Page 1

visionS MÉTROPOLitaineS Panorama des visions et projets proposés par plusieurs acteurs de la construction métropolitaine entre 2012 et 2015

MARS 2017


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 2

SÉNAS MALLEMORT

CHARLEVAL LA ROQUED'ANTHERON

ALLEINS

LAMANON EYGUIERES

SAINT-ESTEVE -JANSON

VERNEGUES AURONS SALON-DE-PROVENCE

PERTUIS

LAMBESC

LE PUYSAINTE-REPARADE

PELISSANNE

LA BARBEN

LANÇON-DE-PROVENCE

EGUILLES

VAUVENARGUES

COUDOUX

SAINT-MARCJAUMEGARDE VENTABREN

SAINT-CHAMAS

BEAURECUEIL

AIX-EN-PROVENCE

LE THOLONET

VELAUX

ISTRES

BERRE-L'ÉTANG

MEYREUIL

ROGNAC

SAINT-MITRELES-REMPARTS

PORT-SAINT-LOUISDU-RHONE

JOUQUES

SAINT-CANNAT VENELLES

CORNILLONCONFOUX

LA FARELES-OLIVIERS

FOS-SUR-MER

PEYROLLESEN-PROVENCE

MEYRARGUES

GRANS MIRAMAS

SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE

ROGNES

MARTIGUES

CHATEAUNEUFLES-MARTIGUES

CHATEAUNEUF-LE-ROUGE

BOUCBEL-AIR

FUVEAU PEYNIER

GARDANNE

CABRIES MARIGNANE

SAINT-VICTORET

GIGNAC-LA-NERTHE

GREASQUE SIMIANE-COLLONGUE

LES PENNESMIRABEAU

SEPTEMESLES-VALLONS

MIMET

PEYPIN

CADOLIVE

PLANDE-CUQUES

TRETS BELCODENE

SAINTSAVOURNIN

LA BOUILLADISSE

AURIOL

ALLAUCH CARRYLE-ROUET

SAINTZACHARIE

LA DESTROUSSE

LE ROVE SAUSSETLES-PINS

PUYLOUBIER

ROUSSET

VITROLLES

PORTDE-BOUC

SAINT-ANTONINSUR-BAYON

ROQUEVAIRE

ENSUÈSLA-REDONNE

AUBAGNE

MARSEILLE

GEMENOS LA PENNESUR-HUVEAUNE CARNOUX-ENPROVENCE

ROQUEFORT-LA-BEDOULE

CEYRESTE

CASSIS

Aix-Marseille-Provence 92 communes 1 840 000 habitants 737 000 emplois 3 150 km2

LA CIOTAT

Document réalisé par L’Agam - Pôle graphique Crédits photos : Hélios images pour toutes les photos aériennes. Agam, Geoffroy Matthieu, LIN

CUGES-LES-PINS


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 3

sommaire INTRODUCTION...........................................................................................................................................................................................................................p.5 DES VISIONS D’ENSEMBLE..............................................................................................................................p.11 La métropole des archipels................................................................................................................................................................................. p.12 La consultation internationale urbaine et territoriale ..........................................................................................................p.14 Métropole des proximités, métropole monde........................................................................................................................................p.15 Métropole capital paysages ..............................................................................................................................................................................P.18 Métropole spectaculaire ...................................................................................................................................................................................... p.21 Des engrenages métropolitains....................................................................................................................................................................... p.24 Le ‘‘Grand 8‘‘.........................................................................................................................................................................................................................p.27 Un cahier des charges métropolitain...........................................................................................................................................................p.29 La métropole au prisme des SCoT(s) .............................................................................................................................................................p.31 AMP 2030, capital iconomique ............................................................................................................................................................................. p.34 DES SECTEURS D’ENJEUX...............................................................................................................................p.38 Le secteur de Plan-de-Campagne....................................................................................................................................................................p.40 Les quartiers Nord de Marseille ....................................................................................................................................................................p.46 L’Arbois.....................................................................................................................................................................................................................................p.51 étang de Berre .................................................................................................................................................................................................................p.55 Le secteur Fos-Martigues.......................................................................................................................................................................................p.57 Le secteur Marignane-Vitrolles/VAMP ....................................................................................................................................................p.62 Vallée de l’Huveaune................................................................................................................................................................................................. p.68


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 5

INTRODUCTION

L

a métropole d’Aix-Marseille-Provence a été

Top 20, créé en 2006. De son côté l’Agam a publié

créée au 1er janvier 2016. Ce changement

en 2003 un document intitulé ‘‘Quelles perspec-

d’échelle se fait dans un contexte institutionnel

tives pour l’aire métropolitaine marseillaise ? ‘‘, fruit

de mutations de l’organisation des territoires, initiées

d’une démarche prospective engagée avec l’appui de

par la loi MAPTAM de janvier 2014 et renforcées par

l’Union européenne, puis a régulièrement investi des

la loi NOTRe d’août 2015. La nouvelle intercommu-

travaux à l’échelle métropolitaine.

nalité engage maintenant une dynamique de projets

Plus récemment, dans le cadre de la création de la

au travers de plusieurs démarches : l’Agenda Mobi-

métropole, l’État a poursuivi sa contribution au pro-

lité, qui définira le projet transport, la stratégie de

jet métropolitain au travers des travaux de la mission

développement économique, le programme local de

interministérielle, en lien notamment avec la CCIMP

l’habitat, le projet et le schéma de cohérence territo-

net la société civile. En parallèle, d’autres acteurs ont

rial,…

également publié leur vision métropolitaine.

Toutes ces démarches ne partent pas de zéro. D’abord

L’objet de ce document est d’offrir un panorama d’en-

elles s’inscrivent dans la continuité des travaux et

semble de ces apports à disposition des élus, tech-

orientations des ex-EPCI. Plus largement, l’ensemble

niciens, représentants de la société civile qui vont

des contributions à la construction métropolitaine,

contribuer aux démarches de projets en cours.

formulées par de nombreux acteurs depuis des an-

Il est composé de deux parties : la première présente

nées, constituent un vivier d’idées à débattre.

et met en perspective les visions d’ensemble des ac-

En effet, l’État s’est interessé à la création d’AMP

teurs à l’échelle métropolitaine ; la seconde décrit des

depuis près d’un demi-siècle, avec des étapes clefs

projets proposés sur des secteurs de la Métropole à

comme le schéma de l’OREAM* en 1969, puis l’éla-

forts enjeux d’aménagement et de développement.

boration de la Directive Territoriale d’Aménagement des Bouches-du-Rhône en 2007, l’appel à coopération métropolitaine de la DATAR en 2004 ou encore la démarche InterSCoT initiée en 2010. Aux côtés de l’État, la CCIMP a également beaucoup œuvré pour la métropole notamment à travers les travaux du club

*Organisme régional pour les études d’aménagement de l’aire métropolitaine.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 6

1969 : un premier schéma de développement de l’aire métropolitaine avec l’oream En 1966, comme ‘‘métropole d’équilibre’’ le territoire est doté d’un OREAM (organisme régional financé par l’Etat pour les études et l’aménagement de l’aire métropolitaine), chargé d’élaborer un schéma d’aménagement de la métropole.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 7

2013 : directive territoriale d’aménagement des bouches-du-rhône Elaboré à l’initiative et sous la responsabilité de l’Etat, la DTA des Bouches-du-Rhône fixe les orientations fondamentales de l’Etat en matière d’aménagement et d’équilibre entre développement et protection. Elle reste en vigueur.


DES VISIONS D’ENSEMBLE


vision mÊtropolitaine - des visions d’ensemble - P. 10


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 11

DES VISIONS D’ENSEMBLE

A

travers leurs différentes contributions, les

de l’Aupa. En revanche, les questions d’évolution des

acteurs ont proposé diverses représentations

centralités et du littoral sont peu présentes dans les

d’Aix-Marseille-Provence.

propositions et constituent des champs à investir sur

Si ces visions présentent des points de convergence,

lesquels l’Agam travaille actuellement.

elles correspondent néanmoins à des manières différentes d’organiser le territoire. Chaque acteur (col-

Dans cette partie, chaque vision est présentée en deux

lectivités, État, chambres consulaires, société civile,

à trois pages, forcément réductrices par rapport aux

agences d’urbanisme…) définit ainsi son regard et ses

propos et propositions des acteurs.

préconisations pour AMP, à partir de grandes orienta-

Un schéma réalisé à main levée tente également de

tions et de projets emblématiques.

représenter en quelques traits chaque vision. Il ne

Les contributions présentées dans ce document s’ac-

prend sens que dans une vue d’ensemble des schémas,

cordent globalement sur la valorisation du polycen-

présentée ici en regard, qui révèle la diversité et la

trisme qui fait la particularité d’AMP, notamment

richesse des visions projetées.

en traitant les questions d’accessibilité et de déplacements. D’un point de vue thématique, la dimension spectaculaire des espaces naturels de la métropole et son potentiel de biodiversité, de loisirs et de tourisme sont souvent cités. Les projets promeuvent des formes urbaines plus compactes, privilégiant une maîtrise de l’urbanisation qui préserve les espaces agricoles. La stratégie de développement économique métropolitaine apparaît souvent prioritaire par rapport aux enjeux sociaux et d’habitat, plutôt abordés à l’échelle communale. Quant à la cohérence d’ensemble, la nécessité d’un rééquilibrage territorial logements-emplois est aussi un des points régulièrement abordés par les acteurs, notamment dans les travaux de l’Agam et


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 12

grille de lecture de la mission interministérielle - 2013

LA MéTROPOLE DES ARCHIPELS LA MÉTROPOLE DES ARCHIPELS La configuration du territoire d’Aix-Marseille-Provence ne permet pas d’y appliquer un modèle urbain classique comme le modèle concentrique centre-périphérie ou le modèle radial en quadrants. La métropole d’AMP se caractérise en effet par sa multipolarité, et la présence de nombreux espaces naturels,

Projet mét quelle org spatiale ?

La superposition de archipels ne dessine Mais elle n’est pas s

Les deux superposit premiers archipels et exportatrices, les fonctions urbaines e d’abord qu’il n’y a pl un ouest métropolit est métropolitain te groupes de systèm métropolitaine, c

notamment le littoral. Les travaux de la Mission ont - plutôt sur le mod développés la notion ‘‘d’ archipel‘‘ afin de mettre en fonctions productiv exergue les flux et de valoriser les interdépendances entre les territoires de la métropole. Cette représentation met en évidence un premier système, celui des fonctions productives et exportatrices, qui s’organisent autour de grands nœuds et de concentrations productives majeures.

FAIRE MÉTROPOLE PAR LE PROJET La mission interministérielle pour le projet métropolitain d’Aix-Marseille-Provence a été mise en place par le gouvernement dès 2012, pour une durée de trois ans, pilotée par le préfet délégué Laurent Théry. L’objectif porté était double : impulser une dynamique de projet à travers un changement d’échelle et préfigurer la mise en place institutionnelle. La mission, avec l’appui

Le système des fonctions urbaines, quant à lui, met en valeur la pluralité des centralités qui structurent Aix-Marseille-Provence. Ces dernières constituent le cadre de pratiques et de déplacements complexes à vaste échelle, qui distinguent Aix-Marseille-Provence du Grand Lyon et du Grand Paris. ‘‘L’espace vécu‘‘ métropolitain précède ici l’intégration institutionnelle.

d’Acadie, a produit un document identifiant les atouts métropolitains et les enjeux prioritaires du territoire.

Document source : DIS #2 La métropole des archipels, 2014

Système des fonction et exportatrices


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 13

liaisons avec les extérieurs sont fondamentales. tropolitain : Le schéma reste complexe, irréductiblement ganisation polycentrique, mais la superposition révèle de certaines « rotules », et aussi liaisonsl’importance avec les extérieurs sont fondamentales. olitain : le potentiel d’activités co-présentes dans les es schémas de chacun des sixLe schéma reste complexe, irréductiblement ation territoires. e pas le projet métropolitain. polycentrique, mais la superposition révèle

Un système métropolitain, ce sont des villes et territoires qui fonctionnent ensemble, comme on l’a vu grâce à l’analyse des archipels, mais c’est aussi une étenduece non bâtie qui doit Un système métropolitain, sont desetvilles et le rester, un ensemble d’espaces agricoles, territoires qui fonctionnent ensemble, comme récréatifs, on l’a naturels, vu grâce à forestiers, l’analyse desd’usages archipels, mais productifs ou protégés, essentiels sans leçon pour lui. l’importance de certaines « rotules », et aussi c’est aussi une étendue non bâtie et qui doitàlela qualité - plutôt sur le mode des armatures et des vie métropolitaine. Plusagricoles, la métropole le potentiel d’activités co-présentes dans les urbaines rester,deun ensemble d’espaces POUR LE PROJET axes structurants pour les fonctions as de chacun des(les sixDES tions proposées troisPRIORITÉS s’intensifie et se développe, plus ces espaces territoires. et territoriales, celles qui accueillent, rappelons-le naturels, forestiers, d’usages récréatifs, MÉTROPOLITAIN rojet pour métropolitain. les fonctions productives deviennent cruciaux pourde leurs ressourceset non Laproductifs Mission affirme la nécessité reconnaître de ou protégés, essentiels à la qualité 86 % deune l’emploi. On retrouveoriginale le « granddu huit » déjà Les travaux proposent représentation ns trois pourdernières lui. pour les - plutôt sur le mode des armatures et des urbaines. Ils couvrent actuellement 77 % de la le rôle de ‘‘hubPlus métropolitain‘‘ identifié par d’autres analyses, sans qu’il faille promouvoir de vie métropolitaine. la métropolejoué par bassin métropolitain d’Aix-Marseille-Provence à partir et territoriales) montrent axes structurants pour les fonctions urbaines superficie de la métropole d’Aix-Marseilleposées (les trois d’un système l’ensemble Marignane-Vitrolles, trouve à la fois à pour polycentrique. autant, comme on l’a dit, en faire la seule bases’intensifie et se développe, plusqui cesse espaces urbain lus d’opposition tenable entreet territoriales, celles qui accueillent, rappelons-le Provence. Organisés par les alignements estonctions productives l’interface et en interaction avec ressources presque tous les autres métropolitain. La représentation en projet archipels permet à la fois de mettre deviennent cruciaux pour leurs non tain industriel et productif et86 un% ded’un ouest des reliefs (des Alpilles à la Ste-Victoire, l’emploi. On retrouve le « grand huit » déjà nières pour les territoires. enLes lumière les liens et les potentielles urbaines. Ils couvrent actuellement 77 % de la ertiaire et résidentiel. deux Enfin, les complémentarités schémas tirés sans de l’observation de l’Estaque à la Ste-Baume, etc.), les espaces identifié par d’autres analyses, qu’il faille riales) montrent entre les territoires. Une autre priorité qui ressort de ce travail est la valorisuperficie de laenvironnementales métropole d’Aix-Marseillemes couvrent toute l’aire des six archipels étudiés résument pas de qualités font une pour autant, comme on l’a dit, ennefaire la seule base osition entre cette représentation, la mission inProvence. Organisés par les alignements estchacuntenable à leur façon :En s’appuyant sur sation des villes de l’ouest de la métropole plus largetoutes les logiques de l’organisation de l’espace puissante armature naturelle, quiet canalise d’un projet métropolitain. striel et productif etvite un les acteurs à s’allier afin de développer un projet ouest des reliefs (des Alpilles à la Ste-Victoire, ment du système urbain de l’étang de Berre. métropolitain. l’urbanisation, mais que celle-ci tend à de des réseaux les résidentiel. Lespour deux collectif portant sur le grand territoire. Enfin, les schémas tirés de l’observation de l’Estaque à la Ste-Baume, etc.), les espaces Enfin, les interrelations entre les deux centralités matransgresser de plus en plus. ves et exportatrices, vrent toute l’aire dont les des six archipels étudiés ne résument pas de qualités font uneêtre renforcées jeures d’Aix environnementales et de Marseille pourraient leur façon : toutes les logiques de l’organisation de l’espace puissante armature par une meilleure prisenaturelle, en comptequi descanalise corridors de la métropolitain. l’urbanisation, mais que celle-ci seaux pour les vallée de l’Huveaune et de la vallée detend l’Arc.à transgresser de plus en plus. ortatrices, dont les

Les idées +

Système des fonctions urbaines

ns productives Système des fonctions productives et exportatrices

Système des fonctions urbaines et teritoriales É c onom ies et ter r itoires, l a m é t ro p ole des archipels •


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 14

LA CONSULTATION INTERNATIONALE URBAINE ET TERRITORIALE En 2015, la Mission interministérielle en charge de la préfiguration du projet métropolitain d’Aix-Marseille-Provence a lancé une consultation urbaine et territoriale. Il s’agissait ainsi d’alimenter les réflexions grâce aux regards de trois équipes pluridisciplinaires de concepteurs internationaux ayant pour mission de développer des visions stratégiques du territoire métropolitain et de proposer plusieurs projets emblématiques pour AMP. Les trois équipes pluridisciplinaires qui ont été retenues étaient pilotées par les mandataires Devillers & Associés, Lin, et Seura architectes. L’équipe dirigée par Christian Devillers a développé l’idée d’une ville linéaire, structurée autour des axes de transport collectifs, et insisté sur les questions maritimes et portuaires, centrales dans le développement métropolitain d’AMP. L’agence Lin, gérée par Finn Geipel, se distingue sur le grand paysage et une organisation fine de la mobilité autour des pôles d’échanges baptisés ‘‘Transferiums‘‘. L’équipe Seura, représentée par David Mangin, se singularise par la valorisation de ‘‘Hauts lieux‘‘ mélant spectaculaire paysager et bonne desserte métropolitaine.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 15

mission interministérielle / La vision de Devillers ET ASSOCIéS - 2015

MéTROPOLE DES PROXIMITéS, MéTROPOLE MONDE LA MÉTROPOLE DES PROXIMITÉS L’équipe Devillers propose une vision stratégique du grand territoire à différentes échelles. D’un côté, elle met en valeur les leviers susceptibles de faire de la métropole Aix-Marseille-Provence une ‘‘place mondiale‘‘, qui s’incarne à travers un certain nombre de projets emblématiques. De l’autre, la question des  ‘‘proximités‘‘ est placée au cœur d’une démarche valorisant la diversité et les interactions au sein d’AMP.

