Page 1


Collections du Musée de Boulogne-sur-Mer

r e g a r d

s u r. . .

ISMAËL

Virginie Demont-Breton (1859-1935)

éditions invenit & Musée de Boulogne-sur-Mer


Édito

E

n 2018, la ville de Boulogne-sur-Mer met à l’honneur deux femmes qui ont marqué l’histoire de son territoire, Valentine Hugo (1887-1968) à la bibliothèque municipale et Virginie Demont-Breton (1859-1935) au musée. Figure de proue du groupe des peintres de Wissant aux côtés de son conjoint, Virginie DemontBreton est une artiste incontournable du paysage artistique de la Côte d’Opale au tournant du XXe siècle. Le musée a choisi cette année de sortir des réserves et de mettre à l’honneur la toile Ismaël, œuvre peu présentée ces dernières années, marquant un moment singulier dans la carrière de l’artiste. Ce tableau, don de l’artiste à la ville en 1925, a participé à la reconstitution de la collection de peintures du musée suite aux dommages de la Première Guerre mondiale. En mettant à l’honneur cette créatrice et donatrice engagée pour la reconnaissance de « la femme dans l’art », le Musée de Boulogne-sur-Mer s’inscrit résolument dans une démarche citoyenne sur le chemin de la parité et de l’égalité femme-homme. Frédéric Cuvillier Maire de Boulogne-sur-Mer Président de la Communauté d’Agglomération du Boulonnais

-3-


Remerciements

Sommaire

Que toutes les personnes qui ont apporté leur contribution ou leur soutien à l’exposition Virginie Demont-Breton, visions d’Opale et d’Orient et à cette publication trouvent ici l’expression de nos plus chaleureux remerciements.

INTRODUCTION.......................................... p. 6

Visions d’Orient................................. p. 32

L’Union des femmes peintres et sculpteurs.......................................p. 10

Variations autour d’Agar et Ismaël.................................................p. 38

Nous tenons en premier lieu à exprimer notre gratitude à Mme Annette Bourrut Lacouture, sans qui ce projet n’aurait pas pu avoir lieu. Nous remercions chaleureusement : Jérôme Fourmanoir et Roberta Serra pour leurs recherches et leurs écrits, Xavier Nicostrate pour ses prises de vue ; les institutions publiques qui ont contribué à enrichir le propos de l’exposition : le Musée des Beaux-Arts d’Arras, le Musée d’Orsay, le Petit Palais – Musée des BeauxArts de la ville de Paris, et le département du Pas-de-Calais. Ainsi que les particuliers qui ont souhaité rester anonymes. L’exposition et la publication n’auraient pas pu voir le jour sans la collaboration active de toute l’équipe du Musée de Boulogne-sur-Mer et de celle des services techniques municipaux, du service communication et de l’École Municipale d’Arts de la ville de Boulogne-sur-Mer.

Virginie Demont-Breton et les collections du Musée de Boulogne-sur-Mer Elikya Kandot, directrice du Musée de Boulogne-sur-Mer

La présidence de Virginie Demont-Breton Roberta Serra, doctorante en études romanes, équipe LLACS, Université Paul Valéry – Montpellier III

Autour d’Ismaël.................................p. 14 Genèse d’une œuvre Annette Bourrut Lacouture, historienne de l’art

Cahier iconographique............... p. 25

-4-

Voyages d’artistes en Algérie à la fin du XIXe siècle Jérôme Fourmanoir, docteur en histoire de l’art

Évolution des représentations dans la peinture française du XIXe siècle Gaëlle Etesse, responsable des collections du Musée de Boulogne-sur-Mer

annexes....................................................p. 44 Repères chronologiques Bibliographie sélective Crédits photographiques

-5-


INTRODUCTION Virginie Demont-Breton et les collections du Musée de Boulogne-sur-Mer Elikya Kandot

