectivité d’investissement au service de tout le territoire.

Niort ne peut pas être une collectivité d’investissement si elle n’élargit pas ses compétences. Aujourd’hui, non seulement elle se dote des moyens financiers nécessaires, mais aussi des moyens d’agir que les communes lui confèrent. Tout le territoire en a besoin. TDV : Quelle est la situation de l’endettement de la collectivité et quelles sont les perspectives pour l’exercice 2017 ? Jérôme Baloge : Notre endettement est en diminution, il a baissé de plus de 5 M€ et nous n’avons pas eu de recours à l’emprunt en 2016. Ce qui témoigne de la bonne santé des finances de la collectivité et nous confère les moyens de mener à bien nos projets d’investissements. En plus de notre capacité d’autofinancement, nous avons des recettes d’investissement importantes comme les financements croisés avec d’autres partenaires comme l’État. Pour exemple, le conservatoire et la médiathèque sont des projets financés par le ministère de la Culture à hauteur de 30 et 40 % ce qui n’est pas négligeables. La perspective pour 2017 est de continuer à avoir un recours limité à l’emprunt et de maîtriser notre endettement. TDV : Le budget 2017 aura-t-il un impact sur la fiscalité des ménages et des entreprises ? Jérôme Baloge : Non. Depuis 2014, les taux d’imposition des ménages et des entreprises sont stables, ce qui permet à notre agglomération de retrouver une certaine attractivité comparativement à d’autres.

TDV : L’élargissement des compétences au 1er janvier va-t-il impacter le budget ? Jérôme Baloge : Non parce qu’on avait anticipé et intégré un certain nombre d’investissements au regard de cette évolution. Notamment en matière de tourisme pour lequel on s’était engagé à hauteur de 500 000 € dans le dossier de Sèvre navigable. L’élargissement des compétences va nous permettre d’investir et une agglo comme celle de

territoire

DE VIE 13


Dossier

Budget

UN PPI POUR CADENCER LES PROJETS En 2017, la collectivité met en œuvre un Plan pluriannuel d’investissement (PPI) de 160 M€ sur cinq ans (2017-2021) destiné à financer ses grands projets. Extrait des lignes principales.

territoire 14

DE VIE


Au rang des investissements majeurs, on notera le logement avec 28  M€ inscrits au PPI pour le nouveau Plan local de l’habitat (PLH), dont près de 3 M€ pour l’année 2017. Le PACT (Programme d’appui communautaire au territoire) qui vient accompagner financièrement les communes dans leurs projets d’aménagement est, quant à lui, doté de 12 M€ (3 M€ pour 2017).

160 M€

SUR CINQ ANS

Au titre des travaux prioritaires : les réseaux d’eaux pluviales, la réhabilitation et le renforcement des équipements majeurs comme le réseau central des médiathèques, le conservatoire de musique, la piscine de Pré-Leroy ainsi que celles de Sansais et Magné, les réserves muséales et des archives de la CAN, la déconstruction du centre de transfert de Souché et, demain, la construction d’un nouveau centre en remplacement.

(2017-2021)

- 1,408 M€

- 1,602 M€

Mieux accueillir les entreprises Une ligne de 5  M€ est consacrée à l’immobilier d’entreprise pour l’année 2017. Un investissement qui sera amené à se renforcer au fil des années pour permettre à l’agglo de plus et mieux accueillir les entreprises émergentes. La pépinière, qui héberge les entreprises pendant 24 mois, est aujourd’hui à saturation et il s’agit de répondre à une demande de plus en plus forte. « On a besoin d’offrir un soutien d’un nouveau type parce que 70  % des entreprises que nous accueillons relèvent du secteur numérique, explique le président de l’agglo, Jérôme Baloge. Donc il s’agit aussi de développer l’incubation et l’accélération des start-up, en améliorant le parcours des entreprises sur un espace plus long et de répondre à une demande plus forte en termes d’immobilier. Il s’agit d’être à la fois acteur et facilitateur dans un domaine majeur à Niort. C’est un enjeu important pour notre territoire parce que les secteurs industriels comme assurantiels sont concernés par des évolutions très fortes dans les domaines du numérique et du digital. Il s’agit aussi, à travers cela, d’assurer la position de pointe de Niort dans tous ces domaines. »

- 1,052 M€

2014

2015

2016

2017

19,423 M€

18,015 M€

16,412 M€

15,360 M€

Depuis 2014, l’agglo a enregistré une baisse a des dotations de l’Etat (DGF) de 4,062 M€.

