Page 1

LE COCQ ADELINE ARCHITECTE DE JUNIOR ARCHITECT


portfolio -2017-


formations

expériences

2017 Projet de Fin d’Etudes _ Culture du Jeu

2017 Création en Cours _ Garden Party

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage Bordeaux, France.

2015 Seconde année du cycle Master en Architecture Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage 2016 Bordeaux, France. 2013 Première année du cycle Master en Architecture Kasetsart University 2014 Bangkok, Thaïlande. 2010 Licence en Architecture Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage 2013 Bordeaux, France. 2007 Bac STI Arts Appliqués Cantau 2010 Lycée Anglet, France.

compétences outils infographiques autocad, sketchup, artlantis, photoshop, indesign, illustrator

savoir-faire plastiques dessin, collage, encre, gravure, reliure, photographie argentique

savoir-faire manuels maquettisme, jardinage, bricolage

langues français langue maternelle, anglais courant

Réalisation d’un jardin participatif en milieu scolaire avec Augustin Descamps, paysagiste dplg. Résidence d’artiste « Création en Cours » lancée par les Ministères de la Culture et de l’Education Nationale. Saint-Paul-de-Fenouillet, France.

en milieu scolaire 2016 Ateliers Ateliers autour des thèmes de l’architecture et la ville, en milieu scolaire avec une classe de CE1 et ateliers in-situ dans le cadre de mon mémoire de master « Culture du Jeu ». Ecole Flornoy et Centre d’Animation Bastide Queyries. Bordeaux , France.

2015 Vo Trong Nghia architects _ stage

Stage de master de quatre mois au sein de l’agence d’architecture Vo Trong Nghia architects. Ho Chi Minh,Vietnam.

for Slum Child Care _ volontariat 2014 Foundation Volontaire auprès des enfants de la fondation « Foundation for Slum Child Care ». Bangkok, Thaïlande.

2014 Cours particuliers

Cours de soutien en français pour une élève de CP. Bangkok, Thaïlande.

2012 Maison de l’Architecture et du cadre de vie en Aquitaine _ stage

Stage d’un mois à la Maison de l’Architecture et du cadre de vie en Aquitaine. Bordeaux, France.

2011 Maison Nieto _ stage

Stage ouvrier d’un mois à la Maison Nieto. Biarritz, France.

me contacter : + 33 6 95 56 75 78 53, Place des Capucins 33800 Bordeaux

ad.lecocq@gmail.com


LE COCQ ADELINE architecte diplômée d’état junior architect 19.05.1992


education

work experience

2017 Master Degree _ Culture du Jeu

2017 Création en Cours _ Garden Party

National School of Architecture and Landscape Bordeaux, France.

2015 Master Thesis National School of Architecture and Landscape 2016 Bordeaux, France. 2013 Master 1 Kasetsart University 2014 Bangkok, Thailand. 2010 Bachelor’s Architecture Degree National School of Architecture and Landscape 2013 Bordeaux, France.

Coordinate garden completion in a school playground with Augustin Descamps, junior landscaper. Artistic residency « Création en Cours » supported by the french ministries of Culture and Education. Saint-Paul-de-Fenouillet, France.

2016 Workshops in schools

Workshops about architecture and urban context, with pupils in 2nd year of primary school, and workshop in town for my thesis research. Flornoy School and Bastide Queyries Community Centre. Bordeaux , France.

2015 Vo Trong Nghia architects _ internship

Master internship at Vo Trong Nghia architects for four months. Ho Chi Minh,Vietnam.

2007 High School Degree Design and Applied Arts School Cantau 2010 High Anglet, France.

2014 Foundation for Slum Child Care _ volunteering

skills

2014

infographism tools autocad, sketchup, artlantis, photoshop, indesign, illustrator

2012

graphism skills drawing, collage, ink, engraving, book-binding, silver photography

manuals skills model making, gardening, DIY

languages

2011

Volunteer with children at « Foundation for Slum Child Care ». Bangkok, Thailand.

French tutoring

French tutoring with a french pupil. Bangkok, Thailand.

Maison de l’Architecture et du cadre de vie en Aquitaine _ internship Internship at « The House of Architecture and environment in Aquitaine » for one month. Bordeaux, France.

