Page 1

Grands territoires L’explosion de la mobilité, le fort développement des échanges, la mondialisation de l’économie ont distendu les territoires et mis en évidence la prééminence de bassins d’habitat et de déplacements sur des échelles qui relèvent d’une logique d’aménagement du territoire. Ces évolutions impactent naturellement celle des politiques publiques et de la gouvernance. L’échelle métropolitaine est devenue celle du quotidien pour les pratiques résidentielles, commerciales et de déplacements. Et la recherche de convergences métropolitaines sur les principales politiques publiques qui structurent le territoire est devenue une exigence. L’Agam s’est mobilisée dans le cadre de la démarche de coopération autour des enjeux des déplacements, de l’université, du développement économique et de la logistique. Des thèmes qui ont fait l’objet d’échanges et de propositions appelées à être à nouveau évoquées entre les différents interlocuteurs.


Coopération métropolitaine

LGV PACA

Cette démarche repose sur trois objectifs clés : la consolidation du statut de la métropole et la recherche de son rayonnement euroméditerranéeen ; l’accroissement de son potentiel de développement et de l’efficacité de son fonctionnement, en terme de transports notamment ; l’amélioration des conditions de vie des habitants. C’est-à-dire la réduction du sous emploi, l’accès au logement ou la préservation de l’environnement.

L’Agam contribue aux études sur la fonctionnalité, les impacts et les conditions de réalisation de la future ligne à grande vitesse. Les infrastructures de cette nature et de cette dimension impactent en effet fortement le fonctionnement des territoires. Leurs effets se déclinent à une échelle territoriale – et notamment la réorganisation des déplacements locaux autour d’une connexion entre la grande vitesse et la desserte métropolitaine et régionale.

Développement durable et documents d’urbanisme

Les enjeux de la grande accessibilité, c’est-à-dire des relations entre les principaux pôles urbains, comme les réflexions autour de certaines thématiques, s’envisagent à l’échelle régionale. Un niveau où s’abordent aussi le fonctionnement du marché du logement, la complémentarité concurrentielle entre les grands équipements, le tourisme, la mer ou la fragilité des milieux naturels.

Comment prendre en compte le développement durable dans les documents d’urbanisme à partir d’une série d’indicateurs ? C’est la question que les agences d’urbanisme de Provence Alpes Côte d’Azur et de Languedoc Roussillon se sont posées dans le cadre d’une contribution commune qui a passé au crible près d’une quarantaine d’indicateurs. Celle-ci est aujourd’hui discutée avec d’autres partenaires aux plans local et national. Bon nombre de thèmes trouvent leur ancrage aux échelons national et international et font ensuite l’objet d’analyses à des échelles plus rapprochées. Le positionnement géostratégique de Marseille en fait partie du fait de l’influence directe qu’exercent sur lui les évolutions que connaissent l’Europe et la Méditerranée.

RELATION MARSEILLE-LYON > L’agence et son homologue lyonnaise ont décrypté le fonctionnement du sillon rhodanien au regard des objectifs de développement et de rayonnement des deux métropoles. Sa fonction de « corridor de déplacements » entre Marseille et Lyon, mais aussi une logique de cabotage urbain, impliquent en effet une capacité du territoire à absorber une hausse sans cesse plus forte de tous les modes de transport. Elles ont ainsi formulé des propositions de « report modal » plus compatibles avec les exigences du développement durable.

www.agam.org


Schémas de Cohérence Territoriale

Les agences d’urbanisme sont étroitement associées à l’élaboration de ces documents réglementaires, opposables aux documents d’urbanisme locaux, qui exposent un projet de territoire concerté. L’Agam contribue à ceux de Marseille Provence Métropole et du pays d’Aubagne et de l’Etoile. Les missions de l’agence recouvrent aussi bien la réalisation de diagnostics prospectifs valorisant ses compétences d’analyse et d’observation, l’animation et la pédagogie, ainsi que l’élaboration des documents. En initiant une démarche « d’inter-Scot » avec les territoires voisins, elle contribue également à leur cohérence au sein de la métropole marseillaise.


