Page 1

Sarre& Blies

entre

N°26 - mai 2011

l e j o u r n a l d e l a C o m m u n a u t é d ’A g g l o m é r a t i o n S a r r e g u e m i n e s C o n f l u e n c e s

www.agglo-sarreguemines.fr

Bliesbruck Blies-Ebersing Blies-Guersviller Ernestviller Frauenberg

Grosbliederstroff Grundviller

Guebenhouse Hambach Hundling Ippling Kalhausen

Lixing-lès-Rouhling Loupershouse Neufgrange

Rémelfing Rouhling Sarreguemines Sarreinsming Siltzheim Wiesviller Willerwald

Wittring Woelfling-lèsSarreguemines Woustviller

Zetting

Les actualités

Le dossier

Petite Enfarènchcees

Le portrait

s les c

Inscription dan

Enseignemenutr supérie t

preneuria Pôle de l’Entre étudiant lorrain

Le multiflux pour ent les non-ménages Environnem nsible l Se

Espace Nature

ux » La division « trava


Sarre& Blies

L’édito

entre

‹‹

Pour la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, l’environnement est une préoccupation majeure. Notre Plan Climat-Energie Territorial, lancé le 8 avril dernier, en est la nouvelle illustration. Cette action peut être brièvement définie comme la mise en œuvre rapide d’opérations concrètes suite aux objectifs fixés par la France en 2004 pour stabiliser les émissions de gaz à effet de serre nationales à l’horizon 2012 et les diviser par quatre d’ici à 2050. Ce Plan Climat-Energie devra, en outre, faire preuve de pragmatisme et donc savoir lier le nécessaire essor économique aux contraintes environnementales émergentes.

La création d’emplois reste, bien entendu, toujours au cœur de nos dossiers comme vous pourrez le constater dans l’avancée des divers chantiers en cours, notamment l’ouverture prochaine de la crèche La Bulle Enchantée, ou l’Europôle 2 à Hambach et Willerwald. Le développement économique n’est pas une science exacte, mais nous y consacrons tous nos efforts pour qu’ils soient récompensés par un maximum de projets concrets et donc d’emplois pour nos concitoyens car, comme j’aime à le répéter souvent : « chaque emploi compte ». La Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences est un territoire d’ambition et, pour cette année 2011, l’Europôle 2 en sera le symbole. Vous pouvez donc être fiers de contribuer, dans votre vie quotidienne, au développement de notre Agglomération qui sait, au sein d’une politique globale cohérente, allier développement économique, environnement, solidarité et service public.

‹‹

Très chaleureusement,

Roland Roth Président de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences Conseiller Régional de Lorraine

Le journal d’information de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences n°26 - mai 2011 Directeur de la publication : Roland Roth Rédacteurs en chef : Sonya Cristinelli-Fraiboeuf, Jean-Claude Kratz Comité de rédaction : Arnaud Mathy, Frédérique Houver, Christian Hector, Fabien Stenger, Laetitia Falvo, Stéphanie Heckel Crédit photos : Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, Conception graphique : Titeux Communication Imprimerie : Imprimerie Sarregueminoise, Sarreguemines Dépôt légal : à parution ISSN : 1631 2171 Tirage : 24 500 exemplaires.

Les nouvelles du conseil

Les principales décisions prises par le conseil communautaire

Le 27 janvier 2011, les points majeurs qui ont été validés par vos élus concernaient : • les finances avec le vote du budget principal 2011 et des 4 budgets annexes : « Développement économique », « Assainissement », « Ordures Ménagères » et « Transports » ; • le développement économique avec la poursuite des acquisitions foncières sur Europôle 2 ; • le prolongement et le renouvellement de la Délégation de Service Public pour la gestion du refuge-fourrière pour animaux du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2016, confiée à la Société Protectrice des Animaux ; • plusieurs demandes de subventions : le projet « Europôle Energie » avec la demande d’intervention du FEDER pour le financement d’opérations de développement du très haut débit et de gestion de la zone humide ainsi que l’aménagement de l’itinéraire cyclable entre Zetting et Wittring, pour lequel l’Agglo a sollicité le Conseil Régional de Lorraine au titre de la Politique Régionale d’Aménagement et de Développement des Territoires ; • le Pôle Entrepreneuriat étudiant lorrain à qui la Communauté d’Agglomération a choisi de verser une aide financière sur une période de 3 ans.

Le 24 février 2011, les points majeurs qui ont été validés par vos élus concernaient : • le projet «  Vélo visavis  » pour lequel la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences a sollicité les fonds FNADT prévus dans le cadre du contrat métropolitain ainsi que l’intervention du Programme d’Initiative Communautaire Interreg IV A « Grande Région » ; • la demande d’intervention du Conseil Régional de Lorraine au titre du volet métropolitain, pour une subvention en vue de la mise en œuvre opérationnelle du projet « Europôle Energie » ; • l’utilisation accordée à titre précaire et révocable de l’extrémité de la rue Durlach jusqu’alors dédiée aux examens du permis de conduire de la Direction Départementale des Territoires, en zone industrielle de Sarreguemines, à l’ensemble des écoles de conduite ayant leur siège social au sein du territoire communautaire ; • l’habitat avec l’approbation du plan d’actions du Programme Local de l’Habitat précédant le lancement de la procédure d’adoption définitive, et la cotisation annuelle de 0,10 e par habitant versée à l’Association Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) de la Moselle ; • l’acquisition de terrains en vue de la réalisation d’une 4e déchèterie à Zetting.

Sommaire L’édito ............................2 L’événement ........................ 3 Les actualités .....................5 Le dossier ............................8

entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

11 L’évolution des chantiers ......... Le chiffre ...............................12 Le geste citoyen ...................13 Le portrait ...........……….............14

‹‹‹

Le bloc-notes .........................16 L’agenda ............................. 17 Le jeu de l’Agglo ................18

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹

2


L’événement La semaine du développement durable : 2 e édition à l’Agglo Rendez-vous avait été donné au public l’an dernier pour une nouvelle édition de la semaine du développement durable, projet lancé par le MEDDTL (Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement). Et, une nouvelle fois, le public a répondu présent à cette manifestation qui proposait, du 1er au 7 avril, de nombreuses animations qui tournaient autour du thème « Passez au durable, ça marche ! ». rable

pementdu

p Les bus, gratuits durant la semaine, du dévelo semaine ont permis de sensibiliser les n ! mali z e personnes aux transports en commun l u rts Ro anspoun ! r t et à leurs avantages. Le bus peut s e m zl Prene en com représenter, en effet, une alternative à la voiture, surtout en agglomération. Le succès de l’opération « Roulez malin, prenez les transports en commun » prouve l’intérêt du public à cet égard.

Vendredi 1er avril 2011

Film-documentaire Pour Claire Kieffer, chargée de mission à l’Agglo, « La projection du film « Océans de plastique », réalisé par Sandrine Feydel s’est déroulée à la Médiathèque de la Communauté d’Agglomération. Cette soirée marquait également le lancement de la semaine du développement durable sur notre territoire. Nous avons ainsi accueilli une vingtaine de personnes qui sont sorties ravies de la séance. »

Samedi 2 avril 2011

Animations et expositions en zone piétonne « L’an passé, nombreux étaient les passants qui s’étaient prêtés au jeu du test de leur conduite sur un simulateur en zone piétonne de Sarreguemines. Nous avons voulu renouveler cette expérience en agrémentant le stand d’une présentation de différents modes de transports « propres » (vélos électriques, véhicules respectueux de l’environnement). Tout au long de la journée, plusieurs dizaines de personnes se sont arrêtées, intriguées par ces véhicules en passe de devenir incontournables en ville, mais aussi curieuses de voir où en est leur éco-conduite  !  » nous explique Frédérique Houver, chargée de communication à la Communauté d’Agglomération.

