Page 1

A . D. A . P. E . I d e s A l p e s d e H a u t e P r ove n c e

Numéro 23 Juillet 2006

M A GMAGAZINE AZINE A.D.A.P.E.I

E D I TO R I A L : DANS CE NUMÉRO :

Le mot du Président Nouveaux dispositifs et textes

1

Votre calendrier Comité d’Entente Handicaps 04

2

Colloque : 3 Octobre 2006 La Loi du 11 février 2006

3

Assemblée Générale de l’UNAPEI L’ADAPEI y était

4

L’Assemblée Générale de l’ADAPEI

5

Le nouveau bureau de l’ADAPEI L’interview

6

Le schéma départemental des Personnes Handicapées 2006-2010

7

La Simonette en Fête

8

Journée Champêtre des Tourelles

9

10 L’art en Fêtes : Rencontre avec l’école des Augiers

« Mais c’est aussi et surtout ce sentiment de solitude et cette volonté de tout faire pour que notre enfant, malgré son handicap, soit reconnu comme un homme entièrement citoyen, qui nous anime et nous a conduit vers cette association de parents, car entre nous le langage est commun et le mot handicap ne nous effraie pas, au contraire il nous unit très fort. » Cet extrait du rapport d’orientation 2006 de notre association, lu, lors de la dernière assemblée générale, me conduit à continuer ma présidence car s’il relate un peu le vécu de ma famille, il est partagé, j’en suis persuadé, par

nous tous et fait partie des valeurs qui nous unissent. Dés la rentrée ; -Poursuite de l’action d’écoute et d’accueil envers les parents de jeunes enfants, et pendant les vacances pour les membres du CA -Réflexion et proposition d’actions envers la « fratrie », -Réflexion et proposition d’actions envers les parents vieillissants. Les membres du CA pourront donc passer des vacances studieuses et productrices d‘idées. A tous, bonnes vacances Emmanuel CHAROT

Nouveaux dispositifs Nouveaux textes de Loi

11 Le Sentier Botanique du SAJ Peu à peu, les nouveaux La prestation de compensaHistoire d’une démarche pédagogique dispositifs se mettent en tion se met progressivement place en application de la

12 Loi du 11 février 2006. Les Tourelles Des sportifs de haut niveau

Notre Dossier : Schéma Départemental des Personnes Handicapées

Président de l’ADAPEI

La MDPH continue son installation définitive et rencontre des difficultés pour passer des dispositifs : CDES et COTOREP à la CDA. Attention, les délais de traitement des dossiers augmentent, ils sont de 2 mois pour les enfants et de 7 mois pour les adultes, alors essayez d’anticiper pour éviter des ruptures de droit.

en place et les premiers dossiers ont été instruits. Vous trouverez dans Magazine ADAPEI de mars 2006, les éléments essentiels de cette nouvelle prestation qui remplace l’allocation compensatrice. L’ADAPEI apporte tout son concours pour faciliter la mise en œuvre de ces nouveaux dispositifs. Le texte sur les rémunérations en CAT est paru et applicable

en janvier 2007. La prestation de compensation en établissement ne devrait pas tarder, alors que le projet de réforme des mesures de protections juridiques a été déposé et sera débattu à la rentrée, avec des avancées notoires pour une tutelle adaptée et réservée plus exclusivement à nos personnes handicapées. A l’évidence, la rentrée sera chaude !!!


Page 2 L’ACTUALITE EN IMAGES Les vacances scolaires sont le temps des séjours et des activités à thèmes au SESSAD.

LA VIE ASSOCIATIVE

VOTRE CALENDRIER Samedi 4 février 2007 FETE ASSOCIATIVE

Ferme Pédagogique

Les ventes de cartes de vœux et du catalogue Ivoire proposées en fin d’année permettent de réaliser des équipements exceptionnels dans les établissements de l’ADAPEI. En 2005, elle a rapportée 1 513 € Pour l’achat de tonnelles aux Foyers Sympa à l’ombre de la Tonnelle… Alors, PARTICIPEZ

N umé r o 23

À GREOUX LES BAINS

Vene z dan ser avec nous

C’est déjà fixé :

L’Assemblée Générale 2007 Ce sera le 2 juin 2007 vraisemblablement à LURS

e tacl e c e p i Un s de Mag ran oncé g e d ann est

Retenez cette date dès à présent

Journée Formation en Février

ITINERAIRES DE VIE d’une personne handicapée

LE CHIFFRE DU MOIS

Une naissance : le Comité d’Entente « Handicaps 04 » C’est le nombre de sites : Mairies, offices du tourisme, Banques, pharmacies… Ayant décidé d’apposer le pictogramme S3A et de participer, ainsi, à la citoyenneté des personnes handicapées mentales

NOS PEINES C’est avec une infinie tristesse que nous avons appris le décès de Simone MAS, Ouvrière au CAT depuis près de 30 ans, au terme d’une longue maladie. Nous présentons à Maurice, son mari, toute notre affection. Tout comme à Mme SAVAY-GUERRAZ à la suite du décès de son mari André, père de Pierre pris en charge au SAJ.

