Page 1

A . D. A . P. E . I d e s A l p e s d e H a u t e P r ove n c e

Numéro 22 M a rs 2 0 0 6

M A GMAGAZINE AZINE E D I TO R I A L : gagné

Tchaoo… chaoo… jeanjean-claude tu vas me manquer,

DANS CE NUMÉRO : ta bouille toute ronde,

1 Tchaoo Jean Claude CHABERT 2 Votre calendrier L’actualité juridique

La prestation de compensation à domicile

3

tes cheveux embrouillés, ton regard, où je pouvais lire toute la confiance que tu m’accordais, tes paroles dont le verbe était si judicieusement employé, ton réalisme si présent, tes remarques et tes propositions, dont la pertinence ne pouvait que profiter à notre association, ta seule présence, qui rassurait… Tu vas me manquer,

4 La fête de l’émotion Hommages à nos travailleurs

Handicap et santé bucco-dentaire 5 Colloque Handident 6 Le Foyer d’Accueil Médicalisé C’est parti 7 La solidarité L’atelier Jus de Fruits

L’ADAPEI expose Nos établissements

Notre Dossier : La Prestation De Compensation À domicile

8

A.D.A.P.E.I

Tu vas nous manquer Tu avais rejoint l’ADAPEI en juin 2000, en nous disant alors : « Maintenant je peux car je suis plus disponible » Tu venais de raccrocher ta blouse, mais tu ne nous a pas trompés, tout le CA savait que LOULOU surveillerait ainsi LOUISETTE au plus prés. Bien sûr ton engagement était entier, comme tout ce que tu donnais, ta présence et celle de ton épouse à nos réunions, fréquentes, souvent tardives et cela par tous les temps, montre bien que tu ne connaissais pas la demi -mesure. Tu as toujours su regarder la vie en face

pourtant tu n’as pas baissé les bras et tu t’es battu, sans jamais te plaindre malgré ces douleurs qui t’embêtaient un peu quand même, mais bon, on allait pas en faire un « fromage »… Toujours à tes cotés ton épouse, dont je sais quelle souffrance morale elle endurait, mais qui a su t’accompagner, en regrettant pourtant ces volutes de fumée que tu laissais échapper. C’est sûr tu nous dirais c’est la vie, c’est comme çà, mais là écoute, tu t’en vas trop tôt sur le fond d’accord, mais sur la forme on avait tout le temps…. Tu vas nous manquer L’ADAPEI est triste, son CA est triste, mais aujourd’hui qui ne l’est pas ? Écoute, dors tranquille, tes enfants et petits enfants mais bien sûr, surtout Vincent et ta chère épouse Louisette pourront toujours compter sur leur asso . L’ADAPEI sera toujours présente TCHAOO CHABERT Jean-Claude !

Emmanuel CHAROT

même ces derniers temps et pourtant tu savais, tu savais que ce combat contre la maladie n’était pas

Tchaoo… chaoo… jeanjean-claude De sa vallée de l’Ubaye, il était venu s’installer à La Motte du Caire où il effectua sa carrière d’instituteur de l’école de la République. Il y rencontra une jeune institutrice Louisette et eurent trois enfants, dont Vincent. Ce signe du destin qui nous permit de nous connaître et de cheminer ensemble au sein de la famille ADAPEI. L’engagement de Jean Claude CHABERT fut total dans la vie de la cité : Premier adjoint au Maire de La Motte du Caire depuis

plus de 20 ans, président adjoint du SIVOM… il était également Président adjoint de l’ADAPEI. Notre Président Adjoint Jean Claude CHABERT était de ceux qui préfèrent rester dans l’ombre et qui distillent discrètement leur savoir et leur énergie. Ce départ prématuré à 63 ans, est une lourde perte pour l’ADAPEI. Nous poursuivrons le chemin, nous le construirons ce Foyer d’Accueil Médicalisé, même sans ses précieux conseils.


