Page 1

OBS

ERV

AT O IR

E

DÉCEMBRE 2015 : N°40

© Ville de Marseille

ÉCONOMIE

Emplois salariés privés Synthèse 2014 CHIFFRES-CLÉS

Après deux années de stagnation, l’année 2014, selon l’ACOSS, a été une très bonne année

+ 5 420

riés privés (ou ESP) soit une hausse de 1% en un an et 15 987 ESP depuis 2009 (+3% en

emplois dans la Métropole AMP (+1%) en 2014

+ 3 753

cinq ans). La dynamique a été portée par les deux plus grands territoires de la Métropole, Marseille Provence Métropole et le Pays d’Aix et particulièrement par leur cœur, à savoir les communes de Marseille et d’Aix-en-Provence. Au niveau national également, l’aire urbaine de Marseille-Aix-en-Provence, très proche

emplois à Marseille

dans ses contours de la future Métropole AMP, se distingue en 2014. Elle est la plus dyna-

+ 2 581

de 1%. Elle est talonnée par les aires urbaines de Lyon et de Nantes avec une croissance de

emplois à Aix en Provence

1re

aire urbaine en progression sur un an (+1%)

pour la Métropole Aix Marseille Provence (AMP). Elle a en effet gagné 5 420 emplois sala-

+ 2 131

emplois industriels liés à l’aéronautique à Marignane entre 2009 et 2014

mique des dix plus grandes aires urbaines avec une plus forte croissance sur une année 0,9% sur un an, soit respectivement 7 067 et 2 547 emplois supplémentaires. La France, quant à elle, continue de détruire des emplois depuis 2012, mais à un rythme plus modéré : - 87 000 en 2012, - 58 400 en 2013 et - 23 400 en 2014. Nous pouvons remarquer que la dynamique de l’emploi se situe de plus en plus dans les grandes métropoles ou les grands bassins d’emploi, surtout dans les territoires de la façade Ouest et SudOuest ainsi que dans les régions lyonnaise et alpine, entre Lyon et la frontière suisse, de Mulhouse à la Savoie. Les secteurs les plus porteurs relèvent des services à l’entreprise ainsi qu’à la personne, à l’instar de l’ingénierie et des études techniques ainsi que l’accueil de jeunes enfants ou de personnes âgés. L’industrie manufacturière et la construction, en revanche, restent à la peine sur tout le territoire national en 2014, après sept années de crise. Seuls la filière aéronautique et les équipementiers progressent dans l’industrie.


ÉCONOMIE

Emplois salariés privés en 2014

2

Le développement de l’emploi tiré par Aix et Marseille

Une baisse de l’emploi dans certains secteurs…

La Métropole Aix-Marseille-Provence, portée par ses deux

Ce sont d’ailleurs ces deux secteurs qui ont perdu le plus

plus grandes communes, a connu en 2014 la hausse d’em-

d’emplois en 2014 à l’échelle de la Métropole AMP. La

plois salariés privés la plus importante depuis 2011. Après

construction est le secteur le plus touché, la maçonnerie

deux années de stagnation, la croissance atteint 1% en un

générale et le gros œuvre surtout, avec une baisse de 3 364

an, retrouvant des rythmes proches de 2010 et 2011. Sur

emplois entre 2009 et 2014 (- 8,2%). L’industrie manufactu-

la période 2009-2014, les effectifs salariés privés ont crû

rière (en dehors de l’agroalimentaire) a perdu 859 emplois

de 3%, soit près de 16 000 emplois. Cependant, la crois-

sur un an, notamment dans la chimie et la fabrication de

sance n’a pas été homogène sur le territoire. Les deux plus

composants électroniques, la commune de Rousset étant

importants territoires, Aix et Marseille, ont tiré le dévelop-

particulièrement concernée. Le commerce de gros a éga-

pement de l’emploi. C’était moins le cas lors de la reprise

lement été gravement touché sur la période. En valeur

de 2011, au cours de laquelle tous les territoires avaient

relative, ce sont les employés de la Sécurité sociale (avec les

connu une augmentation de l’emploi salarié privé. En 2014,

caisses de retraites complémentaires) qui ont été les plus

Marseille Provence Métropole et le Pays d’Aix ont créé 93%

concernés.