PRINCIPAUX INVESTISSEMENTS INSCRITS AU BUDGET PRINCIPAL 2017

Immobilier d’entreprise 5 M€ Travaux eaux pluviales 3,150 M€ PACT 3 M€ PLH 2,870 M€ Déconstruction du centre de transfert de Souché 2 M€ Acquisition et aménagement des ZAE 2,021 M€ Infrastructures dans les ZAE 1,626 M€ Réhabilitation de la médiathèque Pierre-Moinot 1,050 M€ Acquisition de bennes à ordures ménagères 1 M€ Piscine Pré-Leroy 1 M€ Acquisition du site Mathé 1 M€ Participation au capital de SEM Niort Terminal 800 000 € Archives et réserves du musée Bernard-d’Agesci 700 000 € Aides aux entreprises 750 000 € Réhabilitation du conservatoire 400 000 €

territoire

DE VIE 15


Compétences

Le nouveau visage DU LOGEMENT SOCIAL Aujourd’hui, 70 % des ménages du territoire de l’Agglo peuvent prétendre à un logement social. Répondant à de nouvelles exigences, le visage du HLM a bien changé. HLM… trois lettres qui évoquent barres, tours et logements collectifs. Ils existent toujours, certes, mais dans un environnement rendu plus agréable par les travaux de réhabilitations et urbains menés ces dernières années dans les quartiers prioritaires. Il existe aussi d’autres formes de logements à loyers modérés, à Niort et sur l’ensemble du territoire communautaire : de petites résidences ou maisons indivuelles qu’il est bien souvent difficile de distinguer de celles qui existent dans le secteur privé. Leurs loyers sont particulièrement attractifs : en moyenne moins de 380 € pour 70 m². De nombreux ménages peuvent y prétendre. À titre d’exemple, le revenu fiscal de référence de l’année N-2 (c'est-à-dire 2015 pour 2017) pour une personne seule est plafonné à 20 111 € et pour un couple et deux enfants : 38 990 €. Pour en savoir plus : www.demandedelogement79.fr

RÉNOVATION : PASSEZ À L’ACT’e Vous envisagez des travaux de rénovation dans votre logement ? Vous souhaitez en profiter pour réduire vos factures d’énergie ? La CAN peut vous aider ! Grâce au dispositif ACT’e, les habitants de l’agglomération bénéficient de conseils et d’un accompagnement gratuits tout au long de leur projet de rénovation. Visite à domicile, plan de financement, mise en lien avec les professionnels qualifiés du territoire… tout est mis en œuvre pour aider à faire les bons choix et améliorer la performance énergétique des logements. Un numéro unique : l’ADIL 79 au 05 49 28 08 08. Plus d’info : www.acte-renovation.fr

Tourisme

Un label national de qualité Mardi 30 novembre 2016, huit sites deux-sévriens ont reçu le label national Qualité Tourisme décernés par le Département, dont quatre situés sur le territoire de l’agglomération : les deux musées communautaires Bernard d’Agesci et le Donjon, ainsi que les embarcadères Cardinaud et Prada, implantés respectivement à Magné et à Coulon, ont été distingués. Le label récompense un accueil chaleu-

territoire 16

DE VIE

Retrouvez toutes les vidéos sur la chaine Youtube

reux sur un site propre et confortable, réalisé par un personnel attentif, maîtrisant des langues étrangères, fournissant des informations précises et prenant en compte l’avis du visiteur. Valable cinq ans, il s’appuie sur des enquêtes de satisfaction et la visite de clients mystères. Vingt-cinq lieux de visites sont actuellement labellisés en Nouvelle-Aquitaine, dont onze sur l’agglomération niortaise.


Compétences Déchets

Un nouveau centre technique au Vallon d’Arty Le site du Vallon d’Arty, créé dans les années 1970 pour accueillir un centre d’enfouissement des déchets ménagers, s’étend aujourd’hui sur 19 hectares. Il est structuré en pôle d’activités : déchèterie, plateforme de compostage, stockage de déchets inertes… La déchèterie accueillant à elle seule 80 000 visiteurs par an. Au printemps 2017 commenceront les travaux de réalisation d’un bâtiment destiné à remplacer les structures modulaires actuellement en place. Celles-ci abritent les bureaux, vestiaires et sanitaires indispensables à la vingtaine d’agents qui travaillent quotidiennement sur le site. La nouvelle construction com-

prendra également une salle de réunion d’une capacité de 30 personnes – notamment pour l’accueil des élèves en sortie pédagogique – et un laboratoire d’analyse des lots de compost. La zone d’entretien du matériel spécifique à la déchèterie, actuellement trop étroite, sera entièrement refaite elle aussi. Le bâtiment avec son chauffe-eau solaire et sa chaufferie au bois sera classé HQE (Haute qualité environnementale). La fin des travaux est prévue au premier semestre 2018. Pendant toute leur durée, la circulation sur le site sera organisée de façon à éviter tout impact sur l’accueil des usagers.

