Page 1

Association Française d’Astronomie

EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

E X P L O R ’ @TELIERS  Ce mois-ci Introduction

Les éphémérides Le coin pédagogique L’actualité Les ressources En direct du net… En direct de chez les animateurs…

P. 1 P. 3 P. 7 P. 11 P. 14 P. 15 P. 16

 Sommaire Présentation des Explor’@teliers Les éphémérides du mois d’Octobre de Novembre Ce qui change et ce qui ne change pas dans le dispositif Les points à surveiller lors du lancement d’une activité de sensibilisation astro : méthodologie de projet (l’activité et le groupe) Les rencontres du Ciel et de l’espace Le CyberR@llye scientifique 2008 Les livres et sites internet du mois

ateliers.afanet.fr

Le dossier mensuel complémentaire

des @teliers numériques octobre - novembre 2008

N°1

E d ito Chers collègues, bonjour. Les voilà ces ateliers tant attendus… Les voila ces ressources tant espérées… Les voila ces éphémérides tant convoitées… … Mais sous une nouvelle forme !! Vous avez en effet entre les mains, vous chers lecteurs, le premier numéro d’une longue série d’Explor’@teliers. La rentrée ayant été difficile, nous avons pris un peu de retard. Nous avons donc notamment décidé de coupler les numéros d’Octobre et de Novembre (surtout les éphémérides). Ces dossiers seront complémentaires aux @teliers que vous utilisiez jusqu’alors, dont vous retrouverez l’intégralité sur le site : http://ateliers.afanet.fr . La nouveauté étant une chose qui se partage, et ce nouveau dispositif en étant à ses balbutiements, nous somme preneurs de tout avis, conseil ou impression concernant cette nouvelle formule. Envoyez-les à l’adresse ateliers@cieletespace.fr, nous en tiendrons compte et tenterons de réajuster le tir le mois prochain. J’attire aussi votre attention sur la dernière page qui VOUS est dédiée. Son contenu ne dépendra que de vos participations, de vos réactions ou toute autre contribution que vous souhaiteriez apporter. En espérant que la présentation qui va suivre soit claire, je vous laisse feuilleter ce premier numéro des Explor’@teliers, première partie d’une série dédiée aux fondamentaux nécessaires pour bien débuter une activité astronomie. Suivez le guide…

In tr o d u c tio n

Les nouveaux @teliers

Les @teliers Ciel et espace font peaux neuves en cette année 2009. En effet, le dispositif que vous aviez connu jusqu’alors va quelque peu changer. Mais ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas perdu, et si tel était le cas, nous sommes toujours là pour vous aider. 1


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

CE QUI CHANGE

CE QUI NE CHANGE PAS

Le prix : hormis l’adhésion, vous n’aurez plus à payer quoique ce soit pour accéder à ces ressources. Elles deviennent gratuites.

Les objectifs : ces @teliers numériques sont toujours là pour vous accompagner et vous outiller sur l'amélioration de vos contenus et de vos pratiques.

Les outils : les fiches que vous utilisiez et que vous receviez tous les mois sont désormais disponibles dans leur intégralité en téléchargement. Ce qui représente donc une base de données de plus de 300 fiches créées depuis maintenant 5 ans. Vous les reconnaitrez, ce sont les mêmes, toujours déclinées en verbes d’action. Les contenus mensuels : Concernant ce que vous recevrez tous les mois, nous sortirons régulièrement une aide à la lecture de ces fiches, une sorte de dossier mensuel d’une 10aine de pages, qui sera composé par exemple : - des désormais célèbres éphémérides du mois, - d’exemples de progressions pédagogiques (en s’appuyant sur la base que vous aurez en ligne et/ou en y rajoutant des fiches), - d’un zoom (sur une actualité, un astronome, …), - pourquoi pas d’expériences d’animations, des paroles de praticiens. (je vous invite d’ailleurs à me contacter si vous voulez contribuer à cette partie) - … etc etc …