RAPPROCHER, COOPÉRER, METTRE EN DÉSIR L’équipe Devillers propose une représentation singulière de la métropole : la ‘‘ville linéaire‘‘. Celle-ci désigne un corridor urbain continu entre Aubagne, Rognac, Gar-

La coopération et l’innovation dans le domaine portuaire

danne, Fos et Istres, relié par les réseaux de transport

doivent permettre à la métropole marseillaise d’occu-

à trois pôles en discontinuité : Salon-de-Provence, La

per une ‘‘place mondiale‘‘ en termes de savoir-faire et

Ciotat et Aix-en-Provence. Ce concept traduit des objec-

de transition énergétique. A ce titre, l’équipe propose

tifs de structuration et de régulation du développement

notamment la mise en place d’un dispositif permettant

urbain pour parvenir à un équilibre entre ville et cam-

aux différents acteurs du port de former une véritable

pagne. Dans ces interstices, la protection des espaces

communauté : la Brain Port Community.

naturels est envisagée à travers la création ‘‘d’unités de

Afin de faire d’AMP une métropole résiliente aux risques

projet agricole et sylvestre‘‘ par vallées et massifs.

naturels et aux changements climatiques, elle propose

En parallèle, l’équipe se donne aussi pour objectif, à

de capitaliser les atouts existants, comme la filière hy-

travers cette recomposition spatiale, de revaloriser les

drogène, et de renforcer les échanges à travers des ‘‘ate-

quartiers marginalisés au sein du bassin métropolitain.

liers métropolitains ’’ thématiques, portant notamment

Une‘‘mise en projet‘‘ des quartiers Nord de Marseille est

sur les risques d’inondation.

proposée.

Document source : Entre port et Provence, une métropole qui se construit dans la mondialisation en restant fidèle à ses identités, 2015


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 16

Enfin, l’équipe insiste sur l’importance d’une mise en valeur de la diversité des paysages qui sont au cœur de l’identité d’AMP. Le patrimoine naturel est présenté comme un levier de développement et d’attractivité, audelà des limites régionales et nationales. Sont ainsi délimités des‘‘secteurs prioritaires‘‘ ayant un fort potentiel attractif, comme les rives de l’étang de Berre et le Massif de l’Étoile.

Les idées + Cette vision fait apparaître deux axes stratégiques de développement métropolitain pour AMP : le rapprochement spatial et la coopération entre les territoires d’une part ; la reconnaissance internationale d’une image et de compétences singulières de l’autre. La délimitation d’une zone de ‘‘ville linéaire de concentration du développement‘‘ permet de repenser l’urbanisation à travers la notion de proximité. Cette vision spatiale se veut une réponse efficace aux problèmes posés par l’étalement urbain, la consommation croissante d’espaces naturels et agricoles et la dépendance automobile. En revanche, la complexité du territoire d’Aix-Marseille-Provence nécessite sans doute de ‘‘territorialiser‘‘ davantage le concept assez dual de ville linéaire. En outre, Devillers propose de créer une Brain port community afin de stimuler les innovations dans le domaine portuaire, mais aussi d’inscrire la métropole dans la lignée des‘‘communautés intelligentes‘‘ européennes et mondiales, en s’ancrant dans le bassin méditerranéen.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 17

Des projets pour rayonner - Le Jaï et l’aérogare : créer des lieux de loisirs autour de l’eau et des hauts lieux de la nuit. - Un ‘‘Parc-balcon‘‘ au droit de Grand Littoral. Des illustrations valoriasation de la ‘‘pente‘‘ et de ‘‘l’horizontalité‘‘ : Roquevaire : construire dans la pente, urbanisation en lien avec le tram-train. Gignac-la-Nerthe : relancer l’activité agricole et créer une vitrine d’une forme d’agriculture exemplaire.


2 vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 18 ISTRES

ST-CHAMAS

2

VELAUX

2

mission interministérielle / La vision de Lin -VELAUX 2015

U

Paris / Europe du Nord Avignon Nîmes

SALON-DE-PROVENCELES MILLES T / ARBOIS

2 LA MéTROPOLE CAPITALTPAYSAGES T SALON-DE-PROVENCE 2

ST-MARTIN DE CRAU ST-CHAMAS ROGNAC

LES HEURES CLAIRES

ARLES

T

2

2

ARLES

T

de les mettre en réseau, de renforcer leur projection

mais aussi leur valorisation pour des usages de loi-

4

RASSUEN -MARTIN DE CRAU

MIRAMAS

T

ES HEURES CLAIRES

ISTRES

T

MALLEMORT Lyon S Francfort -LES-REMPARTS -MER ST-MITRE T Paris CROIX-SAINTE CENTRE GPMM-FOS

2

sirs et ‘‘d’aération’’ des habitants de la métropole. Les

ROGNAC ST-MITRE -LES-REMPARTS

grands éléments structurants du paysage provençal

T

comme les calanques, la côte-bleue, le Luberon et le Rhône sont quant à eux déjà valorisés, mais néces-

RASSUEN

sitent une protection plus efficace pour faire face aux

VITROLLES HEURES CLAIRES comme la sécheresse MIRAMAS nouveauxLES enjeux climatiques, T

T

et les fortes précipitations.

FERRIÈRES

4

VITROLLES

ROIX-SAINTE FERRIÈRES PORT-DE-BOUC

MIRAMAS UNE MOBILITÉ INTÉGRÉE L’équipe Lin s’attache également à envisager des ST-CHAMAS

T

PORT

2

mobilités adaptéesST-MITRE à la dispersion du territoire. Elle -LES-REMPARTS

RO

6

T

Annaba Oran Béjaia Skikda

VELAUX 4 PLAN DE C Paris / Europe ST-CHAMAS fondé sur l’intermodalité et DES sur LANCIERS l’hybridation des ISTRESdu Nord PAS UN ÉCOSYSTÈME MÉTROPOLITAIN 2 MALLEMORT Schéma in MARTIGUES Avignon 6 de la mobilité types de déplacements (personnes et2 marchandises), VILLE-PAYSAGE-AGRICULTURE VITRO FOS-SUR-MER Les espaces naturels constituent à la fois un atout reliant les polarités existantes entre elles et avec les  SÉNAS Nîmes FRET La Diagonale . ISTRES‘‘îles-paysages‘‘ 4 CROIX-SAINTE 2 GPMM-FOS singulier et un élément fort d’identité d’Aix-MarSAINT-AN PAS DES LANCIERS FERRIÈRES SALON-DE-PROVENCE Train seille-Provence. Mais ils sont actuellement peu mis UES 6 / HÔPITAL Fret ferroviaire Pour formaliser cette vision, un schéma articulé au- L’ESTAQUE en valeur RASSUEN et marqués par une forte vulnérabilité. LES HEURES CLAIRES Tram-Train L’équipe Lin suggère de reconsidérer ces espaces, en tour de trois échelles est proposé : l’échelle  ‘‘macropoROGNAC Car T région urbaine, métropolitaine, SAINT-CANAT leur attribuant une fonction structurante notam- litaine‘‘ de la grande BHNS PORT-DE-BOUC CENTRE L’équipe2propose également le 4 ment par l’aménagement RASSUEN des lisières à l’interface et‘‘micropolitaine‘‘. LES HEURES CLAIRES Fret fluvial/maritime L’ESTAQUE GPMM-FOS ROGNAC avec l’espace urbanisé. Il s’agit ainsi de protéger les concept de‘‘transferiums‘‘. Ces pôles intermodaux Bateau-bus MARTIGUES assurent des fonctions de relais et de rabattement CENTRE ressources naturelles et paysagères face au dévelopVoie rapide vélo T ST-LOUIS CENTRE ST-MITRE -LES-REMPARTS GPMM-FOS depuis les secteurs peu denses ; ils sont susceptibles pement urbain, tout en renforçant la complémenta2 GPMM-FOS T Transferium de constituer de nouvelles centralités urbaines.

T

T

4

4

T

RAMAS

FRET

propose ainsi de développer un réseau de transport

rité ville-nature.

RANS

SALON-DE-PROVENCE

Cette idée se traduit par une représentation spatiale

T T

originale : les‘‘îles-paysages ’’. Ces dernières sont for-

FOS-SUR-MER

mées par les principaux massifs et plateaux, l’Étang

ST-MITRE -LES-REMPARTS ST-MARTIN DE CRAU

CROIX-SAINTE de Berre et la plaine de la Crau. L’équipe Lin propose Document source : AMP Métropole Capital Paysage, 2015

