Issuu on Google+

www.agenceweb.com


Table des matières Préface…………………………………………………………………………………………………….. 3 Introduction…………………………………………………………………………………………….… 4 But du référencement……….……………………………………………………………………………. 4 Avantages du référencement……………………………………………………………………………. 5 Habitudes des Internautes……………………………………………………………………………….. 5 Comment choisir ………………………………………………………………………………………….. 6 Les bons mots-clé ?……………………………………………………………………………………….. 6 Optimisation…………………………………………………………………………………………..….. 7 Optimisation des pages du site………………………………………………………………………….. 7 Définition des critères « in-page »………………………………………………………………………. 7 Balise Title………………………………………………………………………………………………. 8 Balises Meta (keywords et description)……………………………………………………………… 8 Texte visible ou contenu et fréquence des mots clé……………………………………………….. 9 Attribut ALT des images………………………………………………………………………………. 9 Nomination des fichiers………………………………………………………………………………. 10 Définition des critères « off-page » ……………………………………………………………………. 11 Comment mesurer la popularité d’un site ? …………………………………………………………. 11 Gestion des frames (cadres) …………………………………………………………………………… 12 L’optimisation de site dynamique………………………………………………………………………. 13 Le plan du site……………………………………………………………………………………………. 13 Le spamdexing…………………………………………………………………………………………… 13 Duplicate Content……………………………………………………………………………………….. 14 Qu’est ce que le cloaking ? …………………………………………….………………………………. 14 Le robot Google………………………………………………………………………………………….. 14 La Google Dance – Big Daddy…………………………………………………………………………. 15 Google analyse tout ! ……………………………………………….…………………………………… 15 TrustRank™………………………………………………………………………………………………. 15 Les autres moteurs de recherche………………………………………………………………………. 16 Le futur de la recherche…………………………………………………………………………………. 16 Indexation………………………………………………………………………………………………… 17 Annuaires et moteurs de recherche…………………………………………………………………… 17 Comment s’indexer sur Google ?………………………………….………………………………….17 Suivi du référencement………………………………………………………………………………... 18 Analyse des fichiers logs (URCHIN) ………………………………………………………………….. 19

1/24


Rapport de position………………………………………………………………………………………. 20 Les Liens sponsorisés………………………………………………………………………………….21 Positionnement publicitaire……………………………………………………………………………... 21 Les différents réseaux……………………………………………………………………………….….. 21 Conclusion………………………………………………………………………………………………. 23 Annexes………………………………………………………………………………………………..... 24 Sondage…………………………………………………………………………………………………... 24 Quizz sur le référencement……………………………………………………………………………… 24

2/24


Préface

Chers lecteurs,

Appeler ce document « Guide du référencement » est à mon avis un peu optimiste tant le domaine est vaste, tant les données changent d’un jour à l’autre ! En effet, ce document se veut plutôt être une introduction aux moyens et tendances du référencement et a pour but de d’élargir vos connaissances sur le sujet.

Il regroupe donc un grand nombre de renseignements qui proviennent d’Internet, de livres et d’expériences professionnelles chez AgenceWeb.

Bonne lecture et apprentissage !

Régis Courbat

AgenceWeb SA

Directeur

3/24


Introduction But du référencement

Le premier but du référencement est de générer du trafic ciblé sur votre site. Le référencement consiste à mettre en relation une société et un consommateur, quand celui-ci est dans une phase active de recherche de produits/services et d’information. Pour tout annonceur disposant d’un site Web, le référencement s’avère l’opération primordiale et indispensable:

Etre visible, donc : Générer du trafic sur son site. Recruter de nouveaux clients. Se différencier de la concurrence. Bien sûr, le meilleur moyen de générer du trafic ciblé à partir des outils de recherche est d'obtenir un bon positionnement sur des mots-clé fortement ciblés et demandés dans ces annuaires ou moteurs. La difficulté intervient au niveau des outils de recherche car ces annuaires et moteurs disposent tous d'une méthode différente de classement des résultats proposés à l'internaute. Et si votre site n'apparaît pas dans les catégories les plus adéquates d'un annuaire ou dans les toutes premières places d'un moteur de recherche, celui-ci ne sera pas visible. La mise en œuvre de cette stratégie de référencement est indispensable. Elle passe par : - une qualification des outils de recherche (langue, pays, domaine), - une analyse des mots-clé de niche, - une optimisation du site visant à obtenir une visibilité maximale. Une stratégie de référencement efficace doit toujours être établie sur mesure en fonction des cibles et objectifs du site.

La notion de vérification d'un référencement se tourne alors vers la notion de trafic généré. Il ne s'agit plus d'être plus ou moins bien positionné de façon plus ou moins artificielle, mais de créer un trafic (ou de l'augmenter s'il existe déjà) en provenance des outils de recherche.

