Page 1

84 103

N° MAI JUILLET / AOÛT JUIN 2013 2010

LA CULTURE EN POCHE

TOUS LES SPECTACLES

DE MIDI-PYRÉNÉES

l’été,

cours-y vite !


édito

© Nelly Blaya

© Olivier Houeix © Vincent Catala

Sommaire JUILLET. AOÛT 2013

Sélections Evénements

5 7à9

Musique

11 à 17

Classique

19 à 27

Théâtre

29 à 33

Jeune public Danse Cirque, rue, formes animées Expos Cinéma

35 36 et 37 38 à 41 42 à 47 49 et 50

L’agenda de vos sorties Les dates et lieux des manifestations culturelles en Midi-Pyrénées 51 à 69 Les Univers de Valentin Neraudeau

70

Le spectacle est vivant ! En ces temps d’austérité et de resserrage budgétaire la culture est parfois mise à mal. Aussi surprenant que cela puisse paraître dans ces conditions, le spectacle vivant ne lâche rien. Le foisonnement des festivals de tous types en témoigne. La fréquentation des publics également. Il y a bien sûr le besoin de se détendre quand la vie au quotidien devient plus difficile, l’envie sans doute d’oublier la morosité ambiante. Mais nous voulons croire qu’il y a aussi le besoin de vibrer avec d’autres, de vivre physiquement son appartenance au genre humain. Le besoin de partager des valeurs communes. Dans les moments de tension sociale, la culture a sans aucun doute également un rôle de rempart contre les populismes et les tentations d’extrémisme. Alors réjouissons-nous que cet été apporte autant de propositions culturelles à partager et consommons sans modération pour faire le plein de soleil dans nos têtes. Pierre Combes

Ramdam rédaction : 51, rue des Paradoux, 31000 Toulouse. Téléphone : 05 34 31 26 31, Fax : 05 34 31 26 30 E-mail : info@ramdam-magazine.com Directeur de publication et Directeur de la rédaction : Pierre Combes. Responsables rédaction : André Lacambra, Virginie Peytavi. Ont participé à ce numéro : Michel Grialou, Maeva Robert, Jean Szurewski, Jean-Louis Pélissou, Caroline Roudière. Publicité tél. : 05 34 31 26 31, 0E-mail : pub@ramdam-magazine.com Conception graphique : Sandrine Lucas. Mise en page : Valentin Pi. Diffusion : Fanny Duran, diffusion@ramdam-magazine.com Impression : Imprim 33. Dépôt légal 2346.96. ISSN 12766267. Commission Paritaire : 0513 K 80192. Ramdam est une publication de Ligne Sud SARL 51, rue des Paradoux. Au capital de 8000 €. Par RCS Toulouse 1998B01046. APE 7022 G. © Ligne Sud et les auteurs. Téléphone : 05 34 31 26 31 Sauf autorisation écrite de la direction, la reproduction des textes, illustrations, partiellement ou dans leur totalité est interdite. Les documents ou manuscrits non insérés ne seront pas rendus. La direction et la rédaction ne sont pas responsables des textes, dessins, illustrations, publicités publiées qui n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

20 000 EX

550 POINTS DE DIFFUSION

Votre Pub

dans Ramdam

pub@ramdam-magazine.com 05 34 31 26 31

3


© Pierre-Jean Grattenois, 2013, Musée/Centre d’art du verre-Carmaux.

Absolument Musée/Centre d’art du verre

A Carmaux, le Musée/ Centre d’art du verre multiplie les initiatives : stages créatifs, démonstrations de souffleurs de verres et pas moins de 3 expositions ont prévu de dévoiler toute la richesse de la création contemporaine : Déambulations #1 présente l’ensemble des œuvres réalisées en 2012 dans l’atelier du musée par les artistes reçus en résidence, Du tout au rien … 7 musées font dans la dentelle, volet carmausin de l’exposition déclinée dans 7 sites culturels tarnais, présente des œuvres d’une grande sensibilité, et enfin D, dédiée principalement au design finlandais.

Les rencontres musicales de Nailloux

Jusqu’au 15 octobre, Musée/Centre d’art du verre, Carmaux.

Horizontales

Rendez-vous inratable : Skertzo s’empare une nouvelle fois de la façade du Capitole par la magie de projections vidéos.

© DR

Du 10 au 28 juillet, Place du Capitole, Toulouse.

Samba al Païs Né en 2008, Samba Al Pais s’évertue à rendre hommage aux liens

historiques entre Occitanie et Brésil que les Troubadours médiévaux ont su tisser jusqu’à influencer la culture populaire contemporaine du Nordeste du Brésil. Le festival mettra une nouvelle fois en lumière l’état du Pernambuco, repéré pour sa création musicale, à découvrir avec Carlos Valverde et le Forro Pifado et le Forro de Rebeca. A ne pas rater le concert du collectif Mauresca qui fêtera ses 15 ans. Du 19 au 21 juillet, Château Marcel Lenoir, Montricoux.

Certainement Les Nocturnes de l’Abbaye-écoles de Sorèze

Au mois d’août, l’abbaye-école de Sorèze vous accueille à la nuit tombée pour une découverte surprenante du site. Cette 5e édition vous invite à vivre la rentrée d’un élève au temps de l’Ecole Royale Militaire.

Tous les mardis du mois d’août à 21h, Rdv au Point Accueil, rue St Martin, Sorèze.

Clarat Cernat et Thierry Huillet invitent la soprano brésilienne Rany Boechat à les accompagner dans un Voyage au bout du monde : le programme ira puiser du côté de Gershwin, dans le répertoire brésilien de la bossa-nova, fera un détour par un tango-habanera du compositeur allemand Kurt Weill, ou encore l’opéra Rusalka d’Antonin Dvorak. Les Rencontres musicales de Nailloux, dont c’est la grande première, misent sur la magie d’un grand concert en plein air pour créer l’émotion : on se laisser entrainer, sous les étoiles exactement.

27 juillet, Esplanade du village des marques, Nailloux.

sélection Eventuellement

Le bois de Sharewood

On s’aventure dans le Bois de Sharewood, œuvre de Matali Crasset, qui prend la forme d’un rucher pédagogique et d’une plateforme, supports de rencontres. A découvrir dans le bois de Montrosiès à Nègrepelisse. 5


© Musée de l’hôtel Sandelin, Saint-Omer

ÉVÉNEMENTS

Japon, La lettre et l’Image

P

our sa grande expo d’été, le musée Champollion poursuit son vaste voyage à travers les civilisations du monde et stoppe son périple au Japon. Nous sommes entre 1603 et 1867, à l’époque d’Edo, du nom de sa capitale, l’ancienne Tokyo. Une époque de paix rigoureusement préservée grâce à un commerce extérieur limité et ultra contrôlé. Au sein de l’archipel, aussi prospère que replié sur lui-même, se développe une civilisation d’une grande richesse culturelle. Le monde des lettres et l’art de l’image y occupent une place importante. C’est à travers eux, complétés de nombreux objets, que le musée Champollion nous livre aujourd’hui le précieux témoignage de cet art de vivre raffiné. Le visiteur retrouvera l’émotion esthétique et spirituelle qu’ont pu connaître, à la fin du XIXe siècle, les artistes occidentaux découvrant le genre poétique du haïku, le théâtre kabuki, ou encore l’ukiyo-e (la fameuse « image du monde flottant ») : l’illustration, et l’estampe notamment, rendent compte des

© Musée de l’hôtel Sandelin, Saint-Omer

à l’époque d’Edo (1603 – 1867)

nombreux plaisirs de la vie mondaine – arts de la scène, mode et courtisanes, lutteurs de sumo… - mais aussi des beautés de la nature, offrant une image plus contemplative de la philosophie japonaise. Courbes graphiques, compositions décentrées, paysages miniatures et portraits épurés parlent d’une vision de l’existence à la fois enracinée dans le présent et en tension vers une certaine intemporalité mystique. La fascination occidentale qui forcera l’ouverture du Japon, fermera indirectement la parenthèse de la prospère époque d’Edo.  MR Du 6 juillet au 6 octobre, musée Champollion – Les écritures du monde, FIGEAC. 7


ÉV


© Le petit oiseau va sortir

ÉVÉNEMENTS

Histoire d’Oc,

la légende des âmes

Lot of saveurs

cathares

C

réé en 2009, Lot Of Saveurs est né d’un souhait de célébrer ce qui fait la réputation de notre territoire, la gastronomie. Pour cette quatrième édition, le credo du festival est simple. Donner à voir et à goûter la gastronomie dans tout son art. Et pour parrainer cette édition d’exception, nul autre que le chef doublement étoilé Thierry Marx. Tout au long du festival, il animera des ateliers culinaires, et présidera le jury des concours amateurs de cuisine. Les producteurs lotois participeront aussi aux festivités. Ils présenteront leurs meilleurs produits lors d’un marché gourmand. Lot of saveurs, c’est aussi la rencontre d’artistes passionnés de gastronomie. Tout au long du week-end, ils se succéderont pour émerveiller les sens. Avec notamment la présence de Dorothée Selz, sculpteur plasticienne et véritable maitresse du Eat-Art. Elle présentera ses sculptures comestibles et éphémères, souvent monumentales et colorées. Enfin, les plus curieux pourront vivre l’expérience unique d’un repas plongé dans l’obscurité la plus totale ou s’initier à la gastronomie grâce aux nombreux ateliers CR culinaires. Du 6 au 8 juillet-Cahors

P

lus de son, plus de lumière, plus d’effets spéciaux, plus de spectacles vivants : voilà en somme ce que promet l’édition 2013 de cette grande fresque historique qui plonge au cœur de la légende cathare. Durant 10 soirées, 150 figurants, acrobates, échassiers, danseurs – pour la plupart bénévoles- évoluent, le château comtal pour décor, dans une impressionnante mise en scène de projections et créations vidéos. Car depuis deux ans la direction artistique de ce son et lumière vieux de 26 ans est confiée à Sébastien Salvagnac, qui a fait appel à Damien Fontaine, plusieurs fois lauréat de Lyon en lumières et plébiscité à travers le monde, pour utiliser les dernières technologies numériques et mettre au point des projections qui jouent sur des effets en trompe l’oeil et la 3D et revisitent l’architecture du château. Epoustouflant. VP Du 6 au 17 août, Théâtre de l’Espinet, Foix. 9


MUSIQUE

C

© Framboise Esteban

31 notes d’été ’est une triple invitation à la découverte, une de celles qui ne se refuse pas. 31 notes d’été prend le festivalier par la main pour lui ouvrir les yeux sur les trésors que recèle le département, portant l’éclairage sur ces artistes qui cultivent leurs talents en HauteGaronne, quelques pépites patrimoniales parfois méconnues et enfin une myriade de produits gastronomiques locaux. Initiée par le Conseil Général de la Haute-Garonne, la manifestation 31 notes d’été maîtrise bien la recette du succès et reprend la route de communes en communes pour cette 16e édition, toujours aussi généreuse. Car ce qui compte ici, c’est avant tout le partage. En journée, les 28 communes participantes invitent

Country Mirande L’événement le plus US de la région revient pour 4 jours de festivités et près de 50 concerts. En tête d’affiche, Michel Fugain, Nolwenn Leroy et Peter Kingsbery. Mais aussi les acteurs de la série Dallas, parrains du festival. Du 11 au 14 juillet, MIRANDE.

les festivaliers à prendre part aux Rendez-vous découvertes, qui programment visites guidées du patrimoine, jeux de piste, découverte de la gastronomie locale, initiations à l’artisanat d’art ou encore activités sportives. Dès le soir venu, c’est un spectacle familial, gratuit, en plein air, qui pioche au cœur d’une programmation qui se frotte à tous les styles : classique, jazz, tango, musiques du monde s’y côtoient dans une joyeuse envie de mélange qui voit se succéder les chants polyphoniques pyrénéens de Vox Bigerri, l’humour de Boudu les Cop’s, le funk de Wab and the Funky Machine ou encore les VP chansons ciselées de Pauvres Martins. Du 13 juillet au 23 août, HAUTE-GARONNE.

Jazz à Luz

Quand le jazz prend un peu de hauteur, c’est à Luz-Saint-Sauveur qu’il finit par atterrir. Terre d’accueil d’une musique curieuse et aventureuse, le festival Jazz à Luz a choisi de dérouler cette année le fil rouge « Cordes et vocal ». Du 12 au 15 juillet, LUZ-SAINT-SAUVEUR.

11


12


MUSIQUE

Un festival

à l’écoute de sa ville TOULOUSE D’ETÉ AFFICHE 10 ANS, L’ÂGE DE RAISON POUR UN FESTIVAL. ECHANGE AVEC ALAIN LACROIX, DIRECTEUR ARTISTIQUE ET OREILLE EN CHEF DE TOULOUSE D’ETÉ.

Comment jugez-vous l’évolution du festival depuis 10 ans ? Dès le départ, nous avons positionné le festival sur le vécu de la ville en réalisant qu’il y avait une pépinière artistique très forte. Le festival s’est appuyé sur les institutions existantes comme l’Orchestre du Capitole ou Les Eléments, puis s’est mis à chercher des artistes et des partenaires locaux avec qui il allait travailler. Toulouse d’Eté est devenu une tête chercheuse à l’affût des nouvelles formes et des nouveaux artistes, en fait à l’affût de ce qui se passe et émerge dans sa ville. Il fallait suivre la ville en fonction de son évolution urbanistique, de ses quartiers et de ses publics jusqu’aux plus éloignés, comme les hôpitaux et les prisons. J’aime le mot de passeur pour définir le travail du festival : un festival passeur de toutes les musiques pour tous les publics. Par ailleurs pour éviter tout enfermement, nous avons ouvert la programmation à l’international en proposant à nos artistes d’ici des cartes blanches où ils invitent des artistes venus d’ailleurs. Comment trouver une singularité artistique qui positionne un festival quand on doit aussi répondre à une mission d’animation culturelle de l’été d’une grande ville ? Notre singularité est de mettre en avant un vivier, de le repérer et de le suivre. Nous sommes sur de la découverte et sur du développement de carrière et pour ce faire nous devons être à l’écoute des structures existantes, se mettre autour d’une table pour échanger et connecter les gens. Nous essayons aussi de travailler sur une idée force, cette année Toulouse Métropole, l’an dernier la Garonne, car il faut trouver

© DR

PROPOS RECUEILLIS PAR ANDRÉ LACAMBRA

un axe fort. Ensuite nous travaillons avec les institutions, comme avec le Museum pour cette édition, et nous essayons également d’apporter un autre regard sur l’espace public lors de déambulations dans la ville. Quels sont les temps forts de cette édition ? En classique, nous accueillons la soprano Annick Massis dans un récital Verdi et les Bandas des Pouilles dans des réductions d’opéras de Verdi, Les Eléments, le Quatuor Modigliani avec Adam Laloum, le « Défi des études » , un nuit de piano ( Chopin, Liszt et Rachmaninov). En musique du monde se sont mariés Omar Hassan et l’Orchestre de Chambre de Toulouse pour une création tango, une création jazz, If autour de Sylvain Darrifourcq et d’Emile Parisien et puis un groupe que j’aime beaucoup Stabat Akish. Enfin pour les 10 ans du festival un gros projet rock Terre !, initié par Matthieu Miegeville qui invite des musiciens déjà venus au festival. 16 juillet au 9 août, TOULOUSE.

13


© DR

Un

été très jazz

Jazz à Foix

Sept jours. Jazz à Foix, ce sera donc bien sept jours pour une treizième édition aux belles promesses. Des têtes d’affiche bien sûr comme l’accompagnateur de renom Alain-Jean Marie ou le légendaire pianiste des Jazz Messengers Cedar Walton, mais également Dorado Schmitt, Cyrus Chestnut ou Dmitry Baevsky. Jazz USA, jazz manouche, jazz latino, avec une prédilection pour le jazz des années 50/60, un spectre large mais toujours l’exigence et l’authenticité comme horizon. Une programmation attentionnée pour les puristes et joyeuse pour les novices, tel est le pari des organisateurs de retour dans l’enceinte de l’école Lucien-Goron-Marie-Carol. Un écrin qui ne sera pas seul à accueillir une manifestation qui rayonnera jusqu’aux terrasses de cafés avec un “off” endiablé. En clôture, le Big Band Brass et Gead Mulheran rendront hommage à Franck Sinatra. Beau final. JZ Du 22 au 28 juillet, FOIX.

3

Millau en jazz

Si le Millau Jazz Festival se décline désormais en quatre saisons, de l’aveu même des organisateurs, juillet a une saveur particulière, comme un banquet familial à l’ambiance chaleureuse. Pendant huit jours, le festival accueillera donc les mille et un visages du jazz. Infatigables dénicheurs de talents, les programmateurs allient classiques et modernes. Du Monk’n Roll transalpin du Francesco Bearzatti à l’afro jazz funk de La Face cachée des sous-bois en passant par l’ethnic héritage du quintet de Michel Marre ou le flirt piano/saxo de Laurent de Wilde et Géraldine Laurent, une affiche qui jouera l’école buissonnière en allant répandre la bonne parole au Parc naturel régional des Grands Causses. JZ Du 13 au 20 juillet, MILLAU.

14

© Archibald Dekiss Koala prod

1

2

Souillac en jazz

Il y a d’abord le cadre, l’abbaye Sainte-Marie de Souillac, l’un des joyaux du Lot. Et puis du jazz sous la voûte céleste, ça n’a pas de prix. Voilà le décor de Souillac en jazz, 38ème du nom, avec une affiche séduisante et truffée de rencontres que l’on pressent uniques : Daniel Humair, légende vivante de la batterie jazz, Emile Parisien, saxophoniste surdoué, Renaud Garcia-Fons, virtuose de la contrebasse en solo, et puis impossible de ne pas citer Michel Portal et l’accordéoniste Vincent Peirani en duo ou encore Roberto Fonseca et sa science du clavier. Du jazz multiculturel comme aiment à dire les organisateurs, mais surtout des rendez-vous avec l’émotion. JZ Du 15 au 21 juillet, SOUILLAC.