Dimanche 3 avril 2011

Espaces naturels locaux « Le Groupement d’Étude et de Conservation de la Nature en Lorraine (GECNAL) a fait découvrir la richesse de la biodiversité présente dans le vallon du Golf de Sarreguemines au travers d’une randonnée pédestre pédagogique. Les personnes présentent ont ainsi pu voir une flore et une faune qu’elles ne soupçonnaient pas. » précise David Beyer, responsable Développement Durable au sein de la collectivité.

3

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹


Lundi 4 avril 2011

Habitat et Energie Christian Hector, Directeur général des services techniques rappelle que « Les questions d’économies d’énergies en matière d’habitat (rénovation ou neuf) interpellent toujours. C’est ainsi que Pascal Demoulin, architecte au Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, est venu apporter des informations et des réponses à ce sujet, rendant attentives les quelques 20 personnes présentent dans la salle du conseil de l’Hôtel de la Communauté. »

Mardi 5 avril 2011

Gestion des déchets Les élèves des collèges Val de Sarre de Grosbliederstroff et Fulrad de Sarreguemines, ainsi que le grand public, ont visité les locaux du Centre Technique, rue Dumaire en zone industrielle de Sarreguemines en fonction depuis l’été 2009. Régis Larose, responsable de la structure, explique que « C’est dans ce lieu que sont regroupés tous les services techniques de la collectivité. Cette porte ouverte a été l’occasion de proposer aux visiteurs quelques animations qui mettaient en avant des moyens pour réduire leurs déchets… et leurs dépenses ! »

Mercredi 6 avril 2011

Jardins et potagers Cultiver son propre jardin, et ce, de manière naturelle, est un geste qui entre de plus en plus dans les habitudes de vie des citoyens. C’est pourquoi, pour Claire Kieffer, « Il nous est apparu comme évident de proposer, lors de cette semaine du développement durable, des ateliers autour de la gestion durable des jardins et des potagers au Jardin des Faïenciers de Sarreguemines. Les personnes intéressées ont pu y trouver des astuces pour éviter au maximum l’utilisation de produits chimiques, peu respectueux de l’environnement, dans l’entretien de leur jardin ou potager, et aussi pour la construction de nichoirs. »

Plan Climat-Energie Territorial : lancement le 8 avril 2011 ! Le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) est une démarche de développement durable axée sur le changement climatique et les émissions de gaz à effet de serre. Selon la loi Grenelle 2 de juillet 2010, les collectivités locales de plus de 50 000 habitants devront s’être dotées d’un PCET d’ici la fin 2012. Les élus de la Communauté d’Agglomération avaient une longueur d’avance car ils avaient déjà décidé, en 2009, de pousser la réflexion en matière de politique environnementale en prenant l’initiative de réaliser un bilan de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre (GES) du territoire, première étape d’un PCET. Pour ce faire, la Communauté d’Agglomération a utilisé la méthode du Bilan Carbone® développée par l’ADEME. C’est à partir des résultats du Bilan Carbone® qu’un programme d’actions sera élaboré. Le coup d’envoi de ce PCET a été donné le 8 avril au Centre de communication de Hambach.

Vendredi 8 avril 2011 « Une conférence sur l’agriculture face au changement climatique, couplée au lancement du Plan Climat-Energie Territorial, a clôturé cette semaine du développement durable organisée pour la 2e année consécutive sur notre territoire. Nous espérons que cette manifestation a permis de rendre attentifs et de sensibiliser les citoyens quant aux comportements, parfois très simples, à adopter…  Nous vous donnons d’ores et déjà rendezvous pour l’année prochaine ! » conclut Roland Roth, Président de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences.

Un Plan Climat-Energie Territorial doit permettre de : • repérer les sources d’émissions de gaz à effet de serre, en sachant qu’elles proviennent davantage de la multitude de petits et moyens émetteurs que de grosses installations plus faciles à identifier, et se fixer des objectifs de réduction, • mettre en évidence, avec les acteurs concernés, des citoyens aux entreprises et administrations, les moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre au travers de toutes les politiques sectorielles de la collectivité locale, • proposer et vulgariser à l’échelle du territoire un plan d’action visant à réduire les émissions et à mieux s’adapter aux impacts du changement climatique, • s’organiser en interne comme en externe pour mettre en œuvre le plan d’action avec tous les acteurs du territoire et évaluer les résultats.

entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹

4


Les actualités Petite Enfance Comment inscrire votre enfant dans une de nos crèches ? Afin de favoriser le tissu économique local, la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences a réalisé le multi-accueil « L’Atelier des Lutins » sur le site de l’Europôle à Hambach et est en phase d’achever «  La Bulle Enchantée » en Zone Industrielle de Sarreguemines. La gestion de ces deux crèches a été confiée à la société Les Petits Chaperons Rouges. Pour inscrire votre enfant dans l’une ou l’autre de ces structures, vous pouvez procéder de deux manières : • effectuer une préinscription en ligne sur le site www.lpcr.fr. • remplir un formulaire (téléchargeable sur le site Internet www.agglo-sarreguemines.fr) et le renvoyer complété à l’adresse suivante : Les Petits Chaperons Rouges - 6 allée Jean Prouvé - 92110 CLICHY Sur Internet : Pour « L’Atelier des Lutins » • cliquez en bas à droite sur « Inscriptions des familles », choisir la crèche « Hambach - L’Atelier des Lutins » ; • renseigner le champ « Quel est votre code d’accès ? » en tapant le code 57913 afin de poursuivre la préinscription en suivant les recommandations. L’envoi d’un courriel confirme aux parents la prise en compte de la demande. Le service des inscriptions vous enverra un courrier dans les 15 jours Pour « La Bulle Enchantée » • cliquez en bas à droite sur « Inscriptions des familles », choisir la crèche « Sarreguemines - La Bulle Enchantée » ; • renseigner le champ « Quel est votre code d’accès ? » en tapant le code 57200 afin de poursuivre la préinscription en suivant les recommandations. L’envoi d’un courriel confirme aux parents la prise en compte de la demande. Le service des inscriptions vous enverra un courrier dans les 15 jours Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service des inscriptions de la société Les Petits Chaperons Rouges au 01 41 40 81 79 (permanence les mardis et jeudis matin de 9h30 à 12h30) ou par courriel du lundi au vendredi à : inscriptions@lpcr.fr

Economie Inauguration de la Foire de Hannovre Plus grand salon de promotion des technologies au monde, l’édition 2011 de la Foire de Hanovre, du 4 au 8 avril, accueillait la France comme invité d’honneur. L’Eurodistrict SaarMoselle et l’Agence pour l’Expansion de la Moselle-Est (AGEME) étaient présents toute la semaine sur le stand Prestige de la France et ont fait la promotion du territoire transfrontalier. Etienne LAURENT, directeur d’Espace Entreprise à Sarreguemines, était chargé plus particulièrement de mettre en avant la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences et ses atouts. Ainsi, lundi 3 avril, Roland Roth, Président de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences et Céleste Lett, 1er Vice-président et DéputéMaire de Sarreguemines se sont rendus sur place pour porter haut les couleurs de l’intercommunalité et assister à l’inauguration de cette foire. Programmée le matin, elle a eu lieu en présence de François FILLON, premier ministre français et de Ronald POFALLA, ministre de la Chancellerie fédérale, accompagnés d’Eric BESSON, ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique et Pierre LELLOUCHE, secrétaire d’état chargé du Commerce extérieur. Lors de son passage sur le M. Céleste Lett, député-maire de Sarreguemines, M. Ronald stand SaarMoselle, la délégation Pofalla, ministre allemand, M. François Fillon, 1er ministre, franco-allemande s’est arrêtée Mme Charlotte Britz, maire de Sarrebruck et Présidente de devant la smart électrique et a l’Eurodistrict SaarMoselle et M. Pierre Lellouche, secrétaire d’état (de dos) devant la smart électrique. admiré son design original.