Le public : que vous soyez un centre de loisirs qui souhaite de temps en temps proposer une activité originale, un club qui souhaite proposer aux plus jeunes des rendez-vous réguliers sur le thème de l’astronomie, un enseignant ou un animateur qui souhaite animer un club sur le thème du ciel et de l’espace, être en relation avec d’autres personnes qui conduisent le même type d’activités ou partager des observations, confronter des résultats d’expériences …, ces ressources vous seront toujours destinées. L’adhésion : vous devez toujours vous acquitter d’une adhésion de 23€ par an si vous êtes une association ou un club, celleci étant gratuite pour les enseignants et les établissements scolaires. Le site Internet : il est toujours à votre disposition pour compléter ces ressources en termes d’informations ou de partages de connaissances et/ou de compétences

Comme vous pouvez vous en douter donc, ce nouveau dispositif, vous le verrez, nécessitera de votre part un gros travail de réappropriation. Les fiches, bien que disponibles intégralement, seront difficilement utilisables telle Ces dernières vous permettront d’échanger qu’elles. Nous sommes loin d’une vaste avec des pairs sur vos contenus et leur base de fiches-recettes dans laquelle soumettre des questions, de partager ces ditscontenus, et d’aller plus loin en vous proposant vous pourrez picorer pour monter vos toujours des ressources complémentaires (livres, progressions. sites complémentaires, logiciels, ...) Et c’est sur ce point que nous allons vous aider. De plus, le site Internet sera un véritable levier pour faire avancer nos objectifs communs : partager notre passion du ciel avec le plus grand nombre et permettre ainsi de porter un regard différent sur le monde et sur la science en général. Il en va donc de l’intérêt de chacun de nous, acteurs de terrain, de faire vivre cet outil, qui pourra nous permettre de capitaliser nos connaissances, de formaliser nos outils ainsi que de mutualiser nos compétences. Je suis sûr que nos pratiques s’en verront grandement enrichies. Il est évident que vous ne serez pas que de simples utilisateurs. Nous sommes à la fois, preneurs de tout avis concernant d’éventuelles évolutions et/ou modifications, mais aussi de toute participation, ponctuelle ou régulière, à différentes rubriques, telles que les expériences d’animations par exemple (dans le dossier) ou le forum notamment (sur le site). 2 Le site Internet : Bien que présent, il était jusquelà en hibernation. Nous allons essayer de l’améliorer et de le faire vivre afin de vous proposer de meilleures plates-formes interactives (site, liste de diffusion, blog, wiki, forum).


