Page 1

Hommage à Hanganu

/  Tribute to Hanganu

Le nouveau CHUM

The new CHUM

Humaniti WELL + Human spaces Designers en entreprise La cuisine de demain

Humaniti WELL + Human spaces In-house industrial Design Tomorrow's Kitchen Jaime Hayon

Jaime Hayon

73 AUTO MNE — H IV E R / FALL — W I N T ER 2 0 1 7 – 2 0 1 8 FRANÇA IS / E NG L ISH 8, 9 5 $ C A / US


514.789.4360 www.dvision21.com


KOHLER.CA

©2017 KOHLER CO.

PRÉLASSEZ-VOUS DANS LA RICHESSE DE LA COLLECTION DE LAVABOS ARTIST EDITIONS DERRING . ®

®


INTÉRIEURS 73


Achetez vos billets en prĂŠvente avant le 22 dĂŠcembre au : prixdesign.com Partenaires platine

Partenaires Or - Argent - Bronze

4

–

5


Voici Century, la première peinture au monde à offrir un fini mat doux au toucher et des couleurs plus riches que jamais. Sa formule est si complexe qu’elle ne peut être produite qu’en petits lots, sous la supervision de nos maîtres-artisans. Cette peinture novatrice se décline en 75 couleurs savamment élaborées qui rehausseront la palette de tout designer. Pour en savoir plus, visitez experiencecentury.ca

MC

INTÉRIEURS 73

©Benjamin Moore & Cie Limitée, 2017. Benjamin Moore, Century, Une peinture inégalée et le symbole triangulaire « M » sont des marques de commerce de Benjamin Moore & Cie Limitée.

UNE NOUVELLE DIMENSION DE LA PEINTURE


6

–

7


Technologie Airblade pour le séchage des mains directement au robinet. MC

Se laver et se sécher les mains au lavabo. Avec la technologie AirbladeMC dans le robinet, vous vous séchez les mains au lavabo en seulement 14 secondes.1 Il n’est pas nécessaire d’aller à un autre endroit, il n’y a donc pas d’eau qui goutte sur le sol. Les entreprises à l’échelle mondiale profitent maintenant du sèche-mains Dyson Airblade Tap – en particulier BMW et les cinémas Pathé.

Le voir en vrai : 1 877 397 6622 www.dysonairblade.ca

8

9


/ Contents

Sommaire Édito / Editorial

14

Salon international / International Fair SIDIM 3 jours 100 % design / 3 days 100% design

62

Hommage / Tribute Dan Hanganu Un homme marquant / A remarquable man

19

Projet majeur / Major Project

Design

— Caserne

En couverture / Cover

— Musée pointe à Calière Phase III, Fort-Ville Marie : Projet réalisé par Dan Hanganu, Architectes en collaboration avec Provencher Roy architectes Photo / Stéphane Brügger

Eau & feu / Water & Fire

Le nouveau CHUM / The New CHUM

71

Solflex et Altro

73

Mondo Contract Flooring

74

Corian par Scodesign

77

Gerflor

78

Lumenpulse

83

Aménagement Côté Jardin

89

La cuisine de demain : discrète… et même invisible ? / In–house industrial Design

48

Céragrès

53

Cuinox / Decotec / AD Water

54

Nadon / Italbec

55

Smoked meat Pierre Bélanger & Julie Payette Une histoire d’amour et d’affaires / Passionate Owners of volume2 and v2com

Articles phares / Leading Articles Le design industriel en entreprise / In–house industrial Design

30

WELL & Human spaces

37

Jaime Hayon élargit l’univers Cæsarstone / Jaime Hayon’s imagination is redefining Cæsarstone

56

Abonnements / Subscriptions Liste des annonceurs / Ad index

INTÉRIEURS № 73 AUTOMNE — HIVER / FALL — WINTER 2017–2018

Éditrice & Directrice du contenu / Publisher & Editor Ginette Gadoury Direction artistique / Art Direction Caserne — studiocaserne.ca Coordonatrice magazine / Magazine coordinator Annie Jourdenais–Lemaire Collaborateurs / Contributors Christian Bergeron, Madeleine Champagne, Richard Des Lys, Suzanne Laliberté

PUBLICITÉ / ADVERTISING Développement des affaires / Business Development Emanuelle Brousseau, Maria Mei, Sylvie Pellerin

COMMUNICATION, MARKETING, PRODUCTION, DIFFUSION, DISTRIBUTION Directrice / Director  Brigitte Gadoury

Collaborateurs international / International collaborators Alessandra Fanelli, Fabrizzio Todeschini, Edimotion

Chargés de projets / Project managers  Alexandre Gadoury, Annie Jourdenais– Lemaire, Mylène Gross, Mariève–Patricia Langevin

Révision et traduction / Proofreading and translation Féminin pluriel, Jacqueline Dinsmore

Graphiste / Graphic Designer  Jade–Énya Le Brun Impression / Print Impresse inc. Abonnements / Subcriptions  magazineinterieurs.com info@magazineintérieurs.com 450 651–3630

INTÉRIEURS 73

ABONNEMENTS / SUBSCRIPTIONS Canada  25 $ + tx — 3 éditions / issues 45 $ + tx — 6 éditions / issues International  40 $ + tx — 3 éditions / issues 80 $ + tx — 6 éditions / issues En kiosque / On news stands  8,95 $ + tx par numéro / per issue Le magazine INTÉRIEURS est publié trois fois par année par  / INTÉRIEURS Magazine is published three times a year by Agence PID 450 651–3630 info@agencepid.com Convention de la poste-publication no 40019406. Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada au Service des publications. / Publication mail agreement number 40019406. Return all mail that cannot be delivered in Canada at the Publications Services.

ADMINISTRATION Coprésidentes / Co-presidents Ginette Gadoury et Brigitte Gadoury Comptabilité / Accounting Gestion Lynda De Grandpré inc Toute reproduction de textes, illustrations et photographies du magazine est interdite. Bien que toutes les précautions aient été prises pour assurer la rigueur des renseignements contenus dans le magazine INTÉRIEURS, il est entendu que le magazine ne peut être tenupour responsable des erreurs ou des négligences commises dans l’utilisation de ces renseignements. / Any reproduction of texts, illustrations and photos of the magazine is strictly forbidden. Even if all precautions have been taken to confirm the information containedin the INTÉRIEURS Magazine, it is agreed that the magazine cannot be held responsible of errors or acts of negligence in the use of this information. Dépôt Légal / Legal Deposit Bibliothèque nationale du Québec, Bibliothèque nationale du Canada ISSN 1206–0208 Imprimé au Canada / Printed in Canada

67

12

90


Un éclairage pour le bureau qui fonctionne efficacement Lorsqu’un éclairage n’offre pas les bonnes conditions optiques pour travailler, cela peut avoir des répercussions sur notre rendement et notre bien-être. Dans les bureaux, l’éclairage est de piètre qualité depuis longtemps. L’éclairage Dyson fonctionne différemment. Il est conçu pour diriger la lumière à l’endroit précis où vous en avez besoin. Des lentilles personnalisées projettent un faisceau contrôlé de lumière, créant ainsi les conditions d’éclairage optimales pour travailler. Cela peut aider à réduire la tension oculaire,1 en améliorant le confort et la productivité.

Hygiène des mains

Qualité de l’air

Soins personnels

Découvrez ce que la technologie Dyson peut faire pour votre entreprise. Concernant l’achat ou la location, pour avoir de plus amples renseignements : Par téléphone : Composer le 1-877-397-6622 ou visiter le site Dyson à l’adresse www.dysoncanada.ca ¹Conformément à l’ouvrage The Lighting Handbook 10e édition de la Illuminating Engineering Society (IES). Référence et Application, éditeur : Illuminating Engineering Society; 10e édition (30 juillet 2011).


INTÉRIEURS № 73 AUTOMNE — HIVER / FALL — WINTER 2017–2018

Magazine INTÉRIEURS 1080 rue Sainte-Hélène, Longueuil QC J4K 3R9 Canada T : 450 651-3630 F : 450 651-8520 info@agencepid.com

Commandez aussi en ligne As well, order online at : magazineinterieurs.com

1 an / year

2 ans / years

Canada : 25  $ + taxes International : 45  $ + taxes

Canada : 40  $ + taxes International : 80  $ + taxes

3 numéros / issues

6 numéros / issues

Abonnez-vous et économisez plus de 25 %. Rendez-vous sur magazineinterieurs.com

Subscribe and save more than 25 %. Log on magazineinterieurs.com

70

71

72

© 2017 Shaw, A Berkshire Hathaway Company

emergence collection

SHAWCONTRACT.COM / @SHAWCONTRACT / INFOCANADA@SHAWCONTRACT.COM


12

–

13


Éditorial

Édito / Editorial

Le contenu de cette édition du magazine INTÉRIEURS est axé sur l’humain, habitant de l’architecture. On sent sourdre, en effet, une vision commune mondiale autour du bien-être humain comme motivation centrale des projets de design et d’architecture. Le CHUM en est un parfait exemple. Chaque parcelle de cet établissement a été conçue avec la pensée des humains qui y circuleraient, qui y travailleraient, qui y vivraient anxiété et peine comme joie et guérison. La série d’articles que nous vous proposons à ce sujet en témoigne. La nouvelle certification WELL est un standard de construction qui se base exclusivement sur la santé et le bien-être des êtres humains. Elle a ainsi été développée pour la personne dans l’édifice, apportant un complément à la certification LEED, qui se soucie des normes d’excellence en matière de bâtiment durable. La cuisine est aussi une pièce de la maison repensée en fonction des humains qui l’habitent. La technologie et le télétravail modifient notre style de vie. La cuisine devient – ou redevient – le lieu de vie central de la maison, l’espace où l’on cuisine, certes, mais aussi où l’on discute, travaille et où l’on se retrouve pour maintes activités. Cette nouvelle réalité a un impact sur les projets de cuisine d’aujourd’hui et de demain. Enfin, comment passer sous silence le départ de Dan Hanganu, cet humain et architecte plus grand que nature ? Nous avons ressorti d’une ancienne édition cette entrevue touchante qui, j’en suis certaine, saura vous rappeler le penseur et le créateur amoureux d’architecture qu’il était. / The content of this edition of INTÉRIEURS magazine is focused on the human being, inhabitant of architecture. In fact, the idea of a common world vision of human well-being has blossomed as a main motivation for design and architecture projects. The CHUM is a perfect example. Each part of this establishment was designed with mindfulness for humans who would circulat within, who would work there, who would experience anxiety and sadness as well as joy and healing. The series of articles that we offer you on this subject is a testament to this vision. The new WELL certification is a construction standard based solely on the health and well-being of human beings. It has therefore been developed for the person in the building, complementing the LEED certification, which focuses on standards of excellence in sustainable construction. The kitchen is another room in the house that is redesigned according to humans needs. Technology and teleworking have changed our lifestyle. The kitchen becomes—or once again becomes—the central living space of the house, the space where we cook, of course, but also where we discuss, work and gather for other activities. This new reality has and will have an impact on kitchen design projects. Finally, how can we possibly ignore the departure of Dan Hanganu, a man and architect who was larger than life? We brought back an old edition of INTÉRIEURS featuring a touching interview, which, I am sure, will have you reminiscing about the thinker, and creator who, as he was, truly in love with architecture.

73 INTÉRIEURS 73

Par / By — Ginette Gadoury


LE REFLET DE L A QUALITÉ.

RBQ #8002-2155-29

514 360-8405

LAVAL . SAINT-HUBERT

A U R O R A L .C A


INTÉRIEURS 73


Formica® Surfaces. FOR REAL.®

16

17


Adoptez une enveloppe du bâtiment qui contribue à un avenir plus propre

Façade ventilée en panneaux de céramique

1 866 384-5590

ceragres.ca

COMPLEXE AQUATIQUE LAURIE-EVE-CORMIER Consortium : Poirier, Fontaine Architectes / Riopel + Associés Architectes Photographe : Olivier Gariépy


Dan

Il y a 10 ans, Madeleine et Anne interrogeaient dans leur atelier montréalais l’architecte Dan Hanganu. Elles se souviennent que ce jour-là, il faisait froid et que c’était un bel homme, à la carrure solide, entouré de nombreux petits anges blancs perchés ici et là dans un lieu un peu bordélique mais chaleureux, une véritable caverne d’Ali Baba. Était-il vêtu de velours côtelé et de lainage ? Peutêtre… Ce qui est certain, c’est qu’elles ont rencontré là un homme affable, généreux de son temps et de ses propos. Son leitmotiv : L’architecture, c’est sérieux, c’est ce qui reste. Et ce qui reste entre autres, si vivant et si touchant, c’est son église abbatiale de Saint-Benoît-du-Lac. Réalisation tour de force, car l’église abbatiale de tous les édifices du monastère est celui qui est le plus fidèle reflet de l'ordre monacal. Véritable « atelier monastique », l’église abbatiale dessinée par Hanganu est forte, lumineuse, intemporelle et identifiée à l'extérieur par une tour abritant les cloches qui appellent les moines pour les huit offices quotidiens. Elle est superbe. En terminant, je vous confie que Madeleine et Anne, après cette rencontre, étaient demeurées silencieuses de longues minutes sur le trottoir, glacées mais heureuses d’avoir fait la rencontre d’un architecte, d’un homme d’exception… J’espère que vous aurez le même plaisir qu’elles et moi à relire cet article paru dans le numéro 40 d’INTÉRIEURS, en novembre, il y a exactement 10 ans… Il nous manquera, mais son architecture demeure.

Hanganu Église abbatiale de Saint-Benoit-du-lac

1995 Mention d’excellence, OAQ, Église St-Benoît du Lac Photo / Michel Brunelle

Paix !

