Page 1

Numéro 36 Décembre 2011

A DA P E I d e s A l p e s d e H a u t e P r ove n c e M A GMAGAZINE AZINE

A.D.A.P.E.I

E D I TO R I A L : DANS CE NUMÉRO :

Éditorial Le Père Noël a oublié le Médico-

1

Votre Calendrier

2

Vos prochains rendez-vous Forum des Asso - Nouveaux Projets

3

Opération Brioches 2011 3 000 brioches vendues

4

La Simonette et le Borisol en croisière

5

Paul LOUVIN de l’Entreprise Adaptée à l’Occitane

6 7

HANDIDENT La volonté farouche de l’URAPEI

8

Se Construire un Avenir : Entre Ethique et Handicap

9

10 EDF GDF et l’ESAT Nouvelle Salle de pause à l’ESAT 11 On s’envole avec le Téléthon Journal de la SACAT 12 Le FOYER des TOURELLES Histoire et Visite guidée 13

Les Fêtes de Noël à l’ADAPEI

14 15

Nos deux champions de pétanque

16

Le Dossier : Nouveau Foyer des Tourelles Histoire et visite guidée

« J’en ai même trouvé un quatrième A, il est A++ car c’est le A d’Amour, celui que nous donnons à nos enfants différents. » (Extrait du discours d’inauguration du Foyer des Tourelles) En ces moments de fête, ce A n’en est encore que plus vrai, car pour nous, parents, il s’identifie à nos rêves et à nos vœux de pouvoir un jour espérer qu’il n’existera plus de handicap dans notre société. Cette année qui s’achève est marquée par le plan pluriannuel de L’Agence Régionale de Santé qui confirme la non création de places en établissements médico-sociaux pour notre département et ce pour les années 2011 à 2015. Cette décision, aberrante au vu de nos listes d’attente, est très injuste et intolérable envers vous, parents, qui n’avez d’autres solutions que d’assumer seul l’accompagnement au quotidien de votre enfant qu’il soit petit, ado ou adulte. L’ADAPEI ne vous abandonnera pas, notre devise : « Ne laisser personne au bord du chemin, chemin prend ici tout son sens ». Il nous faudra mener ensemble toutes les actions possibles et trouver des solutions afin de

ne laisser cette différence se perdre dans l’indifférence de ces élus décideurs, pour qui le mot handicap est trop souvent synonyme de dépenses. Il faudra leur rappeler, et nous en aurons l’occasion lors des élections de 2012, que l’UNAPEI à travers ces 600 associations, génère 80 000 emplois directs, accueille 150 000 personnes citoyennes dans ses établissements et services et dispose d’une force militante de 60 000 familles. Parents et Amis, notre combat est Juste, Sincère et Digne, Il mérite largement, que nos larmes d’amour ou de désespoir, devant ce destin si difficile qui nous unit, soit considéré à juste part, par cette nation qui est aussi la notre. Une pensée de fleur à ceux d’entre nous qui ont perdu un être cher et qui malgré cela continuent de partager notre vie associative. Parents, Amis, Cadres et Professionnels de l’ADAPEI, encore merci de votre engagements auprès de toutes nos personnes accueillies ou accompagnées. Je vous souhaite à tous une année 2012 remplie de santé et de bonheur. Emmanuel CHAROT Président de l’ADAPEI 04.

LE PÈRE NOEL A OUBLIE LE MEDICO-SOCIAL Le contexte est difficile en lien avec la crise économique, financière et sociale de notre Pays. Faisant suite à la mise en place des ARS, le Plan Régional de Santé sera validé en janvier 2012. Il comprend, notamment, le SROMS : Schéma Régional de l’Organisation MédicoSociale. Le constat et l’analyse sont simples : Le territoire des Alpes de Haute Provence est bien pourvu en terme d’équipement par rapport aux ratios régionaux, voire nationaux. Autrement dit, sans aucun rapport avec la réalité de votre situation, et de celle de votre enfant.

Dans son édito, notre Président l’exprime : quasiment aucune création de place sur le 04, malgré des listes d’attente record : 8 en SESSAD, 29 en IME … ! C'est-à-dire que des enfants n’auront jamais leur place dans la structure adaptée correspondant à leur projet de vie et à la compensation de leur handicap !

Le schéma départemental en faveur des personnes handicapées du Conseil Général a commencé ses travaux. Force est de constater qu’il s’effectue, également, à minima, du moins pour l’instant. L’obtention de crédits sera difficile à obtenir… Malgré le combat de nos partenaires locaux : DT ARS, DSD, MDPH...

D’autres orientations sont retenues : déspécialisation des services et établissements, réseaux, partenariat, plateformes et efficience … autrement dit : le faire mieux avec pareil pour plus de personnes handicapées !

En l’absence de création de nouvelles places et devant les situations actuelles, devronsnous laisser des familles sans solution ou partager le partageable et diminuer la qualité au profit des sans solutions ?

Bien évidemment, nous nous inscrivons dans cette dynamique afin de performer nos moyens.

D’une manière générale, le programme régional de santé pose la problématique de la désertification médicale du 04. Père Noël ne nous oublie pas !


L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

Page 2 L’ACTUALITE DU TRIMESTRE NOUS AUSSI Le 24 novembre 2011 l’association « Nous Aussi » organisait son assemblée générale à Paris. Pour rappel cette association a été créée en 2001 afin de permettre aux personnes handicapées intellectuelles d’affirmer, en France et en Europe, leur droit à prendre part aux décisions qui les concernent, à s’auto-représenter. Le mot d’ordre est « RIEN POUR NOUS SANS NOUS ». Une délégation locale existe dans le 04 depuis cette année. Marie Hélène ROUX (Travailleuse à l’ESAT de Manosque) est Présidente de cette délégation. Elle a participé aux travaux de l’AG, avec l’ensemble des délégations de France : revenus, vieillissement, accessibilité, participation aux élections de 2012, autant de thèmes d’actualité qui ont animés les riches débats. NOUS AUSSI 04 interviendra à l’AG de l’ADAPEI pour y présenter ses missions. A bientôt ... LE CHIFFRE DU TRIMESTRE

VOTRE CALENDRIER

DIMANCHE 5 FÉVRIER 2012 à 11 H 30 Au Palais des Congrès à Digne Les Bains La troupe Heiva iTahiti va vous transporter dans cet univers de rêve…. Un spectacle Polynésien envoûtant qui vous transportera à milles lieux avec les plus jolies filles et les plus beaux garçons des îles, parés de costumes inspirés d’une nature extravagante. Tout le folklore de Tahiti et des îles du pacifique, avec la danse de l’amour, du feu, des paréos et le fameux HAKA des ALLBLACKS… et votre participation !

Résultat de l’Opération Brioches 2011 qui servira pour la construction du nouveau Foyer Occupationnel qui se situera à Oraison.

