Page 1

Numéro 18

A . D. A . P. E . I d e s A lp e s d e Ha u t e P r ove n c e

Janvier 2005

M AGA ZIN E

E D I TO R IA L : DANS CE NUMÉRO :

La rentrée à l’ADAPEI

1

Votre Calendrier

2

Politique Patrimoniale

3

Journée du 23 Octobre

4 Action de Soutien au CAT RENCONTRES 5

Les Droits des Usagers

6

Les Fêtes de Noël

7

L’IME participe au TELETHON

8

Notre Dossier :

Le 18 janvier 2005 sera votée à l’Assemblée Nationale, en remplacement de la loi dite de 1975 qui régit aujourd’hui, nos institutions la nouvelle loi sur le handicap intitulée : « Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » Les travaux parlementaires ont pris fin le 23 décembre dernier et si des améliorations, suite à nos remarques, ont pu aboutir, il faudra toute la force de notre mouvement pour que les décrets d’application puissent lui donner tout son sens. L’action de terrain entreprise auprès de nos élus avec d’autres associations s’est avérée positive dans nos échanges et dans nos relations.

A.D.A.P.E.I cataclysme que l’on nomme « Tsunami », comptent leurs morts par milliers. Désolation, horreur, je ne peux éviter devant ces images de vous faire part de ma tristesse et de l’émotion qui m’étreignent et que je sais largement partagée par vous tous. Bien sûr d’autres fléaux comme les guerres, les famines, le sida… ne doivent pas être occultés ni banalisés. Notre ADAPEI cherche à entrer en contact avec une structure s’occupant de personnes handicapées mentales de l’un de ces pays, afin d’apporter, sur un plus long terme, une aide matérielle et/ou morale sous forme de parrainage direct. Malgré ces derniers évènements tragiques, au nom du conseil d’administration , je présente à vous tous, parents, amis, utilisateurs de nos structures, professionnels, mes meilleurs vœux de bonheur et santé pour cette année 2005 qui marquera j’en suis sûr la concrétisation de quelques projets de notre association.

Ce début d’année commence pour certains pays de manière tragique, ces pays d’Asie du Sud-Est, touchés de plein fouet par un

A bientôt, Emmanuel CHAROT Président

A C T UA L I T E : LA RENTREE A L’ADAPEI

LA POLITIQUE PATRIMONIALE En Page 3

Deux objectifs principaux pour cette année : • La politique en faveur des Personnes Handicapées : - Au niveau national, par la finalisation de la Loi sur l’égalité des Chances et des Droits. Pour ce faire, nous continuerons à relayer auprès des instances politiques, des décideurs et des autres associations, le message et les positions du mouvement parental. - Au niveau Départemental par la finalisation du schéma départemental. Nous poursuivrons l’important investissement de l’ADAPEI sur sa participation à cette réflexion pour aboutir à un programme d’actions et d’équipements, pour les 5 années à venir, qui sera décidé par ce schéma.

L’adaptation des structures aux besoins des personnes handicapées et de leur famille et prioritairement la création d’un FAM. - Depuis plusieurs années, l’ADAPEI travaille pour la réalisation d’un Foyer d’Accueil Médicalisé pour les plus handicapés et pour les travailleurs de CAT vieillissants. Ce dossier a été déposé auprès de la DDASS et du Conseil Général. Il sera examiné en CROSMS à la fin de ce trimestre. Le CROSMS est l’instance Régionale qui valide les projets présentés. - D’ores et déjà, l’ADAPEI a pour objectif de finaliser l’acquisition du terrain, dés cette année, même si nous n’avons pas, à ce jour, l’assurance de l’autorisation et du financement de cet établissement. Preuve de notre souci de réaliser ce projet, au plus vite, au regard des besoins incontournables et pour le moins urgents.


