Issuu on Google+

TRIB’UNe JUIN 2011

le MOT du

PRÉSIDENT L’année 2010 est maintenant derrière nous. Il s’agissait, pour les retraités des Organismes sociaux, de la dernière possibilité de rejoindre, à titre facultatif, le contrat complémentaire santé UCANSS. Même si la plupart avaient déjà fait leur choix, il restait quelques retardataires qui ont attendu le dernier moment pour rejoindre ce nouveau contrat. L’année 2011 est donc la première année où la répartition des effectifs par catégories reste constante tout au long de l’exercice. Dans le dernier trimestre nous avons constaté une baisse d’une grande partie de nos prestations tels que les actes médicaux et les médicaments. De ce fait, nous avons donc terminé l’année avec un résultat net positif de 292 533 €, auquel s’ajoute le résultat financier de 84 392 €. C’est donc pour nous tous, une année satisfaisante puisque malgré la stabilité de nos cotisations, nous terminons l’année avec un excédent de 376 925 €. Cette tendance semble se confirmer en 2011. C’est peut-être dû au scandale du Médiator ?

∫ LES DÉPASSEMENTS D’HONORAIRES Actuellement en forte hausse, n’hésitez pas à demander un devis au professionnel de santé afin de le présenter à la mutuelle pour connaitre la base de remboursement. Vous avez la possibilité d’appeler également le 36 46 pour connaitre la moyenne des dépassements effectués par les spécialistes de votre région.

∫ BAISSE DES TAUX DE REMBOURSEMENT Comme annoncé en septembre 2010 lors de la préparation budgétaire de la sécurité sociale, depuis le 2 mai dernier, nous supportons une nouvelle baisse des taux de remboursement de la part de la Sécurité Sociale sur les médicaments à vignettes bleues qui passe de 35 à 30 %. Cela engendre une prise en charge supplémentaire de 5 % que la MOS n’a pas souhaité répercuter sur les cotisations, grâce notamment à l’excédent de l’année précédente.

| TRIB’UNE • Juin 2011


∫ TAXE SUR LES CONTRATS RESPONSABLES Au regard des contraintes qui pèsent sur les régimes complémentaires du fait du désengagement sans cesse de l’État, ce sont une nouvelle fois les ménages qui subissent ces transferts de charges au travers de leurs cotisations de complémentaire santé. En effet depuis le 1er janvier 2011, la plupart des mutuelles sont redevables d’une nouvelle taxe de 3,50 % sur les cotisations. Jusque là, il y avait exonération pour les mutuelles engagées dans les contrats responsables à condition de ne pas rembourser à leurs adhérents les participations forfaitaires sur les actes médicaux ainsi que les franchises sur les médicaments. Notre contribution de 5,90 % pour la Couverture Maladie Universelle s’est également transformée en taxe à hauteur de 6,27 %. Nos cotisations supportent dorénavant une taxe de 9,77 %.

IN PARRA

∫ PRIORITÉ SANTÉ MUTUALISTE Nous avons opté depuis le 1er mai pour un nouveau service pour tous nos adhérents. Une plateforme téléphonique pour permettre à chacun d’entre nous de se renseigner en composant le 39 35. Vous trouverez toutes les informations utiles dans le feuillet ci-joint ainsi que le numéro d’agrément à communiquer pour pouvoir bénéficier de ces services.

AGE 2011

La MOS est ouverte à tous … Faites adhérer à la MOS un parent, un collègue, un ami et recevez un chèque-cadeau de 40 € pour ce parrainage.

∫ OFFRE PARRAINAGE

Pour en profiter, rien de plus simple.

Et bien sûr n’oubliez pas l’offre PARRAINAGE qui continue tout au long de l’année 2011, et qui peut vous permettre de gagner des chèques cadeaux. Qui mieux qu’un adhérent MOS pour promouvoir la complémentaire santé auprès de ses proches ?

•V  ous vous rendez sur le site de la MOS www.mutuelle-mos.fr, rubrique parrainage 2011.

∫ CAMPAGNE DE COMMUNICATION

•V  ous complétez les formulaires demandés.

Celle-ci a débutée fin mai et se poursuivra jusqu’en octobre afin de faire connaitre notre nouvelle garantie « ALTERNAL ». Elle présente également notre offre de base la garantie « OPTIMAL » pouvant correspondre par exemple à un jeune étudiant. Dans un premier temps une campagne d’affichage a été mise place, ainsi qu’une présence sur les ondes radiophoniques. Ensuite elle sera relayée auprès de quelques journaux de la presse écrite. Pour améliorer également notre présence sur le web, un nouveau site internet est actuellement en cours d’élaboration. Nous aurons également une nouvelle signalisation sur la vitrine du siège.