Un fort pourcentage d’internautes utilise le Web pour rechercher de l’information, des produits, services…

Les outils de recherche sont des supports à forte audience: ils correspondent de 25 % à 90 % du trafic obtenu sur un site.

Les outils de recherche permettent un ciblage très précis: les internautes sont dans une démarche active de recherche par mots-clé ou catégories où il est possible de positionner sa société et ses produits.

4/24


Avantages du référencement

Le fait d'indexer les pages de son site Internet dans un outil de recherche ne suffit plus. A l'heure actuelle, les outils de recherche sont de plus en plus sollicités à cause du nombre grandissant de pages Internet à indexer. Les moteurs ont donc mis en place des algorithmes toujours plus poussés, toujours plus sélectifs, ce qui complique davantage le positionnement d'un site par rapport à des mots-clé spécifiques à son activité. L'optimisation des pages d'un site n'est pas une mince affaire. Les critères sont différents pour chaque outil de recherche et nécessitent une bonne connaissance de ceux-ci, ce qui est indispensable pour une optimisation de qualité. L'indexation automatique n'apporte, la plupart du temps, aucune valeur ajoutée à un référencement. Elle peut même lui être nuisible. Toute la partie qualitative d'un bon référencement doit donc être traitée manuellement avec des contrôles fréquents. L'avantage du référencement professionnel est d'avoir un suivi, une véritable « veille référentielle ». Des rapports de position sont effectués pour observer le positionnement des mots-clé sur les différents outils de recherche. L'analyse des statistiques du site est un complément qui permet d’observer l'évolution du trafic. Après une année de référencement, nous pouvons parler d'un "coût contact" réel pour l'acquisition de nouveaux clients et de calcul de la rentabilité de ce type de marketing.

Habitudes des Internautes

Il s’agit d’une grande question qui évolue sans cesse. Alors qu’à un certain moment, les pop-up (petites fenêtres de publicité) fleurissaient sur tous les sites et obtenaient un taux de clics très relevé, l’effet mode s’est estompé.

Les annuaires (Yahoo, Dmoz) ont vécu de belles années mais les moteurs de recherche ont pris le devant de la scène avec presque 85% du marché en Europe rien que pour Google.

Ce changement est aussi dû aux intervenants qui sont de plus en plus pressés de trouver ce qu’ils recherchent et surtout d’utiliser Internet comme un outil de travail et non comme une occupation pour passionnés à la mode.

Le choix des mots-clé (prochain chapitre) est lui aussi très important et nécessite, de la part du Webmestre ou de la société de référencement, une bonne connaissance et approche des produits et services à référencer.

5/24


Comment choisir les bons mots-clé ?

Pour cela, il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, mais je donnerai tout de même quelques conseils et analyses relevés lors de nos expériences professionnelles.

Comme je l’ai déjà expliqué, connaître le produit est très important car cela permet de se mettre à la place de l’internaute.

Faire une étude relatant les avis des collègues experts dans le domaine peut se révéler utile. Cependant, il ne faut pas également oublier de demander à des personnes novices ce qu’elles taperaient dans la barre de recherche du moteur afin d’obtenir le produit en question.

Un bon moyen est également de regarder le nombre de résultats ressortant dans les moteurs de recherche par rapport aux mots-clé choisis.

Si vous vendez des produits adressés à des spécialistes, le positionnement sera de grande importance car seul le nom du produit compte et le trafic est faible.

Si vous êtes dans l’immobilier, essayez de mieux cibler par lieu géographique car l’environnement concurrentiel de votre site est très élevé (immobilier ; Lausanne ; Genève).

Ce qu’il est encore bon à savoir, c’est que les internautes tapent, dans 80 % des cas, deux à trois mots-clé lors d’une recherche, afin de mieux cibler leurs désirs.

En effet, si vous tapez « business » sur Google, vous verrez qu’il donnera plusieurs centaines de millions de pages trouvées. Ce mot-clé va donc générer beaucoup de trafic, mais absolument pas ciblé car tout le monde fait du business. Un marchand de tapis, un promoteur immobilier, vous, moi, le taux de conversion contact/vente aura donc un faible pourcentage.

Si vous tapez « fitness Genève » c’est que vous recherchez un fitness à Genève ; le rendement sera donc excellent si vous arrivez à vous positionner sur la première page de Google par exemple.

Tout converge donc vers ce que nous appelons le mot-clé de niche, soit, un mot-clé très recherché par les internautes et dont l'environnement concurrentiel est faible.

En tant que professionnels du référencement, nous avons également accès à certains réseaux qui nous permettent de savoir si les internautes recherchent plutôt « emplois suisse » ou « job suisse » par exemple. N'hésitez pas à nous demander les mots-clé de niche de votre domaine d'activité.