4

Jazz à Montauban

Stars, légendes et belles promesses, c’est reparti pour une 32ème édition du festival Jazz à Montauban à la programmation toujours aussi équilibrée et variée. Sur la scène du Jardin Des Plantes, le mélomane croisera du jazz : d’Ibrahim Maalouf à Dany Doriz & Manu Dibango ou Liz Mc Comb & the Brass All-Stars. Un événement qui s’ouvre également à d’autres genres avec l’Orchestre National de Barbès, Madness et Jim Murple Memorial. Ambitieux, le festival débordera sur d’autres communes avec là encore des talents comme Gary Wiggins & Mariannick St Céran ou Ronald Baker Quintet. Sans oublier deux soirées gratuites pour faire partager ce jazz à tous. JZ Du 28 juin au 1er août


MUSIQUE

z

Jazz in Marciac : © DR

3

bonnes raisons de se pincer pour y croire 1

Pour les légendes du jazz

Wayne Shorter, Robert Cray, George Benson, Richard Galliano, Ahmad Jamal, Fred Wesley, Eric Bibb, Al Jarreau et Wynton Marsalis, dont la statue qui trône à Marciac est comme lui un monument indéboulonnable au cœur des Marciacais : la liste est plus qu’impressionnante, elle paraît surréaliste. Pourtant, ils seront là, fidèles à ce festival qui a depuis longtemps construit sa propre légende, trimballant tout à leur aise leur aura imposante dans ce petit village gersois de 1300 âmes. Ils seront là, comme tous les étés depuis 36 ans, pour jouer du jazz, tout simplement. Communier avec un public à nul autre pareil. Prendre tellement de plaisir qu’ils voudront revenir l’année prochaine.

2

3

Pour les stars interplanétaires

Pour la nouvelle génération jazz

Joe Cocker, Paco de Lucia, Gilberto Gil, Maceo Parker, Goran Bregovic : n’en jetez plus, la cour est pleine… Légendes interplanétaires du rock, du flamenco, de la funk, eux aussi ont répondu à l’appel et se faufilent presque discrètement dans cette programmation qui n’en finit pas d’aligner les pointures. Car à Marciac, si on est très jazz, on n’est pas pour autant sectaires. Pour peu que vous soyez une légende vivante, vous avez toutes les chances de connaître les joies de cette scène à part dans le cœur des artistes.

Comptez sur eux pour se faire une place au cœur de cette programmation monumentale : Roberto Fonseca, Jacky Terrasson, Joshua Redman, Kellylee Evans et Diana Krall, stars du jazz d’aujourd’hui complètent cette programmation proprement hallucinante. Tous sont de la fête, bien décidés à relever le pari d’un festival aussi couru par le public que par les artistes. Du 26 juillet au 15 août, MARCIAC.  VIRGINIE PEYTAVI

15


© DR

Pause guitare Avec une ligne artistique toujours plus rock, l’édition 2013 de Pause Guitare sera assurément historique pour le festival Albigeois. Au programme, une fine sélection d’artiste venus de tous horizons. En tête d’affiche Iggy and the Stooges, qui signe son grand retour sur scène. Mika qui dévoile un univers sonore doux et harmonieux mêlé à des sons électros. Mais aussi Patrick Bruel, les toulousains de Sing Sing My Darling, Raphaël, Tété, Benjamin Biolay ou encore Lilly Wood And The Prick qui livre une pop électrique frôlant sans cesse la new wave. Le hiphop aussi fait son apparition avec le talentueux Oxmo Puccino, dont le cinquième album L’arme de Paix a été primé par une victoire de la musique. Mais Pause Guitare, c’est aussi un soutien sans faille aux jeunes artistes en développement. Durant tout le week-end, des scènes découvertes accueilleront de jeunes artistes talentueux. CR Du 4 au 9 juillet, ALBI.

Cap Festival

Sanseverino, Punish Yourself, Pulcinella, The Jim Jones Revue : l’affiche est pour le moins généreuse, conforme à l’esprit de ce festival de musiques actuelles qui s’est toujours démarqué par son itinérance. Voilà sans doute ce qui fait sa particularité et lui a permis de conserver intacts, à l’aube de sa 19e édition, toute sa curiosité, son enthousiasme et sa fraîcheur : changeant d’air au rythme de 3 ans par village, et du coup par équipe de bénévoles, Cap Festival a trouvé le moyen de ne jamais s’essouffler et se renouvelle sans cesse. Rendez-vous donc cette année sur les rives du lac de Pont-de-Salars au Vibal pour une édition toujours aussi tonifiante. Du 16 au 18 août, LE VIBAL.

Convivencia

L’été sera bien rempli pour le festival Convivencia, qui au fil des eaux du canal du Midi présente des artistes aussi éclectiques que talentueux. Parmi lesquels les Meridian Brothers, qui pratiquent un mélange unique de musiques latines et de rock psyché. Avec des paroles surréalistes et une adaptation inédite de la salsa colombienne, leur musique entraînante donne envie de s’évader. Dans un autre genre, les jeunes toulousains de Wamon’Band, un concentré explosif de funk nouvelle génération, Rocio Marquez, jeune cantaora andalouse qui revisite avec brio le chant flamenco. Mais aussi Mascarimiri, quartet salentin qui croise les influences italiennes et tziganes et Zulu 9.30, qui mêle reggae et salsa. CR Jusqu’au 3 août.

16


MUSIQUE

Terre de couleurs Depuis 20 ans, le festival Terre de Couleurs associe l’aspect musical festif et l’engagement en faveur des valeurs de l’économie sociale et solidaire. Il programme des artistes appartenant aux mouvements des musiques du monde, traditionnelles et actuelles. Parmi les nombreux participants de cette année, HK et les Saltinbanks. Créé en 2009, et s’inscrivant dans la belle tradition du spectacle vivant, ils chantent notre époque, entre révolte et espoir et avec une musique inclassable, toujours en mouvement. Leur chanson phare « on lâche rien » a notamment été reprise dans de nombreuses manifestations en France et au delà. Aussi présent Zenzile, Sound System qui s’est imposé comme l’un des plus importants du dub actuel. Puisant dans les sources les plus diverses, le groupe se balade entre rock planant et électro pure, sans jamais renoncer aux sacro-saints principes du dub.  CR © DR

Du 19 au 21 juillet, DAUMAZAN SUR ARIZE.

© DR

Africajarc Voilà bientôt 15 ans que le festival Africajarc se fait le relais des cultures africaines. Durant le dernier week-end de juillet, les rives du Lot deviennent le lieu d’un rendezvous idéal pour percer les mystères du continent africain. Entre musique, danse, littérature, cinéma et contes, la pluridisciplinarité est à l’honneur et fait d’Africajarc un rendez-vous incontournable de l’été. Du 25 au 28 juillet, CAJARC.

Festival des 1000 ans

On n’a pas tous les jours 1000 ans… Villemur-surTarn saisit sa chance et célébrera cet exceptionnel anniversaire en bonne compagnie : Omar Hasan, Bernardo Sandoval, Serge Lopez, Kiko Ruiz, Equidad Barès et Michel Vivoux sont de la fête. Du 12 au 14 juillet, VILLEMUR-SUR-TARN.

Rock’n’stock

Ce festival 100% rock et gratuit aligne 9 groupes cette année, dont 6 étrangers parmi les plus réputés de cette scène qui manie si bien les références vintage. Du 5 au 7 juillet, PREIGNAN.

Tempo latino

Parrainé par Yuri Buenaventura, Tempo Latino continue d’écrire sa belle histoire. Pour cette édition anniversaire, le plus grand festival européen de musiques latines et afro-cubaines célèbre ses vingt ans avec une programmation haute en couleurs. Quatre jours de concerts dans les arènes, de convivialité d’échanges. Mais également de découvertes avec une programmation off très riche. CR Du 25 au 28 juillet, VIC-FEZENSAC. 17

17


«Métamorphoses»

CLASSIQUE

S

© Vincent Catala

A SYLVANÈS

e souvenant sans doute des paroles du grand Pablo Casals - « La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour, elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent » - le Festival International de l’Abbaye de Sylvanès place sa 36e édition sous le signe des Métamorphoses. Mariant œuvres sacrées vocales et chorales aux traditions populaires du monde, ce festival propose une programmation aux sonorités hautes en couleurs. Côté répertoire sacré, la soprano Magali Léger illuminera l’abbatiale sur des airs de Haydn et Boccherini, les Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu donneront le Requiem allemand de Brahms autour d’une inattendue version piano à quatre mains, tandis que les choristes issus de différents stages interprèteront les Vêpres à la Vierge de Monteverdi, la Messe de Ste Cécile de Haydn ou la

Cantate de l’Apocalypse du Père Gouzes. Pour compléter ce paysage musical, le chœur de Kinshasa, le Trio Flamenco, les Gospel Legend Singers, le Chœur de Crimée, Pavel Sporcl et Richard Galliano mettront respectivement en lumière les traditions de l’Afrique, les saveurs de la musique andalouse, les chants de l’église afro-américaine, les splendeurs de la liturgie orthodoxe, la frénésie des rythmes tziganes ou l’improbable rencontre entre Vivaldi et Piazzola. Ce ne sont là que quelques grains picorés dans une programmation riche, dense, éclectique qui, le 25 août, viendra se clore par un marché de pays et un bal occitan. « Le meilleur moyen pour conserver un édifice c’est de lui trouver une destination », disait Viollet- leDuc. A Sylvanès, la destination est visiblement celle du partage des cultures. JL PÉLISSOU

Festival des Petites Eglises de Montagne

Du 7 juillet au 25 août, SYLVANÈS.

Petit festival malin qui ouvre les portes des églises peintes des vallées d’Aure et Louron tous les mardis soirs de la mi-juillet à la mi-août. Quatuor de flûtes traversières, duo mandoline et ténor, musiques et chants de l’Europe de l’Est participent d’une programmation variée et originale. 16 juillet au 20 août, VALLÉE D’AURE ET DU LOURON.

Musique de chambre du Larzac

Le festival nourrit le projet de réunir une quinzaine de musiciens sur le plateau, lieu particulier et idéal pour accueillir la musique de chambre. Plaisir, exigence et qualité signent ce moment musical. 5 au 18 août.

19


BAIGNEUSES Bougez votre com ! Soyez dans Ramdam ! 05 34 31 26 31 20


Tous les Bétous font musique

CLASSIQUE PROPOS RECUEILLIS PAR ANDRÉ LACAMBRA

DIRECTEUR DE LA MAIN HARMONIQUE, CHANTEUR CONTRE-TÉNOR, MAIS AUSSI FONDATEUR DU FESTIVAL DE MUSIQUE CLASSIQUE «MUSIQUE EN CHEMIN», FRÉDÉRIC BÉTOUS A PLUSIEURS FERS AU FEU. RENCONTRE AVEC UN ARTISTE QUI SE DÉMULTIPLIE DANS L’EXIGENCE. Présentez-nous l’ensemble La Main Harmonique que vous avez créé en 2009 et que vous dirigez depuis ? L’ensemble est né de mon envie de réunir musiciens et chanteurs autour d’un répertoire peu pratiqué, et dont une large part reste encore à découvrir, celui de l’âge d’or du contrepoint et de la polyphonie à la Renaissance.

de mener toutes ces activités de front... mais tout bien considéré, il y a une logique dans ce déploiement : continuer de chanter sous la direction de nombreux chefs, ou créer les conditions nécessaires à ce que des concerts aient lieu, grâce au festival Musique en Chemin, dans cette belle campagne gersoise où j’ai grandi, sont autant de garanties d’une inspiration constante et renouvelée !

Pourquoi avoir fait le choix du répertoire musical de la Renaissance ? Les œuvres de cette période représentent une sorte d’idéal d’expression vocale. Elles requièrent de la part du chanteur une double maîtrise, celle du chant soliste, pour les «habiter» et les incarner avec toute la matière sonore et l’intensité requise, et celle du chant polyphonique, par une compréhension des éléments qui doivent être mis en œuvre, tels que la précision rythmique, une certaine «mesure» ou «retenue» dans l’expressivité, une recherche d’homogénéité de la couleur d’ensemble, etc. C’est d’ailleurs cette quête constante du «comment chanter cette musique» qui est le point commun avec l’autre versant de l’activité de l’ensemble : l’interprétation de musiques d’aujourd’hui, où là encore il est question de découvrir un terrain d’expression.

14 juillet, durant le festival Musique des Lumières, du 6 au 20 juillet, Abbaye-école de SORÈZE. Musique en chemin, du 15 au 18 août, GERS.

© DR

En 2011, vous fondez Musique en chemin, festival de musique classique dans le Gers, sans oublier votre activité de chanteur contreténor dans différents ensembles prestigieux : qu’est-ce qui vous anime pour déployer un tel appétit de musique ? J’ai un petit côté optimiste, et une certaine facilité pour m’entourer de personnes ressources, sans lesquelles je serais bien incapable

Un lieu privilégié où vous aimez particulièrement vous produire ? Chaque lieu a son acoustique, et il fait partie intégrante de l’activité du musicien d’en inclure les différents paramètres dans son interprétation. C’est une bonne part de ce que l’on pourrait appeler le «métier». Je pense à l’église des Carmélites de Toulouse pour la polyphonie à un par voix...

21


22


CLASSIQUE

Orgues à Cintegabelle 24e année pour ce festival qui se profile sur quatre soirées d’été. Pour l’ouverture, priorité au concert d’improvisation à l’orgue par Marcel Pérès, fondateur de l’Ensemble Organum. La clôture, c’est pour le duo toujours passionnant, trompette & orgue de Pascal Ansel et Pascal Reber pour des airs du XVIIe tandis qu’un autre duo très original orgue & flûte de pan nous offre des extraits de musique de la Renaissance ou baroque par Dominique Aubert et le flûtiste Philippe-Emmanuel Hass. Enfin, l’insatiable découvreur de merveilles musicales abandonnées, Jordi Savall et sa viole de gambe a décidé d’un programme Folias y Romanescas. Il est accompagné d’un théorbe et de percussions avec les musiciens Xavier Diaz-Latorre et Pedro Estéban.  MG Du 21 juillet au 11 août, CINTEGABELLE.

Les Musicales des coteaux de

Gimone

Depuis quelques années, plusieurs festivals de musique de chambre fleurissent dans le Gers. Les Musicales des coteaux de Gimone font partie de cette floraison. Cette initiative de musique de chambre dans les villages gersois se doit d’être saluée comme une des plus intéressantes et des plus vivifiantes. Le festival accueille en résidence pour l’édition 2013 le Quatuor Zemlinsky, Premier prix du Concours de Quatuors à cordes de Bordeaux 2010, ainsi que le Quatuor CoryFeye. La musique tchèque sera à l’honneur avec Janacèk et Dvorak face aux viennois Haydn, Mozart et Beethoven, mais aussi Mendelssohn et Brahms. LaVelle Trio et son jazz gospel lèveront le rideau qui se baissera sur le récital de piano de François Dumont. AL Du 8 au 13 juillet.

Festival Pablo Casals Si on ne présente plus le légendaire festival créé

en 1950 par Pablo Casals, on se doit de toujours le défendre. Tant l’esprit d’humanisme et d’exigence musicale qui l’a fondé et l’anime encore doit perdurer. On retrouvera donc les multiples rencontres, selon les géométries variables des différents ensembles musicaux programmés, avec de grands talents de la musique de chambre, fidèles du festival depuis de nombreuses années. On découvrira aussi de nouveaux invités, répertoires et thèmes abordés qui viendront illustrer à la fois la réputation de l’événement et l’exigence du public. Quelques thèmes : « Picasso, Casals… Deux Pablo pour la paix », des « Grands Quatuors » de Haydn, Grieg et Chostakovitch, « Les Révélations Classiques de l’ADAMI », « Peinture et Musique », « Histoires de soldats », « Mozart, profane et religieux », les « Grands Quintettes », un hommage au compositeur Krzystof Penderecki pour fêter son 80e anniversaire… Les concerts du soir et de l’après-midi vous donneront maintes occasions de vous connecter à l’esprit des musiciens et des lieux.  AL 26 juillet au 13 août, PRADES.

23


3

© Nelly Blaya

CLASSIQUE

bonnes raisons

Le Festival de Saint-Céré,

incontournable

de se procurer le programme du festival de Saint-Céré qui, avant de partir en tournée en France, investit littéralement le département du Lot. Toujours sous la houlette de son bouillonnant fondateur Olivier Desbordes et ce, pour la trente-quatrième année ! 1

Pour la découverte

Toujours focalisé sur l’avenir, Olivier Desbordes a soif de découvrir de nouveaux talents pour lesquels, Eric Perez a imaginé un Don Giovanni de Mozart, jeune, beau et violent tandis que sera présentée une reprise de la tragédie musicale de Kurt Weill, Un Train pour Johannesbourg, le nouveau nom de Lost in the Stars, spectacle proposé au château de Castelnau pour affirmer haut et fort ce chant d’amour pour l’humanité. Un peu, beaucoup de gaieté avec une Belle de Cadix, comédie opérette de Francis Lopez, pleine de santé et d’humour, un monument de kitsch assumé.

