Issuu on Google+

Chers membres de l’AEHT, les passionnés de culture et d’histoire. Véritable ville musée, Ohrid regorge de merveilles des siècles passés témoignant d’un extraordinaire brassage de cultures et de peuples entre occident et orient; citadelle, monastères, basiliques, églises et mosquées, vestiges de temples et de théâtre antiques, … se côtoient sur quelques kilomètres carrés. La ville abrite également le plus ancien monastère slave (consacré à St Pantaleimon) ainsi que le Musée national d’Ohrid réputé e.a. pour sa collection de 800 icônes médiévales de style byzantin (réalisées entre XIe et la fin du XIVe siècle) considérée comme la plus importante au monde après celle de la galerie Tretiakov à Moscou. Son lac, multimillénaire, situé dans un paysage absolument féerique, abrite un monde vivant aquatique inconnu ailleurs, sinon à l’état de fossile. Tombant sous la loi pour la protection de la biodiversité, la succulente truite d’Ohrid ou truite letnica (Salmo letnica), une des 10 espèces considérées endémiques de ce biotope, vivant exclusivement dans ce lac et dans la rivière en aval Drin noir, ne peut se déguster actuellement. Ohrid est également réputé pour ses fameuses perles, fabriquées selon un procédé tenu secret à partir des écailles d’un petit poisson du genre ablette, appelé plašica.

Enclavé au cœur des Balkans, la République de Macédoine reste un pays encore trop peu connu. Ce petit pays pacifique, devenu indépendant en 1991, souffre d’un déficit d’image totalement injustifié. Quasiment intouché par les conflits des années 90’, qui ont agité les régions voisines, ce pays a énormément à offrir surtout aux amoureux de culture, de nature et de randonnées. Extrêmement fier de son pays, Zoran Nikolovski, directeur de l’école "Lazar Tanev" de Skopje, l’école secondaire publique pour la restauration, l’hôtellerie et le tourisme la plus fréquentée du pays (1500 étudiants, dont 1100 réguliers entre 14 et 18 ans et 400 étudiants à temps partiel de plus de 18 ans), souhaite partager sa passion pour sa contrée et son travail avec les écoles analogues de l’Europe entière. Quel moyen plus judicieux que les Rencontres d’argent de l’AEHT pour arriver à cette fin.

Les membres du Comité Directeur, du Conseil des Sages et de la Commission aux Concours rassemblés sur le perron de l’Ecole secondaire publique pour la restauration, l’hôtellerie et le tourisme "Lazar Tanev" à Skopje (MK)

Eglise médiévale de St Clément, patron de la ville d’Ohrid, fut reconstruite à l’identique en 2002 sur la colline de Plaochnik

Ohrid – un établissement humain des plus anciens d’Europe et théâtre des prochaines Rencontres Capitale du tourisme macédonienne, surnommée la ‘Jérusalem des Balkans’ ou la ‘Jérusalem européenne’ en raison de ses 365 églises, la ville d’Ohrid et son lac, situés au sud-ouest du pays à la frontière albanaise, furent classés à juste titre en 1979 resp. en 1980 patrimoine mondiale naturel et culturel de l’UNESCO. Seuls 28 sites dans le monde bénéficient de cette double reconnaissance. En effet, considéré comme le plus ancien peuplement européen, la ville a de quoi séduire

Diekirch, mai 2012

Quelques-unes des merveilles d’Ohrid : les perles et la truite d’Ohrid

Réjouissez-vous d’avance : bien des surprises vous attendent lors des 25èmes Rencontres annuelles de l’AEHT organisées du 8 au 13 octobre 2012 à Ohrid et Skopje. Lors de son séjour mi-mars, le comité directeur a pu se rendre compte de l’extrême motivation et de la formidable efficacité de cette jeune équipe, qui, à tous les

1

N°1/2012


niveaux, a mis la main à la pâte et qui mérite de se retrouver bientôt dans de nouveaux bâtiments construits sur le site actuel, les plans venant d’être approuvé par l’administration.

Chambre pour étudiants

Salle pour la compétition de bar

(à lits séparables)

Lors de la soirée gala, Klaus Enengl et Lars Wahlund - Ambassadeur de Suède - se sont régalés au buffet préparé par les étudiants de l’école de Skopje Lieu de retransmission sur écran et cuisine du concours de pâtisserie

Les étudiants de l’école ‘Lazar Tanev’, dont la fille du directeur Zoran Nikolovski, se sont révélées être de vrais animateurs en herbe

Salle prévue pour le Comme aux Rencontres de Dubrovnik, 8 concours de manaboxes seront installées dans cette salle gement avec accès WIFI en vue du concours de cuisine

Installé à l’Hôtel Metropol, un des hôtels figurant au programme des prochaines rencontres bénéficiant d’une vue imprenable sur le lac et les montagnes enneigées du parc naturel albanais Shebenik-Jabllanice resp. de celui sur le territoire macédonien du massif de Galitchitsa, le Comité Directeur a pu se rendre compte que le complexe hôtelier sélectionné pour les prochaines Rencontres offre toutes les installations nécessaires au bon déroulement de cette manifestation, en générale et des concours en particulier (cf. photos ci-jointes).