Ginette Gadoury

/ Ten years ago, Madeleine and Anne interviewed, in his Montréal studio, Dan Hanganu, an affable and inspiring architect, who inspired them with his philosophy: Architecture is serious, it’s what remains. And what remains includes his abbey church at Saint-Benoît-du-Lac, a genuine feat of strength. Of all the monastery’s buildings, it most faithfully reflects the monastic order: solid, bright and timeless, topped by a bell tower that calls the monks for their eight daily offices. I hope you will experience the same pleasure as they did and that I had, reading again this article in INTÉRIEURS, Number 40, from November, which was issued exactly 10 years ago… We will miss the man, but his work remains. Peace! Ginette Gadoury

18

19


1939—2017 Architecte hanganu.com


Article paru dans INTÉRIEURS il y a exactement 10 ans


INTÉRIEURS 73


“ I’m not working on architecture, I’m working on architecture as a language, and I think you have a language. You can use it, you know, for normal prupose, and you speak in prose. And if you are good at that, you speak a wonderful prose. And if you are really good, you can be a poet. ” Livre de Mies van der Rohe : l’art difficile d’être simple

Musée pointe à Calière Phase III, Fort-Ville Marie Projet réalisé en collaboration avec Provencher Roy architectes Photo / Raphael Thibodeau

« Je crois que ce texte est tout à fait approprié pour souligner l’œuvre de Dan Hanganu qui a réussi à créer un language architectural précis et reconnaissable, un rare et méritant accomplissement que peu de créateurs dans le domaine bâti arrive à faire. La cohérence de son language architectural confère une dignité notable à travers ses réalisations qui rehaussent la qualité de notre existence que nous sommes un simple passant dans la rue ou que nous travaillons ou vivons au quotidien dans un édifice qu’il a imaginé et signé. » Gary Michael Conrath 22

23


« Nous avons collaboré avec Dan à la réalisation de cinq projets significatifs pour Montréal. Bourré de talent, un vrai poème ambulant parfois écorchant mais toujours charmant avec la même passion pour le métier qu’il l’habitait comme il le disait si souvent.  » Claude Provencher

Bibliothèque Monique-Corriveau Projet réalisé en collaboration avec Côté Leahy Cardas architectes. 2015 Prix d’excellence, OAQ, Bibliothèque Monique-Corriveau, Québec ↑  Photo / Stephane Groleau

« Dan était un être d'une immense vitalité, d’une sensibilité hors du commun et d'une capacité d'émerveillement qui l'aura nourri toute sa vie. Il a contribué de manière exceptionnelle à la transformation de l'architecture québécoise et ce, malgré la course à obstacles de plus en plus ardue que représente aujourd'hui la pratique de la profession. »

Bibliothèque Monique-Corriveau Projet réalisé en collaboration avec Côté Leahy Cardas architectes. 2015 Prix d’excellence, OAQ, Bibliothèque Monique-Corriveau, Québec ↑  Photo / Stephane Groleau

Odile Hénault

Musée J.A Bombardier Projet réalisé en collaboration avec Leclerc architectes 2017 Prix d’excellence en interprétation du patrimoine, Prix du jury, AQIP →  Photo / Stephane Groleau

INTÉRIEURS 73


« Comment décrire Hanganu autrement que comme un grand architecte, un homme vrai ayant des convictions et une morale. Toute son existence fut consacrée à l’architecture et cette vie, inséparable de ce « métier » comme il le nomme, demeure liée au don et à la générosité. » Gilles Prud'homme

Bibliothèque Monique-Corriveau Projet réalisé en collaboration avec Côté Leahy Cardas architectes. 2015 Prix d’excellence, OAQ, Bibliothèque Monique-Corriveau, Québec →  Photo / Stephane Groleau

« Dans tous ses projets, Hanganu s’est affirmé comme un « créateur de modèles », car il est évident que ces différents types de grandes échelles orientés vers la rue qu’il propose pour Montréal sont des contributions, intelligentes et responsables, au tissu urbain de la ville. La position créative qu’il assume est rationnelle et éthique… » Kenneth Frampton

Bibliothèque Marc-Favreau 2015 Mention d’excellence, Prix d’architecture de Bibliothèque et de centre d’archives du Québec, Bibliothèque Marc-Favreau, Montréal ↑  Photo / Michel Brunelle

« Une architecture marquée par la sobriété lyrique qui lui est propre. Dan établissait une règle claire et catégorique, principalement générée par la fonction et le contexte, puis il s’appliquait subtilement à briser avec virtuosité la règle qu’il avait établie et c’est ce qui donne chaleur et rythme à ses réalisations. » Roger-Bruno Richard

24

25


Et ça continue...

↑↓  Bibliothèque Maisonneuve Projet réalisé en collaboration avec EVOQ architecture, Projet Lauréat →  Salle multifonctionnelle, Cegep du Vieux-Montréal et Maison théâtre, Projet Lauréat

INTÉRIEURS 73


26

–

27


Espace de vie au quotidien + chambre instantanée. Un espace puissamment multifonctionnel de jour, comme de nuit.

Tango

Plus de 60 solutions personnalisables conçues et fabriqués en Italie par CLEI, leader mondial dans la conception de meubles transformables depuis plus de 50 ans.

Disponible exclusivement au Québec et dans les Maritimes à la boutique Resource Furniture chez Germain Larivière du Quartier DIX30.

8480, BOUL. LEDUC, BROSSARD / QUARTIER DIX30 | GERMAINLARIVIERE.COM/GLFR/RESOURCE-FURNITURE 514 784-8004 | INFOMTL@RESOURCEFURNITURE.COM


LE CHOIX DES CONNAISSEURS. 28

–

29


Le design industriel en entreprise

Les figures connues à titre de designers industriels sont souvent propriétaires de leur propre studio ou sont issues d’entreprises spécialisées en design, tels les Michel Dallaire et Michel Morelli de Morelli Designers et Mario Gagnon chez Alto. On connaît moins les designers industriels œuvrant dans les entreprises manufacturières. Certaines ont compris leur importance depuis longtemps, à l'exemple d'Apple ou encore ici, au Québec, de BRP, que nos lecteurs ont pu découvrir dans le numéro d'INTÉRIEURS du printemps dernier. Cependant, pour plusieurs entreprises, cette prise de conscience s'est faite graduellement et plusieurs d'entre elles ont récemment intégré le design dans leurs cycles de conception, de fabrication, et de mise en marché. Bien qu'elles disposent d'une main-d'œuvre qualifiée produisant du mobilier techniquement réussi et démontrant une belle ingéniosité, ces entreprises manufacturières ont constaté que l'embauche de designers industriels ou la collaboration avec ceux-ci permet d'aller plus loin dans le développement de leur marché et de leur image de marque. Lors du dernier SIDIM, l'espace thématique MO DE NO mettait en évidence les produits d'entreprises manufacturières et de firmes de design les encourageant à travailler ensemble vers une identité propre, le design et la nordicité. La réflexion est ici poursuivie dans cette série d'articles présentant trois entreprises qui croient en la valeur et à l'impact positif du travail créatif des designers industriels.

Une valeur ajoutée incontournable /In–house industrial Design Texte —

Suzanne Laliberté

/ Industrial designers, those who often possess their own studios or come from firms specialized in design, are well known to us. However, we are less aware of the industrial designers who work in-house for manufacturing companies, i.e. at Apple or Quebec’s BRP, which our readers discovered in last spring’s issue of INTÉRIEURS. Many other companies, though, have recently started incorporating designers into their concept, and in their manufacturing and marketing cycles. Although they may have a skilled production workforce that produce quality products, these manufacturers have discovered that working with industrial designers can boost their market and their corporate image. This article, which will pave the way to a series on this subject, presents three companies that believe in the value and positive impact of the creative work of industrial designers.

INTÉRIEURS 73

Essential Added Value


Huppé

Une alternative à l’importation européenne / Alternative to European Imports

De la fabrication de coffres de cèdre destinés au Cercle d’économie de la future ménagère jusqu’à la production actuelle de mobilier résolument contemporain, l’entreprise québécoise Huppé a bien évolué depuis sa fondation par les frères Raymond et Aurèle Hamel en 1967. Un virage important a été pris en 2010, au moment de l’acquisition de l’entreprise par Jean-François Nolin, suivie de l’arrivée du designer Joël Dupras à titre de concepteur et de directeur artistique l’année suivante. Ensemble, ils renforcent le positionnement de l’entreprise en étant constamment à la fine pointe des dernières tendances du design contemporain. L’expertise de Huppé repose sur la recherche et le développement de même que sur un design innovateur et sophistiqué. À l’interne, Joël Dupras a développé plusieurs meubles aux formes simples et au design minimaliste chaleureux. En 2009, il a remporté le prix Best of Year (BOYA) du magazine Interior Design pour sa collection M. Pour Huppé, il a créé plusieurs meubles audio-vidéo et des collections pour la chambre à coucher, le bureau à domicile et la salle à manger, tout en explorant différentes essences de bois et de nouveaux matériaux. L’entreprise multiplie de plus les alliances avec des designers internationaux réputés, tels : le duo italien de designers industriels Edi et Paolo Ciani ; Karim Rashid, l’un des artistes les plus doués de sa génération ; Luca Nichetto, en voie de devenir l’un des designers les plus recherchés au monde, et ; Shin Azumi, dont les œuvres sont exposées dans plusieurs musées prestigieux. Cette stratégie d’importation de meubles design de haut niveau permet de compléter les gammes développées à l’interne, et par conséquent elle contribue à rehausser l’image de marque de Huppé.

/ From the manufacture of cedar boxes for mid-century housewives, to the current production of decidedly contemporary furniture, the Quebec company Huppé has significantly evolved since its founding by brothers Raymond and Aurèle Hamel in 1967. Jean-François Nolin eventually acquired the company, with designer Joël Dupras arriving soon after, reinforcing the business’s cutting-edge position with the latest trends in contemporary design. Dupra’s innovative and sophisticated work features simple shapes and inviting minimalist design, for which he won the Best of Year Award (BOYA) from Interior Design Magazine. The company has also upped its collaboration with renowned international designers, such as the Italian duo Edi and Paolo Ciani, Karim Rashid, Luca Nichetto and Shin Azumi. This strategy of creating and importing high-end designer furniture, complements the lines developed in-house, enhancing the Huppé brand image.

↑  Slim Edward ↗  Connection

30

31


G. Romano inc.

Le design comme philosophie d’entreprise / Design as a Business Philosophy Créée en 1962, l’entreprise G. Romano a résolument pris le tournant design depuis un an. Certes, le design a toujours été au cœur de l’entreprise. Gino Romano, le fondateur, créait ses propres designs, et Rick Lovegrove, son beau-fils, a développé des collections performantes, dont certaines sont toujours populaires après plusieurs années d’existence. Après son départ, l’entreprise a cependant dû revoir sa stratégie. Tout un processus de réflexion a donc été amorcé, permettant de mieux définir l’identité de l’entreprise, particulièrement en ce qui a trait à sa position dans le marché et à l’identification de sa clientèle cible. C’est ainsi que depuis un an, Guillaume Noiseux, designer accrédité et directeur de la création, s’inscrit dans cette nouvelle approche qui peut se résumer comme suit : Le rôle du directeur de la création au sein de l’entreprise est donc stratégique. Il est responsable de la formulation du concept global de l’image d’entreprise dans son ensemble, de l’élaboration de nouveaux projets, de la planification et de la supervision du travail, de même que de la rédaction de mémoires internes. Ces responsabilités impliquent une grande curiosité, afin d’être à la fine pointe des tendances, de même que de fortes capacités en relations humaines et un réel savoir-faire en fabrication. C’est donc une réflexion importante qui est menée au sein de G. Romano afin que les valeurs de créativité se déclinent jusque dans le design, permettant ainsi de percevoir la personnalité de l’entreprise jusque dans les formes, les couleurs, de même que dans les moindres détails des produits.

« Lorsque le design est mis en œuvre en tant que stratégie consciente, il devient le facteur X qui permet aux entreprises d’évoluer vers quelque chose de véritablement intéressant et inspirant. » G. Romano, Créative direction

/ Design has always been at the heart of Gino Romano Inc. since its founding in 1962. But the company has recently reviewed its strategy. A whole deliberation process was launched a year ago to better define the company’s identity, its market position and its target customers. Guillaume Noiseux, accredited designer and creative director, has been key to this new approach. The role of the company’s creative director is pivotal. He supervises the overall concept of the corporate image and all stages of production, which requires keen curiosity, sound human relations skills and real manufacturing know-how. This process will ensure that the creative values extend through the design, allowing the company’s personality to reach the forms, colours and every other product detail.

↑  Draper, Dakota

INTÉRIEURS 73


Vanico –Maronix

Suite d’Empreinte et recherche constante / Empreinte Part 2 & Constant Research En 2013, l’équipe de Vanico-Maronix avait agréablement surpris la communauté du design avec sa collection Origine, issue de sa participation au projet Empreinte, une collaboration entre des fabricants de mobilier et des chercheurs du Centre collégial de transfert de technologie en design industriel du Cégep de Terrebonne (INÉDI). Vanico-Maronix vit présentement une transition due au départ à la retraite de Rémi Théberge, designer industriel et directeur du marketing. Mais Xavier Provost-Jasmin, directeur adjoint au design, confirme que la culture du design demeure bien présente dans l’entreprise. Les designs des collections Express et Sélections sont créés à l’interne en étroite collaboration avec la haute direction et le directeur des ventes. Cependant, pour sa gamme Distinction, Vanico-Maronix préfère entretenir des liens externes afin d’obtenir le pouls de créateurs qui vivent le design au quotidien. Ainsi, une collaboration avec Morelli Designers a incité VanicoMaronix à effectuer un sondage détaillé auprès de la clientèle afin d’identifier ses besoins. Bien que le volet « idéation » avec Morelli Designers ne se soit pas réalisé, les informations recueillies ont été ajoutées aux cahiers de charge de chaque projet de design. Par ailleurs, avec les designers Tania Richardson et Melandro Quilatan, de la firme Tomas Pearce, de Toronto, Vanico-Maronix développe présentement une collection cossue qui saura répondre aux attentes des clientèles canadienne-anglaise et américaine. Elle se voudra contemporaine, mais imprégnée de traditionalisme. Enfin, un projet est en cour avec Guillaume Sasseville, de la firme SSSVLL, donnant suite à la deuxième cohorte du programme Empreinte. Cette nouvelle collection de mobilier à signature forte est inspirée par la mouvance néo-traditionaliste et se démarque par la richesse des matériaux locaux utilisés. Vanico-Maronix perdure donc dans cette volonté de toujours pousser plus loin un design inspiré, par le biais d’une démarche de recherche sensible à l’évolution des besoins de sa clientèle.

/ Xavier Provost-Jasmin, Deputy Design Director for Vanico-Maronix, confirms that despite the retirement of Rémi Théberge, longtime design director, the culture of design is still central to the company. They will also be making more use of outside talent: Vanico-Maronix conducted a detailed customer survey with Morelli Designers and the information collected was added to the specifications of every design project; Toronto designers Tania Richardson and Melandro Quilatan of the Thomas Pearce firm are collaborating in development of an opulent collection for English-Canadian and American customers. It will be contemporary, but steeped in tradition. They are currently working with designer Guillaume Sasseville on a design inspired by neo-traditionalism and distinguished by the wide use of local materials. This is the second phase of a project which gave birth to the origin collection in 2013. Vanico-Maronix’s in-house designers will evolve while collaborating, challenging and being challenged by outside firms, much to our content.

↑  Muse, Bain dream

32

33


LE GROUPE

SONORISATION + ÉCLAIRAGE + VIDÉO NOS SPÉCIALITÉS CONGRÈS CONFÉRENCES GALAS EXPOSITIONS LANCEMENTS ÉVÉNEMENTS SPORTIFS BANQUETS

450-812-4400 1-877-443-9260 info@spectresonore.com WWW.SPECTRESONORE.COM

NOS SERVICE OFFERTS SONORISATION ÉCLAIRAGE PROJECTION VIDÉO ÉCRAN AU DEL ÉQUIPEMENT SCÉNIQUE GRÉAGE


6431, chemin St-François, Ville St-Laurent, Qc H4S 1B6 • 514-794-0504 • info@muralunique.com 34

35


fière partenaire de vos projets depuis

25 ans edpinc.ca INTÉRIEURS 73


Viser le bien−être avec WELL / Aiming for well–being with WELL Humaniti, Lemay

Texte —

Christian Bergeron


Une nouvelle norme arrive en ville. Aura-t-elle une place dans vos projets à venir ? / A new norm has come to town. Will it have a place in your future projects?

À l’heure qu’il est, vous avez peut-être déjà entendu parler de WELL, ce programme de certification des bâtiments qui met de l’avant la santé et le bien-être des usagers. Lancée en 2014 par l’International WELL Building Institute (IWBI) de New York, et présentée à Montréal en août dernier, elle a comme objectif d’encourager la création d’espaces de vie centrés sur l’être humain. Premier réflexe : la comparer à la norme environnementale LEED. De fait, WELL complète un peu cette dernière, puisqu’elle vise aussi des aspects environnementaux. Mais son approche est toute centrée sur l’être humain : ainsi, là où LEED vise une bonne gestion de l’eau, de manière à éviter le gaspillage, WELL en surveille plutôt la qualité, pour contribuer à la santé des occupants. En conférence de presse, le président de l’IWBI, Kamyar Vaghar, expliquait que WELL vise sept domaines : air, eau, alimentation, lumière, forme physique, confort et esprit. « Dans un contexte où nous passons près de 90 % de notre temps à l’intérieur, dit-il, les recherches démontrent qu’il s’agit là des domaines que l’on doit privilégier, pour améliorer la qualité de vie. » M. Vaghar affirme que la norme est vérifiée au moyen de tests et pas seulement de rapports et qu’elle fournit pour chacun de ces domaines plusieurs caractéristiques à respecter : certaines sont fondamentales, tandis que d’autres, qualifiées d’« optimisations », constituent des compléments qui permettent de hausser la « note » obtenue en vue de la certification.