24

2

Pour les artistes

De nouveaux artistes, moteurs d’un éternel renouvellement comme la Camera delle Lacrime dans un spectacle fort et original intitulé Résistencia, ou chants de liberté, avec la palestinienne Kamilya Jubran, au chant et à l’oud, et une mise en espace et création visuelle numérique de Bonhoure et Luong. Le saxo de Jean-Marc Padovani et le piano de Philippe Léogé s’accaparent le Chant de la Terre de Déodat de Sévérac dans une version jazz profonde et émouvante. Un Hommage à Piaf est rendu avec l’orchestre du 3 Festival, trois voix et des arrangements de Dominique Trottein. Des airs de liberté mêlent harmonies et valses d’Orient dans un duo Et toujours ce rapport excepriche en couleurs au violon oriental tionnel entre l’effervescence et à l’accordéon tandis que l’orato- des propositions et des créario Les Sept Paroles du Christ de Joseph tions et leur liberté de tons, Haydn, pour récitant, deux violons, et ce public, richement diveralto et violoncelle, vous envoûtera sifié, local et estival, toujours autant que, autres dates, le Stabat plus fidèle d’une année sur Mater de Boccherini et les Quatre l’autre, adhérant à ce vérisaisons de Vivaldi. table espace d’expérimentaEn musique de chambre, ne pas rater tion et de prises de risques les Deux Quintettes pour piano forte que représente ce festival. et vents de Mozart et Beethoven, et, autre soirée avec les 2 Sonates pour Du 1er au 17 août, violoncelle et piano forte de Beetho- SAINT-CÉRÉ. ven, un “produit“ rare !  MICHEL GRIALOU

Pour le public


© Carole Bellaiche

CLASSIQUE

Musique

sur ciel

Fidèle à son positionnement artistique, le festival Musique sur ciel propose une 42e édition dédiée à la musique de chambre investiguant un large répertoire, de la musique baroque au contemporain. La programmation joue, comme à l’accoutumée, l’équilibre entre des pièces majeures du répertoire et des œuvres plus méconnues, toujours jouées par de jeunes et talentueux interprètes sous la bienveillance d’artistes confirmés. A signaler deux créations : celle de Jean-Pascal Chaigne pour quatuor à cordes et celle d’Emil Viklicky avec deux études pour piano seul interprétées par Jonas Vitaud. 20 au 25 juillet, CORDES SUR CIEL.

14 juillet en concert Depuis 2009, Toulouse célèbre la Fête

nationale par un grand concert populaire sur les allées Jean-Jaurès. Après Zebda en 2012, l’Orchestre national du Capitole devient le maître d’œuvre de cet événement grand public. Une façon définitive de signer tout à la fois la dimension populaire de la musique classique à Toulouse et d’affirmer la reconnaissance de l’Orchestre comme ambassadeur privilégié de la métropole. Tugan Sokhiev, directeur musical de l’ONCT, dirigera ses 100 musiciens dans un programme éclectique explorant le répertoire classique mais aussi la musique de film, le jazz et les musiques populaires. Il sera entouré tout au long de la soirée d’artistes élus du public comme Juliette, maîtresse de la cérémonie, Maurane, Bernard Lavilliers, Calogero, Passi et Yvan Cassar. A 22h45, Joseph Couturier, artificier de talent, allumera la mèche du feu d’artifice, spectacle pyrotechnique tiré sur des morceaux incontournables de la musique classique. Un spectacle total pour un moment unique.

Nuits musicales en Armagnac L’édition 2013 nous fait un véritable grand écart en onze soirées ! En effet, sur trois semaines, nous allons de l’Orchestre National du Capitole à un concert de jazz avec le Joe Krieg Quartett, en passant par le récital de violoncelle de François Salque, un spectacle décoiffant intitulé Castafiorama, le Quatuor pour la fin du Temps d’Olivier Messiaen, les Danseurs de l’Opéra de Paris, la Compagnie Les Chants de Garonne dans un spectacle Cocteau et l’opéra, et il en manque !! Du 21 juillet au 14 août, LECTOURE, CONDOM, FLARAN,

TERRAUBE.

Piano Pic

Festival et académie de piano, ce rendez-vous musical de qualité se déroule dans différents hauts lieux du patrimoine pyrénéen. 15 au 26 juillet, HAUTES-PYRÉNÉES.

25


26


CLASSIQUE

© Hannes Bärtschi

Festival A Portée de rue Gratuit et sur le pavé, le festival de musique de chambre A Portée de rue ne joue pas les fiers-à-bras. Il s’est installé doucement dans le paysage castrais où il rencontre aujourd’hui un public varié devenu fervent de ce moment de musique à la tombée du jour. L’édition 2013 propose 7 concerts avec la sérénade pour fil conducteur et un voyage à travers l’Europe grâce à des musiciens internationaux se produisant rarement en France. A Portée de rue a su motiver deux parrains prestigieux, le célèbre chef d’orchestre Georges Prêtre et Frédéric Lodéon qui présentera tous les concerts du festival. AL 16 au 19 juillet, CASTRES.

Festival de Saint-Lizier en Couserans Une 42 édition éclectique. Au cœur de la programmation, on e

retrouve les couleurs chatoyantes d’un quintette de cuivres dans un programme Autour de Verdi ! , pureté et émotion de la musique sacrée, occidentale avec le Chœur “Oxford Voices“, et orthodoxe avec le Chœur des nouvelles voix de Saint-Petersbourg. Des plaisirs musicaux en famille avec Pierre et le Loup de Prokofiev, un fabuleux ciné-concert où la musique du film muet Le Fantôme de l’opéra est improvisée en direct au piano par Thierry Escaich.
Sans oublier les fameuses « Leçons de musique » du festival qui s’honore de la venue de la soprano June Anderson. Elle offrira aussi une Promenade lyrique avec Jeff Cohen au piano.
 Du 2 au 25 août, ST-LIZIER.

Festival du Comminges 38 édition d’un des festivals de musique classique les plus e

Diagonales de l’été Fête de la musique qui révèle de nouveaux horizons sur les musiques anciennes, les Diagonales d’été célèbrent cette année l’art du chant corse et byzantin. 8 au 25 juillet, MOISSAC.

repérés de Midi-Pyrénées. L’affiche met en particulier l’accent sur le piano avec la présence de trois jeunes pianistes dans l’air du temps, Guillaume Coppola, Adam Laloum et Geoffroy Couteau. Marcel Pérès et de Guillemette Laurens sont respectivement responsables de l’académie de chant grégorien et de chant baroque. Du 13 juillet au 28 septembre, COMMINGES.

Les estivales de Lavaur Organisé par l’association Pastel en scène, les Estivales de Lavaur offrent cette année encore un joli programme mélangeant tous les arts de la scène. Au programme, chants poétiques Russes, Flamenco et récital d’orgue. Du 8 juillet au 29 aout, LAVAUR.

27


28 Š Jean-Louis Fernandez


© Jean-Louis Fernandez

Pluie de stars

C

à Figeac

omme chaque été depuis treize ans, le théâtre vient animer la cité de Champollion. Et parce que le monde de la scène est un ciel où se côtoient des étoiles plus ou moins filantes, Michel Fau et Olivier Desbordes qui assurent la direction artistique du Festival de théâtre de Figeac, ont choisi d’en convier une constellation, histoire d’illuminer les nuits d’été. Si cette nouvelle édition fait la part belle à Albert Camus à l’occasion du centenaire de sa naissance « une philosophie porteuse d’espoir contrairement à ce que l’on croit », rappelle Olivier Desbordes - on entendra aussi pêle-mêle Colette, Piaf, Cocteau, Oscar Wilde, La Fontaine ou Shakespeare. Une large ouverture à la diversité théâtrale au service de quoi se mettront, entre autres, Michel Galabru qui prêtera sa faconde aux Lettres de mon moulin, Bernadette Lafont dont on attend avec quelque

THEATRALES EN COUSERANS

Pour leur 20e édition, les Théâtrales proposent autour du thème du Partage une large palette artistique dans laquelle on note particulièrement un Roméo et Juliette d’une actualité brûlante, interprété par des comédiens maliens, et un émouvant Entretien avec Philippe Noiret, écrit et interprété par Bruno Putzulu. Du 19 juillet au 11 août, COUSERANS.

THÉÂTRE

curiosité l’improbable duo qu’elle fera avec Michel Fau dans les Lettres de Colette à Marguerite Moreno, ou Francine Bergé dans le trop rarement monté Malentendu, dont Olivier Desbordes signera la mise en scène. Quinze jours de programmation, une quarantaine de représentations, trois grandes créations, la jeune compagnie de l’Atelier en résidence, des spectacles invités, des rencontres avec les artistes au Jardin des écritures, un grand Théâtre démontable de 500 places qui vient se substituer à l’ancien chapiteau, un tarif attractif pour les moins de 25 ans, le Festival de Figeac ne sombre pas dans la morosité des temps de crise, mais semble faire siens les vers fameux du fabuliste : « Le monde est vieux, dit-on : je le crois, cependant/ Il le faut amuser encor comme un enfant. » JL PÉLISSOU Du 20 juillet au 3 août, FIGEAC.

CAVE POESIE

Avant ses grands travaux, la Cave Poésie propose en juillet 3 spectacles : aux tendres folies musicales du trio Orlando, succède l’ukulele hawaïen de Jane for tea, pour finir avec la Compagnie Grain de poussière qui, dans Croqué sur le vif, propose un spectacle choré/graphique où se dessinent en direct des croquis projetés sur le corps de danseurs : poétique et fragile calligraphie de l’instant.

29


Le festival des voisins © DR

THÉÂTRE

SI À TOULOUSE ON CONNAÎT BIEN DEPUIS 30 ANS LA 3BC CIE, ON NE DIT PAS ASSEZ QUE SES FONDATEURS, PHILIPPE BUSSIÈRE ET JEAN-MARC BRISSET N’HÉSITENT PAS À PRENDRE DES CHEMINS DE TRAVERSE POUR PORTER LE THÉÂTRE LÀ OÙ ON NE L’ATTEND PAS. DEPUIS QUATRE ANS, ILS ANIMENT TOUS LES ÉTÉS LE FESTIVAL DES VOISINS. A ARBAS, UN VILLAGE COMMINGEOIS DE MOINS DE 300 ÂMES. PROPOS RECUEILLIS PAR JL PÉLISSOU

GENÈSE ?

« Ce festival est né d’une fête... de voisinage. Depuis quelques années nous entreposions nos décors à Arbas, dans une grange que le propriétaire a un jour décidé de vendre. Nous avons alors décidé de l’acheter. Pour ne pas avoir à tout déménager ! On s’est ainsi retrouvé entre voisins un 14 juillet, autour d’un pique-nique qui s’est prolongé l’année suivante par l’ouverture de l’atelier théâtre amateur de Fougaron. Des amateurs avec qui nous avons créé ce festival dont ils font chaque année l’ouverture...

SINGULARITÉ ?

« C’est de mêler professionnels et amateurs, de montrer qu’ils peuvent faire du théâtre aussi bien que ceux dont c’est le métier. On constate au fil des ans que ces amateurs présentent un spectacle plus fort, plus trapu, beaucoup plus exigeant. L’autre élément important, c’est la convivialité. On vient à Arbas passer une soirée ensemble : on mange, on va au spectacle ou au cabaret, on discute, on écoute de la musique, les enfants ont leur coin (le chapiteau des petits Voisins) avec des activités qui ne sont pas forcément théâtrales. On est dans un vrai partage de moments de voisinage commun... 30

PROGRAMME ?

« La nouveauté de cette 4eme édition, c’est l’intrusion du cinéma avec un grand classique qui parle de théâtre, Eve de Mankiewicz ; ce sera aussi le fil rouge de nos lectures centrées autour de Tennessee Williams dont les nouvelles ont souvent servi de matrice à des pièces puis à des films. Quant à la programmation, elle racontera un peu notre histoire : on reprendra les Diablogues de Dubillard, notre premier spectacle, en 82, quand on est arrivé à Toulouse et la Cantarice chauve. Sans oublier pour autant le jeune public et, comme chaque année, une grande partie musicale avec, notamment un concert de rockabilly après le traditionnel feu d’artifice sur la rivière...

ENJEU ?

« Créer un Service Artistique de Proximité. Parce qu’il ne peut pas y avoir de zone blanche de la culture, faire du théâtre pour tous et faire en sorte que, par delà l’été même en zone rurale, il y ait du théâtre en permanence durant l’année. » Du 12 au 14 juillet, ARBAS.


© DR

THÉÂTRE

L’été de

Vaour

Rural, estival, résolument populaire : l’Été de Vaour est devenu au fil des ans un événement majeur du Tarn. Et si, pour sa 28e édition, il a pris pour leitmotiv «Rires au pays» avec une programmation éclectique et variée, ses organisateurs ont choisi d’ouvrir ce festival aux arts de la rue, une discipline particulièrement florissante en Midi-Pyrénées, mais aussi une manière de développer la gratuité et l’accès à la culture pour le plus grand nombre en des temps économiquement difficiles. Et pour joindre l’utile à l’agréable, un marché de producteurs locaux permettra, tous les soirs, de déguster spécialités culinaires et production viticole du pays.

La Belle et la bête à Gavarnie

Du 6 au 11 août, VAOUR.

C’est dans le cadre grandiose du cirque de Gavarnie que la Belle a, cet été, rendez-vous avec la Bête... Une gageure pour le Théâtre Fébus quand on sait le poids de l’inoubliable version que Cocteau avait donnée, au cinéma, du conte de Mme de Beaumont. Un conte universel qui trouble et fascine depuis plus de 250 ans. Un conte où le désir se nourrit de la peur, où la beauté n’est que l’envers de la monstruosité. Au cœur des Pyrénées, dans une ambiance musicale des années 30, ce spectacle devrait faire revivre des personnages bouleversants et lumineux qui hantent définitivement notre imaginaire. Et, ouvrant grand la porte des songes en brouillant nos miroirs intérieurs, pourrait bien nous laisser face aux bêtes qui sommeillent en chacun de nous. JLP

Les estivades de Colomiers Organisées par différentes compagnies de théâtre

amateur, les Estivades de Colomiers reviennent pour une sixième édition et 3 jours de festivités. Au programme, des spectacles de théâtre amateur de grande qualité, mais aussi une multitude d’activités culturelles : parades, contes, apéros-concerts, siestes littéraires… Du 5 au 7 juillet, Parc Duroch, COLOMIERS.

L’été de l’Arène

GAVARNIE.

© DR

Du 23 juillet au 4 août,

La compagnie Arène Théâtre fête ses 20 ans d’existence à Coutures, dans le Tarn-et-Garonne avec 3 spectacles qui ont marqué son histoire : Perlimplinlorca d’après Federico Garcia Lorca, Un soupçon d’Hamlet d’après Shakespeare et Pour Louis de Funès de Valère Novarina. Prochain rendez-vous en septembre pour le festival Les Décousues. Du 25 au 27 juillet et du 8 au 10 août, COUTURES. 31


32 Š Le monde de la Ferme des Etoiles


JEUNE PUBLIC

C’est entre partage du savoir scientifique, réflexions d’ordre plus philosophique et applications aux divers champs du quotidien que s’ouvre chaque année le Festival d’Astronomie de Fleurance sur l’un des plus beaux sites astronomiques de France, la Ferme des Etoiles et son observatoire. Pendant que les adultes tentent de définir la notion de Complexité ou s’interrogent sur d’aussi vertigineuses questions que «L’univers a-t-il connu un instant zéro ? », le festival AstroJeunes initie chaque matin les enfants aux mystères du ciel et des étoiles. Aux côtés des animateurs de la Ferme des Etoiles, les conférenciers eux-mêmes viennent partager leur science au sein d’ateliers organisés par tranches d’âges, entre 4 et 15 ans. « Observer le système solaire », « Aurores boréales et systèmes magnétiques »… à chaque jour sa thématique, que les enfants abordent à travers séances d’observation, projections, jeux, travaux pratiques ou manipulations pour les plus grands. Des animations ponctuelles complètent le programme. La soirée sous les étoiles en compagnie d’astronomes professionnels, comme le contact en direct avec l’équipage de la Station Spatiale Internationale, resteront des moments forts de cette programmation jeune public. MAËVA ROBERT

© Le monde de la Ferme des Etoiles

Les mystères du ciel et des étoiles

Festival d’astronomie de Fleurance. 3 au 9 août, FLEURANCE.

Loup y es-tu ?

Cette simple phrase lancée sur le mode du jeu porte en elle toute l’ambiguïté des peurs enfantines : l’enfant le craint… mais l’enfant l’appelle ! Il sera donc là, le loup, les 6 et 7 juillet à Simorre dans le Gers. En salle, mais surtout dans la rue, sous la halle, sur les places et dans les jardins, accompagné de ses acolytes, monstres, sorcières et autres créatures maléfiques. Il y aura des contes et des spectacles, une criée des peurs, des ateliers, de la musique, du boire et du manger. Même les tout petits sont conviés à ce joyeux bal de la peur, avec des animations spécialement conçues pour eux. On notera la présence des Vidéophages qui ont imaginé un spectacle interactif donnant lieu au tournage d’un court film dont les enfants seront les acteurs. MR Festi Drole. 6 et 7 juillet, à SIMORRE.

Cap Mômes change de cap

… sans lâcher la barre et s’installe à Salmiech, à quelques encablures de la commune de Caplongue qui l’a vu naître. Le festival conserve la formule qui a fait son succès : une journée dédiée aux centres de loisirs et une journée ouverte au grand public. Théâtre, cirque, jonglage, magie, conte… Du rock cuivré des Reviens Fernande aux cascades clownesques du Mecanocomic de la compagnie Ulik, les animations envahiront quelques heures durant les rues, les places et les jardins. Un repas en soirée clôturera en beauté la folle journée de Salmiech. 19 et 20 juillet, SALMIECH. 33


Danse en Places C

réé au début des années 80 par Alain Marty alors qu’il était danseur à l’Opéra de Paris, le festival Danse en Places n’a jamais dévié de son idée première malgré quelques années d’absence : transmettre au grand public le bonheur de la danse. Si l’idée paraît simple, la réussite de la manifestation tient à l’exigence de qualité qui l’anime. Ici, dans les théâtres ou sur la place nationale, ce sont les plus grandes compagnies du monde, les plus réputées, les plus repérées, et notamment pour le niveau de perfection atteint par leurs interprètes, qui se mettent à la portée d’un public qui mêle initiés, touristes et

Ravensare

curieux. La programmation, qui puise sa richesse auprès de compagnies qui gardent comme base infaillible la puissance de la danse classique, fait une place de choix aux Ballets Jazz de Montreal, qui présenteront une création de Benjamin Millepied, actuel directeur de la danse à l’Opéra de Paris, au Joffrey Ballet de Chicago, à Raphaëlle Delaunay et au Malandain Ballet de Biarritz. Pour que la danse s’émancipe aussi, un bal, une flashmob et des séances d’entrainement collectives sur une méga-barre sont au programme. VIRGINIE PEYTAVI Du 20 au 28 juillet, MONTAUBAN.

