Page 1

Retrouvez-nous sur www.agglo-choletais.fr

© Shutterstock

N°325 - Du 29 janvier au 4 février 2014

Les Championnats de France de Badminton se dérouleront ces vendredi 31 janvier, samedi 1er et dimanche 2 février à la Meilleraie. Sous le parrainage de David Toupé, l’événement sportif regroupera les meilleurs joueurs et joueuses du moment. Venez nombreux applaudir leurs performances et encourager les sportifs locaux : Stéphanie Cloarec et Renaud Arnou. Vous trouverez une présentation détaillée de cette compétition dans notre supplément de huit pages.

Quoi de neuf ?

La vie du territoire… Lire p. 2

dans nos communes

Dans les coulisses Lire p. 6 et 7

Lire p. 4 et 5

École du Planty : à vos souvenirs !

Opération «vers de terre-moutarde» !

ÉHPAD La Cormetière

à La Romagne

Nouvelle rubrique !

La vie du territoire…

à Cholet

Lire p. 3

Coupe d’Europe : place aux 14 ans !

Les talents cachés à Trémentines

Lire p. 8

Le droit au service des associations


Quoi de neuf ? Février : un mois qui va vous sourire ! La Société des Sciences, Lettres et Arts (SLA) de Cholet propose aux Choletais, adultes et enfants, d’entamer 2014 «Avec le sourire» ! L’association a placé son traditionnel Mois des Lettres et des Arts et ses animations culturelles sous le signe de l’optimisme. Venez en profiter du 1er au 28 février avec, à la clé, un moral garanti pour toute l’année. Programme.

Exposition «Avec le sourire» Françoise et Alain Tissot présentent leurs dessins humoristiques dont l’escargot des Ventr’à Terre et une tortue sont les héros. Dans un décor stylisé par grands-à-plat de couleurs, ils promènent leurs coquille et carapace en commentant des détails de la vie quotidienne avec une vision du monde amusante, amusée, jamais grinçante, où l’humour naît parfois du détournement des mots, parfois du contraste entre leur sens et la condition matérielle de ceux qui les emploient. Cette invitation au voyage à petite vitesse dans un humour haut en couleurs contraste elle aussi avec le rythme accéléré de la vie quotidienne dans la réalité en noir et blanc où nous sommes tous plongés. Sam. 1er, dim. 2 et lun. 3 fév., de 14 h à 18 h, Maison des Sciences Humaines Du mer. 5 fév. au ven. 28 fév. (inclus), les mar., mer., jeu. et ven., de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 19 h et sam., de 9 h 30 à 12 h 30, Caisse d’Épargne, rue Travot

Conférence sur Le Choletais Maurice Ligot, ancien ministre et maire de Cholet, présente une conférence sur le thème Le Choletais, un exemple pour la France, du XVIIIème siècle à nos jours. À l’heure où l’on s’interroge sur l’avenir économique du pays et où certains parlent de déclin, le conférencier démontrera

que la volonté d’entreprendre, la confiance, l’énergie ont, en terre choletaise, toujours été «payants» et sources de développement. Avec pour preuves, le renouveau industriel issu de la reconstruction de la région dévastée par les Guerres de Vendée et le rayonnement mondial de productions choletaises dont le dynamisme de leurs créateurs a été le meilleur facteur de réussite sur des marchés pourtant très concurrentiels. Sam. 8 fév., à 15 h 30, amphithéâtre du lycée Europe (avenue de l’Europe)

Conférence-projection Seigneur de Mazières

Conférence illustrée sur La Radio sous l’Occupation

Conférence sur René Bazin

La Radio sous l’Occupation, une usine choletaise en guerre, voici ce qu’évoquera Emmanuel de Chambost en pointant le courage et l’optimisme ayant permis aux «gens de la Radio» (les ouvriers de la Société Française de Radio, ancêtre de Thales) de traverser les années noires de l’Occupation allemande du pays et celles de l’usine en résistant à des cadences de productions infernales sous contrôle ennemi. Ils dominaient la peur des sanctions qui pouvaient aller jusqu’à la Déportation pour travailler en Allemagne. Ils auraient eu toutes les raisons de «sombrer» mais ils ont tenu bon, soutenu par l’espoir de la Libération. Des radios d’époque, issues des collections de la SLA, seront présentées. Dim. 9 fév., à 15 h 30, salle Araya*

Animation poésie pour enfants L’optimisme aussi gagnera les enfants autour de jeux de mots divertissants sur le thème J’aime ma ville. C’est une invitation à réfléchir en vers et en rimes à tout ce qui rend la vie quotidienne agréable dans une ville «Amie des enfants». Un goûter sera offert par la Municipalité et la SLA. Mer. 12 fév., à 14 h 15, salle Araya*

sur un

Jean Maugeais relatera les hauts et les bas d’un Seigneur de Mazières, aventurier et faux monnayeur. Sam. 15 fév., à 20 h 30, salle Araya*

Concert de musique de chambre Le groupe de musique de la SLA et ses amis de l’association des Musiciens Amateurs Anjou Loire proposent un concert de musique de chambre. Dim. 16 fév., à 15 h 30, Chapelle Saint-Louis

De la Belle Époque aux années 1920, René Bazin a connu la vie rurale angevine et partagé le quotidien des classes populaires dans ce qui nous paraît aujourd’hui le Moyen Âge des campagnes. De la dureté du travail, il a exalté la noblesse et de la condition paysanne, il a mis en exergue les liens d’amour qui attachent l’homme à la terre. Jacques Boislève présente l’écrivain angevin à (re)découvrir. Sam. 22 fév., à 15 h 30, salle Araya*

Jeu de piste pour enfants Le Musée d’Art et d’Histoire accueille les enfants pour un jeu de piste autour de l’histoire du costume. Ils devront observer les tableaux et trouver le mot juste s’appliquant à des pièces vestimentaires qui y sont représentées. Après l’effort, le réconfort avec un goûter, offert par la Municipalité et la SLA. Mer. 26 fév., à 14 h 15, Musée d’Art et d’Histoire Infos : SLA - Maison des Sciences Humaines - 12 av. Foch à Cholet Tél. : 02 41 62 40 36 *Hôtel de Ville-Hôtel d’Agglomération

Compostage : en appartement aussi, c’est possible ! Dans son numéro précédent, Synergences hebdo promouvait en images l’installation, le samedi 11 janvier dernier, du premier composteur partagé au pied de la résidence d’appartements Le Soleil, sise rue Maindron à Cholet. Nous revenons sur cette démarche avec une présentation détaillée. Si jusqu’à présent seuls les foyers possédant un jardin pouvaient composter leurs restes de cuisine et déchets de jardin, désormais ceux demeurant en appartement sont à même d’adopter ce bon geste. Ce sont des habitants, Michelle Giraud, présidente du conseil syndical au premier chef, de la résidence Le Soleil, qui ont ouvert la voie. Ils se sont mobilisés pour porter un projet de compostage partagé, en partenariat avec le Cabinet Éric Chupin, bailleur de la résidence, et la Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC). La collectivité renforce ainsi son action en 2

faveur du compostage afin que les déchets organiques ne soient plus jetés aux ordures ménagères. Elle soutient déjà les foyers dans l’acquisition d’un composteur par l’octroi d’un bon de réduction de 20 €. Chaque partie prenante s’est investie, durant une année, entre réalisation d’un sondage auprès des différents foyers, réunions de groupe et désignation de quatre habitants volontaires «référents de site», pour que se concrétise l’installation d’un pavillon de compostage de 5 m2. Cette opération s’est accompagnée d’une information, sur le principe des dépôts des biodéchets, le retournement et la récupération du compost, auprès de 43 résidents, ainsi que de la distribution d’un bio seau. Ce dernier reçoit les biodéchets d’ici leur dépôt dans le composteur, s’effectuant tous les lundis et vendredis, entre 11 h 30 et 12 h 30. Deux

École maternelle du Planty : 40 bougies à souffler !

«Rendez-vous du compost» qui ne devraient pas manquer de susciter la curiosité et inciter d’autres résidents à adhérer à la démarche. En effet, un même projet a éclos le 25 janvier dernier à la résidence Les Hortensias au May-sur-Èvre. Qu’il soit individuel ou collectif, l’habitat n’est plus un frein à la réduction des déchets s’affirmant, ainsi, comme bel et bien en marche. Pour l’installation d’un composteur partagé ou le bénéfice d’un bon de réduction pour l’achat d’un composteur, il convient de contacter le Service Gestion des déchets de la CAC au 0 800 97 49 49. N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

Le samedi 14 juin prochain, l’école maternelle du Planty fêtera son 40ème anniversaire lors de sa fête de l’école. Les anciens élèves sont, d’ores et déjà, invités à faire part de leurs souvenirs, témoignages, photos ou tout autre document permettant de faire revivre ces années d’enseignement. L’école maternelle du Planty a ouvert ses portes en septembre 1973. À cette époque, elle fut victime de son succès car au lieu des 140 écoliers attendus, ce sont 200 enfants qui se sont présentés pour intégrer les quatre classes… Aujourd’hui, cette petite école familiale se compose de trois classes. Située à quelques pas du Centre des impôts, elle se trouve en contrebas de la rue du Planty ce qui lui procure une ambiance intimiste et privilégiée pour l’épanouissement des enfants. Si vous souhaitez y inscrire votre petit dernier, vous pouvez dès le début du mois de février prendre rendez-vous avec la directrice qui vous fera découvrir l’école, son restaurant scolaire et son lieu d’accueil périscolaire qui fonctionne le matin et le soir.

D ernière

Le samedi 14 juin prochain, ce sera le jour de la fête de l’école. Dès 14 h, les enfants proposeront danses et animations sur le thème de l’Indonésie. Une thématique qui est étudiée en classe, cette année, via la musique et les arts plastiques (photo). Outre la fête de l’école, cette journée sera également l’occasion de souffler les 40 bougies de l’école maternelle. La directrice, Annie David, aimerait, en effet, proposer une exposition retraçant les 40 années de vie de l’école du Planty. Ainsi, les anciens élèves qui auraient en leur possession des photos et des souvenirs de leur passage au sein de l’école, ou encore des témoignages, sont les bienvenus. Ils peuvent se faire connaître auprès de l’école jusqu’à la mi-mai. Une façon pour les élèves actuels et leurs familles de revivre l’histoire de l’école et pour les anciens élèves de se souvenir de leurs jeunes années… L’appel est lancé ! Infos : École maternelle du Planty 26 rue du Planty à Cholet (près du Centre des impôts) Tél. : 02 41 62 02 93

minute

Bistrot mémoire Proposé par l’association Relais & Présence, le Bistrot mémoire est un temps de convivialité et d’échanges à destination des familles touchées par la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés ; ceci pour leur permettre de prendre une pause vis-à-vis de la maladie et de partager leur expérience avec d’autres familles. Le prochain rendez-vous, gratuit, a lieu le mardi 4 février prochain, de 15 h à 17 h, au Grand Café à Cholet (place Travot). En présence de Romuald Cherdo, psychologue, le rendez-vous aura pour thème : Accompagner son parent dépendant. Infos : Association Relais & Présence 23 rue Trémolière à Cholet Tél. : 09 60 14 84 58

Erratum : talmeliers et non talmeniers Notre dernier numéro faisait référence à la Confrérie des Talmeniers du Bon Pain. Erreur ! Il fallait lire, donc écrire,

la Confrérie des Talmeliers du Bon Pain. En écrivant Talmeniers, notre plume a peut-être cru bien faire en faisant référence aux meuniers, à savoir ceux qui transforment le blé en farine. Que nenni, talmelier serait l’ancien nom des boulangers français. Deux hypothèses quant à l’origine de ce mot : talmelier dériverait de tamiser, ou bien de taler qui signifiait battre (idée de pétrissage) et mêler. Le mot boulanger apparaît plus tardivement vers la fin du XIIème siècle. Dont acte et en tout état de cause les deux nouveaux membres intronisés, Patrice Brault et John Davis se sont bien engagés auprès des Talmeliers pour promouvoir et défendre le bon pain.