5

‹ le saviez-vous ? Multi-accueil « L’Atelier des Lutins » • Horaires : 7h00 -19h00 • Adresse : Europôle de Sarreguemines 1 rue Robert Schuman 57913 Hambach • Capacité d’accueil : 60 places • Pour les enfants âgés de 2 mois et demi à 4 ans • Accueil régulier, occasionnel ou de dépannage • Coût pour les parents basé sur le quotient familial (barème Caf), soit de 0,30 e à 2,65 e de l’heure

l

Multi-accueil « La Bulle Enchantée » Ouverture prévisionnelle en juin 2011 • Horaires : 7h00 -19h00 • Adresse : 2 rue de l’Abbé Louis Verdet Zone Industrielle de Sarreguemines 57200 SARREGUEMINES • Capacité d’accueil : 55 places • Pour les enfants âgés de 2 mois et demi à 4 ans • Accueil régulier, occasionnel ou de dépannage • Coût pour les parents basé sur le quotient familial (barème Caf), soit de 0,30 e à 2,65 e de l’heure

Animations La sécurité comme priorité Créée en 1949, l’association Prévention Routière conduit ses actions dans de multiples domaines, dont celui de l’éducation routière des enfants à l’école. Près de 2 millions d’élèves y sont ainsi sensibilisés chaque année. Sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, cette éducation aux pratiques et aux attitudes à adopter sur la route et à vélo se fait en deux temps, en partenariat avec la Gendarmerie et la Police Nationales : une partie théorique en classe et une partie pratique sur une piste créée à cet effet dans le parc de l’Hôtel de la Communauté. A l’issue de ces cours et des premières sélections, une finale est organisée (le mercredi 8 juin cette année) à la Communauté d’Agglomération, mettant en concurrence les meilleurs élèves de CM1 et de CM2 de chaque école. Pour Jessica Petri, professeur des écoles à l’ABCM de la Blies «  Les élèves sont véritablement passionnés par le sujet et en savent déjà beaucoup avant même de commencer les cours. Les enfants bénéficient de cette formation deux années de suite, au CM1 tout d’abord, puis au CM2. L’avantage de cette formule est qu’ils n’oublient pas les bases acquises la première année et les consolident l’année suivante. De plus, la pratique qui suit les cours théoriques leur permet de se perfectionner et de tester ce qu’ils ont vu en classe. »

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹


Les actualités Enseignement Supérieur Toute la diversité du Centre Universitaire Temps privilégié pour prendre connaissance de leur futur environnement d’études, les portes ouvertes « Enseignement Supérieur » au Centre Universitaire le 19 février dernier ont permis aux étudiants d’y être accueillis par les enseignants, le personnel, les mutuelles étudiantes ou encore le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS). Avec pédagogie, chacun s’est prêté avec les futurs étudiants au jeu des questions-réponses concernant les différentes possibilités en matière de logement, de restauration, de documentation et, bien entendu, de débouchés professionnels. Plusieurs conférences sur ces formations ont animé la journée ; celle de l’IUFM a été suivie d’une visite des locaux.

Lancement du Pôle de l’Entrepreneuriat étudiant lorrain Sous l’égide du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) de l’Université de Lorraine et de son Président Luc Johann, une trentaine d’acteurs du Pôle de l’Entrepreneuriat étudiant lorrain se sont retrouvés à l’Hôtel de la Communauté pour une journée de travail qui consistait à définir son organisation et une feuille de route à trois ans. Ce projet vise à constituer un Pôle Entrepreneuriat lorrain dont l’objectif est d’organiser des actions pour amplifier l’entrepreneuriat et l’innovation au sein des Universités lorraines. Le public visé comprend les étudiants en formation initiale et continue des différentes universités de Lorraine, y compris les doctorants. L’entrepreneuriat étudiant ne se limite pas à la création d’entreprise. Il s’agit surtout de développer chez les étudiants l’esprit d’entreprise et de les former à la sélection des idées, à la maîtrise des risques, à la coopération et à la gestion économique. Une autre finalité de ces actions est la formation de futurs entrepreneurs qui seront amenés à exercer dans les PME existantes.

Ce Pôle sera organisé autour de trois axes : • des «  Maisons de l’Entrepreneuriat  » destinées à mailler le territoire et dédiées à la sensibilisation et à la formation des étudiants autour d’une pédagogie originale basée sur l’action et le projet ; • le développement de «  Business Unit  étudiant », sortes de bourses accordées aux étudiants porteurs de projets ; • une «  Chaire en Entrepreneuriat et Innovation  » pour inscrire les actions dans un processus d’amélioration continue et de veille internationale avec des partenaires Nord Américains et de la Grande Région. Cette opération sera réalisée avec le concours financier de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences et avec les compétences mobilisées par Espace Entreprise.

‹ le saviez-vous ? Le projet bénéficiera de la force des deux seules formations en entrepreneuriat en Lorraine, à savoir : • la Licence professionnelle «  Entrepreneuriat et Management des Petites et Moyennes Organisations » proposée à la rentrée universitaire 2011 à l’IUT de Sarreguemines • le Master « Entrepreneuriat et développement de projets » de Metz.

Animations Théâtre en Platt « Ach, du Fröhliche ! » Chez les Mayer, un 23 décembre au soir…rien ne va plus ! Mme Mayer vit un véritable cauchemar : la salle à manger est encore en désordre, les plats qui devraient déjà être en train de mijoter ne sont pas encore sur la cuisinière et quant au sapin…il n’est toujours pas décoré ! Du côté de M. Mayer et de son fils, ça ne va pas franchement mieux : la soirée de l’association sportive a donné des migraines et les trous de mémoire sont au rendez-vous ! Les 5, 6 et 13 février et durant près de 3 heures, la troupe de théâtre de Grundviller a tenu son public en haleine. Les seniors de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences ont ri aux éclats du jeu offert par les acteurs sur la scène de la Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville de Sarreguemines. « Qu’est-ce qu’on a ri ! Nous étions là à plusieurs du village et on a passé un très bon moment. Les personnes qui ont joué sur scène ont su nous communiquer leur bonne humeur et leur jeu d’acteur, pour des amateurs, était de qualité » a commenté Mme Jeannine Bellot de Siltzheim, ravie par l’opportunité qui lui est offerte par la collectivité d’assister chaque année et en alternance soit à une Kappensitzung soit à une représentation théâtrale.

entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

‹‹‹

Colloque « Lis-moi ein Buch » Les 18 et 19 février derniers étaient placés sous le signe du bilinguisme à la Médiathèque de la Communauté d’Agglomération. En effet, durant ces deux jours s’est tenu le colloque  « Lis-moi ein Buch » sur le thème « Pourquoi et comment lire en français et en allemand aux toutpetits  ?  » sous l’égide d’Henriette Walter, professeur émérite de linguistique à l’Université de Haute-Bretagne et Présidente de la Société Internationale de Linguistique Fonctionnelle. Cette conférence a découlé d’un projet européen (Interreg IV-A) porté par la Médiathèque et la bibliothèque de Sarrebruck. Nombreux étaient les parents, les professionnels de la petite enfance et du livre mais aussi les personnes tout simplement intéressées par un tel débat, à assister à ce colloque. Des spécialistes ont répondu de manière simple et pratique aux

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹

6


Transport L’Agglo 100% branchée

Lors du conseil communautaire du 18 novembre 2010, la location d’une smart « electric drive  » (ED) avait été décidée, permettant ainsi à la collectivité de s’engager dans un projet expérimental lancé par le Conseil Général de la Moselle, «  Moselle Electromobile  », et de participer à la promotion des multiples valorisations des nouvelles énergies, dont l’énergie électrique. Les clés de ce véhicule ont été remises à Roland Roth, Président de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, par Guy Siebert, Directeur logistique de smart France le 28 mars 2011. Ouvrez l’œil et vous apercevrez très certainement la smart « branchée » de l’Agglo sillonner les rues de Sarreguemines et ses environs…

Environnement Espace Naturel Sensible « Marais de Hambach » Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) ont pour objectif de préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et des champs d’expansion des crues, d’assurer la sauvegarde des habitats naturels, mais également d’aménager ces espaces pour être ouverts au public, sauf exception justifiée par la fragilité du milieu naturel. Ainsi, le « Marais de Hambach » est classé ENS du département de la Moselle depuis 1992 (ainsi que Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique – ZNIEFF). Aujourd’hui, bien qu’entouré par une activité humaine intense (autoroute A4 au Nord et à l’Est, Europôle 1 au Nord, Willerwald à l’Ouest, canal des Houillères et Solvay au Sud), cet ENS présente une mosaïque des milieux (forestier, aulnais, saulnais, prairie humide, etc.) où l’activité de l’homme n’impacte que très peu la quiétude du site. Un inventaire faunistique et floristique a également été établi permettant de mettre en avant la présence de l’Azuré des Paluds, papillon qui bénéficie d’une protection à l’échelle européenne.

Conseil Santé Sécurité questions posées concernant l’apprentissage des langues étrangères aux tout-petits. Ainsi, Patrick Ben Soussan, pédopsychiatre, a donné des pistes pour comprendre et répondre au mieux à leurs besoins en favorisant ainsi un développement harmonieux. Puis, Evelio Cabrejo-Parra, psycholinguiste, a démontré que le bébé vient au monde avec des compétences naturelles qui lui permettent d’apprendre plusieurs langues en même temps. Enfin, Daniela Franck, responsable du service linguistique au Goethe Institut de Nancy, a présenté les actions de son organisme en faveur de l’éveil à l’allemand des jeunes enfants. « Ce colloque a permis de sensibiliser les participants à l’importance de l’apprentissage des langues étrangères, et plus particulièrement celle de nos voisins, et ce, dès le plus jeune âge » nous indique Jean-Claude Cunat, Viceprésident en charge de la Médiathèque communautaire.

‹ le saviez-vous ? Ce projet Interreg IV-A, programmé jusqu’en septembre 2013, a pour finalité la « promotion et le développement de la lecture bilingue dès la petite enfance (6 mois-6 ans)  ». Dans ce cadre, des actions gratuites seront organisées de part et d’autre de la frontière, comme par exemple, des lectures en français et en allemand pour les bébés lecteurs tous les 2e samedis du mois à la Médiathèque.

7

Une des volontés de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences est de confirmer sa prise en considération des dimensions environnementales et de santé publique comme des éléments indissociables des débats économiques et politiques. Au vu de la concertation engagée dans le cadre de la mise en œuvre du plan régional Santé Environnement 2010-2014 pour la Lorraine, le conseil communautaire a décidé, lors de la séance du 24 février, de créer une structure de dialogue et de concertation dédiée à l’étude et à l’analyse des problèmes sanitaires et environnementaux locaux, ainsi qu’à la formulation de préconisations. Il a également été décidé d’établir un état des lieux territorial des problèmes et des enjeux sanitaires et environnementaux, ainsi que de mener des réflexions, concertations et études pour un développement durable adapté aux réalités économiques. Une enveloppe pluriannuelle de 79 500 euros sera consacrée à la conduite de ces études.


Le dossier

Le multiflux pour les non-mén Au sein de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences, chaque habitant produit 352 kg de déchets par an (hors déchèteries), dont 39% sont recyclés. Le reste est mis en décharge. La collecte multiflux, mise en place sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences depuis 2009, permet de mieux valoriser ces déchets grâce au tri effectué en 3 sacs de couleurs différentes : l’orange pour les recyclables, le vert pour les biodéchets et le bleu pour les résiduels.

Recyclables

Biodéchets

La sensibilisation aux bons gestes et la distribution des nouveaux sacs se sont faites lors de réunions publiques à destination des habitants, organisées dans les différentes communes de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences. C’est le SYDEME (Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des déchets ménagers de Moselle-Est), accompagné par les conseillers du tri de l’Agglo qui s’est chargé d’animer ces réunions d’information pour les particuliers. Parallèlement à cela, le multiflux a également été mis en place pour les nonménages. Les conseillers du tri de l’Agglo sont allés les voir individuellement pour cibler au mieux leurs besoins en matière de tri. En effet, un restaurateur aura d’autres attentes quant à la collecte qu’un supermarché ou une entreprise industrielle. Ainsi les non-ménages sont divisés en deux catégories : ceux qui paient une Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) et s’acquittent d’une redevance spéciale au-delà de 660 L de déchets produits collectés, et ceux qui n’en paient pas (mais paient la globalité des déchets produits enlevés), ce qui est le cas pour les établissements publics par exemple.

‹ Qu’est-ce que la redevance spéciale ? Résiduels

Les professionnels sont collectés en même temps que les particuliers mais d’autres tournées plus spécifiques peuvent parfois être mises en place en fonction des déchets produits et de leur volume. Ainsi, en plus des tournées existantes, d’autres ont été créées afin que le tri se fasse dans les meilleures conditions possibles. Le carton, par exemple, faisait déjà l’objet d’une collecte spécifique mais cette dernière a désormais été étendue à toutes les communes de la collectivité et le ramassage s’effectue une fois par semaine ou une fois tous les 15 jours selon les inscriptions faites auprès des conseillers du tri. La collecte des emballages en verre existait avant le multiflux et se poursuit. Il convient de souligner ici le geste citoyen de certains restaurateurs qui se déplacent jusqu’aux bulles à verre pour y déposer leurs emballages.

entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

L’institution de la redevance spéciale est obligatoire depuis le 1er janvier 1993 (loi du 13 juillet 1992, codifié à l’article 2333-78 du Code Général des Collectivités Territoriales - CGCT). Elle est payée par tout professionnel sur le territoire dont les déchets assimilés aux déchets ménagers sont éliminés dans le cadre du service public. La collecte des biodéchets pour les non-ménages a également été mise en place avec l’arrivée du multiflux. Des bacs de 120 L équipés d’une housse biodégradable sont ainsi ramassés une fois par semaine. Ces derniers sont surtout utiles pour les cantines, les restaurants ou encore les fleuristes qui produisent un volume important de déchets de ce type. La dernière tournée spécifique créée est celle dite des DNM (Déchets Non Ménagers) qui ne comporte que des résiduels qui ne peuvent pas être valorisés, mais qui sont néanmoins trop volumineux pour être mis dans un sac bleu.

