Page 1

Projet de Fin d’ Etudes

La Caleta de Famara à Lanzarote

Adèle Collet

Sc

an

ne

d

by

Ca

m

Sc


Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier

Master Architecture & Milieux

s

La Caleta de Famara à Lanzarote Expansion initiée du village, au coeur d’un milieu naturel fragile À travers l’étude théorique de 3 parcelles.

Présenté par Adèle Collet

Sc

an

ne

d

Sous la direction de Gui Jourdan by

Ca

m

Sc

an

ne


LE CONTEXTE A 120 km des côtes africaines

Les sept îles Des Canaries -18°

-17°

L’île de Lanzarote -16°

-15°

-14°

29°

28° 0

10 30

N

La Caleta de Famara

lat. 29.0667, long. -13.62222


Du 27 février au 14 mars 2018, j’ai voyagé à la Caleta de Famara, petite crique fragile du Nord de l’île de Lanzarote, aux Canaries, J’ai tenté de n’imprégner de ses paysages rares, et d’observer ce milieu aux qualités remarquables. J’y ai découvert un refuge aux multiples aspects et facettes. Ce carnet de bord retrace jour après jour l’expérience vécue au plus près d’une nature surprenante au Nord de l’île Macaronésienne au large des côtes africaines.


N

N

0

1000

2500

5000m

1:100000e

0

800

2000

4000m

1:80000e

0

500

1250

2500m

1:50000e

0

250

625

1250m

1:25000e

0

200

500

100 m

1:20000e

0

Sc 80 an

200

400m

1:8000e

250 am Sc an

500 m

1:10000e

125 ner

250m

1:5000e

6,25

12,5m

1:250e

0

100

0

50

0

2,5

ne

db

yC


page 1 •

JOUR 1


page 2 •

JOUR 1


page 3 •

JOUR 1


page 4 •

JOUR 2


page 5 •

JOUR 2


page 6 •

JOUR 3


page 7 •

JOUR 3


page 8 •

JOUR 4


page 9 •

JOUR 4


p a g e 10 •

JOUR 5


p a g e 11 •

JOUR 5


p a g e 12 •

JOUR 6


p a g e 13 •

JOUR 6


p a g e 14 •

JOUR 7


p a g e 15 •

JOUR 7


p a g e 16 •

JOUR 8


p a g e 17 •

JOUR 8


p a g e 18 •

JOUR 9


p a g e 19 •

JOUR 9


p a g e 20 •

J O U R 10


p a g e 21 •

J O U R 10


p a g e 22 •

J O U R 11

Relevé du vent

- 22 -


p a g e 23 •

J O U R 11


p a g e 24 •

J O U R 12


p a g e 25 •

J O U R 12


p a g e 26 •

J O U R 12


p a g e 27 •

J O U R 13


p a g e 28 •

SITUATION


p a g e 29 •

SITUATION


p a g e 30 •

SITUATION


p a g e 31 •

SITUATION


p a g e 32 •

SITUATION


p a g e 33 •


p a g e 34 •


p a g e 35 •


p a g e 36 •


p a g e 37 •


p a g e 38 •


p a g e 39 •


p a g e 40 •


La cordillère de Famara vue depuis le village de la Caleta de Famara


p a g e 41 •


Les dunes de sable en sĂŠrie sur la plage de Famara font echo au relief du milieu


p a g e 42 •


Un maison typique du quartier de l’urbanisation des Norvégiens , à l’ouest du village


p a g e 43 •


Les galets volcaniques de la plage, en Cairn ou en vrac


p a g e 44 •


Les vagues s’immiscent dans la crique de la Caleta

Le zoco tourne le dos à l’Océan Atlantique pour se protéger des Alizés omniprésents

La marée remontent et vient cacher progressivement la plage de Famara


p a g e 45 •


Le soleil couchant embrase le Risco de Famara


p a g e 46 •


Relevé (1) de la flore à la monté jusqu’à Las Penas del Chache


p a g e 47 •


Relevé (2) de la flore à la monté jusqu’à Las Penas del Chache


p a g e 48 •


Récolte de matière-pierre à la Caleta de Famara


p a g e 49 •


RĂŠcolte (1) de coquillages sur la plage de Famara


p a g e 50 •


RĂŠcolte (2) de coquillages sur la plage de Famara


p a g e 51 •


La route qui mène au village de Famara

Les roches volcaniques du zoco en bataille

Dans le zoco, on entraperçoit le Risco

L’ effet de condensation enveloppe la cordillère


p a g e 52 •


La sortie du village annoncée Par un petit panneau

Vue de la plage et de l’urbanisation des Norvégiens intégrée dans la pente

Un champ de lave dans le parc naturel des volcans de Timamfaya

La plage de Famara, l’océan, la cordillère parée de son nuage


p a g e 53 •


Les vagues s’immiscent dans la crique de la Caleta

Un kitesurfeur se laisse porter par le vent des Alizés à Famara

La marée remontent et vient cacher progressivement la plage de Famara

La sobriété des lignes de l’horizon de la paisible plage


p a g e 54 •


Une agressivité caractérise la pierre noire volcanique meurtrie

Les champs de pierre de lave laisse à voir une palette de tons orangées

La marée remontent et vient cacher progressivement la plage de Famara

Les dalles de roches de la plage prennent des tons rosés lorsque le soleil se couche


p a g e 55 •


Le Risco de Famara et ses adrets saillants et la lune

Les dunes s’avancent vers le bâti par les phénomènes venteux

La marée remontent sous le Risco bienveillant

La végétation qui prolifèrent dans les dunes de sable


p a g e 56 •


Les tons violets dans le ciel alertent le village de l’extinction de la lumière naturelle

Le coucher de soleil sur les volcans à la sortie du village

En profitant des derniers rayons lumineux, l’écume de l’océan s’irise

Le soleil resplendit une dernière fois avant de disparaître


p a g e 57 •


La humble hauteur du bâti s’accorde harmonieusement au paysage

Vue vers l’océan Atlantique entre le bâti, rue qui assure la ventilation

L’architecture des casas blancas type casbah de la Caleta de Famara

Les maisons en blanches de vacances en front de mer


p a g e 58 •


Au coin d’une rue de l’urbanisation des Français

Le supermarché du village éclaire la nuit

L’architecture fait écho au paysage du grand Risco de la Famara

Vue de l’allée principale de los Marineros du village


p a g e 59 •

Plaquette (1)  

carnet de croquis La Caleta de Famara

Plaquette (1)  

carnet de croquis La Caleta de Famara

Advertisement