Maison Nieto _ internship Worker internship at « la Maison Nieto » for one month. Biarritz, France.

french native, english fluent

feel free to contact me ! + 33 6 95 56 75 78 53, Place des Capucins 33800 Bordeaux

ad.lecocq@gmail.com


PROJET COMPLETED REALISE WORK


dans le cadre de la résidence « Création en Cours » lancée par les Ministères de la Culture et de l’Education Nationale. artist residency « Création en Cours » supporting by the French Ministries of Culture and Education. - 2017 -


GARDEN PARTY


A la suite de mon diplôme obtenu en Février 2017, nous décidions de concourir avec Augustin Descamps, paysagiste dplg, à Création en Cours ; concours national initié par le Ministère de la Culture et le Ministère de l’Education Nationale et les Ateliers Médicis. Ce dispositif, sous forme de résidence artistique, permet de développer un projet personnel de création et de transmission auprès d’élèves de CM1 et CM2 dans une école primaire éloignée de l’offre culturelle. Nous imaginons ce retour à l’école comme l’opportunité de ré-inventer un espace que nous avons tous côtoyé, apprécié ou renié enfants ; la cour de récréation. Lieu de jeux divers, de rencontres, de mixité, de bruits, et de mouvements, souvent pensé comme un espace goudronné, grillagé, où rien ne pousse. Comment alors investir la cour autrement ?

After my graduation we decided with Augustin Descamps, junior landscaper, to participate to Création en Cours, french national competition supported by the Ministry of Education, the Ministry of Culture and Ateliers Médicis. This residency provided the opportunity to develop a personnal project of creation and education with pupils from the 4th and 5th year in a rural primary school. This was the moment for us to change a space that we all knew as a child ; the playground. Games space, meeting space, a place of movements, noise, full of energy but unfortunately most of the time it is a « poor » space surrounded by fences, without any vegetation. So how to live the playground in an other way ?

sur fond de Pyrénées Orientales Orientales Pyrénées in background

n cr éa tio ré

lp

oo

sch

round

d

un

co ur

gro lay

de

alt

ph

initiation aux outils d’architecte introduction to architect tools

sensibilisation à la biodiversité biodiversity awareness

as

go

ud

ro n

e

concept d’aménagement layout concept

ds

cap

ef

or t

he p

layg

création, auto-construction creation, self-construction

l

an

transmission de savoir-faire learning a new skill

constr

apprentissage par l’action learning by practising

ns uire u n no u ve a u p aysage da

la c

bu our

ild

e an

w


Nous proposons pour ce projet l’initiation des écoliers à nos deux savoir-faire par la mise en place d’ateliers pédagogiques mais également la réalisation d’un projet spatial ; un jardin.

We proposed for the project the apprenticeship of our savoir-faire by different workshops and the achievement of a spatial project : a garden.

Notre présence à l’Ecole Roland Gandou s’échelonne sur plusieurs temps, correspondant aux grandes étapes de développement d’un projet rêvé vers un projet concret. Aux prémices, il y a la peinture, médium laissant libres les enfants de divaguer, de laisser aller leur imagination à un futur désiré, fantasmé de leur environnement quotidien. Nous mesurons ensuite, envisageons dans ce lieu des concepts de jardins plausibles. Premier apprivoisement d’un plan de masses, d’une coupe, d’un précis de plantation. Les enfants apprennent à voir sous un autre regard leur espace de jeux. Nous avons construit avec Augustin Descamps une grande maquette (1.20) permettant aux enfants de projeter par la fabrication d’éléments en volume leurs différents concepts. D’un point de vue technique nous pensions à un jardin hors-sol, qui prendrait racine dans cette cour grâce à l’aménagement de bacs de plantation. Il s’agissait d’entendre, de comprendre les envies et besoins des enfants mais également de prendre en compte l’actuelle utilisation de cet espace.

At Roland Gandou’s school we planned several steps corresponding to stages from a dreamed project to a completed project. To begin with, there was the painting. An instrument able to let children free in their sketches, their imaginations weren't restrained but were totally opened on a desirable future for their daily environment. Then, we measured the playground, and considered differents feasible garden’s concepts. For the first time, pupils discovered a masterplan, a section, a selection of plants. We made with Augustin Descamps a big model (1.20) because we knew that this tool is quite important for children to undrestand and realize proportions, scales of their garden’s concepts. They did their own models to put them into the big one. For the technical aspect, we envisaged a soilless garden, a garden existing thanks to big tree pots. We had to hear children’s desires and needs, and study as well the way they live in this space.


principe d’assemblage plants pots assembling

motifs sur pots patterns painted on pots mobilier complémentaire seating benches

précis de plantation plants selection

élaboration d’un graphisme graphic design


La commande du bois puis des plantes nous a fait prendre conscience du challenge qui nous attendait alors ! Le chantier dans l’école a mobilisé les quarante deux élèves sur plusieurs semaines. Nous étions responsables du bon déroulement de ces travaux et qui plus est des enfants, ce qui a rajouté à la fois un devoir de rigueur de notre part, mais surtout une intensité et une forte émulation à ce chantier.