Salle pour séminaires

Salle accueillant l’assemblée générale

Ces rencontres représentent pour beaucoup de nos jeunes une étape importante dans leur vie estudiantine, professionnelle et privée (cf. interview en 2e partie du bulletin). Pour que cette expérience devienne un franc succès et qu’aucun élève n’ait à être exclu, la commission aux concours tient à rappeler un certain nombre de règles qu’il conviendra de respecter à la lettre :

L’Hôtel Metropol adjacent à l’Hôtel Bellevue

Diekirch, mai 2012

2

N°1/2012


La procédure d’inscription est la suivante : Veuillez aller sur https://www.aeht.eu/ac_form2012/ login.php?language=fr. Commencez par créer votre propre compte en cliquant sur ‘Register’ (l’icône en forme de bonhomme) et en choisissant vous-mêmes votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Attendez de recevoir par courriel (à adresse indiquée lors de la phase de création du compte/d’enregistrement) la confirmation que votre compte a été ouvert. Retournez sur https://www.aeht.eu/ac_form2012/login.php?language=fr, entrez à nouveau votre nom d’utilisateur et votre mot de passe et cliquer sur ‘Register new student’ ou ‘Register new teacher/director/jury’. Le code de l’AEHT permettant d’identifier l’école qui s’inscrit, reste l’unique lien entre ce logiciel et la base de données de l’AEHT. Le code AEHT de votre école peut être consulté sous http://www.aeht.eu/fr/presentation-of-the-aeht/liste-desmembres. Pour des raisons de sécurité (et pour éviter des doublons), le programme n’accepte qu’une seule personne de contact (qu’un compte) par école. Pour s’assurer une place il est primordial que, lors de la préinscription, les écoles inscrivent déjà des étudiants, mêmes fictifs, au niveau des concours. Des changements pourront au fur et à mesure être opérés en ligne. Une fois l’inscription effectuée, le responsable de délégation pourra télécharger une facture proforma s’affichant en marge de la même page web. Le paiement devra être effectué dans les plus brefs délais (3 semaines).

1. Chaque élève devra posséder le niveau linguistique requis pour le concours choisi, défini par le référentiel européen des compétences linguistiques. Le responsable devra confirmer ce niveau lors de l’inscription de l’élève. Le non-respect entraînera l’exclusion du candidat; 2. Aucune école ne pourra inscrire plus d’un élève par concours. Le système d’inscription en ligne refusera automatiquement une deuxième inscription; 3. Aucun élève ne pourra participer une deuxième fois aux Rencontres. Les organisateurs effectueront des contrôles à ce sujet; 4. Les places disponibles aux concours seront automatiquement limitées par le système d’inscription en ligne par pays à 25 % des places disponibles, sauf pour le concours de management où ce quota est relevé à 50%. De même, le pays organisateurs pourra s’attribuer les places encore disponibles à la date limite d’inscription et ainsi dépasser ce quota. 5. Dans la mesure du possible et à l’exception du concours de management, les jurys ne seront plus composés d’enseignants accompagnateurs, mais de professionnels du pays. Cette mesure écartera définitivement toute forme de triche et permettra aux accompagnateurs de participer à quasi toutes les excursions et séminaires. 6. Le système d’évaluation sera modifié. A l’avenir, les équipes seront classées par tranche de points obtenus et pourront, de ce fait, se voir décerner une même médaille. 7. Pour la cérémonie d’ouverture, les participants devront se présenter en uniforme de leur école. En absence d’uniforme, une tenue correcte est exigée. Pour la soirée de gala, ils mettront ou leur uniforme ou une tenue de soirée. En raison de la 25ème édition des Rencontres annuelles, les couleurs prédominantes des tenues de la soirée de gala seront l’argent et bleu. Pour la soirée macédonienne du mercredi soir, des habits rouges et jaunes seront requis.

Concernant les documents des concours, ils sont en train d’être élaborés et seront bientôt disponibles sur le site de l’AEHT. La plupart des concours vont avoir lieu dans les locaux des hôtels Bellevue et Metropol. Ils seront organisés dans les disciplines suivantes : 1. Arts culinaires (niveau A2) ; 2. Pâtisserie (niveau A2) 3. Cocktail bar (niveau B1) 4. Service restaurant et service de vins (niveau B1) 5. Barista (niveau B1) 6. Réception/Front office (niveau B2) 7. Destination touristique (niveau B2) 8. Gestion hôtelière/Hospitality management niveau 5 et plus (niveau A2)

Veuillez noter que le site officielle de ces rencontres est accessible par www.aeht.eu/fr/activities/annualconferences et est dorénavant opérationnel. Toutes les inscriptions devront se faire en ligne selon les modalités habituelles. Une salle magnifique accueillera les participants lors de la soirée de gala à l’Hôtel Aleksandar Palace de Skopje

Diekirch, mai 2012

3

N°1/2012


d’Ohrid d’augmenter la fréquence de circulation des transports publics entre les hôtels et le centre-ville. Les nouveaux horaires seront distribués aux participants le jour de leur arrivée. Pour les excursions, des buses touristiques modernes seront en service.

Les participants seront logés dans plusieurs hôtels, tous situés à Ohrid resp. à Skopje (pour la dernière nuit). Les hôtels prévus pour les étudiants sont : A Ohrid :  Hotel Prestol**+, www.hotelprestol.com ;  Hotel Beton ***, site Internet en construction ;  Hotel Turist ***, www.metropol-ohrid.com A Skopje  Hotel Ambasador***, http://hotelambasador-sk.com.mk  Hotel Continental ****, www.hotelcontinental.com.mk Les enseignants et directeurs seront hébergés aux adresses suivantes : A Ohrid :  Hotel Belvedere***, http://hotelbelvedere.com.mk  Hotel Sileks****, www.hotelsileks.mk  Hotel Bellevue****, www.metropol-ohrid.com  Hotel Metropol****, www.metropol-ohrid.com  Hotel Inex Gorica****+, www.inexgorica.com.mk A Skopje:  Hotel City Park****, www.hotelcitypark.com.mk  Hotel Continental ****, www.hotelcontinental.com.mk  Hotel Best Western****, www.bestwestern-ce.com  Hotel Bellevue****, www.bestwestern.com/reservations/ hotels.asp?country=mk  Hotel Holliday Inn****, http://www.holidayinn.com  Hotel Aleksander Palace*****,www.aleksandarpalace.com.mk  Hotel Stone Bridge*****, www.stonebridge-hotel.com  Hotel TCC Plaza*****, www.tccplaza.com

Les organisateurs assureront gratuitement les transferts entre les aéroports de Skopje (aéroport Alexandre le Grand) et d’Ohrid (aéroport St. Paul l’Apôtre) et les hôtels. Tous les enregistrements se feront à l’Hôtel Bellevue. Veuillez noter que l’arrivée à la gare ferroviaire de Skopje est déconseillée par les organisateurs. Par contre, ils recommandent aux délégations d’Italie du Sud d’emprunter le ferry au départ de Bari à destination du port de Durëss en Albanie. Pour un groupe d’au moins 20 personnes, auquel des délégations d’Albanie pourraient se joindre, les organisateurs assureraient le transfert en bus depuis ce port.

