Page 1

A . D. A . P. E . I d e s A l p e s d e H a u t e P r ove n c e

Numéro 24 D é c e m b re 2 0 0 6

M A GMAGAZINE AZINE A.D.A.P.E.I

E D I TO R I A L : DANS CE NUMÉRO :

Le mot du Président

1

Votre calendrier Fête associative 2007

2

Vos prochains rendez-vous L’actualité : S3A et Handident

3

Colloque : 3 Octobre 2006 La Loi du 11 février 2006

4 5

Le projet de service du SESSAD

6 7

Les Fêtes de Noël dans les établissements

8 9

10 CAT et Téléthon La solidarité en marche 11 Nos champions sur le poduim Championnat de France de natation

Exposition d’Arts à l’IME

Notre Dossier : Le Colloque sur La Loi du 11 février 2005

12

Le premier semestre de cette année 2006 a vu notre association procéder à l’évaluation de son fonctionnement, dans le cadre de l’application de la Loi du 2 janvier 2002. Cet audit réalisé par la cellule qualité de notre syndicat : La FEGAPEI, montre que si des marges de progrès existent, le service rendu est déjà satisfaisant. La démarche d’évaluation de la qualité est, sans doute, un des dispositifs les plus importants pour l’évolution de notre secteur. Il s’agit d’accorder la priorité absolue aux droits des personnes accueillies dans nos établissements et de leur garantir la qualité de prestations qu’elles sont en droit d’attendre de la part de nos professionnels.

Cett e

obligation est nécessaire pour pérenniser l’autorisation de fonctionnement de nos établissements.

A partir de septembre, cette démarche va se poursuivre sur l’ensemble des établissements, d’abord en interne, puis, à partir de 2009, par une évaluation officielle qui sera réalisée en externe et transmise à la DDASS et/ou au Conseil Général.

Patrick GOHET Délégué interministériel aux personnes handicapées Invité de l’ADAPEI

« Certes, La Loi du 11 février 2005

« La Loi est un cadre général pour des initiatives locales »

la personne handicapée au centre du dispositif, mais c’est surtout le dispositif qui est autour de la personne à son service. » « La loi crée de la liberté, de la fraternité »


LA VIE ASSOCIATIVE

Page 2 L’ACTUALITE EN IMAGES

N umé r o 24

VOTRE CALENDRIER

L’ADAPEI présente aux Forums des Associations de Digne et Sisteron

LE MOT DU TRESORIER

Dimanche 4 Février 2007

La fin d’année approche. Vous n’avez pas encore réglé votre cotisation 2006. Votre adhésion est importante pour notre représentativité.

Alors, renouvelez vite votre adhésion

11h30

Fête Associative

LA PHOTO DU MOIS

Evelyn très attachant

INFOS L’association de liaison de la petite enfance : ALPE, organise le 3 février 2007 à Digne une après midi intitulée « Osons la rencontre » sur le thème du changement de regard sur la différence. Renseignements : 04 92 34 52 97

NOS PEINES Yvon AYELA, Jeune retraité du CAT, nous a quitté. Nous nous souviendrons longtemps de son sourire au CAT de Saint Auban et à l’atelier « Jus de fruit ».

Une après midi de Danse : de la valse au jerk, du disco au tango, du reggae au slow...

Avec Didier CONSTANT

REPAS DANSANT MAGIQUE Salle des Fêtes de l’Étoile À GRÉOUX LES BAINS Avenue Pierre BROSSOLETTE