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

L e s é p h é m é r id e s

La carte du mois d’Octobre

3


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

L e s é p h é m é r id e s

L e s é p h é m é r id e s

Le ciel du mois d’Octobre

La Lune du mois d’Octobre

4


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

L e s é p h é m é r id e s

La carte du mois de Novembre

5


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

L e s é p h é m é r id e s

Le ciel du mois de Novembre

L e s é p h é m é r id e s

La Lune du mois de Novembre

6


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

L e c o in p é d a g o g iq u e

Le projet : Groupe et activité

En ces temps de début d’activités, je vous propose ce mois-ci de nous focaliser sur le lancement d’activités de vulgarisation astronomique. Nous verrons dans les prochains mois quelques étapes de la méthodologie de projet, mais il convient de faire un rappel sur cette étape cruciale que représente les premiers jours de sensibilisation. Le but ici n’est pas de vous déballer de la théorie sur le projet, le groupe, le public et autres contraintes, mais plutôt de pointer les points essentiels et de vous aider à vous poser les bonnes questions. Tout d’abord, l’activité. Il convient de vous poser la question de ce qu’elle représente pour vous : un passe-temps, une fin pour fabriquer un objet, une réponse à une commande, un moyen de communiquer, un prétexte pour faire ou aborder autre chose… ? L’image que vous en aurez influera grandement vos interventions, la manière dont vous allez commencer à les mener. Ensuite par rapport toujours à cette activité, que comptez-vous faire avant, pendant ? après ? Comment allez-vous l’aménager ? Voici une liste (non exhaustive) de questions que vous pouvez vous poser pour vous aider à y répondre : - Comment je vais aménager mon espace, ma salle ? - Quand et comment j’aménage mon temps d’intervention ? Est-ce que j’interviens le matin, le midi ou le soir ? - Quelle place et quel rôle je vais m’attribuer (en terme d’attitude, de positionnement, d’occupation de l’espace) ? - Comment gérer les enfants, la volonté et la compétence de chacun ? o Comment permettre à un enfant qui veut faire autre chose ou qui ne veut rien faire, par exemple, de s’intégrer dans l’activité ? o Dois-je mettre en place des règles de vie (conformes avec celles de la structure qui accueille) et comment le cas échéant ?  En termes de savoir-être (ce qu’on ne peut pas et ce que l’on peut faire)  En termes d’utilisation des outils - etc … Ensuite, le groupe. Vous avez certes le groupe en face de vous (le « sous-groupe » public) que vous ne connaissez pas et qui ne vous connais pas, mais il y a VOUS. Vous faites partie intégrante de ce groupe. En insistant sur le fait que vous ne travaillez pas POUR eux mais que vous travaillez et avancez AVEC eux, cela aidera à désacraliser l’adulte que vous êtes et facilitera la communication et les échanges que vous aurez à gérer. Cela est vraiment différent car vous n’opposez pas un animateur à un public, le groupe entier constitue l’apprenant (et pas que en termes de notions et de savoirs vous l’aurez compris). Concernant votre public, pourquoi est-il là ? De quoi est-il composé ? D’individus certes, mais qui sont-ils ? Quelles sont leurs histoires, leurs humeurs et leurs niveaux de réceptivité du moment ? (cf. horaire d’intervention) Ont-ils choisi d’être là et comment ?

7


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

En ce qui concerne votre attitude, dites-vous que si vous prenez plaisir à ce que vous faites, il y’a de fortes chances pour que le public aussi. Et soyez naturels ! Ne jouez pas de rôle qui ne vous correspond pas et que vous ne pourrez pas assumer dans le temps. Pour être crédible vis-à-vis du public, vous devez avoir le même comportement. Ne soyez pas autoritaire si vous êtes à beaucoup plus « cool », sans être laxiste bien-sûr. A l’inverse, ne jouez pas le jeu du « copain-copain » si ce n’est pas dans vos habitudes. Le respect passera par d’autres choses, à commencer par le fait qu’il sera mutuel. Vous devez vous dire que toutes ces questions auront un impact sur votre atelier, et nous reviendrons sur tous ces points et sur d’autres (dynamique de groupe, objectifs, moyens, communication, valorisation, …) tout au long de l’année. MAIS PLACE A L’ACTIVITE A PROPREMENT PARLER.

Vous avez décidé ou on vous a demandé de mettre en place un atelier de sensibilisation à l’astronomie et aux sciences de l’Univers pour des jeunes. Vous connaissez la thématique et avez commencé à préparer vos interventions. Pour la première, n’oubliez pas de vous présenter et de demander au groupe de se présenter. Nous sommes bien évidemment dans un contexte d’ateliers semi-régulier, et non sur un évènementiel, sans quoi cette étape prendrait trop de temps, surtout la vôtre. Pour ce faire, plusieurs types de jeux (vous en trouverez beaucoup sur les sites d’animations présents dans la partie ressources du Web@teliers). Mais nous pouvons en lister quelquesuns, que vous pouvez, et y êtes invités, bien-sûr adapter et les échanger sur le forum :

LE JEU DE LA MAIN 12-

Dessiner la silhouette de sa main Mettre sur la paume son nom en gros (visible de loin et que l’on pourra accrocher devant soi) + un signe distinctif identifiable plus ou moins facilement durant la 1ère matinée (grain de beauté dans l’œil, chaussettes rouges, …) 3- Chaque doigt correspond à une information précise. Par exemple : - le pouce : indication libre - l’index : le parcours universitaire / scolaire - le majeur : les hobbies, les passions - l’annulaire : les traits de caractère (qualités – défauts) - l’auriculaire : 3 mots qui pour eux symbolisent ou représentent le ciel, l’espace, … 4- On mélange les mains 5- On les redistribue 6- On les lit à haute voix et on essaye ensemble de deviner à qui appartient la main 7- On scotche devant la personne le bon papier pour avoir son nom sous les yeux durant toute la durée des ateliers