ARLES

FOS-SUR-MER

T

FERRIÈRES

CROIX-SAINTE

FRET GPMM-FOS

Passage par heure

de pointe et par 4 VITROLLES sens

SAINT-CANAT

T

FOSVITROLLES MARSEILL


cfort-LES-REMPARTS MITRE

ISTRES T sMAS

RASSUEN

ARLES

VITROLLES LES HEURES CLAIRES

MIRAMAS

2

VELAUX

T

PORT-DE-BOUC

PORT ST-LOUIS

T T

2 PERTUISGARDANNE SIMIANE-COLLONGUE 4

LES MILLES Lyon T 2 / ARBOIS Francfort T 2MIRAMAS Paris PLAN DE CAMPAGNE

T

PAS DES LANCIERS

MARTIGUES

T ROGNAC AIX-EN-PROVENCE 6 T ISTRES MIRAMAS ROGNAC T

6

SAINT-ANTOINE / HÔPITAL NORD

T

VENELLES

VELAU LA BOUILLADISSE LUYNES CLAIRES FERRIÈRES 2 MIRAMAS VITROLLES LES MILLES vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 19 AIX-EN-PROVENCE SIMIANE-COLLONGUE ST-CHAMAS VELAUX GARDA ST-MITRE2-LES-REMPARTS PERTUIS LA BOUILLADISSE T NTE/ ARBOIS SALON-DE-PROVENCE LUYNES ST-MITRE -LES-REMPARTS LES MILLES PERTUIS T FERRIÈRES 2 T PORT-DE-BOUC AIX-EN-PROVENCE VELAUX 2 ST-CHAMAS / ARBOIS 4 MALLEMORT PLAN DE CAMPAGNE CADARA Paris / Europe T ST-CHAMAS 6 LES MILLES ISTRESdu Nord SAINT-ANTOINE PAS DES LANCIERS ST-MARTIN DE CRAUT 2 Lyon 2 MALLEMORT LES HEURES CLAIRES T / HÔPITAL/ ARBOIS Schéma intégrée MARTIGUES 6 de la mobilité NORD 2 ST-CHAMAS Avignon GA T RASSUEN ROGNAC SALON-DE-PROVENCE T VITROLLES AIX-ENVITROLLES VELAUX Francfort FOS-SUR-MER ROUSSET SAINT-CANAT LES HEURES CLAIRESISTRES SÉNAS ARLES SÉNAS Nîmes MIRAMAS ST-MITRE -LES-REMPARTS 2 MALLEMORT SIMIANE-COLLONGUE T 2 FOS-SUR-MER T T La Diagonale LES MILLES ISTRES 4 Lyon CROIX-SAINTE ROGNAC T 2 T MM-FOS LUYNES PAS DES LANCIERS Paris / ARBOIS FERRIÈRES SALON-DE-PROVENCE 2 Train SAINT-ANTOINE HALTE PICON-BUSSERINE VELAUX SÉNAS 2 CROIX-SAINTE 6 / HÔPITAL NORD PLAN DE CAMPAGNE Francfo Fret ferroviaire 6 L’ESTAQUE RASSUEN LES FERRIÈRES ISTRES LES HEURES CLAIRES CENTRE Tram-Train2 T MEYRARGUES SAINT-CANAT MEYRARGUES ROGNAC Car T MIRAMAS / AP ParisGARD ROGNAC GPMM-FOS T T VITROLLES LA BLANCARDE LA VALENTINE SAINT-CANAT T 2 RASSUEN SAINT-CANAT BHNS LUYNES SIMIANE-COLLONGUE HALTE PICON-BUSSERINE LES HEURES PORT-DE-BOUC 2 PERTUISCLAIRES ST-CHAMAS ST-MITRERASSUEN -LES-REMPARTS ROUSSET LES HEURES CLAIRESL’ESTAQUE T 4Fret fluvial/maritime LUYNES T ROGNAC FOS SAINT-ANTOINE PAS DES CROIX-SAINTE LUYNES ROGNAC T 2 LANCIERS Bateau-bus ST-MITRE -LES-REMPARTS MARTIGUES VELAUX 6 / HÔPITAL NORD PERTUIS 6 CENTRE FERRIÈRES MALLEMORT T GARDANNE Voie rapide vélo T 6 VELAUX PORT-DE-BOUCST-MITRE -LES-REMPARTS LUYNES T T LA BLANCARDE LA VALENTINE AUBA CENTRE MEYRARGUES GPMM-FOS 2 VENELLES 4 PLAN DE CAMPAGNE SAINT-CA T LES MILLES 2 GPMM-FOS Paris / Europe du Nord T Transferium ST-CHAMAS GARDANNE ISTRES RASSUEN SAINT-CANAT PAS DES LANCIERS VITROLLES 2 T LES HEURES CLAIRES MALLEMORT T 6 de la mobilité intégrée HALTE PICON-BUSSE MIRAMAS / ARBOIS S-REMPARTS TLES PA Schéma MARTIGUES ST-MITRE GARDANNE par heure 6-LES-REMPARTS 2 L’ESTAQUE T4 Passage SIMIANE-COLLONGUE Avignon Lyon SALON-DE-PROVENCE 6 ROGNAC GARDANNE T T de pointe et par ST-MITRE -LES-REMPARTS VITROLLES T VITROLLES VENELLES AUBAGNE sens MARSEILLE VELAUX T CROIX-SAINTE FOS-SUR-MER FOS-SUR-MER ST-MARTIN DE CRAU SIMIANE-COLLONGUE SÉNAS Nîmes Francfort 6 LUYNES RT-DE-BOUC FRET SALON-DE-PROVENCE 6 FERRIÈRES MIRAMAS CENTRE CROIX-SAINTE LaMEYRARGUES Diagonale LA BLANCARDE ISTRES 4 CROIX-SAINTE 2 T VITROLLES SAINT-CANAT ARLES GPMM-FOS PLANSAINT-ANTOINE DELES CAMPAGNE Paris GPMM-FOS PALUDS PAS DES LANCIERS FOS-SUR-MER2 VITROLLES FERRIÈRES VITROLLES FERRIÈRES MIRAMAS SALON-DE-PROVENCE Train PLAN DE CAMPAGNE FRET T FOS-SUR-MER 2 SIMIANE-COLLONGUE MARTIGUES T T 6 / HÔPITAL NORD CROIX-SAINTE MARSEILLE SIMIANE-COLLONGUE Fret ferroviaire ST-CHAMAS GPMM-FOS T L’ESTAQUE RASSUEN CROIX-SAINTE FERRIÈRES SMAS LES HEURES CLAIRES VENELLES Tram-Train FERRIÈRES GARDANNE 2 ST-MITRE -LES-REMPARTS 2 PERTUIS PLAN ROGNAC T DE CAMPAGNE T LA BOUI PORT-DE-BOUC T FERRIÈRES VENELLES Car POINTE-ROUGE E-BOUC AIX-EN-PROVENCE 4 VELAUX VELAUX SAINT-CANAT PLAN DE CAMPAGNE SAINT-ANTOINE PAS DES LANCIERS RASSUENST-CHAMA OGNAC BHNS Paris / Europe duSIMIANE-COLLONGUE NordT 4 RASSUENST-CHAMAS LES MILLES PORT-DE-BOUC LES MILLESHALTE PICON-BU MARTIGUES ISTRES SAINT-ANTOINE 2 2 CENTRE 6 / HÔPITAL NORD PAS DES LANCIERS PORT-DE-BOUC 2 T MALLEMORT / ARBOIS T4Fret/ fluvial/maritime 4 6 Schéma deL’ESTAQUE la mobilité intégrée GOUDES PORT-DE-BOUC BOUILLADISSE MARSEILLE MARTIGUES Avignon T / ARBOIS 6CLAIRES HÔPITAL NORD 2LES HEURESLA GPMM-FOS 4 PAS DES PAS LUYNES ROGNAC T DES LANCIE VITROLLES POINTE-ROUGEPAS DES LANCIERS MIRAMAS Bateau-bus SAINT-ANTOINE MARTIGUES T MARTIGUES VELAUX FOS-SUR-MER SÉNAS MARTIGUES 6 / HÔPITAL NORD ISTRES CENTRE VoieROUSSET PORT ST-LOUIS Nîmes HALTE PICON-BUSSERINE LA CIOTAT rapide vélo PLAN DE CAMPAGNE ATHELIA PORT ST-LOUIS LA BLANCARDE La Diagonale MIRAMAS LES MILLE ISTRES 2 CROIX-SAINTE 4 CENTRE ST-MITRE GPMM-FOS 2 -LES-REMPARTS L’ESTAQUE T GOUDES SAINT-ANTOINE 2 PAS DES LANCIERS / ARBOIST SIMIANE-COLLONGUE GPMM-FOS Transferium FERRIÈRES ON-DE-PROVENCE Train HALTE PICON-BUSSE Bastia T 2 LA SÉNAS ROGNAC T 6 / HÔPITAL NORDGARDANNE BLANCARDE HALTE PICON-BUSSERINE LA VALENTINE ST-CHAMAS Fret ferroviaire L’ESTAQUE RASSUEN Calvi 2 L’ESTAQUE LA BOUILLADISSE LES HEURES CLAIRES ATHELIA Passage par heure POINTE-ROUGE 2 LUYNES Tram-Train SALON-DE-PROVENCE PERTUIS de pointe et par ST-MITRE AIX-EN-PROVENCE Ajaccio MEYRARGUES ST-CHAMAS VELAUX ROGNAC -LES-REMPARTS T 4 VITROLLES Car XCAMPAGNE 6BLANCARDEMA LA ST-CHAMAS Bastia 2 MILLES 2 2 sens GOUDES ES LABLANCARDE FOS-SUR-MER Porto-Vecchio ST-MARTIN DE CRAU T SAINT-CANAT LES 2 MIRAMAS RASSUEN GARDANNE CADARACHE 2 BHNS / ARBOIS RET CLAIRES HALTE PICON-BUSSERINE LES HEURES PORT-DE-BOUC VELAUX LES MILLES Calvi 2 SAINT-ANTOINE S-REMPARTS PERTUIS Porto Torres L’île Rousse RASSUEN Propiano CROIX-SAINTE T LES HEURES CLAIRES 4ISTRES Fret fluvial/maritime PMM-FOS L’ESTAQUE tégrée AjaccioLA MÉTROPOLE SAINT-CANAT FERRIÈRES ARLES 2 / HÔPITAL/ ARBOIS NORD 6T PAS LANCIERS DES LIENS ROGNAC T DES2VELAUX 6 FOS-SUR-MER VITROLLES Bateau-bus ROUSSET MARTIGUES Porto-Vecchio 6 FRET FOS-SUR-MER 2 CENTRE Voie rapide vélo T MARSEILLE VELAUX La vision de LinTorres est structurée autour VITROLLES SIMIANE-COLLONGUE FRET Porto L’île‘‘d’écosystèmes‘‘ RousseBastia MALLEMORT LA VALENTINE ISTRES GPMM-FOS LA BLANCARDEMARSEILLE Propiano CENTRE ST-MITRE -LES-REMPARTS SIMIANE-COLLONGUE LES HEURES CLAIRES GPMM-FOS CROIX-SAINTE VENELLES T GPMM-FOS ST-CHAMAS 2internesLES MILLES ROGNAC T forts permettant des liens et des relations GPMM-FOS LA BOUILLADISSE Calvi FERRIÈRES T Transferium LA BOUILLA ROUSSET RASSUEN FERRIÈRES 2 LES HEURES NTOINE MARSEILLE LUYNESCLAIRES / ARBOIS 6 PORT-DE-BOUC Ajaccio PLAN DE CAMPAGNE HALTE pérennesSÉNAS avec le reste du PICON-BUSSERINE pays, avec l’Europe et avec POIN ROGNAC T -LES-R ST-MITRE Passage par heure AIX-EN 4 SALON-DE-PROVENCE VELAUX L NORD 6 Porto-Vecchio PLAN DE CAMPAGNE de pointe et par ST-MITRE -LES-REMPARTS L’ESTAQUE 4 PAS DES LANCIERS VITROLLES CENTRE LES MILLES sens ESFOS-SUR-MERTunis le bassin méditerranéen. GARDANNE Porto Torres L’île Rousse MARSEILLE T 6 Propiano MARTIGUES 2 ST-MARTIN DE CRAU T POINTE-ROUGE GPMM-FOS PORT-D ST-MITRE -LES-REMPARTS / ARBOIS T Pour renforcer les liens et la cohérence au sein d’AMP, 4 SALONIS 6 MEYRARGUES GOUDES PORT-DE-BOUC CROIX-SAINTE SAINT-ANTOINE PAS DES LANCIERS 6 ST-MITRE -LES-REMPARTS 6 NORDSAINT-CANAT cette contribution préconise leFERRIÈRES développement d’écoPOINTE-ROUGEPAS DES LANCIERS ARLES LA BLANCARDE LA/ HÔPITAL VALENTINE 24 MIRAMAS GOUDES RASSUEN FOS-SUR-MER POINTE-ROUGE VITROLLES LUYNES LES HEURES CLAIRES HALTE PICON-BUSSERINE PLAN VITROLLES FRET MARTIGUES FOS-SUR-MER PERTUIS PORT ST-LOUIS systèmes économiques et de grappes d’innovations SIMIANE-COLLONGUE CROIX-SAINTE MARSEILLE GPMM-FOS ROGNAC PORT ST-LOUIS 2 CROIX-SAINTE CROIX-SAINTE LA BOUILLADISSE L’ESTAQUE FE HALTE PICON-BUSSERINE VITROLLES GOUDES SAINT-ANTOINE PAS DESFERRIÈRES LANCIERS fondés sur le décloisonnement des différentes activiGOUDES CADARACHE FERRIÈRESFOS-SUR-MER L’ESTAQUE LES HEURES CLAIRES FRET PLAN DE CAMPAGNE / HÔPITAL NORD CROIX-SAINTE 2 Bastia Bastia tés. Il s’agit en premier lieu deGPMM-FOS réintégrer PORT-DE-BOUC GARDANNE ROGNAC les activités T4 VENELL POINTE-ROUGE FERRIÈRES ST-CHAMAS AIX-EN-PROVENCE LA BLANCARDE LUYNES LA VALENTINE LA BLANCARDE LAVELAUX VALENTINECalvi Calvi SAINT tertiaires dans le tissu urbain dense et de reconquérir 2 2 PAS DES LANCIERS VENELLES Annaba Bastia 2 LUYNES C LES MILLES MARTIGUES Bastia 2 T Ajaccio 6 / HÔP 4 PORT-DE-BOUC Ajaccio Calvi Oran et régénérer les 15 000 hectares de foncier industriel VELAUX / ARBOIS SAINT-ANTOINE Porto-Vecchio 6 6 GOUDES PORT-DE-BOUC PAS DES LANCIERS Calvi ARTIGUES PORT-DE-BOUC nis 6 / HÔPITAL NORD AUBAGNE LES MILLES 4 ISTRES HALTE PICON-BUSSERINE PortolaTorres L’île 4Ajaccio Porto-Vecchio existant.Béjaia Ce travail Bastia suggère également deAjaccio valoriser 2Propiano TRousse ST-MITRE -LES-REMPARTS GARDANNE POINTE-ROUGE MIRAMAS GARDANNE LANCIERS 2 PAS DES LES PALUDS/ ARBOIS MARTIGUES PAS DES LANCIERS Skikda Porto-Vecchio MARTIGUES Calvi L’ESTAQUE ST-MITRE -LES-REMPARTS Porto-Vecchio Porto L’île Rousse Tunis MARTIGUES Propiano 6PALUDS situation d’AMP comme interface stratégique entre PORT ST-LOUIS T Torres Porto Torres PORT ST-LOUIS Tunis LESPropiano HALTE PICON-BUSSERINE ISTRES Porto Torres L’île Rousse L’ESTAQUE MIRAMAS 2Propiano Ajaccio SIMIANE-COLLONGUE L’ESTAQUE l’Afrique et l’Europe, en créant un hub de référence MARSEILLE GOUDES 6

T

ST-MARTIN DE CRAU

SALON-DE-PROVENCE

4

T

MIRAMAS

2

VELAUX

2

T T 4

LUYNES

ST-MITRE -LES-REMPARTS

CROIX-SAINTE

PORT-DE-BOUC

FERRIÈRES

T ST-LOUIS

4

6 T

T

Lyon T Francfort T Paris MARTIGUES

4

GARDANNE

T

PAS DES LANCIERS

T

6

2

VITROLLES

SIMIANE-COLLONGUE

LA BOUILLADISSE

T

PLAN DE CAMPAGNE

LA BLANCARDE

6

LA CIOTAT

T

T

T

T

L’île Rousse

T

T T

RASSUENST-CHAMAS CROIX-SAINTE

6 T MARSEILLE T

T

T

T T Ajaccio CROIX-SAINTE

T

T

6

6

T

6

FERRIÈRES

4

SAINT-CANAT

FOS-SUR-MER

T T

VENELLES

2

VELAUX

2

AIX-EN-PROVEN

LES MILLES / ARBOIS

T

2

T

ROGNAC

T T

T

T

CROIX-SAINTE

FERRIÈRES

4

T

SIMIANE-COLLONGUE

Tunis

PAS DES LANCIERS

PLAN DE CAMPAGNE

SAINT-ANTOINE / HÔPITAL NORD

T T

6

HALTE PICON-BUSSERINE LA BLANCARDE

2

T

RANS

GOUDES

Bastia Calvi Ajaccio Porto-Vecchio Propiano

Porto Torres

L’île Rousse

T

T

T

T

T

T

T

T

T T

T

T T Italie

Torres LES PALUDS

T

T 2 T

T T TT

AUBAGNE

T

T

T

T

T

LA BLANCARDE 2 -LA LA VALENTINE BOUILLADISSE ©Bureau des Guides GR2013/Lin Mucem carte au solT VITROLLES L’île Rousse LA BLANCARDE

LA VALENTINE

Bastia LUYNES PLAN DE CAMPAGNEROGNAC T SIMIANE-COLLONGUE 6 T Calvi T VELAUX T POINTE-ROUGE 6 FERRIÈRES LES MILLES Ajaccio 2

T

POINTE-ROUGE

AIX-EN-PROVENCE T T

T

LA VALE

6

MARSEILLE

T

Italie

Tunis

GARDANNE

6

L’ESTAQUE

TT

T

T

LUYNES

T

Annaba Oran VITROLLES Béjaia Skikda

MARTIGUES

T

FE

MARTIGUES

AIX-EN-PROVENCE T T

RANS

T

T

T

PORT-DE-BOUC

T

T CROIX-SAINTE

PORT-DE-BOUC

PORT ST-LOUIS

LES HEURES CLAIRES

PORT ST-LOUIS

T

ROGNAC T 2 VITROLLESPorto Propiano LES HEURES CLAIRES Calvi

2

ST-CHAMAS

AIX-EN-PROVENCE

AUBAGNE T SALON-DE-PROVENCE 6 MEYRARGUES Porto-Vecchio de l’espace euro-méditerranéen. Bastia

T

Bastia

T

T

T

4

T-SUR-MER2

T 2

2

6

TT

T2

T T

Porto Torres

TT 2

ATHELIA

Toulon Nice Italie

ST-MITRE -LES-

PERTUIS

FOS-SUR-MER

FRET GPMM-FOS

T

MIRAMAS

RASSUEN

Annaba Oran Béjaia Skikda

LES HEURES CLAIRES

CENTRE GPMM-FOS

SALON-DE-PROVENCE

ISTRES

FRET GPMM-FOS

ST-CHAM

ISTRES

RASSUEN

Toulon Nice Italie

MALLEMORT

ATHELIA

T

TT

4

T

T

T T

T

MARSEILLE

4

T OLLES

T

LES PALUDS

POINTE-ROUGE

4

Tunis

T

AUBAGNE

GOUDES

Bastia Calvi Ajaccio Porto-Vecchio Propiano

T

LA VALENTINE

MIRAMAS

T

T

T

LA CIOTAT

SÉNAS

ST-MARTIN DE CRAU

ARLES

T

HALTE PICON-BUSSERINE

L’ESTAQUE

2

L’île Rousse

T

SAINT-ANTOINE / HÔPITAL NORD

6

4

FRET GPMM-FOS

T

ROUSSET

T

ROGNAC

Porto Torres

T

LES PALUDS

ST-MITRE -LES-REMPARTS

RANS

2

LES HEURES CLAIRES

FOS-SUR-MER

T

AIX-EN-PROVENCE

LES MILLES / ARBOIS

T

POINTE-ROUGE

GOUDES

CENTRE GPMM-FOS

4

RASSUEN

CENTRE GPMM-FOS

4

T

ST-CHAMAS

T

T SALON-DE-PROVENCE

VENELLES

ISTRES

T

CADARACHE

MEYRARGUES

SAINT-CANAT

S LE

T

T

Bastia Calvi Ajaccio Porto-Vecchio Propiano

Tunis

Italie

PERTUIS

Paris / Europe du Nord Avignon Nîmes

MIRAMAS

AUBAGNE

T

4

T

SÉNAS

T

MALLEMORT

T

Lyon Francfort Paris

MARSEILLE

4

AIX-EN-PROVENCET

T

LA VALENTINE

6

4

4

T

T

Annaba Oran Béjaia Skikda

2

4

T

Lyon Francfort Paris

LA BLANCARDE

4

4

4

CROIX-SAINTE LES HEURES CENTRE GPMM-FOS

HALTE PICON-BUSSERINE

L’ESTAQUE

T

T

T

T

SIMIANE-COLLONGUE L’ESTAQUE

AIX-EN-PROVE ST-CHAMAS AUBAGNE RASSUEN SAINT-CANAT L 2

LA BOUILLADISSE2


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 20

MÉTROPOLE CAPITAL PAYSAGES Lyon Francfort Paris Paris / Europe du Nord Avignon Nîmes

