Page 1

A DA P E I d e s A l p e s d e H a u t e P r ove n c e

Numéro 38 S e p te m b re 2 0 12

M A GMAGAZINE AZINE A.D.A.P.E.I

EDITORIAL DANS CE NUMÉRO :

Éditorial Une revendication forte Votre calendrier Nos Projets Hommage à Louisette CHABERT L’Opération Brioches La Campagne Ivoire

1

2 3 4

Des nouvelles de l’Urapei Paca

5

Les colloques de l’ADAPEI : « Les Avancées sur l’autisme » Catherine BARTHELEMY

6

La citoyenneté des personnes handicapées mentales L’Assemblée Générale

7 8 et 9 10

L’IME se met en scène

11

La Solidarité en marche

12

Nouvelle ligne de conditionnement à l’Esat de Manosque

13

Le Parc du Mercantour

14 15

Les Olympiades

16

Fête de la musique au FO de St Auban Les Tourelles et l’IME exposent à Manosque

17

L’ADAPEI : Fête de l’été dans ses établissements L’histoire d’un enfant content

Le Dossier : Le temps des Assemblées Générales

« Des vacances de malade mental » tel est le message apposé sur le tampon encreur offert dans les filets des Mini Baby bel. l'Unapei appelle au boycott des marques du groupe BEL, qui commercialisent notamment les produits Leerdammer, Kiri, La vache qui rit, Mini Babybel, Boursin etc.

L’IME à la fête foraine de Manosque L’IME à la pêche

L’ADAPEI a participé à la formation des accompagnateurs

Soit rassurée Louisette, tu nous as quittés en ce début d’été, après un long combat contre la maladie, mais l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence continuera sa mission auprès de nos enfants handicapés mentaux et ne laissera à personne d’autre le soin de les défendre. Bises.

18 et 19 20

« Un produit, surtout destiné aux enfants, ne peut véhiculer et ancrer de tels messages. Je suis scandalisée que BEL transmette des valeurs discriminatoires à nos enfants sans s'excuser ni rectifier son erreur » déclare Christel Prado, Présidente de l'Unapei.

Tout utiliser pour vendre, accabler des familles sans se soucier de comprendre leur désarroi devant ce message publicitaire. Il nous faut soutenir cette démarche et expliquer à M. Bell que ses fromages sentent très fort la discrimination et n’ont pour odeur que celle de la pestilence. Septembre nous ramène à des réalités plus concrètes puisque nous aurons à nous prononcer sur les propositions du schéma départemental pour les personnes handicapées pour les quatre prochaines années. Etabli par le Conseil Général, ces propositions que nous ne pourrons valider si nos interlocuteurs ne tiennent comptent de notre forte déception en matière de création de places et de notre refus d’adhérer à l’idée d’orienter nos personnes handicapées vieillissantes vers des structures non adaptées que sont les maisons de retraite actuelles/EHPAD. Il faut créer des places en FAM ! Finalement et comme d’habitude la rentrée sera chaude, mais comme le changement c’est maintenant, forcément nos revendications SERONT MIEUX PRISES EN COMPTE. Emmanuel Charot, votre dévoué Président

UNE REVENDICATION FORTE : UNE SOLUTION ADAPTÉE POUR TOUS La préoccupation essentielle de notre Association est de pouvoir garantir ou apporter une réponse adaptée à chaque personne handicapée et à chaque famille.

Les perspectives à 5 ans, sont angoissantes, On a besoin, entre autres, de 16 places en Foyer Occupationnel et 36 places en Foyer d’Accueil Médicalisée.

Force est de constater que les listes d’attente s’allongent à la porte de nos établissements. Jamais l’IME n’aura connu une telle difficulté : 34 enfants orientés par la CDAPH attendent une place, pendant que deux jeunes adultes, demeurent et occupent une place à l’IME, car ils n’ont pas de solution en établissements pour adulte. Pour le SESSAD, la liste est à 12, en cette rentrée scolaire 2012.

les Alpes de Haute Provence de la compétence du Conseil Général prévoit, à la marge, quelques créations de places appliquant l’orientation politique principale d’utiliser les dispositifs de droits communs y compris les EPHAD pour les personnes handicapées. L’ADAPEI et les Comités d’entente ont fait par de leur opposition à cette politique de rigueur économique, sans lien avec les besoins.

Le Schéma d’Organisation du Médico-social pour les financements de l’Assurance Maladie prévoit pour les 5 prochaines années, en tout et pour tout : 10 places de SESSAD. L’ADAPEI a candidaté à cet appel à projet. Le schéma départemental des Personnes Handicapées dans

La délégation territoriale de l’ARS œuvre à l’amélioration de ces directives nationales, il en est de même à la DSD… Gageons, en cette rentrée, que nous pourrons infléchir ces politiques qui pénalisent les plus démunies de notre société.


L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

Page 2 L’ACTUALITE DU TRIMESTRE

VOTRE CALENDRIER

MARIAGE AU FAM

Nous souhaitons tous nos vœ vœux de bonheur à nos « NOVIES » !!! Maurice MAS et Nicole BAYONA, qui ont célébré leur amour à la mairie et à l’église de PEYRUIS, le samedi 9 juin 2012.

Le siège de l’ADAPEI est désormais situé : Maison VENZAL . Par contre le numéro de téléphone et l’adresse sont inchangés.

2012 mbre e t p e 5 se raph edi 1 atog m Sam é in oux Le C u Arn a e t â à Ch ts du aren p x u a ouve l’IME des n les il t de e e u D EI et A Acc P S A S D . l’A SE fance t de siden ecteur En é r P s e Par l dres du ca

Opérat ion Brio ches 8 au 14

Monsieur Akim GUELLIL a pris la fonction de Directeur dans les Foyers d’Hébergement et les Foyers d’Accompagnement. Bienvenue.

NOS PEINES M. Aimé FAUDON, père de Marie Christine, résidente du FAM nous a quitté. M. Christian ARANEO, salarié de l’ADAPEI, préparateur de commande en papèterie, délégué du personnel, nous a également quitté. Nos très sincères amitiés à leurs familles.

N umé r o 38

octobre

Chaque m ois : Groupe de

paroles À destinatio n Des parents Ayant un en fant Autiste . Calendrier

et inscriptio n: 04.92.64.9 6.00

e sociativ Fête As e la Dans ème de th le r Su 2013 février 3 e h c n Dima » NOSCO SCO MA O « e ll Sa

2012

Manosq

ue

de ques o l l o C Les I 04 APE l’AD

12 e 20 tobr c O he edi 6 grap Sam mato é x in rnou Le C au A e t â à Ch T TAN ONS C s cque Dt Ja ire ondu se c e d is ste Auti Perm ays p n e

NOS PROJETS Les travaux du Foyer Occupationnel d’Oraison se poursuivent, le gros œuvre s’achève et la charpente commence à s’élever. Notre objectif demeure : l’été 2013, pour ce Foyer de 24 places qui accueillera les résidents de nos 3 Foyers Occupationnels actuels et du SAJ. Ce Foyer est financé par le Conseil Général.

Le Foyer Occupationnel à Oraison

Un autre projet est en cours. Celui d’une plateforme de services à Manosque. Guichet unique pour l’accompagnement des enfants et des adultes, regroupant : SESSAD, SAVS, SAMSAH. La particularité est l’implantation d’une unité de diagnostic et d’évaluation de l’Autisme. Il s’agit, également, de constituer un réseau de tous les acteurs du département autour de l’Autisme, supervisé par le Centre Régional de l’Autisme. Ce projet s’inscrit dans les priorités de l’ARS.