INTÉRIEURS 73

/ By now you have likely heard about WELL, a certification program for buildings which focuses on users’ health and well-being. Launched in 2014 by New York’s international WELL Building Institute (IWBI) and presented in Montréal last August, its objective is to encourage the creation of human focused living spaces. First reflex: Compare it to the LEED environmental norm. In fact, WELL sort of completes LEED as it also targets environmental aspects. But its approach is totally centred on human beings: therefore where LEED aims to properly manage water use to avoid waste, WELL focuses on monitoring quality to contribute to its occupants’ health. Vaghar, explained that WELL focuses on seven sectors: air, water, food, light, physical fitness, comfort and spirit. “In a context where we spend close to 90% of our time indoors, he said, research shows that it is in these spaces that we must focus to improve our quality of life.” M. Vaghar confirmed that the norm is verified through testing instead of solely through reports and that a number of characteristics need to be respected for each of the domains: some are fundamental, whereas others, considered “optimizations” are complementary and allow for better marks when it comes to certification.


↖↑  Steelcase ↓  Groupe Lacasse

↑  Teknion

38

39


Des espaces plus humains / More human spaces Les entreprises, aujourd’hui, réalisent que la composante « ressources humaines » de leurs activités prend plus d’importance que jamais. Selon l’IWBI, les coûts en personnel représentent d’ailleurs, sur 30 ans, 92 % des coûts totaux d’un bâtiment. Dans ce contexte, quoi de plus normal que de prendre le meilleur soin possible des personnes ? C’est ce qu’a voulu mettre en évidence, dans une démarche parallèle, le fabricant de revêtements de sol Interface, en publiant le rapport Human Spaces. Ce dernier étudie l’impact du design biophilique (voir encadré) sur le bien-être et sur la productivité des employés. Après avoir sondé 7 600 employés de bureau dans 16 pays, ce rapport, dirigé par les experts reconnus Cary Cooper et Bill Browning, a démontré que la présence d’éléments naturels dans un aménagement a bel et bien un effet marqué sur les occupants. L’étude a noté une hausse de la créativité et du sentiment de bien-être chez les personnes qui travaillent dans un environnement pourvu d’éléments naturels tels que des plantes ou de l’éclairage naturel. Cela se traduit aussi concrètement par une meilleure productivité, moins de congés de maladie et moins d’absentéisme, en général. Les avantages apportés par les éléments naturels sont donc notables et surtout… mesurables ! Cette réalité ne peut qu’influencer le travail des designers, et WELL peut les aider dans ce sens. INTÉRIEURS 73

↑  Teknion →  Haworth

/ Companies today know that the “human resources” components of their activities are more important than ever. According to the IWBI, personnel costs over 30 years represent 92% of the building’s cost. In this context, what could be more natural than providing them with the best possible care? That’s what Interface, a flooring manufacturer, in a parallel process, sought to highlight by publishing the Human Spaces report. The company studies the impacts of biophilic design (see box) on employees’ well-being and productivity. After surveying 7 600 office employees in 16 countries, the report, led by well-known experts Cary Cooper and Bill Browning, showed that the presence of natural elements in a design does in fact have a marked effect on occupants. The study noted an increase in creativity and a feeling of well-being among people who work in an environment furnished with natural elements such as plants or natural light. This also translates into better productivity, fewer sick days and less absenteeism in general. The advantages that natural elements bring are noteworthy and above all… measurable! This reality can only influence designers’ work and WELL can help them to do just that.


Montréal accueille Humaniti / Montréal welcomes Humaniti La norme WELL s’implante à travers le monde à un rythme soutenu. L’IWBI compte aujourd’hui plus de 500 projets visant ou ayant acquis la certification WELL, dont 23 au Canada. Au Québec, Cogir, le Fonds immobilier de solidarité FTQ et Lemay qui lancent le bal avec Humaniti, un projet immobilier multifonction qui vise la certification WELL pour son volet résidentiel. Donnant sur la place Jean-Paul-Riopelle, voisin de l’immeuble de la Caisse de dépôt et placement du Québec, cet immeuble décrit comme une « communauté verticale évoluée » se veut un environnement qui favorise la richesse des expériences humaines. Comme l’annonce le nom même du projet, Humaniti met l’être humain en valeur. Michel Aubé, architecte responsable du projet chez Lemay, souligne d’abord l’approche collaborative adoptée pour lancer ce projet. « Grâce à un processus de conception intégrée, nous avons pu obtenir un consensus entre tous les professionnels impliqués, incluant des représentants des ressources humaines, qui ont souvent à gérer les effets d’un aménagement sur les employés. Ce processus en amont est ensuite devenu un élément de référence, qui continue d’orienter le projet durant son développement. » L’architecte note que Humaniti propose une cohabitation unique des fonctions, puisqu’on y trouvera des appartements locatifs et des condos, un hôtel, des bureaux et des commerces. « C’est vraiment un projet extraordinaire et enthousiasmant, et c’est en partie la gestion de la mixité des fonctions qui donne au projet architectural son caractère unique. »

/ The WELL norms are becoming established throughout the world at a sustained pace. The IWBI currently has over 500 projects that aim to acquire, or have acquired, WELL certification, 23 of which are in Canada. In Québec, Cogir, the Fonds immobilier de solidarité FTQ and Lemay started the ball rolling with Humaniti, a multifunctional real estate project that aims for WELL certification for its residential section. Overlooking place Jean-Paul-Riopelle and neighbour to the Caisse de dépôt et placement du Québec building, this building which is described as an “evolved vertical community”, is an environment that fosters the richness of human experiences. As its advertisement indicates, Humanti puts the emphasis on the human factor. Michel Aubé, the architect responsible for Lemay’s project, notes the collaborative approach that was employed to launch this project. “Thanks to an integrated design process, we were able to establish consensus among all the professionals involved, including human resources representatives, who are often called to handle the effects of a given design layout on employees. This upstream process then became the reference which continues to orient the project throughout its development.” The architect noted that Humaniti offers a unique cohabitation of functions, because it includes rental apartments and condos, a hotel, offices and stores. “It’s really an extraordinary, inspiring project and it’s in part the managing of the blend of functions that gives this architectural project its unique character.”

↑  Knoll ↙↓  Lemay, Artopex Quebec, Photos / Claude Simon Langlois

40

41


BCCI, Photo / Blake Marvin

INTÉRIEURS 73


?

42

–

43


Ayant le statut de projet pilote pour la norme WELL, Humaniti contribuera par ailleurs à mieux définir et perfectionner cette dernière. Pour Réal Migneault, directeur du développement durable chez Lemay, cette collaboration entre la firme d’architectes et l’IWBI démontre que cette dernière est prête à adapter ses critères, pourvu que les objectifs de la norme soient atteints. « Ce qu’ils veulent, c’est un résultat, et pas seulement un processus », dit M. Migneault, qui ajoute que le projet servira également de base à une étude de cas pour Lemay, ce qui permettra de diffuser l’information et les connaissances obtenues. « Nous allons être au premier rang en ce qui a trait à cette norme, et nous allons pouvoir contribuer à la faire évoluer. » Le cadre directeur de WELL se veut donc flexible, en fonction du contexte particulier d’un projet, pourvu qu’il aboutisse à la mise en place de mesures concrètes. Et pour assurer la crédibilité de la certification ainsi que sa validité à long terme, la norme prévoit des vérifications indépendantes une fois le projet terminé, puis tous les trois ans. « C’est une forme d’assurance pour les occupants comme pour les propriétaires, qui ont investi dans cette plus-value », dit Réal Migneault. Cet investissement, justement, en vaut-il la peine ? Renée Benhaïm, directrice de projet pour le programme Humaniti chez le promoteur Cogir, le croit. « Nous souhaitons faire partie des pionniers de WELL et participer à son rayonnement. Nous croyons fermement que cette norme deviendra essentielle à l’échelle mondiale pour les projets qui se voudront responsables et qui placeront l’humain au cœur de leurs préoccupations. » Réal Migneault juge qu’il faudra du temps pour faire connaître la norme WELL et recueillir des données probantes avant qu’elle soit largement adoptée. Cependant, il est d’avis que les employeurs et promoteurs devront envisager son emploi, entre autres parce qu’elle répond bien aux aspirations de la nouvelle génération d’employés, qui désirent travailler dans des environnements correspondant à leurs valeurs de bien-être et de collaboration. « Nous recommandons à nos clients de miser sur WELL, et nous pensons que c’est un conseil judicieux, puisqu’ils peuvent ainsi réellement se positionner comme leaders parmi les entreprises sociales. Je pense qu’à terme, cette norme deviendra aussi courante que LEED. »

/ With a pilot project status for the WELL norm, Humaniti will contribute to defining and perfecting it. For Réal Migneault, Directeur for Sustainable Development for Lemay, this collaboration between the architectural firm and the IWBI demonstrates that the latter is ready to adapt its criteria, provided that the norm objectives are met. “What they are looking for is results and not simply a process,” said Mr. Migneault, who added that the project will also be used to broadcast information and the knowledge obtained. “We are going to be first when it comes to this norm, and we will continue to contribute to its evolution.” The WELL framework aims to be flexible, in function of the particular context of a given project, provided that it results in the establishment of concrete measures. And to ensure the certification’s credibility and long term validity, the norm provides for independent verifications once the project has been completed and every three years thereafter. “It’s a kind of insurance for the occupants as well as owners, who have invested in this added value,” Réal Migneault said. Is this investment really worth the trouble? Renée Benhaïm, project director to the Humaniti program at Cogir developers, believes so. “We want to be among the WELL pioneers and contribute to its reach. We firmly believe that this norm will become essential worldwide for projects that aim to be responsible and that place humans at the very heart of their concerns.” Réal Migneault thinks that it will take time for the WELL norm to be known and prove itself before it is widely adopted. However, he believes that employers and developers must consider it being put into practice, notably because it responds well to the aspirations of the new generation of employees who want to work in environments that correspond with their values of collaboration and well-being. “We recommend that our clients bet on WELL, and we think that it is judicious advice, because they can truly position themselves as leaders among socially minded companies. I think that in the end, this norm will become as common as LEED.”

Biophilie 101 Formé du grec bios pour « vie » et de philos pour « ami » ou « qui aime », le mot biophilie signifie tout simplement « l’amour du vivant ». On le doit à Edward O. Wilson, également connu comme l’inventeur du concept de biodiversité. Selon ce scientifique, l’être humain éprouve un besoin naturel d’entrer en contact avec la nature et les autres formes de vie, et ce contact aurait un effet positif en matière de bien-être, de productivité et de relations sociales. C’est dans le respect de cette vision qu’est né le design biophilique, qui vise à favoriser la connexion entre l’homme et la nature. La norme WELL s’inscrit dans cette optique, en exigeant entre autres l’intégration d’éléments naturels aux projets d’aménagement. INTÉRIEURS 73

/ Biophily 101 / Made up of the Greek bios for “life” and philos for “friend” or “who loves” the term biophily simply signifies “love for life.” It is credited to Edward O. Wilson, also known as the inventor of the biodiversity concept. According to this scientist, human beings have a need to be in contact with nature and other life forms and this contact has a positive impact in terms of well-being, productivity and social relations. Biophilic design is borne from the respect for this vision that encourages the connection between man and nature. The WELL norm is part of this perspective, among others by requiring that natural elements be integrated in design projects.


Design vĂŠgĂŠtal Magasinez en ligne

www.vertuose.com


La technologie GROHE DreamSpray offre une distribution efficace et uniforme de l’eau à chaque buse de pulvérisation.

Le porte-douchette coulissant permet de positionner la douchette à une hauteur convenable.

nouveau La technologie GROHE AquaDimmer permet de passer très facilement de la pomme de douche à la douchette.

FORMES GÉOMÉTRIQUES PURS PERFECTION DISCRÈTE SYSTÈME DE DOUCHE THERMOSTATIQUE GROHE EUPHORIA CUBE Exprimant la beauté de la simplicité grâce à sa combinaison précise de formes carrées et rectangulaires et de silhouette mince, le système de douche thermostatique GROHE Euphoria Cube réunit un design discret avec les technologies de pointe de GROHE. GROHE DreamSpray crée une expérience de douche parfaitement équilibrée et luxueuse, tandis que GROHE TurboStat livre instantanément la température souhaitée de l’eau et la conserve pendant toute la durée de votre douche. Système de douche thermostatique Euphoria Cube - le choix intelligent pour un design minimaliste dans une salle de bain moderne. grohe.ca /fr_ca/ Pomme de douche et douchette vendues séparément. 46

47


Eau & Feu

La cuisine de demain discrète… et même invisible ? Texte —

Christian Bergeron


Depuis plusieurs années déjà, la cuisine a pris la place d’honneur dans nos maisons : c’est la pièce où l’on a le plus investi en matière de design et de rénovation. Mais que nous réserve l’avenir ? ↑ Factory ←  Vendu par / Pure Cuisine, Fournisseur / CESAR, Collection / Maxima 2.2

Pour savoir comment les professionnels du domaine envisagent la cuisine du futur, le fabricant de produits de surfaces Cosentino a réuni un panel de 17 experts des secteurs du design, de la préparation des aliments, de la domotique et de la sociologie, entre autres. Il a aussi sondé près de 800 constructeurs de cuisines à travers le monde.Les résultats ont été publiés dans Global Kitchen : La cuisine à l’ère de la mondialisation. Ce rapport donne, somme toute, une vision de la cuisine qui ne s’écarte pas trop de la recette actuelle…, mais avec une pincée de futurisme en ce qui a trait à l’intégration des technologies. Pour 90 % des professionnels interrogés, la cuisine demeurera le cœur de la maison, le principal lieu d’activité et de rencontre. Côté aménagement, cependant, seuls 5 % des répondants envisagent des cuisines ouvertes qui intègrent les zones de vie et de repas. Une donnée surprenante, puisque cette image correspond assez bien à notre vision nord-américaine… Il semble qu’ailleurs dans le monde, on pense autrement. Qu’elle soit ouverte ou pas, cependant, les experts s’entendent pour dire que la cuisine de demain devra être polyvalente. Pour Alessandro Finetto, architecte et directeur du design chez Whirlpool, « elle devra être flexible et personnalisable pour s’adapter aux besoins de l’utilisateur ». En clair, les designers devront trouver des façons de rendre l’espace et le mobilier multifonctionnels, permettant ainsi aux fonctions liées aux aliments de se faire plus discrètes. Cloisons mobiles, comptoirs qui se lèvent ou s’abaissent, tables qui se replient, surfaces de cuisson qui servent aussi de plan de travail ou de centre de divertissement : voilà quelques pistes pour la cuisine de demain. Au Québec, Carl Lapointe, designer chez Pure Cuisine, signale un engouement croissant pour les cuisines dont les composantes adoptent des allures de meuble, avec des îlots semblables à des bureaux et des matériaux plus résistants et faciles d’entretien. « On tend également à intégrer les fonctionnalités, en fusionnant par exemple les éviers ou même les plaques de cuisson dans le comptoir. » Mais ce qui provoquera les plus importants changements, selon les experts, sera l’intégration des technologies émergentes, qu’il s’agisse d’appareils connectés entre eux, d’écrans interactifs ou d’intelligence artificielle. Elles affecteront aussi bien le rangement et la préparation des aliments que le travail, l’étude et les autres activités qui se déroulent dans la cuisine. 48

49


↑  Global Kitchen Study by Silestone Institute promoted by the Cosentino Group

INTÉRIEURS 73


←  ↑  Vendu par / Pure Cuisine, Fournisseur / CESAR, Collection / Unit

↓  System

Les électroménagers de demain seront intelligents, eux aussi : ils anticiperont les besoins des utilisateurs et pourront même préparer et cuire certains plats. Dans la pièce, des capteurs ajusteront l’éclairage, la température et la qualité de l’air en fonction des conditions changeantes ou des préférences des occupants, assurant ainsi un environnement plus sain, plus de confort et des économies d’énergie. Par ailleurs, notre façon de cuisiner évolue, et la cuisine devra s’ajuster aux tendances, comme le mouvement « de la ferme à l’assiette » (la production d’aliments à la maison et la demande accrue pour les aliments frais). Autre changement notable : le nombre croissant de personnes qui ne font tout simplement plus la cuisine — aux États-Unis, du moins. Selon un article récent du Wall Street Journal, de plus en plus de personnes se nourrissent d’aliments qui nécessitent peu ou pas de préparation. Souvent issues de la génération des « milléniaux » ou encore chefs de famille monoparentale, ces personnes disent n’avoir pas le temps de faire les courses et de cuisiner. Elles achètent donc des repas préparés et des aliments frais qui ne nécessitent pas de cuisson, ou encore font appel à des services de repas prêts à cuisiner (chez nous, Goodfood, Cook it et MissFresh ont le vent dans les voiles). Pour ces gens moins portés vers la préparation des aliments, l’essentiel est d’avoir plus d’espace pour socialiser et travailler. En conséquence, ils recherchent des cuisines plus petites, surtout s’ils vivent dans des appartements en milieu urbain.