LA VIE ASSOCIATIVE

Page 2

L’ACTUALITE EN IMAGES

Numéro 18

VOT R E CA L E N D R I E R Dimanche 6 Février 2005 Salle des Fêtes de Sainte Tulle

CR INS

Exposition

IV

Caroline CLAUDE Hall d’entrée IME

VO EZ-

US

Avenue de la République à partir de 11h30

FETE ASSOCIATIVE Repas Dansant Avec

l’Orchestre LAUREVE et le traiteur

Patrick BLANC d’Oraison L’ACTUALITE EN IMAGE

ITAT FELIC

Renseignements au 04 92 64 96 00

IONS

NOUVELLE ORGANISATION

Samedi 4 juin 2005 à Digne

Après trois année d’études, Catherine REYBARD a brillamment réussi le CAFDES. Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissement Social Ce diplôme de niveau I est délivré par l’École nationale de la santé Catherine REYBARD est major de la promotion 2004. A la suite de ce succès, elle a été nommée par le Conseil d’Administration, Directrice de l’IME « Les Oliviers ». FELICITATIONS

Assemblée Générale de l’ADAPEI

François PAUL, directeur et responsable du secteur Hébergement et Accompagnement accède à la pré-retraite. Maryvonne LEFEVRE, jusqu’alors, éducatrice au SSA, est promue Chef de Service. Elle est affectée aux Foyers de Manosque. Robert MILLOT est désormais Directeur Adjoint du CAT « Les Ateliers du Fournas ».

NOS PEINES • •

RETENEZ CETTE DATE

Monsieur ALLIOT, père de Nicole , travailleuse au CAT de Manosque, Le frère de Patrick RICARD, travailleur au CAT de Manosque et résident aux Tourelles, Thierry SANCHEZ, stagiaire au CAT, nous ont quittés. Toutes nos pensées à leur famille.


MAGAZINE

Page 3

LA VIE ASSOCIATIVE

POLITIQUE PATRIMONIALE Journée d’information du 23 Octobre 2004 L’une des préoccupations majeures des parents d’un enfant handicapé est de veiller à ce qu’après leur décès, ce dernier puisse bénéficier de ressources qui lui permettront de subvenir à ses besoins.

Préoccupation majeure des familles : la gestion du patrimoine et l’anticipation des ressources futures des personnes handicapées doivent être prévues en consultant un spécialiste.

Cette préoccupation s’inscrit dans un ensemble de questions plus large, dans la mesure où les parents doivent veiller à préserver les frères et sœurs de l’enfant handicapé mais aussi celui des deux époux qui survivra. Rechercher une organisation optimale du patrimoine, c’est se projeter dans le futur, c’est se poser clairement des questions qui parfois ne sont pas évidentes à envisager. Si réfléchir à des stratégies visant à procurer à la personne handicapée des revenus supplémentaires qui ne viendront pas diminuer les différentes allocations ou aides auxquelles elle peut légitimement prétendre, ne pose pas de problème particulier, d’autres questions notamment liées au degré d’autonomie et au devenir de l’enfant sont plus difficiles à évoquer. Elles sont cependant le préalable à toute réflexion sur l’organisation du patrimoine de la famille et de la personne handicapée, s’interroger sur l’intervention de l’aide sociale à un moment de la vie de cette dernière, est une préoccupation sur laquelle, lorsque l’on s’inscrit dans le long terme, on ne peut faire l’impasse. C’est pourquoi, le Conseil d’Administration de l’ADAPEI a organisé, le 23 octobre 2004, à l’IME « Les Oliviers » une journée d’information intitulée : « Quelle politique patrimoniale pour une famille ayant un enfant handicapée » Notre intervenant : M. A. RHLIOUCH, responsable du service Patrimoine à l’UNAPEI.

