Page 1


L’ÉDITO Il y a comme un air de vacances dans l’air non ? Et pour les plus chanceux d’entre nous, le printemps et ses jolies fleurs et arbres bourgeonnants nous apportent son lot d’éternuements ! L’Œil de Larynx est de retour pour vous tenir compagnie pendant vos longues après-midis à vous prélasser au soleil. Toute l’équipe est très fière de revenir sous son ancien format, rempli de petites nouveautés fraîchement tombées des arbres fruitiers. Toute l’équipe de rédaction a participé à l’élaboration de ce petit menu printanier. Nous espérons que vous allez vous régaler.

Nous vous souhaitons de très bonnes vacances, bonne route à tous les M2 et bon courage pour tous ceux qui ont des stages anticipés !

Bonne Lecture Fanny et Mélie 1


LE MOT DES PREZ Et voilà ! C’est ici que nos chemins se séparent… Adieu l’ISTR, adieu les cours, adieu les TD et bonjour aux vacaaaaaaaannnces !!! Ah… ce bonheur de savoir qu’on n’a ENFIN plus rien à faire 3 mois de vacances bien mérités ! On vous retrouve en septembre, plus motivés que jamais, dans la joie et la bonne humeur et en attendant votre bien aimé pôle com’ vous laisse avec un petit bout de nous avec cet ODL d’été. Profitez-en pour le feuilleter sous le soleil des cocotiers !

Plein de belles choses vous attendent pour cette rentrée scolaire, nous avons hâte de vous retrouver, bonne lecture à tous, Vos prez’ qui vous aiment Anne & Manon

2


SOMMAIRE Amis curieux, chers collègues, Etudiants callipyges, brillantes étudiantes, Orthophonistes du futur, et futurs orthophonistes, Lecteurs avisés, superbes lectrices… Public, notre amour ! Quelle meilleure époque que le printemps, Avec ses relents de romance plein nos naseaux, À l’heure où fleurissent les oiseaux, À l’heure où gazouillent les bourgeons, À l’heure où frétillent les boutons, Pour vous jurer fidélité, et renouveler notre engagement Le cœur sur la main et la main sur le palpitant, Celui de faire de ce journal, votre plus secret amant. Les partiels sont terminés, empoignez ce compagnon, Il n’attend plus que vous, sa raison d’être : qu’on le lise ! Et c’est gratuit ! Un plaisir simple, point besoin de pognon, Tout prêt qu’il est à stimuler votre intellectuel hypophyse.

3


Maintenant que nous avons votre attention (conjointe ?) Voici, pour vous, notre printanière sélection : D’abord, mêlons l’utile à l’agréable, Avec des actualités en quadrilogie, L’AEOL, la FNEO, GAELIS et TDO nous montrent de quoi elles sont capables ! Puis au sein du dossier pathologie, Vous (re)découvrirez la dyspraxie verbale, En ortho, on adore le paramédical ! Des Bisounours, nous ?!?!! Plutôt Dora-Rambo l’exploratrice ! Avec un reportage photochoc sur Terre d’Ortho Et un article dont vous êtes les héros, acteurs et actrices : Merci pour ces splendides perles de stage, à l’école, ou à l’hosto ! Y’a du soleil et toujours des orthos, Qui mènent l’enquête, se creusent la tête, Quels sont les effets des neurotoxiques sur nos cerveaux ? Que dit mon horoscope ? Où trouver de bonnes recettes ? Dans l’œil de Larynx bien sûr, chers orthos connectés, Mais si vous êtes vraiment accros à vos smartphones, Vous trouverez également quelques bonnes idées D’applications en ligne et malignes dans nos colonnes ! Vos sorties préférées sont à portée de doigts, Alors n’hésitez plus, écoutez nos douces voix, Traversez le miroir, ouvrez les yeux et venez voir Ce qu’il se passe en libéral dans les salles d’attente, Le projet « La main dans le sac » se présente. Nous vous souhaitons une bonne lecture, et vous livrons du bonheur et de l’espoir ! Claire Acloque

4


5


LES ACTUS AEOL Entre formations et conférences, afterwork et soirées ou pique-nique, l’AEOL a essayé de vous proposer quelques évènements pour vous sortir un peu de notre belle faculté ! Vous avez aussi pu vous joindre à nous, pour une petite soirée culturelle, au théâtre des Marronniers. Et pour essayer de ravir toutes les promotions, les pôles Partenariat et Formation ont eu à cœur de proposer des évènements pour préparer au mieux l’insertion professionnelle des futurs diplômés. Le pôle PCS, de son côté, a continué de mener avec vous de nombreuses actions comme les collectes alimentaires ou de bouchons, le sidaction et la journée de l’audition. Les paniers de fruits et légumes ont encore atterri dans de nombreux appartements d’orthos, tout comme les articles, jeux et livres commandés par Laura ! Le pôle ASA non plus n’a pas chômé ces derniers mois et Claire a fait tout son possible pour faciliter un peu plus la vie de tous les étudiants en orthophonie ! Au programme ? Mise en place d’une plateforme de covoiturage pour nos nombreux stages ; nos petits portefeuilles et la planète disent OUI ! Et l’autre gros projet du moment, c’est la préparation du tutorat pour nos futurs L1 afin de les aider dès le début de leur cursus d’orthophonie ! Dossier à suivre dans notre ODL de rentrée Comme vous le savez, les derniers mois étaient chargés pour les orthophonistes. Les étudiants de Lyon se sont mobilisés lors de la Journée Morte et on fait chauffer leur téléphone pendant le MassCall organisé par la FNEO ! Encore merci à vous tous d’avoir répondu présents pour défendre les droits de notre future profession ! Mais l’AEOL n’est pas une association qui fonctionne seule dans son coin ! Les membres du bureau ont participé avec beaucoup de bonne humeur au mouvement Sors de Ta Piaule organisé par GAELIS. Ils ont aussi continué à se former lors des derniers WEF et lors de formations proposées par GAELIS. Les vacances approchent… et pourtant, nos petits cerveaux continuent de bouillonner pour vous préparer une rentrée de folie ! De nouvelles formations et conférences, un WEI, un gala de folie et autres projets sont déjà lancés ! En attendant de nous revoir à la rentrée, le bureau de l’AEOL va profiter de ses vacances pour parfaire son teint et les projets que nous vous préparons Fanny et Mélie

6


LES ACTUS FNEO La FNEO a une nouvelle fois répondu présente pour défendre nos droits en temps qu’étudiants en orthophonie ! Vous n’avez pas pu manquer la Journée Morte de l’Orthophonie qui s’est déroulé le 29 mars ! Pendant cette journée, professionnels et étudiants se sont mobilisés pour défendre l’accès aux soins et le maintien d’une formation initiale en 5 ans. Les campagnes de sensibilisation à l’orthophonie se sont poursuivies. Vous avez surement vu passer des vidéos et autres plaquettes d’informations sur les réseaux sociaux. « Orthophonie, tous touchés, tous concernés ». Le message est clair et la FNEO n’hésite pas à le faire passer ! Si les voix des orthophonistes n’ont pas réussi à attendre directement les oreilles du cabinet du Ministère, la FNEO n’a pas laissé le mouvement s’essouffler et a organisé un MassCall. Chacun leur tour, les centres de formation se sont mobilisés pour appeler sans relâcher le ministère de la Santé. Les étudiants lyonnais ont bien sûr soutenu ce mouvement en téléphonant toute la journée du 18 avril. Qui a dit que les orthophonistes ne savaient pas se faire entendre ? La FNEO s’est aussi rendue au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation pour la remise du rapport sur le bien-être des étudiants en santé au côté des ministres Agnès Buzyn et Frédérique Vidal. C’est sous le soleil marseillais que s’est déroulé le WEF de Printemps de la FNEO. Vous vous doutez bien que les étudiants lyonnais ont fait partie du voyage ! Les membres du bureau et plusieurs étudiants sont partis visiter la cité phocéenne et suivre de nombreux colloques ou formations. Et si vous aviez besoin d’un peu plus de lecture, les nouveaux numéros de Graine d’Orthophoniste sont arrivés dans les différents centres de formations ! Mais ce n’est pas tout… la FNEO nous a aussi envoyé les starting-packs pour les futurs diplômés ! Fanny et Mélie

7


LES ACTUS GAELIS On en entend souvent parler, leur logo traine un peu partout, même sur nos affiches… Mais qui sont-ils ? Tout d’abord GAELIS signifie Groupement des Associations et Élus Étudiants de Lyon Indépendants et Solidaires. Crée en 1993, c’est une association classique, type loi 1901, qui a notamment pour but de regrouper toutes les associations étudiantes au sein d’un même réseau pour échanger et renforcer les liens entre les étudiants. En faisant se rapprocher les différents acteurs de son réseau, GAELIS est moteur dans la vie étudiante et ce, de différentes manières.

La reprez’ Tout d’abord en promouvant, en représentant et en défendant les droits et intérêts des étudiants, matériels ou moraux, en tant que groupe ou individu. Bref, vous avez des droits, et ils sont là pour que ces droits soient appliqués, et correctement. Cela passe notamment par la représentation étudiante. En effet, des élus portant les valeurs de GAELIS sont présents dans tous les conseils universitaires de Lyon : à Lyon 1 par exemple, GAELIS est présent en CFVU (vote des MCC, des calendriers universitaires, tout ce qui est Lyon avec nos études), au Conseil d’Administration (Direction politique de l’université, vote des budgets…) et même à la Commission de Recherche. GAELIS est également présent au conseil d’administration du CROUS. En gros, ils sont partout et sont là pour nous défendre. Donc si vous avez n’importe quel problème, vous pouvez bien évidemment venir en parler à l’AEOL, mais vous pouvez également en parler directement à GAELIS. In fine, c’est eux qui vous défendront dans les conseils, et l’AEOL est là pour les soutenir.