MALLEMORT SÉNAS

Rech

Italie

Log

Res

Tour PERTUIS

T

ARLES

SALON-DE-PROVENCE

Uni

MEYRARGUES

SAINT-CANAT

T

Indu

Enr

*

Log Indu VELAUX

Car

FOS-SUR-MER

FRET GPMM-FOS

BHNS

Fret fluvial/maritime Bateau-bus

RANS

CROIX-SAINTE

Com Indu

SIMIANE-COLLONGUE

Ter

LA BOUILLADISSE

T

PLAN DE CAMPAGNE

Vert Cult

SAINT-ANTOINE / HÔPITAL NORD

T

Tour

HALTE PICON-BUSSERINE

L’ESTAQUE

LA BLANCARDE

LA VALENTINE

T

AUBAGNE

T

MARSEILLE

LES PALUDS

Logistique

Agriculture Résidentiel Université

GOUDES ATHELIA

Tunis

Porto Torres

*

Vert

FOS-SUR-MER

MARTIGUES

Cult

Tour

Tour

PORT-DE-BOUC

Indu

Indu

Vert

AIX-EN-PROVENCE Cult Agri Com

H

*

Com

Cult Com

Log Log

GARDANNE

*

Ter

Indu

H Vert

Rech Res

Cult

*** Tour

Recherche/ Innovation

Res

Rech

Log

Indu

Cult

Vert

PLAN DE CAMPAGNE

Ter

Hôpital santé

*

Enr

Res

Log

ROUSSET

Uni

Agri

Agri

Res

Com

Vert

MARSEILLE Indu

Res

Vert

Res Agri

Com Indu

VALLÉE DE L’HUVEAUNE

Ter

Indu

Tour

AUBAGNE

Cult

Com Log

Énergie

Uni

Hub Multimodal

Res

Vert

Cult

Tour

Plateforme logistique

Rech

LA CIOTAT / CASSIS

Ter

Station

Indu

L’île Rousse

Mobilités intégrées

Cultures/Économies Processus

Résilience

Îles-paysages /rubans urbains

Bastia Calvi Ajaccio Porto-Vecchio Propiano

S Toulon Nice Italie

*

Tour

Pôle Vert / Loisirs

Res

H

Uni

Ter

Tourisme

Uni

Rech

Rech

Culture

Agri

Enr

LA CIOTAT

GPMM

Production industrielle Pôle tertiaire

Indu Ter

Res

VITROLLES MARIGNANE

Vert

Res

Res

Rech

Log

Rech

Cult

Rech

LES MILLES / ARBOIS

Enr

ROGNAC

Indu

Res Vert

Vert

Res

Tour

Vert

Vert Indu Enr

Commerces

HUB POINTE-ROUGE

Annaba Oran Béjaia Skikda

MIRAMAS

ISTRES

Ter

Tour Log Log

GARDANNE

T

PAS DES LANCIERS

MARTIGUES

PORT ST-LOUIS

Transferium

T

FERRIÈRES

PORT-DE-BOUC

Voie rapide vélo

T

ROUSSET

LUYNES

Tour

Res

Vert

T

T VITROLLES

T

Res

AIX-EN-PROVENCE

LES MILLES / ARBOIS

T

T

ROGNAC

ST-MITRE -LES-REMPARTS

H

Res

Log

ST-CHAMAS

LES HEURES CLAIRES

CADARACHE Enr

Tour

SALON-DE-PROVENCE

Tour

MIRAMAS

ISTRES

RASSUEN CENTRE GPMM-FOS

Train Fret ferroviaire Tram-Train

Indu

Res

Vert

Cult

Tour

Agri

SAINT MARTIN DE CRAU

VENELLES

Agri

Indu

Rech Res

Cult

Agri

La Diagonale

PERTUIS

Vert

CADARACHE

T ST-MARTIN DE CRAU

ARLES

Parc Central de l'Étoile

Haute vallée de l'Huveaune La D9 de l'Arbois à Aix

Vallée Basse Durance

Plaine de la Crau

Fos-sur-Mer

/ MIRAMAS VITROLLES / MIRAMAS VITROLLES

E

AIX

-EN

-P

ENC

ROV

NCE

-PROVE -EN NCE AIX -PROVE NCE -EN AIX -PROVE -EN AIX

LA DURANNE CAMPUS DE L’ARBOIS

AGN AMP

-A TGV GARE LLES -AIX VITRO TGV GARE

LAN

Pôle intense des Milles E

Lien entre Aubagne centre et les Paluds

E -C -DE E AGN PLAN ARSEILL -CAMP M -DE P

IX

Entrée Ouest du Parc Central de l'Étoile

Rives actives

Les idées +

L'Agri-parc

Le transferium de la plage

Cette vision insiste sur la mise en valeur des diverOffice de Tourisme

EPF PACA

Airbus Helicopters

Associations

(histoire aéronautique, paysage,...)

Syndicat de l’Etang de Berre

ETM

Aéroport MarseilleProvence

AÉROPORT EST ÉTANG DE BERRE

CEA pôles de compétivité

structure éphémere

pôles de compétivité Henri Fabre/ pôle Pegase Vitropôle

EDF, une rivière un territoire

SNCF Région PACA

Habitants

énergie

CCI Provence Promotion

Chambre d’agriculture

ETM

BASSE DURANCE structure éphémere

Office de Tourisme Aix-MarseilleUniversité

sités d’Aix-Marseille-Provence en termes de payÉtablissement public foncier

Associations, Habitants

Vitrolles/ Marignane/St Victoret

AP-HM Hopital Edouard Toulouse

Association Capitale Ad Hoc Hotel du Nord Habitants

MÉTROPOLE

structure éphémere

Chateau Lacoste

sages et d’activités plutôt que sur la recherche à

Ville de Marseille AGAM EPF

ETM

HOPITAL NORD

(associée à des tiers en fonction du territoire de projet (département, région, état,...)

GIP Marseille Rénovation Urbaine

Comité de pilotage et ressources SNCF Région PACA association pour préservation de la Chaîne de l'Etoile Syndicat de l’Etang de Berre Observatiore national de la mer et du littoral

Pôle Média Provence Studios, Cité des arts de la rue, CIAM

Centre Valentine, Vallée Verte Valentine, Pôle Alpha, ...

Université Aix-Marseille

ETM

pôles de compétivité / clusters

structure éphémere

Associations

(archéologie, paysage, installations artistiques, fêtes foraines)

Habitants

Port St Louis/ Fos/ Martigues/ Port de Bouc/ Istres/ St Mitre-lesRemparts

CCI Provence Promotion

tout prix d’une cohérence territoriale.

GPMM

Syndicat intercommunal de l’Huveaune

Office de Tourisme

DDTM, pôle risques

ETM

Les transferium

Parc National des Calanques

VALLÉE DE L’HUVEAUNE structure éphémere

SNCF/ Région PACA

Habitants/ Associations

Marseille/ la Penne sur Huveaune/ Aubagne

Les parcs métropolitains

EPF PACA

acteurs habitat: promoteurs et bailleurs

DES ÉTANGS

énergie, économie circulaire, logistique (PIICTO, ARII,...)

Office de Tourisme

CCI Provence Promotion

Les ETMLa

structuration des mobilités autour des‘‘transfe-

riums‘‘ est susceptible de révéler de nouvelles centralités urbaines à investir. L’organisation du développement autour de ces pôles intermodaux donne une représentation écoDes‘‘pièces métropolitaines‘‘ : 1. Les lisières actives du parc central de l’étoile 2. La vallée écotouristique de la Basse Durance 3. Le hub logistique et agricole de la plaine de La Crau 4. Le collier des villes des étangs : entre écotourisme 4

et industrie portuaire 5. Le parkway, scénic road le long de la D9 et de l’Arbois 6. La vallée de l’Huveaune : vallée industrielle et paysagère

systémique de la métropole intégrant économie, urbanisme et transport, qui valorise les complémentarités et les liens au sein du territoire. Par ailleurs, cette contribution propose la création d’équipes de territoires métropolitains (ETM), qui seraient des entités opérationnelles rassemblant plusieurs acteurs autours de secteurs spécifiques. Ces équipes pourraient être des outils efficaces afin de faciliter les échanges entre acteurs et d’accélérer les projets sur des territoires clefs.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 21

mission interministérielle / La vision de Seura - 2015

MéTROPOLE SPECTACULAIRE les moyens de l’intégration, de l’optimisation, et de l’intermodalité. L’innovation technologique proposée par l’équipe dans les modes et les infrastructures de transport ouvre de vraies opportunités d’évolution des pratiques et de la gestion des déplacements. Enfin, à partir des ‘‘futurs engagés‘‘, l’équipe identifie des ‘‘Hauts-lieux‘‘ spectaculaires et accessibles sur lesquels préexistent des projets notamment VAMP, l’Arbois et le chenal de Caronte. A l’échelle métropolitaine la vision se déploie à partir de la ‘‘vallée des synergies‘‘ de Fos à Cadarache, incluant un projet d’ensemble à développer autour de l’étang de Berre. Document source : AMP - Des hauts lieux, Age 3 des mobilités, Métropole spectaculaire, 2015

UNE MÉTROPOLE SPECTACULAIRE, DES MOBILITÉS EFFICACES, ET DES HAUTS LIEUX Pour l’équipe Seura, trois grands objectifs doivent guider la construction de la métropole marseillaise. Il faut tout d’abord valoriser les éléments qui rendent le territoire spectaculaire. Cette dimension constitue un avantage métropolitain majeur pour Aix-Marseille-Provence. En capitalisant sur cet atout, la métropole gagnera en attractivité économique, résidentielle et productive. Les corridors naturels rendent les déplacements plus difficiles et la métropole est carencée concernant les mobilités. La mise à niveau du réseau de transport en s’appuyant sur les scénarios et projets en cours est donc essentielle. Seura préconise l’entrée dans un‘‘Age 3‘‘ des mobilités. Il s’agit de se donner

Les idées + Le travail de Seura constitue une vision volontariste du développement par les projets. Il donne l’occasion de revoir certains projets du ‘‘futur engagé‘‘. L’approche pré-opérationnelle de l’équipe concernant les déplacements constitue un apport notable au projet métropolitain.


vision mÊtropolitaine - des visions d’ensemble - P. 22


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 23

Des projets structurants sur des Hauts lieux, mobilités métropolitaines et des paysages mobiles : - Cité aéronautique à l’Est de l’Étang de Berre: intensifier le pôle économique majeur de la métropole ; - Cité botanique méditerranéenne de l’Arbois : amorcer un projet international de recherche et d’expérimentation sur les biodiversités ; - Cité numérique du chenal de Caronte : faire dialoguer les communes en exploitant la position stratégique du futur pôle multimodal ; - Plan-de-Campagne : d’une centralité métropolitaine au morceau de ville ; diversifier les activités, densifier les transports en commun. Projets de proximité Centralités transversales et villages spectaculaires : - l’Étoile de Miramas : rééquilibrer l’ouest de la ville et articuler gare, quartier, centre-ville et faubourg ; - dans les quartiers Nord de Marseille : renouvellement urbain et création de continuités urbaines, projet de rénovation urbaine la Castellane ; - dans les villages provençaux : consolider les centres des villages.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 24

La vision de l’agam - 2014

DES ‘‘ENGRENAGES MÉTROPOLITAINS‘‘ UNE PROBLÉMATIQUE DE DÉPLACEMENTS PRIORITAIRE L’Agam propose un réseau de transport qui se déploie sur plusieurs échelles. Il s’agit en premier lieu de consolider une armature du territoire autour de ‘‘magistrales métropolitaines‘‘, constituées à partir d’une combinaison entre les axes existants du TER et des liaisons‘‘express‘‘ par bus. A l’échelle régionale, l’Intercité permet d’organiser une desserte ferrée rapide d’Arles à Toulon, via Marseille et l’aéroport. La création de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur s’inscrit dans cette logique. Localement, l’organisation d’un service de navettes actives est envisagé pour desservir les principales zones d’activités situées hors des réseaux urbains et métropolitains. Ces éléments ont été largement repris dans le livre En 2014, dans un contexte de préfiguration de

blanc des transports métropolitains, porté par la mis-

la métropole par la mission interministérielle,

sion interministérielle pour le projet, auquel l’Agam à

l’Agam engage en appui de la Ville de Marseille,

beaucoup contribué.

une réflexion pour contribuer au projet. Sur la base mentaires pour améliorer la convergence des visions

UNE STRATÉGIE COLLECTIVE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

locales et mieux répondre aux enjeux métropolitains.

L’agence considère nécessaire de lever les concur-

La réflexion procède par approches thématiques tout

rences à l’échelle métropolitaine pour faciliter le déve-

en entretenant des liens et des cohérences transver-

loppement des différentes filières économiques et de

sales entre les différents enjeux.

l’emploi. L’ancrage territorial de cette stratégie passe

des  ’’futurs engagés ’’, elle propose des pistes complé-

par une amélioration de la lisibilité de l’offre de sites économiques, et une concentration des activités terDocument source : Construction du projet métropolitain, 2014

tiaires sur les pôles urbains.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 25

AIX-MARSEILLE PROVENCE  ORGANISATION DU TERRITOIRE

INTENSIFIER, ORGANISER ET REQUALIFIER LES ESPACES DÉJÀ URBANISÉS

base de réflexion - juillet 2014

SÉNAS MALLEMORT

LAMANON

EYGUIERES

structurer le développement des secteurs stratégiques

CHARLEVAL LA ROQUED'ANTHERON

ALLEINS

SAINT-ESTEVE -JANSON

VERNEGUES ROGNES

LAMBESC

JOUQUES

PEYROLLESEN-PROVENCE PELISSANNE

MEYRARGUES LA BARBEN

GRANS

et en priorité dans les secteurs bien desservis (Gare TER et/ou TCSP)

LE PUYSAINTE-REPARADE

AURONS

SALONDEPROVENCE

développer l’urbanisation dans les zones urbaines existantes

SAINT-PAUL-LEZ-DURANCE

PERTUIS

zones préférentielle du développement de l’emploi

SAINT-CANNAT

garantir la pérennité des espaces agricoles en structurant les filières de production

VENELLES LANÇON-DE-PROVENCE

MIRAMAS CORNILLONCONFOUX

VAUVENARGUES

EGUILLES

réservoirs de biodiversité à préserver

SAINT-MARCJAUMEGARDE

COUDOUX LA FARELES-OLIVIERS

SAINT-CHAMAS

AIX-EN-PROVENCE

PUYLOUBIER

VENTABREN

BEAURECUEIL

LE THOLONET

SAINT-ANTONINSUR-BAYON

VELAUX CHATEAUNEUF-LE-ROUGE

ISTRES MEYREUIL

GARDANNE

VITROLLES

SAINT-MITRELES-REMPARTS

CABRIES

PORTDE-BOUC

PEYNIER TRETS

LES PENNESMIRABEAU

SIMIANE-COLLONGUE

MIMET

CADOLIVE

LA BOUILLADISSE PEYPIN LA DESTROUSSE

CHATEAUNEUFLES-MARTIGUES

CARRYLE-ROUET

SAINTSAVOURNIN

SEPTEMESLES-VALLONS

GIGNACLA-NERTHE

SAUSSETLES-PINS

BELCODENE

GREASQUE SAINT-VICTORET

MARTIGUES

FUVEAU

BOUCBEL-AIR

MARIGNANE

FOS-SUR-MER

PORT-SAINT-LOUISDU-RHONE

ROUSSET

ROGNAC

BERRE-L'ÉTANG

PLANDE-CUQUES ENSUÈSLA-REDONNE

organisation du territoire

rseille-provence

rojet métropolitain

ALLAUCH

AURIOL

SAINTZACHARIE

ROQUEVAIRE

LE ROVE

MARSEILLE AUBAGNE GEMENOS

CUGES-LES-PINS

LA PENNESUR-HUVEAUNE CARNOUX-EN-PROVENCE

CASSIS

ROQUEFORT-LA-BEDOULE

Limite Aix-Marseille-Provence

CEYRESTE

LA CIOTAT © CARTOGRAPHIE AGAM  AVRIL 2014

SOURCE : AGAM

N

0

5

En outre, un effort particulier est à porter au renou-

L’objectif est de produire une offre de logements

vellement, à la requalification et à la densification des

diversifiée en produits, prix et localisations, et de

sites d’activités et d’emplois pour garantir leur acces-

construire dans les secteurs dynamiques en emploi,

sibilité.

de manière à favoriser la fluidité des parcours résidentiels.

RÉPONDRE AUX DIFFICULTÉS DE LOGEMENT ET RAPPROCHER LE COUPLE LOGEMENT-EMPLOI

UN CAPITAL NATURE ET LITTORAL EN PARTAGE

Les niveaux de prix du logement pèsent sur le budget

La diversité des paysages, la biodiversité et le lit-

des ménages, et contribuent à éloigner lieu de domi-

toral maritime et lacustre participent largement à

cile et de travail, en alimentant ainsi les difficultés de

l’identité et l’attractivité de la métropole Aix-Mar-

déplacements.

seille-Provence. Remarquables mais fragiles et sous

10 km

O

E S

63


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 26

pression, les espaces naturels et agricoles requièrent des efforts particuliers pour permettre de concilier à long terme leurs différents usages et leur protection. L’étang de Berre constitue notamment un enjeu central à l’échelle métropolitaine, tant par sa valeur écologique que pour son potentiel de reconversion vers des usages économiques renouvelés, résidentiels ou de loisirs.

VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE D’AMP : UNE COHÉRENCE URBANISMETRANSPORT ET DES FORMES URBAINES INNOVANTES Afin de limiter l’étalement urbain et la consommation des espaces agricoles et naturels, l’Agam préconise d’intensifier prioritairement les espaces urbains centraux, déjà desservis, puis autour des pôles d’échanges. Il s’agit également de développer des formes urbaines à la fois denses et attractives, qui concilient compacité et innovation des formes de l’habitat et des locaux d’activités.

Les idées + Cette contribution met en valeur les singularités d’Aix-Marseille-Provence et défend un projet métropolitain à la fois vernaculaire et innovant. L’Agence adopte une posture transversale en articulant les réponses aux questions de déplacements, d’économie et d’habitat. La stratégie visant à coordonner urbanisme et transport permet d’organiser et de requalifier les espaces déjà urbanisés, et de réguler l’urbanisation pour éviter les dérives de l’étalement. Ces orientations doivent dès lors faire l’objet d’une traduction concrète en projet. La représentation spatiale en‘‘engrenages‘‘ met en valeur des secteurs d’enjeux et leurs liens à différentes échelles, et permet de rendre compte des potentiels existants à développer dans le cadre de projets métropolitains. Il s’agit ainsi de considérer que tous les territoires sont contributeurs du projet métropolitain de façon interdépendante.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 27

La vision de L’aupa - 2015

LE ‘‘GRAND 8‘‘ACCÉLÉRATEUR DE TERRITOIRE tences entre les acteurs et entre les territoires est centrale et se pose en préalable...

DES DÉFIS POUR UN PROJET MÉTROPOLITAIN L’AUPA préconise une offre d’habitat plus accessible et innovante (alternative crédible à la maison individuelle) au sein des villes afin de limiter la périurbanisation et de fluidifier les parcours résidentiels des habitants, tout en encourageant un développement économique intégré aux tissus urbains existants. Il s’agit par ailleurs de valoriser la diversité du système productif métropolitain en apportant un soutien égal aux nombreuses filières présentes dans le grand territoire. Les espaces d’activités n’en sont pas moins organisés autour de deux axes emblématiques et structurants pour le territoire: L’un, orienté nord-sud, entre Aix et Marseille; l’autre, orienté est-ouest, de Trets à

ASSOCIER LES ÉLUS ET LES ACTEURS PUBLICS ET PRIVES C’est avant tout la méthode proposée pour « faire métropole » qu’il faut retenir, associant les élus et les acteurs publics et privés du Pays d’Aix à la construction d’une vision et d’un socle de projet, largement partagés autour de la notion d’éclectisme. L’AUPA met en avant la multipolarité et les complémentarités au sein d’AMP en les symbolisant par un Grand 8, en opposition avec les représentations « centre - périphérie » habituelles. A ce titre, la question de la répartition des ressources et des compéDocument source : Construction du projet métropolitain, 2015

Fos. Ces derniers cristallisent de nombreux enjeux en termes notamment de transport et de gouvernance et pourraient préfigurer l’émergence d’une armature territoriale revisitée. Enfin, l’AUPA met en avant une métropole qui allie les espaces du plein et du vide. Il s’agit de protéger les paysages naturels et agricoles interstitiels, de mettre en valeur leur diversité, leur potentiel en termes de ressources, et de les envisager à la fois comme condition et comme limite du développement urbain.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 28

ts metropolItaIns

poUr le pays d’aIx demaIn 8 grands projets pour AMP : • Aix-Marseille Express en Transport collectif sur A51 • Axe Est-Ouest de Trets/Rousset à Fos/Martigues: un laboratoire du projet urbain • Développement stratégique autour de la Gare de l’Arbois • Aix-Étang de Berre par Rognac – Réouverture de la voie ferrée aux voyageurs et création d’une boucle

es

ferrée métropolitaine Aix-Marseille-Vitrolles • Vallée des énergies : Durance, ITER • Cap Horizon - Vitrolles-Aéroport : un projet partenarial pour le développement économique aéronautique • Campus Mirabeau, université dans la ville • French Tech, The Camp, quartier numérique de la Constance 5

Les idées + L’AUPA préconise une construction progressive et aussi collective que possible du projet métropolitain. Le Grand 8 valorise le polycentrisme qui constitue la singularité de la métropole Aix-Marseille-Provence et tente d’intégrer les différentes composantes naturelles, urbaines ou humaines, au dess(e)in du projet.

L’AUPA a poursuivi en 2016 ses travaux de contribution au projet sous forme d’un tome 2 ‘‘FAIRE METROPOLE’’ qui propose des contrats de territoire pour mettre en œuvre les projets prioritaires et un ‘‘FAB LAB TERRITORIAL ‘‘ qui teste des réponses innovantes aux évolutions de modes de vie et de fabrication de l’urbain.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 29

La vision des conseils de développement - 2015

UN CAHIER DES CHARGES DU PROJET Métropolitain DES PRIORITÉS POUR UNE AMBITION MÉTROPOLITAINE Cette contribution au projet métropolitain cible trois champs d’actions majeurs pour engager le développement du territoire et renforcer son attractivité. En premier lieu, la mise en place d’un Schéma de développement économique est présentée comme essentielle afin de consolider une stratégie économique cohérente à l’échelle métropolitaine. Considérant les carences d’Aix-Marseille-Provence en termes de transports et d’accessibilité, les conseils de développement préconisent également la définition d’un schéma de l’organisation des mobilités. Ce réseau-armature doit s’organiser autour de corLes Conseils de développement et le Comité de

ridors destinés aux transports collectifs et de pôles

Consultation Ouest étang de Berre sont des assem-

d’échanges métropolitains.

blées citoyennes créées par les différents EPCI re-

Enfin, l’élaboration d’un Schéma de cohérence ter-

groupant des acteurs de la société civile représentant

ritoriale (SCoT) métropolitain apparaît primordiale

le monde économique, social, culturel et associatif de

pour consolider une vision d’ensemble du territoire.

leur territoire.

En s’appuyant sur les territoires de projets existants,

Ils ont engagé dès 2010 une réflexion commune au

il s’agit de constituer un projet métropolitain cohé-

travers de groupes de travail pour appréhender les

rent qui dépasse une simple juxtaposition des sché-

questions des déplacements, du développement éco-

mas précédents.

nomique et de l’aménagement du territoire à l’échelle métropolitaine. Ce travail a permis de consolider un document ayant pour vocation d’enrichir la réflexion sur les grands enjeux du territoire d’AMP, sur la base d’un dialogue entre différents acteurs de la société civile, et avec l’appui de l’Agam par l’apport de connaissances et d’éléments cartographiques.

Document source : Unir les forces, démultiplier les projets, 2015


• • • •

l’innovation, moteur du développement, la solidarité territoriale, l’évolution des grands pôles commerciaux, vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 30 la réhabilitation écologique et économique de l’étang de Berre.

Des champs d’actions pour une ambition Métropolitaine Mobilité et développement économique • Mettre en place un titre de transport unique et une politique tarifaire harmonisée • Mettre à niveau l’offre routière et ferroviaire • Optimiser les sites d’activités existants • Développer l’économie de la connaissance, porter le renouveau industriel et privilégier les filières de pointe • Accompagner le développement de l’Enseignement supérieur et de la recherche et encourager la formation professionnelle • Faire du tourisme un vecteur de déveAMP : Principaux espaces à enjeux - Source : Agam et Conseils de développement

Source : AGAM et Conseils de développement

Les idées + Les conseils de développement permettent une implication des acteurs de la société civile dans le projet métropolitain. Ils proposent une définition de ‘‘l’intérêt métropolitain‘‘ qui consiste à ‘‘privilégier les projets qui par leur contenu et leur objectif donnent sens à la métropole […] et dont l’impact économique et social dépasse tel ou tel territoire particulier‘‘. En outre, ils suggèrent la création d’outils nécessaires à la mise en œuvre des politiques publiques métropolitains, dont une agence 24/11/2015 d’urbanisme unique. La contribution est complétée par des propositions pour la structuration du conseil de développement d’AMP.

loppement Aménagement de l’espace • Organiser un projet cohérent sur Marignane Vitrolles • Faire de l’Arbois un grand projet structurant • Développer de façon concertée et harmonisée les espaces commerciaux périphériques • Mettre en place une politique de gestion des espaces naturels • Donner toute sa place à l’agriculture

11:27

métropolitaine

• Concevoir un projet fédérateur de l’étang de Berre


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 31

La vision issue, du recollement des SCoTs - agam 2014

LA MÉTROPOLE AU PRISME DES SCoT(S) Cette vision est issue d’un travail de recollement des cinq SCoTs des six ex-EPCI formant la métropole d’Aix-Marseille-Provence. La vue d’ensemble métropolitaine des projets engagés sur le territoire montre leur foisonnement et la richesse des réflexions qui les portent, mais également les écarts entre les visions d’évolution du territoire métropolitain. Elle constitue une brique de base essentielle pour la construction du projet métropolitain.

DES VISIONS PARTAGÉES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE Les différents SCoT(s) adoptent des discours assez similaires en termes de développement durable des territoires, qui correspondent aux principes des lois SRU et Grenelle. Il s’agit tout d’abord de maîtriser l’urbanisation, en limitant la consommation d’espaces naturels et agricoles, de réduire la pollution atmosphérique et de préserver les ressources naturelles et paysagères. Les enjeux en matière de cohésion et de mixité sociales sont également placés, à des degrés divers, au cœur des documents. La plupart des SCoT(s) proposent une approche transversale des politiques sectorielles. Ainsi, les documents insistent sur l’importance de la mise en cohérence entre urbanisme et développement des axes de transports collectifs. De même, la question de l’habitat est croisée avec celle de l’emploi et de l’attractivité économique. Ainsi, tous les schémas préconisent de concentrer la construction résidentielle dans les basDocument source : SCoT(s) des Ex-EPCI

sins d’emploi existants afin de limiter la dépendance à l’automobile.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 32

DES PRIORITÉS DIFFÉRENTES EN TERME DE PROJET TERRITORIAL

Le SCoT du Pays d’Aubagne et de l’Étoile préconise un

Les visions en matière d’armature territoriale sont

transports collectifs. La revitalisation des centres ur-

plus contrastées. Les axes de développement priori-

bains et le renouvellement du ‘‘corridor économique

taires et les polarités à développer sont souvent envi-

de la vallée de l’Huveaune‘‘ sont les deux autres prio-

sagés de manière segmentée, à l’échelle de chacun des territoires des anciens EPCI. Dans le SCoT de MPM, il s’agit principalement de ‘‘mettre en projet‘‘ les zones urbaines. Ce schéma propose une densification hiérarchisée autour de quelques sites stratégiques, qui se répartissent entre centralités secondaires ou de proximité, le long des principaux axes de déplacements existants ou projetés. Une attention particulière est portée au renouvellement urbain afin d’assurer la préservation des zones agricoles et naturelles. Le SCoT du Pays d’Aix identifie pour sa part deux axes de projet : l’un de Fos à Pertuis et l’autre de Fos à Trets. Le document préconise un développement cohérent et maîtrisé autour d’espaces définis comme prioritaires autour d’Aix, Pertuis ou Trets notamment, et de sites économiques majeurs comme Vitrolles, tout en confortant des pôles de rayonnement communautaire et de proximité, dont Gardanne ou Les-PennesMirabeau.

développement urbain compact autour des axes de


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 33

rités portées par le SCoT.

Enfin, le SCoT d’AGGLOPOLE, propose une approche

Le SCoT Ouest Berre commun à deux ex-EPCI SAN

territoriale en trois entités. La zone du Val de Du-

et Ouest Provence se singularise par une vision plus

rance et des Alpilles constitue un territoire rural et

normative du développement urbain. Ce schéma

agricole en structuration, à protéger et à mettre en

propose de structurer le territoire autour de pôles

valeur notamment en matière touristique, l’agglomé-

urbains définis comme étant ‘‘structurants‘‘, ‘‘d’équi-

ration Salonaise est définie à la fois comme une cen-

libre‘‘ ou ‘‘de proximité‘‘. Les niveaux d’intensité de

tralité à consolider et un pôle d’équilibre, et les rives

l’urbanisation sont hiérarchisés en fonction de l’ac-

de l’étang de Berre doivent être réhabilitées par le

cessibilité et des opportunités de renouvellement ur-

renouveau économique et le tourisme. En prévoyant

bain. Ce document se caractérise également par une

une offre en logements de qualité corrélée à l’offre

prise en compte fine de la trame verte et bleue.

d’emploi, mais aussi des services et équipements plus performants, ce schéma entend promouvoir une urbanisation solidaire et durable

Les idées + La lecture croisée des SCoTs permet d’identifier des axes de développement correspondant à la visions des ex-EPCI : Fos-Trets, Fos-Pertuis, la vallée de l’Huveaune, le ‘‘chapelet‘‘ des villes de l’Étang, l’agglomération marseillaise, les bourgs et villages du nord de la métropole. En revanche, certains secteurs et axes stratégiques existants ne ressortent pas véritablement de cette synthèse comme AixMarseille, Aubagne-Aix ou encore Marseille-Martigues-Fos. De plus, les SCoTs sont dans l’ensemble centrés sur leur territoire. Ainsi, ce premier travail de croisement doit permettre d’amorcer une dynamique collective dans l’élaboration d’un SCoT métropolitain.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 34

La vision de la CCI / Christian Saint-Etienne - 2015

AIX-MARSEILLE-PROVENCE 2030, CAPITALE ICONOMIQUE Christian Saint-Étienne est professeur titulaire de la

AMP doit également capitaliser sur sa situation stra-

Chaire Jean-Baptiste Say d’économie au CNAM et

tégique en Méditerranée pour adopter une position

Président de l’Institut France Stratégie.

dominante en tant que porte d’entrée régionale des

Auteur des notions d’iconomie entrepreneuriale et

routes du transport maritime mondial et s’imposer

de métropolisation de la croissance, Christian Saint-

au sein du réseau des grands ports du bassin médi-

Etienne considère la métropole Aix-Marseille-Pro-

terranéen. En effet, dans un contexte de réorganisa-

vence au prisme d’une approche économique. Réali-

tion des flux logistiques mondiaux et de recherche

sée pour la Chambre de Commerce et de l’Industrie,

d’alternatives aux ports du nord sur l’axe Bruxelles-

cette étude tend à évaluer les forces et faiblesses

Lyon en Méditerranée, Marseille pourrait devenir la

d’AMP face à la troisième révolution industrielle et à

porte d’entrée sud-européenne.

la métropolisation, afin de concevoir une proposition de projet stratégique métropolitain. Elle s’inscrit dans

Enfin, le développement attendu de l’Afrique et son

la suite des travaux engagés depuis longtemps par la

positionnement comme une nouvelle puissance

CCIMP sur la métropole, notamment ceux du club

mondiale renforcent la place d’interface de Marseille

Top 20, initiés en 2009.

entre les continents Africain et Européen.

AMP, CAPITALE ICONOMIQUE DU BASSIN MEDITERRANEEN

AMP, UN LEVIER POUR LA CRÉATION D’UNE ÉCO-RÉGION DE TAILLE MONDIALE

Selon Christian Saint-Étienne, le monde est en

Christian Saint-Etienne suggère une intégration et

train de basculer vers un nouveau modèle, régit par

une harmonisation du développement de la métropole

‘‘l’iconomie‘‘ entrepreneuriale. Il s’agit d’un système

avec celui de Montpellier, Toulon et Avignon. La coor-

connecté, entrepreneurial et mobile où les technolo-

dination de ces quatre agglomérations permettrait de

gies de l’information et de la communication tiennent

constituer un pôle métropolitain, fondé sur leurs com-

une place centrale. L’étude élaborée par Christian

plémentarités.