Le lac et la ville d’Ohrid de jour comme de nuit, un vrai havre de paix

Pendant les rencontres, les petits-déjeuners seront pris dans les hôtels respectifs, mais les autres repas, à part quelques rares exceptions, seront servis à l’Hôtel Metropol. Que de moments flatteurs pour notre palais en vue !

De nombreuses excursions seront au programme, à savoir : ‐ la visite de la vieille ville d’Ohrid, ‐ la visite de la ville de Struga, ‐ la visite du monastère byzantin Saint Naum du Xème siècle et les sources de la rivière Crni Drim ‐ la visite du musée sur l’eau ouvert en 2008 sur le site ‘Gradishte’ dans le village Peshtani, sur la côté sud-est du lac d’Ohrid. Il s’agit de la reconstruction sur l’eau d’une colonie datant de l’âge de bronze et de fer. ‐ la balade en bateau sur le lac d’Ohrid ‐ l’excursion d’une journée entière à Krusevo, un grand village niché dans la montagne à ouest de Prilep et à Bitola, deuxième ville du pays (le mercredi et le jeudi) ‐ la visite des vignobles : Stobi, Popova Kula à Gradsko, Negotino et Kavadarci. ‐ l’excursion d’une journée entière (le vendredi) à Skopje, comprenant la visite de la forteresse Kale, du pont en pierre voûté, de l’ancien bazar, de musées et de galeries d’art, de la Croix millénaire

Les frais d’inscription varient entre 459€ et 629€ pour les étudiants (selon la catégorie et l’occupation de la chambre choisies) ainsi qu’entre 519€ et 699€ pour les professeurs (selon les mêmes critères), et vont être majorés de 40 resp. 30 EUR à partir du 10 juillet 2012. Ces frais s’entendent toute activité au programme comprise. La date limite d’inscription est fixée au 19 septembre 2012. Les délégations sont tenues à payer leurs frais d’inscription dans les 3 semaines à partir de leur inscription. Seules les annulations avant le 1 septembre 2012 donneront lieu à un remboursement (intégral). Après cette date aucun remboursement ne sera plus possible !!! Les différents hôtels se trouvent à moins de 7 km de la vieille ville d’Ohrid. Pendant la journée, des navettes circuleront régulièrement entre les différents hôtels et le complexe du Metropol Lake Resort, où la plupart des concours, des réunions et des repas auront lieu. Les organisateurs viennent de demander à la municipalité

Diekirch, mai 2012

4

N°1/2012


sur le Mont Vodno - le plus grand calvaire du monde, haut de 86 mètres, du canyon Matka, des grottes Vrelo et de vignobles etc.

A Skopje : Maison en mémoire de Mère Teresa édifiée à l’endroit même de l’église où elle fut baptisée

Le siège de l’AEHT a soumis pour le 1 mai 2012 un dossier de candidature dans le cadre du programme communautaire « Jeunesse en Action », pour obtenir un cofinancement pour cet événement. Les résultats de la sélection seront communiqués pour le 18 juin à l’AEHT. Pour être conformes aux critères imposés par ce programme, certaines règles ont dû être adaptées. Dorénavant, l’événement durera 7 jours au lieu des 6 jours traditionnels (jours d’arrivée et de départ inclus). Chaque pays devra comprendre une délégation composée d’un leader et d’au moins quatre jeunes (de 30 ans au plus, étudiants et enseignants confondus). Plusieurs écoles peuvent se mettre ensemble pour satisfaire à ce critère. Le prix d’inscription sera modifié en fonction et il a été décidé que les frais d’inscription seront de 150 EUR par délégations de 5 personnes pour un même pays (à confirmer). Pour le besoin du projet, le siège de l’AEHT a déjà dû procéder à la sélection des écoles participantes dans le respect des critères imposés par le programme ‘Jeunesse en Action’. Une priorité a été accordée aux écoles qui n’ont jamais ou que rarement participé à cet événement. Faute de places, un maximum de deux candidatures par pays ne peut être accepté. Les écoles non sélectionnées figurent sur une liste de réserve et vont être contactées en cas de désistement d’une école de leur pays. Pour avoir plus de chance pour obtenir un cofinancement communautaire, au moins une personne défavorisée devra figurer parmi les participants de chaque pays. Par défavorisé, le programme entend toute personne désavantagée sur le plan social, économique, physique, sensoriel, mental, cognitif, éducatif, culturel ou géographique. Leur participation est favorisée pour améliorer leur intégration, leur mobilité et leur employabilité.

A côté du pont de pierre, les très vénérés frères Cyrille et Méthode – Apôtres (Evangélisateurs) des Slaves et inventeurs de l’alphabet ‘glagolitique’(1er alphabet slave)

Le programme académique est actuellement en préparation. Y figure d’ors et déjà un séminaire sur le « total quality management ». De plus amples informations sur les Rencontres, en général et sur les séminaires et concours, en particulier, vous seront communiquées en temps utile. Veuillez noter que le rapport complet de la réunion du comité directeur tenue à Ohrid en mars dernier peut être consulté sur le site Internet de l’AEHT (http://www.aeht.eu/fr/meetings-and-reports ). Nous tenons simplement à relever quelques points importants de l’ordre du jour: Les Noëls d’Europe 2012 n’auront pas lieu comme prévus à Bled étant donné le retard pris par les travaux de rénovation de l’hôtel d’application. L’école ‘Giorgio Perlasca kereskedelmi, Vendéglátóipari Szki. és Szakisk’ va reprendre le flambeau et organiser l’événement à Budapest du 28 novembre au 4 décembre 2012. Ils pourront héberger entre 100 et 120 personnes.