La plateforme de services à Manosque


MAGAZINE

Page 3

L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

Hommage à Louisette CHABERT Louisette CHABERT, Présidente Adjointe de l’ADAPEI, nous a confié son fils Vincent, en partant rejoindre Jean-Claude, son mari, Président Adjoint de l’ADAPEI, décédé, il y a quelques années. Institutrice en retraite, personnalité de La Motte du Caire, elle était le guide spirituel de l’ADAPEI, œuvrant avec conviction et sagesse pour la qualité d’accompagnement des personnes handicapées et l’incontournable relation faite d’ humanisme. Mon amie LOU Tu viens de nous quitter, bien sûr contre ta volonté. Quel courage tu as eu face à ce que tu savais inéluctable. Quelle leçon de vie pour nous. Quelle admiration, je, nous te portons tous. Tu as su préparer ton départ comme tout ce que tu as conduit dans ta vie. Cela de manière entière, sans fioriture, ton engagement à l’ADAPEI en est la preuve. Ta présence parmi nous au Conseil d’Administration, au bureau, à la commission d’embauche, au Conseil de la Vie Sociale et j’en oublie et ce quelle que soit la météo pour toi qui venait de ta vallée du bout. La pertinence de tes propos. Ta grande cohérence, ton réalisme. Et bien sur cette approche pleine d’amour de la personne handicapée, tout cela Louisette va beaucoup nous manquer. Tu sais LOU, Il y a guère plus d’un mois, tu m’a fait part de ton souhait de quitter la présidence adjointe de notre Association, malgré mon insistance à te dire que l’on avait le temps. J’ai eu mal dans mon coeur lorsqu’au dernier Conseil d’Administration j’ai annoncé ta décision. Tu m’avais expliqué qu’il fallait… Tu entres aujourd’hui dans notre après nous, ce temps qui, pour nous parents d’enfants handicapés, nous pour qui cette ultime étape interroge tout au long de notre vie, nous pour qui le devenir de notre enfant différent, celui à qui l’on consacre une grande partie de sa vie, celui que l’on protège plus que les autres, celui qui nous prend la plus grande partie du coeur, ce devenir Louisette rassure toi il est pour Vincent bien défini, sa place est entière dans nos établissements, son projet de vie sera je te le promet respecté, nos professionnels l’aideront, n’en doute pas un instant, à passer ce cap si difficile de ton absence et puis ses frères et soeur déjà fortement présents dans sa vie seront toujours là pour lui. Je veux te dire encore pleins de choses tellement, ta présence et tes conseils m’auront rassurés dans la conduite de notre ADAPEI, mais , je te les écrirai comme ça tu pourras comme d’habitude corriger mes fautes d’orthographe, donne aussi bien sûr, un grand bonjour à mon ami Jean-Claude qui lui aussi me manque de sa chaleur humaine et de ses conseils. Lou, je t’embrasse très fort et les membres du Conseil d’Administration, notre Directeur Général et les professionnels se joignent à moi pour te dire leur grande, leur très grande tristesse de devoir dire adieu à la grande dame que tu es. Gros bisous LOU. Emmanuel CHAROT


L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

Page 4

N umé r o 38

L’abus de brioche est fortement recommandé pour la Solidarité Dans le cadre de la semaine nationale de la solidarité en faveur des personnes handicapées, inscrite au calendrier national des Associations, faisant appel à la générosité du public, l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence organise l’« Opération Brioches » au niveau départemental, du 08 au 14 octobre 2012, pour la troisième année consécutive. Cette opération consiste en la vente de brioches aux collectivités, aux entreprises et aux particuliers. Elle a pour objectif de sensibiliser la population au handicap mental. Les fonds recueillis seront utilisés pour la création de nouvelles structures pour les enfants et les adultes handicapés mentaux. La brioche a une forme de marguerite qui permet de promouvoir le concept de la solidarité et de partage symbolique avec les personnes handicapées. La brioche est de 300 grammes avec une date de consommation de 15 jours après la livraison. Elle est vendue au prix de 5€ et conditionnée en emballage individuel et par carton de 12. Elle est diffusée par le réseau des familles de l’ADAPEI 04, auprès de leur famille, amis et voisinage, mais également par les CCAS, les écoles, les lycées, les Comités

L’an passé, 3 000 brioches ont été vendues, grâce auxquelles un bénéfice de 10 000 euros a été réalisé. Il servira à la construction du nouveau Foyer Occupationnel qui se situe à Oraison. Cette année, l’objectif est de vendre 4 000 brioches, pour se faire, l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence compte sur la solidarité de toutes les entreprises du département, afin de réaliser une forte mobilisation départementale autour du handicap mental à travers cette opération. Agissez soit en offrant une brioche à chacun de vos salariés, soit en organisant la vente de brioche au sein de votre entreprise. Votre geste permet à l’ADAPEI 04 d’améliorer les capacités d’accueil et d’accompagnements des personnes handicapées mentales de votre département. Pour participer à l’Opération Brioches 2012, veuillez contacter : Cyrielle LELOUEY Chargée de Communication Tel : 04.92.64.96.04

Opération NOEL : Nous avons besoin de vous !!! Chaque année l’UNAPEI organise une Campagne de Noël dont l’objectif est de collecter des fonds pour financer des actions au profit des personnes handicapées mentales. Cette action est rendue possible par des bénévoles qui diffusent un catalogue présentant divers produits (cartes de vœux, produits de décoration, produits de Noël, produits d’ESAT etc.).

Contact : Sabrina VAQUIER Siège ADAPEI 04 Route de Saint Jean BP 38 04160 CHÂTEAU ARNOUX Tel : 04.92.64.96.00 Fax : 04.92.64.96.09

La sensibilisation du public est aussi au programme de ce rendez-vous annuel. Les adhérents et les amis des associations vont à la rencontre de leurs concitoyens, afin de leur présenter le travail de l’association et de les mobiliser sur des actions concrètes comme sur la cause qu’ils représentent. Cette année, l’ADAPEI a décidé de poursuivre cette action initiée depuis plusieurs années.

Nous avons donc besoin de bénévoles. Ainsi, vous trouverez, joint à ce magazine, le catalogue de l’année 2012, vous présentant les divers articles, ainsi qu’un bon de commande afin que vous puissiez prendre commande si vous le désirez.

Chaque campagne apporte une aide concrète aux personnes handicapées mentales.

Plus nombreux, nous serons plus efficaces !


MAGAZINE

Page 5

L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

L’URAPEI Paca : nouvelle dynamique Une page s’est tournée à l’Assemblé Générale de l’Urapei PACA, le 15 mai 2012 à Nice. Jérôme COLONNA, après plusieurs années de présence, a souhaité laisser la place à Emmanuel CHAROT, Président de l’Adapei 04 et délégué régional Fegapei. L’URAPEI est la déclinaison Régionale des Associations parentales de la Région PACA. Emmanuel CHAROT, en présentant le rapport d’orientation, a insisté dans le contexte de la nouvelle organisation régionale sur la nécessité pour l’URAPEIrapei, au-delà de son rôle essentiel de relais de l’échelon national, d’élargir son champ de compétences en devenant une force de propositions tant auprès des partenaires institutionnels (ARS, Conseil Général) que des associations.

Plusieurs actions prioritaires ont été définies :

Renforcer l’action familiale dans chaque association pour développer une vie associative riche et fortifier la solidarité familiale. Réfléchir et se positionner sur les problèmes spécifiques liés à l’enfance dans le contexte politique de désinstitutionalisation Proposer des solutions cohérentes, respectant leurs parcours de vie, aux personnes handicapées mentales vieillissantes

Développer l’accès aux soins

Le pilotage du Comité d’Entente Régional Handicap Paca, en binôme avec l’Association des Paralysés de FRANCE, totalement reconnu aujourd’hui par l’ARS, demeure l’une des priorités essentielles de l’URAPEI, de même que la volonté de rechercher des positions communes avec la FEGAPEIegapei. Les partenariats établis seront poursuivis : Cerem (Centre d’études et de recherches en éthique médicale), Défi rames, HandiDent Paca, Rotary.