Rendez-vous de la création en émergence, le festival Ravensare, porté par l’association Le Trait Bleu et son directeur artistique Kassam Baïder hisse la danse au cœur de la ville. Une scène tremplin installée en bord de Garonne Jardin Raymond VI accueille les créations, parfois partielles, de jeunes compagnies repérées après un appel à auteurs. Le soir, le festival permet aux chorégraphes qui ont marqué les éditions précédentes de présenter leur travail abouti. Stages de danse et expositions à travers la ville complètent la programmation. © www.laurentgambarelli.com

© Olivier Houeix

DANSE

Du 2 au 6 juillet, TOULOUSE.

34

Les Estivités de Blagnac

Tous les mardis et jeudis soirs, dans le centre-ville et les quartiers blagnacais, la 11e saison des Estivités vous donne rendez-vous pour des concerts, du théâtre de rue, de la danse, du cinéma de plein-air, et de belles surprises. Du 8 juillet au 29 août, BLAGNAC.


© DR

DANSE

L’été en

3

tangos

1

A Tarbes

Accueillant plus d’une centaine d’artistes venus de Buenos Aires et pas moins de 15 000 festivaliers, Tarbes en Tango se hisse au rang des manifestations les plus aptes à transmettre les bases de la culture argentine, et notamment celles du tango bien sûr. Ici, le tango est véritablement dans la ville, qui se propage telle une trainée de poudre de concerts en milongas, d’apéros-tangos aux terrasses des cafés aux ateliers de danse, de musique ou de chant. A voir absolument le samedi 24 août pour sentir battre le cœur de l’Argentine, Glosario Tanguero, création spéciale pour Tarbes en Tango. Du 17 au 25 août, TARBES.

2

A Toulouse

Tangopostale, Festival International de Tango argentin de Toulouse a choisi le thème des Migrations pour dérouler une programmation prête à investir la ville qui a vu naître Carlos Gardel, l’un des plus grands chanteurs de tango. Expositions, bals quotidiens, conférences, stages, ponctuent une semaine qui promet de faire danser Toulouse. Du 1er au 7 juillet, TOULOUSE.

3

A Castres

Ce sont toutes les danses qui, à Castres, investissent le cœur de la ville dès l’été venu. Modern’jazz, danse contemporaine, flamenco se partagent ici les faveurs d’un public qui n’a que l’embarras du choix entre spectacles de rue, démonstrations, ballets académiques et stages de pratique tous azimuts. Le Festival Les Extravadanses, véritable Fête de la danse qui convie cette année –entre autres- les Ballets Jazz de Montréal et le Ballet Espagnol de Murcia, s’intéresse à toutes les expressions, et notamment au tango : Polar, de la compagnie Bilbobasso plonge le spectateur dans le Buenos Aires des années 30, au cœur d’un cabaret où évoluent un orchestre de tango et quelques personnages patibulaires. Du 5 au 12 juillet, CASTRES. VIRGINIE PEYTAVI

35


36


37


© Béatrice Legrand

CIRQUE RUE

En juillet,

c’est marche à pied

D

eux balades pas banales ponctuent le mois de juillet concocté par Pronomade(s). On démarre avec une visite guidée (un départ toutes les 10 minutes pour 3 visites différentes) de Boussens, menée par Délices Dada, compagnie rompue à l’exercice. Un spectacle-parcours évidemment décalé qui permettra de découvrir ce nouveau territoire de jeu pour le Centre national des arts de la rue. On poursuit avec un parcours sonore et plastique à suivre seul, équipé d’un casque audio, dans les rues de Puymaurin. Ce parcours, imaginé par la compagnie Entre chien et loup, invite

le spectateur à suivre à son propre rythme les traces de deux femmes qui se rencontrent ici pour la première fois. Véréna Velvet vient tout juste d’emménager, elle rencontre son aïeule, mystérieuse, de qui elle tient son prénom. Deux femmes, deux âges, deux vies qui ont suivi des parcours différents, que seuls un nom et un lien de parenté unissent, délivrent au spectateur/visiteur quelques bribes de leurs histoires. Prochain rendez-vous les 30 et 31 aout avec AnneSybille Couvert pour Attifa de Yambolé. VIRGINIE

Saison en rue

Marée basse

Deux rendez-vous estivaux programmés dans le cadre de la saison en rue du festival de Ramonville : Soliloques, cirque très personnel de la compagnie singulière et La vie devant soi, adaptation pour la rue du roman de Romain Gary par la compagnie Les Chiennes nationales. Soliloques, 7 juillet, DONNEVILLE. La vie devant soi, 9 juillet, GOYRANS.

38

PEYTAVI Circuit D. visites guidées, 6 juillet, BOUSSENS. Véréna Velvet, 12 juillet, PUYMAURIN.

A ne pas rater, ce spectacle de cirque sous chapiteau mené par la compagnie Sacékripa, présenté dans le cadre de la saison Derrière le Hublot : Marée basse réunit deux acrobates qui ont connu des jours plus glorieux et tentent de ne pas se laisser submerger par la banalité de leur quotidien. 12 juillet, NAUCELLE.


3

© Marc Mesplié

CIRQUE, RUE

décors d’exception pour spectacles en plein air 1

L’Abbaye de l’Escaladieu

Le cadre est grandiose, les spectacles qui y sont proposés l’été ne le sont pas moins. Venant rompre de fin juin à septembre la quiétude de cette ancienne abbaye cistercienne, une programmation toute contemporaine conçue par le Conseil général des Hautes-Pyrénées aligne concerts, expositions et représentations théâtrales qui s’inscrivent dans la thématique portée par l’expositionphare de l’événement : ARTistes pluriELLES. Trois compagnies théâtrales du département pourront évoluer dans ce décor exceptionnel pour leur dernière création : la compagnie Il était une fois, la compagnie du Baluchon et le théâtre Fébus. Côté danse, c’est la compagnie Myriam Naisy qui proposera un parcours chorégraphique et plastique, en extérieur et en intérieur. Jusqu’à fin septembre, Abbaye de L’ESCALADIEU.

2

Les bastides de l’Aveyron

Festival en bastides invite 24 compagnies, soit une centaine d’artistes spécialistes des arts de la rue à investir six bastides au cœur de l’Aveyron. L’idée est simple : faire vivre plus intensément ce territoire au riche patrimoine en créant un rendez-vous à la fois populaire, familial et de plus en plus pointu artistiquement. En cinq jours, les propositions se multiplient, se déploient de bastides en bastides, sautant d’une discipline à l’autre. En clôture de la manifestation, la compagnie Zic Zazou avec la preuve par 9, transformera la rue en immense chantier musical. Du 5 au 10 août, LA BASTIDE L’EVÊQUE, RIEUPEYROUX, NAJAC, SAUVETERRE, VILLENEUVE, VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE.

3

Le Château de Laréole

Chaque été, la formule est désormais bien rôdée, le Château de Laréole se donne en spectacle. Propriété du Conseil Général de la Haute-Garonne qui est à l’initiative de la manifestation, ce château Renaissance s’offre une programmation souvent décoiffante : cirque, théâtre, danse ponctuent cette programmation entièrement gratuite. On y verra la compagnie Myriam Naisy, La compagnie Envol ou encore la compagnie Créature investir les jardins. Expérience à vivre. Du 13 juillet au 25 août, Château de LARÉOLE

VIRGINIE PEYTAVI

39


40


CIRQUE, RUE

Equestria © Monique Voyer

Voilà un festival qui sort clairement du lot : Equestria, festival de la création équestre, aborde sa 19e édition avec la ferme intention, chaque année renouvelée, de donner vie à une manifestation populaire. 45000 festivaliers se donnent rendez-vous à Tarbes pour ne rien rater de la manifestation dont Pierre Durand, médaillé d’or aux Jeux olympiques de Séoul en 1988 avec sa légendaire monture Jappeloup, sera le parrain. Les ingrédients d’une telle réussite : un cadre historique (le haras national de Tarbes, au cœur de la ville), une grande diversité de spectacles et de rendez-vous en journées, une attention portée à tous les publics, des parades dans la ville et une exigence de qualité qui guide La nuit des créations, spectacle spécialement créé pour la manifestation qui réunit de nombreux cavaliers et d’impressionnants numéros sur la piste centrale du Haras.  VP Du 23 au 28 juillet, Haras national, TARBES.

Spectacles de Grands Chemins

Théâtre de rue, cirque, musique, danse, cinéma se donnent rendez-vous en Vallées d’Ax, pour de surprenantes rencontres. Randonnée-spectacle surprise le 31 juillet. Du 31 juillet au 3 août, VALLÉES D’AX.

Ces deux nuits-là occupent une place à part dans le calendrier estival. Oscillant entre déambulation poétique et invitation au rêve, les Nuits de Lauzerte maintiennent leur format si particulier. Festival-promenade au cœur de l’un des plus beaux villages de France, la manifestation invite les artistes contemporains à transformer ce territoire pour en faire un lieu unique qui parle à tous les publics. Les façades sont habillées d’images, les rues transformées en sentiers de bougies, la cité médiévale dévoile danseurs, musiciens, plasticiens, performeurs, échassiers. Coquelicots et cie, c’est le titre qui a été choisi pour cette 14e édition qui fera l’éloge de la légèreté, de l’insouciance, et de la vie champêtre. VP 2 et 3 août, LAUZERTE.

© Milan Szypura

Les Nuits de Lauzerte

Mima

Le festival des arts de la marionnette fête sa 25e édition en invitant Brigitte Pougeoise, photographe et metteur en scène choisie comme artiste complice, à imaginer une manifestation ouverte, et en priorité à la danse. En salle et dans l’espace public, Mima fait comme toujours le pari de la curiosité, du partage et de la transmission. Du 1er au 4 août, MIREPOIX. 41


EXPOS

Le commandeur llusionniste, explorateur, militaire, promoteur des sciences, collectionneur et artiste, Marius Cazeneuve (1839 – 1913) mérite indiscutablement d’être connu. Il aurait pu être un personnage de roman : il fut l’une des grandes figures de l’histoire toulousaine. Condisciple de Jules Léotard, le trapéziste volant, il devient prestidigitateur et illusionniste à succès. A quatre reprises il fait le tour du monde, s’illustre en tant que combattant pendant la guerre de 1870, puis se passionne pour les sciences. Calendriers perpétuels, minutomètre, lunomètre et autres méthodes de calcul figurent parmi ses géniales inventions. Sa pratique de la peinture n’est pas l’un de ses moindres talents. Il met en scène ses propres aventures qui se lisent comme une épopée romanesque : Marius Caze-

Le théâtre de Jean Cocteau

Le Gendarme incompris, Les Mariés de la Tour Eiffel, Œdipe roi, La Voix humaine, Les Parents terribles, La Machine à écrire… c’est peut-être dans le théâtre que le talent de Cocteau a trouvé sa pleine mesure. A travers de nombreux documents issus du Musée des Lettres et des Manuscrits (manuscrits autographes, correspondances, éditions originales, photographies, dessins…), le musée PaulDupuy invite le public à se replonger côté coulisse au cœur de l’œuvre de celui qui aimait à explorer l’autre côté du miroir. Du 28 juin au 1er septembre, musée PaulDupuy, TOULOUSE. 42

© DR

I

Marius Cazeneuve neuve discourant devant une tribu de noirs, Marius Cazeneuve dans un campement d’Indiens, Marius Cazeneuve pénétrant dans la Cité interdite… A l’occasion du centenaire de sa mort, l’association des Toulousains de Toulouse rend hommage à cette personnalité singulière qui fut jadis l’un de ses membres à travers peintures, dessins, affiches, photographies, sculptures et objets divers. Du 1er juillet au 30 septembre, musée du VieuxToulouse, TOULOUSE.

Martin Bissière / Adam Adach, La montée des extrêmes

Martin Bissière est issu d’une famille de peintres notoires (il est le fils de Louttre B. et le petit fils de Roger Bissière et Louis Latapie) : il produit une œuvre peinte abstraite et flamboyante, qu’il envisage comme un combat contre ses propres modèles en peinture. Adam Adach peint des paysages et des scènes du quotidien de sa Pologne natale, où planent encore les fantômes de l’histoire récente de son pays. En dépit de ce qui les éloigne, le musée Henri Martin réunit ces deux peintres exactement contemporains (ils sont nés en 1962), donnant à voir deux approches de la peinture, guidées en filigrane par la notion de Mémoire : familiale, personnelle ou historique, elle est le fil rouge de l’exposition. 28 juin au 30 septembre, musée de Cahors Henri-Martin.


EXPOS

Arthur Tress,

le goût de l’Etrange TRANSRÉALITÉS EST LA PREMIÈRE GRANDE EXPOSITION FRANÇAISE CONSACRÉE AU PHOTOGRAPHE AMÉRICAIN DEPUIS 1974. L’OCCASION DE DÉCOUVRIR UNE ŒUVRE PEU CONNUE EN FRANCE QUI DANS LES ANNÉES 70 BOUSCULE LES CODES DE LA STREET PHOTOGRAPHIE. PROPOS RECUEILLIS PAR MAËVA ROBERT

JEAN-MARC LACABE, DIRECTEUR DE LA GALERIE DU CHÂTEAU D’EAU À TOULOUSE Qu’est-ce qui fait la singularité du travail photographique d’Arthur Tress ? Son étrangeté. L’atmosphère surréalisante, parfois teintée d’humour, qui émane de ses photos. La série The Dream Collector, exposée en 1974 aux Rencontres d’Arles, est la plus connue et la plus représentative de toutes. Ses premières photographies, prises dans les années 50 dans les rues de Brooklyn ou le parc d’attraction désaffecté de Coney Island portent déjà en elles cette impression de malaise. C’est un artiste qui a la grâce, et cela très jeune. Spontanément, il sait se placer à la bonne distance : ses photos produisent une gêne liée au cadrage, c’est très intéressant. Par la suite, Arthur Tress s’est toujours complu dans les situations décalées. Quels sont les sujets qui l’intéressent ? Il trouve ses sujets dans la rue. L’univers de l’enfance, de l’adolescence, associé au monde du rêve, est très présent. D’ou cette impression surréalisante. Dans les années 60, il effectue de longs voyages à l’étranger ; pendant cette période, il réalise un ensemble documentaire proche du néo-réalisme italien. Lorsqu’il rentre aux Etats-Unis, il intervient progressivement dans l’image. Ses photographies sont légèrement mises en scène, mais toujours à partir de situations du réel, avec des objets trouvés autour de lui. Puis il opère un glissement du

monde du rêve vers celui de ses fantasmes homosexuels. Sa série de nus masculins est teintée d’ironie. Arthur Tress se moque de la culture gay, peut-être même de sa propre sexualité. La part de jeu est très présente dans son travail. Ses différentes approches pourraient ne rien avoir en commun, mais on observe des glissements esthétiques et des liens entre ces différentes manières d’aborder le réel : l’ironie, l’humour, l’étrangeté. Que verra le public dans cette exposition ? Il y a eu d’autre séries intéressantes par la suite, et aujourd’hui encore Arthur Tress poursuit son travail, à partir de collages et de livre objets notamment. Mais nous avons pris le parti de montrer les travaux réalisés dans les années 50 à 70, ce sont eux qui bousculent les stéréotypes de l’époque. L’une de ces séries a été redécouverte récemment, et exposée une seule fois : elle a été réalisée pendant l’été 64 à San Francisco, une période de télescopage évènementiel, la Convention du Parti Républicain et la tournée des Beatles. Un bijou d’insolite. Arthur Tress fait aujourd’hui partie des livres d’histoire de l’art, mais étrangement expose très peu en Europe. Cette exposition est un évènement, c’est sa première en France depuis celle d’Arles en 1974. Du 28 juin au 8 septembre, galerie du Château d’Eau, TOULOUSE.

43


© DR

Les idoles des jeunes

Après avoir révélé au public la photo-journaliste toulousaine Germaine Chaumel, le Bazacle se tourne vers un autre grand nom de la photo de presse : là s’arrête la comparaison. Changement d’époque et changement de style, avec cette rétrospective Jean-Marie Périer qui, en 140 portraits des personnalités phares de la scène française et anglo-saxonne, célèbre idoles yéyé et légendes du rock à travers le regard de l’un des photographes absolument incontournable des sixties et des seventies.

© DR

Jusqu’au 25 août, Espace EDF-Bazacle, TOULOUSE.