LA VIE ASSOCIATIVE

Page 2 L’ACTUALITE EN MOTS

VOTRE CALENDRIER Samedi 10 juin 2006 9h30 à Manosque

Janvier 2006 Création de la MDPH

Assemblée Générale de l’ADAPEI

ILS ONT DIT : « La Création de la Maison Départementale des Personnes Handicapées est une responsabilité Citoyenne… Notre engagement sera total pour que cette Maison soit une réussite » Jean Louis BIANCO Président du Conseil Général « L’approche de la Maison Départementale est avant tout humaine et non pas technique. Le regard est tourné vers les drames humains et familiaux avec respect en étant au service des familles» Jacques MILLION Préfet des AHP

N umé r o 22

CAT de Manosque ZI Saint Joseph Repas et après-midi conviviale au lac des Vannades

Les adhérent recevront la convocation statutaire en Mai

PROCHAINEMENT Rentrée de Septembre 2006

COLLOQUE DEPARTEMENTAL La Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des Personnes Handicapées Du 11 février 2005

L’éthique de la Loi Le dispositif départemental La Compensation Les Droits des Usagers L’accessibilité

Les nouveautés de la Loi du 11 février 2005

Pour vos dossiers

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Place des récollets 04 000 DIGNE LES BAINS Tél : 04 92 30 07 20

Pour un enfant ou un Pour un adulte jeune handicapé handicapé (moins de 20 ans) (plus de 20 ans) Pôle « Jeunes » Pôle « Adultes » 1,rue Pasteur DDTEFP : 04000 DIGNE 2, rue du Trélus. Résid. La source - Bât.A 04 92 30 85 01 04000 DIGNE 04 92 30 21 58

Adaptées Les Entreprises . Ateliers Protégés remplacent les adaptées s entreprises Désormais, le de traire na di or u milie font partie du nt des re eu les CAT dem vail, alors que x. iau médico-soc établissements vailleur aissance de tra être nn Seule la reco ur po e air ss ce nt né handicapé devie prise adaptée après tre salarié d’une en lité. un service habi r pa n présentatio IC. SM le um devient Le salaire minim jectif ob d’ t ra un contra iera fic L’ADAPEI signe né bé et FP DRTE triennal avec la d’aide au poste.

Inscrire votre enfant dans l’école de son quarti er.

Savez-vous qu e la Loi du 11 depuis l’adoption de février 2005 , tout enfant ou adol es handicap pe cent présentant un ut-être inscrit à l’école de son sect eur ? Elle deviendra son établisse ment de réfé rence. Ce droit se généralise po ur les enfants pris en charge en SE SSAD. Pour les en fa orientés en IM nts nouvellement E, l’inscriptio n s’ tuera en para llèle. Elle perm effecettra de recenser les besoins en in st sp éc ia lis és t en pour la créatio ituteurs positions inquièt n Ces nouvelles dis prises Adaptées : se au sein de l’IME, si vo de clastre tre enfant En s le pe t en ut m en de tirer profit. is gran diminution, ma les aides sont en e L’ADAPEI rest qu ris car on e à votre aussi et surtout disposition po er nn tio lec sé ur vous de davantage accompagner er jet re de da et ns cette les salariés pés. démarche. les plus handica


MAGAZINE

Page 3

L’ACTUALITE LEGISLATIVE

LA PRESTATION DE COMPENSATION A DOMICILE Un nouveau dispositif de la Loi sur l’égalité des chances ♦ Les Conditions : ∗ Conditions de Résidence : Résider de façon stable et régulière en France Séjour de moins de trois mois à l’étranger

∗ Conditions d’âge Etre âgé de 20 à 60 ans. Sous 3 ans, extension aux enfants Sous 5 ans, aucune limite d’âge. Dès maintenant pour les enfants, possibilité de PCAC pour logement, véhicule, transport. Pour les + de 60 ans, PCAD si état avant 60 ans et travail ou si sollicité avant 65 ans, et choix optionnel PCAD ou ACTP,...