D

epuis ses origines en 1825, avec pour première collection le cabinet de curiosités du peintre naturaliste Alexandre Isidore Leroy de Barde (1777-1828), le fonds du Musée de Boulogne-sur-Mer revêt un caractère universaliste où naturalia, pièces archéologiques, objets d’art ou œuvres « exotiques » se côtoient. Au fil du temps, en plein cœur de la Côte d’Opale, des femmes et des hommes d’horizons variés ont contribué à réunir une collection riche et diversifiée ouvrant des fenêtres sur le monde et sur le temps. Pour s’approprier cet héritage riche et hétéroclite, il est essentiel d’appréhender l’ensemble comme de s’approcher au plus près des œuvres pour se saisir des détails qui les composent. Ce numéro propose de poser un regard sur Ismaël, huile sur toile de l’artiste Virginie Demont-Breton qui représente l’épisode biblique d’Agar et Ismaël dans le désert. L’œuvre de grandes dimensions (153 x 203 cm) est peinte en 1895 à un moment culminant de la carrière de l'artiste.

Une donation d’artistes Le tableau fait partie d’un don du couple de peintres Virginie Demont-Breton et son conjoint Adrien Demont inventorié en 1925 sur les registres du musée. Il comporte deux tableaux, le premier Ismaël par « Mme Adrienne » (sic), le second La Terre promise par « Adrien DemontBreton 1 » (sic). C’est la seconde donation du couple d’artistes au Musée de Boulogne-sur-Mer. Une première œuvre d’Émile Breton, oncle de Virginie Demont-Breton, intitulée Dernières feuilles est enregistrée en 1906. Le Musée de Boulogne-sur-Mer n’est pas le seul à bénéficier de la générosité des deux artistes. Le couple porte une attention à pérenniser l’œuvre familiale au sein des collections publiques, et pendant l’entre-deux-guerres il s’attache à soutenir plusieurs musées du territoire endommagés pendant les conflits, comme Arras et Douai mais également Dunkerque ou Lille.

1 Registre d’inventaire n° 13. L’œuvre d’Adrien Demont est entrée sous le titre Moïse au Sinaï dans le registre.

Fig. 1/ Pierre Petit Lanith, Madame Demont-Breton, peintre, vers 1900, -6photographie, 7,4 x 4,2 cm, Paris, Musée d'Orsay

-7-


Une artiste femme Virginie Demont-Breton (1859-1935) est une des rares artistes femmes représentées dans les collections du Musée de Boulogne-sur-Mer. La carrière de cette artiste peintre, chantre de la Côte d’Opale installée à Wissant dès les années 1890, a marqué le paysage artistique régional mais aussi national, voire international au tournant du XXe siècle. Son œuvre Ismaël est présentée avec La Terre promise d’Adrien Demont au Salon de 1896 à Paris. Elle s’inscrit dans un des moments culminants de la carrière de l’artiste décorée deux ans plus tôt de la Légion d’honneur (seconde femme peintre à recevoir cet honneur après Rosa Bonheur) et élue présidente de l’Union des femmes peintres et sculpteurs. Après Jean Bart en 1894 (toile aujourd’hui disparue), Virginie Demont-Breton s’impose à nouveau comme peintre d’histoire tout en mettant en avant une maternité, un de ses sujets de prédilection et affirmation d’un statut social qu’elle entend pleinement concilier avec sa carrière artistique.

Inspirations orientales Ismaël comme La Terre promise mettent également en avant les recherches du couple Demont-Breton au-delà du territoire wissantais. En plein contexte colonial, les témoignages sur la déjà légendaire Biskra et les sites de l’Afrique du Nord abondent. Inspiré par les récits du photographe Jules Gervais Courtellemont, comme en témoigne Adrien Demont dans ses Souvenances, le couple part à la recherche de nouveaux paysages et d’une nouvelle lumière dans lesquels ils transposent à leur retour les récits bibliques. Cet ouvrage propose de découvrir les dessous d’une œuvre révélant différentes facettes d’une artiste à l’engagement tout aussi subtil qu’affirmé.

Fig. 2/ Émile Breton (1831-1902), Dernières feuilles, 1900, huile sur toile, 114,5 x 100,5 cm, Musée de Boulogne-sur-Mer, inv. 404.R13, don Demont-Breton 1906

-8-

-9-

Profile for AGENCE DIGITALE

Extrait livre regard ismael  

Boutique de la ville de Boulogne-sur-mer

Extrait livre regard ismael  

Boutique de la ville de Boulogne-sur-mer