J E U X D E P R E S E N T A T I O N

MON ANIMAL PREFERE On demande aux enfants, à tour de rôle, de mimer leur animal préféré. Le groupe doit le deviner. L’enfant qui fait deviner confirme ou infirme les réponses en se présentant. On peut soit remplacer l’animal ou le compléter par d’autres informations (plat préféré, loisirs, …). Celui qui a deviné prend la main … et ainsi de suite… On peut imaginer ensuite au cours de l’année de leur donner un trombinoscope avec une photo, un dessin ou une image de l’animal et leur signature scannée. Cela leur permettra d’avoir une identification de LEUR atelier. Cette idée peut se compléter d’un badge dont vous aurez tous choisi ENSEMBLE le graphisme. Il devra être porté à chaque atelier, un peu à la manière de badges d’identifications qui donne accès à la salle aux SEUL MEMBRES RESERVES.

8


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

Une fois les présentations effectuées, vous pouvez commencer l’atelier. N’oubliez pas que l’on ne peut pas répondre à une question qui n’a pas été posée. Il convient alors notamment de faire émerger des représentations. Pour cela plusieurs moyens : La technique de photolangage peut être une bonne méthode. C’est un support visuel qui vise à aider l’expression. On présente en vrac des illustrations (des paysages, des personnages, des situations pour favoriser l’expression vécue, des publicités, des croquis scientifiques, des appareils ou des expériences pour parler des phénomènes scientifiques… ; ce peut être aussi des mots, des adjectifs, des verbes pour orienter le discours etc…). Chaque enfant choisit une ou plusieurs illustrations (qui doivent être en surnombre et toutes différentes) et doit exprimer ce qui lui vient à l’esprit pendant 3 (ou 5) minutes. A la fin, l’animateur fait une synthèse en notant la variété, la richesse des idées, en appuyant sur les idées les plus intéressantes, éventuellement en corrigeant les erreurs. Ensuite, vous pouvez utiliser les techniques de questions-réponses, de brainstorming (ou tempête de cerveaux ou remue-méninges), de méta-plan, de Philips 6/6 … Une fois ces représentations émergées, nous pouvons commencer… Et là, cela dépend de votre thématique. Par exemple, pour une sensibilisation générale à l’astronomie, nous pouvons commencer par présenter les acteurs : on peut déjà se limiter au système TerreLune-Soleil. Si on veut aller plus loin, on peut très bien aussi travailler sur les différentes planètes du système solaire : leurs noms, leurs places dans le système (distances), leurs tailles et leurs caractéristiques par exemple. Ainsi, au moyen de fiches d’identités qu’ils auront écrites, on pourra construire avec eux, à termes, une sorte de maquette de système solaire, soit aux échelles des planètes elles-mêmes, soit aux échelles des distances, soit aux deux (possible mais les petites planètes auront la taille de têtes d’épingles). Exemples de fiches d’identité

LA TERRE Qu’est-ce que la Terre ? En partant du Soleil, la Terre est la troisième planète de notre Système solaire, après Mercure et Vénus. Elle possède un satellite que nous apercevons la nuit et parfois même le jour : la Lune. Elle est la seule planète sur laquelle il existe de la vie animale et végétale. Ceci vient du fait qu’elle se situe à une distance du Soleil qui lui permet de profiter de l’énergie de ses rayons. L’atmosphère qui nous entoure joue le rôle d’une barrière contre certains de ces rayons qui détruiraient toute vie sur Terre. Elle possède également de l’eau en grande quantité puisqu’elle est recouverte à 71 % par des océans.