L’ISJ Un autre gros pilier, c’est son pôle Innovation Sociale et Jeunesse. Tout d’abord de par les actions de prévention : stands d’informations dans les facs, stands de prévention dans les soirées étudiantes, mise à disposition de matériel pour ses assos, diplôme de PSC1 à prix réduit pour tous les étudiants… Ils sont également présents auprès des futurs étudiants : informations dans les lycées, les collèges, GAELIS est très en lien avec les différents acteurs de la métropole.

8


GAELIS cherche aussi à lutter contre l’isolement et la précarité étudiante, avec l’un de ses plus gros projets : l’AGORAé, un lieu de vie entièrement dédié aux étudiants, une épicerie solidaire avec des prix imbattables, le tout entièrement géré par GAELIS.

Sors de Ta Piaule Pour lutter contre la sensation d’isolement chez les étudiants, GAELIS a organisé de nombreux événements pendant trois semaines en mars. Et une fois de plus, l’AEOL était présente pour soutenir ce mouvement ! Vous ne saviez pas quoi faire de votre soirée ? Nous vous attendions, dans la joie et la bonne humeur, à la Belle Epoque pour une soirée jeux de société ! Un petit creux ? L’AEOL vous a organisé un petit déjeuner solidaire dans les couloirs de la faculté et vous a proposé un atelier cuisine. Nous remercions GAELIS pour avoir organisé ces trois semaines et nous remercions tous les étudiants d’y avoir participé avec nous !

Les formations en bamb BB GAELIS c’est aussi des formations, à destination des étudiants associatifs. Par exemple, l’AEOL était présente aux 3 week-ends de formations organisés cette année, pour se former, se professionnaliser, et essayer de vous proposer toujours plus de services et d’évènements stylés ! #WEF

Que demande le peuple ? Enfin, GAELIS c’est des services, aux associations, aux étudiants : des préservatifs gratuits, des photos en soirées, un local à disposition, des prêts de matos… Bref, ils essaient de faire le max pour nous et pour vous

En tant qu’association adhérente à GAELIS, l’AEOL administre GAELIS, fait remonter les problèmes, prend part au vote, oriente les décisions. Dans ce sens l’AEOL participe pleinement à la vie étudiante et vous défend, pour que votre formation puisse toujours s’améliorer. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à aller vous balader sur l’Instagram ou la page Facebook de GAELIS, celle de GAELIS Formations, ou celle de GAELIS Photos ! Vous pouvez aussi les contacter à l’adresse contact@gaelis.fr ou en direct live au local de Rockefeller ou au local de la Doua ! DES BISOUS ! Maxime Guillaud, CM Service de GAELIS Fanny et Mélie

9


LES ACTUS TDO

Terre d’Ortho, l’association solidaire de notre filière, n’a pas chômé cette saison dernière ! En effet, en pleine préparation du projet Es’solida, la fine équipe de TDO trépigne d’impatience et s’organise au mieux pour réaliser un voyage humanitairement riche. Le départ est imminent, ce sera pour début juillet !

En parallèle, la récolte de fond pour le Projet Inter a commencé ! Leur première action s’est déroulée autour d’une vente de muguet à l’occasion du premier Mai ! Elles sont d’ailleurs à la recherche d’idées que vous, amis lecteurs, pourriez avoir pour approvisionner les fonds ! Le démarchage auprès des associations et personnes qui prendront part au projet a également débuté… TDO nous promet de grandes choses ! Pour parler événement, une soirée théâtre, très appréciée par les participants, a été organisée ! Elle s’est tenue au République en compagnie de la troupe Le CLAP le 5 avril dernier. Au-delà de leur préparation de projet, le bureau de l’asso s’est également rendu au tout premier WESI qui s’est tenu courant avril à Tours ! Ce week-end leur a offert des rencontres, des discussions et des formations, le tout dans un contexte écoresponsable et dans la bonne ambiance ! Enfin, Terre d’Ortho a également réalisé son Assemblée Générale de mi-mandat dans la joie et la bonne humeur le 9 avril dernier. On compte sur vous, lectrices et lecteurs, pour aller suivre l’avancée de leurs projets qui promettent beaucoup de bonheur et pour l’équipe, et pour les personnes qu’elles vont aider et accompagner ! Rendez-vous sur leur page Facebook : Terre D’Ortho.

Fanny et Mélie

10


11


La dyspraxie verbale, kesako exactement ? Pathologie très étudiée au Québec, la dyspraxie verbale est un trouble de la planification et de la programmation des mouvements volontaires de la parole. Elle résulte d’une mauvaise transposition des représentations linguistiques en mouvements articulatoires, en l’absence d’un déficit musculaire. Sa prévalence est de 1 à 2/1000. C’est l’orthophoniste qui en pose le diagnostic. C’est comme la dyspraxie bucco-faciale alors ?! Hé non, car la dyspraxie buccofaciale concerne les mouvements non-verbaux de la sphère oro-faciale comme tirer la langue ou gonfler les joues. L’une peut accompagner l’autre, mais pas nécessairement.

La dyspraxie verbale impacte à la fois la phonétique (les sons isolés), la phonologie (l’assemblage des sons entre eux) et la prosodie (niveau suprasegmental de la langue). Elle rend le discours du patient inintelligible (on ne le comprend pas). La dyspraxie verbale se caractérise entre autres par : - Une inconstance des erreurs dans la production des voyelles et des consonnes (jamais les mêmes erreurs. Des sons non-voisés le sont par exemple). - Des erreurs touchant la syllabe et la coarticulation. Les structures syllabiques simples persistent bien au-delà de l’âge prévu (simplifications des syllabes par omissions ou assimilations). - Des difficultés motrices (manque de contrôle et de coordination de la motricité verbale et non-verbale). - Une prosodie altérée à la suite d’une mauvaise accentuation et à un allongement anormal des transitions entre phonèmes ou entre syllabes.

12


- Une dissociation automatico-volontaire : le patient parle mieux en spontané que sur des exercices imposés). Des difficultés dans la nouveauté. - Accroissement des erreurs avec l’allongement et la difficulté de l’énoncé. - Intelligence et compréhension du langage préservées. Ce sont ces symptômes qui permettent à l’orthophoniste de faire le diagnostic différentiel entre une dyspraxie verbale et un trouble phonologique. Et par rapport à la dysphasie alors ? La dyspraxie verbale est un trouble affectant la parole (enchaînement des sons) alors que la dysphasie est un trouble primaire du langage (lexique + morphosyntaxe + phonétique/phonologie + pragmatique). Mais il peut y avoir la présence d’un trouble du langage et d’une dyspraxie verbale simultanément. Une petite remarque : depuis 2017, on ne devrait plus parler de dysphasie mais de trouble spécifique du langage oral !

Prise en soin : Il semblerait que la combinaison d’approches motrices et linguistiques soit privilégiée dans la rééducation de la dyspraxie verbale. L’apprentissage moteur explicite va se faire son par son, en isolé, puis au sein de la syllabe, puis du mot, puis de la phrase. Des séances rapprochées (au moins deux fois par semaine) sont conseillées pour optimiser l’évolution du patient. En cas de déficit sévère, un outil de communication (tableau, classeur) peut être mis en place pour permettre à l’enfant d’exprimer ses émotions, ses envies et ses besoins.

Anaïs Ducrey

13


14


Le reportage photos de TDO Projet local L’association Terre d’Ortho agit beaucoup dans la ville de Lyon ! En effet, différentes actions sont menées grâce à Justine et Léa, les membres du bureau responsables du projet local, ainsi qu’aux libellules toujours présentes.

Premièrement, une sensibilisation à la surdité auprès d’enfants est menée au sein d’un centre aéré. Les libellules se présentent en LSF (Langue des Signes Française), questionnent les enfants sur la surdité et proposent des petites mises en situation (Comment un sourd fait-il pour se réveiller ?). Puis, quelques activités sont mises en place pour les mettre dans la peau d’une personne sourde, une petite introduction à la LSF est menée par les libellules et est suivi d’un petit moment musical. Les enfants ne manquent pas d’imagination et participent !

Puis, les libellules et Les Petits Frères des Pauvres se sont retrouvés pour un après-midi convivial et ludique : rire, jeux, discussions… Au devinetête comme au Uno, tout le monde s’est pris au jeu ! Les libellules et les petits frères étaient enchantés de cette première intervention et ont hâte de renouveler l’expérience très bientôt !

Enfin, un nouveau partenariat a été créé cette année avec un centre d’hébergement d’urgence maternel : l’Auvent. Les libellules se rendent un samedi par mois dans ce centre logeant des mamans seules avec leurs jeunes enfants, majoritairement des bébés. Au programme : sensibilisation au jeu, à la lecture et à l’importance des premiers échanges à l’aide de jeux de sociétés, chansons, comptines, dessins, sorties à la bibliothèque et surtout d’échanges !