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹

8


nages Malgré tous ces changements dans les habitudes des non-ménages (entreprises, artisans, écoles, commerces,…)…, nombreux sont ceux qui effectuent de manière efficace le tri multiflux. Quelques exemples méritent d’être cités et mis en avant.

Pensez à ramener vos emballages en verre dans les bacs ou bulles dédiés à cet effet

Le cimetière de Grundviller M. Lauer, Maire de Grundviller et Vice-président de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences nous explique comment la mise en place du tri s’est faite pour le cimetière de la commune. «  Nous incitons chaque personne se rendant au cimetière à avoir un geste citoyen en triant les déchets verts des autres déchets. Pour ce faire, nous avons installé, à gauche de l’entrée et caché par quelques épicéas, un bac destiné à recevoir ce type de déchets. Le visiteur n’a que quelques marches à monter et il peut jeter ses plantes, fleurs, etc. Lorsque le bac est plein, l’ouvrier communal se charge de le vider en emmenant les résidus, soit à la plate-forme de compostage, soit à la benne à déchets verts mise à disposition des communes par la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences. Je suis fier de pouvoir dire que les consignes de tri sont respectées, dans un tel lieu, par les visiteurs. »

Le CAT « La Ruche » à Sarreguemines « Le multiflux a peut-être été quelque peu fastidieux à mettre en place pour le personnel qui travaille au CAT, mais nous avons adopté un système de notices affichées dans chaque atelier ou autre espace social, qui permet à chacun d’adopter les bons gestes. Dans les ateliers, nous avons les trois couleurs de sacs. Pour l’atelier dédié au bois, nous avons un conteneur qu’un prestataire privé vient nous ramasser tout comme les cartons que nous avons compactés. Pour les cartons du restaurant, les services de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences procèdent à leur enlèvement. Nos équipes responsables de l’entretien d’espaces verts se rendent directement à la plate-forme de compostage pour y déverser les restes de tontes ou de tailles. Le plus difficile pour nous a été la gestion des déchets alimentaires du restaurant. Nous avons un bac à disposition. Au départ, un ramassage par semaine était prévu, mais nous nous sommes très vite rendu compte que c’était trop peu. Avec en moyenne 300 repas servis chaque jour (150 travailleurs, le personnel encadrant et environ 120 personnes de l’extérieur), nous produisons un volume assez important de ce type de déchets. Depuis, nous avons demandé deux ramassages et cela va nettement mieux. Le multiflux n’a pas été une contrainte… simplement une autre organisation à adopter. » nous indique Etienne Bach, adjoint technique du CAT.

9

La Brasserie des Arts à Sarreguemines « Depuis que nous avons adopté ce mode de tri, tout se passe très bien. Il est vrai que, dans la restauration, cela semble compliqué mais au final, avec un peu de rigueur et de discipline, la mission n’est pas impossible ! Depuis décembre 2009, nous mettons le verre dans des bacs qui ont été mis à notre disposition et qui sont collectés une fois toutes les deux semaines. Nos cartons pliés le sont une fois par semaine. Nous avons également des bacs pour les DNM et nous utilisons les sacs orange. Pour les restes alimentaires, nous faisons appel à un prestataire privé. Avant la mise en place du multiflux, nous avons sensibilisé le personnel à cette nouvelle manière de fonctionner et tous ont pris cette tâche à cœur. Il faut dire que, à l’exception d’une personne, tous habitent dans une des communes de l’Agglo. Les gestes de tri sont entrés dans les habitudes de chacun à la maison et c’est tout naturellement qu’ils les reproduisent ici. » explique Yannick Lucas, co-gérant de la Brasserie.

Déposez vos cartons,

sans polystyrène ni autre film plastique, pliés à côté de vos poubelles pour qu’ils soient ramassés

‹‹‹

... ‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹


Le dossier (suite) InterGest à Sarreguemines Cette entreprise, qui s’occupe de la gestion administrative de sociétés étrangères, est en copropriété dans un bâtiment Place de la Gare avec InterPatrimoine, CCM (centre fiduciaire et d’expertise comptable), et le cabinet Malmasson. Pour Christian Quirin, directeur administratif, « Grâce aux explications des conseillers du tri, tout s’est très bien déroulé. Le nombre de poubelles a même été diminué pour ne plus utiliser que quatre grandes poubelles pour l’ensemble des bureaux de la copropriété. Chacune est affectée à une catégorie de déchets. Les conseillers du tri sont passés chez chacun pour indiquer la manière de procéder et remettre des guides du tri, que nous avons d’ailleurs affichés. Dans nos bureaux, l’essentiel des déchets provient du papier, mais nous avons également une cuisine à chaque étage (InterGest est réparti sur 3 niveaux) pour le personnel qui déjeune sur place et les déchets alimentaires sont très bien triés. Chacun des 50 employés a sa poubelle et trie ses propres déchets. Une femme de ménage se charge de mettre les sacs dans les bacs et un coursier prend soin de vérifier le tout avant qu’ils ne soient ramassés par les services de la collectivité. Notre pari était d’arriver à gérer le tri le mieux possible pour l’ensemble de la copropriété et nous pensons pourvoir dire aujourd’hui que nous avons réussi. »

IME de Sarreguemines « Avant même la mise en place du multiflux, notre établissement triait les déchets. Nous avions acheté plusieurs poubelles destinées alors au tri sélectif. En septembre 2010, nous avons fait l’acquisition d’autres poubelles qui sont maintenant dédiées aux sacs bleus ou verts, en plus de celles qui contenaient les sacs jaunes, remplacés aujourd’hui par les sacs orange. Nous avons une cuisine pédagogique où, chaque jour, une certaine quantité de restes alimentaires est mise dans des seaux. Mon groupe (qui change tous les jours) est chargé d’aller chercher quotidiennement ces seaux et de les mettre dans le composteur que nous avons fabriqué ici même grâce à des planches et des palettes en bois récupérées au CAT. Le tri se fait naturellement par les personnes qui sont sur ce site. Le mardi, un groupe passe également dans les différentes salles, récupère les sacs et vérifie leur contenu avant de les déposer dans les bacs roulants qui seront ensuite emmenés par les services de l’Agglo. Sur chaque poubelle, nous avons collé les consignes de tri et apposé des photos de ce qu’il ne fallait pas y mettre. Nous travaillons pas mal avec un système d’images, notamment des choses que les jeunes ont l’habitude de voir au quotidien. C’est plus facile pour eux. Nous pouvons dire aujourd’hui que le tri est bien entré dans nos habitudes.  » nous indique Françoise Grandval, éducatrice de jeunes enfants à l’IME.

