Issuu on Google+

N°74

15 novembre 2000

LA FEUILLE VOLANTE Bulletin de L'Aéro-Club de Genève - Association régionale genevoise de l'AéCS

C EST DE SAISON

Photo B.Morand les séracs du glacier du Breney

rappelle à cet effet que les cours pratiques et théoriques pour l'obtention de l'extension aux atterrissages en montagne sont dispensés par le GVM, et qu'il est demandé aux candidats pilotes 180 heures Durant toute cette année, la belle publicité de vol. faite au vol en montagne, notamment par la parution de plusieurs ouvrages ainsi que Je ne peux qu'inciter les pilotes par les articles dans la presse quotidienne, réfractaires au vol sous le stratus à venir s'est révélée extrêmement favorable à nos ressentir avec nous le plaisir grisant que activités, j'en veux pour preuve le nombre procure un atterrissage sur de la belle croissant de pilotes désireux soit de poudreuse ! s'initier, soit de débuter une formation. Je Blaise Morand

Avec les premiers frimas et les sommets qui blanchissent, l'arrivée de l'automne est pour le pilote de montagne synonyme de la reprise prochaine des vols en glaciers.

SOMMAIRE C est de saison Avec vue sur avion svp Message du PrØsident Discours du PrØsident sortant 1Łre traversØe du LØman Club aØrostatique de GenŁve

AØromodØlisme Rallye 2000 Groupe Vol Moteur Nouvelles du Groupe de Vol Voile PŁre Noºl Agenda

1 2 3 4 6 7

--

9 10 11 14 15


N°74

15 novembre 2000

AVEC VUE SUR AVION, S.V.P... Nous sommes, paraît-il, au siècle de la communication et de l'information, nouveaux clichés de conversation au même titre que la météo... Pour autant, on doit constater que l'information, si elle submerge la planète, ne passe pas toujours là où on la voudrait ! Tout ça, pour réagir à l'article du Matin, du 17 octobre, qui consacre deux colonnes à l'absence de tout restaurant avec vue sur avion à Cointrin. Tous ceux qui connaissent l'Aéro Bistro, Club-house de l'Aéro-Club ont pu constater que ce n'était pas les avions qui manquaient au paysage. Messieurs et Mesdames qui souhaitez déjeuner non loin de l'Aéroport, rapidement, agréablement, et “gustativement”, pour un prix familial, et en même temps régaler vos oreille et vos yeux amoureux des avions, Meyrin, rue H.C. Forestier, direction AéroClub !

-2-


N°74

15 novembre 2000

M essage du Président Chers ami(e)s, Vos délégués m'ont confié la présidence de notre association régionale, lors de notre dernière Assemblée Générale annuelle. Je les remercie ici de votre et de leur confiance. Je voudrais aussi remercier, au début de ce mandat, mon prédécesseur, René Bienz, au dévouement duquel nous devons notamment, une complète réhabilitation de notre ClubHouse et de son restaurant. Nous disposons ainsi d'un établissement à la hauteur de vos aspirations. Je ne peux que vous engager à fréquenter régulièrement votre Etablissement dont le succès dépend particulièrement de votre assiduité.

développement de l'ensemble des disciplines de l'aéronautique. Sur le plan externe, nous allons intensifier - si faire se peut - la présence de notre Aéro-Club auprès de toutes les instances, qu'elles soient politiques ou privées, qui oeuvrent dans le vaste monde de l'aviation. Afin que ce programme ne demeure pas une simple déclaration d'intention, votre collaboration sera sollicitée, en temps opportun et suivant les nécessités. Je vous adresse à toutes et à tous, d'ores et déjà, mes meilleurs vœux pour l'entrée prochaine dans le 21ème siècle qui verra le centenaire de notre Association… et que vive l'Aéro-Club de Genève ! Le Président Michel Favre

Sur le plan général, mon Comité et moi-même allons nous efforcer d'organiser une bonne circulation de l'information entre tous les groupes membres de notre Association, de stimuler les échanges entre ceux-ci et favoriser ainsi, le

-3-


N°74

15 novembre 2000

Rapport du Président sortant à l'Assemblée des Délégués, mercredi 20 septembre 2000