15


Projet international Le projet international de Terre D’ortho 2018 n’est autre que le projet Es’ Solida.

Il se déroulera à Essaouira durant le mois de juillet ! Les 11 étudiantes en L2 qui réalisent ce projet apporteront leur aide à des femmes par le biais de cours de français. Elles soutiendront également des éducateurs en crèche qui accueillent les enfants de ces femmes durant la journée, en proposant des activités de loisirs et des sorties, mais aussi une aide scolaire.

La Team au complet Claire, Justine, Charlotte, Romane, Héloïse, Lola, Ludivine, Léa, Charlotte, Anaïs et Julie.

Au cours de leur voyage, vous aurez l’opportunité de suivre leurs avancées sur place en direct via des articles sur le blog ! Nous vous invitons à les suivre sur leur page Facebook Es ’Solida, ainsi qu’à participer à leur cagnotte en ligne pour les soutenir ! https://www.facebook.com/Projet-EsSolida-1918894948438075/?ref=page_internal

L’équipe de TDO

16


Perles de stage Bonjour à toi ! Au programme cette fois-ci dans l’espace détente, les perles de stage de cette année riche en émotions. Il faut dire que nos petits patients sont en forme ! Laisse-moi te raconter une histoire… Il était une fois un étudiant en orthophonie qui voulait rencontrer tous les âges de la vie. Alors… ZOUIG ZOUIG ZOUIG, voyage dans le temps !

Pour commencer, les enfants. Certains enfants - qu’ils soient en CP, en maternelle ou ailleurs ! - sont de vrais blagueurs, parfois charmeurs. D’autres sont d’une logique hallucinante ! Voilà d’abord un exemple d’un bon dragueur. Après ça, promis, on s’attaque à la logique ! En CP, un garçon demande à une fille : « C’est qui ta princesse préférée à toi - Euh je sais pas. Et toi ? - C’est toi ! - M’enfin je suis pas une princesse moi ! - Ben moi dès que je vois une belle fille je dis que c’est une princesse » Ptit mec, 6 ans, dragueur en herbe

« L’illogisme irrite. Trop de logique ennuie. » André GIDE. Journal 1947 J’arrive en école pour mon premier stage, et il est clair que les enfants sont d’une logique implacable. Mais tu vas vite comprendre qu’ils savent jauger tout ça à merveille pour ne basculer ni dans l’irritant ni dans l’ennuyant. Désolé André ! André GIDE

Des artistes :

Lors d’un travail sur un tableau de Pablo Picasso, la maîtresse demande aux enfants s’ils connaissent cet artiste. L’un d’eux lève la main : « Oui, moi je connais ! Mon papi a une voiture, c’est une Picasso. »

17


Pas d’entourloupes !

J’en reste sans voix ! En fait, pour tout te dire, j’étais déjà sans voix avant d’en arriver là ! Petit coup de froid attrapé juste avant de commencer cette belle journée… Oups ! « Qu’est-ce que tu as ? » me demande un enfant. J’ai à peine le temps de lui faire comprendre qu’il réplique « En fait tu sais plus parler » d’un air convaincu. Et alors là, je t’assure, on n’a pas moyen de les avoir avec nos « entourloupes d’adultes ». On ne sait plus parler, on ne sait plus parler ! Point. D’ailleurs c’est un peu la même chose qui m’est arrivée quand j’ai essayé de répondre à leur curiosité : « Pourquoi t’es avec nous en fait ? - Je suis en stage, je viens voir un peu comment vous faites pour apprendre à lire. - Tu sais pas lire ? - Si, si je sais lire, je viens pour… - Tu sais pas lire ! - Mais si ! - Oouaaais-ouais. » Et tu peux être sûr qu’après ça ils passent la semaine à m’épier, en croyant être discrets, pour détecter tout ce qui pourra les conforter dans leur idée … un classique ! Alors que certains pensaient mettre au jour mon incompétence, d’autres ont fait une grande découverte : « Mais ! Tu sais parler ?! ». Oui, un peu de miel et une bonne écharpe, étrangement, ça semble avoir développé chez moi la capacité de communiquer ! Je recommande ! Définissons :

La logique implacable, on la retrouve dans les définitions des êtres et des objets du monde qui les entoure. Des définitions toujours clamées comme évidentes ! Une autruche ? C’est une grosse poule avec un long cou. Une cascade ? C’est de l’eau qui descend d’un rocher. Un baobab ? Un [ɡʁotaʁbʁ]. Une bâche ? Ça fait « meuh !! ». Allez pas dire que c’est moi qui suis enrhumé après ça. In ze boîte :

Tu connais l’énigme de la boîte ? Dans une petite boîte apportée par un enfant, se trouve un objet surprise. Le but pour ses camarades est de deviner ce qu’il y a à l’intérieur en posant des questions. « Est-ce qu’il y a un squelette de zèbre ? - Non, ça ne rentrerait pas dedans ! » Eh oui, parce que si ça avait pu rentrer, ils n’auraient pas dit non à un petit squelette de zèbre fraîchement pêché. Je crois qu’on peut craindre une prochaine et subite extinction de l’espèce. #Zèbres en danger

18


Au moment des aurevoirs de ce stage, une petite me demande tristement pourquoi je dois partir. Je lui explique qu’il faut que je retourne à mon école. « Ah mais donc tu sais vraiment pas lire en fait ! »

« Être adulte ou être enfant n'est pas une question d'âge mais une question d'attitude. » Omraam Mikhaël AIVANHOV. Qu’est-ce qu’un maître spirituel ? 1982 Sont-ce des adultes ou des enfants qui parlent là ? À toi de voir ! Les convenances :

Un petit garçon soulève un de ses copains : « Oula ! T’as pris du poids ! »

AIVANHOV

Un garçon me dit « t’es moche ! » Et son copain réplique « Tu ne sais pas, tu ne la connais pas ! » Les expressions :

« Toi ton travail tu le fais vite et tu le fais BIEN ! » un maternelle à une autre. « Merci bien ma p’tite ! » un maternelle à la « p’tite » qui vient de lui dire qu’il a oublié de colorier la date du jour. À l’heure du goûter d’anniversaire en maternelle, chacun a son verre d’ice tea. Du haut de ses quatre ans et demi on en a une qui dit « santé » en levant son verre et ils ont tous trinqué. L’assurance :

Un maternelle qui ne veut pas colorier son dessin ? Et ben il le range ! Malheureusement, les grands sont durs à duper. La maîtresse vient le voir et lui demande s’il a colorié le dessin. « Oui. - Ah bon ! Est-ce que tu peux me l’amener pour que je regarde ton travail s’il te plaît ? » Et devant la feuille blanche, un enfant ne manque jamais d’inspiration : « J’ai pris un crayon blanc. » Un enfant dyslexique qui devait lire un texte « La…sou…ris…souris…ver…te. La souris verte ? » Oui, mais ce n’était que le titre et avec ça, le début d’une longue aventure : « Ah ! je sais ce que c’est, je peux te la raconter si tu veux, c’est l’histoire d’une souris qui rencontre une grenouille et ensuite elle voit une sauterelle… » Ils ont toutes les techniques pour n’avoir rien à envier à la filouterie des plus grands !

19


« Dans la vie, pour réussir il faut d’abord rater » Dominique GLOCHEUX. La boss génération 1987 Il faut rater pour réussir ? Mais alors allons-y ! Ortho’quoi ?

« Tu pourrais soigner ma grande sœur, elle va chez l’ophtalmologiste, c’est comme toi ! » Vaut mieux pas qu’tu saches :

Un petit garçon asperger de 7 ans qui présente un beau sigmatisme (mauvaise articulation des consonnes constrictives). On lui fait travailler la lecture de mots de deux syllabes au moyen d’un domino mot/image. « Chapeau », « Serpent » … ça passe encore. Gros fou rire partagé avec ma maître de stage, très difficile à cacher, lorsqu’il doit trouver la « Péniche ». Avec une deuxième comme celle-là, on en aura déjà bien assez : un garçon bilingue hispanophone de 4 ans qui affirme à ma maître de stage en libéral « La semaine prochaine, j’irai encore dans toi ! » Certainement pas non ! La santé ? Une vocation :

J’ai pu remarquer que les enfants ont tendance à poser des diagnostics clairs. Concis. « Mon père il a une déchiqueture du genou. » ou « J’ai fait une fracture sur ma feuille » …Sacrée rature ! Ils savent très, très bien déterminer l’âge de ceux qui les entourent et semblent vouloir constituer un dossier complet de leurs sujets : « La maîtresse elle est vieille : elle a des traits sous les yeux. Mais toi t’es pas vieille, t’es juste grande ! » ou « Toi t’es un grand, mais t’es pas vieux parc ’que t’as encore des dents lààà » en ouvrant graaand la bouche jusqu’aux gencives. On a aussi la technique simple et efficace : « Tu as quel âge toi ? J’ai 20 ans. Ah ! Comme mon papa. Il fait ta taille environ. Et maman elle a quarante parc ‘qu’elle est plus grande » Oui. Bon. Les petits Sherlock peuvent aussi taper à côté. L’âge ? C’est fait. Situation sentimentale ? En cours d’examen. Un garçon demande à une jeune adulte : À Est-ce que tu es mariée toi ? Non pas encore, je suis jeune. Et toi, tu es marié ? Ben non, regarde bien, moi j’ai pas de boucles d’oreille ».