Les excellentes prestations de la délégation de Budapest aux Noëls d’Europe 2011 laissent présager une belle édition 2012

D’autre part, l’école d’accueil hongroise porte le nom de Giorgio Perlasca, un homme d’affaires italien, qui pendant la deuxième Guerre mondiale a endossé le rôle d’Ambassadeur d’Espagne pour sauver la vie de 5200 Juifs hongrois à Budapest. Cette action héroïque constituera le point de départ d’un séminaire sur

Budapest accueillera la prochaine édition des Noëls d’Europe

Diekirch, mai 2012

5

N°1/2012


l’exclusion, le racisme et la xénophobie, auquel tous les participants sont priés d’assister. Une réunion préparatoire avec les organisateurs et les membres du Bureau est organisée du 2 au 5 août à Bad Ischl, Autriche. Les écoles participantes recevront de plus amples informations sur l’événement en temps utile.

(Registro Italiano Navale e Aeronautico). Le premier certifie les performances de la compagnie en matière de respect de l’environnement et le second au niveau de la qualité, de la sécurité, de la protection de l’environnement et la responsabilité sociale.

Des Rencontres pas comme les autres pour le jubilé d’argent de l’AEHT Lors de la réunion du Comité Directeur fut également abordée la possibilité d’organiser dans le cadre des Rencontres de 2013 une croisière en Méditerranée occidentale à l’occasion du 25ème anniversaire de l’AEHT. Du 10 au 15 novembre 2013, le paquebot ferait escale à Barcelone, Palma de Majorque, Ajaccio, Marseille et à Savone/Gênes. A la suite de l’approbation du concept par ledit comité, trois membres du Bureau ont effectué une visite d’inspection du navire ‘Deliziosa’ de la compagnie Costa Croisières, paquebot quasi identique à la ‘Luminosa’ construite en 2009 et mise à disposition pour les rencontres annuelles de 2013 (http://www.costacroisieres.fr/fr/costa_luminosa.html).

Des visiteurs impressionnés par les installations de la Costa Deliciosa, un paquebot de 294 m de long et 32,25 m de large pouvant accueillir entre 2200 et 2862 vacanciers et naviguer à une vitesse de 12-14 nœuds marins (env. 22,22 à 25,93 km/h)

La compagnie a réservé un accueil très chaleureux aux représentants de l’AEHT, qui ont dès leur arrivée à Savone, rencontré Bernhard Bohn, de la branche autrichienne de Linz pour un premier briefing. Le lendemain après le passage de tous les contrôles de sécurité, la visite pouvait commencer à bord du navire impressionnant. Tout avait été parfaitement orchestré par Wolfgang Zablatzky, directeur du département hôtelier, un compatriote joviale de Klaus Enengl. Après avoir parcouru les différents étages d’hébergement des passagers et les ponts pourvus de bars, de piscines et d’espaces récréatifs, les représentants de l’AEHT ont pu se rendre compte de la qualité du déjeuner et de l’organisation parfaite du service, réglé comme un papier à musique, sachant même répondre dans la minute à des exigences diététiques spécifiques. Les tarifs de la croisière (repas, hébergement, animations diverses et spectacles musicaux inclus) sont raisonnables, mais ne comprennent ni les frais de transferts au navire, ni les excursions et autres frais extraordinaires (boissons,...). - 395 EUR/étudiant en chambre double (2 lits) en cabine intérieure - 345 EUR/étudiant en chambre à trois lits - 315 EUR/étudiant en chambre à 4 lits - 445 EUR/enseignant en chambre double (2 lits) en cabine extérieure - 495 EUR/enseignant en chambre double en cabine extérieure avec balcon. Pour les chambres non entièrement réservées par une école, les lits libres pourront être occupés par d’autres participants. Un supplément de 70 % est facturé pour les chambres à occupation simple. Il vaut

Le paquebot ‘Costa Deliziosa’ une prouesse technologique quasi identique à la ‘Luminosa’ réservée pour les Rencontres annuelles des 25 ans de l’AEHT

Mise en service il y a trois ans, la Costa Luminosa fut acquise pour la coquette somme de 500 mio. EUR et coûte environ 15.000 EUR par jour à la compagnie. Actuellement, la compagnie possède 15 paquebots d’une capacité totale d’environ 45.000 passagers et propose 250 destinations dans le cadre de 130 croisières différentes sur tous les océans. Elle propose plus de 2.200 excursions à terre, comprenant 300 offres écotouristiques. Costa Croisière a obtenu les certificats ‘Green Star’ et B.E.S.T. 4 (Business Excellence Sustainable Task) de la compagnie de classification maritime RINA

Diekirch, mai 2012

6

N°1/2012


donc mieux être accompagné. Les tarifs sont compétitifs, même pour les chambres simples (env. 760 EUR/pers.), car comparables aux tarifs proposés lors des Rencontres à La Haye. Les prix affichés plus haut seront majorés d’un pourboire fixe de 35 EUR, d’un forfait de transfert au bateau d’environ 30 EUR, d’un forfait pour boissons servis au repas de 65 EUR et d’un éventuel forfait pour autres frais liées l’organisation des Rencontres, en générale, et des concours en particulier. Veuillez noter qu’à bord les mineurs ne pourront pas acquérir des boissons alcoolisées. Pour ne pas devoir ajouter encore des frais liés à d’éventuelles excursions, il est envisagé de demander aux élèves et professeurs d’écoles-membres partenaires locales de d’organiser des visites guidées dans leur ville respective. La plateforme pour s’inscrire devrait être prête pour janvier. Les écoles devront s’inscrire pour mars/avril 2013 et les paiements des acomptes devront obligatoirement être effectués fin avril et le solde devra être versé au plus tard pour fin juillet. La réservation ne devient définitive qu’après paiement de l’acompte. Les délégations qui n’auront pas payé avant fin juillet ne pourront ni monter à bord, ni participer à la croisière spéciale anniversaire.