Faisant suite au collectif des Associations représentatives des Personnes handicapées qui s’est, à de nombreuses reprises, réuni depuis 2 ans, notamment autour du schéma départemental des personnes handicapées des Alpes de Haute Provence, il a été créé : Le Comité d’Entente « Handicaps 04 ». Il est composé des associations suivantes : AFM, APAJH, A perte de vue, APF, APPASE, ARI, Chemin d’espoir, UDAF, UNAFAM, URAPEDA et ADAPEI. Sur la base d’une charte et d’un règlement, il a pour objet de représenter les personnes handicapées en permettant le dialogue entre les différentes associations de toutes les formes de handicap et de rechercher le plus grand dénominateur politique commun afin d’être un interlocuteur unique auprès des pouvoirs publics, tout en préservant la spécificité et les initiatives de chaque association. Son secrétariat est assuré par l’ADAPEI : Votre contact : 04 92 64 96 00


MAGAZINE

Page 3

L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

COLLOQUE Mardi 3 Octobre 2006 Espace Bonne Fontaine à Forcalquier

PROGRAMME La Loi pour ACCUEIL : 10 h

l’égalité des

LE CADRE GENERAL DE LA LOI

chances et des droits, la participation et

Par ADAPEI

handicapées

LA LOI : SES PRINCIPES, SES AMBITIONS Intervention de Patrick GOHET : Délégué Interministériel aux Personnes Handicapées

L’ORGANISATION DES DISPOSITIFS Selon la Loi : par ADAPEI La CNSA La MDPH La CDA Les équipes pluridisciplinaires Le médiateur Dans le Département des Alpes de Haute Provence

En présence de Patrick GOHET, Délégué interministériel aux personnes handicapées

La compensation : AFM Du SVA au projet de vie : UDAF Les droits et les ressources : MDPH Questions - Réponses

la citoyenneté des personnes

LA COMPENSATION ET LES RESSOURCES POUR UN PROJET DE VIE : 13H15

La volonté politique : Conseil Général, État L’organisation actuelle : MDPH

L’ACCESSIBILITÉ A LA CITOYENNETÉ

Cadre bâti, transports et nouvelles technologies : APF, A PERTE DE VUE De la scolarisation : APAJH, URAPEDA. Insertion professionnelle et travail adapté : ADAPEI, ARI Questions - Réponses

CONCLUSION : 16H15 Participation au BUFFET : 10 € Inscription Obligatoire pour assister au colloque

La MDPH La CDA Les équipes pluridisciplinaires La place des usagers et des associations : Vice Président du CDCPH

Questions - Réponses

BUFFET—REPAS :

12H15

Préparé par l’Entreprise Adaptée « Lou Jas »

Organisé par l’ADAPEI au titre du Comité d’Entente HANDICAPS 04.


LA VIE ASSOCIATIVE

Page 4

N umé r o 23

L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’UNAPEI À Lille : L’ADAPEI y était !

∗ La joyeuse délégation de l’ADAPEI

Emmanuel CHAROT en dialogue avec Régis DEVOLDER, Président de l’UNAPEI et Philippe BAS, Ministre aux personnes handica-

Emmanuel CHAROT et Jérôme COLONA, président de l’URAPEI, préparant la stratégie régionale

Après quelques longues et matinales heures de TGV, la délégation de l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence arrivait à LILLE où se déroulait, les 2 et 3 juin 2006, l’assemblée générale de l’UNAPEI. A sa tête, son président Emmanuel CHAROT accompagné d’André LAFFITTE, de leurs épouses et de Gérard CAILLOL. Les Congrés de l’UNAPEI sont toujours de grands moments d’émotions et de convivialité. Plus de 1500 personnes étaient présentes pour évoquer la politique de l’Union dans cette période féconde en nouveaux textes d’application de la Loi du 11 février 2005.

Intervention de Régis DEVOLDER Président de l’UNAPEI

Intervention de Philippe BAS

Adhérents n’hésitez pas à contacter l’ADAPEI si vous souhaitez participer à un prochain congrès national, c’est un moment à vivre et vous revenez avec une détermination encore plus grande.