Au Québec, cependant, selon Carl Lapointe, on veut encore des cuisines rassurantes, et donc plutôt traditionnelles, même si l’on aime l’esthétique moderne. « Notre époque recherche la clarté visuelle, les lignes épurées, mais les cuisines demeurent grandes, à l’image de nos maisons, et nos clients nous disent qu’ils aiment faire la cuisine. » L’architecte et designer montréalaise Martha Franco abonde dans le même sens : « Se retrouver pour cuisiner, c’est dans nos gênes. Et comme on passe de moins en moins de temps en famille, ce temps est d’autant plus précieux et privilégié. » Elle n’est donc pas surprise que ses clients accordent une importance accrue à la cuisine, qu’ils la veuillent avant tout chaleureuse et accueillante. Côté design, cela se traduit donc par des pièces de bonnes dimensions qui peuvent recevoir beaucoup de monde. « La technologie, c’est bien, ajoute Mme Franco, mais rien ne remplace une bonne soupe faite maison. Le fait de se retrouver en famille autour d’un repas, c’est un rituel, et en tant qu’humains, nous allons toujours y revenir. » Les différentes visions de la cuisine du futur en viendront probablement à cohabiter plutôt qu’à converger. Si l’on pouvait, dans le passé, se référer à un modèle dominant de ce qu’est la cuisine, les designers devront à l’avenir créer des aménagements plus variés pour répondre aux styles de vie d’une clientèle diversifiée. Chose certaine, cependant, ils y trouveront autant de défis à relever que d’occasions à saisir.

50

51


OAK HILL Le passé redevient présent

LYNDON Élégance simple et style sobre

Le plus important centre de plomberie sur la Rive-Sud

plomberiejeanlepine.com 450 676-1322 INTÉRIEURS 73


CÉRAGRÈS Un espace de vie à l’avant-garde des tendances / A trendy and avant-garde living space ceragres.ca

↑  Trend Smoke ↗  Trend Sand ↓  Trend Brown

Décorer ou rénover une demeure demande du temps et de l’investissement, car l’agencement de matériaux peut rapidement devenir un casse-tête. Cet automne, Céragrès offre la solution idéale pour tout simplifier : une collection de céramiques qu’on décline partout dans la maison ! Grâce à ses options de formats et de couleurs complémentaires, la nouvelle collection italienne TREND permet de combiner habilement les différents designs de la cuisine, de la salle de bain, de l’entrée, du salon et de la chambre. Les experts de Céragrès proposent des moyens pratiques et faciles pour concevoir des pièces aux personnalités différentes, avec une seule collection de céramiques à usage 360. Découvrez quatre conseils pour styliser une résidence à l’avant-garde des tendances. →

L’esprit New York Coffee Shop Pour créer un effet de grandeur en installant la céramique du plancher au plafond. Une option plus chic et durable, qui remplace maintenant le papier peint.

L’effet bois tendance nordique Utiliser la richesse de la texture du bois sur les murs, comme devanture de comptoir de cuisine ou pour un foyer, pour insuffler la pureté des décors scandinaves.

La vague des carreaux texturés Incorporer des carreaux 3D/texturés sur les murs d’une salle de bain, pour inspirer un décor à la Mid-Century Modern. Très en vogue dans les années 50 et 60, ce style connaît aujourd'hui une nouvelle vague de popularité.

La continuité pour délimiter Opter pour le même revêtement de plancher permet d’effacer les transitions, par exemple entre la chambre et la salle de bain, pour une allure continue, moderne et urbaine.

/ Decorating or renovating a home requires time and investment because arranging materials can quickly become a puzzle. This fall, Céragrès offers the ideal solution to simplify everything: a collection of ceramics for all over the house! Thanks to a variety of options for complementary colours and sizes, the new Italian collection, Trend, allows for a skillful combination of kitchen, bathroom, foyer, living room and bedroom designs. Experts from Céragrès give us the scoop on new and easy ways to create rooms with different personalities with this new ceramic tile collection for 360° use. Find out 4 expert tips for a stylish and trendy house. →

New-York coffee shop style To create the illusion of a bigger room, install tiles from floor to ceiling. Accent walls are very trendy and are now replacing wallpaper, but in a chic and durable way.

Nordic wood effect Get your inspiration from simple and pure Scandinavian decors and use rich wood texture on walls, kitchen counter facades or fireplaces.

The way of textured tiles Create a Mid-Century Modern look in your bathroom with 3-D textured tiles on walls. Very popular in the 50’s and 60’s, we are currently witnessing a revival of this style’s popularity.

Look for continuity For a modern urban look, forget transitions between the bedroom and the bathroom. Opt for the same ceramic tile to create a continuous, modern and urban look.

TREND, by Céragrès, offers multiple possibilities to decorate all the rooms in your house with a single ceramic collection. An avant-garde option for our living spaces.

TREND, de Céragrès, offre de multiples possibilités d’habiller toutes les pièces d’une maison avec une seule collection de céramiques. Une option avant-gardiste pour nos espaces de vies.

52

53


Cuinox

Decotec

AD Waters

L’élégance et le privilège d’un été sans fin / The elegance and privilege of an unending summer

La signature d’un style de haute performance / The signature of high-performance style

La ressource fiable, pour tous vos projets / The reliable resource for all of your projects

Fabricant de foyers et de cuisines sur mesure, l’entreprise mise sur une qualité incontestable et un design d’une rare élégance. Une performance qui réside dans le choix des matériaux. Ignorez l’automne et la froide saison qui arrive, leur conception unique permet aux foyers de rester à l’extérieur, tout au long de l’année. Le raffinement du modèle Emerick, fait d’acier inoxydable, d’aluminium et de pierre de granite naturelle, ne déroge pas à la règle. Quant aux cuisines, sur mesure ou modulaires, toutes les possibilités vous sont offertes par les conseils des spécialistes à la pointe de la technologie. Le privilège d’embellir et d’optimiser votre terrasse, votre verrière ou votre abri de jardin se réalise avec Cuinox.

Depuis plus de 40 ans, Decotec assure l’expertise de ses métiers et de ses produits. De son usine en France, où les techniques et les équipements les plus modernes s’allient au savoir-faire des hommes dans le traitement des détails, les tâches les plus complexes se réalisent sous un contrôle de qualité strict. Decotec offre aux designers la possibilité de personnaliser les meubles de salle de bain, grâce à un vaste choix de coloris laqués brillants, mattes et métallisés, avec des dimensions très pratiques. Implantée au Canada depuis plus de 10 ans, Decotec distribue ses produits en collaboration avec des détaillants spécialisés, reconnus dans toute l'Amérique du Nord, fidélisant ainsi une clientèle assurément satisfaite.

AD Waters offre les marques les plus prestigieuses pour espaces d’eau, depuis plus de 30 ans. Offrant des robinetteries pour cuisines et salles de bain au design sans pareil, les créations montréalaises Aquabrass proposent aussi des douches spa pour la maison. L’exceptionnelle entreprise espagnole Fiora, pour bases de douche et lavabos en surface solide, dicte le nouveau savoir-faire pour la salle de bain. La finition parfaite des artisans italiens de Simas, offrant céramique et porcelaine faites main, dispose de couleurs incroyables à l’entretien facile. Et ALT, conçue à Montréal, reste une des marques les plus accessibles aux grands projets d’architecture et de design. Une connaissance et une expertise du marché desservies dans près de 2 000 points de vente.

Manufacturers of fireplaces and made-to-measure kitchens, the company focuses on unparalleled quality and a designed characterized by rare elegance and performance based on the choice of quality materials. Pay no attention to autumn and the cooler season that is arriving. Their unique design allows fireplaces to remain outside all year long. Made of stainless steel, aluminum and natural granite stone, the Emerick model’s unique design is no exception to the rule. When it comes to kitchens, whether made to measure or modular, advice from specialists on the cutting edge of technology makes all possibilities an option. The privilege of embellishing and optimizing your terrace, your solarium or your garden shelter comes to life with Cuinox.

www.cuinox.ca

For the last 40 years, Decotec ensures the expertise of its crafts and its products. In its factory in France, where the most modern techniques and equipment are combined with men’s know-how when it comes to processing details, the most complex tasks are come to fruition under the strictness of quality control. Decotec offers designers a means of personalizing bathroom furnishings, thanks to a vast array of choices for shiny, matte and metallic lacquered colours that comes in very practical dimensions. Established in Canada for over 10 years, Decotec distributes its products in collaboration with specialized retailers known across North America, creating a loyal, undoubtedly satisfied clientele.

www.decotec.ca

For the more than 30 years, AD Waters has been offering the most prestigious brands for water spaces. Furnishing unparalleled kitchen and bathroom faucets Aquabrass Montréal designers also offer spa showers for the home. Fiora, an exceptional Spanish company, known for its shower bases and solid surface sinks, dictates the new know-how when it comes to bathrooms. The perfect finishings made by Italian artisans from Simas offer hand-made ceramics and porcelain and have incredible colours that are easy to maintain. And ALT, created in Montréal, remains one of the most accessible brands for large scale design and architecture projects. Market knowledge and expertise offered in over 2000 points of sale.

www.ad-waters.com


Nadon Marketing

Italbec

Les bons accessoires pour un confort d’exception / The right accessories for exceptional comfort

Lorsque passion rime avec innovation et expertise / When Passion Rhymes with Innovation and Expertise

Depuis plus de 20 ans, Nadon Marketing se démarque en tant qu’importateur d’accessoires de salle de bain hauts de gamme. Un catalogue international prestigieux, de l’Angleterre au Québec, en passant par l’Allemagne. Contribuant au succès de projets d’envergure tels que Le Reine Elizabeth, à Montréal, La Ferme, à Charlevoix, et plusieurs hôtels du Groupe Germain, le design de la gamme Keuco fait l’unanimité.Innovatrice, leur dernière collection, PLAN, inclut l’étagère à serviettes, la barre de relèvement et le porte-flacons de douche avec raclette intégrée et cachée, unique en son genre. Une collection incontournable pour les designers, aussi bien à la maison qu’en hôtellerie.

Si la tradition et l’expertise sont des mots qui définissent bien Italbec, ce chef de file dans le domaine du carrelage et de la pierre naturelle est aussi reconnu pour sa relation de confiance avec ses clients et son inspiration créative. En effet, l’entreprise familiale créée il y a 30 ans ne déroge pas de son évolution pérenne en matière d’innovation dans ses choix de matériaux, de couleurs, de formats et de finis. Une variété de carrelage à la fois haut de gamme et accessible permet de satisfaire le plus large éventail des goûts et des attentes d’une clientèle précieuse et fidèle à une entreprise de confiance. Car c’est justement cette relation de confiance qui fait la différence avec Italbec. Un service qui donne le privilège d’un suivi constant et créatif par les conseils d’une équipe d’artisans et d’artistes chevronnés. La réputation de l’entreprise n’est plus à faire, et sa collaboration avec Caesarstone, dont elle distribue les produits avec des offres exclusives depuis plus de 10 ans, en est la preuve. Itabec se démarque pour remplir sa mission d’accompagner et de guider afin d’assurer la réussite des projets tant résidentiels que commerciaux, pour les particuliers comme pour les professionnels du design. Faire appel à Italbec, c’est faire d’une pierre deux coups : vivre une expérience unique et chaleureuse, en plus de faire confiance à des gens passionnés.

For the past 20 years, Nadon Marketing has been making a name for itself as an importer of high-quality bathroom accessories. They boast a prestigious international catalogue, from England to Québec, by way of Germany. Having contributed to the success of great projects such as Montréal’s The Queen Elizabeth, Charlevoix’s La Ferme, and many of the Groupe Germain hotels, the Keuco collections’ designs are unanimously received. Their latest innovative collection, PLAN, includes shelving for towels, grab rails with soap dish as well as shower shelf with integrated hidden squeegees, which are one of a kind. An essential collection for home designers and hotel designers alike.

www.nadonmarketing.com

If tradition and expertise are words that define Italbec well, this leader in the field of tiling and natural stone is also recognized for its relationship of trust with its customers and for its creative inspiration. In fact, the family business, which was created 30 years ago, is no exception to its lasting evolution in terms of innovation in its choice of materials, colours, formats and finishes. A variety of both high-end and affordable tiles helps satisfy the widest range of tastes and the expectations of a valuable and loyal customer base. It’s precisely this relation of trust that makes the difference with Italbec: a service that offers the privilege of constant and creative follow-up through the advice of a team of artisans and experienced artists. The company’s reputation is firmly established, and its collaboration with Caesarstone, whose products Italbec has been distributing with exclusive offers for over 10 years, is proof of this. Italbec stands out to fulfill its mission of accompanying and guiding to ensure the success of both residential and commercial projects for individuals and for design professionals. To call on Italbec is to kill two birds with one stone: to live a unique and warm experience, in addition to trusting passionate people.

www.italbec.com

54

55


Nom de la section

INTÉRIEURS 73


Jaime Hayon élargit l’univers Cæsarstone Il conçoit des meubles et des objets décoratifs aux rondeurs accueillantes. Il est aussi designer d’intérieur et artiste, créant de petits mondes qui semblent avoir leurs règles propres. Mais quel que soit le domaine, Jaime Hayon applique à ses projets la vision fantaisiste et poétique qui lui a valu de nombreux éloges à travers le monde. C’est pourquoi Cæsarstone a fait appel à lui dans le cadre de son Designer Project. Avec ce programme mis sur pied il y a quelques années, Cæsarstone cherche à faire éclater les idées reçues sur les surfaces en quartz en établissant des partenariats avec des designers reconnus pour leur approche créative. Après avoir travaillé avec Nendo, Tom Dixon, Raw Edges et Philippe Malouin, le fabricant a donc donné carte blanche à Jaime Hayon. Ce dernier, suivant la folle logique de son imaginaire, où les évocations de l’enfance côtoient les images tribales, a mis sur pied Stone Age Folk, un projet ludique inspiré de la flore, de la faune et du folklore de différentes cultures.