Qualité de l’air Pour la période de la semaine passée, la valeur moyenne de l’indice ATMO était de 3 (bon) sur une échelle allant de 1 à 10. Infos : www.airpl.org ou www.msa.asso.fr


La vie du territoire… à Cholet Vœux : près de 1 000 agents et élus La traditionnelle cérémonie de présentation des vœux aux élus et personnels de la Ville de Cholet et de la Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC) a eu lieu le jeudi 16 janvier dernier à la Meilleraie. Retour. Cette cérémonie à laquelle étaient présents près de 1 000 agents et élus municipaux et de la CAC a été marquée par différents temps forts dont le discours de Jean-Maurice Bureau, directeur général des Services de la Ville et de la CAC. En la circonstance, il a rappelé la crise économique mondiale. «La France n’a pas été épargnée même si notre territoire n’a pas été le plus impacté en ce domaine. Qui parmi nous n’a pas dans son entourage familial ou amical, un proche touché par ce terrible fléau que représente l’absence d’emploi ? Alors, bien sûr, dans ce cas-là, une catégorie de travailleurs est immédiatement pointée du doigt : les fonctionnaires. Et l’on peut entendre : De quoi se plaignent-ils ? Ils ont la chance d’avoir un travail et la sécurité de l’emploi. Soyons un peu honnête avec nous-même. Pouvonsnous reprocher à ceux qui tiennent ces propos d’avoir tort ? Ne nous leurrons pas. Nos petites misères de fonctionnaires, lorsqu’elles sont mises sur la place publique, font plus sourire qu’elles n’attirent de compassion. Nous sommes considérés comme des privilégiés. Que cela nous plaise ou pas, c’est une réalité, alors acceptons la» commença-t-il avant de poursuivre : «Ce sont peut-être des paroles faciles lorsque les fonctionnaires sont brocardés, mais ces paroles sont dites.»

Efficacité Et d’ajouter aussitôt : «Pourtant nous ne sommes pas si mal aimés que cela. D’une récente enquête parue dans la Gazette des Communes au sujet de l’attachement des Français à leurs services publics municipaux et intercommunaux, il apparaît qu’à 73 %, ils se disent très attachés aux services publics de leur ville et territoire, qui leurs sont très utiles au quotidien.» En effet, comme première valeur essentielle du service public municipal ou intercommunal, les Français, à 53 %, citent l’efficacité. Comme le précise l’auteur de l’article, «ce résultat

rencontre, heureusement, la préoccupation n°1 des agents qui, de leur côté, déclarent, et à 84 %, que la première mission du service public est de rendre un service de qualité.» Faisant toujours référence à la situation économique, Jean-Maurice Bureau révèle : «En 2013, ce sont près de 4 500 demandes d’emploi qui nous ont été adressées. Parmi ces demandes, 342 ont pu être satisfaites, soit pour répondre à des vacances de poste (55), soit en tant que contrats aidés ou apprentis (9), soit en tant que renforts (156) ou enfin pour effectuer des remplacements (122)». Autre chiffre rappelé par le directeur général des Services, celui lié au plan de formation : «1 123 agents ont été formés depuis que ce plan est en place et ce sont 469 000 € qui ont été dépensés au cours de l’année 2013 à cet effet pour rendre ensuite un meilleur service à la population.»

Reconnaissance Par ailleurs, et sans préjuger du résultat qui sortira des urnes, certains élus ont décidé de mettre un terme à leur engagement au service des administrés. «Je citerai Marie-Christine Pelletier, adjointe au maire et viceprésidente de la CAC en charge des questions de ressources humaines, Roselyne Durand, adjointe au maire en charge des questions d’aménagement, de voirie, d’espaces verts, de bâtiments et également vice-présidente de la CAC en charge de la gestion des déchets et Manuel Duwattez, vice-président de la CAC en charge des questions de tourisme. Tous les trois auront, dans leur domaine d’intervention respectif, marqué le territoire de leur empreinte. S’agissant du domaine plus particulier des ressources humaines, beaucoup parmi nous ont, à l’égard de Madame Pelletier, une dette de reconnaissance pour l’action qu’elle a pu mener et

Les 15 ans de la Coupe d’Europe fêtés avec les 14 ans !

dont ils ont bénéficié» souligna JeanMaurice Bureau en ajoutant, concernant l’intéressée : «Je sais qu’il y a un combat qui vous a toujours tenu à cœur et que vous souhaitez voir poursuivi par ceux qui vous succèderont : c’est l’intégration de personnes en situation de handicap dans les services et le reclassement des agents dont l’état de santé ne leur permet plus d’assurer leur métier d’origine.»

«Allez Cholet» En 2014, la Ville est candidate pour décrocher une nouvelle fois le titre de la Ville la plus sportive de France du Challenge l’Équipe. «Un dossier qui a pu être monté au cours de ces derniers mois grâce à l’appui de nombre de directions et de services. Je voulais publiquement les en remercier et les en féliciter. Aujourd’hui, les derniers détails le concernant se règlent. D’ici très peu de temps, les dés en seront jetés, le dossier sera bouclé et transmis aux instances chargées d’en décider. Un slogan accompagne cette candidature "Allez Cholet". Faisons nôtre ce slogan. Complétons-le par la dimension territoriale "Allez la CAC" et tous ensemble œuvrons pour que notre territoire, avec la somme de travail que les uns et les autres vont y apporter tout au long de ces 12 mois, sorte en grand vainqueur de tous les problèmes auxquels il pourra être confronté.» Propos qui ont fait office de conclusion et très applaudis. À l’issue de ce discours, le maire et président de la CAC, Gilles Bourdouleix, a ensuite adressé ses vœux personnels et les plus chaleureux à tous avant de remettre les médailles à 90 agents ; dont 52 en activité et 38 ayant fait valoir leur droit à la retraite au cours de l’année écoulée. Marie-Christine Pelletier, quant à elle, s’est vue remettre la médaille de Vermeil pour ses 31 années en qualité d’élue.

La section Tennis de la Jeune France (JF) organise, pour la 15ème année, les tours qualificatifs de la Coupe d’Europe. Pour cette édition-anniversaire, la compétition «choletaise» accueille non plus la catégorie des Juniors mais celle des Cadets. Une première à suivre du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février au Bordage Luneau. L’entrée est gratuite. Ce sont 24 tennismen en devenir, âgés de moins de 14 ans, qui vont prendre leurs quartiers à Cholet pour disputer la compétition qualificative pour la Tennis Europe Winter Cups.

La Tennis Europe Winter Cups… Créé en 1977, cet événement tennistique constitue l’un des plus prestigieux du Tennis Europe Junior Tour. De nos jours, de nombreux joueurs de haut niveau évoluant en Coupe Davis et en Fed Cup ont, en effet, représenté leur pays pour la première fois à la Winter Cups. C’est dire l’attrait de cette compétition à laquelle participent pas moins de 177 équipes nationales. Ces dernières sont réparties au quatre coins de l’Europe, dont Cholet.

… À cholet Les jeunes espoirs de tennis autrichien, français, irlandais, hollandais, norvégien, polonais, portugais et roumain seront en lice, ce week-end, au Bordage Luneau. Chaque équipe, composée de trois joueurs et d’un capitaine, tentera de terminer à l’une des deux premières places pour disputer la finale aux côtés des six autres formations qualifiées. Le titre de champion de la TenN°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

nis Europe Winter Cups se jouera, du 14 au 16 février prochain, à Correggio en Italie. D’ici là, tous useront de tous les coups de raquette bien entendu pour au plan collectif qualifier leur équipe et, au plan individuel, empocher de précieux points de classement du Tennis Europe Tour. De quoi assurer un beau spectacle aux fanas de la petite balle jaune et au-delà à l’ensemble du public !

Programme Vendredi : 1/4 de finales À 11 h, simples des N°2 À 14 h, simples des N°1, suivi du double Samedi : 1/2 finales À 11 h, simples des N°2 À 14 h, simples des N°1, suivi du double Dimanche : finale À 11 h, simples des N°2 À 14 h, simples des N°1, suivi du double Infos : Entrée gratuite Boissons chaudes sur place Section Tennis de la JF Tél. : 02 41 56 23 27 jftennischolet@orange.fr

3


La vie du territoire… dans nos communes Le May-sur-Èvre

Permanences Emploi La Romagne

Saint-Christophe-du-Bois

Le Puy-Saint-Bonnet Les permanences du Service Emploi du dront ce jeudi 30 janvier, de 9 h à 10 h La Romagne, puis de 10 h 40 à 12 h, à Christophe-du-Bois, ainsi que le mardi 4 10 h 30, à la mairie du Puy-Saint-Bonnet, 12 h, à la salle Schuman de La Tessoualle.

La Tessoualle Choletais se tien30, à la mairie de la mairie de Saintfévrier, de 9 h à puis de 10 h 40 à

I nfos - B rè ves Le Puy-Saint-Bonnet Mission 47 à Palerme, par la Cie ATRAP L’Association Théâtrale Récréative Artistique du Puy-SaintBonnet (ATRAP) monte sur la scène de l’Espace Convivial pour présenter Mission 47 à Palerme. Cette pièce de Damien Émeriau est présentée ce vendredi 31 janvier, à 21 h et ce samedi 1er février, à 21 h, à l’Espace Convivial. Infos : ATRAP au 02 41 75 01 13 Tarifs : 7 € adulte, 3 € étudiant, gratuit pour les moins de 12 ans

Loto L’association locale des parents d’élèves du groupe scolaire de La Chevallerie organise un loto, ce dimanche 2 février, à partir de 13 h 30, à l’Espace Convivial. De nombreux lots à gagner pour les petits et les grands !

Mega loto L’Union Nationale des parachutistes de Cholet organise un Mega loto en 80 tirages et animé par Philing animation, le samedi 15 février, à 20 h, à la salle conviviale qui ouvrira ses portes dès 18 h. De nombreux lots sont à gagner. Bar et sandwiches seront proposés. Réservations possibles au 06 14 79 59 35 ou 06 41 69 25 39 Tarifs : 3 € la carte, 15 € les sept, 20 € les dix

Saint-Christophe-du-Bois Théâtre : Homo Politicus Le Théâtre de la Doue interprétera Homo Politicus, pièce en trois actes de Jean-Paul Le Guénic, les vendredis 31 janvier et 7 février, à 20 h 30, les samedis 1er et 8 février, à 20 h 30 et ce dimanche 2 février, à 15 h, à la salle du Théâtre de la Doue. Cette comédie est une parodie du monde politique et une peinture cocasse de notre société.