6/24


Optimisation Optimisation des pages du site

L’optimisation est la phase technique du référencement manuel. Dans cette phase nous allons nous attaquer aux codes source des pages. Les façons d’optimiser un site vont dépendre de la technologie du site et de l’outil de recherche sur lequel nous voulons ressortir. Il y a tout de même un critère commun qui est le titre de la page.

Pour obtenir une bonne optimisation il ne suffit pas de tout miser sur un critère, mais au contraire de prendre en considération tous les critères de pertinence.

Il est important de savoir que les critères changent de priorité d’un moteur à l’autre.

Autrefois, une grande partie des navigateurs Web étaient encore en mode texte : Lynx, Mosaïc, etc. En utilisant aujourd'hui ces outils, nous pouvons nous faire une bonne idée de comment le robot de recherche voit les pages de notre site Internet.

Aujourd’hui, les moteurs de recherche souhaitent s’approcher le plus possible du fonctionnement de l’œil humain. On remarque cela en analysant les robots qui référencent nos pages, ceux-ci prennent en compte du code JavaScript et CSS qui étaient jusqu’à présent ignoré. Cela aura pour effet d’avoir des pages plus pertinentes et éviter les sites qui cachent des informations.

Définition des critères « in-page »

Les critères « in-page » s’appliquent sur le code source de la page. Voici les principaux composants d'une page Web ayant un effet sur le classement de votre site dans les moteurs de recherche :

Le titre (expliqués en détail plus en avant).

La présence des Meta-Tags description et mots-clé dans la page (expliquée en détail plus en avant).

La fréquence des mots-clé (expliquée en détail plus avant).

La date de création ou de modification (plus la date est récente, mieux votre site sera classé).

L'option ALT de la balise <IMG> :

<IMG SRC="images/logo.gif" ALT="Logo de Agenceweb.ch --- Service d’appel d’offre">

Les titres <h1>, <h2> etc.

Des mots mis en évidence, comme le gras ou l’italique

• Tous ces critères ont un indice d’importance pour chacun des moteurs de recherche. Il n’est pas nécessaire d’écrire 10 fois le même mot-clé sur une page. Trois à quatre fois suffisent pour obtenir une meilleure position qu’un concurrent, pour autant qu’on utilise bien ces critères.

7/24


Balise Title Cette balise est une des plus importantes. Syntaxe : <TITLE>Le titre donné à la page</TITLE> Taille de la balise est limitée : - soit en nombre de mots (5 ou 9 maxi). - soit en nombre de caractères (entre 50 et 100 selon les moteurs de recherche). Particularités de la balise : - Les majuscules, caractères accentués et chiffres sont acceptés. - Le contenu de cette balise apparaît dans l'affichage du résultat de recherche. - Il est conseillé d’éviter de répéter le mot-clé. Conseils : - Éviter les titres "standard" dans le style "bienvenue sur notre site". - Reproduire, autant que possible le texte d'entrée de la page soit une description de votre produit ou service. - Faire figurer un ou plusieurs mots-clé importants dans le titre.

Balises Meta (keywords et description) Les balises Meta sont les éléments les plus connus en terme d‘optimisation pour le référencement. Malheureusement ces balises ont un impact très limité sur les outils de recherche d'aujourd'hui. En effet, certains moteurs de recherche ne prennent même plus en considération les balises Meta. Heureusement d’autres moteurs leur accordent encore une importance minime dans leur algorithme. Malgré tout, je vous conseille d’utiliser ces balises Meta pour renforcer votre optimisation. Il existe des centaines de balises Meta différentes, mais seulement deux d’entre-elles sont utiles pour l’optimisation. La première (description) sert à associer à la page un descriptif qui pourra être repris dans les pages de résultats des moteurs. La seconde (keywords) sert à renforcer l’optimisation de certains mots-clé. Syntaxe : <META NAME="Description" CONTENT="description"> Taille de la balise limitée : - Soit en nombre de mots (20 à 50). - Soit en nombre de caractères (entre 150 et 200 selon les moteurs de recherche). Particularités de cette balise : - Les majuscules, caractères accentués et chiffres sont acceptés - Le contenu de cette balise apparaît (souvent tronqué) dans l'affichage du résultat de la recherche. Conseil: - Limiter cette balise à 20 / 25 mots. - Construire des phrases cohérentes. - Concentrer l'essentiel des mots-clé dans cette balise. - Ne pas perdre de vue que l’on ne s’adresse pas seulement au moteur de recherche, mais aussi aux futurs visiteurs qui pourront lire les accroches dans les résultats des recherches comme sur Google par exemple.