Menu préparé par Traiteur des Gourmets de Sisteron Petite salade de rougets au basilic

NOS PEINES Jean Claude AMIELH , ancien Directeur Général et Ami de l’ADAPEI a perdu sa Maman : Rose.

N umé r o 36

Animé par l’Orchestre « Laureve »

Suprême de volaille à la crème de poireaux Garniture de légumes

M. Hocine RABHI, père d’Hassina, Maklouf et Mélaze RABHI, nous a quitté

Plateau de fromages Pâtisserie

Nos plus chaleureuses pensées


MAGAZINE

Page 3

L’ACTUALITE DE L’ADAPEI

VOS PROCHAINS RENDEZRENDEZ-VOUS

CONCERT Les Chœurs du Pays de Forcalquier chantent BRASSENS Vendredi 23 mars 2012

Salle des Fêtes d’Oraison

Assem blée Généra le S am e d i 9 juin 2012 à PIER REVER T L’acte cit

oyen d e la vie Associ ative

Au profit de l’ADAPEI 04

Forum des Associations

Cha q Gro

ue mo is

: upe de àd pa est ina roles d ti e aya nt u s Pare on nts ne nfa nt A utis Vot te . re C C at ont her a ct ine R : 04

92

64

EYB AR D: 06 67

Nouveaux Projets : Le Foyer Occupationnel d’Oraison

Le Forum des Associations est devenu le rendez-vous incontournable de la rentrée pour la vie associative départementale aussi bien culturelle, sociale, que sportive. C’est pour cela, que chaque année, l’ADAPEI a répondu présente à cet événement qui s’est déroulé à Digne Les Bains, le samedi 10 septembre 2011. Notre Association fut présentée à son stand traditionnel , par un duo glamour, afin d’accueillir et d’informer au mieux les visiteurs sur les objectifs, les missions et les valeurs de l’ADAPEI, et sur l’offre de services proposés au sein de nos 14 établissements et services. Cette année, 144 associations étaient présentes. La fréquentation de visiteurs, également, ne cesse d’augmenter d’années en années. Ce forum ne concerne pas seulement Digne, mais aussi les alentours, soit un bassin d’environ 30 000 personnes. C’est pour cela que l’ADAPEI 04 se veut présente pour représenter haut en couleur le Handicap Mental et remercier la ville de Digne, en cette rentrée, de faire une place aux Personnes Handicapées.

La dreamdream-team de l’ADAPEI

La réalisation d’un nouveau Foyer Occupationnel a débuté, en ce mois de Décembre 2011, sur notre terrain situé à Oraison. Ce Foyer regroupera les Foyers Occupationnels de Saint Auban, (du Borisol) de Forcalquier et (du Séquoia) de Manosque, ce qui permettra, par conséquence, la création de 12 places de foyer d’hébergement. A ce stade, il accueillera 22 résidents, et proposera, également, deux accueils temporaires. De construction traditionnelle, avec une chaufferie bois, et énergie solaire, il offrira, sur une surface de 3 200 m², des hébergements en chambre individuelle avec salle d’eau privative, regroupés autour d’un espace : salon, restauration, salle d’activités, par unité de 8 résidents, ainsi que des espaces collectifs : restauration, soins, thérapeutique, animation, salle d’activités … Les entreprises, essentiellement locales, ont été choisies, les marchés signés, pour un montant avoisinant les 6 000 000 €. Son ouverture est prévue pour Juin 2013.

L’Entreprise Adaptée ouvre une Blanchisserie à Barcelonnette Création en Janvier 2012, d’une Blanchisserie Industrielle à Barcelonnette à destination de la Vallée de l’Ubaye et de La Blanche : Collectivités, Hôtels, Restaurants, Hôpitaux … Elle permettra l’emploi de 5 salariés reconnus travailleurs handicapés et de deux encadrants.


Page 4

LA VIE ASSOCIATIVE

N umé r o 36

Opération Brioches 2011 : 3 000 BRIOCHES VENDUES : Merci à vous tous. Dans le cadre de la semaine nationale de la solidarité en faveur des personnes handicapées mentales, l'ADAPEI des Alpes de Haute Provence a organisé l' « Opération Brioches », du 03 au 09 octobre 2011, sur l’ensemble de notre département. Cette opération a pour objectif de sensibiliser la population au handicap mental et de recueillir des fonds pour améliorer l'accompagnement des Personnes Handicapées. L'Opération Brioches 2010 avait été, déjà, un succès, pour son année de redémarrage : 1 800 brioches avaient été vendues, permettant ainsi de récolter un bénéfice de plus de 6400 euros qui a servi à l'ameublement de la salle d’esthétique du Foyer des Tourelles de Manosque. Cette année, l'ADAPEI a atteint son nouvel objectif, car nous avons vendu 3 000 brioches, ce qui nous a permis de récolter plus de 10 000 euros. Ce bénéfice servira cette année, à l’aménagement de l’espace « Bien-être » du nouveau Foyer Occupationnel qui se situera à Oraison. Le succès de cette Opération est essentiellement dû aux familles, entreprises, CCAS, et au Lycée Professionnel de Manosque, qui nous ont aidé à diffuser ces brioches :

Elèves du Lycée Professionnel de Manosque sur le marché

· Cette année, un nouvel établissement a participé à cette démarche : le Lycée Professionnel de Manosque. Grâce à Monsieur TANÉSIE, faisant partie des familles adhérentes de l'ADAPEI, qui a mis en place une forte communication de l'Opération Brioches, pour sensibiliser les élèves. Une classe de terminale Bac pro « Commerce » a voulu participer à l'événement. Ces élèves se sont rendus sur les marchés de Forcalquier et de Manosque, afin de vendre les brioches. Cet élan de volontariat du Lycée Professionnel de Manosque, a donné l'envie à d’autres lycées de répondre présents l'année prochaine. Victime de notre succès, et ayant diffusé les 3 000 brioches très rapidement, nous n'avons pas pu être présents sur tous les marchés que nous voulions faire : Manosque, Saint Auban...

· Plus de 70 familles adhérentes de l'Association nous ont prêté main forte en vendant à leur famille, leurs proches ou voisins, les brioches, d'ailleurs excellentes, de l'ADAPEI. Certains d'entre eux, ont, aussi, vendu sur le marché de leur village ou dans l'enceinte de leur lieu de travail.

Nous prévoyons, d'ores et déjà pour l'année prochaine, de commander un nombre de brioches plus important. Mais pour se faire, nous avons encore besoin de bénévoles. L'objectif de l'année prochaine serait de vendre 4 000 brioches.

· Et une dizaine d'entreprises : Arkema, Sanofi, Rousselet, IM Exprime, l'Occitane, 1er Pression, Apior, DMP, Soroprimist Manosque, Manosque Automobiles, Somatrav, Terre d'Oc et Sud Est Assainissement, ont diffusé les brioches auprès de leurs salariés, soit directement, soit par l’intermédiaire de leur CE.