Suite avec balcon

36 cabines intérieures à 4 lits disponibles

trois piscines, dont une avec verrière amovible un espace Internet une bibliothèque un centre commercial un espace bien-être avec fitness, thalassothérapie, salle de soins, bains à hydro-massage, solarium, sauna et bain turc, … ‐ un parcours de jogging et une piste pour rollers ‐ un terrain de sport polyvalent ‐ etc. Le bateau dispose également d’un centre médical. En principe, un quart d’heure après le départ aura lieu l’exercice d’évacuation d’urgence du bateau. ‐ ‐ ‐ ‐ ‐

La compagnie met à la disposition des participants à proximité de l’embarcadère un parking pour env. 10 EUR/jour. Les valises devront être remises au niveau du parking et vont entrer dans le bateau par une autre voie que les passagers et déposées directement dans votre chambre. Les sets à couteaux nécessitent une permission spéciale et seront confisqués à l’enregistrement et mis à la disposition uniquement pour la durée du concours. Sachez que le bateau dispose, cependant, de tous les couteaux usuels (pas de couteaux spéciaux pour la pâtisserie ou le ‘carving’). A bord il ne sera pas possible de payer en liquide. Les boissons, les activités et les excursions non inclus dans les frais d’inscription pourront être réglés de deux manières différentes: La carte client Costa peut soit s'utiliser comme une carte prépayée chargée au préalable aux bornes prévues à cet effet, soit être associée aux mêmes bornes directement à la carte de crédit du titulaire, qui recevra en fin de voyage le relevé global des achats. Ceci pourra poser un problème pour certains étudiants et l’AEHT est en train de négocier une baisse du montant minimum à charger sur la carte.

Cabine intérieur

Restaurant principal

La Costa Luminosa comprend 1.130 cabines, dont 662 cabines avec balcon privé, 106 suites avec balcon privatif. Elle dispose de 4 restaurants, dont deux payants et sur réservation, et 11 bars. Parmi les services et équipements présents à bord, se trouvent : ‐ un cinéma 4D ‐ un théâtre sur trois ponts ‐ un casino ‐ une discothèque ‐ un espace PlayStation World ‐ un simulateur de Grand Prix ‐ un simulateur de golf et un ‘putting green’ extérieur

Diekirch, mai 2012

Wolfgang Zablatzky explique les instruments de la passerelle de navigation à ses invités

Chambre froide pour fruits

L’après-midi Wolfgang Zablatzky guidait la petite délégation de l’AEHT à travers les espaces habituellement interdits au grand public : chambres réfrigérées, congélateurs, salle de décongélation, centre de recyclage, etc. Les normes HACCP sont respectées à la lettre et les espaces de stockage des denrées sont impressionnants. Pour des questions d’hygiène, de santé et de salubrité, tous les

7

N°1/2012


concurrents devront dans les 2 semaines qui précèderont l’embarquement passer des tests médicaux et fournir une autorisation sanitaire ‘récente’ pour pouvoir accéder aux cuisines ou aux bars. Les responsables du bateau seront très strictes sur ce point, car les risques de contagions ne sont pas négligeables et les autorités portuaires mettront le bateau en ‘quarantaine’ dès que 1,5 % des passagers présentent les mêmes symptômes. Il va sans dire que l’AEHT se ralliera à cette mesure et interdira l’accès aux cuisines à toute personne ne présentant pas le certificat médical sollicité. De plus amples informations vous seront communiquées à ce sujet en 2013.

Cuisine pour le concours de cuisine

L’AEHT espère pouvoir organiser des concours dans les disciplines habituelles, concours qui devront être adaptés aux contraintes de temps, de matériel et installations inhérentes à une croisière. Il est prévu d’organiser des concours dans les disciplines suivantes : 1. Arts culinaires (concours simplifié)(54 à 63 pers.) 2. Pâtisserie (à déterminer) 3. Cocktail bar (30 pers.) 4. Service restaurant 5. Service de vins (20 pers.) 6. Barista (20 pers.) 7. Réception/Front office (24 pers.) 8. Destination touristique (60 pers.) 9. Gestion hôtelière/Hospitality management niveau 5 et plus (15 pers.).

Réception pour le concours de Front Office

Installations pour les concours de barista et de bar

L’AEHT a eu l’accord de principe comme quoi les directeurs multilingues des différents départements du bateau assisteront dans les jurys des concours respectifs, qui devront être probablement complétés par des professeurs qui n’auront pas d’étudiant en compétition. Ne râtez pas les 25 ans de l’AEHT et inscrivez dors et déjà dans votre agenda les dates de ce rendez-vous historique. Bon vent à toi, ‘Luminosa’.

3e Séminaire sur le ‘Management hôtelier et touristique’ à Sarrebruck (D) : Journées mémorables et résultats très prometteurs pour une douzaine d’élus

La cuisine mise à la disposition du concours d’art culinaire ne dispose que de 3 postes de travail pour chaque fois 3 personnes. Avec 3 passages de 2 heures par jour le concours pourrait accueillir 54 resp. 63 concurrents, un chiffre inférieur à celui des dernières années. Pour cette raison ce concours pourrait être complété par d’autres concours culinaires, comme p.ex. un concours de sushi, de crêpes, de tapas, de sculpture sur aliments, etc. Sachez qu’aucune denrée crue à part les légumes et fruits, ne pourront être servis à bord. Un atelier de travail portant sur la sculpture sur fruits et légumes pourrait être organisé par le personnel du bateau et être suivi d’un concours. Le concours de service en salle/de vins pourrait se dérouler devant de vrais clients. Toute suggestion de votre part sera la bienvenue. Merci de la communiquer au plus vite au siège de l’AEHT (secretariat@aeht.lu).

Organisé du 19 au 22 avril 2012 dans le Land allemand de la Sarre, le troisième séminaire du Groupe de l’Enseignement supérieur de l’AEHT (HEG) a ravi une douzaine de participants à plusieurs égards, tant sur un plan professionnel que personnel. Werner Plocher, directeur du département d’hôtellerie et de tourisme de l’école d’accueil (D04) avait préparé un programme fort attrayant pour ses homologues d’écoles membres dispensant un enseignement d’un niveau CEC 5 et plus.

Les concours pourront être retransmis sur écran géant au théâtre, à la piscine couverte et/ou à la discothèque.