•V  otre filleul reçoit son dossier d’adhésion (hors mutuelle obligatoire). •D  ès l’adhésion, vous recevez un chèque cadeau de 40 €. •V  otre filleul bénéficie d’une remise de deux mois de cotisations dans la limite de 60 € ou un chèque cadeau équivalent.

Retrouvez toutes les informations utiles sur notre nouveau site internet : www.mutuelle-mos.fr

Joël NICLASS

Mutuelle w w w. m u t

uelle-mos

.fr

us auss

i,

Vo ez choisisselle

Vous aussi,

choisissez

la mutu te à la car R À PA RTI

la mutuelle

à la carte

DE

PA R

M O IS

w w w. m u t u e l l e - m o s . f r

Vous aussi,

choisissez

w w w. m u t u e l l e -

TRIB’UNE • Juin 2011 |

mos.fr

la mutuelle à la carte


DÉPASSEMENTS D’HONORAIRES « En 2010, les dépassements progressent presque deux fois plus rapidement (+ 6,1 %) que le total des honoraires (+ 3,2 %) », constate la FNMF, sur la base de données du régime général de l’assurance maladie portant sur les honoraires des professionnels de santé libéraux et les frais de transport. Ces dépassements désignent les montants facturés au-delà du « tarif Sécu », donc non remboursés par l’Assurancemaladie bien que légaux. Selon la Mutualité, leur hausse « est l’un des facteurs d’augmentation des cotisations des mutuelles », dont certaines remboursent une part des dépassements d’honoraires (un tiers en moyenne). « Les dépassements les plus importants sont souvent observés à l’hôpital public », où certains praticiens sont autorisés à les pratiquer.

PRÉVENTION DES INCENDIES Publié le 11 janvier dernier, le décret 201136 rend obligatoire au plus tard le 7 mars 2015 l’équipement dans tous les logements d’au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée normalisé. Alimenté par piles ou fonctionnant à partir de l’alimentation électrique du logement, son installation est à la charge de l’occupant. S’il s’agit d’un logement loué meublé ou destiné à la location saisonnière, cette obligation revient au propriétaire.

DÉCOUVREZ

NOTRE NOUVEAU

SITE INTERNET www.mutuelle-mos.fr | TRIB’UNE • Juin 2011


ACCIDENTS DOMESTIQUES Les accidents inhérents à la vie privée font chaque année un nombre de victimes très largement supérieur à ceux de la circulation routière. Témoignage : « L’année dernière, mon frère est resté paralysé en tombant d’une échelle. Sa vie a été complètement bouleversée. Toutes ses économies sont passées dans le réaménagement de son domicile. Il n’a perçu aucune indemnité puisqu’il était le seul responsable de sa chute. » Pour mettre votre famille et vous-même à l’abri des aléas de la vie courante et de leurs conséquences financières, MAV (Mutualité Accidents de la Vie). Renseignements et souscription au 03 80 78 91 50 www.mutex.fr

AIDE A LA COMPLÉMENTAIRE-SANTÉ Vous disposez de faibles ressources. Une aide au financement de votre couverture maladie complémentaire est possible, sous la forme d’une attestation-chèque à présenter à la mutuelle de votre choix : une démarche immédiate et simple auprès de votre Caisse de Sécurité Sociale. Trois conditions doivent être réunies : être en situation régulière, résider en France de façon stable depuis plus de trois mois et percevoir des ressources comprises, selon la composition de votre foyer, entre le plafond d’attribution de la CMUC et 26 % au-delà. Par exemple, le plafond des ressources annuelles est de 9.590 € pour une personne seule, de 20.140 € pour un foyer de 4 personnes. Montant de l’aide annuelle de 100 à 500 €, selon l’âge et la composition familiale. Renseignements sur www.ameli.fr ou au 36 46

42 rue Général Fauconnet - 21000 DIJON Tél. : 03 80 78 91 50 - Fax : 03 80 78 91 51 contact@mutuelle-mos.fr

Retrouvez tous les détails des offres & infos supplémentaires sur notre site

w w w. m u t u e l l e - m o s . f r

SANTÉ

ANCE Y O V É PR NE ÉPARG ITE RETRA


Mutuelle MOS TribUne Juin 2011