∗ Critères de handicap Pas de taux mimimum Présenter une difficulté absolue et définitive ( mimimum 1 an) pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation de 2 activités.

♦ La Procédure : ∗ Dépôt et ouverture des droits

Si versement : Commission départementale d’aide sociale

♦ Les modalités d’attribution ∗ Les Aides Humaines Un accompagnement nécessaire pour l’accomplissement d’actes essentiels de l’existence : toilettes, alimentation, élimination, déplacements, habillage… Une surveillance régulière : soins constants, prévention de mise en danger... Un accompagnement nécessaire à l’exercice d’une activité professionnelle ou élective.

Évaluation des besoins

En fonction du nombre d’heures de présence requis et du coût de la rémunération Présenter une difficulté absolue et définitive ( mimimum 1 an) pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation de 2 activités ou à défaut un temps d’aide nécessaire supérieur à 45 minutes. Le plan personnalisé, élaboré par l’équipe pluridisciplinaire, doit comporter l’ensemble des aides Durée quodienne

Auprès de la MDPH de son lieu de résidence avec dossier et certificat médical

d’aide humaine

Droits ouverts à partir du mois suivant

Actes essentiels

∗ Attribution Par la CDA à la suite d’une évaluation personnalisée des besoins et du plan de compensation par l’équipe pluridisciplinaire. Possibilité de ré examen et de procédure d’urgence.

∗ Contenu et durée Précise la nature des dépenses, la durée, le montant et les modalités de versement.

Si décision : Tribunal du contentieux de l’incapacité

∗ Charges spécifiques ou exceptionnelles Dépenses permanentes et prévisibles (couches…) : 100 €/mois Dépenses exceptionnelles et ponctuelles (réparation, audioprothèse…) 1 800 €/ 3 mois

∗ Les Aides animalières Qui maintiennent ou améliorent l’autonomie… Animal à l’éducation labellisée : 3 000 €/ 5 ans.

♦ Versement : ∗ Modalités

0h40

0h40

Mensuelle ou sur factures.

Alimentation

1h45

1h45

∗ Obligations du bénéficiaire

Elimination

0h50

0h50

Consacrer la prestation à sa destination

Déplacements

0h35

0h35

Participation à la vie sociale

1h

1h

Surveillance

0

3h

Total maximum

6 heures / jour

6 heures / jour

12 heures / jour sauf exceptionnel

13 heures par mois

13 heures par mois

13 heures par mois

En nature ou en espèces.

Activité professionnelle

∗ Recours

Individualisé

Frais qui concourent à maintenir ou améliorer l’autonomie par l’adaptation et l’accessibilité, ainsi qu’ emprunt, déménagement… Aménagement du véhicule : conducteur ou passager… et surcoût lié au transport régulier et fréquent...

Habillage

Taux de prise en charge :

En fonction des frais supportés La part de la personne < 10% de ses ressources personnelles nettes d’impôts. Possibilité d’aide financière par fonds départemental.

et soins constants

du véhicule et surcoûts de transport

1h10

80% si ressources > 23 571 €.

Personne avec Aide totale

∗ Aménagements du logement et

1h10

Sur la base de tarifs et montants fixés par nature de handicap. Ressources prises en compte: ressources liées au patrimoine et revenus mobiliers et immobiliers. 100% si ressources < 23 571 €

Personne se mettant en danger

Tout instrument, équipement ou système technique adapté… Limité à 3 960 € sur 3 ans. Majoration possible

Toilette

d’aide humaine

∗ Montant

Personne ne nécessitant pas de surveillance

∗ Les Aides Techniques

Informer de toute modification

Affectation de la prestation

Pour dédommager l’aidant familial, rémunérer une aide à domicile ou un service prestataire