Mazières-en-Mauges Théâtre : Un stylo dans la tête La troupe théâtrale de la commune, l’Art Détracteur présente Un stylo dans la tête, comédie de Jean Dell, dont les représentations seront jouées à la salle Saint-Jean les vendredis 31 janvier, 7, 14 et 21 février à 20 h 30, les samedis 1er, 8, 15 et 22 février à 20 h 30, les dimanches 2, 9, 16 et 23 février à 15 h et les mercredis 5, 12, et 19 février à 20 h 30. Infos et réservations : www.lartdetracteur.fr Réservations à la salle Saint-Jean les samedis de 11 h à 12 h 30 ou au 02 41 65 59 61, du mardi au jeudi, de 18 h à 20 h 30. Tarifs : 6,50 € adulte, 2,50 € enfant de moins de 16 ans

CSI Chloro’fil Gym équilibre Le Centre Social Intercommunal (CSI) Chloro’fil et l’association Siel Bleu invitent les personnes âgées de plus de 50 ans à une matinée gratuite de découverte de la gym équilibre, ce vendredi 31 janvier, à 9 h 30, à la salle Guy Chouteau de Nuaillé, située près de l’église. Vous pourrez apprendre des gestes simples grâce à des exercices ludiques pour vous prévenir des chutes et des accidents domestiques. Infos : CSI Chloro’fil au 02 41 55 93 41

4

Une convention pour l’église À l’occasion des vœux du maire, une convention avec la Fondation du Patrimoine a été signée en public pour la conservation de l’église médiévale.

C’était aussi l’occasion de décorer deux agents communaux pour 30 ans de service. © D. R.

La Romagne

Opération «vers de terre-moutarde» ! Qu’est-ce que cette opération «vers de terre-moutarde» ? Tout simplement une action des élèves de l’école L’Arc-en-ciel qui entre dans le cadre de leurs activités développées sur un jardin pédagogique jouxtant cette école. Présentation. Les élèves de l’école L’Arc-en-ciel sont impliqués dans le cadre d’un observatoire participatif de vers de terre. Cédric Neau, qui assure leur accompagnement, précise : «Aujourd’hui, nous avons effectué l’identification des espèces de vers de terre et leur nombre, sur 1 m². Le comptage s’est fait sur 30 minutes. Comme le veut le protocole, nous avons utilisé une solution à base de moutarde pour faire sortir les fameux lombrics. Une fois nos observations faites, nous envoyons nos données au centre de recherche de Rennes pour ainsi étudier l’évolution de cette espèce.» La démarche est donc très sérieuse. «Nous en avons profité pour comparer le nombre de vers de terre dans notre jardin, cultivé sans bêchage et au naturel, au jardin voisin situé à quelques mètres. Les résultats sont très parlants. Nous avons compté 29 lombrics au m² pour ce dernier et 112 au m² dans le nôtre !» Ce constat confirme bien ce qui suit. En 1950, on comptait environ deux tonnes de vers de terre par hectare. Aujourd’hui, nous en avons moins de 100 kilos. «La mécani-

server les saisons…» explicite-t-il. Les ensation agricole a contribué à cette chute seignantes ne manquent pas d’aménager de population, et nous réapprenons aules emplois du temps pour permettre aux jourd’hui à cultiver avec. Nous savons que élèves de suivre les conseils et les explicales lombrics sont les responsables de la tions de Cédric par petits groupes. À noter fertilité des sols grâce à leur tube digestif» qu’il travaille dans les espaces verts depuis commente Cédric Neau. plus de vingt ans et intervient à titre bénéDepuis maintenant trois ans, il intervient vole sur son temps libre pour l’école. régulièrement à l’école L’Arc-en-ciel dirigée Voici à la fois une belle leçon de choses et par Laurence Bouhiron, pour enseigner le de partage du savoir. jardinage au naturel de la Petite Section Les petits Romagnons ont bien de la au Cours Moyen 2 (CM2) dont Françoise chance. Perrette assure l’enseignement. C’est Alain Breteaudeau, maire de la Romagne, qui a mis à disposition un terrain pour l’école afin que les élèves puissent découvrir le jardinage. Ce qui permet « d ’a p p r e n d r e à planter des bulbes pour les tout-petits, planter des légumes et des fleurs, récolter des graines, pailler le sol, cultiver les plantes aromatiques, observer les insectes Un groupe d’élèves de CM2, fiers de montrer leur collecte de lombrics, pollinisateurs et avec leur professeure Françoise Perrette, Laurence Bouhiron, direcprédateurs, ob- trice, et Cédric Neau.

Mazières-en-Mauges

Réparation et installation du multimédia Ce samedi 1er février, une nouvelle activité voit le jour avec Smart Repair, où le Maziérais Steven Macé propose la réparation de tous vos équipements multimédia. Smartphones, tablettes tactiles, ordinateurs fixes et portables, consoles de jeux, télévisions, ou tout autre appareil multimédia ont la possibilité de vivre une seconde vie, grâce à Steven Macé, qui lance son activité de réparation de ces matériels, à travers son entreprise individuelle baptisée Smart Repair «la réparation intelligente» ! Ancien vendeur auprès d’opérateurs mobiles et Internet, Steven Macé rencontrait un nombre croissant de demandes de réparations de téléphones, traduisant un nouveau comportement de consommation. «Les gens souscrivent de plus en plus à des forfaits sans engagement, qui demandent un investissement de départ

afin d’acquérir un téléphone. Parallèlement, les opérateurs ne proposent plus, comme par le passé, de changer de téléphone régulièrement, grâce aux points cumulés. Réparer - et non jeter - en cas de panne devient donc incontournable, c’est ce service que je propose sur le Choletais. J’interviens sur tout le multimédia, toutes marques confondues, du remplacement des écrans si fragiles des tablettes tactiles à des services tels que l’installation et la mise en service des box ADSL, PC, imprimantes, tout le parc informatique en somme.» Pour ce faire, Steven Macé intervient soit via son atelier mobile, soit via les magasins Gitem de Cholet et Beaupréau. L’atelier mobile lui permet de se déplacer pour effectuer les réparations rapidement au domicile ou sur le lieu de travail des clients, dans un rayon de 30 km autour de Cholet. Pour sa collaboration avec les magasins Gitem de Cholet et Beaupréau, il suffit d’y déposer le matériel, qui sera à

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

nouveau disponible le lendemain ou le surlendemain, suivant la panne. Infos : Smart Repair Steven Macé Tél. : 06 48 02 19 58 smartrepair49@gmail.com


Toutlemonde

La Séguinière

Concert Toutlemonde en Chœur Ce dimanche 2 février, la chorale Les Doux Hommes de Beaupréau sera en concert avec la chorale Toutlemonde en Chœur, en l’église de Toutlemonde, à 15 h. L’Association Arts Culture Théâtre à Toutlemonde (ACTT), section chorale,

organise un concert ce dimanche 2 février, à 15 h, en l’église de Toutlemonde. La chorale Toutlemonde en Chœur accueillera Les Doux Hommes, chorale de Beaupréau. Au programme, des chansons telles que Il fait danser les mondes, Armstrong, Chœur des esclaves, Away haul away, Fleur d’épine, Al Kol Eleh,

École maternelle Marcel Luneau : portes ouvertes

Fiaccule di Sperenza, Le chant des marais, parmi de nombreuses autres. L’entrée est libre.

L’école maternelle Marcel Luneau ouvre ses portes ce samedi 1er février, de 10 h à 12 h, pour une découverte des locaux, du matériel pédagogique et effectuer les inscriptions pour l’année scolaire 2014-2015 des enfants nés en 2009, 2010 et 2011. Ces inscriptions peuvent également avoir lieu le midi, ou à partir de 17 h, ou encore sur rendez-vous. Prévoir le carnet de santé et le livret de famille. La visite de l’école est possible aussi sur rendez-vous. Infos au 02 41 56 98 55

Trémentines

Lampridic, musique Bluegrass

Quand les talents cachés ne se cachent plus...

La musique Bluegrass du groupe Lampridic est à découvrir lors d’un concert se tenant ce samedi 1er février, au théâtre de l’Espace Prévert, à 20 h 30. Infos : Mairie au 02 41 56 90 53 Tarif : 4 €, gratuit pour les moins de 12 ans

Une exposition des talents cachés trémentinais, ouverte à tous et gratuite, sera présentée les samedi 8 et dimanche 9 février, à la salle des Mauges. C’est le temps pour les talents de se montrer ! À travers l’exposition sobrement intitulée Les talents cachés trémentinais, ce sont 12 activités qui seront représentés, portées par 20 participants exposants. Ainsi, le public pourra découvrir, notamment, grâce aux démonstrations en continu, les activités suivantes : speedcubing (résolution rapide des puzzles type rubik’s cube) par Stéphane et Adrien Hablot ; création d’articles de maroquinerie et de bijoux en cuir par Élodie Martineau ; création de chapeaux, de robes de mariée

et de cérémonie par Christelle Pontoire ; sucre soufflé par Claude Broquin ; enluminure et calligraphie par Monique Larée ; tournage sur bois et marqueterie par Gilles Defois ; peinture sur porcelaine, cartonnage, patchwork par la Section Échange de Savoir ECL ; paniers, vannerie, cannage par la section Vannerie de l’ECL ; peinture acrylique, aquarelle, huile, pastel par Michèle Grimaud, Pierre Bouchet, Monique Larée, Claude Broquin, Colette Coutand et points comptés, broderie par Nicole Maillet. Vous êtes invités à rencontrer et profiter des démonstrations à la salle des Mauges, située place de la Victoire, le samedi 8 février, de 14 h à 18 h 30, et le dimanche 9 février, de 9 h à 17 h 30.

La Tessoualle L’Orchestre Harmonique donne son concert d’hiver Pour son concert d’hiver 2014, l’Orchestre Harmonique Tessouallais est heureux de retrouver son public à Tessallis, ce samedi 1er février, à 20 h 30 et ce dimanche 2 février, à 15 h. Le concert du dimanche a pour invité l’Orchestre Harmonique de Cholet.

Concours de belote

Soirée impros et musique irish & country La Compagnie Côté Cour propose une soirée impros et musique, le samedi 22 février, à 20 h 30, à la salle du Garotin. La Compagnie Côté Cour organise avec les musiciens du groupe Billy Jam une soirée festive où se mêleront le comique des improvisations des comédiens au rythme endiablé de la musique country et folk de Billy Jam. Le samedi 22 février, à 20 h 30, les comédiens de la Compagnie Côté Cour proposeront donc leurs improvisations à partir des demandes des spectateurs tandis

Nuaillé

qu’en alternance, les musiciens de Billy Jam feront swinguer le public avec leur musique irish. Cette soirée se déroulera à la ferme équestre Les Garotins, à Trémentines, route du May-sur-èvre. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’un soutien à la Compagnie pour l’aider à sortir d’une mauvaise passe financière. Réservations au 02 41 58 54 20 ou anneso@compagniecotecour.fr Tarifs : 8 € avec une boisson gratuite, 6 € jusqu’à 12 ans

Trémentines

L’Art Tisse Tics joue Ténorissimo L’Art Tisse Tics (ATT) de Nuaillé présente sa nouvelle création, Ténorissimo, à la salle Gérard Philipe de Trémentines, du 14 février au 1er mars. Pour sa nouvelle saison, l’Art Tisse Tics propose Ténorissimo, comédie rythmée et endiablée - alimentée de 127 claquements de portes ! - qui se révèle être un «véritable marathon couru au sprint où les comédiens finissent en lavette. C’est du bonheur à l’état pur» selon les aveux des membres de l’ATT. «Ténor de renommée internationale, Tito Merelli a signé pour jouer Otello à l’opéra de Chicago. Il arrive en retard, et suite à un enchaînement de péripéties, et quelques bons verres de vin, il s’endort très très profondément… Le croyant mort, l’exécrable régisseur de l’opéra décide de le remplacer par son assistant Max.