BEL-AIR

MIRABEAU

MARTIGUES

MARIGNANE

-DE-BOUC -DE-BOU

CHÂTEAUNEUF-

GIGNAC-LA-NERTHE

LES-MARTIGUES

LA BOUILLADISSE

CADOLIVE

SEPTÈMES -LES-VALLONS

PEYPIN LA DESTROUSSE

PLAN-DE-CUQUES

ALLAUCH

LE ROVE SAUSSETLES-PINS

BELCODENE

SAINT-SAVOURNIN

SAINT-VICTORET

SAINT-ZACHARIE AURIOL

ENSUÈSLA-REDONNE

ROQUEVAIRE

CARRYLE-ROUET

AUBAGNE

GÉMENOS

LA PENNE SUR-HUVEAUNE

CARNOUX

CASSIS

CUGES-LES-PINS ROQUEFORT LA-BÉDOULE CEYRESTE

LA CIOTAT BANDOL

Agglomération multipolaire, Marseille Provence Métropole regroupe un million d’habitants, 380 000 emplois et recouvre des situations contrastées. Son Schéma de cohérence territoriale doit relever les défis d’un rayonnement euro-méditerrannéen, d’une accélération du développement pour l’emploi et d’une priorité à accorder au renouvellement urbain qui préserve son environnement exceptionnel.

Pour Marseille Provence Métropole Après ses travaux de diagnostic, l’agence a engagé une démarche prospective, impliquant personnalités locales et experts nationaux afin de construire un scénario de développement et d’aménagement durable qui préfigure le projet d’aménagement et de développement durable du Schéma de cohérence territoriale. A travers la définition d’un Schéma de cohérence territoriale qui s’inscrira dans la continuité de la politique de développement durable de l’agglomération, les acteurs du territoire souhaitent œuvrer à la construction cohérente de l’aire métropolitaine.

Au Pays d’Aubagne et de l’Etoile L’agence poursuit les études et travaux qui nourrissent un diagnostic partagé et l’élaboration du projet d’aménagement et de développement durable. Elle assiste le maître d’ouvrage pour conduire l’élaboration du Schéma de cohérence territoriale et contribue à animer le débat entre acteurs locaux et citoyens.

Les interscots

Les Schémas de cohérence territoriale sont le fruit d’un processus particulièrement complexe pour certaines zones qui constituent des interfaces entre territoires. A l’échelle de la métropole, elles représentent pourtant des espaces stratégiques: pôle économique et bassin de vie autour de l’aéroport, porte d’entrée Nord de Marseille, vallée de l’Huveaune…

DIALOGUE > L’Agam a engagé avec l’agence d’urbanisme du pays d’Aix et le soutien de l’Etat, un travail « interScot » qui vise à favoriser le dialogue des élus quant à l’avenir de ces secteurs et à dégager des orientations d’aménagement susceptibles d’être reprises dans les schémas de cohérence territoriale.

www.agam.org


Plans Locaux d’Urbanisme

Dans le cadre de la révision des documents d’urbanisme sur MPM (Plans d’Occupation des Sols et Plans Locaux d’Urbanisme), l’Agam réalise des études et expertises spécifiques, concourant à l’élaboration des différents projets urbains, joue un rôle de conseil et apporte son assistance technique aux collectivités (communauté urbaine, communes concernées), notamment dans la préparation et la conduite des procédures (modification, révision).


Marseille

Communes de MPM

L’agence intervient depuis longtemps dans le suivi et l’évolution du POS de Marseille. De façon structurante, elle accompagne donc sa révision générale engagée début 2009.

Sur les autres communes de MPM, l’agam accompagne la communauté urbaine maitre d’ouvrage de ces procédures. Son intervention se situe sur plusieurs registres : vérifications et illustrations règlementaires, compléments d’étude sur tel ou tel aspect du projet en particulier par une visualisation adpatée, inscription des projets au regard d’enjeux supra-communaux, cohérences avec d’autres démarches ou politiques publiques.