We realized how big was the challenge when we put in an order for the wood construction and the plants. The worksite was in the playground and all the fourty two pupils worked hard on it. We were in charge of the good progress of work but also responsible for children. It meant a rigourous organization, and an exciting and energetic worksite.

Ainsi nous avons envisagé le jardin comme une dispersion de modules créant des micro-lieux, des micro-situations dans un grand espace. Partant d’un dessin et d’un concept de fabrication simple, les bacs de plantation sont devenus à la fois des événements de petites architectures, et des îles de végétation accueillant des espèces locales variées.

We imagined the garden as a module diffusion, creating micro-places, micro-situations in this a big space. From a very basic design, and a simple construction concept, plants boxes became in the same time landmarks, small architectures, and islands full of vegetation.


PROJETS D’ECOLE ACADEMIC WORKS


projets d’école sélectionnés selected school projects


« La valeur d’une ville se mesure au nombre de lieux qu’elle réserve à l’improvisation. » Sigfried Kracauer. Rues de Berlin et d’ailleurs.

Le jeu justement comporte cette part d’aléa, d’imagination, de liberté, c’est sous son prisme que je conçois une autre manière de fabriquer la ville. Ainsi se dévoile une nouvelle phase de vie pour la Place André Meunier. Dans les grands oubliés de Bordeaux, Meunier était la pièce manquante, le chaînon absent d’un quartier en plein renouveau. La ville laisse-t-elle du jeu ? Et c’est bien ici la définition de la mécanique du jeu qui m’interpelle. Dans un maillage réglé, ordonné, mesuré qu’est celui de la ville bordelaise, quelle marge de manœuvre existe-t-il ?

CULTURE DU JEU une convivialité en place - 2017 -

« City worth’s can be estimated by the number of places kept for improvisation. » Sigfried Kracauer. Rues de Berlin et d’ailleurs.

Playing is actually made up of hazards, freedom, imagination it is through this one that I plan an other way to build the city. Let’s imagine a new story for André Meunier plaza. It is now a forgotten and abandonned place in Bordeaux whereas its geographic localisation is strategic in a growing and expanding district. In french, game or play have so different meanings, one of them is freedom. When we ask « does city has enough game ? » it is like asking « does city let enough freedom ? » . In the strict and well ordered mapping of a historic city as Bordeaux, what can an architect imagine and what is it permitted to imagine ? Give freedom, it is the possibility to have some more free spaces in the city without a determined function, spaces able to stand unexpected entertainment. I wanted to reveal the city by people's desire, people's appropriation as well.


2

1

3

plateforme de situations scenarios platform

chemins du désir desire pathways

café tenu par une association associative café

perspectives ouvertes opened perspectives esplanade enherbée green esplanade

trame de palmiers palm trees promenade

mail de platanes plane trees promenade 01

10

n

kiosque: cuisine publique et halle kiosk: public kitchen and opened architecture


c shelte

ier

pl

é ant

publi

r and planted che

ckerb

oard

abri pu

blic

et d

am

Avoir du jeu, c’est la possibilité de se mouvoir avec aisance dans un espace défini, une trop grande facilité de mouvement. En somme comment concevoir une transgression plausible dans un système urbain déterminé. C’est cet interstice de la ville que j’ai cherché à révéler, c’est dans celui-ci que j’ai laissé libre cours à une improvisation désirable.

1

des

lect

ure

s

rea

g ding

arden

Donner du jeu à cette place en facilitant son bon fonctionnement c’est lui conférer plus d’espace, plus de liberté dans sa structure. Mettre en jeu le lieu pour véritablement le mettre en mouvement, impulser une nouvelle dynamique à ce grand terrain vague par une intervention architecturale et paysagère. Faire entrer en jeu les futurs usagers, c’est permettre la rencontre, la participation, la mixité des populations à côtoyer ce même espace public. Se pose la question de l’aménagement sans la prédiction d’usages précis ou instaurés de ma part. Comment alors dessiner sans dicter, concevoir sans prévoir. Le plan installe dans son association de formes non pas des usages ou des fonctions. Je préfère les nommer situations. Si personnels soient-ils, les désirs d’atmosphères, les situations envisagées, m’ont été inspirés par la culture du jardin.

jardin

Le jeu tout comme la place publique sont des motifs de socialisation, de regroupements. C’est précisément cette capacité rassembleuse qui m’intéresse ; le goût des réunions et des festins que l’on nomme plus communément la convivialité.