ATTENTION À l'envol de déchets ! On constate trop souvent le spectacle de déchets jonchant les abords des déchèteries en raison de remorques non bâchées ou sanglées venant effectuer un apport. Outre l’aspect visuel peu avenant et l’atteinte à l’environnement, ces envols peuvent provoquer des accidents pouvant mettre en cause la responsabilité pénale d’un chauffeur. Il existe aujourd’hui des filets de protection extensibles adaptables et peu onéreux qui empêcheront l’envol des déchets sur votre trajet et faciliteront leur calage dans la remorque.

Immobilier d'entreprises DES SURFACES DISPONIBLES Vous lancez votre activité, vous êtes à la recherche de locaux à petit prix ? L'Agglomération vous accompagne pour vos besoins d’immobilier d’entreprise, grâce à une offre des plus attractives : • La Pépinière d’entreprises (3 rue Archimède) propose quinze bureaux de 11 à 33 m², bénéficiant de services

à coûts partagés : accueil, secrétariat, informatique, WiFi, fibre optique, abonnement presse… Deux bureaux sont actuellement disponibles. • Les ateliers relais (ZAE “Le Luc – Les Carreaux“) disposent de surfaces artisanales de 200 m² comprenant un bureau de 12  m2 et des vestiaires-douches de

18 m². Le prix de la location est progressif sur trois ans pour aider les créateurs à démarrer leur activité. Un atelier est encore disponible. Vous pouvez contacter François Collard francois.collard@agglo-niort.fr ou 05 49 77 11 71

territoire

DE VIE 17


Tribunes

Les élus ont la parole Majorité territoriale

L’AGGLOMÉRATION AGIT POUR LA RÉDUCTION DES DÉCHETS Au quotidien l’exercice par l’Agglomération de la compétence déchets, c’est la présence sur le terrain des 45 communes de la CAN, de près de 130 agents qui assurent les tournées de ramassage et l’accueil des usagers en déchèteries. Ce sont plus de 75 000 tonnes de déchets qui sont collectés et traités dont 60% sont valorisés. L’Agglomération poursuit sa démarche de prévention des déchets, afin de rendre l’usager encore plus acteur lors de l’achat de ses produits du quotidien et dans son geste de tri, en lui proposant des rencontres de proximité et mettant à sa disposition des lieux de tri de plus en plus performants et fonctionnels. Ainsi, de nombreuses actions auprès de différents publics (écoliers, entreprises, ménages) sont menées en matière de promotion de l’éco-consommation, de réduction du gaspillage alimentaire et tri. Cette démarche se traduit également dans une politique d’investissements Ainsi, en 2017, ce sont près de 6 millions qui seront consacrés à l’investissement. La déconstruction du centre de transfert (ex usine d’incinération) de Niort Souché constitue une priorité. Ce démantèlement permettra de construire un nouveau centre de transfert de déchets ménagers répondant aux exigences réglementaires et environnementales. Une nouvelle déchèterie, répondant à toutes les normes environnementales et de sécurité et offrant un large choix de tri pour les usagers, a ouvert à Magné le 2 novembre 2016. En 2017, ce sera la construction d’une nouvelle déchèterie à Bessines. Philippe Mauffrey, Vice-Président en charge de l’environnement et des déchets.

Expression des élus minoritaires GROUPE DES ELU-E-S SOLIDARITÉ TERRITORIALE - GEST Faisons un jeu… En ce début d’année, et à la veille de la mi-mandat de M. Baloge à la présidence de la Communauté d'Agglomération du Niortais, nous vous proposons un jeu. Quels sont les grands projets que vous avez vu naître depuis maintenant 3 ans à la CAN ? Vous avez le choix entre : grand projet de développement économique, grand projet d'infrastructure (piscine, stade...), grand projet social, grand projet en matière de déplacement, autre grand projet de dimension communautaire (et pas seulement niortais). Si vous trouvez, merci de nous envoyer votre réponse à Groupe GEST CAN, 140 rue des Equarts, à Niort... Si vous ne trouvez pas, c'est certainement parce qu'à part beaucoup de communication, il ne s'est pas passé grand-chose concrètement. FRONT DE GAUCHE Budget 2017 : 8 millions d'euros manquent à la CAN ! Le Front de Gauche continue de dénoncer les diminutions drastiques de dotations globales de fonctionnement versées par l'Etat aux collectivités locales. Depuis 2014, la dette cumulée vis-à-vis de la CAN s'élève à 8 millions d'euros. Au niveau national, elle sera de 30 milliards d'euros ! Un scandale qui n'émeut ni la droite, ni le PS et pour cause ! Le FDG n'a pas voté ce budget qui cautionne les baisses de recettes et d'investissements, et qui freine le développement de notre territoire. Nathalie Seguin – P/o le groupe des élu-es Front de Gauche EELV La CAN perd les eaux et accouche d'un scandale écologique A la CAN, l’année 2017 ne se déroulera pas sous le signe de l’exemplarité écologique. En ce début d’année, 2 millions de litres d’eau polluée au sulfate de cuivre ont été déversés de la piscine Pré Leroy dans la Sèvre ! Pourtant, cette molécule toxique pour les organismes aquatiques peut entraîner des effets néfastes à long terme. Toute la transparence doit être apportée sur ces rejets. FRONT NATIONAL En offrant mes vœux à l'ensemble des concitoyens de nos territoires, je leur souhaite la prospérité. Dans une année de débats démocratiques, pourquoi ne pas envisager la refonte du statut et des compétences de notre collectivité tentaculaire ? Il serait plus juste de redonner leur place entière aux communes, sous la houlette du Département, instances de proximité historiques auxquelles nos compatriotes sont attachés. Jean-Romée Charbonneau. Conseiller communautaire FN.