20


L’art de faire ses lacets

Je pars en stage en IME autisme. Un enfant rampe au milieu d’un groupe de professionnels discutant. Il défait tous les lacets mais on doit pratiquer la méthode de l’extinction. Autrement dit : je ne dois pas réagir pour ne pas renforcer ce comportement non fonctionnel. L’une des premières choses que l’on m’a dite lors de ce stage fut donc « La prochaine fois tu feras un double nœud

Les grands sages. La sagesse vient avec l’âge non ? Ben non. Pas forcément ! J’ai vu de tout chez nos aînés. Allez hop, voyage dans le temps : Aventure chez les sages !

a. Regarde-toi un peu. Tu n’as pas honte, d’être si jeune ? À ton âge ! » Daniel PENNAC. Monsieur Malaussène 1995 Et hop ! J’atterris en EHPAD. Au loin j’aperçois une jolie stagière en orthophonie discutant avec une vieille dame. « Vous savez, à votre âge j’étais encore plus belle que vous ! » En plus des coquets et coquettes, on trouve des farceurs ! En groupe de prévention des chutes en EHPAD on demande de marcher en crabe. Monsieur POULET me dit « mais je peux marcher qu’en poulet moi »

D. PENNAC

Je crois qu’on demande tous à voir !

b. En raison du faible nombre de participants, le salon de la franchise sera remplacé l’an prochain par un salon du mensonge » Marc ESCAYROL Manque de franchise ? Sûrement pas ! En stage à l’EHPAD une résidente Alzheimer me dit franchement « c’est dégueu ici pour un club Med ! » Une autre histoire de franchise ? Bien sûr ! On m’en a rapporté une. Une camarade se rend au domicile d’une patiente de 90 ans qui souffre d’Alzheimer à un stade très avancé, accompagnée de son maître de stage. La patiente vient dire bonjour à l’orthophoniste et lui demande en regardant la stagiaire « Vous êtes venu avec votre frère ? » Outch. La stagiaire s’installe en retrait pour observer la discussion. Au bout d’un moment la patiente jette un regard à la stagiaire et confie à l’orthophoniste « Je crois que le jeune homme veut parler ! » Double Outch.

21


Comme des enfants ! Et oui, comme les enfants ou comme nous, ils ont aussi de drôles de définitions et des ratés dans les expressions. « Le mascara ? C’est du vin non ? » … Non ! Ça c’est le muscat. Un vieil homme vient consulter en libéral pour la première fois. L’objet de la plainte ? Un trouble de mémoire. Possible effet secondaire ? Des incohérences. L’orthophoniste reçoit d’abord le couple, puis demande que le patient reste seul et propose donc à sa femme de retourner dans la salle d’attente. Pendant l’anamnèse, l’ortho demande au patient : « Vous pouvez me dire ce que vous avez mangé hier midi ? - Aucune idée. C’est bête, si ma femme était là, par terre, elle aurait pu vous répondre ! » Et à chaque question, la réponse était de cet ordre-là « Ah, si ma femme était là, elle pourrait vous répondre. Si elle était juste là, ici, par terre, elle pourrait vous répondre. »

Et voilà, c’était les perles de stage ! Cet article pondu avec amour espère vous avoir rappelé de bons souvenirs. N’oublions jamais combien nos patients sont géniaux. Nous remercions les partageurs de perles ! -Tiffany

22


23


24


Les neurotoxiques de tous les jours De plus en plus de scientifiques s’inquiètent de la neurotoxicité de certaines substances et matières présentes dans notre environnement quotidien. Cependant, les lobbies industriels ne sont pas encore prêts à faire changer les choses. Face à une baisse globale du QI et à une multiplication des problématiques des troubles neurologiques, qu'en sera-t-il de notre métier dans les prochaines années ?

Un monde pollué par les substances chimiques Il y a déjà plus de 100 ans, la relation a été établie entre une carence d'iode chez la femme enceinte et le crétinisme, pathologie congénitale caractérisée par la petite taille de ses porteurs, un goitre thyroïdien et une déficience intellectuelle. L'iode a donc été défini comme essentiel au bon développement de notre cerveau et de nos capacités intellectuelles.

Pourquoi ? L'iode est un élément du tableau périodique qui permet le bon fonctionnement de la thyroïde et notamment des hormones thyroïdiennes. Ces hormones sont essentielles pour le développement du système nerveux central du fœtus et du nourrisson. Effectivement, elles sont indispensables à la croissance des neurones et à la production de myéline, enveloppe isolante des axones qui permet d'avoir une connexion rapide entre les neurones. Ainsi, le manque d'iode provoque un dysfonctionnement de la thyroïde et, de cause à effet, des hormones thyroïdiennes. Lorsque ceci a été découvert, des campagnes de santé publique incitant à consommer du sel iodé ou des compléments alimentaires en iode pour les femmes enceintes ont vu le jour. Si la pathologie du crétinisme est aujourd'hui beaucoup moins représentée, d'autres éléments de notre environnement nous menacent.

25


En effet, des substances chimiques largement utilisées sont très proches de l'iode au point de pouvoir être confondues par notre corps. Cependant la fixation de ces éléments dans notre corps n’a pas le même effet sur la sécrétion des hormones thyroïdiennes et provoque de profonds dysfonctionnements endocriniens. Il s'agit du Brome, du Chlore et du Fluor, substances utilisées dans notre environnement quotidien. Citons quelques exemples d’éléments de notre quotidien infestés par ces substances : –

le PCB largement utilisé comme isolant électrique, dérivé du Chlore

les retardateurs de flammes, dérivés du Brome, appliqués sur les tissus d'ameublements et les vêtements pour enfants

les pesticides, alliant le Brome et le Chlore, retrouvés dans l'air, l'eau et les aliments.

les aérosols notamment tout ce qui est insecticides.

Ces substances passent dans le sang rapidement par différents moyens : nous pouvons aspirer leur poussière, porter des vêtements imprégnés ou les ingérer tout simplement. L'impact des pesticides est aujourd'hui le plus considérable, car c'est le moins réglementé et le plus important économiquement pour les industries agro-alimentaires. Il a été démontré qu’entre les populations les plus exposées aux pesticides et celles les moins exposées, l'écart moyen aux résultats de QI des enfants est de 7 points, soit la moitié d'un écart-type. Ainsi, le QI global de la population est en train de baisser. La neuropsychologue Brenda Ezkanzi précise dans le documentaire « Demain tous crétins » que, d'ici quelques années, 50% des enfants auraient besoin d'une aide particulière à cause de cette diminution de QI. De quoi remplir un peu plus nos futures salles d'attentes...

Enfin, une étude sur l'impact de certains aérosols sur le développement anatomique du cerveau a démontré que l'exposition aux aérosols de certains enfants durant la petite enfance ou la gestation modifie anatomiquement le cerveau, notamment les zones dédiées à l'attention et au contrôle de soi. Ainsi, le lien entre TDAH, autisme et perturbateurs endocriniens commence à être posé comme facteur de risque.

26


Les scientifiques proposent aujourd'hui aux femmes enceintes ou qui souhaitent le devenir de consommer une grande quantité d'iode afin que les sites de fixations de ces particules puissent être occupés lorsqu'elles y sont exposées.

D’autres éléments sont délétères pour le cerveau, notamment les métaux lourds. Présents au quotidien, ces éléments comme le plomb dans la peinture ou le mercure dans le poisson ont des conséquences directes sur notre cerveau. Ainsi, l’Association Québécoise des Neuropsychologues explique que : « L’exposition au plomb a été associée à un quotient intellectuel inférieur, à des déficits d’attention spatiale et à des dysfonctions exécutives pouvant compromettre la performance scolaire des enfants. » … avant d’ajouter qu’il y a une corrélation entre le taux de concentration de plomb dans le sang et la quantité de matière grise chez les sujets. En effet, le plomb diminuerait le développement neuronal au niveau de l’hippocampe, zone dédiée à l’apprentissage et à la mémoire. Notons que du plomb a été retrouvé dernièrement dans le sel de Guérande.

Malheureusement, les enfants sont encore exposés à la neurotoxicité de ces substances après leur naissance. La barrière hémato-encéphalique étant moins efficace que chez l’adulte, les enfants sont particulièrement vulnérables à ces substances qui pénètrent facilement dans leur cerveau et y restent stockées. Enfin, les enfants ne seraient pas les seuls à être impactés. Le plomb et les pesticides pourraient causer des maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Des recherches sont toujours en cours.

Que conclure de ces découvertes ? Nous pourrions penser, comme l’agriculteur japonais Masanobu Fukuoka, que la dynamique actuelle de la société, et sans doute celle de l’humanité entière, est de réparer les erreurs de scientifiques irresponsables qui, perpétuellement, inventent et industrialisent de nouvelles technologies sans réfléchir à l’impact de leurs découvertes sur l’environnement et la santé de leurs pairs.

27


Si ce phénomène crée de l’emploi et rallonge nos listes d’attentes, il semble essentiel en tant que professionnel de la santé de réfléchir et de se tenir au courant des avancées scientifiques dans ce domaine pour comprendre un peu mieux les pathologies de nos patients et d’œuvrer en termes de prévention.