L’Agam s’implique particulièrement dans l’animation de la démarche technique depuis mi2008 et dans la réalisation de nombreuses études préalables, thématiques ou territorialisées : par exemple, sur la définition d’un Plan Vert paysager pour la commune ou des orientations de requalification des noyaux villageois qui jalonnent la ville. Ou encore sur les équipements publics, leur fonctionnement en réseau et leur adéquation aux besoins de la population. Ces premières approches contribuent à la définition du projet de ville qui sera articulé avec l’élaboration du document d’urbanisme règlementaire. Pour répondre à des besoins plus immédiats, elle intervient également sur les adaptations intermédiaires du POS à divers projets.

> Ce fut récemment le cas à Carnoux, pour réfléchir sur les futurs possibles d’un quartier, l’impact de l’urbanisation sur les équipements municipaux. Ou au Rove et à Roquefort-la-Bédoule, pour préciser, avant l’adoption définitive des documents, les orientations d’aménagement sur des secteurs sensibles et mettre davantage en valeur les richesses patrimoniales agricoles et paysagères en limite des massifs provençaux.

> Sont par exemple concernés des projets de renouvellement urbain (Euroméditerranée, interventions ANRU sur les quartiers en difficulté) ou de développement (ZAC des Hauts de Sainte-Marthe et de Vallon Régny) pour lesquels l’agence appuie les collectivités. Elle étudie également avec les services concernés l’opportunité de certaines adaptations mineures (emplacements réservés pour voirie et infrastructures, ajustement de la rédaction de certains articles, corrections d’erreurs matérielles…). www.agam.org


Déplacements Les enjeux de la mobilité sont au cœur de la stratégie d’aménagement des territoires. L’Agam intervient à cet égard à plusieurs niveaux. D’abord par une observation des dynamiques d’échanges et de flux. Ensuite par la prise en compte des déplacements dans les opérations de planification. Enfin par des études territoriales ou thématiques dans lesquelles la mobilité joue un rôle moteur. La collecte et l’organisation de données concernent aussi bien les déplacements domicile-travail que les trafics, les usagers des transports en commun ou ceux des pôles d’échanges, l’occupation des parkings. Leur maîtrise et leur analyse sont déterminantes pour orienter les propositions que l’agence formulera ensuite à ses partenaires.


L’Observatoire du stationnement

L’échelle métropolitaine

Co-piloté par l’Agam avec la ville de Marseille et la Communauté urbaine, il a permis de cerner la réalité du stationnement à Marseille afin d’orienter des décisions sur le stationnement résident, l’organisation des parkings en ouvrage et leur optimisation pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs.

L’agence a avancé plusieurs propositions concernant l’organisation d’un réseau maillé de déplacements sur la métropole prenant en compte les principaux pôles d’emploi et d’habitat.

Concilier urbanisme et transports, dans le temps comme dans l’espace, s’impose aujourd’hui à tous. La réalisation de documents de planification comme les Schémas de cohérence territoriale ou les Plans locaux d’urbanisme, mais aussi des démarches telles que la coopération métropolitaine sont autant d’occasions de confirmer qu’il n’y pas d’autres alternatives qu’un développement urbain organisé prioritairement autour d’une offre de transport public.

Les études territoriales ou thématiques menées par l’agence concernent à la fois les nouvelles infrastructures routières et leur requalification, mais aussi la création de nouveaux projets de transport et de pôles d’échanges. Elles ne se limitent pas à une dimension fonctionnelle mais traitent systématiquement de l’insertion des projets et évaluent leur effet de levier en termes de développement urbain périphérique.