Mesdames et Messieurs les invités Mesdames et Messieurs, Chers amis C'est pour moi un très grand plaisir et un honneur de vous saluer ce soir. Je tiens à souhaiter une très cordiale bienvenue à: M:Jean-Pierre Jobin, Directeur général de l'Aéroport International de Genève - M:Willy Arpagaus, ancien Président de l'Aéro-Club de Suisse Cette manifestation n'est pas pour moi une assemblée des délégués semblable à une autre. Elle constitue un aboutissement et me permet de dresser un bilan de ce que nous avons accompli ensemble depuis l'année 1997. C'est en 1997 en effet que vous m'avez fait l'honneur de me nommer Président de l'Aéro-Club de Genève. C'est avec enthousiasme que j'ai accepté cette nomination, me réjouissant que les expériences que j'ai pu vivre, à la fois comme passionné d'aviation et chef d'entreprise, me permettent d'affronter ce nouveau mandat sans être par trop dépaysé. Assurément, le rôle d'un Président d'Aéro-Club n'est pas de tout repos. En 1997, j'étais bien loin de m'imaginer la quantité de travail que

génère une telle fonction, à Genève en particulier. Après avoir traversé quelques moments difficiles, je crois pouvoir dire aujourd'hui avec le sentiment du devoir accompli, que les buts que je m'étais fixé ont été atteints. Qu'il me soit permis de les rappeler brièvement: - élargir et maintenir les bonnes relations qui existent entre la Direction de l'Aéroport et l'Aéro-Club de Genève; - contribuer au maintien et à la promotion d'activités soutenues dans le monde aéronautique par le biais d'un engagement personnel soutenu fort heureusement par mes connaissances et mes convictions; - renforcer les contacts avec l'Aéro-Club de Suisse; - ceci sans oublier un objectif important que je m'étais fixé, concernant plus directement la vie de notre association, à savoir la rénovation complète de notre Club-House. Chacun s'en souviendra: nous avons dû fermer cet établissement en mai 1999, vu qu'il ne répondait plus aux normes de salubrité exigées par les autorités. Il a donc fallu cesser l'exploitation, avec toutes les incidences que cela implique, tant au plan du personnel qu'en matière financières. Fort heureusement - après de nombreuses négociations entre la Direction de l'Aéroport et l'Aéro-Club, et la recherche -4-

de financement - les gros travaux de rénovation ont été exécutés. Dans l'intervalle, il a fallu trouver un nouveau gérant, ce qui a nécessité de nombreuses recherches au terme desquelles la famille Aschiero a accepté de reprendre la gérance de cet établissement. Je voudrais profiter de l'occasion qui m'est donnée aujourd'hui pour remercier très sincèrement la famille Aschiero. Aujourd'hui, les événements que je viens d'évoquer sont derrière nous, et je suis tout particulièrement heureux que les membres de l'Aéro-Club et la population genevoise puissent disposer d'un lieu de détente ayant retrouvé une nouvelle jeunesse. Ce bref bilan ne saurait être complet pour moi sans rappeler quelques faits marquants de notre activité: - au cours de mon mandat de président, j'ai eu effectivement le plaisir de présider et de participer à la mémorable célébration du 90ème anniversaire de l'Aéro-Club de Genève, le 4 septembre 1999. 1909, année de fondation, c'était tout juste 6 ans après le 1er vol propulsé d'Orville Wright à bord d'un frêle appareil fait de bois et de toile muni de deux hélices. Que de chemin parcouru depuis ! - Avec la direction de l'Aéroport International de Genève, j'ai également eu le privilège de rendre hommage


N°74

15 novembre 2000

le 28 août, à Collonge, au Genevois Armand Dufaux qui réussissait le 28 août 1910 - à bord d'un biplan - la première traversée du Léman dans sa longueur. Les journaux du temps rapportent d'ailleurs que le dimanche 28 août, Armand Dufaux avait accompli son exploit, volant de Noville à Corsier à la vitesse de 70,9 Km/heure. Je voudrait profiter de cet instant et relever ici la qualité et la cordialité des relations entretenues tout au long de mon mandat, tant avec la Direction de l'Aéroport de Genève qu'avec les autorités genevoises dans leur ensemble. En ce qui concerne notre bulletin "La Feuille Volante", il me tient à coeur de relever ce soir que nous avons pu poursuivre la parution de ce