Repas préparé par l’Oulivié de Marthe et Jean Pierre BOURDAUD


MAGAZINE

Page 3

L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

VOS PROCHAINS RENDEZRENDEZ-VOUS Durant le 1er semestre

S MAR I 17 D E oux SAM u-Arn a e t Châ S DE TION A M OR LES F

SAMEDI 2

LES FORMATIONS DE L’ADAPEI

APEI L’AD

VIE S DE E R I RA ITINE e

fanc e l’en d s r rcou Le pa lesse pée ndica ieil a v h a l e à nn perso de la

VIE AFFECTIVE et SEXUELLE des Personnes Handicapées Mentales

JUIN 20 07

LURS

ASSEMB LEE GENERA LE 2007 Le proje t associa tif 2007 - 2 011

L’ACTUALITE LE CREDIT AGRICOLE adopte le Pictogramme S3A dans toutes ses agences

ASSEMBLEE GENERALE

HANDIDENT à Sisteron

Un partenariat pour la Citoyenneté La démarche de diffusion du pictogramme S3A pour permettre et améliorer l’accueil et l’accessibilité des personnes handicapées mentales par un accompagnement adapté se poursuit. Cyrielle LELOUEY, chargée de mission a convaincu plus de 400 partenaires dans notre département. Les affichettes se multiplient à l’entrée des administrations, magasins, lieux publics, commerces… Le Crédit Agricole a signé une convention avec l’ADAPEI pour adapter toutes ses agences à cet accueil spécifique. Les directeurs des agences ont été formés par l’ADAPEI.

Emmanuel CHAROT Élu au Conseil d’Administration Sous l’impulsion du docteur Corinne TARDIEU, Présidente du conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes, le département des Alpes de Haute Provence se mobilise pour implanter HANDIDENT sur son territoire. HANDIDENT : ce sont des soins, des techniques et des méthodes adaptées aux personnes handicapées.

Cyrielle LELOUEY : Mlle S3A

Signature de la convention

Le projet est de référencer un fauteuil spécialisé à l’hôpital de Sisteron pour les deux départements : 04 et 05. Des chirurgiens dentistes locaux formés aux soins spécifiques des personnes handicapées y exerceraient à tour de rôle et pourraient employer des techniques adaptées à leurs comportements. L’idée d’un Bucco-bus régional est également à l’étude, pour les vallées les plus éloignées et les établissements médico-sociaux. L’ADAPEI s’est investi dans ce projet. A ce titre, Emmanuel CHAROT a été élu au Conseil d’Administration pour y représenter les usagers et le handicap mental.


Page 4

LA VIE ASSOCIATIVE

N umé r o 24

COLLOQUE LA LOI DU 11 FÉVRIER 2005

Personnes handicapées, parents, professionnels, tous concernés

Mardi 3 octobre, dans le magnifique local de l’espace Bonne Fontaine à Forcalquier, mis à notre disposition par la municipalité de Forcalquier, l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence a organisé, au nom du Comité d’entente « Handicap 04 » un colloque d’envergure nationale sur « La Loi du 11 février 2005, pour l’égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées ».

Le moment tant attendu arrivait enfin : l’intervention de Patrick GOHET, délégué interministériel aux personnes handicapées, l’un des principaux artisans de cette Loi et le facilitateur qui la rendu possible. Pour quelles raisons cette Loi ? - Un héritage à moderniser - Un contexte à gérer - Une aspiration à satisfaire Quelle méthode pour aboutir à cette Loi ? Dans un contexte compliqué et difficile, une réforme globale pour une vision stratégique globale.

Le Conseil d’Administration de l’ADAPEI était mobilisé Près de 300 personnes avaient répondu à l’invitation de l’ADAPEI et la salle était comble, regroupant personnes handicapées, parents, politiques et professionnels. Notre Directeur Général, Gérard CAILLOL, anima brillamment ce colloque.

Les échanges avec la salle Claire PONS du CAT de Revest du Bion

Une organisation parfaite grâce à la mobilisation du Siège de l’ADAPEI

Après l’accueil du Maire de Forcalquier : Christophe CASTANER, qui, au-delà des mots de bienvenue, exprima, également, la volonté du Conseil Régional, dont il est également vice-Pr ési dent, d’ être un acteur incontournable de la politique envers les personnes handicapées. Gérard CAILLOL présenta le contexte de cette Loi tant attendue par les personnes handicapées et leur famille. De la Loi d’Orientation du 30 juin 1975, qui déclarait, déjà, la solidarité nationale envers les personnes handicapées à la loi du 11 février 2005 qui considère la personne handicapée comme un citoyen à part entière.