Nous vous remercions vivement pour votre participation, plus que jamais nécessaire, à l'heure où les financements publics se raréfient, en espérant que vous serez tous au rendez-vous l'année prochaine pour récolter toujours plus en faveur des personnes handicapées mentales et permettre leur inclusion dans notre société.

· Une dizaine de CCAS : Aiglun, Céreste, Barcelonnette, Castellane, Manosque, Villeneuve ; ainsi que les établissements de l'ADAPEI et leurs personnels ont eux aussi apporté leur pierre à l'édifice.


MAGAZINE

L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

Page 5

La Simonette et le Borisol s’amusent en croisière Du 2 au 10 avril 2011 l’ensemble des résidents du Foyer d’Hébergement La Simonette et du Foyer Occupationnel Le Borisol, accompagnés de trois éducatrices, d’une veilleuse de nuit, de la psychologue et de l’infirmière sont partis en croisière en Méditerranée. L’origine du projet émane d’une résidente qui lança l’idée d’une croisière. Après discussion en Conseil de la Vie Sociale (CVS), puis après l’accord de la Direction, des familles et des tuteurs, le projet a pu voir le jour. Le samedi 2 avril, toute l’équipe a pu embarquer à Marseille, à bord de l’Orient Queen, pour une croisière en Méditerrannée. La croisière s’est déroulée au rythme des activités qui leur ont été proposées, par l’équipe d’animation navigante. Ils ont pu profiter de différentes escales, des excursions, ainsi que des soirées dansantes. Les résidents ont pu également exercer leur savoir faire dans la création de fleurs en papier, dans le pliage de serviettes de bain, etc… De plus, chaque matin, ils entretenaient leur forme physique grâce aux séances de musculation. Les excursions leur ont permis de visiter et de découvrir Taormina, en Sicile, et son théâtre antique avec une vue magnifique sur le Mont Etna enneigé ; Sarandë, petit port albanais en pleine croissance économique ; Corfou, où ils ont visité un musée, et une église orthodoxe ; ainsi que le canal de Corinthe. Chaque escale était l’occasion de se faire plaisir en faisant du shopping. Tous les soirs, les résidents ont pu apprécier les spec-

tacles proposés par l’équipe d’animation. Puis ils ont eu le plaisir de danser tard dans la nuit. La taille du navire a permis aux résidents d’acquérir rapidement une bonne autonomie dans leurs déplacements à bord. La plupart d’entre eux ont su se repérer, afin de retourner dans leur cabine et de se déplacer dans les différents lieux du bateau. Lors de la croisière, toute l’équipe de l’ADAPEI a fait la connaissance d’un groupe de lycéens de BEP sanitaire et social venant d’un Lycée professionnel de Gardanne. Ces lycéens qui étaient en voyage scolaire, ont souhaité partager des moments avec les résidents en proposant des activités communes. C’est ainsi, qu’ils ont animé une séance de musculation, et ont organisé deux répétitions autour d’une danse « La Macaréna ». Ceci afin de la présenter aux passagers lors du « spectacle des talents ». Les résidents qui ont participé à ce spectacle, ont eu un immense plaisir à partager ce moment avec les lycéens, et à présenter leur danse. Ce spectacle a remporté un vif succès sous des tonnerres d’applaudissements. Lors de la croisière, les résidents se sont parfaitement intégrés à l’ensemble des passagers. Ils ont pu échanger, en discutant sur leur vie de tous les jours, mais ils ont pu également profiter des soirées en faisant danser les plus jolies femmes. A la fin de la croisière, l’équipe de l’ADAPEI a reçu des témoignages émouvants de passagers qui ont apprécié de voyager avec eux. Un monsieur leur a même confié qu’ils avaient embelli sa croisière. Cette croisière a permis aux résidents, ainsi qu’à l’équipe pédagogique qui les accompagnait de partager des moments riches en émotions et en plaisir. Car la bonne humeur et la convivialité furent au rendez-vous chaque jour. Les résidents et l’équipe d’accompagnement sont prêts à repartir ensemble pour de nouvelles aventu-


Page 6

L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

Un Ancien travailleur handicapé à l’Entreprise Adaptée « Bléone Durance » de Manosque a pu réaliser son rêve, celui de travailler dans un milieu ordinaire.

Numéro 36

Paul LOUVIN : de

La réinsertion professionnelle des personnes en situation de handicap mental est un objectif qui reste, à ce jour, difficile à atteindre. Ce qui est d’autant plus regrettable, car 87% des entreprises qui embauchent des personnes handicapées sont satisfaites de leur choix.

Les dirigeants de l’Occitane sont également venus en ESAT. Ils ont pu voir le travail fourni par les travailleurs handicapés, et notamment, celui de Paul LOUVIN, qui allait accomplir les mêmes tâches de préparation de commandes.

L’histoire de Paul LOUVIN reste un espoir de réinsertion professionnelle pour d’autres personnes en situation de handicap mental.

Un contrat spécifique de mise à disposition, validé par le Médecin du travail et l’Inspection du travail, afin que Paul LOUVIN puisse travailler dans les meilleures conditions, a été signé en 2009, pour une année renouvelable.

Depuis de nombreuses années, l’ADAPEI essaye de répondre au mieux aux différents besoins des Personnes en situation de handicap mental. C’est pour cela, que l’équipe de l’ESAT et l’Entreprise Adaptée met en avant, non pas le Handicap, mais les compétences et le professionnalisme des travailleurs, et met en place des projets professionnels personnalisés. Tout a commencé, lors d’une visite de l’Entreprise Adaptée de Manosque par la Commission Handicap de l’Occitane, qui fut sensibilisée sur le professionnalisme des travailleurs handicapés. De ce fait, la Commission Handicap a proposé un projet professionnel bien particulier pour un des travailleurs handicapés de l’Entreprise Adaptée à Manosque, afin d’envisager une insertion professionnelle dans le milieu ordinaire de travail. Tous les travailleurs de l’ESAT et de l’Entreprise Adaptée de Manosque ont été réunis autour de l’équipe pédagogique et de Nora BOUHASSANE, notre Directrice Adjointe, afin de leur exposer ce nouveau projet professionnel. Malgré une forte demande, une seule personne correspondait aux critères et aux aptitudes requises : Monsieur Paul LOUVIN. Une collaboration s’est faite entre l’Occitane, l’équipe pédagogique de l’Entreprise Adaptée et la Commission Handicap, afin de mettre en place tout un programme pour l’insertion et l’accompagnement professionnel et social de Monsieur LOUVIN. Une grande préparation a été faite auprès des différentes équipes travaillant à l’Occitane, afin de leur donner les informations nécessaires sur le handicap mental.