Quelques dates et actions : 1955 : administrateur de la Chrysalide de Martigues 2004 : il devient Président de l’Urapei Paca et devient Administrateur de l’Unapei 2007 : il crée ce qui lui tient le plus à cœur, la Commission « Santé » à l’Unapei—avec le soutien de Pierre LAGIER—(commission qui avant eux, n’existait pas).

L’URAPEI organisera au niveau régional le concours des victoires de l’accessibilité 2012/2013. Enfin, l’URAPEI s’investira de manière forte auprès de la Chrysalide Marseille afin que le congrès 2013 de l’Unapei à Marseille soit une réussite pour tous. Tout au long de ces dernières années, Jérôme COLONNA a su conduire, redynamiser et faire vivre notre association régionale de parents : l’Union régionale des associations de parents d’enfants inadaptés (Urapei). Il a su également établir un réseau de partenariats qu’il nous faudra conserver et renforcer, tant l’importance est grande d’être présent et reconnu comme l’un des acteurs principaux et incontournables du milieu médico-social, afin de représenter et défendre cette cause qui nous est si chère : celle de la défense des droits et de l’accompagnement des personnes handicapées mentales. Administrateur et Partenaire de « HandiDent » Parrainage et Acteur du Cerem (Centre d’études et de recherches en éthique médicale). Création et mise en place du CERH (Comité d’Entente Régional Handicap) Paca. Défi – « Rames » Il a su orienter le Rotary du Golfe de Fos vers une action forte en faveur du handicap : RYLA (Rotary Youth Leadership, le sens du civisme et l’épanouissement personnel). Il est également élu au sein de la CRSA (Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie) en tant que représentant de l’URAPEI et du CERH. Jérôme COLONNA a su, grâce à son charisme, ses compétences, sa gentillesse, son écoute des autres, et aussi par son insistance, conduire et mener l’URAPEI Paca à cette reconnaissance régionale – si importante depuis la création de l’ARS – tout en lui donnant une image positive, forte et très chaleureuse.

Notre ami Jérôme COLONNA Par Lise RUIN et François JORDAN


Page 6

L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

N umé r o 38

Les colloques de l’ADAPEI : « Les Avancées sur l’autisme » Catherine Barthélémy, magnifique ambassadrice au pays des Autistes, nous a fait l’honneur de présenter un colloque intitulé « Les avancées de la recherche dans le domaine des troubles du spectre de l’autisme », le mardi 15 mai 2012, au cinématographe, organisé par l’ADAPEI 04, où plus de 80 personnes se sont déplacées pour assister à l’événement. « Que savons-nous de l'autisme aujourd'hui ? ». Une occasion de faire le point sur cette maladie trop peu comprise par le grand public. Cette conférence avait pour objectif de présenter les avancées de la recherche en autisme, et notamment à partir de travaux les plus marquants de ces dernières années. Elle a expliqué également que la recherche médicale, à travers une approche « vie entière », éclaire l’évolution de la pathologie dans tous les aspects de la vie de la personne, et permet de mieux comprendre les mécanismes en jeu : exploitation visuelle, sociale (visages,

émotions, intentions), perception de la voix humaine, senso-motricité réciproque. Elle a ensuite présenté une analyse sur les comportements atypiques et les particularités neuro-fonctionnelles détectées chez les personnes, qui fournit des clefs aux personnes autistes elles-mêmes, à leurs proches et aux professionnels pour mieux ajuster l’éducation, les soins et l’accompagnement au quotidien et pour une meilleure qualité de vie. En nous rappelant que les personnes avec autisme assument depuis leur plus jeune âge des fonctionnements particuliers sensoriels, moteurs, émotionnels et de la pensée qui gênent le développement de leur communication sociale et leur adaptation aux diverses situations de vie, de l’enfance à l’âge adulte. Ce colloque a apporté un éclairage sur l’état des connaissances actuelles, des repères pour développer les accompagnements adaptés et contribuer au mieux -être des personnes concernées.

Une intervenante exceptionnelle : Catherine BARTHELEMY Catherine Barthélémy est une physiologiste, pédiatre et psychiatre française. Elle est professeur, chercheuse à l'Université de Tours ; chef de service et praticienne au CHU de Tours. Dès l'âge de cinq ans, Catherine Barthélémy a la vocation d'être médecin. Après ses études de médecine sur le site Bretonneau du CHU de Tours1, elle fait une partie de ses recherches au Collège de France à Paris, puis elle revient à Tours où elle exerce au centre hospitalier universitaire. Elle se spécialise dans le domaine de l'autisme et arrive à la tête de l'équipe Imagerie et Cerveau "Autisme et troubles du développement", elle obtient une renommée internationale pour ses recherches dans la connaissance du handicap. Catherine Barthélémy est chef du Service Universitaire d'Explorations Fonctionnelles et de Neurophysiologie en Pédopsychiatrie du CHRU de Tours. Elle dirige l'équipe Inserm Unité 930 : Autisme et troubles du développement qui travaille à préciser dans l'autisme les relations qui existent entre les anomalies comportementales et cognitives et les dysfonctionnements neuronaux sous-jacents. Par ailleurs, Catherine Barthélémy est présidente de l'association pour la recherche sur l'autisme et la prévention des inadaptations (ARAPI)2. Des travaux sont conduits par M. Aussilloux, qui dirige la Fédération Française de Psychiatrie et Catherine Barthélémy ils conduiront à la rédaction d'un guide de bonnes pratiques qui donnera des Méthodes de prise en charge de l'autisme. Catherine Barthélémy est décorée de la Légion d'honneur en juillet 2007.


MAGAZINE

L’ACTUALITE ASSOCIATIVE

Page 7

La citoyenneté des personnes handicapées mentales Participation, échanges et enthousiasme : Les 3 mots clés du 52ème congrès de l’Unapei 1300 personnes dont 150 personnes handicapées mentales ont participé au 52ème Congrès de l’Unapei qui se tenait à Saint Brieuc du 31 mai au 2 juin 2012. L’Assemblée Générale L’Assemblée Générale a permis des échanges très riches sur le thème de la citoyenneté des personnes handicapées mentales. Les congressistes ont approuvé à une très grande majorité l’ensemble des rapports présentés. Le discours de Christel PRADO, Présidente de l’Unapei, a été particulièrement remarqué. La Présidente a inscrit le mouvement parental de l’Unapei dans le temps et les territoires en rappelant le rôle de ses 600 associations dans le développement et l’accompagnement des mutations du secteur médico-social grâce aux actions complémentaires des bénévoles et des professionnels. Elle a souligné, en lien avec la mise en place des agences régionales de santé et des procédures nouvelles d’appel à projet, le risque que les associations ne deviennent de simples prestataires de service en perdant l’initiative des projets et des innovations. La première élection du Président de la République au suffrage universel. Pour la première fois les personnes handicapées bénéficiant d’une mesure de protection juridique (tutelle) ont pu voter à l’élection présidentielle. Les personnes handicapées mentales sont capables d’apprendre, de travailler, de contribuer, de s’engager. Ces compétences ne peuvent réellement s’exprimer que si la personne handicapée dispose des mêmes droits que tous et d’une compensation de sa déficience qui repose sur une société accessible et sur un accompagnement spécifique. La France est en crise d’adolescence visvis-à-vis de la personne handicapée mentale. La société dit le plus souvent « Non » aux aspirations légitimes de l’enfant (accueil, scolarisation), de l’adulte (santé, emploi, vie affective, logement, information) et de la personne âgée (accompagnement spécifique). Le droit de chaque enfant à la scolarisation ne doit pas souffrir d’exception. ception L’augmentation numérique des enfants accueillis à l’école ne doit pas faire oublier la nécessité d’un accueil de qualité : durée de scolarisation, véritable projet d’accompagnement, formation des enseignants, spécificité (autisme). Christel PRADO a regretté : « ce dossier est toujours en panne et pour la 52ème fois de l’Histoire de l’Unapei, nous célébrons l’absence du Ministre de l’Éducation nationale à notre congrès ». Le Handicap ne prend pas sa retraite. retraite 30 000 personnes âgées dans le réseau Unapei sont en attente de réponse qui ne saurait être le retour à domicile avec des parents très âgés ou l’accueil en maison de retraite classique. La personne handicapée âgée souhaite que l’on réponde à ses aspirations par un véritable projet de vie et la continuité de son accompagnement. Le secteur médicomédico-social n’est pas la variable d’ajustement des politiques en temps de crise. Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre délé-