/ He creates furniture and decorative objects with welcoming curves. He is also an interior designer and an artist, creating small worlds that seem to have their own rules. But, whatever the medium, Jaime Hayon infuses it with the fantastical and poetic vision that has earned him praise all over the world. That is why Cæsarstone called on him for their Designer Project. With this program, established a few years ago, Cæserstone sought to break the mold of current ideas about quartz countertops by establishing partnerships with designers known for their creative approach. After having worked with Nendo, Tom Dixon, Raw Edges and Philippe Malouin, the manufacturer decided to give Jaime Hayon carte blanche. Following his imagination wherever it takes him, the logic of his imagination, where childhood references and tribal images collide, Hayon established Stone Age Folk, which is inspired by flora and fauna as well as folklore from various cultures.

Jaime Hayon’s imagination is redefining Cæsarstone Photos / Tom Mannion

Texte —

Christian Bergeron

56

57


On retrouvait dans ce projet décliné sur une année entière les masques primitifs et les visages de clowns qui constituent des thèmes récurrents du travail de Hayon, mais aussi des jeux de formes, de textures et de couleurs qui mettaient en évidence la versatilité du matériau en vedette. Inauguré avec sept meubles à l’IDS Toronto en janvier dernier, le projet s’est déployé de manière plus complète au Fuorisalone de Milan en avril, puis à IDS Vancouver cet automne. La pièce de résistance de l’installation complète consistait en un pavillon à la structure métallique, dont les parois ajourées étaient faites d’éléments de quartz et de verre coloré. Sous les projecteurs, l’ensemble prenait des airs d’énorme kaléidoscope orné de vitraux, les éléments de quartz se voyant traités comme des pierres précieuses. Les visiteurs pouvaient pénétrer dans l’installation et même se laisser emporter comme des enfants par les deux carrousels ornés de visages en marqueterie de quartz, qui soulignaient le caractère ludique du projet. Stone Age Folk comprenait également d’autres pièces réalisées dans le même esprit : armoire dont les portes composent un immense visage de clown, tables aux motifs organiques, masques géants intégrant pour certains des éléments de miroir. Jaime Hayon jouait ainsi avec le thème du regard, faisant en sorte que l’observateur se sente regardé à son tour tandis qu’il se trouvait entouré de ces grandes figures.

Le quartz Cæsarstone demeure évidemment associé avant tout aux surfaces pour la cuisine ou la salle de bains. Cependant, dans le contexte où les cuisines prennent de plus en plus des airs de pièce de séjour (voir article p.48), cette démarche qui consiste à imaginer de nouvelles utilisations pour ce matériau ne relève pas que du marketing. Cæsarstone cherche ainsi à voir comment le quartz peut servir dans des applications comme le mobilier ou les parements. À IDS Vancouver, le travail de Jaime Hayon dans le cadre de Stone Age Folk a également servi d’inspiration pour la réalisation d’un comptoir construit spécialement pour l’événement. Il existe donc un réel dialogue entre le designer et l’entreprise. Une fois le projet terminé, les meubles réalisés par Hayon ont été placés dans les bureaux de Cæsarstone, de sorte qu’ils peuvent servir d’inspiration pour les clients de l’entreprise. « Nous voulons qu’ils se demandent comment transposer ce qu’ils voient dans leurs projets à venir, dit Mme Margles. Ce sont d’excellents outils éducatifs ! En fin de compte, un projet comme celui-ci relève à la fois du domaine artistique et de considérations plus pratiques.

Italbec, fournisseur de Cæsarstone en page 55

INTÉRIEURS 73

« Cette année de travail avec Jaime a été très excitante, résume Elizabeth Margles, v.–p. marketing chez Cæsarstone. Chaque année, nous cherchons un designer qui utilisera notre matériel d’une façon toute nouvelle, et Jaime a trouvé des applications très fantaisistes. »


“This year’s work with Jaime has been very exciting,” Elizabeth Margles, v.−p. of marketing at Cæsarstone summarized. “Every year we are looking for a designer who uses our material sin a whole new way and Jaime has found really fantastic applications.”

/ In this project that spanned an entire year, we find primitive masks and clown faces which make up the recurrent theme in Hayon’s work. We also find a play on shapes, textures and colours, which underscore the versatility of the showcased material. Inaugurated with 7 pieces of furniture at Toronto’s IDA last January, the project was completely deployed at the Fuorisalone in Milan in April and then at the IDA in Vancouver this fall. The complete installation’s pièce de résistance was a metallic pavilion structure whose slatted surfaces were made with quartz and coloured glass. Under projectors, it seems like an enormous kaleidoscope decorated with stained-glass windows and quartz elements like precious gems. Visitors can actually step inside the installation and even allow themselves to be swept away like children by the two carousels decorated with inlay faces in quartz, which underscore the project’s playful character. Stone Age Folk also included other pieces made in the same spirit: cabinets whose doors form an immense clown face, tables with organic motifs, giant masks, some of which included mirror elements. Jaime Haydon played with the theme of perspective, making it so that the observer feels watched as he stands surrounded by these great figures.

/ Cæsarstone quartz obviously remains associated with kitchen and bathroom surface, but in a context where kitchens are looking more and more like living rooms, (see article p.48), the process that consists of imagining new uses for this material isn’t just about marketing. Cæsarstone also looks to see how quartz can be used in applications such as furniture or trimmings. At the IDS in Vancouver, Jaime Hayon’s work for Stone Age Folk also served as inspiration for the realization of a counter that was especially constructed for the event. There is therefore a real dialogue between the designer and the company. Once the project is complete, the furniture created by Haydon is placed in Cæserstone’s offices so that can inspire the company’s clients. “We want them to wonder how they can transpose what they see into their future projects,” Mrs. Margles said. “There are excellent educational tools! In the end, a project like this one is equally artistic and pragmatic.”

Photos / Tom Mannion

58

59


Porte de douche autoportante Bellini avec colonne de douche intégrée Bellini freestanding shower door with integrated shower column

Passion, innovation et design… découvrez les douches et baignoires Zitta Passion, innovation and design… discover Zitta’s showers and bathtubs

zitta.ca 60

61


3

Un must ! Trois jours 100 % design / Three days 100% design

Vous êtes invités à la 30e édition du SIDIM — du 26 au 28 avril 2018, à la Place Bonaventure / You’re invited to the 30th edition of the SIDIM — from April 26 to 28 at Place Bonaventure

30 ans de nouveautés, 30 ans de qualité / 30 years of innovation, 30 years of quality

Pour célébrer cet anniversaire en grand, un programme à tout casser et des thématiques de l’heure seront présentés. / To celebrate this anniversary on a grand scale, an incredible program and current themes will be presented.

La Nordicité, un art de vivre / Nordicity, a way of life

La programmation du SIDIM, axée notamment sur le thème de la nordicité, fort trait de notre identité culturelle locale, et une expertise également partagée par nos cousins scandinaves, offrira une vitrine unique au Montréal moderne, créatif et dynamique, qui regorge de talents dans la communauté du design et de l’architecture. Elle valorisera la culture, le savoir-faire, la créativité et le talent de notre métropole. Nordicité, design et bien-être. Voilà un avant-goût de l’expérience à laquelle le SIDIM vous convie. / The SIDIM's programming focuses in particular on Nordicity, a theme which is strongly linked to our local cultural identity, and an expertise shared by our Scandinavian cousins. It will provide a unique showcase for modern, creative and dynamic Montréal, which offers an abundance of talent in the community of design and architecture as it enhances the culture, skills, creativity and talent of our city.

INTÉRIEURS 73

L’éclairage revient en force, avec l’espace Lumière & Environnement Intelligent — Là où la vie est claire et simplifiée / A strong comeback by lighting, with the space Lighting & Smart Environment — Where life is simple

Les acteurs majeurs de l’industrie de l’éclairage et de l’intégration commerciale et résidentielle seront sur place pour vous présenter les nouvelles tendances de ce secteur effervescent, tant pour le design de ses produits que pour le perfectionnement constant de sa technologie et la simplicité d’utilisation. Le rôle de l’ergonomie, les notions de développement durable et d’économie d’énergie, ainsi que les nouvelles réalisations en matière de maisons et de bureaux intelligents, avec lesquelles la domotique interagit, y seront aussi présentés. / The industry’s major players in lighting, commercial and residential integration will be on-site to present the new trends in this burgeoning sector, both in terms of product design and constant technological improvement. We will also discuss the role of ergonomics, the notions of sustainable development and energy savings, as well as new achievements in home automation and the smart homes and offices with which it interacts.


0

« Human Spaces » des espaces plus humain, bien–être, bonheur et source de performance / Human Spaces, well-being, happiness and source of performance

Une nouvelle norme arrive en ville, avec comme objectif d’encourager la création d’espaces de vie centrés sur l’être humain. Les entreprises, aujourd’hui, réalisent que la composante « ressources humaines » de leurs activités prend plus d’importance que jamais. Le SIDIM vous propose de découvrir l’influence de notre environnement sur la qualité de vie, la créativité et la productivité. / A new standard has come to town, which focuses on encouraging the creation of human-centred living spaces. Companies today know that the human resources components of their activities are more important than ever. The SIDIM offers you the chance to discover the influence of our environment on our quality of life, our creativity and our productivity.

Le Marché SIDIM, des trouvailles assurées / The SIDIM Marketplace, guaranteed findings

Pour la troisième année, le Salon du Design vous propose un grand marché où vous pourrez vous procurer une sélection d’objets issus de la créativité de designers et d’artisans québécois. C’est plus de 250 produits conçus par plus de 50 designers et artisans québécois… À VENDRE, pendant les trois jours du salon ! / For the third year, the DESIGN SHOW will feature a large marketplace where visitors can pick up a selection of objects created by Québec designers and artisans. That means over 250 different products created by more than 50 Québec designers and artisans, FOR SALE, during the three days of the show!

Le Salon du Design, c’est un rendez-vous culturel et une multitude de découvertes ! / The Design Show, it's a cultural meeting and a lot of discoveries!

62

63


Quelques exposants de la prochaine édition du SIDIM

05

06

13 01

08

02

04

12

01 ↘

02 ↘

04 ↘

06 ↘

08 ↘

10 ↘

Atelier Bussière

Décor Matéo & Victoria

Équipement National Énergie

District Design

Ébénisterie St-Vincent

Espace Bois

Fabricant d’arbres artificiels de boules de métal et importateur de lumières de Noël. Tout pour vos terrasses intérieures et extérieures.

Équipement National Énergie partenaire et à l’affut du design.

District Design osez repousser les limites de votre décor !

« Plus de 25 ans d'expérience et de savoir faire »

03 ↘

EQ3 présentera sa nouvelle collection Printemps/été 2018 au SIDIM 2018, mettant en valeur des matériaux naturels comme le bois massif, le marbre, le cuir, le lin et la laine.

« Offrir des meubles et des objets uniques, étonnants et intemporels conçus en partie ou dans son entité de granit ou de marbre » atelierbussiere.com

Blum Des ferrures innovantes dans les cuisines, salons et salle de bains. blum.com

nee.ca

05 ↘

EQ3

eq3.com

ebenisteriestvincent.com districtdesign.ca

07 ↘

Masigny Ébénisterie « Véritable laboratoire d'exploration et de création, Masigny ébénisterie offre au monde du meuble un regard neuf emprunt d'innovations et d’esthétisme. Nouvelle collection ! Sortie officielle : SIDIM 2018 »

09 ↘

Myrador Imaginez le plancher de vos rêves et laissez-nous le créer ! La souplesse de nos installations nous permet d'offrir des produits de planchers sur mesure d'exceptions dans des largeurs et des longueurs qui dépassent les standards de l'industrie.

masigny.ca soluhardwood.com INTÉRIEURS 73

Entreprise spécialisée dans le mobilier sur mesure, le design intérieur et les revêtements extérieurs en bois. Notre nouveau produit, le bois brûlé est une technique qui suscite de l'intérêt pour les nombreuses qualités qu'elle confère au bois et fascine pour son apparence haut de gamme provoqué par la profon deur du noir. espace-bois.ca boisbrule.ca


16

03 09

07

17

11

14

10

15

11 ↘

13 ↘

14 ↘

15 ↘

16 ↘

17 ↘

Powrmatic

Schutt Grande Forge

Stevens Omni

Sugastune

Surya

Vicostone

Soyez inspiré par notre qualité

Nous avons pour mission d’être la ressource incontournable à la coordination des accessoires pour la maison, et ce, à travers un large éventail de modes de vie et de budgets tout en simplifiant l'expérience d'achat des concepteurs et des détaillants.

Pourquoi Vicostone ? Un leader reconnu d'une vaste gamme de motifs en marbre, pour les cuisines et les salles de bains.

Foyer au bois Spartherm, ingénierie Allemande au concept unique. powrmatic.ca

12 ↘

Rakabot Rakabot est une solution de rangement innovatrice pour chaussures et bottes.

« L’Art de vivre à la française » Notre société est spécialisée dans la fabrication d’élégants balustres au designs exclusifs pour des rampes d’escaliers et garde-corps, et d’un large choix d’accessoires pour portails et grilles .

rakabot.com grande-forge.com

Stevens Omni est l’un des principaux distributeur de revêtements de sol de classe mondiale à travers le Canada. Nous distribuons et vendons des revêtements de sol de haute qualité et de design exceptionnel. Nous avons une équipe d’experts d’un océan à l’autre pour servir nos clients.

Depuis 1930, Sugatsune fabrique et distribue de la quincaillerie de haute qualité provenant du Japon. La marque est depuis longtemps associée à la qualité, à l'innovation et au service. Venez nous voir !

surya.com

Nos nouvelles conceptions avec les veines à double face, créent des bords de profil renversants. Produits Premium garantis pour notre marché.

sugatsune.ca vicostone.ca

stevensomni.com

64

65


Plus qu’une adresse pour le design... un quartier quartierdesignroyalmount.com

Ville de Mont-Royal / Service de développement économique / 1.514.734.3048 / ville.mont-royal.qc.ca


Smoked Meat

Un homme, une femme... Julie Payette et Pierre Bélanger

Passionate Owners of volume2 and v2com

Une histoire d’amour et d’affaires

Texte —

Madeleine Champagne

Photos fournies par Julie Payette et Pierre Bélanger


Who are they?

+ J

A lovely couple, with such a nice story. In their young age, Julie and Pierre were both fanatics of design and architecture; in short a dedicated guy, a fiery girl; two entrepreneurs who met and meshed and decided to create together volume2, a ground-breaking company. Why revolutionary? Because it is a press relations and graphic design firm completely dedicated to the architecture, design and the art of living fields. A unique focus … unheard of in Québec...The combination of Pierre’s and Julie’s know how made it work.

photographique de haut calibre et doté d’une écriture percutante ! Au besoin, volume2 était là pour les aider.

Ici et ailleurs

Il y a plusieurs années, Julie a eu plusieurs mandats du SIDIM pour faire le suivi au Salon et lors de l’après-salon auprès des journalistes internationaux. De là, un pas de plus pour se donner un premier défi ; convaincre les professionnels de l’importance de se faire connaître tant dans leur cadre de travail immédiat que dans le monde entier.

Toujours aussi bouilFacts and Figures lonnants dans l’action, their mailings reach more than ils deviennent un cou- Today, 70,000 journalists and design prople en 2006 et en 2008 fessionals, including 3,000 to 5,000 targeted according to ils donnent naissance journalists their interests. The excellence of the à… v2com “dossiers” they submit is undeniable Innovateurs, Pierre et Julie pensent à créer un fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre. L’objectif majeur de V2com était de donner aux médias une façon d’obtenir du matériel de presse à leur convenance, rapidement et efficacement, d’une grâce esthétique rare avec un contenu

INTÉRIEURS 73

and Julie insists “beauty attracts beauty” which leads to the marked enthusiasm of local and international media, for their unique platform. As for its international scope, Pierre is keen to add that “some of the flagship publications such as Domus, Frame, Mark or ArchDaily, regularly include content from v2com”. Nice touch!