Quels critères pour cette Loi ? - Culturel par la définition du handicap - Politique par l’accessibilité - Social par la compensation - Institutionnel par la dépendance et la solidarité Quels objectifs pour cette Loi ? - Lutter contre la discrimination, - Renforcer la citoyenneté pleine et entière - En faire un atout pour notre société - Créer de la liberté par la fraternité

M. Jacques MILLION, Préfet des Alpes de Haute Provence et Mme Michèle BIZOT-GASTALDI, représentant M. Jean Louis BIANCO, Conseillère générale et Présidente de la CDA présentèrent la volonté politique de l’État et du Conseil général de mettre en œuvre tous les moyens en leur

Le repas préparé par l’entreprise adaptée « Lou Jas »


MAGAZINE

LA VIE ASSOCIATIVE

Page 5

LA DIGNITE ET LA CITOYENNETE EN MARCHE possession pour que, dans notre département, cette Loi capitale se réalise au plus vite et au mieux.

La réalisation d’un projet de vie

A ce titre, Mme Michèle BIZOT-GASTALDI, présenta le schéma départemental en faveur des personnes handicapées récemment adopté par l’assemblée départementale.

Autant de thèmes présentés par les différentes associations composant le comité d’entente.

Frédéric POULANGE, Directeur de la MDPH, explicita, ensuite, le dispositif mis en oeuvre dans notre département : -La Maison départementale des personnes handicapées encore sous la forme d’un regroupements de services dispersés, - La Commission des Droits et de l’Autonomie Et le parcours de la personne handicapée

50 décrets d’application sont déjà parus, il convient, maintenant, de les mettre en œuvre, un autre défi d’importance pour un petit département comme celui des Alpes de Haute Provence.

Christophe CASTANER Maire de Forcalquier Vice Président du Conseil Régional

Muriel NICOLAS pour l’URAPEDA

Propos qu’il complétera dans l’après midi par le descriptif des droits et ressources des personnes handicapées. Michel SUAREZ, président de l’APAJH fit part, au nom des personnes handicapées et de leur famille, des avancées de la Loi, mais également de ses insuffisances et de la place que les associations envisagent de tenir au sein des instances départementales pour accélérer sa mise en œuvre. « Compensation et ressources pour un projet de vie » et « l’accessibilité à la citoyenneté » furent les deux axes de la présentation technique de la Loi. L’accessibilité aux bâtiments, aux transports, aux nouvelles technologies, à la scolarité, au travail….

Un colloque qui a ouvert des pistes d’action et qui devrait, à la demande générale, être suivi d’autres sur des thématiques plus techniques

Pierre Léon VITOUX pour l’ APF

LE COMITE D’ENTENTE « HANDICAP 04 » Il regroupe 11 associations représentatives des personnes handicapées : AFM, APAJH, A PERTE DE VUE, APF, APPASE, ARI, CHEMIN D’ESPOIR, UDAF, UNAFAM, URAPEDA, ADAPEI. Il a pour objectifs, notamment, de :

Représenter les intérêts des Personnes Handicapées et de promouvoir leurs droits.

Être l’interlocuteur des pouvoirs publics

Être force de propositions pour les droits et dispositifs


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Page 6

Numéro 24

Le Projet de Service du SESSAD ADAPEI Son histoire : Il fut créé en 1992 Son agrément : Il accueille 21 enfants :

∗ Manosque

Précurseur du dispositif de la Loi du 11 Février 2005 permettant la Citoyenneté des enfants : Le SESSAD

10 enfants « polyhandicapés » De 0 à 20 ans.

Son cadre légal : La loi du 30 juin 1975 Les annexes XXIV

Saint Auban

Indication du SESSAD

Les activités du SESSAD :

Évolution de la situation

Réorientation

à visée éducative, socialisante, thérapeutique sont des modalités d’accompagnement spécifiques de l’enfant

Individuelles ou collectives,

Soit dans le PPS, soit le PI

∗ ∗

Varient selon les objectifs

Le projet individualisé :

Permettre à chaque enfant de rester dans son environnement familial, scolaire et social. Accompagner les familles.