bulletin grâce au concours apprécié de Monsieur Pierre Lehmann. A lui également j'exprime en mon nom et au nom de l'Aéro-Club mes très sincères remerciements. Je voudrais également remercier notre secrétaire, madame Sylvia Roseren, qui a accepté de remplir à titre transitoire ce rôle indispensable et oh! Combien délicat. Sur un autre registre, ce n'est pas sans un brin d'émotion que j'ai suivi les négociations concernant l'élagage des arbres de la forêt situés en finale 23, qui n'ont pas encore abouti. Mais... dit le proverbe, "l'espoir fait vivre" alors... soyons confiants. Au moment de conclure ce bref bilan, je tiens également à exprimer toute ma gratitude à celles et ceux que j'ai eu le

privilège d'approcher au cours de mon mandat. Ils m'ont donné leur confiance, leur amitié souvent; ils m'ont aussi beaucoup appris et beaucoup donné. J'associe à ces remerciements tous les présidents de groupe de la section pour leur soutien et leur collaboration. Et, sans vouloir verser dans la nostalgie, si je devais avoir un regret ce soir au moment de passer le témoin, et bien, ce serait de n'avoir pas vu se réaliser à ce jour le projet qui me tenait tellement à coeur, soit la construction d'une piste en dur sur l'emplacement de la piste gazon. Je souhaite au nouveau Président de pouvoir vivre cet événement dans un avenir proche. M.R.BIENZ

Lectrices, lecteurs, Vous avez une opinion, une critique, un souhait, quoi que ce soit, que vous désirez faire connaître; cette rubrique attend vos messages. soit par téléphone: 022 320 63 16; soit par mail: jubourg@hotmail.com, soit par courrier: J.Bourgeois 22b rue Dancet 1205 Genève. Technic Emplois SA Ch. de Boston 25 1004 Lausanne tél: 021/661.18.50 fax: 021/661.18.40 www.technicemplois.ch

Technic Emplois SA Ch. du Pré-Fleuri 14 1228 Plan-lesOuates tél. : 022/ 706.90.90 fax : 022/ 706.90.95

-5-


N°74

15 novembre 2000

Premi re traversØe du lac LØman, 28 aoßt 1910 droite à la rive gauche et reçu pour cela un prix de 5000 francs de la maison Perrot-D Duval.

w Patrie Suisse n° 450, 31 décembre 1910;

n°442, 31 août x

Depuis 1905, deux frères genevois, Armand et Henri Dufaux, s'étaient fait remarquer par leurs innovations touchant le domaine de l'aéronautique. Ils étaient plutôt connus jusque là pour la construction de motocyclettes, et ils avaient même fondé leur propre usine, Motosacoche. Spécialisés dans la fabrication de moteurs légers, ils avaient présenté cette année-llà un prototype d'hélicoptère. La curieuse machine avait été exposée au bâtiment électoral - là où allait se tenir le Salon de l'automobile, dans le quartier de Plainpalais - mais ils n'avaient pas rencontrée beaucoup de succès. Par contre, à Paris, leur invention avait rencontré l'intérêt de la presse.

Le 28 août 1910, après avoir convoyé sur un camion leur avion démonté, Armand Dufaux, à l'aube, s'élança de Noville près de Villeneuve (Vaud) pour rejoindre une prairie située près de la Bellerive. plage de la Gabiule à Collonge-B Il parcourut la distance de 66 kilomètres en 56 minutes et 6 secondes. Ce vol fut enregistré officiellement par les responsables du Club suisse de l'aviation, et l'on put remarquer qu'il s'agissait pratiquement du double de la distance franchie le 25 juillet 1909 par Louis Blériot lors de la première traversée de la Manche. Pour l'anecdote: les deux frères décidèrent que ce serait Armand qui piloterait, car Henri ne savait pas nager... On peut encore relever que moins d'un mois plus tard, le 23 septembre 1910, l'aviateur Géo Chavez franchissait les Alpes de Brigue à Domodossola. R.Bienz.