guée aux personnes handicapées a clairement exprimé sa volonté de travailler avec l’Unapei. Les principaux points abordés par le Ministre en réponse aux interrogations de Christel PRADO concernaient le bénévolat, les aidants familiaux, l’accessibilité universelle, la citoyenneté et la participation des personnes handicapée, la santé, la scolarisation et la formation des enseignants. La Ministre s’est engagée à mettre en place une concertation sur chacun des sujets évoqués. Un premier rendez-vous a été fixé. Le renouvellement d’une partie du Conseil d’Administration a permis l’élection de Pierre LAGIER comme administrateur non représentant de région et d’Emmanuel CHAROT comme administrateur représentant de la région Paca. La journée s’est conclue sur une soirée très conviviale typiquement bretonne réunissant 600 personnes autour d’un excellent repas animé par un spectacle varié composé de chants bretons et de danses.

Le congrès : La citoyenneté des personnes handicapées : Aujourd’hui les personnes handicapées peuvent elle être réellement citoyennes ? Quelles sont les conditions pour leur permettre d’y accéder pleinement ? Quels freins restent à lever ? Cinq ateliers thématiques ont regroupé les congressistes dans une approche concrète :

• Comment la personne handicapée mentale vit-elle sa citoyenneté ?

• Peut-on être un citoyen à part entière tout en bénéficiant d’une mesure de protection juridique ?

• En quoi l’éducation de l’enfant influe -t-elle sur sa citoyenneté ?

• Comment concilier prise de risque, confiance et protection pour cheminer vers l’autonomie ? La vie en institution, frein ou facilitateur de la citoyenneté ? Deux tables rondes ont plongé les débats de la matinée :

• Représentation et auto - représentation : organiser la complémentarité entre parents et personnes handicapées

• Accessibilité : la pierre angulaire d’une pleine citoyenneté. La remise des médailles du travail aux travailleurs des Esat a été un moment très émouvant pour tous montrant la fierté des travailleurs. Les débats ont été illustrés par les dessins humoristiques de CHAPU qui ont participé à l’enthousiasme et à la bonne humeur qui régnaient dans l’amphithéâtre. Le 53ème congrès de l’Unapei aura lieu l’année prochaine à Marseille au Parc Chanot du 23 au 25 mai 2013. La mobilisation de la Chrysalide Marseille et des Associations affiliées à l’Urapei Paca sera totale pour que le congrès de Marseille soit une réussite exceptionnelle et que la Provence apparaisse sous son meilleur jour.


LA VIE ASSOCIATIVE Numéro 38

Page 8

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE de l’ADAPEI 04 Ce Samedi 9 juin 2012 à la salle des fêtes de Lurs, l’ADAPEI a accueilli 150 adhérents et amis pour son Assemblée Générale, acte essentiel de la vie associative. La tribune autour d’Emmanuel CHAROT

Des participants attentifs

Après l’ouverture des travaux par Monsieur Emmanuel CHAROT, Président de l’ADAPEI des Alpes de Haute Provence, Monsieur Richard LAFOND, Maire de Lurs, prononça les traditionnels mots de bienvenue et d’accueil dans son village. A la tribune : Monsieur Emmanuel CHAROT, Président de l’ADAPEI 04; Monsieur Pierre AUZET, Trésorier de l’ADAPEI 04; Monsieur André LAFFITTE, Secrétaire de l’ADAPEI 04; et nos invités fidèles : Madame Evelyne DAVID, Direction Solidarité Départementale; Madame Michèle BIZOT-GASTALDI, Conseillère Générale, présidente de la CDAPH; ainsi que Monsieur Jean-Roch BOYER, Commissaire aux Comptes de l’ADAPEI. Les représentants de l’Etat et de l’ARS, en période d’obligation de réserve en raison de la période électorale, n’ont pu répondre à notre invitation.

Un ordre du jour forcément classique et statutaire avec le rapport d’activité et le rapport financier de l’année 2011, présenté par Monsieur Gérard CAILLOL, notre Directeur Général.

Rapports d’activité des Etablissements

Les résidents de Forcalquier

Puis les Directeurs et les Chefs de service des établissements de l’ADAPEI 04 se sont succédés pour présenter les rapports d’activités des différents secteurs : secteur enfants, secteur travail protégé, secteur hébergement et accompagnement, secteur personnes handicapées âgées et lourdement handicapées. Lors de ces différentes présentations, les usagers ont pu également s’exprimer sur les différentes activités qu’ils ont pu faire durant l’année 2011. L’IME a pu nous faire partager le voyage à Paris, les résidents des Tourelles sont revenus sur l’inauguration de leur nouveau Foyer, l’ESAT nous a présenté le projet avec le pôle Laine, ainsi que la nouvelle Blanchisserie de Barcelonnette, la Simonette nous présentait leur récents transferts … Que des moments de bonheur, car l’essentiel est là : La vie au quotidien des enfants et des adultes accompagnés par l’ADAPEI. L’Assemblée Générale a pris une autre dimension, moins conventionnelle, plus conviviale et

Présentation de NOUS AUSSI

plus concrète. Les usagers étaient fiers de la prestation qu’ils ont pu faire devant toute une assemblée. Luc SEGUIER, Secrétaire de l’Association, a pu présenter devant un public très à l’écoute et très intéressé, l’Association « Nous Aussi ». Cette association pour les Personnes Handicapées composée essentiellement de personnes handicapées dont le slogan est : « Rien pour nous, sans nous ». Puis ce fut le moment du rapport d’orientation, d’Emmanuel CHAROT : Rapport très politique. Après avoir rappelé les actions de l’ADAPEI auprès des familles, fondement de notre mouvement, après avoir stigmatisé le SROMS de l’ARS avec sa politique de désinstitutionalisation et de désertification de notre département, Emmanuel CHAROT, interpella le Conseil Général au sujet du projet de schéma départemental et fit part de son indignation face à l’absence de création de places et à l’orientation de placer en Maison de retraite les personnes handicapées vieillissantes. Avec son humanisme habituel, Mme BIZOT GASTALDI, rassura l’assistance. Fidèle de l’ADAPEI, elle adhère à nos valeurs et connaît nos problématiques. Tout en rappelant, les difficultés économiques actuelles et la nécessaire rigueur du Conseil Général , elle essaye à la marge d’améliorer ce dispositif afin que nos orientations puissent être prises en compte.

Au préalable, le Commissaire aux comptes avait validé les résultats présentés, et l’assemblée avait élu au sein de son Conseil d’Administration Florence DOMINGUEZ et réélu :Pierre AUZET, Sylvaine BARATHON, André LAFFITTE, Alice RICCIO. Emmanuel CHAROT pouvait alors clôturer cette assemblée et se diriger vers l’apéritif de l’amitié.