Au niveau statutaire, Régis DEVOLDER fut réélu Président de l’UNAPEI et le CA au sein duquel siège notre représentant de région, Jérôme COLONA, renouvelé, Les travaux du Congrès s’articulèrent autour de nombreux thèmes et préoccupations d’actualités entre autres : les parents de jeunes enfants, les services à la personnes, l’accessibilité…

Ministre aux personnes handicapées

un vrai programme politique et très concret décomposé en objectifs, axes de travail, priorités et actions. L’intervention de M. Philippe BAS, ministre aux personnes handicapées, qui, répondant aux propos fermes du Président de l’UNAPEI, nous assura de la volonté du président de la république et du gouvernement de traduire la Loi du 11 février dans les faits par une amélioration notable de la qualité de vie des personnes handicapées et une réelle place de citoyen. Il annonça également la prochaine et tant attendue rénovation des mesures de protections juridiques. L’accueil de nos amis du Nord particulièrement chaleureux et la soirée de folie qu’ils organisèrent en nous faisant découvrir que la chaleur est dans les cœurs si le soleil ne brille pas toujours à Lille et que la bière, fabriquée par un CAT, y est très bonne.

Trois moment forts au cours de ces journées : ∗ La présentation du nouveau Projet Associatif de l’UNAPEI :

Une sacré soirée avec les GILS venus de la Belgique toute proche et les groupes de carnaval du Nord !


MAGAZINE

LA VIE ASSOCIATIVE

Page 5

L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ADAPEI

Samedi 10 juin 2006, au CAT de Manosque, l’ADAPEI tenait son Assemblée Générale. On ne dira jamais assez l’importance de cette instance obligatoire et statutaire qui symbolise le caractère démocratique et participatif de notre Association. En assemblée générale, il s’agit de rendre compte et de déterminer la politique à mener. Emmanuel CHAROT présida cette Assemblée Générale entouré des conseillers généraux : Michèle BIZOTGASTALDI, présidente de la CDA et de Yannick PHILLIPPONNEAU et en présence de Catherine GUILLAUME, Directrice de la Solidarité Départementale. Après que Gérard CAILLOL eut présenté le rapport d’activité de l’année 2005 en mettant en exergue les thèmes forts qui mobilisèrent l’ADAPEI et que furent : ∗ La Loi du 11 février 2005, ∗

Le schéma départemental

La conception du FAM

Cyrielle LELOUEY, chargée de mission présenta l’action de diffusion du pictogramme S3A entreprise par l’ADAPEI afin de promouvoir l’accessibilité à la vie sociale par un accueil adapté.

Cathy MERCIER présenta le règlement de fonctionnement du CAT en langage adapté et destiné aux travailleurs du CAT sous la forme d’un diaporama sonorisé. Après les élections des membres du Conseil d’Administration qui nous permettent d’accueillir : Mme Sylvaine BARATHON et M. LEGRHIBI. M. CHAROT exposa le rapport d’activité pour les années 2006/2007 centré sur : ∗ L’accueil et la mobilisation des parents de jeunes enfants, ∗ La réalisation du FAM ∗ La mise en œuvre de la Loi du 11 février 2005 et du schéma départemental en martelant le besoin incontournable de places pour les enfants et leurs familles qui n’ont pas de solutions adaptées. Le Conseil Général fit part de l’excellent et constructif partenariat avec l’ADAPEI et de sa détermination à améliorer les conditions de vie des personnes handicapées. Un repas au Lac des Vannades permit de poursuivre en toute amitié cette Assemblée Générale 2006. L’ADAPEI en chiffres : ∗ Résultat : ∗

Chiffre d’affaire :

Fonds de roulement : 8 865 000 €

Immobilisations :

Gérard CAILLOL déclina le rapport financier, conclu par notre commissaire aux comptes. Catherine REYBARD, Maryvonne LEFEVRE, Yves HERY, Jean François MARCHAL et Jean Jacques HILS présentèrent les rapports d’activités des établissements de l’ADAPEI et les perspectives pour l’année à venir.

666 000 € 14 000 000 € 5 538 000 €

Salariés en CDI Evolution 1999 - 2005 200 150 126 101,2

100

135 107,1

142 111,4

146 116

151 121,3

153 123,3

153 125,74

CDI en Etp

50 0

Afin d’illustrer l’activité pédagogique

1999

CDI en Nbre

2000

2001

2002

2003

2004

2005


LA VIE ASSOCIATIVE

Page 6

Numéro 23

L E N O U V E A U B U R E A U D E L’ A DA P E I POUR UN PROGRAMME D’ACTION INTENSE EN 2006/2007

Emmanuel CHAROT Réélu Président

Louisette CHABERT nommée Présidente Adjointe

A la suite de l’Assemblée Générale du 10 juin, les 17 administrateurs composant le Conseil d’Administration se sont réunis le 15 juin 2006, pour élire le nouveau bureau de l’ADAPEI et déterminer les axes d’action pour l’année à venir.