Montants et tarifs

Recours à une aide à domicile employée directement

11,02 € / heure

S’il y a recours à un service mandataire

+ 10 % soit 12,13 € / heure

Recours à un service prestataire

14,43 € / heure

Dédommagement d’un aidant familial

3,10 € / heure 4,64 € / heure si réduction de l’activité professionnelle Plafonné à 85 % du Smic

Conserver 2 ans les justificatifs Déclarer l’aidant et les sommes versées Effectuer les aménagements sous 12 mois, les travaux sous 3 ans et transmettre les factures

∗ Contrôles et sanctions Le président du Conseil Général contrôle l’utilisation de la prestation Suppression, suspension, interruption, et récupération des indus sont appliquées en cas de non respect des conditions de la prestation.

Régime et nature de la prestation :

Prestation en nature affectée à un objet Pas de recours en récupération, pas cessible ni saisissable Possibilité de mesure de tutelle Pas imposable Incompatibilité avec l’APA et l’allocation compensatrice pour tierce personne : droit d’option Compatible avec prestation Sécu.


LA VIE ASSOCIATIVE

Page 4

N umé r o 22

LA FETE DE L’EMOTION Hommages à nos travailleurs La traditionnelle Fête associative revêtait, cette année un aspect particulier puisque pas moins de 17 travailleurs du CAT étaient honorés par la remise des médailles d’honneur du travail.

spectacle : Negro Spiritual et Cabaret, puis avec ses musiques endiablées ils firent danser, dans une ambiance de folie tous les convives, les jeunes et les moins jeunes.

YEDDOU

Ce fut, aussi, l’occasion de remercier les salariés qui ont pris leur retraite dans l’année. Nicole BOUZON, Mado AUTRIC et Jean Ma- Yves rie VEYNE, merci au nom MINETTO de nos enfants pour votre professionnalisme, votre compétence et bonne retraite.

M. SPAGNOU, député, maire de la ville de Sisteron apporta par sa présence la solennité à cette manifestation et la reconnaissance Patrick RICARD - Elisabeth KALIFA de l’État Français à ces ouvriers extraordinaires. Geneviève En compagnie d’ EmmaCASTILLON nuel CHAROT, il remis aux récipiendaires les diplômes et médailles et le chèque offert par le CAT. Jean Jacques HILS et Robert MILLOT, Directeur et Directeur Adjoint du CAT «Les Ateliers du Fournas » présentèrent la carrière et Joêl DEME - Danielle RIMBAUX les qualités professionnelles de chacun d’entre eux, avant la remise des méGuy dailles dont les dossiers LEPROU avaient été instruits par notre assistante sociale : Emmanuelle DUFAURET. Les larmes et l’émotion étaient au rendez-vous, avant que chaque diplômé regagne sa place sous les applaudissements des très nombreux invités. Patrick BLANC - Sylvie DIANI Hassan BENFERHAT

Leîla YAHYAOUI

Annie DELLA SAVIA

Succès exceptionnels, cette année, puisque plus de 260 personnes participèrent à cette fête. Il faut dire que le repas préparé par le traiteur L’Oulivié de Marthe et Jean Pierre BOURDEAU de Pierrevert, et l’animation de l’orchestre Star Animation de Alain ATTARD d’Aix, contribuèrent grandement à la réussite de cette journée.

Durant le repas STAR ANIMATION nous présenta son

Zébida et Mouloud

Félicitations à nos médaillés d’argent pour leur 20 années de travail : Mmes Sylvie DIANI, Leïla YAHYAOUI, Elisabeth KALIFA, Annie DELLA SAVIA, Danielle RIMBAUX, Maria CHAMPOURLIER, Geneviève CASTILLON, Ms Patrick BLANC, Joël DEME, Dominique ARBEZ, Hassan BENFERHAT, Patrick RICARD, Guy LEPROU.