L’ADAPEI en Chiffres •

14 établissements et services

17 budgets

380 places

320 enfants et adultes accueillis

226 salariés

« Chiffre d’affaires » : 20 millions d’euros

Résultat pondéré : 560 000 euros


LA VIE ASSOCIATIVE

MAGAZINE

Page 9

avec une priorité : LA PAROLE DES USAGERS 2011 fut une année de contraste : Un contexte de rigueur et pourtant des projets que l’ADAPEI continue de réaliser. Illustration du décalage entre l’anticipation, le délai de réalisation, sagement étalé dans le temps. 3 éléments phares ont marqué l’année 2011 :

Une association en marche, sûre de ses valeurs, en application du Projet Associatif de Génération 3,

un contexte de crise illustré par le Projet Régional de Santé placé sous le signe de la rigueur, très limitatif en terme de création de places et ce encore plus dans notre département considéré bien équipé au regard des ratios d’équipements, mais sûrement pas des besoins réels et constatés,

la rénovation du Foyer d’Hébergement de Manosque et l’espérance pour les personnes handicapées et leur famille, d’une excellente qualité de vie.

Des résultants financiers rassurants

Mais, c’est, bien sûr, la vie au quotidien des 220 enfants et adultes accompagnés, faite de peine et de joie, de progrès et quelques fois de régression qui, comme chaque année, justifie notre action.

Un nombre croissant de salariés

Cette Assemblée Générale s’est poursuivie au restaurant « Le Largue » à St Maime, où résidents, familles, amis, professionnels, et administrateurs ont pu se restaurer avec un délicieux repas. L’après-midi, toutes ces personnes ont pu profiter d’une sortie pêche à « L’étang de Steph », à côté du restaurant. Seules quelques personnes bien chanceuses ont pu attraper des truites. Mais l’équipe de « L’étang de Steph » a gentiment offert des poissons aux résidents, pour qu’ils puissent les manger dans leur foyer. Ainsi, s’achevait, cette journée sous le signe du partage et de l’amitié.

Des vrais professionnels étaient venus pour nous aider Le repas : un prélude aux vacances

Le bureau 20122012-2013 de l’ADAPEI 04 Président : Emmanuel CHAROT Vice Président : Maklouf RABHI Secrétaire : André LAFFITTE Trésorier : Pierre AUZET Secrétaire Adjoint : Ginette STORDEUR Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

La pêche : c’est super, même si les truites, prudents, n’étaient pas au rendez-vous


L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

Page 10

N umé r o 38

L’IME à la Fête Foraine de Manosque Chaque année, au mois de mai, la ville de Manosque fête l’arrivée de l’été. Pour cette occasion, une grande fête foraine est située sur la Place du Terrau.

Les auto-tamponneuses se pratiquent dans la joie et la bonne humeur

Afin que cette grande fête populaire soit appréciée par toutes les têtes blondes, les enfants de l’IME Les Oliviers étaient invités gratuitement chaque année par les forains. Mais au fil du temps cette tradition s’était essoufflée.

Les enfants de l’IME ont pu profiter durant une demi-journée des différents manèges que les forains leurs avaient mis à disposition. En commençant par les manèges pour enfants, suivi d’autotamponneuses, et pour les plus courageux, les manèges à sensations. Les enfants étaient très heureux, et cela pouvait se voir sur leur visage, à la grande satisfaction des forains qui souhaitent re-perpétuer cette expérience unique l’année prochaine.

Cette année, la tradition a pu revoir le jour, de par l’action de Catherine REYBARD auprès de la Municipalité de Manosque.

Une immense joie pouvait se lire sur leur visage

On ne sait pas qui sont les plus contents… Les enfants ou les éducateurs ?

L’IME à la pêche !!! À l’IME Les Oliviers, le Groupe « Combo » organise chaque trimestre une sortie à la journée. Pour cette troisième sortie, les jeunes ont choisi de passer une journée à la pêche. Cette sortie s’est donc déroulée à l’étang de Steph à St Maime, où ils ont pu inviter également le groupe « Farando ». C’est à partir de onze heures que les enfants ont commencé à pêcher. Malheureusement aucun poisson n’a mordu à l’hameçon, mais cela n’a pas empêché nos très chers apprentis pêcheurs de manger au snack du lac dans la joie et la bonne humeur. (Tout était prévu !)

Un petit cours d’initiation avant de se jeter à l’eau...

Pour d’autre la pêche rime avec farniente !

L’activité a pu reprendre son cours dans l’après-midi, où comme par chance, les poissons étaient enfin au rendez-vous. C’est avec fierté que les enfants ont pu retourner à l’IME avec six truites . Ils ont tellement apprécié cette journée, d’initiation pour certain, qu’ils ont tous demandé à renouveler cette expérience riche en émotion.

Une grande fierté d’avoir pêché un poisson !


MAGAZINE

L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

Page 11

L’IME se met en scène : Le Projet Kamishibai La Troupe Clandestine est venue à l’IME « Les Oliviers » afin de monter un projet spectacle avec les enfants : « Le projet Kamishibai ». La compagnie Clandestine rassemble nombreux artistes et techniciens du spectacle (scénographes, constructeurs, plasticiens, décorateurs, créateurs lumières, régisseurs, comédiens, créateurs de costumes, auteurs compositeurs, chanteurs, chorégraphes, danseurs, vidéastes, graphistes…). Les enfants de l’IME ont eu la chance de travailler sur ce projet avec Esther Bichucher et Denis Fayollat, concepteurs et directeurs artistiques.

des enfants en milieu scolaire, passant par les classes de CM1, CM2 et 6ème. Puis les enfants se sont mis dans la peau de plusieurs personnages fictifs en les mimant, afin de choisir deux de ces personnages et de créer une histoire. Les enfants sont ensuite répartis autour d’une table, avec le matériel nécessaire, et, avec l’accompagnement d’adulte, afin de retranscrire l’histoire sur différentes planches. Une fois les plaquettes finies par les enfants, elles seront finalisées par une impression plastifiée.

Le projet Kamishibai est né au Japon, au VIIe siècle. Les bonzes parcouraient alors le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu’ils portaient sur le dos. La Troupe et les enfants ont travaillé sur le même principe de petit théâtre ambulant, où les planches de dessins défilent au fur et à mesure dans un cadre en bois, pour raconter une histoire.

À la fin de la réalisation, une présentation sera faite avant les vacances de fin d’année 2012, car généralement, lors du spectacle de Noël, les enfants sont habitués à être passifs, à assister à la représentation, à participer selon la sollicitation de l’artiste présent. Mais cette année, ce projet leur permettra d’offrir aux autres enfants une représentation de ce qu’ils auront créé. Ils deviendront alors acteurs de ce temps festif et collectif.

La spécificité du travail de la troupe Clandestine avec les enfants en IME, est de traiter ensemble les origines et le destin : d’où je viens ?

L’élaboration de ce projet a permis aux enfants de l’IME de développer plusieurs critères comme la valorisation, le travail sur l’imaginaire, le travail d’expression, la participation à un grand groupe de travail, l’autonomie et la communication.

Avant de commencer à travailler avec les enfants sur la production graphique du projet, la Troupe Clandestine leur a montré en quoi consistait le « Kamishibai » grâce à plusieurs histoires créées et réalisées par

Vivement la fin de l’année pour que l’on puisse enfin découvrir l’histoire qu’ils nous ont préparée…


L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

Page 12

Numéro 38

La Solidarité en marche : Pour les chiens guides d’Aveugles Un grand merci aux salariés, amis, familles et adhérents de l’ADAPEI pour leur forte implication lors de la collecte de bouchons au profit de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles (F.F.A.C.) présentée sur le précédent Magazine de Mai 2012. Grâce à cet élan de générosité, le groupe d’adolescents de l’IME qui est chargé de ce projet a été invité à visiter l’école des chiens guides d’aveugles du Midi. Lors de cette journée, les adolescents ont pu tout d’abord visiter les locaux de cette école, où le dressage, les rations de nourriture et les soins sont fait aux chiens. Une grande émotion a pu les envahir lorsqu’ils ont pu rencontrer les chiens. Pleins de câlins, de tendresse et de jeux furent à l’honneur. Afin que les adolescents connaissent un peu mieux le rôle de ces chiens guident, les éleveurs les ont mis en situation en leur bandant les yeux. Ils devaient traverser tout un parcours avec comme seul guide, le chien. Même si l’accompagnateur assurait leur sécurité, ils ont pu se sentir en difficulté. Après avoir fait l’expérience avec les chiens guides, ils ont voulu essayer la canne, et ont pu ainsi ressentir les réelles difficultés que peuvent rencontrer les personnes mal voyantes ou aveugles face à ce handicap.