Quelles sont ses caractéristiques ? Sa température de – 88 °C à + 58 °C (moyenne = 15°C) Son diamètre 12.756 km, soit environ 4 fois plus que la Lune Sa vitesse de rotation 1100 km/h à Paris, 1670 km/h à l’équateur

Sa distance du Soleil 150 millions de km, soit 1 U.A. (unité astronomique) Gravité au sol 1 G, soit 2,5 fois moins que Jupiter la plus grosse planète du Système solaire Sa vitesse de révolution 108.000 km/h, révolution autour du Soleil

La Terre s’est formée en même temps que les autres planètes du Système solaire il y a environ 4,5 milliards d’années. Constituée au départ, de magma en fusion qui s’est refroidi et solidifié au fil des millénaires. Elle a subi comme toutes les planètes de notre Système, un intense bombardement de météorites. Son satellite, la Lune, s’est formée au même moment et a subi des transformations similaires mais de manière beaucoup plus rapide. Ce qui explique son apparence actuelle. Aujourd’hui encore la Terre est le siège de phénomènes météorologiques (pluies, vents, …) et tectoniques (séismes, volcans, …) particulièrement actifs qui lui permettent notamment de maintenir une couche d’air protectrice autour d’elle. La Terre est également la source de toutes nos réserves minérales, végétales ou animales qui permettent le développement de la vie. Ces réserves minérales et végétales sont les restes de la rencontre de la Terre avec des corps célestes mais aussi de la période ou elle était très active et en pleine évolution. La Terre est entourée d’une couche d’air, l’atmosphère, dont la densité décroît graduellement avec l’altitude pour se fondre dans l’espace interplanétaire vers 1000 km d’altitude. Elle est également entourée d’un intense champ magnétique qui prend naissance au sein de la planète dans le noyau. Ce champ magnétique se comporte comme un aimant piégeant ou écartant les particules électrisées émises par le Soleil (c’est ce qui peut produire parfois des aurores boréales).

9


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

LA LUNE Qu'est-ce que la Lune ?

La Lune est le corps céleste le plus proche de la Terre. Par rapport à la taille de notre planète, la Lune est un gros satellite. Ces proportions entraînent de nombreuses interactions entre ces deux astres. La Terre est soumise aux effets gravitationnels de la Lune qui provoquent en particulier : les phénomènes des marées. Par ailleurs, la Terre a synchronisé la rotation de la Lune sur elle-même avec sa période de révolution autour d'elle. Cette synchronisation explique que la Lune présente toujours la même face à notre planète. Cependant, grâce à un phénomène dit de , 59 % de la surface lunaire peuvent être observés. Phénomène observable sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Libration libration *

Quelles sont ses caractéristiques ? Sa température - 140 °C à l'ombre / + 130 °C au soleil Son diamètre 3.476 km, soit environ 4 fois moins que la Terre

Sa distance à la Terre 384 400 km Gravité au sol 0,152 g, soit environ 6 fois moins que sur la Terre

La Lune se serait formée il y a 4 milliards d'années. Elle a cessé d'évoluer il y a environ 3 milliards d'années. Comme les planètes, elle a subi un intense bombardement de météorites. On peut observer à sa surface de très nombreux cratères d'impact. Sous l'effet de ces impacts, la croûte lunaire s'est fissurée permettant au magma interne de s'épancher recouvrant les cratères et les dépressions pour donner naissance aux sites appelés mers, étendues de couleur sombre que nous observons aujourd'hui à la surface de la Lune. Notre connaissance de la Lune s'est nettement améliorée grâce aux missions américaines Apollo. Le 21 juillet 1969, pour la première fois, l’Homme a mis le pied sur la Lune.

Comment voyons-nous la Lune la nuit ? La période de révolution de la Lune est d'environ 29 jours, ce qu’on appelle une lunaison. Ceci nous permet de l'observer dans différentes positions appelées phases. L'ordre de ces phases est : nouvelle Lune (non visible), premier quartier, pleine Lune (très lumineuse) et dernier quartier. Le cycle se termine et recommence par une nouvelle Lune.

Nouvelle Lune

Premier quartier

Pleine Lune

Dernier quartier

Nouvelle Lune

LE SOLEIL Qu'est-ce que le Soleil ?

Le Soleil est une étoile, la plus proche de nous, née il y a environ 5 milliards d'années, c'est une grosse boule de gaz très chaud de 1,4 million de km de diamètre soit 109 fois celui de la Terre. Le noyau essentiellement constitué de gaz (hydrogène et hélium) ne représente que 9 % du volume total mais 63 % de la masse.