territoire 18

DE VIE


?

? Conseil de développement Laboratoire de réflexion à la CAN La charte métropolitaine au cœur de la réflexion À l’occasion de la dernière assemblée plénière du Conseil de développement, le Président de la CAN est venu présenter la charte métropolitaine signée à La Rochelle par neuf territoires, le 13 septembre 2016. Une présentation suivie attentivement par les membres du CDCAN. Rencontre avec Gérard Doray, Président du CDCAN. TDV : POURQUOI AVOIR CHOISI DE CONSACRER LA PLÉNIÈRE DU 22 NOVEMBRE À UNE PRÉSENTATION DE LA CHARTE MÉTROPOLITAINE ? Gérard DORAY : En 2015, sur saisine de la CAN, le Conseil de développement a produit un rapport prospectif sur la thématique « Réseau régional et métropolisation », dans lequel il étudiait toutes les possibilités de rapprochement avec les territoires voisins. En effet, très tôt, il est apparu que la création de la région Nouvelle Aquitaine appelait un renforcement des coopérations territoriales afin de peser dans cet espace institutionnel considérablement agrandi. Par ailleurs, la vie quotidienne des citoyens s’inscrit bien au-delà des frontières administratives. On peut, par exemple, travailler à Niort et vivre à La Rochelle ou en Vendée… Et vice-versa. Dans la continuité de ces travaux, nous avons demandé au Président de l’agglomération de nous exposer les enjeux de la charte signée l’automne dernier. TDV : LE CDCAN ÉTAIT DONC EN AMONT DE CETTE RÉFLEXION ? Gérard DORAY : C’est la raison d’être de notre instance : mener des réflexions comportant une dimension prospective, sur l’aménagement et le développement durable du territoire. Nous travaillons avec le souci d’apporter une valeur ajoutée dans le débat collectif local. Aussi, à la suite de la remise de nos conclusions, nous sommes vivement intéressés à savoir dans quelle mesure nos réflexions peuvent nourrir celles des élus. TDV : DE QUOI SERA FAITE L’ANNÉE 2017 POUR LE CDCAN ? Gérard DORAY : Nous sommes en cours d’élaboration du programme de travail 2017, les thèmes sur lesquels nous nous concentrerons devraient être décidés prochainement. En parallèle, nous allons présenter les conclusions de nos réflexions conduites en 2016 aux élus du bureau de la CAN : « Les enjeux du numérique pour les entreprises niortaises » et « Quelle politique sportive pour l’agglomération ? ». Cette rencontre annuelle est très importante pour nous, car elle permet un échange direct avec les vice-présidents sur le contenu de nos rapports.

territoire

DE VIE 19


Après les premières rencontres entre auteurs et collégiens à Prahecq, Mauzé-sur-le-Mignon début février, la CAN se la joue polar. Pilotés par la médiathèque Pierre-Moinot en partenariat avec une quinzaine de communes, plusieurs projets sont d’ores et déjà dans les tuyaux pour la période d’avril à juin 2017. Nous avons mené l’enquête et voici quelques indices. La bague d’influence : Le jeu d’investigation et d’énigme avait connu un franc succès lors de l’édition 2016. La remise de prix est prévue le 11 juin, lors du festival de Lecture jeunesse au château de Coudray-Salbart et devrait se faire en présence du Très grand conseil mondial des Clowns. Les communes d’Echiré, Germond-Rouvre, Saint Gelais, Saint-Maxire, Sciecq / Saint-Remy, Villiers-en-Plaine sont déjà dans les starting-blocks.