TUNNEL PRADO SUD > Du tunnel à la ville ou comment accompagner la requalification du boulevard Rabatau après la réalisation du tunnel Prado Sud ? Tel est le thème d’une étude conduite par l’Agam, qui met notamment en évidence la capacité de ces investissements à générer du projet urbain.

www.agam.org


Environnement et développement durable

Les enjeux environnementaux s’inscrivent au cœur des stratégies d’aménagement et constituent un principe essentiel pour tendre vers un développement durable. Dans la conception des projets, dans l’architecture et les formes urbaines, dans l’organisation fonctionnelle des territoires, l’environnement constitue désormais l’un des fondamentaux de l’urbanisme. L’Agam intervient ainsi pour favoriser la connaissance des territoires terrestres et marins, ainsi qu’une meilleure compréhension des interactions. Afin de contribuer à l’élaboration d’une culture partagée, elle élabore des documents de référence – comme « L’état initial de l’environnement » – et participe à la mise en place d’indicateurs de développement durable à diverses échelles territoriales.


« ETAT INITIAL DE L’ENVIRONNEMENT » > Réalisé dans le cadre du Schéma de cohérence territoriale de Marseille Provence Métropole, ce document constitue une illustration de ces interactions. Elaboré dans une démarche partenariale, il propose des interpellations face aux politiques engagées, assorties d’indicateurs et de pistes prospectives. Les enjeux environnementaux et sociétaux correspondent à une demande sans cesse croissante d’un « mieux vivre » et d’une gestion du patrimoine respectueuse des générations futures. Pressions anthropiques, vulnérabilité des personnes et des biens, qualité de vie et du cadre de vie, santé, constituent autant de dimensions à intégrer dans l’ensemble des documents de planification. Cette démarche se décline territorialement mais trouve également des entrées thématiques au travers d’un plan climat pour l’énergie, d’une charte qualité pour l’aménagement, la construction et la production.

Trame verte, Trame bleue

Etudes et propositions

L’Agam met progressivement en place, une approche croisée qui intègre, au-delà des seuls plans verts et autres démarches paysagères, une prise en compte de la biodiversité. Elle s’inscrit ainsi dans la logique des Grenelle de l’environnement et de la mer, ainsi que des études sur les continuités écologiques.

Au travers d’études menées autour du massif de la Nerthe et du projet de parc national des Calanques, l’Agam a formulé des propositions pour ces territoires en devenir aux portes des zones urbaines.

Les caractéristiques méditerranéennes de nos territoires et leur richesse exacerbent les enjeux liés au partage de l’espace entre nature et urbanisation. Attractivité, gestion des pressions sur les milieux terrestres et marins et sur les espaces agricoles, mais aussi reconquête d’espaces bouleversés par les pressions anthropiques passées, constituent autant d’équilibres à maintenir.

www.agam.org


Habitat

et politique de la ville

L’agence articule ses interventions autour de trois axes principaux : les politiques de l’habitat, la cohésion sociale et des démarches d’observation. Les politiques de l’habitat sont élaborées aux échelles intercommunales (Programme local de l’habitat, projet d’agglomération, Schéma de cohérence territoriale), communales (Plan local d’urbanisme, logement social, etc) et infra-communales (renouvellement urbain, opérations ANRU...)


Programme local de l’habitat De nouvelles orientations locales et législatives nécessitent une territorialisation des objectifs de Marseille Provence Métropole à l’échelle de ses communes et des secteurs de Marseille, dans le cadre de son Programme local de l’habitat. L’Agam accompagne ainsi la Communauté urbaine dans sa démarche partenariale auprès des mairies de secteur pour identifier ses objectifs en matière de production de logements, sociaux notamment. L’Agam conduit une observation des quartiers situés dans le Contrat urbain de cohésion sociale de Marseille qui mobilise un partenariat et des moyens accrus sur des territoires dont les habitants cumulent les difficultés. Elle assure aussi un suivi des actions menées en faveur de la compétitivité régionale et de l’emploi.

Le Contrat urbain de cohésion sociale de Marseille L’observatoire réalisé par l’agence, en collaboration avec la ville de Marseille, s’inscrit dans le champ de son étude des dynamiques urbaines. Il détecte les facteurs d’évolution, selon leur nature, décèle les différences qu’ils peuvent engendrer et en mesure l’importance dans les processus d’exclusion urbaine. L’Agam poursuit en outre des démarches d’observation pour soutenir les collectivités locales et territoriales lors de la mise en œuvre de leurs politiques en faveur de l’habitat, ainsi que les acteurs de l’habitat partenaires de l’agence – l’Observatoire immobilier de Provence, l’Établissement Public Foncier de Provence Alpes Côte d’Azur ou l’Association régionale des Hlm, notamment.