Quelles sont ses caractéristiques ? Sa température 5 500 °C à sa surface / 15 millions °C au cœur Sa masse 335 000 fois la masse de la Terre

Sa distance de la Terre environ 150 millions de km, soit 400 fois la distance Terre–Lune Sa couleur jaune

Les réactions de fusion thermonucléaire qui se produisent dans le noyau créent l'énergie du Soleil. Celui-ci consomme à chaque seconde 564 millions de tonnes d'hydrogène en les transformant en 560 millions de tonnes d'hélium. Les 4 millions de tonnes de matière manquante ont été transformés en énergie. Cette énergie est émise sous forme de particules de lumière, mais aussi de rayonnements divers (ultraviolet, infrarouge, gamma, X) très énergétiques qui, s'ils n'étaient pas filtrés par le bouclier magnétique (magnétosphère) et l'atmosphère de la Terre, la bombarderaient de radiations mortelles, détruisant toute vie sur notre planète. A l'opposé de ces rayonnements divers détruisant tout sur leur passage, sans les particules de lumières aucune vie ou développement ne serait possible sur notre planète. En effet la faune et la flore ont besoin de lumière, les plantes qui poussent, les animaux qui mangent ces plantes…

Que pouvons-nous observer du Soleil ?

Il se déroule de très nombreux phénomènes à la surface du Soleil (des jets de gaz, expulsés dans l'espace à plusieurs milliers de km). Des taches sombres, les taches solaires (magma gazeux interne piégé par des champs magnétiques), qui pour certaines pourraient contenir la Terre dans sa totalité. Tous ces phénomènes sont très difficilement visibles et dangereux à observer sans une protection adaptée, en raison de l'intensité lumineuse dégagée par le Soleil. Seules des sondes exploratrices (par exemple la sonde Soho) peuvent nous renseigner plus précisément sur le fonctionnement de notre étoile et sur le rôle qu’elle joue dans notre Système solaire. Le sténopé solaire et le viséclipse permettent d’observer, sans danger, le soleil.

10


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

Mais vous pouvez aussi par exemple, vous inspirer des fiches suivantes, à la fois en termes de représentations, mais aussi d’explicitations des forces en présence, de leurs particularités, …

 dessiner - La Lune.pdf  modeliser - le système Terre - Lune - Soleil.pdf  modeliser - Les phases de la Lune.pdf

On pourra aborder après avec eux, les notions et les définitions d’objets stellaires : planètes, lune, satellite, astéroïdes, comètes, …

L ’a c tu a lité

Les rencontres du Ciel et de l’Espace

Un Week-end sous les étoiles : du 8 au 11 novembre 2008 à la Cité des sciences et de l’industrie. Pour faire le tour de l’actualité, rêver et comprendre…

Cette manifestation biennale rassemble à chaque édition 5 000 à 6000 visiteurs pour un marathon de conférences, de débats, de forums, d’animations consacrées au ciel et à l’espace. Durant 3 jours, elle devient aussi la plus grande galerie marchande consacrée à l’astronomie : livres, lunettes, télescopes, météorites… Près de 150 intervenants sont mobilisés pour satisfaire la curiosité d’un large public, amateurs ou néophytes, passionnés ou simplement curieux. Des ateliers, des animations, des observations du Soleil … sont proposés en plus du planétarium et des expositions de la Cité des sciences. Cette année, les astroparticules entrent en force dans le programme, en nous donnant une nouvelle fenêtre d’exploration du cosmos (LHC, Fermi, Planck, Antarès sont autant d’outils pour scruter autrement l’Univers). Nous reviendrons sur la recherche des exoplanètes, l’exploration de Mars, le retour attendu à la Lune. L’origine de l’Univers, la matière sombre et les très hautes énergies seront au cœur de débats cosmologiques. Enfin, l’actualité spatiale se concentrera sur l’activation du laboratoire Colombus et le lancement de l’ATV ainsi que les programmes consacrés au tourisme spatial émergeant. Le 11 novembre, l’exposition le Grand Récit de l’Univers sera commentée par des scientifiques et le 7 novembre c’est un programme dédié aux scolaires qui sera mis en place. L’édition 2008 accueillera, entre autres, Hubert Reeves, André Brahic, Isabelle Grenier, Roland Lehoucq, Daniel Kunth, Eric Aristidi, Nathalie Palanque-Delabrouille, Hervé Le Treut, Michel Spiro, France Westall, Philippe Couet, Jean-Pierre Haigneré, François Forget, Françoise Balibar, …