2

First, give some more playing time to this plaza means design a new master plan, draw a new structure for this public space. Secondly, set in motion the plaza, and introduce a new dynamic interaction between architecture and landscape.

café d

e qu

arti

er

s

3

ll ma

café

Then, let’s people play ! Getting together in a plaza where you can do what the other public spaces cannot give you, diversity of the urban layout, mixity, unexpected landscape. Next, I asked myself how to design a public space without predicting uses or functions. How to plan without determining ? The master plan is a combination between several shapes, no uses, no functions I prefered to tell them scenarios. Personnal atmoshperes, and situations are definitely inspired by the garden pattern. Play like public square are ways for socialisation, grouping. That is exactly this gathering ability that I am looking for ; this public space is now becoming a landmark of Bordeaux.


carrés de verdure green alveolus

percée piétonne breakthrough way

kiosque, structure en acier kiosk, steel structure

Trachycarpus fortunei

sentes de bois wooden pathway


CULTURE DU JEU mémoire - thesis - 2016 -


square Vinet square Vinet

place Francis de Pressensé square Francis de Pressensé jardin des Remparts garden Remparts Mon mémoire de master tente de déceler en Bordeaux des lieux propices au déploiement d’initiatives populaires. En chaque espace, qui est plus ou moins dans un état de latence ou dans l’attente d’un futur réaménagement, je recherche pour chaque situation un concept fort qui permette à la fois d’estimer ces espaces publics comme des lieux de véritables partage et d’échange mais également d’initier des pratiques nouvelles. De nos jours, l’espace public en ville contraint plus qu’il n’ouvre les possibilités à ses usagers. Il n’est pas question ici de faire jouer les habitants, mais plutôt de trouver les ficelles qui active le plaisir du vivre ensemble en milieu urbain. C’est certains préceptes, qui font sens au moment du jeu qui me semblent intéressants d’introduire dans le devenir de ces places. La liberté, dans des espaces non-contraints, l’action collective ou solitaire des citoyens, les règles qui cadrent le jeu, également indispensables dans l’aménagement d’un espace public, la surprise, l’évolutivité des lieux, l’imaginaire, ainsi que l’apprentissage. C’est la consistance, la nature de l’espace public qu’il est à mon sens, temps de réinterpréter. Imaginons des lieux de découverte, ouvrant à l’interprétation de chacun, des lieux de mouvements ou en mouvement, des scénarios inattendus.

My master thesis try to reveal in Bordeaux some places able to support popular initiatives. I am looking for a strong concept allowing to see each spaces that are in a waiting state as spaces of real sharing and exchanges to introduce new practices. Nowadays, public spaces in urban environment, are more constrained than opened to new possibilites for citizens. I am not trying to make people play, but instead, to find a new way to live together. It is some factors existing when you play that seem interesting to me, and I am inspired by to design this places. Freedom, in no-constrained spaces, common or lonesome action, rules to fix the game, also essential in a public space layout, surprising and evolutive spaces, imagination and learning. We should invent a new kind of public space. Let’s imagine places for discovering, opening on personal interpretation, places of action, or moving, unexpected scenarios.

carte de Bordeaux Bordeaux map


Ce sont dans les trois lieux présentés ici que j’ai mis en place des ateliers autour de la transgression des usages. En chacun, j’ai imaginé des situations, des règles nouvelles. Avec un groupe d’enfants, nous testions les capacités des lieux à recevoir ces interactions, ces actions inédites. Au jardin des Remparts, il faut faire peu, conserver l’âme qui règne dans ce bout d’histoire. Dessiner des accès dignes, établir une accessibilité pour tous, et trouver une ponctuation dans le jardin entre installation d’art et micro-architectures. Le square Vinet ambitionne d’envahir la pierre par la végétation. Devenu jardin, ce lieu mystérieux cadre des alvéoles d’intimité, une échelle nouvelle en ville. Le mur végétal de Patrick Blanc trouve une résonance, comme un reflet qui s’élève en volume et en couleurs. Je conçois la place Francis de Pressensé comme un évènement dans Bordeaux, une place tenue, entretenue par un collectif d’habitants. Conçue par une équipe d’architecte et paysagiste la place plantée est aménagée en concertation avec ce collectif. Celui-ci sera garant du devenir du lieu. La place plantée est fédératrice d’une nouvelle idée du bien commun. Elle envisage l’action des habitants comme la genèse de la création d’espace public. Son paysage est sans cesse renouvelé, et les institutions (école primaire, école de danse, de judo) qui la bordent sont appelés à utiliser la place comme une extension de leurs locaux.