En 1909, ils réalisèrent un aéroplane triplan, biplace en tandem, équipé d'un moteur de 10 cylindres tournant à 15000 tours/minute et développant une puissance de 150 CV. Avec cet avion, ils participèrent du 14 au 21 août 1910 à une "Semaine genevoise de l'aviation" qui se déroula en fait en territoire français, à Viry. Ceci, sous l'égide du club suisse de l'aviation, le futur Aéro-C Club de Suisse, dont le siège était à Genève, à la Mairie des EauxVives. Quelques semaines plus tôt, ils avaient réalisé une traversée du Léman de la rive

-6-


N°74

15 novembre 2000

Le Club aérostatique de Genève... sur des paroles de son Président, Guy Lefebvre.

Si, parmi les lecteurs de la Feuille Volante, il y a des néophytes en matière de ballon, qu'ils sachent cela: un ballon n'est pas vulgaire un ballon, c'est: soit une montgolfière - ballon à air chaud - soit une Charlière - ballon à gaz - soit, encore, une Rozière combiné des deux précédents. Indispensable introduction à la présentation du g r o u p e aérostatique de Genève. Ce groupe photo G.Bernardini

-7-

existe depuis une vingtaine d'années et possède une structure qui est celle des associations selon le Droit suisse; un Comité organe directeur, composé d'un Trésorier, d'un Secrétaire, des Préposés au matériel et aux manifestations, et du Président. Et, pour organe de décision, une Assemblée Générale: en deux mots, un Législatif et un Exécutif. La cinquantaine de personnes qui composent ce groupe, sont, pour moins de la moitié d'entre eux des pilotes. Si à la naissance du groupe la plupart ne possédaient pas de ballon et utilisaient ceux du club, actuellement, les deux tiers sont propriétaires de leur ballon. Le troisième tiers loue les ballons au club. Ledit club exploite


N°74

15 novembre 2000

AEROMODELISME Résumer un groupe de l'Aéro-club de Genève en images, on s'en doute, n'est pas possible à moins d'être fortement réducteur; aussi dira-t-on qu'il s'agit ici non pas d'un résumé du Groupe Aéromodélisme de Genève, mais d'une présentation arbitraire et rapide, de trois de ses aspects. Pour toute personne intéressée, (ou curieuse !), signalons que le terrain du GAM, où s’activent, chaque week-end, les aéromodélistes, est

Athenaz, une piste pour modéles réduits dont la réputation dans le milieu de l'aéromodélisme va au delà des frontières suisses. C'est essentiellement sa situation qui en a fait un point de rendez-vous pour aéromodélistes. Chaque modéliste aura noté l’engazonnement et le dégagement exceptionnels. photo: B.Glayre. L'aéromodélisme à son plus haut niveau. Ce F-104 Star Fighter, avion à réaction dont les moteurs fonctionnent au kérosène, a été testé à Athenaz par son propriétaire et constructeur venu de France voisine, qui avait déjà eu l’occasion d’apprécier les qualités exceptionnelles du terrain du GAM Genève. photo: B.Glayre.

f

l’endroit propice pour rencontrer les passionnés, et admirer ces avions, qui, pour être “petits”, ne nécessitent pas moins de travail et d’engagement que leurs frères grandeur nature. Le passage de l’un à l’autre est un fait; certains du GVM sont là pour l’attester... et d’autres du GAM également. L’aéromodélisme n’est pas loin de l’aviation grandeur.

e Un aéromodéliste ne débute pas, on s'en doute, par le maniement d'engins tels que ce F-104; à l'autre bout de la chaîne, on trouve des avions tels que ce Javelin, trainer typique, prêt à voler. photo: B.Glayre.

-9-


N°74

15 novembre 2000

Groupe vol à moteur, Rallye 2000 Samedi 26 août, la journée débuta avec des températures élevées annonçant des orages violents pour la fin de l'aprèsmidi. Les organisateurs décidèrent de modifier la pause " repas " en évitant le terrain de Montélimar. Tous les équipages furent reçus par B.Progin qui leur annonça beaucoup de pièges dans les données. Finalement, les énigmes en vol é t a i e n t essentiellement fondées sur la reconnaissance de photos entre St Marcellin et St Rambert d'Albon. La 2ème partie consistait à faire une approche et un atterrissage corrects à Chambéry (contrôlés par deux instructeurs installés dans la Tour de Contrôle de LFLB). Au retour du vol, un questionnaire s y m p a t h i q u e attendait les équipages. Pour terminer cette belle journée, Patrick Aschiero nous avait préparé un délicieux buffet avec grillades où chacun eut le loisir de se laisser aller à ses propres turpitudes.