Les confettis meurent aussi L’univers de Dominique Lacoudre est un cheminement coloré, où pullulent des maisonnettes sur fond d’arcs en ciel et de confettis. Il souffle sur la fondation Ecureuil un vent joyeux de liberté ; le visiteur chemine d’une peinture à l’autre, attiré par la beauté enfantine et onirique des paysages. Jusqu’à ce que le doute s’installe. Les décors finissent par se ressembler, le chemin ne semble pas avoir de destination précise. L’impression de tourner en rond, de se perdre dans ce monde sans début ni fin se fait plus oppressante. Le geste récurrent de Dominique Lacoudre a quelque chose de névrotique. « Que faisons-nous ici ? Où allons nous ?». Aquarelles, maquettes, animaux en jouets, vidéos… Sans cesse il rajoute de nouvelles extensions à cet univers qui ne parvient ni à abandonner son insouciance puérile, ni à résoudre ses angoisses existentielles ; à l’image sans doute de cette humanité croissante qui cherche encore une réponse à sa présence sur Terre. Du 10 juillet au 31 août, fondation Ecureuil, TOULOUSE. 44

Marcel Briguiboul et le dessin Issu d’une lignée de commerçants établie à Castres, artiste peintre et collectionneur, Marcel Briguiboul se porte acquéreur en 1881 de La Junte des Philippines, l’Autoportrait aux lunettes et Le portrait de Fransisco Del Mazo de Francisco de Goya : trois toiles qui, dès 1893, deviendront le point initial de la collection hispanique du musée Goya. En même temps que sa remarquable collection, la ville de Castres reçoit par décision testamentaire l’ensemble de l’œuvre personnelle de Marcel Briguiboul. En 1994, une première exposition avait été consacrée à son œuvre peinte. Le musée Goya lui rend cet été un nouvel hommage en présentant une facette de son oeuvre plus confidentielle. Plus de cent cinquante aquarelles et dessins de facture classique, influencés par divers courants – Orientalisme, pré-Impressionnisme, Symbolisme - dévoilent l’étendue de sa maîtrise technique et de sa sensibilité. Du 28 juin au 27 octobre, musée Goya, CASTRES.


© DR

Objets Musicaux Non Identifiés

Le voyage en Orient

© Thierry Daniel Vidal

Maurice Bompart est connu essentiellement pour ses vues de Venise qu’il peint en abondance entre 1894 et 1918. Peut-être voit-il alors dans cette ville ouverte sur le monde, aux ruelles tortueuses et à l’architecture ciselée, un pont vers cet Orient qui quelques années auparavant l’avait tant attiré. Peintre orientaliste avant même d’avoir découvert l’Orient, il finit par s’y rendre en 1889 grâce à une bourse de voyage. Pendant cinq ans, il y effectue de longs séjours, dans le sud algérien notamment, et plus précisément dans l’oasis de Biskra. Dans ce haut lieu du tourisme international fréquenté par les voyageurs de luxe, il retrouve l’atmosphère d’un exotisme convenu. Progressivement, sa peinture se détache des sujets stéréotypés en même temps que la touche se libère. Il ne va plus chercher la magie du désert dans les harems, mais dans les occupations quotidiennes de ses habitants ou le blanc aveuglant des architectures. Il quitte précipitamment l’Algérie en 1894, craignant pour sa sécurité, puis se laisse finalement séduire par les lumières de l’Italie. En partenariat avec le musée Denys-Puech qui possède plusieurs de ses peintures, cette exposition explore en une quinzaine d’œuvres cette courte période, complétée d’œuvres de peintres orientalistes qui lui sont contemporains. Du 13 juillet au 16 novembre, musée de MILLAU et des Grands Causses

Le festival Toulouse d’été s’autorise un écart plastique pour proposer au public une autre forme d’approche musicale. Paysage sonore, sculptures électromécaniques, orgue de barbarie revisité, cloche… Inventeurs autant qu’artistes, les cinq personnalités réunies autour de cette exposition imaginent des dispositifs à l’esthétique un peu déglinguée, destinés à produire des sons non moins insolites. Arnaud Maguet, Guilhem Toll, Philippe Pitet, Le Ludion et Arno Fabre explorent le son comme un médium à part entière pour façonner des œuvres hybrides entre musique et art visuel, performances et sculptures. Du 6 juillet au 7 septembre, espace Croix-Baragnon et chapelle des Carmélites, TOULOUSE.

Supports / Surfaces et après…

A travers une sélection d’œuvres de André-Pierre Arnal, Louis Cane, Pierre Buraglio, Bernard Pagès, Claude Viallat, cette exposition revient sur l’un des derniers grands mouvements d’avantgarde de la peinture contemporaine : de la prise de conscience commune qui à la charnière des années 60 – 70 amène ces artistes à repenser la peinture dans ses données élémentaires (remise en question du support traditionnel, neutralité du sujet…), aux voies individuelles dans lesquelles ils se sont ensuite engagés. Du 30 juin au 6 octobre, abbaye de BEAULIEU-EN-ROUERGUE.

45


Dans le contexte de bouillonnement artistique qui suit la mort de Staline, Jerzy Lewczynski et les représentants de l’avant-garde polonaise des années 50 remettent en question le statut artistique de la photographie, inventant de nouvelles formes d’écriture : montage, photographie trouvée, image négative… une sélection de leurs œuvres, visibles pour la première fois en France, sont mises en perspective avec des travaux illustrant les préoccupations de la nouvelle génération, dont participe le vidéaste Josef Robakowski et le franco-polonais Nicolas Grospierre (Lion d’0r à la 11e Biennale d’architecture de Venise en 2008). Des œuvres inédites de Guillaume Herbaut et Renaud Auguste – Dormeuil, Pierre – Lin Renié, Annette Merkenthaler, Bruce Wrighton et Emanuela Meloni composent l’autre axe de la programmation de l’un des évènements photographiques incontournables de l’été. Du 20 juillet au 25 août, LECTOURE.

Parcours d’Art Contemporain en vallée du Lot

Gary Hill & Allan Packer, Sanctuary for Reverse Engineering

Ils sont six artistes à avoir été sélectionnés pour participer à cette nouvelle édition. Au mois d’avril, ils sont arrivés aux Maisons Daura avec leurs projets, puis ont eu trois mois pour s’imprégner de leur environnement. Certains ont choisi de mettre à contribution les habitants : c’est le cas de Chad Keveny ou de Daniel Perrier ; d’autres creusent des questions qui sont de l’ordre du paysage (Fredy Alzate, Yuhsin U Chang), ou utilisent le décor naturel pour mettre en exergue leurs propres démarches (Damien Marchal, Natacha Mercier). Au final, leurs œuvres viennent alimenter cette nouvelle mythologie que la vallée du Lot se construit d’année en année, à travers le regard décalé que portent les artistes sur cette portion de territoire.

© Yuhsin U Chang

Du 7 juillet au 1er septembre, à CAJARC, CALVAGNAC, LARNAGOL, CÉNEVIÈRES, SAINT-CIRQ-LAPOPIE, BOUZIÈS.

Nouvel espace d’interprétation, nouveau parcours de visite, nouvelle mise en lumière… Après deux ans de fermeture pour travaux, la grotte du Mas d’Azil réouvre au public. Dans la continuité des grandes expositions d’art contemporain mises en place depuis 2009, elle accueille dans le cadre des parcours associés au Festival International d’Art de Toulouse, deux artistes américains de renommée internationale. Pionnier de l’art vidéo, Gary Hill a conçu une fresque vidéo figurant une rivière qui coule dans le sens inverse de l’Arize, qui se déverse quelques mètres plus bas. Cette rivière fantôme charrie des objets de notre quotidien, évoquant l’écoulement de nos existences et du temps : une référence directe à cette grotte façonnée par les eaux, témoin de la succession de plusieurs millénaires. Passionné par les rapports entre art et science, Allan Packer a imaginé dans la galerie monumentale de la grotte une spirale motorisée qui par effet optique semble happer le visiteur vers un autre espace-temps. Dans ce lieu qui nous ramène aux origines de l’art et des civilisations, les deux artistes nous accompagnent dans ce voyage temporel en jouant de leurs œuvres comme d’un révélateur de sens.  MR Jusqu’au 11 novembre, GROTTE DU MAS D’AZIL.

46

© Courtesy Les Douches La galerie

Eté photographique de Lectoure


EXPOS Dans les salles et les jardins du château de Laréole, des êtres à la beauté étrange ont établi leur campement. Les hommes d’argile de Fanny Ferré s’activent parmi les visiteurs, offrant au regard l’intimité de leur quotidien. Il y a des vieillards et des chiens, des hommes qui charrient des objets, des enfants qui crient, dansent. Dans leur simplicité la plus naturelle, des femmes prennent leur bain. Sous l’enveloppe d’argile, la vie palpite : joyeux, craintifs, paisibles ou volontaires, ils sont animés d’une humanité troublante. Terriblement organisée, souvent dissipée, cette société nomade née de la terre a investi le lieu le temps d’un été. Eprise de liberté, elle disparaîtra bientôt, rendant au site sa tranquillité et laissant au visiteur le souvenir d’une rencontre émouvante.

© Yves Le Gall

© Courtesy Les Douches La galerie

Le peuple de la Terre

Fanny Ferré. Du 6 juillet au 29 septembre, CHÂTEAU DE LARÉOLE.

Les expos du Lot

L’été lotois sera d’une grande richesse : le Musée Rignault à Saint-Cirq-Lapopie présente des pièces orientales acquises par l’amateur d’art, le Musée Zadkine aux Arques s’intéresse à l’amitié nouée entre Foujita et Zadkine, l’Atelier-Musée Jean Lurçat ouvre les portes de l’atelier de Rossanne Thimoteeff Lurçat, tandis que le Musée Joachim Murat se penchera sur la table des Murat, évocation d’une table de fête au temps du roi de Naples et des Deux-Siciles, Joachim Murat.

Désirs d’éternité

Lugdunum-Convenae, l’ancêtre de Saint-Bertrandde-Comminges, fut une cité antique foisonnante qui n’en finit pas d’exhumer ses trésors. Régulièrement, des expositions présentent au public le résultat des campagnes de fouilles, révélant progressivement la cartographie du Comminges antique et le mode de vie de ses habitants. A travers la présentation d’objets exceptionnels destinés au culte romain datant pour les plus anciens du 1er siècle avant Jésus-Christ, cette nouvelle exposition tente cette fois de percer le secret de ses rites funéraires, l’un des grands éléments structurants de la pensée antique. Cultes funéraires en Comminges antique. 12 avril – 29 septembre, Olivétains II, SAINT-BERTRAND DE COMMINGES.

Dentelles de nature Sept musées du Tarn font thématique commune et explorent selon leurs spécificités respectives la dentelle sous ses formes diverses : textile, architecturale, de verre ou de métal, elle affirme sa modernité en proposant de nouvelles techniques et de nouveaux usages. Au château-musée du Cayla, ancienne demeure de Maurice de Guérin (1810 – 1839) et de sa sœur Eugénie, la dentelle retrouve son acception romantique : ce sont les textes de l’écrivain et la nature qui l’inspira abondamment qui dévoilent ici leurs contours ciselés. Aux mots du poète répondent les créations contemporaines de Marie Dainat et Jeanne Pailler. La première renoue avec la tradition du canivet, ou papier découpé, très prisée par les jeunes filles au XIXe siècle, et réalise des motifs puisant dans le répertoire végétal. La seconde présente des dessins réalisés d’après nature au Cayla en 2011, révélant les jeux de dentelles formés par le clairobscur des sous-bois. Des pièces de dentelles et des œuvres d’art du XIXe siècle appartenant au fonds du château ou en provenance de musées régionaux complètent l’illustration romantique de cet art délicat. 8 juin – 10 novembre, château-musée du Cayla, ANDILLAC. 47


La curiosité est un vilain défaut

Pour nous joindre : pub@ramdam-magazine.com  05 34 31 26 31 www.ramdam-magazine.com

la partager, c’est notre qualité

48


© DR

CINÉMA

Plein air

à la Cinémathèque

Q

ue l’été arrive ou pas à s’installer, l’été le vrai s’entend, la Cinémathèque n’en a cure et ouvre quoi qu’il advienne son cinéma en plein air. Pour la neuvième année consécutive, la cour de la Cinémathèque accueille chaises, projecteur et cinéphiles en espadrille pour voir ou revoir en toute torpeur, stupeur et bonheur des grands classiques de l’histoire du cinéma. Près de 30 films seront projetés à 22h30, du mardi au samedi, du 28 juin au 3 août. La programmation joue le grand écart pour la satisfaction des plus jeunes aux plus vieux. Le Cirque de Charles Chaplin fera l’ouverture, présenté par Kader Belarbi, directeur de la danse du Théâtre du Capitole, dans le cadre du rendezvous « Danse à la Cinémathèque », en partenariat avec le Ballet du Capitole. Piochés au hasard,

Résistances

Pour ce festival de début d’été au pied des Pyrénées, l’association Regard Nomade propose neuf jours de « résistances ». Un rendezvous autour d’une centaine de films, mais aussi de projections plein-air et d’apéros concert. Du 5 au 13 juillet, FOIX.

voici quelques titres de films qui vous donneront une idée de l’éclectisme de la sélection estivale : A bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson, reconnu comme un des nouveaux chefs de file du cinéma indépendant américain, Affreux, sales et méchants d’Ettore Scola, comédie italienne trash et culte, L’Aventure de Madame Muir de Joseph L. Mankiewicz pour les amoureux de Gene Tierney, Cent mille dollars au soleil d’Henri Verneuil avec un Bébel au top, Comment voler un million de dollars avec le couple Audrey Hepburn-Peter O’Toole, Madame porte la culotte de Cukor avec un autre couple mythique, Catherine Hepburn et Spencer Tracy… Et tant d’autres que l’on a vu et revu et que l’on reverra cet été avec la même émotion, bouche sèche et cœur battant. AL 28 juin au 3 août, Cinémathèque, TOULOUSE.

Visa pour la nuit

Pour sa quatrième édition, Visa pour la nuit revient avec 16 soirées exceptionnelles en plein air croisant cinéma, arts de la scène et de la table. A noter un concert unique au du Pic du Midi en présence du contre-ténor Damien Guillon. Du 28 juin au 5 aout,

HAUTES-PYRÉNÉES.

Gindou cinema

Depuis presque 30 ans, le cinéma de plein air est mis à l’honneur dans le petit village de Gindou. Au programme cette année, une sélection de films qui posent notamment la question de l’évolution des rapports sociaux. Du 17 au 24 aout, GINDOU

49


CINEMA

Les vidéophages, NÉS DU DÉSIR DE FAIRE PARTAGER DES ÉMOTIONS CINÉMATOGRAPHIQUES, LES VIDÉOPHAGES MULTIPLIENT LES PROJETS AUTOUR DE LA CRÉATION AUDIOVISUELLE. LA VOLONTÉ DE CRÉER DES ESPACES DE DIFFUSION POUR LE COURT-MÉTRAGE EST OMNIPRÉSENTE ET LE COLLECTIF SE TRANSPORTE DANS DES LIEUX ATYPIQUES POUR ALLER À LA RENCONTRE DE NOUVEAUX PUBLICS. Comment est né et a évolué le collectif des Vidéophages ? A la fin des années 90, deux jeunes diplômés de l’école audiovisuelle de Toulouse ont décidé de montrer des images ailleurs que dans les salles de cinéma et les circuits classiques, et essentiellement des courts-métrages. Petit à petit, d’autres personnes se sont jointes au projet et l’association est née en 2003. Les soirées mensuelles ont d’abord été le pilier de l’association et de l’activité. L’idée est d’aller chercher des films en région, amateurs ou professionnels et réalisés avec un budget restreint. Sont venues ensuite les événements de l’été, Faites de l’image et le Ciné-Guinguette. LesVidéophages souhaitent qu’il y ait une vraie rencontre entre le public et les réalisateurs et que ça ne soit pas seulement de la consommation d’images. © DR

© DR

diffuseurs engagés

50

Avez-vous la volonté de faciliter l’accès au cinéma et au court-métrage ? Bien évidemment. Le grand public est plutôt habitué au long métrage. Le format court est peu connu et peu reconnu alors qu’il vaut vraiment la peine. L’idée du Ciné-Guinguette est de faire participer le public à un tournage. Chaque année, il y a une trame et une histoire différente. Et à chaque fois, il y a un réel intérêt de la part du public, ce qui nous encourage à continuer. Les événements de l’été sont-ils propices à de nouvelles rencontres artistiques ? Le fait d’être itinérant favorise la création d’un réseau. On rencontre beaucoup de personnes qui font un gros travail en région et qui sont au cœur de projets très intéressants. Sur Faites de l’image, nombreux sont ceux qui nous suivent d’éditions en éditions et qui proposent de nouvelles créations. C’est un moment d’expression et de partage entre les artistes. On a aussi mis en place des échanges avec différents pays Européens. L’idée est d’aller rencontrer des réalisateurs ou des producteurs de courts-métrages, de montrer ce qui se fait en Midi-Pyrénées et de les inviter ensuite sur Faites de l’image. Faites de l’image, 5 et 6 juillet, TOULOUSE. Ciné-Guinguette, Jusqu’en septembre, MIDI-PYRÉNÉES.


l’actualité Retrouvez toute rand Sud culturelle du g m m-magazine.co a d m a .r w w w r su

L’AGENDA JUILLET AOÛT

La vie devant soi, Les Chiennes nationales, 9 juillet, Saison en rue du Festival de Ramonville.

agenda@ramdam-magazine.com Agenda_103.indd 51

© Sileks

ENVOYEZ VOS INFOS 14/06/13 15:27


_09 JUILLET • exposition jusqu’au 11 novembre

Cogitum

Palais des Evêques, Saint-Lizier, lesabattoirs.org

Ariège • musique samedi 6 juillet

• festival 31 juillet - 3 août

Art’Cade, Ste-Croix-Volvestre, art-cade.fr

Théâtre de rue, cirque, musique, danse, cinéma... Plateau de Beille et villages, 05 61 64 38 00

Hot Club Afrobeat, Les Galopins, La Tormanta • musique 5 et 6 juillet

Acme, Dva

• exposition jusqu’au 11 novembre

5 juillet, Montaswin, Montardit, 6 juillet, Le Vernet d’Ariège.