Celui-ci, chanteur en herbe, fait un triomphe. Mais Tito se réveille… Pendant ce temps, la femme de Tito très jalouse, la chanteuse d’opéra très ambitieuse et l’ingénue jeune fille du régisseur admiratrice du ténor, sont prêtes à tout pour arriver à leurs fins.» L’association Art Tisse Tics a vu le jour en 2009, pour promouvoir le théâtre dans la commune de Nuaillé. Elle a été créée par un groupe d’acteurs qui évoluait déjà depuis plus de 20 ans. Chaque année, la préoccupation principale de l’association est de faire vivre un moment de joie et de rire aux spectateurs venus applaudir ceux qui se produisent sur les planches. Les représentations de Ténorissimo se joueront les vendredis 14, 21 et 28 février à 20 h 30, les samedis 15, 22 février et 1er mars à 20 h 30 et les dimanches 16 et 23 février à 15 h, à la salle Gérard Philipe de Trémentines.

L’association Les Cerfs Pantins organise un concours de belote, sans annonce, le vendredi 7 février, au cercle Saint Louis. Les inscriptions seront prises à partir de 19 h 30, pour un début des jeux à 20 h 30. Tarif : 6 €

Les rendez-vous de Tessallis Concert de Big-bands Un concert de Big-bands a lieu le samedi 15 février, à 20 h 30, à la salle Tessallis, en partenariat avec le Conservatoire du Choletais et la Municipalité de La Tessoualle. Infos au 02 44 09 26 06 Roue Libre Le spectacle Roue Libre sera joué par la Cie 3XRien à Tessallis, le samedi 22 février à 20 h 30 et le dimanche 23 février, à 16 h. Infos : Mairie au 02 41 56 32 74

Trémentines Grand loto Les associations de parents de l’école du Sacré Cœur organisent un grand loto en 65 tirages ce dimanche 2 février, à 14 h, à la salle Azura 2000, dont les portes seront ouvertes dès 13 h. Bar, gâteaux, café et chocolat seront proposés.

Soirée dansante Le club de football de Trémentines organise Le festin des verts, soirée dansante animée, se tenant le samedi 15 février, à la salle Azura 2000, à partir de 19 h 30. Réservations au 02 41 62 75 62 ou 06 26 03 39 00 Tarifs : 22 € adulte, 5 € enfant

Nuaillé Fermeture de l’éco-point En raison de travaux d’assainissement, l’éco-point de Nuaillé sera fermé au public le samedi 8 et le lundi 10 février. Les usagers de l’éco-point sont invités à se rendre à la déchèterie de la Blanchardière à Cholet pendant ces deux jours.

Super loto Réservations au 02 41 62 70 64 Tarifs : 7 € adulte et 3,50 € pour les étudiants et les enfants jusqu’à 12 ans

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

Un super loto animé par ESSPGCN Football est proposé le samedi 15 février, à la salle de la Vallonnerie. Le jeu commencera à 20 h et l’accès à la salle sera possible dès 19 h. Sur place, seront proposés restauration, gâteaux, bar et confiseries. Tarifs : 3 € la carte, 10 € les quatre, 15 € les six, 20 € les dix

5


Dans les coulisses

ÉHPAD La Cormetière : un lieu d Cette année 2014 verra la poursuite et l’achèvement de cette série de dossiers* consacrée à la présentation, dans toute leur diversité, des structures du territoire d’accueil des seniors et des personnes âgées. Des accueils de jour aux résidences pour seniors en passant par les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (ÉHPAD) et les foyers logements répartis entre la ville de Cholet et les communes de l’agglomération, les Choletais disposent d’une offre complète et complémentaire. La catégorie des ÉHPAD compte neuf établissements, publics et privés confondus, dont celui de La Cormetière, au centre de cette double-page. Avec la rencontre de Maud Pineau, à la direction de l’établissement, une visite guidée en images et les témoignages de cinq résidents, Synergences hebdo vous fait découvrir ce lieu de vie. Gérée par le Centre Intercommunal d’Action Sociale, rattaché à la Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC), cette maison de retraite bénéficie, depuis juillet 2012, d’un vaste programme de réhabilitation. Un projet qui vise à bonifier encore plus le cadre de vie proposé aux 82 personnes accueillies.

À l’horizon 2016, l’ÉHPAD La Cormetière verra l’achèvement des travaux de réhabilitation, entamés un an et demi plus tôt. De ce fait, ce projet marquera de son empreinte 2014. «Au mois de mai devrait avoir lieu la livraison de la première tranche des 21 chambres rénovées. Dans le même temps, un second déménagement se fera pour 21 autres résidents qui rejoindront leurs chambres, au sein d’un bâtiment crée de 800 m2 et destiné, dans sa configuration définitive à un pôle soins et des salles d’activités, et aménagé provisoirement en chambres» explique Maud Pineau, directrice. Pour autant l’année qui s’ouvre comportera d’autres projets destinés à poursuivre «l’amélioration de la qualité de l’accompagnement des résidents». Il y a un an, à pareille époque, l’établissement renouvelait pour cinq ans la convention tripartite liant tout ÉHPAD avec le Conseil général, en la circonstance celui de Maine-et-Loire, et l’Agence Régionale de Santé (ARS). De par cette convention, un cap est fixé : «le renforcement de la qualité de l’accompagnement», et pour lequel des moyens supplémentaires sont mobilisés. «Il y aura le renforcement de certaines fonctions en place (médecin coordonnateur, psychologue, aide-soignante) et l’arrivée de nouveaux professionnels comme un temps d’ergothérapeute, de diététicienne et de qualiticien. Il y aura aussi la mise en place d’une équipe dédiée à l’hôtellerie. Une organisation qui doit permettre d’optimiser le temps d’accompagnement des personnels médicaux et para-médicaux auprès des résidents et au-delà favoriser l’amélioration du cadre de vie.» Au total, La Cormetière compte une équipe d’une soixantaine d’agents au service de 82 résidents, dont la moyenne d’âge s’élève à 89 ans. «Nous accueillons les personnes âgées de plus de 60 ans présentant une perte d’autonomie, ainsi que des personnes atteintes de troubles de la désorientation au sein de notre unité La Roseraie, d’une capacité d’accueil de 11 places.» Un accueil auquel l’établissement porte une attention toute particulière. Maud Pineau met en avant «la recherche du consentement de la personne, à défaut son information» comme un critère essentiel à l’entrée en institution. «Nous proposons une

6

visite de pré-admission accompagnée, si besoin, d’un rendez-vous à domicile. Ce temps est l’occasion d’établir un premier contact permettant à l’équipe d’être bien préparée pour l’installation de la personne» argue la directrice. L’adaptation n’en sera ainsi que plus facilitée et appuyée par la mise en œuvre d’un projet de vie individualisé. «Le projet d’accompagnement formalise les possibilités de la personne dans la lignée de son histoire, ses habitudes, ses besoins, l’enjeu étant de maintenir son autonomie et, en toile de fond, de préserver sa dignité.» Au quotidien, «l’équipe de l’ÉHPAD La Cormetière se mobilise en partant des besoins du résident pour, aux côtés de l’exigence de la médicalisation, conserver la dimension sociale, d’échange, de partage, soit toute la dimension de vie». Loin d’être exhaustif, la directrice cite deux exemples : «Un agent a emmené un résident voir sa sœur résidant dans un autre établissement et un autre résident est allé rendre visite à sa maman à Trémentines.» Si le volet «Se déplacer» tient une place de choix, celui «S’épanouir» est aussi prépondérant au travers de l’animation. En 2008, la structure a recruté une animatrice à temps plein dont «la dynamique apporte une dimension sociale, d’échange et de partage indéniable». Pour ce faire, l’établissement a tissé des partenariats avec l’association JALMALV (Jusqu’À La Mort Accompagner La Vie) assurant des visites individuelles, la Maison d’animation La Haie venant chanter et faire de l’art floral ou bien encore avec les maisons de retraite Nazareth, Les Cordeliers et Chanterivière pour la tenue d’aprèsmidis dansants et de concours de belote. L’esprit d’ouverture se conjuguera, cette année, avec l’organisation d’une semaine en bord de mer. Une première qui illustre toute l’énergie déployée pour créer des liens et faire en sorte qu’à La Cormetière la vie s’appa© Mathilde Richard rente le plus possible de celle à la maison.

Un ÉHPAD aux airs de «petit village» ! Initié par la Ville de Cholet, l’établissement ouvre ses portes en octobre 1987. Dix ans plus tard, une unité d’accueil pour les personnes souffrant de troubles de la désorientation s’agrège à la structure. La Cormetière se pose comme un lieu de vie où la convivialité le dispute à la dignité. Démonstrations avec la rétrospective - non exhaustive - de l’année 2013 de l’établissement. © D. R.

En mars Chaque 3ème jeudi de novembre honore l’arrivée du beaujolais nouveau. À cette occasion, le personnel de cuisine avait préparé des châtaignes pour accompagner la dégustation. Le mois suivant, place aux festivités de fin d’année ! Comme tous les ans, la place Travot s’est transformée en marché de Noël que les résidents ont pu aller apprécier en s’y baladant ou en profitant du carrousel. Pour les fêtes de Noël et de la Saint-Sylvestre, l’équipe de cuisine a concocté quatre repas aux délicieuses saveurs. Si le plaisir des papilles était au rendez-vous, l’ambiance également grâce à des agents particulièrement investis, comme à chaque occasion.

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

En novembre

© D. R.

Pendant ces 12 mois, les travaux de rénovation et de remise aux normes o dans le cadre de sa politique d’accompagnement et de prise en charge d verra sa superficie augmentée et le bâtiment de 800 m2, accueillant les salle d’activités, un espace accueil pour les familles et un pôle soins. À l’ÉP et l’animation vont résolument de pair.


de vie, entre échange et partage Ce sont eux qui en parlent le mieux ! «Oui, on conseillerait » © D. R.

En avril

© D. R.

En attendant la toute proche arrivée du printemps et ses activités en extérieur, le jeu de la belote tient encore la corde. En avril, à l’heure où la nature retrouve de sa superbe, l’art floral est une activité privilégiée. Durant ce mois, les résidents font également leurs premières sorties après l’hiver. Ils se sont, notamment, rendus aux hangars des Carnavaliers afin de découvrir, en avant-première, les chars. Après avoir admiré les défilés de jour et de nuit, ce sont aux résidents de défiler ! Le 19 juin, un défilé de mode est organisé par une stagiaire animation avec un investissement de six mois des résidents pour les préparatifs. Une animation qui a fait le plus grand plaisir de tous, modèles d’un jour comme spectateurs. Quelques jours plus tard, le 4 juillet, 10 résidents ont pris part à une sortie à Brétignolles-sur-Mer. En cet été 2013, il a été proposé une sortie au restaurant ou bien encore une partie de pétanque et un barbecue au sein du jardin paysager de la résidence.