des emplois ; SAN Ouest Provence et le Pays de Martigues se partageant le reste de la croissance d’emplois. Seuls les Pays d’Aubagne, perdant 472 emplois sur l’année à cause de l’intérim, et Salon-Étang de Berre-Durance, ont connu une baisse des emplois sur l’année 2014. Ce dernier est

… compensée par la dynamique d’autres secteurs

d’ailleurs le territoire le plus en difficulté depuis 2012, avec

Mais la dynamique des autres secteurs l’emporte nette-

la disparition de 1 142 emplois en cinq ans. C’est le secteur

ment sur ces pertes constatées ; tout un éventail assez

industriel (hors agroalimentaire) qui handicape ce territoire

divers, allant des activités liées au numérique, au tourisme

avec un recul de 1 311 emplois depuis 2009, ainsi que la

en passant par la santé ou la sécurité notamment. Parmi

construction.

eux, ce sont les activités de services administratifs et de soutien qui se sont le plus développées (+ 8 300 emplois

2009-2014

sur cinq ans), plus précisément, les activités de nettoyage

3,0% 6,8% 2,5%

secteurs de la santé, de l’information-communication et de

- 3,9%

l’hébergement-restauration ont également créé un grand

2,9% 2,9%

nombre d’emplois en cinq ans, 4 700 emplois pour la santé

4,7% -4,0%

-2,0%

0

2013-2014

2,0%

de bâtiments, les centres d’appel et la sécurité privée. Les

4,0%

et plus de 2 000 chacun pour l’information-communica6,0%

tion et l’hébergement-restauration. Dans le détail, ce sont l’informatique, et la restauration, surtout rapide, l’héberge-

1,0% 1,3% 1,3%

ment médicalisé des personnes âgées et celui des jeunes enfants, l’activité hospitalière, qui ont bénéficié de cette

- 1,9%

hausse, surtout en 2014.

0,6% - 1,6% 1,4% -4,0%

-2,0%

0

2,0%

Métropole Aix-Marseille SAN Ouest Provence CU de Marseille Provence Métropole (MPM) CA Salon Etang de Berre Durance (Agglopole Provence)

4,0%

6,0%

CA du Pays de Martigues CA du Pays d'Aubagne et de l'Etoile (CAPAE) CA du Pays d'Aix en Provence (CAPA)

N  É VOLUTION RELATIVE ANNUELLE DES EMPLOIS SALARIÉS PRIVÉS POUR LA MÉTROPOLE ET SES TERRITOIRES

Une hétérogénéité sur la Métropole AMP Les créations d’emplois salariés privés se concentrent dans les plus grandes communes de la Métropole Aix-MarseilleProvence. Marseille et Aix-en-Provence représentent respectivement 44,3% et 13,4% de l’emploi salarié privé en


