Page 1

OU ET A QUI VOUS ADRESSER ?

Association Féminine pour l'Epanouissement de la Personne et l'Exercice de la Citoyenneté

L'AFEPEC a des centres d'écoute, d'aide de conseil et d'orientation Au niveau de son siège 13- rue Monge- Miramar -ORAN Tous les dimanches de 14 heures à 17 heures

NON

AUX VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

Au niveau de la Maison de Jeunes du quartier Ibn Sina ( ex-Victor Hugo )

Oran, Novembre 2008

Tous les samedis de 14 heures à 17 heures Des psychologues et avocates peuvent vous recevoir et vous apporter une assistance et un accompagnement psychologique et juridique.

Projet réalisé avec

13 , rue Monge, Miramar, Oran, Algérie Tél : 00213(0) 41 397455, Tél, Fax : 00213(0) 41 39 59 81 Mail : afepec@yahoo.fr

le co-financement de l’Union Européenne


Vous subissez des violences sexuelles : - Lorsqu'il vous contraint à accepter des relations sexuelles - Lorsqu'il vous traite de manière avilissante La violence conjugale sous toutes ses formes - surtout ne pas sous- estimer les effets pernicieux de la violence psychologique- a des effets destructeurs non seulement pour vous mais aussi pour vos enfants. Ces actes sont punissables, quelles que soient les excuses données. Pour briser la spirale de la violence, il faut sortir de la honte et du silence.

Que faire ? - Ne restez pas seules avec votre peur et votre souffrance :parlez à une personne de votre famille ou à un(e) ami (e) - Vous pouvez aussi vous adresser à une association ou à une assistante sociale pour sortir de l'isolement et vous faire aider - Sachez que contrairement à ce qui se dit souvent, face à la violence conjugale, vous avez des droits, même s'il y a encore beaucoup à faire dans la législation. Pour porter plainte - Consultez un médecin et faites-vous établir un certificat médical - Adressez-vous à un commissariat, une gendarmerie ou au procureur - Dans toutes les démarches, faites-vous accompagner par un membre de la famille, un (e) ami (e) ou une association ; ne vous laissez pas intimider par des réflexions visant à vous décourager (« C'est ton mari, le père de tes enfants, ne fais pas de scandale »).

La violence contre les femmes, c'est l'affaire de tous Vous n'êtes pas seule Cherchez de l'aide, informez-vous sur vos droits.

Dépliant - Non aux viloences faites aux femmes - Novembre 2008  

Dépliant - Non aux viloences faites aux femmes - Novembre 2008