Son objectif : Considérer l’ensemble des paramètres : éducatif, scolaire, psychologique, médical, rééducatif, social… pour déterminer les actions les plus adaptées pour l’enfant.

Précise les moyens pédagogiques et le calendrier de suivi

Une réalisation en 3 phases : - recueil des éléments, - synthèse - rencontre avec la famille

Le Document individuel de prise en charge

La procédure d’admission :

Après orientation de la CDA

∗ ∗

Étude du dossier

Période d’essai de 2 mois pour la conceptualisation du projet

Rencontre avec l’enfant et sa famille

Non renouvellement de la décision de la CDA

Souhait

de

l’enfant

Définit les objectifs et la nature de la prise en charge dans le respect des principes déontologiques, éthiques et de bonnes pratiques - sous 1 mois Précise les objectifs et les prestations adaptées à l’enfant - sous 6 mois

Le projet personnalisé de scolarisation

La scolarisation devient la règle : Maternelle, primaire, CLIS, secondaire, UPI...

A l’initiative de l’éducation nationale

Sous la responsabilité de l’enseignant référent avec la participation des enseignants, et de soutien scolaire…

Fin de prise en charge :

Définit les objectifs réalisables adaptés aux besoins de l’enfant en fonction de sa problématique,

Sa mission :

Le projet de service définit les objectifs, et les modalités d’organisation et de fonctionnement du service.

11 enfants « déficients intellectuels »

et/ou de sa famille

Élaboré en commun avec la famille,

Partenariat avec le SESSAD

Pendant l’année scolaire ou les congés scolaires

Les groupes de paroles

Pour les parents

Pour les fratries

Un travail en équipe plurisdisciplinaire :

Réunion d’équipe

Réunion de cadres

Réunion de supervision

Réunion de service

Réunions techniques : - Les synthèses - Les bilans et projets

Le référent éducatif :

Met en œuvre le projet individualisé de l’enfant

Est le représentant et porte parole du SESSAD au sujet de l’enfant L’évaluation des pratiques :

En direction des usagers et de leur famille

Vers les professionnels

À partir du service

Le travail de partenariat avec les familles

∗ ∗

Recherche d’adhésion Accompagnement psychologique


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 7

Projet Individualisé et DIPEC Confirmation ou non de l’admission

Projet Individualisé

J + 2 mois

Période d’observation

Admission

Renouvellement du Projet Individualisé 1 fois par an J + 1 an et 6 mois maxi

J + 6 mois maxi

Mise en place du Projet Individualisé

Période d’évaluation

De J à J + 2 mois Etc

Remise du D.I.P.E.C. généraliste dans sa forme présente De J à J + 15 jours

Signature du D.I.P.E.C. généraliste par le représentant légal J + 1 mois

Signature de l’avenant n°1 au D.I.P.E.C.

Signature de l’avenant n°2 au D.I.P.E.C.

Déroulement du Projet Individualisé Avril/Juin

Septembre/Novembre

Projet Personnalisé de Scolarisation (Bilan)

Projet Personnalisé de Scolarisation (Projet)

Projet Individualisé

Projet Individualisé

Projet Individualisé

(Phase réalisation)

(Phase conception)

(Phase réalisation)

Éventuel bilan

Avenant

Synthèse Coordination Équipe du SESSADADAPEI

Équipe du SESSADADAPEI + Intervenants extérieurs

Éventuel bilan

au D.I.P.E.C.

Représentant Équipe du SESSADADAPEI + Famille

Représentant légal + Responsable du SESSADADAPEI

Coordination Équipe du SESSADADAPEI

E


Page 8

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Numéro 24

LA GUIRLANDE Un esprit familial régnait à la Simonette, ce samedi 16 décembre pour fêter cette fin d’année. Des chants de Noël interprétés par les résidents marquèrent cette soirée, avant le repas de Nicole, et de son équipe, qui ravit les invités qui durent danser longuement pour dépenser les calories supplémentaires...