Remettez les housses biodégradables dans les bacs à biodéchets

Lycée Henri Sarreguemines

à

L’intendante, Madame Kempf, nous explique que la mise en place du multiflux au lycée, en novembre 2009, s’est faite à deux niveaux : dans les salles de classe et au restaurant. «  Il nous tenait vraiment à cœur de bien faire le tri. Si nous avons les bons outils dès le départ, la question de bien faire ne se pose même pas ! Et c’est le cas. Bien entendu, comme partout, certains réajustements sont parfois à faire mais de manière générale, dans cet établissement, le tri est effectué correctement. Dans les classes, les enseignants ont sensibilisé les élèves aux bons gestes et au restaurant, nous avons eu une présence « sur le terrain » au départ. Les gestes sont maintenant devenus automatiques pour les personnes qui y déjeunent (près de 600 repas sont servis chaque jour). Nous avons également quelques ateliers où, là aussi, les élèves et les enseignants trient les déchets, pour une question de sécurité notamment. »

Beko à Sarreguemines

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service environnement au

9 18 80 N°Vert 0 800 1 entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

Nominé

‹‹‹

Pour M. Fredon, comptable dans la société, « Le multiflux, ce sont des habitudes à instaurer au quotidien mais au sein de la société, cette prise de conscience a été naturelle. Nous sommes passés au multifux en 2010 et nos déchets sont du papier et des DNM pour l’essentiel. Nous n’avons que très peu de déchets alimentaires. M. Missler, notre magasinier, se charge du tri au quotidien dans l’atelier. Nous n’avons pas rencontré de problèmes particuliers pour passer du tri sélectif au multiflux actuel. »

‹ ‹‹ ‹‹‹ ‹

10


L’évolution des chantiers La station d’épuration de Willerwald-Hambach-Sarralbe Le chantier de la STEP de Willerwald – Hambach – Sarralbe a été à l’arrêt tout le mois de décembre à cause de la neige tombée en abondance. Les bétons ont continué à être coulés en janvier et les équipements électromécaniques (pompes, moteurs, filtres) ont commencé à être livrés ces derniers jours. La mise en route de la station est prévue pour cet été.

Zone Industrielle de Sarreguemines

La Bulle Enchantée Les travaux se terminent et l’ouverture de la crèche est prévue en juin . Pensez à inscrire votre enfant dès maintenant (voir Actualités page 5).

Rue Dumaire Les travaux de requalification de la rue Dumaire, en zone industrielle de Sarreguemines ont débuté le 24 janvier. La Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences avait alors décidé de ne pas fermer la voirie, laissant la possibilité aux entreprises riveraines et notamment à leurs employés, leurs visiteurs et leurs fournisseurs d’accéder à leur site. Les travaux ont depuis bien avancé mais il est cependant toujours fortement déconseillé de transiter par cette voie pour éviter de créer des perturbations trop importantes sur la circulation et pour ne pas gêner l’avancement du chantier. Les objectifs fixés pour le 1er trimestre 2011 sont atteints. Il s’agissait de : • la réalisation d’un parking entre l’entreprise Continental et le Centre Technique Communautaire ; • la réalisation de l’assainissement pluvial sur le tronçon entre la rue Edison et le giratoire de la déviation Sud ; • la mise en place des réseaux secs sur le même tronçon ; • la création du giratoire provisoire au niveau de l’intersection de la rue Edison. Pour le 2e trimestre, sont prévus : • la réalisation de l’assainissement pluvial entre la rue Edison et la rue Jolly ; • des travaux de voirie entre la rue Edison et le giratoire de la déviation Sud ; • la mise en place des réseaux secs entre la rue Edison et la rue Jolly ; • le début de la réalisation de la voirie entre la rue Edison et la rue Jolly. Retrouvez toutes les infos en temps et en heure concernant les déviations mises en place sur www.agglo-sarreguemines.fr.

11

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹


L’évolution des chantiers Bâtiment GACO

Le bâtiment qui accueillera la section Gestion Administrative et Commerciale (CAGO) rue Alexandre de Geiger à Sarreguemines, près du Centre Universitaire, est en train de prendre forme ! Le gros œuvre est déjà bien avancé et la 1ère dalle a été coulée. Le second œuvre (couverture, étanchéité, chauffage) va débuter très prochainement.

Le chiffre La Médiathèque et son réseau : les chiffres 2010 3 020 5 667

1 274

698

3

années de mise en service

emprunteurs actifs (individuels et collectifs) dans les bibliothèques de proximité

heures d’utilisation des cabines de langues dans la Médiathèque

participants aux différents spectacles, conférences, animations… et 2 650 élèves reçus lors des accueils de classes dans la Médiathèque

emprunteurs actifs (individuels et collectifs) dans la Médiathèque

11 555

nouvelles acquisitions dans le réseau

234 598 documents empruntés dans le réseau

‹ le saviez-vous ? Le réseau de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences est composé de la Médiathèque Communautaire et des bibliothèques de Bliesbruck, Hundling, Neufgrange, Rouhling, Woustviller, Siltzheim, Woelfling-lès-Sarreguemines et Zetting. En 2011, une nouvelle bibliothèque, située à Grosbliederstroff, vient étoffer ce réseau. La bibliothèque de Rouhling, quant à elle, accueillera le public dans de nouveaux locaux et offrira aux personnes en situation de handicap des équipements appropriés.

www.mediatheque-agglo-sarreguemines.fr entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹

12


Le geste citoyen Les voies vertes : respectez les usagers ! Nouveau venu dans la grande famille des panneaux de circulation routière… celui de la voie verte ! C’est une voie ouverte aux piétons et aux cyclistes, mais interdite aux véhicules motorisés qui empruntent souvent d’anciennes voies délaissées, des chemins de halage, des voies ferrées désaffectées ou encore des routes forestières. Située généralement en dehors des grands axes, à l’écart du bruit et de la pollution, la voie verte offre une nouvelle manière, plus proche et plus naturelle, de sillonner les milieux ruraux ou urbains. Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes :

1- En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.

2- Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et

gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants ou des animaux qui peuvent avoir des mouvements inattendus.

3- Si vous êtes en groupe, ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez-vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.

4- Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.

5- Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les

plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). N’oubliez pas non plus de respecter les lieux en utilisant jetant, par exemple, vos déchets dans les poubelles prévues à cet effet.

6- Respectez les propriétés et la quiétude des riverains. 7- Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.

8- Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée. 9- Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de

service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez-leur la place pour passer.

10- Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient en plus d’être endommagées).

‹ le saviez-vous ? Tous les itinéraires de l’Agglo sont des voies vertes à l’exception des portions d’itinéraires sur voie à faible circulation (comme par exemple sur la route départementale entre Blies-Schweyen et Frauenberg). La vitesse est limitée à 20 km/h sur ces itinéraires. Les usagers qui souhaitent pratiquer le cyclisme à vive allure sont invités à emprunter les voies de circulation routière.

13


Le portrait La « division travaux » des services Pour mener à bien ses missions et ce, de la manière la plus efficace possible, la direction des Services Techniques de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences est composée de trois divisions : la division « méthodes », la division « exploitation » et la division « travaux ».

Pour René Hug, « Cette division des services techniques est en quelque sorte le prestataire interne des travaux et réparations demandés par la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences. Ce service permet à la collectivité de ne pas toujours faire appel à une entreprise extérieure grâce au personnel qualifié et compétent. »

entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹

14


techniques de l’Agglo Tous les agents de cette division travaillent sous la responsabilité du Directeur Général des Services Techniques, Christian Hector, épaulé par un directeur adjoint, Francis Philippe et par René Hug, chef de ce service.