Une fois par mois, une mise au point se faisait entre la Responsable des Opérations Logistique de l’Occitane, Nora BOUHASSANE, ainsi que Paul LOUVIN, jusqu’à la signature, espérée, du Contrat à Durée Indéterminée (CDI). Afin de faciliter l’intégration de Monsieur LOUVIN, l’Occitane a pu aménager ses heures de travail au début, qui étaient, alors identiques à celles qu’il faisait à l’Entreprise Adaptée. Afin que Paul LOUVIN puisse obtenir une protection, l’ADAPEI s’est engagée à assurer un accompagnement social tout au long de son parcours et à une éventuelle réintégration en cas de difficultés. Jusqu’à la proposition du contrat en CDI, personne ne savait si Paul LOUVIN allait accepter la proposition ou la refuser. Afin qu’il puisse avoir son libre arbitre, aucune influence n’a été faite auprès de lui. Finalement le contrat en CDI a été signé le 1er septembre 2011, et à ce jour il a dépassé ses trois mois légaux d’essai. L’ADAPEI 04 souhaite une bonne continuation à notre ancien travailleur de l’Entreprise Adaptée.

Pot de départ de Paul LOUVIN à l’ESAT et à l’EA


MAGAZINE

L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

Page 7

l’Entreprise Adaptée à l’Occitane au sein de l’Occitane, et au niveau des horaires qui ne sont pas les mêmes que ceux de l’atelier protégé. Au début, ils ont pu aménager mes horaires à ceux de l’atelier protégé, afin que je puisse au fur et à mesure m’adapter. Mais par la suite, il fallait que je me lève à 5 heures du matin, ce qui n’a pas été évident. Mais avec le temps, je m’y suis fait et je suis même très content d’avoir intégré cette entreprise. EstEst-ce que l’intégration s’est bien déroulée au sein de l’équipe ?

Paul LOUVIN ou La réalisation de son Projet Professionnel

Lorsque l’équipe pédagogique de l’Entreprise Adaptée vous a parlé de ce poste à l’Occitane, quel a été votre réaction ? Quand on m’a proposé ce poste, j’ai de suite accepté. EstEst-ce que vous aviez déjà songé à travailler en milieu ordinaire avant d’avoir eu cette opportunité ? Avant de travailler en atelier protégé à l’ESAT à Manosque, j’ai eu la chance d’intégrer une entreprise dans laquelle j’ai pu réaliser un petit stage. Donc je connaissais déjà le travail en milieu ordinaire. Mais j’ai vraiment aimé travailler en atelier protégé, car j’avais une diversité dans le travail. Quand vous avez commencé à travailler à l’Occitane, quelles ont été vos impressions ? J’ai voulu travailler à l’Occitane, car le travail était similaire à celui que je faisais en atelier protégé. Mais il est vrai, qu’au début ça a été un peu difficile pour moi, au niveau de la quantité de travail qui est plus importante

Oui, je suis très satisfait d’avoir intégré cette équipe, avec laquelle je m’entends très bien. Je m’entends pratiquement avec tout le monde, il n’y a pas de problème. Entre votre contrat à l’Entreprise Adaptée et le CDI à l’Occitane, aucune personne de l’ADAPEI ne savait si oui ou non, vous accepteriez ce poste. Quelles ont été les raisons pour lesquelles vous avez finalement accepté ce contrat ? J’ai accepté ce poste, car le travail que je réalise à l’Occitane me plait énormément. Et puis, je préfère travailler en milieu ordinaire, car je peux faire des heures supplémentaires qui me sont rémunérées, ce que je ne pouvais pas faire au sein de l’ADAPEI. Aujourd’hui vous êtes officiellement en CDI, quelle satisfaction avezavez-vous d’avoir intégré un travail en milieu ordinaire ? A l’heure d’aujourd’hui je suis très content et fier d’avoir un contrat à durée indéterminée en milieu ordinaire. Et grâce à cela, j’arrive à oublier mon handicap et je continue à vivre normalement. Quels conseils donneriez donneriez--vous à vos anciens collègues de travail qui veulent intégrer un travail en milieu ordinaire ? Je n’ai pas forcément de conseils à donner, car malheureusement toutes les personnes en situation de Handicap travaillant en ESAT ou en Atelier Protégé n’ont pas forcément les capacités ou l’envie de travailler en milieu ordinaire. Car il est quand même difficile de s’adapter rapidement à un changement de rythme au niveau du travail.


LA VIE du MOUVEMENT REGIONAL et des ETABLISSEMENTS Numéro 36

Page 8

Aboutissement de la volonté farouche de l’URAPEI : HANDIDENT C’est la première année que le Bus Handident Paca Initiative de l’URAPEI PACA a stationné à l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence, durant le mois de septembre 2011. Un bus avec un équipement dentaire spécialisé et un personnel spécifique qui permet de soigner les personnes handicapées directement sur leur lieu de vie. Pour la plupart des personnes en situation de handicap mental, les soins dentaires se révèlent souvent très difficiles à pratiquer, voire impossibles sans passer par une anesthésie générale. Afin d’éviter d’en arriver à de telles extrémités, vous êtes déjà nombreux à accompagner vos enfants au Centre Handident de Marseille. Ils peuvent alors être accueillis par des Professionnels de santé spécialement formés au handicap et bénéficier, si nécessaire, d’une sédation consciente par le M.E.O.P.A. (il s’agit d’un gaz anesthésiant local).

mité de suivi a été mis en place. Ce collectif, force de propositions, se décline en commissions de travail où chacun peut s'inscrire en fonction de ses compétences et centres d'intérêts. Les actions engagées par HANDIDENT font l'objet d'une évaluation pour faire évoluer le projet. HANDIDENT vise à rapprocher les personnes en situation de handicap et les chirurgiens-dentistes. Elle est un lieu d'informations. Une étude diagnostic a été lancée pour établir un état des lieux précis dans la région (besoins exprimés, contraintes, offre de soins, pratiques actuelles, voies de progrès). L’ADAPEI a grandement participé pour permettre la réalisation de cette action : Acheminement du bus, stationnement adapté, prise en charge des frais, des médecins… Les parents ont pu accompagner leurs enfants pour ce diagnostic et éventuellement les soins en relais des dentistes locaux... Le bus Handident reviendra chaque année dans nos établissements.

MAI 2004 : CREATION DE L'ASSOCIATION HANDIDENT Depuis quelques années, les progrès dans la prise en charge des personnes en situation de handicap sont indéniables. Néanmoins, de multiples efforts sont encore à fournir. Les résultats sont éloquents ; une personne en situation de handicap sur trois n'a jamais consulté un chirurgien dentiste et plus de 50% des cabinets dentaires ne leur sont pas accessibles. Face à ce constat, des associations de personnes en situation de handicap et des chirurgiens-dentistes volontaires ont engagé et notamment les URAPEI pour créer le réseau Handident.