Saint-Étienne démontre qu’Aix-Marseille-Provence

AMP entretient également des liens forts avec deux

détient le potentiel pour s’imposer comme la grande

autres pôles métropolitains dans le quart Sud-Est de

capitale iconomique du bassin méditerranéen. Pour

la France, à savoir Saint-Etienne-Lyon-Grenoble et

cela, la métropole doit valoriser ses potentiels exis-

Nice-Antibes-Cannes.

tants, notamment dans le domaine de la recherche.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 35

Sept filières d’excellence d’AMP Aéronautique : 10 000 emplois en cœur de filière 35 000 pour l’ensemble Numérique et production de contenu 40 000 emplois marchands. Le secteur pèse presque aussi lourd que le tourisme ou l’économie portuaire. La métropole est au 3e rang des métropoles françaises. Maritime, transport, logistique 54 000 emplois directs Eau 9 300 salariés privés Énergie 10 000 emplois cœur de filière Santé et médico-social 76 000 emplois publics et privés Tourisme et Art de vivre 60 000 emplois salariés Ces trois pôles métropolitains peuvent atteindre ensemble une puissance économique et scientifique

Deux projets iconomiques

majeure en Europe et dans le monde. Ils constitue-

Marseille Immunopôle

raient alors l’armature d’une  ’’Euro-Région Monde’’

Projet Henri-Fabre

qui pourrait par exemple mutualiser les équipements collectifs à base de grandes infrastructures structurantes. Document source : Aix-Marseille-Provence 2030, 2015

Les idées + Dans le contexte de mutation vers l’iconomie et de métropolisation de la croissance, Christian Saint-Étienne affirme la nécessité de consolider un master plan et un projet stratégique rassemblant les acteurs pour affirmer la puissance d’AMP dans le bassin méditerranéen et impulser une nouvelle euro-région monde.


DES SECTEURS D’ENJEUX


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 38

secteurs d’enjeux 1. étang de Berre 2. Axe est-ouest 3. Axe Aix-Marseille 4. Vallée de l’Huveaune 5. Vallée de la Durance 6. Littoral

Aix-Marseille-Provence se caractérise par son carac-

À la lumière des représentations et des propositions

tère multipolaire et la diversité de ses espaces natu-

des acteurs de la métropole, plusieurs ensembles

rels.

structurants du territoire ressortent. Tout d’abord,

À cette échelle, on identifie des secteurs où les dyna-

les acteurs définissent globalement deux axes de dé-

miques d’évolutions et les questions de coordination

veloppement, à savoir l’axe Nord-Sud Aix-Marseille

d’acteurs sont particulièrement fortes et visibles.

et l’axe Est-Ouest. La configuration de ce dernier

Il s’agit le plus souvent de territoires en marge des

varie selon les représentations, mais sera traité ici

grandes centralités urbaines très dépendants des

entre Aix et Marignane. Deux autres éléments sont

infrastructures de transport, qui croisent plusieurs

investis par les acteurs et correspondent quant à eux

problématiques économiques, politiques, résiden-

à des entités paysagères et humaines existantes :

tielles et sociales, souvent situées à l’interface des

l’étang de Berre et la Vallée de l’Huveaune. La Vallée

anciennes limites entre les EPCI.

de la Durance et le littoral sont également identifiés


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 39

comme des éléments structurants d’AMP mais ne

l’échelle d’AMP sont également au cœur des projets

font pour l’instant pas ou peu l’objet de propositions

avec des propositions de nouvelles diagonales, de

de projets d’ensemble.

pôles d’échanges, ou encore de sites propres sur les

Pour chacun de ces grands secteurs, les acteurs pro-

autoroutes. La corrélation entre attractivité et problé-

posent des projets collaboratifs qui abordent des

matiques sociales de lutte contre la pauvreté est sou-

enjeux métropolitains à différents niveaux, allant de

vent mentionnée, sans pour autant avancer des solu-

l’échelle métropolitaine à l’échelle de proximité.

tions concrètes. Enfin, la mise en valeur des paysages

Les projets s’attachent à créer des synergies urbaines

d’AMP, la préservation du territoire et de ses res-

et économiques en favorisant de nouveaux modèles

sources et la gestion des risques naturels apparaissent

d’innovation industrielle, médicale, ou encore numé-

régulièrement comme des enjeux prioritaires.

rique, comme par exemple le projet Henri Fabre ou les travaux sur l’Hôpital Nord. Les déplacements à


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 40

Le secteur de Plan-de-Campagne

Situé au centre géographique de la métropole, ce sec-

160 hectares, représentant plus de 220 000 m2 de sur-

teur concerne cinq communes constituantes de l’Axe

face de vente, générant plus de 52 000 déplacements

Aix-Marseille: Les Pennes-Mirabeau, Cabriès, Sep-

quotidiens.

tèmes, Simiane et le Nord de Marseille. Territoire au

La voiture est le mode de déplacement dominant pour

cœur de différentes logiques de périurbanisation, il

les déplacements domicile/travail comme pour les dé-

est composé d’habitat souvent diffus, d’activités à do-

placements de proximité. En effet, les centralités de

minante commerciale et d’une agriculture résiduelle.

proximité historiques ont généré des extensions pavil-

Il est bien desservi par les autoroutes A7 et A51 et

lonnaires et de micro-centralités se sont développées

subit par conséquent une forte saturation du trafic et

dans ce tissus diffus. Partout, l’offre en services, com-

des contraintes liées à un nœud d’infrastructures au

merces et équipements est accessible majoritairement

sud de Plan-de-Campagne. L’autoroute A51 et la ligne

et souvent exclusivement en voiture. Les aménage-

ferrée Aix-Marseille offrent deux supports de des-

ments urbains, conçus et réalisés pour la voiture, ne

serte Nord/Sud par les transports en commun, par

favorisent pas les déplacements doux et les pratiques

train ou par car sur l’autoroute.

collectives de l’espace public.

À la croisée entre les autoroutes et la RD6, est situé

La chaîne de la Nerthe, le massif de l’Étoile et le pla-

le centre commercial de Plan-de-Campagne, sur

teau de l’Arbois participent d’un paysage d’une qua-


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 41

Les projets en cours ou programmés • Développement du site commercial avec : - les projets des Rigons et de Petite Campagne (70 000 m² de surface de vente) ; - l’extension du Casino (7 000 m2). • Diversification programmatique avec davantage de loisirs • Création d’une halte ferrée • Projet de bus en site propre sur autoroute : l’un des tronçons est déjà à l’essai • Création de la ligne de BHNS Florides / Plan-de-Campagne

lité exceptionnelle malgré l’urbanisation parfois chaotique. L’axe de la RD6 porte aussi la mémoire d’un axe agricole fort entre la plaine de Chateauneuf-les-Martigues et la plaine à l’est de Gardanne. Les différentes propositions s’accordent sur une nécessaire prise en compte des changements des modes d’achat ; le programme du secteur devant évoluer, en intégrant notamment les loisirs. La question des espaces publics et des paysages est également au cœur des projets. Néanmoins, ils divergent entre une limitation de l’urbanisation ou, au contraire, son intensification, posant alors la question de la protection des espaces agricoles. Les problématiques d’accessibilité font aussi débat.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 42

AUPA - AGENCE D’URBANISME Le schéma d’orientations stratégiques, DU en PAYS cours D’ A IX (ÉTUDE 2014) d’élaboration par l’AUPA, est un document ouvert au de Plan-de-Campagne un pôle débat et qui• Faire évolue au fur et à mesure des d’échanges. démarches connexes (études de circulation, projets d’infrastructures, • Créer davantage de liaisons ferrées, BHNS et de bus audit commercial, etc.). express autoroute. • Diversifier en privilégiant les loisirs. Il propose des principeslesdeactivités redéfinition des vocations sur une OAP autour la gare. les espaces• Créer «mutables» (axe des de loisirs au Sud, secteur • Cà réer de nouveaux équipements métropolitains sur du multimodal l’Est, promenade vers Baume-Baragne...), cet espace. présente une nouvelle lecture de la zone et pose les jalons d’une nouvelle mobilité. Le projet de halte ferrée interroge les tracés possibles de BHNS en provenance de l’étang de Berre, les réflexions en cours d’aménagement d’un site propre de transport sur

Les propositions de mutualisation des stationnements s’inscrivent également dans cette perspective et vont de pair avec une requalification importante des espaces publics et du cadre bâti, offrant des itinéraires agréables (la promenade du dimanche = ADN de Plan de Campagne). L’évocation d’un grand équipement, dont le contenu reste à définir, correspond à l’amorce d’une mutation qualitative recherchée dans les nouvelles zones commerciales, qu’elles soient périphériques ou non. L’avenir de Plan de Campagne s’inscrit dans une prospective territoriale s’appuyant sur des fondamentaux «historiques» et une accessibilité potentielle hors norme


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 43

AGAM - AGENCE D’URBANISME DE L’AGGLOMÉRATION MARSEILLAISE (ÉTUDE 2015) • Vers un espace commercial préservé et durable, au service de la métropole. • Maîtriser l’urbanisation, et requalification de la zone d’activité dans son enveloppe actuelle. • Prioriser le commerce d’équipement de la maison et des projets commerciaux d’équipement de la personne. • Valorisation des franges par des projets agricoles. • Plan-de-Campagne, espace en mutation par le e-commerce logistique.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 44

Commerces

Hôtellerie / services

PEM

Commerces

Loisirs

Gare de Plan de Campagne

BHNS

AIX

58

59

A51

VOIES FERREES

VERS MARSEILLE

D6

VE RS M

AR TIG

UE

S

RD

20.11 2015

AGENCE SEURA - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015

Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

Faire de Plan-de-Campagne un pôle urbain • Scénario 1 : Halte ferrée au Sud de Plan-de-Campagne qui permet un accès facilité à la zone commerciale. • Scénario 2 : Halte ferrée au nord qui permet d’envisager l’urbanisation des terrains agricoles de Pin porte rouge. • Travail à l’échelle des bâtiments.

Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

20.11 2015


Pièce(s) métropolitaine(s)

>le Parc Central de l'Etoile >Projet pilote >Plan de Campagne, Hub métropolitain

vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 45

vers Les Milles

Connecter les vides

Densification

BHNS

Projet

Espace public

Téléphérique

vers Aix-en-Provence

Parc de loisirs sur l'ancienne carrière (a long terme)

AGRI-PARC

Plateforme logistique urbaine et durable

Restructurationde de Restructuration commerciale l'offre commerciale

Nouvelle gare

Transferium Gare de Septèmes-les-Vallons

BHNS Quartier Nord

37

AGENCE LIN - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015

• faire de ce secteur une porte d’entrée des parcs de

Faire de Plan-de-Campagne un véritable nœud

• moderniser et densifier le centre commercial

l’Étoile et de Saint-Cyr ;

d’échanges entre Aix, Vitrolles et Marseille en créant

et créer un pôle de logistique urbaine et durable

d’un transférium (pôle d’échanges) au niveau de la

intégrée au ‘‘cœur logistique métropolitain‘‘ ;

gare, avec développement d’activités et de services

• créer un Agri-parc ;

adaptés : la gare, le parking, le marché paysan, l’arrêt

• travailler sur des formes compactes du commerce ;

BHNS sur l’A51, des espaces publics de qualités favo-

• construire davantage d’espaces publics.

risant les accès piétons et cyclistes :


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 46

Les quartiers Nord de Marseille Les quartiers Nord désignent une pluralité de réalités

Les atouts des quartiers Nord constituent un socle de

spatiales, ne correspondant pas à un territoire déli-

travail dans les différentes propositions de projets.

mité. On peut ainsi désigner par cette expression les

En effet, le site et les potentiels paysagers entre mer

quartiers se situant autour de l’entrée nord de la ville,

et collines peuvent être fortement valorisés par la

ou encore tous les quartiers politique de la ville. Ce

mise en projet. Le tissu associatif existant peut égale-

secteur d’enjeu est ainsi traité à différentes échelles

ment être mobilisé pour améliorer l’insertion sociale

selon les acteurs.

et professionnelle des habitants.

Le changement d’échelle induit par la création d’AMP

Enfin, pour parvenir à transformer les quartiers

permet de resituer les quartiers Nord dans leur envi-

Nord, il parait nécessaire de décloisonner les enjeux

ronnement métropolitain et ainsi d’adopter un nou-

de cohésion sociale, d’accessibilité et de paysage, et

veau regard sur leur positionnement au sein du ter-

de les penser ensemble par le projet, dans une pers-

ritoire. Il s’agit de changer de vision, et de replacer

pective métropolitaine. Il s’agit ainsi de construire

les quartiers Nord comme un élément central d’un

un projet intégré pour ces quartiers sur la base des

grand territoire en développement.

projets en cours et à venir, en posant des priorités

En effet, ce territoire de 200 000 habitants à la croi-

par la mise en synergie des acteurs, des outils, et par

sée de politiques économiques, sociales et culturelles

l’imbrication des échelles et des thématiques.

occupe une place majeure à l’échelle métropolitaine. La présence de l’Hôpital nord, la situation de porte

Avertissement : de très nombreux acteurs travaillent

d’entrée de Marseille constituent des leviers de déve-

depuis longtemps sur les quartiers Nord, avec des pro-

loppement susceptibles de générer une programma-

jets et des propositions mobilisant des financements et

tion attractive et de créer un effet accélérateur pour

des partenariats multiples. Les propositions avancées

les autres projets.

ici n’ont pas l’ambition de refléter le foisonnement de ces

Les quartiers Nord de Marseille présentent de

interventions. Simplement, dans le cadre de la consul-

grandes difficultés en termes de qualité de l’habitat,

tation urbaine et territoriale conduite par l’État, les

d’accessibilité, d’emploi et de formation et de cohé-

équipes ont porté un regard neuf sur les quartiers Nord,

sion sociale. La puissance publique, l’État et les col-

qu’il est apparu intéressant de restituer ici, même si ces

lectivités mettent en œuvre depuis de nombreuses

réponses apparaissent forcément très partielles face à la

années des projets pour apporter des solutions à ces

hauteur des enjeux de ces quartiers.

problématiques.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 47

Un terriroire de projets • ANRU : Projets de rénovation urbaine : La Castellane, La Bricarde, Plan d’Aou. • Projets du Grand Littoral, et du Tivoli parc (projet mixte) pour l’accueil de grossistes textiles. • Charte ville-port : aménagement d’une meilleure interface fonctionnelle et urbaine entre la ville et le port. • SCoT MPM : Saint-Antoine comme une centralité métropolitaine . • PDU MPM 2023 : - tramway Saint-Exupéry-Castellane ; - création de boulevards urbains multimodaux ; - la gare de Saint-André-comme un pôle d’échange multimodal ; - améliorer l’accessibilité par l’autoroute : échangeurs de Saint-Antoine et des Aygalades. • Hôpital Nord : synergies Assistance Public- Hôpitaux de Marseille avec Amu et Édouard Toulouse (étude Agam pour l’APHM).


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 48

AGENCE SEURA - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015 Des cités aux quartiers L’équipe Seura rescense les projets en cours et à venir et propose sur cette base une évolution de l’armature des quartiers Nord dans son ensemble. • Mise en œuvre des éléments prévus dans le PDU (échangeurs, BUM, métro, tram..) et des projets de développement urbain (Tivoli parc, PRU, Pem St André, chantier Multimodal Mourepiane). • Prolongation de l’axe vert du parc des Aygalades Euromed 2 jusqu’à l’hôpital nord et travail sur la création d’axes verts vers la mer avec des équipements et activités. • Proposition d’aménagement de l’axe André Roussin-Henri Barnier : - apaisement et insertion urbaine de la Castellane et de La Bricarde sur l’espace public ; - densification le long de l’axe, structuration d’une avenue métropolitaine ; • Faire émerger de nouvelles centralités : - créer un haut lieu autour du Pôle d’échange multimodal de St-André et de la ZI Actisud : recouvrement d’une partie de la voie ferré, nouvelle façade urbaine et mixité ; - créer un nouveau quartier qui fait lien entre la Castellane et Grand Littoral mixte ; - la ZAC Mourepiane Littoral : nouvelle rue, nouvelle façade urbaine, éco-quartier mixte.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 49

AGENCE LIN – (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2009 L’équipe Lin met l’accent sur l’échelle métropolitaine avec un travail sur le parc de l’Étoile et l’Hôpital nord. • Constitution d’une lisière épaisse, consistante et active: équipements de proximité, programmes publics, jardins partagés, loisirs, productions (alimentaire, énergies), cheminements. • Les carrières et décharges deviennent des entrées du parc central de l’Étoile : point d’information, loisirs et production d’énergie éolienne. • Exploiter le potentiel de l’Hôpital nord : - affirmer l’hôpital comme un pôle économique majeur dans l’écosystème d’innovation métropolitaine au niveau médical et d’un téléphérique depuis le Transferium jusqu’à la gare de Saint-André en passant par la gare de Saint-Antoine ; - réhabilitation du ruisseau des Aygalades.

