Issuu on Google+

studiogoffin.be

AGENDA

EDITO

-------------------

En Juin SAMEDI

25

AFS, une expérience sans fin La fin de l’accueil arrive à grand pas. Pour la majorité d’entre vous, vous vivez les meilleurs mois de l’expérience avec le jeune que vous accueillez. Il fait partie à part entière de votre famille et a son réseau d’amis belges et étrangers. Bref, il s’est intégré en Belgique. N’oublions pas que l’intégration passe également par l’investissement scolaire. Vous trouverez donc dans cette Newsletter quelques conseils pour préparer au mieux cette période. Que pouvez vous attendre de votre étudiant en terme de scolarité pour cette fin d’année ? Comment l’aider à passer ses examens ? Pourquoi est-ce si important pour AFS ? Et comme chaque fois, vous constaterez que l’attitude face à l’école est teintée de référents interculturels.

La fin de l’année, c’est également le début des voyages en Europe pour les jeunes afin de profiter au mieux de leur passage chez nous. Comme nous l’avons déjà régulièrement rappelé, ces voyages sont conditionnés à l’autorisation du bureau AFS et nous vous demandons de vous assurer que votre étudiant soit à l’étranger en toute sécurité.

NAMUR : Kayak (activité accessible à tous)

TS TACC CONN TA T

C--O ---------------

N E WS L E T T E R

NEWS LETTER

En Juillet DIMANCHE

LUNDI

MARDI

01

02

03

Mai 2012 BRUXELLES : End of Stay

DIMANCHE

01

BRUXELLES : End of Stay - journée des familles

La fin de l’accueil ne signifie pas pour autant la fin de l’expérience interculturelle. Découvrez dans cette Newsletter d’autres moyens de vous investir de manière bénévole pour favoriser le dialogue interculturel et la rencontre entre les peuples. Votre expérience unique pourrait être bien utile à d’autres !

Masculinité et Féminité : les attitudes culturelles que nous vous faisons découvrir ce mois-ci. Vous pourriez être très étonnés par ce que vous lirez !

AFS Programmes Interculturels asbl Place de l’Alma 3 / 11 - 1200 Bruxelles Tél. : 02 743 85 40 - Fax : 02 743 85 50 - E-mail : info.please@afs.org www.afsbelgique.be © Copyright 2012 par AFS Programmes Interculturels asbl, tous droits réservés.

04


------------------------------------------------

Focus sur la préparation des examens La fin de l’année scolaire approche à grand pas et avec elle, ce moment si spécial qu’est la session d’examens de fin d’année. Comment aborder cette période avec votre étudiant d’échange ? En effet, beaucoup d’entre eux viennent de systèmes scolaires très différents du nôtre et n’ont jamais vécu le stress d’un « blocus » et d’une session où les examens s’enchaînent les uns après les autres sans répit. Qu’il soit diplômé dans son pays d’origine ou, au contraire, qu’il ait l’intention de faire valider son année scolaire belge de retour chez lui, votre étudiant n’aura pas la même attitude face au travail. A vous, parents d’accueil, de stimuler les uns ou de déstresser les autres, l’essentiel étant que chacun joue le jeu et se mette dans la peau d’un étudiant belge.

Les examens scolaires approchent. Comment vos étudiants accueillis vont-ils appréhender cette période ? Une fois de plus, Hofstede et son modèle sur les dimensions culturelles nous offre des pistes de réflexion et de lecture intéressantes. Voici le cas d’une étudiante hongroise, issue d’une culture dite très « masculine ». Csillia travaille énormément pour l’école et passe tout son temps le nez dans ses cahiers. Ses parents d’accueil essayent qu’elle sorte un peu de ses cours pour vivre plus de choses en dehors. Le jour où Csillia reçoit son bulletin, c’est le drame. Ses résultats ne sont pas du tout à la hauteur de ses attentes. Elle s’effondre. Ses parents d’accueil essayent de la réconforter. Les commentaires des professeurs sont très positifs. Ils sont très contents d’elle. Elle est bien intégrée et a fait beaucoup de progrès en français. D’autant plus que ses notes ne sont pas si mauvaises. Pour Csillia, rien à faire, elle reste focalisée sur ses notes qui la désespèrent. Dans son pays, Csillia était une étudiante brillante. En quoi sa culture influence-t-elle sa façon de voir les choses ?