Leur amour du beau ne date pas d’hier

Ainsi, à 15 ans, dans ses temps libres, Pierre dessinait ad infinitum des maisons dans ses cahiers, et c’est chez Daoust Lestage, où, entré comme dessinateur technique, il a reçu en plein cœur la magnificence de leur production. Avec un sourire amusé, il se rappelle sa réflexion d’alors : comment une telle esthétique, une telle harmonie, pouvait-elle exister ? Voilà quelqu’un qui a étudié, lu et comparé et qui aujourd’hui répond spontanément à cette question. Qui inviteriez-vous à votre table ce soir, si vous le pouviez ? Réponse immédiate avec un large sourire. Le Corbusier et Mies van der Rohe. Quant à Julie… À 10 ans, elle tapisse sa chambre de pages des magazines Vogue et Harper’s BAZAAR, son père étant photographe de mode. Mais c’est un voyage à New York à 16 ans qui l’a inspirée à vouloir conquérir le monde. Elle n’a eu alors qu’une idée : « Je veux vivre à New York ». Elle n’y vit point, mais elle et son compagnon ont su recréer un style de vie et de travail qui, à l’instar de New York, est plein d’énergie, de surprises, d’esthétique.


+P Des idées et des valeurs qui portent

Vingt ans de travail en relations de presse internationales spécialisées dans le design et l’architecture n’ont pas terni la passion de Julie… Au contraire, c’est elle qui parle des gestes si forts posés par les architectes et designers, la nourriture spirituelle que lui apporte le contact avec les créateurs… Ajoutons qu’avec Pierre, son complice, ces sujets sont le fondement d’un dialogue continu au sein de leur relation.

Ils insistent sur l’importance de se faire connaître

Julie et Pierre sont fermement convaincus qu’il est important d'avoir une bonne visibilité, afin de suivre la concurrence locale et internationale. Ils signalent qu’un article ou une entrevue dans les médias – journaux, magazines, Web, radio, télévision – est une reconnaissance objective d'un tiers et influence les clientèles cibles. Ces publications conduisent souventes fois à de bons contrats.

Les gens heureux ont une histoire

Nestled in a lovely Quadruplex on the Plateau, Julie and Pierre live on the first floor while their offices are on the third floor; the space is modern, black and white, bright and friendly! The atmosphere is cordial and we might even say…“tightly woven” because their children have been known to work there and two still do... It’s a bunch of young, dedicated, energetic professionals, with wide smiles and a brisk walk. The courtyard is pleasantly green and it’s common to see the team holding a group meeting ... on the terrace.... Nevertheless, work hours do pile up because their concern for perfection is omnipresent and it’s common see Pierre run from one telephone line to the other in order to meet everybody’s requests in a most professional manner.... As in any well run pressroom. Just saying!

Et le design industriel, dans tout cela ? Pierre travaille depuis 12 ans avec WETSTYLE comme contractuel. Il est un des principaux designers du

Wetstyle Design Lab chez ce fabricant haut de gamme d’appareils sanitaires, de mobilier et d’accessoires pour la salle de bains. On retrouve ces produits partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Pierre, qu’on se le dise, est fort heureux de cette collaboration. Peutêtre pourrions-nous penser (scoop ! scoop !) qu’il se concentrera davantage sur le design de produits au sein de volume2 …

To sum it up! Vito, Moto, Boulot Their modus vivendi in a Montreal, that they adore, is simple, fun and rather cute!. Every Friday morning, they take a small, well-packed coffee at Vito's in Villeray, return to work on a cool motorcycle (a triple black BMW / GSA) and work with passion, hand in hand with their “professional family” to serve all their customers to perfection. En tout et pour tout, un art de vivre et de travailler innovant qui permet à un nombre important d’architectes et de designers d’évoluer et de prospérer dans le monde d’ici et d’ailleurs. You should really meet them…

P.-S. Ad perpetuam rei gloriam

68

69


Du rêve à la réalité 819-845-5950 · davibois.ca


Le nouveau / The New

CHUM Texte —

Suzanne Laliberté

L'humain au cœur du processus de création / Human Beings at the Heart of the Creative Process ↑  CannonDesign + NEUF architect(e)s

CannonDesign + NEUF architect(e)s, les concepteurs et créateurs du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), ont réussi un tour de force : faire de cette institution couvrant une superficie de 3 millions de pieds carrés un édifice respectueux de sa mission citoyenne. Les espaces publics, l’intégration des arts à l’architecture, la combinaison de différents volumes, les jeux des couleurs et des matériaux, de même que la fluidité de la circulation : tout a été considéré en fonction de cet enjeu de taille consistant à conserver une échelle humaine à ce projet surdimensionné. / CannonDesign + NEUF architect(e)s, the designers of the Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM, translated as University of Montréal Health Centre), have achieved a feat of strength: make this institution, which covers an area of 3 million square feet, a building respectful of its citizen mission. From the public spaces, the integration of the arts within the architecture, the combination of different volumes, the plays on colours and materials, to the fluidity of traffic flow. They have really thought of everything to ensure humans are truly at the heart of this monumental project. 70

71


Le patient d'abord

1

Two heritage artifacts are

5

integrated into the design in their original location - the steeple

CannonDesign + NEUF architect(e)s ont développé un centre hospitalier universitaire entièrement opérationnel dès le mois d'octobre 2017. Pour ce faire, l'équipe de conception a entièrement revu le cahier des charges initial quant au programme d'implantation des différentes phases du projet et a maximisé le potentiel du site avant même la phase de démantèlement de l’Hôpital Saint-Luc. En regroupant les différentes fonctions dans des bâtiments spécifiquement dédiés, les fonctions relatives aux soins, aux programmes cliniques et aux services au public ont ainsi été livrées non seulement dans un délai plus court que prévu, mais surtout en une seule phase, et ce, sans engendrer aucune interruption des activités de l’Hôpital Saint-Luc.

from the Saint-Sauveur church and two elevations of the historic Garth House. 2

Space of contemplation, a floating copper-clad box for meditation.

3

500-seat amphitheater

4

A public courtyard sits at the center of the project, providing areas for contemplation and acting as counterpoint to the dense building massing.

5

1

2

1

3

The largest piece of the public art collection is integrated directly into the curtain wall. massing.

↑  CannonDesign + NEUF architect(e)s

/ The Patient First / CannonDesign + NEUF architect(e)s have developed a fully operational university health centre that opened in October 2017. To do so, the Design team completely revised the implementation program’s initial specifications for the project’s different phases and maximized the site’s potential before the dismantling phase of the Hôpital Saint-Luc (St-Luc Hospital). By grouping the different functions in specifically dedicated buildings, the functions related to care, clinical programs and public services were delivered not only faster than expected, but most importantly in a single phase, and without causing an interruption to services at the Hôpital Saint-Luc.

% Complet Phase 1

Phase 2

55

45

Lits Diagnostiques & Thérapeutiques Cliniques

Phasage prévu au PFT

↓  Photo / Adrien Williams

INTÉRIEURS 73

4


Solflex et Altro Promo rédactionnelle

Des impératifs sanitaires pour les revêtements muraux / Sanitary Imperatives for Wall Coverings solflex.com

Solflex, distributeur montréalais spécialisé en revêtements de sol et revêtements muraux, est en relation d’affaires depuis sa création, il y a 40 ans, avec Altro, manufacturier de revêtements de sol antidérapants et revêtements muraux établi en Angleterre.  Pour son bloc opératoire et la pharmacie, le CHUM exigeait une surface lisse résistant aux impacts, hygiénique, facile d’entretien, lumineuse, sans joints ni moulures. La multitude de courbes, percements et effleurements avec les autres surfaces représentait un défi technique important pour Solflex. Le produit utilisé, Altro Whiterock, est un matériau 100 % vinyle. Il est thermoformable sur place, ce qui permet d’épouser les coins convexes et concaves sans joints ni moulures, et comme il est soudé à chaud, il permet une installation monolithique. Extrêmement résistant aux impacts, il est de plus antifongique et antibactériologique ; sa surface lisse est facile d’entretien ; le fini satiné limite l’éblouissement, et ; il possède une excellente résistance chimique. La spécificité du produit Altro Whiterock demandait une installation par une équipe formée et accréditée pour assurer la qualité de la réalisation. Solflex a supervisé toutes les étapes d’installation afin que le résultat réponde en tout point aux exigences d’un milieu stérile.  / Solflex is a Montréal distributor specialized in flooring and wall coverings. Right from the start, 40 years ago, Solflex has been in a business relationship, with Altro, an slip resistant flooring and wall covering manufacturer in England. The CHUM’s operating rooms and pharmacy required a smooth impact-resistant surface that was hygienic, easy to clean, luminous, without joints or mouldings. The multitude of curves, holes and contact with other surfaces presented Solflex with an enormous technical challenge. Altro Whiterock, the product used, is a 100% vinyl material. It is thermoformable on site, allowing to stick to the convex and concave corners without the use of joints or mouldings and because it is heatsealed, it allows a monolithic installation. Extremely resistant to impacts, it is also both antifungal and extremely hygienic. Its smooth surface is easy to clean the satin finish limits glare, while having an excellent chemical resistance. The Altro Whiterock product specificity required a trained installation team to ensure the project met quality standard. Solflex and Altro supervised every step of the installation, so that the result entirely meets the requirements of a sterile environment.

↑  Photo / Christopher Barrett

72

73


Mondo Contract Flooring Promo rédactionnelle

Des produits écologiques éprouvés / Proven Ecological Products Guaranteed mondocontractflooring.com

Mondo est un chef de file mondial dans le marché des revêtements de sol en caoutchouc. L’entreprise s’engage à produire des surfaces qui ne seront pas dommageables envers l’environnement, et ce, à aucun stade de leur fabrication ou de leur entretien. Pour sa participation au Centre de recherche du CHUM, Distribution Gomma a utilisé le revêtement Harmoni en couleur bleu pâle sur une surface totale de 3 870 pi2. Ce produit est très populaire dans les hôpitaux, puisqu’il est offert en plus de 36 couleurs et qu’il permet aux designers et architectes de choisir une palette adaptée à l’environnement désiré. Le produit Uni, de couleur jaune, a quant à lui été utilisé comme accent pour démarquer un secteur de la clinique externe. Les produits de revêtement de sol de Mondo Contract Flooring sont parfaitement adaptés au milieu hospitalier. Le caoutchouc vulcanisé est non poreux et peut tolérer des produits chimiques qui tacheraient la plupart des vinyles et linoléums. Mondo travaille à incorporer des éléments de développement durable dans ses produits. On peut y retrouver du caoutchouc brut, des agents de remplissage naturel, des huiles végétales et des pigments de couleur RedList Free. Tous les revêtements de sol de Mondo sont certifiés Greenguard OR, indiquant leur excellente performance pour la qualité de l’air intérieur. Le procédé de vulcanisation du caoutchouc par Mondo Contract Flooring incorpore des éléments chimiques naturels qui le rendent entièrement antibactérien. Il possède également d’excellentes qualités acoustiques et antidérapantes même lorsque mouillé, et son élasticité augmente le confort pour les pieds. De plus, il ne peut être déformé par les charges lourdes. Suite à l’installation, aucun décapage et cirage n’est requis, ce qui rend l’entretien aisé. Enfin, les revêtements de caoutchouc de Mondo sont écologiques et ne contiennent aucun PVC, chlore, métal lourd ou BPA. / Mondo, a world leader in the rubber flooring market, is committed to producing surfaces that will not be harmful to the environment, at any stage of their manufacture or maintenance. For its participation in the CHUM Research Center, Distribution Gomma used the pale blue Harmoni coating, covering a total surface of 3,870 sq. ft. This product, which is very popular in hospitals, is available in more than 36 colours and allows designers and architects to choose a palette adapted to the desired environment. The Uni product, which is yellow in colour, was used as an accent to distinguish a section of the outpatient clinic. Mondo Contract Flooring’s floor covering products are suitable to a hospital environment. The vulcanized rubber is non-porous and can tolerate chemical products that would stain most vinyls and linoleums. Mondo works to incorporate sustainable development elements into its products, for example: crude rubber, natural fillers, vegetable oils and RedList Free pigments. Mondo’s floor covering products are Greenguard OR certified, indicating excellent performance for indoor air quality. The rubber vulcanization process used by Mondo Contract Flooring incorporates natural chemical elements that make it completely antibacterial. It also has excellent acoustic and non-slip qualities even when wet, and its elasticity increases foot comfort. Moreover, it cannot be deformed by heavy loads. Following installation, no stripping or waxing is required, making its maintenance easy. Finally, Mondo rubber coatings are eco-friendly and do not contain PVC, chlorine or heavy metals and are BPA free.

←  Photo / Christopher Barrett

INTÉRIEURS 73


↑  Photo / Adrien Williams

% Complet Phase 1

Phase 2

85

15

Bureaux Lits Diagnostiques & Thérapeutiques Cliniques

3

4 5

1

Phase 1

2

Phase 2

3

Bed Towers

4

6

Par le fait même, les patients ont maintenant accès à l’intégralité des soins, soit toutes les chambres de patient, les services diagnostiques et thérapeutiques, 400 salles d’examen et près de 40 salles d’opération, le Centre des soins d’oncologie, les unités de soins intensifs, le Centre d’imagerie médicale, les services de diagnostiques et de traitements ainsi que 90 % des services ambulatoires. La 2e phase, qui sera livrée en 2021, complétera le projet par la construction de l'amphithéâtre, l’ajout des bureaux administratifs ainsi que de services ambulatoires. Consequently, patients can currently access all forms of care, including all patient rooms, diagnostic and therapeutic services, 400 examination rooms and nearly 40 operating rooms, the Oncology Care Center intensive care units, the Medical Imaging Center, diagnostic and treatment services as well as 90% of the outpatient section. The 2nd phase, scheduled for delivery in 2021, will complete the project with the construction of the amphitheatre, the addition of administrative offices and the outpatients section.

Cliniques, Surgery, Imaging

5

Ambulatory Clinics

6

Logistics

7

Offices

←  CannonDesign + NEUF architect(e)s 1

2

7

74

75


Guérison et bien-être

/ Healing and Well–Being

Lors de l'édification d'un complexe dédié à la santé, on doit garder en tête sa mission, soit la guérison et le bien-être du patient. Dans un projet de l'envergure du CHUM, le design se devait d'être logique afin d'éviter la confusion. Les couleurs, l'élément central de la signalisation, sont utilisées de manière stratégique dans chaque département et permettent de faciliter l'orientation. Elles se déclinent selon des nuances favorisant le calme ou l’énergie. Les chambres bénéficient toutes d’une lumière naturelle abondante et disposent d'un éclairage variant selon l'heure du jour, ce qui permet au patient de se situer dans le temps. La cohérence du design et de l'architecture, de même que la constance des lignes, créent une harmonie entre les espaces publics, les chambres et les salles des employés. Le patient peut ainsi identifier clairement où se situe le personnel infirmier, ce qui favorise l'impression de sécurité. Le nombre de matériaux a aussi été limité afin d’établir une uniformité plaisante à l'œil, mais surtout rassurante. Avec une ségrégation claire des différents flux de circulation, leur planification est conçue afin d'éviter que se croisent les visiteurs, les patients et le personnel soignant, de telle sorte qu'elle permet de minimiser les infections, d'éviter la propagation des bactéries et d'inciter au lavage des mains. L'aménagement tout en finesse de l'espace et de l'environnement contribue ainsi à l'instauration d'un sentiment de confiance atténuant l'anxiété ressentie par le patient.