Grotte du Mas d’Azil, lesabattoirs.org

• classique dimanche 7 juillet

Gary Hill & Allan Packer

• exposition jusqu’à décembre

Gaston Fébus, prince éclairé des Pyrénées Château de Foix, grands-sites-ariege.fr

• exposition jusqu’à mai 2014

Andorre, un voyage au coeur des Pyrénées Château de Foix, grands-sites-ariege.fr

• festival juillet - août

L’Eté des Théâtrales

Spectacles dans les communes du Couserans. theatrales-couserans.fr • festival 5 au 13 juillet

Résistances

Rencontres autour du 7ème art. Grandes fictions et documentaires rares, programmation jeune public... Foix, festival-resistances.fr

Orchestre de chambre d’Ariège, choeur Voix d’Apamée

Maison des associations, Pamiers, voix-apamee.fr • festival 12 au 14 juillet

Festen’Oc

Festival occitan. Concerts, chant, théâtre, danse traditionnelle, trad’ apéros, stages... Saurat, festenoc.com

Spectacles de Grands Chemins en vallée d’Ax

AOÛT • festival 1er au 4 août

Mima

Arts de la marionnette. Exploration des formes marionnettiques contemporaines, en salle et dans l’espace public. Mirepoix, mima.artsdelamarionnette.com • festival 2 au 25 août

• festival 12 au 14 juillet

Festival de Saint-Lizier en Couserans

Spectacles et concerts, bandas et batucadas, bodegas... Pamiers, pamierstourisme.com

• festival 3 au 10 août

Fiesta

• musique 14 juillet

Aquacoustique

Bassin public, Ax-les-Thermes. • festival 19 au 21 juillet

Terre de couleurs

Concerts, théâtre, cirque, ateliers... Daumazan-sur-Arize, terredecouleurs.asso.fr • festival 19 au 21 juillet

Pamiers Country Road

Concerts, exposition motos et voitures, spectacle équestre... Pamiers, pamierstourisme.com • festival 19 au 22 juillet

Les Médiévales

Fêtes historiques. Marché médiéval, démonstrations de vieux métiers, jeux en bois, tournoi de chevalerie, chasse au trésor, animations musicales, saynètes nocturnes... Mirepoix, tourisme-mirepoix.com

Musique classique. Saint-Lizier, Saint-Girons, Guzet, Seix, Carla-Bayle, festivalsaintlizier.com

RITE

Danses, chants et musiques du monde. Saint-Girons, bethmalais.org • théâtre 6 au 17 août

Histoire d‘Oc - La légende des âmes cathares II J-M Gadal, Sébastien Salvagnac. Théâtre de l’Espinet, Foix, histoiredoc.fr • festival 11 et 12 août

Canal en fête

Concerts de jazz au bord du canal, descente en canoë, lavandières, pêche... Pamiers, pamierstourisme.com • festival jeudi 22 août

Fête du battage et des traditions Forges de Pyrène, grands-sites-ariege.fr

• festival 22 au 28 juillet

• festival 23 au 25 août

Concerts in et off, masterclass, jam sessions... Foix, jazzfoix.com

Graff, théâtre, cinéma, ateliers, jeune public, musique... Dun

Jazz à Foix

Les Z’Arts en Douc

• musique samedi 27 juillet

Jane for Tea

Montaswin - Montardit

52

Agenda_103.indd 52

14/06/13 15:27


_12

Aveyron JUILLET • exposition jusqu’au 4 juillet

Sylvian Meschia

Galerie du Don, Le Fel, galeriedudon.com • exposition jusqu’au 12 juillet

Corinne Séménutine Passage à l’Art, Millau, passage-a-lart.com

• exposition jusqu’au 4 août

Lolmède

Galerie Jean Ségalat, Decazeville. • exposition jusqu’au 25 août

Aurélie Lacan et les artistes roumains Espace culturel, Rignac

• exposition jusqu’au 31 août

Bissière et Damas, Gutleben, Pachon-Rodriguez et Simon Sépia, Villefranche-de-Rouergue, galeriesepia.com

• festival 5 et 6 juillet

Tout le monde chante contre le cancer Concerts. Villefranche-de-rouergue, toutlemondechante.net

• exposition 7 juillet - 22 août

Le pot-sculpture

Galerie du Don, Le Fel, galeriedudon.com • festival 7 juillet - 25 août

Festival international de l’abbaye de Sylvanès

Musiques sacrées, musiques du monde. Sylvanès, sylvanes.com • festival 13 au 20 juillet

Millau en Jazz

Concerts de jazz. Millau et Parc Naturel Régional des Grands Causses, millauenjazz.org • exposition 13 juillet au 16 novembre

Rat d’Art Volant

Maurice Bompard, Voyage en Orient

• exposition jusqu’au 20 octobre

• festival 16 au 26 juillet

Château de Taurines, Centrès, lesabattoirs.org

Musique classique. St Geniez d’Olt, Rodez, St Laurent d’Olt, 05 65 70 43 42

• exposition jusqu’au 29 septembre Hôtel de Tauriac - Beffroi de Millau, Millau, millau2013.ffspeleo.fr

Romain Bernini

Musée de Millau et des Grands Causses, Millau.

Festival en vallée d’Olt

• festival 19 et 20 juillet

Rootsergue

Sauveterre de Rouergue, www. softr2rootsergue.com

Estivada

Rodez est devenu au fil du temps la capitale d’un pays défini seulement par sa langue et sa culture : Occitània. Véritable succès populaire, le festival Estivada propose pour sa vingtième édition une programmation riche et variée. Entre autres, les italiens de Lou Dalfin , qui revisitent la musique traditionnelle occitane. Avec une line-up acoustique et un répertoire de musiques historiques et populaires, le groupe met la tradition occitane au bénéfice du plus grand nombre. Aussi, Joan de Nadau qui à travers des chansons souvent revendicatives mélange la cornemuse, la guitare électrique et le chant. Lo Big Band Trad, un collectif de 15 musiciens aveyronnais qui jouent avec des instruments aussi variés que possibles. Enfin, le groupe Mascarimiri qui joue un répertoire mêlant traditions et créations, et dans lequel les chants anciens rencontrent le groove, ragga, dub ou électro. CR Du 23 au 27 juillet, Rodez. 53 Agenda_103.indd 53

14/06/13 15:27


_12

Aveyron

Rootsergue

Pendant deux jours, le village Aveyronnais vivra aux rythmes jamaïcains et accueillera une belle programmation : En tête d’affiche, Amadou & Mariam, unis dans la vie et sur la scène, et qui partagent leur amour pour le blues et les chants traditionnels. Mais aussi Patrice, qui se balade entre soul, funk et reggae, The Congos,à l’origine de « Heart of the Congos », classique des années 70, et Toots and The Maytals, considérés comme des légendes du ska et du métal. Egalement présents Yaniss Odua, Weeding Dub, Macka B, Stand High Patrol, The Mento Men, Ras Roijah, Jayanah, Ras Rachidi Yomba, Sena et Lëk Sèn. 19 et 20 juillet, Sauveterre de Rouergue.

• festival samedi 20 juillet

• festival du 5 au 10 août

Festival jeune public. Salmiech, www.capmomes.fr

Arts de la rue. La Bastide L’Evêque, Rieupeyroux, Najac, Sauveterre, Villeneuve, Villefranche de Rouergue, www. espaces-culturels.fr

Cap Mômes

• festival 23 au 27 juillet

Estivada

Festival international des cultures occitanes. Théâtre, conte, poésie, musique, littérature, chanson... Rodez, estivada-rodez.eu • festival du 25 juillet au 5 août

Hier un village

Flagnac, 05 65 64 09 92.

AOÛT • festival 1er au 15 août

Festival de théâtre en plein air de Montaigut

Festival en Bastides

• festival 5 au 18 août

Festival et rencontres de Musique de Chambre du Larzac

Résidences d’artistes internationaux et concerts dans les villages templiers, églises romanes et bergeries du plateau du Larzac. Plateau du Larzac, festivaldularzac.com • festival 8 au 11 août

Les nuits & les jours de Querbes

Jazz, littérature, performance. Querbes

Spectacles en plein air, spectacle jeune public. Château de Montaigut, chateau-de-montaigut.com

• festival du 16 au 18 août

• festival 4 au 11 août

• festival 19 au 23 août

Festival Folklorique international du Rouergue festival-rouergue.com

Cap Festival

Musiques actuelles. Le Vibal, www.cap-festival.com

Rencontres d’Aubrac

Festival littéraire. Spectacles, lectures, tables rondes... Plateau d’Aubrac, rencontres-aubrac.com

54

Agenda_103.indd 54

14/06/13 15:27


_31

Haute-Garonne • JUILLET • festival jusqu’au 4 juillet

Les Feux de la Rampe Tremplin musical. Connexion, Toulouse, sozinhoprod.com

• exposition jusqu’au 5 juillet

Gil Corre

CRDP de l’académie de Toulouse, crdp-toulouse.fr • exposition jusqu’au 6 juillet

Lionel Bayol-Thémines

Kandler, Toulouse, galeriekandler.com • exposition jusqu’au 6 juillet

Arno Brignon

Cabanis, Toulouse, toulouse.fr • festival jusqu’au 12 juillet

Musique en Vignes dans le Frontonnais

Musique et dégustations de vins du Frontonnais. Dans les caves et les églises, Fronton, vins-de-fronton.com • exposition jusqu’au 13 juillet

J’étais, je suis, je serais / But can you wrap fish it ?

Médiathèque des Abattoirs, Toulouse, lesabattoirs.org • exposition jusqu’au 13 juillet

Guillaume Pinard

bbb, bibliothèque des Izards, Toulouse, lebbb.org • exposition jusqu’au 13 juillet

Mer, sexe, soleil

Galerie Lulu Mirettes, Toulouse, www.lulumirettes.org • exposition jusqu’au 14 juillet

Carrot City

Eco-quartier Andromède, Blagnac, Beauzelle ; Carré de la Maourine, Toulouse, mipygreen.org

• exposition jusqu’au 15 juillet

Vincent Fortemps

Café Côté Cour, Toulouse. • exposition jusqu’au 16 juillet

Jörg Döring

Next, Toulouse, nextgalerie.com • festival jusqu’au 3 août

Cinéma en plein air

Festival de la Cinémathèque. Cinémathèque, Toulouse, www. lacinemathequedetoulouse.com • festival jusqu’au 3 août

Convivencia

Festival naviguant de musiques du monde. Jusqu’au 8 juillet en Haute-Garonne, convivencia.eu • exposition jusqu’au 23 août

Animal de pub

Centre de l’Affiche, Toulouse, centreaffiche.toulouse.fr • exposition jusqu’au 25 août

Rétrospective Jean-Marie Périer

Bazacle, Toulouse, bazacle.edf.com • exposition jusqu’au 31 août

Jordi Colomer / Restitution des ateliers de création et de médiation du Pavillon Blanc Pavillon Blanc, Colomiers, pavillonblanc-colomiers.fr

• festival jusqu’à septembre

De si de la : instruments en résonnance

Expositions, concerts, conférences, ateliers... autour de la musique, dans les lieux culturels de la ville. Toulouse, cultures.toulouse.fr • exposition jusqu’au 1er septembre

Explorez Mars

Cité de l’Espace, Toulouse, cite-espace.com

55 Agenda_103.indd 55

14/06/13 15:27


_31 • exposition jusqu’au 3 septembre

Quentin Cardon

Photon, Toulouse, labo-photon.fr • exposition jusqu’au 8 septembre

Transréalités, Arthur Tress

Galerie du Château d’eau, Toulouse, www.galeriechateaudeau.org • théâtre jusqu’au 14 septembre

Un homme, vite !!!

Minimes, Toulouse, lesminimes.com • exposition jusqu’au 14 septembre

Vides persistants

CMAV, Toulouse, cmaville.org • exposition jusqu’au 15 septembre

Une odyssée musicale Saint-Raymond, Toulouse, SaintRaymond.toulouse.fr

• exposition jusqu’au 15 septembre

L’art contemporain s’invite dans la rue Square Saint-Exupéry, Colomiers.

• exposition jusqu’au 15 septembre

Instruments de musique traditionnels et anciens des Pays d’Oc

Haute-Garonne • théâtre jusqu’au 21 septembre

Pas de panique, c’est la police

Minimes, Toulouse, lesminimes.com • exposition jusqu’au 27 septembre

Jeunesse et opposition en RDA Goethe Institut, Toulouse, goethe.de/toulouse

• exposition jusqu’au 29 septembre

Désirs d’éternité, culte funéraire en Comminges antique

Olivetains, St-Bertrand-de-Comminges, haute-garonne.fr • exposition jusqu’au 30 septembre

Quand j’étais petit Jean-Robert Loquillard

Grilles du conseil Général 31, Toulouse, haute-garonne.fr • exposition jusqu’à octobre

Cités nature

Muséum, Toulouse, museum.toulouse.fr

COMDT, Toulouse, conservatoire-occitan.org

• exposition jusqu’au 15 septembre

Adoptés

Olivetains, St-Bertrand-de-Comminges, haute-garonne.fr

Roulotte Opéra

Roulotte opéra part à la rencontre du public en programmant des animations sur la place publique et en proposant des spectacles adaptés dans les quartiers ou en milieu rural. Lauréat de l’initiative Toulouse’Up en 2012, le collectif s’est donné pour mission de faire connaître l’art lyrique au plus grand nombre et de casser certains a priori sur l’opéra et l’opérette. Cet été, les artistes de la roulotte opéra sillonneront les routes de la région Midi-Pyrénées pour présenter une adaptation unique et originale pour 4 personnages du célèbre opéra Carmen de Bizet. CR Du 17 juillet au 14 septembre, Région Midi-Pyrénées. 56

Agenda_103.indd 56

14/06/13 15:27


_31

Haute-Garonne • exposition jusqu’au 31 décembre

Passeurs d’eau

Musée et Jardins du Canal du Midi, SaintFerréol, museecanaldumidi.fr • théâtre juillet

Les monologues du vagin / J’aime beaucoup ce que vous faites / Vacances de rêve /Le gai mariage / Un de perdu... / On est tous portés sur la question / Le démon de Midi / Espèces menacées / Le Tour du Monde en 80 jours / J’ai 30 ans et tout le monde s’en fout / Homme Femme mode d’emploi / Amour et Chipolatas / Toc toc 3T, Toulouse, 3tcafetheatre.com • festival juillet et août

Laréole, le château se donne en spectacle

Cirque, danse, théâtre. Château de Laréole, haute-garonne.fr • festival juillet à septembre

Festival du Comminges

Musique de chambre, sacrée, baroque, contemporaine. St-Bertrand de Comminges, Valcabrère, St-Gaudens, Martres-Tolosane, Luchon, festival-du-comminges.com

• musique mardi 2 juillet

• théâtre 2 au 13 juillet

Connexion , Toulouse

Tess - Vignaux. Grand Rond, Toulouse, grand-rond.org

Tarrus Riley

• musique 2 au 6 juillet

Orlando, the Band from NewYork Cave Poésie, Toulouse, Cave-poesie.com • festival 2 au 6 juillet

Festival Ravensare

Danse. Découverte de nouveaux talents. Scène tremplin, stages de danse, expositions éclatées... Jardin Raymond VI, Toulouse, letraitbleu.com • festival 2 au 7 juillet

Les Femmes Savantes Théâtre du Pavé, Toulouse. • théâtre 2 au 13 juillet

Contes de la folie ordinaire Cie Ombre et visages. Fil à plomb, Toulouse, theatrelefilaplomb.fr

Antigone Couic Kapout

• jeune public 2 au 13 juillet

La légende de Garona Christian Boucherie. Grand Rond, Toulouse, grand-rond.org

• jeune public 3 au 13 juillet

La sauce aux sons

Cie Les cuisiniers musiciens. Fil à plomb, Toulouse, theatrelefilaplomb.fr • musique jeudi 4 juillet

Difuzion, Mehari, Electroluxe Family, Boussole, Vj David Bruner Connexion, Toulouse

• musique jeudi 4 juillet

Doolin’

Mandala, Toulouse, lemandala.com • cirque jeudi 4 juillet

Larsen

Cie 220 Vols. Halle de Castanet, castanet-tolosan.fr

• musique 1er au 3 juillet

Annegarn-Toulouse-Tour

1er juillet, Mandala, 2 juillet, Chez ta mère, 3 juillet, Bijou, Toulouse, www. annegarn.com • festival 1er au 7 juillet

Tangopostale

Festival international de Tango Argentin. Penas, cinéma, expositions, bals, initiations, concerts, stages, spectacles folkloriques... Toulouse, tangopostale.com • classique mardi 2 juillet

Orchestre de chambre d’Ariège, choeur Voix d’Apamée

Chapelle de l’Hôtel-Dieu, Toulouse, voix-apamee.fr

Musique en Vignes

Véritable mariage entre le vin et la musique, le festival Musique en Vigne, organise pour son dixième anniversaire huit concerts exceptionnels tous suivis d’une rencontre avec les vignerons et d’une dégustation des meilleurs crus. Accessible au grand public, le festival propose un répertoire varié. Au programme, une journée « en mode piano » avec les œuvres de Chopin, Debussy, Bach et Albéniz. Une soirée au cœur du château Cransac avec l’ensemble Squillante Nemtanu, nonette de saxophones et violon réunis depuis 2006 autour d’une passion commune pour la musique de chambre. Une soirée café tango, les ensembles vocaux de Reyniès, de la schola du Moustier de Montauban sur la petite messe de Rossini. Un voyage autour du piano et du violon avec le Duo Lesage, sur des œuvres de Verdi et Tchaïkovski. Enfin, une soirée de clôture exceptionnelle avec le Brass Band de Toulouse. A vivre, une aventure musicale passionnante,de Nougaro aux Highlands écossais, interprété par des solistes hors normes. CR Du 28 juin au 12 juillet, Fronton 57

Agenda_103.indd 57

14/06/13 15:27


_31 • musique vendredi 5 juillet

Surnatural Orchestra

Abbaye de Bonnefont, pronomades. org

Haute-Garonne • festival 6 au 13 juillet

Festival de la citoyenneté

• musique vendredi 5 juillet

Animations, atelier slam, exposition photos.... Saint-Lys, www.saint-lys.fr

Mandala, Toulouse, lemandala.com

Fanny Ferre

Le Tigre des Platanes

• exposition 6 juillet - 29 septembre

• festival 5 et 6 juillet

Château de Laréole, Laréole, haute-garonne.fr

Installations audiovisuelles, performances, projections, cinéconcerts, ateliers, expositions... Carmes, Toulouse, lesvideophages.free.fr

• théâtre de rue dimanche 7 juillet

• festival 5 au 7 juillet

Rodriguez

Faites de l’image

Les Brasseurs du Lac Concerts, expos. Villeneuve-Tolosane, lesbrasseursdulac.fr

• festival 5 au 7 juillet

Les Estivades de Colomiers Théâtre. Parc Duroch, Colomiers, estivades.over-blog.com

• festival du 5 au 7 juillet

Wassa’n Africa

8e festival africain. Launac, www.wassanafrica.com • théâtre de rue samedi 6 juillet Délices Dada. Boussens, pronomades.org

SoliloqueS

Cie Singulière. Donneville, festivalramonville-arto.fr • usique dimanche 7 juillet Bikini, Ramonville, www.lebikini.com • festival 8 juillet - 29 août

Estivités

Théâtre de rue, ciné plein air, concerts, danse, cirque... Dans le centre-ville et dans les parcs, Blagnac • musique mardi 9 juillet

Viens passer tes vinyls Connexion, Toulouse

• théâtre de rue mardi 9 juillet

La vie devant soi

Les Chiennes Nationales. Goyrans, festivalramonville-arto.fr • musique 9 au 13 juillet

Jane for Tea

Soirée Campus FM

Cave Poésie, Toulouse, Cave-poesie.com

• musique samedi 6 juillet

Soirées des bords de Louge

• musique samedi 6 juillet

Connexion , Toulouse

Richard Calleja quartet

Mandala, Toulouse, lemandala.com • musique samedi 6 juillet

Fanfaron

Kiosque à musique, Cugnaux, www. kioskamusik.