8/24


Syntaxe : <META NAME="keywords" CONTENT="mot-clé1, mot-clé2"> Séparateur conseillé : virgule + espace. Taille de la balise : de 100 caractères à + de 1000 caractères suivant les moteurs. Particularités de cette balise : Les caractères accentués sont acceptés. Conseil: - Limiter la taille des mots-clé à 1000 caractères. - Éviter de répéter le même mot-clé plusieurs fois. - Formuler avec la plus grande précision possible les termes qui décrivent au mieux votre activité. - Minimum 20 mots maximum 50 mots qui définissent l’entreprise, l’activité professionnelle, le site Web et le contenu des pages. Texte visible ou contenu et fréquence des mots-clé Pour déterminer le score de pertinence d’une page par rapport à une requête, les moteurs analysent le texte visible pour calculer la fréquence et l’indice de densité des mots-clé. La fréquence des mots-clé dans une page est importante pour obtenir une bonne fréquence. Visez alors les 2 ou 3 mots-clé importants de votre page, une densité optimale de 5 à 8 %. Dans le cas d’un site au contenu intégralement graphique (ou site en flash par exemple), un moteur de recherche ne sera pas capable d’évaluer une densité de mot-clés car ils sont inexistants. Il faut garder à l’esprit lors de la réalisation d’un site que tous les éléments textuels, y compris les liens texte, pourront être pris en compte par les moteurs lors de l’indexation des pages. La mise en exergue des mots importants, notamment dans les liens hypertexte, est importante et donne de bons résultats. Certains moteurs accordent de la pertinence aux mots contenus dans des portions de texte se démarquant du reste d’un document : texte en gras, italique, tailles de polices élevées, et texte contenu dans des balises <h1>…

Attribut ALT des images Cette balise permet d’ajouter des commentaires sur une image ou photo. Elle peut s’avérer très utile pour des pages uniquement graphiques, c’est le seul moyen d’indiquer aux moteurs du contenu à indexer, l’effet de cet attribut est l’apparition de texte alternatif lorsque l’internaute déplace sa souris sur une image (sous Internet Explorer). Utilisez cette balise en plaçant vos mots-clé à l’intérieur. Le texte contenu dans cette balise d’images aura toujours un poids inférieur pour les moteurs de recherche.

Nomination des fichiers Le contenu d’une URL complète d’un document est pris en compte lors de l’indexation de celui-ci par un moteur. C’est à dire que si l’on cherche à se positionner avec un mot-clé, il serait idéal que ce mot-clé soit présent, dans le nom de domaine, dans le nom du répertoire et dans le nom du fichier de la page. Exemple : http://www.agenceweb.ch/promotion/referencement.asp

9/24


peut fournir les mots-clé agenceweb, promotion, référencement.

Il est préférable de limiter le nombre de niveaux dans l’arborescence d’un site. En effet, une page située dans un sous-répertoire de quatrième niveau sera plus difficilement indexable qu’une page située à la racine d’un site. Du moins c'est ce que nous remarquons de plus en plus avec le référencement de tous nos clients. <IMG SRC="motcle.jpg" ALT="mots clés">

10/24


Définition des critères « off-page »

Les critères « off » deviennent de plus en plus importants dans le référencement manuel.

Voici les plus importants :

Le mot recherché se trouvant dans le contenu de l'URL, dans le nom des fichiers et dans le nom de domaine (DNS), aide beaucoup.

• • •

La popularité d’une page web (backlink) La popularité d’une page web consiste à calculer le nombre de pages qui ont mis en place un lien vers votre site Web. Cette donnée est prise en compte par certains moteurs (exemple : Infoseek, HotBot, Excite, Lycos, Google, Altavista) dans leur classement de pertinence.

• • •

PageRank

TM

chez Google (PR):

Il s’agit d’une note de 0 à 10 qui correspond au nombre de liens pointant sur le document mais aussi la qualité du lien qui pointe sur ce document. En résumé, si un document de PR 6 pointe sur votre page d’accueil, vous aurez rapidement un PR 5. Il faut donc viser la qualité des liens plutôt que la quantité.

• •

Le taux de clic (le nombre de visiteurs) de la page est comptabilisé, et influe sur le classement de certains annuaires mais ce critère n'est plus très répandu.

Comment mesurer la popularité d’un site ?

Calculer l'indice de popularité d'un site consiste à mesurer le nombre de pages, sur le Web, qui ont mis en place un lien vers celui-ci.

Cette donnée est prise en compte par de nombreux moteurs (Fast, Google, Altavista) dans leurs classements de pertinence. C'est un indice avant tout quantitatif. Un site "populaire" n'est pas forcément un site très apprécié par ses visiteurs. Mais la popularité d'un site est un assez bon critère pour juger de sa visibilité sur le web. Plus le nombre de pages pointant vers votre site est grand, plus vous aurez de visiteurs depuis ces autres sites. L'indice est alors calculé à la fois sur un mode quantitatif (le nombre de liens qui pointent vers vous) et qualitatif (la qualité de ces liens).