Programmation des entrées du Parc Central GR Accès Parc Central de l'Etoile Chemins carrosables Chemins Zone a fort potentiel de développement Expansion Znieff / Lisières-actives Znieff


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 50

340

AGENCE DEVILLERS (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015 L’équipe Devillers développe une approche plus ponctuelle qui propose un espace de loisirs au droit du Grand Littoral mais ne travaille pas sur les quartiers alentours. • Affirmer les quartiers Nord comme un Totem : marqueur depuis l’autoroute et l’arrivée en TGV. • Création de restanques en brique. • Création de parcs et d’un belvédère.

341


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 51

L’ARBOIS Le plateau de l’Arbois est un vaste ensemble naturel au centre de la métropole, sous forte pression de l’urbanisation. Il est largement ‘‘entamé’’ sur ses franges, à l’Est par l’étalement urbain aixois, à l’Ouest par celui des rives de l’étang de Berre. La gare TVG en cœur de massif constitue un point de fragilité majeur pour la cohérence écologique et paysagère de l’ensemble. La tentation de développement urbain autour de cette gare, stratégiquement située entre Aix-en-Provence et l’aéroport, est grande : plusieurs projets à dominante économique sont portés par les collectivités, en lien avec une amélioration plus consensuelle des transports collectifs sur cet axe. Dans le cadre de la consultation urbaine et territoriale pilotée par l’État, les équipes emmenées par Seura et Lin ont proposé des projets alternatifs, qui sont présentés ci-après.

Les projets des collectivités • PIG de protection du Massif de l’Arbois et projet de classement. • Poursuite de l’aménagement de la Duranne, des ZACS du petit Arbois et du Grand Arbois sur 90 000 m² avec une programmation de bureaux et de commerces. • Projets d’espaces servants : Station d’épuration, aire d’accueil des gens du voyage, centre de formation et d’entraînement de l’ENSOSP (sapeurs-pompiers), extension du centre d’enfouissement technique • Étude pour la circulation de trains entre Aix et Rognac. • Mise à 2x2 voies de la RD9. • Projets d’aménagements à proximité du Stadium (loisirs/pédagogie/hôtellerie). • Vers Aix : projet The Camp, l’Arena, La Constance, La Duranne…


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 52

AUPA/CPA - AGENCE D’URBANISME DU PAYS D’AIX, COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS D’AIX (CONSULTATION POUR LE GRAND ARBOIS) 2013 • Mise à 2x2 voies de la RD9 et réouverture de la ligne ferrée Aix-Rognac/Vitrolles, raccordement à Aix TGV. • Projet pour la Gare TGV : Esplanade, équipement métropolitain, services, commerces. • Gestion des stationnements avec des parkings silo. • Zone urbanisable en dégradé de densité autour de la gare.

173

173


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 53

Serres, pépinières

Fondation artistique (franco-américaine?)

Jardin botanique

laboratoires

Labos

Gare TGV

Tours à vent et à eau

ruches de location

hébergement

STE VICTOIRE

LUBERON

AIX

106

107

D9

LGV

20.11 2015

AGENCE SEURA - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015

Ce projet s’appuie sur un principe d’installation non

Seura propose un projet d’une cité botanique médi-

vêtements de sol perméables, des structures démon-

terranéenne alternative à un projet tertiaire bana-

tables, une limitation de l’automobile, et du recyclage.

lisé. Cette cité de 400x4 000 m aurait un fort impact

Cet espace se diviserait en :

sur le site de l’Arbois. Il s’agit de mettre en valeur

• 40 % cité botanique ou musée de l’environnement ;

Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

pérenne qui ne perturbe pas l’écosystème avec des re-

ce site en en faisant un haut lieu d’expérimenta-

• 40 % campus, recherche, enseignement ;

tion et de recherche sur les biodiversités. Seura

• 10 % hébergement, accueil international et nomade ;

entend également valoriser la présence de traces

• 10 % fondation artistique franco-américaine.

du camp américain, notamment des dalles béton.

20.11 2015


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 54

AGENCE LIN – (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015

C4

• Affirmation de séquences urbaines et séquences paysagères en travaillant sur les limites franches et la maîtrise de l’urbanisation. • Remise en question du projet de ZAC/Gare. • Projets de BHNS D9/D59 et transferium au croiseA4 F3 ment. D2 • Projet pour la gare contenu dans l’emprise actuelle avec des parkings silo ou encore un ‘‘hôtel/refuge’’*. H3

Parking relais

Gare Sncf d'Aix-en-Provence TGV

Hôtel / Refuge

D9

G4

E3

GR 13

B2

Phase 3

*pour les passagersde la gare comme les randonneurs

Phase 1

Phase 2

25


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 55

ÉTANG DE BERRE

Avec 15 000 ha de plan d’eau et 75 km de rivage,

La reconquête biologique de l’Étang est en cours de-

l’Étang de Berre est l’une des plus vastes lagunes mé-

puis quelques années. Un plan de reconquête de 1994,

diterranéennes. Il communique avec le golf de Fos via

appelé Plan Barnier, a conduit à une forte de limita-

le chenal de Caronte et artificiellement avec la baie de

tion des rejets EDF. Depuis quelques années un projet

Marseille par le tunnel du Rove.

de dérivation des rejets d’eau est à l’étude. Par ailleurs

Entité géographique centrale par sa taille, sa situation

un contrat d’Étang, porté par le GIPREB (Syndicat

dans la métropole et sa nature. Il constitue un point

mixte de l’étang de Berre) est mis en œuvre depuis

de rencontre entre les eaux douces d’origine conti-

2013 sur des mesures globales de réhabilitation de

nentale et les eaux marines salées. Il s’agit d’un milieu

l’Étang.

aux équilibres fragiles, malmené par une industria-

A l’enjeu écologique se superpose un enjeu de muta-

lisation et une urbanisation très impactantes pour

tion des activités industrielles, d’aménagement et de

les paysages et les milieux. Des rejets massifs d’eau

valorisation des rives qui appelle pour l’étang de Berre

douce dans l’Étang via la centrale hydroélectrique de

un projet global, transversal et de long terme. Les sec-

St-Chamas ont aussi largement déstabilisé l’écosys-

teurs de Marignane-Vitrolles et Martigues-Port-de-

tème d’eau saumâtre.

Bouc présentés dans ce document sont des secteurs de rencontre et de concentration de ces enjeux.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 56

Les Ateliers du territoire ‘‘Etang de Berre / Golfe de Fos’’ Les ‘‘Ateliers du Territoire’’ ont été lancés en 2012, sous l’impulsion de l’État et associés les élus, le monde économique et associatif pour construire un diagnostic partagé puis plusieurs orientations de projet pour l’étang, notamment : • décliner une stratégie économique concertée alliant deux priorités : - reconversion de sites industriels , - accompagner les mutations via des filières de diversification: agriculture de circuit court, cosmétologie, cinéma… • structurer des filières industrielles en réseau : - une plateforme Industrielle et d’Innovation ‘‘Caban–Tonkin’’ , - des pôles aéronautiques issus du projet Henri Fabre , - des activités de déconstruction navale-Azur Chimie/ Caronte. • valoriser le foncier existant ; • positionner la logistique comme une filière d’excellence du territoire ; • développer des filières énergétiques d’avenir comme les éoliennes offshore ; • améliorer les liaisons en transports collectifs autour de l’Étang ; • faire de l’étang de Berre et du Golf de Fos une destination touristique et de loisirs ; • affirmer une vocation environnementale pour le territoire avec une image d’écologie industrielle ; • asseoir l’attractivité résidentielle sur la diversité de l’offre d’habitat.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 57

Le secteur Fos-Martigues Les projets des collectivités Les collectivités ont également participé à constituer une vision d’avenir de ce territoire à travers plusieurs projets structurants : • projet de Plateforme Industrielle et d’Innovation ‘‘Caban – Tonkin‘‘ - PIICTO ; • projet Éolien offshore à Fos ; • projets d’extensions : la route blanche à Martigues et la Marronède à Fos ; Entre Martigues et Port de Bouc, le long du chenal de

• le projet de contournement de Martigues / Port-de-

Caronte, se trouve un espace exceptionnel de 4 km

Bouc et de réaménagement du secteur ‘‘Saint-Ger-

sur quelques centaines de mètres au de bord l’eau. Il pourrait accueillir un grand projet urbain métropolitain, le positionnant comme le pendant ouest des

vais / Ma Campagne’’ ; • création d’un pôle d’échange de Croix-Sainte à Martigues ;

grands développements marseillais et aixois. Une

• projet de technopôle Provence Studio –réhabilitation

grande attention devrait cependant être portée au

d’un ancien site de logistique de 22 ha pour en faire

programme de ce projet, afin de réguler un possible

des studios cinématographiques ;

effet de concurrence commerciale vis à vis du centre

• réaménagement de la RN568 en boulevard urbain ;

de Martigues.

• création d’une ligne BHNS de Martigues à Port-deBouc ; • mise en place du Grand projet de ville à Port-de-Bouc (ANRU).


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 58

Quartier résidentiel

Quartier mixte

Quai maritime

Quartier résidentiel

Gare

Cité du numérique

MARTIGUES

68

N5

30

31

EES

ERR

SF

VOIE

PORT DE BOUC

FOS

Réaménagement du front de mer et de la plage de Fos Amager Strandpark, Copenhagen, Danemark

20.11 2015

Création d'une promenade connectant

AGENCE SEURA - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015

• Accompagner le pôle TechnopolisPort-de-Bouc avecet lala création pointe Saint-Gervais

L’équipe Seura, en réponse à la consultation de la mis-

• Aménager une promenade le long du chenal de Ca-

Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

d’un cinéma.

Amager Strandpark, Copenhagen, Danemark Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

sion interministérielle, apporte une vision pour le

ronte et un boulevard urbain maritime.

territoire de projet Fos-Martigues en priorisant des

• Améliorer la connexion au GR2013. Paysage multi-

développements résidentiels pour une valorisation ‘‘bord à l’eau’’ du site.

fonctionnel, priorisé

aux modes de • Créer une nouvelle ligne de bus transports traversant le site doux

d’Est en Ouest.

Amager Strandpark, Copenhagen, Danemark

• Améliorer la cohésion sociale : créer du lien entre Fos et Martigues avec une nouvelle offre de logements et la réhabilitation d’un site industriel.

Espace de loisirs et extension de la plage par rajout de sable

• Densifier les quartiers avec une offre résidentielle

La Kantera + Playa Arrigunaga, Getxo, Biscaye, Espagne

et mixte. • Créer de nouveaux équipements dans les anciens bâtiments industriels.

Réaménagement du front de mer et de la plage de Fos

132

La Kantera + Playa Arrigunaga, Getxo, Biscaye, Espagne

20.11 2015


La gare de Fos-sur-mer est situé tout à l'Est de la Ville et ne dessert pas directement le centre-ville. Reconnecter la gare

au centre-ville par la plage et la nouvelle rocade permettra vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 59 d'allonger la facade maritime de la ville. Le projet de BHNS des étangs passant par la nouvelle rocade longera cette nouvelle plage. Pour retrouver une façade maritime,la ville de Fos doit ré-investir sur sa plage (et l'étirer jusqu'à Port de Bouc) et sa presqu'île et leurs donner plus de fonctionnalité. Sur le modèle des plages du port de Copenhague au Danemark, la plage peut accueillir de nombreuses fonctions au delà de la simple activité estivale:

GR

AGENCE LIN - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015

-Production d'énergie par éolien, -Lutte contre l'érosion par la constitution de brise lames -secteurs de baignade protégés du vent -Transport fluvial et maritime pour les transports en commun (accès à Port-Saint-Louis du Rhone) ou pour les loisirs (accès plage Napoléon)

BHNS

L’équipe Lin propose desLa villeprojets innovants à de Fos-sur-mer par le réinvestissement de savisant façade

plage de Fos

littorale pourra renforcer la qualité et la résilience du projet des Maronèdes.

valoriser le potentiel touristique portuaire et industriel du site, afin d’en faire un territoire attractif et Plage et lieu de baignade

Industrie Industrie

Transferium Pointe St-Gervais

Port

touristique :

Fos-sur-mer

Gr

BHNS

Aménagement front de mer

Réaménagement du front de mer et de l'espace public

• connecter centre-ville et gare par la plage et la nouReconnecter les ports en créant une promenade pour les vélos et les piétons

canal Réaménagement grande plage

gare de fos-sur-mer

Industrie

velle rocade : BHNS des Étangs ; • réaménager le front de mer, les plages, les espaces publics ; Pièce(s) métropolitaine(s)

gare de p

>Les villes des Etangs >Projet Pilote >le transferium de la plage de Fos-sur-mer

• permettre des liens en modes doux entre les ports ;

plage

• créer un parcours touristique cyclable entre indus-

vers plage napoléon

Port-de-bo

trie, mer et étangs ; vers Marseille

Brises lames offrant plus d'espaces de loisirs et servant de digue de protection et de lutte contre l'érosion

Pistes cyclables

Création d'un espace public le long de la plage

Réaménagement de la grande plage en lien 122 avec Port-de-bouc et la gare de Fos-sur-mer

Création d'un pont cycle et piéton

Le transferium, lieu d'échanges et de centralités

Parking en lien avec le transferium

Eolienne

• structurer un Transferium pôle d’échanges faisant le lien entre industrie et loisirs, et entre le port, le centre-ville, la gare et Port de Bouc. Ce pôle permettrait un développement urbain autour de nouveaux stationnements.

133


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 60

d

c

b

industries ou

e Le chenal de Caronte / Atelier Séquence Littorale - ENSP Marseille - Master 1 - 2010-2011

ÉTUDIANTS – PAYSAGISTES ENSP (PROJETS D’ÉCOLE) 2015 Les étudiants de l’École Supérieure Nationale de Paysage définissent des orientations et des propositions valorisant le potentiel paysager de ce secteur : • des techniques de dépollution des sols par les végétaux ; • une reconquête des ruisseaux ; • une cohabitation entre résidentiel et industriel ; • un élargissement du chenal pour retrouver la ligne de côte d’avant 1 800 ; • la création d’un boulevard maritime.

17


présence de bâtiments industriels ou d’activités artisanales, de délaissés, de friches, d’anciens sites d’exploitation… En cas de «reconquête», en termes d’image comme vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 61 d’usage, le chenal pourrait être reconfiguré comme un

infrastructures de transports et pôles d’échanges, les respirations paysagères, les contraintes de toutes natures, etc.) et une vision planificatrice de projet urbain à l’échelle métropolitaine.

Un exemple de réaffectation des quais, aujourd’hui en friche : aménagement d’une halte maritime. Plusieurs projets de navette fluviale sont envisagés sur l’étang de Berre («vaporetto», navette Fos - Martigues - étang de Berre...)

Document de travail non contractuel.

AUPA - AGENCE D’URBANISME DU PAYS D’AIX (TRAVAUX DE CONTRIBUTION AU PROJET MÉTROPOLITAIN) 2015 L’Agence d’urbanisme du Pays d’Aix développe également plusieurs orientations pour le secteur Fos-Martigues : • constituer un ‘‘Trait d’union urbain‘‘ entre Martigues et Port de Bouc ; • créer une halte maritime qui prend en compte les projets de navettes fluviales ; • aménager des quais et réhabiliter les sites industriels.

163


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 62

Le secteur Marignane-Vitrolles/AMP À l’interface entre MPM, CPA et Agglopole Provence,

logiques et des paysages largement bousculés, mais

le territoire dit ‘‘Est étang de Berre’’ est à la fois un

avec un vrai potentiel de restauration et de valori-

‘‘impensé urbain’’ et un territoire central de la métro-

sation, à des fins écologiques, de loisirs et in fine de

pole.

recouvrement de l’attractivité résidentielle du terri-

Territoire porte et carrefour, nœud autoroutier, siège

toire.

de l’aéroport, à proximité d’une gare TGV, c’est un

De nombreux diagnostics territoriaux ont été menés

pôle économique majeur, le plus dynamique de la

depuis 15 ans sur ce territoire, mais le morcellement

métropole pour la création d’emplois depuis dix ans.

institutionnel n’a pas jusqu’ici pas permis de dégager

Il recèle, depuis l’Arbois jusqu’à la plaine de l’étang de

une stratégie d’ensemble du développement du terri-

Berre, les principaux potentiels de développement de

toire. La construction métropolitaine apparaît comme

MPM et CPA en matière d’activités productives ou

une opportunité vers un projet d’ensemble de déve-

logistiques.

loppement de renouvellement et de valorisation de ce

En lien avec le dynamisme du pôle d’emplois, l’axe

territoire centre de métropole.