Une ambiance de Feu par STAR ANIMATION

Maria CHAMPOURLIER

Et à nos médaillés de Vermeil pour leur 30 années de travail : Mme Zebida YEDDOU, Ms Mouloud YEDDOU, Yves MINETTO et à notre première travailleuse du CAT en 1974, Mme Marie Claire AUZET.

Marie Claire AUZET 1ère ouvrière du CAT

Hommage à Nicole BOUZON, jeune retraitée de l’ADAPEI.

Tard dans l’après midi, les derniers invités finirent sur scène avec l’orchestre et les charmantes danseuses de STAR ANIMATION. Devant cet enthousiasme général, nous préparons déjà la fête 2007. Mais trouverons nous une salle assez grande pour accueillir tous nos joyeux fêtards ?...

Un repas de Fête préparé est servi par L’Oulivié de JP et M BOURDEAU

Dominique ARBEZ

L’équipe de nettoyage des administrateurs. Pendant ce temps, l’équipe des professionnels travaillait !


L’ACTUALITE

MAGAZINE

ET

Page 5

HANDICAP S A N T É B U C C O - D E N TA I R E

COLLOQUE HANDIDENT DE L’URAPEI PREVENTION - SANTE - ACCES AUX SOINS Le constat est évident : l’entretien des dents des personnes handicapées est une problématique difficile à gérer, et ce d’autant plus que le handicap de la personne est important. Pourtant, l’importance du bon fonctionnement de la sphère buccodentaire est essentiel pour la santé générale de chaque personne. C’est pour répondre à cette délicate question que l’URAPEI PACA, et plus particulièrement son Président Jérôme COLONNA, a organisé ce colloque, le samedi 4 mars à l’hôpital de La Timone à Marseille avec l’Association Handident. Les enfants handicapés ont les mêmes maladies que les autres enfants en ce qui concerne les pathologies en lien avec les dents. Par contre, elles sont plus précoces et fréquentes chez les adultes.

La difficulté est plus grande quand la personne handicapée :

présente une pathologie spécifique en lien avec sa maladie…

ne peut exprimer la douleur ressentie, quand nous n’avons pas de dispositif d’alerte en cas de maux de dents.

a une dépendance qui ne lui permet pas d’assurer les gestes d’hygiène, d’entretien et de prévention quotidiens et nécessaires…

Un seul principe : on soigne une personne, pas une bouche. Des solutions existent :

Nous rencontrons

les pathologies infectieuses : comme les caries conséquences des bactéries qui dans leur voisinage acide créent des porosités au niveau des dents ou du support osseux ou des gencives. Ces symptômes sont en lien avec la nature de l’alimentation, quelquefois spécifique pour les personnes handicapées, et l’entretien de la bouche. Les pathologies traumatiques : fractures des dents conséquences des fréquentes chutes, notamment en situation d’épilepsie…, mais aussi bruxisme (grincements) pour mettre en contact les dents… Les pathologies fonctionnelles, conséquences structurelles du h a n d i c a p p r o v o q u an t d e s dysmorphies… et pouvant induire des troubles de la nutrition.

Si la nutrition en général et l’entretien de la sphère bucco-dentaire provoquent ces pathologies, elles peuvent, aussi, avoir des effets sur l’ensemble de la santé de la personne en affectant notamment le système digestif et le système sanguin… pour développer des pathologies infectieuses.

a une coopération difficile, voire est dans une relation d’agressivité.