Pour plus de renseignements : Centre de santé « Bus Handident PACA » Tel : 04.91.41.10.14 Mail : bus.handidentpaca@yahoo.fr

Notre Président : Emmanuel CHAROT est membre de son Conseil d’Administration. HANDIDENT POUR MIEUX SOIGNER Grâce à une mise en commun des énergies et des savoir-faire, le réseau HANDIDENT souhaite promouvoir sur le territoire régional une démarche pilote qui met la personne au cœur du processus de soins. Son but : faire évoluer l'offre de soins et les comportements par des actions préventives mais aussi curatives. Ses moyens : avant tout la détermination des personnes impliquées dans le projet : chirurgiens-dentistes (près de 100 d'entre eux ont répondu présents dès l'origine du projet !), personnes en situation de handicap mais aussi leur famille, leurs associations et les professionnels du secteur médico-social. Sa démarche : co-construire les réponses adéquates aux problématiques des soins bucco-dentaires. Un co-

Le bus Handident stationné à l’IME et au FAM pour l’ensemble des Personnes Handicapées de l’ADAPEI


MAGAZINE

LA VIE DU MOUVEMENT REGIONAL

Page 9

Se construire un Avenir : entre Ethique et Handicap Extraits de la journée du CEREM : Centre d’Etudes et de Recherches en Ethique Médicale, du 15 avril 2011, en collaboration avec l’URAPEI PACA. Propos introductifs de Pierre LE COZ, Philosophe, traduit par Corinne TOURAME, de La Chrysalide de Marseille.

La venue au monde d’un enfant handicapé ne s’adresse pas uniquement à ceux qui sont concernés de près par la question du handicap. Elle convoque la société toute entière. En effet, chaque nouvelle naissance concrétise l’espoir que l’aventure du groupe se poursuive au-delà du vieillissement et de la mort. L’enfant est la matrice de la civilisation, il représente le dépassement de l’irréversibilité du temps. La survenue du handicap est un coup d’arrêt et brutal à cet espoir. L’irréversibilité du temps : La recherche de « l’élixir de jouvence », est une potion magique qui aurait la vertu de prolonger indéfiniment la jeunesse, symboliser notre fantasme de maîtriser et de défier le temps. Les hommes ont toujours été hantés par la fuite du temps. Ils la conjurent en accomplissant des œuvres ou en faisant des enfants. Mais, en réalité, nous ne nous immortalisons pas. Et nos enfants vivent une autre vie que nous. Nous ne revivons pas en eux. Le temps se dérobe à nos prises, nous ne pouvons pas le maîtriser. Handicapé ou non, à l’arrivée, c’est le néant qui nous attend.

temps, si nous commettons une erreur, une faute, elle est irréversible. L’irréversibilité du temps, nous l’éprouvons durement dans l’expérience du regret, et cruellement dans l’expérience du remords. Le regret est moins douloureux que le remords. Ce que j’ai perdu ne pourra être retrouvé mais je peux trouver des accommodements. Par exemple, nous pouvons nous consoler de vieillir car le temps nous apporte maturité et sagesse. Vieillir apporte des bénéfices secondaires. Le remords est une expérience plus difficile à surmonter. C’est un regret du passé qui est teinté de culpabilité. Je suis l’auteur de mon malheur. Les psychologues et médecins témoignent : même lorsque les patients ne sont pas en cause dans la maladie dont ils ont hérité (ou transmis à leurs enfants), ils ne peuvent s’empêcher d’éprouver de la culpabilité. C’est une sorte de double peine qu’ils s’infligent à eux mêmes. J’ai le sentiment qu’il était en mon pouvoir d’agir autrement que je ne l’ai fait. Nous faisons l’expérience du destin. Avoir du remords, c’est se prêter des possibilités d’action et de discernement que nous n’avions pas au moment où nous avons agi. Nous continuons à nous exclamer : « si j’avais su ! ». La temporalité mélancolique est une temporalité tournée vers le passé. Il n’y a plus d’avenir parce qu’il y a trop de passé. Le bonheur ne sera plus comme avant.

Le regret et le remords : Ce n’est pas seulement l’avenir mais le passé qui empêche de vivre au présent. Dans le regret, le remords ou la mélancolie, nous faisons l’expérience de ce qu’il y a de plus éprouvant dans l’expérience du temps, à savoir l’irréversibilité. Dans l’espace, lorsque l’on s’est trompé, on peut faire marche arrière. L’espace nous laisse une seconde chance. Dans le

Il faudrait libérer l’avenir pour se libérer du passé. Libérer l’avenir de ce qui a été imaginé, c’est investir d’autres projets que ceux que l’on a conçus. L’avenir est la toile de fond du présent. Il peut même le dynamiser, par l’attente et l’espoir de jours meilleurs. Dans notre prochain magazine : Suite : L’Attente, et l’Espoir.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS Numéro 36

Page 10

L’entretien des Espaces Verts d’EDF GDF Suez par l’ESAT Le 8 juin 2010, Storengy (société de GDF SUEZ) a signé un accord handicap en faveur de l’emploi des travailleurs reconnus handicapés. Objectif : porter un regard différent sur le handicap. Storengy a souhaité poursuivre la politique d’intégration professionnelle des personnes handicapées, menée depuis 1987 par Gaz de France et aujourd’hui par GDF SUEZ. Cet engagement s’est traduit, outre une série d’actions et de diagnostics, par la négociation et la signature en juin 2010, d’un accord en faveur du développement des personnes handicapées agréés par l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées). Le site de Manosque et le partenariat avec l’ESAT Sur les pentes boisées du site de Manosque, la végétation provençale est parfaitement entretenue. « Lorsqu’en juin 2010, nous avons eu connaissance de l’accord handicap signé par l’entreprise, nous avons

mis en place une collaboration avec les Ateliers du Fournas , un ESAT, pour l’entretien de nos espaces verts », explique Eric DIOULOUFET, Cadre de direction technique exploitation conduite. « Depuis, le site n’a jamais été aussi propre. » Ce contrat a nécessité un plan commun de prévention au regard des contraintes de sécurité nécessaires sur ce site. Les travailleurs y sont particulièrement investis à la suite de la formation dispensée. Petite taille, pelouse, ramassage des feuilles… Le travail est soigné et d’excellente qualité pour un prix identique aux précédentes prestations. En outre, GDF bénéficie d’une exonération partielle de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés. » Sur le terrain cinq travailleurs handicapés mentaux, accompagnés d’un moniteur, viennent une demi journée, 1 à 2 fois par semaine. A la pause, ils rejoignent les équipes du site avec lesquelles ils peuvent échanger. Un partenariat très satisfaisant qui s’est étoffé en février 2011 d’une nouvelle prestation : la blanchisserie pour les vêtements de travail. Il est également question qu’il s’étende au nettoyage des véhicules. Une affaire qui roule !