/ When building a complex dedicated to health care, one must keep in mind its mission; the patients’ healing and well-being. In a project of the size of the CHUM, the design had to be logical in order to avoid confusion. Colours, which are the central element of signage, are strategically used in each department and help facilitate orientation. They are used in various shades to promote calm or provide energy. The rooms all benefit from abundant natural light and lighting that varies according to the time of day, which helps the patient to know what time it is. The coherence of the design and architecture, as well as the consistency of the lines, creates harmony between the public spaces, the patient rooms and the employee areas. This allows the patient to clearly identify where the nursing staff are, which makes them feel more secure. The number of materials has also been limited to create fluidity that is pleasing to the eye and is especially reassuring. With a clear division of different traffic flows, each floor is designed to prevent visitors, patients, and caregivers from having to cross paths, which limits infections and the spread of bacteria as well as encourages hand-washing. The refined layout of the space and environment contributes in this way to creating a sense of calm that reduces patients’ anxiety.

INTÉRIEURS 73

↑  Photo / Christopher Barrett


Cannon Design, Photo / Laura Peters

Corianmd/® par Scodesign Promo rédactionnelle

Cannon Design, Photo / Laura Peters

Un revêtement adapté au milieu hospitalier / A Sheathing Adapted to the Hospital Environment scodesign.com/ produits-corian.asp

←  Cannon Design, Photo / Laura Peters

Présenté pour la première fois à Montréal lors d’Expo 67, le Corianmd célèbre cette année ses 50 ans. Cette surface très polyvalente a graduellement pris sa place dans toutes les sphères de notre vie et ne se limite plus aux comptoirs résidentiels. Ce matériau de design à part entière se retrouve désormais à l’intérieur de nombreux projets commerciaux et institutionnels, et ce, sous plusieurs formes. L’utilisation du Corianmd prend aussi toute sa pertinence dans les hôpitaux. Ce revêtement massif non poreux sans joints perceptibles et aux propriétés hygiéniques certifiées ne permet pas le développement des bactéries et moisissures, et il devient ainsi un allié recherché dans la prévention des infections nosocomiales. Nous sommes fiers que le Corianmd fasse partie intégrante de ce beau complexe hospitalier qu’est le CHUM. Nos félicitations à NEUF Architect(e)s et à tous ceux qui ont rendu cet immense projet possible ! / Presented for the first time at the Montréal Expo 67, Corian® is celebrating its 50th anniversary this year. This highly versatile surface has gradually taken its place in all spheres of our lives and is no longer limited to residential countertops. This full-fledged design material is now found in many commercial and institutional projects under many forms. The use of Corian® has also become entirely relevant in hospitals. This solid, non-porous sheathing without visible joints and certified hygienic properties prevents the development of bacteria and moulds, thus it becomes a sought-after ally in the prevention of nosocomial infections. We are proud that Corian® is an integral part of the beautiful hospital complex that is the CHUM. Congratulations to NEUF Architect(s) and to those who made this huge project possible! 76

77


Gerflor Promo rédactionnelle

Des sols performants depuis 1937 / High-Performance Flooring since 1937 gerflorcanada.com

Soucieux de proposer des solutions en accord avec les contraintes de désinfection et d’hygiène des établissements du domaine de la santé, Gerflor a perfectionné le développement de sols et de finitions durables, décoratifs, respectueux de l’environnement ainsi que du bien-être des usagers. De 2015 à 2017, Gerflor a été impliqué dans toutes les phases de la nouvelle construction du CHUM. En effet, 275 000 m² de sols et de protections murales de Gerflor y ont été installés, soit : → 772 chambres de patients ; → 39 salles d’opération ; → 443 salles d’examen et des kilomètres de corridors. Les planchers de vinyle en rouleaux homogènes Mipolam, inventés en Europe en 1937 et toujours la référence, ont été utilisés. Ils bénéficient du traitement 100 % sans cire EvercareMD, le meilleur traitement de surface résistant aux taches et aux produits chimiques sur le marché. Les coûts d’entretien sont ainsi réduits de 30 % par rapport aux revêtements de sol nécessitant de la cire. Les sols Mipolam de Gerflor offrent un niveau d’émissions de composés organiques volatils (COV) 100 fois inférieurs à la norme FloorScore recommandée, offrant ainsi la meilleure qualité de l’air intérieur pour tous les usagés. Naturellement bactériostatiques, ils sont efficaces à 99 % selon la norme ISO 22196 afin de limiter la propagation des infections. Ils répondent à 100 % à la norme européenne REACH, qui contrôle l’utilisation de substances chimiques éprouvées et sûres pour la santé et l’environnement. Enfin, 25 % de son contenu provient de matériel recyclé. Le revêtement Mipolam offre le meilleur cycle de vie de sa catégorie, avec un entretien facilité sans cirage et une durée de vie de plus de 20 ans. Puisqu’il est offert en plus de 300 couleurs, il n’y a pas de limite à créer un environnement sain et plein de vie. Gerflor est fier d’être fournisseur des sols du CHUM et de contribuer au paysage architectural de Montréal. INTÉRIEURS 73

/ Eager to offer solutions that meet the disinfection and hygiene standards in health care establishments, Gerflor has perfected the development of sustainable, decorative, environmentally friendly and finished flooring as well as users’ well-being. From 2015 to 2017, Gerflor was involved in all phases of the new construction of the CHUM. In fact, 275,000 m2 of Gerflor flooring and wall protection were installed, namely: → 772 patient rooms → 39 operating rooms → 443 examination rooms, and kilometres of corridors. Mipolam’s homogeneous rolled vinyl floors were used. They were invented in Europe in 1937 and remain today’s reference standard today. They benefit from the Evercare® 100% Wax Free Treatment, the best stain and chemical resistant surface treatment on the market. The maintenance costs are therefore reduced by 30% compared to floor coverings, which require wax. Gerflor’s Mipolam floors offer a level of volatile organic compound (VOC) emissions 100 times lower than the recommended FloorScore standard, providing the best indoor air quality for all users. Naturally bacteriostatic, they are 99% effective according to the ISO 22196 standard, to limit the spread of infections. They are 100% compliant with the European REACH standard, which controls the use of proven and safe chemicals for health and the environment. Finally, 25% of its content comes from recycled material. The Mipolam coating offers the best life cycle in its class, with easy maintenance without waxing and a lifetime of more than 20 years. Since it is available in more than 300 colours, there is no limit to creating a healthy and vibrant environment. Gerflor is proud to be a supplier of the CHUM’s flooring and to contribute to Montréal’s architectural landscape. ↑  Photo / Christopher Barrett


↓ Photo / Adrien Williams

La présence citoyenne

/ Citizen Presence

Malgré la taille imposante du complexe hospitalier, le dynamisme des espaces publics qui se déploient au niveau de la rue fait du CHUM une institution résolument ouverte aux citoyens. Les axes et la séquence de ces espaces permettent une continuité visuelle renforçant la clarté des volumes et par le fait même la circulation. L'esplanade-jardin, située à l’entrée principale, est conçue comme une vaste cour intérieure telle une place publique emblématique de cette ouverture à la cité. L’amphithéâtre, au recouvrement de cuivre typique de l'architecture traditionnelle montréalaise, s’élèvera au cœur de celle-ci au cours de la deuxième phase. L'omniprésence du verre ajoute un degré de transparence permettant aux passants de voir à l’intérieur et offre une vue et une luminosité de l'intérieur. Le rez-de-chaussée comporte plusieurs accès qui permettent même aux passants de traverser le complexe. Enfin, les sept terrasses vertes sur les toits sont accessibles aux patients, au personnel et aux visiteurs.

/ Despite the hospital complex’s impressive size, the dynamic public spaces that unfold at the street level make the CHUM an institution that is definitely open to citizens. The axes and the sequence of these spaces allow visual continuity, reinforcing the clarity of the volumes and thus the circulation. The esplanade garden, located at the main entrance, is designed to be a vast interior courtyard, like an iconic public square looking out at the city. The amphitheatre, with copper cladding typical of Montréal’s traditional architecture, will rise at the heart of the building during the second phase. The omnipresence of glass adds transparency, allowing passers-by to see inside, and offers a view and brightens the interior. The ground floor has several accesses that even allow the same passers-by to cut across the complex. Finally, the seven green rooftop terraces are accessible to patients, staff and visitors.

78

79


La réalité communautaire

/ Community Reality

Le site attribué au centre hospitalier s’étend sur deux quadrilatères, au centre-ville de Montréal. Cette contrainte physique a influencé le développent en hauteur, ce qui va à l’encontre des tendances d’étalement des super hôpitaux du XXIe siècle. Une réflexion importante de l'équipe de conception a porté sur les nombreux enjeux de même que sur l'impact culturel de l’implantation d’un tel campus dans un tissu urbain aussi dense, aux prises avec de nombreux problèmes sociaux. Le potentiel d’agir à titre de catalyseur urbain en amorçant une revitalisation du quartier a donc été un facteur important du développement du projet. La forme et l'orientation de l’édifice ont été étudiées afin de faciliter son intégration au milieu. On a ainsi divisé l’ensemble en de plus petits éléments, soit en trois tours principales, chacune abritant une fonction qui lui est propre. Elles exposent leur côté le plus court à la rue Saint-Denis et sont construites en retrait, conservant ainsi une volumétrie respectueuse de la rue et de sa communauté. Leur transparence permet non seulement de favoriser la pénétration de l'éclairage naturel à l'intérieur, mais aussi de maximiser l’ensoleillement sur la rue. La conception du nouveau CHUM a ceci d'innovateur qu'elle situe cette institution dans une réalité sociale et humaine tout en proposant une architecture résolument urbaine possédant des attributs techniques d'avant-garde.

/ The site provided to the hospital centre extends over two quadrilaterals in downtown Montréal. This physical constraint has influenced height development, which goes against the spreading trends of 21st-century superhospitals. The Design team carefully considered the cultural impacts and issues with implementing this kind of campus in a dense urban area that struggles with many social problems. The project’s potential to act as an urban catalyst — initiating the neighbourhood’s revitalization — was therefore an important factor in its development. The building’s shape and orientation were studied to facilitate its integration into its environment. This led the design team to divide the whole into smaller parts, in three main towers, each housing a particular function. Their shortest façades face Saint-Denis Street and are built back, maintaining a respectful size for both the street and the community. Their transparency not only promotes penetration of natural lighting inside, but also maximizes sunlight on the street. The new CHUM’s design is innovative because it places the institution within a social and human reality, and at the same time offers a decisively urban architecture with state-of-the-art technical features.

↓  Photo / Christopher Barrett

INTÉRIEURS 73

↓→  Photos / Adrien Williams


Œuvres architecturales d'exception / Exceptional Architectural Works Le clocher de l'église Saint-Sauveur, la Maison Garth, la salle de recueillement et la passerelle forment une série d’objets architecturaux qui s’inscrit dans le rythme et l'animation de la rue. Ils viennent enrichir la volumétrie du nouveau CHUM, ajoutant aux tours vitrées des caractéristiques historiques et artistiques aux qualités indéniables. / The bell tower of the Saint-Sauveur Church, the Garth House, the reflection room and a bridge known as the Passerelle form a series of architectural objects that have become part of the street’s rhythm and vitality. They enrich the new CHUM’s grandeur, adding to the glass towers’ historic and artistic characteristics with undeniable qualities.

← Photo / Lorem Ipsum

80

81


Le clocher de l'église Saint−Sauveur

/ The Bell Tower of the Saint–Sauveur Church

Située sur le site dédié à la construction du nouveau CHUM, l'église anglicane Holy Trinity, précédemment l'église catholique Saint-Sauveur, était à l’abandon depuis plusieurs années et sa détérioration avancée présentait des risques pour la santé et la sécurité du public. Les pierres et les autres éléments présentant un potentiel de réutilisation ont été conservés ou remplacés à l'aide de relevés laser, de numérotation des pierres, d'enregistrement des pierres non conservées et de la documentation photographique du processus de démantèlement. Ainsi, le clocher a pu être reconstitué selon le respect exact de sa conception initiale, une exigence imposée sur l’équipe de conception. De plus, l’église ayant perdu sa flèche originale à la suite d’un incendie en 1923, celle qu'elle arborait depuis altérait les proportions initiales du clocher. Après étude de l’iconographie existante, on a reproduit la flèche d’origine. Le clocher du CHUM témoigne du patrimoine architectural montréalais en faisant écho au clocher de l'ancienne église Saint-Jacques en façade de l'UQAM, sur la rue Saint-Denis, et à celui de l’église Bonsecours, se trouvant sur la rue Bonsecours, une extension de la rue Saint-Denis dans le Vieux-Montréal.

/ The Holy Trinity Anglican Church, formerly the Catholic Church of Saint-Sauveur, previously located on the site dedicated to the new CHUM’s construction, had been abandoned for several years and its advanced state of deterioration presented health and safety risks to the public. Stones and other elements with potential for reuse were saved or replaced using laser surveys, stone numbering, recording of non-retained stones and photographic documentation of the decommissioning process. Thus, the bell tower could be restored according to the exact specifications of its initial design which was a requirement imposed on the Design team. Moreover, the church lost its original spire after a fire in 1923. The replacement spire was disproportioned and did not replicate the beauty of the original structure. After a study of historic photography of the church, the design team opted to recreate the original spire. The CHUM’s bell tower is a testament to Montréal’s commitment to preserving its architectural heritage. Other examples include the former Saint-Jacques Church’s bell tower, the façade of UQAM located on Saint-Denis Street, and that of the Bonsecours Church, located on Bonsecours Street, an extension of SaintDenis Street in Old Montréal.

La maison Garth

/ The Garth House

De la même manière, la maison Garth a été démantelée, préservée et intégrée à l’architecture du CHUM. Cette résidence d’allure bourgeoise rappelle l’ère victorienne de Montréal et l'architecture de l’église Saint-Sauveur. Les murs de pierre extérieurs de la demeure ont été reconstruits et sont exposés à l’intérieur de la vitrine de verre abritant les aires communes de l'hôpital. Ainsi, de l'extérieur, les passants peuvent voir la maison Garth derrière cette vitrine, tels des artéfacts muséaux intégrés au bâtiment.

/ In the same way, the Garth House was dismantled, preserved and integrated into the CHUM’s architecture. This upper-class residence is reminiscent of Montréal’s Victorian era and the Saint-Sauveur Church’s architecture. The exterior stone walls of the house have been reconstructed and are exposed inside the glass case which houses the hospital’s common areas. That being said, from the outside, passers-by can see the Garth House behind the window, like museum artifacts integrated within the building.

↑  CannonDesign

↑  Photo / Adrien Williams

INTÉRIEURS 73


La passerelle de la rue Sanguinet

/ The Passerelle

La passerelle de la rue Sanguinet est un lien essentiel entre la banque de sang et le bloc opératoire. La Ville de Montréal privilégiant le développement de connexions souterraines, on a dû obtenir une dérogation, et à cet effet, la passerelle a été conçue en respect d'une directive imposée : qu'elle soit digne d'une œuvre d’art. Le cuivre, rappel historique de l’architecture montréalaise, a été utilisé ici de manière contemporaine. Les 194 000 perforations agrémentant le revêtement ont été déterminées à l’aide de manipulations paramétriques. L’impression de maquettes 3D a permis d’évaluer les différentes conditions et itérations jusqu’à l’obtention du résultat final. Ainsi, les panneaux de cuivre agissant comme renforcement latéral, la structure de la passerelle a pu être réalisée avec une fine structure d’acier. Cette arche lumineuse au-dessus de la rue souligne la circulation publique et marque l’entrée de l’hôpital. Elle se transforme selon l’heure du jour et s'illumine la nuit. Enfin, à l’intérieur, la lumière du passage est filtrée, offrant une expérience unique aux employés qui y circulent et permettant aux passants d’assister à la fusion de deux spectacles de lumière.