La grande majorité des moteurs actuels fonctionnent de cette façon. C'est pourquoi certains moteurs de recherche tiennent compte de la popularité des sites pour déterminer leur classement. Sur ces moteurs, un site très populaire aura de meilleures chances de se positionner en première page de résultats sur des mots-clé relatifs à son contenu.

11/24


Mieux vaut obtenir peu de liens mais à partir de sites très connus, plutôt que de nombreux liens provenant de sites inconnus. Bien sûr, beaucoup de liens venant de sites connus, c'est encore mieux !

Certains moteurs de recherche proposent des commandes avancées permettant de connaître le nombre de pages indexées dans leur base de données pointant vers un site. Vous pouvez utiliser ces commandes pour mesurer la popularité de votre site, ou bien celle de vos concurrents.

Voici quelques exemples de ces commandes : Sur Google, tapez link:www.votresite.ch Sur MSN, tapez linkdomain:votresite.ch Sur Altavista, tapez la commande link:votresite.ch Sur AllTheWeb, tapez ml:www.votresite.ch

TM

N.B : Pour connaitre le PageRank dans les options avancées.

de vos pages, vous pouvez installer la GoogleToolBar et cocher le PageRankTM

Gestion des frames (cadres)

Le robot indexe uniquement la page qui contient la définition des cadres, et notamment le contenu de la balise <NOFRAMES>...</NOFRAMES> et il ignore les fichiers « cadres » sans suivre les liens présents dans les balises <FRAME>. Un bon nombre de moteurs fonctionnent ainsi.

Il faut également insérer un ou plusieurs liens dans la partie <NOFRAMES> vers les documents « files » qui affichent les liens de navigation internes au site.

Pour contourner ce problème : deux solutions sont possibles. La première consiste à ajouter dans la balise <NOFRAMES> ...</NOFRAMES> quelques mots-clé importants et des liens. Cette solution n’est valable que pour certains moteurs. La seconde, serait de ne pas utiliser de cadres dans les pages du site en contournant le problème avec des tableaux.

Un autre problème peut intervenir lors d’une recherche sur un moteur. Il est possible que cela vous soit déjà arrivé. Vous cliquez sur un lien d’une page de résultat d’un moteur, vous découvrez une page avec du contenu mais plus de barre de navigation. Le robot a en fait seulement indexé la page centrale. Cette page est alors orpheline. Pour remédier à ce problème il existe une méthode qui permet de reconstituer la structure de frames lorsqu'une page fille est trouvée par un internaute depuis un moteur de recherche. Un scripte est à insérer au début de la première page de contenu, appelée dans un cadre. <SCRIPT language="javascript"> if (parent.location != "http://www.votresite.ch/index.html"){ parent.location = "http://www.votresite.ch/index.html";

}

12/24


L’optimisation de site dynamique

Un site dynamique, par opposition au site statique, est un site dont le contenu repose essentiellement sur des données provenant d’une base de données. Des sites d’actualité (nouvelles), par exemple ou l’on peut consulter des archives ou encore des magasins (shops) en ligne avec un grand nombre d’articles.

Le problème de ces sites, c’est que trop souvent, ils sont encombrés de variables diverses dans la barre du navigateur (/article.asp?Idsession=…) Avec ces variables dans la barre, les spiders des outils de recherche sont incapables de remonter dans les bases de données et n’indexent pas ces pages, au grand malheur des Webmestres. La meilleure solution est alors d’intégrer les variables directement dans la page de code et d’avoir des pages différentes ; nom-du-produit.asp par exemple va contenir les variables à l’intérieur du code de la page (codés en dur).

Il est important de souligner également que les pages contenant des ID de sessions sont handicapantes pour le référencement sur les principaux outils de recherches et il n'est par rare de voir des sites web de magasins en opensource qui ont besoin de cette variable sur toute leurs pages.

Enfin, nous pratiquons régulièrement de l'URL Rewriting. Cela consiste à programmer le Server Web (IIS, apache,..) afin qu'il délivre des URL « Spider friendly » aux clients s'y connectant.

Le plan du site

Nous conseillons très souvent de mettre en place la page « plan du site » qui sera une page excellente pour le spider afin de remonter dans toutes les pages du site Internet. Cette page « plan de site » devra être accessible depuis toutes les autres pages du site. D’une part pour les visiteurs et de l’autre pour faire « tourner » le PageRank™ entre toutes les pages du site. Ainsi les pages les plus enfouies dans la structure ont aussi la possibilité de se bien se positionner dans un PageRank™ - et parfois aussi bien que votre page d’accueil. Le plan de site est donc une page à indexer à tout prix.