• festival 9 au 20 juillet

Ateliers d’écriture du Prix du Jeune Ecrivain. Théâtre, opéra, musique classique, bistrots littéraires. Parcs Jean Jaurès et Clément Ader, théâtre municipal, Muret, pjef.net

• exposition 9 juillet - 7 septembre

OMNI

Croix-Baragnon, Toulouse, toulouse.fr • musique mercredi 10 juillet

Croc Vynils

Connexion, Toulouse

58

Agenda_103.indd 58

14/06/13 15:27


_31

Haute-Garonne • jeune public mercredi 10 juillet

• festival 13 juillet - 23 août

Cie rends-toi conte Parc de Loubayssens, Cugnaux, 05 61 76 88 99.

Spectacles en plein air. Musiques du monde, traditionnelles ou classiques, chanson, danse, cirque... Communes de la Haute-Garonne, haute-garonne.fr

Déballage d’histoires

• rue 10 au 28 juillet

Skertzo

Spectacle d’images. Place du Capitole, Toulouse, cultures.toulouse.fr • exposition 10 juillet - 31 août

Dominique Lacoudre

Ecureuil, Toulouse, caisseepargne-art-contemporain.fr • musique jeudi 11 juillet

Oxford, Irish Steph Connexion, Toulouse

31 Notes d’Eté

• festival du 13 juillet au 24 août

Festival du Comminges Musique classique. Comminges, www.festival-ducomminges.com • festival 13 juillet - 25 août

Laréole, le château se donne en spectacle

Dnase, Cirque, Théâtre. Château de Laréole, , haute-garonne.fr

• musique jeudi 11 juillet

• musique dimanche 14 juillet

Mandala, Toulouse, lemandala.com

Connexion , Toulouse

Fabrice Tarel Trio

Bettie Page Party

• musique vendredi 12 juillet

• jeune public 15 au 17 juillet

Connexion, Toulouse

Cie La Caravole et Cie kOikadi. Didascalie, Ramonville

La Route du Rock

• musique vendredi 12 juillet

Tweedle Dee

Mandala, Toulouse, lemandala.com • théâtre de rue vendredi 12 juillet

Véréna Velvet

Cie Entre chien et loup. Puymaurin, pronomades.org • festival 12 au 14 juillet

Festival des Voisins

Théâtre. Lectures, concert, jeune public, cinéma, stages... Arbas, festivaldesvoisins.wordpress.com

Wanted Loup Mythé • théâtre 16 au 27 juillet

Roza Azul

Cie grain de poussière. Cave Poésie, Toulouse, Cave-poesie.com • théâtre 16 au 27 juillet

Un ouvrage de dames Cie des mains, des pieds. Fil à plomb, Toulouse, theatrelefilaplomb.fr

• festival 16 juillet - 9 août

Toulouse d’Eté

Connexion , Toulouse

4 semaines dédiées à toutes les musiques, dans les hauts lieux du patrimoine toulousain. Toulouse, cultures.toulouse.fr

• musique samedi 13 juillet

• opéra 17 juillet

Mandala, Toulouse, lemandala.com

Roulotte Opéra Château de Saint Félix Lauragais, www.roulotte-opera.com

• musique samedi 13 juillet

Boogie Down by Gones the DJ Marcus Wyatt

• exposition 13 juillet au 18 août

Bon appétit

Le souvenir de Carmen

Muséum, Toulouse, museum.toulouse.fr

59 Agenda_103.indd 59

14/06/13 15:27


_31 • jeune public 18 au 21 juillet

A l’Ombre de mOn sOleil Cie kOikadi. Didascalie, Ramonville

• jeune public 18 au 27 juillet

La colère de Lô

Cie L’ombrine et le fantascope. Fil à plomb, Toulouse, theatrelefilaplomb.fr • classique 20 et 21 juillet

Eurochorus

Toulouse, www.eurochorus.org • festival 21 au 27 juillet

Vinov’alie jazz

jazz chez les vignerons. Técou, Rabastens, Fronton, Cahors, vinovalie.com

Haute-Garonne • festival 21 juillet - 11 août

Orgues à Cintegabelle

24e année. Eglise de la Nativité de Marie, Cintegabelle, Abbaye de Boulbonne, http://mairie-cintegabelle.fr/co/orgue • exposition 21 juillet - 25 août

Annette Merkenthaler Goethe Institut, Toulouse, goethe.de/toulouse

• festival 23 au 27 juillet

2ème Rencontre européenne d’Echassiers Ateliers multidisciplinaires, course et olympiades en échasses, scène ouverte, «jump» parc... Grainerie, Balma, la-grainerie.net • jeune public 24 - 26 juillet

Mémé Violette

Cie Transfugues. Péniche Didascalie, Ramonville. • festival samedi 27 juillet

Rencontres musicales de Nailloux

Musique classique, musiques du monde. Village des Marques, Nailloux, polecultureldenailloux.jimdo.com • rue 27 et 28 juillet

Les Cultivateurs de rêves Château de Laréole, Cadours

60

Agenda_103.indd 60

14/06/13 15:27


_31

Haute-Garonne AOÛT • musique samedi 3 août

Bernardo Sandoval, Mingo Josserand Salle ND de Lorette, Alan

• festival du 9 au 11 août

Les Théâtrales de Rieux et du Volvestre

Animations de rue, expositions, pièces de théâtre. Rieux-Volvestre, www.tourismevolvestre.com • danse samedi 10 août

Tango des étoiles

Les Chemins Buissonniers, Intermidanse. Lac de Savères, leschemins-buissonniers.fr • festival 14 au 17 août

Festival Mondial de Folklore

Spectacles folkloriques, délégations venues du monde entier. Montréjeau, festivalmontrejeau.fr • musique mardi 20 août

Eyehategod

Dynamo, Toulouse • musique mercredi 21 août

Walls of Jericho, All for nothing

• festival 23 au 25 août

Salon du cheval. Hippodrome de la cépière, Toulouse, www.chevalroi.com

Découverte et dégustation de vins de Fronton, ambiance musicale. Fronton

• musique samedi 31 août

Saveurs et Senteurs du Frontonnais

• festival 23 au 25 août

Europie

Carrefour de la jeunesse européenne. Zone verte des Argoulets, Toulouse, www.europie.org.

Barrière , Toulouse, casino-theatre-barriere-toulouse. com • musique samedi 31 août

Do Brasil

Kiosque à musique, Cugnaux, www. kioskamusik.

• jeune public 27-29 août

Melle Souris fait son Music’hall

Cie Transfugues. Péniche Didascalie, Ramonville. • jeune public mercredi 28 août

Desboules, Desballes et Desnotes Cie les vents du cirque Parc du Manoir, Cugnaux, 05 61 76 88 99.

• théâtre de rue 30 août

Louche / pas Louche ?

Cie Albatros. Jardins de l’Europe, Aucamville, 05 62 75 96 42. • théâtre de rue 30 et 31 août

Attifa de Yambolé

Dynamo, Toulouse

Anne-Sybille Couvert. Auzas, Galié, pronomades.org

• musique jeudi 23 août

• jeune public 30 - 31 août

Dynamo, Toulouse

Cie Transfugues. Péniche Didascalie, Ramonville.

Celeste, Nesseria, Selenites

Emmanuel Djob

Mémé Violette

• salon du 30 août au 1er septembre

Cheval Roi

61 Agenda_103.indd 61

14/06/13 15:27


_32

Gers

Festival Rock & Blues

Au fil des années, le festival gersois a fait sa place parmi les autres festivals de la région grâce à des bénévoles engagés. Cette année encore, la programmation laisse présager de bons moments. Présent, le groupe The Booze, qui joue une musique basée sur le métissage et l’énergie. Des influences traditionnelles et irlandaises convergent avec un style rock, folk et parfois punk. Marcus Malone, véritable showman qui avec sa voix suave partage un blues endiablé aux sonorités tantôt rock tantôt soul. The Hop Hop Hop, un trio de rockeurs toulousains qui sous leurs allures de gentils garçons livrent un rock ferraille et Manu Lanvin, artiste touche à tout à l’univers résolument blues. Le 24 août, Ségoufielle.

JUILLET

• festival 6 et 7 juillet

Festi Drôle

• exposition jusqu’au 7 juillet

Jeune public. Spectacles, cinéma, repas, ateliers... Simorre, festidrole.free.fr

Galerie va Bene, La Romieu, 05 62 68 25 91.

• festival 8 juillet - 24 août

Franz Kafka vu par 8 photographes

• exposition jusqu’au 15 septembre

Verriers d’art

Château de Lavardens, chateaudelavardens.com • exposition jusqu’à octobre

D’Artagnan...

Musée, Condom, 05 62 28 47 17 • exposition jusqu’au 3 avril

L’oeuvre Mystère... Jan Fabre

Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse, www.abbayedeflaran.fr. • festival 4 au 7 juillet

Escota e minja Musique trad. Lisle-Jourdain

• festival 5 au 7 juillet

Rock’n’Stock

Reggae, rock, rockab, ska, rhythm soul... Preignan, rocknstock.org

Les Musicales des coteaux de Gimone

Musique de chambre. «Vienne et la Bohême». Saramon, Simorre et les villages alentours, musicalesdescoteaux.fr • festival 9 juillet - 27 août

Soirs d’été du Grand Auch Pluridisciplinaire. Auch, grandauch.fr

• festival 11 au 14 juillet

Festival de Country Music Concerts, cours de danse, rassemblement de motos... Mirande, country-musique.com • festival 12 au 14 juillet

Tous Lez’Arts

Musiques actuelles. Herret • festival 16 juillet - 26 août

Claviers d’été Orgue. Auch

62

Agenda_103.indd 62

14/06/13 15:27


_32

Gers • festival 17 au 27 juillet

• festival 26 juillet - 3 août

Pluridisciplinaire. Termes d’Armagnac, tourdeterme.fr

Jazz. Marciac, jazzinmarciac.com

Les Médiévales de Termes • festival 19 au 21 juillet

Festival Galop Romain

Musique et spectacles vivants. Eauze, festivalgalopromain.com • festival 19 au 21 juillet

Les Moissons Sonores Jazz, afro-cubain... Simorre, hajeton.com

• festival 19 au 21 juillet

Cuivro Foliz

Fanfares de rue. Fleurance, cuivrofoliz.com • festival 20 et 21 juillet

Swing’ Manouche

Jazz manouche. Riscle, swingmanouche32.jimdo.com • festival 20 au 22 juillet

Théâtre d’été

Théâtre. Samatan, theatresamatan.pagesperso-orange.fr • festival 20 au 27 juillet

Théâtre d’Eté

Lectures, théâtre, en salle et en extérieur. Samatan, theatresamatan.pagesperso-orange.fr • festival 20 juillet - 25 août

L’été photographique de Lectoure

Photographie. Lectoure, centre-photo-lectoure.fr • festival 21 juillet - 14 août

Nuits Musicales en Armagnac Musique classique, opéra, danse classique, musique de chambre, jazz. Lectoure, Condom, Flaran, Terraube, 05 62 68 76 98

Jazz in Marciac

AOÛT • festival 3 et 4 août

Bédech’ en Rock

Musiques actuelles. Bédéchan, 06 64 50 24 08 • festival 3 au 7 août

Festival de Sainte-Mère

Musique classique. Sainte-Mère, saintemerefestival.net • festival 3 au 9 août

Festival d’Astronomie de Fleurance

Marathon des Sciences, festival Astro-Jeunes, conférences, ateliers, animations, expositions, soirées d’observation, festival off... Fleurance, festival-astronomie.com • festival dimanche 4 août

Les papes de la BD

Eauzes

• festival 4 et 5 août

Musicales en Gascogne Musique classique. Montréal, 05 62 29 46 46 • festival 7 au 9 août

Les Musicales de Flamarens

Chansons. Flamarens, lesmusicalesdeflamarens.fr • festival 15 au 18 août

Musique en chemin

Musique classique. Marsolan, Lectoure, Condom, La Romieu, lamainharmonique.fr • festival 22 au 24 août

Montesquiou on the rock’s

• festival 25 au 28 juillet

Musiques actuelles. Montesquiou, 09 50 46 64 45

Musiques latines et afro-cubaines. Vic-Fezensac, tempo-latino.com

• classique samedi 24 août

Tempo Latino

• festival 25 juillet - 13 août

De bouche à oreille

Opéra. Larressingle, Gondrin, Mansencome, Fourcès

Randonnée et concert

Elodie Soulard, accordéon classique. Chapelle de Lasseube, musicalesdescoteaux.fr • festival samedi 24 août

Rock’n Blues

Blues. Ségoufielle, 05 62 07 12 55

63 Agenda_103.indd 63

14/06/13 15:27


_46 JUILLET • exposition jusqu’ au 15 septembre

Foujita - Zadkine

Musée Zadkine, Les Arques, lot.fr • exposition jusqu’ au 15 septembre

La table des Murat Musée Joachim Murat, Labastide-Murat, lot.fr

• exposition jusqu’ au 30 septembre

La table de Lurçat / Robert Wogensky / L’atelier de Rossane Thimoteeff

Atelier-Musée Jean Lurçat, St-Laurentles-Tours, lot.fr

Lot

Cahors Blues festival

Pour cette 32ème édition, même si le Blues est le roi de la fête, le rock et le swing sont aussi de la partie pour une programmation encore une fois audacieuse qui conserve la même ambition de faire bouger la ville. Le festival reçoit notamment Zucchero, star du Blues italien, connu pour son titre légendaire « Senza una Donna ». Egalement présente la chanteuse Dana Fuchs, souvent comparée à Janis Joplin. Mais aussi les Royal southern Brotherhood, supergroup de 5 musiciens, véritable révélation du festival. Enfin, pour la soirée de clôture, la scène du Cahors Blues Festival accueillera le prince français du swing Michel Jonasz, accompagné de 28 musiciens. CR Du 14 au 20 juillet-Cahors.

• exposition jusqu’ au 6 octobre

Rêves d’Orient / La table de Rignault Musée Rignault, Saint-Cirq-Lapopie, lot.fr

• festival 5 au 7 juillet

• musique jeudi 11juillet

Festival de gastronomie. Démonstrations, dégustations, concours, banquet, ateliers, animations... Cahors, lotofsaveurs.fr

Gourdon.

Lot of saveurs

Jur

• rue vendredi 12 juillet

Cie Sacékripa

Naucelle, derriere-le-hublot.fr

• rue 5 et 8 juillet

• festival 14 au 20 juillet

ven 5 : Capdenac-le-haut, ; lun 8 : Centrès, derriere-le-hublot.fr

Concerts, master class, tremplin... Cahors, cahorsbluesfestival.com

Sébastien Barrier

Cahors Blues Festival

• théâtre 6 et 7 juillet

• festival 15 au 21 juillet

Soirée Théâtre Cie Arté’ac Le Vigan.

• festival 6 juillet - 6 octobre

Japon, la lettre et l’image à l’époque d’Edo Champollio, Figeac, musee-champollion.fr

• festival 7 juillet - 1er septembre

Parcours d’art contemporain en vallée du Lot

Souillac en Jazz

Jazz actuel. Souillac, souillacenjazz.net • exposition du 15 au 28 juillet

Regards de femmes

Eglise des Cordeliers, Gourdon. • rue mercredi 17 juillet

Vu

Quins, derriere-le-hublot.fr • festival du 19 au 21 juillet

Festival Léo Ferré Gourdon.