Les organisateurs: B.Progin-P.Genoud-R.Piccand- C.GelèsP.Rothenbuhler-A.Boradori. J.Montessuit qui avait programmé la naissance d'une petite " Ilona " dans la nuit précédente, a fait une brève apparition. 1er au classement : équipage MARIAUX Jean PACCAUD Jean-Pierre 2ème au classement : équipage SCHREIBER Bernard PIAZZI Angela THOMA Cornélia

w

Relevé GPS de l'équipage Mueller/Bollier sur le PMJ. En bleu la première étape avec tous les

"360°" autour des objets photographés à reconnaitre. En rouge le retour sur Genève .

- 10 -


N°74

15 novembre 2000

Nouvelles... du Groupe genevois de vol à voile de Montricher Notre saison de vol voile 2000 se termine dØbut novembre et nous pouvons dØj tirer un premier bilan provisoire: L’annØe 2000 rentrera dans l’histoire des annØes moyenne. Ceci est vrai aussi bien pour la mØtØo que pour les heures de vol de nos membres. La mØtØo du printemps, avec un beau mois de mars, plusieurs journØes ensoleillØes, et l’apparence des premiers cumulus et des tempØratures presque estivales nous faisait rŒver d’un ØtØ extraordinaire. Les pluies de juillet ont cependant fait que plusieurs concours de vol

voile n’ont pas remportØ le succŁs attendu, voire, parfois, ont ØtØ annulØs. MalgrØ cette mØtØo, notre groupe totalise environ 1500 heures de vol sur les 8 planeurs monoplaces et les 3 planeurs biplace en 2000. L’Øcolage a fort bien marchØ en 2000 car les 10 ØlŁves-pilotes totalisent plus de 460 vols sur les 1300 vols qui ont ØtØ effectuØs par le groupe. La presse sensation nous a gratifiØ d’un titre de premiŁre page dans Le Matin pour nous informer de l’accident de Monsieur Guido Meisser le 1 aoßt. Deux planeurs se sont

- 11 -


N°74

15 novembre 2000

heurtØs en plein vol et 3600 mŁtres. Les deux pilotes ont pu sauter et faire fonctionner leur parachute. Ils s’en sortent, bien heureusement, avec une cheville et une jambe cassØes.

notre remorqueur. Je remercie Paul Guniat qui s’est chargØ de ce dossier et qui a finalement obtenu l’autorisation de vol de Berne.

Nous profitons de la pause hivernale pour organiser les travaux d’entretien annuels de l’atelier l’aØrodrome de Un de nos deux avions remorqueur, un nos planeurs Piper Pawnee, a ØtØ ØquipØ d’un nouveau Montricher. Tous les membres sont

photo R.Weiss

PIPER-PAWNEE “HB-PFW”, à Montricher face au Jura

moteur de 250 chevaux et d’une hØlice pas variable pendant la pause hivernale 1999/2000. L’homologation par l’Office fØdØral de l’aviation civile nØcessite beaucoup d’imagination et de bonne volontØ de la part du propriØtaire de l’avion. Un changement d’un moteur sur un avion remorqueur est presque aussi difficile rØussir que l’importation en Suisse d’un avion inconnu. L’OFAC vous impose continuellement de nouvelles exigences auxquelles il faut rØpondre avant de dØlivrer leur certificat de navigabilitØ. AprŁs plusieurs mois d’incertitude nous pouvons nous rØjouir de

convoquØs pour prŒter main lors d’un samedi afin de nettoyer et vØrifier nos planeurs. Et si tout se passe comme prØvu, nous pourrons faire voler nos planeurs dŁs le mi-mars 2001. La licence de pilote de planeur exige que l’examen thØorique soit accompli avant l’examen pratique. De ce fait, le groupe organise les cours de thØorie de novembre avril. Les cours ont lieu au Gymnase de Nyon dŁs novembre 2000 et comportent entre autre les branches de "droit aØrien, principe du vol, mØtØo, connaissance des aØronefs " etc. La branche "performances humaines" a