Il convient d’éviter également les liens de plus de 75 caractères, les outils de recherche n’aiment pas indexer les variables.

Le spamdexing

Ou comment « dé-référencer » un site ?

Il s’agit ici de soumettre des indexations en masse aux outils de recherche qui, pour finir, vont mettre le site sur une liste noire et supprimer les pages du contenu de leur index.

13/24


On pourrait penser que l’on peut ainsi dé-référencer la concurrence ! Ceci dit, votre identité qui est très souvent enregistrée avec l’URL à soumettre risque de vous trahir ! Le spamdexing est pratique courante avec certains logiciels de référencement mal configurés

Duplicate Content

Le duplicate content est une analyse de pages contenant le même contenu. Soit disponible par deux adresses web différentes (URL), ou simplement à cause de la copie du contenu de votre site.

Dans les deux cas, cela peut vous faire perdre des positions ou en gagner. Google va prendre en compte un nombre de paramètres aléatoire pour garder une ou l’autre. A l’heure actuelle nous savons que Google utilise l’ancienneté de la page ainsi que la qualité des liens qui pointent dessus.

Qu’est ce que le cloaking ?

Le cloaking, est une technique utilisée par certains référenceurs pour obtenir de meilleures positions dans les outils de recherche (OR) en proposant aux robots des pages créées et optimisées uniquement pour leurs visites.

Ce cloaking-là n'est pas admis communément par les outils de recherche et il devient rare de voir des pages cloaquées bien positionnées. Personnellement, je n'utilise pas cette technique chez AgenceWeb.ch pour positionner les sites de nos clients. En règle générale et pour les développeurs, ce type méthode permet de rediriger les internautes en fonction de leur adresse IP ou navigateur Internet sur une page spécifique de leur langue de préférence par exemple. Il existe une multitude de manières de rediriger, seul certaines sont admises par les outils de recherche.

Le robot Google

Depuis quelques mois, le robot Google se conduit d’une façon très bizarre. Il a commencé à valider des formulaires, à analyser le code JavaScript et même à regarder les pages CSS.

Généralement ignorées par les robots, ces données sont maintenant prises en compte et analysées par les algorithmes de Google pour proposer des pages plus pertinentes. Le but est de permettre à ces robots d’avoir une vision quasiment identique à celle que nous avons sur tous les sites. D’où l’importance d’avoir du contenu et des pages optimisées pour le visiteur plutôt que de viser le moteur de recherche.

14/24


La Google Dance – Big Daddy

Avant l’arrivée de Big Daddy, nom de code pour le nouvel algorithme de Google, il existait une période mensuelle qu’on appelait Google Dance.

La Google Dance était en général prévue une fois par mois et c’était la plus importante mise à jour de l’index Google. Aujourd’hui cette pratique n’existe plus et la mise à jour de l’index se fait en temps réel. Cela veut dire que les calculs de pertinence pour une page ou une autre sont réalisés en même temps que Google passe sur votre site. On peut ainsi placer un site très rapidement sur Google. Chez AgrenceWeb nous avons réussi à placer un site en une semaine et en très bonne position.

Google analyse tout !

Les premiers algorithmes des moteurs de recherche étaient très primitifs. Tout ce qu’ils ne comprenaient pas était éliminé. Cela comprenait tout ce qui n’était pas du texte.

On pouvait alors berner les moteurs de recherche avec du JavaScript. Une simple page avec une tonne de mots-clé et une redirection JavaScript suffisait à vous placer au top d’un mot-clé. Aujourd’hui les techniques on évolué et certains référenceurs se sont aperçus que les robots de Google arrivaient à suivre un lien en JavaScript et même à poster des formulaires. Un changement qui montre encore la puissance de Google et de surtout sa volonté de proposer des résultats toujours plus pertinents.

En conclusion : travaillez d’abord votre contenu pour vos internautes et Google suivra.

TrustRank™ En février 2005, Google annonce avoir la signature d’un contrat avec The Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), un organisme qui gère les noms de domaine. De ce fait, Google peut désormais aussi vendre des noms de domaine.

Plus récemment, Google a déposé 3 brevets sur une technologie lui permettant d’utiliser les données du Whois afin d’assigner un nouveau statut à certain domaines. Un nom est tout de suite arrivé aux oreilles des référenceurs, le TrustRank™.

Bien que Google n’ait encore rien publié sur cette technologie, nous savons déjà que la durée d’achat du domaine est prise en compte. Et que pour trouver un domaine qui possède un TrustRank™ il suffit de faire une recherche, si le premier site possède des liens supplémentaires.