CHRISTIAN HECTOR

Directeur général des services techniques

Basée à l’Hôtel de la Communauté, la division « travaux  » est une cellule où sont planifiées puis exécutées diverses tâches.

FRANCIS PHILIPPE Directeur adjoint

Jean-Marie borner

RENE HUG

Responsable du service voirie/réseaux divers

Chef de la division travaux

DAVID CAMPANELLA

Marc muller

Technicien territorial

MICHELE LEWY Dominique Fuss

René Hug nous explique que sa « mission est de superviser l’ensemble des tâches confiées à chacun des membres de la division mais aussi et surtout, de réaliser le suivi des chantiers en cours les plus importants sur le territoire de la collectivité, comme actuellement celui du multi-accueil « La Bulle Enchantée » en Zone Industrielle ou encore du bâtiment GACO, rue Alexandre de Geiger à Sarreguemines.  Notre équipe est composée de 19 personnes, chacune étant un élément essentiel à la bonne marche de notre division. »

Technicien territorial

NADEGE WEYLAND

alain karmann

Dessinatrice

Responsable de l’équipe technique de maintenance

Secrétariat partagé

Directement rattachées à René Hug et à Jean-Marie Borner, Michèle Lewy et Dominique Fuss gèrent le secrétariat et se chargent de toute la saisie budgétaire.

Nadège Weyland, dessinatrice DAO (dessin assisté par ordinateur) gère la mise à jour de plans, SIG (système d’information géographique), etc. Elle est chargée de toutes les conceptions assistées par ordinateur lorsque l’appel à un maître d’œuvre n’est pas nécessaire, mais aussi du suivi des contrats de maintenance des équipements de la collectivité ainsi que de celui de certains travaux.

Jean-Marie Borner est responsable de toute la partie voirie/réseaux divers. Il est secondé par David Campanella. « Notre travail consiste principalement à concevoir, réaliser, gérer et entretenir la voirie des zones d’activités et ses équipements, mais également exploiter les pistes cyclables de la collectivité . » indique Jean-Marie Borner. « Nous nous occupons également de superviser certains travaux comme ceux réalisés dans les déchèteries. Pour les réseaux divers, nous suivons essentiellement ce qui concerne les réseaux d’assainissement des voiries. »

15

Concierges + agents d’entretien

Equipe technique de maintenance + concierges des gymnases

Marc Muller, technicien territorial, gère au quotidien les deux concierges de l’Hôtel de la Communauté et de ses annexes, Fabien Muller et Frédéric Schild, dont le rôle consiste à s’occuper de nombreuses tâches très diverses comme la réalisation de petits travaux d’entretien, la distribution du courrier ou encore la préparation logistique des événementiels. Ils prennent aussi en charge l’entretien du parc et celui des véhicules et assurent la protection des bâtiments (ouverture et fermeture des portes). Trois agents de service, Isabelle Huth, Marie-Laure Kimmel et Valérie Ségalla, entretiennent l’Hôtel de la Communauté et ses annexes et sont également encadrées par Marc Muller. Ce dernier s’occupe du suivi des travaux d’entretien des bâtiments et de celui des visites périodiques réglementaires du Centre Nautique, des gymnases, etc.

Alain Karmann, responsable de l’équipe technique de maintenance encadre six personnes : Fabien Beckerich, Albert Bour, Vincent Castiglione, Pascal Muller, Mathieu Frantz et Bruno Waechter. Leur mission est d’entretenir l’ensemble du patrimoine bâti de la Communauté d’Agglomération, par une maintenance curative et préventive quotidienne. Cette équipe entretient aussi la voirie (réparation de nids de poule par exemple) et les stades de football selon les demandes effectuées par les communes membres de la collectivité. Enfin, ils sont chargés du déneigement aux abords des structures communautaires. Deux autres concierges, Hervé Tritz et Patrick Bernard, font chaque jour le tour des gymnases communautaires. Ils procèdent à un état des lieux tôt le matin, bien avant l’arrivée des premiers occupants et le soir, après le départ des derniers usagers, afin de cibler les éventuelles dégradations. L’entretien de ces structures fait aussi partie de leur travail.


Le jeu de l’Agglo Ils ont joué, ils ont gagné ! La remise de prix du jeu paru dans le n°24 d’Entre Sarre et Blies a eu lieu à l’Hôtel de la Communauté le lundi 25 janvier. Elle a permis de récompenser les « trieurs Multiflux » hors pairs de l’Agglo. Les gagnants sont  : Marie-Jeanne HELLOT de Wittring, Aloyse AMBOS de Grosbliederstroff, Léa ROUMENS de Sarreguemines, Paulette KELLER de Sarreguemines, Eliane MULLER de Wittring, France SUEUR de Sarreguemines, Josette KAAS de Hambach, Yolande FERSING de Sarreguemines, Marie-Josée ROGER de Sarreguemines, Marie-Jeanne LEJOLY-LEBE de Sarreguemines, Steve LAUER de Zetting, Mathilde HUBE de Sarreguemines, Marie-Christine PISCOPO de Woustviller, Jean-Claude SCHWARTZ de Guebenhouse, Irène THOMANN de Sarreguemines, Marine KREBS de Hambach et Caroline PORTE de Blies-Guersviller. De même, la remise de prix du jeu du numéro suivant, concernant le site Internet de l’Agglo, s’est également déroulée à l’Hôtel de la Communauté, le mardi 29 mars. Les personnes récompensées alors étaient  : Mélissa KRUFT de Kalhausen - Alexis GOMEZ de Sarreguemines - Patricia KESSLER de Woustviller - Jacques FERSING de Sarreguemines Nicolas ALTENBURGER de Sarreguemines - Régine GROSS de Sarreguemines - Marie-Claire LAMPERT de Willerwald - Véronique STEPHANUS de Woustviller - Marie-Josée KIRCHER de Hambach - Armande DOUB de Grosbliederstroff - Eric MULLER de Woustviller - Isabelle-Anne MULLER de Woelfling-lès-Sarreguemines - Yves GESNEL de Sarreguemines - Angélique OKALY de Hundling - Lise LAUER de Kalhausen - Cindy LAURENT de Sarreguemines Frédéric LENHARD de Kalhausen.