Nouvelle Salle de Pause et Cafétéria à l’ESAT à Manosque Le mercredi 9 décembre, la nouvelle Salle de pause et Cafétéria de l’ESAT à Manosque a été inaugurée. Les travailleurs handicapés ont eu le désir d’appeler cette nouvelle salle de pause : « Christiane SIEGELE ». Cafétéria vue de l’extérieur

Madame SIEGELE fut Monitrice d’Atelier à l’ESAT de Manosque, où elle a travaillé plus de 37 ans. Elle est maintenant décédée. Les travailleurs ont voulu lui rendre hommage, car elle avait donné beaucoup, par son travail, son efficacité, sa rigueur, et son inoubliable sourire. Toutes ces qualités qui se font encore ressentir aujourd’hui auprès des travailleurs handicapés. Preuve de l’attachement et de la reconnaissance des travailleurs à leur accompagnateur dans une relation partagée.

Cafétéria vue de l’intérieur

Le temps du discours de Nora

Lors de l’inauguration, et après le discours de Nora BOUHASSANE, Directrice adjointe, toute l’équipe de l’ESAT s’est retrouvée autour d’un apéritif pour fêter dignement ce nouveau lieu de détente et de convivialité. A l’évidence, un plus dans les conditions d’accueil et d’accompagnement des travailleurs de l’ESAT de Manosque.

Panneau de commémoration

Apéritif pour les travailleurs de l’ESAT


LA VIE DES ETABLISSEMENTS Page 11

MAGAZINE

On s’envole avec le Téléthon

Prêts au décollage

Le sourire avant le départ

Pour la seconde année consécutive, dans le cadre du TELETHON, l’ADAPEI a été invité par Monsieur BRACON, Président de l’Aéroclub de VINON SUR VERDON pour faire participer les enfants de l’IME « Les Oliviers », ainsi que les adultes du Foyer des « Tourelles » à des baptêmes de l’air. Ce baptême de l’air s’est déroulé à l’Aérodrome de VINON-SURVERDON durant toute la journée du samedi 3 décembre 2011, et même le ciel se découvrit pour nous permettre de prendre notre envol. Ce fut une journée riche en émotions, car la plupart des personnes présentes n’avaient encore jamais pris l’avion. Ils ont pu survoler et découvrir les paysages de notre département vu du ciel. Ils ont eu l’occasion de partager ces moments forts avec leur famille et quelques éducateurs. Encore un grand merci à l’Aéroclub de VINON SUR VERDON, qui a pris en charge les frais de vol et aux nombreux pilotes venu faire partager leur passion.

Vue aérienne

Après l’appréhension avant le vol, il n’y avait que des sourires et des « Encore » !!!

La SACAT a son journal Depuis le 8 septembre 2008, quelques travailleurs de la section SACAT et Marc ROUSSELET le Moniteur Educateur, se rassemblent chaque jour de la semaine, afin de réaliser des articles pour leur journal.

Exemplaire du journal

Nos journalistes

prentissages : repérage sur le calendrier, notion de nombre, construction de phrase (vocabulaire), écriture et lecture, utilisation de l’appareil photo, choix, tirage, découpe, mise en page et collage des photos…

Ce journal, contient des articles présentant une ou plusieurs activités qu’ils ont pu réaliser dans la journée, avec des supports photos à l’appui.

La réalisation de ce journal, a pour objectif de leur redonner confiance, afin qu’ils puissent, soit réintégrer leur poste de travail, soit intégrer un poste de travail à plein temps, soit sortir progressivement du monde du travail pour les plus âgés.

Ils réalisent ensemble un travail qui repose sur l’expression verbale, où ils doivent choisir leurs mots, faire des phrases en parlant de façon à ce que tous comprennent, en situant les personnages, les choses et l’action dans le temps et dans l’espace…

En espérant qu’un jour, nous puissions voir apparaître un de leurs nombreux articles dans le journal de l’ADAPEI… La SACAT : Section Annexe de CAT a une capacité d’accueil de :

Ce journal permet de développer et maintenir des acquisitions d’ordre scolaire grâce à la rédaction d’un petit texte simple accompagné de quelques photos s’y rapportant. Il oblige aussi à un travail de mémoire et de réflexion sur les évènements passés. Ceci ouvre la porte sur de très nombreux ap-

5 places à l’ESAT de Saint Auban

5 places à l’ESAT de Manosque

Elle permet à des travailleurs d’ESAT, rencontrant des difficultés temporaires, de bénéficier de soutiens renforcés afin de regagner ou d’accéder à leur poste de travail à temps plein à l’ESAT. L’orientation en SACAT est d’une durée maximale de 2 années, éventuellement renouvelable. Elle est financée par le Conseil Général.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS Numéro 36

Page 12

Inauguration Le nouveau Foyer s’harmonise avec le Château : Une réalisation de l’ADAPEI 04

Après deux longues années de travaux, l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence a inauguré le vendredi 25 novembre 2011, le nouveau Foyer d’Hébergement des Tourelles, sous la présidence de Monsieur BIANCO Président du Conseil Général et en présence de nombreuses personnalités et invités. Après le discours de bienvenue prononcé par M. JEAMMET-PERALTA, Maire de Manosque, et attentif aux problématiques des personnes handicapées, Monsieur CAILLOL, Directeur Général de l’ADAPEI 04, présenta l’histoire de l’établissement du Château des Tourelles et la nature du projet de rénovation. Monsieur AUDIBERT, résident du foyer des Tourelles, a, ensuite, évoqué comment la plus part des résidents ont vécu la démoli-

tion de l’ancien bâtiment jusqu’à la construction et le réaménagement dans leurs nouveaux locaux. Monsieur CHAROT, Président de l’ADAPEI 04, remercia les différentes personnes qui ont participé au chantier, remercia également les résidents de leur patience par rapport aux conditions pas toujours très confortables, et rappela le rôle, les objectifs et le fonctionnement du Foyer d’Hébergement. Enfin, Monsieur BIANCO, Président du Conseil Général, nous rappela la politique sociale et volontariste du département malgré la rigueur budgétaire, un choix pour une société plus juste.

Louis BIANCO, symbolisant l’inauguration officielle de ce nouveau Foyer.. Par la suite, Madame Emmanuelle FERRER, Chef de service des Tourelles, ainsi que son équipe, ont pu accompagner les invités pour la visite de la nouvelle structure. A cette occasion, les résidents ont pu présenter les différents lieux de vie dont ils disposaient. Les festivités se sont déroulées dans les anciens locaux, par un apéritif convivial, préparé par le traiteur « L’Oulivié ». En fin de soirée, les résidents et toute l’équipe pluridisciplinaire du foyer, ont pu partager une soirée dansante en toute intimité.