Les consultations individualisées

La matinée a été consacrée à une présentation de la problématique : La Gestion du patrimoine de la personne handicapée et les stratégies patrimoniales des parents Il développa successivement :

Les contraintes spécifiques de la gestion du patrimoine de la personne handicapée • L’organisation juridique du patrimoine • L’organisation économique du patrimoine 50 personnes, très intéressées, participèrent à cette information. L’après midi fut consacrée à des consultations individuelles. 12 familles purent présenter globalement leur situation et leur souhait pour leur enfant et M. RHLIOUCH put tracer quelques pistes d’action à privilégier. Que retenir de cette journée : • Chaque situation est

particulière, on ne peut apporter de réponse type. Le réflexe de préserver des ressources ou revenus ou une part du patrimoine pour son enfant handicapé, n’est pas forcément la meilleure solution. L’UNAPEI a développé deux produits spécifiques et particulièrement adaptés aux personnes handicapées :

 La rente survie : un contrat d’assurance en cas de décès des parents pour assurer une rente viagère à leur enfant handicapé.  Le contrat épargne handicap: un contrat de capitalisation. Précisons que ni l’UNAPEI, ni l’ADAPEI n’ont d’intérêts dans ces dispositifs si ce n’est celui d’apporter des solutions pertinentes à leurs adhérents. Les services du siège sont à votre disposition pour vous transmettre le résumé de cette journée et des fiches techniques sur les produits d’épargne.

En votre qualité d’adhérent à l’ADAPEI,vous pouvez consulter M. RHLIOUCH à l’UNAPEI au 01 44 85 50 50.


Page 4

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

N umé r o 18

ACTION DE SOUTIEN AU C A T :

RENCONTRES C’est en Janvier 20 04, par l’intermédiaire de François-Xavier Emery (photographe) que nous avons eu connaissance de ce projet conduit par le Pôle Coordination Livre de la Ville de Manosque. Deux projets d’écrits collectifs ont été précédemment menés sur le thème du roman puis de la nouvelle en lien avec la photographie. Pour « Portraits croisés » un travail autour de l’interview a été effectué l’année précédente. Nous avons pris en cours de route la deuxième phase du projet. L’objectif principal est de « provoquer des rencontres entre les participants et les personnes portraiturées, ainsi qu’entre les groupes eux-mêmes, afin d’apprendre à se connaître et casser les idées toutes faites que nous avons tous sur ceux que nous côtoyons de loin. Le but est de faire rencontrer des personnes qui ne se seraient jamais réunies sans ce projet et de réaliser le portrait écrit (réel ou imaginaire) et la photo (noir et blanc) des personnes choisies. Plusieurs groupes ont les mêmes consignes. Il s’agit de 2 classes du Collège du Mont d’Or, 4 classes du LEP Martin Bret, l’ADSEA, Initiales, 2 classes du Collège Jean Giono et 2 personnes de la société civile. Afin de nous aider dans notre travail FX Emery et M-C Aveline (Éclats de Lire) se sont rendus dans chaque groupe en fonction des demandes. Chaque groupe effectue son travail de son côté et la mise en commun s’effectue par la publication d’un journal. Des réunions de coordination sont régulièrement organisées pour piloter l’action des différents acco mp a g nat e ur s d es gr o up e s participants. J’ai proposé ce travail à 6 personnes qui ne participent jamais aux activités de soutien du 2nd type. Le but était qu’elles bénéficient d’un

espace d’expression grâce à ce support, qu’elles soient valorisées pour elles-mêmes et dans le regard des autres, qu’elles développent leur confiance en elles et participent à la vie du CAT. Christel Conti Cadenel, Véronique Baille, Dominique Renaudot, Joël Demé, David Chaix et Alain Trouchet ont accepté de participer au projet. Le thème que je leur ai proposé est lié à notre travail : à savoir faire le portrait écrit imaginaire avant photo et réel après photo, de personnes qui travaillent dans les entreprises qui nous donnent du travail et qui font le même travail que nous :L’Occitane, Terre d’Oc et Olivier et Cie. Je souhaitais qu’une réelle rencontre ait lieu et qu’ils puissent échanger sur le travail, leurs pratiques… Nous avons contacté les entreprises citées ci -dessus pour leur proposer le projet. Cellesci ont assez facilement accepté d’y adhérer et nous avons convenu de rendez-vous pour la prise des photos. Mme Aveline s’est rendue plusieurs fois dans nos locaux afin de nous aider à élaborer les textes : consignes, recherche des idées, aide à la construction des phrases et à l’écriture… F-X Emery est ensuite venu nous donner les consignes concernant la partie photo : 3 ou 4 photos verticales, personnes prises de face de préférence, des pieds à la tête, en contreplongée et en action. Une séance d’entraînement sur un appareil numérique a permis à chacun de se les approprier. Les portraits imaginaires ont été soumis à la lecture des personnes portraiturées, qui les ont acceptés et ont signé des autorisations de publication. La rencontre a parfois donné lieu à des échanges sur le travail réalisé dans ces entreprises, son organisation, l’application des 35 heures… Ceci a été possible en fonction de la charge de travail plus ou moins importante au moment de notre venue. Mme Aveline est à nouveau intervenue pour l’élaboration des portraits réels après les questions posées au personnes portraiturées.