ÉCONOMIE

3 SENAS MALLEMORT CHARLEVAL

LA ROQUED'ANTHERON

ALLEINS

LAMANON

EYGUIERES

ROGNES LAMBESC

AURONS SALON-DE-PROVENCE

LE PUYSAINTE-REPARADE

PELISSANNE

LA BARBEN

PEYROLLESEN-PROVENCE

MEYRARGUES

JOUQUES

SAINT-CANNAT

GRANS

VENELLES CORNILLONCONFOUX

MIRAMAS

SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE

PERTUIS

VERNEGUES

LANCON-DE-PROVENCE

EGUILLES

VAUVENARGUES

COUDOUX

LA FARELES-OLIVIERS

ISTRES SAINT-CHAMAS

SAINT-MARCJAUMEGARDE

AIX-EN-PROVENCE VENTABREN

BEAURECUEIL LE THOLONET

VELAUX BERRE-L'ETANG

MEYREUIL

ROGNAC

SAINT-ANTONINSUR-BAYON

CHATEAUNEUF-LE-ROUGE ROUSSET

FOS-SUR-MER

PORT-SAINT-LOUISDU-RHONE

SAINT-MITRELES-REMPARTS

ÉTANG DE BERRE

BOUCBEL-AIR MARIGNANE SAINT-VICTORET

GOLFE DE FOS

MARTIGUES

CHATEAUNEUFLES-MARTIGUES

PEYNIER GREASQUE

LES PENNESMIRABEAU SEPTEMESLES-VALLONS

GIGNACLA-NERTHE

SIMIANE-COLLONGUE

MIMET

TRETS BELCODENE

SAINTSAVOURNIN CADOLIVE

LA BOUILLADISSE PEYPIN

PLANDE-CUQUES LE ROVE

SAUSSETLES-PINS CARRYLE-ROUET

FUVEAU GARDANNE

CABRIES

VITROLLES

PORTDE-BOUC

PUYLOUBIER

LA DESTROUSSE AURIOL

ALLAUCH

SAINTZACHARIE

ROQUEVAIRE

ENSUESLA-REDONNE

MARSEILLE AUBAGNE

RADE DE MARSEILLE

GEMENOS CUGES-LES-PINS

EMPLOIS SALARIÉS PRIVÉS ESP PAR COMMUNE inférieur à -5%

nombre d’ESP en 2014

LA PENNESUR-HUVEAUNE CARNOUX-ENPROVENCE ROQUEFORT-LA-BEDOULE

ILES DU FRIOUL

entre -5% et 0%

CASSIS

CEYRESTE

entre 0% et 5% entre 5% et 10%

ILE DE PLANIER ARCHIPEL DE RIOU

supérieur à 10%

BAIE DE CASSIS

LA CIOTAT BAIE DE LA CIOTAT

N  É VOLUTION DE L'EMPLOI SALARIÉ PRIVÉ DE LA MÉTROPOLE AIX-MARSEILLE ENTRE 2009 ET 2014

2014 de la Métropole et elles en sont aussi les moteurs :

que les activités de soutien à l’enseignement, emplois créés

elles ont créé respectivement 3 753 et 2 581 emplois entre

par l’application de la réforme des rythmes scolaires, sont

2013 et 2014, alors qu’AMP a connu un gain net de 5 420.

les autres secteurs les plus dynamiques. En revanche, la

Les créations d’emplois ne sont pas uniformément répan-

construction est touchée ; autre baisse notable, le com-

dues, 58 communes (ou arrondissements pour Marseille)

merce de gros.

gagnaient des emplois, 49 stagnaient ou en perdaient

Outre le 2e arrondissement de Marseille, les 5e, 7e, 12e et 16e

sur l’année 2014. Globalement, en dehors de Marseille et

arrondissements connaissent une croissance de plus de 4%

Aix-en-Provence, 914 emplois nets ont été perdus dans la

de l’emploi salarié privé. Les 3e, 10e et 14e arrondissements,

Métropole, notamment dans un nombre de villes impor-

au contraire, perdent des emplois, mais de manière moins

tantes comme Istres, Aubagne, Marignane, Salon (voir carte

significative.

ci-dessus).

La ville d’Aix-en-Provence, qui connaît la plus grande crois-

En observant les principales communes (ou arrondisse-

sance du nombre d’emplois créés en un an après Marseille,

ments de Marseille), celles ayant plus de 5 000 emplois sala-

a essentiellement progressé en effectifs salariés dans les

riés privés en 2014 connaissent des situations contrastées.

autres activités de nettoyage de bâtiments et de nettoyage

Entre 2013 et 2014, le 2 arrondissement est le territoire le

industriel, la seule baisse notable a lieu dans la construction.

plus dynamique, progressant de 7% en un an, cette dyna-

L’emploi salar ié privé progresse à Fos-sur-Mer, grâce à l’in-

mique s’expliquant par l’ouverture des Terrasses du Port.

dustrie, plus précisément dans les articles en caoutchouc et

Le centre commercial a tiré le commerce de détail dans la

la sidérurgie. La Ciotat gagne 272 emplois, dont 160 dans

commune de Marseille. La santé, qui épouse la tendance

l’ingénierie et l’aide à la gestion et Gémenos croît de 176

des autres grandes aires urbaines (voir carte ci-dessus), ainsi

emplois dont 110 dans l’information et communication.