Vient, alors, la traditionnelle cérémonie du ruban, avec Monsieur Guy AUDIBERT et Monsieur Jean-

L’inauguration

Pour bien appréhender l’histoire de l’implantation du foyer dans l’enceinte de la propriété des Tourelles, on se doit de remonter en 1949. C’est à cette date, que par acte notarié Mademoiselle BERNARD DE FEYSSAL cède le château « Les Tourelles » à la municipalité de Manosque au prix principal de 2 millions de Francs converti en une rente annuelle et viagère de 132 000 francs sur elle-même et à son décès au profit de Monsieur et Madame BERNARD ; son frère et sa belle-sœur. Toutefois, au décès de la venderesse, l’acte notarié stipule que la commune se devra de confier à Madame BERNARD, sa belle sœur, la direction de l’œuvre sociale de vieillesse à créer par elle-même dans ladite propriété. A cette époque, la ville de Manosque ne possédait aucune structure pour personnes âgées et Mademoiselle BERNARD DE FEYSSAL ayant pâti de cette absence de structure eut l’idée de palier à ce manque en léguant à la commune son terrain et son château afin qu’elle puisse y concrétiser son projet de maison de retraite. Cette condition testamentaire expressément acceptée par le Maire de l’époque ne fut jamais réalisée. Ce lieu commença par accueillir l’école primaire du quartier en attendant que les locaux prévus à cet effet soient terminés. En 1968 : l’ADAPEI recherche à s’étendre et désire proposer un accueil aux enfants handicapés du secteur de Manosque. L’IME « Les Tourelles », annexe de l’IME « Les Petits Oliviers » à Saint Auban est créé. A cette époque la structure cohabitant avec l’école primaire ; l’intégration sociale se vivait au quotidien : exceptionnelle anticipation de l’obligation scolaire et de l’inclusion des enfants handicapés, prônée par les Lois de 2002 et 2005. Le bail emphytéotique avec la Mairie de Manosque précisait que l’Association pourrait disposer de l’ensemble des locaux dès que les enfants du primaire auraient intégré leur nouvelle école.

tant attendue.

1974 : l’ADAPEI peut disposer de l’ensemble des locaux : c’est l’inauguration de l’unité de restauration sous forme d’un ensemble d’alvéoles construites dans le parc. 1977 : inauguration de l’unité aménagée directement dans le château. 1980 : création d’une nouvelle section dans l’enceinte des tourelles « Les Marronniers ». 1985 : fermeture de l’IME « Les Tourelles » et regroupement des enfants à l’IME « Les Oliviers » à Château Arnoux. 1992 : fermeture des « Marronniers » et création dans les mêmes locaux d’un SESSAD. Création du Foyer d’Hébergement « les Tourelles » Décembre 1976 : la première demande de création d’un foyer d’hébergement est faite sur Manosque. Le projet de l’époque, envisageait la construction d’une structure de 30 lits sur un terrain à proximité du centre ville. L’ouverture du CAT de Saint Auban en 1973 avait fait émerger différents besoins et ce foyer permettait de répondre à une demande d’hébergement émanant d’adultes handicapés Manosquins ou de leur famille. C’est en 1981, que L’ADAPEI créa le Foyer d’Hébergement des Tourelles d’une capacité d’accueil de 23 places; par la construction d’un bâtiment faisant face au Château; Capacité étendue à 26 places ultérieurement, et intégrant, en 1998, 6 places de Foyer Occupationnel, comme réponse à la perte de capacité de travail de résidents vieillissants.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS Page 13

MAGAZINE

du nouveau Foyer « Les Tourelles » Le nouveau foyer a une superficie de 1 500 m² sur 3 niveaux. Une construction à ossature Bois présentant une haute qualité environnementale et énergétique, réalisation de MarieMarie-Christine GIACOMONI.

L’infirmerie L’accueil et le bureau de l’équipe éducative Une cuisine thérapeutique à destination d’activités éducatives pour les résidents

Espace restauration

La salle de réunion

Rez de Chaussée

Cuisine

L’espace restauration et cuisine en production propre

La laverie / lingerie 1 studio

Cuisine thérapeutique L’Accueil et le Bureau de l’équipe éducative

La chambre de l’éducateur Un salon et une salle d’activités pour les résidents 11 chambres individuelles 1 chambre double

Salon

Niveau 1

Salle d’activités

Espace bien être Espace coiffure et esthétique

Chambre simple

1 studio Espace Bien être

1 chambre d’accueil temporaire Un salon et une salle d’activités pour les résidents Niveau 2

12 chambres individuelles

Le projet de reconstruction du Foyer d’Hébergement eut pour origine, une fois l’acquisition de la propriété des Tourelles effectuée en 2003, et les problématiques de maintenance et de sécurité résolues, essentiellement, la qualité de l’hébergement des résidents. En effet, les résidents étaient hébergés dans des chambres, certes, individuelles, mais d’une surface de 9 à 11 m² équipées d’un lavabo, mais avec des toilettes et salles de bains collectives; Autrement dit, des conditions très éloignées des normes actuelles. De plus, l’habitat était dispersé dans des locaux non homogènes, ne permettant pas un accompagnement pertinent.

Studio

1 chambre double Espace coiffure et esthétique

Fin juin 2011, les 20 résidents du Foyer d’Hébergement et les 6 résidents du Foyer Occupationnel, dans l’attente de leur déménagement en 2013 sur le nouveau Foyer d’Oraison, ont aménagé ces nouveaux locaux. Après la délicate période des travaux, la qualité de l’équipement, appréciée de tous : résidents, familles, professionnels et association gestionnaire, alliée à une réactualisation du budget de l’établissement, en application du nouveau Règlement d’Aide Sociale, grâce au Conseil Général des Alpes de Haute Provence, permet un accompagnement de qualité des personnes handicapées accueillies.


Page 14

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Aux Foyers de Forcalquier, les résidents, ont mis l’ambiance, en présentant chansons traditionnelles et chorégraphies lors du repas de Noël à leur convives : parents, amis, professionnels... La joie et la convivialité, comme à l’accoutumée, étaient au rendez—vous. Et nous dansâmes très tôt ... Encore une soirée de Noël réussie !!

N umé r o 36

Les Fêtes de

SIMONETTE

Les travailleurs de l’ESAT et de l’Entreprise Adaptée de Manosque et Saint Auban, ont fêté NOEL. Avant le délicieux repas de Noël préparé par l’Atelier Restauration de l’ESAT de Saint Auban, les discours de Jean-Jacques HILS et Nora BOUHASSANE, nos Directeurs, ont honoré tous les travailleurs par le professionnalisme qui ont pu montrer durant toute l’année. Les festivités ont continué par des après-midi dansants au son des DJ ...