Jacqueline, âgée de 85 ans et arrivée en 2010 Paulette, âgée de 92 ans et arrivée en 2012 Pour Jacqueline : «Je suis venue à La Cormetière pour une question de santé. Et ici, on se sent plus en sécurité. Sinon, je regarde les animations qu’il y a et souvent je vais jouer à la belote. Avec Paulette, nous étions à la même table et on a lié connaissance.» Pour Paulette : «Moi aussi, je suis venue en raison de ma santé. Ma santé ne me permet pas de participer aux animations mais je fais des balades aux abords de la résidence. Il ne faut pas comparer la maison de retraite et son chez-soi mais l’ambiance est sympathique. On a passé de très bonnes fêtes, bien animées et on a bien mangé. L’an passé, comme je venais d’arriver - en octobre - je ne m’en suis pas vraiment rendue compte mais cette année, c’est une satisfaction. J’ai vraiment apprécié !»

«Je suis très heureux» Jean, âgé de 79 ans et arrivé en 2009 «Ma vie ici est très calme et très agréable ! Je suis très heureux. Et pourtant, je suis venu en tirant un peu la jambe mais j’ai été heureusement surpris. J’apprécie tout, à commencer par la gentillesse du personnel, de la directrice qui donne l’exemple. Je participe très peu aux animations car je suis un peu ours. Quelquefois je fais le 4ème à la belote et cette année encore, Stéphanie l’animatrice et Madame Pineau m’ont demandé de faire le Père Noël à l’occasion de l’arbre de Noël des enfants du personnel, organisé dans l’établissement ! Je ne connaissais pas la maison mais j’y suis très bien. C’est plus agréable que d’être tout seul chez soi !»

En juillet

«l’ambiance est sympathique»

En juin

Odette, âgée de 93 ans et arrivée en 2007 Camille, âgée de 80 ans et arrivée en 2011 © D. R. © D. R.

Pour Odette : «Il y a chaque jour des animations mais je n’y vais pas comme je suis malentendante. Je suis quand même bien occupée car je fais mes comptes et mes correspondances. J’ai beaucoup de famille et d’amis qui sont aux quatre coins de la France. Je fais aussi les tâches ménagères avec le lavage de mon linge, son repassage et le balayage. J’ai de la visite avec des bénévoles et des anciens voisins de mon quartier du Chiron. Quand il y a des fêtes, le personnel n’oublie rien : décoration, repas, cadeau ! Les filles font tout ce qu’elles peuvent et elles ont beaucoup de mérite !» Pour Camille : «Moi, je vais aux animations comme le bingo musical et le loto. Je suis allée à la galette des rois et au mois de juin, j’ai fait le défilé de mode ; j’ai défilé et j’ai aussi fait du bricolage pour réaliser des colliers, des médaillons. Je sors aussi faire des balades à pied dans le quartier. Autre chose, je voudrais dire que la nourriture est bonne car en plus, la diététicienne m’a donné un régime pour mes intestins».

En décembre Infos : ÉHPAD La Cormetière 3 rue Jules Ladoumègue 49300 Cholet Tél. : 02 41 29 36 02 Maud Pineau, directrice, se tient à votre disposition pour recevoir sur rendez-vous.

ont suivi leur cours, financés par la CAC des personnes âgées. Chaque chambre s 21 chambres provisoires, recevra une PHAD La Cormetière, la médicalisation © D. R.

© D. R.

*Les dossiers déjà parus dans le cadre de cette série sont consultables en ligne sur le site Internet de la Communauté d’Agglomération du Choletais, www.agglo-choletais.fr. Découvrez ou redécouvrez ainsi dans le N°269 la résidence Montana à Cholet, dans le N°275 la résidence Foch à Cholet, la maison de retraite La Blanchine à La Tessoualle dans le N°278, dans le N°289, la résidence La Verte Vallée à La Romagne et l’ÉHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le Val d’Èvre à Trémentines dans le N°296, la résidence Notre Dame à Cholet dans le N°303, la résidence Tharreau dans le N°310 et la résidence Nazareth dans le N°315.

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

7


Droit et vie associative

Portrait de…

Le droit au service des associations Pourquoi une nouvelle chronique consacrée aux associations, et plus largement à l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) ? Éléments de réponse. Quelques éléments chiffrés (source : CNRS-CES 2012) permettent de donner un début de réponse à cette question : - 46 % des Français âgés de plus de 18 ans adhèrent à une association, soit 23 millions d’adhérents, - 32 % des Français exercent une activité bénévole, soit 16 millions de bénévoles, - 1 800 000 personnes exercent une activité salariée dans les associations. Enfin, il convient de savoir que le secteur associatif réalise un budget cumulé de l’ordre de 70 milliards d’euros, sa contribution au PIB (Produit Intérieur Brut) national étant de l’ordre de 3,5 %. Au-delà des associations, l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) désigne l’ensemble des acteurs (mutuelles, coopératives, fondations, fonds de dotation) dont le fonctionnement et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Le secteur associatif est aujourd’hui incontournable et constitue un élément clé de l’économie. Il l’est d’autant plus que chacune des associations de la Communauté d’Agglomération du Choletais (CAC) participe à son dynamisme et à son rayonnement. Pour Stéphanie Marais-Batardière, avocate au Barreau d’Angers : «Chaque citoyen, chaque sportif, chaque passionné peut trouver une association dans laquelle rencontrer, échanger, partager et ainsi contribuer à la vie locale. Le secteur associatif est très varié, ses domaines d’intervention sont

très divers (culture, sport, médico-social, insertion, formation, etc.), la taille des associations est très variable, le financement de plus en plus compliqué, sans parler de la complexification des diverses législations applicables. Pour autant c’est un secteur vivant, passionnant et qui donne souvent naissance à des initiatives innovantes au service du plus grand nombre. Face à ce constat, je me propose, en tant qu’avocat et avec mon expérience d’accompagnement de différentes structures sans but lucratif, de décrypter pour vous, au fil de cette nouvelle chronique, les principaux aspects juridiques et fiscaux des structures de l’ESS. L’objectif est ici de vous aider à appréhender ses particularités et d’en partager avec vous l’actualité. En effet, si la responsabilité des dirigeants d’associations ou la motivation des bénévoles constituent des questions récurrentes, une veille sur ces points n’en demeure pas moins nécessaire.» Quant au financement de leurs activités, les acteurs de l’ESS sont amenés à innover sans cesse. Lorsque l’on sait que 25 % des PME (Petites et Moyennes Entreprises) sont mécènes, force est de constater que les partenariats associationsentreprises vont être amenés à se développer. Enfin, avec au printemps, l’adoption définitive de la loi sur l’économie Sociale et Solidaire et la légalisation du crowdfounding (financement participatif ), 2014 s’annonce comme une année phare pour le monde associatif et donc pour tous ceux qui s’y investissent.

Stéphanie Marais-Batardière Avocat au Barreau d’Angers

Dominique Ducept et sa passion : dans la même direction… Au 1er février, le Golf de Cholet accueille à sa direction Dominique Ducept, Choletais de longue date. Un nouveau visage en ces lieux que pour autant l’intéressé connaît bien. Et pour cause, il pratique le golf depuis une trentaine d’années. Voici, avec un terme particulièrement approprié, son parcours. Habitué du green choletais, golfeur aguerri évoluant en compétition et capitaine de l’équipe masculine, Dominique Ducept Dominique Ducept au cœur du Golf de Cholet avec, occupe également la vice-présidence de en arrière-plan, son club-house accessible à tous. l’Association Sportive du Golf de Cholet. Voilà développement… et ma connaissance du pour le côté golfique. Côté professionnel, le golf» argue-t-il. C’est dire tout l’enthousiasme sport tient également une place de choix. «J’ai qui accompagne sa prise de fonction. Le nouenseigné l’Éducation Physique et Sportive, duveau directeur s’appuiera sur les 15 employés rant une dizaine d’années dans un lycée privé du Golf pour poursuivre le développement et, à Challans.» Il change ensuite de trajectoire notamment, l’élargissement du public. «Un des pour rejoindre l’entreprise de chaussures fonobjectifs premiers sera d’amener toujours plus dée par son beau-père, installée à Saint-Maloles Choletais et au-delà les habitants de la CAC du-Bois, et spécialisée en chaussures confort. à découvrir ce sport. Pour ce faire, nous propoEn se formant, il développe sa carrière pour serons à nouveau, au printemps, à l’opération exercer un poste de cadre jusqu’en 2012. «La nationale Tous au golf offrant des initiations au fin de la production in situ a engendré mon grand public.» Une dynamique que le nouveau licenciement économique. S’en sont suivies difdirecteur entend porter avec ambition afin, noférentes missions effectuées chez des fabricants tamment, de battre en brèche la réputation élide chaussures avant de me retrouver en situatiste du golf. «Le golf peut se pratiquer à un coût tion de recherche d’emploi.» Une recherche que relativement modeste grâce aux nombreuses Dominique Ducept a axé autour de ces deux formules. Et pour les jeunes, l’école assure le prêt domaines de prédilection que sont l’industrie du matériel pendant et en dehors des cours.» et le sport. Dès lors, ce mois-ci, c’est sans une Une découverte que Dominique Ducept invite once d’hésitation qu’il saisit le poste laissé va«chacun à venir faire à tout moment». cant par Alain Brochard, faisant valoir ses droits à la retraite. «Cette opportunité de recrutement représentait un challenge et au-delà l’occasion Infos : Golf de Cholet unique d’allier mes compétences en terme de Allée du Chêne Landry à Cholet gestion financière, humaine, de stratégie de Tél. : 02 41 71 05 01 - www.choletgolf.com

Environnement

© G. F

Chasse à courre en forêt de Vezins Si la forêt inspire à la promenade, elle est aussi, depuis toujours, le théâtre naturel des chasseurs. «La forêt, c’est aussi, ses coutumes ancestrales» souligne Yann Hugot-Derville, vice-président du Syndicat Forestier de Vezins (SFV). «Lors d’une réunion du SFV avec les maires riverains de la forêt, un maire nous a demandé de prévenir des dates de chasse à courre pour des raisons évidentes de sécurité. Nous lui avons répondu que nous comprenions ce souci légitime et que nous le partagions.» Néanmoins, sans aucune publicité, la chasse à courre, ou vénerie, attire déjà un très grand nombre de suiveurs de l’attaque à la curée, un bouche à oreille efficace entre passionnés. «Faut-il attirer plus de monde moins averti des dangers, en communiquant les dates aux mairies ?» s’interroge-t-il.