Du samedi au dimanche de 10 h à 20 h, le lundi de 10 h à 18 h et le mardi uniquement sur Explora de 10 h à 18 h Plus d’informations et programme sur : http://www.afanet.fr/Rce

11


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

Ce que vous pourrez y faire (en plus des conférences):

12


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

L ’a c tu a lité

Le Cyber R@llye Scientifique 2008

La Fédération nationale des Francas agit depuis plus de 40 ans dans le domaine de la découverte des activités scientifiques, techniques et industrielles en direction des enfants et des adolescents. Ces activités ont notamment été développées dans les centres de loisirs de son réseau (5000 sur l’ensemble du territoire). Les Francas participent également à des opérations telles que les Exposciences, et animent des événements nationaux ou territoriaux en partenariat avec des associations tournées vers la culture scientifique et technique (comme Planète Sciences, l’Afa et des CCSTI), en direction notamment des écoles, des collèges et des lycées. Entre la Fête de la Science 2008 (17 au 23 novembre) et la Fête de l’Internet 2009 (mai), les Francas organisent en partenariat avec l’Association Française d’Astronomie la troisième édition d’une opération nationale à destination des enfants et des adolescents : le Cyber r@llye scientifique. Le but est de permettre aux enfants et aux adolescents la pratique simultanée des activités scientifiques et techniques et des technologies de l’information et de la communication, de valoriser leurs connaissances, d’aller au bout de ses envies de

découvrir, et de comprendre. La règle du jeu est simple : les jeunes intéressés se constituent en équipes et lancent un défi scientifique à d’autres jeunes de leur âge par le biais du www.francas.asso.fr Les semaines précédant le lancement du défi, les membres des équipes ont eu la possibilité de se faire aider dans la préparation de leur épreuve par un scientifique ou un animateur. Les équipes participantes sont issues de toute la France (les pays d’Europe et du Maghreb sont invités) : écoles, collèges, lycées, clubs, centres de loisirs, familles. Il suffit de constituer un groupe pour participer. Les défis seront mis en ligne au début de la Fête de l’Internet (en mai 2009). Les équipes pourront jouer durant un à quelques jours durant cette semaine. C’est via les nouvelles technologies (wiki, internet, forum…) que les jeunes pourront échanger, s’entraider, valider les réponses et arriver au défi ultime qui permettra de déterminer le gagnant national. Chaque défi, ainsi que des interviews en radio numérique, des reportages vidéos et les échanges entre équipes et scientifiques pourront être consultés par le grand public. Un partenariat avec les réseaux de cyber b@ses, ECM et EPN permettra de rendre plus accessible encore la participation du public. Pour plus d’informations, contacter : Fédération nationale des FRANCAS Hervé PREVOST

Tél. : 01.44.64.21.38 Mail : hprevost@francas.asso.fr

Union Régionale des Francas - Région Pays de la Loire Guillaume GALARD

Tél. : 02 51 25 08 46 Mail : ggalard@francas-pdl.asso.fr

Association Francaise d’Astronomie Nicolas Franco

Tel : 01 45 89 84 89 Mail : n.franco@afanet.fr

Bulletin de participation au Cyber R@llye Scientifique 2008

A renvoyer à Hervé Prévost Par mail : hprevost@francas.asso.fr Par courrier : Fédération nationale des Francas - 10-14 rue Tolain 75980 Paris cedex 20 Par fax : 01.44.64.21.66 Association départementale FRANCAS de référence : Nom(s) et type(s) de groupe(s) ou structure(s) concerné(s): Localité : Age des enfants / adolescents : Nom du responsable : Adresse postale : Adresse mail : Date et signature :