Sitographie -

Documentaire « Demain, tous crétins » de Sylvie Gilman et Thierry De Lestrade. Diffusé sur Arte le 11/11/2017, site internet https://www.demaintouscretins.com/, consulté le 11/04/2018

-

Emission France Culture « Notre QI malade de l’environnement » par Aurélie Luneau dans l’émission De Cause à effets, le magazine de l’environnement diffusé le 05/11/2017 à 16h55. Podcast : https://www.franceculture.fr/emissions/de-cause-a-effets-lemagazine-de-lenvironnement/notre-qi-malade-de-lenvironnement, consulté le 23/04/2018

-

Substances toxiques, Dave Saint-Amour, Ph.D. et Olivier Boucher, Ph.D., Association Québécoise des Neuropsychologues, https://s3.amazonaws.com/aqnp-website/wpcontent/uploads/SUBSTANCES-TOXIQUES.pdf, consulté le 23/04/2018

-

Article du site News médical health life science, https://www.newsmedical.net/news/2007/04/03/38/French.aspx, consulté le 24/04/2018

Bibliographie -

Barbara Demeneix, Le cerveau endommagé. Comment la pollution altère notre intelligence et notre santé mentale. Odile Jacob. Paris, 2016.

Marielle Rozière

28


L’HORTHOSCOPE

Gémeau-ticone: (22 mai/ 21 juin) Cœur : Vous ne savez plus où donner de la tête et vos émotions se mélangent… En bref, c’est encore la fiesta dans votre ciboulot ! Heureusement qu’il existe tout plein d’émoticônes. Il semblerait même qu’un avenir dans cette filière se dessine progressivement pour vous. Santé : Un jogging matinal vous ferait le plus grand bien ! Ouvrez les volets, s’il pleut : Vous partez courir demain soir, sinon c’est pour dimanche matin. Coté pro : Votre charge de travail vous en fait voir de toutes les couleurs... rendez-lui la pareille ! Badigeonnez vos cours de jaune et de cyan, vous vous sentirez mieux.

Cancerto : (22 juin/ 22 juillet) Cœur : Vous avez su trouver les mots ! La franchise a payé et vous voilà au cœur d’une belle aventure... it sounds good ! ♫ Santé : Vous pourrez lire votre avenir dans le beurre de votre biscotte en écoutant du Bob Marley. À 8h12. Coté pro : Il n’est plus temps d’être discret, c’est l’heure du rock en roll ! OOOH yeah ! Dévoilez vos talents, vous avez le vent en poupe !

29


Camélion : (23 juillet/ 22 aout) Cœur : Votre jeu du caméléon séduit mais méfiez-vous des abeilles qui dorment… le guépard est aux aguets et les mules s’impatientent. Santé : C’est royal ! Continuez comme ça, ça ne peut aller qu’en s’améliorant. Coté pro : Votre jeu du caméléon séduit et on n’y voit que du feu, les singes dorment et seule la luciole sait ce qu’il en est… Foncez !

Di-Viergente : (23 août/ 22 septembre) Cœur : Vous avez finalement laissé votre caddie sur le parking du supermarché, il a dévalé la pente jusqu’à écraser/adopter un compagnon définitif : en clair, vous avez fait se rencontrer deux âmes sœurs ! Il est temps de penser à vous, intégrez-vous à la société ! (Voir horoscope hiver 2018) Santé : Vous ne faîtes décidemment rien comme tout le monde ce mois-ci, et c’est très bien ! Continuez de marcher sur les mains, cela fera circuler votre sang correctement. Coté pro : Métro boulot dodo… Vous vous sentez lassé et vous avez raison de vous lancer dans une pétition « vie sabbatique pour tous ».

30


Bal en Sicile : (23 septembre/ 22 octobre) Cœur : Vous lisez un message mystérieux dans un horoscope « Bal en Sicile ? Un voyage ? » À moins qu’il ne s’agisse de balancer Cécile, vous devriez peut-être prendre un aller pour Palerme, votre âme sœur s’y trouve peut-être ! Santé : Attention, le vent tourne ! Tout balance ! Préparez-vous…….. Coté pro : Vous allez être testé sur vos capacités à garder votre sang froid d’ici quelques heures, il faudra que vous inspiriez trois fois et que vous tourniez deux fois sur vous-même. Les astrologues se sont ardemment penchés sur la question. Soyez prêt ! Vous devriez même vous entraîner devant des passants, pour être sûr.

Smorpion : (23 octobre/ 22 novembre) Cœur : Vous ne savez pas quoi choisir entre réviser votre UE8022 qui n’est pas évaluée et accepter ce rendez-vous à la piscine ? Tirez à pile ou face ! Santé : Le monde ne tourne plus rond ! Il semble que vous allez développer une allergie aux TD ! Cet horoscope fait foi, vous pouvez d’ores et déjà mandater des collègues d’autres années pour faire le prochain TD à votre place. Raison de santé ! Coté pro : Vous allez devoir jouer l’augmentation de votre salaire à coup de morpion… Votre propriétaire augmente le loyer. Donc il vous faut gagner, sinon vous pouvez faire une croix sur l’oseille du mois ! Et alors là, jamais vous n’aurez assez de sous pour vous payer de quoi remplir à nouveau votre bac à sable. (Soit dit en passant, garder votre histoire d’appartement bac à sable pour vous, les proprios n’ont vraiment pas des esprits d’artistes)

31


’Agite air : (23 novembre/ 21 décembre) Cœur : Vous en aviez marre de se calme plat et vous soufflez un grand coup de renouveau ! Vous décidez de passer à l’action ! Mais … Vous aviez oublié que vous ne saviez pas viser ? Santé : Rien de tel qu’un fond de grenadine avec du chocolat et une pincée de gingembre pour entamer vos journées dans une forme olympique ! (CECI N’EST PAS UN MESSAGE DU MINISTERE DE LA SANTÉ) Coté pro : Rien ne sert de vous agiter dans tous les sens, le monde autour de vous sera tout mou tout mou ce mois-ci, vous allez vous fatiguer à brasser de l’air comme ça ! Have a break have a chat en kit. (Aucun rapport avec kitkat)

Papricorne : (22 décembre/ 20 janvier) Cœur : Ce mois-ci vous allez vous redécouvrir en fonceur, mais un fonceur délicat ! Un vrai piment doux ! On vous appréciera d’autant plus. Santé : Baissez la tête, rasez les murs : les taureaux chargent car ils se sentent remis à bloc ! Coté pro : Veillez à ne pas trop mettre de poivre dans vos cours, il paraît que ça fait éternuer et vous pourriez vous briser les cornes vous qui avez la tête très près des murs.

32


Anniverseau :(21 janvier/ 19 février) Cœur : Vous avez le cœur en fête ! Non pas UN anniversaire en vue mais PLEIN d’anniverseaux. (SI CELA N’EST PAS VRAI, VEUILLEZ VOUS RÉFÉRER AU GRAND GUIDE DES SIGNES ASTROLOGIQUES ET DEMANDER À VOUS FAIRE RÉÉVALUER. VOUS N’ETES PEUT-ETRE PAS VERSEAU FINALEMENT) Santé : Tout baigne ! Par contre ce n’est pas le cas pour les voisins du dessous. Vous devriez peut-être songer à fermer les robinets, la planète vous en remerciera, et vos voisins aussi ! Coté pro : Verseaux, vous semblez avoir ce versant pour les verres sans vert, So… Achetez en pour votre lieu de travail comme pour celui d’étude et une chose incroyable vous arrivera.

Poisson d’Avril : (20 février/ 20 mars) Cœur : Vous vous êtes senti blessé… Et si ce n’était qu’un poisson d’avril ? Prenez votre humour à deux mains et renvoyer la balle à ce petit farceur ! Dans ta face ! Santé : L’eau est à bonne température, et pour un petit moment alors profitez-en ! Prévoyez un beau soleil sur votre aquarium pour demain et une perturbation qui arrivera par l’Est d’ici dimanche prochain. Partout ailleurs le temps sera au printemps ! Coté pro : Vous vous faufilez entre les anguilles, c’est bien joué ! Méfiez-vous cependant de la morue qui dort, elle n’est jamais très loin.

33


Bêêêler : (21 mars/ 20 avril) Cœur : Votre petit troupeau se porte bien, l’herbe est verte… Broutez ! La conso est gratuite ! Santé : Vous avez du mal à dormir ? Comptez les moutons, leur chant harmonieux pourrait bien vous bêêêrcer Côté pro : Vous n’aimez pas les suiveurs mais être la personne qui donne toujours les initiatives vous fatigue, surtout quand personne ne vous suit ! Rhaa ces suiveurs, toujours du genre à coller aux basques de celui qui va droit dans le mur hein ??? Encore un coup des taureaux ça ! À foncer à tort et surtout à travers. En parlant de mur, si vous croisez un capricorne pris la tête dans le béton, vous aurez l’initiative de l’en tirer … et de lui proposer un mouchoir !

Taureau deo : (21 avril/21 mai) Cœur : De ce côté-là vous allez être gâté ! Au programme : chouchoutage et crêpe party ! Santé : Vous pouvez foncer tête baissée, vous êtes chargé à bloc ! Pensez à prendre le soleil et vous reposer. Attention, on nous signale que vous risquez de percuter des capricornes. Coté pro : N’oubliez pas de mettre du déo, votre côté bestial peut ne pas plaire à tous les futurs employeurs.