Dans la gestion de l’anxiété de la personne handicapée : en améliorant l’installation et privilégiant la communication : parole, geste , toucher, audition…, dans la prévention par des techniques d’hygiène adaptées… (massages, matériel…)

Dans la technique : Pour les personnes lourdement handicapées, les soins dentaires sont souvent pratiqués sous anesthésie totale, seule façon de pouvoir accéder à leur bouche et dents. L’anesthésie : sommeil artificiel pendant lequel le sujet est non réveillable, est un procédé lourd et complexe qui doit être réservé aux comportements difficiles et aux interventions complexes. La sédation consciente est un nouveau procédé qui permet de modifier l’état de conscience du sujet afin qu’il accepte les soins. Le médicament est inhalé par voie orale, il s’agit du MEOPA. L’ensemble des réflexes sont préservés : déglutition, respiration… On garde le contact avec le patient. Les contre-indications sont quasi nulles et il n’y a pas d’effet d’accumulation. Les soins peuvent durer 30’, ils sont possibles sous 3’ et les effets éliminés sous 5’. Cette sédation est efficace dans 90% des situations. Pour une prise en charge longitudinale des soins dans le projet de vie de la personne handicapée, sans soins invasifs. L’utilisation de la sédation est limitée puisqu’elle est réservée, actuellement, à 3 centres hospitaliers de Marseille, dont La

Jérôme COLONNA, Président de l’URAPEI et Emmanuel CHAROT préparant, déjà, le prochain colloque régional.

Timone et le service du Docteur Corinne TARDIEU, qui a un délai de 4 mois pour une intervention. La création de l’Association Handident qui regroupe des prof essionne ls du soin, des représentants de personnes handicapées et des établissements a pour objectif de créer un réseau de soins buccobucco-dentaires adaptés au niveau régional. Autour d’un centre de ressources et d’un plateau technique, des praticiens de ville seraient formés et autorisés à ces techniques spécifiques de prévention, d’hygiéne et de soins et à leurs procédures validées. La procédure de compensation du handicap dans le domaine buccodentaire passe incontournablement par la création de ce réseau, actuellement, soumise aux financeurs, par des professionnels de santé exemplaires et responsables.

L’ADAPEI 04 est un partenaire dynamique de ce projet innovant.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Page 6

N umé r o 22

LE FOYER D’ACCUEIL MEDICALISE C’EST RENDEZ-VOUS

EN

PA R T I

AV R I L 2 0 0 8

Sur le rocher de Peyruis, un magnifique terrain

Une merveilleuse vue sur les rochers des Mées et le massif Dignois

:

POUR

L’INAUGURATION

La prise en charge des personnes handicapées vieillissantes était une préoccupation de l’ADAPEI depuis fort longtemps. A cela se rajoutait le douloureux constat de l’absence de solutions adaptées pour les plus handicapés, notamment à la sortie de l’IME au regard de l’insuffisance de places disponibles au CAS de Forcalquier. C’est en 2000 que fut réactivé ce dossier dans le cadre du document de synthèse intitulé « Projets pour le XXIème siècle ». Initialement réfléchi comme une maison de retraite, notre projet s’est peu à peu orienté vers un Foyer d’Accueil Médicalisé. Nous avions en 2004 obtenu l’accord de principe du Conseil Général, restait à obtenir l’accord de l’État, via la DDASS, notre second financeur. En effet, ce type de structure assure l’hébergement et l’accompagnement financés par la solidarité départementale, mais aussi le suivi de santé et les soins financés par la sécurité sociale.

Projets de plans du FAM

Studio pour les personnes vieillissantes

Chambre pour les personnes lourdement handicapées

Après l’avis favorable du CROSMS, instance régionale qui valide le projet technique comme réponse pertinente au besoin, obtenu en février 2005, c’est avec un infini soulagement que nous avons été informés récemment de l’autorisation de création de cette structure et nous en remercions les services de la DDASS. Notre projet final devrait accueillir 40 personnes handicapées, pour l’instant nous accueillerons 15 personnes handicapées vieillissantes et 5 personnes lourdement handicapées. Il convient, donc, maintenant de réaliser la construction de ce Foyer. L’ADAPEI s’est engagée dans la première étape : l’acquisition du terrain. Le choix s’est porté sur un terrain d’une surface de 14 000 m² à PEYRUIS, respectant, ainsi, le souci de