Diekirch, mai 2012

8

N°1/2012


par une université allemande et mis à la disposition de l’école d’accueil par l’ALWIS (une ONG encourageant les compétences entrepreneuriales dans les écoles). Trois assistantes ont aidé les participants à se familiariser avec les principes du jeu et à résoudre les questions techniques concernant la simulation sur ordinateur. Les résultats pour les trois périodes commerciales/d’activités furent obtenus à partir des décisions prises et introduites dans l’ordinateur. L’impression et la visualisation des résultats montraient la performance de chaque équipe en fonction des choix opérés face aux possibilités de l’entreprise, d’une part, aux exigences des consommateurs et aux actions des concurrents sur le marché, d’autre part. Les principales caractéristiques de ce jeu de simulation d’entreprise peuvent être trouvées sous “Man Game English” doc sur la page Internet du Groupe de l’Enseignement supérieur (HEG) de l’AEHT.

Visite guidée de l’école d’accueil: les participants écoutent attentivement le directeur du département de tourisme et d’hôtellerie, Werner Plocher (à l’extrême droite), et admirent l’équipement ultramoderne

La réunion de bienvenue organisée le premier soir a au même titre que les pauses café, les repas en commun et les excursions, etc., permis aux participants de faire connaissance respectivement de retrouver des amis de longue date. La mise en réseau informelle de professionnels constitue une partie intégrante importante de chaque formation continue et, en particulier, des séminaires proposés par l’AEHT.

Un délicieux déjeuner d’affaires a physiquement remis d’aplomb les participants pour une après-midi passionnante, qui a commencé par une visite-éclair de l’école suivie de l’exposé de Silke Gräser portant sur son travail de ‘marketing de tourisme transfrontalier’ de la Grande Région (nom non encore définitif), comprenant les Länder de la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat (D), le Grand-Duché de Luxembourg (L), la Région de la Lorraine (F) et celle de la Wallonie (B). Les activités de ce projet de tourisme transfrontalier comprennent la collecte de données touristiques de base des régions concernées, la formation de guides touristiques, l’offre de possibilités d’e-learning, la promotion d’événement, la préparation de media imprimés/communiqués pour la presse écrite, l’établissement d’un site Internet, etc.

Le vendredi 20 avril, Sibylle Weber-Pohl, directrice de l’école hôte et représentante nationale de l’Allemagne au Comité Direteur, accueillait cordialement les délégués de 6 pays européens à son établissement de formation d’envergure (3000 étudiants, dont un tiers fréquentent le département d’hôtellerie et de tourisme).

Tous prêts pour le jeu de gestion d’entreprise: les participants sont chaleureusement accueillis par la directrice du Centre de Formation professionnelle supérieure, Sibylle Weber-Pohl (1ère rangée, 3ème de droite)

Le jeu d’entreprise – une approche pédagogique intéressante - constituait le premier moment fort du séminaire : quatre groupes de 3 à 4 membres devaient prendre des décisions dans le domaine de la gestion générale et de la commercialisation d’un produit de loisir en plein air (des tentes plus précisément). Le concept et les données de base avaient été développés

Diekirch, mai 2012

Marketing pour un tourisme transfrontalier dans la ‘Grande Région’ située aux confins de l’Allemagne, de la France, du Luxembourg et de la Belgique: Silke Gräser explique le pourquoi et le comment.

La présentation PowerPoint très pertinente (cf. site web de l’AEHT) se prête très bien à des fins pédagogiques et à la prise de décisions concernant les régions

9

N°1/2012


frontalières. Les trois heures qui ont suivi étaient consacrées à des questions internes et autres sujets importants, dont un bref rapport sur les travaux du groupe HEG de l’AEHT, les résultats du concours de management à La Haye en novembre 2011, le système général d’éducation allemand, un aperçu du concours de management organisé lors des prochaines Rencontres d’Ohrid (MK), une enquête sur deux études de cas concernant le management en restauration, et enfin, les thèmes et l’endroit du prochain séminaire du HEG de l’AEHT. La représentante nationale de la République tchèque, Jana Podolakova, a profité de l’occasion pour se porter volontaire pour organiser la prochaine session pour la mi-avril 2013 à Podebrady et à Prague (CZ). La majeure partie de la séance en soirée était consacrée à la discussion et à l’intérêt des jeux d’entreprise pour l’enseignement en hôtellerie et tourisme.

Une attraction touristique impressionnante du Land de la Sarre: le patrimoine culturel mondial de Völklingen, basé sur le passé industriel riche dudit Land (et au centre d’une époque actuelle florissante)

La dernière étape du rallye se déroulait à la ‘Spicherer Höhe’, située déjà sur le territoire français (mais à l’ère de Schengen et dans le cadre du projet touristique de la ‘Grande Région’ le passage de la frontière ne pose plus aucun problème). Ce site, un ancien champ de bataille, commémore les tristes affrontements entre troupes françaises et allemandes. Le restaurant situé sur ces hauteurs sert une ‘vraie cuisine française’, avec des entrées, des plats principaux et des desserts délicieux, arrosés d’une sélection de vins de la région. La dernière soirée, dans un lieu aussi historique, fut dédiée au bilan des enseignements à tirer des opportunités d’une offre touristique et d’une riche cuisine locale ainsi qu’à la réalisation d’une évaluation informelle de l’ensemble du séminaire.