concret :

Emmanuel CHAROT a été réélu à la Présidence de l’ADAPEI, entouré d’une équipe expérimentée, compétente et dynamique. LE BUREAU : Emmanuel CHAROT

Président

Louisette CHABERT

Présidente Adjointe

Pierre AUZET

Trésorier

André LAFFITTE

Secrétaire

Marcel DE SAINT MICHEL

Trésorier Adjoint

Ginette STORDEUR

Secrétaire Adjointe

Maklouf RABHI

Vice Président

Des commissions de travail ont été constituées pour un travail plus technique et

Au programme :

La réalisation du Projet Associatif Global Actualisé

Et la Construction du FAM

La commission Construction/Travaux, avec notamment la réalisation de la construction du FAM

La commission d’embauche pour le recrutement des salariés

∗ ∗

La commission communication

La commission Parents de jeunes enfants pour répondre au mieux aux nouvelles attentes et nouveaux souhaits. Au cours de ce conseil furent également nommé les conseillers patrimoine et technique et les délégations de représentativité de l’ADAPEI dans les différentes instances départementales, régionales et nationales. Au-delà du programme du second semestre, qui sera marqué par l’organisation du colloque sur la Loi du 11 février 2005, c’est la décision d’entreprendre la rénovation du Projet Associatif Global qui fut rédigée et adoptée en 2002 pour une durée de 5 ans. A ce sujet, une enquête auprès des adhérents sera réalisée pour évaluer l’action de l’ADAPEI et recenser les attentes des personnes handicapées et de leur famille. Un vaste chantier pour la rentrée !

L’INTERVIEW : Maklouf RABHI : Vice Président de l’ADAPEI Maklouf RABHI, vous avez été élu : Vice Président de l’ADAPEI, pourquoi cette nouvelle responsabilité ? Il s’agit de la reconnaissance de mes collègues administrateurs du travail engagé collectivement avec toujours en objectif, le renforcement de l’ouverture de l’ADAPEI vers l’extérieur. A ce titre, j’ai en charge la communication de l’ADAPEI. Maklouf RABHI comment envisagez-vous votre mission de communication de l’ADAPEI ? Selon deux axes :

En interne à destination des adhérents, des usagers et des collaborateurs, avec l’amélioration des outils mis en place : Magazine ADAPEI, Fêtes associatives… Autrement dit, toutes les occasions qui permettent de créer du lien entre nous.

En externe à destination de nos partenaires et du grand public, en sensibilisant aux questions qui nous préoccupent et en défendant les droits de

nos enfants et de leur parents, par la médiatisation des actions et la représentation de l’ADAPEI dans les structures et instances existantes. Maklouf RABHI, vous êtes le frère d’une personne handicapée. Quelle place pour les fratries au sein de l’ADAPEI ? La place actuellement n’est pas suffisante. Pourtant, dans les années à venir, le sens de l’histoire leur donnera une place prépondérante avec le vieillissement et la disparition des parents et l’allongement de la vie des personnes handicapées. De fait, les fratries joueront un rôle important dans le mouvement parental. Maklouf RABHI, un message aux adhérents ? Il s’agit d’un appel à tous les lecteurs du magazine à nous rejoindre avec une implication encore plus forte pour la défense des personnes handicapées. Bonne chance, Monsieur le Vice-Président !


L’ACTUALITE DEPARTEMENTALE

MAGAZINE

Page 7

L E S C H E M A D E PA R T E M E N TA L DES PERSONNES HANDICAPÉES 2006 - 2010 Vous avez pu suivre dans les précédents numéros de MAGAZINE ADAPEI, le cheminement de la réalisation du schéma départemental dans lequel l’ADAPEI s’est massivement investie. Voilà en quelques lignes, les conclusions et les orientations du schéma départemental des Alpes de Haute Provence L’EVALUATION DE LA POPULATION HANDICAPEE :

Enfants :

700

Adultes :

3 150

Personnes âgées :

4 700

NIVEAU D’EQUIPEMENT ACTUEL : (pour 1000 personnes) LES ORIENTATIONS DE LA POLITIQUE DEPARTEEtabliss t

AHP

PACA

France

Enfants

5,83

7,06

8,66

Entreprise Adaptée

0,77

0,15

0,53

CAT

3,57

2,67

3,07

FO-FAM

1,24

1,05

1,46

MAS

0,66

0,48

0,51

MENTALE :