De gros câlins avant l’initiation

À la fin de la journée, ils ont mis tous les bouchons qu’ils avaient pu récupérer au sein des établissements de l’ADAPEI 04, durant ces quatre mois, dans un container, pour en faire la pesée. Une grande explosion de joie et de surprise, lorsque la balance a annoncé 250 kg de bouchons, récoltés en seulement quatre mois. Toute l’équipe de l’école des chiens guides d’aveugles, les adolescents et les deux éducatrices Florence ANDARELLI et Sophie DERVOGNE, remercient toutes les personnes qui ont soigneusement collecté tous les bouchons et couvercles en plastique pour le recyclage, et vous informent que le projet continu afin de récolter un maximum de fonds qui permettront aux personnes atteintes de déficience visuelle d’acquérir un chien éduqué spécifiquement afin qu’ils puissent gagner en autonomie.

La mise en pratique n’est pas si simple...

Nous vous rappelons que vous pouvez, dès à présent, rejoindre ou continuer cette chaîne de la solidarité « des Chiens Guides d’Aveugles », en remettant tous vos bouchons en plastiques dans les containers appropriés dans les établissements suivants : -L’IME « Les Oliviers » -Le FO de Saint-Auban -Le Siège -L’ESAT de Saint-Auban -L’ESAT de Manosque

Quels bouchons fautfaut-il collecter ? Bouchons en plastique uniquement 1- Les bouchons alimentaires en plastique : d'eau, de lait, de jus de fruit, de soda, de sirop, de vinaigre. 2- Les couvercles alimentaires en plastique : de café soluble, de pâte à tartiner, de poudre chocolatée, de moutarde. 3- Les bouchons de produits ménagers : de produit vaisselle, de produit d'entretien, d'eau de javel, d'aérosols. 4- Les bouchons de produits d'hygiène : de dentifrice, de shampooing, de gel douche, d'assouplissants, de laque, de bain moussant, de lessive liquide. Les bouchons que nous ne voulons pas ! 1- Les bouchons de sprays comportant un ressort métallique !!! 2- Les bouchons d'huile !!! 3- Tous les bouchons en liège et couvercles en fer !!!

Nous avons tous un rôle à jouer !!!


L’ACTUALITE DES ETABLISSEMENTS

MAGAZINE

Page 13

Nouvelle ligne de conditionnement à l’ESAT de Manosque

Les cuves sont reliées à la remplisseuse

L’Esat de Manosque a investi dans une nouvelle machine dans la ligne de conditionnement : une étiqueteuse semiautomatique.

Chaque personne à des tâches simples et précises à effectuer, le nombre de personne influe également, car plus il y a de travailleurs, plus y a de rendement.

Mais l’émergence de cette nouvelle technologie a été perçue par les travailleurs handicapés comme une concurrence à leur travail.

Ces différentes tâches, qu’ils ont à fournir ont permis aux travailleurs les plus en difficultés d’augmenter leur estime de soi, ce qui s’est fait ressentir également au niveau de leurs capacités et de leur qualité de travail.

Cependant au fur et à mesure, les craintes se sont apaisées, une confiance et une assurance est née.

C’est avec une grande fierté que la nouvelle étiqueteuse semi-automatique a été adoptée par les travailleurs.

Le travail fournit par les travailleurs handicapés autour de la machine est nécessaire pour son bon fonctionnement. La remplisseuse est programmé selon le volume du récipient

Les récipients sont remplis par la remplisseuse

Ils sont pesés pour vérifier la contenance

Ils sont refermés

Ils sont numérotés avec la machine « vidéo-jet »

Ils sont étiquetés avec l’étiqueteuse

Les récipients se cumulent à la fin de la machine, où ils sont ensuite rangés et emballés minutieusement dans leurs emballages.


LA VIE ASSOCIATIVE Numéro 38

Page 14

Le Parc du Mercantour : Prêt à bien accueillir les personnes handicapées Le Parc national du Mercantour a organisé les 18 et 19 juin 2012 un éductour en Vallées de l’Ubaye et du Haut Verdon sur la thématique de l’accueil des personnes handicapées dans un contexte touristique. Les Parcs Nationaux de France et la GMF se sont engagés dans un partenariat sur le thème « La nature en partage » autour d’une valeur commune : la solidarité. La solidarité revêt des aspects écologiques et sociologiques inter opérationnels et territoriaux dans les espaces de vie et de développement durable que constituent les 9 parcs nationaux. Les opérations soutenues dans le cadre de ce mécénat sont sélectionnées pour leurs aménagements dédiés à l’accessibilité aux publics en situation de handicap. À l’initiative du Parc national du Mercantour et en collaboration étroite avec le Conseil Général des Alpes-de-Haute-Provence, de l’Agence de développement touristique 04 et des Communautés de communes de l’Ubaye et du Val d’Allos, les opérateurs touristiques du parc ont été invités à une formation sur deux journées afin de les former sur l’accueil des publics en situation de handicap. La première journée s’est déroulée à Larche, elle a pu commencer dans la matinée par les aspects théoriques des différents handicaps présentés par le Comité d’ Entente 04 : l’ADAPEI 04 pour le

handicap mental, A Perte de Vue pour le handicap visuel, l’Association des Paralysés de France pour le handicap moteur et l’URAPEDA pour le handicap auditif. En milieu d’après-midi, les participants ont pu se mettre en situation de handicap grâce aux différents ateliers spécifiques, comme la joëlette, le fauteuil roulant et l’Handiécoguide. Cette journée s’est terminée par un dîner dans le noir, où les participants avaient les yeux bandés. Toutes ces animations ont permis aux participants de comprendre les différentes difficultés que pouvaient rencontrer des personnes en situation de handicap dans la vie de tous les jours, afin de mieux adapter l’accueil à ces personnes. La deuxième journée fut l’occasion dans la matinée, d’inaugurer l’aménagement de la cascade de la Lance rendue accessible aux personnes handicapées moteurs. La diffusion de cet événement a pu être faite sur le nouveau guide pédestre recensant les lieux accessibles pour les personnes en situation de handicap des parcs du Mercantour et des Alpes Maritimes. Cette formation a pu se terminer par une visite adaptée aux différents handicaps, du village de Colmars-les-Alpes. Ces deux journées ont été très enrichissantes tant pour la beauté de ses paysages désormais accessibles à tous, que pour ces formations qui ont permis aux participants de mieux connaître le Handicap et les spécificités de chaque handicap. L’engouement est tel, qu’il y a eu une forte demande pour que cette formation soit renouvelée…

Quelques données techniques Coût global du projet : 200 000 euros Incluant l’aménagement du sentier sur 1 km, 2 panneaux d’informations multi-sensoriels, la réalisation d'un handi e-coguide, l'achat de joëlettes et les actions de communication associées. Durée de réalisation : opération échelonnée sur deux ans, compte tenu des conditions climatiques (site à 1 800 m d’altitude). L’opération revêt un enjeu environnemental fort, le sentier étant en cœur du Parc national du Mercantour. Le chantier sera exécuté en conformité avec la réglementation spécifique du cœur du Parc et dans un souci constant de protection de la nature : les techniques et matériaux ont été choisis pour leur impact minimal sur le milieu. Exemples : - prélèvement en plaque de la végétation herbacée avec racines et remise en place immédiatement après réalisation du talutage - mise en œuvre d’une bande de roulement en enrobé végétal sur les 500 premiers mètres linéaires (pente de 3% maximum), le reste du parcours étant accessible aux personnes les plus entrainées ou accompagnées. Ce projet se veut par conséquent exemplaire en matière d’accueil des handicapés et par la qualité environnementale des aménagements. À partir de cette expérience sera réalisé un cahier technique afin de capitaliser un savoir-faire en matière d’aménagement pour l’accessibilité aux personnes à besoins spécifiques.