Tiffany Kopp

34


Mange Crétois Malgré une forte présence féminine en orthophonie, ce n’est pas dans ce journal que l’on vous dira d’abord de vous accepter comme vous êtes, tout en vous donnant le manuel complet pour perdre du poids avant l’été et la recette de votre fondant au chocolat préféré, pour les longues soirées canap’/série… Ça ne vous a pas échappé : c’est le printemps, et nous voulions plutôt vous présenter un mode de vie bien particulier et insulaire, le régime crétois. Rien à voir avec le régime Dukan ou du programme weightwatchers, nous (re ?)découvrons une manière de vivre « à la cool », où chacun va à son rythme, et où les repas sont des occasions de retrouver entre amis, en famille. Et cela marche ! Les habitants de cette île grecque ont la réputation de vivre très âgés et en grande forme, et ce serait grâce à leur version du régime méditerranéen. En effet les crétois comptent de nombreux centenaires en leur nation, et seraient moins touchés par les maladies cardio-vasculaires et les cancers. La cuisine crétoise bien sûr se recoupe en différents endroits avec les spécialités grecques, elle a pourtant ses particularités, dues à son histoire, sa culture et agriculture. Voici donc quelques éléments (presque secrets !) de la crétoise way of life : -

Manger local et de saison, un scoop me direz-vous ! Et pourtant il s’agit bien de ça : vivre sur une île suppose de vivre de ce qu’elle apporte, au gré du climat et de la nature, alors c’est pas frais ça ?

-

Des légumes, des légumes ! Cuits ou crus, de toutes les couleurs, ils sont la star de tous les plats autochtones. La viande n’est pas la référence d’une assiette et peut ne pas être présente dans un repas.

-

Ne boudez pas l’huile d’olive… une véritable institution ! En Crète tout est cuisiné ou assaisonné à base d’huile d’olive, qui offre aux plats un goût incroyable. En outre, quand on sait que les oliviers sont au nombre de 35 millions sur cette île, soit 60 oliviers par habitant, on comprend… En plus, l’huile d’olive contient très peu d’acides gras saturés !

-

Remplacez le sel par les épices, il ne se passe presque pas une journée sas que l’on est sous les yeux ce genre de recommandation : ne mangez pas trop salé, trop sucré… La solution crétoise, qui existe aussi ailleurs bien sûr, c’est l’utilisation de nombreux aromates de qualité qui vont apporter du gout, du gout et encore du gout ! Et notamment le fameux dictame. Passionné de jardinage, vous voulez en savoir plus ?

35


-

Manger accompagné ! Le moment des repas est convivial, et pourquoi pas le faire à la mode crétoise, entrecoupé de chant, musique et danse ? Evidemment bien accompagné c’est mieux !

-

Un petit verre de vin, je ne dis pas non ! La culture vinicole très est ancienne sur l’île, et donc la consommation de ce breuvage également.

Alors que mange les crétois ? Des escargots, du poulpe… mais aussi des recettes faciles Pita gyros Prévoir du pain Pita Tomates

Tzatzíki Oignons Aromates Poulet (blancs) Huile d’olive 1. Préparer une marinade avec les aromates pour le poulet, laissez-le dedans pendant plusieurs heures puis l’égoutter et le faire cuire à l’huile d’olive.

2. Préparer les pains et chaque ingrédient dans un petit plat individuel. 3. Assemblez vos pitas selon votre gout ! Et dégustez ! Si vous voulez faire le pain vous-même, la recette est ici ! http://recettesdunecretoise.fr/pitakia-poursouvlakia/ Roulés d’aubergines au fromage de chèvre Aubergine Jus de citron Origan Ail Echalote Fromage de chèvre frais

1. Faire cuire les aubergines au four avec de l’huile d’olive, de l’origan et du jus de citron pendant 10 à 15 minutes à180 °C

2. Ecrasez du fromage frais avec de l’échalote et de l’ail frais 3. Mettez une cuillère de fromage à chaque tranche d’aubergine et roulez-là, mettez un pic pour que le tout tienne.

4. Recouvrez de ciboulette, bon appétit ! Et si vous n’avez pas le temps, faites-vous une salade de légumes crus, tomates, haricots verts, un peu de fetas quelques rondelles d’oignons, un filet d’huile d’olive et une touche de fruits à coque, et le tour est joué ! Plus de recettes originales sur http://recettesdunecretoise.fr/

Claire Acloque

36


Les applis et l’orthophonie Les outils numériques envahissent depuis quelques années les cabinets d’orthophonie. Mais quels sont ceux adaptés à notre pratique ? Nous nous proposons de faire un modeste debrief sur ce qui existe. Biensûr, toutes ces idées ne sont données qu’à titre indicatif et tout est susceptible d’évoluer d’ici peu de temps. C’est la richesse du numérique !

Ces dernières années, de nombreuses études ont montré les effets néfastes d’une grande exposition aux écrans sur la concentration, l’attention, le sommeil et le développement -notamment langagierdes enfants. Pourtant, ces outils numériques offrent de multiples possibilités de travail en orthophonie. Il est évident qu’il ne faut pas proposer uniquement des supports numériques aux patients, mais ponctuellement lors des séances pour varier les activités et pour les remotiver. L’orthophoniste peut tout à fait montrer à l’enfant et aux parents comment utiliser intelligemment une tablette et comment jouer à deux. Il est aussi possible de proposer ces outils numériques aux patients adultes, voyons comment !

Les aides à la lecture (pour pallier les difficultés de déchiffrage) : Mercury Reader (extension de Chrome) sera utile pour lire sans distraction. Aidodys (payant) adapte la présentation des textes pour qu’ils soient davantage accessibles. Dys-vocal (gratuit), sur le même principe qu’Aidodys, il propose la mise en forme automatique et rapide de textes en fonction des besoins spécifiques du lecteur sur la base d’un profil d’utilisateur personnalisable. C’est un outil très riche qui comprend différentes fonctionnalités : - synthèse vocale : lecture semi-assistée améliorant la compréhension et la constitution du stock orthographique du lecteur en évitant la confrontation à l’erreur en lecture. - segmentation syllabique : paramètre l’espacement ainsi que la couleur des mots et/ou syllabes pour en faciliter la lecture - reconnaissance vocale : permet de dicter des textes et même des commandes sur Windows. - prédicteur de mots : sorte de T9 amélioré, il facilite la saisie au clavier en complétant par des mots fréquents les premiers caractères saisis en fonction de leur fréquence. → Des études ont montré que la police Arial fonctionnerait apparemment très bien pour les dyslexiques.

37


Read&Write est un logiciel de synthèse vocale : il permet de lire les documents à haute voix. Copy Fish OCR convertit des PDF et des images de textes en Word. On peut cumuler l’OCR et la synthèse vocale pour lire par exemple un texte scanné. Des livres numériques sont disponibles gratuitement sur www.ebooksgratuits.com où l’on peut ensuite modifier la présentation selon les préférences du patient (voyelles et consonnes de couleurs différentes, syllabes différenciées, police adaptée). Les livres audios permettent d’accéder à la compréhension et à la littérature sans buter sur le déchiffrage. Il est intéressant de les proposer à nos patients pour développer leur imagination et leur sensibilité à la langue. Il en existe des gratuits sur www.litteratureaudio.com.

Les applis intéressantes en lecture : Vocabulynx (chez Adaptiim) sur iOs et Android disponible pour un prix modique. C’est comme un Dobble mélangeant images et étiquettes. Existe une version pour travailler sur les confusions.

Serie Lecto qui contient Lecto et Lecto Flash pour la fusion syllabique, les confusions, les graphies contextuelles, les mots irréguliers. Une base de 4000 mots et 6000 non-mots est disponible dans l’application. Elle peut être enrichie par nos soins pour adapter ce que nous proposons lors de nos séances ou pour faire un entraînement intensif sur certains mots. Le mode de présentation en « flash » permet de travailler les compétences visuo-attentionnelles et la voie lexicale. Disponible sur iPad.

Les aides à l’écriture : Mindmeister ou Framindmap sont des outils pour créer des cartes mentales. Elles aideront nos patients à structurer leurs idées.

Evernote est le partenaire idéal de la prise de notes ! Il peut être intéressant d’apprendre à l’utiliser à des jeunes ou adultes.

Dragon et Read&Write permettent la dictée vocale mais il existe aussi la dictée vocale de Microsoft disponible gratuitement sur Word. Il est conseillé d’avoir un casque avec micro pour que l’ordinateur perçoive précisément ce qui est dit. La synthèse vocale permettra dans un second temps de réviser ce qui est écrit.

Cordial est un correcteur orthographique très pédagogique car il offre une explication des erreurs. Il existe en version PC ou bien en ligne (pour 1000 caractères maximum).

Neurologie : Il est très pratique d’avoir des ressources au format numérique pour ne pas avoir à tout apporter à domicile. On peut par exemple fouiller dans les documents mis à disposition par Evelyne Lyonnaz sur le site http://pontt.net/ dans le cadre de la rééducation des aphasiques et des traumatisés crâniens.

38


Grâce aux outils de CAA (communication augmentative et alternative), le patient peut continuer à avoir une communication fonctionnelle, à exprimer ses besoins, ses émotions, ses souvenirs. Il en existe bien-sûr sur papier mais si le pointage le permet, il est très intéressant de mettre en place un outil de CAA sur tablette car davantage de choses pourront être exprimées. Ils sont utilisables chez les patients polyhandicapés, IMC, TSA ou bien aphasiques. Il existe des applications gratuites comme Let me Talk et JabTalk.