se situer sur l’axe de la vallée de la Durance afin de faciliter l’accès des usagers et de leurs familles et de maintenir leur relation, mais aussi de permettre la participation des futurs résidents à la vie de la cité. Remercions, la municipalité de PEYRUIS pour son accueil et son action facilitatrice de notre projet. L’ADAPEI a ensuite désigné le cabinet d’architecture qui réalisera le projet. Après un appel d’offre selon un cahier des charges, c’est le cabinet de BROUSTAUT de Digne qui a été retenu. Une commission a été créée à l’ADAPEI regroupant des administrateurs ayant des compétences techniques ou intéréssés par ce projet; Elle a pour mission de finaliser le projet architectural : démarche actuellement en cours avec le cabinet BROUSTAUT. La structure des chambres et studios est maintenant précise, tout comme l’organisation générale du bâtiment. Vous trouverez les ébauches ci-contre. Le calendrier prévisionnel est :

Mai 2006 : dépôt du permis de construire

Janvier 2007 : début de la construction

Avril 2008 : ouverture du Foyer

En parallèle seront à instruire, le plan de financement, l’équipement mobilier, le recrutement du personnel et l’admission des usagers. La construction est estimée à 3 000 000 €. 22 salariés ETP accompagneront nos 20 futurs résidents. Voilà, le cheminement administratif de ce dossier qui se termine. Le cheminement technique commence. Rendez-vous en 2008 pour l’inauguration, mais vous pourrez suivre ce chantier sur les prochains Magazines ADAPEI.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 7

LA SOLIDARITE Un Objectif pour les personnes handicapées Un Atelier : Les Jus de Fruits du CAT « Les Ateliers du Fournas » Les paloxs des producteurs pésent 300 kgs. 6 tonnes de fruits sont traités par jour.

Les fruits déposés sur la trémies sont lavés, puis triés manuellement avant d’être broyés.

La Loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances et des droits, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a consacré la solidarité de la nation envers ces personnes en situation de handicap. C’est en application de la philosophie de cette Loi, de cette citoyenneté qui au-delà des droits, énonce également des devoirs, qu’Emmanuel CHAROT au nom de l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence, dont il est le Président, a offert une palette de jus de fruits à la banque alimentaire et à son Président François DOUCET Mercredi 15 février 2006 au

Centre d’Aide par le Travail « Les Ateliers du Fournas », avait lieu la remise officielle de ce geste de solidarité envers d’autres personnes en difficultés. Par cette action, les travailleurs du CAT ont démontré leur implication dans la société et dans la vie de notre département. Le CAT « Les Ateliers du Fournas » emploie 130 travailleurs sur les sites de Saint Auban et Manosque qui exercent dans différents secteurs d’activité : blanchisserie industrielle, menuiserie, entretien des espaces verts, conditionnements, fabrication et vente d’articles de papeterie, menuiserie, restauration collective… et fabrication de jus de fruits.

La palette de jus de fruits offerts

La visite de l’atelier

L’ ATELIER JUS DE FRUITS

La chair des fruits est ensuite pressée dans cette presse à bande

Cet atelier possède un équipement industriel moderne, composé exclusivement de cuves en inox, il fabrique 200 000 litres de jus de fruits par an et emploie 15 travailleurs de septembre à avril. Ce savoir faire est mis à la disposition d’une fidèle clientèle composée en grande partie des agriculteurs des deux départements alpins auxquels sont proposés également des services annexes : mise en bouteille, étiquetage, conditionnement… Les jus de fruits, essentiellement de pommes et de poires, mais aussi quelques mélanges avec les coings, kiwis, framboises… sont naturels, sans aucun adjuvant, et fabriqués par pasteurisation. Cet atelier dispose de l’agrément BIO.

La production de jus trouble est réalisée par pasteurisation, décantage, filtrage et repasteurisation. La production de jus clair est réalisée par chauffage, enzymation, collage et filtrage. Les nectars sont également réalisables par adjonction de sucre et d’eau puis pasteurisation. Un laboratoire permet de réaliser les contrôles qualité et de normes alimentaires.