Exemple :

15/24


D’autres paramètres sont encore pris en compte pour posséder un TrustRank™. De plus nous ne savons pas encore comment obtenir un tel rang mais on pense que l’ancienneté du domaine ainsi que les données du Whois jouent un rôle très important.

Les autres moteurs de recherche

Même si Google détient près de 85% des parts du marché il ne faut pas négliger les autres moteurs de recherche. Notamment MSN Live et Yahoo! sont également des moteurs qui peuvent apporter un bon trafic de qualité. Je pense également à Search et Bluewin en Suisse ou à Voilà et Free en France qui certes sont moins puissants que leurs rivaux mais dont le trafic reste très intéressant pour la pluspart des sites Internet.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Google n’est pas toujours majoritaire. Par exemple en Chine, Yahoo et Google ne partagent que 44% de part de marché. C’est Baidu.com qui est le moteur le plus important avec près de 56% des recherches effectuées sur son portail.

Le futur de la recherche

Chez AgenceWeb nous cherchons toujours à anticiper l’évolution des moteurs de recherche. C’est une étude longue, qui demande du temps et des tests approfondis pour trouver la bonne méthode.

Dans nos recherches nous avons constaté que les grands acteurs de la recherche souhaitent s’approcher de plus en plus d’un algorithme qui aurait les même habitudes et réflexes qu’un internaute.

Dans cette guerre-là, Google semble avoir une longueur d’avance suite à leur rapprochement avec l’équipe de développement de FireFox.

16/24


Nous remarquons également un désir de personnaliser les résultats des recherches en permettant l’identification des internautes et l’utilisation de filtres qu’ils peuvent mettre en place.

Indexation Annuaires et moteurs de recherche Lorsqu’on parle d’outils de recherche, nous faisons référence aux annuaires tels que Yahoo et aux moteurs de recherche comme Google. Leur fonctionnement est très différent, ainsi que leur approche.

Les moteurs, utilisés à plus de 90 %, sont préférés aux annuaires grâce à leur rapidité d’accès à l’information. En effet, il est plus facile de taper « hébergement site Internet en Suisse » que de passer par les catégories : Suisse – Entreprises – Services – Internet – Hébergement.

Par contre, si vous êtes curieux et que vous désirez « butiner de site en site », l’annuaire se révèle très pratique. Si vous désirez en revanche rechercher un produit spécifique, l’annuaire ne vous sera d’aucune utilité.

Finalement, pour l’indexation, il faut savoir que, pour être indexé dans un annuaire, votre site sera souvent soumis à des critères de qualité définis subjectivement par les « websurfeurs » de l’annuaire et devra répondre à des critères tels que : visuels, plate-forme compatible, variateur compatible, valeur ajoutée, riche en contenu… L’indexation réussie ne vous garanti malheureusement pas la première place de la catégorie car, très souvent, les résultats sont classés de A à Z dans les catégories. Une seule indexation suffit.

En ce qui concerne les moteurs, votre site sera visité par des robots (spiders) qui vont prendre le contenu de votre site et le stocker dans leur base de données, puis afficher votre lien s’il correspond aux critères recherchés par le mot-clé de l’internaute (fréquence de mots, provenance, tag, méta….)

Comment s’indexer sur Google ?

Il y a une multitude de paramètres à prendre en compte. En bref, tous les outils de recherche veulent proposer des résultats de qualité à leurs internautes.

Avec Google, il faut penser: mono-mot-clé, mono-langue par document. En effet l'index de Google est tellement gigantesque, qu'il est optimiste de croire que l'on peut positionner 30 mots-clé avec... 3 pages...

Il faut donc construire des sites riches en contenu avec une balise TITLE incluant les mots-clé sur lesquels on désire se positionner.

17/24


Il faut aussi éviter les sites ne comprenant que des images ou faisant appel à la technologie Flash, dans les menus, par exemple, car le robot de l’outil de recherche est incapable de suivre ces liens et le site risque de ne pas être indexé dans son intégralité.

Si vous ne pouvez pas faire autrement que de mettre des menus en Flash ou en javascript, nous proposons de mettre en place un « plan de site », comme mentionné plus haut ce document, car ce dernier est très utile et aux moteurs et aux visiteurs.

Il faut éviter les noms de domaine redirigés car les outils de recherche ne les suivent pas. Ou alors rediriger avec une entête HTTP 302 qui indique que c’est une redirection permanente,

En revanche, les outils de recherche aiment les « plans de site » qui permettent de lier toutes les pages de contenu. En outre, le taux de popularité devient primordial, entres autres sur Google, l’idée étant que si beaucoup de sites pointent sur le vôtre, c’est que votre contenu est intéressant.

Suivi du référencement

Il est très important de pouvoir suivre le référencement de votre site Internet. Pour ce faire, nous disposons de deux thermomètres qui sont : les rapports de positions et les analyses des statistiques du site.