Vitrolles-Marignane-Marseille constitue un des trois principaux corridors de déplacements dont le nombre de déplacements a le plus progressé depuis dix ans.

Les projets du secteur

La saturation routière au niveau de Vitrolles aux

• Le projet de BHNS Florides Plan-de-Campagne

heures de pointe est préoccupante et l’offre en trans-

(en partie réalisé) via le secteur de l’aéroport.

ports collectifs n’est pas suffisamment efficiente pour

• Le projet Henri Fabre avec Cap Horizon et les

permettre un report modal.

Florides : des accélérateurs de renouvellement

Le territoire est pourtant traversé par la voie ferrée

urbain et économique.

Marseille-Avignon (ancienne voie PLM) qui constitue un potentiel majeur de desserte à l’échelle métropolitaine avec trois gares sur le territoire (Pas des Lanciers, Vitrolles-Marseille-Provence et Rognac).

• Les projets ANRU à Marignane centre-ville et Vitrolles-Les Pins. • Les extensions urbaines du Toes et des Beugons (long terme).

Les dynamiques sociodémographiques sont contras-

• Le quartier des bords de l’étang, un secteur

tées, avec une faible attractivité résidentielle liée au

d’OAP : programmation de 650 logements.

cadre de vie. C’est aussi un territoire fragile, avec une biodiversité exceptionnelle des rives de l’étang, des équilibres éco-

• La création d’une base de loisirs de l’Esteou à Marignane.


vision mÊtropolitaine - des visions d’ensemble - P. 63


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 64

Activités

Navette fluviale

Equipement

Hôtels Fabre

Airbus / eurocopter

Gare de VAMP

Cuestas Corniches Terrasses

BERRE 47

46

VITROLLES VO

IES

FE

RR

EE

S

MARIGNANE 0 D2

VITROLLES

20.11 2015

AGENCE SEURA (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015 Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

• Travailler sur la cohésion territoriale en réaménageant de grandes enclaves sous-occupées et en renforçant l’accessibilité et la mixité. • Protéger et restaurer le littoral : loisirs, tourisme, événements. • Créer un équipement métropolitain (salle de spectacle, centre des congrès) en lien avec la navette maritime. • Développer une offre de bureaux et en hôtellerie. • Créer une navette aérienne automatique entre la gare VAMP et l’aéroport. • Multiplier les parkings silo. • Construire des logements sur la corniche proche de la gare.

• Développer les activités côté ouest avec une ligne de bus supplémentaire. Equipe Seura / Territoires Urbains // Jornet Llop Pastor / BRA / Coloco / Transitec / Orgeco

• À une échelle plus large, l’agence Seura propose la possibilité d’une île au milieu de l’étang.

20.11 2015


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 65

344

AGENCE DEVILLERS (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) 2015 • Développer l’Axe Martigues-Gardanne et mettre en valeur la diversité de la ville linéaire. • Soutenir l’activité agricole et travailler sur les lisières forestières. • Travailler sur les complémentarités entre agriculture, ville, nature : Gignac-la-Nerthe - relancer l’activité agricole et créer une vitrine d’une forme d’agriculture exemplaire. • Le Jaï et l’aérogare - créer des lieux de loisirs autour de l’eau et des hauts lieux de la nuit : installation d’anneaux flottants du Jaï à Berre l’Étang. • Aménager les hangars Boussiron.

336


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 66

AGAM - AGENCE D’URBANISME DE L’AGGLOMÉRATION MARSEILLAISE (TRAVAUX DE CONTRIBUTION AU PROJET MÉTROPOLITAIN) 2015 • Création d’une Navette VAMP- AMP. • Restructuration de l’échangeur A55/RD9 pour une meilleure desserte vers l’Aéroport. • Valorisation des espaces délaissés du territoire. • Requalification d’une partie de l’autoroute A7 : aménagement paysager et/ou passage en tunnel. • Requalification de la zone des Estroublans et du centre-ville de Vitrolles.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 67

AUPA - AGENCE D’URBANISME DU PAYS D’AIX (TRAVAUX DE CONTRIBUTION AU PROJET MÉTROPOLITAIN) 2015 • Connexion entre le centre-ville de Vitrolles, la gare de VAMP et Aéroport. • Liaison hectométrique entre VAMP et l’aéroport. • Aménagements de cheminements piétons et de voies BHNS. • Création d’un pôle d’échanges aux Aymards et travail sur les espaces publics.

177


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 68

LA VALLÉE DE L’HUVEAUNE

Entre Marseille et Gémenos, la vallée de l’Huveaune

la troisième voie ferrée et le projet de quatrième voie

s’étend sur 4 000 hectares et accueille 96 000 habi-

ferrée vont consolider le potentiel de report modal

tants et 43 000 emplois. Elle constitue l’axe historique

dans les années à venir.

de développement économique de l’Est marseillais et

Troisième pôle économique du territoire métropoli-

l’émergence plus tardive du pôle résidentiel et écono-

tain, la vallée de l’Huveaune regroupe plusieurs sec-

mique d’Aubagne.

teurs économiques de différentes natures - industrie,

De fait, c’est un des principaux corridors de déplace-

artisanat, services, commerces, logistique et tertiaire

ments de la métropole avec de multiples flux entrant

- avec une très grande part d’industrie productive.

et sortant à tous les niveaux de la vallée.

Ces activités sont aujourd’hui très contraintes au plan

Les axes routiers, à savoir l’autoroute, la RN8 et la RD2

foncier.

sont saturés une grande partie de la journée. Insuffi-

Le territoire de la vallée de l’Huveaune se caractérise

samment maillé, cet espace souffre de problèmes ma-

par une grande variété de logements - habitat ancien,

jeurs d’accessibilité.

habitat social, grandes copropriétés, pavillons - qui

À l’inverse, le réseau ferré constitue un potentiel

favorisent le parcours résidentiel des ménages. Néan-

majeur de desserte à l’échelle métropolitaine. La ligne

moins, l’offre locative reste insuffisante dans ce sec-

TER Marseille-Toulon est un support de déplacements

teur.

régionaux et métropolitains. De plus, la réalisation de


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 69

Enfin, la vallée de l’Huveaune est marquée par sa géographie avec la présence du massif de Saint-Cyr au Sud et du Garlaban au Nord, le lit de l’Huveaune et sa ripisylve, le canal de Marseille et les terres agricoles d’Aubagne et de Gémenos. Ces éléments paysagers d’exception sont aussi des facteurs de risques dans le territoire de la vallée avec un important risque inondation, mais également les risques de mouvement de terrain et de feux de forêt. Dans une démarche de co-production avec tous les acteurs concernés, il s’agit de prioriser les projets sur ce secteur notamment concernant la problématique des déplacements, et de mettre en résonance les besoins en matière de développement économique et la préservation du foncier agricole.

Les projets des collectivités • Projet de 4e voie LNPACA. • Projet de Tram-train sur l’ancienne voie ferrée de Valdonne. • Création d’une ligne BHNS entre le centre-ville d’Aubagne et les Paluds. • Projet de ZAC des Gargues (programmation en cours d’évolution). • Projet de renouvellement économique des Paluds. • PPRS Vallée de l’Huveaune.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 70

INTERLAND - SCHÉMA DE RÉFÉRENCE DE LA VALLÉE DE L’HUVEAUNE (CONSULTATION DE MPM) 2014 • Vallée de l’Huveaune : - renouvellement des espaces économiques ; - trame verte le long de l’Huveaune proposant des activités de loisirs, sport et culture ; - densification résidentielle ; - création de deux lignes de transport collectif structurant le nord et le sud de la vallée ; - rénovation des noyaux villageois ; - programmations spécifiques et innovantes : un pôle de l’entrepreneuriat (Rivoire et Carré), un pôle de services (Penne-sur-Huveaune), un pôle des mobilités alternatives (Gargues), et un pôle d’innovation industrielle (Paluds). • Barasse-Valentine : - mutation progressive de la zone commerciale vers davantage de mixité fonctionnelle dans sa partie nord ; - intensification résidentielle le long de l’axe RD8N et de l’axe peintres Roux ; - création d’un échangeur supplémentaire ; - aménagement des berges de l’Huveaune. • Gargues : - Innovation industrielle ; - Palais des congrès ; - Pôle d’échange multimodal avec parking relais ; - Ligne BHNS Paluds-Gargues-Centre-ville.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 71

133

AGENCE SEURA - (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) • Améliorer l’accessibilité, la mobilité et la connectivité. • Favoriser la rénovation et le développement urbain en mettant en valeur la nature : une route métro-villageoise pensée pour décloisonner les quartiers et apaiser de la D8N et de l’autoroute. • 6 secteurs d’intervention : - BUM sud ; - la place de Pologne ; - le pôle Valentine/Barasse ; - l’axe échangeur multimodal de la Penne-sur-Huveaune ; - la porte d’entrée d’Aubagne, définie comme un Haut lieu.

137

- l’échangeur de La Pomme ;


Existant

vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 72

Pièce(s) métropolitaine(s)

>la vallée de l'Huveaune >Projet pilote >le transferium des Gargues

C4

A4

F3

D2

H3

G4

E3

e

s

B2

Imaginé

Phase 3

AGENCE LIN (CONSULTATION URBAINE ET TERRITORIALE) • Réutiliser des terrasses entre massif et ville pour

piétons et cyclistes et un passage sous la voie ferrée ; - parking silo/services/échanges BHNS et future gare des Gargues ; - nouvelle centralité en zone non inondable, potentiel

l’agriculture urbaine. • Développer des surfaces d’expansion des crues dans

foncier pour l’économie productive entre ville habiPhase 1

• Privilégier les franchissements dans le centre de la

renouvellement des activités commerciales.

vallée est/ouest pour améliorer les continuités écologiques et/ou urbaines. • DAuto ensifier autour des gares. Transit &

Circulation • Gargues :

Transferium

- connexion entre le centre- ville d’Aubagne et Les Paluds avec un franchissement de l’autoroute pour

Proposition

Phase 2

tée et Les Paluds avec des typologies plus denses et

le nord de la vallée.

Connexion intermédiaire

Développement

57


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 73

AGAM - AGENCE D’URBANISME DE L’AGGLOMÉRATION MARSEILLAISE (ÉTUDES) 2004 • Donner la priorité au train et aux gares entre Aubagne et Marseille pour une desserte en TC structurant. • Créer des échangeurs et optimiser les liaisons nord/ sud. • Créer des liens avec le PNC. • Aménager l’Huveaune en privilégiant le renouvellement à l’extension. • Rénover les noyaux villageois et leur donner de l’attractivité. • Offrir de nouvelles typologies de logements et de bâti économique avec des formes plus denses.

• Favoriser un développement urbain autour des gares et des noyaux villageois. • Favoriser le développement urbain autour du Boulevard de Saint-Loup. • Développer la centralité intermédiaire de la vallée autour de La Valentine. • Aménager la ZAC Camp-Major à l’entrée de ville d’Aubagne et engager un développement urbain autour du tramway. • Repenser le secteur de La Valentine en travaillant sur l’évolution commerciale, sur l’urbanité et sur la création de liaisons douces.


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 74

sources

toutes les ressources ci-dessous sont disponibles sur le site www.agam.org La métropole des archipels - 2014

LA MÉTROPOLE DES ARCHIPELS

Auteur : Mim/Acadie Maîtrise d’ouvrage : Mission interministérielle pour le projet métropolitain AMP

Métropole des proximités, métropole monde -

MÉTROPOLE DES PROXIMITÉS, MÉTROPOLE MONDE

2015 Auteur : Agence Devillers et Associés Maîtrise d’ouvrage : Mission interministérielle

LIVRET 6

«Métropole des proxiMités/ Métropole-Monde» rapprocher, coopérer, mettre en désir Consultation urbaine et territoriale pour la métropole Aix-Marseille-Provence Entre port et Provence, une métropole qui se construit dans la mondialisation en restant fidèle à ses identités - Novembre 2015 Devillers & Associés - Corinne Vezzoni & Associés - Jean Blaise - Jean Viard - Jacques Boulesteix - Theorit - Embix Transmobilités - Jérôme Dubois - Alain Bourdin - CEPRI

pour le projet métropolitain AMP

amp

Métropole Capital Paysages

Métropole Capitale Paysage - 2015

MÉTROPOLE CAPITALE PAYSAGE

Auteur : Agence Lin Maîtrise d’ouvrage : Mission interministérielle pour le projet métropolitain AMP EQUIPE LIN pour la consultation urbaine et territoriale Mission interministerielle pour la métropole Aix-Marseille-Provence

Aix Marseille Provence

Des Hauts Lieux, Age 3 des mobilités, Métropole

MÉTROPOLE SPECTACULAIRE

spectaculaire - 2015

MÉTROPOLE SPECTACULAIRE conforter un avantage singulier

Auteur : AAgence Seura Architectes Maîtrise d’ouvrage : Mission interministérielle pour le projet métropolitain AMP SEURA architectes / mandataire / TERRITOIRES URBAINS architecte urbaniste / JORNETLLOPPASTOR architectes / Barcelona Regionale énergie environnement / COLOCO paysagistes / TRANSITEC mobilités / ORGECO programmation Mission Interministérielle pour le projet métropolitain Aix-Marseille-Provence

20 novembre 2015


vision métropolitaine - des visions d’ensemble - P. 75

DES ENGRENAGES MÉTROPOLITAINS

Construction du projet métropolitain-base de réflexion - 2014 Auteur et maîtrise d’ouvrage : Agam

aix-marseille-provence

construction du projet métropolitain base de réflexion - juillet 2014 1

LE ‘‘GRAND 8’’ ACCÉLÉRATEUR DE TERRITOIRE

Contribution au projet métropolitain (2 volumes) - 2015 Auteur : Aupa Maîtrise d’ouvrage : CPA

Les Conseils de développement du Pays d’Aix

Unir les forces, démultiplier les projets - 2015

UN CAHIER DES CHARGES DU PROJET MÉTROPOLITAIN

du Pays d’Aubagne et de l’Etoile

de Marseille Provence Métropole

Ouest Etang de Berre

Auteurs et maîtrise d’ouvrage : Conseils de développement du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, du Pays d’Aix, de Marseille Provence Métropole et Conseil d’Orientation du SCoT de l’ouest de

UNIR LES FORCES, DÉMULTIPLIER LES PROJETS

l’étang de Berre

VINGT-TROIS PRIORITÉS MÉTROPOLITAINES POUR UN TERRITOIRE MULTIPOLAIRE, ATTRACTIF ET SOLIDAIRE

maq04b.indd 1

24/11/2015 11:27

Une vision d’ensemble des projets de transport,

LA MÉTROPOLE AU PRISME DES SCOT

logement, d’activité et d’environnement - 2015 Auteur : Agam

DOCUMENT de travail aix-marseille-provence

Co-Maîtrise d’ouvrage : Agam et Mission inter-

Futur engagé

une vision d’ensemble des projets de transport, logement, d’activité et d’environnement PROJETS SCOTS, PDUS, ET PLH

AIX-MARSEILLE-PROVENCE 2030, CAPITALE ICONOMIQUE

1

Aix-Marseille-Provence 2030 Un projet métropolitain partagé Auteur : Christian Saint Etienne Maîtrise d’ouvrage : Ccimp

Un Projet MétroPolitain Partagé

avril 2015

ministérielle pour le projet métropolitain AMP


visionS MÉTROPOLitaineS Panorama des visions et projets proposés par plusieurs acteurs de la construction métropolitaine entre 2012 et 2015 AGAM - Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise Louvre & Paix – La Canebière – CS 41858 13221 Marseille cedex 01 Tél : 04 88 91 92 90 - e-mail : agam@agam.org

AUPA - Agence d’urbanisme : Pays d’Aix - Durance Le Mansard - Place Martin Luther King - Avenue du 8 mai 1945 13090 Aix-en-Provence Tél : 04 42 23 12 17 - e-mail : aupa@aupa.fr

Toutes nos ressources @ portée de clic sur www.agam.org Pour recevoir nos publications dès leur sortie, inscrivez-vous à notre newsletter

vision métropolitaine pages  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you