Issuu on Google+

Santé

Solutions aux problèmes de santé Les problèmes liés à la santé en Inde et au Nepal Les secteurs de la santé indien et népalais sont diversifiés : les infrastructures des services de la santé publique ne fonctionnent pas de façon adéquate à cause des dépenses gouvernementales limitées, tandis que le vaste et efficient secteur privé de la santé coûte cher. Cette situation entraîne un accès inégal aux soins de santé de qualité, un état de fait dont surtout les plus démunis de la population sont touchés.

Accent sur la santé Une approche de développement intégré incluant des mesures d’éducation, des activités de génération de revenus et la promotion de l’égalité des genres se prête le mieux à promouvoir la santé. Les programmes dans le domaine de la santé soutenus par AEI comportent une ou plusieurs initiatives visant à : les besoins de santé primaire des segments ··Satisfaire de la population les plus démunis dans les bidonvilles

urbains et les régions rurales en coopérant avec les communautés affectées Établir des dispensaires et améliorer l’état de santé des femmes et des enfants par la mobilisation locale et le renforcement des femmes ainsi que par leur formation en agents de santé Promouvoir les connaissances dans les domaines de la nutrition et de l’hygiène et, dans certains cas, fournir des nutriments additionnels aux plus nécessiteux, comme les femmes enceintes ou les jeunes enfants Prévenir les infections par le VIH et soutenir des personnes affectées Améliorer la santé reproductive Combattre la violence à l’égard des femmes, notamment en créant des centres de conseils gérés par des agents sociaux spécialement formés Combattre des coutumes ancestrales nuisant gravement à la santé comme à la dignité de la femme Améliorer la communication avec les responsables du secteur de la santé publique

·· ·· ·· ·· ·· ·· ··

Différentes mesures sont prises afin de faire du lobbying pour des services de santé publique de meilleure qualité ainsi que pour établir au niveau des villages des services de santé qui s’autofinancent et améliorent l’état de santé des communautés.

Tathapi – Femmes et santé Tathapi, une ONG locale, réalise un projet de formation d’agents de santé dans 80 villages reculés des trois Etats du Chhattisgarh, du Madhya Pradesh et du Maharashtra. 150 jeunes femmes y apprennent à identifier et traiter les maladies les plus répandues dans leurs villages, telles que l’anémie ou la malnutrition infantile. A part les formations spécifiques sur les questions de santé, le projet met l’accent sur le renforcement des participantes en les informant sur l’égalité entre femmes et hommes, le planning familial, la violence à l’égard des femmes et les droits des femmes. En outre, les femmes sont organisées en groupes de pression et encouragées à intervenir en faveur d’un bon fonctionnement des services de la santé publique.

Ce que ma formation en tant qu’agent de santé signifie pour moi Je m’appelle Tulsa ; j’ai 24 ans. Mon mari m’a abandonnée après m’avoir maltraitée pendant quatre ans. Ma petite fille et moi avons dû retourner vivre chez ma famille. Mon amourpropre fut anéanti. Au début je n’ai pas pu y croire quand les villageois m’ont choisie pour suivre la formation d’agent de santé. En un an j’ai appris beaucoup et je suis maintenant capable d’enseigner d’autres femmes dans mon village. J’ai confiance en moi lorsque je travaille avec les autres villageoises comme je sais que j’améliore leur état de santé et aide leurs enfants à avoir une vie meilleure.

AEI finance pour l’heure plusieurs projets dans le domaine de la santé en Inde et au Népal. Si vous voulez les soutenir, merci de faire un don sur le compte CCPLLULL IBAN LU03 1111 0367 5084 0000 avec la mention « santé ». Vos dons à AEI sont déductibles des impôts.

www.aei.lu


Fiche7 fr