LA VIE ASSOCIATIVE Page 15

MAGAZINE

L’ADAPEI a participé à la formation des accompagnateurs Handi EE-coguide, une innovation technologique Depuis 2006, le Parc du Mercantour propose à ses visiteurs l’e-coguide. C’est est un ordinateur de poche avec GPS. Il avertit le randonneur par un cri d’oiseau quand il passe à proximité d’un élément de l’environnement qui mérite d’y prêter attention. Des quiz, des animations multimédia et des chroniques audios d’un garde-moniteur, sont autant d’occasions de découvrir ce qui passe parfois inaperçu : fleur, animal, patrimoine… Cette initiative unique et originale sensibilise les promeneurs à la nature tout en facilitant l’accès au Parc à un nouveau public, moins habitué au milieu montagnard. Dans le cadre du projet « La nature en partage », le Parc national du Mercantour se dirige vers un nouvel objectif : proposer des balades avec e-coguide à un public en situation de handicap. Véritable innovation technologique, handi e-coguide sera le compagnon idéal pour visiter le vallon du Lauzanier. Pour cela, un travail avec différentes associations et entreprises « High-tech » est nécessaire.

Des cartes du Parc du Mercantour en relief.

Pas si facile de s’y retrouver les yeux bandés...

La Joëlette Cet appareil de transport ne comporte qu’une seule roue et ce qui lui permet de se faufiler dans les sentiers même les plus étroits. Le siège, à adapter en fonction du handicap, est placé au-dessus de la roue. Des brancards à l’avant et à l’arrière permettent de faire rouler l’engin et de le porter si nécessaire. Une suspension, un système pour régler la hauteur des brancards en fonction de la pente et un frein complètent l’équipement. Reste à s’équiper de valeureux randonneurs pour accompagner la personne handicapée dans ce milieu naturel et lui, permettre de profiter de ces chemins de randonnée. Une version Fauteuil Ski permet la pratique du Ski.

Une activité qui renforce l’esprit d’équipe.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS Numéro 38

Page 16

Les Olympiades : c’était au FAM de Peyruis Le jeudi 14 juin, le Foyer d’Accueil Médicalisé des Fontaines s’est transformé en village d’Agrabah, où les Olympiades 2012 ont pu se dérouler pour leur quatrième édition. Les personnages du dessin animé d’Aladin de Disney ont pu accueillir les invités et animer les jeux tout au long de cette magnifique journée. Plus de 120 personnes y ont participé. Bien évidemment, les établissements de l’ADAPEI 04, tels que l’IME, le SAJ, la SACAT, la Simonette, les Tourelles, le FO Villard et le FAM, ainsi que d’autres Associations ont également répondu présentes : le CAS de Forcalquier, la Chrysalide de Tallard et Tony Lainé de Montfort.

deuxième équipe de couleur rouge, représentée par Jafar, PierreYves LEGRAND. Afin de faire une pause bien méritée entre les deux activités, l’équipe des services généraux du FAM a préparé aux convives un délicieux repas aux convives. En fin de journée, tous les participants ont pu être récompensés par une remise des médailles offerte et faite par Louis COSTA, Maire de PEYRUIS, Nicolas HUREZ, AMP et organisateur des Olympiades, sous le regard bienveillant d’Odile DAVIN, Directrice du FAM. Les sourires et les bons moments de cette journée ont fini autour d’un verre de l’amitié.

Les usagers ainsi que les éducateurs ont participé à deux épreuves : un jeu d’adresse le matin, et un jeu d’eau l’après-midi, animés par le Sultan du FAM : Sylvain PERSIGNY. Ces activités ont créé une forte dynamique au sein des usagers, qui ont encouragé leurs camarades avec ferveur, dans cette lutte impitoyable pour le succès de leur équipe. Ces différents jeux étaient constitués de deux équipes. La première équipe était de la couleur bleu, représentée par le Génie, Maxime JEFFROY, et Jasmine, Fanny MARCHAND. Et la Le Génie Maxime

Le Sultan Sylvain

Remise des récompenses par Le Maire


LA VIE DES ETABLISSEMENTS Page 17

MAGAZINE

Fête de la musique au FO de St Auban Les résidents du Foyer Occupationnel de St Auban ont participé à la fête de la musique au centre de la ville de St Auban, en reprenant la chanson « Je n’suis que moi-même !!! » de Ben l’Oncle Soul revisitée. Ils ont également chanté une chanson de folklore étranger et une ballade. Ce petit concert a pu se terminer par un solo de Séloua. Les différentes prestations musicales que les résidents ont pu faire partager à leur public, ont été appréciées de tous.

Les Tourelles et l’IME exposent à Plastik’Art à Manosque Durant trois jours, l’IME les Oliviers a participé à l’atelier arts plastiques au festival « Plastik’Art » à Manosque. « Plastik’Art » est une exposition artistique d’œuvres d’artistes professionnels et amateurs dans le centre historique de Manosque, regroupant exposition, performances, animations et jeux graphiques pour les enfants. Cette participation permet de gommer le Handicap, et de mettre en avant les différentes capacités artistiques, à travers les diverses œuvres que les enfants ont pu créer en atelier d’arts plastiques durant l’année scolaire. Lors de cette manifestation l’IME a reçu le prix spécial du jury, ce qui a suscité une double page dans le magazine « J’y vais 04 » qui paraîtra en septembre 2012.

Bien évidemment, le foyer les Tourelles a également participé à cet événement. Tout a commencé lorsque Chantal Torre a proposé au foyer un projet de tricoter des écharpes pour habiller les arbres lors des journées dédiées à Plastik’Art et par la suite transformer ces écharpes en couvertures pour des Associations humanitaires. Les tricoteuses du Foyer : Evelyne, Louisette, Jacqueline et Sylvie ont de suite adhéré au projet en trouvant que l’idée était originale et très humaine. Le samedi 16 juin, les tricoteuses du foyer ont rejoint à la place de la mairie le groupe de tricoteuses participant aussi au projet, ce qui a donné une rencontre très intéressante et une intégration parfaite où elles ont été félicitées et valorisées de leur savoir-faire. Lors de l’inauguration du projet à la place de la mairie, elles ont pu admirer les magnifiques arbres recouverts de bande de tricot et ont été félicitées par des personnes de l’association pour les travaux. Encore un grand bravo à nos artistes qui ont encore une fois ébahit le grand public.


LA VIE DES ETABLISSEMENTS

Page 18

N umé r o 36

L’ ADAPEI Fête l’Eté MUSIQUES au FAM et au SAMSAH Les résidents du Fam des Fontaines ont fêté l’arrivée de l’été en compagnie de leurs familles et leurs amis. Pas moins de 140 personnes se sont retrouvées pour cette soirée mémorable et ont pu apprécier les différents concerts :

Les chanteurs et musiciens du FAM, Cédric Le Libanais et Gérard à la guitare ont ravi petits et grands par leurs chansons et musiques tout au long de la soirée.

Séloua, Marie Ange, Dominique et bien d’autres ont profité de la scène libre pour nous faire découvrir leur répertoire.

Les breakers du Conseil Local Jeunes de Peyruis ont fait une démonstration de Break Dance, danse qui se caractérise par des acrobaties et des figures au sol.

Le repas était comme à l’accoutumée extraordinaire, et digne de tous les traiteurs de la Région. Denis et son équipe s’étant surpassés. Un grand merci à toute l’équipe du FAM et du SAMSAH pour cette soirée inoubliable.