-12 -


N°74

15 novembre 2000

ØtØ introduite il y a deux ans. C’est la premiŁre fois que les deux groupes de vol voile de Montricher (genevois et vaudois) organisent des cours en commun Nyon. Ces cours sont principalement destinØs aux ØlŁves se prØparant la licence de pilote de planeur. Ils sont aussi vivement recommandØs aux pilotes licenciØs qui pourront les suivre pour rafra chir leurs connaissances. L’Office fØdØrale de l’aviation civile et Swisscontrol ont tenu une sØance d’information concernant l’extension de la TMA de GenŁve. Les groupes de vol voiles, par l’intermØdiaire de la FØdØration de vol voile, ont soumis nos observations et propositions pour la pratique du vol voile autour de la TMA actuelle. Le projet de Swisscontrol envisage l’abaissement du plafond au niveau de vol FL65, soit 1950 m/M. Cette limite infØrieure de l’extension de la TMA sur le Jura signifierait pour ainsi dire la fin du vol voile. Notre requŒte prØvoit le maintien de la TMA

actuelle, de limiter l’extension future 2600 m sur le Jura et Lausanne ainsi que de maintenir le secteur de Vallorbe et les espaces de Vallorbe 2 et Morez et de crØer un espace Oyonnax la demande du pilote de planeur. Une prochaine rØunion aura lieu avec Swisscontrol et l’OFAC le 2 novembre GenŁve. Le Championnat Suisse de vol voile du 23 mai au 3 juin se dØroulera sur notre terrain Montricher. Nous attendons environ 65 concurrents de toute la Suisse et les prØparations sont dØj bien avancØes pour ces jours de compØtitions. Il y aura une journØe officielle avec une patrouille. Depuis 1988 le Championnat Suisse ne s’est plus dØroulØ sur notre terrain. C’est une opportunitØ unique de pouvoir voir de prŁs les meilleurs pilotes et leurs planeurs. Nous vous invitons d’ores et dØj nous rendre visite lors de cette manifestation.

L AERO-B BISTRO

Ralph Weiss

e

GGVVM rue H.-C.Forestier, Meyrin. Tél.:(022) 788 01 33.

eVous propose, cet hiver, des soirØes-ffondue avec petite carte; eOrganise, votre convenance, vos soirØes de fin d annØe, pour entreprises, familles, cercles d amis,

- 13 -


N°74

15 novembre 2000

q AVIS w

TOUS LES AMA ATEUR RS, PETITS, GRANDS ET MOYENS: Dimanche 4 décembre, 15 heure Le Club-house accueille

LE PERE NOEL organisation: Groupe Vol à Moteur

pour participer, il vous suffit de renvoyer le coupon ci-dessous le paiement ( 10 frs par personne) s effectuera sur place, auprŁs de M.Bollier. ddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd nom __________________

prénom _________________

_____ enfant(s)

_____ adulte(s)

à renvoyer à M.Jean-René BOLLIER, 2 ch.du Bornalet, 1242 Satigny.

- 14 -


N°74

15 novembre 2000 ·

LA FEUILLE VOLANTE

Rédaction, mise en page, annonces: Juliane Bourgeois tél.: 022 320 63 16 email: jubourg@hotmail.com Impression: Imprimerie Nationale Rochat-Baumann SA Tirage: 1000 exemplaire

Bulletin de l’Aéro-Club de Genève association régionale genevoise de l’AéroClub de Suisse Paraît quatre fois par an, les 15 février, 15 mai, 15 août et 15 novembre

AÉRO-CLUB

AGENDA

q

Séminaire sur la sécurité des Ballons, Colombier, canton de Neuchâtel, samedi 25 novembre

Correspondance: Aéro-Club de Genève section genevoise de l’AéCS case postale 94 1215 Genève 15 Président: Michel Favre tél. (022) 819 08 00:

q

Sortie des Groupes Aérostatiques de Genève et Fribourg, samedi 9 décembre

q

Noël du groupe aéromodéliste 9 déc. Meyrin, école du Livron.

q

GPM: reprise des vols en glacier dès la 1ère semaine de décembre: s’adresser au secrétariat du club.

- 15 -



La Feuille Volante