FOYERS de FORCALQUIER Samedi 9 décembre, les Foyers de Manosque donnaient le départ des festivités de Noël dans les établissements de l’ADAPEI. Près de 100 convives, résidents, parents, amis, professionnels ont partagé le traditionnel et gustatif repas de fête préparé par les cuisines de Manosque. Au préalable, un spectacle de musique et de poésie était offert par les résidents, avant de danser jusqu’à fort tard dans la nuit dans une folle ambiance.

FOYERS de MANOSQUE

Mardi 19 décembre, les résidents du SAJ ont fêté NOËL. Repas familial pour le benjamin de nos services, suivi d’un spectacle intimiste de contes musicaux avec Karim et Luce. Une exposition présentait également les arbres généalogiques de chacun des résidents sous une forme originale et personnelle. Un travail pédagogique de constitution de l’histoire de chacun. Un grand merci à tous pour ce moment de grande convivialité.

SAJ « Les Cyprès »

La crèche de N avant le 25

Noël, il est le nouveau Dire


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 9

DES FETES DE NOEL Jeudi 14 décembre, on ne travaillait pas au CAT de Manosque; On faisait la fête ! Un évènement important en 2006, fut, à l’évidence, le changement de prestataire pour les repas. C’est, désormais, l’atelier cuisine du CAT de Saint Auban qui, à la satisfaction générale, prépare ces repas et notamment, celui de ce jour de fête. L’après-midi se poursuivit par un méga karaoké avant de danser sur tous les tubes de notre DJ.

CAT de MANOSQUE

Noël aux Tourelles 5 décembre

t arrivée cteur Général

Mercredi 20 décembre, c’était au CAT de Saint Auban que les travailleurs fêtaient Noël et la fin de l’année. Ambiance de fête, repas, musique, danses, cotillons, pères et mères Noël,... pour faire une pause dans la production et se détendre en toute fraternité. Une salle de pause est en cours de construction pour améliorer les conditions d’accueil. 2007 s’annonce bien !

CAT de SAINT AUBAN

L’IME a fini la guirlande des fêtes de l’ADAPEI, le jeudi 21 Décembre. Délicieux repas de l’équipe d’Elyan pour plus de 100 invités. Puis, spectacle avec le jongleur Mathias en présence des familles avant l’arrivée du Père Noël et de ses merveilleux cadeaux, puis du goûter. Khalid, Claire et Anthony quittent l’IME pour des structures pour adultes, Catherine REYBARD leur a souhaité bonne route !

IME « Les Oliviers »


Page 10

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

N umé r o 24

LES OUVRIERS DU CAT ACTEURS DU TELETHON LA SOLIDARITE EN MARCHE

Les ouvriers du CAT « Les Ateliers du Fournas » de Manosque ont du cœur, nous le savions, mais ils nous l’ont encore démontré.

Le stand TELETHON du CAT dans la galerie d’HYPER U

50 personnes exercent leur activité dans différents ateliers : conditionnement, fabrication d’articles de papeterie, prestations de service, entretien d’espaces verts et, depuis peu, de repassage, au sein de cette entreprise comme les autres, au centre de la zone industrielle Saint Joseph. L’activité de conditionnement, qui constitue l’essentiel de notre production et emploie plus de 30 personnes et notamment celles rencontrant des difficultés motrices et de santé, est essentiellement centrée sur la filière des saveurs et des senteurs, caractéristique de notre département de Provence.

Les stocks conditionnés au CAT

dant les périodes de pause au CAT ou durant leur RTT. Tous, ont volontairement, offert de leur temps, de leur savoir faire pour apporter leur contribution à cet élan de solidarité. Certains racontent que certains soirs et weekend, le CAT est resté ouvert bien tard pour être prêt. Prêt pour les 8 et 9 décembre 2006. Il restait à vendre ces produits. Certains commerçants acceptèrent de diffuser ces produits, mais l’essentiel reposait sur la vente sur la voie publique. Le temps contraria le projet initial de centre ville. Ce fut dans la galerie marchande de Super U, qu’Emmanuelle et son équipe d’ouvriers déposèrent leurs tréteaux pour vendre au profit de l’AFM ces magnifiques coffrets.