Anki : application simple d’utilisation facilitant l’apprentissage. L’élève (ou même vous, étudiants) peut s’auto-interroger sur les notions qu’il aura préalablement inscrites sur des sortes de fiches de révision. L’application choisit ensuite les questions en fonction du taux de réussite des entraînements précédents.

Anatomie : Les animations 3D de Mélanie Canault sont idéales pour expliquer l’anatomie de l’appareil phonatoire et de la déglutition. Toutes les animations sont disponibles ici : http://anatomie3d.univlyon1.fr/mobileapp/website/website.html?id=3346735&pageId=223201

Plateformes numériques : Il existe plusieurs plateformes adaptées aux besoins des orthophonistes. Elles fonctionnent sous forme d’abonnement mensuel ou sous forme d’achat des logiciels. Pour n’en citer que deux : Happy neuron et GERIP. Attention : méfions-nous des modules d’évaluation fournis par les plateformes, regardons toujours les références théoriques et la taille de l’échantillon de sujets afin de ne pas utiliser un test douteux !

Aide à la création de matériel : Les orthophonistes sont fréquemment amenés à créer du matériel spécifique et adapté aux patients. La question de l’utilisation des images trouvées sur le net se pose… Avons-nous le droit de les copier dans un cadre professionnel ? Pour contourner ce problème, il est possible de ne sélectionner que des images libres de droits dans Google Images. Pour cela : Outils -> Droits d’usage -> réutilisation autorisée. Des banques d’images gratuites existent aussi : Pixabay, Unsplash, Wikimedia Commons et de pictogrammes : Arasaac, Sclera, The Noun Project J’espère que ces quelques références vous donneront des pistes lors de vos stages et dans votre future pratique pro (car oui oui ça arrive bien plus vite qu’on ne le croit !!!)

Anaïs Ducrey

39


Les sorties de l’Université C’est le début de l’été, les partiels sont finis, il fait chaud et beau à Lyon et tout le monde n’a qu’une seule idée en tête : on sort ! Heureusement, l’ODL est là pour t’aider à trouver quelques événements sympathiques pour profiter de ta nouvelle liberté. A l’université Lyon 1, c’est le Festival de Spectacle Vivant : Les Arthémiades qui commence ! Durant l’année, des étudiants aux talents artistiques divers et variés ont travaillé pour produire un spectacle de qualité et vous le présenter à l’occasion de ce festival. Les étudiants du Campus de Rockefeller vous présenteront notamment le spectacle ClouNs de théâtre clownesque dirigé par Alexandre Meynet, le spectacle Sublime par l’atelier vidéo dirigé par Catherine Deumeure et Manuel Liminiana, ou encore le spectacle de l’atelier théâtre Parce que j’adore sa nuque et sa façon de marcher dirigé par Marie Aude Christianne. Enfin, pourquoi ne pas offrir à votre esprit un voyage dans le temps en allant écouter le 24 mai nos amis musiciens de l’orchestre symphonique de l’université Lyon 1 jouer leur nouveau répertoire Voyage musical en Europe Orientale du XVIIIème et du XIXème ?

L’ensemble des spectacles se tiendront au théâtre astrée sur le Campus de la Doua. Fouillez le programme des Arthémiades ici afin de trouver les événements qui vous correspondent !

40


Sortons un peu de l'université. En effet, la ville de Lyon recèle d’événements en tout genre durant l’été. Parmi eux, le traditionnel Festival du Sixième continent se tiendra le 1er et 2 juin. C’est un festival à prix libre qui se déroule au parc de Gerland et à la Guillotière. Au programme cette année : le Peuple de l’herbe et Sergent Garcia pour les têtes d’affiche et une sélection de groupes mixant musique du monde, électro, dub… De quoi faire de belles découvertes ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur page Facebook “Festival 6ème Continent”.

Avec ce beau temps, tu as envie de sortir la tête du bitume et de retrouver un peu de nature ? La maison de l’environnement propose tout au long du mois de mai et juin des activités autour de la nature et de l’environnement. Par exemple, une conférence sur comment végétaliser ton balcon se tiendra le 17 mai au local de la maison de l’environnement, dans le 7ème arrondissement. Le 26 mai l’atelier cuisine “Atelier tartinades & mayo : la naissance d’un burger !” t’apprendra comment cuisiner un repas 100% végétal, suivi d’un repas partagé. Aussi, de nombreuses balades guidées sont proposées dans les alentours de Lyon autour de différents thèmes comme la flore en ville, zéro déchet ou des ruches sauvages. Certains événements sont gratuits et d’autres payants, mais toujours pour des sommes très modestes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site http://www.maisonenvironnement.fr/agenda/ . En espérant que vous allez pouvoir trouver quelques sorties dans ces lignes, bonnes vacances à tous ! Marielle Rozière

41


42


43


Vous voilà,

La main dans le sac Et surtout, qu’on vous y reprenne !

Le projet « La main dans le sac », vous connaissez ? Nous sommes très fiers de vous partager cet entretien avec l’une des initiatrices de ce projet, une orthophoniste forte de 23 ans d’exercice. Cette professionnelle, très impliquée dans la prévention, est la co-fondatrice de l’association nationale « Joue, pense, parle », créée il y a 5 ans, qui promeut « le jeu comme moyen de prévention des troubles du langage et du raisonnement ». Il s’agit d’Elsa Job-Pigeard !

Mission Lieu Cible Instigateur/investigatrice Acteurs/actrices Créatrices Site internet

La main dans le sac Salle d’attente Un sac à main (bourré d’objets du quotidien !) Le professionnel de santé de l’enfance Les enfants de 0 à 5 (ou plus !) et leur(s) accompagnateur(s) Associations de prévention d’orthophonistes : « Joue, pense, parle » et « OP17 » https://www.maindanslesac.com/

Présentation du projet : les quatre mots clés Simple Comme le principe de ce projet : mettre un sac à main à disposition dans sa salle d’attente. Les enfants, venant à leur rendez-vous chez l’orthophoniste, et leur(s) accompagnateur(s), qu’ils soient papa, maman, mamie, tata, tonton, grand tonton, papi, etc., peuvent alors découvrir ce sac et son contenu dans un moment où ils sont disponibles.

44


Récupération Cette initiative a été conçue de façon à être très facile à mettre en place ! il suffit de recycler un de ses anciens sacs, de télécharger l’affiche explicative à direction des accompagnateurs, et de récupérer des objets dont on ne se sert plus : par exemple un petit porte-monnaie, un peigne, une lampe torche, un porte-clés, avec une vieille clef de cadenas (perdu depuis belle lurette), un carnet et un crayon, un miroir de poche, ou encore un médiator, un boîtier de lunettes, un mini agenda, une balle multicolore et un seau de plage… pourquoi pas ?

Inattendu Mais que fait-il ici, ce sac à main ? Est-il abandonné ? Est-ce un oubli ? A moins finalement que cela soit une invitation au jeu… C’est vraiment très intéressant de venir fouiller là-dedans, de retrouver de vrais objets des adultes, que l’on peut examiner sous toutes leurs coutures sans se faire gronder !

Gratuit Bien sûr ce dispositif est gratuit ! Il est en libre accès dans l’espace d’accueil des patients, qui n’ont plus qu’à donner libre cours à leur imagination…

Sac à main et main dans le sac ! L’opération que nous avons lancée le 29 janvier dernier s’adresse plutôt aux enfants de 0 à 5 ans, mais en réalité j’ai déjà pu constater dans mon cabinet que des 8-10 ans aimaient également beaucoup jouer avec le sac. Certains me demandent un crayon car ils savent qu’ils ont le droit d’écrire ce qu’ils veulent dans le carnet qu’il contient. Vous voulez un reportage audio sur ce projet ? N’hésitez pas à écouter “La Main dans le sac” présentée à la radio ! https://www.francebleu.fr/emissions/l-eclairage-de-l-info/la-rochelle/oublierles-tablettes-et-les-smartphones-quand-est-dans-une-salle-d-attente-c-est-le-de-l-operation

45


46


Témoignage d’une étudiante (Manon Mercader, L2)

47


INTERVIEW : LA PAROLE EST À ELSA JOB-PIGEARD Qui sont les membres de la main dans le sac ? Comment vous êtes-vous rencontrés ? Le projet La main dans le sac est né de la collaboration de deux associations de prévention en orthophonie, celle dont je fais partie : “joue pense parle” et “OP17”, représentée par Elodie Pascual, qui est une association d’orthophonistes de Charente-Maritime. Nous avons appris à nous connaitre sur le terrain de la prévention à force d’actions menées. Évidemment cela demande beaucoup de temps et d’investissement pour nous, mais c’est aussi très important. [NDLR Pour faire un tour sur les sites de ces associations d’orthophonistes, c’est ici ! http://op17.fr/ ; https://jouepenseparle.wordpress.com/ ]

Comment vous est venue l’idée de la main dans le sac ? Cet engagement dans la prévention a pour origine un constat commun fait avec mes collègues orthophonistes, mais aussi psychomotriciens et autres professionnels de l’enfance : le temps de jeu des enfants se réduit, surtout avec des objets réels, et en compagnie d’un parent. Nous observons aujourd’hui dans nos cabinets que le bain de langage s’amenuise, et se mue progressivement en un bain numérique. Autre constat en conséquence : la curiosité des tout-petits décline. Si un objet ne clignote pas et ne fait pas de musique il n’attire plus les enfants. Il me semble que les écrans peu à peu gagnent le monopole de l’attention des enfants, au détriment des autres jouets et objets du quotidien. En outre nous voyons souvent des accompagnateurs dans les salles d’attente qui sont occupés sur leur téléphone portable ou tablette, et ne prêtent pas alors attention au petit, qui peut lui aussi être captivé par cet écran, ou un autre.