Dominique RENAUDOT, Véronique BAILLE, Christel CONTI-CADENEL Alain TROUCHET, Joël DEME David CHAIX Et Valérie AQUILUE ont magnifiquement contribué à la reconnaissance de la Citoyenneté des personnes handicapées.

L’exposition des œuvres réalisés par les travailleurs du CAT au théâtre Jean le Bleu. Alain TROUCHE, l’un des artistes.


MAGAZINE

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Page 5

Provoquer des rencontres, créer du lien social, permettre de poser un autre regard sur soi et sur les autres, s’aventurer sur les chemins de l’expression artistiques… Tels étaient les objectifs des services culturels de la Mairie de Manosque. corrections. F-X Emery est revenu nous porter les photos développées. Nous avons choisi ensemble les photos à paraître en fonction du respect des consignes et des qualités de rendu esthétique et technique. Les textes ont ensuite été frappés par chaque auteur sur les postes informatiques et envoyés aux personnes pour accord, accompagnés d’un tirage informatique de la photo choisie. L’ensemble des textes accepté, ils ont été remis au Pôle Coordination Livre et transmis à l’infographiste afin de commencer la mise en page et la valorisation des œuvres. En Septembre 2004, un exemplaire a été remis à chaque auteur. Nous avons repris contact avec les entreprises pour leur remettre un exemplaire en main propre. A ce jour, seuls Véronique et Alain se sont rendus à O§Co. Les autres entreprises ne nous ont pas encore répondu. Cette nouvelle rencontre a été à nouveau l’occasion d’échange mais cette fois autour du journal. Les retours tant au niveau des auteurs, que des personnes portraiturées et des personnes qui l’ont vu au CAT (ouvriers, visiteurs) sont positifs. Le 24 Septembre nous avons été conviés à une conférence sur le portrait qui a eu lieu dans le cadre des Correspondances de Manosque. Le support diapositive (tableau de portraits) qu’a utilisé le conférencier a permis à chacun d’avoir un accès au thème. Quelques exemplaires du journal ont été distribués et des appréciations positives sont revenues au Pôle Coordination Livre. Une dernière réunion de pilotage a également été l’écho de retours positifs pour l’ensemble des groupes participants. Le 3 Décembre une rencontre aura lieu entre les auteurs, les personnes portraiturées et les familles et amis. Un apéritif-exposition avec le « Off » du travail des groupes sera suivi d’un spectacle mettant en scène les photos