ATLAS DU PARC LOCATIF SOCIAL > Pour sa cinquième édition, l’Atlas du parc locatif social recensait près de 88.000 logements sociaux sur le territoire de Marseille Provence Métropole. Réalisé par l’Agam en collaboration avec les services de la Communauté urbaine, de l’Etat et de l’Association régionale - Hlm, il présente une photographie précise de la composition de ce parc et contribue à l’observation de la situation du logement social sur le territoire communautaire et, notamment, dans le cadre du Programme local de l’habitat.

www.agam.org


Développement Economique et stratégique

L’agence a vocation à éclairer les décisions publiques aussi bien en termes de stratégie et de développement économiques, qu’en matière de planification urbaine. Ses interventions s’articulent essentiellement autour de trois axes : l’observation et la veille économique, l’animation autour de démarches partenariales et l’analyse ou l’expertise à vocation stratégique.


Observation et veille économique L’Agam procède à des estimations affinées concernant l’emploi sur certains territoires dits « opérationnels » - Euroméditerranée » et les deux zones franches urbaines. Ces travaux alimentent des publications destinées aux partenaires de l’agence. Ils nourrissent également les publications d’institutions – et, notamment, de la Maison de l’emploi de Marseille, ainsi que les travaux de l’observatoire de l’emploi et de l’économie. Des analyses de filières - le nautisme dans la Communauté urbaine, par exemple - font également l’objet d’une veille, analyses qui seront amenées à être développées.

Animation autour de démarches partenariales L’atelier de macroéconomie locale, une plateforme d’échanges informels entre techniciens de différentes institutions, autour de thèmes majeurs de l’économie métropolitaine - innovation, pôles de compétitivité, stratégie portuaire, économie résidentielle, etc ; la revue « Dynamiques métropolitaines », réalisée conjointement avec la Chambre de commerce et d’industrie et Euroméditerranée, afin d’apporter une meilleure vision du potentiel de la métropole marseillaise et, par comparaison, de mieux en définir les enjeux ; le Club d’immobilier de bureaux qui réunit les principaux commercialisateurs et les acteurs publics du développement, auxquels l’agence propose notamment d’échanger autour des notions de mixité fonctionnelle, de densité urbaine, etc.

ANALYSE OU EXPERTISE À VOCATION STRATÉGIQUE > Des études détaillées sont entreprises sur les mutations économiques structurelles engagées, sur des évolutions spatiales qu’il convient d’accompagner ou sur les infrastructures qui conditionnent le développement métropolitain à moyen terme. • une réflexion et une assistance aux études sur le tracé de la Ligne à grande vitesse Paca ; • un schéma des vocations économiques dans la vallée de l’Huveaune ; • une comparaison par l’emploi du poids relatif et de la dynamique des activités à haute technologie dans les principales aires urbaines françaises - dont celle de Marseille ; • les « activités créatives », peu importantes pour l’heure mais essentielles et en plein essor ; • la coopération décentralisée - un diagnostic économique de la région de Constantine, en Algérie, notamment.

www.agam.org


Projet urbain

Le projet urbain constitue une mission première de l’Agam. Il s’agit de proposer des solutions intégrées et des esquisses d’aménagement adaptées aux enjeux de certains espaces et à certaines problématiques. L’agence contribue ainsi à élaborer des documents de planification (plans locaux d’urbanisme, schémas de cohérence territoriale,etc), à inscrire les politiques sectorielles dans le territoire (habitat, transport en commun, modes doux de déplacement, espaces d’activité, pôles d’enseignement supérieur, ports de plaisance, etc) et à nourrir les projets de ses partenaires. A ce titre, elle privilégie concertation et pédagogie à travers, notamment, la présentation de réalisations exemplaires ou de modélisations en trois dimensions.