e


ÉCONOMIE

4

Emplois salariés privés en 2014

Zones géographiques L’Agam a fait le choix des aires urbaines car elles sont proches des « bassins réels d’emplois » définis par l’intensité des navettes domicile-travail. Cette entité statistique de l’INSEE a été privilégiée à la comparaison des territoires d’Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), dont certains sont sensiblement plus étroits que les bassins de « respiration » économique des métropoles retenues (ex : le Grand Lyon ne représente que 40% des emplois salariés privés de l’aire urbaine de Lyon, entité plus pertinente pour apprécier l’évolution de l’emploi salarié privé). ÉVOLUTION DU NOMBRE D’EMPLOIS SALARIÉS PRIVÉS ENTRE 2009 ET 2014

L’aire urbaine de Marseille-Aix au 1er rang national

inférieure à -5%

entre 0% et 5%

entre -5% et 0%

supérieure à 10%

sans données

N É VOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ PRIVÉ ENTRE 2009 ET 2014 AIRES URBAINES ET COMMUNES

Au niveau national, entre 2013 et 2014, l’emploi salarié privé a chuté de 0,1%, soit - 23 433 emplois, tandis qu’il stagne dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au sein des dix plus grandes aires urbaines françaises, l’aire de MarseilleAix est au 1er rang par la progression relative avec +1%, suivie de Lyon avec une progression de + 0,9% mais qui représente un gain de 7 067 emplois ; Nantes progresse également de 0,9% et Toulouse croît de 0,7%. Nous pouvons observer un arc dynamique, partant de Rennes - Nantes, qui suit la façade atlantique et qui se prolonge sur la Méditerranée. En effet, autant sur les cinq dernières années que durant l’année 2014, les aires urbaines de Nantes, Bordeaux, Toulouse et, dans une moindre mesure, l’aire urbaine de Marseille-Aix ont été les plus dynamiques. Il existe également un pôle de croissance entre le Rhône et les Alpes, englobant l’aire urbaine de Lyon mais aussi diverses aires urbaines et communes proches de la frontière suisse. En revanche, l’aire urbaine de Grenoble n’a pas profité de cette dynamique, elle perd des emplois depuis 2012. Ce qui est également le cas de l’aire urbaine de Nice, qui, en 2014, a connu sa pire année en cinq ans, après deux autres années de baisses successives.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::..........

Directeur de la publication : Christian Brunner Rédaction : Sébastien Fibla, Isabelle Collet Conception / Réalisation : Pôle graphique Agam Marseille - Décembre 2015 Numéro ISSN : 2266-6257

Définition Les effectifs salariés privés de l’ACOSS regroupent les salariés ayant un contrat de travail au 31 décembre de l’année indiquée. Les salariés agricoles ne sont pas comptés ainsi que les apprentis, stagiaires, VRP et les salariés détachés ou encore les emplois aidés. Les intérimaires sont comptés comme effectifs des agences de travail temporaire (33 500 emplois dans la région PACA et 17 200 sur les Bouches-du-Rhône en 2014). Quelle que soit la durée de travail du salarié, celui-ci compte pour un dans les effectifs, ce qui se rapproche d’un comptage de postes de travail, la multi-activité n’étant pas comptabilisée. Les entreprises, dans lesquelles ces effectifs sont comptés, appartiennent au secteur concurrentiel (hormis le secteur agricole). Les établissements agricoles, les administrations publiques, les établissements d’éducation et de santé non marchands (catégorie juridique), personne morale ou organisme soumis au droit administratif), ne sont pas comptés ; les employeurs à domicile pas davantage. Les données de l’ACOSS recouvrent donc, avec ces exceptions, 96% de l’emploi du secteur privé au niveau national. Pour rappel, selon l’INSEE, en 2012, 87,3% des Français ayant un emploi sont salariés, soit 22 830 034 individus. En 2013, sur la totalité des postes salariés, 76,3% relevaient du domaine privé.

Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise Louvre & Paix – La Canebière – CS 41858 13221 Marseille cedex 01 Tél : 04 88 91 92 11 - e-mail : agam@agam.org

Toutes nos ressources @ portée de clic sur www.agam.org

Pour recevoir nos publications dès leur sortie, inscrivez-vous à notre newsletter

Profile for agAM

Regards de l'agam n°40 - economie - emplois salariés privés synthèse 2014  

Regards de l'agam n°40 - economie - emplois salariés privés synthèse 2014  

Profile for agam.org
Advertisement