Fredy Alzate, Chad Keveny, Damien Marchal, Natacha Mercier, Daniel Perrier, Yuhsin u Chang. Cajarc, Calvignac, Larnagol, Cénevières, Saint-Cirq-Lapopie, Bouziès, magp.fr

• festival du 20 au 26 juillet

• festival du 9 au 12 juillet

Festival de Théâtre

Les Noctambules

Rencontres cinéma au clair de lune. Cour de l’école Paul Bert, Figeac, 05 65 34 24 78.

Happy Days Gospel

Gourdon, Lamothe-Cassel, Saint-Clair, St Cirq Souillaguet, Montamel, Le VIgan. • festival 20 juillet - 3 août Créations, compagie en résidence, journées Camus, spectacles invités... Figeac, festivaltheatre-figeac.com

64

Agenda_103.indd 64

14/06/13 15:27


Lot

• exposition du 23 juillet au 27 août

• festival 2 et 3 août

Salle basse de la Mairie, Gourdon.

Théâtre, musique, conférences débats, scène off, animations de rue. Gignac, ecaussysteme.com

Gourdon d’hier et d’aujourd’hui • rue jeudi 25 juillet

Nathalie Miravette Montcuq.

• festival 25 au 28 juillet

Fraces contemporaines festival de danse. Cahors.

Ecaussystème

• festival 2 au 9 août

Rencontres de Violoncelle de Bélaye Musique classique. Bélaye, Gourdon, Luzech, violoncelle-belaye.voila.net

• festival 25 au 28 juillet

• festival 4 et 5 août

Cultures africaines. Littérature, musique, théâtre, cinéma, stages, conte, danse... Cajarc, africajarc.com

Gourdon.

Africajarc

• classique samedi 27 juillet

La Grande voix russe

Valery Orlov Eglise des Cordeliers, Gourdon.

Les médiévales

• festival 9 au 11 août

Festival Country Gramat

Gramat, gramatcountryfestival46.com • musique samedi 10 août

Tiou

Salle des Pargueminiers, Gourdon. • festival du 13 au 20 août

Rencontres estivales

AOÛT • festival 1er au 17 août

Festival Saint-Céré

Art lyrique. Créations, tremplin, festival off... Dans tout le département , festival-saint-cere.com

Musique classique. Gourdon.

• festival 17 au 24 août

Rencontres Cinéma de Gindou

Cinéma. Projections, tchatches, apéros-concerts... Gindou, gindoucinema.org

Les Noctambules

Pendant 3 jours, la musique et le cinéma sont mis à l’honneur à Figeac. Pour cette nouvelle édition des Noctambules, les concerts et les films s’enchaineront dans la cour de l’école Paul Bert. A l’affiche, Mischka, film français de Jean-François Stévenin, Aaltra, qui raconte l’histoire de deux voisins mal dans leur vie, Une histoire vraie, de David Lynch et la Balade sauvage réalisé par Terrence Malik. Du 9 au 12 juillet Figeac 65 Agenda_103.indd 65

14/06/13 15:27


_65 JUILLET

Hautes-Pyrénées • festival 19 et 20 juillet

Sud Rock Star

Labatut Rivière, www.sud-rock-star.fr

• exposition jusqu’au 1er septembre

• festival 23 au 28 juillet

Abbaye de l’Escaladieu

Festival international de la création équestre. Haras national, Tarbes, festivalequestria.com

ARTistes pluriELLES • festival jusqu’au 2 août

Visa pour la Nuit parvis.net

• musique 11 et 12 juillet

Aquacoustique

Centre Thermoludique Aquensis, Bagnères-de-Bigorre. • festival 12 au 15 juillet

Jazz à Luz

Luz-Saint-Sauveur, jazzaluz.com • festival 15 au 26 juillet

Piano Pic

Au coeur des vallées pyrénéennes, piano-pic.com • festival 16 au 31 juillet

Musiques et vins en Madiran musiqueenmadiran.fr

Equestria

• festival 23 juillet - 4 août

Festival de Gavarnie

La Belle et la Bête. Théâtre Fébus, Bruno Spiesser. Gavarnie, festival-gavarnie.com

Cies du Baluchon et de La Boîte à jouer Abbaye de l’Escaladieu • fête 14 août

Les Feux de l’Adour Labatut Rivière.

• festival du 17 au 20 août

Les Rencontres de Maubourguet Maubourguet.

• festival du 18 au 29 août

• danse jeudi 25 juillet

Invitation pour le théâtre et la poésie

Abbaye de l’Escaladieu

• festival 17 au 25 août

Cie Myriam Naisy / L’Hélice

Castelnau-Magnoac.

• festival du 25 juillet au 22 août

Tarbes en Tango

Viella.

• musique jeudi 22 août

Viniscène

AOÛT

• festival 16 juillet - 21 août

• théâtre jeudi 1er août

Vallées d’Aure et du Louron

Abbaye de l’Escaladieu

Festival des Petites Eglises de Montagne

• théâtre dimanche 11 août

Cies Il était une fois et Théâtre du Gaucher

Tarbes, tarbesentango.fr

Les Demoiselles de St Cyr Abbaye de l’Escaladieu.

• théâtre jeudi 29 août

Piaf, ma frangine

Abbaye de l’Escaladieu

66

Agenda_103.indd 66

14/06/13 15:27


La

re

yr

_81

Tarn JUILLET

• exposition 3 au 9 juillet

• opéra samedi 20juillet

Théâtre, Castres, ville-castres.fr

Sergio Castoldi

Le souvenir de Carmen

• exposition jusqu’au 8 septembre

• festival 4 au 9 juillet

Roulotte Opéra Place Saint-Alain, Lavaur, www. roulotte-opera.com

Jean Jaurès, Castres, 05 63 71 59 87

Albi, pauseguitare.net

• festival samedi 20 juillet

Jean Jaurès, le pacifique

Pause Guitare

• exposition jusqu’au 15 septembre

• festival 5 au 12 juillet

Musée du Pays Vaurais, Lavaur, ville-lavaur.fr

Castres, ville-castres.fr

Yves Brayer

Les Extravadanses

Thoré du rock

Parc de la Molière, Mazamet, www. festivalthoredurock.fr

• festival 6 au 20 juillet

• festival 20 au 25 juillet Musique de chambre. Cordes-sur-Ciel, festivalmusiquesurciel.com

Musique des Lumières

Musique sur Ciel

Musée - centre d’art du verre, Carmaux, museeverre-tarn.com

Musique classique. Abbaye-école de Sorèze, festivalmusiquesoreze.com

• exposition jusqu’au 20 octobre

• festival 6 juillet au 29 août

• festival 28 juillet - 4 août

Abbaye-école, Sorèze, abbayeecoledesoreze.com.

Danse, musique, théâtre, festival proposé par l’association Pastel en scène. Lavaur, 05 63 58 02 00.

Musique classique. Eglises de Villeneuve-sur-Tarn et Saint-André, musiqueenvalleedutarn.com

• exposition jusqu’au 13 octobre

«D» / Dentelles de verre

Alain Pauzié

• exposition jusqu’au 27 octobre

Jeanne Susplugas Moulins Albigeois, Albi, centredartlelait.com

• exposition jusqu’au 27 octobre

Marcel Briguiboul

Goya, Castres, ville-castres.fr • exposition jusqu’au 31 octobre

Albert Dubout

Raymond Lafage, Lisle-sur-Tarn • exposition jusqu’au 3 novembre

Regard photographique d’Eugène Trutat

Musée de l’Abbaye et musée d’Histoire Naturelle, Gaillac, villegaillac.fr

Les Estivales

Musique en vallée du Tarn

• festival 12 au 14 juillet

• festival 29 juillet - 9 août

Concerts pop, flamenco, chanson française, musiques du monde... Villemur-sur-Tarn, mairie-villemur-sur-tarn.fr

Festival scientifique. Expositions, maquettes de satellites et de fusées, en partenariat avec l’ESA, le CNES, Arianespace. Cordes-sur-Ciel

Festival des 1000 ans

• festival 12 juillet - 15 août

Ciné-guinguette

Projection de courts-métrages, entresorts visuels et autres curiosités, réalisation d’un film en direct. Bérat, Lherm, St-Benoît de Carmaux, Albi, Rivières, lesvideophages.free.fr • musique samedi 13 juillet

Dentelles de nature

Cabaret chanson et Le gai savoir de l’acteur

• exposition jusqu’au 17 novembre

• festival 13 et 14 juillet

Musée-Mine départemental, Cagnac les Mines, musee-mine.tarn.fr.

Cordes-sur-Ciel.

• exposition jusqu’au 10 novembre Château-musée du Cayla, Andillac, musee-cayla.tarn.fr

Dentelles d’architecture

• exposition jusqu’ au 17 novembre

Dress Code : l’autre histoire de la dentelle Musée départemental du textile, Labastide-Rouairoux, musee-textile.tarn.fr

• exposition jusqu’au 24 novembre

Contes en dentelle

Maison de la forêt départementale de Sivens, Lisle-sur-Tarn • exposition 1er juillet - 31 août

Jean-Claude Ortiz

Place de la Mairie, Monestiès, sn-albi.fr

Les Fêtes du Grand Fauconnier

• musique samedi 13 juillet

Trio Sandoval / Ruiz / Lopez

Le Ciel sur Cordes

AOÛT • visites août

Nocturnes

Tous les mardis, Abbaye-école de Sorèze, www.abbayeecoledesoreze. com • festival 1er au 16 août

Couleurs du monde Danses traditionnelles. Castres, ville-castres.fr • festival 3 et 4 août

Xtrême fesT

Sports de glisse et musique alternative. Cap découverte, Le Garric, xtremefest.fr

Gymnase, Villemur-sur-Tarn, mairie-villemur-sur-tarn.fr

• festival 6 au 11 août

• festival 16 au 19 juillet

A Portée de rue

Concerts, théâtre, ciné-concerts, contes, producteurs locaux... Vaour, etedevaour.org

• festival 18 au 21 juillet

• musique 16 août

Rabastens, Couffouleux, Mezens, Loupiac, Giroussens, Grazac, Roquemaure, chambreavecvues.fr

Lautrec

Castres, ville-castres.fr

Chambres avec Vues

Eté de vaour

Anakronic Electro Orkestra

Hôtel de Ville, Castres, ville-castres.fr

67 Agenda_103.indd 67

14/06/13 15:27


_82 JUILLET • exposition Jusqu’au 1er juillet

10 ans de restauration de dessins d’Ingres Musée Ingres, Montauban, ville-montauban.fr

• exposition jusqu’au 15 juillet

Marchérama

Collectif Encore Heureux. Temple de Caussade, la-cuisine.fr • festival jusqu’au 1er août

Jazz à Montauban

Jazz. Montauban, jazzmontauban.com • exposition jusqu’au 31 août

Anne Pourny et les artistes italiens

Galerie municipale, Castelsarrasin • exposition jusqu’au 30 septembre

Tarn-et-Garonne • opéra vendredi 19 juillet

Le souvenir de Carmen

Roulotte Opéra Parc du Conseil général duTarn-etGaronne, www.roulotte-opera.com • musique vendredi 19 juillet

Thierry Schmitt

Cloître, Moissac, moissac-culture.fr • festival 19 au 21 juillet

Samba al Pais

Musique. Hommage aux liens culturels entre Occitanie et Brésil. Château Marcel Lenoir, Montricoux, sambaalpais.org • musique samedi 20 juillet

Didier Labbé quartet

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr • festival du 20 au 28 juillet

Danse en Places

Montauban,www.montauban.com

Odile Cariteau

Abbaye de Beaulieu, Ginals, monuments-nationaux.fr • exposition jusqu’au 6 octobre

Supports-Surfaces et après Abbaye de Beaulieu, Ginals

• exposition jusqu’au 3 novembre

2003 - 2013 : 10 ans d’acquisitions

Musée Ingres, Montauban, ville-montauban.fr • musique samedi 6 juillet

La Ceiba

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr • festival 7 au 13 juillet

Universités occitanes d’été

Cours d’occitan, conférences, ateliers, contes, théâtre, concert, cinéma... Laguepie, lengaviva.com • festival 8 au 25 juillet

Les Diagonales d’été

Association Organum. Musiques anciennes. Moissac, Lauzerte, organum-cirma.fr • musique samedi 13 juillet

Bal Brotto Lopez

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr

68

Agenda_103.indd 68

14/06/13 15:27


_82

Tarn-et-Garonne • festival 25 - 27 juillet et 8 - 10 août

• musique samedi 17 août

Théâtre. Cie Arène Théâtre. Coutures, arenetheatre.fr

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr

L’Eté de l’Arène

Jell Oo

• musique vendredi 26 juillet

• opéra samedi 17 août

Cloître, Moissac, moissac-culture.fr

Roulotte Opéra Place Nationale, Valence d’Agen, www. roulotte-opera.com

Quatuor Toulouse accordéon • musique samedi 20 juillet

Quatuor Tafi

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr • festival 26 juillet - 13 août

Festival des Châteaux de Bruniquel

Opéra Bouffe d’Offenbach, tables d’hôtes, concerts, stages... Caussade, châteaux de Bruniquel, Montauban, bruniqueloff.com • festival 31 juillet - 10 août

Au fil de l’eau... Une histoire Valence d’Agen, 05 63 39 52 52.

Le souvenir de Carmen

• musique vendredi 23 août

Trio Pilgrim

Cloître, Moissac, moissac-culture.fr • musique samedi 24 août

Serge Lopez en duo

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr • festival vendredi 30 août

Ciné-guinguette

Projection de courts-métrages, entresorts visuels et autres curiosités, réalisation d’un film en direct. Donzac, lesvideophages.free.fr

AOÛT • musique vendredi 2 août

Quintette Aeris

Cloître, Moissac, moissac-culture.fr • festival 2 et 3 août

Les Nuits de Lauzerte

Installations, danse contemporaine, concerts, cirque, déambulations, jeune public... Lauzerte, nuitsdelauzerte.fr • musique samedi 3 août

Akoustic’Air

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr • musique vendredi 9 août

Duo Clara Cernat et Thierry Huillet Cloître, Moissac, moissac-culture.fr • musique samedi 10 août

Lina and

Parvis de la mairie, Moissac, moissac-culture.fr • musique vendredi 16 août

Magnify the lord Cloître, Moissac, moissac-culture.fr

69 Agenda_103.indd 69

14/06/13 15:27


Propos recueillis par Maëva Robert

Ce qu’il y a d’innovant dans votre cuisine ? J’ai longtemps cru que le bio était uniquement destiné à faire payer les gens plus cher ; ce n’est pas innovant, mais je suis un grand sportif et j’apporte aujourd’hui beaucoup d’importance à la qualité des produits : que du bio, acheté aux marchés des Carmes ou Victor Hugo. J’évite au maximum ce qui est superflu - liaisons, matières grasses, fécules… - pour aller à l’essentiel : trouver la cuisson juste, préserver les nutriments… De traditionnel ? Les bases. Si je décide de faire une crème à la violette, je dois maîtriser la recette de la crème anglaise traditionnelle. Le plat que vous auriez aimé inventé ? Le Paris-Brest. J’ai une hygiène de vie saine, mais quand j’ai un coup de cafard, le sucre et le chocolat ont sur moi un effet apaisant radical. Celui dont vous êtes le plus fier ? Un plat que l’on sert en ce moment : un tartare de mangue en sushi, crumble croquant, sorbet mangue / carotte. L’hôte que vous aimeriez recevoir à votre table ? Florence Foresti. Une personne qui vous inspire ? Cyril Lignac, une personne controversée dans le milieu. J’aime les 78

les univers

© DR

UNIVERS

de Valentin Neraudeau Meilleur apprenti de France à 17 ans, propriétaire de son premier restaurant à 20 ans et plus jeune chef de France, plusieurs fois finaliste aux championnats de France de Pâtisserie…Valentin Neraudeau, chef du restaurant Le Carré Rouge dans le quartier des Carmes à Toulouse, n’a pas attendu sa candidature à Top Chef 2013 pour cultiver l’excellence. « J’ai 28 ans et j’ai déjà passé la moitié de ma vie derrière les fourneaux ».

histoires de réussite, et j’admire ce petit chef de Mazamet qui emploie aujourd’hui plus de 100 personnes. Une rencontre déterminante ? Bernard Bach, avec qui j’ai travaillé deux ans et demi : il m’a ouvert à la gastronomie. La principale motivation professionnelle ? Je suis un carriériste, j’ai envie de réussir ma vie et je me mets la barre haute. Même si je sens de plus en plus que j’ai aussi besoin d’autre chose. Si vous n’aviez pas rencontré la cuisine ? Je rêvais de pratiquer la joaillerie : l’art de transformer quelque chose de brut en quelque chose d’exceptionnel. Comme en cuisine. Le dernier livre ? Les Mémoires d’Hadrien, de Marguerite Yourcenar. Je suis un fou de littérature, une de mes passions avec l’Histoire (antique notamment) que je tiens

de mon grand-père. Je possède plus de 1200 ouvrages, le plus ancien date de 1492. A 18 ans, j’ai fait un emprunt pour m’acheter un livre dédicacé par Victor Hugo ; je possède également une édition originale de Paul Scarron. Le dernier film ? La Couleur des sentiments, de Tate Taylor, que j’ai déjà vu peut-être 20 fois. Magique. Le dernier album ? Offer Nissim, un groupe israélien d’électro. Ce que vous avez mangé au cours de votre dernier repas ? Des fruits, c’était ce matin au petit déjeuner. Je me fais plus plaisir avec une barquette de gariguettes qu’avec des bonbons Haribo. Je vais d’ailleurs sortir un livre de recettes pâtissières à base de fruits. Votre prochain défi ? Un nouveau local, plus grand, en centre ville.


s

e


Ramdam 103  

Tous les festaivals de l'été en Midi-pyrénées

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you