Donner leur place aux personnes handicapées dans la cité, comme à tout autre citoyen 1; Informer, communiquer pour faire disparaître la crainte de la différence et le rejet qu’elle génère. 2; Favoriser et soutenir l’accueil précoce, la scolarisation et la formation des enfants handicapés. 3; Favoriser l’accès aux services publics, aux commerces, à la culture, aux sports et aux loisirs. 4; Permettre à toute personne handicapée de se déplacer et promouvoir l’accès aux transports pour tous. 5; Développer l’offre de logements accessibles en visant la « qualité d’usage pour tous »

Prendre en compte les divers trajets de vie des personnes et favoriser notamment les parcours professionnels 1; Affirmer et soutenir l’évolution professionnelle des personnes handicapées, en développant l’accompagnement professionnel et social. 2; Développer des formules nouvelles et évolutives de travail adapté et d’aide par le travail.

2; Développer l’ensemble des services d’accompagnement et d’aide aux personnes. 3; Développer les partenariats et la synergie en favorisant les réseaux : de santé, d’échanges et de concertation, notamment entre les secteurs sanitaires et médico-social

Compléter l’offre de services et d’accueils institutionnels en cohérence avec le développement de la vie à domicile et avec l’évolution des besoins 1; Diversifier les réponses en matière d’accueil, notamment pour l’accueil de jour ou temporaire 2; Rechercher les meilleures réponses au besoin de prise en charge des personnes handicapées vieillissantes. 3; Rechercher des solutions alternatives à la prise en charge institutionnelle pour une autonomie plus grande 4; Adapter les prestations aux besoins des enfants et aux demandes des familles

Favoriser la poursuite de la concertation en lien avec la mise en œuvre et l’évaluation du schéma 1; Organiser un dispositif départemental de concertation et coordination LES REALISATIONS 2006/2010 ENVISAGEES : Établissement

Capacités actuelles

Créations Prévues

IME

113

5

SESSAD

821

16

EEAP-ITEP

16

25

Entreprise Adaptée

53

10

CAT

260

10

0

15

100

42

Encourager et soutenir l’autonomie des personnes qui le souhaitent et de leur famille 1; Accompagner et soutenir les aidants, dès l’annonce du handicap et tout au long de la vie.

Foyer Hébergement

106

25

Foyer Occupationnel

91

20

Service Accueil Jour

10

10

Foyer Accueil Médical

15

20

Maison Accueil Spéc.

48

20

Fruit d’un travail partenarial, particulièrement fructueux regroupant monde associatif, Conseil Général, État, ce schéma a pour ambition d’améliorer la vie de nos concitoyens.

Polyhandicap et comportement

Section Annexe de CAT SAVS-SAMSAH Service d’Accompagnement

« Un schéma, c’est une photographie de l’existant et un projet à la fois ambitieux et réaliste, porté par l’ensemble des acteurs qui oeuvrent dans le champ du handicap.

Il a pour ambition de permettre aux personnes de choisir leur projet et leur mode de vie. »


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Page 8

Numéro 23

LA SIMONETTE EN FETE

La Simonette scintille

Samedi 8 juillet restera dans les mémoires, non seulement parce que la FRANCE élimina le BRESIL de la Coupe du monde, mais aussi et surtout parce que Les FOYERS de FORCALQUIER fêtaient l’Été. Un défilé de mode débuta la soirée. Des costumes colorés réalisés par les résidents et les éducateurs et particulièrement Sylvie, des top-

Les festivals de l’été ont commencé à La Simonette

Un merveilleux travail où les qualités corporelles et créatrices de chacun sont exploitées avec originalité. Le temps de prendre l’apéro devant la façade de la bastide aux volets rénovés et une rude soirée commençait. Il fallut faire honneur à l’énorme buffet préparé par notre équipe avec à sa tête Nicole, puis certain accros s’installèrent devant l’écran pour supporter l’équipe de France, pendant que d’autres sur les musiques de

Puis ce fut la présentation d’un spectacle de danse et d’expression corporelle qui

La Fête de l’été

Défilé de mode devant des spectateurs enthousiastes

« Pour attirer l'attention de v os lecteur s, insérez ici une phrase ou une citation intére ssante tirée de l'article. »

Qui n’est pas devant la TV n’est pas Français

À la Simonette

C’est inoubliable !

models qui les présentèrent avec une grande assurance et beaucoup de spontanéité.

nous enchanta. Cette activité est organisée par Le Foyer à l’occasion des RTT du vendredi pour un groupe de résidents du Foyer d’Hébergement avec l’Atelier Espace Création et Nathaélle MAGNAN qui en assure l’ani-

Les joyeux supporteurs !

notre DJ dansaient dans la nuit tombante. Après les cris de joie du but et de la victoire, tous les invités se retrouvèrent sur la piste de danse, jusqu’au lendemain… Une sacré soiréee, que l’été est beau quand La Simonette scintille dans la nuit !