Quel est l’objectif de cette action ? Il s’agit d’abord d’un support pour faire de la prévention, et parler aux parents de l’importance des échanges avec leur enfant dès la naissance. Notre but est aussi de surprendre ! En montrant que même des objets de récupération peuvent intéresser les enfants. Ce projet n’est absolument pas un réquisitoire contre les smartphones, mais plutôt un message positif : permettre de passer un bon moment entre « humains », êtres de communication. En aucun cas nous ne jugeons les parents, il faut les informer, pas faire la leçon. Selon moi des parents n’ont pas conscience des conséquences des écrans. Or le problème majeur c’est que les écrans « volent » un temps précieux non seulement aux petits mais également aux parents, un temps qui n’est pas utilisé pour parler, échanger, se regarder, jouer ensemble… Des actions nécessaires au

48


développement de l’enfant ! Car le langage est complexe et l’apprentissage de la communication demande de très nombreuses interactions et du temps d’exposition au langage. [NDLR Ces derniers mois cependant ce sujet a fait grand bruit via notamment un reportage d’envoyé spécial visionable ici: https://www.francetvinfo.fr/sciences/high-tech/video-accros-auxecrans_2566141.html, celui-ci néanmoins est contesté sur certains points https://www.nouvelobs.com/rue89/notre-epoque/20180409.OBS4831/ecrans-les-parents-d-enfantsautistes-demandent-au-dr-ducanda-de-s-arreter.html ] Les professionnels peuvent donc prendre appui sur ce sac dans la salle d’attente pour faire de la prévention auprès des parents et aiguiser leur regard sur l’importance de l’accompagnement parental. La main dans le sac est un moyen de prévention différent. Cela fait maintenant plusieurs années que nous faisons de la prévention, mais nous sommes aperçues que les affiches, livrets dans les salles d’attente, même innovants et très bien faits, ne sont finalement pas souvent lus, ou en tout cas ne sont pas efficaces pour toucher tout le monde. Nous avons donc décidé de mettre en place une action interactive, une action surprenante qui permet davantage d’attirer l’attention des parents ou accompagnateurs de l’enfant afin d'interpeller un public plus large.

Suite aux constats que vous décrivez sur les effets des smartphones sur les enfants, comment cela se manifeste-il dans votre pratique de l’orthophonie ? Pour avoir exercé depuis plus de 20 ans, je remarque des changements ces dernières années chez les enfants que je suis amenée à rééduquer. De plus en plus d’enfants entrent tardivement dans le langage. Nous constatons, de même que les enseignants et assistantes maternelles, que le vocabulaire des petits est globalement en baisse, et certains enfants ne présentent qu’un vocabulaire très limité pour leur âge. Mon avis personnel est que ces phénomènes contribuent largement à surcharger les cabinets d’orthophonistes. Par “ces phénomènes” je veux dire l’omniprésence des écrans, que cela soit des écrans passifs (la TV est allumée à côté de bébé, et capte son attention) ou actifs (comptines ou jeux soi-disant adaptés à l’âge de l’enfant). Evidemment si l’enfant reste encadré lorsqu'il consulte un écran, il n’a pas de risque. Le vrai danger réside dans la surexposition des enfants à ces supports. [NDLR Un article du site internet de l’association “Joue, pense, parle” traite de ce sujet: https://jouepenseparle.wordpress.com/2017/06/01/la-surexposition-des-jeunes-enfants-aux-ecransest-un-enjeu-majeur-de-sante-publique/ ] Cela implique une dérégulation des fonctions naturelles de communication de l’enfant. Par exemple de plus en plus d’enfants surexposés aux écrans arrivent dans nos cabinets avec une prosodie abimée, car les programmes pour enfants font beaucoup de répétition d’une même phrase ou paroles répétés à l’identique.

49


Vous parlez de micro-traumatismes de la communication à cause des écrans, de quoi s’agit-il ? Les micros-traumatismes de la communication avec les écrans sont des ruptures de la communication, qui peuvent être dangereux s’ils sont répétés. Ils peuvent prendre des formes diverses : cela peut être par exemple, dès la maternité, une mère qui regarde son téléphone pendant qu’elle allaite son enfant : il n’y a pas alors le primordial échange de regard. Plus tard un père qui interrompt une discussion, un échange, avec son fils ou sa fille pour consulter la notification qu’il vient de recevoir... Si cela se prolonge dans le temps, et que les occurrences deviennent de plus en plus fréquentes, l’attention conjointe, l’envie de communiquer risquent d’être perdues et cela entraîne des troubles de la communication.

Quels retours d’expérience de professionnels avez-vous sur cette action ? La main dans le sac a été lancée fin janvier 2018, le projet est donc encore tout neuf ! Nous savons que de nouveaux sacs apparaissent régulièrement dans les salles d'attente ou espaces dédiés à l’enfance : certains orthophonistes, psychomotriciens, assistantes maternelles et bien d’autres nous envoient une photo de leur propre sac. J’apprends aussi parfois de mes patients la présence d’un de ces sacs qu’ils ont vu chez un autre spécialiste ! Même si l’initiative est récente il y a aujourd’hui 450 personnes environ qui suivent notre page Facebook “La main dans le sac” et certains participants nous donnent leur avis. Un effet de ce sac revient souvent : les parents viennent rapporter le sac à l’ortho en pensant qu’il a été oublié. Cela prouve bien que beaucoup de personnes ne lisent pas les affichages ! Car une affiche (en couleur) situé juste au-dessus du sac (c’est fléché !) signale sa nature collective. Pour consulter la page Facebook : https://www.facebook.com/La-Main-Dans-Le-Sac-834512353396344/ Cependant, même quand des personnes viennent ramener le sac, c’est positif parce que cela donne l’occasion au professionnel d’expliquer au patient la raison d’être de ce sac. Il a été posé là exprès pour favoriser les interactions entre adultes (nous qui avons souvent “notre vie” dans notre sac !) et enfants. La démarche d’explication de la raison d’être du sac montre aussi toutes les nuances du langage : “non, ce sac n’est pas perdu, mais laissé là exprès, pourquoi ? / On peut jouer avec un vrai sac ! Avec des vrais objets dedans qui me sont confiés…” Des nuances que l’enfant doit bien sûr apprendre… par des expériences de communication avec des adultes. Pour le moment nous n’avons pas eu de retour de médecins s’étant essayés au projet, mais nous souhaiterions les voir s’associer à La main dans le sac.

50


Avez-vous des conseils pour les (futurs) professionnels qui voudraient se lancer ? Appropriez-vous La main dans le sac ! Il faut encore du temps à ce projet pour évoluer et prendre de l’ampleur. C’est en train de se dessiner ! Nous sommes satisfaites de voir dans les retours d’expérience que nous avons que chaque professionnel se l’approprie : certains préfèrent par exemple mettre un sac en toile plutôt qu’un sac à main, certains écrivent dessus… c’est bien que chacun adapte cet outil et que celui-ci mature au cours des mises en œuvre. Notre projet est un point de départ, une proposition, et chacun s’en saisit à sa façon !

Maintenant vous avez la main… La main dans le sac fait partie de cet engagement dans la prévention et permet aux professionnels de créer une situation prétexte pour montrer aux parents que chaque petite chose est intéressante pour les petits et qu’ils ont besoin de l’accompagnement de l’attention d’un adulte c’est donc bien un prétexte au langage pour réintroduire de la communication et retrouver le plaisir du contact humain de l’échange de regards et voir son enfant jouer, faire la démonstration qu’un enfant de 1 an qui met les clefs de sa maman dans sa bouche, c’est normal !

Références pour aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/sciences/high-tech/video-accros-aux-ecrans_2566141.html https://www.nouvelobs.com/rue89/notre-epoque/20180409.OBS4831/ecrans-les-parents-d-enfantsautistes-demandent-au-dr-ducanda-de-s-arreter.html https://jouepenseparle.wordpress.com/2017/06/01/la-surexposition-des-jeunes-enfants-aux-ecransest-un-enjeu-majeur-de-sante-publique/ https://jouepenseparle.wordpress.com/ https://www.facebook.com/La-Main-Dans-Le-Sac-834512353396344/ https://www.francebleu.fr/emissions/l-eclairage-de-l-info/la-rochelle/oublier-les-tablettes-et-lessmartphones-quand-est-dans-une-salle-d-attente-c-est-le-de-l-operation http://op17.fr/ https://www.youtube.com/watch?v=iixFPnnIr8E https://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/jeux/fiche.aspx?doc=ecrans-jeunes-enfants-televisionordinateur-tablette

Claire Acloque

51


ODL Printemps  

Vous l'attendiez ? Le voilà ! Le nouveau numéro de l'ODL est prêt à te suivre dans toutes tes aventures estivales ! Bonne lecture !

ODL Printemps  

Vous l'attendiez ? Le voilà ! Le nouveau numéro de l'ODL est prêt à te suivre dans toutes tes aventures estivales ! Bonne lecture !

Advertisement