projetées sur les murs du Théâtre Jean Le B leu. Les p ho to s ser o nt accompagnées d’une mise en son réalisée par un DJ et d’improvisations d’un violoniste. Une phrase au moins de chaque texte sera lue pendant les spectacle. Puis un buffet permettra de clôturer ce travail par un réel échange autour des travaux, du journal , du spectacle… Par ce travail sur plusieurs mois chaque ouvrier a pu montrer ses capacités, aller puiser des ressources dont il ne soupçonnait pas l’existence, se surprendre et surprendre son entourage. Il a aussi permis des rencontres plus ou moins durables. Ainsi se sont connues des personnes qui effectuent le même travail mais dans des cadres différents. Le travail avec F-X Emery pourra peut -être se poursuivre sous d’autres formes. Mme Aveline nous a proposé un échange de correspondances avec le Foyer l’Ermitage à Mane. Ce travail a déjà donné lieu à des échanges écrits, avec d’autres ouvriers du CAT. Le Foyer souhaiterait qu’une rencontre ait lieu. Ce sera peut-être possible lors de la journée portes ouvertes ou bien au moment du gâteau des rois. La participation à des événements de ce type pour les ouvriers du CAT permet de « créer l’événement », de donner un nouvel élan, de valoriser certaines personnes… Les passerelles qui peuvent se construire entre les personnes handicapées et les personnes dites ordinaires sont autant d’éléments qui tissent du lien et favorisent le changement du regard que chacun porte sur son « voisin » sur lequel nous avons parfois des a priori ou que nous ne voyons même pas. Valérie AQUILUE. Éducatrice spécialisée

Intitulé « Rencontres », la parution dans la revue PORTRAITS CROISES, de la contribution de 6 travailleurs du CAT de Manosque.

Les Activités de Soutien en CAT peuvent être : • soit en lien direct avec le poste de travail et la technique professionnelle, • soit avec l’objectif de développer les potentialités des travailleurs, leur socialisation, leur projet individualisé… Elles peuvent être individuelles ou collectives, Elles sont réalisées par les moniteurs d’ateliers et les éducateurs du CAT. Elles sont complétées par la f o r ma t i o n p r o f e s s i o n n e l l e continue et par des stages en fonction du projet professionnel personnalisé.


Page 6

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Numéro 17

LES DROITS DES USAGERS : La Loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale institue dans son Chapitre 1er des droits de s usagers du secteur social et médico-social. Les enfants, adolescents et adultes pris en charge dans les services et établissements de l’ADAPEI bénéficient de ces droits. Quels sont-ils ? - Respect de la Dignité, de l’intégrité, de la vie privée, de l’intimité et de la sécurité, - Libre choix entre les prestations adaptées offertes soit à domicile, soit en établissement spécialisé - Prise en charge et accompagnement individualisé de qualité, favorisant développement, autonomie et insertion … respectant son consentement éclairé… - Confidentialité des informations - Accès aux informations… - Information sur les droits fondamentaux, protections, et voies de recours, - Participation directe ou avec son représentant au projet d’accueil et d’accompagnement… Force est de constater que l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence par la rédaction et la mise en œuvre de la Charte des Personnes Handicapées, avait anticipé ces droits et devoirs. Il s’agit, alors, de garantir l’exercice effectif de ces droits. Pour ce faire la Loi prévoit, entre autres, qu’il est remis à chaque usager ou son représentant légal un livret d’accueil auquel sont annexés : - La charte des droits et libertés de la personne accueillie - Le règlement de fonctionnement de l’établissement où est pris en charge l’usager

Le livret d’accueil présente le service et l’établissement et informe sur les conditions de prises en charge, le règlement de fonctionnement définit les droits des personnes accueillies et les obligations et devoirs. Le Conseil d’Administration a validé les livrets d’accueil et les règlements de fo nctio nne ment d es s er vices et établissements de l’ADAPEI. Réalisés par les responsables d’établissements et leur équipe, présentés au Conseil de la vie sociale, ces documents sont, maintenant, rédigés et édités par nos soins.

En conséquence, ils seront désormais distribués à chaque nouveau admis dans les structures de l’ADAPEI et progressivement diffusés à chaque usager, et à son représentant légal. Rédigés de façon littéraire, nos équipes continent à travailler pour adapter leur forme aux enfants et adultes accueillis.

Un pas de plus vers la participation des personnes


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 7

LES FETES DE NOEL DANS

N O S É TA B L I S S E M E N T S - Soirées dansantes pour les Foyers, - Spectacle avec les familles à l’IME, - Théâtre au SAJ - Repas, spectacle, et danse aux CAT

IM E

Autant de formules diversifiées qui ont permis à chaque enfant ou adulte de vivre intensément ces fêtes institutionnelles de fin d’année et de partager avec ses parents, amis et professionnels cette convivialité chère à l’ADAPEI.