Danse et expression contemporaine

L’impressionnant buffet

mation. Sonia, Marie Thérèse, Yvonne, Sylvain, Vincent, Frédéric et Laurent nous ont fait vibrer devant cette représentation. La fête tard dans la nuit


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 9

JOURNEE CHAMPETRE D E S TO UR E L L E S Samedi 3 juin, les Foyers de Manosque organisaient une JOURNEE CHAMPETRE à LA BRILLANNE.

sentait la particularité conviviale que chaque invité avait amené son propre dessert afin de partager ce moment.

Les rôles étaient répartis et chacun s’activait, déjà, depuis de nombreuses semaines :

L’animation des grands jeux en bois et des fléchettes enchanta les invités. Ces jeux permettaient de gagner des points transformables en lots et cadeaux . Chacun repartit au terme de cette journée avec des souvenirs.

Martin pour l’organisation générale et l’animation,

Elyette pour le repas avec son atelier cuisine,

Rémy et Emmanuelle pour les jeux d’adresses,

Sandrine à la Tombola

Sonia aux fléchettes

Et tous pour recueillir les cadeaux

ballons-

Mais aussi une super participation des résidents dans toute la logistique de cette journée. Le cadre ombragé de LA BRILLANNE apporta la fraîcheur nécessaire car la journée fut fort belle pour permettre la Fête. Les invités étaient nombreux puisque plus de 100 personnes participèrent à cette journée champêtre : résidents, travailleurs, amis, parents, professionnels… Le traditionnel et très prisé concours de boules fût gagné par Maurice MAS et le beau frère de Anna et Alain MONTELEONE, battant en finale l’équipe de Michel TROUCHE. Après l’apéritif, le repas préparé par l’Atelier cuisine des Tourelles et sa superbe équipe, taboulé, viandes… pré-

Maurice MAS vainqueur du concours de boules

NOTRE ARLESIENNE A NOUS : LA RENOVATION DES TOURELLES —————— En accord avec le conseil général, dans le cadre des orientations du schéma départemental, et devant la nécessité de repenser l’ensemble du dispositif d’hébergement de l’ADAPEI dans sa globalité, nous présenterons en octobre un dossier de restructuration comprenant :

L’incontournable rénovation des Tourelles

La création de Foyers éclatés, étape entre foyer traditionnel et service d’accompagnement,

Recomposition des Foyers Occupationnels. 2007 devrait être l’année des décisions.

Animations pour le bonheur de


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Page 10

N umé r o 22

L’ A RT E N F E T E S R E N C O N T R E AV E C L ’ É C O L E D E S A U G I E R S La Loi du 11 février 2005 ne parle plus d’intégration scolaire mais de scolarité de tous les enfants y compris des enfants handicapés. Ainsi, les enfants accueillis à l’IME « Les Oliviers » sont scolarisés dans un établissement médico-social avec des méthodes et techniques particulièrement adaptées à leur difficultés. Au-delà de l’objectif d’apprendre à lire, écrire et compter, les objectifs fixés en fonction des potentialités de chaque enfant sont surtout centrés sur l’apprentissage de la capacité à être un citoyen de demain au sein de notre société. C’est en application de ces principes que Catherine REYBARD, Directrice de l’IME, Valérie DE MARZY, enseignante, Alain BERTRAND animateur et Michel SOUSSI, éducateur ont concu le projet d’un partenariat avec une école primaire à l’occasion de l’Art de Mai. Une fois, le projet défini qui consiste à aller à la rencontre d’une école primaire afin de permettre aux enfants de se rencontrer entre eux, il fallut sensibiliser voire convaincre l’éducation nationale. Mme GARCIA nous mit en lien avec l’école primaire des Augiers à Digne et son dynamique Directeur : Christian BURGALASSI. Si l’Art de Mai fut le prétexte, le concept repose sur la capacité que procure l’Art de dépasser le handicap et de ne retenir que l’artiste Ainsi, fut élaboré le projet de partager l’exposition sur l’Art de Mai.

La première phase fut la visite et la rencontre de Valérie et Catherine avec les enfants des classes de CM1 et CM2 des Augiers. Valérie leur parla du handicap, des difficultés, des comportements et des talents des enfants de l’IME. Catherine leur parla de la scolarité adaptée qui était effectué à l’IME et de leur place dans la société. La deuxième phase fut la venue d’un groupe de l’atelier d’Arts plastiques de l’IME au sein de l’école des Augiers pour créer ensemble et partager des temps de vie sociale : repas, récréation... L’IME apporta toiles et fils d’aluminium, les Augiers les matériaux et supports, pour réaliser les œuvres de l’exposition. Le troisième phase fut le vernissage de l’exposition de l’art de Mai à l’école des Augiers en présence de très nombreuses familles. Plus de 200 personnes participèrent à cette soirée et à cette rencontre autour de l’Art qui n’a pas dans son vocabulaire le mot : handicap.

prochaine sur des rencontres régulières : chaque mois, l’atelier d’Arts plastiques de l’IME se déplacera aux Augiers, une demijournée pour créer ensemble.