Le CAT commercialise également sous sa propre marque « Les Ateliers du Fournas », ces jus de fruits. La mise en bouteille est effectuée sur cette chaîne d’embouteillage, avant la pose des étiquettes et la mise en carton.

Un produit naturel qui sent bon La Provence et le soleil Une fabrication de haute technologie réalisée par le savoir faire des travailleurs du CAT.


MAGAZINE

Page 8

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

A.D.A.P.E.I des Alpes de Haute Provence

LES EXPOS SE SUCCEDENT A L’ADAPEI Des artistes comme les autres

Route de Saint Jean B.P 38 04160 CHATEAU-ARNOUX Téléphone : 04 92 64 96 00 Télécopie : 04 92 64 96 09 Messagerie : adapei.04@wanadoo.fr Site internet : adapei-04.com

Venez nous rejoindre à l’ADAPEI, Plus nombreux, nous serons plus forts !

L’atelier d’Arts Plastiques de l’IME « Les Oliviers » participent avec le Conservatoire de danse de Manosque au spectacle :

Les Tourelles exposent à la fondation CARZOU

« La ville et la pollution » qui sera joué

Vendredi 14 avril en matinée pour les scolaires et à 21 heures pour le public au

Théatre « Jean Le Bleu ». Les enfants de l’atelier ont assisté à une répétition des danseuses. Chacun a choisi une danseuse et a, ensuite, réalisé les ailes des papillons qu’elles représenteront par leur danse et qui symboliseront la nature et le renouveau. Les enfants ont également réalisé les décors gigantesques qui orneront la scène et qui représentent la pollution. Ces œuvres sont exposés à l’IME parmi de magnifiques sculptures.

Le Bureau de l’ADAPEI : Président : Emmanuel CHAROT Président Adjoint : Un grand vide Secrétaire :

Cette œuvre collective a été réalisée par Anna Montéléone, Annie Della Savia, Dominique Renaudot, Patrick Ricard, Jacques Psailla et Luc Siquier dans le cadre de l’atelier peinture animé par Rémy et Emmanuel.

7éme Salon des Artistes Peintres Manosquins Visible jusqu’au 28 avril.

Louisette CHABERT

LES ETABLISSEMENTS DE l’ADAPEI ETABLISSE-

Trésorier : Pierre AUZET Secrétaire Adjoint :

SESSAD

André LAFFITTE Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

IME « Les Oliviers »

Saint Auban Manosque

Saint Auban Manosque

Saint Auban

Siège Social :

Yves HERY 04 92 64 44 08

Directeur d’Association : Gérard CAILLOL Chef de Service

Catherine REYBARD 04 92 64 06 67

Françoise ALBERT Assistantes Sociales Christine RAYNAUD

CAT « Les Ateliers du Fournas »

Jean Jacques HILS Robert MILLOT 04 92 64 15 44 Service de Soutien et d’Accompagnement

Emmanuelle DUFAURET

Foyer « La Simonette » Foyer Occupationnel « Le Borisol »

MAGAZINE ADAPEI Rédacteur en chef : Emmanuel CHAROT

Forcalquier

Rédacteurs : Louisette CHABERT Gérard CAILLOL Imprimé par nos soins Magazine gratuit

François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 75 04 03

François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 87 56 85 Service d’Accueil de Jour « Les Cyprès » François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 64 30 00

Atelier Protégé « Bléone Durance » Saint Auban Manosque

Jean Jacques HILS Robert MILLOT 04 92 64 15 44

Foyer « Les Tourelles » Foyer Occupationnel « Le Séquoia » Manosque François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 72 19 73

Magazine N°22  

Mars 2006 Numéro 22 Le Foyer d’Accueil Médicalisé C’est parti La prestation de compensation à domicile Handicap et santé bucco-dentaire Coll...