I organized on that three places, workshop to try their potential. I first, imagine situations and new rules. With a group of children we test the abilities of spaces to receive new interactions and actions. In the garden Remparts, we shouldn’t do to much, I want to preserve the atmospher in this old and historical part of the city. Design new entries, permit everyone to access into this garden and set up a kind of art installations or micro-architectures. The square Vinet aspire to let vegetation invade all the space. Now a garden, this mysterious environment receive some small and intimate alveolus. A new public space scale in the city. Patrick Blanc’s planted wall find his reflect into this new design layout. Square Francis de Pressensé is like an event in Bordeaux. A square maintened by an inhabitants group. They also take part in the design layout of the planted square. The group will be in charge of the future of the site. The planted square can exist due to inhabitants actions and involvement. The landscape is constantly changing and the activities around (primary school, dance and judo school) can now use the public space as an extension of their own.


JARDIN DES REMPARTS GARDEN REMPARTS

0.30 m

2.00 m

2.50 m

8.70 m

seuil d’entrée entry way mur à projection wall screening

terrasse terrace strates steps

ricochets created platforms

plateforme existante existing platform


bassin d’eau en béton concrete pond conservation du mur végétal green wall preservation

Phyllostachys aurea

bibliothèque végétale et ses chaises hautes green library and high seats bancs creux en marbre reconstitué et lames de bois marble hollow benches and wooden stripes

Platanus orientalis

rochers en basalte noir black basalt rocks

Betula utilis

treille en acier supportant des Wisteria floribunda

steel structure supporting Wisteria floribunda

Ophiopogon japonicus


SQUARE VINET VINET SQUARE


pavage en chevron des sentiers V-shaped paving in pathways

bassin de 0.80 m de hauteur pond 0.80 m high

Matteuccia struthiopteris Onoclea sensibilis

pavage des placettes spots’ paving stone

Dryopteris wallichiana

Hosta ‘hadspen blue’


PLACE FRANCIS DE PRESSENSE PLAZA FRANCIS DE PRESSENSE


ELY - 2016 -


Il nous est demandé de nous questionner sur une possible diffusion des pouvoirs politiques de Paris vers des antennes régionales de la métropole. Comment alors dessiner à Bordeaux un pôle politique et administratif sur une place emblématique, l’Esplanade des Quinconces. Le projet s’installe de front sur les quais, il se retire sur l’arrière vers la partie jardin. La tribune est l’élément fédérateur de ce travail. Elle est désirée comme un élément laissé volontairement indéterminé, c’est-à-dire sans fonction révélée. On y imagine une interprétation spontané par les usagers, mais aussi un outil de communication pour les fonctions de cet édifice. Ce bâtiment accueille un lieu de représentation, de spectacle, un espace médiation, des archives, et bien évidemment une partie importante est réservée à l’administration. Les jardins se lisent comme une ponctuation dans le projet. Ils ébauchent des espaces de respiration. Des lieux de repos, libres d’appropriation. Les façades créent une filtre avec l’environnement extérieur. Un langage propre permet de donner une unité au projet. Les ordres déterminent les proportions, la forme, l’ornementation des éléments en élévation. Comme une abstraction de ce principe ancestral, les colonnes viennent rythmer l’édifice, les corniches dessinées par les nez de planchers trouvent une résonance dans l’architecture classique de la ville sans en devenir un pastiche.

For this project we had to think about the possibility to spread the politic power of Paris to regional cities. So how to design in Bordeaux a political and administrative center in a symbolic landmark of Bordeaux such as Les Quinconces. The project is located on the waterfront, on the left bank quays. The forum is the unifier part of this work. I wanted it like an unspecified space, it means without a shown function. We can imagine that people will interpret spontaneously this place but it can also become a communication and mediation space for the building. The center is composed by a representation space for the political show, a space of mediation, departmental archives, and obviously a big part is for the administration. Gardens can be readen as punctuation. There are spaces for rest and free uses. Facades give the unity of the project. Like an abstraction of the architectural ancestral orders, colonnes on the facades give a rythm to the building, and find an echo with the classical architecture of the city.