Emmanuelle DUFAURET, assistante sociale de l’ADAPEI, est affectée principalement au CAT et aux Foyers d’hébergement. Elle est à l’origine de cette magnifique initiative de solidarité et elle en fut le moteur. Si la fin du mois de décembre est synonyme de Fêtes, tradition et famille, le début du mois est synonyme de SOLIDARITE. Nous voulons, bien évidemment, parler de cet extraordinaire mouvement qu’est le TELETHON, cette solidarité envers l’AFM, pour la recherche génétique. Emmanuelle DUFAURET, s’est inscrite bénévolement dans cette démarche et a entraîné dans son sillage par son dynamisme et sa conviction, la Direction du CAT, l’équipe de professionnels qui encadre les ouvriers et, bien évidemment les travailleurs, eux-mêmes. En partenariat avec l’Occitane et Terres d’Oc, elle a conçu l’idée de vendre des produits de ces entreprises lors du TELETHON.

Des produits de qualité et colorés qui ont séduit le public

L’Occitane et Terre d’Oc, deux de nos principaux donneurs d’ordre, ont gracieusement offert au CAT des produits de leur gamme : encens, parfum, produits d’hygiène et de beauté… Ces produits, il fallait les conditionner pour permettre leur commercialisation. Les conditionner, c’est remplir, compter, emballer… c’est ce que firent les ouvriers du CAT pen-

Le succès fut au rendez-vous, puisque 4 500 € furent récoltés. Alors merci, à l’Occitane et à terre d’Oc, à Super U, aux commerçants partenaires, aux clients qui ont su voir notre stand, et s’y arrêter. Merci aux travailleurs du CAT et à Emmanuelle DUFAURET. Le chèque fut remis à l’AFM afin de contribuer aux efforts de la recherche sur les maladies génétiques. La solidarité est à l’évidence un concept central pour permettre aux personnes handicapées d’exercer leur citoyenneté dans notre société. Mais exercer sa citoyenneté, c’est à son tour de faire preuve de solidarité envers les autres.


MAGAZINE

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

P a g e 11

NOS CHAMPIONS SUR LE PODIUM

A.J.S.A.O Association Jarlandine de Sport Adapté des Oliviers

Léo CHARLOT Médaille de bronze

Championnat de FRANCE de Natation « Sport Adapté » MONTPELLIER 24-25 et 26 novembre 2006

Léo qui nous offrait une Quatre nageurs de l’A.J.S.A.O étaient engagés cette année dans l’ultime épreuve nationale parmi les 770 compétiteurs s’étant donnés rendez-vous pour la grandmesse annuelle de la natation sport adapté. C’est donc, avec les entraîneurs et les familles, plus de 1000 personnes qui se trouvaient rassemblées dans la somptueuse piscine olympique de Montpellier. Après la cérémonie d’ouverture du vendredi aprèsmidi, les premières épreuves de qualification débutaient. Thomas était le premier à en découdre. Malgré une nette amélioration de son meilleur temps personnel, sa performance n’était pas suffisante pour accéder à une finale très relevée. Le jour suivant, Estelle, bien qu’ayant accompli une course prudente, remportait sa série et dépassait allègrement le temps minimum imposé en division III. Le déclassement était inévitable. Les progrès qu’elle a réalisés ces dernières semaines, tant en vitesse qu’en endurance nous laissait présager cette sanction. Comme elle le dit elle-même avec regret « j’ai nagé trop vite… ». Venait ensuite le tour de

superbe troisième place, le qualifiant pour la finale. Enfin Thibault, à l’instar de sa copine Estelle, nous gratifiait d’une arrivée en tête et d’un temps canon, mais logiquement sanctionné lui aussi par un déclassement. Les efforts qu’ils ont fournis à l’entraînement avec le club de Digne-les-Bains, où nos 4 nageurs sont intégrés depuis la rentrée, ont porté leurs fruits, mais toujours, il faut le rappeler, avec une motivation évidente et une bonne humeur communicative.

sur les gradins. Tous les quatre ont réalisé de formidables performances et ont révélé un esprit d’équipe et de camaraderie exemplaire. Plusieurs records de France ont été battus cette année dans ce championnat 2006 qui restera dans les mémoires comme un excellent cru.