Le rapport de position va nous permettre de connaître les positions obtenues dans les outils de recherche, et aussi de pouvoir améliorer celles-ci en cas de baisse de positionnement.

Les statistiques traitées dans le chapitre suivant vont nous permettre de voir le trafic que les positions vont générer.

Je vous donnerai un troisième thermomètre, peut-être le plus important : quel est le nombre de prospect intéressant que cela a généré.

Il est aussi crucial de savoir que pour observer les premiers résultats d’un référencement manuel il faut attendre 2 à 3 mois. Le référencement manuel est un moyen de promotion sur du long terme.

18/24


Analyse des fichiers logs (URCHIN)

Qu’est-ce qu’un bon outils de statistiques ? Pour nous c’est un outil qui fait la différence entre les pages consultées, le nombre de visiteurs, qui permet de retracer la navigation des visiteurs, la provenance de ceux-ci, et ceci par année, mois, semaines ou jours. Nous utilisons pour cela URCHIN, un outil que Google a racheté et que vous pouvez consulter sur: http://www.agenceweb.ch/lib/stats/

19/24


Rapport de position

Les rapports de position donnent une information très précise sur un temps « T » avec un outil de recherche « X » pour un mot-clé « Y ». Un rapport de position varie donc dans le temps et nous appelons le suivi de ces positions: la veille référentielle.

Exemple :

20/24


Les Liens sponsorisés Positionnement publicitaire

Le positionnement publicitaire est un moyen très efficace pour être tout de suite visible sur la première page de résultats des outils de recherche. C’est un moyen idéal pour faire connaître les événements, manifestations ou offres du mois.

Le principe consiste à une enchère du mot-clé. Plus le mot a une concurrence élevée, ou si vous préférez plus le mot est demandé sur le web, plus il est cher. L’avantage de ces campagnes est de pouvoir totalement les gérer comme le budget maximum par jour, la moyenne du coût par clic, la date de fin de campagne et autres options.

Voici un aperçu des principaux réseaux qui offrent ces services :

Google Adwords

Yahoo! Search Marketing

MIVA (FindWhat et Espotting on fusionné)

MSN

Yahoo ! Search Marketing et Espotting possèdent des réseaux différents par rapport au pays, la langue, et l’emploi des outils de recherche les plus fréquentés. Seul désavantage du positionnement publicitaire est que lorsque votre budget est atteint, vous disparaissez des résultats de recherche.

Le retour sur investissement permet d’obtenir un coût par clic. Pour calculer ce coût par clic, il suffit de diviser le budget par le nombre de clics obtenus.

Les différents réseaux

- www.google.com - www.miva.com - www.msn.com - searchmarketing.yahoo.com/

21/24


Google : Google permet aux utilisateurs du monde entier de réaliser plus de 200 millions de recherches par jour.

L’avantage du service Adwords est de pouvoir choisir la langue et les pays pour les mots-clé définis.

Bluewin (Inktomi)

22/24


Conclusion

L’évolution des algorithmes d’indexation pousse toujours plus loin les méthodes de référencement. Cela implique une connaissance approfondie des outils de recherche mais également un suivi continuel de chaque site que l’on référence pour agir au plus vite lors d’une importante mise à jour des robots.

A cause de cette évolution rapide, le travail du référencement est devenu l’un des plus pointus d’Internet. Il implique une connaissance non seulement des outils de recherche, mais aussi des technologies de développement et d’hébergement auxquels il faut encore ajouter une bonne base de « search marketing ».

Nous espérons que vous avez eu du plaisir à lire ce guide et vous invitons à participer au Quizz qui va tester vos connaissances acquises ainsi que d’évaluer ce guide à l’aide d'un sondage de 10 questions en ligne ! (Annexe page suivante).

Nous vous remercions également de prendre deux minutes de votre temps pour répondre aux quelques questions qui nous permettrons d'améliorer ce guide. Vous pouvez également nous faire part de vos expériences dans ce même formulaire. (Annexe page suivante).

23/24


Annexes

Sondage

Merci également de bien vouloir participer à notre sondage sur notre guide à l’adresse : www.agenceweb.com/guide/sondage.asp

Quizz sur le référencement

Votre apprentissage nous intéresse !

Voici donc 10 questions générales que vous découvrirez à l’adresse : www.agenceweb.com/guide/quizz.asp

AgenceWeb SA

impasse Champs-Colin 6 CH-1260 Nyon tél 0848 00 20 20 fax +41 (0)22365 66 89 www.agenceweb.com

24/24


AgenceWeb SA impasse Champ-Colin 6 CH-1260 Nyon tĂŠl. 0848 00 20 20 fax +41 (0)22 365 66 89 www.agenceweb.com


Guide du Référencement