L’Agam développe ses propositions sur les principaux espaces porteurs des dynamiques de l’agglomération marseillaise > le centre-ville de Marseille, autour du Vieux-Port, pour renforcer son attractivité et son rayonnement en s’appuyant, notamment, sur des espaces publics requalifiés et en s’attachant à composer ses multiples vocations à travers une concertation entre la ville et la Communauté urbaine ; > la façade maritime Nord de Marseille, pour accroître l’effet d’entraînement de cet espace privilégié de renouvellement urbain sur l’ensemble des quartiers environnants, dans le cadre des projets d’extension d’Euroméditerranée et de développement des bassins Est ; > la vallée de l’Huveaune, un territoire qui concerne deux intercommunalités (Marseille Provence Métropole et Pays d’Aubagne et de l’Etoile), pour y organiser, en cohérence, des vocations économiques, réseaux de transport et pôles structurants (La Capelette, La Valentine – La Barasse) ;

les autres secteurs d’enjeux du Schémas de cohérence territoriale

>

de Marseille Provence Métropole (la plaine de Châteauneuf- les-Martigues, les zones littorales, les interfaces entre villes et massifs, …), pour apprécier notamment leurs capacités à accueillir de nouveaux logements et des activités dans un souci de maîtrise de la consommation foncière ;

> l’ensemble des composantes du tissu urbain de Marseille,pour apprécier leurs

capacités d’évolution et alimenter le zonage et le règlement de la révision du Plan local d’urbanisme de la ville - secteurs de renouvellement urbain, interfaces entre ville et massifs, noyaux villageois et autres sites emblématiques du patrimoine marseillais, espaces publics ou économiques, trames verte et bleue, etc…

www.agam.org


International L’Agam intervient sur le terrain international à travers une veille permanente, l’accueil de délégations étrangères, un appui à la coopération décentralisée menée par ses partenaires et par une participation à des appels d’offres ou à des réseaux professionnels. Une veille permanente et une démarche de « benchmarking » sont conduites afin de favoriser le positionnement de l’agglomération à l’échelle internationale. Les territoires urbains sont en effet en concurrence. Ils rivalisent d’imagination pour améliorer leur efficacité et accroître leur attractivité. L’Agam suit ainsi les projets et l’évolution d’une quinzaine de métropoles européennes comparables à l’agglomération marseillaise. Points forts, faiblesses, pistes d’évolution sont ainsi passés au crible et portés à la connaissance de tous les acteurs du développement.


Les dynamiques métropolitaines

Coopération au Niger

La publication de ce document répond à cette exigence d’information. Elle est le fruit d’un partenariat avec Euroméditerranée et la Chambre de commerce et d’Industrie.

A la demande du consul honoraire du Niger, l’Agam a participé à la délégation plurielle qui s’est rendue à Niamey, en 2007, pour un projet de valorisation du centre-ville de la capitale nigérienne. Un projet pour lequel les autorités locales ne disposent pas des outils juridiques et opérationnels nécessaires pour mieux encadrer le développement urbain.

Quel que soit l’objet de leur visite à Marseille, de nombreuses délégations étrangères font étape à l’agence pour recueillir des informations sur le positionnement de l’agglomération marseillaise dans son environnement et en connaître les principaux projets. Elle participe en outre à de nombreuses démarches de coopération décentralisée que conduit la ville de Marseille dans les domaines de la santé, du développement, de la culture, de l’université.

L’Agam ne répond pas directement à des appels d’offres mais s’associe à des bureaux d’études. Ainsi à Constantine, en Algérie, où elle contribue à l’élaboration d’un schéma de développement de cette wilaya et de sa région. De même, l’agence participe à des réseaux de professionnels et d’institutionnels qui travaillent à l’international. Elle entretient ainsi des relations régulières avec divers organismes installés à Marseille qui font partie du dispositif français d’aide publique au développement qui interviennent surtout en Méditerranée.