CHANSONS aux Foyers de Manosque Le 22 juin 2012, les résidents des foyers des Tourelles et du Séquoia ont traditionnellement organisé leur fête de fin d’année. À cette occasion, ils ont pu se produire sur une scène dans la cours du château dans un spectacle musical qui a surpris la centaine d’invités présents, composés de leur famille et de leurs amis. Ils ont répétés pendant plusieurs mois leur prestation très réussie. Les éducateurs, ont eux aussi, préparé une chanson « surprise », à destination de leur chef de service, une fois de plus, très émue par cette attention. Sonia, Nathalie et Fabien nous ont montré leurs talents de chanteurs, jusque-là méconnus du grand public. Le buffet était copieux et agréable pour une soirée « bon enfant », familiale, chaleureuse, émouvante… chacun ayant participé pour les desserts. Un Karaoké est venu conclure la fête pour le plus grand bonheur de nos oreilles, et celles de nos voisins ! Une soirée placée une fois de plus sous le signe de la bonne humeur et qui vient conclure une année pleine de rebondissements et d’émotions dans ce nouveau Foyer.


MAGAZINE

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

dans ses Établissements Fête Médiévale aux Foyers de Forcalquier Le samedi 30 juin, la Simonette a marqué les esprits de chacun, avec un décor des lieux magnifique confectionné par les résidents et des merveilleux costumes d’époques qui ont plongé leurs convives dans un retour vers le passé à l’époque du Moyen Age. C’est par une grande fête médiévale, que les invités : familles, amis et autres résidents des différentes structures de l’ADAPEI 04, tels que le FAM, les Tourelles, le Séquoia et le FO Villard sont venus extrêmement nombreux pour partager ses moments de bonheur ensemble. Les festivités ont commencé par la vente de bijoux et de sacs médiévaux réalisés durant l’année par les résidents et Annie lors de l’atelier création. Puis viennent les combats d’épée improvisés qui ont fortement amusé tous les convives, mais surtout les résidents qui se sont pris au jeu avec les éducateurs. Un spectacle de chants a été orchestré par les résidents accompagnés de leur professeur Annie, une bonne manière de souhaiter à tous « une bonne soirée ». Ce n’est qu’après un apéritif et un repas délicieux, que l’ouverture de la piste de danse a pu se faire dans une ambiance conviviale et appréciée de tous.

JEUX au SESSAD L’école terminée, comme chaque année, le SESSAD a organisé une fête de l’été très animée, avec des activités à n’en plus finir : château gonflable, jeux sensoriels, parcours moteur, chamboultout, piscine, maquillage, bulles, jeux d’eau où tout le monde a bien été arrosé, peu y ont échappé. Cette manifestation a eu un grand succès : de nombreux parents étaient présentes, ainsi que les frères et sœurs des enfants accompagnés par le SESSAD. A la fin de cette journée très active, les convives ont pu se restaurer parmi un buffet bien fourni, avant de passer l’été en Famille.

Repas familial et danses à l’IME Cette année, il faisait beau et bon pour la Fête de l’été et les festivités purent se dérouler comme prévues. Elle a commencé à l’apéritif par des démonstrations de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles dans le cadre de la collecte de bouchons organisées à l’IME. Une grande tablée fut mise afin d’accueillir les parents et amis venus participer à la fête. Le nombre de convives a battu tous les records pour déguster un merveilleux Tajine préparé par Elian et Rébh. Les festivités se sont poursuivies par une démonstration de danse latino présentée par le club de Peyruis, et notre éducatrice Amandine. Les enfants ont pu, à leur tour, montrer au public la chorégraphie qu’ils avaient travaillée avec leurs éducateurs. C’est avec une ambiance très animée, que les festivités ont perduré tout au long de la soirée à l’IME les Oliviers au rythme des musiques de notre DJ.

Page 19


MAGAZINE

P a g e 20

LA VIE DES ETABLISSEMENTS

ADAPEI des Alpes de Haute Provence

L’histoire d’un enfant content

Route de Saint Jean

Je vais vous raconter l’histoire d’un petit garçon rigolo Deux fois zéro égale zéro

B.P 38 04160 CHATEAU-ARNOUX

Ce garçon me ressemble comme deux gouttes d’eau bleues Deux fois un égale deux

Téléphone : 04 92 64 96 00 Télécopie : 04 92 64 96 09 Messagerie : adapei.04@wanadoo.fr

Si les enfants voient un lampadaire, lui il voit un feu d’artifice Deux fois trois égale six

Site internet : www.adapei-04.fr

Venez nous rejoindre à l’ADAPEI, Plus nombreux, nous serons plus forts !

Personne ne savait que j’avais une merveilleuse vue et maintenant cela s’ébruite Deux fois quatre égale huit En moi le stress reste, chez les autres il glisse Deux fois cinq égale dix Et quand les autres jouent ensemble, j’aime être parfois seul dans la pelouse Deux fois six égale douze Quand je suis seul j’aime faire des pauses Deux fois sept égale quatorze Mon plus grand rêve est d’être constructeur de bateaux cela me mettrait à l’aise Deux fois huit égale seize Finalement, j’aimerai rester comme je suis par la suite Deux fois neuf égale dix huit

Le Bureau de l’ADAPEI :

Ce petit garçon aimerait rester heureux à être sur ses nuages et dans ses rêves tous les matins Deux fois dix égale vingt

Président : Emmanuel CHAROT Vice Président : Maklouf RABHI Secrétaire : André LAFFITTE Trésorier :

Ce texte a été écrit par Yohan, accompagné par le SESSAD

Pierre AUZET

Yohan

Secrétaire Adjoint : Ginette STORDEUR Trésorier Adjoint : Marcel DE SAINT MICHEL

LES ETABLISSEMENTS DE l’ADAPEI

Siège Social : Directeur d’Association : Gérard CAILLOL Chef de Service Françoise ALBERT JUETZ Assistantes Sociales Christine RAYNAUD (secteur Enfance et Foyers Occupationnels )

SESSAD

IME

ESAT

Entreprise Adaptée

Saint Auban

« Les Oliviers »

« Les Ateliers du Fournas »

Manosque

Château Arnoux

Saint Auban

« Bléone Durance »Saint Auban

Catherine REYBARD

Catherine REYBARD

Manosque

Manosque

Valérie ROUSSEAU

Nancy KLEIN

Nora BOUHASSANE

Nora BOUHASSANE

04 92 64 44 08

04 92 64 06 67

04 92 64 15 44

04 92 64 15 44

Erica CAYUELA ( ESAT et Foyers Hébergement ) Emma ARNOUX ( FAM, SAMSAH et EA)

Foyer d’Accueil Médicalisé SAMSAH « des Fontaines » Peyruis

MAGAZINE ADAPEI

Odile DAVIN Valérie LEBRETON

Rédacteur en chef :

04 92 30 53 05

Emmanuel CHAROT Rédacteurs : Cyrielle LELOUEY Gérard CAILLOL

Imprimé par nos soins Magazine gratuit

Foyer Occupationnel

Service de Soutien

« Hôtel VILLIARD »

et d’Accompagnement

Saint Auban Gérard CAILLOL

Emmanuelle FERRER

04 92 36 00 00

04 92 87 56 85

Foyer d’Hébergement « Les Tourelles »

Foyer d’Hébergement « La Simone e »

Service d’Accueil de Jour

Foyer Occupationnel

Foyer Occupationnel

« Les Cyprès »

« Le Séquoia »

« Le Borisol »

Saint Auban

Manosque

Forcalquier

Emmanuelle FERRER

Jean François MARCHAL

Jean François MARCHAL

04 92 72 19 73

04 92 75 04 03

04 92 64 30 00

n°38 septembre 2012  

Une revendication forte...