Les méninges en action… Les 26 communes de la Communauté d’Agglomération recèlent des particularités plus ou moins connues du public. En cherchant bien, vous trouverez les réponses adéquates ! • Dans quelle commune fête-t-on la pomme de terre chaque année au mois de septembre ? c Bliesbruck c Ernestviller c Woelfling-lès-Sarreguemines

"

• Dans quelle commune se trouve la Fontaine de l’Euro ? c Neufgrange c Loupershouse c Grosbliederstroff • Quelle commune située dans le Bas-Rhin fait partie de la Communauté d’Agglomération ? c Siltzheim c Kalhausen c Willerwald • Quelle commune organise, en alternance, la Fête du Pont et la Fête Saint-Jacques ? c Wittring c Zetting c Frauenberg • Quelles communes possèdent une déchèterie ? Petit indice : elles sont au nombre de 3 c Woustviller c Rouhling c Hundling c Sarreguemines c Wiesviller c Zetting

Renvoyez-nous vos réponses et le coupon ci-contre dûment rempli avant le 23 mai 2011 (le cachet de La Poste faisant foi) à l’adresse suivante : Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences Service Communication Jeu Entre Sarre et Blies 99 rue du Maréchal Foch - BP 80805 57208 SARREGUEMINES CEDEX.

c Grundviller

‹ “Les méninges en action…“ Prénom : ……………………………………………….. Nom : …………….......…………………………………………… Adresse : …………………………………………………………………..........……………………………………………….. Code postal : …………………………………….... Ville : …………………………………………………………………. Tél. : ………………………………………………….. Âge : ………………………………………………………………….. Courriel : ……………………………………………………………………………………………………………………………

Une seule participation par foyer. Pour les mineurs, la signature du responsable légal est obligatoire. Tirage au sort le 30 mai 2011. Les gagnants seront avertis par téléphone. Jeu gratuit, hors frais postaux. Le règlement du jeu-concours peut être obtenu sur simple demande auprès de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences. Les dix premières bonnes réponses seront récompensées.

entreSarre&Blies - n° 26 - mai 2011

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹ 18


Bloc-notes Allô, l’Agglo ? Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences 99 rue du Maréchal Foch BP 80805 57208 Sarreguemines CEDEX Du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 18h Le vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30 Accueil – Standard Tél. : 03 87 28 30 30 Fax : 03 87 28 30 31 Courriel : contact@agglo-sarreguemines.fr

Accueil des services techniques (cartes de bus, cartes d’accès aux déchèteries, sacs collecte multiflux Sarreguemines) - Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h - Le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 16h En période de vente des cartes de transports scolaires (fin janvier/début février et fin août/début septembre) - Le lundi, mercredi et jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h - Le mardi en continu de 8h30 à 17h - Le vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h Médiathèque Communautaire 4 Chaussée de Louvain 57200 Sarreguemines Tél. : 03 87 28 60 80 Fax : 03 87 09 31 42 www.mediatheque-agglosarreguemines.fr

Service Environnement

N°Vert 0 800 19 18 80 Service Transports Tél. : 03 87 28 48 89

Centre Nautique Avenue de la Blies 57200 Sarreguemines Tél. : 03 87 95 03 30 - Le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à 21h30 - Le mercredi de 7h à 21h30 - Le samedi de 9h à 20h30 - Le dimanche de 9h à 18h Fermeture de la caisse 45 min. avant l’évacuation des bassins Espace Détente Avenue de la Blies 57200 Sarreguemines Tél. : 03 87 98 86 07 - Du lundi au vendredi de 10h à 21h30 - Le samedi de 9h à 21 h30 - Le dimanche de 9h à 13h Déchèterie de Rouhling Zone artisanale - Rue Hallingen 57520 Rouhling Tél : 03 87 06 48 30 - Le lundi et le samedi de 9h à 12h30 et de 13h à 18h - Le mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 13h30 à 18h (fermé le matin)

Déchèterie de Woustviller Route de Sarreguemines 57200 SARREGUEMINES Tél. : 03 87 95 39 36 Du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h à 18h

Les autres numéros utiles Crèche communautaire « L’Atelier des Lutins » Les Petits Chaperons Rouges Europôle - Rue Robert Schuman 57910 Hambach Tél. : 03 87 09 00 95 Fax : 03 87 02 10 80 atelier.deslutins@lpcr.fr Relais Parents-Assistants Maternels Les Petits Chaperons Rouges 5 rue de la Paix 57200 Sarreguemines Tél. : 03 87 98 56 03 Fax : 03 87 95 44 02 rpam.sarreguemines@lpcr.fr Espace Entreprise 27 rue du Champ de Mars 57200 Sarreguemines Tél. : 03 87 98 75 75 Fax : 03 87 98 27 27 Courriel : espace-entreprise@ espace-entreprise.fr Centre Universitaire 13 rue Alexandre de Geiger 57200 Sarreguemines Tél. : 03 87 98 02 88 Courriel : c.u.antennesgms@ iut.univ-metz.fr IUT de Moselle-Est 7 rue Alexandre de Geiger 57200 SARREGUEMINES Tél. : 03 87 09 34 82 Pôle Ecole – IUFM Place Jeanne d’Arc 57200 SARREGUEMINES Tél. : 03 87 09 07 34 Université Populaire Place Jeanne d’Arc 57200 SARREGUEMINES Tél. : 03 87 09 39 81 Courriel : upsc@wanadoo.fr

Déchèterie de Sarreguemines Route de Bitche 57200 Sarreguemines Tél : 03 87 95 39 35 Du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h à 18h

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹ 16


L’agenda ‹ Les événements de l’Agglo Symposiums de peinture des Peintres de Plein-Air et concours de dessins pour les enfants des communes concernées

• Rémelfing le samedi 14 mai 2011 • Blies-Ebersing le samedi 21 mai 2011

Grand Prix Cycliste de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences Dimanche 29 mai 2011 Départ de l’Hôtel de la Communauté à 13h45

Finale du Challenge inter-écoles de la piste d’éducation routière

Parc de l’Hôtel de la Communauté le mercredi 8 juin 2011 à partir de 13h30

‹ L’Université Populaire Conférence Sous le signe de la postmodernité, la création artistique

Jochen Gerz. Conférence tenue par Anne-Marie Werner, conservateur au Saarland Museum de Sarrebruck.

Lieu : Université Populaire, Place Jeanne d’Arc à Sarreguemines Date  : Vendredi 13 mai 2011 à 18h30 Tarif  : 5 e pour les non membres de l’Université Populaire 2 e pour les membres

Voyage pour personnes à mobilité réduite La Volkshochschule Regionalverband Saarbrücken, l’université populaire sarroise partenaire de l’Université Populaire Sarreguemines Confluences, organise chaque semestre des voyages culturels pour les personnes à mobilité réduite. Un séjour avec transport en autocar est ainsi prévu du 5 au 10 juin à Vienne (Autriche). Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter l’Université Populaire Sarreguemines Confluences au 03 87 09 39 81, par courriel à upsc@wanadoo.fr ou encore auprès de Madame Monique Fischer au 03 87 95 10 64 (en matinée)

‹ Calendrier de ramassage des objets encombrants

Les objets ramassés lors de la collecte des encombrants sont tous ceux que l’on ne peut pas apporter en déchèterie comme les canapés, les fauteuils, les matelas, etc.

9 18 N°Vert 0 800 1

Mai Juin 0 8 Juillet Août

Jeudi 5 mai Jeudi 12 mai  Jeudi 19 mai  Jeudi 26 mai  Mercredi 1er juin Jeudi 16 juin  Jeudi 23 juin  Jeudi 30 juin  Jeudi 7 juillet  Jeudi 4 août 

Zetting / Dieding Blies-Guersviller / Frauenberg Willerwald Wiesviller / Woelfling-lès-Sgms Sarreguemines* Rémelfing / Siltzheim Woustviller Rouhling / Lixing-lès-Rouhling Grosbliederstroff Sarreguemines

*sur inscription auprès des services de la Communauté d’Agglomération

Retrouvez toutes les actualités et les infos de l’Agglo sur le site Internet www.agglo-sarreguemines.fr

‹‹‹

‹ ‹‹ ‹ ‹‹‹ ‹ 17

Sarre & Blies n°26  

Le magazine de l'Agglomération de Sarreguemines Confluences

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you