12 Mai 2006 : Vernissage de l’exposition RENCONTRE à l’école des Augiers

Il se murmure même qu’un projet de transfert commun vers le Musée Beaubourg à Paris est en projet… Nous pouvons compter sur la farouche détermination de nos professionnels pour y parvenir, certes à Beaubourg, mais aussi et surtout à abolir les différences et à promouvoir le statut de citoyen de tous les enfants, quels qu’ils soient. Cette action s’inscrit dans la politique globale d’ouverture citoyenne de l’IME, tout comme la collaboration avec l’école de danse de Manosque ou le club de natation de Digne. Nous en reparlerons...

« Les enfants d’aujourd’hui seront les parents de demain. Vu l’accueil que vous avez réservé à nos enfants, nous attendons avec confiance l’avenir. Vous êtes formidables ! » Catherine REYBARD

La quatrième phase fut la venue à l’IME « Les Oliviers » des enfants de l’école des Augiers, une trentaine, pour inaugurer l’exposition de l’Art de Mai à l’IME, partager un temps de vie sociale en prenant le repas à l’IME et en participant à un atelier de création d’arts plastiques. 4 juillet 2006 : Vernissage de l’exposition

Les murs raisonnent encore des paroles et rires des enfants qui vécurent, là, toujours autour de l’art médiateur, une nouvelle rencontre. rencontre Mais le projet ne s’arrêtera pas là, il débouchera l’année

RENCONTRE à l’IME « Les Oliviers »


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

P a g e 11

LE SENTIER BOTANIQUE « Les Cyprès » au SAJ Histoire d’une démarche pédagogique

Le lundi 22 mai 2006, était inauguré autour du SAJ, le sentier Bonatique « Les Cyprès » en présence de Ms CAILLOL, PAUL et MARCHAL, des résidents du Foyer « Le Borisol » et des travailleurs de l’atelier Menuiserie du CAT et de leur moniteurs Frédéric et Jean Paul. Les différentes étapes de réalisation du sentier botanique. Nous sommes allés récolter des végétaux (arbres, arbustes…) dans l’environnement proche. Chacun a choisi un végétal :

Inauguration du sentier botanique

Séloua : L’abricotier

Aurélie : Le cyprès

Patricia : Le cerisier

∗ ∗

Pierre : Le prunier

Jean-Marc : Le genêt

∗ ∗

Maria : L’olivier

Karine : Le chêne blanc

Marie-Christine : Le pyrracanta Nous avons collé chaque espèce sur une feuille du catalogue et inscrit leur nom. Pour bien les représenter nous les avons dessiné et peint à l’aquarelle. L’étape suivante consiste à graver sur le bois. Nous nous sommes servis du dessin de la plante, réalisé précédemment, nous avons glissé un papier carbone entre le dessin et le panneau de bois. Nous avons repassé sur les traits gravés sur le bois afin que cela soit visible et net. Puis, nous nous sommes servis d’un appareil à pyrograver le bois, chacun à notre tour, pour l’espèce que nous avions choisie. Enfin, nous avons poncé puis

verni le bois afin de le protéger. L’Atelier Menuiserie du CAT, nous a beaucoup aidé dans la réalisation de ce sentier, en fournissant les piquets et en assemblant bois et piquets. Il nous a également fabriqué des planches de bois qui nous ont servi de support pour coller nos tableaux de nature morte ( en hommage et à la manière de Paul CEZANNE) . Puis, il a fallu planter nos piquets devant chaque arbre et baptiser notre sentier. Nous avons procédé comme pour un vote. Il s’appelle : Le sentier botanique « Les Cyprès ». Chaque étape de notre travail, chaque réalisation figurent dans le catalogue Sur le thème de la botanique, nous avons étudié en compagnie de Joyce, différentes techniques de décoration et d’arts plastiques. Nous avons réalisés :

Notre travail a duré 8 mois, à raison d’un atelier avec Joyce, une fois par mois et de l’atelier botanique hebdomadaire avec Magali et Valérie, nos éducatrices, afin d’avancer la réalisation du sentier. Ce fut parfois laborieux, mais toujours dans la joie et la bonne humeur. C’est avec beaucoup de plaisir que nous présentons notre travail, aujourd’hui. La réalisation de ce sentier nous permet, aussi, de faire valoir notre amour de la nature et notre respect de l’environnement. Nous souhaitons que beaucoup de gens en profitent et comprennent combien nous vivons sur une belle planète qu’il est important de respecter. La réussite de cette journée et de ce sentier nous engage à poursuivre ce projet, à savoir :

Continuer à créer des panneaux d’identification des autres espèces se trouvant sur le site,

Créer un petit jardin botanique.