La Murder Party : Enquête grandeur nature, un Cluedo avec vos jambes, voilà comment l’on pourrait la qualifier. Avec la Cie Aline qui animera l’événement, venez arpenter les rues des communes de Bessines, Coulon et Aiffres à la recherche d’indices. 10 petits nègres : Célèbre roman d’Agatha Christie, adapté par Pierre Renverseau, entièrement interprété par les habitants de Saint-Hilaire-LaPalud.

Des rencontres seront aussi organisées dans les bibliothèques du territoire en partenariat avec la médiathèque départementale de prêt. Auteurs ou éditeurs viendront débattre autour de tables rondes sur un genre littéraire qui est une vraie tendance de fond : le polar en ruralité. Retrouvez l'ensemble du programme sur www.niortagglo.fr

2017 MARQUERA LE 110E ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DE HENRI-GEORGES CLOUZOT ET LE 40E DE SA MORT. LE GRAND RÉALISATEUR NIORTAIS DU "CORBEAU" OU DE "L’ASSASSIN HABITE AU 21", AUQUEL PLUSIEURS COMMUNES RENDRONT HOMMAGE, AURAIT SÛREMENT APPRÉCIÉ REGARDS NOIRS.

territoire 20

DE VIE

© Romain Renard - www.melvile.com

Culture, sport & loisirs


Et pendant ce temps-là au musée Bernard d’Agesci !

AIFFRES

QU’EST-CE QU’ON ATTEND ?

• Ouverture de la salle au Donjon (cachot clair). Après une longue fermeture, le cachot clair réintègre le parcours permanent. Il accueille un ensemble de pièces issues de l’ancienne collection lapidaire de la Société de statistiques, sciences, lettres et arts des Deux-Sèvres. Ce fonds, constitué dès le XIXe siècle, regroupe des œuvres remarquables comme la pierre tombale de Javarzay (XIIe siècle). • Le mois de la Femme (mars 2017) : Camille Claudel, sculpter l’intime. Camille Claudel sera mise à l’honneur, en partenariat avec les Cours de l’École du Louvre, pendant quatre séances, chaque jeudi de 18h à 19h30, avec la participation de Barbara Musetti, docteur en histoire de l’art. - Jeudi 9 mars : De Camille à Claudel. L’inédit parcours d’une artiste - Jeudi 16 mars : L’œuvre de Camille Claudel dans l’art de son époque. Dettes, souvenirs, échanges - Jeudi 23 mars : L’esthétique de l’intime. L’enfance, l’amour, le désarroi - Jeudi 30 mars : Claudel, une femme de génie ? La réception artistique de son œuvre. Compréhensions, incompréhensions. • Le Mois de la Femme 2 : « Fortunée Briquet, Dictionnaire historique des Françaises connues par leurs écrits ». Conférence de Nicole Pellegrin, historienne et anthropologue du vêtement au CNRS, mardi 7 mars à 18h à l’auditorium du musée Bernard d’Agesci. • La Saint-Valentin au musée : « Les portraits de l’amour » Le mois des amoureux sera dignement fêté ! Textes et poésies accompagneront ce voyage autour de portraits musicaux de femmes aux destins particuliers dans un concert organisé par les musiciens du Festin d’Alexandre. • « Chamoiserie et ganterie, une tradition séculaire », une exposition visible du 9 février au 17 septembre Depuis le XIIe siècle, Niort résonne du bruit des foulons et l’odeur âcre de l’huile de poisson nécessaire au chamoisage parfume la ville de ses effluves. La Sèvre nourricière et source d’énergie a favorisé l’implantation d’activités artisanales et industrielles portées par la proximité de l’océan, les ports fluviaux de Niort et l’importance des foires commerciales.

Le groupe "biodiversité" d'Aiffres, en partenariat avec la municipalité, organise le samedi 4 mars 2017 à 20h, à l'espace Tartalin, la projection du dernier film de Marie-Monique Robin "Qu'est-ce qu'on attend ?", en présence de la réalisatrice. Ce film propose « une immersion dans le village alsacien d'Ungersheim qui semble avoir 10 ans d'avance sur tout le monde, qui prépare la transition, qui remet l'humain au centre de tous ses projets et qui, surtout, montre l'exemple… » Le groupe citoyen "biodiversité" s'est constitué dans le cadre du programme "Mon village, espace de biodiversité", initié par le CNRS de Chizé.