Une merveilleuse soirée de Noël, intimiste, au Foyer de Saint Auban, où les résidents ont chanté plusieurs chansons à leurs convives. Puis la distribution des cadeaux a été faite par le Père-Noël : Benoît, avant le repas de noël magique de Rebha et Géraldine, avant de finir en dansant ...

ESAT Manosque Et ST AUBAN

FO


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 15

Noël à l’ADAPEI Après un petit apéritif maison confectionné par les usagers du SAJ, une trentaine de personnes étaient conviées autour d’une jolie table. Tout le monde a bien apprécié le repas préparé par l’ESAT et c'est avec le ventre bien rempli qu’ils ont fini la fête par de belles danses endiablées. L’ambiance festive et la bonne humeur étaient bien au rendez-vous. Voilà encore plein de bons souvenirs qui trotterons dans leurs têtes pour un bon moment...

SAJ

Le vaste hall d’accueil du FAM semblait petit. Il faut dire que 120 invités étaient venus participer à cette Fête de Noël des résidents : Parents, Amis, autres résidents des Foyers, ... Apéritif spectacle autour de Sylvie, l’ergothérapeute qui interpréta avec sa troupe de résidents des tableaux des « mille et une nuits ». Repas chantant, avec nos éducatrices reprenant des chansons françaises traditionnelles sous les acclamations des convives. Soirée dansante animé par un super DJ. Un sacré Noël au FAM !

FAM

IME

TOURELLES

Surprise Emmanuelle ?

Comme chaque année, le Noël de l’IME « Les Oliviers » est attendu avec impatience par les enfants. Après un délicieux repas de Noël préparé par Elyan et son équipe de cuisine, le Père-Noël, en personne, est venu distribuer les cadeaux. Un clown habillé tout en jaune, leur a présenté, tout en finesse, un magnifique spectacle mélangeant humour et magie, avant de partager les bûches et sucreries de Noël avec les parents venus fêter la fin de l’année 2011. Rendez-vous en 2012 ...

Catherine REYBARD : Mère Noël et animatrice

Que de « Pères Noël » !!! Lors de la soirée de Noël des Foyers de Manosque. Il faut dire que le cadeau était énorme : Un Nouveau Foyer : Tout Neuf ! Il fallait bien de nombreux adjoints au Père Noël… Emmanuelle FERRER, responsable du Foyer, et les résidents et les familles n’en revenaient pas … de l’animation/cadeau de l’équipe éducative. Le magnifique buffet et la soirée dansante clôturèrent, dans la fraternité, cette année exceptionnelle … pour les résidents des Tourelles.

Toute une équipe de Père Noël pour apporter un Nouveau Foyer


MAGAZINE

P a g e 16

L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

ADAPEI des Alpes de Haute Provence Route de Saint Jean B.P 38 04160 CHATEAU-ARNOUX Téléphone : 04 92 64 96 00 Télécopie : 04 92 64 96 09 Messagerie : adapei.04@wanadoo.fr Site internet : adapei-04.com

Venez nous rejoindre à l’ADAPEI, Plus nombreux, nous serons plus forts !

Un Grand bravo à nos deux champions de Pétanque Le championnat de FRANCE SPORT ADAPTÉ pétanque a eu lieu du 17 au 19 juin 2011 au Boulodrome de VichyBellerive. Cette compétition a été organisée par la région Auvergne et le Comité de l’Allier et a reçu plus de 450 compétiteurs, 250 entraineurs et éducateurs, 19 régions y jouaient et l’organisation fut possible grâce à 120 bénévoles. Les compétitions ont débuté le samedi matin, et se sont déroulées en continu toute la journée ainsi que le dimanche matin. La compétition était répartie en trois divisions : -D1 en triplettes -D2 en doublettes -D3 en doublettes Franck BENEDETTO et Sébastien TOUCHE, tous deux travaillant à l’ESAT Les Ateliers du Fournas à St Auban, ont joué en division 2 (doublette), représentant les couleurs de la Région PACA

Le Bureau de l’ADAPEI : Président : Emmanuel CHAROT Président Adjoint : Louisette CHABERT Vice Président :

et plus précisément le département des Alpes de Haute Provence. Bon nombre de concurrents étaient arrivés affûtés pour ce Championnat de FRANCE, Franck et Sébastien aussi… Malgré la pression de cette compétition, nos deux compétiteurs ont gardé leur sang froid et sont restés concentrés jusqu’à la fin. Leur classement : 19ème sur 189 équipes, ce qui représente une grande fierté pour eux, mais également pour leurs proches, ainsi que toute l’équipe de l’ADAPEI 04. Encore un grand bravo à nos deux champions !!!

Sébastien TOUCHE et Franck BENETTO

Maklouf RABHI Secrétaire : André LAFFITTE

LES ETABLISSEMENTS DE l’ADAPEI

Trésorier : Pierre AUZET Secrétaire Adjoint : Ginette STORDEUR Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

Siège Social : Directeur d’Association : Gérard CAILLOL

SESSAD Saint Auban Manosque Catherine REYBARD Valérie ROUSSEAU 04 92 64 44 08

IME « Les Oliviers » Château Arnoux Catherine REYBARD Nancy KLEIN 04 92 64 06 67

Chef de Service

Foyer d’Accueil Médicalisé FAM et SAMSAH des Fontaines Peyruis Odile DAVIN Valérie LEBRETON 04 92 30 53 05

Françoise ALBERT JUETZ Assistantes Sociales Christine RAYNAUD Erica CAYUELA Elsa MAZERAN

MAGAZINE ADAPEI

CAT « Les Ateliers du Fournas » Saint Auban Manosque Jean Jacques HILS Nora BOUHASSANE 04 92 64 15 44

Foyer Occupationnel « Hôtel VILLIARD » Saint Auban Gérard CAILLOL 04 92 36 00 00

Atelier Protégé « Bléone Durance »Saint Auban Manosque Jean Jacques HILS Nora BOUHASSANE 04 92 64 15 44

Service de Soutien et d’Accompagnement Emmanuelle FERRER 04 92 87 56 85

Rédacteur en chef : Emmanuel CHAROT

Rédacteurs : Louisette CHABERT Cyrielle LELOUEY Gérard CAILLOL

Imprimé par nos soins Magazine gratuit

Foyer « Les Tourelles » Foyer Occupationnel « Le Séquoia »

Foyer « La Simonette » Foyer Occupationnel « Le Borisol »

Service d’Accueil de Jour « Les Cyprès » Saint Auban

Manosque Emmanuelle FERRER 04 92 72 19 73

Forcalquier Jean François MARCHAL 04 92 75 04 03

Jean François MARCHAL 04 92 64 30 00

Magazine N°36  

Emmanuel CHAROT Président de l’ADAPEI 04. Je vous souhaite à tous une année 2012 rem- plie de santé et de bonheur. Autrement dit, sans aucun...