Robert Hyde du ‘Waterford College (IRL)’, a informé ses collègues sur sa participation à un groupe de travail portant sur ‘la salle de classe virtuelle’ et les a encouragé à se rallier aux idées essentielles de celui-ci. Tous les transparents à ce sujet se trouvent sur le site web de l’AEHT. La journée s’est terminée par un dîner prestigieux préparé par les étudiants et les enseignants de l’école d’accueil de Sarrebruck et se distinguant par une sélection de plats exquis, une préparation excellente ainsi qu’un service professionnel et agréable. Le samedi 21 avril, les participants ont expérimenté le volet pratique d’une méthode d’enseignement à destination des étudiants sous forme d’un "rallye touristique et gastronomique" d'une journée entière. Les différents moyens de transport prévus initialement ont dû être remplacés par un minibus vu les conditions météorologiques typiques de la région pour un mois d’avril. La journée a débuté par une visite à pied de la vieille ville de Sarrebruck suivie par une petite réception à Ludwigskirche. Le groupe s’est ensuite rendu au quartier historique de Saarlouis caractérisé par les imposantes fortifications de Vauban. Au pied des immenses mines de charbon, les participants ont dégusté un «déjeuner typique de mineurs", qui leur a insufflé une sensation authentique de la région et révélé ses conditions sociales. L'impression finale sur le passé et le présent industriel de la Sarre a été forgé à la Völklinger Hütte, ce complexe sidérurgique industriel unique en Europe, assurant toutes les étapes de la production de fonte et d’acier, dont les hauts-fourneaux ont été inscrits au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO et dont l'autre partie de l’entreprise est encore très active au niveau de la production d'acier.

Diekirch, mai 2012

En bref : La ville de Sarrebruck s’est révélée être un endroit idéal pour héberger un séminaire de l’AEHT : probablement nulle part ailleurs des leçons (amères) de l'histoire européenne peuvent être tirées de façon aussi marquante qu’en cet endroit - un territoire, qui de façon permanente à changer de main entre la France et l'Allemagne. Les participants souhaitent que cette ‘Grande Région’ puisse continuer à prospérer. Le programme complexe du séminaire, la gentillesse exceptionnelle des collègues de l’école d’accueil de Sarrebruck, toutes les attentions gastronomiques reçues à l’école et dans d’autres endroits, le travail et les discussions chaleureuses, la bonne entente entre participants ont fait de cette formation d’enseignants un événement précieux et mémorable. En plus, vue le montant modéré des frais d’inscription, toutes ces activités n’étaient possibles que par l’apport de fonds financiers par l’école d’accueil elle-même et par la recherche de sponsors supplémentaires. Pour toutes ces raisons, l’AEHT adresse ses plus cordiaux remerciements à Sibylle et à Werner !

10

N°1/2012


Tous les documents de ce séminaire ont été téléchargés sur le site Web de l'AEHT (http://www.aeht.eu/highereducation/) et ainsi rendus accessibles à tous ses membres, qui n’ont pas pu assister personnellement à cette formation de formateurs.

GASTRO 2012 – un événement d’envergure international

Nikola Drasković d'Osijek a remporté le concours de bar

La ville de Dubrovnik en Croatie est dorénavant bien connue par la communauté de l'AEHT pour avoir organisé en 2009 les 22èmes Rencontres annuelles de l’AEH T, en mars 2011 le séminaire sur les huîtres de Ston et, plus récemment, du 16 au 19 avril 2012, la 32ième édition du concours gastronomique international s’adressant aux jeunes apprenants du secteur hôtelier et touristique de l’Europe entière – GASTRO2012. Pour la 32ème fois, les étudiants desdits secteurs pouvaient mettre à l’épreuve leurs compétences professionnelles et leur savoir-faire et cela dans un cadre international. Cette belle cité de Dubrovnik a su attirer à ce championnat de Croatie également des écoles internationales, et notamment des écoles-membres de l'AEHT en provenance de la Suisse, de l'Italie, de la République de Macédoine, de la Bosnie-Herzégovine et de l'Arménie.

Kristina Basic de Trogir et Julia Macinkovic de Dubrovnik – lauréates du concours de réception

Après avoir été sélectionnés au niveau de compétitions régionales, 350 étudiants accompagnés de leurs enseignants en provenance de 50 écoles se sont affrontés dans un des neuf concours suivants : 1. Préparation d’un menu, 2. Service d’un menu, 3. Flambé, 4. Préparation d’une pièce en pâte de sel pour l’exposition 5. Préparation d’une pièce en sucre pour l’exposition 6. Bar 7. Front office / Réception 8. Agence de voyage 9. Présentation d'une destination touristique Pour vivre les concours en images, veuillez visualiser la vidéo de la manifestation en cliquant sur le lien suivant http://www.youtube.com/watch?v=WqJqaK8I6DA. Les organisateurs se montrent très satisfaits des compétences de ces jeunes gens, qui ont excellé au niveau de la qualité et la créativité de leur travail et, qui ont, une fois de plus, montré que dans cette région la relève est assurée au niveau des entreprises de tourisme et de la restauration et qu’il ne faut pas s’inquiéter de l’avenir du secteur.

LE GOUTTE-A-GOUTTE témoignages de membres de l’AEHT

Vue splendide sur Dubrovnik – Perle rare de l’Adriatique, endroit magique pour organiser la 32ème édition du concours international GASTRO

Nouvelles de nos lauréats et de nos collaborateurs

La compétition fut organisée par l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de Dubrovnik, une école avec 65 années d’expériences éducatives dans ces secteurs. Les différents concours ainsi que la plupart des autres activités au programme se sont déroulés dans les Hôtels Valamar Babin Kuk. Ces concours ont été organisés selon un règlement modifié, mis en conformité avec les lignes directrices de l'AEHT pour l'organisation des compétitions. L'événement est soutenu par le gouvernement croate, car il représente le concours pour étudiants le plus prestigieux au niveau de la restauration et du tourisme en Croatie.

Diekirch, mai 2012

Nous avons ouvert cette rubrique, d’une part, pour recueillir des témoignages d’anciens lauréats portant sur l’importance qu’occupe l’expérience AEHT dans leur développement personnel et professionnel et sur les carrières qui se sont éventuellement ouvertes à la suite de leurs performances aux Rencontres annuelles, et d’autre part, pour publier des interviews avec nos collaborateurs pour rendre notre vie associative plus cordiale et plus agréable.

11

N°1/2012


- Témoignage de Marie Gyllinge, enseignante à l’Ecole hôtelière de Copenhague/Valby

Déroulement de la compétition de management en 2006 à Tralee

b) Le fait d’avoir gagné cette compétition a-t-il affecté votre vie professionnelle et privée ainsi que votre personnalité? Il s’agit sans aucun doute d’une expérience importante, car elle m’a permis de développer mes connaissances, des connaissances très utiles pour mes études. Il s’est révélé que mes professeurs avaient eu raison.