MAUZÉ-SUR-LE-MIGNON

PISCINE TONIC

Développez votre endurance. Venez enchainer des exercices très courts à haute intensité avec peu de récupération entre chaque. Variés, en petite et moyenne profondeurs, ils sont pratiqués en musique, sur une zone d’entrainement constituée de différents matériels : aquabike, trampolines, médecines ball, élastiques... Renseignements et inscriptions : 05 49 79 98 90 ou piscine-mauze@agglo-niort.fr

territoire

DE VIE 21


Agenda SORTIES 17 FEVRIER, 3 ET 17 MARS Marché des producteurs de Pays

De 16h à 20h sur la place de la Mairie à Echiré

SAMEDI 25 FÉVRIER Bal trad’

Bal traditionnel poitevin avec les musiciens Auberge espagnole A 20h à la salle Monacalis de La Foye-Monjault

DIMANCHE 5 MARS Vide-greniers

De 7h à 18h à la salle polyvalente de Vouillé

VENDREDI 10 MARS Soirée lecture

A 20h30 à la bibliothèque de Germond-Rouvre

SAMEDI 11 MARS Soirée Zumba

A 20h30 à la salle polyvalente de Saint-Rémy

Soirée Karaoké

A 20h à la salle des fêtes du Bourdet

VENDREDI 17 MARS Veillée de danses folk

A 20h à la salle des fêtes d’Echiré

18 ET 19 MARS Salon des collectionneurs Samedi 14-18 h Dimanche 9-18 h A la salle omnisports de Magné

Week-end Télérama

Pour y avoir accès, découpez un pass pour 4 personnes dans un numéro de Télérama et entrez gratuitement Au Musée Bernard d’Agesci et au Donjon à Niort

Printemps des Poètes

31 MARS, 1ER ET 2 AVRIL Journées européennes des métiers d’art 4 Artisans d'Art ouvrent leurs ateliers au public vendredi et samedi. Le 2 avril de 14h à 18h à la Mairie, exposition de Thierry Baudry (verrier et peintre sculpteur), Christelle Perron (« Le tapissier d' Eléonore »), William Rouillon (artisan sellier) et Frédéric Cluzeaux (menuisier ébéniste) à Usseau

1 ET 2 AVRIL 9ème festival "Voyager autrement" ER

Projections films d'aventure, stands de voyageurs, exposition photos. Renseignements : abmpoitou-charentes@orange.fr ou http://poitoucharentes.abm.fr Le 1er à 20h et le 2 de 10h à 18h30, à la salle Polyvalente à Magné

SPECTACLES VENDREDI 10 FEVRIER Les Salt Pin Ups Jazz vocal des années 40/50 A 20h30 au Temple de Chauray

MARDI 14 FEVRIER « Les portraits de l’amour » de Couperin

interprété par Le Festin d’Alexandre A 19h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

2, 3, 4, 9, 10 ET 11 MARS « Opération Cousine » Théâtre par les Rideaux d’Echiré A 20h30 à la salle des fêtes d’Echiré. Séance supplémentaire à 14h30 le 11 mars

JEUDI 16 FEVRIER GaBlé + Ropoporose

Concert Pop Noise et Indie Rock A 21h au Camji à Niort

JEUDI 9 MARS Rising Tide

Concert Reggae A 21h au Camji à Niort

10, 11, 12, 16, 17 ET 18 MARS Embarquement immédiat

A 20h30 à la salle polyvalente de Saint-Rémy

VENDREDI 24 MARS Gentleman’s Dub Club Concert Reggae Dub A 21h au Camji à Niort

31 MARS ET 1ER AVRIL Diable… une petite gourmandise ?

Théâtre des jeunes A 20h30 à la salle communale de Germond-Rouvre

Comédie de G. Darier À 20h30 à la salle polyvalente de Magné sauf le 12 à 15h.

VENDREDI 31 MARS Mysecretary + Oddzoo

DIMANCHE 12 MARS Florence Absolu chante Brel, Nougaro, Legrand

EXPOS

A 15h et 19h au Théâtre Jean Richard à Niort

17, 18 ET 19 MARS Les Tégadons font leur cabaret

17 et 18 à 20h30 – 19 à 14h A la salle des fêtes de Coulon

VENDREDI 17 MARS Dan San

Concert Indie Pop dans le cadre du festival Nouvelle Scène A 19h30 au Camji à Niort

SAMEDI 18 MARS Lysistrata

Concert Rock instrumental dans le cadre du festival Nouvelle Scène A 19h30 au Camji à Niort

DIMANCHE 19 MARS Randonnée caritative

Concert Pop Rock et Indie Electro A 21h au Camji à Niort

DU 9 FEVRIER AU 17 SEPTEMBRE Chamoiserie et ganterie, une tradition séculaire Au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DU 24 FEVRIER AU 30 MARS L’apocalypse de A. Dürer, Henri Renaud Au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DU 1ER AU 26 MARS Camille Claudel, sculpter l’intime Au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DU 7 AU 11 MARS Philip K Dick