r0Â


r1


Le projet tente de redonner une nouvelle vie à un bâtiment abandonné dont la construction n’a jamais abouti. Etant donné les constructions frénétiques qui façonnent Bangkok, il serait judicieux de poser un autre regard sur les édifices en ruines, ou délaissés. Sathorn Unique possède encore un potentiel d’adaptibilité et de connexion avec le contexte urbain de cette ville. Sa localisation stratégique et à la fois sensible peut en faire devenir un lieu phare. Proche d’une communauté, j’imagine celle-ci capable de soutenir et porter un projet architectural et social. Créer un nouveau paradigme de gestion d’un espace. Le centre culturel permet de trouver une réponse juste et équilibrée face au besoin de travail d’une communauté, le manque d’attractivité et d’émulation culturel du quartier. Sathorn Unique doit sa forte identité à son histoire, mais également son esthétique singulière, disons-le « m’as-tu-vu ». Le projet s’efforce de conserver ses caractéristiques principales ; sa silhouette, son plan modulaire et les proportions intérieures comme extérieures. Il sera donc question d’un remaniement interne de la structure spatiale afin de l’adapter à ses nouveaux programmes. Loin d’être un projet statique, imaginons être transporté vers autre univers, tel un voyage en vaisseau spatial.

SPACESHIP Sathorn Unique tower - 2015 -

This project is intended to « save » a building in abandoned current state, still having the potential for adaptation and connection with the contemporary urban context of Bangkok. This will lead to an organization with people from the community to preserve and supervise activities in the tower. The proposed solution for cultural center defines balance between the problems of the site, the needs of the society and the architectural and emblematic values of Sathorn Unique. Based on the main characteristics and values of the building, the project strives to save and preserve the main elements that define the appearance of the whole tower such as: - The characteristic silhouette, the archetypes of modular structure and the proportions of spatial appearance inside and outside. - The approach of continuity and symbiosis is chosen. Far from a static project, let’s imagine this one like an other world, a spaceship.

installation artistique - Sathorn Unique empaquetée art installation - wrapped Sathorn Unique


ANALYSE DU SITE SITE ANALYSIS b X

a

X X

c

X

X accès contraints blocked access

a : quartier d’affaires - economic district b : transports publics -transportation hub c : communauté - community district

1

2

1 : rivière et parc - river and park 2 : habitations - housings

centre - center

1 phénomène 1 phenomenon

X

X X

X

X

X

X X

X X

bâtiments abandonnés abandoned buildings

construction de condominiums condominiums construction

2 phénomène 2 phenomenon

X X

X X

X X X

culture urbaine - urban culture art de rue - street art manque de lieux d’expositions - lack of exhibitions places


leitmotiv - leitmotiv CONCEPT PROCESS

étages existants existing floors

‘‘

modules existants existing modules

simplificattion shapes simplification

nouveau leitmotiv - new leitmotiv

simplification des matériaux - materials simplification


REPARTITION DES USAGES FUNCTIONAL DIAGRAM

CENTRE DU CINEMA - MOVIE CENTER . décors de film - film set . espace de médiation - mediaspace . studios - studios

ESPACE DE DETENTE RELAXING CENTER . espace de vie - living space . espace de détente - relaxing space . café - café

CENTRE D’ART - ART CENTER . expositions permanentes permanent exhibitions . expositions temporaires temporary exhibitions . ateliers - workshops . espace de médiation - mediaspace . atelier de dessin - designspace

PRINCIPE DE CIRCULATION CIRCULATION DIAGRAM

+34 > +39

a / b : accès principaux main access c : accès automobiles cars access d : sorties de secours emergency exit

d

d

+28 > +32

+9 > +12

d

+2

d b

ESPACE COLLECTIF ET ASSOCIATIF SOCIAL CENTER . salle de réunion - seminar room . hall - multipurpose hall . amphithéâtre - lecture hall . bibliothèque - library . jardin d’intérieur -interior garden . cafés - cafés

+1

a c

0

d


hall d’exposition temporaire temporary exhibition hall

espace associatif community space hall d’accueil reception hall jardin d’intérieur interior garden rez-de-chaussée ground floor

exposition permanente permanent exhibition

salle de travail work room

bibliothèque library r+9 r + 9


LE COCQ ADELINE ad.lecocq@gmail.com

Le Cocq Adeline - Architect  

Portfolio - 2017 -

Le Cocq Adeline - Architect  

Portfolio - 2017 -

Advertisement