Le samedi après-midi était mis à profit pour visiter le centre ville de Montpellier, faire un peu les boutiques, profiter des animations et se promener en tramway. Résultat des épreuves Dimanche matin, réveil à 7 heures, petit déjeuner consistant et départ pour la finale, dernière épreuve pour notre petite équipe et pour Léo en particulier. Pourtant très concentré, celui-ci ratait un peu son plongeon et perdait plusieurs secondes dès le départ. Mais, toujours très bon finisseur, il parvenait à se hisser sur la troisième marche du podium, s’octroyant ainsi la médaille de bronze. C’était le délire et la fête

Division II : - CHARLOT Léo : Médaillé de Bronze 50m brasse sénior. - CHAROT Thomas : 23ième 50m nage libre sénior.

Division III : - BRUN Thibault : Déclassé, 50m nage libre sénior. - DAVID Estelle : Déclassée, 50m nage libre sénior féminine.


MAGAZINE

P a g e 12

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

A.D.A.P.E.I des Alpes de Haute Provence

Une Exposition Artistique tout en couleurs Sur la trace de nos artistes

Route de Saint Jean

Le hall d’entrée de l’IME est à nouveau le cadre d’une exposition d’Arts Plastiques. MALIK, ROBIN et CHRISTELLE vous feront partager à travers leurs œuvres leur vision originale du monde de la création.

B.P 38 04160 CHATEAU-ARNOUX Téléphone : 04 92 64 96 00 Télécopie : 04 92 64 96 09 Messagerie : adapei.04@wanadoo.fr Site internet : adapei-04.com

Venez nous rejoindre à l’ADAPEI, Plus nombreux, nous serons plus forts !

Les trois artistes heureux du succès de leurs oeuvres

« L’imagination est un arbre Elle a les vertus intégrantes de l’arbre. Elle vit entre terre et ciel. Elle vit dans la terre et dans le vent.»

Gaston BACHELARD CHRISTELLE

MALIK

Gouaches sur papier kraft

Sculptures

ENTREE LIBRE

Le Bureau de l’ADAPEI : Président : Emmanuel CHAROT

ROBIN

Président Adjoint :

Crayons feutres sur papier canson

Louisette CHABERT Secrétaire : André LAFFITTE

LES ETABLISSEMENTS DE l’ADAPEI ETABLISSE-

Trésorier : Pierre AUZET Secrétaire Adjoint :

CAT « Les Ateliers du Fournas »

SESSAD

Ginette STORDEUR Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

Siège Social : Directeur d’Association : Gérard CAILLOL

Saint Auban Manosque Catherine REYBARD Yves HERY 04 92 64 44 08

IME « Les Oliviers » Saint Auban Nancy KLEIN Catherine REYBARD

Chef de Service

04 92 64 06 67

Françoise ALBERT Assistantes Sociales Christine RAYNAUD

Saint Auban Manosque Jean Jacques HILS Nora BOUHASSANE 04 92 64 15 44

Service de Soutien et d’Accompagnement

Emmanuelle DUFAURET

Foyer « La Simonette » Foyer Occupationnel « Le Borisol »

MAGAZINE ADAPEI Rédacteur en chef : Emmanuel CHAROT

Forcalquier

Rédacteurs : Louisette CHABERT Gérard CAILLOL Imprimé par nos soins Magazine gratuit

François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 75 04 03

François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 87 56 85 Service d’Accueil de Jour « Les Cyprès » François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 64 30 00

Atelier Protégé « Bléone Durance » Saint Auban Manosque

Jean Jacques HILS Nora BOUHASSANE 04 92 64 15 44

Foyer « Les Tourelles » Foyer Occupationnel « Le Séquoia » Manosque François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 72 19 73

Magazine N°24  

Colloque : 3 Octobre 2006 La Loi du 11 février 2006 Vos prochains rendez-vous L’actualité : S3A et Handident obligation est nécessaire pour...