Un herbier Établi selon un modèle du début du XX éme siècle. Ramassage des espèces, confection des boites en carton, décoration des boites à compartiments avec du papier cadeau, garniture de chaque compartiment.

Des tableaux Nature morte peinte à la manière de Cézanne, mais selon notre propre perception.

Des peintures Réalisées avec des tampons de feuilles d’arbres, des écorces et des pierres.

Le sentier et l’exposition sont visitables toute l’année pendant les périodes d’ouverture du SAJ, du lundi au vendredi de 9 à 16 heures. Cela peut constituer un lien d’échange avec d’autres établissements, écoles,...

Une nappe Pour notre verre de l’amitié : drap blanc décoré de pochoirs réalisés avec des pommes de terre.

Valérie Educatrice


MAGAZINE

P a g e 12

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

A.D.A.P.E.I des Alpes de Haute Provence

FOYER « Les Tourelles »

DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU Route de Saint Jean B.P 38 04160 CHATEAU-ARNOUX Téléphone : 04 92 64 96 00 Télécopie : 04 92 64 96 09 Messagerie : adapei.04@wanadoo.fr Site internet : adapei-04.com

Venez nous rejoindre à l’ADAPEI, Plus nombreux, nous serons plus forts !

Hassan BENFERATH , Joël DEME et Jacques PSAILLA ont participé dans le cadre des journées inter-régionales de Sport-Adapté, le dimanche 2 avril 2006, à Draguignan à une compétition de TENNIS DE TABLE. Même si les résultats n’étaient pas à la hauteur de leur motivation et même s’ils ne figurèrent pas sur le podium, ils passèrent avec leur supporter des Foyers « Les Tourelles et Séquoia » une très agréable journée.

Les trois valeureux compétiteurs

Ils se sont promis de redoubler leur effort, de s’entraîner régulièrement et viser le podium dès les prochaines rencontres. Alors, bravo à nos champions et une mention particulière à Joël DEME qui est un sportif accompli multi-activités, puisqu’il vient d’obtenir la très recherchée ceinture marron de Ju-jitsu. Le JU-JITSU est une méthode d’éducation physique mais aussi une école morale, inspirée par la supériorité et la précision des méthodes sportives japonaises. Méthode de self défense efficace et accessible à tous, c’est aussi un excellent moyen de s’exprimer dans le domaine du sport en pratiquant avant tout pour le plaisir.

Le Bureau de l’ADAPEI : Président : Emmanuel CHAROT Président Adjoint : Louisette CHABERT Secrétaire : André LAFFITTE

LES ETABLISSEMENTS DE l’ADAPEI ETABLISSE-

Trésorier : Pierre AUZET Secrétaire Adjoint :

SESSAD

Ginette STORDEUR Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

IME « Les Oliviers »

Saint Auban Manosque

Saint Auban Manosque

Saint Auban

Siège Social :

Yves HERY 04 92 64 44 08

Directeur d’Association : Gérard CAILLOL Chef de Service

Catherine REYBARD 04 92 64 06 67

Françoise ALBERT Assistantes Sociales Christine RAYNAUD

CAT « Les Ateliers du Fournas »

Jean Jacques HILS Robert MILLOT 04 92 64 15 44 Service de Soutien et d’Accompagnement

Emmanuelle DUFAURET

Foyer « La Simonette » Foyer Occupationnel « Le Borisol »

MAGAZINE ADAPEI Rédacteur en chef : Emmanuel CHAROT

Forcalquier

Rédacteurs : Louisette CHABERT Gérard CAILLOL Imprimé par nos soins Magazine gratuit

François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 75 04 03

François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 87 56 85 Service d’Accueil de Jour « Les Cyprès » François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 64 30 00

Atelier Protégé « Bléone Durance » Saint Auban Manosque

Jean Jacques HILS Robert MILLOT 04 92 64 15 44

Foyer « Les Tourelles » Foyer Occupationnel « Le Séquoia » Manosque François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 72 19 73

Magazine N°23  

Colloque : 3 Octobre 2006 La Loi du 11 février 2006 Assemblée Générale de l’UNAPEI L’ADAPEI y était Juillet 2006 L’art en Fêtes : Rencontre...