24 ET 25 MARS « Sherlock Holmes »

Théâtre à 20h30 les 24 et 25 et à 15h le 26 à la salle polyvalente de Vouillé

Une plongée au cœur de l’univers de l’un des auteurs de science-fiction les plus influents du XXème siècle. Films, jeux vidéo et applications + 2 conférences : sur le transhumanisme le 8 mars et sur l’Uchronie le 9 mars à 18h. A la médiathèque Pierre-Moinot à Niort

24, 25, 31 MARS ET 1ER AVRIL StRéMyFaSol

VENDREDI 10 MARS « La Foye-Monjault, mille ans d’histoire »

Au profit de la lutte contre le cancer. 7 et 11 km. Départ à 9h de la salle des sports d’Echiré

Soirée musicale

A partir de 18h à la salle

Monin

Sur le thème national les Afriques, le 18 à 15 h à la salle des fêtes : lecture de poèmes africains par l'Atelier Théâtre d'Usseau et le 19 mars : grand

rassemblement poétique de l'année avec à 11h une criée poétique dans les hameaux et à 14h un cortège qui partira du Lavoir, parcourra la Voie Romaine jusqu'à la Mairie, ponctué de moments de lectures et d'impromptus. A Usseau

territoire 22

DE VIE


Agenda Monacalis de La Foye-Monjault A 19h, diaporama sur la vie du village au début de XXe siècle

DIMANCHE 19 FEVRIER Qui est Bernard d’Agesci ?

A 15h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

MARDI 7 MARS Fortunée Briquet

Dictionnaire historique des Françaises connues par leurs écrits A 18h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DU 11 AU 19 MARS 29e concours d’arts plastiques

Atelier photo sur les pas des grandes amoureuses de Niort

DU 21 AU 25 MARS Retrogaming

DIMANCHE 26 FEVRIER La vie quotidienne au Moyen-Âge

Dans le cadre des cours de l’Ecole du Louvre L’inédit parcours d’une artiste A 18h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

On croque au Musée

VENDREDI 10 MARS « Guillaume Apollinaire »

Vernissage le 11/03 à 18h30 Au Temple de Chauray

L’histoire du jeu vidéo. Exposition, tournois et rencontres. A la médiathèque Pierre-Moinot à Niort

DU 30 MARS AU 5 MAI Patrick Frère, photographe

L’artiste animera en outre des ateliers adultes, les 1er et 2 avril de 10h à 17h, et enfants du 24 au 28 avril de 13h30 à 17h. A la médiathèque du Lambon à Niort

DU 31 MARS AU 2 AVRIL Journées européennes des métiers d’arts

Réservation avant le 12 février : 0677 028 889 De 15h à 18h à Niort

A 15h au Donjon à Niort

Présentation de l’architecture du musée d’Agesci avec possibilité de le croquer Réservation : 0677 028 889 De 15h à 16h30 à Niort

JEUDI 16 MARS Camille Claudel, sculpter l’intime

Dans le cadre de l’Art au menu A 12h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DIMANCHE 19 MARS Le nu féminin dans la sculpture

Dans le cadre des cours de l’Ecole du Louvre Au Musée Bernard d’Agesci à Niort

VISITES GUIDÉES

A 15h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

DIMANCHE 26 MARS L’intérieur poitevin

A 15h au Donjon à Niort

CONFÉRENCES

JEUDI 16 FEVRIER La danseuse arabe de Pierre-Marie Poisson

Dans le cadre de l’Art au menu A 12h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

18 FEVRIER ET 4 MARS L’église Notre-Dame Réservation : 0677 028 889 A 15h à Niort

JEUDI 9 MARS De Camille à Claudel

A 20h30 à la salle polyvalente de Vouillé

JEUDI 16 MARS L’œuvre de Camille Claudel dans l’art de son époque

Dans le cadre des cours de l’Ecole du Louvre A 18h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

JEUDI 23 MARS L’esthétique de l’intime L’enfance, l’amour, le désarroi

Dans le cadre des cours de l’Ecole du Louvre A 18h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

JEUDI 30 MARS Claudel, une femme de génie ?

Dans le cadre des cours de l’Ecole du Louvre A 18h au Musée Bernard d’Agesci à Niort

SAMEDI 11 FEVRIER « La petite renarde rusée »

Christophe Fulminet, directeur du Conservatoire, revient sur ce conte musical de Janacek, avant sa représentation du 28 mars à 19h sur la scène du Moulin du Roc. A 17h à la médiathèque Pierre-Moinot à Niort

JEUNE PUBLIC

GAGNEZ DES PLACES POUR UN MATCH DES CHAMOIS Partenaire du Chamois Niortais FC, qui évolue en ligue 2, l'agglomération organise un concours pour partager avec le club cette nouvelle saison. Chaque mois, gagnez deux places en tribune d’honneur pour un match à domicile + un maillot du club dédicacé + un temps de rencontre avec les joueurs. Pour cela, il suffit de répondre à 3 questions, par courrier ou internet. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses reçues désignera le (la) gagnant(e). Ce mois-ci, vous jouez pour assister au match du 31 mars 2017 où les Chamois Niortais recevront Auxerre au stade René-Gaillard.