Témoignez de votre expérience AFS en devenant volontaire AFS

Jean-Michel Cornez

AFS FOCUS

Sociétés masculines ou féminines

Durant ces derniers mois, vous avez vécu une expérience interculturelle extraordinaire en tant que papa, maman, frère ou sœur d’accueil. Cette expérience, tirée de cette rencontre avec une autre culture vous a enrichi particulièrement et vous a permis d’appréhender le monde différemment. Pourquoi ne pas tirer parti de cette richesse qui est en vous et la faire profiter aux autres ? AFS vous propose de continuer cet apprentissage interculturel en devenant volontaire. Continuer à vous former, rencontrer d’autres personnes ayant vécu la même histoire et la partager avec d’autres, telles sont les différentes possibilités qui s’offrent maintenant à vous.

Csillia est issue d’une culture dite très « masculine ». Une des caractéristiques de cette dimension est l’importance du travail et des performances. La pression mise sur les étudiants est énorme. En effet, « l’étudiant brillant est la norme ». Jamais elle n’osera montrer ses piètres résultats à ses parents, qui ont tant investi dans ce programme. Pour eux, les échecs scolaires sont vécus comme une véritable catastrophe. Sociétés masculines : les rôles sont nettement différenciés et les valeurs dominantes sont la réussite matérielle, le progrès, l’ambition, l’excellence… Sociétés féminines : les rôles sont plus interchangeables et les valeurs dominantes sont l’attention aux autres, la qualité de vie et la continuité.

> Vous aimez les contacts humains ? Allez à la rencontre des nouvelles familles AFS. > Vous adorez donner des conseils à votre entourage ? Devenez à votre tour Parent Conseil d’une future famille AFS et accompagnez-la tout au long de son expérience.

> Parler devant un groupe ne vous intimide pas ? Devenez animateur ou témoin dans une école ou lors d’un événement.

Vous êtes maintenant une famille d’accueil bénévole. Continuez votre action un peu, beaucoup ou passionnément au sein du comité près de chez vous. Et devenez volontaire AFS en vous inscrivant sur www.afsbelgique.be féminité

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE VOLONTARIAT AFS : Véronique Gilard (veronique.gilard@afs.org) et Christophe Luyten (christophe.luyten@afs.org). Coordination du Volontariat.

HONGIE

---------------------

AFS PRATIQUE

AFS ICL

BELGIQUE

--

----------------------------------

Inès, maman d’accueil de Sophie (Suisse)

------------------------------------------------------------------

----------------------- --------

« Ce dimanche 6 Mai, AFS accueillait les parents d’accueil et d’envoi à suivre une formation sur la culture des divers pays ou l’étendard d’AFS siège fièrement. Après une introduction sur la culture en général, les parents ont été partagé en 4 ateliers afin d’y obtenir les informations nécessaires. Comme une horloge bien réglée chaque intervenant a développé son sujet, suivi à chaque fois d’une série de questions / réponses très pertinentes en fonction du domaine traité. Après le passage des 4 intervenants dans chaque atelier, un bon nombre de réponses permirent aux parents d’être plus serein face aux futurs changements au sein de la famille, départ ou accueil d’un enfant dans le cadre de l’échange interculturel. Tout était fait pour l’information et la compréhension de l’interculturalité. Tous les intervenants ont partagé leur savoir dans ce domaine. Merci de nous avoir permis de mieux comprendre ce qu’était l’échange interculturel, les implications qui en découlent. A vous tous qui avez donné de votre temps, je vous remercie pour cette journée. »

--------------------

--

-------------------------------------------------

L’école constitue une grande part de la vie de nos étudiants. C’est parce qu’elle a accepté de les accueillir qu’ils peuvent vivre cette expérience. Donc, j’ai expliqué à Sophie que je trouve normal, par respect pour cet accueil et pour les professeurs qui se sont investis d’une manière ou d’une autre, de jouer le jeu jusqu’au bout, c’est-à-dire s’investir pour les examens. Bien sûr, on n’attend pas qu’elle réussisse tout, mais qu’elle fasse son possible. On l’encourage en s’intéressant à ses cours et en lui apportant de l’aide quand elle le souhaite. Cela peut être gratifiant ! Si la matière est trop conséquente, nous suggérerons avec accord du professeur, de bien lire le cours pour le comprendre et de faire l’examen avec éventuellement la farde pour s’aider. Et dans tous les cas, le stress est inutile !

--

-------------------------------------------------------------------

AFS ACTU

0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120

Où placeriez-vous les pays suivants ? Chine, Suède, Brésil, Suisse, Thaïlande

masculinité


Contacts Newsletter - Mai 2012