Marie Gyllinge – lauréate du concours de management aux Rencontres de Killarney en 2006

Après avoir travaillé comme serveuse pendant plusieurs années, Marie Gyllinge a ressenti le besoin de développer ses compétences. Elle a décidé de reprendre les études et en 2006, elle fut reçue comme étudiante en ‘service management’ à l’Ecole hôtelière de Copenhague – CHC. Ceci s’est révélé être une bonne décision, une décision qu’elle n’a jamais regrettée. Elle a exercé une série d’emplois différents, mais jamais elle s’est sentie à l’aise comme dans l’industrie de l’hôtellerie et du tourisme, en général, et, dans le service management, en particulier. Ce travail l’a forgé à la fonction qu’elle exerce aujourd’hui, son travail d’enseignante à l’Ecole hôtelière de Copenhague. 1.a) En 2006, vous avez remporté le concours de management aux Rencontres de l’AEHT de Killarney en Irlande. Comment vous étiez-vous préparé à cette compétition ? Quels sont vos souvenirs les plus marquants ? Etes-vous restée en contact avec certains participants? Christian Beck m’a demandé si j’étais intéressée à participer à ce concours et j’y ai consenti sans vraiment savoir ce qui m’attendait et sans m’y préparer spécialement. J’ai simplement essayé de faire de mon mieux ensemble avec mes coéquipières. Tout était absolument impressionnant et reste encore aujourd’hui une expérience inoubliable. Killarney s’est révélée être une ville magnifique et la compétition une épreuve excitante et un vrai défi. J’ai essayé de garder le contact avec mes coéquipières et quelques participants, mais le temps passe et nous avons arrêté de nous écrire.

Diekirch, mai 2012

2. Qu’est-ce que vous pensez aujourd’hui de l’AEHT et de ses Rencontres annuelles? Avez-vous ressenti l’esprit européen aux Rencontres de Killarney ? Le cas échéant, cette expérience vous a-t-elle ouvert de nouveaux horizons ? Vous a-t-elle encouragé à poursuivre votre formation ou de travailler à l’étranger? Quels sont vos futurs projets? Ces rencontres m’ont rendue plus confiante et m’ont enlevé la peur des concours, même si une certaine nervosité persiste. L’esprit européen y était présent et, si j’avais été attirée vers de nouveaux horizons, elles m’y auraient certainement conduite, mais je souhaitais rester au Danemark. Un jour, j’aimerais travailler à l’étranger, si c’est compatible avec ma vie familiale. Ce sera peut-être possible dans le futur. Actuellement, je souhaite me perfectionner dans mon travail d’enseignante et j’envisage de travailler un jour dans un hôtel international à 5 étoiles, mais en tout cas je continuerai à travailler dans le domaine du ‘service management’ et à améliorer mes compétences. 3. Avez-vous gagné d’autres médailles lors de concours internationaux ? Quelle(s) compétition(s) l’AEHT devrait-elle encore ajouter à celles déjà organisées pendant ses Rencontres annuelles? Je n’ai pas gagné d’autres médailles et je pense qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter d’autres concours aux Rencontres, mais de prévoir des moments de discussion en groupe pour permettre aux participants d’échanger leurs expériences au niveau de la culture, des traditions et du secteur de l’hôtellerie et de tourisme dans les différents pays. Il faudrait peut-être prévoir un assistant pour animer la discussion et

12

N°1/2012


stimuler le débat par des questions telles que : que signifie ‘service’ ? que faites-vous lorsque qu’un client devient grossier ? …

Il est dans la vocation de l’AEHT de créer des instants mémorables dans la vie de ses membres et c’est dans la perspective de tels moments que nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous à une de nos futures manifestations ainsi qu’aux Rencontres annuelles d’Ohrid & Skopje. Bonnes vacances, Nadine SCHINTGEN Secrétaire générale de l’AEHT Texte :

Photos: Marie Gyllinge (DK02), Yvonne Karger (D01) et Sarah O’Hara (IRL08) remportent en 2006 la 1ière place au concours de management

Traduction anglaise : Traduction française :

4. Quelles sont, d’après vous, les qualités professionnelles et personnelles requises pour réussir dans votre profession ? Selon vous, quelles sont les qualités les plus importantes d’un manager dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme? Quelles recommandations pourriez-vous donner à des managers en herbe ? Quels conseils voudriez-vous donner aux étudiants en hôtellerie et en tourisme en général en vue de leur future carrière ?

N. Schintgen avec la participation étroite d’A. Steindl, de N. Grabovac et de M.Gyllinge N. Schintgen, J. Laengy, A. Steindl et les organisateurs des manifestations citées dans la présente édition. J. Rees Smith N. Schintgen

Nos partenaires professionnels :

Il faut être capable de ‘deviner les (attentes des) gens’, d’analyser leur personnalité et d’essayer de leur fournir le meilleur service possible sans leur poser trop de questions. En d’autres termes, disposer de la faculté de s’identifier au client - être capable d’empathie. En plus, il faut être très bien organisé, correct, aimable et souriant. Aux managers en herbe, je recommanderais d’écouter leur personnel et d’incarner le dirigeant sur lequel ils peuvent compter en cas de besoin. En outre, il faut en permanence rester informé sur l’évolution du marché, car la concurrence est rude. Aux étudiants du secteur en général, je conseillerais de prendre plaisir au travail qu’ils exercent, car ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir rencontrer dans leur profession des gens venant du monde entier. 5. Quels changements importants avez-vous remarqués dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme au cours des dernières années? Je n’ai pas assez de recul pour vous répondre. Il est, cependant, désolant de voir certaines personnes ne pas respecter la culture et les traditions du pays qu’ils visitent. D’autre part, il est également déplorable de constater que certains touristes ne reçoivent pas l’aide nécessaire et se sentent, de ce fait, perdus.

Diekirch, mai 2012

13

N°1/2012


BulletinMai12finalFR