Téléphone :

13


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

Les ressources Titre Auteur Editeur

Copain du ciel Claudine Masson - Jean-Michel Masson Milan Jeunesse

Date de parution

06/2008

Texte

Etoiles filantes, comètes, galaxies... tous les trésors du ciel sont là, juste au-dessus de ta tête ! Pour te guider dans ce fantastique voyage, tu as rendez-vous avec le Soleil, la Lune, les étoiles lointaines t tous les astres qui gardent les grands secrets de l'Univers. Dans ce livre, ils sont à ta portée, grâce à des photos, des schémas et des dizaines d'expériences passionnantes, à réaliser en famille ou avec tes copains.

Titre Auteur Editeur

L'Astronomie est un jeu d'enfant Mireille Hartmann Le Pommier – Collection « Education »

Date de parution

08/1999

Texte

L'astronomie, un jeu d'enfant ? À un moment où se manifeste plus particulièrement le besoin de développer l'enseignement des sciences à l'école, ce petit ouvrage, qui traite du Soleil, de la Terre et de la Lune, fourmille d'idées faciles à réaliser et… qui ont fait leurs preuves. Il offre aussi les connaissances théoriques minimum requises pour éviter de se faire coller par les questions si judicieuses de nos chères têtes blondes… C'est un guide à la fois gai et nécessaire, jamais prétentieux ni laborieux, destiné autant aux enseignants qu'aux parents et aux éducateurs.

Les ressources Nom Adresse URL

Présentation

Nom Adresse URL

Présentation

Les livres

Les sites

L’étoile des enfants www.lyoba.ch/etoile-des-enfants Voilà un site astronomique spécialement conçu pour les enfants. Tout y est fait de façon à développer la curiosité des enfants à travers des rubriques de questions-réponses, réflexion sur les astres, l'astronomie, mais aussi l'astronautique. Une véritable initiation aux merveilles que l'on peut observer dans le ciel. Et d'autres sites amis sont également classés par thème. Le système solaire http://pagesperso-orange.fr/bernard.tallent/ Ce site a été conçu dans le but de réunir le plus grand nombre de données sur notre système Solaire, de les organiser et de les mettre à la portée de tous, enfants et adultes. Depuis Copernic notre connaissance du système solaire s'est progressivement enrichie de nouveaux corps célestes : planètes, satellites, astéroïdes, météorites, comètes...

14


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

E n d ir e c t d u n e t … Cette partie est le lien avec les outils collaboratifs du site, http://ateliers.afanet.fr: Forum, wiki, ressources … c’est ici que nous ferons un zoom sur certaines évolutions, sur de nouveaux posts, …

 Zoom 1 (en attente)

 Zoom 2 (en attente)

15


EXPLOR’@TELIERS - octobre - novembre 2008

E n d ir e c t d e c h e z le s a n im a te u r s …

 La parole aux amateurs passionnés Amateurs et passionnés du ciel, encadrants et responsables pédagogiques, cette partie vous est réservée. L’idée de ce petit encart (qui avec le temps, nous l’espérons, deviendra grand…) est de vous donner la parole pour passer des annonces, diffuser des conseils, partager, raconter des anecdotes, proposer des suggestions, et même pousser des coups de gueule si vous le souhaitez… En bref, exprimez-vous ! Soumettez vos textes à Nicolas sur n.franco@cieletespace.fr le plus tôt possible…

Association française d’astronomie (AFA) 17, rue Émile Deutsch de la Meurthe 75014 Paris

Une production :

Tél. : 01 45 89 81 44 Fax : 01 45 65 08 95 Mail : ateliers@cieletespace.fr Site : www.afanet.fr, rubrique "Les @teliers" Association (loi 1901) sans but lucratif, reconnue d’utilité publique, agréée association nationale de jeunesse et d’éducation populaire, agréée association éducative complémentaire de l’enseignement public

16


Explor@telier #1_Octobre-Novembre 08  

Le dossier complémentaire aux @teliers Ciel et espace Au programme : - Présentation des Explor’@teliers - Ce qui change et ce qui ne change...

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you