La vénerie, une culture partagée La forêt de Vezins tient son nom de la famille d’un des grands veneurs de son temps, Jacques de Vezins (1843-1929). De nombreux équipages découplent encore en forêt et cette passion est partagée par tous ceux qui suivent à pied, à cheval, en voiture ou à vélo. Mais de quoi s’agit-il exactement ? À cette question, Yann Hugot-Derville répond : «Il s’agit avant 8

tout de réguler la prolifération des grands animaux afin d’éviter les dégâts, en forêt, dans les cultures et les lotissements riverains. La chasse à courre agit dans cet objectif, mais l’atteint d’une autre manière que la chasse traditionnelle, à savoir qu’au lieu de cerner l’animal dans une traque et de le forcer à sortir sous le fusil, il est attaqué à force de chiens et poursuivi à courre, à cors et à cris, ce qui lui laisse une chance» explicite-t-il. «La vénerie repose sur un principe fondateur, celui de la loi naturelle. Le veneur connaît la nature, accumule des connaissances sur les animaux qu’il chasse. Il prend soin de ne pas compromettre l’intégrité et la loyauté de la confrontation entre les chiens qui composent la meute et l’animal chassé. L’aboutissement du laisser-courre est la prise de cet animal. La vénerie laisse un droit à l’échec. Prendre est une joie, ne pas prendre l’est aussi. L’animal s’est bien défendu. Il a été plus fort que les autres animaux, les chiens. C’est la règle naturelle qui s’impose face à l’impératif très humain de la victoire» commente-t-il encore. Pour le vice-président du Syndicat Forestier de Vezins, la chasse à courre est «certes moins efficace, mais c’est tellement plus beau. Les chiens attaquent un animal qui aura été identifié et localisé en forêt au lever du jour. La poursuite s’engage avec les embûches que les chiens doivent déjouer pour ne pas perdre la chasse. Et pour les cavaliers c’est aussi une activité sportive,

de même que pour les suiveurs à pied ou à vélo. C’est encore la beauté d’un spectacle rare pour le plaisir de tous, notamment quand les chevaux remontent l’allée au grand trot, l’animal la traverse en sautant suivi de la meute.»

Une journée de chasse à courre

Yann Hugot-Derville nous décrit aussi une journée de chasse en forêt de Vezins. «Après avoir célébré la messe de Saint Hubert, béni l’équipage et la meute, notre curé veneur se rend au rendez-vous, à la ferme de l’Espérance, pour le rapport. Ceux qui ont "fait le bois" rapportent au maître d’équipage ce qu’ils ont vu au petit matin. Celui-ci décide quel animal va être attaqué. Les propriétaires présents sont salués, remerciés de l’accueil sur leurs territoires et mis à contribution pour rappeler les règles de comportement, de sécurité et les dangers spécifiques s’il y en a. Quand tout est dit, le départ est exécuté en ordre et dans le calme. Une belle journée s’annonce…» résume-t-il. «Attaqué au Breuil-Lambert, l’animal fait sa chasse aux Renardières, revient à son lancer, débuche à la Bocqueterie et file sur Nuaillé et Trémentines, pique sur Chanteloup puis revient

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

sur les Quatre-Sapins et passe à Cayenne ; il bat l’eau à Péronne, sort de l’eau, arrive au Bâtiment et finit sa chasse à Villefort. Quel parcours !… L’animal est aux abois. Il est servi. On sonne l’hallali. Les chiens sont rassemblés. Un invité, montant un trotteur qui avait gagné plusieurs courses et avait du mal à ne pas prendre le pas sur ses congénères, sut suivre sans gêner. Il est mis à l’honneur. Les fanfares résonnent puis le "Bonsoir Breton" s’élève des trompes. La journée se termine, elle fut sportive et pleine d’émotions… Le maître d’équipage nous salue et s’éloigne en nous adressant ses meilleurs sentiments en Saint Hubert. Voilà résumé l’esprit de la chasse à courre à l’exemple d’une journée qui lui est consacrée en forêt de Vezins. Que nous soyons d’accord ou non sur le principe, il nous est apparu opportun de vous en faire part pour mieux comprendre la motivation de ces gens passionnés.


Le droit et vous

Jeunesse · Famille · Seniors

Hiver 1954 - Hiver 2014 : 60 ans après l’appel de l’Abbé Pierre Le 1er février 1954, un homme seul, l’Abbé Pierre, indigné par la situation des sansabris, lançait un appel à la solidarité alors que l’hiver faisait rage. Il a marqué les esprits et déclenché une vague de solidarité citoyenne sans précédent connue sous le nom de «l’insurrection de la bonté». 60 ans après, Emmaüs Cholet organise ce samedi 1er février une journée de solidarité. En 2014, la pauvreté et l’exclusion atteignent des niveaux très préoccupants en France avec 8,8 millions de pauvres. Dans un contexte de crise politique, sociale et environnementale, les inégalités ne cessent de se creuser au sein de la société. «Cette situation est inadmissible en 2014, 60 ans après l’appel de l’Abbé Pierre» soulignent Jean Karékézy et Laurent Taquet, responsables d’Emmaüs Cholet. Le problème existe encore, c’est pourquoi nous en appelons à la mobilisation, la solidarité et la conscience citoyenne.» Ce samedi 1er février, en écho à l’appel de l’hiver 54, les Compagnons Emmaüs Cholet accueilleront les Choletais à venir arpenter les allées de la salle des ventes, qui sera, exceptionnellement, ouverte de 10 h à 17 h 30. Afin de marquer cette journée, la lecture du texte de l’appel de l’Abbé Pierre résonnera à 11 h. De plus, toute la journée le film Hiver 54 sera projeté : sur un écran dans la salle des ventes et également sur un écran sous un chapiteau extérieur. Ce chapiteau sera aussi le lieu où la soupe sera offerte et partagée tout au long de la journée. «Notons que cette journée sera le reflet de notre action au quotidien, à savoir l’ouverture à la solidarité vers les autres associations de solidarité, précise Jean Karékézy. Ainsi,

Quand le smartphone joue au docteur Avec le smartphone, les applications se multiplient, notamment en matière de santé. Faisons le point. Près de 800 applications existent dans le domaine de la santé, traduites en français et téléchargeables pour les iPhone d’Apple et plus généralement pour les appareils utilisant Androïd. Suivre l’évolution de sa tension ou son taux de glycémie, trouver en un clic des conseils pour contrôler son diabète ou encore améliorer son sommeil sont à portér d’écran, mais certaines précautions doivent être prises.

la moitié des recettes récoltées lors de cette journée sera distribuée à l’opération Les Toits du Cœur coordonnée par les Restos du Cœur de Cholet. Ce qui permettra à des gens dans le besoin d’équiper leurs logements.» Emmaüs Cholet a toujours besoin de gestes de solidarité. En déposant vos meubles, vos vêtements, votre vaisselle ou tout autre objet que vous ne souhaitez plus utiliser, et en venant acheter les jours d’ouverture de la salle des ventes, vous contribuez à donner du travail aux Compagnons et aux personnes en insertion. La journée de ce samedi 1er février en sera, à n’en pas douter, un bel exemple. Infos : Emmaüs, 162 rue Auguste Gibouin à Cholet Tél. : 02 41 46 07 51 Vente : lun., mer., jeu. et sam., de 14 h à 17 h 30 Dépôt : tous les jours, sauf le dim., de 8 h à 17 h 30

Les Plus Les vaccins préconisés avant de partir, les précautions susceptibles d’être mises en œuvre pour lutter contre le paludisme… peuvent être des arguments intéressants pour le voyageur. Les applications à visée méthodologique, à savoir localiser un défibrillateur à proximité, apprendre à l’utiliser, faire un massage cardiaque grâce à cet appareil, alerter, protéger et secourir dans des situations d’urgence telles qu’un incendie, une électrocution ou un accident de la route… s’appuient sur une idée altruiste et éducative. Une application destinée à analyser le sommeil, et donnant des conseils pour l’améliorer, a été développée par des spécialistes du sommeil de l’Hôtel Dieu à Paris, et comporte un objectif informatif et nullement thérapeutique.

Les Moins Les sites permettant une automédication, ou l’administration de médicaments sans ordonnance appropriée et sans les conseils avisés d’un pharmacien, doivent être regardés avec beaucoup de circonspection. Quid des applications créées par des laboratoires, dont l’intérêt commercial n’est peutêtre pas tout à fait étranger aux résultats des tests proposés par l’application ? Il en va ainsi des applications qui permettent de saisir les données d’une prise de tension, d’en imprimer les résultats et d’obtenir quelques jours après, par courriel, le traitement médical à mettre en œuvre. La prudence est de mise. L’association France Alzheimer a tenu à alerter les Français sur le manque de fiabilité des tests d’autodiagnostic en ligne. Le site DMD Santé a évalué près de 200 applications, en s’intéressant aux critères suivants : la fiabilité, l’ergonomie, le rapport qualité/prix… Quand bien même ces applications seraient utiles pour tous, il convient de prendre du recul face aux prétendus diagnostics qui seraient posés par un téléphone. Bénédicte Papin Avocat au Barreau de Paris

Coups de cœur Népal-Mustang - Royaumes perdus de l’Himalaya

Tremplin Été Cigale : c’est le moment de postuler !

Le dimanche 16 février prochain, Connaissance du Monde présentera le documentaire d’Emmanuel et Sébastien Braquet intitulé Népal-Mustang - royaumes perdus de l’Himalaya. Rendez-vous à 15 h  30 à Interlude pour découvrir des paysages magnifiques et une histoire fascinante. Népal-Mustang : un voyage au bout du monde…

Comme tous les étés à Cholet, le festival Été Cigale fait résonner ses talents au Théâtre de Verdure à Ribou. Têtes d’affiche et amateurs s’emparent de la scène pour faire danser et chanter les Choletais. Vous êtes musicien, chanteur et vous souhaitez, vous aussi, tenter votre chance ? Le Tremplin Été Cigale est lancé ! Postulez dès maintenant ! © Emmanuel Braquet

Dans les années soixante-dix, Emmanuel Braquet réalisa un documentaire au Népal qui l’emmena dans toutes les régions du pays. Il ramena de ses voyages une moisson de documents exceptionnels. Mais une zone résista à l’œil de la caméra, une zone interdite et fascinante : le Mustang. Deux mois durant, il résida à Kagbeni, la limite de cette région, en vain. Il entama toutes les démarches possibles pour atteindre Lo Mantang, la capitale de ce royaume et filmer dans son palais le roi du Mustang, héritier d’une dynastie ininterrompue depuis le XIVème siècle. Les autorités népalaises n’accordèrent jamais la précieuse autorisation. Trente ans après, Emmanuel revient dans ce pays en compagnie de son fils Sébastien. Le Népal a changé. La mondialisation et la révolution maoïste ont métamorphosé la vie des habitants et la porte du Mustang est désormais entrouverte. C’est dans les décors sublimes de ce Népal en pleine mutation sociale que le fils part sur les traces de son père, de Kathmandou jusqu’au cœur de l’Hima-

laya, dans le but de terminer un film commencé il y a trente ans. Dans un jeu de miroir entre le présent et le passé, les Royaumes perdus de l’Himalaya est un voyage dans un monde qui bascule. L’histoire d’un passage de flambeau entre un royaume et une république, l’histoire entre un père et un fils. Bon voyage ! La prochaine séance, qui se tiendra le dimanche 23 mars, accueillera Alain Wodey qui viendra commenter son film Indonésie - Aventures et rencontres. Rendez-vous à 15 h 30, à Interlude. Infos : Michel Durand au 09 50 18 63 64 ou michelpierre.durand@free.fr ou www.connaissancedumonde.com Tarifs à la séance : 8 € normal, 7,50 € réduit, 4 € spécial, gratuit moins 12 ans accompagné Billetterie : 15 jours avant la séance : Office de Tourisme du Choletais, 14 av. Maudet 30 minutes avant la séance : Interlude, 9 rue Saint Melaine

Aficionados de la musique, vous connaissez, bien évidemment, le festival choletais Été Cigale !? Vous vous êtes, plus d’une fois, imaginé sur la scène ? Alors c’est le moment de postuler au Tremplin pour - peut-être - vous produire en première partie des têtes d’affiche… Si vous résidez en Pays de la Loire, que vous interprétez un répertoire original (pop, hip hop, électro, chanson, dub, métal, etc.) et surtout, si vous avez l’envie de gagner, alors n’hésitez plus et téléchargez immédiatement le dossier de candidature accessible depuis le site Internet de la Ville de Cholet : www.cholet.fr ou retirez-le à l’Espace Saint-Louis. Vous avez jusqu’au vendredi 21 février - dernière limite pour envoyer votre dossier complet. Un jury de professionnels, après avoir écouté les maquettes, présélectionnera neuf groupes qui se produiront «en live» sur la scène du Bar’Ouf les vendredis 21 mars, 28 mars et 4 avril prochains.