--- LES QUESTIONS --1 - Quel est l'aîné des joueurs des Chamois niortais ?

2 - Quel est le nombre de buts encaissés par la défence des Chamois niortais lors de la saison 1986-87 ?

Si vous répondez par courrier : Envoyez vos réponses jusqu’au 17 mars, sur papier libre, au service communication de l'agglomération. Concours Chamois Niortais. 140 rue des Equarts. CS 28770. 79006 Niort. N’oubliez pas de mentionner vos coordonnées. Si vous répondez via internet : Rendez-vous sur le site www.niortagglo.fr

MERCREDI 22 FEVRIER JEUDI 23 FEVRIER Quand les œuvres nous sont contées Dans le cadre des « vacances aux musées » Le 22 pour les 6-8 ans, le 23 pour les 9-12 ans A 12h30 au Musée Bernard d’Agesci à Niort

MERCREDI 22 FEVRIER La légende du dragon qui gronde encore Visite guidée et animée Réservation : 0677 028 889 De 16h à 17h à Niort

MERCREDI 1ER MARS JEUDI 2 MARS Les jeux médiévaux Dans le cadre des Vacances aux Musées Le 1er pour les 6-8 ans, le 2 pour les 9-12 ans A 14h30 au Donjon à Niort

territoire

DE VIE 23


Portrait Éric Lambert, DysApp, entre jeu et science

ENSEIGNANT AU PÔLE UNIVERSITAIRE DE NIORT ET CHERCHEUR À L’UNIVERSITÉ DE POITIERS, ERIC LAMBERT A CONTRIBUÉ À LA CRÉATION D’UN JEU PERMETTANT DE DÉTECTER LES ÉLÈVES SOUFFRANT DE TROUBLES D’APPRENTISSAGE DU LANGAGE.

Eric Lambert s’est toujours intéressé à l’écriture, à l’orthographe et aux difficultés d’apprentissage qui y sont liées. « D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été passionné par les « troubles dys » (comprenez les troubles comme la dyslexie ou la dyspraxie) qui toucheraient à peu près un enfant sur cinq dans notre pays. Mon idée était de trouver un outil adéquat qui permettrait, non pas de réaliser un diagnostic médical, mais de donner des repères aux enseignants ». Ainsi est né le projet “DysApp“. «  J’enseignais au CNAM d’Angoulême, seule grande école publique de renommée nationale spécialisée dans le jeu vidéo. De fil en aiguille, il m’est apparu évident que l’objet ludique était la clé. Restait à donner du poids à ce challenge, ce que nous avons fait en répondant à l’appel à projets national e-FRAN après six mois de travail harassant et énergivore pour constituer un dossier solide ». Lancé par le Ministère de l’Éducation, e-FRAN s'inscrit dans le Programme d'investissement d'avenir 2. Les projets retenus expérimentent de nouvelles manières d’enseigner et d’apprendre, à partir de dispositifs pédagogiques et numériques innovants dans un cadre scientifique rigoureux.

Vingt-deux projets ont été retenus pour l’année 2016, qui bénéficient d’un soutien financier à répartir sur une dotation globale de 30 millions d’euros. Parmi ceux-ci, le projet “DysApp“ qui reçoit une aide de 835 751 €. « Ce jeu vidéo tactile sera destiné aux élèves du CE2 à la 6e, mais aussi aux enseignants avec pour but d’améliorer les processus qui font défaut chez les élèves présentant un trouble du langage écrit, à savoir la répétition de gestes dans un ordre précis, le rythme ou la planification temporelle. Pour être efficace, l’enfant doit réellement s’amuser ». Trois années de développement seront nécessaires avant de lancer le produit final qui, en cas de succès, pourrait dépasser les frontières de l’école. Un travail de longue haleine pour une équipe motivée et soutenue par de nombreux partenaires.

*Le projet DysApp est porté par la Maison des sciences de l'homme et de la société (Université de Poitiers et CNRS) en partenariat avec trois laboratoires de recherche, 13 établissements scolaires, l'école d'orthophonie de la faculté de médecine de Poitiers, l'institut de formation en ergothérapie, l'école supérieure du professorat et de l'éducation, l'association HandicapEcole, le conservatoire national des Arts et Métiers, le rectorat et la société Tralalère.


Territoire de vie