Même le Père Noël était venu apporter ses cadeaux...

SAJ

FOYERS

Des spectateurs attentifs à la magie des acteurs

Au cœur de la nuit, des danseurs de tous les pays au rythme des DJ déchaînés.

CAT

Voyages au cœur des musiques du monde au CAT, après un excellent repas. Et toujours une restauration de Fête ! Grand merci et félicitations à nos cuisiniers


MAGAZINE

Page 8

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

A.D.A.P.E.I des Alpes de Haute Provence

SOLIDARITE : L’IME participe au TELETHON

Route de Saint Jean B.P 38 04160 CHATEAU-ARNOUX Téléphone : 04 92 64 96 00 Télécopie : 04 92 64 96 09 Messagerie : adapei.04@wanadoo.fr Site internet : adapei-04.com

Venez nous rejoindre à l’ADAPEI, Plus nombreux, nous serons plus forts !

C’est par l’intermédiaire de Madame BRUEL, maman de Pierrick, que le comité organisateur départemental du Téléthon a demandé aux ateliers d’Arts Plastiques de l’IME «Les Oliviers » de participer à une exposition de sculptures et de peintures durant les week-ends des 3, 4 et 5 décembre 2004 à Saint André Les Alpes. Madame Jacqueline MICHEL, responsable départementale du Téléthon, a souhaité intégrer ce projet à d’autres afin de récolter des fonds pour soutenir les recherches médicales ; l’entrée à ces expositions a donc été payante.

Le Bureau de l’ADAPEI : Président : Emmanuel CHAROT Président Adjoint : Jean Claude CHABERT Secrétaire : Louisette CHABERT Trésorier : Pierre AUZET Secrétaire Adjoint : André LAFFITTE Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

près de nos jeunes artistes a été organisée par notre enseignante afin qu’ils connaissent les buts poursuivis par cette manifestation. Leur enthousiasme à participer à ces journées a été largement conforté par l’accueil particulièrement chaleureux qui leur a été réservé à cette occasion. Rendez-vous est déjà pris pour 2005 avec cette fois la réalisation d’une sculpture monumentale et d’une grande fresque murale ! Réalisées l’une et l’autre sur place et vendues pour le Téléthon.

Cette expo s’étant déroulée dans le cadre du Téléthon, une réunion préalable de sensibilisation au-

Un bel exemple de Solidarité.

LES ETABLISSEMENTS DE l’ADAPEI CAT « Les Ateliers du Fournas »

SESSAD Saint Auban Manosque

IME « Les Oliviers »

Saint Auban Manosque

Saint Auban Siège Social : Directeur d’Association : Gérard CAILLOL Chef de Service Françoise ALBERT Assistantes Sociales Christine RAYNAUD Emmanuelle DUFAURET

MAGAZINE ADAPEI Rédacteur en chef : Emmanuel CHAROT Rédacteurs : Louisette CHABERT Gérard CAILLOL Imprimé par nos soins Magazine gratuit

Yves HERY 04 92 64 44 08

Catherine REYBARD 04 92 64 06 67

Marie Hélène SALOMON Robert MILLOT 04 92 64 15 44

Atelier Protégé « Bléone Durance » Saint Auban Manosque Marie Hélène SALOMON Robert MILLOT

Service de Soutien et d’Accompagnement Foyer « La Simonette » Foyer Occupationnel « Le Borisol »

François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 87 56 85

Forcalquier

Service d’Accueil de Jour

François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 75 04 03

François PAUL Jean François MARCHAL 04 92 64 30 00

Foyer « Les Tourelles » Foyer Occupationnel « Le Séquoia » Manosque François PAUL Maryvonne LEFEVRE 04 92 72 19 73

Magazine N°18  

Numéro 18 En Page 3 Janvier 2005 L’IME participe au TELETHON A.D.A.P.E.I Malgré ces derniers évènements tragiques, au nom du conseil d’admin...