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

Ces neuf «heureux sélectionnés» auront la chance, cette année encore, de pouvoir bénéficier d’heures d’accompagnement professionnel au sein du Département Musiques Actuelles du Conservatoire du Choletais, notamment pour la préparation scénique. À la fin de la compétition, trois groupes lauréats seront choisis et partageront la scène du Théâtre de Verdure avec les groupes têtes d’affiche lors de la 23ème édition du Festival Été Cigale programmée les mercredi 27, jeudi 28 et vendredi 29 août prochain. Infos : Espace Saint-Louis Direction du Spectacle Vivant 5 rue Tournerit à Cholet Tél. : 02 44 09 26 25 clecocq@agglo-choletais.fr 9


Toutes nos infos sur www.agglo-choletais.fr

sports

expositions

Sam. 1er fév. Cholet Football : CFA2 Le SOC de Cholet reçoit Saumur. À 18 h, stade Pierre Blouen

Jusqu’au ven. 7 fév. Cholet École d’Arts du Choletais Travaux de fin de cycle des élèves de la classe préparatoire de l’école d’Arts du Choletais. Infos au 02 41 65 13 58 Jardin de Verre

© Mathilde Richard

Jusqu’au dim. 23 fév. Cholet Exposition «Sortir de sa réserve» Dans les réserves et ateliers, coulisses des musées, les professionnels du patrimoine conservent, entretiennent et restaurent les collections dont ils ont la charge. En 2013, les Musées de Cholet ont poursuivi leur mission d’enrichissement. Ces acquisitions (dons et achats essentiellement) laissent apparaître les axes forts des collections autour de l’Abstraction géométrique, de la Mode enfantine, des documents et objets historiques, de l’Art textile… Cette nouvelle exposition présentée dans le hall d’accueil du Musée d’Art et d’Histoire offre

Sam. 1er fév. Cholet Hockey sur glace : D1 Les Dogs de Cholet reçoivent Mont-Blanc. Tarifs : 8,50 €, 6,50 € (étudiant, chômeur, moins de 18 ans, RedDogs et parent licencié), 4,50 € enfant de moins de 10 ans et gratuit enfant de moins de 6 ans À 19 h 30, patinoires GlisséO

à l’équipe des musées la possibilité de mettre en lumière une activité bien souvent méconnue du visiteur. Entrée gratuite. Infos au 02 72 77 23 22 Musée d’Art et d’Histoire

conférences Université du Temps Libre Les mar. 4 et 25 fév., 25 mars et 8 et 22 avr. Cholet Histoire du Judaïsme L’origine et le fondement ; les principales caractéristiques de la vie juive (shabbat, les fêtes, les rites…) ; la naissance du Judaïsme, les traditions anciennes, sa reconfiguration, etc. Intervenant : Philippe Loiseau, enseignant chercheur. Inscription avant ce mer. 29 jan. Tarif : 24 €. Infos : Bénédicte Serre au 02 41 56 24 87 ou univtempslibre.cholet@voila.fr De 14 h 30 à 16 h 30, Domaine universitaire, 2 boulevard Lecoq

Université du Temps Libre Les lun. 10 fév., 24 mars et 14 avr. Cholet Gemmologie Identification, manipulation et connaissance des gemmes. Intervenant : Christophe Lamiraud, enseignant formateur à l’institut de joaillerie de Saumur. Inscriptions avant mar. 4 fév. Tarif : 30 € Infos : Claudie Leman au 02 41 56 37 27 ou univtempslibre.cholet@voila.fr De 17 h 30 à 20 h, salle Araya de la Médiathèque Elie Chamard

Université du Temps Libre Ven. 14 fév. Cholet Philosophie «Jules Verne ou les ambiguïtés du progrès». On fait de Jules Verne un chantre inconditionnel du progrès. Rien n’est plus faux… Intervenant : Michel Fabre, agrégé de philosophie, professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Nantes, chercheur. Inscriptions avant lun. 10 fév. Gratuit. Infos : Martine Gaschet au 02 41 62 44 10 ou univtempslibre.cholet@voila.fr De 14 h 30 à 16 h 30, Domaine Universitaire, 2 bd Lecoq

Université du Temps Libre Lun. 17 fév. Cholet Corps et communication

10

Gérer son image par rapport à son être intérieur. Intervenant : Michèle Pineau, professeur au lycée de la Mode. Inscription avant lun. 10 fév. Gratuit. Infos : Danièle Bénéteau au 02 41 58 34 64 ou univtempslibre.cholet@voila.fr De 18 h 30 à 21 h, salle Araya de la Médiathèque Elie Chamard

Université du Temps Libre Les jeu. 27 fév., 20 mars et 3 et 17 avr. Cholet Œnologie Les vins italiens, les portos, les vins de l’est de la Loire. Intervenant : Christophe Marchais, œnologue. Inscriptions avant ven. 31 jan. Tarif : 115 € (comprenant un encas et les dégustations). Infos : Danièle Bénéteau au 02 41 58 34 64 ou univtempslibre.cholet@voila.fr De 20 h à 22 h 30, salle de tennis Le Plessis, 8 square de Bologne Sam. 8 fév. Cholet La culture, ça me dit ! Musique + cinéma Le cinéma et le jazz sont contemporains, d’où des rapports que l’on imagine naturels sinon fréquents. Pourtant, si le premier film parlant s’appelle «Le chanteur de jazz», les relations ont souvent été ambiguës entre ces deux domaines artistiques. Quelle est la place du jazz dans les films ? Et quels sont donc les rapports qu’entretiennent le jazz et le cinéma ? Intervenant : Emmanuel Gaultier, directeur du Conservatoire du Choletais Tarif (sans réservation préalable) : 2 € et gratuit pour les moins de 15 ans, les demandeurs d’emploi et les élèves du Conservatoire Billetterie au 02 44 09 26 06 Infos : Conservatoire du Choletais - 5 rue Tournerit Tél. : 02 44 09 26 00 De 11 h à 12 h30, salle Geoffray, Conservatoire du Choletais

Sam. 1er fév. Cholet Water-polo Dans le cadre du championnat régional, Cholet 1 reçoit Cholet 2. Entrée gratuite. À 20 h, piscines GlisséO Dim. 2 fév. Cholet Roller hockey : N2 Les Orques de Cholet reçoivent Villeneuve-la Garenne. Entrée libre. À 13 h, salle Darmaillacq Mar. 4 fév. La Romagne Tennis de table : Pro A La Stella La Romagne reçoit Issy-les-Moulineaux. À 19 h 30, complexe sportif Mar. 4 fév. Cholet Basket : Pro A Cholet Basket reçoit Orléans Loiret Basket Infos : 02 41 58 30 30 ou 02 41 71 65 12 ou billetterie@cholet-basket.com À 20 h, la Meilleraie

Ven. 31 jan., sam. 1er et dim. 2 fév. Cholet Championnats de France Badminton Horaires : en Simple Homme, Simple Dame, Double Hommes, Double Dames ou Double Mixte, les matches se dérouleront les : vendredi, de 10 h à 20 h, samedi, de 9 h 30 à 19 h 40, et dimanche, de 11 h à 15 h. Des spectacles et des animations sont prévues le samedi. Tarifs : gratuit pour les moins de 12 ans, vendredi 5 € pour tous à partir de 12 ans, samedi et dimanche 6 € par jour pour les licenciés FFBAD, étudiants et les 12-18 ans, 8 € par jour pour tout public, Pass 3 jours : 15 € tout public, Groupe de 10 personnes et plus : 5 € par personne (réservation par mail uniquement à bach49@badminton-cholet.fr avec retrait sur place au guichet). Infos et billetterie : www.badminton-cholet.fr Suivez les championnats en direct : www. badminton-france-seniors-2014.com Vous trouverez une présentation de la compétition dans le supplément «Championnats de France Badminton» distribué, cette semaine, avec Synergences hebdo. Salle de la Meilleraie

spectacles

© D. R.

L’agenda

Mar. 4 fév. Cholet Le monde point à la ligne Par la Cie Tourneboule. Tout ça c’était avant que les T, les S, les V, les L, et les N … soient nés. Tout ça c’était avant le langage, au tout début de la naissance du monde. Au tout début donc, le monde était bien rangé au fond d’une armoire dans la maison d’une vieille dame. Un jour, le petit Léo qui pleurait entre dans la maison de la vieille dame, prend un mouchoir dans l’armoire et tout

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

se renverse… Débute alors un voyage initiatique à la découverte du temps, des premiers sourires, des premiers mots de l’écriture, des «hohommes» et de tous les secrets enfouis jusqu’alors dans ce petit mouchoir… À l’issue du spectacle, les deux comédiennes proposent de se livrer à des jeux autour du langage. Tarifs : 7 €, 6 €, 4,50 €. À partir de 5 ans. Durée : 30 min. + 20 min. Infos au 02 41 65 13 58 À 10 h et 14 h 30, Jardin de Verre


inscriptions

Jusqu’au jeu. 6 mars 16ème Concours Nouvelles et Poésies Organisé par Encres Vives, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Choletais, l’association lance son 16ème Concours. Au fil des années, le succès va croissant. L’an dernier des candidats provenant de 37 départements ont concouru. Le thème adultes, dans les catégories Poésies et Nouvelles, est : «L’île». Le thème jeunes, dans les catégories Poésies et Nouvelles, est «Vacances insolites». Poètes, nouvellistes, à vos plumes ! Le concours est ouvert jusqu’au jeudi 6 mars prochain. Gratuit pour les moins de 18 ans Infos et inscriptions : Guy Roy au 02 41 71 98 34 www.encres-vives.fr encres.vives.cholet@orange.fr Mer. 29 jan. Cholet Ciné Club Choletais Découvrez le documentaire Comment j’ai détesté les maths ? d’Olivier Peyron. «Les maths vous ont toujours barbé, vous avez toujours pensé qu’être nul en maths était une fatalité, bref vous les avez toujours détestées ! On aurait pu se contenter d’en rire si elles n’avaient pris une telle place dans notre société : Apple, Google, Goldman Sachs ne sont plus qu’algorithmes et formules mathématiques. Comment les maths en sont-elles arrivées à souffrir d’une telle désaffection au moment même où elles dirigent le monde ? À travers un voyage aux quatre coins du monde avec les plus grands mathématiciens dont Cédric Villani (Médaille Fields 2010), ce documentaire nous raconte comment les mathématiques ont bouleversé notre monde, pour le meilleur… et parfois pour le pire.» À la suite de la projection, l’association tiendra son Assemblée Générale. Tarifs : 5 € et 4 € pour les membres du Ciné Club. Infos : cineclubcholetais@gmail.com ou

http://cineclubcholetais.org/ À 19 h 30, Cinémovida Jeu. 30 jan. Cholet Concours de belote Organisé par la Maison d’animation de Rambourg. Tarif : 4,50 € Infos au 02 41 62 67 64 À 13 h 45, Maison d’animation de Rambourg 28 rue de Rambourg