PARTENARIAT > L’Agam a accueilli, au printemps 2008, le « Club international » de la Fédération nationale des agences d’urbanisme pour préparer le forum mondial de Nankin de l’automne suivant et réaliser une plaquette sur les activités internationales des différentes agences.

www.agam.org


Communication

L’Agam assure ses missions d’information et de pédagogie à travers un large dispositif d’actions et d’« outils » de communication à destination de tous ses partenaires. Elle a mis en place une nouvelle charte graphique pour affirmer une meilleure identité visuelle et renforcer sa démarche grâce à une refonte de son site internet.


Manifestations L’agence organise des manifestations en lien avec l’actualité locale et nationale – autour des Schémas de cohérence territoriale, du Plan local d’urbanisme de Marseille, du Grenelle de l’environnement, de l’immobilier ou du tourisme, notamment. Les « Rencontres de l’Agam » réunissent ainsi régulièrement une cinquantaine de professionnels de l’urbanisme et de l’aménagement autour d’un petit-déjeuner. L’agence participe aussi à l’organisation d’événements avec ses principaux partenaires - la Convention habitat-logement, avec la ville de Marseille, ou la démarche de concertation publique du Schéma de cohérence territoriale de Marseille Provence Métropole, avec la Communauté urbaine, notamment. Elle collabore enfin à l’aménagement d’un programme culturel avec la Maison de l’architecture et de la ville, à travers l’organisation d’expositions et la rédaction d’un Guide de l’architecture à Marseille.

PUBLICATIONS > « Métropole », une lettre trimestrielle consacrée à un thème spécifique - 22 numéros parus depuis sa création. > « Recto Verso », un bimestriel d’informations brèves. > « Références », le rapport annuel d’activités de l’agence. Largement diffusées auprès de nos partenaires ces publications sont également consultables en ligne sur le site internet de l’agence (www.agam.org).

> Contributions à des ouvrages tels que : • « Marseille : une métropole entre Europe et Méditerranée », réalisé sous la direction de Philippe Langevin à la Documentation française ; • « Villes, santé et développement durable » de l’Institut des Villes, à la Documentation française et • « L’architecture à Marseille depuis un siècle », dans la Revue Marseille.

www.agam.org


Organigramme

L’Agam rassemble 65 collaborateurs dont les compétences couvrent les principaux champs d’activité liés à la fabrication de la ville : habitat, économie, tranports, projets urbains, planification, enseignement et recherche, environnement et développement durable. L’équipe d’études est organisée en pôles thématiques et fonctionne le plus souvent en équipe de projets constituée en tant que de besoin pour optimiser ses savoir-faire et garantir la meilleure efficacité.


banisme Agence d'ur seillaise ération mar m lo gg l'a de

Directeur Général Christian BRUNNER 04 88 91 92 02 c.brunner@agam.org

Mission interface Bruno JOANNON 04 88 91 92 01 b.joannon@agam.org

Secrétariat Général Mireille JULLIAN-DAUTEL 04 88 91 92 05 m.julliandautel@agam.org

Mission Communication Elizabeth ELLIS 04 88 91 92 30 e.ellis@agam.org Directeur des études Louis-Laurent DUPONT 04 88 91 92 04 l.dupont@agam.org

Pôle Développement Durable Environnement et Mobilité Hélène BALU 04 88 91 92 70 h.balu@agam.org

Pôle Aménagement et Urbanisme Règlementaires Jérôme MASCLAUX 04 88 91 92 03 j.masclaux@agam.org

Pôle Ressources et Données Urbaines Jean PICON 04 88 91 92 40 j.picon@agam.org

Pôle Développement Economique et Stratégie Patrick TANGUY 04 88 91 92 83 p.tanguy@agam.org

Pôle Projets Urbains Frédéric ROUSTAN 04 88 91 92 10 f.roustan@agam.org

Pôle Habitat et Politique de la ville Olivier MINELLI 04 88 91 92 79 o.minelli@agam.org

www.agam.org

Fiches projets thématiques  

Thématiques de travail de l'agAM en lien avec la plaquette de présentation

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you