/ The Passerelle is an essential link between the blood bank and the operating rooms. Because the City of Montréal promotes the development of underground connections, a derogation was required. The bridge was therefore designed in accordance with the mandatory guidelines, and simply had to be worthy of a work of art. Copper, a historical reminder of Montréal’s architecture, was used here in a contemporary fashion. The 194,000 perforations that embellish the sheathing were determined by using parametric manipulations. The printing of 3D models made it possible to evaluate the various conditions and iterations until obtaining the final result. Hence, with the copper panels acting as lateral reinforcements, the structure of the bridge could be achieved using a thin steel structure. This luminous arch above the street highlights the public traffic and marks the hospital’s entrance. It changes according to the time of day and lights up at night. Finally, inside, the passage’s light is filtered, offering a unique experience to employees who circulate and allowing passers-by to witness two overlapping lights shows.

↑↓  Photos / Karine Savard

Lumenpulse Promo rédactionnelle

La passerelle de lumière / The Gateway of Light lumenpulse.com

La conception de cet élément architectural et sa mise en lumière sont le résultat d’une étude approfondie de la firme NEUF Architect(e)s + CannonDesign, en collaboration avec Lumenpulse, un manufacturier québécois dont les appareils d’éclairage à DEL répondaient aux critères exigeants du projet. Le système d’éclairage devait en effet pouvoir résister aux intempéries, puisqu’il serait constamment exposé aux éléments. Un indice de protection IP66 a donc été retenu pour les appareils Lumenfacade. Des luminaires muraux wallwash asymétriques, placés au-dessus et en dessous de la passerelle, étaient idéaux pour baigner les pans de la façade d’une lumière uniforme. Le squelette de la passerelle étant incliné, le flux lumineux et l’homogénéité de chaque luminaire devaient être ajustés individuellement. Le contrôle d’éclairage à distance DMX/RDM a finalement permis une communication bidirectionnelle avec les appareils et une mise en service simple et efficace. / The design of this architectural element and of its lighting design are the result of a thorough study by CannonDesign + the NEUF architect(e)s firm, in collaboration with Lumenpulse, a Quebec manufacturer whose LED lighting fixtures met the stringent requirements of the project. The lighting system had to be able to withstand bad weather, since it would be constantly exposed to the elements. An IP66 protection index has therefore been chosen for Lumenfacade devices. Asymmetrical wallwash lighting fixtures, placed above and below the bridge, were ideal for bathing the façade with uniform light. The internal bridge structure being inclined, the luminous flux and the homogeneity of each lighting fixture had to be individually adjusted. The DMX/RDM remote lighting controls enabled two-way communication with the fixtures and allowed for simple and convenient commissioning. 82

83


Art et architecture, une complémentarité exemplaire Surpassant les exigences de la législation provinciale, le nouvel hôpital comptera en tout 13 œuvres d’art public, dont 10 sont déjà incorporées à la 1re phase. Elles sont intégrées de telle sorte que la frontière entre l’art et l’architecture disparaît, ce qui renforce l'impact propre à chacune des disciplines. Fait inusité, un artiste en résidence, Yann Pocreau, suit l'évolution des travaux du CHUM depuis 2014, et la réalisation de l'Œuvre processus se poursuivra jusqu’en 2020. Des expositions, un livre et un projet Web documenteront ainsi la progression de ce chantier historique. Certaines des œuvres choisies illustrent particulièrement l'amalgame de l'art à l'architecture recherchée par les concepteurs. La vie en montagne, du collectif Doyon-Rivest, composée de cinq ovales d'impression sur verre, représente des montagnes dont les sommets alternent de haut en bas d'un mur de verre, créant ainsi un électrocardiogramme. Cette œuvre se déploie sur huit étages d'où le promeneur peut découvrir, de l'intérieur, une mosaïque de mots inspirants. Air de réflexion, de Karilee Füglem, est aussi une œuvre sculpturale composée de centaines de petits disques scintillants et de filins d'acier inoxydable suspendus au plafond de l'aire de restauration. Elle est inspirée du ciel nocturne de Montréal au moment du solstice d'hiver sur une période de 10 000 ans. Les artistes Cynthia Dinan-Mitchell, avec Néobaroque, et Yannick Pouliot, avec Confort moderne, transcendent l'art par le design en proposant des séries de sculptures-bancs dont l'inspiration est puisée dans l'iconographie anglaise de la fin du XIXe siècle. Située dans l'ancien clocher Saint-Sauveur, La résonnance des corps, œuvre sonore de Catherine Béchard et Sabin Hudon, est composée de trois sculptures en aluminium agissant comme résonateurs d'une trame sonore méditative inspirant le recueillement. Enfin, plusieurs des éléments architecturaux du complexe hospitalier peuvent être considérés comme des œuvres d’art en soi, particulièrement la passerelle de la rue Sanguinet, avec son revêtement de cuivre perforé où les jeux de lumière varient selon les heures du jour.

INTÉRIEURS 73

/ Art and Architecture, a Fantastic Complementarity Photos / Adrien Williams

/ Exceeding the requirements of the provincial law, the new hospital will have a total of 13 public artworks, 10 of which have already been incorporated in Phase 1. They are integrated in such a way that the border between art and architecture disappear, which reinforces the impact of each discipline. An unusual fact, an artist-in-residence, Yann Pocreau, has been following the evolution of the CHUM work since 2014, and the achievement of l’Œuvre process will continue until 2020. Exhibitions, a book and a web project will document the progress at this historic site. Some of the selected works of art specifically illustrate the blend of art with the architecture sought by the designers. La vie en montagne from the DoyonRivest collaboration, composed of five glass-print ovals, represents mountains whose tops alternate from top to bottom of a glass wall, creating an electrocardiogram. This work unfolds over eight floors throughout which the walker can discover, from inside, a mosaic of inspiring words. Air de réflexion, by Karilee Füglem, is also a sculptural work consisting of hundreds of tiny glittering discs and stainless steel ropes suspended from the food court’s ceiling. It is inspired by Montréal’s night sky during the winter solstice over a period of 10,000 years. Artists Cynthia Dinan-Mitchell, with Néo-baroque, and Yannick Pouliot, with Confort moderne, transcend art through design by offering a series of bench sculptures whose inspiration is drawn from late 19th century English iconography. Located in the old Saint-Sauveur bell tower, La résonnance des corps, a sonic work by Catherine Béchard and Sabin Hudon, is composed of three aluminum sculptures that act as resonators of a meditative soundtrack that inspires contemplation. Finally, many of the hospital complex’s architectural elements can be considered works of art, particularly the Sanguinet Street Bridge, with its perforated copper cladding where plays on light varies according to the hour of day.

Liste des œuvres d'art de la 1re phase List of artworks of the 1st phase 1 → La vie en montagne : Doyon-Rivest 2 → Sublimation diaphane : Henri Venne 3 → Forêt : Jean-Philippe Roy 4 → L'artiste au travail # 30 : Klaus Scherübel 5 → Air de réflexion : Karilee Fuglem 6 → La traversée des lucioles : Louise Viger 7 → Néo-baroque : Cynthia Dinan-Mitchell 8 → Confort moderne : Yannick Pouliot 9 → La résonance des corps : Catherine Béchard et Sabin Hudon 10 → Œuvre processus : Yann Pocreau (artiste en résidence) 11 → Ligne de vie : Nicolas Baier


84

–

85


INTÉRIEURS 73


Photo / Adrien Williams

86

–

87


→  Photos / Adrien Williams

Des jardins urbains qui donnent à voir

/ Urban Gardens That Really Give You Something to Look At

Afin de conserver la continuité visuelle entre le centre hospitalier et la ville, un dialogue entre le bâtiment et l’espace urbain a été établi par les architectes et la firme d’architecture de paysage, NIPPAYSAGE. Ainsi, en plus des aménagements au niveau de la rue, six toitures jardin ont été intégrés au complexe. Les terrasses sont composées d’une superposition de trames de béton où sont insérés des fragments de nature. Les toitures devaient à l’origine être fabriquées de bois, mais pour répondre aux contraintes d’inflammabilité et de danger de soulèvement contre le vent, le bois a été substitué par des dalles de béton sur mesure, ce qui a permis une grande possibilité de formes fluides. Le béton s’est avéré un matériau fantastique pour l’expression du concept hybridant jardin et graphisme, sur une trame prolongeant le rythme du bâtiment vers le panorama.

/ In order to preserve visual continuity between the hospital centre and the city, the design team and landscape architecture firm NIPPAYSAGE established a dialogue between the building and the urban space. In addition to the street-level designs, six rooftop gardens, accessible to visitors, were included in the complex. The terraces are made through overlapping concrete stencils, which include natural elements. At the beginning, the roofs were supposed to be made of wood, but in order to meet requirements for flammability and counter challenges with wind, wood was substituted by madeto-measure concrete slabs which offered numerous possibilities for flowing shapes. Concrete ended up being a fantastic canvas to express this hybrid concept of garden and graphic design, on a background that extends the building’s rhythm towards the panorama.

Paysages urbains

/ Urban Landscapes

À travers les nombreux parcours du bâtiment, on découvre les ouvertures donnant sur l’aménagement des six toits-terrasses et de l’esplanade-jardin. Ils permettent non seulement de faire pénétrer la lumière naturelle, mais aussi d’obtenir des vues imprenables sur la ville. Deux points de vue sont proposés à l'œil. D'abord, les toitures accessibles offrent des perspectives vers l’horizon qui invitent le regard sur les tours du centre-ville, la montagne, le fleuve et le Vieux-Montréal. De plus, vu de haut à partir de nombreuses fonctions du bâtiment, les toitures offrent des tableaux à grande échelle suivant une trame d’impression de type photographique. Ces illustrations sont structurées de dalles de béton sur mesure, pour certaines en alternance avec un tapis végétal et pour d’autres, en alternance avec un lit de paillis d’ardoise. Le tapis végétal composé de diverses variétés de sédum, des plantes adaptées aux conditions extrêmes, est un produit conçu sur mesure pour les technologies de toitures vertes.

/ Throughout the building’s many pathways, we can discover openings overlooking the six rooftop terrace designs and the esplanade garden. They not only allow the natural light in, but also offer unobstructed views of the city. Two viewpoints draw the eyes’ attention. First, the accessible rooftops offer skyline views that attract the eye to downtown skyscrapers, the mountain, the river and Old Montréal. In addition, when viewed from above from the building’s numerous features, the rooftops offer large-scale pictures that follow a sort of printed photographic design. These illustrations are composed of made-to-measure concrete slabs, some of which are alternated with beds of green, others with a bed of slate mulch. The green beds of vegetation, which are made up of many varieties of sedum, plants that adapt well to extreme conditions, are tailor-made products for green rooftop technologies.

Végétaux d'inspiration médicinale

/ Medicinally Inspired Plants

Chaque terrasse illustre une plante de la flore laurentienne, inspirés par l’herbier du Frère Marie-Victorin et ayant une implication dans l’histoire de la médecine. À titre d’exemple, la plus grande toiture illustre des feuilles de saule « Salix alba » dont l’écorce était utilisée pour la salicine bien avant son implication dans la mise au point de l’aspirine « acide acétylsalicylique ». Les aménagements conçus par NIPPAYSAGE, tiennent compte des caractéristiques du paysage montréalais tout comme de la vocation de guérison du complexe hospitalier. Ils apportent une signature distinctive, une proposition de paysage urbain apaisant, à l’échelle de ce nouveau quartier et de ses habitants.

/ Each terrace boasts a plant from the Laurentian flora that was inspired by Brother Marie-Victorin’s herbarium and played a role in medicinal history. For example, the largest rooftop illustrates the “Salix Alba” willow leaf, whose bark was used for salicin long before its use in the development of “acetylsalicylic acid” aspirin. The designs created by NIPPAYSAGE take the features of Montréal’s landscapes as well as the hospital centre’s healing vocation into consideration. They provide a distinctive signature and offer a calming urban landscape, at the scale of this new neighbourhood and its population.

INTÉRIEURS 73


Aménagement Côté Jardin Promo rédactionnelle

Le défi des terrasses sur le toit / The Challenge of Rooftop Terraces cotejardin.com

La réalisation du concept des jardins-terrasses élaboré par NIPPAYSAGE a été effectuée par Aménagement Côté Jardin. Le défi était de taille. D’abord, le relevé exact du toit, avec toutes les imperfections qu’on puisse imaginer, se devait d’être extrêmement rigoureux, car les dalles de béton étaient fabriquées et précoupées en usine. Leur assemblage était aussi complexe, car la précision de l’installation avait un fort impact sur les résultats visuels attendus. De plus, l’installation de ces dalles de grande dimension était rendue difficile, car la contrainte de travailler sur les toits imposait une machinerie plus petite. L’effet visuel obtenu est une grande réussite, et l’entreprise Aménagement Côté Jardin est fière de cette participation à l’élaboration du complexe hospitalier. / The rooftop-garden concept elaborated by NIPPAYSAGE was carried out by Aménagement Côté Jardin. This was one big challenge. The exact roof reading, with all the imperfections imaginable, had to be extremely rigorous, because the concrete slabs were manufactured and pre-cut at the factory. Their assembly was also complex because the accuracy of the installation had a strong impact on the expected visual results. In addition, the installation of these great slabs had become difficult because the constraint of working on the roofs required smaller machinery. The visual effect achieved was a great success, and the Aménagement Côté Jardin company is proud of its participation in the development of the hospital complex. 88

89


Liste des annonceurs / Ads index

AURORAL

15

auroral.ca BENJAMIN MOORE

6-7

16

52

18

60

8

70

2

9

11

36

17

prixdesign.com

INTÉRIEURS 73

27

SHAW CONTRACT

12

SPECTRE SONORE

34

STONETILE

29

TUSCH

13

VICOSTONE

46

QUARTIER DESIGN ROYALMOUNT

66

quartierdesignroyalmount.com 28

germainlariviere.com GRANDS PRIX DU DESIGN

PIXEL & CIE

vicostone.com

formica.com GERMAIN LARIVIÈRE

35

tuschseating.com

edpinc.ca FORMICA

MURALUNIQUE

stone-tile.com

dysoncanada.ca EDP

92

spectresonore.com

dysonairblade.ca DYSON

L'ATTISÉE

shawcontract.com

dvision21.com DYSON AIRBLADE TAP

3

pixeletscie.com

davibois.com D VISION 21

KOHLER

muralunique.com

ciot.com DAVIBOIS

91

poelefoyer.ca

royalceramic.com CIOT

ITALBEC

kohler.ca

ceragres.ca CÉRAMIQUE ROYAL

90

italbec.com

plomberiejeanlepine.com CÉRAGRÈS

HEIMTEXTILE heimtextil.messefrankfurt.com

carpettemultidesign.com CENTRE DE PLOMBERIE JEAN LÉPINE

47

grohe.ca

benjaminmoore.com CARPETTE MULTI-DESIGN

GROHE

ZITTA

61

zitta.ca 4-5

VERTUOSE vertuose.com

45


375, rue de Liège O, Montréal, QC, Canada H2P 1H6

Épaisseurs 6 mm

12 mm

Formats 39”x98”

59”x126”

Couleurs Caractéristiques

COLLECTION: Storm COULEUR: Negro

90

91


Service personnalisé exclusif aux designers et architectes Stûv Studio Facile d’accès - situé à Longueuil Meilleur vendeur STÛV dans la région montréalaise! 140 modèles de poêles et foyers sous un même toit Expertise sans frais dans un rayon de 35 km (450) 445-0041 poelefoyer.ca stuvamerica.com

16-58 Cube INTÉRIEURS 73

INTÉRIEURS 73  
INTÉRIEURS 73