MUSIQUE

Publicité Sam. 22 fév. et 15 mars Cholet Formation : «Mieux communiquer pour mieux vivre» L’objectif est de développer des relations positives avec soi et les autres pour gagner en bien-être et développer son potentiel. Tarif : 180 € Infos : Sylvie Gaboreau au 06 74 81 55 09 ou sylvie.gaboreau@andare-conseil.fr ou www.andare-conseil.fr

Ven. 31 jan. Cholet Tarot Organisé par la Maison d’animation de Rambourg. Tarif : 4 € Infos au 02 41 62 67 64 À 13 h 45, Maison d’animation de Rambourg 28 rue de Rambourg Ven. 31 jan. Cholet Concours de belote Organisé par le club de loisirs pour pré-retraités et retraités. Infos et inscriptions au préalable au 02 41 62 52 15 À 14 h, Maison du Mail Sam. 1er fév. Cholet Collecte de produits d’hygiène Organisée par cinq élèves de terminale Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires (SAPAT) au lycée Jeanne Delanoue au profit du Secours Populaire. De 9 h à 20 h, Carrefour Sam. 1er fév. Cholet Un samedi, une animation Visite guidée : «Le costume s’invite au musée…» Gratuit. Infos au 02 72 77 23 22 À 16 h, Musée d’Art et d’Histoire Sam. 1er fév. Cholet Méga loto Organisé par le Club Aquatique Choletais et animé par Tandem plus. De nombreux lots

Sam. 1er fév. Cholet Zé Luis + Mood Passionné de musique depuis son enfance, Zé Luis travaille toute sa vie comme charpentier, tout en chantant pour son seul plaisir dans

toutes les fêtes, sérénades, et événements culturels de Praia. Son talent se double d’une connaissance pointue du répertoire capverdien, qu’il fait vivre avec ferveur. Zé Luis possède la même qualité de timbre, doucement envoûtant, qui caractérisait celui de la regrettée Cesaria Evora. Son répertoire n’en est pas très éloigné. Aux mornas et coladeras que nous fit découvrir la diva aux pieds nus, il ajoute quelques mazurkas et envisage d’ajouter batuques et sambas. Entre musiques du monde et expérimentations vocales, Mood (alias Maude Trutet) nous transporte dans son univers teinté de couleurs orientales, de mélodies pop et jazz. S’accompagnant à l’harmonium indien, elle chante ses propres compositions en hindi, en arabe et en français. Avec sa voix puissante, elle s’amuse à explorer de larges sonorités. Mood a convié sur scène des musiciens qui servent avec ingéniosité son registre. En travaillant exclusivement avec des instruments acoustiques, chaque musicien relève le défi de trouver de nouvelles

ISSN 1774-458X N°325 · Du 29 janvier au 4 février 2014 Synergences hebdo est un hebdomadaire gratuit d’information diffusé sur l’ensemble des communes de la Communauté d’Agglomération du Choletais, réalisé par :

Mar. 4 fév. Cholet Jazz’Ouf Le principe est simple. Musicien amateur ou confirmé, venez avec votre instrument préféré et entrez dans la danse ! Une soirée emmenée et orchestrée par Raphaël Arnoux. Entrée libre. À 21 h 30, Bar’Ouf Du ven. 7 au sam. 15 mars Séjour neige à Val-Cenis/Sollières en Savoie 12-17 ans Organisé par le Comité Animation Enfance (CAE). Ski de piste ou snow. Débutants acceptés. Bonne ambiance, soirées animées… Tarif : à partir de 575 €, résidant Cholet, tout compris, supplément pour option snowboard Infos et inscriptions : CAE, 15 avenue Kennedy à Cholet Tél. : 02 41 62 64 98 ou http://caenfance.free.fr

Agence pour la Promotion du Choletais Immeuble Hermès · 18 avenue Maudet · 49300 Cholet Tél. : 02 41 71 68 75 · Fax : 02 41 71 68 76

synergences-hebdo@agglo-choletais.fr

sonorités à la manière d’effets électroniques. Novateur, ce quintet nous balladera d’un registre intime à l’envol des grands voyages et des fêtes collectives. Tout public. Tarifs : 18 €, 14 € et 8 € Infos au 02 41 65 13 58 À 20 h 30, Jardin de Verre

Danses Dim. 16 fév. Cholet Après-midi dansant Proposé par l’association Tic Tac Rock avec au programme, 60 % de rock et 40 % toutes danses. Tarif : 8 € avec buffet/goûter sucré, boissons chaudes et froides à volonté. Infos : www.tictacrock.fr ou tictacrock@tictacrock.fr De 15 h à 20 h, salle de la Goubaudière (parc de Ribou)

• Directeur de la Publication : John Davis • Direction Générale : Patrice Brault • Assistante : Laure Parpaillon • Rédaction et composition : Séverine Chiron Agnès Fillaudeau-Ogeron Envela Mahé

Mercredi 5 février à 20 h 30 Musicien majeur de la scène jazz internationale, Florin Niculescu a développé une sonorité propre et un langage singulier. Florin Niculescu, au violon, sera accompagné sur scène par Hugo Lippi à la guitare et Bruno Rousselet à la contrebasse. Durée : 1 h 30 environ. Tarifs : de 15 à 27 € © Laurent Tulasne

DANSE sont à gagner sur plus de 115 tirages, tels que des bons d'achats de 1 000, 400, 200 €, etc. Un espace bar et restauration sera à disposition durant toute la durée de la manifestation. Tarifs : 3 € la carte, 15 € les sept et 20 € la plaque de dix. Infos et inscriptions au 06 86 77 08 51 Ouvertures des portes à 18 h 30 et à 20 h début du loto, salle des fêtes

musiques Ven. 31 jan. Cholet François Le Roux : Des Mots sur Notes On oublie souvent que jusqu’au XIVème siècle, la poésie, chantée et accompagnée, est indissociable de la musique. Avec François Le Roux, poète et musicien, chez lui la musique des mots précède celle des notes, et c’est à l’essence même des êtres, à l’intemporalité des sentiments qu’il consacre sa quête de virtuose. Tantôt poète lyrique et tantôt poète engagé, tour à tour exalté et révolté, il chante la femme, célèbre l’amour impossible, pleure la désillusion, crie contre l’injustice et se gausse de notre société de consommation. Tarif : 7 € Infos : http://www.lebarouf-cholet.com Bar’Ouf

Florin Niculescu plays Stéphane Grappelli

pbrault@agglo-choletais.fr synergences-hebdo@agglo-choletais.fr schiron@ agglo-choletais.fr afillaudeau@ agglo-choletais.fr emahe-bodet@agglo-choletais.fr

• Crédit photos : Synergences hebdo - Étienne Lizambard

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

jeune public

Entre deux pluies Mercredi 5 février et jeudi 6 février à 9 h 15 et 10 h 45 Par ak entrepôt Mise en scène et scénographie Laurance Henry Interprétation Séverine Gouret. Solo pour une danseuse, quelques gouttes de pluie et des galets noirs. Ce spectacle a reçu la Mention Spéciale Petite enfance du Jury du Festival Monix 2013. À partir de 2 ans - Durée : 35 min. Tarif unique : 3 € © Laurance Henry

animations

Infos et billetterie : Théâtre Saint-Louis Rue Jean Vilar à Cholet Tél. : 02 72 77 24 24 www.cholet.fr Du mardi au vendredi, de 13 h 30 à 18 h 30

Services de garde Médecin : Du lun. au ven. de 19 h à 8 h et les sam. et dim. à partir de 12 h. Tél. : 02 41 33 16 33 Pharmacies : tél. 32 37 ou 3237.fr Mer. 29 jan. pharmacie Bizon, 5 pl G. de Montfort à La Séguinière. Jeu. 30 jan. pharmacie Clairefontaine, C Cial Clairefontaine à Cholet. Ven. 31 jan. pharmacie Bigot, 28 rue Nationale au Puy-SaintBonnet. Sam. 1er et dim. 2 fév. pharmacie PointHallaire, 4 rue Joseph Foyer à Maulévrier. Lun. 3 fév. pharmacie des Deux lacs, 48 av. G. Clemenceau à La Tessoualle. Mar. 4 fév. pharmacie de la Gare, 5 pl du 77ème RI à Cholet. Service de garde réservé exclusivement aux mutualistes : Pharmacie Mutualiste, rue du Coin à Cholet : du lundi au vendredi de 19 h à 22 h et le samedi de 18 h à 22 h. Centre de Soins infirmiers Tél. : 02 41 65 18 35 Service de garde infirmiers le week-end : Du samedi 12 h jusqu’au lundi 8 h : Tél. : 06 61 49 95 02

• Publicité : Lucie Brochard

lbrochard@agglo-choletais.fr

• Maquette et agenda : Lucie Brochard

lbrochard@agglo-choletais.fr

Chloé Merlet (stagiaire)

• Impression : gérée par MF Communication La Séguinière • Distribution : Lithographic • Tirage : 39 500 exemplaires • Dépôt légal : à parution

11


Au fil de l’actualité

Jeu. 16 jan. : à l’issue de la cérémonie des vœux aux personnels de la Ville de Cholet et de la Communauté d’Agglomération du Choletais, 90 agents ont été honorés en recevant une médaille remise par le maire (lire aussi en p. 3).

Ven. 17 jan. : à l’invitation du MEDEF du Pays Choletais, Vladimir Fédorovski, diplomate russe pendant les grands bouleversements à l’Est et écrivain, a donné une conférence exceptionnelle dans le cadre de la salle Le Balcon, place Travot, devant 130 personnes et chefs d’entreprises, vantant, au passage, l’exemplarité de notre territoire.

Ven. 17 jan. : la 25ème édition de l’Opération Carrières organisée conjointement par le Rotary Cholet Mauges et le Rotary Cholet, dont les présidents respectifs Joseph Grimaud et Alain Lerosier échangent (photo de droite) avec Gilles Bourdouleix, député-maire, a reçu la visite de 1 400 collégiens accueillis par près de 100 professionnels, ces derniers répondant à toutes les interrogations des jeunes sur le choix d’un métier.

Sam. 18 jan. : dans le cadre du 6ème forum EsCAPade dédié aux loisirs et vacances adaptés pour les personnes handicapées qui a connu une belle affluence, les élèves de CE1 de l’école La Bruyère de Cholet et de la CLasse pour l’Inclusion Scolaire (CLIS) de l’école Les Richardières se sont produits ensemble sous le nom des Boxeurs de Douceur et sous la conduite du chorégraphe Yvann Alexandre face à un public nombreux. 12

N°325 . Du 29 janvier au 4 février 2014

Synergences hebdo n°325  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you